Les data centers. à l ère de la consolidation, de la virtualisation. l informatique verte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les data centers. à l ère de la consolidation, de la virtualisation. l informatique verte"

Transcription

1 DOSSIER REPONSES Après une phase où l informatique s était largement disséminée dans de nombreux sites, l heure est nettement au regroupement des serveurs et à la consolidation ; cela étant dû à une augmentation des performances et à une amélioration de la fiabilité des réseaux et des serveurs. L autre tendance est celle de l informatique verte dont l objectif est de réduire la consommation électrique et donc les coûts. Les data centers à l ère de la consolidation, de la virtualisation et de l informatique verte Alors que les systèmes informatiques des composants aux ordinateurs sont de plus en plus fiables et performants, les DSI expriment quelques doutes sur la résilience (aptitude à s adapter et à réagir rapidement aux phénomènes extérieurs) de leurs systèmes informatiques. C est le principal enseignement d une enquête réalisée par le cabinet Vanson Bourne auprès de 250 responsables informatiques européens appartenant à des grands comptes. Ce qui pourrait être considéré comme paradoxal est en fait dû à plusieurs facteurs : une dépendance de plus en plus forte des entreprises vis-à-vis de leur informatique (pour des entreprises de vente au classement des dix technologies pour l année à venir, l informatique verte vient en première position et le phénomène devrait s accentuer en ligne sur Internet mais aussi pour des banques ou des opérateurs télécoms où l informatique peut être considérée comme l outil de production), une communication appuyée sur les différents risques qui menacent les centres informatiques et une médiatisation des catastrophes naturelles Dans un tel contexte, à combien est évalué le coût de dysfonctionnement de l outil informatique? L éventail des estimations des DSI est très large et va de à 1,5 million d euros de l heure. Comment l interruption de services est-elle mesurée? Elle est directement liée au nombre d heures perdues. C est là un calcul assez simple, mais qui ne donne pas beaucoup

2 DOSSIER les data centers et l informatique verte d indications. Vient ensuite la perte de confiance (citée par 70 % des personnes interrogées), des différentes parties prenantes (stakeholders selon l expression anglaise) qui, elle, est beaucoup plus difficile à mesurer, voire à appréhender, mais dont les effets peuvent être dévastateurs pour l image de l entreprise. Au troisième plan, c est la perte d exploitation qui est citée. Dans cette perspective, les data centers sont placés sous le signe de la triple évolution de la consolidation, de la virtualisation et de ce que l on appelle aujourd hui l informatique verte ou Green IT. Après avoir distribué l informatique, les entreprises la consolident Après une vague de dissémination des systèmes informatiques avec la mini-informatique dans les années 80 et le modèle d informatique client-serveur qui s est imposé dans les années 90, l heure est aujourd hui à la consolidation des serveurs et de l ensemble des équipements périphériques (systèmes de stockage et équipements de réseaux). Pourquoi ce qui a été vrai à une période ne l est plus quelques années plus tard? Une des raisons majeures est que les réseaux sont beaucoup plus fiables et qu ils offrent désormais des débits beaucoup plus élevés. Par ailleurs, la performance des systèmes informatiques a suivi la loi de Moore selon laquelle la puissance des microprocesseurs les composants qui sont au cœur des ordinateurs double tous les 18 mois. Cette loi se trouve vérifiée depuis une quarantaine d années. La consolidation en un nombre réduit apporte plusieurs avantages, en particulier une administration nettement simplifiée et une réduction des coûts liée en partie à une réduction de la facture énergétique. Les constructeurs informatiques, HP et IBM en tête, se sont lancés dans une vague de consolidation sans précédent. Depuis 1997, IBM a réduit le nombre de ses centres informatiques de 155 à 7, mais sans pour autant réduire le nombre de serveurs dans une proportion comparable. Dans une seconde phase, IBM a indiqué en août dernier qu il allait consolider quelque serveurs sur seulement 30 mainframes (ordinateurs centraux) avec comme objectif notamment une économie d énergie de 80 % dans les 5 ans à venir. Cette initiative s inscrit dans le projet Big Green au terme duquel IBM avait annoncé toute une série de dispositions pour réduire la consommation de ses propres sites, mais aussi des sites de ses propres clients. HP avait annoncé une opération comparable il y a quelques mois par le biais de laquelle la firme de Palo Alto avait décidé de passer de 85 centres informatiques à seulement six situés dans les trois villes américaines d Atlanta, Austin et Houston. Trois de ces centres sont déjà opérationnels, avait indiqué Randall Mort, DSI d HP lors du HP Technology Forum & Expo L électricité réellement utilisée par un data center S ur 1 kw/h consommé par un data center, l électricité réellement utilisée est 27 fois moindre. D abord les onduleurs et autres unités de refroidissement en consomment 40 %. Ensuite, les unités d alimentation représentent 42 % de la puissance totale. La puissance réellement utile (notamment pour les processeurs) est donc de 18 % seulement. On arrive donc à un résultat quelque peu surprenant 2007 en octobre dernier. La future infrastructure devrait permettre au constructeur de réduire ses coûts d environ 1 milliard de dollars dans les années à venir, passant de 3 milliards en 2003 à 2 milliards en 2008, date à laquelle la consolidation devrait être terminée. En terme de réduction du nombre de systèmes, HP est moins radical qu IBM passant de à serveurs. Le constructeur espère réduire le coût de la maintenance de ses logiciels de 80 % à seulement 20 % du budget logiciel total. Le nombre des informaticiens tend lui aussi à être singulièrement réduit de à seulement tout

3 comme le nombre des soustraitants. Enfin, notons que la réduction du nombre de centres informatiques permet de réduire le coût de la sécurisation de ces sites. La virtualisation, en complément de la consolidation Parallèlement à la consolidation, l autre évolution majeure concerne la virtualisation des serveurs. La virtualisation est un ensemble de technologies permettant de faire fonctionner sur un seul serveur physique plusieurs machines virtuelles mettant en œuvre plusieurs systèmes d exploitation et/ou plusieurs applications, indépendamment les uns des autres. Les technologies de virtualisation peuvent améliorer grandement l utilisation des ressources informatiques ainsi que la flexibilité nécessaire pour s adapter aux évolutions des charges de travail. Toutefois, en soi, les technologies de virtualisation ne sont que de simples outils pouvant contribuer à des réductions de coûts, à l amélioration de la flexibilité et la résilience des infrastructures. Accompagnées de technologies d automatisation avec une gestion basée sur les niveaux de services elles permettront une amélioration de l efficacité des ressources, de la flexibilité qui suit les besoins et des services qui peuvent être gérés de manière globale. Les raisons du choix de déploiement de solutions de virtualisation sont à l origine fondées sur le souci de consolidation des centres de calcul et de réduction du nombre de serveurs, afin de faciliter leur administration, de réduire les coûts et de mieux récupérer une puissance jusqu alors dispersée et souvent très mal utilisée. Les serveurs informatiques sont utilisés en moyenne à 20 % de leur capacité, la virtualisation permet, selon les constructeurs, d atteindre des niveaux beaucoup plus élevés de l ordre de 60 à 70 %. À cette première motivation sont venues s en ajouter d autres : des raisons sécuritaires d abord, le nombre de serveurs empêchant tout PRA (Plan de Reprise d Activité) crédible ; des objectifs de qualité de service dans la rapidité La virtualisation touche aussi le poste de travail La virtualisation gagne maintenant le poste de travail où elle apparaît d abord comme une solution performante de déploiement et d administration, avant d être ultérieurement exploitée pour améliorer la sécurité. Plusieurs formes sont en présence, permettant d insérer une couche logicielle de virtualisation soit entre le matériel et le système d exploitation (SE), soit entre le SE et l application. Ces différentes formes permettent d envisager de déployer via le réseau sur les postes de travail, soit une application en faisant abstraction du SE, soit un package application + SE en faisant abstraction du matériel. La dépendance des entreprises envers leur informatique est de plus en plus forte de déploiement de solutions agilité, les applications utilisant des serveurs virtualisés pouvant être déployées dans des délais autrement plus courts que celles utilisant des serveurs matériels. Concrètement, l impact de la virtualisation (et de la consolidation associée) devrait dès cette année se faire sentir sur le marché par une réduction du nombre de ventes des serveurs (du moins en quantité, sinon en chiffre d affaires). Faut-il externaliser le data center? Externaliser un service ou une fonction de l entreprise n est pas nouveau, surtout en informatique. Mais il semble que l on connaisse une nouvelle vague ces dernières années, en particulier dans la volonté des entreprises de faire appel à des services de data centers externalisés afin de pallier la hausse des prix et la complexité de gestion de ce type d installation hautement sécurisée en interne. Selon une enquête réalisée par le cabinet Coleman Parkes Study pour l opérateur Colt, près de la moitié (45 %) des entreprises externalise déjà une partie de la gestion de leurs data centers et 63 % d entre elles indiquent que cette tendance sera amenée à se développer. Selon le niveau de services proposés, le coût de location annuel est compris entre et euros le mètre carré, prix auquel il faut ajouter la facture électrique. Automatiser pour réduire le coût de l administration des data centers Le coût des matériels est en baisse constante et pourtant les budgets des DSI n en finissent pas de croître. Cela est tout simplement dû à la

4 DOSSIER les data centers et l informatique verte Les fournisseurs de serveurs communiquent largement sur les économies de consommation énergétique et la réduction d empreinte carbone Legrand s intéresse au Data Center L a vraie problématique du Data Center n est pas seulement le câblage, mais c est avant tout la performance électrique en raison du fort regroupement des serveurs qui est en train de s opérer, explique Denis Marangé, international Key Accounts & Project Manager de Legrand. Cette évolution pose les problèmes du refroidissement et de l alimentation avec plus d acuité. D ici à 2009, la moitié des Data Centers existant n auront pas la capacité électrique disponible dont ils auront besoin. Parallèlement, dans les 5 ans à venir, on prévoit la construction de quelque m² de Data Center dans la seule Europe de l Ouest. Legrand est bien placé pour se positionner sur ce marché avec une offre assez large : armoires de puissance, sécurité, câblage VDI (offre LCS), offre Zucchini pour les canalisations préfabriquées. complexité croissante des data centers qui comportent de plus en plus d éléments qu il faut intégrer et faire fonctionner de concert. Les infrastructures des data centers sont de plus en plus complexes et l on observe un écart grandissant entre les coûts des serveurs et de leur administration. Selon IDC, le premier croît à 3 % par an et le second à 10 %. De telle sorte qu en 1996, le coût d administration était environ la moitié de celui des serveurs, dix ans plus tard il est environ le double. L administration des systèmes traditionnels est structurée en différentes activités (gestion des versions, gestion de la conformité, gestion des incidents ) qui sont souvent organisées en silos et donc sources de dysfonctionnements. Le respect de la conformité est de plus en plus lourd tout comme la gestion des changements. De plus, personne n a vraiment de vision globale de la gestion du data center. Tout ceci a des conséquences importantes en termes de coûts, de qualité et de sécurité. La fiabilité des serveurs, des périphériques, des composants du réseau est de plus en plus grande. Mais la complexité sans cesse croissante des infrastructures est source de fragilité. De telle sorte que la gestion manuelle n est plus du tout adaptée. Quelques chiffres donnent la dimension : 70 % des budgets informatiques sont

5 La cinquantaine de data centers répartis dans le monde devrait être ramenée à deux grands centres, situés à Limoges et à Varese en Italie Jean-Luc Chiron, DSI de Legrand. affectés à la maintenance, pour un euro en achat de matériel, il faut dépenser trois ou quatre euros en administration, 80 % des pannes pourraient être évitées Une des réponses est d automatiser l administration des data centers. Le déferlement de la vague informatique verte Dans son habituel classement des dix technologies pour l année à venir un exercice auquel le cabinet de conseil américain Gartner se livre chaque année l informatique verte vient en première position et le phénomène devrait s accentuer. Le Gartner conseille aux DSI d envisager des plans alternatifs de croissance pour leurs centres informatiques. D autant que la consommation énergétique, l émission de carbone et autres impacts sur l environnement de l augmentation de la puissance de traitement des systèmes informatiques sont sous surveillance. Le coût de l énergie pour faire fonctionner l ensemble des éléments qui constituent le data center serveurs, système de stockage et de réseaux ainsi que les équipements de refroidissement sont devenus le premier poste du budget d un centre informatique. Est-ce pour autant que les Directions des systèmes d information sont au fait de ces questions? Si elles sont de plus en plus conscientes que les problèmes environnementaux auront des répercussions sur l exploitation informatique (85 %), un quart des DSI seulement a introduit des critères écologiques dans sa façon d acquérir des technologies. C est ce qu indique une enquête auprès de professionnels des achats réalisée par le cabinet Forrester Research. Quelle pourrait être la motivation pour acheter vert? Une telle politique serait mise en œuvre dans le cadre de réduction des coûts. Sur ce point, les DSI indiquent qu ils ne sont pas encore suffisamment informés. Et pourtant les fournisseurs communiquent assez largement sur ce thème et il n est désormais plus une annonce de serveurs qui ne soit placée sous le signe des économies de consommation énergétique et de réduction d empreinte carbone. II Les data centers Legrand Legrand centralise, consolide et sécurise ses data centers Depuis 3 ans, Legrand a lancé une vague de centralisation et de consolidation de ses serveurs. La cinquantaine de data centers répartis dans le monde devrait être ramenée à deux grands centres, situés à Limoges et à Varese en Italie, précise Jean-Luc Chiron, DSI de Legrand. À Limoges, deux salles informatiques en miroir reliées par fibre optique hébergeront à la fin 2008 l ensemble des progiciels de gestion Mapics sur deux AS/400 haut de gamme virtualisés. Chaque AS/400 mettra en œuvre la moitié des applicatifs et servira de back up pour l autre moitié. Cette consolidation sur Limoges s effectue le plus souvent à l occasion de la standardisation autour de Mapics dans la plupart des filiales pour les activités production, commercial et finances. Ce fut récemment le cas du Royaume-Uni et de la Turquie. Ce sera bientôt celui de l Algérie et de Dubaï. Le data center de Varese en Italie sera utilisé, lui, pour jouer le rôle de back up pour l ensemble des progiciels Mapics mais aussi pour tout ce qui est développement, test et recette des applicatifs. Il est relié à Limoges grâce à une liaison fibre optique à 10 Mbit/s. Les applications très critiques, c est-à-dire celles pour lesquelles un arrêt de fonctionnement de plus d une demi-heure n est pas envisageable comme par exemple l application du centre de distribution de Verneuil en Halatte qui traite lignes de commandes par jour, sont mises en œuvre par des serveurs Unix en miroir dans les deux centres de Limoges. D autres applications comme le courrier électronique vont également bénéficier de ce statut d applications critiques. L opération de consolidation touche une troisième catégorie de systèmes, les quelque 800 serveurs qui supportent des applications tels que les serveurs de fichiers pouvant tolérer une légère interruption de service et qui devraient être réduits à 300. Parallèlement, seront conservés une trentaine de sites dans lesquels la dizaine de serveurs existants sur chacun d eux sera réduite à un seul serveur physique virtualisé. L ensemble de ces opérations, conclut Jean-Luc Chiron, est désormais mis en œuvre dans le cadre d un programme d optimisation des infrastructures dont l objectif est à la fois d offrir un meilleur niveau de service, en particulier un fonctionnement 24/24, d optimiser l utilisation et de réduire les coûts. Salle centrale des systèmes informatiques de legrand équipée de baies xl vdi

Executive Briefing Managing Data Center Performance 2013 et après

Executive Briefing Managing Data Center Performance 2013 et après Managing Data Center Performance 2013 et après Selon les entreprises de la zone économique EMEA, le plus grand défi dans l exploitation de leurs centres de calcul est d assurer la disponibilité des services

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

VIRTUALISATION: Des solutions technologiques pour tous vos besoins d'affaires

VIRTUALISATION: Des solutions technologiques pour tous vos besoins d'affaires VIRTUALISATION: EN FAIRE PLUS AVEC MOINS Des solutions technologiques pour tous vos besoins d'affaires De plus en plus de serveurs. Pas surprenant que les coûts en informatique continuent de monter! Si

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information Master 1 Management - filières MPS-IDL Management des Systèmes d Information Un cours de Mathias Szpirglas Maître de Conférences en Sciences de gestion IAE Gustave Eiffel - UPEM mathias.szpirglas@u-pem.fr

Plus en détail

Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique?

Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique? Exemple d application 6SigmaFM BNP Paribas Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique? INTRODUCTION Cet exemple relate l histoire d un déploiement

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services t Puteaux, le 28 juin 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE La naissance de BNP Paribas Rental Solutions renforce l offre de location longue durée avec services de BNP Paribas La location avec service d équipements

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Une infrastructure IT innovante et flexible avec le Virtual Data Centre de BT

Une infrastructure IT innovante et flexible avec le Virtual Data Centre de BT Une infrastructure IT innovante et flexible avec le Virtual Data Centre de BT Vous aimeriez répondre plus rapidement aux nouveaux besoins du métier tout en réduisant les coûts, en accroissant votre fiabilité

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS HAUTE DISPONIBILITE PLAN DE REPRISE D ACTIVITE

VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS HAUTE DISPONIBILITE PLAN DE REPRISE D ACTIVITE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) 2 ème Phase du PROJET VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS HAUTE DISPONIBILITE PLAN DE REPRISE D ACTIVITE Maître de l ouvrage CENTRE HOSPITALIER DE

Plus en détail

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie 1 Continuité de Service Maîtrise de l Energie 2 Définir une Stratégie Auditer et évaluer Développer et expertiser Améliorer et Rénover Industrialiser l exploitation Garantir la qualité dans la durée Concevoir

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs La mise en œuvre d'une solution d archivage d e-mails peut apporter de nombreux avantages, tant sur le plan juridique et technique que financier,

Plus en détail

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique engineering Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique APIS Engineering est un Bureau d Etudes spécialisé dans les infrastructures techniques des Centres Informatiques de nouvelle génération.

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

INOP'S : un modèle prometteur

INOP'S : un modèle prometteur INOP'S : un modèle prometteur Décembre 2012 92 avenue de Wagram 75017 Paris Tel : +33 (0)1 56 56 63 33 info-france@pac-online.com Eric Monnoyer VP Consulting e.monnoyer@pac-online.com Le marché de l expertise

Plus en détail

La Continuité des Activités

La Continuité des Activités Caroline Fabre- Offering Manager BC&RS Ikbal Ltaief Consulting Manager BC&RS La Continuité des Activités Nouveaux enjeux, nouvelles technologies, nouvelles tendances Paris, le 9 juin 2010 Grandes entreprises

Plus en détail

Comment optimiser le TCO des postes de travail grâce à la Virtualisation

Comment optimiser le TCO des postes de travail grâce à la Virtualisation Comment optimiser le TCO des postes de travail grâce à la Virtualisation Yves TAPIA Responsable de l Offre Poste de Travail 1 Un peu d histoire en 2008 / 2009 vous pensiez déjà à virtualiser le poste de

Plus en détail

Film DATACENTER INTRODUCTION. 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité.

Film DATACENTER INTRODUCTION. 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité. Film DATACENTER INTRODUCTION 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité. 2 Les lignes téléphoniques et accès ADSL ont été modernisés, les capacités électriques

Plus en détail

Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie

Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie Les services de gestion de l énergie Schneider Electric valorisent votre datacenter. Schneider Electric www.schneider-electric.com

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée CUSTOMER SUCCESS STORY Mars 2014 AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée PROFIL CLIENT Secteur: Industrie manufacturière Société: AT&S Effectifs: 7 500 personnes

Plus en détail

Presented Présenté par by SÉMINAIRES RÉGIONAUX 2015

Presented Présenté par by SÉMINAIRES RÉGIONAUX 2015 Presented Présenté par by On prévoit que le marché global du DCIM passera de 300 millions de dollars en 2011 à environ 1,7 milliards de dollars en 2018. Source : 451 Research. Date publication : juillet

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Imaginez... go-vshape.fr

Imaginez... go-vshape.fr Imaginez... go-vshape.fr ... simplicité, rapidité et fiabilité en un seul emballage Fujitsu vshape : la solution complète axée sur le marché Êtes-vous à la recherche d un moyen pour mettre en œuvre la

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements

Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements Copyright IDEC 2003-2009. Reproduction interdite. Sommaire Introduction : quelques bases sur l ITIL...3 Le domaine de l ITIL...3 Le berceau de l ITIL...3

Plus en détail

Observatoire 2009 des directeurs informatiques. Spécial "Réduction des coûts du poste de travail et virtualisation" Avril 2009

Observatoire 2009 des directeurs informatiques. Spécial Réduction des coûts du poste de travail et virtualisation Avril 2009 Spécial "Réduction des coûts du poste de travail et virtualisation" Avril 2009 Enquête réalisée par l agence Adelanto pour le compte de VMware et Wyse Méthodologie L'observatoire 2009 des Directeurs Informatiques

Plus en détail

Consolidation Stockage. systemes@arrabal-is.com

Consolidation Stockage. systemes@arrabal-is.com Stockage systemes@arrabal-is.com Le stockage, un enjeu central pour les entreprises. Dans les petites et moyennes entreprises, les données sont souvent stockées de façon aléatoire sur des serveurs, des

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS Consultation publique : veuillez adresser vos réponses avant le 27 février 2013 à l adresse électronique hcp@dgtresor.gouv.fr.

Plus en détail

Exemples d utilisation

Exemples d utilisation Exemples d utilisation Afin de vous donner une indication de la puissance de Librex, voici quelques exemples de la façon dont le logiciel peut être utilisé. Ces exemples sont des cas réels provenant de

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE BAC PRO LOGISTIQUE: GESTION QUANTITATIVE DOSSIER N 4: LES COUTS IXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE Objectif : Calcul et appréciation des différents coûts logistiques.(rappels) Dans l optique de la réalisation

Plus en détail

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Vision La newsletter de l Omsyc Téléphonie fixe Europe : en 212, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Les données utilisées pour la rédaction de cette lettre sont issues de la Database

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies?

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012 Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Christophe CORNE, CEO de Systancia et dotgreen Marchés, technologies Une promesse

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR DOSSIER DE PRESSE LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR PROXIMITE, SERVICE, TECHNOLOGIE Contacts Presse : Sophie ORIVEL : 06 32 10 69 71 Julie SORIEUL : 06 32 14 53 37 presse@asvoyages.fr

Plus en détail

Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse

Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse Présentation de la solution SAP SAP Afaria, édition cloud Objectifs Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse Un faible investissement à forte rentabilité Objectifs Un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE Contact Presse : Aurélie CARAYON / Amandine VERDASCA 2 DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL SOMMAIRE 1 Aficar simplifie l automobile d entreprise

Plus en détail

Solution de gestion des journaux pour le Big Data

Solution de gestion des journaux pour le Big Data Solution de gestion des journaux pour le Big Data PLATE-FORME ÉVOLUTIVE D INFORMATIONS SUR LES JOURNAUX POUR LA SÉCURITÉ, LA CONFORMITÉ ET LES OPÉRATIONS INFORMATIQUES Plus de 1 300 entreprises de secteurs

Plus en détail

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011 Une présentation de igovirtual et MicroAge Le jeudi 17 mars 2011 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

Comptabilité par internet isobec

Comptabilité par internet isobec Comptabilité par internet isobec Sobec a investi dans la réalisation d un logiciel de saisie et de mise à disposition de données comptables. Grâce aux codes qui vous sont fournis, vous avez accès à votre

Plus en détail

Profil de la société

Profil de la société Profil de la société Leader de l orchestration des stratégies de sécurité Pionnière de l orchestration des stratégies de sécurité, la société Tufin automatise et accélère les modifications des configurations

Plus en détail

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ SANTE RESEAU développe en 2012, une filiale, VIRTUAL SR, spécialisée dans l'hébergement PRIVÉ de Machines Virtuelles. Spécialisée dans Les Architectures Virtuelles

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

Cloud computing ET protection des données

Cloud computing ET protection des données Cloud computing ET protection des données Typologies du CLOUD Ce sont les solutions complètement gérées par la DSI. La DSI peut faire éventuellement appel à un prestataire (type infogérant) mais elle

Plus en détail

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Communiqué de Presse Massy, le 31 Mars 2009 La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Depuis quelques années, une nouvelle technologie révolutionne l informatique : la virtualisation.

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

La virtualisation du poste de travail

La virtualisation du poste de travail Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ La virtualisation du poste de travail Copyright 2010 CXP. 1 All rights reserved. Reproduction or distribution of this document, in any form, is expressly prohibited without

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

Contenu de la Présentation

Contenu de la Présentation Contenu de la Présentation I. Introduction II. L Augmentation des menaces et une vulnérabilité plus forte III. Le marché de la SSI : les enjeux financiers et économiques IV. Répondre aux enjeux économiques

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR Afin d améliorer la qualité de son information client, le groupe Elior a doté les forces commerciales de son activité de restauration collective d une solution basée sur Pivotal CRM. Souple et ergonomique,

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

Observatoire 2012 des directeurs informatiques

Observatoire 2012 des directeurs informatiques Enquête réalisée par l agence Adelanto pour le compte de VMware et Wyse Méthodologie L'observatoire 2012 des Directeurs Informatiques VMware-Wyse a été réalisé par sondage en ligne auprès de 35000 Directeurs

Plus en détail

Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise

Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise FICHE PRODUIT : CA AppLogic Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise agility made possible CA AppLogic est une plate-forme Cloud Computing clés en main permettant aux clients de

Plus en détail

BONPRIX. Contexte et problématique : Les problèmes rencontrés :

BONPRIX. Contexte et problématique : Les problèmes rencontrés : BONPRIX BONPRIX fait communiquer en temps réel ses applications RPG Power i au moyen de Web Services avec le logiciel Strategi webservices Contexte et problématique : Bonprix est une société de vente à

Plus en détail

Cegedim. Conférence téléphonique 4 Février 2011

Cegedim. Conférence téléphonique 4 Février 2011 Cegedim Chiffre d affaires 2010 Conférence téléphonique 4 Février 2011 Groupe profil 2 Un chiffre d affaires 2010 en croissance de 6,0% à 926,5 M Chiffre d affaires du T4 2010 266,5 M +10,1% en publiée

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste

David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste Mise en place d'un plan de reprise d'activité (PRA) en environnement hétérogène et virtuel afin de sécuriser le SI Finance ColiPoste. David Bizien Directeur SI Finance, ColiPoste Présentation La Poste

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages Lauréat des trophées du voyage d affaires 2006 pour «la meilleure conduite du changement»! Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation l de votre budget voyages Expertise

Plus en détail

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS.

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. SERVICES VOIX EASY PHONE NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. Pour vous aussi, le téléphone de votre lieu de travail fait sans doute partie des moyens de

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 1 20 Qu est- ce que le Cloud Computing? définitions applications pratiques

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

La virtualisation pour quoi faire? Françoise Berthoud Maurice Libes

La virtualisation pour quoi faire? Françoise Berthoud Maurice Libes La virtualisation pour quoi faire? Françoise Berthoud Maurice Libes Quelques définitions En informatique, on appelle virtualisation l'ensemble des techniques matérielles et/ou logicielles qui permettent

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AW-IS/BG

FICHE D INFORMATION AW-IS/BG SY DONIA FICHE D INFORMATION AW-IS/BG PRESENTATION DU PROGRAMME SYDONIA Le programme SYDONIA de la CNUCED a été fondé au début des années 80 pour automatiser les opérations de dédouanement. Il est rapidement

Plus en détail

La maîtrise de l énergie par les TIC

La maîtrise de l énergie par les TIC La maîtrise de l énergie par les TIC Les Technologies de l Information et de la Communication au cœur de la production électrique national et de son ajustement en temps réel. Sommaire 1. Notre offre de

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL

RAPPORT DE STAGE. Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL Sommaire Présentation de l entreprise.3 1) L entreprise.....3 2) Orange Business Service......4 3) Mon secteur d affectation.....5 Découverte des activités..

Plus en détail

STRATEGIE de DEVELOPPEMENT REGIONALE

STRATEGIE de DEVELOPPEMENT REGIONALE STRATEGIE de DEVELOPPEMENT REGIONALE DJIBOUTI : HUB REGIONAL Pour LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Mars 2012 DRAFT PROJET DE MISE EN PLACE D UN POINT D ECHANGE INTERNET REGIONALE A DJIBOUTI Mars 2012

Plus en détail

Objet du document...2 SOLUSMAO...2. Description du développement logiciel, fonctionnalités...3

Objet du document...2 SOLUSMAO...2. Description du développement logiciel, fonctionnalités...3 1. INTRODUCTION...2 Objet du document...2 SOLUSMAO...2 2. FONCTIONNALITES...3 Description du développement logiciel, fonctionnalités....3 Fonctionnement attendu... 3 Fonctionnement du poste client... 4

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Aperçu. Etude de cas IBM

Aperçu. Etude de cas IBM Etude de cas IBM Merkur Group maîtrise efficacement ses coûts informatiques à l aide de la mise en œuvre d une initiative de gestion de services automatisée et intégrée. Aperçu L enjeu pour Merkur Group

Plus en détail

Solution de sauvegarde externalisée

Solution de sauvegarde externalisée Solution de sauvegarde externalisée POURQUOI BACK NET «Le choix d une stratégie de sauvegarde performante présente pour les entreprises d aujourd hui, un véritable enjeu en termes de viabilité.» Elle doit

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Renouvellement de l infrastructure serveurs et stockage de données informatiques. Municipalité de Payerne / Préavis n 18/2011

Plus en détail