Exemples d'utilisations des transistors bipolaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemples d'utilisations des transistors bipolaires"

Transcription

1 Exemples d'utilisations des transistors bipolaires Remarques concernant tous les montages: Tous les montages ont ete testes (sauf ampli de classe B) Si un montage refuse de fonctionner, mettre un condensateur de 1000µF sur la plaque d'essais entre la masse et le +Vcc. Certains calculs sont volontairement approchés pour des raisons de simplicité (calculs de puissance dissipée,...) Liste des montages: Regulateur de tension Generateur de courant Bascule à transistors Oscillateur simple Oscillateur avec un quartz Amplificateur pour micro à electret Amplificateur de classe B Generateur de rampes Montage n 1: Regulateur de tension A quoi ca sert? Ce montage permet d'obtenir une tension de sortie fixe avec une tension d'entree variable Schema: 1 sur 19 28/05/11 15:58

2 Principe de fonctionnement ~ On cree une reference de tension à l'aide de R1 et de D1. La tension sur la base de T1 vaut alors 5.1V (tension de la diode zener). ~ Le transistor joue le rôle de suiveur de tension et "amplifie" en courant. C'est à dire que Vs = 5.1V - Vbe = 4.5V environ. ~ Pour un bon fonctionnement, il faut que Vcc vale au moins 6V. ~ La resistance R2 sert de resistance de charge. Sinon lorsque le montage est à vide (courant de sortie Is = 0), Vs ne vaut pas 4.5V Calculs Soit Vcc = 15V, ß = 100, Vd = 5V1, Is_max = 100mA (intensite max de sortie). Resistance R1: ~ Il faut le courant circulant dans la base de T1 soit negligeable devant le courant circulant dans la diode zener, sinon la tension de sortie n'est pas stable. On va donc calculer la resistance maximale, puis on va diviser sa valeur par 10 pour respecter la condition ci dessus. ~ R1_max = (Vcc - Vd) * ß / Is_max = (15-5.1) * 100 / 0.1 = 9900 Ohms. On prendra donc R1 = R1_max / 10 = 1 kohms. ~ Pour faire le calcul, j'ai pris le pire des cas, c'est à dire que plus aucun courant ne circule dans la diode (voir cours sur les diodes). J'ai utilise la formule Ic = ß * Ib et U = R * I Puissance dissipee par T1: ~ P = Vce x Is_max = (Vcc - Vs) * Is_max = (15-4.5) * 0.1 = 1.05W. ~ Il va donc falloir un petit radiateur. Remarques 2 sur 19 28/05/11 15:58

3 ~ Vous pouvez bien entendu changer le transistor. Il faut le choisir en fonction du courant de sortie (Is_max) qu'on veut obtenir. Pensez à bien regarder la datasheet pour savoir quelle est la puissance maximale que peut dissiper le transistor que vous avez choisi. ~ Le BD139 peut par exemple etre remplace par un BD135. ~ Notez que ce type de montage existe en circuit integre deja tout fait. Ce genre de circuit integré est bien plus stable et consomme beaucoup moins. Cependant il peut etre interessant d'utiliser ce montage pour faire un regulateur à faible tension de dechet (difference entre Vcc et Vs). Montage n 2: Generateur de courant A quoi ca sert? Ce montage permet de faire circuler un courant constant dans un dipole, et ce quel que soit la tension à ses bornes (dans une certaine mesure). Le dipole se branche entre A et B Schema: Principe de fonctionnement ~ On sait que pour un transistor, on a Ic = Ie. On va donc simplement fixer Ie à une valeur. ~ Pour cela, on cree une reference de tension à l'aide des trois diodes, et 3 sur 19 28/05/11 15:58

4 de la resistance R1. ~ D'autre part, on sait que Vbe = cte = 0.7V. On va donc pouvoir obtenir une tension fixe aux bornes de R2. Et qui dit tension fixe aux bornes d'une resistance dit courant fixe (U = R * I). ~ Et voilà, c'est tres simple et tres pratique! Calculs Soit Vcc = 10V, Vd = 0.6V, Veb = 0.7V, ß = 200 et I = 0.02A (ce qu'on veut obtenir). Resistance R2: ~ On a Ur2 = 3 * Vd - Veb ~ Donc R2 = Ur2 / Ir2 = (3 * Vd - Veb) / Ie = (3 * ) / 0.02 = 55 Ohms. On prendra donc la valeur normalisee 56 Ohms. Resistance R1: ~ La resistance R1 permet d'avoir une tension de reference bien fixe. Il faut donc que le courant qui part dans la base du transistor soit negligeable devant le courant qui circule dans les diodes et la resistance. ~ Or, on a Ib = Ic / ß. ~ Donc on va faire circuler Ir1 = 10 * Ib = 10 * 0.02 / 200 = 1mA ~ Soit R1 = (Vcc - 3 * Vd) / Ir1 = (10-3 * 0.6) / = 8200 Ohms Puissance max dissipée par le transistor: ~ P = Vec_max * I = (Vcc - 3*Vd + Veb) * I = (10-3* ) * 0.02 = 0.178W. Ca va! Remarques ~ Pour verifier le courant, vous pouvez brancher directement un amperemetre entre A et B. Vous devriez trouver environ 20mA (si vous trouvez 0, changez le fusible de votre amperemetre avant d'accuser le montage). ~ La tension maximale entre A et B pour que le generateur de courant fonctionne en tant que tel vaut: Vab_max = Vcc - 3*Vd + Veb - Vec_sat = 10-3* = 8.4V environ. 4 sur 19 28/05/11 15:58

5 ~ Notez qu'on pourrait enlever une diode, on perdrait alors en précision, car Veb n'est pas tout à fait fixe. L'avantage serait qu'on pourrait avoir une tension max entre A et B plus elevée. ~ On pourrait remplacer les trois diodes par une diode zener (montee dans l'autre sens bien sur). ~ Une utilisation de ce montage est par exemple d'alimenter une LED à l'aide d'une tension d'entree quelconque. (On aura toujours la meme luminosite). Montage n 3: Bascule à transistor. A quoi ca sert? Ce fabuleux montage permet à l'aide de deux transistors de réaliser une memoire. La sortie change d'etat à chaque appui sur la touche. Schema: Principe de fonctionnement La sortie se fait soit au point A, soit au point B. Ces sorties prennent deux etats qui valent environ 0V ou +Vcc. Par la suite, on les appelera 5 sur 19 28/05/11 15:58

6 respectivement etat 0 et etat 1. Partons de la condition A = 0 et B = 1. On va voir que lorsque A est à 0, B est à 1 et vice-versa. Si A = 0, alors T2 est saturé (Veb = 0.2V), donc B = 1, donc T1 est bloqué (Veb < 0.7V), donc A = 0. La condition est verifiée! Maintenant, on appuye sur la touche: ~ Avant l'appui sur la touche, C1 etait dechargé, et C2 chargé à +Vcc (Vc2 = +Vcc, fleche allant vers la droite). ~ Au moment où l'on appuye sur la touche, comme C2 est chargé, le transistor T2 se bloque car sa tension Vbe devient négative. ~ Du coup, B = 0, ce qui entraine que T1 se sature, et A = 1 ~ La bascule a changé d'etat Si on appuye de nouveau sur la touche, on va revenir dans l'etat initial, et ainsi de suite... Calculs ~ Pas grand chose à calculer, c'est plutot de la reflexion. Constatez que les resistances de base (R3 et R4) sont beaucoup plus grandes que les resistances de collecteur. ~ Le choix des resistances determine la consommation du montage. Ainsi vous pourriez diviser toutes les valeurs de resistances par 10 et multiplier celle des condensateurs par 10. La consommation serait elle aussi multipliée par 10! En contre partie, vous pourriez alimenter quelque chose qui consomme plus (voir les remarques). ~ Vcc: de 1V à 45V (Vec_max = 45V = limite des transistors). Remarques Il est tout à fait possible de faire ce montage avec des transistors NPN, il suffit de tout "retourner", et de reflechir un petit peu. C'est utile si on veut que l'interrupteur soit connecté à la masse et la resistance de rappel R7 au +Vcc. 6 sur 19 28/05/11 15:58

7 Attention, si vous connectez quelque chose qui consomme trop de courant (relais,...) au point A ou B, la bascule ne pourra plus basculer. Il faudra alors ajouter un transistor pour "amplifier" le courant. (voir la page le transistor en commutation). Il suffit de connecter le point A ou B sur la resistance de base. Ce montage peut egalement se faire avec des circuits logiques (bascule D ou bascule JK). Bien sur maintenant on utilise pratiquement plus que des bascules. Cependant allez trouver une bascule qui fonctionne de 1V à 45V... Notez que l'ensemble S1, R7 peut tres bien etre remplace par un systeme qui fait des impulsions positives (GBF,...) Montage n 4: Oscillateur simple ou montage astable A quoi ca sert? Ce montage permet de generer un signal carre ou rectangulaire au point A ou B Schema: Principe de fonctionnement La sortie se fait soit au point A, soit au point B. Ces sorties prennent deux etats qui valent environ 0V ou +Vcc. Par la suite, on les appelera respectivement etat 0 et etat 1. 7 sur 19 28/05/11 15:58

8 Supposons que A = 0 et B = 1; et que les deux condensateurs sont chargés. T2 est saturé par l'intermediaire de R4, et T1 est bloqué, car sa tension Vbe est negative du fait que C1 est chargé. Grace à R3, C1 se décharge, et la tension Vbe1 diminue pour finir par redevenir positive. Lorsque Vbe1 = 0.7V environ, T1 se sature (B passe à 0). Du coup, Vbe2 devient negative, et T2 se bloque. (A passe au niveau 1). Donc C1 se charge positivement, et en profite pour saturer plus rapidement T1. Dans le meme temps, C2 se decharge, et la tension Vbe2 diminue pour finir par redevenir positive. T2 va se re-saturer, et on va recommencer un cycle. Relevés à l'oscilloscope: Calculs On va se contenter de calculer les temps à l'etat haut et à l'etat bas pour le point B. 8 sur 19 28/05/11 15:58

9 On sait (voir cours sur les condos) que le temps de charge d'un condensateur est donnée par la formule: T = R * C * ln [ (Vc(0) - Vc(inf)) / (Vc(T) - Vc(inf)) ] Donc le temps à l'etat bas vaut Tb = R4 * C2 * ln [ (0-2*Vcc) / (Vcc - 2*Vcc) ] = R4 * C2 * ln 2 = 0.7 * R4 * C2 De meme, le temps à l'etat haut vaut Th = 0.7 * R3 * C1 Notez que ce calcul n'est pas tout à fait exact, car on a negligé Vce_sat = 0.2V et Vbe_sat = 0.7V. Ceci permet de trouver une formule generale, independante de la tension d'alimentation. (en réalité ce n'est pas tout à fait le cas). Pour le montage proposé, ca fait Tb = Th = 0.023s = 23ms. (confirmé par le relevé). Remarques ~ Ce montage peut s'averer bien pratique pour faire clignoter une LED par exemple. Il est tres simple, et ne prends pas beaucoup de place. ~ Notez que j'ai mis des condensateurs polarisés. C'est simplement pour montrer le sens de branchement dans le cas où il serait necessaire d'en utiliser. (frequence d'oscillation moins elevée). Cependant les condensateurs de 100nF ne sont pas polarisés (sauf cas tres rare). ~ La tension d'alimentation peut etre a peu pres quelconque, en respectant tout de meme la tension Vce_max des transistors (45V pour ceux la). Montage n 5: Oscillateur avec un quartz A quoi ca sert? Ce montage sert à faire osciller un quartz sans circuit integré. Schema: 9 sur 19 28/05/11 15:58

10 Principe de fonctionnement Je n'en sais rien! Je donne ce montage pour information. Relevé à l'oscilloscope Mode AC, amplitude environ 6V avec Vcc = 12V. Le signal est centré par rapport à Vcc/2 environ. Le quartz a une valeur d'1mhz Remarques Le montages a ete teste, il fonctionne bien avec des quartz ayant des valeurs comprises entre 1 et 8 MHz 10 sur 19 28/05/11 15:58

11 Montage n 6: Amplificateur de micro electret. A quoi ca sert? Ce montage ludique permet d'amplifier le son d'un micro à electret:. Le montage se decompose en deux parties semblables. Le deuxieme etage est l'ampli "de puissance" sur lequel est branché le haut parleur. Schema: Principe de fonctionnement ~ Le micro cree de toutes petites variations qui se repercutent sur la base de T1 ~ T1 amplifie ces variations, et les transmets sur la base de T2 par l'intermediaire de C5. ~ T2 amplifie de nouveau, mais est capable de delivrer suffisament de courant pour alimenter un petit haut parleur. Vous aurez reconnu le montage, il est constitué de deux emetteurs communs. (voir page sur le transistor en mode lineaire). 11 sur 19 28/05/11 15:58

12 Les condensateurs C3, C4, et C5 sont des condensateurs de liaison. Sans C3 par exemple, le haut parleur serait alimenté en permanence avec une tension continue ce qui produirait un mauvais son et risquerait de le griller. Les condensateurs C1 et C2 sont là pour obtenir une amplification plus forte. Relevés à l'oscilloscope: Calculs Pour Vcc = 15V, il faut calculer pour chaque transistor les resistances de telle sorte qu'au repos (micro enlevé), la tension entre le collecteur et la masse de chaque transistor vale environ Vcc/2 = 7.5V. Ceci permettra d'utiliser toute la plage de tension (0 à 15V) lorsque le montage va fonctionner. Voir le cours pour les calculs. Note: j'ai pris les valeurs au "feeling". Remarques ~ Attention le micro à electret est polarisé; le moins, est la patte reliée au boitier. ~ Vous pouvez brancher à peu pres n'importe quel haut parleur en sortie, en sachant qu'on entendra mieux si son impedance est plus elevée (moins de 12 sur 19 28/05/11 15:58

13 perturbations sur l'etage de sortie). Montage n 7: Amplificateur de classe B A quoi ca sert? Ce montage sert principalement dans les amplificateurs audio notemment dans l'etage de sortie (juste avant le haut parleur). La version que je présente est une version de base; il en existe des bien plus performantes. Schema: Principe de fonctionnement Les transistors sont montés en suiveur. Lorsque Ve est positif, T2 se bloque, et R3 permet de rendre passant le transistor T1. La tension Vs monte en recopiant Ve, en effet, on a Vs = Ve + Vd1 - Vbe - Ur1 = Ve environ, d'où le nom de suiveur. Notez que R1 et R2 sont négligées, car de valeur tres faible; elles sont juste là pour 13 sur 19 28/05/11 15:58

14 empecher l'echauffement excessif des transistors dans le cas où ils conduiraient simultanément (cas où Vd < Vbe). Il se passe exactement le contraire lorsque Ve est négatif, T2 est passant,... Notez que le montage n'amplifie pas en tension mais en courant (montage suiveur). Calculs ~ On connecte un haut parleur de 8 Ohms en sortie, on a ß = 100, on prend R1 = R2 = 0.1 Ohms, Vcc = +15V, et Vss = -15V. ~ On veut que la puissance de sortie maximale de l'amplificateur soit de 18W. Soit une puissance RMS de 9W Resistance R3 = R4: ~ On neglige R1 et R2 ~ On prend le cas de Vs = +12V sachant que c'est exactement le meme principe pour Vs = -12V. ~ On sait que T2 est bloqué, et T1 passant. On commence par calculer Ic1: ~ On sait que Pmax = R * Ic1². Donc Ic1 = \/ (P_max / R) = \/ (18 / 8) = 1.5A ~ Donc Ib1 = Ic1 / ß = 1.5 / 100 = 0.015A ~ Or pour Vs = +12V, on a Ur3 = Vcc - Vs - Vbe = = 2.3V ~ Donc R3 = Ur3 / Ib1 = 2.3 / = 153 Ohms, on prendra 150 Ohms. Puissance dissipée par R3 ou R4: ~ P = Ur3_moy² / R3 = (Vcc - Vd)² / R3 = (15-0.7)² / 150 = 1.36W!!! ~ C'est le probleme de la version la plus simple de l'ampli classe B. il faut des resistances de base de 2W dans notre cas. Le calcul de la puissance dissipée par les transistors est un peu trop compliqué pour etre detaillé ici. Il faut simplement savoir que ce n'est pas lorsque c'est à fond qu'ils dissipent le plus. Remarques 14 sur 19 28/05/11 15:58

15 Notez que pour le montage présenté, il faut une alimentation symétrique ±15V. Sans alimentation double, il faudrait mettre des condenstateurs de liaison comme dans le montage precedent. Pour un systeme de bonne qualité, il est toujours préférable de ne pas avoir de condensateur de liaison en sortie, car ca introduit de la distortion. Vous l'avez constaté, pour un ampli qui sort 9W RMS, les resistances de base doivent deja dissiper pres de 2W. Il existe donc d'autres montages à partir du classe B qui sont plus performants. Par exemple le montage bootstrap avec des condensateurs branchés sur la sortie qui permettent de "rehausser" la tension d'alimentation des résistance de base. Une autre solution est de mettre des transistors darlington (voir cours); ce qui permet d'augmenter le gain, donc baisser la valeur de Ib. Dans les circuits integrés amplificateurs, en général les premiers etages d'amplification sont fait en classe A (un peu comme le montage precedant) car c'est plus linéaire, et le dernier etage est fait en classe B, car ca dissipe moins de chaleur. Montage n 8: Générateur de rampes A quoi ca sert? Ce montage permet de faire un generateur de rampes, c'est à dire une suite de triangles rectangles à l'aide de seulement 4 transistors. Schema: 15 sur 19 28/05/11 15:58

16 Principe de fonctionnement Le montage est constitué de trois parties: Une premiere partie qui cree un signal carre, une seconde partie qui se charge de décharger brusquement C4 à chaque fois que le signal carre est au niveau haut; et une troisieme partie qui est un generateur de courant constant qui charge un condensateur. La sortie du montage s'effectue aux bornes de C4. On ne va pas reetudier le fonctionnement de l'oscillateur ni du generateur de courant constant. Par contre on va s'interesser au fonctionnement du systeme de décharge: ~ On suppose que T1 est saturé (B = 0), donc T3 est bloqué. C3 est déchargé ~ T1 se bloque (B = 1), donc du fait de la faible valeur de R5, T3 courtcircuite tres rapidement C4. Ensuite le condensateur C3 se charge (grace à R5), et le courant dans T3 diminue (grace à R6) pour devenir nul. ~ Des que Ib3 = 0, le condensateur C4 peut recommencer à se charger. On démare une nouvelle rampe. ~ Ensuite, T1 se re-sature, B = 0, C3 se décharge alors rapidement dans D4. ~ et un nouveau cycle peut recommencer. 16 sur 19 28/05/11 15:58

17 Pourquoi un generateur de courant constant? ~ Il est indispensable pour generer des rampes, en effet, la tension aux bornes d'un condensateur croit linéairement que si le courant qui le traverse est linéaire (en clair, en chargeant le condo avec une resistance, la tension varie de maniere exponentielle. Pour plus de précisions, voir le cours sur les condensateurs). ~ Rappel: comme le courant est constant, on a I = C * U / t, avec I le courant traversant le condo, U la tension à ses bornes à l'instant t, et C la capacité du condensateur. Relevés à l'oscilloscope: La courbe en bleu est la rampe (sortie du montage aux bornes de C4). Son amplitude est 6V. La courbe en jaune est le signal carré à la sortie de l'oscillateur (amplitude 7V). Calculs Soit Vcc = 7.4V Frequence de l'oscillateur: Avec les valeurs données; la periode d'oscillation vaut Tb + Th = 0.7 * R3 * C * R4 * C2 = 145ms soit f = 6.9Hz Courant generé par le generateur de courant: I = (3*Vd - Veb) / R = 0.092mA 17 sur 19 28/05/11 15:58

18 Calcul de C4 pour que Vc4 = 6V en une période (on ne peut prendre plus que 6V car sinon le generateur de courant sature (Vcc = 7.4V)) On sait que I = C * U / t, donc C = I * t / U = * / 6 = 2.22µF. On prendra donc 2.2µF pour C Remarques ~ Ce montage effectue une petite synthése de ce qu'on a vu. Il montre qu'on peut faire presque tout ce qu'on veut à l'aide des transistors. ~ Attention il ne faut pas charger la sortie du montage sinon votre rampe ne va plus ressembler à rien. Fin: voilà, le cours sur les transistors est terminé, j'espere qu'il vous a plu, et que vous les utiliserai plus souvent à la place de ces composants "tout faits" bien moins instructifs. N'hesitez pas à nous écrire pour toute question: & Nous ne pouvons en aucun cas etre tenus pour responsable des dommages corporels ou matériels que pourraient causer ces montages. 18 sur 19 28/05/11 15:58

19 Ecrivez nous: et 19 sur 19 28/05/11 15:58

http://xizard.chez.com/cours/transistor_composant.htm

http://xizard.chez.com/cours/transistor_composant.htm Description du transistor bipolaire. Photos: Voici differents types de boitiers de transistors bipolaires. En general plus les transistors sont gros, plus ils pourront dissiper une puissance importante,

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche fonctionnelle Energie Energie de puissance (We) Elaborer les signaux de commande Ordre Commuter la puissance We Transformer l énergie Microcontrôleur, up Préactionneur

Plus en détail

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois...

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... En quoi cette notion de polarisation du transistor est-elle si importante? Et bien elle va permettre de

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

TRANSISTOR BIPOLAIRE

TRANSISTOR BIPOLAIRE I Introduction I.1 Constitution Le transistor bipolaire est réalisé dans un monocristal comportant trois zones de dopage différentes. n p n collecteur base émetteur n C On reconnaît deux jonctions PN p

Plus en détail

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556 Table des matières Cahier des charges...2 a)... 2 b)... 2 Bref rappel théorique... 2 Mode astable... 3 Mode monostable... 3 Introduction...3 Calculs pour l'astable... 3 Formules utilisées... 3 Tableau

Plus en détail

Le Transistor Bipolaire simplifié

Le Transistor Bipolaire simplifié Table des matières Le Transistor ipolaire simplifié 1 Un transistor bipolaire c'est quoi, ça sert à quoi?...1 2 La pratique : Le transistor NPN en commutation...2 2.1 as du montage Darlington...2 2.2 as

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ TRANSSTORS bipolaires, MOS et à effet de champ Deux transistors sont principalement utilisés en électronique : le transistor bipolaire et le transistor MOS. Dans une proportion moindre, on trouvera également

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

U c U n U 3 I 3. Hacheur

U c U n U 3 I 3. Hacheur G. Pinson - Physique Appliquée Alimentation à découpage 2-TP / 1 2 - ALIMENTATION À DÉOUPAGE Sécurité : manipulation réalisée en TBTS. Principe : générateur de tension (U ) réglable (par ) et régulée,

Plus en détail

TRANSISTOR EN COMMUTATION

TRANSISTOR EN COMMUTATION age 1 I/ ITRODUCTIO TRASISTOR E COMMUTATIO Un transistor bipolaire est constitué de semiconducteur dopé et de façon à former deux jonctions. Selon l'agencement de ces couches et on réalise un transistor

Plus en détail

TD N 1 : transistor bipolaire

TD N 1 : transistor bipolaire Exercice 1 TD N 1 : transistor bipolaire ETUDE STATIQUE VB = 0 On choisit VB et RC et RE pour avoir un point de repos V CE0 =7.5V 1. Donner l expression de la droite charge statique Ic = f(v CE ) ETUDE

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES LS MONTAGS AMPLIFIATURS FONDAMNTAUX A TRANSISTORS IPOLAIRS Philippe ROUX 2005 AMPLIFIATUR A TRANSISTOR NPN MONT N MTTUR OMMUN 1 PARTI : ONPTION DU MONTAG MTTUR OMMUN On considère le montage donné en figure

Plus en détail

Carte de Pilotage des Bras

Carte de Pilotage des Bras Carte de Pilotage des Bras But : Cette carte est destinée à piloter (rentrer / sortir) les deux bras du robot : Le bras latéral permettant de faire tomber les quilles ; Le bras permettant de ramasser les

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire Électronique 1 Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire 1 Structure d un transistor bipolaire Constitué de 2 Jonctions PN 2 types de transistors : PNP et NPN Base : peu dopée, très mince, quelques

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

Archambeau Tony. GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle

Archambeau Tony. GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle Le 16 Novembre 2006 Table des matières I/ Dossier de présentation (Partie Théorique). 1) Table des matières. 2) Introduction. 3) Enoncé numéro 1 : Cahier des charges.

Plus en détail

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B Chapitre 4 Polarisation du transistor bipolaire à jonction 4.1 Le problème de la polarisation 4.1.1 Introduction Dans le chapitre 3, nous avons analysé un premier exemple de circuit d amplification de

Plus en détail

TRANSISTORS BIPOLAIRES

TRANSISTORS BIPOLAIRES TRANSISTORS BIPOLAIRES Licence Physique et Application - Semestre 4 1. L effet transistor 2. Polarisation d un transistor 3. Montages de base 4. Classes d amplification 5. transistor à effet de champ Attention,

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

LE DEPANNAGE DES ALIMENTATION A DECOUPAGE DE PC

LE DEPANNAGE DES ALIMENTATION A DECOUPAGE DE PC LE DEPANNAGE DES ALIMENTATION A DECOUPAGE DE PC Les pannes d'alim à découpage ATX sont fréquentes et malgré le bas coût de celles-ci, il peut être intéressant de les dépanner. Dépanner une alim à découpage

Plus en détail

MONTAGES ELECTRONIQUES

MONTAGES ELECTRONIQUES MONTAGES ELECTRONIQUES Classes concernées : 2 nde MPI, TS, TS spé (Bilbio : livres de 2 nde MPI, TS et TS spé Hachette) INTRODUCTION L électronique est omniprésente dans notre quotidien. Que ce soit dans

Plus en détail

TP EL20. A) Organisation. B) Compte-rendu. C) Matériel

TP EL20. A) Organisation. B) Compte-rendu. C) Matériel TP EL20 A) Organisation Il est rappelé que la présence au TP est obligatoire. Les TP doivent être préparés (cours appris et énoncé de TP lu). Un contrôle de connaissance sous forme de questions pourra

Plus en détail

Alarme pour batteries

Alarme pour batteries 1 de 9 26/01/2012 10:17 Alarme pour batteries Mise à jour le 9 septembre 2010 http://matthieu.weber.free.fr Contexte : Le central téléphonique de la base Dumont d'urville est alimenté par des batteries

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

Réalisation d un amplificateur de puissance en 2 mètres

Réalisation d un amplificateur de puissance en 2 mètres Réalisation d un amplificateur de puissance en 2 mètres Ayant eu l opportunité de me procurer des transistors Mosfet de puissance capables de travailler jusque 175 Mhz à un prix intéressant, j ai décidé

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

LA DIODE. Classe de première SI

LA DIODE. Classe de première SI LA DIODE Table des matières 1. Présentation... 2 2. Fonctionnement... 2 3. Caractéristiques... 3 3.1. Zone de claquage... 4 3.2. Techniques... 4 4. Exemples d utilisation... 6 4.1. Montage redresseur simple

Plus en détail

Modifications générales. Cordon secteur

Modifications générales. Cordon secteur Le projet G5 à pour but de permettre la fabrication d'un ampli à lampes de faible puissance par les plus amateurs d'entre nous. Même si il est recommandé d'avoir des notions d'électricité et de bricolage,

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques

J AUVRAY Systèmes Electroniques LE TRANITOR MO Un transistor MO est constitué d'un substrat semiconducteur recouvert d'une couche d'oxyde sur laquelle est déposée une électrode métallique appelée porte ou grille (gate).eux inclusions

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

Les transistors bipolaires

Les transistors bipolaires Les transistors bipolaires I. Introduction: Définitions: Le transistor bipolaire est un composant à 3 électrodes comportant 2 jonctions PN. C est un cristal de semi-conducteur dans lequel on peut distinguer

Plus en détail

1.Alimentation linéaire

1.Alimentation linéaire Sommaire Introduction Cahier des charges...5 1.Alimentation linéaire...6 2.Alimentation à découpage...7 3.Les différents types de montages...8 3.1. Alimentation type "Buck"...8 3.2 Alimentation type "Boost"...8

Plus en détail

Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ

Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ I) Présentation. Le transistor a été élaboré pour la première fois en 1948. Il est composé de deux jonctions, placées en série, très proches l'une de l'autre et de polarité

Plus en détail

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1 6GEI620 - Électronique II Laboratoire #1 Conception avec amplificateurs opérationnels Hiver 2008 1. Objectifs Se familiariser avec l outil Multisim Se familiariser avec le prototypage Apprendre, dans un

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire

CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire Circuits Analogiques CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire BRS - N3/U3 - Août 2004 - Les dispo semiconducteurs en régime linéaire 1/21 Objectifs A la fin de ce chapitre, vous devez

Plus en détail

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique Site Internet : www.gecif.net Discipline : Génie Electrique Les Convertisseurs Analogique Numérique I Identification de la fonction C.A.N. On appelle Convertisseur Analogique Numérique (C.A.N.) tout dispositif

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968 Calculatrice et Objets communicants interdits Les valeurs numériques seront considérées justes à 10

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

GENERER UNE TENSION CONSTANTE

GENERER UNE TENSION CONSTANTE GENERER UNE TENSION CONSTANTE ALIMENTATIONS STABILISÉES Page 1 I/ INTRODUCTION ET RAPPELS Le système de distribution électrique en France géré par Electricité de France assure la distribution d'une tension

Plus en détail

DVM890L. Multimètre Digital LCD Standard. 1. Introduction. 1.1 Caractéristiques. 1.2 Sécurité

DVM890L. Multimètre Digital LCD Standard. 1. Introduction. 1.1 Caractéristiques. 1.2 Sécurité DVM 890L Multimètre Digital LCD Standard 1. Introduction Votre est un multimètre compact à batteries avec un affichage 3 ½ digit LCD et une commande manuelle. Avec cet appareil, vous pouvez mesurer des

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I La diode à jonction I.1 Constitution Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I.2 Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne

Plus en détail

Rapport d expérience d électronumérique n 25 le 22 novembre 2007. Trigger de Schmitt

Rapport d expérience d électronumérique n 25 le 22 novembre 2007. Trigger de Schmitt Trigger de Schmitt I- BUT : Etudier les niveaux de tensions de fonctionnement des circuits inverseurs à trigger de Schmitt et d un oscillateur astable à trigger de Schmitt. II- MATERIELS : Composants :

Plus en détail

Modélisation électrique

Modélisation électrique Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Rapport de TP Modélisation électrique de la commande de charge dans l automobile Simon Bouvot Alexis Ferte

Plus en détail

MINITV 1200 F5KES Procédure de Montage a lire deux fois avant de commencer.

MINITV 1200 F5KES Procédure de Montage a lire deux fois avant de commencer. MINITV 1200 F5KES Procédure de Montage a lire deux fois avant de commencer. Implantation des composants MONTAGE et REGLAGES : Préparation des composants 30% du temps Alignement 60% du temps Soudure 10%

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 Le schéma de principe d'un multimètre numérique est donné ci-dessous Il met en œuvre un montage comparateur (dont le rôle sera défini

Plus en détail

Transistor bipolaire

Transistor bipolaire Transistor bipolaire I. Introduction : Le transistor fait partie des composants que l'on retrouve sans exception dans toutes les applications de l'électronique. Amplification de tension, amplification

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 1. INTRODUCTION. Cet instrument est un multimètre digital compact fonctionnant sur pile et comportant 3 chiffres pour la mesure de tensions

Plus en détail

ALIMENTATION SERIE:TP N 3 LE REDRESSEMENT, LE FILTRAGE ET LA REGULATION TRONC COMMUN

ALIMENTATION SERIE:TP N 3 LE REDRESSEMENT, LE FILTRAGE ET LA REGULATION TRONC COMMUN ALIMENTATION SERIE:TP N 3 LE REDRESSEMENT, LE FILTRAGE ET LA REGULATION TRONC COMMUN Fonctionnement du redressement, du filtrage et de la régulation. Temps alloué : 2 heures Objectifs : On vous demande

Plus en détail

Mesure du rythme cardiaque

Mesure du rythme cardiaque (correcteur : Jean Gasc http://jeaga.voila.net/) Mesure du rythme cardiaque I - Étude du détecteur de flux sanguin 1. Étude de la source lumineuse Loi de la maille : U cc = R 1. I d + U f R 1 = (U cc -

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

SOURCE DE TENSION ET SOURCE DE COURANT

SOURCE DE TENSION ET SOURCE DE COURANT 59 E1 SOUCE DE TENSON ET SOUCE DE COUNT.- BUT DE L'EXPEENCE Les sources de tension et de courant sont des modèles que l'on ne rencontre pas dans la nature. Néanmoins, toute source d'énergie électrique

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

6.1 Instruments. 6.2 Introduction. L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

6.1 Instruments. 6.2 Introduction. L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL 6.1 Instruments Un amplificateur opérationnel de type 741. Un oscilloscope à double canon à électron. Un générateur de signaux Wavetek. Un générateur

Plus en détail

Lancez le logiciel un schéma est complètement ou partiellement chargé.

Lancez le logiciel un schéma est complètement ou partiellement chargé. Multisim permet la saisie de schéma et la simulation de ceux-ci Présentation Lancez le logiciel un schéma est complètement ou partiellement chargé. les composants à gauche, ils sont regroupés par catégorie,

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

PLAN. Quadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels. Polytech'Nice Sophia 1

PLAN. Quadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels. Polytech'Nice Sophia 1 PLAN uadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels PolytechNice Sophia UADRIPÔLES I Généralités I. Définition partie dun réseau relié

Plus en détail

EEA. Exercices avec solutions. (Exercices des TDs et des anciens examens) A. ASTITO www.astito.net 2015/2016. Table des matières:

EEA. Exercices avec solutions. (Exercices des TDs et des anciens examens) A. ASTITO www.astito.net 2015/2016. Table des matières: ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TANGER المملكة المغربية جامعة عبد المالك السعدي كلية العلوم و التقنيات طنجة Table des matières: Exercices avec solutions.

Plus en détail

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION Electronique TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION MANUEL DE L UTILISATEUR KIT SUMOBOT Partie 2 Association Evénement de l association Esieespace, association d électronique et de robotique de ESIEE Paris

Plus en détail

TP2 Modulation d'amplitude Cycle S2 / Module M2107

TP2 Modulation d'amplitude Cycle S2 / Module M2107 RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP2 Modulation d'amplitude Cycle S2 / Module M2107 RT1A 2014-15 1 Matériel 1 "double" générateur AFG 3022 avec 2 charges 50 Ω 1 Platine de fonctions enfichables 2 Fonctions

Plus en détail

ING2 MADIGOU Fabrice

ING2 MADIGOU Fabrice Le transistor bipolaire ING2 MADIGOU Fabrice 1 Historique 1907 1947-48 1960 1971 Découverte de la triode (composant amplificateur) par l américain Lee de Forest 1 er transistor PNP (Germanium) Développé

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR D ANGELIS TECHNOLOGIE DES CIRCUITS INTEGRES LOGIQUES LES CIRCUITS LOGIQUES TTL

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR D ANGELIS TECHNOLOGIE DES CIRCUITS INTEGRES LOGIQUES LES CIRCUITS LOGIQUES TTL 109 LES CIRCUITS LOGIQUES TTL La technologie TTL standard (série 54 et 74 ) est apparue en 1965. Deux sous-familles ont été créées simultanément: La 74 H (54 H) TTL High Speed - Rapide - série qui, comme

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

Détails de la jauge et de son mode de fonctionnement

Détails de la jauge et de son mode de fonctionnement La jauge à essence de la Détails de la jauge et de son mode de fonctionnement De quoi se compose la jauge: 1 Le câble de masse (attaché à une des fixation du réservoir à la masse avec le support du châssis).

Plus en détail

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE LCTRONIQU ANALOGIQU CALCUL T XPRIMNTATION D UN AMPLIFICATUR A TRANSISTOR BIPOLAIR Joël RDOUTY Mise à jour décembre 2010 AMPLIFICATUR BASS FRQUNC A TRANSISTOR BIPOLAIR L'objectif de ce T est de montrer

Plus en détail

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques VIII. 1 Ce chapitre porte sur les courants et les différences de potentiel dans les circuits. VIII.1 : Les résistances en série et en parallèle On

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

Conditionnement. Capteurs et mise en forme du signal. Électronique pour le Traitement de l'information. http://hebergement.u-psud.

Conditionnement. Capteurs et mise en forme du signal. Électronique pour le Traitement de l'information. http://hebergement.u-psud. Conditionnement PRAG / IOGS / LEnsE http://hebergement.u-psud.fr/villemejane/ Année 2015-2016 Plan Mesure de température Capteur passif - sonde PT100 Capteur actif LM35 Capteur numérique LM74 Mesure de

Plus en détail

Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques

Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques Centre de Développement des Energies Renouvelables Laboratoire Contrôle Qualité Direction de Développement et Planification Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques

Plus en détail

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Etoile équilibré 1. Un moteur triphasé porte les indications suivantes : U 400V / 230V ; cos φ= 0,95 ; η= 0,83. En charge le courant de ligne est de 25 A. Quelle est

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

1ère partie : AOP en régime de fonctionnement linéaire. On utilise un AOP à grande impédance d'entrée TL082 alimenté sous ± 12V.

1ère partie : AOP en régime de fonctionnement linéaire. On utilise un AOP à grande impédance d'entrée TL082 alimenté sous ± 12V. G. Pinson - Physique Appliquée Fonction amplification A1-TP / 1 A1 - Fonction amplification 1ère partie : AOP en régime de fonctionnement linéaire On utilise un AOP à grande impédance d'entrée TL08 alimenté

Plus en détail

Cours de radioamateur en vue de l'obtention de la licence complète (HAREC +) Les composants

Cours de radioamateur en vue de l'obtention de la licence complète (HAREC +) Les composants Les composants 7. Autres dispositifs semi-conducteurs 7.1. Introduction Bien que le programme HAREC ne prévoie pas ce connaître les matières suivantes, nous pensons qu'il est très important d'étudier les

Plus en détail

Fonctionnement des électrovannes de suspension

Fonctionnement des électrovannes de suspension Fonctionnement des électrovannes de suspension Le calculateur de suspension décide d agir sur la suspension suite à l analyse des informations fournies par les différents capteurs. Pour ce faire il peut

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

LES 2 EXERCICES SONT A RENDRE SUR DES COPIES SEPAREES

LES 2 EXERCICES SONT A RENDRE SUR DES COPIES SEPAREES L1 010/011 D N1 Durée = heures ans document Calculatrice autorisée Le sujet comporte 6 pages dont feuilles à rendre avec vos copies L XRCC ONT A RNDR UR D COP PAR Attention : Tout résultat brut sans développement

Plus en détail

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Bonjour. Le but de ce document est d'éclaircir certains points de fonctionnement de ces composants très pratiques que sont les LEDS. Il décrit dans les grandes

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 4 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 4 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 4 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 162 Pour calculer l'intensité efficace

Plus en détail