[TRAVAIL #1 : ANALYSE TOITURE DE RÉSIDENCE]

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[TRAVAIL #1 : ANALYSE TOITURE DE RÉSIDENCE]"

Transcription

1 CÉGEP CÉGEP DE CHICOUTIMI TRAVAIL PRÉSENTÉ À : M. JEAN-RENÉ CLOUTIER RÉALISÉ PAR : François Bouchard et Luca Fortin [TRAVAIL #1 : ANALYSE TOITURE DE RÉSIDENCE] Travail réalisé dans la cadre du cours d enveloppe du programme de technologie de l architecture. Automne 2010

2 TABLE DES MATIÈRES MISE EN SITUATION... 3 DESSINS... 5 DÉTAIL ÉVENT DE PLOMBERIE... 6 DÉTAIL MAT ÉLECTRIQUE... 7 DÉTAIL CHEMINÉE... 8 COUPE D AVANT-TOIT... 9 ANALYSE... 9 Le pare-intempéries; Bardeaux d asphalte La chambre de pression; espace d air, grille de ventilation, soffite et l espace entre les lattes Le pare-air; bardeaux d asphalte, papier 15 lbs inexistant, membrane autocollante, contre-plaqué et carton fibre Le pare-énergie; Laine cellulosique Le pare-vapeur; membrane autocollante, papier 15 lbs inexistant et le pare-vapeur Autre cas; la charpente RECOMMANDATIONS Travail #1 : Toiture de résidence Page 2

3 MISE EN SITUATION En septembre 2010, l équipe de technicien en architecture de l entreprise LFFB, spécialisée en inspection préachat a procédé à l analyse de la résidence de M. Sylvain Harvey et Mme Nathalie Thivierge. La résidence est située au 315 Boul. St-Luc à Alma et le numéro pour rejoindre les propriétaires est le La maison de style canadienne a été construite en Les propriétaires ont refait le revêtement complet de la toiture en Le revêtement sélectionné avait une durée de vie de 30 ans. Toutefois, après seulement quelques années, les propriétaires se sont rendu compte qu il y avait infiltration d eau dans la maison. Après analyse de notre équipe, nous avons conclu que la pose des bardeaux d asphalte avait été mal faite et que les quelques problèmes que nous expliquerons dans le présent document font en sorte que le revêtement devra être remplacé prochainement. Travail #1 : Toiture de résidence Page 3

4 * *La mesure de 24 est pour la largeur du garage. La maison a quant à elle une largeur de 26. Travail #1 : Toiture de résidence Page 4

5 DESSINS Les dessins proposés sont les éléments qui composent le toit. Certains éléments pénètrent la toiture donc ils se doivent d être posés adéquatement pour ne pas créer d infiltration d eau. En ce qui concerne notre résidence, nous pouvons apercevoir sur le toit ; trois lucarnes (elles sont en fait qu une décoration puisqu elles ne sont pas habitable), deux évents de plomberie, un mat électrique et une cheminée. Travail #1 : Toiture de résidence Page 5

6 DÉTAIL ÉVENT DE PLOMBERIE MANCHON ISOLÉ SCELLANT ÉLASTOMÈRE AU POURTOUR CONDUIT SANITAIRE Travail #1 : Toiture de résidence Page 6

7 DÉTAIL MAT ÉLECTRIQUE CHAPEAU MÂT MÉTALLIQUE JOINT MÉTALLIQUE SCÉLLÉ AU POURTOUR Travail #1 : Toiture de résidence Page 7

8 DÉTAIL CHEMINÉE CHAPEAU DE CHEMINÉE CONDUIT MÉTALLIQUE PLAQUE D ÉTANCHÉITÉ SCELLÉ AU POURTOUR ZONE DE PROTECTION CONTRE LES SURCHAUFFES Travail #1 : Toiture de résidence Page 8

9 COUPE D AVANT-TOIT COUPE D AVANT-TOIT TYPE PANNEAU DE PLACOPLÂTRE 1/2" LATTE 1"X3" AU 16" C/C PARE-VAPEUR CARTON FIBRE 1/2" LAINE CELLULOSIQUE R-40 FERMES DE TOIT 2"X4" ET 2"X3" AU 24" C/C CONTREPLAQUÉ 3/4" 1 RANGÉE MEMBRANE AUTOCOLLANTE BARDEAUX D ASPHALTE IKO RENAISSANCE SOLIN DE DÉPART EN ALUMINIUM FASCIA EN ALUMINIUM SOFFITE VENTILÉ EN ALUMINIUM Échelle : 1 :10* Voir annexe 1 Travail #1 : Toiture de résidence Page 9

10 ANALYSE Le pare-intempéries; Bardeaux d asphalte Les bardeaux d asphalte IKO modèle renaissance sont cloués sur du contre-plaqué ¾ de pouce d épaisseur. En montant sur le toit, la chose qui saute aux yeux est le nombre important de fissures dans les 5 à 6 premières rangées de bardeaux. Nous sommes donc allés à la quincaillerie où l achat des bardeaux a été fait. Le représentant de la compagnie a mentionné qu il s agit d un défaut de fabrication et que ce phénomène ne crée aucune infiltration d eau. Selon lui, les fissures sont apparente seulement quand il y a deux bardeaux superposés et elles seraient créées par la colle. Ceci voudrait donc dire qu il réagit mal aux variations de température. Bien qu il s agit d un phénomène «normal» selon le fabriquant, il reste néanmoins que c est une lacune au point de vue esthétique. Heureusement, ce n est pas visible de la rue; il faut le savoir pour le voir. BARDEAU FISSURÉ BARDEAU SANS FISSURES Ensuite, nous avons remarqué qu il y a eu infiltration d eau à quelques endroits. Ceci est dû à la pause selon le représentant de la compagnie IKO qui est venu sur place. Travail #1 : Toiture de résidence Page 10

11 Joint de goudron pour remplir les fissures entre les bardeaux. L eau ayant pénétré à l intérieur, le contracteur a décidé de camoufler les fissures. Infiltration possible d eau temps, puisqu avec les joints le de goudron tente à décollés puisqu ils sont orienté dans le même sens que l eau coule. Voici donc le résultat de l infiltration d eau sur les fermes de toit : Travail #1 : Toiture de résidence Page 11

12 Moisissure Le bardeau renaissance de la compagnie IKO a une durée de vie de 30 ans. Après analyse, nous considérons que le pare-intempéries sera à remplacer avant la fin de la garantie. Fissures dans les bardeaux Infiltration entre les bardeaux Également, il y a formation de moisissure à l arrière de la maison. Ce phénomène est normal puisqu il y a un arbre tout près et la moisissure s est créée avec les particules de ce dernier. Pour éviter ce problème, le propriétaire peut l enlever à chaque année et lors de la pause des nouveaux bardeaux, prévoir plus d une couche de papier 15 lbs. La chambre de pression; espace d air,, grille de ventilation, soffite et l espace entre les lattes La chambre de pression est assurée par les éléments suivants : 1- Un espace d air a été prévu à la pointe du toit. 2- Des grilles de ventilation sont situées de Travail #1 : Toiture de résidence Page 12

13 chaque extrémité de la toiture. 3- Le soffite est ventilé. 4- Un espace est prévu entre les lattes Fait important, il n y a pas assez d espace d air entre le dessus de l isolant et la sousface du support de couverture. En effet, selon l article du code de construction du Québec, il doit y avoir un dégagement d au moins 63 mm entre le dessus de l isolant et la sous-face du support de couverture. Notre résidence ne répond pas à cette exigence. On peut voir sur cette photo qu il n y a pas d espace entre l isolant et la sous-face du support de converture. De cette façon, la ventilation ne se fait pas efficacement. Le parepare-air; air; bardeaux d asphalte, papier 15 lbs inexistant, inexistant, membrane autocollante, contrecontre-plaqué et carton fibre Travail #1 : Toiture de résidence Page 13

14 Premièrement, le problème d infiltration énoncé dans la section Le pare-intempéries; Bardeaux d asphalte n est pas simplement dû aux bardeaux d asphalte. Le problème d infiltration aurait pu être évité s il y avait eu un pare-air. En effet, étant étanche et résistant à l air, le rôle de ce dernier est d empêcher l infiltration et l exfiltration entre l intérieur et l extérieur. Ce manque pourrait également faire partie des causes des fissures dans les bardeaux d asphalte. Papier 15lbs inexistant Travail #1 : Toiture de résidence Page 14

15 Deuxièmement, il y a la membrane autocollante qui joue le rôle de pare-air. Cette dernière est en très bon état. Toutefois, celle-ci ne respecte pas les normes dans notre cas. Selon l article du code de construction du Québec, il faut prévoir en débord des toits en bardeaux ou en tuiles, un revêtement de protection (membrane autocollante) remontant la pente du toit d au moins 900mm par rapport à sa rive, jusqu à 300 mm au moins à l intérieur de la face interne du mur extérieur. Notre résidence ne répond pas à cette exigence. Dans notre cas, il y a seulement une bande autocollante alors qu il devrait en avoir deux. Troisièmement, le contre-plaqué qui joue le rôle de parement intermédiaire est joint entre les planches de 4 x8 par des attaches métalliques de type H-clip. Ce dernier est en très bon état. Quatrièmement, nous retrouvons le carton fibre qui sert également de parement intermédiaire. Ce dernier est en très bon état. **C est la combinaison des bardeaux d asphalte, du papier 15 lbs, bande autocollante, le contre-plaqué et le carton fibre qui joue le rôle de pare-air. Travail #1 : Toiture de résidence Page 15

16 Le pare-énergie; Laine cellulosique Le pare-énergie choisi est de la laine cellulosique qui a été giclée. Avec le 10 pouces d épaisseur et le R-40 de performance, la toiture de la maison est très bien isolée. Il est à noter que la principale résistance thermique est assurée par la laine cellulosique mais que tous les matériaux ont en quelque sorte eux aussi une certaine résistance thermique. Le pare-vapeur; membrane autocollante, papier 15 lbs inexistant et le pare-vapeur Dans notre cas, la membrane de polyéthylène est collée sur le carton fibre. Elle permet de stopper le passage de la vapeur d eau. Pare-vapeur collé sur le carton fibre. Il est à noter que la membrane autocollante joue elle aussi la faction de parevapeur ainsi que le papier 15 lbs qui est inexistant dans notre cas. Autre cas; la charpente Les montants utilisés dans la charpente sont des 2 X3 et 2"X4" au 24 pouces Travail #1 : Toiture de résidence Page 16

17 c/c qui sont joint entre eux par des attaches à clous. À certains endroits, on peut voir de la moisissure sur les montants de bois cette situation ne va aller qu en empirant suite aux infiltrations d eau. Travail #1 : Toiture de résidence Page 17

18 RECOMMANDATIONS Suite à l analyse de la toiture de la résidence de M. Sylvain Martel et Mme Nathalie Thivierge voici ce que nous suggérons : Laisser un espace entre la laine et la sous-face du support de couverture ainsi que refaire à neuf le pare-intempéries en prenant soins de mettre 2 bandes autocollantes et du papier 15lbs. Premièrement, en laissant un dégagement d au moins 63 mm entre le dessus de l isolant et la sous-face du support de couverture, la ventilation du toit sera plus efficace et nous serons conforme aux normes CCQ. Deuxièmement, il est primordial de refaire à neuf le pare-intempéries puisque le fait de contourner l eau et de mettre des joints de goudron n élimine pas le problème d infiltration d eau. Pour l éliminer, nous conseillons de mettre un papier 15 lbs comme indiqué dans le guide d installation de la compagnie IKO. De plus, pour assurer une meilleur protection contre la formation de glace et pour être conforme aux normes CCQ, nous conseillons de mettre deux bandes autocollantes au lieu d une. Travail #1 : Toiture de résidence Page 18

GUIDE D INSTALLATION COMPLET DES REVÊTEMENTS WAKEHAM

GUIDE D INSTALLATION COMPLET DES REVÊTEMENTS WAKEHAM Félicitations d avoir choisi le déclin de cèdre de l est WAKEHAM. Le cèdre blanc de l est est l un des meilleurs choix pour son pouvoir d isolation, sa résistance à la moisissure et sa durabilité incontestée.

Plus en détail

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content 1 Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content Adresse Téléphone RAPPORT Inspection 742, Rue l heureux 418-777-7777 Québec, Qc XXX XXX dddthhtthermographiqu Thermographe Caméra Distance

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC MISE EN GARDE Si un produit est défectueux, ne le posez pas. Les matériaux défectueux seront remplacés sous garantie uniquement si vous en faites la demande avant l installation et si les conditions d

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Ville de Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a été effectuée pour le compte

Plus en détail

Bardeau individuel Cèdre blanc de l Est

Bardeau individuel Cèdre blanc de l Est Guide d installation Avant de commencer l installation, prenez le temps de lire ce guide en entier pour bien comprendre les exigences et les étapes à suivre pour une bonne installation. Mises en garde

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE TABLE DES MATIÈRES Ce guide d installation présente, de façon détaillée, toute la marche à suivre pour réaliser vous-même vos projets. Nous vous invitons

Plus en détail

LES TROUBLES HABITUELS

LES TROUBLES HABITUELS LES TROUBLES HABITUELS Le diagnostic et les solutions d intervention Problèmes majeurs Troubles Opérations habituelles 1. Fondation - drainage -- affaissement, déformation -- joints -- fissures -- pourriture

Plus en détail

AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE L ENVELOPPE DU BÂTIMENT POUR LES MAISONS

AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE L ENVELOPPE DU BÂTIMENT POUR LES MAISONS AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE L ENVELOPPE DU BÂTIMENT POUR LES MAISONS n Travaux d amélioration intérieurs d un bungalow surélevé d un étage des années 1960 et 1970 n Économies d énergie

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Rapport de suivi de chantier Informations générales Nom du requérant : François Dussault Rue : 78 Vinet Ville : Repentigny Province : Québec Code postal : J6A 1K9 Numéro de téléphone : 514 923-2694 Courriel

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs 7.1 Isolant soufflé 7.2 Rénovation de l intérieur 7.3 Rénovation de l extérieur 7.4 Endroits divers : garages attenants et autres espaces 7.5 Ajouts et nouvelles

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

Initiales du responsable de projet : DEVIS - CERTIFICATION RÉNOVATION ÉCOHABITATION - PROJET REVÊTEMENTS EXTÉRIEURS - PAGE 1 DE 5

Initiales du responsable de projet : DEVIS - CERTIFICATION RÉNOVATION ÉCOHABITATION - PROJET REVÊTEMENTS EXTÉRIEURS - PAGE 1 DE 5 DEVIS - REVÊTEMENTS EXTÉRIEURS NOM, PRÉNOM DU RESPONSABLE DE PROJET : ADRESSE/VILLE/C.P. : PIÈCE : TÉLÉPHONE : NIVEAU DE CERTIFICATION VISÉ (%) : (certifié; 70 % et +, argent; 80 % et +, or; 90 % et +,

Plus en détail

1 - GESTION DES DÉCHETS DE RÉNOVATION

1 - GESTION DES DÉCHETS DE RÉNOVATION DEVIS - REVÊTEMENT EXTÉRIEUR NOM, PRÉNOM DU RESPONSABLE DE PROJET : ADRESSE/VILLE/C.P. : FAÇADE(S) : TÉLÉPHONE : NIVEAU DE CERTIFICATION VISÉ (%) : (certifié; 70 % et +, argent; 80 % et +, or; 90 % et

Plus en détail

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution!

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution! Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar Ventilation inc. est le plus important manufacturier d équipements destinés au traitement de la qualité de l air dans le domaine résidentiel

Plus en détail

Fig.1 Détail de l installation

Fig.1 Détail de l installation Chevauchement du treillis de 8 est exigé sur les coins du bâtiment Panneau isolant de Polystyrène expansé de type 1, 1 1/2 (36 mm) min. Bande de départ Treillis en fibre de verre renforcis au bas de l

Plus en détail

DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard

DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard étanchéité à l air optimale et durable www.tyvek.fr 2 Étanchéité à l air Améliorer les performances énergétiques des bâtiments DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard

Plus en détail

Devis Standard. Entré charretière 20 x 40 et selon modèle (pierre 0-3/4) + ponceau 30 pour entré si besoin selon terrain.

Devis Standard. Entré charretière 20 x 40 et selon modèle (pierre 0-3/4) + ponceau 30 pour entré si besoin selon terrain. Projet: Nom client: Nom client: Représentant: Devis Standard Terrain (selon disponibilité appartenant à l entrepreneur) Excavation, remblaiement et nivelage brut terrain (max 5000pieds carré) Test sol

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance La cie Matériaux de construction BP Canada 08 06 16 13 13 BOIS, PLASTIQUES et MATÉRIAUX COMPOSITES Revêtements structuraux isolants Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance Le R-4 HP de BP

Plus en détail

ÉCRANS DE SOUS-TOITURE ET PARE-VAPEUR

ÉCRANS DE SOUS-TOITURE ET PARE-VAPEUR ÉCRANS DE SUS-TITURE ET PARE-VAPEUR PRIX DE VENTE AU 01.04.2014 www.fakro.be.be 1 H 2 AVEZ-VUS UN TIT BIEN RESPIRANT? UN BN ÉCRAN DE SUS-TITURE - UN ÉLÉMENT ES- SENTIEL PUR UN TIT BIEN ÉTANCHE ET CALRIFUGE

Plus en détail

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010 Repentigny, le 31 août 2010 Monsieur François Dussault, propriétaire 76 rue Vinet Repentigny, Qc. J6A 1K9 Objet : Infiltration dans la salle de bains au 76 Vinet Monsieur Dussault, C est avec plaisir que

Plus en détail

m ieux construire façades des trois bâtiments entourent deux toituresterrasses

m ieux construire façades des trois bâtiments entourent deux toituresterrasses m ieux construire Conversion d un bâtiment industriel en copropriétés Montréal (Québec) Montréal (Québec) ÉTUDE DE CAS NUMÉRO 39 APERÇU Ce bâtiment de 11 étages a été construit en 1927 dans le district

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay les

Plus en détail

APPLICATIONS MULTIPLES

APPLICATIONS MULTIPLES 21 APPLICATIONS MULTIPLES APPLICATIONS MULTIPLES 21 GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR APPLICATIONS MULTIPLES 3 DIVERS TRAVAUX D ÉTANCHÉITÉ Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs

Plus en détail

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture :

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : un acte déterminant qui se réalise dans le respect des normes RT 2005 U MAXI = 0.28 * La maitrise des consommations énergétiques, la réduction des gaz

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM

DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM 1. TERRAIN 1. Permis de construction. 2. Certificat d implantation et certificat de localisation. 3. Emplacement de la cour et

Plus en détail

A.- MÉTHODOLOGIE ET OBSERVATIONS

A.- MÉTHODOLOGIE ET OBSERVATIONS Granby, le 29 avril 2013 Monsieur Jean François D Amour Municipalité de Sutton 11 rue Principale Sud Sutton (Québec) JOE 2KO Objet : Analyse de la qualité d air 2ième étage, Hôtel de Ville 11 rue Principale,

Plus en détail

TP 2.1 RÉSISTANCE THERMIQUE

TP 2.1 RÉSISTANCE THERMIQUE BATACLAN TP 2.1 RÉSISTANCE THERMIQUE Pour Sabrina Dumoulin Charles Leblanc, Annie Trudel, Sébastien Dufour et Noémie Bouchard 22/02/2011 Table des matières Introduction... 3 Mur de fondation... 4 Dessin...

Plus en détail

SOMMAIRE. Conditions générales 38. Matériel nécessaire 39. Concept 40. Estimation des besoins en bardeaux 40. Préparation du toit 42

SOMMAIRE. Conditions générales 38. Matériel nécessaire 39. Concept 40. Estimation des besoins en bardeaux 40. Préparation du toit 42 F SOMMAIRE Conditions générales 38 Matériel nécessaire 39 Concept 40 Estimation des besoins en bardeaux 40 Préparation du toit 4 Pose des bardeaux 4 Instruction De Pose Bardeaux - 37 - b a 3a 3b 4a I 4a

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 5 Les toits et les entretoits

Emprisonnons la chaleur 5 Les toits et les entretoits Emprisonnons la chaleur 5 Les toits et les entretoits 5.1 Renseignements généraux pour tous les entretoits 5.2 Entretoits facilement accessibles 5.3 Maison comportant un étage mansardé 5.4 Entretoit exigu,

Plus en détail

Date: Adresse d'expertise: Nom du client: C.P. 227, Mansonville, Québec, J0E 1X0 (819) 580-0471

Date: Adresse d'expertise: Nom du client: C.P. 227, Mansonville, Québec, J0E 1X0 (819) 580-0471 C.P. 227, Mansonville, Québec, J0E 1X0 (819) 580-0471 No d expertise: Inspecteur: Date: Adresse d'expertise: Nom du client: Page 2 INFORMATION GÉNÉRALE Nous tentons de donner au client un aperçu approfondi,

Plus en détail

Toits durables. AGPI toit durable 2008-10-01

Toits durables. AGPI toit durable 2008-10-01 Toits durables 1 Merci à l AGPI Bienvenue 2 Mario V. Petrone, architecte et architecte paysagiste 3 PROGRAMME Introduction 1. Le concept d une pression équilibrée 2. Le problème 3. Les causes 4. Le résultat

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SITUÉE AU L Assomption, QC REQUÉRANT M. Youssef Alaoui Inspecteur en bâtiment 4018 de la Duchesse Laval (QC) H7C 2S2 Tel. 514-999-1630 info@inspectionmontreal.ca

Plus en détail

Ventiler les toitures???

Ventiler les toitures??? Claude Frégeau, architecte Ventiler les toitures??? Pour qu elles raisons? Est-ce réellement efficace? L expérience prouve pourtant le contraire Des essais récents de la SCHL appuient cette idée Ref: Attics

Plus en détail

Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines

Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines LES CAHIERS PRATIQUES Préambule La demande du client Ce document est réalisé sur la base d ateliers de travail rassemblant des entreprises

Plus en détail

Consignes de mise en uvre

Consignes de mise en uvre Consignes de mise en uvre Panneaux de sous-toiture isolants Celit 4D pour l extérieur: étanchéité à la pluie et perméabilité à la vapeur De quoi se compose le panneau de sous-toiture isolant Celit 4D?

Plus en détail

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT L'inspecteur agit comme généraliste et il doit aviser le client de consulter un spécialiste en structure, fondation, électricité, plomberie, etc, et ce, si un

Plus en détail

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu (Post)isolation de toitures inclinées Une toiture mal isolée peut représenter jusqu à 30% de la déperdition

Plus en détail

MODE DE POSE BARDEAUX D ASPHALTE SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 GÉNÉRALITÉS

MODE DE POSE BARDEAUX D ASPHALTE SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 GÉNÉRALITÉS SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 Généralités A - Clous B - Ciment plastique asphaltique C - Bande de protection D - Pose sur les toits à pente 15/12 E - Pose pour Garantie contre grands vents F - Pose

Plus en détail

9017-8914 Québec inc. RBQ 8004-4001-07

9017-8914 Québec inc. RBQ 8004-4001-07 Contrat # 2012-708 Unité C (centre droit) : lot # 4 955 816 Prix : 195 000 $ (taxes incluses) 1519 pi 2 + sous-sol Terrain : 7,21 m x 40,00 m = 288,40 m 2 Nom du/des clients : # Téléphone : Adresse actuelle

Plus en détail

Description de l expérience de travail Couvreur

Description de l expérience de travail Couvreur Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Couvreur Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2130, King Edward Beaconsfield, QC Préparé pour : M. Client Satisfait Date de l inspection : jeudi, 9 septembre, 2010 Inspecté par : Robert Zbikowski,

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

ISOLER LE PLANCHER DU GRENIER

ISOLER LE PLANCHER DU GRENIER Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE PLANCHER

Plus en détail

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures Rénover et construire à Westmount Page 1 3. Toitures Conserver tout trait distinctif d importance d une toiture existante ou d un élément de cette toiture. Conserver la toiture aussi longtemps que possible

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES SUR MESURE facile à poser aspect comparable à une toiture en tuiles 1,1 m La toiture traditionnelle... en acier! Facile à poser! Suivez le guide... BATITUILE

Plus en détail

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE SOL AU-DESSUS

Plus en détail

Les toitures inclinées

Les toitures inclinées Les toitures inclinées 1. Introduction Les toitures inclinées sont aussi appelées : toitures sèches : c'est à dire qu'elles comportent un espace de ventilation toitures froides : c'est à dire qu'elles

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

TARIF PUBLIC L ESSENTIEL 2015. DAVANTAGE SUR: www.isocell.com

TARIF PUBLIC L ESSENTIEL 2015. DAVANTAGE SUR: www.isocell.com TARIF PUBLIC L ESSENTIEL 2015 DAVANTAGE SUR: www.isocell.com La qualité a un système Écran de sous-toiture A-TEC 120 Ecran de sous-toiture OMEGA LIGHT OMEGA QUILLI Frein vapeur ÖKO Natur Frein vapeur AIRSTOP

Plus en détail

l installation D un solarium Zytco DiDier P. ayel Josée lemieux FréDéric auclair 11

l installation D un solarium Zytco DiDier P. ayel Josée lemieux FréDéric auclair 11 L installation d un Solarium La compagnie Zytco offre un vaste choix de solariums dans une gamme tout aussi étendue de prix répondant aux attentes et respectant les budgets de toutes les familles québécoises.

Plus en détail

Kombitube. Passage de toiture multifonctionel sur mesure

Kombitube. Passage de toiture multifonctionel sur mesure Kombitube Passage de toiture multifonctionel sur mesure TRAVERSEZ VOTRE TOIT D UNE MANIÈRE RÉFLÉCHIE De plus en plus, les cheminées deviennent des constructions plus complexes. Autrefois, elles servaient

Plus en détail

GUIDE DE RÉNOVATION. Projet Habitat-Santé

GUIDE DE RÉNOVATION. Projet Habitat-Santé GUIDE DE RÉNOVATION Entretien et rénovations abordables pour les problèmes d humidité dans la région de Lanaudière Par Danielle Lafortune et Ingrid Roth Projet Habitat-Santé Ce guide a été réalisé dans

Plus en détail

Projet de Loi 122 Un résumé de la situation

Projet de Loi 122 Un résumé de la situation Projet de Loi 122 Un résumé de la situation L INSPECTION DES FAÇADES ET DES STATIONNEMENTS COMMENT PROCEDER ET QUEL SERA LE COÛT? PLAN DE LA PRÉSENTATION Plan de la présentation Rappel des exigences de

Plus en détail

uniformément dans toute la maison. sont élevés.

uniformément dans toute la maison. sont élevés. votre maison CF 19 Même si les générations antérieures s accommodaient de maisons peu isolées, la plupart des gens, de nos jours, souhaitent habiter des maisons confortables et chaudes. Aujourd hui, une

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SITUÉE AU Montréal REQUÉRANTE Mme. Alaoui Youssef Inspecteur en bâtiment 4018 de la Duchesse Laval (QC) H7C 2S2 Tel. 514-999-1630 info@inspectionmontreal.ca www.inspectionmontreal.ca

Plus en détail

Sous-couches pour bardeaux et systèmes de toiture Flintlastic SA

Sous-couches pour bardeaux et systèmes de toiture Flintlastic SA G u i d e d e p o s e d e s b a r d e a u x C e r t a i n T e e d Sous-couches pour bardeaux et systèmes de toiture Flintlastic SA 5 VOTRE OBJECTIF : Savoir ce qui différencie les différentes sous-couches

Plus en détail

V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE. TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE

V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE. TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com TUYLEO 1100 GROUPE BACACIER Dans sa recherche permanente de compléter sa

Plus en détail

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Plafonds cathédrale (si intégrés) Greniers / Plafonds plats Murs extérieurs Murs intérieurs Sous les planchers Murs

Plus en détail

Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Centre canadien d arbitrage commercial (CCAC)

Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Centre canadien d arbitrage commercial (CCAC) ARBITRAGE En vertu du Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs (Décret 841-98 du 17 juin 1998, c. B-1.1, r.0.2, Loi sur le bâtiment, Lois refondues du Québec (L.R.Q.), c. B-1.1,

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2950-2954, rue Duhaime Le Plateau Mont-Royal (Montréal), QC Préparé pour : M. Jacques Normand Date de l inspection : jeudi 22 novembre, 2012 Inspecté

Plus en détail

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT ASSOCIATION DES THERMOGRAPHES EN INSPECTION DE BÂTIMENT 84 RUE DES ROSIERS, ST-APOLLINAIRE, QC G0S 2E0 TÉLÉPHONE : 1-888-931-0221 NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT L'inspecteur agit comme généraliste

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

Isolation et ventilation des combles

Isolation et ventilation des combles Fiche technique Isolation et ventilation des combles 2 5 7 8 9 Connaître Les combles : première source de déperdition de chaleur Les grandes familles d isolants thermiques Protéger l isolant de l eau Quelle

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

PATHOLOGIE DES BALCONS

PATHOLOGIE DES BALCONS PATHOLOGIE DES BALCONS Un balcon est une «plateforme à hauteur de plancher, formant saillie sur une façade, et fermée par une balustrade ou un garde-corps, qui sont généralement en métal ou en béton. C

Plus en détail

Description : Installation : Grilles de ventilation anti-rafale pour soffite

Description : Installation : Grilles de ventilation anti-rafale pour soffite PRODUITS SPÉCIAUX Grilles de ventilation anti-rafale pour soffite Description : Grille de ventilation en acier pré-peint ou autres métaux, pouvant être fabriquée selon vos spécifications. Les couleurs

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (Décret 841-98 du 17 juin 1998) ARBITRE :

ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (Décret 841-98 du 17 juin 1998) ARBITRE : RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC PLAN DE GARANTIE Contrat numéro 0020565 SORECONI (Société pour la résolution des conflits inc.) Organisme d arbitrage autorisé Dossier numéro PG 040210001 Madame Nora Salibian

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Couvertures en tuiles

Couvertures en tuiles FICHE TECHNIQUE Couvertures en tuiles 2 4 CONNAÎTRE > Les tuiles canal > Les tuiles plates > Les tuiles à emboîtement > Les tuiles de verre > Les tuiles en béton > Les différentes parties de la couverture

Plus en détail

TOITURES. www.resisto.ca GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR. Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves.

TOITURES. www.resisto.ca GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR. Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. PROFESSIONNE DES CHOIX LLE GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR TOITURES Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. La gamnme de produits RESISTO offre des solutions efficaces

Plus en détail

Ventilation du vide sous toit, humidité dans le vide sous toit et formation de barrières de glace

Ventilation du vide sous toit, humidité dans le vide sous toit et formation de barrières de glace Ventilation du vide sous toit, humidité dans le vide sous toit et formation de barrières de glace CF 13 Rares sont les Canadiens qui visitent souvent leur vide sous toit (combles). Depuis un bon nombre

Plus en détail

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! 09/2013 Multifit 032-15% Déduction fiscale de 30% (épaisseurs : 120, 140 et 160 mm) Pare-vapeur LDS et accessoires -10% Multifit 035-10%

Plus en détail

PROGRAMME DE CONSTRUCTION ÉCONERGÉTIQUE. efficaciteenergetique.mrnf.gouv.qc.ca

PROGRAMME DE CONSTRUCTION ÉCONERGÉTIQUE. efficaciteenergetique.mrnf.gouv.qc.ca MC PROGRAMME DE CONSTRUCTION ÉCONERGÉTIQUE efficaciteenergetique.mrnf.gouv.qc.ca Guide technique relatif aux travaux d assemblage et de finition d une maison usinée 1 Gouvernement du Québec 2011 Dépôt

Plus en détail

MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE"

MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE" NOTA : Document a titre informel, non contractuelle, pouvant être susceptible de modifications ou évolutions 10/14 LE PANNEAU DE TOITURE POUR LA MONTAGNE

Plus en détail

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI TUILE REX 24.183.1100 REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI CONTENU LES AVANTAGES 3 LES CARACTERISTIQUES 4 LA MISE EN OEUVRE ILLUSTRÉE 5 LES BONNES PRATIQUES SUR CHANTIER 9 LES ACCESSOIRES 11 2 LES AVANTAGES MONTAGE

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur» Référence dossier : Z0907035-OG Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «La Maison du contrôleur» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest 2 Port

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Exemples de solutions de raccord et de terminaison selon la Norm SIA 271 avec description détaillée des différentes couches.

FICHE TECHNIQUE. Exemples de solutions de raccord et de terminaison selon la Norm SIA 271 avec description détaillée des différentes couches. FICHE TECHNIQUE CO M M I S S I O N T E C H N I Q U E TO I T P L AT 00 SVD. W 0 D E TA I L S D D E S Y S T E M E S D E TO I T P L AT E N B I T U M I N E Exemples de solutions de raccord et de terminaison

Plus en détail

1 Les Systèmes EPDM Firestone

1 Les Systèmes EPDM Firestone 1 Les Systèmes EPDM Firestone 1. Pour obtenir une étanchéité durable et sans problème, l utilisation d une membrane de qualité supérieure ne suffit pas. L expérience a montré que la membrane d étanchéité

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage

Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage Cahier des charges Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage 1 Etanchéité a l air / freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) Programme Le freine-vapeur pro clima INTELLO

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 6 décembre 2011 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une

Plus en détail

Enfin un mur Éco Écologique Économique

Enfin un mur Éco Écologique Économique En instance de brevet Enfin un mur Éco Écologique Économique Le mur HighTech 2 fabriqué par Ultratec apporte une amélioration considérable aux standards actuels de fabrication de l industrie. Excédant

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ v.1/2015-03-23 Cette liste a été montée pour faciliter la mise en application du Guide technique sur les toitures

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE PLATE

ISOLER LA TOITURE PLATE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE PLATE

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail