Comment le Coran nous est-il parvenu? Résumé du séminaire donné par le Dr. Mohamed Rifi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment le Coran nous est-il parvenu? Résumé du séminaire donné par le Dr. Mohamed Rifi"

Transcription

1 Comment le Coran nous est-il parvenu? Résumé du séminaire donné par le Dr. Mohamed Rifi 1. L'importance du sujet Rappelons tout d'abord que le Coran est mis en avant par Allah lui même qui nous incite à sa lecture, sa récitation, son apprentissage et son étude. Le Coran étant «le guide et la référence» de l'islam, nous devons être évidemment fiers de ce Livre mais nous devons également connaître la façon dont il nous est parvenu afin de revendiquer et expliquer sa véracité. La connaissance de la Révélation est essentielle car elle permet de répondre au détracteurs de l'islam qui tentent de présenter le Coran comme une imitation de la Bible. 2. Rappels terminologiques (définition du Coran) 2.1. Sens linguistique Coran : qa-ra-ha rassembler On retrouve cette racine dans les premiers mots de la Révélation : «iqra'» (Jibril répète trois fois «iqra'» à Muhammad (saaws) pour attirer son attention sur une chose importante, pour le réveiller, nous devons rechercher cet état lorsque nous lisons le Coran) Sens religieux Le Coran est la Parole d'allah (kalam Allah), c'est également notre moyen de communication avec Allah. Il a été révélé au Prophète Muhammad (saaws). Il a été transmis par l'intermédiaire de Jibril. Et cela dans un sens précis et en des termes précis : Sens précis que tout musulman doit faire l'effort de comprendre (mais il appartient seulement aux savants d'en extraire des jugements afin de former des lois - as-sharî`a - ). Termes précis car Seul Allah connait le sens de Sa parole dans son entièreté. C'est pourquoi nous devons respecter à la lettre Sa Parole (exemple : Allah Rahmân). Le Coran a été rapporté de façon collective (mutawâtir). Cela renforce très fortement son authenticité par rapport aux autres livres. Il a été transmis par écrit et par oral. Et pas seulement oralement comme certains le prétendent sous prétexte que les Arabes étaient une «civilisation orale». Le Coran est inimitable est unique. Allah défie quiconque qui veut imiter Sa Parole (un Coran, dix Sourates, une Sourate). Le fait qu'il soit inimitable et unique est le miracle du Prophète (saaws). Il a été protégé de toutes les falsifications par Allah lui-même contrairement aux autres livres dont Allah a confié la protection aux hommes. 1

2 2.3. «wahyyi» (Révélation) Le Coran a été transmis au Prophète (saaws) par l'intermédiaire de Jibril en plusieurs fois. Mais il est descendu au préalable dans un endroit spécifique situé dans le premier ciel et il est resté dans cet endroit (bayt al `izza) tout le temps de la révélation (à ne pas confondre avec bayt al ma'mour située au 7ème ciel au dessus de la ka`ba). Cette révélation est en fait la rencontre d'un être de lumière avec un être humain. `A'isha nous rapporte que, sur ses genoux, la tête du Prophète (saaws) s'alourdissait lorsqu'il recevait la Parole d'allah. En arabe, «wahyyi» signifie «inspiration qui dirige ou guide». Dans le Coran, «wahyyi» peut avoir différents sens : guidance par instinct naturel : «[Et voilà] que ton Seigneur révéla aux Abeilles : '' Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres et les treillages que [les hommes] font ''.» (Coran, 16-68) guidance par intuition naturelle : «Et nous révélâmes à la mère de Moïse [ceci] : '' Allaite-le. Et quand tu craindras pour lui, jette-le dans le flot. Et n'aie pas peur et ne t'attriste pas : Nous te le rendrons et ferons de lui un Messager ''.» (Coran, 28-7) guidance par des signes : «'' Ô mon Seigneur, dit [Zacharie], accorde-moi un signe ''. '' Ton signe, dit [Allah], sera que tu ne pourras pas parler aux gens pendant trois nuits tout en étant bien portant ''. Il sortit donc du sanctuaire vers son peuple ; puis il leur fit signe de prier matin et soir.» (Coran, 19-10,11) guidance par le Diable : «Ainsi, à chaque prophète avons-nous assigné un ennemi : des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait ; laisseles donc avec ce qu'ils inventent.» (Coran, 6-112) guidance par Dieu : «Et ton Seigneur révéla aux Anges : '' Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc audessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. ''» (Coran, 8-12) 2.4. Sens religieux de «wahyyi» «wahyyi» : Guidance ou révélation Dieu à Ses créatures, transmises par les prophètes. «Il n'a pas été donné à un mortel qu'allah lui parle autrement que par révélation, ou de derrière un voile, ou qu'il [lui] envoie un messager (Ange) qui révèle, par Sa permission, ce qu'il (Allah) veut. Il est Sublime et Sage.» (Coran, 42-51) inspiration (par le rêve) : «Puis quand celui-ci fût en âge de l'accompagner, [Abraham] dit : '' Ô mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Vois donc ce que tu en penses ''. [Ismaël] dit : '' Ô mon cher père, fais ce qui t'es commandé : tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants ''.» (Coran, ) derrière un voile (information donnée par Allah) : «'' Ô Moïse, c'est Moi, Allah le Tout Puissant, le Sage. '' Et : '' Jette ton bâton ''. Quand il le vit remuer comme un serpent, il tourna le dos [pour fuir] sans revenir sur ses pas. '' N'aie pas peur, Moïse. Les Messagers n'ont point peur auprès de Moi. ''» (Coran, 27-9,10) par l'envoi d'un message (ange sous plusieurs formes) : «Dis : '' Quiconque est ennemi de Gabriel doit connaître que c'est lui qui, avec la permission d'allah, a fait descendre sur ton cœur cette révélation qui déclare véridiques les messages antérieurs et qui sert aux croyants de guide et d'heureuse annonce. ''» (Coran, 2-97) Remarque : le Prophète Muhammad (saaws) a reçu toutes ces sortes de révélations (rêve selon `A'isha, derrière un voile pendant le voyage nocturne ou par un message via Jibril) 2

3 3. Transmission écrite du Coran 3.1. Au temps du Prophète (saaws) Contrairement à ce que disent les détracteurs, le Coran était écrit immédiatement après chaque révélation. Le Prophète (saaws) dictait la Parole d'allah révélée à des scribes et il leur demandait de relire les écritures juste après. Malgré le fait que le Prophète (saaws) était illettré, il était capable de relire et corriger les scribes. Parmi les scribes les plus connus, on trouve, entre autre, `abd Allah ibn Mas`ud, qui a rapporté 70 Sourates directement du Prophète (saaws), `Ali, ibn `Awfân et Zayyid ibn Thâbit (le meilleur scribe de Médine, il a apprit également l'hébreu en 15 jours sous ordre du Prophète - saaws -). Durant la Révélation, le Coran était écrit sur différents supports et dispersé chez différents sahaba. Le Coran n'a pas pu être rassemblé du vivant du Prophète (saaws) car il est mort juste après la fin de la Révélation Au temps d'abu Bakr (qui a été calife 2 ans, 3 mois et 2 jours) Les différents supports dispersés contenant des parties du Coran ont été rassemblés. Après la mort du Prophète (saaws), Abu Bakr a du faire face, en tant que calife, à un contexte particulier : le refus de certains musulmans à payer la zakât ; la négation de l'islam par ceux qui se sont convertis par crainte ; l'apparition d'un grand nombre de faux prophètes dans la péninsule arabe et surtout au Bareïn actuel. Il engagea donc des batailles contre tous ceux-là, ce qui causa la mort de nombreux sahaba dont Salim, un des 4 meilleurs mémorisateurs du Coran (selon le Prophète - saaws -). Suite à cela, `Umar eu l'idée de rassembler le Coran dans le but de le préserver. Mais Abu Bakr refusa car il eu peur de l'innovation (enseignement important sur le fait de craindre de faire quelque chose que le Prophète n'a jamais fait en matière de religion). Mais après consultation avec `Umar, il accepta. Abu Bakr et `Umar convoquèrent alors Zayyid ibn Thâbit. Comme Abu Bakr, Zayyid refusa dans un premier temps de rassembler le Coran par peur de l'innovation et par peur d'allah (ici aussi enseignement important qui montre la limite de l'obéissance à ceux qui détiennent l'autorité). Finalement, Zayyid accepta mais il dit alors qu'il aurait préféré qu'on lui demande de déplacer des montagnes car il mesurait l'importance et la responsabilité que ce que cela impliquait. En effet, tous les Coran d'aujourd'hui reprennent le travail de Zayyid ibn Thâbit. Zayyid mit alors en place une méthodologie pour rassembler le Coran : il collecta tous les supports écrits contenant des parties du Coran (`Umar se chargea de faire l'annonce auprès des musulmans) ; il ne jugeait un support recevable seulement si deux témoins en certifiaient le contenu. Tout le Coran fut alors rassemblé de cette façon à l'exception des deux derniers versets de la Sourate «at-tawba» qui n'étaient seulement certifiés que par abu Khuzayma ibn Thâbit. Mais il s'avère que Khuzayma avait témoigné pour une vente du Prophète (saaws) alors qu'il n'avait pourtant pas assisté au début de la transaction. Un bédouin s'était engagé à vendre un cheval au Prophète (saaws) puis il était revenu sur sa décision en affirmant qu'il n'avait rien promis au Prophète (saaws). Khuzayma passa alors par là et il témoigna en faveur du Prophète (saaws). Et lorsque le Prophète (saaws) lui demanda sur quoi il basait son témoignage, Khuzayma répondit : «Sur le fait que tu es digne de confiance ô Mesager d'allah!». Depuis cet événement, le Prophète (saaws) surnomma Khuzayma ibn Thâbit : «dhul shahadatayn» (celui qui vaut deux témoignages). 3

4 Les deux versets en question furent donc acceptés par Zayyid pour cette raison. Le premier mushaf fut alors rassemblé. Ce n'était alors qu'un paquet de différents supports. À la mort d'abu Bakr, le premier mushaf est confié à la quatrième épouse du Prophète (saaws) : Hafsa bint `Umar ibn al-khattab Au temps de `Uthmân ibn `Affân (12 ans de 23 à 35) Sous le commandement de `Uthmân, le califat s'étendit de manière très importante avec notamment la conquête de la Perse. Les musulmans était alors répartis en différents peuples ayant des langues différentes. Hudhayfa ibn al-yemen revint d'azerbaïdjan et interpella `Uthman sur la nécessité d'envoyer plusieurs versions écrites du Coran dans toutes les régions musulmanes. Zayyid ibn Thâbit fut encore une fois sollicité pour la réécriture du Coran. Pour cela, il fit appel à trois sahabi quraysh des plus éloquents pour s'assurer des termes utilisés (les quraysh demeurant encore les plus éloquents dans la langue arabe). Ils recopièrent alors le Coran tous les quatre dans un exemplaire surnommé «mushaf `Uthmân». Puis le mushaf `Uthmân fut recopié en cinq autres exemplaires (peut être sept selon certains savants). Des exemplaires furent alors envoyés dans le Châm, à Basra, à Kuffa et à Médine. Aujourd'hui, ces exemplaires ont tous été détruits. Même le «mushaf `Uthmân» présenté comme tel en Turquie ne serait pas authentique. Par précaution, `Uthmân brûla tous les autres écrits coraniques existants afin de protéger la version authentique (et pas pour d'autres raisons douteuses comme l'avance les détracteurs ou certains orientalistes). En résumé, les musâhif recopiés au temps de `Uthmân était des copies exactes du mushaf du temps d'abu Bakr. Les versets étaient classés. L'écriture ne comportait ni point, ni accent, ni titre de Sourates : En temps de `Ali, l'écriture du Coran fut modifiée de la façon suivante par abu al-dualî : Puis, c'est au premier siècle de l'hégire que l'écriture qu'on connait aujourd'hui apparut après une réécriture de Khalil ibn Ahmad al Farahidi. Il existe des spécificités d'écriture propres au Coran: «salat» avec un «waw» à la fin, «rahma» avec un «ta marbouta» à la fin, certaines prolongations «med» sont ajoutés au dessus des symboles «rahman»... etc. Tout cela s'étudie dans la science de la graphie «`ilm ar-rasm» qui complète la science de la récitation «`ilm at-tajwîd». 4

5 4. Transmission orale du Coran 4.1. De Jibril au Prophète (saaws) La transmission de Jibril au Prophète (saaws) se fit de deux façons : par révélation (wahyyi) : apprendre par cœur compréhension du sens façon de réciter par révision : chaque Ramadan, le Prophète (saaws) récitait l'entièreté de ce qu'il avait reçu à Djibril (récitation et sens). Le fait que le Prophète (saaws) révisait malgré le fait qu'il soit prophète doit être un exemple pour nous (importance du shaykh, le Coran ne s'apprend pas seul) Du Prophète (saaws) au compagnons Le Coran est en langue arabe, en dialecte quraysh majoritairement (dialecte reconnu comme étant le plus éloquent de la péninsule arabique) mais il comprend également de termes propres à d'autres dialectes arabes de l'époque. En fait, chaque tribu pouvait se reconnaître dans le Coran (dans ses termes et dans sa prononciation). Le Prophète (saaws) transmettait le Coran aux compagnons dans la demeure de ibnou abi al-'arkan (bayt al-'arkan). La transmission se faisait de bouche à oreilles. Différents facteurs favorisaient cette transmission orale : Les Arabes, étant un peuple «oral», n'avaient aucun mal à apprendre par cœur les versets du Coran. Le Coran est un pilier de la prière. Le grand mérite auprès d'allah de récitation et de l'apprentissage du Coran. Les encouragements du Prophète (saaws) à réviser le Coran La transmission au temps des compagnons Certains sahaba partirent dans différentes régions du monde musulman pour enseigner le Coran (`abd Allah ibn Mas`ud, Mu`ad... etc.). Le Coran était enseigné avec «l'accent» du compagnon (exemple : wad-du`a / wad-du`e). À partir de la 3ème génération de compagnons (tabi tabi`ine), on vit apparaître des lecteurs récitant selon un accent spécifique : Hashîm, Nafi`, Hafs, Warch, Qâlun (qui était sourd)... etc. Ces récitateurs donnèrent leur nom à un type de lecture précise. C'est là qu'apparut la science du tajwîd. Certaines lectures disparurent avec le temps car elles n'étaient plus utilisées. Aussi, lorsqu'une lecture n'était plus connue que par un lecteur, cette lecture devenait interdite, toujours dans l'idée de protéger le Coran, d'empêcher les altérations. Il existait à l 'époque une cinquantaine de lectures. Aujourd'hui, il n'en reste qu'une dizaine. 5

6 5. Conclusion Le Coran a été transmis de façon écrite en plusieurs phases : révélé au Prophète (saaws), rassemblé sous le califat d'abu Bakr, réécrit sous le califat de `Uthman... etc. jusqu'à nos jours. Le Coran a été transmis de façon orale également en plusieurs phase : de Jibril au Prophète (saaws) ; du Prophète (saaws) au compagnons (de bouche à oreilles avec les spécificités de la langue) ; des compagnons aux autres compagnons, aux tabi`ine et aux autres tribus. Les deux volets (écrit et oral) forment une authenticité sans faille. En effet, aucune faille n'existe dans la transmission du Coran. Depuis Allah jusqu'aux musulmans d'aujourd'hui, on peut remonter chaque maillon de la chaîne de transmission (sanad) sans trouver la moindre faille (hijâza). Nous pouvons vraiment être fiers du miracle de notre Prophète (saaws). Des millions de musulmans connaissent aujourd'hui le même Coran, et cela sur plusieurs siècles. De telle façon que si tous les musâhif étaient détruits, on pourrait le réécrire très facilement au quatre coins du monde. L'altération n'est donc pas possible. D'où, l'importance de l'étude du Coran. Chacun à son niveau, quelque soit sa langue, son niveau, son âge. 6

Comment apprendre le Coran

Comment apprendre le Coran Résumé du Séminaire : "Comment apprendre le coran avec la méthode PNL «Programmation Neuro Linguistique» Cheikh Mohamed AYARI Introduction générale Notre cerveau se compose de deux parties bien distinctes

Plus en détail

L'interdiction de la vente pyramidale ou par réseau

L'interdiction de la vente pyramidale ou par réseau بسم هللا الرمحن الرحمي L'interdiction de la vente pyramidale ou par réseau Louange à Allah, que Ses éloges et le salut soient sur le messager d'allah, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. Ceci dit

Plus en détail

Mehdi Abou Abdir-Rahmân www.spfbirmingham.com 7/11/2013

Mehdi Abou Abdir-Rahmân www.spfbirmingham.com 7/11/2013 2013 Mehdi Abou Abdir-Rahmân www.spfbirmingham.com 7/11/2013 Toutes les louanges reviennent à Allah, nous Le louons et demandons Son aide et nous cherchons refuge en Lui contre nos propres maux et contre

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Crains Allah où que tu sois. Cheikh Oubayd Al-Jâbirî qu Allah le préserve. Mehdi Abou Abdirrahman www.spfbirmingham.com

Crains Allah où que tu sois. Cheikh Oubayd Al-Jâbirî qu Allah le préserve. Mehdi Abou Abdirrahman www.spfbirmingham.com Crains Allah où que tu sois Cheikh Oubayd Al-Jâbirî qu Allah le préserve Mehdi Abou Abdirrahman www.spfbirmingham.com 1 Crains Allah où que tu sois Toutes les louanges à Allah; " C est Lui qui a envoyé

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229)

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) 1 Seigneur, avec toi nous irons au désert, Poussés comme toi par l Esprit (bis). Et nous mangerons la parole de Dieu Et nous choisirons notre Dieu Et nous fêterons

Plus en détail

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en Cet Esdras vint de Babylone : c'était un scribe versé dans la loi de Moïse, donnée par l'éternel, le Dieu d'israël. Et comme la main de l'éternel, son Dieu, était sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

1 Mise en garde contre Abbâs Abou Layth

1 Mise en garde contre Abbâs Abou Layth 1 Mise en garde contre Abbâs Abou Layth 1 P a g e 2 Mise en garde contre Abbâs Abou Layth Toutes les louanges reviennent à Allah; nous Le louons et demandons Son aide et nous cherchons refuge en Lui contre

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

http://bibliotheque-islamique-coran-sunna.over-blog.com/

http://bibliotheque-islamique-coran-sunna.over-blog.com/ L 1 Question 1: Quels sont les trois fondements que l homme doit connaître? Réponse: L homme doit connaître son Seigneur, sa religion et son Prophète Mohammed (salla Allahou alayhi wa salam). Question

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LE VOYAGE EN ISLAM

RECOMMANDATIONS POUR LE VOYAGE EN ISLAM RECOMMANDATIONS POUR LE VOYAGE EN ISLAM Voyager est une nécessité continuelle pour la vie du musulman : Le pèlerinage, la 'Omra, le jihad, le désir de s'instruire, le commerce, la visite à la famille,

Plus en détail

Apollyon Le Destructeur et ses serviteurs

Apollyon Le Destructeur et ses serviteurs Apollyon Le Destructeur et ses serviteurs «Apollyon» = 110 «Le nombre cent dix» = 163... Si nous avons déjà abordé en partie le thème du Destructeur au cours de l' avant dernier article traitant notamment

Plus en détail

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN KIT RITUELLIQUE N 4 DISPOSITION DES BOUGIES BOUGIE BLANCHE 1 BOUGIE NOIRE 2 BOUGIE ROUGE 3 BOUGIE MARRON 4 BOUGIE BLEUE MARINE 5 BOUGIE CELESTE 6 GRANDES BOUGIES

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Exercices Objectifs Points obtenus

Exercices Objectifs Points obtenus Français I LE FAIT DIVERS 8P Exercices Objectifs Points obtenus Seuil de réussite LA STRUCTURE D UN FAIT DIVERS Connaître les divers éléments qui constituent un fait divers /17 /12 1 Différencier un titre

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

1-Quand on va aux toilettes pour uriner ou pour faire ses besoins. 5-Quand on touche nos parties génitales avec les mains.

1-Quand on va aux toilettes pour uriner ou pour faire ses besoins. 5-Quand on touche nos parties génitales avec les mains. מ א א א מ Ce que tout Nouveau musulman doit savoir Pour débuter la Salat Al-Hamdoulillah, was-salatou was-salamou alaa Rasoulillah, wa ba d: En plus de l apprentissage du Tawhid et des fondements de la

Plus en détail

Tutoriel - flux de facturation

Tutoriel - flux de facturation 1 of 12 17.01.2007 01:41 Tutoriel - flux de facturation Le schéma ci-dessous illustre le flux de facturation classique : Lors de la création d'une facture, elle possède l'état de brouillon, ce qui veut

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie)

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Raconté par Lisa Ann Marsoli Illustrations de Mario Cortes, Valeria Turati et des Disney Storybook Artists Jean-Christophe a une chambre remplie

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20)

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Introduction Quelques idées sur Jésus Jésus était-il simplement un homme très sage? un prophète? a-t-il seulement existé? Quelle que soit la réponse que

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

La mosquée en Occident : un symbole actuel

La mosquée en Occident : un symbole actuel Cahiers n 11 17/06/04 13:51 Page 63 La mosquée en Occident : un symbole actuel Abd-aç-Çabour Turrini La présence des mosquées en Occident est un symbole évident de la réalité islamique, caractérisée non

Plus en détail

Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ

Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ "Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'israël." (Apocalypse 7:4). Le sujet

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Guide de l'acheteur. Jean-Philippe Loiselle inc. Courtier immobilier. Tél : 514-766-1000. www.venduparloiselle.com www.remax-quebec.

Guide de l'acheteur. Jean-Philippe Loiselle inc. Courtier immobilier. Tél : 514-766-1000. www.venduparloiselle.com www.remax-quebec. Guide de l'acheteur www.venduparloiselle.com www.remax-quebec.com Tél : 514-766-1000 Merci de me faire confiance! «Dans tout type de marché, la stratégie adaptée à la réalité d'aujourd'hui me permet toujours

Plus en détail

Livret de d Ma M gi g e

Livret de d Ma M gi g e Livret de Magie La magie La magie est une arme tout aussi efficace qu'une épée ou qu'une hache voire plus dévastatrice si elle est correctement utilisée! Il est recommandé au magicien de tous niveaux de

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base 1 Quelques rappels sur le fonctionnement du clavier Voici quelques rappels, ou quelques appels (selon un de mes profs, quelque chose qui

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire?

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Mariage entre catholiques et musulmans 1ère partie pour une pastorale du discernement aide pastorale 2 Groupe de travail «Islam» de la CES 2

Plus en détail

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006 Stéphane Brossard www.amomenti.com Un marché en pleine croissance 2/14 En 2006, 57% des internautes français ont déjà acheté en ligne soit plus

Plus en détail

87 - SOURATE DU TRÈS-HAUT

87 - SOURATE DU TRÈS-HAUT 87 - SOURATE DU TRÈS-HAUT 19 versets Révléée tout entière à la Mecque à la suite de la sourate «Du Soleil qui s'éteint» Bismi-L-Lâhi-r-Rahmâni-r-Rahûn sabbihi-sma rabbika-l- a lâ (1) -1-ladî halaqa fasawwâ

Plus en détail

Les enfants et la sécurité alentour des. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens.

Les enfants et la sécurité alentour des. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Les enfants et la sécurité alentour des Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Qu est-ce que ton chien aime faire avec toi? Qui

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Pourquoi sommes-nous ici? D'où venons-nous? Où allons-nous?

Pourquoi sommes-nous ici? D'où venons-nous? Où allons-nous? Pourquoi sommes-nous ici? D'où venons-nous? Où allons-nous? Samuel O. Bennion (1874-1945) Membre du premier conseil des soixante-dix de 1904 à 1933 Membre de la présidence des soixante-dix 1933 à 1945

Plus en détail

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation Logiciel de gestion de cours 08.11.2009 bonobo@mvsi.ch Table des matières 1. Préambule 1 2. Fichiers 2.1 Texte par défaut 1 2.2 Langues 1 2.3 Base de données 1 2.4 Quitter 1 3. Participants Page 3.1 Liste

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

III Les Sumériens ont inventé l écriture

III Les Sumériens ont inventé l écriture Qui a inventé l écriture? III Les Sumériens ont inventé l écriture Au IV e millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens, habitants de Mésopotamie, se mirent à tracer les plus anciens signes d écriture

Plus en détail

RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE

RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE. Les ensembles numériques. Propriétés des nombres réels. Ordre des opérations. Nombres premiers. Opérations sur les fractions 7. Puissances entières 0.7 Notation scientifique.8

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Le e-commerce Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain, Christian

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

les LEGENDES des CANADIENS

les LEGENDES des CANADIENS NOUS AVONS CONFIANCE EN LE «ROCKET», surnommé le «Rocket», est l un des meilleurs joueurs de hockey de l histoire de la LNH. En 1944-1945, il a été le premier joueur à marquer 50 buts dans une même saison,

Plus en détail

Bâtissez-vous un avenir certain

Bâtissez-vous un avenir certain 1 1 Etape 1 Etape 2 Bâtissez-vous un avenir certain AUTEUR LEADER SYDNEY Adresse email imygpc@gmail.com Contact téléphonique +225 41 52 92 06 2 Bâtissez-vous un avenir certain Vous en avez rêvé, créer

Plus en détail

Technique forex. J'ai donc 1 problème a résoudre : trouver une technique gagnante avec un bonne probabilité.

Technique forex. J'ai donc 1 problème a résoudre : trouver une technique gagnante avec un bonne probabilité. 27/12/2013 Technique forex voilà ma méthode personnel: je mise une somme au départ et je calcul pour gagner le double,ensuite il me reste a trouver une combine pour gagner avec un taux de probabilité assez

Plus en détail

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 :

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Cela lui fut imputé à justice Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi?

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Mission sans conversion Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Que la paix de Christ soit avec vous tous et que tous, nous devenions des instruments de paix. Avec beaucoup

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

First Line and Maintenance in Nonsquamous NSCLC: What Do the Data Tell Us?

First Line and Maintenance in Nonsquamous NSCLC: What Do the Data Tell Us? Dr Jean-Charles Soria : Bonjour et bienvenue dans ce programme. Je suis Jean Charles Soria, Professeur de Médecine et Directeur du programme de développement précoce des médicaments à l université Paris

Plus en détail

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes.

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes. Introduction L'objectif de mon TIPE est la reconnaissance de sons ou de notes de musique à l'aide d'un réseau de neurones. Ce réseau doit être capable d'apprendre à distinguer les exemples présentés puis

Plus en détail

Immobilier confidentiel www.iconfidentiel.org

Immobilier confidentiel www.iconfidentiel.org Pour ceux qui cherchent Notre Moteur Spécifique : recherche pour vous vous mets en relation confidentielle avec des Propriétaires et des Professionnels, sans vous dévoiler. Sommaire Vous ne faites pas

Plus en détail

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE FICHE MEDIAS N 1 REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE A l'attention des enseignants des cycles II et III Initiative de sensibilisation au handicap mental l'écolensemble Objectifs pédagogiques

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

Rendez-vous avec un nez!

Rendez-vous avec un nez! Rendez-vous avec un nez! Dans de nombreux esprits, le monde du parfum est une spécialité française. Mais qui sont donc les magiciens qui créent ces élixirs qui nous enivrent? Cette fiche dresse le portrait

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée»

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Richard Abibon «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Cette formule, on la trouve presque telle quelle dans l «Ouverture de ce recueil» qui introduit les «Ecrits» de Lacan.

Plus en détail

4e oreiller (*) de Sylvain BRISON. Synopsis Vous aussi, vous pourriez bien sans le savoir être inscrit au guide du co-sommeillage!

4e oreiller (*) de Sylvain BRISON. Synopsis Vous aussi, vous pourriez bien sans le savoir être inscrit au guide du co-sommeillage! 4e oreiller (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 10 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Vous aussi, vous

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail