L insertion des drones dans l espace aérien

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L insertion des drones dans l espace aérien"

Transcription

1 L insertion des drones dans l espace aérien JOURNÉE «DRONES» / RPAS A USAGE NON MILITAIRE ASTech 25/04/2012, Paris Cl. Le Tallec Travaux Exdro2 (DGA), ULTRA (EC/FP7) et IDEAS (Onera) 1

2 Règles internationales pour l intégration des RPAS Art 31 Art 32 Art 12 UAS Circular 328 (2011) Annex 2 amendment (2012) - UAS Manual (2013) Aviation Civile Navigabilité Licence d équipage Règles de l Air EASA & CAA nationales Avions d Etat DGA/DSAE (France) Etats (DGA/DSAE en France) 2

3 Navigabilité Courant 2013, le European Remotely piloted aircraft system Steering Group (ERSG) va publier une feuille de route avec les objectifs temporels suivants : 2013, objectifs de sécurité préliminaires pour les RPA de toutes masses RPA < 150 kg 2014, Eurocae WG93 publie un rapport pour définir des objectifs de sécurité de navigabilité RPA > 150 kg Mi-2013, Eurocae WG73 publie un rapport sur des approches alternatives pour définir les objectifs de sécurité de navigabilité, associées à des recommandations 2015 : l AESA prend une décision quant aux «Acceptable Means of Compliance (AMC)» pour les objectifs de sécurité à prendre en compte pour la navigabilité des RPAS civils de plus de 150 kg 3

4 Navigabilité RPA de toutes masses 2016 : l AED publie des objectifs de sécurité de navigabilité harmonisés pour les RPAS civils et militaires 2017 : l AESA révise les AMC pour les objectifs de sécurité à prendre en compte à partir des recommandations issues de l harmonisation de 2016 Résultats pratiques attendus : RPA de masse < 150 kg 2014 : Spécifications harmonisées pour les RPA légers et processus de certification harmonisé (JARUS) RPA de masse > 150 kg 2018 : Spécifications de certification communes 4

5 Licence de pilote L OACI prépare un RPAS manual, le chapitre 7 de ce Manuel est intitulé : Personnel Competence (Draft) Jusqu à ce jour, l aviation civile a été fondée sur le principe d un pilote opérant l avion depuis son bord Le fait de retirer le pilote de l avion soulève d importantes questions techniques et opérationnelles Les fonctions et les responsabilités du télé-pilote sont essentielles à l obtention d un comportement sûr et prédictible de l avion Le télé-pilote (TP), qui a la responsabilité fondamentale d un pilote aux commandes (PAC), est un élément critique pour satisfaire ces fonctions et responsabilités Le PAC peut être aidé par une personne compétente pour l exécution d un vol (un «observateur») 5

6 Licence de pilote Eléments d information actuels Lignes directrices en cours de définition afin de définir un processus harmonisé de licensing pour le télé-pilote Recommandations pour une spécification de compétence pour l observateur en cours de définition Une seule licence ICAO pour les pilotes avec différentes qualifications et des limitations : La classe du RPA pourrait être liée à son mode de commande (depuis le VLOS jusqu à des moyens sophistiqués de commande et de contrôle) Le type du RPA pourrait être une notion semblable à celle utilisée pour les avions avec pilote à bord en incluant la station de contrôle à distance Possible existence de licences nationales pour le pilotage en VLOS (non reconnues par l OACI) 6

7 Opération : comment les RPA vont-ils voler? Opérations à très basse hauteur (Very low level - VLL), non-standard en VFR ou en IFR, sous les altitudes typiques de vol des avions pilotés (hauteur inférieure à 500 ft) : Vol en ligne de vue (VLOS) à une distance dépendante de la taille du véhicule aérien, typiquement inférieure à 500 mètres du télé-pilote qui maintient le contact visuel naturel avec le véhicule aérien Vol en ligne de vue étendue (E-VLOS) pour lequel le télépilote est aidé par un ou plusieurs observateurs pour qu à tout moment l un des membres de l équipage ait une vue directe (non aidée) sur le RPA Vol au-delà de la ligne de vue (B-VLOS), toujours à une hauteur inférieure à 500 ft. mais avec une vue du RPA assistée par la technologie 7

8 Opération : comment les RPA vont-ils voler? Opérations en VFR ou IFR, au-dessus de 500 ft. et au-dessus des altitudes minimales de vol ; deux cas possibles : Opérations en IFR (ou en VFR) en ligne de vue radio (RLOS) de la station de pilotage à distance (RPS), en espace aérien nonségrégué (avec circulation aérienne d avions avec pilote à bord). Une exigence clé : la capacité de voir et éviter vis à vis des trafics coopératifs et non-coopératifs (à défaut, applications de procédures particulières ou de restrictions) Opérations en IFR (ou en VFR) au-delà de la ligne de vue radio (BRLOS), quand le RPA ne peut plus être en contact radio direct avec la RPS et requiert donc un service de communication (COM) à plus longue distance (satellites inclus). Dans ce cas la liaison de communication serait assurée par un fournisseur de service COM. Même exigence que ci-dessus pour la capacité de voir et d éviter 8

9 Où vont-ils voler? Fonctions à réaliser Classes d espace aérien A B C D E F G Séparation IFR/IFR Séparation IFR/VFR Séparation VFR/VFR Services rendus Information IFR/VFR Information VFR/VFR EA contrôlé EA non contrôlé X : Inutile O : Indisponible Du ne pas faire peur au ne pas rayer la peinture! 9

10 Partage des tâches entre et UAS pour la séparation et l anticollision Classes d espace aérien A B C D E F G Séparation IFR/IFR UAS UAS Séparation IFR/VFR UAS UAS UAS UAS UAS Séparation VFR/VFR UAS UAS UAS UAS UAS UAS Evitement de collision UAS UAS UAS UAS UAS UAS UAS EA contrôlé EA non contrôlé X : Séparation inutile (pas de VFR en classe A), exceptions possibles UAS UAS Fonction fournie par l Fonction à la charge de l UAS avec information de trafic de l Fonction entièrement à la charge de l UAS 10

11 Cas de la surveillance d un événement au Château de Versailles Vol du RPA en espace de classe C voire D Espace de classe G dès éloignement des aéroports et aérodromes à fort trafic Zone dégagée / peu peuplée souvent surplombée par un espace de classe G La probabilité d un vol accidentel en classe G dépend du niveau de fiabilité du véhicule aérien et de son C2 11 Château de Versailles RPA 45 km

12 Vol d un RPAS en espace aérien contrôlé de classe A à D Quels risques? Quelles solutions? Anti-collision : ACAS classique: La FAA a conduit une étude qui conclut que l utilisation d un ACAS (TCAS) ne devrait pas être autorisée pour : Exécuter une manœuvre horizontale, ou une manœuvre verticale, de self-separation à partir de l information fournie par son interface avec le pilote parce que ce n est pas suffisamment sûr dans les classes d espace A, B, C, D, E et G Pour bâtir une conscience de situation permettant de manœuvrer car l information ACAS sur ce point est imprécise, potentiellement incomplète et trompeuse pour prendre une quelconque décision de manœuvre Self-Separation? 12

13 Vol d un RPAS en espace aérien toutes classes Quels risques? Quelles solutions? Anti-collision : nouveaux ACAS X et Xu : La FAA conduit actuellement l étude d un nouveau ACAS Xu pour RPAS (essais en vol prévus sur MQ-9 en 2014) qui serait adapté aux performances dynamiques d un RPA : Manœuvre automatique sur RA (besoin inexistant de liaison de données hautement fiable pour la fonction anticollision) Définition actuelle de l ACAS XU Manœuvre verticale en réponse à un RA vis-à-vis d un trafic coopératif (utilisation de l information ADS-B) Pour les trafics non-coopératifs, de nouvelles sources de surveillance (radar et optique) seraient intégrées pour fournir une vue complète de l espace aérien et les manœuvres pourraient être verticales ou horizontales Self-separation (non requise en A à C?) : Fonction assurée par un autre système pour éviter des modes communs de défaillance avec l ACAS 13

14 Vol d un RPAS en espace aérien non-contrôlé Quels risques? Quelles solutions? La probabilité de collision en classe G est-elle suffisamment faible pour que le risque soit acceptable? La densité du trafic en classe G dépend de la position géographique du lieu, de l heure du jour, de la météo Travaux Onera «Evénements rares» Une solution possible, validité dépendante du niveau de sécurité exigé : En espace aérien non contrôlé, un RPAS pourrait devoir assurer :? La séparation et l anti-collision pour des opérations routinières Seulement l anti-collision lors de transits brefs dans ces espaces Aucune des deux fonctions dans des cas d urgence 14

15 Un élément de solution : augmentation du nombre d aéronefs légers coopératifs Détection d un UA par un planeur, tous deux équipés de Flarm 15 Essais en vol Onera «IDEAS»

Les petits-déjeuners RACAM. Cohabitation petits drones / vecteurs pilotés dans l espace aérien inférieur

Les petits-déjeuners RACAM. Cohabitation petits drones / vecteurs pilotés dans l espace aérien inférieur Les petits-déjeuners RACAM Rencontre Aviation Civile Aviation Militaire Cohabitation petits drones / vecteurs pilotés dans l espace aérien inférieur Rencontre avec Monsieur Gilles MANTOUX, DGAC et avec

Plus en détail

Principes d évolution des règlements traitant des aéronefs télépilotés

Principes d évolution des règlements traitant des aéronefs télépilotés Principes d évolution des règlements traitant des aéronefs télépilotés Présenté par DSAC/NO/NAV Arnaud GRUT Sommaire Contexte : Le contexte international OACI : «RPAS» Des groupes de travail internationaux

Plus en détail

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente Instruction contient des dispositions générales pour le processus

Plus en détail

REGLEMENTATIONS ET NORMALISATION AERONAUTIQUES

REGLEMENTATIONS ET NORMALISATION AERONAUTIQUES REGLEMENTATIONS ET NORMALISATION AERONAUTIQUES Daniel ALBIER Certified Aviation Auditor Consulting and Training Services Tel 06 80 16 66 12 daniel.albier@wanadoo.fr Sommaire Contexte et enjeux actuels

Plus en détail

Arrête. Article 3 - La consistance des épreuves des examens est précisée dans l annexe jointe au présent arrêté.

Arrête. Article 3 - La consistance des épreuves des examens est précisée dans l annexe jointe au présent arrêté. Arrêté du Ministre de l Equipement et du Transport n 93-02 du 22 janvier 2002 fixant les programmes et les épreuves des examens pour l obtention de la licence et des qualifications de contrôleur de la

Plus en détail

TCAS, FLARM & ADS-B. Séminaire FI Technologies Nouvelles en Aviation Générale DGAC, 14 décembre 2015. Claude Le Tallec

TCAS, FLARM & ADS-B. Séminaire FI Technologies Nouvelles en Aviation Générale DGAC, 14 décembre 2015. Claude Le Tallec TCAS, FLARM & ADS-B Séminaire FI Technologies Nouvelles en Aviation Générale DGAC, 14 décembre 2015 Claude Le Tallec Contexte : SERA SERA.3201 Généralités Aucune disposition du présent règlement ne dégage

Plus en détail

Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office

Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Sommaire Généralités sur la certification des aérodromes Référentiels Exigences

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie Observation et Gestion des milieux aquatiques, du nouvel usage des drones Yves GARRIGUES Directeur de la Sécurité de l Aviation Civile Ouest Réglementation applicable aux aéronefs télépilotés Table des

Plus en détail

AIC N 10/A/15GO 19 MARS 2015

AIC N 10/A/15GO 19 MARS 2015 AGENCE POUR LA SÉCURITÉ DE LA NAVIGATION AÉRIENNE EN AFRIQUE ET A MADAGASCAR Phone : +(221) 33.869.23.32 +(221) 33.869.23.46 Fax : +(221) 33.820.06.00 AFTN : GOOOYNYX E-mail : dakarbni@asecna.org Web :

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

ASSEMBLÉE 38 e SESSION

ASSEMBLÉE 38 e SESSION Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL A38-WP/69 TE/10 31/7/13 ASSEMBLÉE 38 e SESSION COMMISSION TECHNIQUE Point 31 : Sécurité de l aviation Problèmes émergents FAUSSE PROXIMITÉ

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr B.A -BA Copyright illustrations : René Deymonaz - Conception & réalisation : DGAC / Bureau web / Cre@tion - Avril 2011 du RTBA Direction Générale de L Aviation Civile Direction du Transport Aérien Mission

Plus en détail

Les systèmes de drones miniatures : des usagers à part entière de l espace aérien?

Les systèmes de drones miniatures : des usagers à part entière de l espace aérien? Les systèmes de drones miniatures : des usagers à part entière de l espace aérien? Mars 2008 Cl. Le Tallec De l UAV à l UAS, un changement important! UAV = Unmanned Aerial Vehicle UAS = Unmanned Aircraft

Plus en détail

AÉRIENNE UNE STRATÉGI. Organisation. n de l aviation. Montréal, 19 1.1. SOMMAIRE et à moyen terme. la surveillance. fusion de. tions du 5.3.

AÉRIENNE UNE STRATÉGI. Organisation. n de l aviation. Montréal, 19 1.1. SOMMAIRE et à moyen terme. la surveillance. fusion de. tions du 5.3. Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL AN-Conf/12-WP/146 31/10/12 Français et anglais seulement 1 DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 Point

Plus en détail

AIC NR 10/A/06GO 20 JULY 2006

AIC NR 10/A/06GO 20 JULY 2006 AGENCE POUR LA SÉCURITÉ DE LA NAVIGATION AÉRIENNE EN AFRIQUE ET A MADAGASCAR Phone : 221.869.23.32 221.869.23.46 Fax : 221.820.06.00 AFTN : GOOOYNYX E-mail : SENEGALBNI@asecna.org Web site : www.ais-asecna.org

Plus en détail

CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE!

CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE! CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE! Les drones intelligents ouvrent de nouvelles perspectives Farouk KADDED Responsable produit & Responsable de l assistance technique Farouk.kadded@leica-geosystems.fr Applications

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie Arrêté du [ ] déterminant les exigences applicables aux télépilotes contrôlant les évolutions des aéronefs civils

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE O2. Mise en oeuvre des nouveaux minima

GUIDE TECHNIQUE O2. Mise en oeuvre des nouveaux minima GUIDE TECHNIQUE O2 Edition N 1 Direction de la sécurité de l'aviation civile Direction navigabilité et opérations Mise en oeuvre des nouveaux minima Pôle spécialistes et technique Destinataire : I-OPS,

Plus en détail

Thierry Cadiot Juillet 2012

Thierry Cadiot Juillet 2012 Les règles d emport de Carburant Thierry Cadiot Juillet 2012 Sommaire Introduction La loi et les règles La loi Les règles d opération Le Carburant Généralités Manuel de vol Application au voyage Préparation

Plus en détail

6.0 DOCUMENTS D ORIENTATION OPÉRATIONS... 24 6.1 Espace aérien... 24 6.2 Espacement et évitement d abordage... 24 6.3 Transpondeurs... 27 6.

6.0 DOCUMENTS D ORIENTATION OPÉRATIONS... 24 6.1 Espace aérien... 24 6.2 Espacement et évitement d abordage... 24 6.3 Transpondeurs... 27 6. Instruction visant le personnel Sujet : Révision et traitement d un Certificat d opérations aériennes spécialisées pour l utilisation d un système de véhicule aérien non habité (UAV) Bureau émetteur :

Plus en détail

Les nouveaux concepts de la Navigation Aérienne dans l espace ASECNA ------ ETAT DE MISE EN ŒUVRE DU MODULE B0-AMET A L ASECNA

Les nouveaux concepts de la Navigation Aérienne dans l espace ASECNA ------ ETAT DE MISE EN ŒUVRE DU MODULE B0-AMET A L ASECNA SEMAINE DE LA METEOROLOGIE Antananarivo (Madagascar), 08 au 12 décembre 2014 Les nouveaux concepts de la Navigation Aérienne dans l espace ASECNA ------ ETAT DE MISE EN ŒUVRE DU MODULE B0-AMET A L ASECNA

Plus en détail

«LES DEFIS DE LA SECURITE DE L AVIATION CIVILE EN AFRIQUE CENTRALE»:

«LES DEFIS DE LA SECURITE DE L AVIATION CIVILE EN AFRIQUE CENTRALE»: REUNION DES MINISTRES EN CHARGE DE L AVIATION CIVILE (Malabo, 19 juillet 2013) «LES DEFIS DE LA SECURITE DE L AVIATION CIVILE EN AFRIQUE CENTRALE»: La Supervision de la sécurité de l Aviation civile dans

Plus en détail

SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE

SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE Cette présentation a pour but de partager de l information entre les membres de la communauté aéronautique. Elle ne constitue pas en totalité ou en partie un cours théorique reconnu dans le but d obtenir

Plus en détail

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES CARTES IAC A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION Nous allons présenter les cartes «Instrument

Plus en détail

Aéro-club du CE Airbus Opérations Toulouse. Formation du pilote privé

Aéro-club du CE Airbus Opérations Toulouse. Formation du pilote privé Formation du RTO Organisation de la formation théorique LAPL-PPL «avion» Page 1/5 Rédacteur : Jacques Loury du 13 novembre 2015 Avertissement 1 Exigences AIR CREW - PART FCL 2 Principes d organisation

Plus en détail

Utilisation des systèmes d aéronefs sans pilote à bord au Grand-Duché de Luxembourg

Utilisation des systèmes d aéronefs sans pilote à bord au Grand-Duché de Luxembourg Utilisation des systèmes d aéronefs sans pilote à bord au Grand-Duché de Luxembourg Introduction BUT: Alerter le grand public des risques liés à l utilisation des drones et de proposer une solution dans

Plus en détail

l utilisation opérationnelle des drones en Europe

l utilisation opérationnelle des drones en Europe Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle des drones en Europe easa.europa.eu/drones septembre 2015 Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle

Plus en détail

Définition Circulation Aérienne

Définition Circulation Aérienne Définition Circulation Aérienne Analogie avec la circulation routière C est l ensemble des mouvements des aéronefs Dès qu un aéronef se met en mouvement par ses propres moyens (à l aide de sa motorisation),

Plus en détail

Point 6 de l ordre du Jour : Facteurs humains et planification des ressources humaines.

Point 6 de l ordre du Jour : Facteurs humains et planification des ressources humaines. WP/ 43 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE RÉGIONAL DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE POUR LA RÉGION AFI (APIRG) TREIZIEME RÉUNION Sal, 25-29 juin 2001 Point 6 de l ordre du Jour

Plus en détail

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR 23/11/12 Révision 26/11/12 DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR Le projet ci-joint de rapport sur le point

Plus en détail

INTERNATIONAL Risks & Insurance

INTERNATIONAL Risks & Insurance INTERNATIONAL Risks & Insurance Newsletter: N 3 Focus: Drones 9 Juin 2015 Drones L un des thèmes phares abordés à l occasion de la conférence du RIMS 2015 était le risk management face au déploiement de

Plus en détail

Appendice 5 VFR de nuit

Appendice 5 VFR de nuit Appendice 5 VFR de nuit 1 Vol de nuit VFR en avion Les conditions dans lesquelles un pilote d avion peut, de nuit, effectuer un vol selon les règles de vol à vue (vol VFR de nuit) sont fixées ci après.

Plus en détail

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures.

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures. République Tunisienne ***** Ministère du Transport et de l Equipement Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs

Plus en détail

Arrêté du 11 Avril 2012

Arrêté du 11 Avril 2012 Arrêté du 11 Avril 2012 Après plusieurs années de concertation entre les autorités et les différentes parties, l arrêté ministériel du 11 avril 2012 a fixé les conditions de développement du secteur des

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Atterrissage sur une piste désaffectée (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale. Aéronef Avion Cessna 510 Citation

Plus en détail

Plan d urgence d aérodromes. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office

Plan d urgence d aérodromes. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Plan d urgence d aérodromes Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Généralités Cadre réglementaire Plan d urgence d aérodrome Facteurs clés de succès Sommaire Planification des mesures

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA)

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) Différences entre le règlement européen et la réglementation française Choix nationaux de mise en œuvre Le présent document, à visée pédagogique, liste

Plus en détail

Le présent Arrêté a pour objet de fixer les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar.

Le présent Arrêté a pour objet de fixer les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar. ************** MINISTERE DES TRANSPORTS ************* ARRETE N 23129 /2011 fixant les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar LE MINISTRE DES TRANSPORTS,

Plus en détail

19 th ACI AFRICA REGION CONFERENCE SÛRETÉ DE L AVIATION EN AFRIQUE: RÔLE des Exploitants D AÉROPORTS ABUJA (NIGERIA), le 16 septembre 2010 Présentation faite par Barnabé METOHOUE, Expert OACI en Sûreté

Plus en détail

Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR)

Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR) Doc 9905 AN/471 Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR) Approuvé par le Secrétaire général et publié sous son autorité Première édition 2009

Plus en détail

LES "RPAS" CIVILS RESPONSABILITES ET ASSURANCE

LES RPAS CIVILS RESPONSABILITES ET ASSURANCE ASTECH JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES DRONES 25 AVRIL 2013 LES "RPAS" CIVILS RESPONSABILITES ET ASSURANCE Pierre-Olivier Leblanc, Avocat à la Cour Associé Jean-Baptiste Charles, Avocat à la Cour HOLMAN FENWICK

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11 Le 21 février 2012 JORF n 0042 du 18 février 2012 Texte n 11 ARRETE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 24 juillet 1991 relatif aux conditions d utilisation des aéronefs civils en aviation générale

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS Les missions de l agent AFIS s articulent autour de trois objets L exécution de fonctions opérationnelles La tenue de documents L exercice de relations avec la

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15)

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15) APIRG/15 WP/17 25/08/05 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15) (Nairobi, Kenya, 26 30 septembre 2005)

Plus en détail

Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales

Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales (OACS) 748.941 du 24 novembre 1994 (Etat le 22 mai 2001) Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

AÉRONEFS CIRCULANT SANS PERSONNE à BORD : ACTIVITÉS PARTICULIÈRES

AÉRONEFS CIRCULANT SANS PERSONNE à BORD : ACTIVITÉS PARTICULIÈRES Direction de la sécurité de l Aviation civile Direction navigabilité et opérations édition 1 Version 0 AÉRONEFS CIRCULANT SANS PERSONNE à BORD : ACTIVITÉS PARTICULIÈRES GUIDE Ministère de l Écologie, du

Plus en détail

Exploitation technique des aéronefs

Exploitation technique des aéronefs Normes et pratiques recommandées internationales Extraits de l'annexe 6, Partie I concernant la gestion des risques lies à la fatigue Annexe 6 à la Convention relative à l aviation civile internationale

Plus en détail

Édition: 20 février 1989 ; dernière révision en date : 9 juillet 2013. Chef division Sécurité des opérations aériennes

Édition: 20 février 1989 ; dernière révision en date : 9 juillet 2013. Chef division Sécurité des opérations aériennes Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l aviation civile OFAC Division Sécurité technique Communication technique Directive

Plus en détail

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR OU DE BANDEROLE

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR OU DE BANDEROLE SECRETARIAT D'ETAT AUX TRANSPORTS SECRETARIAT GENERAL A L'AVIATION CIVILE DIRECTION DES TRANSPORTS AERIENS SOUS-DIRECTION TECHNIQUE Bureau : Réglementation Tél : 233.44.65 Paris, le 12 septembre 1975 N/Ref.

Plus en détail

4 février 2010 Saint-Martin-de-Nigelles (28) avion Piper PA28 F-BXPQ ULM Jabiru UL 450 Parution : décembre 2010 28-AGV

4 février 2010 Saint-Martin-de-Nigelles (28) avion Piper PA28 F-BXPQ ULM Jabiru UL 450 Parution : décembre 2010 28-AGV Rapport Accident survenu le 4 février 2010 à Saint-Martin-de-Nigelles (28) à l avion Piper PA28 immatriculé F-BXPQ et à l ULM Jabiru UL 450 identifié 28-AGV Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité

Plus en détail

De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable

De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable Site élevé vue panoramique : ce cliché bénéficie pleinement au nouveau système de radiosurveillance et de radiolocalisation sur plates-formes aéroportées.

Plus en détail

*Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des formations aéronautiques 2015

*Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des formations aéronautiques 2015 *Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des s aéronautiques 2015 STANDARD QUALITE Système de Gestion de la Qualité EN 9100 Standard pour les Organismes de Conception et de Production Marseille

Plus en détail

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES REGLES DE L AIR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. REGLES A APPLIQUER : En vol comme sur l aire de mouvement

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de l Aviation civile Paris, le Direction de la sécurité de l Aviation civile Note de consultation Direction coopération

Plus en détail

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR ou DE BANDEROLE

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR ou DE BANDEROLE SECRETARIAT D'ETAT AUX TRANSPORTS SECRETARIAT GENERAL A L'AVIATION CIVILE DIRECTION DES TRANSPORTS AERIENS SOUS-DIRECTION TECHNIQUE Bureau : Réglementation Paris, le 12 septembre 1975 N/Réf. : 5381 DTA/SDT/R

Plus en détail

BIENVENUE AU REFRESH 2014. Heli-Lausanne

BIENVENUE AU REFRESH 2014. Heli-Lausanne BIENVENUE AU REFRESH 2014 Heli-Lausanne SOMMAIRE 1. Liste de présence 2. Informations générales - 2014 3. Prix charter 2015 et conditions spéciales, assurances 4. Minimas météo location 5. LSGL nouveaux

Plus en détail

Gestion de la performance Identification de mesures

Gestion de la performance Identification de mesures WKSP/ASBU/NAIROBI/2013-PPT/10 Gestion de la performance Identification de mesures Bureau de la navigation aérienne ATELIER SUR LE CADRE DE L ASBU : ALIGNEMENT DES PLANS DE PERFORMANCE, DE LA PLANIFICATION,

Plus en détail

Vu l arrêté du ministre des transport du 30 septembre 1989 relatif à la licence et aux qualifications du personnel navigant complémentaire;

Vu l arrêté du ministre des transport du 30 septembre 1989 relatif à la licence et aux qualifications du personnel navigant complémentaire; Décision du Ministre du Transport N 107 du 05 Septembre 2007 Relative aux conditions d approbation des centres de formation des compagnies de transport aérien. Le Ministre du Transport, Sur proposition

Plus en détail

Cours Réglementation. Durée:1h30. Bienvenue à bord du cours de réglementation

Cours Réglementation. Durée:1h30. Bienvenue à bord du cours de réglementation Cours Réglementation Durée:1h30 Bienvenue à bord du cours de réglementation Objectifs Comprendre les fondements de la réglementation Aéronautique Française aux travers du monde et de l Europe Découvrir

Plus en détail

Séminaire dirigeants Houlgate. 15 octobre 2011

Séminaire dirigeants Houlgate. 15 octobre 2011 Séminaire dirigeants Houlgate 15 octobre 2011 Séminaire dirigeants Pratiquement.. Daniel Bolot Séminaire dirigeants Formation des pilotes et des instructeurs Daniel Bolot Formation des pilotes et des instructeurs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 10 mai 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 308 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté

Plus en détail

Q PRESENTATION DE L ASECNA

Q PRESENTATION DE L ASECNA SOMMAIRE Q PRESENTATION DE L ASECNA Q PLAN DES SERVICES ET ÉQUIPEMENTS(PSE) DE L ASECNA Q LA COOPERATION AVEC L OACI: Expérience des contrats ASECNA/TCB Q CONCLUSIONS 2 Agence pour la sécurité de la navigation

Plus en détail

ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE

ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ENR 2.1 Régions d information de vol, régions supérieures d information de vol et régions de contrôle terminal 2.1.1 Régions d information de

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

ENR 3. ROUTES DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE. ENR 3.1 Routes des services de la circulation aérienne de niveau inférieur

ENR 3. ROUTES DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE. ENR 3.1 Routes des services de la circulation aérienne de niveau inférieur AIP CANADA (OACI) PARTIE 2 EN ROUTE (ENR) ENR 3. ROUTES DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE Aux fins de description des routes, les distances sont exprimées en milles marins et les routes sont indiquées

Plus en détail

Commission des transports et du tourisme PROJET DE RAPPORT

Commission des transports et du tourisme PROJET DE RAPPORT Parlement européen 2014-2019 Commission des transports et du tourisme 2014/2243(INI) 19.6.2015 PROJET DE RAPPORT sur l'utilisation sûre des systèmes d'aéronefs télépilotés (RPAS), plus connus sous le nom

Plus en détail

APPENDICE A MODULE N B0-101 : AMÉLIORATIONS DE L'ACAS

APPENDICE A MODULE N B0-101 : AMÉLIORATIONS DE L'ACAS Appendice A APPENDICE A MODULE N B0-101 : AMÉLIORATIONS DE L'ACAS Résumé Principale incidence sur la performance conformément au Doc 9854 Environnement d'exploitation/phases de vol Considérations relatives

Plus en détail

«Sense and Avoid» pour des missions drones à finalité offensive. Quelles spécificités? Cl. Le Tallec

«Sense and Avoid» pour des missions drones à finalité offensive. Quelles spécificités? Cl. Le Tallec 1 «Sense and Avoid» pour des missions drones à finalité offensive Quelles spécificités? Cl. Le Tallec 2 Sommaire Contexte réglementaire Pourquoi «voir et éviter»? Règles de vol et espaces aériens Situation

Plus en détail

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP:

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP: Candidat Nom*: Prénom(s)*: Date naissance: Type de licence: Numéro de licence: Pays de la licence: QT / QC : Type d avion: IR STI() ptitude et contrôle de compétences Délivrance Prorogation Renouvellement

Plus en détail

LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE

LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: Afin d'améliorer la séparation des

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL INTRODUCTION Vous venez de vous procurer un drone et faites maintenant parti du cercle privilégié des dronistes. Ce guide s adresse aux

Plus en détail

La Convention relative à l aviation civile internationale. Annexes 1 à 18. Organisation de l aviation civile internationale

La Convention relative à l aviation civile internationale. Annexes 1 à 18. Organisation de l aviation civile internationale La Convention relative à l aviation civile internationale Annexes 1 à 18 Organisation de l aviation civile internationale Annexe 1 Annexe 2 Annexe 3 Annexe 4 Annexe 5 Annexe 6 Annexe 7 Annexe 8 Annexe

Plus en détail

Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs

Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs (ORA) Modification du 25 octobre 2006 Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication arrête:

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION AÉRONAUTIQUE 5/15

CIRCULAIRE D INFORMATION AÉRONAUTIQUE 5/15 CIRCULAIRE D INFORMATION AÉRONAUTIQUE 5/15 1.0 Introduction OPÉRATIONS SELON LES RÈGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS (IFR) BASÉES SUR LE SYSTÈME MONDIAL DE NAVIGATION PAR SATELLITE (GNSS) (Remplace l AIC 16/08)

Plus en détail

Drones (aéronefs télépilotés)

Drones (aéronefs télépilotés) Drones (aéronefs télépilotés) Effectuer des activités particulières et des expérimentations avec un drone 10 mars 2014 (mis à jour le 5 novembre 2014) L arrêté du 11 avril 2012 relatif à «la conception

Plus en détail

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Page : 1/6 MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Information importante à l attention des pilotes qui bénéficient jusqu au 4 mars 2011 de la compétence linguistique

Plus en détail

LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE

LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE Jean-François Bellemare Est-ce possible de créer une atmosphère de travail à l échelle humaine,

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale

Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale AOP SG/11 - WP/9.1 Organisation de l aviation civile internationale Bureau Afrique Occidentale et Centrale Onzième réunion du Sous-groupe de planification opérationnelle d aérodromes (AOP SG/11) (Dakar,

Plus en détail

Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles?

Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles? Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles? L I S EDF Electricité de France technicatome THOMSON-CSF Marie-Hélène Durand Aerospatiable

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE DU STINSON 108-1 C-FEXL À L HYDROBASE DE BURNTWOOD RIVER À THOMPSON (MANITOBA) LE 18 JUIN 2005 Le Bureau de la sécurité des transports

Plus en détail

Cette Checklist permet à l inspecteur de vérifier les différentes étapes du processus d approbation. Oui Non

Cette Checklist permet à l inspecteur de vérifier les différentes étapes du processus d approbation. Oui Non Checklist d évaluation interne Cette Checklist permet à l inspecteur de vérifier les différentes étapes du processus d approbation. Thème :PANS-OPS Réf. Points à vérifier ou question demandant réponse

Plus en détail

9/10/12. Montréal, 19. RÉSUMÉ suivi de la. présentée au. Suite à donner paragraphe 3. 1.1. d améliorer la. d accident. 1.2.

9/10/12. Montréal, 19. RÉSUMÉ suivi de la. présentée au. Suite à donner paragraphe 3. 1.1. d améliorer la. d accident. 1.2. Organisation de l aviation civile internationale AN-Conf/12-WP/55 9/10/12 NOTE DE TRAVAIL DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 Point 4: Capacité et efficacité optimales

Plus en détail

Lignes directrices relatives à la réduction des débris spatiaux du Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique

Lignes directrices relatives à la réduction des débris spatiaux du Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Lignes directrices relatives à la réduction des débris spatiaux du Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique A. Historique 1. Depuis que le Comité des utilisations pacifiques de

Plus en détail

ATS/MET/Pilot/2014 DP/7 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

ATS/MET/Pilot/2014 DP/7 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE BUREAU AFRIQUE OCCIDENTALE ET CENTRALE (WACAF) Séminaire Régional de l OACI sur la sensibilisation de la Coordination ATS/MET/Pilotes (Dakar, Sénégal, 4

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION

CONTRAT DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION Document EUREPGAP Contrat de sous-licence & de certification (V2.3) Page 1 sur 7 CONTRAT DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION pour la participation en tant que participant de marché intéressé dans le cadre

Plus en détail

Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL)

Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL) Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL) L Union européenne (UE) a entrepris d harmoniser la réglementation de l aviation civile à l échelle de l Europe.

Plus en détail

Aérodrome de Nice - Côte d Azur Mise en service de procédures d approche RNAV (GNSS) directe et de précision en piste 04

Aérodrome de Nice - Côte d Azur Mise en service de procédures d approche RNAV (GNSS) directe et de précision en piste 04 Aérodrome de Nice - Côte d Azur Mise en service de procédures d approche RNAV (GNSS) directe et de précision en piste 04 1 2 Sommaire Préambule 1. Quelques définitions 2. Les projets sur l aéroport de

Plus en détail

PROJET DU MANUEL DES OPERATIONS DE CONTROLE DE LA CIRCULATION AERIENNE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU MINIMUM DE SEPARATION VERTICALE REDUIT

PROJET DU MANUEL DES OPERATIONS DE CONTROLE DE LA CIRCULATION AERIENNE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU MINIMUM DE SEPARATION VERTICALE REDUIT PROJET DU MANUEL DES OPERATIONS DE CONTROLE DE LA CIRCULATION AERIENNE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU MINIMUM DE SEPARATION VERTICALE REDUIT (Nom de l Etat) (Date) Q:\RVSM\French Documents\April-04\Manuel-ATC-des-operations.doc

Plus en détail

/" " "/" " 3 #", $ (455) NORME

/  /  3 #, $ (455) NORME 1 2 ) NORME 9.1.1 Un plan d urgence sera établi pour tout aérodrome en proportion des opérations aériennes et autres activités pour lesquelles il est utilisé 3 4 NORME 9.1.2 Le plan d urgence d aérodrome

Plus en détail

Information aéronautique. Préparation de vol, données aéronautiques, météo = Sécurité des vols

Information aéronautique. Préparation de vol, données aéronautiques, météo = Sécurité des vols Information aéronautique Préparation de vol, données aéronautiques, météo = Sécurité des vols Voler en sécurité C est la première responsabilité du pilote, privé ou professionnel, envers luimême et ses

Plus en détail

QED CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000. Fév. 2002 1

QED CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000. Fév. 2002 1 CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000 Fév. 2002 1 CONCEPTS ET PRINCIPES Pourquoi un SMQ? La démarche qui s appuie sur un SMQ incite les organismes à analyser les

Plus en détail

CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU DE 2010 SUR LA SÉCURITÉ

CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU DE 2010 SUR LA SÉCURITÉ Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL HLSC 2010-WP/10 17/12/09 CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU DE 2010 SUR LA SÉCURITÉ Montréal, 29 mars 1 er avril 2010 Thème 3 : Autres problèmes

Plus en détail

Examen pratique pour la licence de pilote privé avec droits restreints (avion)

Examen pratique pour la licence de pilote privé avec droits restreints (avion) Bundesamt für Zivilluftfahrt (BAZL) Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) Ufficio federale dell'aviazione civile (UFAC) Federal Office for Civil Aviation (FOCA) Flight Training and Licenses Maulbeerstrasse

Plus en détail

Le vol des petits drones à basse altitude, quels problèmes et quelles solutions? Claude Le Tallec GdR MACS - GT UAV Ensam - 10/04/2014

Le vol des petits drones à basse altitude, quels problèmes et quelles solutions? Claude Le Tallec GdR MACS - GT UAV Ensam - 10/04/2014 Le vol des petits drones à basse altitude, quels problèmes et quelles solutions? Claude Le Tallec GdR MACS - GT UAV Ensam - 10/04/2014 Needs for a commonly agreed terminology Reference : ICAO UAS Study

Plus en détail

Licences AESA pour pilotes de ballon

Licences AESA pour pilotes de ballon Office fédéral de l aviation civile OFAC Fédération Suisse d aérostation / Balloon Team SA Lugano Licences AESA pour pilotes de ballon Un cours de formation pour les requérants d une licence de pilote

Plus en détail

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs.

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs. ROYAUME DE BELGIQUE MINISTERE DES COMMUNICATIONS ET DE L'INFRASTRUCTURE Administration de l'aéronautique CIRCULAIRE CIR/AIRW-19 Date : 11/05/01 Edition : 1 Objet : Procédures de qualification du personnel

Plus en détail

Rapport. sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair

Rapport. sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair N ISBN : 978-2-11-098012-0 Rapport sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair Bureau d Enquêtes et d Analyses

Plus en détail