L insertion des drones dans l espace aérien

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L insertion des drones dans l espace aérien"

Transcription

1 L insertion des drones dans l espace aérien JOURNÉE «DRONES» / RPAS A USAGE NON MILITAIRE ASTech 25/04/2012, Paris Cl. Le Tallec Travaux Exdro2 (DGA), ULTRA (EC/FP7) et IDEAS (Onera) 1

2 Règles internationales pour l intégration des RPAS Art 31 Art 32 Art 12 UAS Circular 328 (2011) Annex 2 amendment (2012) - UAS Manual (2013) Aviation Civile Navigabilité Licence d équipage Règles de l Air EASA & CAA nationales Avions d Etat DGA/DSAE (France) Etats (DGA/DSAE en France) 2

3 Navigabilité Courant 2013, le European Remotely piloted aircraft system Steering Group (ERSG) va publier une feuille de route avec les objectifs temporels suivants : 2013, objectifs de sécurité préliminaires pour les RPA de toutes masses RPA < 150 kg 2014, Eurocae WG93 publie un rapport pour définir des objectifs de sécurité de navigabilité RPA > 150 kg Mi-2013, Eurocae WG73 publie un rapport sur des approches alternatives pour définir les objectifs de sécurité de navigabilité, associées à des recommandations 2015 : l AESA prend une décision quant aux «Acceptable Means of Compliance (AMC)» pour les objectifs de sécurité à prendre en compte pour la navigabilité des RPAS civils de plus de 150 kg 3

4 Navigabilité RPA de toutes masses 2016 : l AED publie des objectifs de sécurité de navigabilité harmonisés pour les RPAS civils et militaires 2017 : l AESA révise les AMC pour les objectifs de sécurité à prendre en compte à partir des recommandations issues de l harmonisation de 2016 Résultats pratiques attendus : RPA de masse < 150 kg 2014 : Spécifications harmonisées pour les RPA légers et processus de certification harmonisé (JARUS) RPA de masse > 150 kg 2018 : Spécifications de certification communes 4

5 Licence de pilote L OACI prépare un RPAS manual, le chapitre 7 de ce Manuel est intitulé : Personnel Competence (Draft) Jusqu à ce jour, l aviation civile a été fondée sur le principe d un pilote opérant l avion depuis son bord Le fait de retirer le pilote de l avion soulève d importantes questions techniques et opérationnelles Les fonctions et les responsabilités du télé-pilote sont essentielles à l obtention d un comportement sûr et prédictible de l avion Le télé-pilote (TP), qui a la responsabilité fondamentale d un pilote aux commandes (PAC), est un élément critique pour satisfaire ces fonctions et responsabilités Le PAC peut être aidé par une personne compétente pour l exécution d un vol (un «observateur») 5

6 Licence de pilote Eléments d information actuels Lignes directrices en cours de définition afin de définir un processus harmonisé de licensing pour le télé-pilote Recommandations pour une spécification de compétence pour l observateur en cours de définition Une seule licence ICAO pour les pilotes avec différentes qualifications et des limitations : La classe du RPA pourrait être liée à son mode de commande (depuis le VLOS jusqu à des moyens sophistiqués de commande et de contrôle) Le type du RPA pourrait être une notion semblable à celle utilisée pour les avions avec pilote à bord en incluant la station de contrôle à distance Possible existence de licences nationales pour le pilotage en VLOS (non reconnues par l OACI) 6

7 Opération : comment les RPA vont-ils voler? Opérations à très basse hauteur (Very low level - VLL), non-standard en VFR ou en IFR, sous les altitudes typiques de vol des avions pilotés (hauteur inférieure à 500 ft) : Vol en ligne de vue (VLOS) à une distance dépendante de la taille du véhicule aérien, typiquement inférieure à 500 mètres du télé-pilote qui maintient le contact visuel naturel avec le véhicule aérien Vol en ligne de vue étendue (E-VLOS) pour lequel le télépilote est aidé par un ou plusieurs observateurs pour qu à tout moment l un des membres de l équipage ait une vue directe (non aidée) sur le RPA Vol au-delà de la ligne de vue (B-VLOS), toujours à une hauteur inférieure à 500 ft. mais avec une vue du RPA assistée par la technologie 7

8 Opération : comment les RPA vont-ils voler? Opérations en VFR ou IFR, au-dessus de 500 ft. et au-dessus des altitudes minimales de vol ; deux cas possibles : Opérations en IFR (ou en VFR) en ligne de vue radio (RLOS) de la station de pilotage à distance (RPS), en espace aérien nonségrégué (avec circulation aérienne d avions avec pilote à bord). Une exigence clé : la capacité de voir et éviter vis à vis des trafics coopératifs et non-coopératifs (à défaut, applications de procédures particulières ou de restrictions) Opérations en IFR (ou en VFR) au-delà de la ligne de vue radio (BRLOS), quand le RPA ne peut plus être en contact radio direct avec la RPS et requiert donc un service de communication (COM) à plus longue distance (satellites inclus). Dans ce cas la liaison de communication serait assurée par un fournisseur de service COM. Même exigence que ci-dessus pour la capacité de voir et d éviter 8

9 Où vont-ils voler? Fonctions à réaliser Classes d espace aérien A B C D E F G Séparation IFR/IFR Séparation IFR/VFR Séparation VFR/VFR Services rendus Information IFR/VFR Information VFR/VFR EA contrôlé EA non contrôlé X : Inutile O : Indisponible Du ne pas faire peur au ne pas rayer la peinture! 9

10 Partage des tâches entre et UAS pour la séparation et l anticollision Classes d espace aérien A B C D E F G Séparation IFR/IFR UAS UAS Séparation IFR/VFR UAS UAS UAS UAS UAS Séparation VFR/VFR UAS UAS UAS UAS UAS UAS Evitement de collision UAS UAS UAS UAS UAS UAS UAS EA contrôlé EA non contrôlé X : Séparation inutile (pas de VFR en classe A), exceptions possibles UAS UAS Fonction fournie par l Fonction à la charge de l UAS avec information de trafic de l Fonction entièrement à la charge de l UAS 10

11 Cas de la surveillance d un événement au Château de Versailles Vol du RPA en espace de classe C voire D Espace de classe G dès éloignement des aéroports et aérodromes à fort trafic Zone dégagée / peu peuplée souvent surplombée par un espace de classe G La probabilité d un vol accidentel en classe G dépend du niveau de fiabilité du véhicule aérien et de son C2 11 Château de Versailles RPA 45 km

12 Vol d un RPAS en espace aérien contrôlé de classe A à D Quels risques? Quelles solutions? Anti-collision : ACAS classique: La FAA a conduit une étude qui conclut que l utilisation d un ACAS (TCAS) ne devrait pas être autorisée pour : Exécuter une manœuvre horizontale, ou une manœuvre verticale, de self-separation à partir de l information fournie par son interface avec le pilote parce que ce n est pas suffisamment sûr dans les classes d espace A, B, C, D, E et G Pour bâtir une conscience de situation permettant de manœuvrer car l information ACAS sur ce point est imprécise, potentiellement incomplète et trompeuse pour prendre une quelconque décision de manœuvre Self-Separation? 12

13 Vol d un RPAS en espace aérien toutes classes Quels risques? Quelles solutions? Anti-collision : nouveaux ACAS X et Xu : La FAA conduit actuellement l étude d un nouveau ACAS Xu pour RPAS (essais en vol prévus sur MQ-9 en 2014) qui serait adapté aux performances dynamiques d un RPA : Manœuvre automatique sur RA (besoin inexistant de liaison de données hautement fiable pour la fonction anticollision) Définition actuelle de l ACAS XU Manœuvre verticale en réponse à un RA vis-à-vis d un trafic coopératif (utilisation de l information ADS-B) Pour les trafics non-coopératifs, de nouvelles sources de surveillance (radar et optique) seraient intégrées pour fournir une vue complète de l espace aérien et les manœuvres pourraient être verticales ou horizontales Self-separation (non requise en A à C?) : Fonction assurée par un autre système pour éviter des modes communs de défaillance avec l ACAS 13

14 Vol d un RPAS en espace aérien non-contrôlé Quels risques? Quelles solutions? La probabilité de collision en classe G est-elle suffisamment faible pour que le risque soit acceptable? La densité du trafic en classe G dépend de la position géographique du lieu, de l heure du jour, de la météo Travaux Onera «Evénements rares» Une solution possible, validité dépendante du niveau de sécurité exigé : En espace aérien non contrôlé, un RPAS pourrait devoir assurer :? La séparation et l anti-collision pour des opérations routinières Seulement l anti-collision lors de transits brefs dans ces espaces Aucune des deux fonctions dans des cas d urgence 14

15 Un élément de solution : augmentation du nombre d aéronefs légers coopératifs Détection d un UA par un planeur, tous deux équipés de Flarm 15 Essais en vol Onera «IDEAS»

AÉRIENNE UNE STRATÉGI. Organisation. n de l aviation. Montréal, 19 1.1. SOMMAIRE et à moyen terme. la surveillance. fusion de. tions du 5.3.

AÉRIENNE UNE STRATÉGI. Organisation. n de l aviation. Montréal, 19 1.1. SOMMAIRE et à moyen terme. la surveillance. fusion de. tions du 5.3. Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL AN-Conf/12-WP/146 31/10/12 Français et anglais seulement 1 DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 Point

Plus en détail

6.0 DOCUMENTS D ORIENTATION OPÉRATIONS... 24 6.1 Espace aérien... 24 6.2 Espacement et évitement d abordage... 24 6.3 Transpondeurs... 27 6.

6.0 DOCUMENTS D ORIENTATION OPÉRATIONS... 24 6.1 Espace aérien... 24 6.2 Espacement et évitement d abordage... 24 6.3 Transpondeurs... 27 6. Instruction visant le personnel Sujet : Révision et traitement d un Certificat d opérations aériennes spécialisées pour l utilisation d un système de véhicule aérien non habité (UAV) Bureau émetteur :

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

l utilisation opérationnelle des drones en Europe

l utilisation opérationnelle des drones en Europe Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle des drones en Europe easa.europa.eu/drones septembre 2015 Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable

De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable Site élevé vue panoramique : ce cliché bénéficie pleinement au nouveau système de radiosurveillance et de radiolocalisation sur plates-formes aéroportées.

Plus en détail

Le vol des petits drones à basse altitude, quels problèmes et quelles solutions? Claude Le Tallec GdR MACS - GT UAV Ensam - 10/04/2014

Le vol des petits drones à basse altitude, quels problèmes et quelles solutions? Claude Le Tallec GdR MACS - GT UAV Ensam - 10/04/2014 Le vol des petits drones à basse altitude, quels problèmes et quelles solutions? Claude Le Tallec GdR MACS - GT UAV Ensam - 10/04/2014 Needs for a commonly agreed terminology Reference : ICAO UAS Study

Plus en détail

AIC N 10/A/15GO 19 MARS 2015

AIC N 10/A/15GO 19 MARS 2015 AGENCE POUR LA SÉCURITÉ DE LA NAVIGATION AÉRIENNE EN AFRIQUE ET A MADAGASCAR Phone : +(221) 33.869.23.32 +(221) 33.869.23.46 Fax : +(221) 33.820.06.00 AFTN : GOOOYNYX E-mail : dakarbni@asecna.org Web :

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA)

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) Différences entre le règlement européen et la réglementation française Choix nationaux de mise en œuvre Le présent document, à visée pédagogique, liste

Plus en détail

Arrête. Article 3 - La consistance des épreuves des examens est précisée dans l annexe jointe au présent arrêté.

Arrête. Article 3 - La consistance des épreuves des examens est précisée dans l annexe jointe au présent arrêté. Arrêté du Ministre de l Equipement et du Transport n 93-02 du 22 janvier 2002 fixant les programmes et les épreuves des examens pour l obtention de la licence et des qualifications de contrôleur de la

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

«Sense and Avoid» pour des missions drones à finalité offensive. Quelles spécificités? Cl. Le Tallec

«Sense and Avoid» pour des missions drones à finalité offensive. Quelles spécificités? Cl. Le Tallec 1 «Sense and Avoid» pour des missions drones à finalité offensive Quelles spécificités? Cl. Le Tallec 2 Sommaire Contexte réglementaire Pourquoi «voir et éviter»? Règles de vol et espaces aériens Situation

Plus en détail

APPENDICE A MODULE N B0-101 : AMÉLIORATIONS DE L'ACAS

APPENDICE A MODULE N B0-101 : AMÉLIORATIONS DE L'ACAS Appendice A APPENDICE A MODULE N B0-101 : AMÉLIORATIONS DE L'ACAS Résumé Principale incidence sur la performance conformément au Doc 9854 Environnement d'exploitation/phases de vol Considérations relatives

Plus en détail

Licences AESA pour pilotes d avions et hélicoptères

Licences AESA pour pilotes d avions et hélicoptères Office fédéral de l aviation civile OFAC Licences AESA pour pilotes d avions et hélicoptères Un cours de formation pour les candidats à une licence de pilote AESA Septembre 2012 But de cette présentation

Plus en détail

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: En aviation il y a plusieurs

Plus en détail

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente Instruction contient des dispositions générales pour le processus

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. FR Unie dans la diversité FR 15.4.2015

DOCUMENT DE TRAVAIL. FR Unie dans la diversité FR 15.4.2015 EUROPEAN PARLIAMENT 2014-2019 Commission des transports et du tourisme 15.4.2015 DOCUMENT DE TRAVAIL sur l'utilisation sûre des systèmes d'aéronefs télépilotés (RPAS), plus connus sous le nom de véhicules

Plus en détail

*Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des formations aéronautiques 2015

*Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des formations aéronautiques 2015 *Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des s aéronautiques 2015 STANDARD QUALITE Système de Gestion de la Qualité EN 9100 Standard pour les Organismes de Conception et de Production Marseille

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15)

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15) APIRG/15 WP/17 25/08/05 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15) (Nairobi, Kenya, 26 30 septembre 2005)

Plus en détail

SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE

SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE Cette présentation a pour but de partager de l information entre les membres de la communauté aéronautique. Elle ne constitue pas en totalité ou en partie un cours théorique reconnu dans le but d obtenir

Plus en détail

Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL)

Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL) Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL) L Union européenne (UE) a entrepris d harmoniser la réglementation de l aviation civile à l échelle de l Europe.

Plus en détail

Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR)

Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR) Doc 9905 AN/471 Manuel de conception de procédures de qualité de navigation requise à autorisation obligatoire (RNP AR) Approuvé par le Secrétaire général et publié sous son autorité Première édition 2009

Plus en détail

Rapport. sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair

Rapport. sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair N ISBN : 978-2-11-098012-0 Rapport sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair Bureau d Enquêtes et d Analyses

Plus en détail

LETTRE D ACCORD ATS/MET DE LA REPRESENTATION DE L ASECNA AUPRES DE MADAGASCAR. (Note présentée par la Représentation de l ASECNA auprès de Madagascar)

LETTRE D ACCORD ATS/MET DE LA REPRESENTATION DE L ASECNA AUPRES DE MADAGASCAR. (Note présentée par la Représentation de l ASECNA auprès de Madagascar) ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE BUREAU AFRIQUE OCCIDENTALE ET CENTRALE (WACAF) Séminaire Régional de l OACI sur la Coordination ATS/MET/Pilotes (Yaoundé, Cameroon, 23 25 August 2010) ATS/MET/Pilot/2010

Plus en détail

QUEL CONTROLEUR CONTACTER

QUEL CONTROLEUR CONTACTER QUEL CONTROLEUR CONTACTER A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cet article est créé au vue de la problématique des pilotes débutant sur IVAO à savoir quel contrôleur

Plus en détail

LES "RPAS" CIVILS RESPONSABILITES ET ASSURANCE

LES RPAS CIVILS RESPONSABILITES ET ASSURANCE ASTECH JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES DRONES 25 AVRIL 2013 LES "RPAS" CIVILS RESPONSABILITES ET ASSURANCE Pierre-Olivier Leblanc, Avocat à la Cour Associé Jean-Baptiste Charles, Avocat à la Cour HOLMAN FENWICK

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A05C0109 AMERRISSAGE DUR ET CAPOTAGE DU STINSON 108-1 C-FEXL À L HYDROBASE DE BURNTWOOD RIVER À THOMPSON (MANITOBA) LE 18 JUIN 2005 Le Bureau de la sécurité des transports

Plus en détail

Avion British Aerospace Avro RJ85 (BAe 146) immatriculé EI-RJW Date et heure Jeudi 17 juin 2010 vers 17 h 30 (1) Exploitant

Avion British Aerospace Avro RJ85 (BAe 146) immatriculé EI-RJW Date et heure Jeudi 17 juin 2010 vers 17 h 30 (1) Exploitant www.bea.aero RAPPORT INCIDENT Déroutement, remise de gaz en courte finale en situation de bas niveau de carburant (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps

Plus en détail

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Consulter l alinéa 421.05(2)d) du Règlement de l aviation canadien (RAC). Une fois rempli, il permet

Plus en détail

Avion Airbus A321 immatriculé F-GTAN Date et heure 20 juillet 2012 vers 15 h 00 (1) Exploitant

Avion Airbus A321 immatriculé F-GTAN Date et heure 20 juillet 2012 vers 15 h 00 (1) Exploitant www.bea.aero RAPPORT INCIDENT Diminution non détectée de la vitesse en approche, déclenchement de la protection grande incidence (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées

Plus en détail

Quelques éléments de droit aérien pour les plus légers que l air bis

Quelques éléments de droit aérien pour les plus légers que l air bis Quelques éléments de droit aérien pour les plus légers que l air bis Conférence pour les aérostiers fribourgeois Le 26 juillet 2014 à Guin Introduction 1783: Premier vol en ballon à air chaud, débuts de

Plus en détail

Projet du Manuel RMA AFI

Projet du Manuel RMA AFI Manuel RMA AFI Manuel pour l Agence Régionale de Surveillance AFI () Pour Une Mise En Œuvre Sûre et l Exploitation continue du Minimum de Séparation Verticale Réduit (Février 2004 ) Manuel RMA FÉV.2004

Plus en détail

La Convention relative à l aviation civile internationale. Annexes 1 à 18. Organisation de l aviation civile internationale

La Convention relative à l aviation civile internationale. Annexes 1 à 18. Organisation de l aviation civile internationale La Convention relative à l aviation civile internationale Annexes 1 à 18 Organisation de l aviation civile internationale Annexe 1 Annexe 2 Annexe 3 Annexe 4 Annexe 5 Annexe 6 Annexe 7 Annexe 8 Annexe

Plus en détail

Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office

Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Sommaire Généralités sur la certification des aérodromes Référentiels Exigences

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP:

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP: Candidat Nom*: Prénom(s)*: Date naissance: Type de licence: Numéro de licence: Pays de la licence: QT / QC : Type d avion: IR STI() ptitude et contrôle de compétences Délivrance Prorogation Renouvellement

Plus en détail

LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE

LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE Jean-François Bellemare Est-ce possible de créer une atmosphère de travail à l échelle humaine,

Plus en détail

Les nouveaux concepts de la Navigation Aérienne dans l espace ASECNA ------ ETAT DE MISE EN ŒUVRE DU MODULE B0-AMET A L ASECNA

Les nouveaux concepts de la Navigation Aérienne dans l espace ASECNA ------ ETAT DE MISE EN ŒUVRE DU MODULE B0-AMET A L ASECNA SEMAINE DE LA METEOROLOGIE Antananarivo (Madagascar), 08 au 12 décembre 2014 Les nouveaux concepts de la Navigation Aérienne dans l espace ASECNA ------ ETAT DE MISE EN ŒUVRE DU MODULE B0-AMET A L ASECNA

Plus en détail

Cadre I- Demandeur/ Applicant

Cadre I- Demandeur/ Applicant Page : 1 Cadre I- Demandeur/ Applicant Raison sociale de l'entreprise et, si elle est différente, appellation utilisée pour l'exploitation/ Name of the company and, if different, name used for the exploitation

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06O0180 COLLISION AVEC UN PLAN D EAU

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06O0180 COLLISION AVEC UN PLAN D EAU RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06O0180 COLLISION AVEC UN PLAN D EAU DU CESSNA 172M C-FKWP AU LAC WILCOX, À RICHMOND HILL (ONTARIO) LE 16 JUILLET 2006 Le Bureau de la sécurité des transports du Canada

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04Q0041 DIFFICULTÉ DE CONTRÔLE

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04Q0041 DIFFICULTÉ DE CONTRÔLE Bureau de la sécurité des transports du Canada Transportation Safety Board of Canada RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04Q0041 DIFFICULTÉ DE CONTRÔLE DU DHC-8-300 C-GABP EXPLOITÉ PAR AIR CANADA JAZZ À L

Plus en détail

n 30 octobre - novembre - décembre

n 30 octobre - novembre - décembre BULLETIN - - LE BOURGET n 30 octobre - novembre - décembre sur le trafic aérien en Île de France 2014 S O M MAI R E Trafic des aéroports................ p.2 Configurations..................... p.2 Répartition

Plus en détail

Proposer des premières solutions concrètes pour développer une filière française des drones civils

Proposer des premières solutions concrètes pour développer une filière française des drones civils Editorial Proposer des premières solutions concrètes pour développer une filière française des drones civils, est l entreprise que le pôle aéronautique et spatial Pégase a choisi de mener à travers cet

Plus en détail

TP 14984F (04/2010) Activités soumises à des normes de service de Transports Canada, Aviation civile (avec et sans frais) première édition

TP 14984F (04/2010) Activités soumises à des normes de service de Transports Canada, Aviation civile (avec et sans frais) première édition TP 14984F (04/2010) Activités soumises à des normes de service de Transports Canada, Aviation civile (avec et sans frais) première édition Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes ou vos questions

Plus en détail

NOUILLES! POUR LES L ESPACE AÉRIEN DOSSIER : L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! Volez!

NOUILLES! POUR LES L ESPACE AÉRIEN DOSSIER : L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! Volez! V135 FLASH BAT:V135 23/03/09 10:03 Page17 L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! De loin, la structure de l espace aérien français ressemble à un immense puzzle composé de multiples pièces... voire à un casse-tête

Plus en détail

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. FONCTIONNEMENT DES RADAR : Les radars de contrôles aériens sont des instruments de télédétection utilisés

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A10W0038 PERTE D ESPACEMENT NAV CANADA CENTRE DE CONTRÔLE RÉGIONAL D EDMONTON / TOUR DE YELLOWKNIFE YELLOWKNIFE (TERRITOIRES DU NORD-OUEST) LE 1 ER MARS 2010 Le Bureau de

Plus en détail

L E G I S L A T I O N

L E G I S L A T I O N Réponses commentées du QCM de l examen théorique FSVL pour pilotes de parapente, troisième partie : L E G I S L A T I O N J. Oberson, instructeur parapente, FSVL/OFAC 4427 www.soaringmeteo.com 2 ème édition

Plus en détail

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication N A005 Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation concernant l incident (Airprox) entre

Plus en détail

PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC

PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC Version française INTERNATIONAL VIRTUAL AVIATION ORGANISATION PHRASÉLOGIE DU CONTRÔLE AÉRIEN DU MAROC * Ce guide a été conçu afin d aider les Pilotes et les Contrôleurs concernant la phraséologie spécifique

Plus en détail

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d Vol de nuit Sommaire Introduction : Nuit aéronautique a et types de vol. 1. Un peu de réglementationr A. Au niveau du pilote a. Qualification et aptitude au vol de nuit b. Conditions d expd expérience

Plus en détail

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication N 1735 Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation concernant l accident de l avion Piper

Plus en détail

RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A07-05. Considérations entourant les distances d atterrissage

RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A07-05. Considérations entourant les distances d atterrissage RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A07-05 Contexte Considérations entourant les distances d atterrissage L Airbus A340-313 d Air France immatriculé F-GLZQ, de

Plus en détail

L état de l industrie aérospatiale canadienne

L état de l industrie aérospatiale canadienne Le 2013 rapport Report 2014 L état de l industrie aérospatiale canadienne Survol de la présentation Contexte L écosystème aérospatial canadien L impact économique L innovation (R et D) La production d

Plus en détail

Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte

Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte Historique À l occasion, les commanditaires peuvent demander un peu plus de visibilité en survolant les grandes villes comme Montréal

Plus en détail

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES CARTES IAC A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION Nous allons présenter les cartes «Instrument

Plus en détail

L essor des drones aériens civils en France : enjeux et réponses possibles de l État

L essor des drones aériens civils en France : enjeux et réponses possibles de l État L essor des drones aériens civils en France : enjeux et réponses Rapport du Gouvernement au Parlement SGDSN Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale 1 2 1 1- Un drone aérien se définit

Plus en détail

SERVICE TECHNIQUE : 05 57 92 57 57 Fax : 05 57 92 57 77 : sia-direction@aviation-civile.gouv.fr. Cette AIC annule et remplace l AIC 04/12 PAC-N

SERVICE TECHNIQUE : 05 57 92 57 57 Fax : 05 57 92 57 77 : sia-direction@aviation-civile.gouv.fr. Cette AIC annule et remplace l AIC 04/12 PAC-N SERVICE TECHNIQUE : 05 57 92 57 57 Fax : 05 57 92 57 77 : sia-direction@aviation-civile.gouv.fr Site SIA : http://www.sia.aviation-civile.gouv.fr AIC PAC-N A 05/12 Date de publication : 20 SEP OBJET :

Plus en détail

Thierry Cadiot Juillet 2012

Thierry Cadiot Juillet 2012 Les règles d emport de Carburant Thierry Cadiot Juillet 2012 Sommaire Introduction La loi et les règles La loi Les règles d opération Le Carburant Généralités Manuel de vol Application au voyage Préparation

Plus en détail

ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE

ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ENR 2. ESPACE AÉRIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ENR 2.1 Régions d information de vol, régions supérieures d information de vol et régions de contrôle terminal 2.1.1 Régions d information de

Plus en détail

Séminaire IR OPS 13 février 2014

Séminaire IR OPS 13 février 2014 Séminaire IR OPS 13 février 2014 Equipages de conduite Origine des changements apportés à l OPS 1 / 3 1. 2. AMC /GM nationaux non reprises 3. Politique de l EASA en matière de rédaction des règlements

Plus en détail

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007.

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU ARRIVE Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. 1 1.Pourquoi une refonte de la Réglementation de la Circulation

Plus en détail

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation Commission Formation - FFA Edition 1 - Décembre 2013 PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux

Plus en détail

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile.

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile. QUESTIONS OUVERTES POUR LE BREVET DE PILOTE CONFIRME, SUR LES THEMES «Mécanique de vol/aérodynamique», «réglementation/espace aérien», «météo/aérologie», «pilotage». Les questions liées au brevet de pilote

Plus en détail

Pilote de ligne Formation ATP intégré en 18 mois

Pilote de ligne Formation ATP intégré en 18 mois Pilote de ligne Formation ATP intégré en 18 mois 1Air & Compagnie Fort de plus de 10 années d expérience dans la formation professionnelle des pilotes, Air & Compagnie, en partenariat avec l Institut Mermoz,

Plus en détail

MINISTERE DU TRANSPORT

MINISTERE DU TRANSPORT ROYAUME DU MAROC ---------- MINISTERE DU TRANSPORT ET DE LA MARINE MARCHANDE ---------- ADMINISTRATION DE L AIR ---------- DIRECTION DE L AERONAUTIQUE CIVILE Arrêté du Ministre des Transports n 227-97

Plus en détail

MANUEL DE REMORQUAGE DE PLANEURS PAR DES ULMS

MANUEL DE REMORQUAGE DE PLANEURS PAR DES ULMS CICVVA planeurs Colmar Aéroport Colmar Houssen 46 route de Strasbourg 68000 Colmar MANUEL DE REMORQUAGE DE PLANEURS PAR DES ULMS Autorisation selon article 12-1 de l arrêté ULM du 23 septembre 1998 modifié

Plus en détail

Evaluation des risques. Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève

Evaluation des risques. Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Evaluation des risques Aéroport International de Genève Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève Résumé

Plus en détail

Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM

Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM Edition Date Commentaire Edition 1 20 mars 2007 Création du document. Cette note abroge et

Plus en détail

Services de la navigation aérienne. 1 skyguide Services de la navigation aérienne

Services de la navigation aérienne. 1 skyguide Services de la navigation aérienne Services de la navigation aérienne 1 skyguide Services de la navigation aérienne 3 skyguide Services de la navigation aérienne Trafic aérien Sécurité aérienne: un facteur économique important De Sydney

Plus en détail

Traduction non officielle. European Aviation Safety Agency NOTICE OF PROPOSED AMENDMENT NPA 2013-18 (B.IV) RMT.0153&RMT.0154 (ATM.

Traduction non officielle. European Aviation Safety Agency NOTICE OF PROPOSED AMENDMENT NPA 2013-18 (B.IV) RMT.0153&RMT.0154 (ATM. Traduction non officielle European Aviation Safety Agency NOTICE OF PROPOSED AMENDMENT NPA 2013-18 (B.IV) RMT.0153&RMT.0154 (ATM.003 (a) & (b) ) Licensing and medical certification of air traffic controllers

Plus en détail

Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne é e e en Afrique et à Madagascar

Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne é e e en Afrique et à Madagascar Les routes du ciel, notre métier Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne é e e en Afrique et à Madagascar Les routes du ciel, notre métier Stratégies de planification des ressources humaines

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A)

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) Manuel de formation pratique PPL(A) PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux instructeurs et aux élèves pilotes.

Plus en détail

Arrêté du ministre de l'équipement, du transport et de la logistique n 3283-13 du 18 moharrem 1435 (22 novembre 2013) r elatif aux règles de l'air.

Arrêté du ministre de l'équipement, du transport et de la logistique n 3283-13 du 18 moharrem 1435 (22 novembre 2013) r elatif aux règles de l'air. Arrêté du ministre de l'équipement, du transport et de la logistique n 3283-13 du 18 moharrem 1435 (22 novembre 2013) r elatif aux règles de l'air. Le Ministre de l'équipement, du transport et de la logistique,

Plus en détail

Plan d urgence d aérodromes. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office

Plan d urgence d aérodromes. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Plan d urgence d aérodromes Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Généralités Cadre réglementaire Plan d urgence d aérodrome Facteurs clés de succès Sommaire Planification des mesures

Plus en détail

La réglementation aérienne du Vol Libre

La réglementation aérienne du Vol Libre La réglementation aérienne du Vol Libre Février 2005 Auteur : Philippe FLAMENT Commission Espace Aérien FFVL 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document a pour objet d être un document de référence dans l application

Plus en détail

IAS. Centre de Formation Ivoire Hélicoptère. Volta River Aviation Training Academy

IAS. Centre de Formation Ivoire Hélicoptère. Volta River Aviation Training Academy IAS Centre de Formation Ivoire Hélicoptère Volta River Aviation Training Academy o o o o o o o o o o o o o o Ivoire Hélicoptère, installé en République de Côte d Ivoire et Volta River Aviation qui est

Plus en détail

GUIDE DSAC GUIDE DE L ATO. GUIDE POUR L APPROBATION D UN ORGANISME DE FORMATION ATO dits de «section II»

GUIDE DSAC GUIDE DE L ATO. GUIDE POUR L APPROBATION D UN ORGANISME DE FORMATION ATO dits de «section II» GUIDE DSAC GUIDE DE L ATO GUIDE POUR L APPROBATION D UN ORGANISME DE FORMATION ATO dits de «section II» Historique des versions du document Version Date Commentaires 1.0 30/01/2013 Création du document

Plus en détail

ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES

ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES CHEA A-DEF-1 ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES ******* RAPPEL DE DÉFINITIONS CHEA A-DEF-2 CHEA A-DEF-3 RAPPEL DE DÉFINITIONS DEFINITIONS Aérodrome terrestre

Plus en détail

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre La réglementation aérienne applicable au Vol Libre Auteur du document d origine : Philippe FLAMENT Actualisation suite à la refonte de la réglementation au 1 er Janv 2007 (MAJ Juin 2011) : Gérard DELACOTE.

Plus en détail

GUIDE DE REDACTION D'UN MANUEL D'EXPLOITATION PARTIE D

GUIDE DE REDACTION D'UN MANUEL D'EXPLOITATION PARTIE D Page : 1/7 Note : Le contenu des différents chapitres de la partie D doit être traité par des responsables de l exploitation et non du TRTO. Les éléments qui concernent les personnels navigants doivent

Plus en détail

RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT

RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT CALCUL DU CARBURANT NECESSAIRE AU VOYAGE CARBURANT ET SÉCURITE DES VOLS Annexe 2 de

Plus en détail

Rapport. Accident survenu le 11 octobre 2007 à Bellevaux (74) à l avion Piper PA 28-161 «Warrior 2» immatriculé F-GGPO

Rapport. Accident survenu le 11 octobre 2007 à Bellevaux (74) à l avion Piper PA 28-161 «Warrior 2» immatriculé F-GGPO Rapport Accident survenu le 11 octobre 2007 à Bellevaux (74) à l avion Piper PA 28-161 «Warrior 2» immatriculé F-GGPO Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile Ministère de

Plus en détail

APPROBATION DES PROCEDURES DE VOL A VUE ET DE VOL AUX INSTRUMENTS

APPROBATION DES PROCEDURES DE VOL A VUE ET DE VOL AUX INSTRUMENTS APPROBATION DES PROCEDURES DE VOL A VUE ET DE VOL AUX INSTRUMENTS Page: 1 de 15 1.0 OBJET 1.1 Cette circulaire contient des indications techniques à être utilisés par les inspecteurs ANS dans l'évaluation

Plus en détail

INFO SECURITE DGAC N 2011/2

INFO SECURITE DGAC N 2011/2 Opérateurs concernés : Sujet : Objectif : Prestataires de services de navigation aérienne Exploitants d aéronefs en transport public, en aviation générale et en aviation de loisir Vent arrière au sol et

Plus en détail

Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux

Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux REGLE DSAC/NO Règle disponible en téléchargement sur www.osac.aero Indice A 11 janvier 2013 Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux R-50-01 Ministère de l'ecologie, du Développement

Plus en détail

Satisfaisant les consignes opérationnelles? Oui. Non. Non. Oui

Satisfaisant les consignes opérationnelles? Oui. Non. Non. Oui EXPLOITANT : REFERENTIEL : PLATEFORME : Loi N 2013/010 du 24/07/2013 ; Arrêté N 1545/MINT ; Arrêté N 1538/MINT Annexe 14 volume 1 de l OACI, section 9.2 ; Doc 9137 partie 1, PANS AGA. VERIFIE PAR : PERIODE

Plus en détail

REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3000 RELATIF AUX LICENCES DU PERSONNEL AERONAUTIQUE MALAGASY

REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3000 RELATIF AUX LICENCES DU PERSONNEL AERONAUTIQUE MALAGASY REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3000 RELATIF AUX LICENCES DU PERSONNEL AERONAUTIQUE MALAGASY Edition 02 AOUT 2013 Aviation Civile de Madagascar Page 2 / 200 LISTE DES PAGES EFFECTIVES Page N édition

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS Les missions de l agent AFIS s articulent autour de trois objets L exécution de fonctions opérationnelles La tenue de documents L exercice de relations avec la

Plus en détail

Q ASSURANCE ET HELISMUR

Q ASSURANCE ET HELISMUR Q ASSURANCE ET HELISMUR Samedi 29 mars 2014 29 mars 2014 Tous droits réservés 1. Qui sommes-nous? Q Le Groupe VERSPIEREN Les données clés en 2013 : - 1 er courtier d assurance à capital familial du marché

Plus en détail

Boeing 777-228ER immatriculé F-GSPK Date et heure 8 décembre 2010 à 6 h 10 (1) Exploitant 2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

Boeing 777-228ER immatriculé F-GSPK Date et heure 8 décembre 2010 à 6 h 10 (1) Exploitant 2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES Feu en cabine en croisière (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps universel coordonné (UTC). Aéronef Boeing 777-228ER immatriculé F-GSPK Date et heure

Plus en détail

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs.

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs. ROYAUME DE BELGIQUE MINISTERE DES COMMUNICATIONS ET DE L'INFRASTRUCTURE Administration de l'aéronautique CIRCULAIRE CIR/AIRW-19 Date : 11/05/01 Edition : 1 Objet : Procédures de qualification du personnel

Plus en détail

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ;

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ; Bulletin officiel n 4992 du 20 moharrem 1423 (4 avril 2002) Arrêté du ministre du transport et de la marine marchande n 119-02 du 11 kaada 1422 (25 janvier 2002) fixant les programmes et le régime des

Plus en détail

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone Programme individuel de formation Formation Télé-pilote de drone Pilotage de Drone Civil De Type Multi-rotor Et au métier de la prise de vue aérienne. Programme de formation 2015 Durée : Formation théorique

Plus en détail

La météo aéropour le vol en AL : les éléments essentiels.

La météo aéropour le vol en AL : les éléments essentiels. La météo aéropour le vol en AL : les éléments essentiels. Page 1 Avril 2012- V3 La météo pour le vol : qu avons nous besoin de connaître? Pour effectuer un vol en sécurité, je dois avoir une idée des conditions

Plus en détail

REGLEMENTATION AERIENNE

REGLEMENTATION AERIENNE REGLEMENTATION AERIENNE Dès la seconde guerre mondiale, avec l avancée technologique de l aviation, il s est avéré nécessaire de créer un organisme international qui serait chargé de rédiger des règles

Plus en détail

Ordonnance 2 sur les entreprises d entretien d aéronefs

Ordonnance 2 sur les entreprises d entretien d aéronefs Ordonnance 2 sur les entreprises d entretien d aéronefs (O 2 EEA) 748.127.4 du 19 mars 2004 (Etat le 6 avril 2004) Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication,

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION

CONTRAT DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION Document EUREPGAP Contrat de sous-licence & de certification (V2.3) Page 1 sur 7 CONTRAT DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION pour la participation en tant que participant de marché intéressé dans le cadre

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne OctoCopter Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail