Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques"

Transcription

1 AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques Spectre Elément chimique Mercure Hg Photo du spectre Emission Sodium Na Hydrogène Mercure Hg Absorption Sodium Na Hydrogène 1

2 Emission- Absorption Mercure Hg Sodium Na EXERCICE 1 On donne le diagramme des énergies d hydrogène. 1- Des rayonnements électromagnétiques de différentes énergies W traversent le gaz dihydrogène. En supposant que l atome d hydrogène est dans son état fondamental, les photons de l un des rayonnements suivants sont absorbés par l atome d hydrogène. Lequel? Justifier la réponse. -1,5-3,4 E(ev) Atome H ionisé de l atome -13,6 Rayonnement Energie W(ev) 1 3,4 1,9 3 10, - Définir l énergie d ionisation de l atome d hydrogène pris dans son état fondamental et donner sa valeur en ev. 3- Expliquer ce qui se passe lorsqu un atome d hydrogène, pris dans son état fondamental, reçoit un photon ayant une énergie W=14,0 ev. Calculer, en joule, l énergie cinétique de l électron lorsqu il quitte l atome d hydrogène.

3 EXERCICE Données : charge élémentaire : e = 1, C Constante de Planck : h = 6, J.s élérité de la lumière dans le vide : c = m.s -1 1eV = 1, J 1nm = 10-9 m Le spectre de l atome d hydrogène est obtenu par décharge électrique dans un tube contenant du dihydrogène sous faible pression. Deux électrodes situées à chaque extrémité du tube permettent d appliquer une différence de potentiel. Lorsque les paramètres ( d.d.p, température, pression) sont correctement fixés, on observe l émission de lumière dont l analyse est faite à l aide d un spectroscope. Le spectre obtenu est constitué, dans sa partie visible, de quatre raies notées H H H H de longueurs d onde respectives dans le vide : 656,7 nm ; 486,13 nm ; 434,05 nm ; 410,17 nm. 410,17 434,05 486,13 656,7 Spectre d'ém ission de l'atom e d'hydrogène 1. Sachant que les couleurs des raies émises sont bleue, indigo, rouge et violette, restituer à chaque radiation sa couleur.. En 1885, le physicien suisse Balmer, remarque que les longueurs d onde de ces quatre radiations satisfont à une relation empirique : n 0 = 367,7 nm n est un nombre 0 n 4 entier naturel non nul (n N*).1. Indiquer la plus petite valeur possible de n. En déduire la longueur d onde de la raie correspondante... Quelles valeurs doit prendre n pour retrouver les autres raies visibles du spectre? 3. Les niveaux d énergie quantifiés de l atome d hydrogène sont donnés par la relation : E E 13,6eV 0 0 En (ev) n n est un nombre entiernaturelnon nul. Pour n = 1 l énergie de l atome est minimale, l atome est dans son état fondamental. Pour toutes les autres valeurs de n ( n ), l atome est dans un état excité Expliquer brièvement le terme niveau d énergie quantifié. Que représente E 0 pour l atome d hydrogène? 3.. Etablir, en fonction de n, la fréquence n, (exprimée en Hz) des radiations émises lorsque cet atome passe d un état excité n > à l état excité n = Retrouver l expression empirique de Balmer : 3

4 n 0, étant exprimée en nm. n 4 A quelle transition correspond l émission de la radiation de longueur d onde 0? Justifier la réponse Tracer le diagramme représentant les transitions entre les différents niveaux d énergie de l atome d hydrogène pour les quatre raies H, H, H, H de la série de Balmer Quelle est l énergie cinétique minimale d un électron projectile capable de provoquer par choc l excitation d un atome d hydrogène de son état fondamental à son deuxième état excité? 4.. Sous quelle tension minimale cet électron projectile, initialement au repos, a-t-il été accéléré? 4.3. L atome d hydrogène précédemment excité revient à son état fondamental avec émission de deux photons. Déterminer les longueurs d onde de ces deux photons. EXERCICE 3 Données : célérité de la lumière dans le vide : m/s; constante de Plank : h=6, Js ; charge élémentaire : e = 1, C. On rappelle que l'énergie d'un atiome d'hydrogène est quantifiée et ne peut prendre que les valeurs suivantes : E n = E 0 / n² avec E 0 = -13,6 ev et n = 1,, Représenter sur un diagramme les niveaux d'énergie en électron-volts de l'atome d'hydrogène pour n compris entre 1 et 5. Préciser ce qu'on appelle état fondamental et état excité. S'aider de ce diagramme pour justifier le caractère discontinu du spectre d'émission de l'atome d'hydrogène.. Qu'appelle-t-on énergie d'ionisation de l'atome d'hydrogène? Quelle est sa valeur? 3. L'atome d'hydrogène passe du niveau d'énergie correspondant à n=5 au niveau n=3. - Calculer la longueur d'onde de la radiation émise. - A quelle domaine de radiation cette longueur d'onde appartient-elle? - Les quatre premières raies de la série de Balmer correspondant au niveau n= ont pour longueur d'onde : 410 nm, 434 nm, 486 nm, 656 nm. Les longueurs d'ondes de la série de paschen sont supérieures à 80 nm. Les séries de Balmer et de Paschen ont été découvertes respectivement en 1885 et Justifier cette chronologie. 4. L'atome d'hydrogène étant dans un état correspondant au niveau n=3, il reçoit un photon d'énergie 0,5 ev. Le photon est-il absorbé? - L'atome d'hydrogène étant dans un état correspondant au niveau n=3, il reçoit un photon d'énergie ev. Montrer que l'électron est arraché. Calculer son énergie cinétique en ev. 4

5 EXERCICE 4 A/On utilise les lampes à vapeur de sodium pour éclairer des tunnels routiers. Ces lampes contiennent de la vapeur de sodium à très faible pression. Cette vapeur est excitée par un faisceau d'électrons gui traverse le tube. Les atomes de sodium absorbent l'énergie des électrons. L'énergie est restituée lors du retour à l'état fondamental sous forme de radiations lumineuses. Les lampes à vapeur de.sodium émettent surtout de la lumière jaune. Données: h = 6,6 x 10 3 J.s ; c =.3, 00 x 10 8 m / s et e = 1,60 x C L'analyse du spectre d'émission d'une lampe à vapeur de sodium révèle la présence de raies de longueur d'onde bien définie. Spectre d'émission d'une lampe à vapeur de sodium.1 - Quelles sont les longueurs d'onde des raies appartenant au domaine du visible? au domaine des ultraviolets? au domaine de l'infrarouge?. - S'agit-il d'une lumière polychromatique ou monochromatique? Justifier voire réponse..3 - Quelle est la valeur de la fréquence de la raie de longueur d'onde = 589,0 nm..4 - Parmi les données présentées au début de l'exercice, que représentent les grandeurs h et e. B/. - On donne le diagramme simplifié des niveaux d'énergie de l'atome de sodium. 5

6 1- En quoi ce diagramme permet-il de justifier la discontinuité du spectre d'émission d'une lampe à vapeur de sodium? - On considère la raie jaune du doublet du sodium de longueur d'onde = 589,0 nm. Calculer l'énergie E (en ev) qui correspond à l'émission de cette radiation. (On donnera le résultat avec le nombre de chiffres significatifs adapté aux données). 6

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé / L0 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 Données générales : é é é è..,.. é :,. ;,. exercice 1 : a) Calculer,

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure Chapitre 3 : Sources de lumières colorées I. Différentes sortes de sources sources chaudes : étoile, lampe à filament, feu sources froides : laser, lampe à économie d'énergie, tube fluorescent rappel :

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH. Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES

Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH. Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH Classes : EME SC-MATH-TEC année : 00/0 Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES I) Spectre de l atome d hydrogène ) Expérience Gaz

Plus en détail

B - LES SPECTRES ATOMIQUES

B - LES SPECTRES ATOMIQUES B - LES SPECTRES ATOMIQUES A l'échelle macroscopique, les énergies (l'énergie cinétique d'un solide, l'énergie électrique dissipée par effet Joule, etc...) varient de façon continue. A l'échelle microscopique,

Plus en détail

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A Accompagnement Modèle de Bohr TS Table des matières 3 4 Objectifs Savoir que l'énergie de l'atome est quantifiée Connaître et exploiter la relation entre énergie et fréquence, connaître la signification

Plus en détail

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses.

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses. Physique quantique 15 CHAPITRE Jusqu'au début du XX ème siècle, la physique s'est développée dans le cadre de la mécanique créée par Newton. Connaître, à un instant donné, la position du corps et toutes

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire Chapitre 3 Matière microscopique : une description quantique est nécessaire I Spectres d absorption et d émission (observation de la lumière émise ou absorbée par une espèce chimique donnée) 1) xpériences,

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée 2 novembre 2012 Sources de lumière colorée Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 4 3 Lumière et ondes électromagnétiques 5 4 Couleur des corps

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Nom Prénom :.. Classe : 1S- Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Exercice 1 (5 points) : Ne pas se fier à la couleur On dispose d un poivron et d un poivron. On réalise les

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

Sources de lumières colorées

Sources de lumières colorées Sources de lumières colorées 5h Quelles sont les différentes sources de lumière et comment fonctionnentelles? 1) Différencier les sources lumineuses Activité : Des sources lumineuses différentes Les sources

Plus en détail

TP4: La lumière... onde ou particules?

TP4: La lumière... onde ou particules? TP4: La lumière... onde ou particules? 1. Les sources de lumière: Les lampes à incandescence sont constituées par un filament métallique porté à haute température par le passage d un courant électrique.

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption. FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE Type d'activité Activité-cours. Notions et contenus Interaction lumière-matière : émission et absorption. Quantification des

Plus en détail

Nature de la lumie re

Nature de la lumie re Sciences Physiques Unité : Optique Chapitre: Chapitre 3 Lumière et Matière Fiche de Cours S. Zayyani Nature de la lumie re On vient de voir, dans le chapitre précédent, qu une couleur peut être spectrale.

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

CHAPITRE 1 Interactions rayonnement / matière Structure de l atome

CHAPITRE 1 Interactions rayonnement / matière Structure de l atome CHAPITRE 1 Interactions rayonnement / matière Structure de l atome La chimie décrit la façon dont la matière se transforme, à la fois par le biais d approches macroscopiques, mais aussi à travers une description

Plus en détail

II. Analyse d'une lumière complexe : le spectromètre à prisme

II. Analyse d'une lumière complexe : le spectromètre à prisme La lumière, une onde électromagnétique (4 points) I. L'onde lumineuse et ses caractéristiques On rappelle que, dans le vide, toutes les ondes électromagnétiques ont la même célérité c = 3,00 10 8 m s 1.

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

Mouvement d un doublet d électrons

Mouvement d un doublet d électrons Mouvement d un doublet d électrons La description microscopique des transformations chimiques nécessite l utilisation de modèles permettant de représenter les doublets d électrons et leur mouvement Étude

Plus en détail

Cours n 16 : Physique quantique

Cours n 16 : Physique quantique Cours n 16 : Physique quantique 1) Nature corpusculaire de la lumière La lumière peut être vue sous deux aspects : ondulatoire et corpusculaire. Dans ce chapitre nous allons étudier l aspect corpusculaire.

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

TP 2de Spectre démission et d absorption

TP 2de Spectre démission et d absorption TP 2de Spectre démission et d absorption EXPERIENCE 1 : SPECTRE DE LA LUMIERE BLANCHE La plage colorée observée sur l écran est appelée : ---------------------------------------------------------- Définition

Plus en détail

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple :

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles Physique Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : (voir livre p. 26 Document 1) Qu observe-t-on? Les raies de Fraunhofer

Plus en détail

SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG

SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG Expérience 9 SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG I. Introduction et objectifs Lors d'une analyse spectrale, deux types de spectres peuvent être observés: un spectre continu et un spectre de raies

Plus en détail

STRUCTURE DE L ATOME :

STRUCTURE DE L ATOME : STRUCTURE DE L ATOME : L atome est constitué d un noyau (association de protons et de neutrons) autour duquel des électrons se déplacent. Le numéro atomique noté Z correspond au nombre de protons dans

Plus en détail

Une lumière monochromatique est constituée d une seule couleur. La lumière blanche est dite polychromatique.

Une lumière monochromatique est constituée d une seule couleur. La lumière blanche est dite polychromatique. ① OBJECTIF Connaître le spectre de la lumière solaire et le spectre électromagnétique. 1- Décomposition du rayonnement visible solaire On obtient une plage multicolore s étalant du rouge au violet en passant

Plus en détail

Note totale : /20. Exercice I : Optique

Note totale : /20. Exercice I : Optique Lycée Gérard-de-Nerval de Luzarches Filière scientifique Classe de première Baccalauréat blanc Épreuve de physique et de chimie Session de janvier 204 Note totale : /20 Consignes générales : - Chaque feuille

Plus en détail

Chapitre 2 : Spectre des Hydrogénoïdes et Modèle de BOHR.

Chapitre 2 : Spectre des Hydrogénoïdes et Modèle de BOHR. L1 - CHIM 110 - ATOMES ET MOLECULES Cours de Thierry BRIERE PREMIERE PARTIES : LES ATOMES Chapitre 2 : Spectre des Hydrogénoïdes et Modèle de BOHR. Cette page est mise à disposition sous un contrat Creative

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

Chapitre II. Modèles classiques de Rutherford et de Bohr. Université Cadi Ayyad Faculté Polydisciplinaire Safi. Département de Chimie

Chapitre II. Modèles classiques de Rutherford et de Bohr. Université Cadi Ayyad Faculté Polydisciplinaire Safi. Département de Chimie Université Cadi Ayyad Faculté Polydisciplinaire Safi Département de Chimie Chapitre II Modèles classiques de Rutherford et de Bohr Pr. M. El HIMRI Octobre 2015 Pr. H. ANANE Questions: Comment sont répartis

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV ACTIVITÉS 1 LE SPECTRE ÉLECTROMAGNÉTIQUE 2 ASPECT ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE 3 ASPECT CORPUSCULAIRE DE LA LUMIÈRE 1 Activité 1 OBJECTIF

Plus en détail

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB Partie : Vision et image - Un œil peut être modélisé par : A. Une lentille convergente, un diaphragme et un écran B. Une lentille divergente, un diaphragme et un écran C. Une source lumineuse, une lentille

Plus en détail

Activité Sources de lumière

Activité Sources de lumière Activité Sources de lumière La lumière est émise à partir de sources, qui présentent des caractéristiques très différentes selon leur constitution. Avant d'examiner la description de la lumière et sa propagation

Plus en détail

Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler

Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler 1 Le rayonnement de corps noir Rappels : Propriétés essentielles

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I Accompagnement 1 ère S Séance de révision 1 Chapitre 1 Détermination par utilisation des relations de conjugaison À travers une vitrine, Alex regarde des badges sur la sauvegarde de l environnement et

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

Interactions lumière-matière

Interactions lumière-matière Interactions lumière-matière La lumière est une source immédiate de connaissance du monde qui nous entoure. Pourtant, c est un «objet» physique particulièrement complexe que les physiciens n ont eu de

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

On considère une lentille convergente de distance focale f =5,00 cm. Son centre optique est noté O.

On considère une lentille convergente de distance focale f =5,00 cm. Son centre optique est noté O. DEVOIR SURVEILLE N 2 PHYSIQUE-CHIMIE Première Scientifique DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice EST autorisé CH01 vision et image CH03 sources de lumière colorée CH04 interaction lumière-matière

Plus en détail

Émission lumineuse. 1. Transitions énergétiques dans les atomes

Émission lumineuse. 1. Transitions énergétiques dans les atomes Émission lumineuse par Gilbert Gastebois Constante de Boltzmann k = 1,380 650 3 10-23 J/K Constante de Planck h = 6,626 068 74 10-34 J.s Vitesse de la lumière c = 299 792 458 m/s 1. Transitions énergétiques

Plus en détail

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme Document élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : L Univers SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Objectifs : Utiliser un système dispersif pour visualiser des spectres d émission

Plus en détail

Exercice 1 : Questions de cours (2 points)

Exercice 1 : Questions de cours (2 points) NOM (en majuscules) PRENOM (en majuscules) GROUPE DE TD UJF - DLST - UE CHI110-2010/11 - CONTROLE CONTINU 4 Novembre 2010 La durée de l épreuve est de 1h. Les documents personnels ne sont pas autorisés.

Plus en détail

Spectroscopie & spectrométrie optique

Spectroscopie & spectrométrie optique Tutorat Santé Lyon Sud UE3 Spectroscopie & spectrométrie optique Cours du Professeur C.HOUZARD L ensemble des cours du Professeur C.HOUZARD fait habituellement l objet de X QCMs au concours. Le présent

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Chap. II : Les spectres atomiques Qui dit spectre dit rayonnement! II.1. Le rayonnement (la lumière) La lumière c est une onde ou une particule???

Chap. II : Les spectres atomiques Qui dit spectre dit rayonnement! II.1. Le rayonnement (la lumière) La lumière c est une onde ou une particule??? Qui dit spectre dit rayonnement! II.1. Le rayonnement (la lumière) La lumière c est une onde ou une particule??? II.1.a. Nature ondulatoire (onde) Les ondes lumineuses sont des ondes électromagnétiques

Plus en détail

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui présentent un aspect particulaire (les photons) et ondulatoire

Plus en détail

1- Ondes et particules

1- Ondes et particules 1- Ondes et particules Le premier thème du programme de Tle S, le thème «Observer», s intéresse à la problématique des ondes et de l interaction entre les ondes et la matière. Ce thème se situe dans le

Plus en détail

Structure atomique protons, neutrons et électrons

Structure atomique protons, neutrons et électrons Structure atomique protons, neutrons et électrons 1. Remplis le tableau suivant Symbole Nom Numéro atomique Protons B Neutrons Électrons Masse atomique 6 11 24 31 37 39 29 89 35 43 100 Pb 207 102 89 Mo

Plus en détail

TP 6 Spectroscope à prisme

TP 6 Spectroscope à prisme E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 6 Spectroscope à prisme I) Objectif : - Déterminer les longueurs d onde des différentes radiations qui constituent une lumière polychromatique, au moyen d un spectroscope à

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Les échecs de la physique classique

Les échecs de la physique classique Les échecs de la physique classique La mécanique quantique : pourquoi est-elle nécessaire? Au début du XXième siècle, de plus en plus d expériences n étaient pas en accord avec la physique qui était établie

Plus en détail

I LE TRANSFERT D ENERGIE PAR RESONANCE (RET, RESONANCE ENERGY TRANSFER)

I LE TRANSFERT D ENERGIE PAR RESONANCE (RET, RESONANCE ENERGY TRANSFER) Page : 4/ 77 I LE TRANSFERT D ENERGIE PAR RESONANCE (RET, RESONANCE ENERGY TRANSFER) La luminescence peut se définir comme une émission de lumière (photons) par une molécule luminescente (fluorophore,

Plus en détail

اهتحانات الشهادة الثانىية العاهة الفرع : علىم الحياة مسابقة في مادة الفيزياء المدة ساعتان

اهتحانات الشهادة الثانىية العاهة الفرع : علىم الحياة مسابقة في مادة الفيزياء المدة ساعتان وزارة التربية والتعلين العالي الوديرية العاهة للتربية دائرة االهتحانات اهتحانات الشهادة الثانىية العاهة الفرع : علىم الحياة مسابقة في مادة الفيزياء المدة ساعتان االسن: الرقن: الدورة اإلستثنائية للعام 202

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie TSTI2D 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie 1. Ondes électromagnétiques Définitions 1-1 Structure d une onde électromagnétique Une onde électromagnétique est un signal périodique

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

Mrs :Affi Faycel ET Zwidi Walid

Mrs :Affi Faycel ET Zwidi Walid REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION Lycée 20 Mars 1956 Essaida SECTION : SCIENCES EXPRIMENTALES+MATHEMATIQUES EPREUVE : DUREE : 3 h COEFFICIENT: 4 PROPOSEE PAR : SCIENCES PHYSIQUES Mrs :Affi

Plus en détail

Exercice I: Induction électromagnétique.

Exercice I: Induction électromagnétique. lasse : Matière: SG Physique Exercice I: Induction électromagnétique. Un cadre carré AE, de surface S 0.01m et renfermant une résistance R, est placé dans un champs magnétique uniforme de vecteur induction

Plus en détail

GENERALITES SUR L OPTIQUE

GENERALITES SUR L OPTIQUE GENERALITES SUR L OPTIQUE I. INTRODUCTION L optique est le domaine de la physique qui s intéresse aux propriétés de la lumière. L œil n est sensible qu aux radiations visibles mais l utilisation d autres

Plus en détail

TP N 1 : MATIERE ET RAYONNEMENT VISIBLE

TP N 1 : MATIERE ET RAYONNEMENT VISIBLE TP N 1 : MATIERE ET RAYONNEMENT VISIBLE Le but de cette séance de travaux pratiques est de comprendre les caractéristiques de différents types de spectres dans le domaine du visible (~380 nm-760 nm) du

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé Exercice 1 : Pendule de torsion Le but de l exercice est de déterminer le moment d inertie d une tige homogène par rapport à un axe qui lui est perpendiculaire en son milieu et la constante de torsion

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I) QUELQUES RAPPELS 1) Force de gravitation et force électrique 2) Les ondes électromagnétiques a) Domaine des ondes électromagnétiques - les infrarouges (IR), de 800 à 1400

Plus en détail

Niveaux d énergie et transitions pour l atome d hydrogène. A la première série, découverte par Balmer (visible), correspondent les raies d émission :

Niveaux d énergie et transitions pour l atome d hydrogène. A la première série, découverte par Balmer (visible), correspondent les raies d émission : 8 CHAPITRE II SPECTROSCOPIE ATOMIQUE I - INTRODUCTION L'objet de la spectroscopie atomique est de mesurer et d'expliquer les longueurs d'onde lumineuses : soit émises par des atomes excités, c'est la spectroscopie

Plus en détail

1S 4. Les lampes au quotidien. Notions et contenus. Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc.

1S 4. Les lampes au quotidien. Notions et contenus. Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien. Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

Thème : optique. Chap 6 NOTIONS D'OPTIQUE CORPUSCULAIRE

Thème : optique. Chap 6 NOTIONS D'OPTIQUE CORPUSCULAIRE Thème : optique Chap 6 NOTIONS D'OPTIQUE CORPUSCULAIRE 1) LES PHOTONS : a) Aspect ondulatoire de la lumière : la lumière est un ensemble d'ondes électromagnétiques. Chaque onde se propage à la célérité

Plus en détail

avec h = 6, J s

avec h = 6, J s Caractéristiques générales de la spectroscopie Interaction avec la matière Une onde électromagnétique est caractérisée par sa fréquence qui la relie àson énergie par la relation de Planck : ΔE = hν avec

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical

Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical 1. Introduction 2. Rayonnement corpusculaire 2.1 Les particules chargées 2.2 Les particules non chargées 3. Les ondes électromagnétiques 3.1 Définitions

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points)

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2 Autour du platine Partie physique (12 points) La production de certains catalyseurs nécessite de déposer un métal noble comme le platine sur un

Plus en détail

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES I /Le spectre électromagnétique : La lumière détectable par l œil humain ( la lumière visible) ne représente qu une tout petite partie de la vaste étendue des rayonnements

Plus en détail

Correction stage de février : Exercices

Correction stage de février : Exercices Correction stage de février : Exercices Exercice / Tracer l image de AB A B Exercice 2 / Ecrire la relation de conjugaison. 2 / Ecrire la relation de grandissement. 3 / Si OA = 3 cm, OA' = 6 cm, calculer

Plus en détail

La détection des ondes et des particules

La détection des ondes et des particules Chapitre 1 La détection des ondes et des particules La majorité des rayonnements, ondes et particules, qui nous parviennent sont invisibles. Ceci explique le temps qu il a fallu pour les capter, les utiliser

Plus en détail

REVISION BAC 2015 Lycée Jules SAGNA de Thiès

REVISION BAC 2015 Lycée Jules SAGNA de Thiès Première partie : chimie EXERCICE 1 : PREPARATION DE DEUX AMIDES ISOMERES (Les parties A et B sont indépendantes.) Un chimiste réalise deux séries d'expériences aboutissant chacune à la formation d'un

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES (4 PTS) Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission C 2) Spectre

Plus en détail

Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule

Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule Comment la matière se comporte-t-elle à l'échelle microscopique? 1) Ondes ou particules? 1) La lumière Les phénomène de diffraction et interférences

Plus en détail

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points).

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points). 2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Le document suivant est extrait du livre d Hubert Reeves «Patience dans l azur», le Seuil (1996) «Nous savons

Plus en détail

SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE

SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE Chapitre 3 SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE A. Le programme Notions et contenus Domaines des ondes électromagnétiques. Couleur des corps chauffés. Loi de Wien. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail

Expérience # 2. Étude des spectres d émission et d absorption

Expérience # 2. Étude des spectres d émission et d absorption Expérience # 1. But À l'aide d'un spectroscope, mesurer les raies d'émission visibles de l'hydrogène et d autres éléments et déterminer la constante de Rydberg. À l aide d un spectrophotomètre, déterminer

Plus en détail

I. Dualité onde/photon : une onde lumineuse.

I. Dualité onde/photon : une onde lumineuse. Terminale S Partie B : Comprendre : lois et modèles Chapitre 15 : Un peu de physique quantique. I. Dualité onde/photon : une onde lumineuse. Savoir que la lumière présente des aspects ondulatoire et particulaire.

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée I La lumière du domaine visible : expérience:décomposition de la lumière par un prisme observation : spectre continu fourni par un filament chauffé. De combien de couleurs spectrales

Plus en détail

Fiche professeur. Interaction lumière matière : émission, absorption

Fiche professeur. Interaction lumière matière : émission, absorption Fiche professeur THEME du programme : Observer Sous-thème : Sources de lumière colorée Interaction lumière matière : émission, absorption Type d activité : Activité documentaire avec débats-bilan, exercices.

Plus en détail

Devoir de Synthèse N 3 Sciences physiques le 12/05/2014. Chimie (7 points) Les piles sèches

Devoir de Synthèse N 3 Sciences physiques le 12/05/2014. Chimie (7 points) Les piles sèches Lycée secondaire Kalâa Sghira Prof. Amara Devoir de Synthèse N 3 Sciences physiques le 12/05/2014 A.S 2013/2014 4 M1&2 Durée : 3 heures Exercice N 1 (2 points) Chimie (7 points) Les piles sèches Les piles

Plus en détail

Chapitre 4 : Les spectres lumineux

Chapitre 4 : Les spectres lumineux Chapitre 4 : Les spectres lumineux 1. La lumière blanche 1.1. La dispersion de la lumière blanche (Voir TP n 4) On appelle lumière blanche toute lumière dont la décomposition par un prisme (ou un réseau)

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu...

Plus en détail

UJF - DLST - UE CHI /10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010

UJF - DLST - UE CHI /10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010 N ANONYMAT : UJF - DLST - UE CHI110-2009/10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010 La durée de l épreuve est de 2h. Les documents personnels ne sont pas autorisés. Une calculatrice personnelle numérique

Plus en détail

Exercice n 2 : À PROPOS DES ÉTOILES FILANTES (5,5 points)

Exercice n 2 : À PROPOS DES ÉTOILES FILANTES (5,5 points) Afrique 2007 http://labolycee.org Exercice n 2 : À POPO DE ÉTOILE FILANTE (5,5 points) Des comètes circulent dans le système solaire et laissent dans leur sillage des grains de matière de tailles plus

Plus en détail

La première série, découverte par Balmer (visible), comprend quatre raies démission :

La première série, découverte par Balmer (visible), comprend quatre raies démission : 11 CHAPITRE II SPECTROSCOPIE ATOMIQUE Une bonne partie de nos connaissances actuelles sur la constitution des atomes et des molécules provient d expériences dans lesquelles la lumière et la matière s influencent

Plus en détail

THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX

THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX TP PHYSIQUE SECONDE THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX T P 13 P page 1 / 8 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. DISPERSION DE LA LUMIÈRE BLANCHE a) Introduction

Plus en détail

Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE

Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE La micro-texturation de surface est une technologie qui permet d optimiser la lubrification des pièces métalliques en contact,

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

Chapitre 9 : Dualité onde-particule

Chapitre 9 : Dualité onde-particule Chapitre 9 : Dualité onde-particule 1. Ondes ou particules? 1.1. Aspect ondulatoire de la lumière Dans son «Traité de la lumière», Christian Huygens interprète la lumière comme la propagation d une onde.

Plus en détail