Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs"

Transcription

1 1

2 La conversion alternatif-continu : Les redresseurs Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. Signal obtenu en courant alternatif Signal obtenu en courant continu Comment obtenir un signal continu à partir d une source de courant alternatif? 2

3 La conversion alternatif-continu : Les redresseurs A : REDRESSEMENT NON COMMANDE : REDESSEURS A DIODES B : REDRESSEMENT COMMANDE : REDESSEURS A THYRISTORS Méthodes utilisées REDRESSEMENT SIMPLE ALTERNANCE REDRESSEMENT DOUBLE ALTERNANCE 3

4 Redressement non commandé : Les redresseurs à diodes LA DIODE La diode est un dipôle passif polarisé. Son symbole est le suivant: i Une diode a la propriété de laisser passer le courant dans un sens (diode passante) et de l'arrêter dans l'autre sens (diode bloquée). Une étude approximative semble montrer que la diode se comporte comme un fil de résistance négligeable quand elle est passante et comme un interrupteur ouvert quand elle est bloquée. La caractéristique d une diode dite «parfaite» est la suivante: v 4

5 Redressement non commandé : Les redresseurs à diodes La réalité est un peu différente. La caractéristique V= f(i) nous le montre: La diode n'est passante que lorsque la tension dépasse un seuil (environ 0,6V pour une diode au silicium). La tension aux bornes de la diode passante varie très peu en fonction de l'intensité 5

6 6

7 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE a. Cas d une charge résistive Pendant l alternance négative, la diode est polarisée en inverse, le courant électrique ne passe pas On dit qu il y a redressement simple alternance 7

8 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE Le montage réalisé est le suivant: 8

9 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE L alternance négative a donc été supprimée La période de la tension redressée mono alternance est la même que celle de la tension sinusoïdale T = T 9

10 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE Expressions de la tension et du courant dans la charge : vc (t) V V i c (t) R vc (t) 0 i c (t) 0 max max sin t sin t pour t 0, pour t,2 10

11 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE Tension moyenne aux bornes de la charge : Courant moyen dans la charge : 11

12 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE Tension efficace aux bornes de la charge : Courant efficace dans la charge : 12

13 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE Courant moyen de la diode : Courant efficace de la diode : Tension inverse maximale de la diode : 13

14 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE Facteur de forme de la tension de sortie Puissance : La puissance instantanée est : La puissance moyenne est alors: Facteur de puissance : 14

15 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE b. Cas d une charge inductive Redresseur à simple alternance alimentant une charge RL 15

16 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE b. Cas d une charge inductive 16

17 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE b. Cas d une charge inductive Chronogrammes des tensions et du courant pour une charge RL 17

18 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE b. Cas d une charge inductive Où : et : D où : avec et à t 0 sin( 0 0 ) sin e 0 18

19 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE b. Cas d une charge inductive Tension moyenne aux bornes de la charge : Courant moyen dans la charge : 19

20 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE c. Cas d une charge inductive avec diode de roue libre : La diode de roue libre se met à conduire dès que la tension aux bornes de la charge devient négative. Son rôle est d assurer un chemin pour le courant inductif. Il s en suit un courant de charge plus lissé et une valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge plus élevée. Pour le calcul des différentes grandeurs, les équations du paragraphe précédent peuvent être utilisées. 20

21 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE c. Cas d une charge inductive avec diode de roue libre : Chronogrammes des tensions et des courants : charge RL avec diode de roue libre 21

22 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE c. Cas d une charge inductive avec diode de roue libre : Conduction continue idéalisée sur charge inductive à forte constante de temps 22

23 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE d. Cas d un circuit avec f.c.é.m. E: Cas d une charge RE: D commence à conduire lorsque : 23

24 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE c. Cas d un circuit avec f.c.é.m. E: Cas d une charge RE: Chronogrammes des tensions et du courant pour une charge RE 24

25 REDRESSEUR A SIMPLE ALTERNANCE d. Cas d un circuit avec f.c.é.m. E: Cas d une charge RLE: Chronogrammes des tensions et du courant pour une charge RLE 25

26 Redresseur à diode à double alternance à point milieu: Montage Parallèle P2 à diodes En monophasé on ne dispose que d une seule phase. Une pseudo-phase est crée grâce à un transformateur à deux secondaires (transformateur à point milieu). La source biphasée qui en résulte délivre des tensions en opposition de phase. Redresseur double alternance type P2 à diodes 26

27 Redresseur à diode à double alternance à point milieu: Montage Parallèle P2 à diodes Cas d une charge résistive : Le transformateur fournit 2 tensions opposées v 1 et v 2 par rapport au milieu N. 27

28 Redresseur à diode à double alternance à point milieu: Montage Parallèle P2 à diodes Expressions de la tension et du courant dans la charge : 28

29 Redresseur à diode à double alternance à point milieu: Montage Parallèle P2 à diodes Tension moyenne aux bornes de la charge : Courant moyen dans la charge : 29

30 Redresseur à diode à double alternance à point milieu: Montage Parallèle P2 à diodes Tension efficace aux bornes de la charge : Courant efficace dans la charge : 30

31 Redresseur à diode à double alternance à point milieu: Montage Parallèle P2 à diodes Courant moyen dans une diode : I Dmoy I 2 cmoy VTIM 2V max V max R Courant efficace dans une diode : I Deff I ceff 2 2 V max 2R Tension inverse maximale de la diode 31

32 Redresseur à diode à double alternance à point milieu: Montage Parallèle P2 à diodes Cas d une charge inductive : Pour une charge inductive, la seule forme d onde qui change c est celle des courants qui devient plus lissée à cause de l inductance qui agit comme un filtre (figure). Formes d ondes du redresseur P2 sur charge RL. 32

33 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes Le redresseur à double alternance en pont, appelé aussi «pont de Graëtz» ou PD2 à diodes, est le montage le plus utilisé à cause de sa simplicité (figure). 33

34 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes D 4 D 1 ~ v D 3 D 2 R v c 34

35 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes Le montage réalisé est le suivant: 35

36 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes Le signal obtenu est le suivant: 36

37 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes Si v > 0: D 4 D 1 ~ v D 3 D 2 R v c 37

38 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes Si v < 0: D 4 D 1 ~ D 3 D 2 R 38

39 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes L explication théorique peut se faire de la façon suivante: les branches dans lesquelles il n y a pas de courant ont été supprimées. Pour v>0: Pour v<0 39

40 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes Sur l écran de l oscilloscope, on obtient: v(t) v c (t) t L alternance négative est redressée 40

41 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes a) Charge résistive : La figure suivante résume le fonctionnement du redresseur à double alternance type PD2 à diodes. 41

42 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes a) Charge résistive : Ce montage à les mêmes grandeurs caractéristiques (tension moyenne, courant moyen, ) que le redresseur à point milieu à l exception de la tension inverse maximale V TIM qui s est améliorée. 2V 2V 1 max eff Vcmoy Vmax sin d V eff I cmoy V cmoy R 2V max R I Dmoy I 2 cmoy V max R VTIM V max 42

43 Redresseur à diode à double alternance en pont : Montage PD2 à diodes Charge inductive : Sur charge inductive, le comportement du redresseur PD2 est similaire au redresseur P2 43

44 44

45 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes Pour augmenter la puissance à la sortie, on utilise des montages triphasés. La structure du redresseur triphasé à simple alternance type P3 est donnée à la figure suivante. Les cathodes des trois diodes sont reliées ensemble (montage à cathodes communes). A chaque instant la diode dont l anode est au potentiel le plus élevé conduit. D1 v 1 v 2 D2 D3 i c v 3 v c 45

46 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes La tension de sortie v C est donc la tension la plus positive des sources d alimentation. Chaque diode conduit donc pendant 2π/3. Si l on avait disposé d un montage parallèle simple à anodes communes, la tension de sortie serait les portions de sinusoïdes les plus négatives. 46

47 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes Cas d une charge résistive : 47

48 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes - Expressions de la tension et du courant dans la charge : - Tension moyenne aux bornes de la charge : 48

49 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes - Tension inverse aux bornes d une diode : Lorsque par exemple D1 conduit, D2 voit à ses bornes une tension v 2 -v 1. v 3 v 1 v 2 v 2 -v 1 D où : 49

50 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes Cas d une charge inductive : Chronogrammes des courants du redresseur P3, cas d une charge RL 50

51 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes Cas d une charge inductive : Si la charge est fortement inductive, on peut alors dire que le courant qui la traverse est continu et on la représente par une source de courant. Redresseur P3 alimentant une charge fortement inductive 51

52 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes Cas d une charge inductive : La figure suivante donne les différentes formes d ondes. 52

53 53

54 54

55 55

56 Redresseur triphasé à diodes à simple alternance : Montage P3 à diodes - Courant moyen dans une diode : I D I c 3 - Courant efficace dans une diode : I Deff I c 3 - Puissance apparente du transformateur : S transfo 3( Ic V )( 3 2 max ) 3 V 2 max I c

57 Redresseur triphasé à diodes à double alternance en pont : Montage PD3 à diodes La structure du redresseur triphasé à double alternance type PD3 à diodes est donnée à la figure suivante. Il est constitué par 6 diodes. 3 diodes (D1, D2, D3) dans un montage P3 à cathodes communes réalisant un commutateur plus positif et 3 diodes (D 1, D 2, D 3) dans un montage P3 à anodes communes réalisant un commutateur plus négatif. D1 D2 D3 i c + v 1 v 2 v 3 D 1 D 2 D 3 - v c Redresseur PD3 à diodes 57

58 Redresseur triphasé à diodes à double alternance en pont : Montage PD3 à diodes Schéma de principe : Parallèle simple à cathodes communes N Parallèle simple à anodes communes Les montages parallèle double sont une association en série (car traversés par le même courant I c ) de deux redresseurs parallèles simples. Un premier à cathodes communes qui fournit une tension U AN (θ) et un second à anodes communes qui fournit une tension U BN (θ). 58

59 Redresseur triphasé à diodes à double alternance en pont : Montage PD3 à diodes Allure de la tension de sortie La tension de sortie u C est donc : A uc ( ) uan ( ) ubn ( ) u : tension de sortie d un montage AN redresseur parallèle simple à cathodes communes. La plus positive des tensions N simples. B ubn : tension de sortie d un montage redresseur parallèle simple à anodes communes. La plus négative des tensions simples. 59

60 Redresseur triphasé à diodes à double alternance en pont : Montage PD3 à diodes 3 V 6 U 13 U 23 U 21 U 31 U 32 U 12 =V 1 -V 2 2 V 2 1 V s V v D1 i D1 D3 D5 i 1 I c V s 0 D2 D4 D6 D3 D5 D1 D6 D2 D4 I c D1 i 1 id1 0 D2 T 60

61 Redresseur triphasé à diodes à double alternance en pont : Montage PD3 à diodes - Tension moyenne aux bornes de la charge : Avec: U 3V eff - Tension inverse aux bornes d une diode : Pour une conduction continue - Etude des courants : Courant moyen dans la charge : Courant moyen dans une diode : Courant efficace dans une diode : I c I I D Deff V cmoy R IC 3 Ic 3 61

62 Imperfection L empiètement 62

63 Imperfection L empiètement 63

64 Imperfection L empiètement Pendant un court instant, dépendant directement de la valeur de l inductance du réseau, les diodes D1 et D2 seront simultanément en conduction. On parle alors d empiètement Le même raisonnement s appliquant aux diodes D3 et D4, les 4 diodes du pont PD2 sont en conduction durant l empiètement. 64

65 Imperfection L empiètement La conduction des diodes a pour effet de court-circuiter la tension de sortie. L allure de la tension de sortie. La tension moyenne de sortie se trouve alors diminuée par rapport au cas sans empiètement. 65

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

SOMMAIRE. B5.1 Première approche

SOMMAIRE. B5.1 Première approche APPROCHE THEORIQE LES COMPOSANTS ELECTRONIQES B5 LES IOES SOMMAIRE B5.1 Première approche B5.2 e la jonction PN à la diode B5.3 Caractéristique d'une diode B5.4 Mécanisme de conduction d'une diode B5.5

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

IUT DE NÎMES DÉPARTEMENT GEII ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE CONVERSION AC/DC AMÉLIORATION DU FACTEUR DE PUISSANCE

IUT DE NÎMES DÉPARTEMENT GEII ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE CONVERSION AC/DC AMÉLIORATION DU FACTEUR DE PUISSANCE IU DE NÎMES DÉPAREMEN GEII ÉLECRONIQUE DE PUISSANCE AMÉLIORAION DU FACEUR DE PUISSANCE Yaël hiaux yael.thiaux@iut-nimes.fr 13 septembre 013 able des matières 1 Généralités 3 1.1 Historique........................................

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Ministère de l enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie Institut Supérieur des tudes Technologiques de Nabeul Département : Génie lectrique Support de cours : LCTRONIQU

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

Cours 9. Régimes du transistor MOS

Cours 9. Régimes du transistor MOS Cours 9. Régimes du transistor MOS Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 005 Dans ce document le transistor MOS est traité comme un composant électronique.

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré

Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré Relais statique CA, 1 ou 2 pôles Commutation au zéro de tension pour applications de chauffage et de moteur (RN1A) Commutation instantanée

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

LES THYRISTORS. - SCRs ( Silicon Controlled Rectifier ) - Triacs. - Diacs. Excellence in Power Processing and Protection P.

LES THYRISTORS. - SCRs ( Silicon Controlled Rectifier ) - Triacs. - Diacs. Excellence in Power Processing and Protection P. LES THYRISTORS - SCRs ( Silicon Controlled Rectifier ) - Triacs - Diacs SCR Structure - Schéma équivalent STRUCTURE 4 couches : K G A A A N P P N N N P A G P P N G K K modèle à 2 transistors G K Symbole

Plus en détail

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER 28 janvier 2007 Table des matières 1 Synthèse des convertisseurs

Plus en détail

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statique CA Multi fonctions - 5 sélections de modes de fonctionnement: angle de phase, trains d ondes distribuées et

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Bonjour. Le but de ce document est d'éclaircir certains points de fonctionnement de ces composants très pratiques que sont les LEDS. Il décrit dans les grandes

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance.

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. XIII. 1 CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. Dans les chapitres précédents nous avons examiné des circuits qui comportaient différentes

Plus en détail

Chapitre N 8. Copyright LGM DEPANNAGE ELECTRIQUE : 1- Procéder avec méthode pour tester un circuit : 2: Contrôle de la continuité:

Chapitre N 8. Copyright LGM DEPANNAGE ELECTRIQUE : 1- Procéder avec méthode pour tester un circuit : 2: Contrôle de la continuité: - Procéder avec méthode pour tester un circuit : DEPANNAE EECTRIQUE : : Contrôle de la continuité: : Contrôle sous tension: - Exercices : Chapitre N 8 5- Utilisation du grafcet, du gemma comme outils de

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie ABDELILAH EL KHADIRY ABDELHAKIM BOURENNANE MARIE BREIL DUPUY FRÉDÉRIC RICHARDEAU

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

MESURE DE LA PUISSANCE

MESURE DE LA PUISSANCE Chapitre 9 I- INTRODUCTION : MESURE DE L PUISSNCE La mesure de la puissance fait appel à un appareil de type électrodynamique, qui est le wattmètre. Sur le cadran d un wattmètre, on trouve : la classe

Plus en détail

Module Relais de temporisation DC 24 110 V, programmable

Module Relais de temporisation DC 24 110 V, programmable Caractéristiques techniques indicatives sous réserve de modifications 815006.00 Identification Type ZR6-5006.00 Version du produit Version du fiche technique 00 Application/ Domaine d'utilisation/caractéristiques

Plus en détail

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire LEEA 3 ème A, C. TELLIER, 28.08.04 1 Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire 1. Structure et description du fonctionnement 1.1. Les transistors bipolaires 1.2 Le transistor NPN Structure intégrée d'un transistor

Plus en détail

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces)

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces) Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Complétez le tableau en indiquant quelle est la grandeur indiquée et son unité: indication grandeur unité 12 V 25W Pour cela je dois appliquer

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110 Français p 1 Version : 0110 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Description... 2 1.2 Type d alimentation... 3 1.2.1 Alimentation par générateur... 3 1.2.2 Alimentation par piles... 3 2 Sécurité... 3 2.1 Signalétique

Plus en détail

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique LES RELAIS STATIQUES (SOLID STATE RELAY : SSR) Princ ipe électronique Les relais statiques sont des contacteurs qui se ferment électroniquement, par une simple commande en appliquant une tension continue

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit ENONCE : Une lampe à incandescence de 6 V 0,1 A est branchée aux bornes d une pile de force électromotrice E = 6 V et de résistance

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

Codes d état, codes diagnostic, codes de pannes et programmes de contrôle. VKK ecovit /4

Codes d état, codes diagnostic, codes de pannes et programmes de contrôle. VKK ecovit /4 Codes d état, codes diagnostic, codes de pannes et programmes de contrôle VKK ecovit /4 Signification des symboles figurant sur l écran. Anomalie dans la conduite d air/d évacuation des produits de combustion.

Plus en détail

Solutions en auto-consommation

Solutions en auto-consommation Solutions en auto-consommation Solar-Log et auto-consommation Les solutions Solar-Log pour les projets en auto-consommation Avec des avantages multiples, l autoconsommation prend peu à peu une place importante

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

BORNE DE RECHARGE SUPERVISION GESTION D ENERGIE DIVA BORNE DE VOIRIE NOTICE D INSTALLATION

BORNE DE RECHARGE SUPERVISION GESTION D ENERGIE DIVA BORNE DE VOIRIE NOTICE D INSTALLATION DIVA BORNE DE VOIRIE NOTICE D INSTALLATION 1 INTRODUCTION L objet de ce document est d accompagner les installateurs, mainteneurs électriciens dans la mise en œuvre des infrastructures de recharge de type

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

«LES ALTERNATEURS DE VOITURES»

«LES ALTERNATEURS DE VOITURES» MENUGE CECILE BELVAL FRANCOIS BRAS FRANCOIS CADART JULIEN GAIGNEUR GUILLAUME «LES ALTERNATEURS DE VOITURES» LYCEE EDOUARD BRANLY BOULOGNE SUR MER Aidés par nos professeurs : M Buridant, M Courtois, M Ducrocq

Plus en détail

HAM841K CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION

HAM841K CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION MANUEL D'UTILISATION MANUEL D'UTILISATION CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION INTRODUCTION Le

Plus en détail

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000 DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite La gamme des gradateurs Compulite est conçue autour des technologies les plus récentes et les plus évoluées que ces 20 dernières années ont vu apparaître.

Plus en détail

Multitension Monofonction. Multitension Multifonction

Multitension Monofonction. Multitension Multifonction Série - Relais temporisés modulaires 16 A SERIE Caractéristiques.01.11 Relais temporisés multifonction et monofonction.01 - Multifonction et multitension.11 - Temporisé à la mise sous tension, multitension

Plus en détail

Spécifications d installation Précision des mesures

Spécifications d installation Précision des mesures T-VER-E50B2 Compteur d énergie et de puissance compact Spécifications d installation Précision des mesures Risque de choc électrique, explosion ou arc électrique - Respectez les règles de sécurité électrique

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

contributions Les multiples de la chimie dans la conception des tablettes et des Smartphones Jean-Charles Flores

contributions Les multiples de la chimie dans la conception des tablettes et des Smartphones Jean-Charles Flores Les multiples contributions de la chimie dans la conception des tablettes et des Smartphones Jean-Charles Flores Jean-Charles Flores est spécialiste de l électronique organique au sein de la société BASF

Plus en détail

Compteurs d énergie iem3000

Compteurs d énergie iem3000 Les compteurs d énergie PowerLogic série iem3000 offrent une gamme compétitive de compteurs montés sur rail DIN, idéale pour les applications de refacturation et d affectation des coûts. Associée à un

Plus en détail

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Démarrage traditionnel Démarreur progressif, convertisseur de fréquence Motor Management TM Préface Ce manuel technique sur le démarrage des moteurs fait

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

Relais et Contacteurs Statiques. L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique

Relais et Contacteurs Statiques. L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique Relais et Contacteurs Statiques L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique À propos de Crydom Crydom est une société du groupe Custom Sensors & Technologies (CST) et également un expert mondial

Plus en détail

UMG 20CM. UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM. Analyse d harmoniques RCM. Gestion d alarmes.

UMG 20CM. UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM. Analyse d harmoniques RCM. Gestion d alarmes. RCM Analyse d harmoniques Gestion d alarmes 02 Logiciel d analyse GridVis 20 entrées courant UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM Interface / Communikation

Plus en détail

n 159 onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) photographie Jean Noël Fiorina

n 159 onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) photographie Jean Noël Fiorina n 159 photographie onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) Jean Noël Fiorina Entré chez Merlin Gerin en 1968 comme agent technique de laboratoire au département ACS - Alimentations Convertisseurs

Plus en détail

Convertisseurs Statiques & Machines

Convertisseurs Statiques & Machines MASTER EEA Parcours CESE Travaux Pratiques Convertisseurs Statiques & Machines EM7ECEBM V. BLEY D. RISALETTO D. MALEC J.P. CAMBRONNE B. JAMMES 0-0 TABLE DES MATIERES Rotation des TP Binôme Séance Séance

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

Recopieur de position Type 4748

Recopieur de position Type 4748 Recopieur de position Type 4748 Fig. 1 Type 4748 1. Conception et fonctionnement Le recopieur de position type 4748 détermine un signal de sortie analogique 4 à 20 ma correspondant à la position de vanne

Plus en détail

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES)

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES) Chapitre 3 LES APPARELS A DEVATON EN COURANT CONTNU ( LES APPRELS MAGNETOELECTRQUES) - PRNCPE DE FONCTONNEMENT : Le principe de fonctionnement d un appareil magnéto-électrique est basé sur les forces agissant

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Notice technique. Système de surveillance MAS 711

Notice technique. Système de surveillance MAS 711 Notice technique Système de surveillance MAS 711 Informations d ordre général Le MAS 711 Flygt est un système de surveillance de pompes destiné aux grosses pompes Flygt, c est à dire aux pompes équipées

Plus en détail

SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques

SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques Durée 4 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Moteurs pas à pas Michel ABIGNOLI Clément GOELDEL Principe des moteurs pas à pas Structures et modèles de description Alimentation Commande

Moteurs pas à pas Michel ABIGNOLI Clément GOELDEL Principe des moteurs pas à pas Structures et modèles de description Alimentation Commande Moteurs pas à pas par Michel ABIGNOLI Professeur d Université à l ENSEM (École Nationale Supérieure d Électricité et de Mécanique de Nancy) et Clément GOELDEL Professeur d Université à la Faculté des Sciences

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012

VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 IRVE Définition 2 CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 Le

Plus en détail

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13 Etude d un objet technique : Centrale d alarme? Page 1/13 Mise en situation : 1/ Présentation du système : Le nombre de cambriolages étant en constante progression, de nombreux établissements publics,

Plus en détail

Électricité au service des machines. heig-vd. Chapitre 3. Alimentations électriques, courant alternatif 3-1

Électricité au service des machines. heig-vd. Chapitre 3. Alimentations électriques, courant alternatif 3-1 heig-vd Électricité au service des machines Chapitre 3 Alimentations électriques, courant alternatif 3-1 Électricité au service des machines Alimentations électriques, courant alternatif heig-vd 3 Alimentations

Plus en détail

Méthodes de Caractérisation des Matériaux. Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/

Méthodes de Caractérisation des Matériaux. Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/ Méthodes de Caractérisation des Matériaux Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/ 1. Symboles standards et grandeurs électriques 3 2. Le courant électrique 4 3. La résistance électrique 4 4. Le

Plus en détail

sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati

sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE Analyse et synthèse des circuits ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE

Plus en détail

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique RECOMMANDATION PCRA 008 Janvier 2010 Rev. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique AVERTISSEMENT

Plus en détail

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Infrastructures de recharge pour véhicules électriques (irve) recueil pratique éditorial Ce recueil a été rédigé par les professionnels de la filière électrique, pour aider les installateurs à proposer

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail