MÉMOIRE DESCRIPTIVE ABRI MODÈLE ROBOT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MÉMOIRE DESCRIPTIVE ABRI MODÈLE ROBOT"

Transcription

1 MÉMOIRE DESCRIPTIVE ABRI MODÈLE ROBOT 1 MASSIF BÉTON La fondation est l element de support indispensable a la bonne fixation de toute la couverture. Les fondations en béton de x Kg sécheront 20 jours. Dans les fondations, nous introduisons des fers de 500mm de profondeur. (Dessin 1) Ces fers depassent d environ 150mm, permettant la fixation ulterieure aux poteaux de l Abri. Afin de permettre d avoir les dimensions exactes des ancrages dans le massif, nous fixons une plaque de fer de 250mm x 250mm x 16mm (Dessin 3) dés que le béton a été coulé. A la base des poteaux ronds est soudee une plaque de fer (element A du dessin 2) avec les perforations correspondantes a l emplacement des fers qui depassent de la surface. La fixation est assuree par 4 boulons et anneaux M20. Fig. 1 Plan de coupe et vue de dessus de la fondation Fig. 3 Vue de haut de la plaque Fig. 2 Vue isométrique de la fondation MATERIEL APPLICATION Béton resistance C20 / C25; Consistance S2; Exposition Ambiental XO (P) (*) Tige filetée 500mm x 100mm longueur diamètre de 20mm avec rondelle 20mm Coffrage du massif d apprés les mesures indiquées, et remplissage avec beton Permettre la liaison entre la structure du support et la fondation

2 STRUCTURE Chaque Abri modèle Robot est composé des pièces suivantes: 2 poteaux de 6 Série médiane, et 4 ou 5mm d épaisseur 4 Bras 2 8 Diagonales de 60mm x 2mm galvanisées 2 Croix 1 ½ 2 Toiles tendues en polyéthylène de haute densité ou en PVC 2 POTEAUX Les poteaux ronds sont les pièces qui soutiennent toute la structure. Chaque poteau est composé par les éléments suivants: Tube rond de 112mm de diamètre Plaque métallique 330mm x 330mm x 16mm (4 fixations) 4 Renforts de poteaux (équerres / triangles en plaque métalique avec 5mm) déjà fixés sur la plaque (element 1) La fixation de tous les éléments en fer se fait grâce à des vis. (element 2) Représentation du panneau de l Abri modèle «Robot»

3 BRAS 3 Les bras sont les éléments de sustentation des diagonales et sont liés aux poteaux sur les couvertures Robot. La direction des bras est perpendiculaire à la direction en ligne droite sur les perforations des fondations. Cette disposition augmente la résistance de la structure vers la force que la couverture est soumise. La fixation aux poteaux est réalisée selon l adaptation des boulons et des vis M16. Chaque bras est composé par : - Tube 60 x 2mm et 2 extension variable avec l area de couverture - Verrouillage en tube de 60 x 2mm renforcements avec résistance aux sollicitations verticales (diminuent la flèche) - Embouchures simples ou doubles en tube de 1 1/2 - engagent les diagonales qui ont un diamètre superior (ils font la liaison des diagonales aux bras) - 2 plaques métalliques de liaison 140 x 10mm sont les éléments de liaison aux poteaux : perforations coincidants pour les vis et boulons M16 Representation du bras de la couverture modèle Robot

4 DIAGONALES et CROIX La partie supérieure de l Abri modèle ROBOT a deux pièces fondamentales pour garantir la bonne maintenance de la toile: - Un ensemble de 4 diagonales (tube 60mm x 2mm courbé et galvanisé) - Une croix (tube 1 1/2 série médiane, soudée/renforcée avec une barre de fer noir 50mm x 5mm, fer M10 et une vis M10 de axe de liaison). 4 La traverse assure la liaison en X des diagonales, qui s emboitent (fixées avec vis et boulons) dans les pièces soudés sur le haut des poteaux. Vue des diagonales et le détail de la traverse (croix) qui les relie TOILE EN POLYETHYLENE DE HAUTE DENSITÉ OU PVC Sur les diagonales et la traverse (croix) est fixée la toile de polyéthylène de haute densité ou en PVC. Elle est renforcée sur les quatre coins, où sont fixées des pièces en format triangulaire en acier inoxydable, qui servent a fixer la toile sur la goupille en fer M10, soudée sur les points des diagonales. Pour que la toile soit totalement tendue, nous passons un câble d acier de 6mm dans la couture, avec une pièce qui permet d assurer et maintenir la tension, le tendeur qui est en aluminium de 10 mm.

5 GALVANISATION Galvanisation à chaud, avec une uniformité de la couche de zinc, épaisseur moyenne de 45 microns qui offre une meilleure durabilité pour sa protection, et donc avec un cout d entretien très réduit. Les normes européennes techniques sont : «BS 729 (1986)», «ASTM A 123» et «EN ISO 1461». 5 MÉTALLISATION ET PEINTURE La métallisation de tous les éléments qui composent la structure empêche les effets de la corrosion. Pour la peinture des structures nous utilisons une encre émail synthétique avec un séchage rapide. Toutes les pièces métalliques sont donc galvanisées puis peinte pour une meilleure durée de vie. TOILE EN POLYETHYLENE DE HAUTE DENSITE (Pag.6) OU PVC (Pag.7) La toile possède des œillets de 16mm de diamètre tous les 300mm et est fixée avec une corde en nylon de 6mm aux dessus de la structure, avec des nœuds finis. GARANTIE 10 Ans * - Pour défaut de fabrication de la structure. - Pour défaut de fabrication de la toile. - Contre la dégradation de la toile, provoquée par les Rayons UV EXCLUSIONS DE LA GARANTIE Destruction ou/et dommages des installations, causées par des phénomènes naturels ou d origine météorologique ou géophysique (Jusqu à la vigilance orange Pag. 10) Accident ou/et dommages provoqués par la chute ou collision d un objet et ce quel que soit sa nature et son origine. Destruction ou/et dommages causés par le feu, l explosion, le vandalisme, la violence ou l émeute.

6 TOILE EN POLYETHYLENE DE HAUTE DENSITÉ 6 FICHE TECHNIQUE Toile étanche «DRIZ» Masse : 275 a 280 grammes pour m2 Pression d eclatement : minimum 240 Kpa (Test méthode SABS 1703) Résistance à la déchirure : o Chaine : 50 kg minimum o Trame : 200 Kg minimum Couleur Protection Soleil Protection U.V. Bleu Royal 90% 94% Vert Forêt 88% 95% Gris 88% 96% Turquoise 83% 96% Rouille or 90% 94% Sable du désert 77% 96%

7 TOILE PVC 7

8 Béton Fiche Technique 8 Norme «NF EN 206-1» La norme «NF EN 206-1» est l aboutissement de 20 ans de travail de normalisation européenne réalisé par le TC 104 du Comité Européen de Normalisation (CEN). Cette norme est devenue, depuis 2005, la base normative pour tous les bétons de structure. Classification des bétons - Classe de résistance à la compression o Cette classe est désignée par la lettre C de «concrete» suivi de deux nombres correspondant aux résistances mesurées respectivement sur éprouvettes cylindriques et cubiques (par exemple C20/25 ; C30/37) Classe de résistance à la compression pour les bétons de masse volumique normale et les bétons lourds Classe de résistance á la compression Résistance caractéristique minimale sur cylindres Résistance caractéristiquue minimale sur cubes C8/ C12/ C16/ C20/ C25/ C30/ C100/

9 - Classe de consistance o Il existe 5 classes de consistance des bétons (S1 à S5) La mesure de l affaissement est réalisée à l aide du cône d Abrams (Slump test) 9 Classes de consistance Classes de consistance S1 S2 S3 S4 S5 Affaissement Les consistances peuvent également être spécifiées par d autres essais, temps VEBE, indice de serrage ou diamètre d étalement. - Classe d exposition «courantes» o Elles correspondent aux expositions rencontrées le plus fréquemment dans les ouvrages de bâtiment et de génie civil ; la présentation qui en est faite ci-dessous a été retenue par souci de simplification et ne correspond pas à un regroupement opéré par la norme «NF EN 206-1» XO : Aucun risque de corrosion, ni d attaque (gel/dégel, abrasion, attaque chimique) Cette classe ne peut concerner que les bétons non armés ou faiblement armés avec un enrobage d au moins 50mm XC : Corrosion induite par carbonatation XF : Attaque gel/dégel avec ou sans agent de déverglaçage. (*) Plus informations à

10 NIVEAUX DE VIGILANCE MÉTÉOROLOGIQUE 10 (*) Plus d informations à :

Surfaces publicitaires sur mesure

Surfaces publicitaires sur mesure Surfaces publicitaires sur mesure Mètres pliants et crayons des supports publicitaires efficaces Votre marque est un atout majeur. Il importe dès lors que le mètre pliant qui l arbore soit de première

Plus en détail

Solutions silos et vannes

Solutions silos et vannes Sélection n 3 Solutions silos et vannes Filtres dépoussiéreurs SILOTOP WAMFLO Convoyeurs à vis ES - Transporteur à vis à ciment Systèmes de sécurité Silo KCS Vannes VFF VSF VGR Vannes à manchon Filtres

Plus en détail

BOOK 2014-2015 ABRIS DE PISCINES. HTTP://www.aquatechni.com. ouvrez votre imagination. abris bas abris haut abris de spa terrasse mobile

BOOK 2014-2015 ABRIS DE PISCINES. HTTP://www.aquatechni.com. ouvrez votre imagination. abris bas abris haut abris de spa terrasse mobile BOOK 201-201 abris bas abris haut abris de spa terrasse mobile ABRIS DE PISCINES ouvrez votre imagination HTTP://www.aquatechni.com SOMMAIRE 2 I.Préambule 3à IV. Nos conseils II.Avantages des abris de

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE MAISON DE RETRAITE LES EVOISSONS 3 RUE DU CAPITAINE FAY 80290 POIX DE PICARDIE

MAITRE D OUVRAGE MAISON DE RETRAITE LES EVOISSONS 3 RUE DU CAPITAINE FAY 80290 POIX DE PICARDIE A T E L I E R G A S N I E R G O S S A R T A R C H I T E C T E S D. P. L. G. 6 R U E C O L B E R T 8 0 0 0 0 A M I E N S MAITRE D OUVRAGE MAISON DE RETRAITE LES EVOISSONS 3 RUE DU CAPITAINE FAY 80290 POIX

Plus en détail

L habilitation électrique

L habilitation électrique Centre de Gestion du Haut Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 Fax : 03 89 20 36 29 cdg68@calixo.net www.cdg68.fr Circulaire n 36/2012 Cl. C 44 Colmar,

Plus en détail

CHUBB SECURITE DETECTION ET PROTECTION CONTRE L INCENDIE

CHUBB SECURITE DETECTION ET PROTECTION CONTRE L INCENDIE CHUBB SECURITE DETECTION ET PROTECTION CONTRE L INCENDIE L INTEGRALE DE LA SECURITE PRINCIPES D INSTALLATIONS DES RESEAUX VESDA Principes d installations des Réseaux VESDA Descriptif, implantation réseaux,

Plus en détail

Portes carrousel Talos Portes coulissantes cintrées Talos

Portes carrousel Talos Portes coulissantes cintrées Talos Portes carrousel Talos Portes coulissantes cintrées Talos Design et fonction «Le hall d entrée est la carte de visite de notre hôtel : lors de leur arrivée, c est ici que les clients ressentent la première

Plus en détail

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE 1 Edito Réussir l inoculation de ses parcelles de soja et de luzerne est l étape clé pour optimiser la quantité et la qualité de sa récolte. C est

Plus en détail

Insta Stik FICHE TECHNIQUE. Nom du produit. Description du produit. Insta-stik s utilise pour faire adhérer

Insta Stik FICHE TECHNIQUE. Nom du produit. Description du produit. Insta-stik s utilise pour faire adhérer FICHE TECHNIQUE Insta Stik version 11/2015 Nom du produit Adhésif professionnel pour toitures Insta-stik Description du produit Insta-stik est un adhésif professionnel pour toitures monocomposant en polyuréthane

Plus en détail

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire;

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire; Directive Directive pour les fonds du marché monétaire 6 juin 2012 (État au 4 mai 2016) I Principes, objectifs et caractère obligatoire La directive fait partie de l autoréglementation de l industrie suisse

Plus en détail

La superposition avec système: transfert, régulation, protection.

La superposition avec système: transfert, régulation, protection. Développer. Procurer. Gérer. Le service complet pour les vêtements professionnels. Sous-vêtements fonctionnels La superposition avec système: transfert, régulation, protection. www.workfashion.com Photo:

Plus en détail

CABINES SECHES. Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée. Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09

CABINES SECHES. Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée. Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09 CABINES SECHES Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09 CONCEPTION La qualité de la finition de vos pièces est votre carte de visite. Toutes les cabines

Plus en détail

Lire l image. Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie.

Lire l image. Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie. Lire l image Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie. A. Le cadre L'image inscrit le réel dans un cadre plus ou moins souligné rectangulaire, carré, losangé, ovale, circulaire.

Plus en détail

02 41 70 06 30-49 LE FUILET www.geco-manutention.fr

02 41 70 06 30-49 LE FUILET www.geco-manutention.fr SOLUTIONS DE MANUTENTION 02 41 70 06 30-49 LE FUILET www.geco-manutention.fr POURQUOI CHOISIR GECO? Au coeur de vos problématiques, concernant la réglementation de plus en plus stricte et la sécurité de

Plus en détail

2.2 Jeux de barres RiLine60 800/1600 A (60 mm)

2.2 Jeux de barres RiLine60 800/1600 A (60 mm) Adaptateurs de raccordement ( pôles) 1 4 1 Châssis : 10 C. Couvercle de protection AS, autoextinguible selon UL 94-V0. RAL 705 Composition de la livraison : Adaptateur avec couvercle de protection. Pour

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA 1 Principes, critères essentiels (en bleu) et critères désirés/recommandés (bleu clair). PRINCIPE 1 : Respect de la législation Critère

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android

MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android ASI01/03/14 MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android version 1.30 www.asinstrument.ch www.flynet-vario.com CONTENU GÉNÉRALITÉS 3 VARIOMÈTRE

Plus en détail

Assortiment pour créer des toitures en pente

Assortiment pour créer des toitures en pente Isolation 7 ème édition Mars 2015 Assortiment pour créer des toitures en pente ISOLATION DURABLE POUR TOITURES PLATES ET LÉGÈREMENT INCLINÉES l Mousse rigide PIR à haut rendement, valeur lambda à partir

Plus en détail

Les règles techniques en matière d aménagement numérique

Les règles techniques en matière d aménagement numérique Les règles techniques en matière d aménagement numérique La fibre optique réunit de manière optimale toutes les conditions nécessaires à un très haut débit de qualité pour tous les usagers potentiels.

Plus en détail

Code ILU Questions fréquentes

Code ILU Questions fréquentes Code ILU Questions fréquentes 1) Notre société possède déjà un code BIC pour le trafic maritime. Avons-nous également besoin d un code ILU? Conformément à la norme ISO 6346, le code BIC sert à marquer

Plus en détail

H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère

H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère Présentation & Dossier technique 1 Historique Les Américains, grand constructeurs de maisons à ossature bois ont découvert l ossature acier dans la maison

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur

Sciences de l Ingénieur Sciences de l Ingénieur PROJET PANNEAU SUIVEUR COMMENT CONCEVOIR UN SUPPORT MÉCANIQUE QUI PUISSE MODIFIER EN PERMANENCE L'ANGLE D'INCLINAISON PAR RAPPORT AU SOL, COUPLÉ AVEC UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE QUI PERMET

Plus en détail

Cours Desbiey - Construction de 23 logts. 103-105, cours Desbiey 33120 ARCACHON. Date Indice Modifications apportées

Cours Desbiey - Construction de 23 logts. 103-105, cours Desbiey 33120 ARCACHON. Date Indice Modifications apportées DOSSIER D INTERVENTION ULTERIEURE SUR L OUVRAGE DIUO Cours Desbiey - Construction de 23 logts 103-105, cours Desbiey 33120 ARCACHON DEKRA Conseil HSE 1 AVENUE NEIL AMSTRONG BATIMENT C 33700 MERIGNAC Tél.

Plus en détail

SOUPLESSE ET FACILITÉ D UTILISATION SCANNERS LASER 3D > >

SOUPLESSE ET FACILITÉ D UTILISATION SCANNERS LASER 3D > > SOUPLESSE ET FACILITÉ D UTILISATION SCANNERS LASER 3D > > UN MONDE DE POSSIBILITÉS Z Corporation, fabricant des scanners 3D couleur les plus rapides, souples et simples d utilisation, propose une solution

Plus en détail

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION.

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION. LES LANCERS GENERALITES : Avant la compétition, tout athlète devra se présenter à la chambre d appel afin de confirmer sa participation. L ordre dans lequel les concurrents feront leurs essais sera tiré

Plus en détail

Photographier ses objets de valeur

Photographier ses objets de valeur MINISTERE DE L'INTERIEUR ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE Photographier ses objets de valeur DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE Office Central de lutte

Plus en détail

CARLISLE SYNTEC INC. Rue des Atrebates 77-79 B-1040 Bruxelles Tél. : 02/732.24.20 Fax : 02/733.23.84 DESCRIPTION

CARLISLE SYNTEC INC. Rue des Atrebates 77-79 B-1040 Bruxelles Tél. : 02/732.24.20 Fax : 02/733.23.84 DESCRIPTION UBAtc 01/2470 Valable du 13.09.2001 au 12.09.2004 Union belge pour l Agrément technique dans la construction c/o Ministère des Communications et de l Infrastructure Administration de la Circulation routière

Plus en détail

Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information

Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information Avec STEL, le conditionneur SPI industrialise son système d information SPI réalise les opérations de conditionnement industriel et de différenciation retardée (ou Co-packing) pour le compte d industriels

Plus en détail

Tableaux électriques tertiaires

Tableaux électriques tertiaires www.schneider-electric.fr Schneider Electric, vous faire mieux profiter du progrès. Tableaux électriques tertiaires La simplicité optimisée Simple à choisir Choisir une solution en 4 étapes Coffrets et

Plus en détail

MGE TM Galaxy TM 5000

MGE TM Galaxy TM 5000 MGE TM Galaxy TM 5000 20-120 kva Manuel d installation et d utilisation Introduction Nous vous remercions d'avoir choisi un produit APC by Schneider Electric pour la protection de vos charges. La gamme

Plus en détail

Catalogue Accessoires

Catalogue Accessoires Catalogue Accessoires SOMMAIRE SOMMAIRE 2 8 14 3 9 15 4 10 16 5 11 17 6 12 18 7 13 19 20 21 22 23 24 25 Club Silca 2 Club Silca 3 Rangement 4 Rangement 5 Rangement 6 Barre Reclas 7 Mousquetons ovales 8

Plus en détail

Union internationale des télécommunications

Union internationale des télécommunications Union internationale des télécommunications UIT-T L.37 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT (02/2007) SÉRIE L: CONSTRUCTION, INSTALLATION ET PROTECTION DES CÂBLES ET AUTRES ÉLÉMENTS

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

LABORATOIRE DE PROTOTYPAGE RAPIDE. Nouveau Website : www.kreeduc.fr

LABORATOIRE DE PROTOTYPAGE RAPIDE. Nouveau Website : www.kreeduc.fr LABORATOIRE DE PROTOTYPAGE RAPIDE Ce laboratoire permet d intervenir sur tous les maillons de la chaîne numérique (Numérisation, Modification, Fabrication et Duplication Bonne matière) Numérisation 3D

Plus en détail

La norme béton NF EN 206-1

La norme béton NF EN 206-1 Chapitre2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme NF EN 206-1 2.2 - Domaines d application 2.3 - Évolutions de la norme 9 Chapitre 2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

Les mousses d aluminium CTIF

Les mousses d aluminium CTIF Elaboration de structures alvéolaires en alliage d aluminium par voie fonderie Les mousses d aluminium CTIF Y. Gaillard, M. Fleuriot, P. Hairy, C. Macke, P. Priot, A. Chabod, M. De Sousa Y. Gaillard Octobre

Plus en détail

DE QUALITÉ INDUSTRIELLE

DE QUALITÉ INDUSTRIELLE No. de réapprovisionnement EUR13.11 MACHINES ABRASIVES ACCESSOIRES ET ABRASIFS DE QUALITÉ INDUSTRIELLE Leadership continu dans la technologie des machines abrasives portatives Introduction Qui nous sommes

Plus en détail

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO Nous allons apprendre, à travers ce dossier, à lire un histogramme et à s'en servir lors des prises de vue. Nous verrons quelle est son utilité et comment l'interpréter pour améliorer ses images. En photographie

Plus en détail

Hahn KT-N 6R / KT-V 6R

Hahn KT-N 6R / KT-V 6R Hahn 6R / 6R Paumelles universelles pour portes PVC! Nouveau! Egalement avec Hahn KT-FIX 4 7 6 0 1 4 1 13 4 7 7 0 1 4 1 14 Cf. déclaration de performance sur www.dr-hahn.fr 2 Hahn 6R 6R Paumelles universelles

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE EXAMEN ÉPREUVE DURÉE : : : 2 heures COEFFICIENT : 2 NB DE PAGE(S) :

Plus en détail

CMTC CODE : TAG 0721

CMTC CODE : TAG 0721 R é p u b l i q u e Al g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation المعھد الوطني للتكوين

Plus en détail

Réacteur OSIRIS: exemples de chantiers nucléaires dans un environnement complexe

Réacteur OSIRIS: exemples de chantiers nucléaires dans un environnement complexe Réacteur OSIRIS: exemples de chantiers nucléaires dans un environnement complexe Formation enseignants BTS EN DEN/DRSN/SEROS Bruno CEBILLE www-instn.cea.fr Avril 2013 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 Le réacteur

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

Note d information du SDIS 47 RECOMMANDATIONS RELATIVES AUX RISQUES DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES

Note d information du SDIS 47 RECOMMANDATIONS RELATIVES AUX RISQUES DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES Note d information du Page 1 / 7 1 PUBLIC VISE Maîtres d ouvrages, contrôleurs techniques, maîtres d œuvres, bureaux d étude, constructeurs. Sapeurs-pompiers. Tout public. 2 OBJECTIFS Les capteurs photovoltaïques

Plus en détail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Emploi 3 Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Jean-François Giret, Emmanuelle Nauze-Fichet, Magda Tomasini * Les nouvelles générations d actifs sont beaucoup plus diplômées qu il y a trente

Plus en détail

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur?

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? TPE ANNEE 2012-2013 L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? Rédacteur du rapport : THOMAS Antoine FENOT Bazil Professeurs : M. AUDRY M. POUSSEL Les réalisations techniques face aux

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

Accessoires d origine BMW. Notice de montage.

Accessoires d origine BMW. Notice de montage. Accessoires d origine MW. Notice de montage. Postéquipement «Changeur de CD» MW Série 3 erline (E 90) MW Série 3 Coupé (E 9) Cette notice de montage n est pas valable pour les véhicules avec SA 66 (Autoradio

Plus en détail

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8535. COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne et Pays de la Loire)

Plus en détail

Structures métalliques. Willy Naessens 83

Structures métalliques. Willy Naessens 83 Structures métalliques Willy Naessens 83 Les structures métalliques sont - entre autres- utilisées pour les constructions de PME, les constructions agricoles, les complexes de bureaux et les grands complexes

Plus en détail

B.I.A. LA SUSTENTATION

B.I.A. LA SUSTENTATION LA SUSTENTATION LA SUSTENTATION AERODYNAMIQUE c'est l'effet porteur dû aux actions combinées des pressions et dépressions que l'air exerce sur un corps l'application d'une force sur une surface : P = F

Plus en détail

ETUDE DE L EQUIPEMENT. L extrait du cahier des charges ci-après nécessite d apporter des modifications à l installation

ETUDE DE L EQUIPEMENT. L extrait du cahier des charges ci-après nécessite d apporter des modifications à l installation Etude de l équipement ETUDE DE L EQUIPEMENT DEMARCHE INDUSTRIELLE : Actuellement, l irrigation du parc Monceau est assurée par un ensemble de deux surpresseurs (groupes moto-pompes) identiques à vitesse

Plus en détail

ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. Inter. CI. N 16648

ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. Inter. CI. N 16648 19 ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE 11 N 16648 51 Inter. CI. 8 A43B 3/00; A43B 1/00 FASCICULE DE BREVET D INVENTION 21 22 Numéro de dépôt : 1201300454 73 Titulaire(s) : Date de dépôt

Plus en détail

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse.

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse. Page 1 sur 10 1. Définition. C est une méthode de séparation, non destructrice en son principe, basée sur le fait que le coefficient de partage d un soluté entre deux phases dépend de la nature du soluté,

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

Plate-forme robotique mobile de test

Plate-forme robotique mobile de test D-AROBO-A Avril 20 Plate-forme robotique mobile de test Etudes et investigations sur un robot mobile programmable TECHNOLOGIE Avril 20 Etienne Bernot - Pascal Collette - Denis Hoffschir Edité par la Sté

Plus en détail

Balance d analyse corporelle Mode d'emploi

Balance d analyse corporelle Mode d'emploi Balance d analyse corporelle Mode d'emploi 1 La balance a été spécialement conçue pour évaluer votre poids, votre pourcentage de gras, votre pourcentage d hydratation, votre pourcentage de muscle et votre

Plus en détail

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES PONCEUSE-CALIBREUSE TB 18 SOMMAIRE TB 18 Objectifs. 1 Description...... 2 Spécifications.. 3 Réglage 4 Façonnage 5 - Consignes générales.

Plus en détail

RÉF.: EASO/2016/CA/003

RÉF.: EASO/2016/CA/003 Avis de vacance pour le poste d assistant en ressources humaines (agent contractuel, GF III) au sein du Bureau européen d appui en matière d asile (EASO) RÉF.: EASO/2016/CA/003 Publication Intitulé de

Plus en détail

HIAG FAÇADES. Les façades la signature des bâtiments modernes. naturelles écologiques. Daniel Mock/Fotolia.de

HIAG FAÇADES. Les façades la signature des bâtiments modernes. naturelles écologiques. Daniel Mock/Fotolia.de HIAG FAÇADES Daniel Mock/Fotolia.de Les façades la signature des bâtiments modernes naturelles écologiques harmonieuses L enveloppe du bâtiment Extérieur Revêtement de façade La façade est la carte de

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Mission Information et Communication 1 ter avenue de Lowendal 75700 PARIS 07 SP Suivi par : Fabienne ANDRE

Plus en détail

BIEN CONFIGURER VOTRE Partner ORIGIN

BIEN CONFIGURER VOTRE Partner ORIGIN TARIFS, ÉQUIPEMENTS ET V1.0 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 09B APPLICABLES AU 29 Juin 2009 BIEN CONFIGURER VOTRE Partner ORIGIN Peugeot a édité ce guide pour vous aider à configurer votre Partner ORIGIN selon

Plus en détail

Qu est-ce que le travail décent

Qu est-ce que le travail décent Qu est-ce que le travail décent Le concept de «travail décent» apparaît pour la première fois en 1999, dans le rapport présenté par le Directeur général de l OIT à la 87 e session de la Conférence internationale

Plus en détail

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Département de Saône-et-Loire Comité stratégique permanent du numérique du 21 septembre 2015 Sommaire 1- Un réseau d acteurs 2- Rappel de la stratégie de déploiement

Plus en détail

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur Sommaire Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Dématérialisation : optimiser vos process. L information pour l organisation et le bien-être dans l entreprise. Avant-première Buy & Care

Dématérialisation : optimiser vos process. L information pour l organisation et le bien-être dans l entreprise. Avant-première Buy & Care Dossier Hygiène Avant-première Buy & Care L information pour l organisation et le bien-être dans l entreprise Actualités quotidiennes sur : www.infoburomag.com Dématérialisation : optimiser vos process

Plus en détail

230 premiums. Art: 8663 porte-clés "Dorchester" Art: 8667 porte-clés "Staines" Art: 8665 porte-clés "Ringwood"

230 premiums. Art: 8663 porte-clés Dorchester Art: 8667 porte-clés Staines Art: 8665 porte-clés Ringwood ORANGE EDITION 2014 230 premiums 10 Art: 8663 porte-clés "Dorchester" Pratique! Ce porte-clés est fait de métal est un support publicitaire idéal. Il vous propose deux différentes techniques de finition.

Plus en détail

Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images

Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images Hadi Akram LRSD, Département d informatique, Faculté des Sciences, Université Ferhat Abbas-Sétif 1, Algérie. akram_ha9@yahoo.fr Hadi

Plus en détail

Notion de durée du risque explosif. Risque de présence. Constante, longue ou fréquente. Peu probable ou de courte subsistance

Notion de durée du risque explosif. Risque de présence. Constante, longue ou fréquente. Peu probable ou de courte subsistance Gamme antidéflagrante ZI chemin des aisières F-45500 Saint Brisson sur Loire : 33(0)2.38.36.71.05 : 33(0)2.38.36.70.65 e. mail : info@arem.fr Groupe II Catégorie 2 Zones 1 ou 21 Catégorie 3 Zones 2 ou

Plus en détail

REVÊTEMENT INTELLIGENT POUR COLLIER CERVICAL. www.thekoocare.com

REVÊTEMENT INTELLIGENT POUR COLLIER CERVICAL. www.thekoocare.com REVÊTEMENT INTELLIGENT POUR COLLIER CERVICAL www.thekoocare.com QU EST-CE QUE THE KOOCARE? The Koocare est un revêtement intelligent, technique et technologique, recouvrant intégralement le collier cervical.

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE D INSTALLATION ET D UTILISATION CAPTEUR SOLAIRE TUBES SOUS VIDE ASTRAL HS 8700

NOTICE TECHNIQUE D INSTALLATION ET D UTILISATION CAPTEUR SOLAIRE TUBES SOUS VIDE ASTRAL HS 8700 Page 1 NOTICE TECHNIQUE D INSTALLATION ET D UTILISATION CAPTEUR SOLAIRE TUBES SOUS VIDE ASTRAL HS 8700 MONTAGE DES CAPTEURS - PARALLELE A LA TOITURE AVEC ETRIERS - PARALLELE A LA TOITURE AVEC VIS DE FIXATION

Plus en détail

Introduction au traitement d images

Introduction au traitement d images Introduction au traitement d Traitements de base Nicholas Journet 12 janvier 2011 Plan Semaine 1 : Introduction Traitements de base en image Semaine 2 : Amélioration d et détection de contours Semaine

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

LE DISJONCTEUR (Ref. STI GE : 2.2.3.3)

LE DISJONCTEUR (Ref. STI GE : 2.2.3.3) Sommaire 1/ Fonctions a/ Protection contre les surcharges et les courts-circuits...2 b/ Pouvoir de coupure..2 c/ temps de coupure..3 2/ Constitution..3 3/ Caractéristiques des disjoncteurs.4 4/ Etude des

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Charte graphique Introduction La Vernière, basée sur Cusset est une Association de Sports et de Loisirs adaptés. Il s agit d une équipe de bénévoles et de professionnels qui adapte, organise, encadre et

Plus en détail

Les parents et les employeurs doivent

Les parents et les employeurs doivent Guide des lois régissant le travail des enfants au Canada Les parents et les employeurs doivent veiller sur la sécurité des jeunes travailleurs et protéger leur santé sur les lieux de travail. Lorsqu ils

Plus en détail

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON NOTICE DESCRIPTIVE DES PRESTATIONS 1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON 1. GENERALITES Gros œuvre structure Décapage du terrain. Fouilles en pleine masse. Traitement préventif antiparasitaire du sol.

Plus en détail

Qu est-ce qu une ATEX?

Qu est-ce qu une ATEX? Chaque année plusieurs accidents dus aux Atmosphères Explosibles sont dénombrés. Suite à ce constat nous avons vu apparaître un renforcement de la sécurité au niveau des ATEX notamment avec l apparition

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE

INSTRUCTIONS DE POSE 5/2013 FR INSTRUCTIONS DE POSE Etant donné la plus longue durée de vie de la porte en bois composite Duofuse par rapport à une porte en bois classique, il est important de la placer correctement afin de

Plus en détail

Embauche. (mise à jour août 2005) - embauche - minima

Embauche. (mise à jour août 2005) - embauche - minima 3 Embauche (mise à jour août 2005) - embauche - minima paragraphes en noir, concernent tout le personnel en rouge, uniquement les salariés de droit privé en bleu, uniquement les fonctionnaires embauche

Plus en détail

Solutions. Voix - Données - Vidéo FTTH DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE DANS LES LOGEMENTS COLLECTIFS

Solutions. Voix - Données - Vidéo FTTH DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE DANS LES LOGEMENTS COLLECTIFS Solutions Voix - Données - Vidéo FTTH DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE DANS LES LOGEMENTS COLLECTIFS FTTH : état du marché, facteurs d expansion et déploiement Le déploiement de la fibre optique dans les logements

Plus en détail

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE»

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Mise à jour du 20 mai 2010 TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Guide incluant la procédure de téléchargement d un logiciel gratuit Ce tutoriel est un pas-à-pas très détaillé. Cette prise de parti explique

Plus en détail

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité Notice d'information n 2945 SOMMAIRE Document à signer et à remettre à votre employeur..................................................

Plus en détail

Recommandations. Contenu de l emballage Emetteur SurfLink Media Câble d alimentation électrique Câble RCA Microphone externe

Recommandations. Contenu de l emballage Emetteur SurfLink Media Câble d alimentation électrique Câble RCA Microphone externe MEDIA Recommandations Avant la première utilisation, lire attentivement ce qui suit : L émetteur SurfLink Media peut être connecté à la plupart des appareils multimédia, notamment les chaines hi-fi, les

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IVe Mathématiques 4e classique Nombre de leçons: 4.0 Nombre minimal de devoirs: 3/3/3 Langue véhiculaire: Français I. Compétences à développer au cours de mathématiques

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 429 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par M. Jacques Brassard Ministre des Transports Éditeur officiel

Plus en détail

Contre Plaqué. www.descampsweb.fr

Contre Plaqué. www.descampsweb.fr L Essentiel du Contre Plaqué www.descampsweb.fr Le ContrePlaqué Un matériau qui sait tout faire, on l'utilise partout! En structure pour les murs, planchers, supports de toiture, charpentes composite,

Plus en détail

LES RISQUES LIES A LA PRESSION

LES RISQUES LIES A LA PRESSION LES RISQUES LIES A LA PRESSION Patrick BOISSINOT C.N.R.S. - L.I.M.H.P. 99, Avenue J.-B. Clément 93430 Villetaneuse boissinot@limhp.univ-paris13.fr 1 Connaissance des risques Comment se prévenir 2 Rappels

Plus en détail

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer LibERté Et performance pour une REtRaitE sur-mesure Galya Retraite Entreprise/Madelin Assuré d avancer Galya Retraite, c est : une offre commune pour le dirigeant et ses salariés ; un supplément de retraite

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

ISOLATION THERMIQUE TYPES DE SUPPORTS :

ISOLATION THERMIQUE TYPES DE SUPPORTS : 1 7 2 6 3 4 5 TYPES DE SUPPORTS : 1 ENDUIT DE FOND CHAU 2 ENDUIT DE FOND CHAU/CIMENT 3 TERRE CUITE ISOLANTE 4 TERRE CUITE 5 BÉTON 6 BLOCS BÉTON 7 PIERRE 156 CONFORT, ÉCONOMIE D'ÉNERGIE ET CERTIFICATION

Plus en détail

Septembre 2005. Emploi-Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport

Septembre 2005. Emploi-Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Programmes de formation professionnelle et technique avec difficultés de recrutement d élèves et débouchant sur des métiers et professions offrant de bonnes perspectives d emploi au Bas-Saint-Laurent Septembre

Plus en détail

Les systèmes de tenségrité déployables : application à l accessibilité de la baignade en mer

Les systèmes de tenségrité déployables : application à l accessibilité de la baignade en mer Les systèmes de tenségrité déployables : application à l accessibilité de la baignade en mer Julien Averseng, Frédéric Jamin, Jérôme Quirant To cite this version: Julien Averseng, Frédéric Jamin, Jérôme

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le 23 janvier 2012 ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le ministre de la défense, le ministre de l éducation

Plus en détail

Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT.

Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT. Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT. «L habilitation est la reconnaissance, par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en

Plus en détail

Les marchés financiers et la mise en œuvre de la politique monétaire Apéritif «Marché monétaire»

Les marchés financiers et la mise en œuvre de la politique monétaire Apéritif «Marché monétaire» Exposé Embargo jusqu au 19 novembre 2015, 18 h 30 Les marchés financiers et la mise en œuvre de la politique monétaire Apéritif «Marché monétaire» Dewet Moser Membre suppléant de la Direction générale

Plus en détail

Merlin. Soja. Sommaire. Enfin une génétique adaptée aux zones nord!

Merlin. Soja. Sommaire. Enfin une génétique adaptée aux zones nord! 2016 Soja Dossier Soja Merlin Sommaire Enfin une génétique adaptée aux zones nord! 1. Présentation de la culture 2. Les débouchés du soja 3. Les atouts du soja 4. Itinéraire technique et choix variétal

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

Catalogue Général. Edition 2010. GE Power Protection. GE imagination at work

Catalogue Général. Edition 2010. GE Power Protection. GE imagination at work Power Protection atalogue énéral dition 200 offrets de distribution et de comptage ppareillage modulaire Matériel d installation ppareillage industriel offrets et armoires pour usage industriel imagination

Plus en détail