4e partie : diversité, parenté et unité des êtres vivants. Leçon A : L unité du monde vivant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4e partie : diversité, parenté et unité des êtres vivants. Leçon A : L unité du monde vivant"

Transcription

1 Date du cours : lundi 12 Sept Contenu : Observation microscopique de peau d oignon et réalisation de deux dessins : le 1 er sert à établir les critères de réussite, le 2 e sera évalué par un autre élève en fonction des critères déterminés, lors du prochain cours en demi-classe. Travail à faire : pour le lundi 26 sept Avoir son cahier de SVT Date du cours : lundi 26 sept Contenu : (Page 55, Au crayon à papier, en petit, sans appuyer) Page 56, en haut : 4e partie : diversité, parenté et unité des êtres vivants Leçon A : L unité du monde vivant Au niveau microscopique, tous les êtres vivants sont constitués de petites «unités de base» qui se ressemblent. Collage du dessin réalisé le 6 sept et auto-évaluation à l aide de la fiche correspondante (à droite du dessin). Cette fiche est ensuite collée en haut de la page 6, sous le titre à écrire : fiche méthode N 3 Evaluation d un dessin scientifique L ensemble est : - Propre, soigné - Entièrement réalisé au crayon à papier Le dessin est : - Ressemblant - Centré - Assez grand - Le trait est fin et continu Les renseignements sont : - Complets - Bien orthographiés - Horizontaux, écrits à côté des flèches Les flèches sont : - Tracées à la règle, - S arrêtent sur l élément à montrer - Ne se croisent pas

2 Le titre est : - centré en haut ou en bas - souligné à la règle Ensuite, observation au microscope de peau de grenouille, auto-évaluation à l aide de la même fiche et ramassage du dessin qui sera noté. Travail à faire : pour le lundi 10 oct 1- Recopier en grand et en couleurs le titre de la page Relire la leçon A page 56 Date du cours : lundi 10 oct Contenu : Vérification du titre Suite de la leçon A : collage du dessin réalisé le 26 sept

3 Bilan : tous les êtres vivants sont constitués de cellules. Chaque cellule possède une membrane, du cytoplasme et souvent un noyau. Beaucoup d êtres vivants sont formés de très nombreuses cellules (ex : oignon, grenouille...). D autres sont constitués d une seule cellule (ex : les paramécies, les bactéries). Aller à la Page 95 et compléter la définition d «être vivant» : Il est constitué de cellule(s). (À la suite de la leçon A, sur une nouvelle page) Leçon B : Diversité et parenté des êtres vivants Il existe une grande variété d espèces d êtres vivants. Cette variété s appelle la biodiversité. 1- Les espèces

4 Question : Qu'est ce qu une espèce en SVT? Activité : regrouper les différents êtres vivants présents sur votre table par espèces. Cette activité sera réalisée au prochain cours en demi-classe Travail à faire : pour le lundi 14 novembre Mini-contrôle sur la leçon A. Amener le cahier. Date du cours : lundi 14 novembre Contenu : Contrôle Suite leçon B : réalisation et bilan collectif Bilan de l activité : tout les groupes n ont pas fait les mêmes «espèces». Il faut donc prendre l avis des scientifiques sur la question.

5 Correction : 1 / Les scientifiques affirment que deux êtres vivants appartiennent à la même espèce quand ils peuvent se reproduire entre eux. 2/ les Amandes de mer et les coques NE font PAS partie de la même espèce car elles NE peuvent PAS se reproduire entre elles. Bilan du 1 : en SVT, une espèce* est un ensemble d êtres vivants qui peuvent se reproduire entre eux et qui se ressemblent plus ou moins. Travail à faire : pour le lundi 28 novembre Savoir la leçon B Date du cours : lundi 28 novembre Contenu : Page 95 Espèce : ensemble d êtres vivants qui peuvent se reproduire entre eux et qui se ressemblent plus ou moins. Retour à la leçon B 2- La classification des espèces Au cours de l Histoire, il a existé de nombreuses façons de classer les êtres vivants. Question : comment peut-on classer les espèces de façon scientifique et universelle? Voir les fiches de classification simplifiée des animaux et des végétaux. Ces fiches sont téléchargeables sur le site du collège. Lecture collective, surlignage des attributs et explications sur leur signification quand nécessaire. Ensuite, les élèves se déplacent pour chercher à quel groupe appartient chacun des 12 animaux à disposition.

6 Correction de l activité et bilan oral. Travail à faire : pour le lundi 12 décembre Savoir la leçon B en entier Date du cours : lundi 12 décembre Contenu : suite de la leçon B : même activité que précédemment avec des végétaux (fiche téléchargeable sur le site du collège). Bilan du 2 : on peut classer les êtres vivants de façon scientifique en utilisant les attributs qu ils possèdent. Exemples d attributs pour les animaux : bouche, nageoires, pattes, plumes, Exemples d attributs pour les végétaux : chlorophylle, graines Puis on complète ensemble la fiche suivante : Travail à faire : pour le lundi 9 janvier Savoir la leçon B pour contrôle. Date du cours : lundi 9 janvier Contenu : contrôle sur la leçon B

7 Après la leçon B, sur une nouvelle page, au crayon à papier, en petit : 5e partie : Le peuplement d un milieu Page suivant celle de la 5 e partie Leçon C L installation des plantes dans un nouveau milieu Des plantes apparaissent dans des endroits où on ne les attendait pas (exemples : sur les toits, les vieux murs ) Travail à faire : pour le lundi 6 février 1. Recopier en grand et en couleurs le titre de la 5 e partie. 2. Compléter le sommaire du cahier avec les N de page et les titres des parties 2, 4 et 5. Date du cours : lundi 6 février Contenu : 1/ L installation des plantes à graines Hypothèse(s) : des graines arrivent dans un nouveau milieu grâce : - Au vent - Aux animaux qui mangent les fruits - À l eau - Aux fruits qui s accrochent aux poils des animaux

8 Cette activité est réalisée avec des fiches explicatives (téléchargeables sur le site du collège) et les fruits correspondants. Elle est corrigée. Travail à faire : pour le lundi 5 mars Savoir la leçon C Date du cours : lundi 5 mars Contenu : partie contrôles, on écrit : 1) voir leçon A Aide à la correction du contrôle sur la leçon A 2) Il fallait barrer «paramécie» car c était le seul être vivant de la liste à être constitué d une seule cellule. Puis on colle l aide à la correction du contrôle sur la leçon B. Ces deux contrôles sont rendus mais non collés.

9 Suite de la leçon C 2/ L installation des plantes sans graines L exemple d une fougère : le polypode Fragment de feuille de polypode vue de dos. On observe à la loupe à main Chaque «tâche» jaune semble constituée de petites billes avec des poils. Nous allons regarder ces «billes» de plus près au microscope. Un dessin est réalisé sur une petite feuille blanche à partir de la photo ci-dessous ou de ce que les élèves voient au microscope. Il sera renseigné lors du prochain cours. Dessin de spores de polypode (fougère) Microscope X 150 Travail à faire : pour le lundi 19 mars Savoir la leçon C Corriger les contrôles sur les leçons A et B en suivant la fiche méthode N 5 Date du cours : lundi 19 mars

10 Contenu : ramassage des de quelques corrections de contrôles. Suite de la leçon C : On finit de renseigner le dessin de spores Les élèves leurs dessins par deux, en suivant les critères de réussite de la fiche méthode «savoir évaluer un dessin scientifique» Information : les spores donnent de nouveaux polypodes quand elles arrivent dans un endroit qui leur convient. Relecture de la fiche méthode «savoir rédiger un bilan» et rédaction de celui-ci sur une petite feuille ramassée puis élaboration du bilan collectif Bilan du 2 : les plantes sans graines peuvent s installer dans un nouveau milieu grâce à leurs spores microscopiques qui sont transportées principalement par l air. Travail à faire : pour le lundi 2 avril Contrôle sur la leçon C Date du cours : lundi 2 avril

11 Contenu : cours annulé : professeure malade Travail à faire : pour le lundi 30 avril Contrôle sur la leçon C Date du cours : lundi 30 avril Contenu : Contrôle sur la leçon C Sur une nouvelle page de leçon suivant la leçon C : Leçon D L origine des graines Question : Où et comment les graines se forment-elles dans les plantes qui en fabriquent? 1- Le lieu de formation des graines On observe que les graines se trouvent toujours dans les fruits *. Page 95 Fruit : en SVT, organe de la plante qui contient les graines. Ex : gousse du haricot, tomate, «hélicoptère» de l érable Retour à la leçon D

12 Travail à faire : pour le lundi 14 mai Vérifier, à l aide d une encyclopédie, si la réponse que j ai donnée à l activité est juste ou non. Date du cours : lundi 14 mai Contenu : suite de la leçon D et correction de l activité 1 : C est la fleur A la recherche de la partie de la fleur qui se transforme en fruit, on observe une plante de fausse roquette, on colle les éléments indiqués dans l activité 2 puis on dissèque une fleur dans l activité 3.

13 Travail à faire : pour le lundi 11 juin Disséquer une fleur de coquelicot dans le tableau de l activité 3 de la leçon D Date du cours : lundi 11 juin Contenu : Contrôle sur la leçon C rendu. Aide collée partie contrôles Suite de la leçon D Bilan du 1 : les graines se forment dans le pistil de la fleur quand celui-ci se transforme en fruit. 2- Conditions nécessaires à la formation des graines

14 Dans l activité 1, on constate que seules deux fleurs sur cinq ont donné un fruit et des graines. Pourquoi? Autocorrection à l aide de la fiche suivante : Bilan du 2 : les fruits et les graines se forment uniquement si du pollen est déposé à l extrémité du pistil (par les insectes, le vent, les humains ). Sur une nouvelle page de leçon suivant la leçon D

15 Leçon E Envahir son milieu Question : Comment des végétaux peuvent-ils envahir leur milieu sans utiliser Leurs graines ou leurs spores? Travail à faire : pour le lundi 25 juin Corriger le contrôle sur la leçon C en suivant la fiche méthode N 5 et l aide. Savoir la leçon D Avoir TOUT son matériel Date du cours : lundi 25 juin Contenu : Travail à faire : pour le

CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE

CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION SPECIALE D ENTRAINEMENT N 1 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l'épreuve : 1h30 - Usage de la calculatrice autorisé CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE PARTIE 1 : REPRÉSENTATION

Plus en détail

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur Sommaire Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Recommandations. Contenu de l emballage Emetteur SurfLink Media Câble d alimentation électrique Câble RCA Microphone externe

Recommandations. Contenu de l emballage Emetteur SurfLink Media Câble d alimentation électrique Câble RCA Microphone externe MEDIA Recommandations Avant la première utilisation, lire attentivement ce qui suit : L émetteur SurfLink Media peut être connecté à la plupart des appareils multimédia, notamment les chaines hi-fi, les

Plus en détail

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017 NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2016/2017 Avant-propos : Vous trouverez ci-après exposées les informations utiles à votre participation au mouvement intra départemental : calendrier, barème, types

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents Dossier pédagogique EXPOSITION Sorties de Cours 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15 EXPOSITION Artistes émergents 15.06.16 > 26.06.16 Vernissage le 15 juin à 17h P a g e 2 Sommaire Présentation

Plus en détail

Les virus et les bactéries

Les virus et les bactéries Les virus et les bactéries Les bactéries sont des procaryotes. Une cellule procaryote est plus petite et plus simple qu une cellule eucaryote. Les virus sont encore plus petits et plus rudimentaires. Les

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

L entreprise et la production

L entreprise et la production Université Paris Est Créteil IUT DE CRETEIL VITRY Département de GEii 2 ème année du DUT de Génie Électrique et Informatique Industrielle Réalités humaines, économiques et sociales de l'entreprise 2 è

Plus en détail

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016

NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016 NOTICE DE PARTICIPATION AU MOUVEMENT 2015/2016 Avant-propos : Vous trouverez ci-après exposées les informations utiles à votre participation au mouvement intra départemental : calendrier, barème, types

Plus en détail

Ed 03/95 PAQ 1530 NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE

Ed 03/95 PAQ 1530 NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE Ed 03/95 PAQ 1530 COMMUNICATION TECHNIQUE N : TC0394 Date : 04-12-2002 OmniPCX 4400 Nb de pages : 25 URGENTE (FLASH PRODUIT) NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE OBJET : MOBILES DECT POUR ETUDE

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android

MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android ASI01/03/14 MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android version 1.30 www.asinstrument.ch www.flynet-vario.com CONTENU GÉNÉRALITÉS 3 VARIOMÈTRE

Plus en détail

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Sur l'île de Au sud de l', en novembre 1963, une île volcanique apparaît

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI La présente application informatique a été élaborée par l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie www.ademe.fr ) pour répondre à la mission confiée

Plus en détail

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO Nous allons apprendre, à travers ce dossier, à lire un histogramme et à s'en servir lors des prises de vue. Nous verrons quelle est son utilité et comment l'interpréter pour améliorer ses images. En photographie

Plus en détail

Chapitre VI : Génétique Bactérienne

Chapitre VI : Génétique Bactérienne Chapitre VI : Génétique Bactérienne La biologie moléculaire est née dans les laboratoires de microbiologistes étudiant des virus et des bactéries telles que E.coli. Ce sont des expériences avec des virus

Plus en détail

L ANALYSE FONCTIONNELLE

L ANALYSE FONCTIONNELLE CAHIER DES CHARGES I - Saisir le besoin L ANALYSE FONCTIONNELLE Nombre d exemplaire : xxx Illustrations sur toutes les pages recto et vers Utilisation pour tout types de clientèle Brochure «verticale»

Plus en détail

Compléter les fiches de validation de projets

Compléter les fiches de validation de projets Compléter les fiches de validation de projets V ERSION 1 vendredi Rédaction : Louis GIRAUD : IA- IPR STI 1 / 6 M ODE D' D EMPLOI DU DOCUMENT DE VALIDATION DES PROJETS DE SPECIALITE 2D ET SSI STI 2D ET

Plus en détail

BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006

BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006 BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006 Page 1 of 40 1 CONNEXION...3 1.1 CONNEXION...3 1.2 ACCUEIL...4 2 PROFIL...5 2.1 PERSONNNEL...5 2.2 PAIEMENT...5 2.3 LIVRAISON...5 2.4 PREFERENCES...6

Plus en détail

En préambule, Julien Desplat résume. table ronde. Météorologie et génie climatique

En préambule, Julien Desplat résume. table ronde. Météorologie et génie climatique 13 Le 12 avril dernier, le temps était au beau fixe dans les locaux de l AICVF, qui accueillaient Francis Meunier (CNAM), Serge Haouizée (Costic), Julien Desplat (Météo-France), Amédy Doucouré (Climespace

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance en partenariat avec BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR «Management des unités commerciales» Préparation au diplôme par correspondance - manager une unité commerciale - gérer a relation avec la clientèle -

Plus en détail

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE»

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Mise à jour du 20 mai 2010 TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Guide incluant la procédure de téléchargement d un logiciel gratuit Ce tutoriel est un pas-à-pas très détaillé. Cette prise de parti explique

Plus en détail

BIENVENUE. Ce guide permet une prise en main rapide.

BIENVENUE. Ce guide permet une prise en main rapide. BIENVENUE Voici votre tado Climatisation Intelligente. Au lieu d utiliser une télécommande, vous allez désormais contrôler votre climatiseur avec le boîtier tado et tado app. Ce guide permet une prise

Plus en détail

Code ILU Questions fréquentes

Code ILU Questions fréquentes Code ILU Questions fréquentes 1) Notre société possède déjà un code BIC pour le trafic maritime. Avons-nous également besoin d un code ILU? Conformément à la norme ISO 6346, le code BIC sert à marquer

Plus en détail

Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige

Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige 1) Contenu de votre coffret - Le téléphone Bazile Prestige 2) Votre Bazile Prestige le haut parleur - Un chargeur secteur - Un kit mains-libres - Un tour de

Plus en détail

Guide pratique : Facebook

Guide pratique : Facebook 1 Guide pratique : Facebook Qu est-ce que Facebook? 1 er réseau social actif Publier des informations diverses : photographies, liens, textes... Se faire connaître du grand public (consommateurs finaux)

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/11 I / Certification initiale 1-1 Candidature

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 1.2 Saisie, correction et gestion efficaces de document... 39 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2.

Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 1.2 Saisie, correction et gestion efficaces de document... 39 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2. Chapitre 1 Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 Office XP : c est nouveau... 19 Compatibilité des formats de fichiers... 19 Sobriété du nouveau design d Office... 19 Zones de tâches du volet Office...

Plus en détail

Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images

Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images Indexation et recherche visuo-textuelle des bases de données images Hadi Akram LRSD, Département d informatique, Faculté des Sciences, Université Ferhat Abbas-Sétif 1, Algérie. akram_ha9@yahoo.fr Hadi

Plus en détail

La tarification à l unité en quelques mots : La TUH

La tarification à l unité en quelques mots : La TUH La tarification à l unité en quelques mots : La TUH Les arrêtés modificatifs en vue de la TUH au 01/01/15 ont été publiés au Moniteur du 12/05/14. La date définitive de l entrée en vigueur est toujours

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 6 Appel n o : GE-13-1616 ENTRE : M. S. M. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Poissons du lac Tanganyika

Poissons du lac Tanganyika Voyages Bio Sous-Marine Avec le concours de Poissons du lac Tanganyika du 11 au 27 avril 2015 avec Patrick Louisy Neolamprologus brichardi, Neolamprologus tretocephalus, Neolamprologus leleupi P. Louisy

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples receveurs L accueil d embryons Sommaire Du couple donneur au couple receveur 3 L accompagnement médical et l encadrement juridique de

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE EXAMEN ÉPREUVE DURÉE : : : 2 heures COEFFICIENT : 2 NB DE PAGE(S) :

Plus en détail

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES)

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) RÈGLEMENT D ADMISSION à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) en formation continue (dont apprentissage) en complément de formation dans le cadre de la validation des

Plus en détail

Catalogue Formations

Catalogue Formations Catalogue Formations Management Bureautique Photographie Relations Commerciales Ressources Humaines Infographie, Web, Image Développement Personnel Santé GAGNEZ EN COMPÉTENCE AVEC ARCADE Opter pour la

Plus en détail

Commission de liaison CM2-6ème collège C.CLAUDEL MONTREUX CHÂTEAU d23 12D0900026 31 Commission de liaison CM2-6ème collège RIMBAUD d24 12D0900027 32

Commission de liaison CM2-6ème collège C.CLAUDEL MONTREUX CHÂTEAU d23 12D0900026 31 Commission de liaison CM2-6ème collège RIMBAUD d24 12D0900027 32 CODE IDENTIFIANT PAGE LIBELLÉ ASH a01 12D0900001 4 Aide à la prise de fonction a04 12D0900002 5 Scolarisation individuelle des élèves présentant des troubles du comportement a05 12D0900003 6 Scolarisation

Plus en détail

TinyTap. Guide de prise en main. Version 2.6. TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd.

TinyTap. Guide de prise en main. Version 2.6. TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd. TinyTap Version 2.6 Novembre 2015 Titre de l app Langue(s) Prix Lien App Store TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd. Multilingue gratuit en version de base achats intégrés pour certains

Plus en détail

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients.

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients. Page 1 sur 5 MONOPOLOG Le «MONOPOLOG» créé par les élèves des classes BAC PRO Logistique 2004-2007, du L.P. Albert Bayet de Tours, subventionné par AFT-IFTIM, vous propose la règle du jeu suivante. BUT

Plus en détail

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION.

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION. LES LANCERS GENERALITES : Avant la compétition, tout athlète devra se présenter à la chambre d appel afin de confirmer sa participation. L ordre dans lequel les concurrents feront leurs essais sera tiré

Plus en détail

Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes

Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes - DOSSIER - Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes DÉPARTEMENT EDITION INTÉGRATION Auteur : AMUE - Pôle formation,vie de l'étudiant Date de création : 16

Plus en détail

Éternelle genèse. Jacques Neefs

Éternelle genèse. Jacques Neefs Jacques Neefs Éternelle genèse «Je vois que je ne peux compter que sur une seule ressource : la création perpétuelle qui sort de mon encrier!» Balzac, à Madame Hanska 1. Hugo célébra, lors des funérailles

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage. Commune de CAGNES-SUR-MER. BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage. Commune de CAGNES-SUR-MER. BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage Commune de CAGNES-SUR-MER BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex Objet de la consultation DECONSTRUCTION et RECONSTRUCTION de la

Plus en détail

DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic

DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic UE DE CULTURE GENERALE INITIATION A LA CONDUITE DE PROJET DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic fduclot@univ-montp2.fr ltelley@univ-montp2.fr PARTENARIAT Introduction - Qu est qu un partenariat? - Comment trouver

Plus en détail

TABLEAU DES ENTREVUES

TABLEAU DES ENTREVUES TABLEAU DES ENTREVUES Ce tableau regroupe les descriptions de toutes les entrevues réalisées auprès des éducatrices et éducateurs spécialisés. Pour chacun des thèmes, des suggestions de questions en lien

Plus en détail

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE 1 Edito Réussir l inoculation de ses parcelles de soja et de luzerne est l étape clé pour optimiser la quantité et la qualité de sa récolte. C est

Plus en détail

TP PHP (/HTML/CSS/PostgreSQL)

TP PHP (/HTML/CSS/PostgreSQL) TP PHP (/HTML/CSS/PostgreSQL) ENSIIE - 2015/2016 Le but de ce TP est de compléter les fichiers fournis pour réaliser une micro-application interactive qui permet, suivant le choix de l utilisateur, de

Plus en détail

Exercice de rappel sur les virus

Exercice de rappel sur les virus Exercice de rappel sur les virus 1- Vrai ou Faux (justifier lorsque la proposition est fausse) - Toutes les particules virales possèdent obligatoirement une capside faites de protéines et du matériel génétique

Plus en détail

CHUBB SECURITE DETECTION ET PROTECTION CONTRE L INCENDIE

CHUBB SECURITE DETECTION ET PROTECTION CONTRE L INCENDIE CHUBB SECURITE DETECTION ET PROTECTION CONTRE L INCENDIE L INTEGRALE DE LA SECURITE PRINCIPES D INSTALLATIONS DES RESEAUX VESDA Principes d installations des Réseaux VESDA Descriptif, implantation réseaux,

Plus en détail

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire;

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire; Directive Directive pour les fonds du marché monétaire 6 juin 2012 (État au 4 mai 2016) I Principes, objectifs et caractère obligatoire La directive fait partie de l autoréglementation de l industrie suisse

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS Groupe VI Classe 1 2013 2015 FONDERIE D ART 8 MARS 2013 Conformément au référentiel de la classe, l examen comporte deux épreuves : une épreuve qualificative et une

Plus en détail

Guide de l enseignant. Arithmétique appliquée aux finances. Titre : Le Salaire et la Paie MAT-1101-3. AUTEURS : Diane Audet Centre Gabrielle-Roy

Guide de l enseignant. Arithmétique appliquée aux finances. Titre : Le Salaire et la Paie MAT-1101-3. AUTEURS : Diane Audet Centre Gabrielle-Roy Titre : Le Salaire et la Paie Guide de l enseignant Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3 AUTEURS : Diane Audet Centre Gabrielle-Roy CSDM, Diane Audet, Centre Gabrielle-Roy, avril 2010, document

Plus en détail

rues vegétalisées jardins partagés land-art MA RUE QUI MUE

rues vegétalisées jardins partagés land-art MA RUE QUI MUE rues vegétalisées jardins partagés COLORATION Street-Art INSTALLATIONS land-art MA RUE QUI MUE EN-JEUX La rue, la place, le parc sont par excellence des lieux publics de partages et de rencontres. Ils

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes

Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes Microbiologie Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes Partie 2 : La transduction I. Les vecteurs de la transduction : les bactériophages La transduction est un phénomène

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016

Note à l'attention des candidats CAP PETITE ENFANCE Session 2016 Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016 (Modalité : Épreuves Ponctuelles Terminales) Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS

Plus en détail

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire Algèbre linéaire rédigé par Anne Moreau 1 2 Table des matières 1 Espaces Vectoriels 5 11 Structure d espace vectoriel 5 111 Espaces vectoriels

Plus en détail

SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation.

SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation. SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation. Sommaire I. INTRODUCTION... 4 1. Avantage de Publisher... 4 2. Composition prédéfinies... 5 3. Composants indépendants et déplaçables... 5 4. Les atouts des

Plus en détail

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur?

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? TPE ANNEE 2012-2013 L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? Rédacteur du rapport : THOMAS Antoine FENOT Bazil Professeurs : M. AUDRY M. POUSSEL Les réalisations techniques face aux

Plus en détail

COMMENT INSTALLER MON LOGICIEL?

COMMENT INSTALLER MON LOGICIEL? COMMENT INSTALLER MON LOGICIEL? 1 SOMMAIRE ETAPE 1 : ACCES AU SITE EBP... 3 ETAPE 2 : CHOIX DU PRODUIT... 4 ETAPE 3 : TELECHARGEMENT... 5 ETAPE 4 : IDENTIFICATION... 6 1- J ai déjà un compte EBP... 7 2-

Plus en détail

Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS

Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS GENERALITES : Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS Publisher est un logiciel de PAO (Publication assistée par ordinateur). Facile d'emploi grâce aux menus déroulants, il permet d'élaborer et d'éditer

Plus en détail

4. Dans quelle discipline artistique Banksy s est-il imposé comme un des plus grands?

4. Dans quelle discipline artistique Banksy s est-il imposé comme un des plus grands? Comment ça marche? Rendez-vous sur le site http://www.banksy-art.com/. Qui est Banksy? Légende ou réalité? 1. Quel est le titre de ce site? 2. Quel serait le véritable nom de Banksy? 3. De quel pays est-il

Plus en détail

S4 Famille vs maisonnée. ie kazoku. modèle traditionnel / moderne

S4 Famille vs maisonnée. ie kazoku. modèle traditionnel / moderne S4 Famille vs maisonnée ie kazoku modèle traditionnel / moderne Caractéristiques du Ie - «le ie est un groupe social fondé sur un lieu de résidence fixe et peut être aussi cellule de production» - les

Plus en détail

Règlement du jeu. Appel à idées «Université Paris Seine mon campus, mes idées!»

Règlement du jeu. Appel à idées «Université Paris Seine mon campus, mes idées!» Règlement du jeu Appel à idées «Université Paris Seine mon campus, mes idées!» Article 1 Organisation La COMUE Université Paris Seine, établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur

Sciences de l Ingénieur Sciences de l Ingénieur PROJET PANNEAU SUIVEUR COMMENT CONCEVOIR UN SUPPORT MÉCANIQUE QUI PUISSE MODIFIER EN PERMANENCE L'ANGLE D'INCLINAISON PAR RAPPORT AU SOL, COUPLÉ AVEC UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE QUI PERMET

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

I)Les différentes étapes de la division cellulaire. 1) Les chromosomes Caryotype, chromosomes, chromatine, condensation et compaction de l ADN

I)Les différentes étapes de la division cellulaire. 1) Les chromosomes Caryotype, chromosomes, chromatine, condensation et compaction de l ADN Mercredi 02/09/15 Thème 1a - TP 1 : Le déroulement de la division cellulaire (= mitose) Microscope optique, acquisition numérique d image, titres, légendes et intégration dans un autre logiciel / Racines

Plus en détail

0 Version 1.3.2 OCTOBRE 2010 Guide de l utilisateur

0 Version 1.3.2 OCTOBRE 2010 Guide de l utilisateur 0 Version 1.3.2 OCTOBRE 2010 Guide de l utilisateur Sommaire SOMMAIRE... 1 PRESTASHOP, VOTRE SOLUTION E-COMMERCE... 6 FORMATIONS... 6 INSTALLATION DE PRESTASHOP... 7 2. Création d une base de données...

Plus en détail

ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT

ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT Ministère des Affaires étrangères et européennes ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT Des clips pour apprendre n 12 : Ils chantent la France Réalisation : Michel Boiron et Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction : Murielle

Plus en détail

Bachelier - Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur Sous-section Langues germaniques

Bachelier - Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur Sous-section Langues germaniques Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Pédagogique Bachelier - Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur Sous-section Langues germaniques HELHa Braine-le-Comte

Plus en détail

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE SUR INTERNET

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE SUR INTERNET LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE SUR INTERNET INTERNET C EST QUOI? Internet = Web + messageries + autres protocoles Depuis son invention dans les années 90, le Web a beaucoup évolué : on est passé du web 1.0

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire Corporate IT Services Department (CIMM) E-mail: j.kaliwata@afdb.org; k.saidi@afdb.org

Plus en détail

Nature morte aux pèches Fresque de Pompéi

Nature morte aux pèches Fresque de Pompéi Nature morte aux pèches Fresque de Pompéi Historique Pompéi est une ville romaine située près de Naples, au pied du Vésuve. Fondée au VIe siècle av. JC, elle a été entièrement recouverte par sept mètres

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr

Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr 1. Se connecter et accéder à son espace de travail 2. Créer un nouveau contenu 3. Mettre à jour une page du site 4. Questions / réponses 1. Se

Plus en détail

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art»

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art» REGLEMENT DU JEU : Article 1 : ORGANISATION Le COMSE Comité d Organisation des Internationaux de Gymnastique Rythmique de Thiais - ci-après «l Organisateur», organise, un Jeu-concours gratuit et sans obligation

Plus en détail

Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever?

Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever? Axel TALON 623 Etienne LALIQUE 623 Thème : L Homme et la Nature Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever? Lycée Jacques de Vaucanson 2007-2008 Sommaire Introduction p.2 A. Quelle masse théorique

Plus en détail

Guide web connect. Version 0 FRE

Guide web connect. Version 0 FRE Guide web connect Version 0 FRE Modèles concernés Le présent guide de l utilisateur s applique aux modèles suivants : ADS-600W. Définitions des remarques Les encarts suivants sont utilisés tout au long

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR O T Y S GESTIONNAIRE DE NEWSLETTERS

MANUEL UTILISATEUR O T Y S GESTIONNAIRE DE NEWSLETTERS MANUEL UTILISATEUR O T Y S GESTIONNAIRE DE NEWSLETTERS A D R E S S E E T C O N T A C T S OTYS France INTERNET : www.otys.fr 22, boulevard de Stalingrad 92320 CHATILLON EMAIL : T : 01 46 12 11 07 Général

Plus en détail

BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012

BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MAYOTTE ------------------------- PORT DE LONGONI ------------------------- BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012 TOUS LES TARIFS DU PRESENT BAREME ET TAXES COMPRISES

Plus en détail

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers L Homme a besoin de matière et d énergie. La croissance démographique place l humanité face à un enjeu majeur : trouver et exploiter des ressources

Plus en détail

Retour d expérience du BIM sur la Cité du Vin à Bordeaux, conçue par XTU Architects

Retour d expérience du BIM sur la Cité du Vin à Bordeaux, conçue par XTU Architects Retour d expérience du BIM sur la Cité du Vin à Bordeaux, conçue par XTU Architects D. Bachmann, A. Legendre 1 Retour d expérience du BIM sur la Cité du Vin à Bordeaux, conçue par XTU Architects Denis

Plus en détail

International Art Gallery Peintures, sculptures, photographies,street art, dessins...

International Art Gallery Peintures, sculptures, photographies,street art, dessins... International Art Gallery Peintures, sculptures, photographies,street art, dessins... Convention IAGallery Pack Expo Galerie Convention PACK EXPO Inscription du:... au...2016 Nom:...... Prénom:... Pseudonyme

Plus en détail

CMTC CODE : TAG 0721

CMTC CODE : TAG 0721 R é p u b l i q u e Al g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation المعھد الوطني للتكوين

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART 1. Présentation PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART La ville de Chennevières-sur-Marne organise sa 7 ème édition du Printemps des Peintres. Cette manifestation dédiée à la peinture

Plus en détail

Insta Stik FICHE TECHNIQUE. Nom du produit. Description du produit. Insta-stik s utilise pour faire adhérer

Insta Stik FICHE TECHNIQUE. Nom du produit. Description du produit. Insta-stik s utilise pour faire adhérer FICHE TECHNIQUE Insta Stik version 11/2015 Nom du produit Adhésif professionnel pour toitures Insta-stik Description du produit Insta-stik est un adhésif professionnel pour toitures monocomposant en polyuréthane

Plus en détail

L e Conseil national de l Ordre des vétérinaires a décidé de

L e Conseil national de l Ordre des vétérinaires a décidé de nairesliberaux retraiteprevoyance veterinair raux retraiteprevoyance veterinairesliberaux N 50 - Décembre 2015 traite prevoyance veterinairesliberaux retraiteprevoyance veterinairesliberaux retra La voyance

Plus en détail

Argumentation et lecture d image - Inspirations de l enseignement littéraire en France pour celui en Chine

Argumentation et lecture d image - Inspirations de l enseignement littéraire en France pour celui en Chine Argumentation et lecture d image - Inspirations de l enseignement littéraire en France pour celui en Chine SISU Doctorante en lettres Universités de Wuhan et de Bordeaux 3 Résumé : Lors de nos recherches

Plus en détail

Département des fabriques

Département des fabriques Département des fabriques 1073, boul. René-Lévesque Ouest, Québec G1S 4R5 Bur. : (418) 688-1211, Télécopieur : (418) 688-1399 Site internet : www.diocesequebec.qc.ca Courriel : fabriques@diocesequebec.qc.ca

Plus en détail

ARCS HIVER 2015-2016

ARCS HIVER 2015-2016 ARCS HIVER 2015-2016 Dès 3 ans et demi, partez à la découverte de l'un des plus vastes domaines skiables de France, situé à la croisée des massifs du Mont-Blanc, du Beaufortain et de la Vanoise. Le centre

Plus en détail

FICHE PRODUIT : TOURTEAUX DE SOJA Rédaction **: G Chardon Vérification** : S Bricout Approbation** : G Donnen

FICHE PRODUIT : TOURTEAUX DE SOJA Rédaction **: G Chardon Vérification** : S Bricout Approbation** : G Donnen 1 CODES PRODUITS Codes 13, 20, 21, 24, 28 : tourteau feed d extraction de soja produit à partir de soja génétiquement modifiées, (base 48% protéines et graisses) NR 2.18.13 Code 22 : Tourteau feed d extraction

Plus en détail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Emploi 3 Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Jean-François Giret, Emmanuelle Nauze-Fichet, Magda Tomasini * Les nouvelles générations d actifs sont beaucoup plus diplômées qu il y a trente

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PROGRAMMES ET SERVICES À L ÉLÈVE Politique : Excursions éducatives (abrogée) PSE.11.0 En vigueur le : 9 septembre 1998

Plus en détail

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points)

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Simulation : On a simulé la situation sur un tableur. Le graphique ci-dessous indique l évolution de la fréquence de l évènement M «Avoir un garçon et une fille»

Plus en détail