dalkia REGION EST Pour sa filiale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dalkia REGION EST Pour sa filiale"

Transcription

1 Annexe / n 29 HAUTEPIERRE ENERGIE Centrale thermique 60, rue Jean Giraudoux FR STRASBOURG VENTE ET REALISATION DE PRESTATIONS ET TRAVAUX EN : GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (CHAUFFAGE, EAU CHAUDE, VAPEUR, EAU SURCHAUFFEE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU CHAUDE ET EAU SURCHAUFFE, VAPEUR), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION).

2 Annexe / n 30 NANCY ENERGIE Centre de Traitement des Déchets Urbains Centre de valorisation des déchets 226, rue Victor Grignard Zone Industrielle FR LUDRES CONDUITE ET MAINTENANCE D'UNE INSTALLATION DE TRAITEMENT ET VALORISATION DE DECHETS (MENAGERS, ASSIMILES OU HOSPITALIERS). PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU SURCHAUFFE), ELECTRICITE.

3 Annexe / n / NANCY ENERGIE Chaufferie centrale Florentin 28, rue Joseph Florentin FR NANCY GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (VAPEUR, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (VAPEUR), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION).

4 Annexe / n 32 CHAUFFERIE CENTRALE DES CHARTREUX Chaufferie centrale 100, avenue Edouard Herriot FR TROYES GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (EAU CHAUDE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU CHAUDE), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION)..

5 Annexe / n 33 STRASBOURG ENERGIE Chaufferie Centrale 1, rue du Doubs FR STRASBOURG GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (EAU SURCHAUFFEE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU SURCHAUFFE), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION).

6 Annexe / n 34 CHAUFFERIE CENTRALE - ZUP KELLERMANN 1, rue Ernest Colin FR SAINT-DIE GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (EAU CHAUDE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU CHAUDE), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION).

7 Annexe / n 35 SETE Chaufferie Centrale 5, rue du Petit Rhin FR STRASBOURG GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (EAU SURCHAUFFEE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU SURCHAUFFE), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION). Managing Director of AFNOR Certification

8 Annexe / n 36 COGENERATION COGERI PEUGEOT MULHOUSE FR RIXHEIM GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (VAPEUR, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (VAPEUR), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION).

9 Annexe / n 37 CENTRALE D'ENERGIE FLORANGE INDUSTRIE ARCELOR MITTAL Usine d'ebange FR FLORANGE GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (VAPEUR, EAU SURCHAUFFEE, AIR COMPRIME, TRAITEMENT DES EAUX, PRODUCTION D ELECTRICITE, UTILITES INDUSTRIELLES) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU SURCHAUFFE, VAPEUR), ELECTRICITE (PRODUCTION AUTONOME OU COMBINEE EN COGENERATION).

10 Annexe / n / CHALONS ENERGIES Chaufferie centrale - Distillerie de la Région de Châlons 27, rue Tuilet FR VAL DES MARAIS GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (VAPEUR, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (VAPEUR), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION).

11 Annexe / n 39 CHAUFFERIE CENTRALE COGESTAR 2 Chaufferie centrale Usine CONTINENTAL FR SARREGUEMINES GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (VAPEUR, AIR COMPRIME, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (VAPEUR), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION). GESTION GLOBALE DU BATIMENT ET SERVICES MULTI TECHNIQUES.

12 Annexe / n 40 PARLEMENT EUROPEEN 1, avenue Robert Schuman FR Strasbourg GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (CHAUFFAGE, FROID, CLIMATISATION, EAU CHAUDE, EAU SURCHAUFFEE, AIR COMPRIME, EAU GLACEE, EAU GLYCOLEE, EAU DE REFROIDISSEMENT, TRAITEMENT DES EAUX, CONDITIONNEMENT D'AIR, TELEACTIVITES) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU CHAUDE ET EAU SURCHAUFFE), FROID (EAU GLACEE). GESTION GLOBALE DU BATIMENT ET SERVICES MULTI TECHNIQUES. TRAVAUX ET GESTION DES EQUIPEMENTS HAUTE TENSION (HTA/HTB).

13 Annexe / n 41 CHAUFFERIE CENTRALE DE LA PRAIRIE ZUP DE LA PRAIRIE FR SEDAN GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (EAU CHAUDE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU CHAUDE), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION).

14 Annexe / n 42 CHAUFFERIE CENTRALE HOPITAL BEL AIR Rue de Frescaty FR THIONVILLE GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (CHAUFFAGE, EAU CHAUDE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU CHAUDE), ELECTRICITE.

15 Annexe / n 43 SODEVAR CHAUFFERIE CENTRALE Rue Houllières FR FREYMING MERLEBACH GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (EAU CHAUDE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU CHAUDE), ELECTRICITE. Managing Director of o AFNOR Certification

16 Annexe / n 44 CHAUFFERIE URBAINE PETITE HOLLANDE 5, rue Jean Moulin FR MONTBELIARD GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (EAU SURCHAUFFEE PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU SURCHAUFFE)

17 Annexe / n 45 PLATEFORME DE PREPARATION ET DE STOCKAGE BIOMASSE Route des Frênes Zone d Activité du Parc de Hayes FR VELAINE EN HAYE APPROVISIONNEMENT ET PREPARATION DE COMBUSTIBLES BIOMASSE

18 Annexe / n 46 SeeV Services énergétiques et environnementaux de Vandoeuvre Rue Jeanne d'arc FR VANDOEUVRE GESTION, CONDUITE ET MAINTENANCE D INSTALLATIONS (EAU CHAUDE, PRODUCTION D ELECTRICITE) PRODUCTION ET DISTRIBUTION D ENERGIE EN CHALEUR (EAU CHAUDE), ELECTRICITE (COMBINEE EN COGENERATION).

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT :

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : UNE SOLUTION ENERGETIQUE PERFORMANTE 23 octobre 2014 Vivienne Gaskell Responsable Communication EuroAirport Tél.: 03

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant

Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant Durée : 5 jours Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant Réf : (Energ.01) Montrer aux participants comment procéder à un audit énergétique et le rôle d un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pose de la première de la chaufferie biomasse du PASA Réseau de chaleur d Autun 1/16

DOSSIER DE PRESSE. Pose de la première de la chaufferie biomasse du PASA Réseau de chaleur d Autun 1/16 Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE in situ [a]rchitectes Pose de la première de la chaufferie biomasse du PASA Réseau de chaleur d Autun 1/16 SOMMAIRE 1. Contexte 3 2. La future centrale biomasse 4 3.

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

Optimisation énergétique au coeur de la région liégeoise

Optimisation énergétique au coeur de la région liégeoise Optimisation énergétique au coeur de la région liégeoise Jacques Tiquet janvier 2014 Octobre 2011 ) Direction Marketing Corporate Sommaire Nos implantations Nos marchés et nos clients Le défi des autorités

Plus en détail

Chaufferies et réseaux de chaleur

Chaufferies et réseaux de chaleur Chaufferies et réseaux de chaleur Réalisation d une chaufferie bois Biomasse à Brumath (67) Vérification de prestations de maintenance de la chaufferie copropriété à Illkirch (67) Architecte Ville de Brumath

Plus en détail

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout!

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions 1 L AUDIT ÉNERGÉTIQUE: UNE ÉTAPE PRÉALABLE À LA MISE EN ŒUVRE DE TOUTE DÉMARCHE

Plus en détail

Le réseau de chaleur de Strasbourg Energie, innovation technologique et respect de l environnement

Le réseau de chaleur de Strasbourg Energie, innovation technologique et respect de l environnement Le réseau de chaleur de Strasbourg Energie, innovation technologique et respect de l environnement Innovation technologique La cogénération Un peu d histoire Le 17 novembre 1998, la Communauté Urbaine

Plus en détail

LE METIER INTÉRÊT D UN CONTRAT LES TYPES DE CONTRAT APPLICABLES EXEMPLES

LE METIER INTÉRÊT D UN CONTRAT LES TYPES DE CONTRAT APPLICABLES EXEMPLES LES CONTRATS D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE CVC: MISE EN ŒUVRE D UN PROJET D EFFICACITE ENERGETIQUE LE METIER INTÉRÊT D UN CONTRAT LES TYPES DE CONTRAT APPLICABLES EXEMPLES RQE du 26 octobre 2012 -Nantes

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

TERRAIN. 2.1. Arrêté préfectoral du 16 mai 1991 portant création d un périmètre de risque «Effondrement de cavités souterraines»

TERRAIN. 2.1. Arrêté préfectoral du 16 mai 1991 portant création d un périmètre de risque «Effondrement de cavités souterraines» 2. 2. LE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES D EFFONDREMENT DE TERRAIN 2.1. Arrêté préfectoral du 16 mai 1991 portant création d un périmètre de risque «Effondrement de cavités souterraines» PLU de REIMS Annexes

Plus en détail

VAPEUR VERTE POUR L USINE MARS CHOCOLAT FRANCE D HAGUENAU

VAPEUR VERTE POUR L USINE MARS CHOCOLAT FRANCE D HAGUENAU VAPEUR VERTE POUR L USINE MARS CHOCOLAT FRANCE D HAGUENAU LA VALORISATION DES DÉCHETS AU SERVICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE JUIN 2014 DOSSIERDEPRESSE «Notre force, c est de disposer d une énergie à la

Plus en détail

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Bois-énergie et cogénération de petite puissance : les atouts d une filière prometteuse Conférences (matin)

Plus en détail

1/19 Chauffage à la biomasse ------- Bonnes pratiques Yann ROGAUME Mise en Place d une Chaufferie Plaquettes 2/19 Etapes importantes : - Maîtriser les dépenses énergétiques ; - Déterminer précisément les

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation

AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation association nationale pour la formation professionnelle des adultes Technicien de Maintenance des Equipements Thermiques Le niveau IV correspond au

Plus en détail

Projets de réseaux de chaleur et de bâtiments seuls. Présentation des projets réalisés 2009-2012

Projets de réseaux de chaleur et de bâtiments seuls. Présentation des projets réalisés 2009-2012 Projets de réseaux de chaleur et de bâtiments seuls Présentation des projets réalisés 2009-2012 Déjà forte d une expérience de 7 ans, Gestion Conseils PMI est une firme de consultation, en maintenance

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

AMORCE ADEME. Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur

AMORCE ADEME. Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur AMORCE ADEME Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur Avril 2008 SOMMAIRE 1. Préambule... 3 2. Technologies pour la production et la distribution de froid

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR La cogénération biomasse en France et en Europe Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR Biomasse valorisée en France par DALKIA LES APPELS D OFFRE CRE (Commission de

Plus en détail

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens LA COGENERATION Classes : Lycée technique et BTS Durée : 2 heures Disciplines : STI, SSI, Génie Electrique Thème abordé : La cogénération Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville.

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Source des données : statistiques et cas réels Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Logements Surfaces et nombre d habitants Logements : surface

Plus en détail

Chauffage central à eau chaude

Chauffage central à eau chaude Chauffage central à eau chaude Le point sur la normalisation en Belgique (2012) Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

GEOTHERMIE ET BIOMASSE : UN PROJET-PILOTE AU PLAN NATIONAL PORTE PAR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L ILE NAPOLEON

GEOTHERMIE ET BIOMASSE : UN PROJET-PILOTE AU PLAN NATIONAL PORTE PAR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L ILE NAPOLEON GEOTHERMIE ET BIOMASSE : UN PROJET-PILOTE AU PLAN NATIONAL PORTE PAR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L ILE NAPOLEON LE PROJET EN BREF Une initiative technologique et écologique qui fait de la CCIN une intercommunalité-pilote

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex

IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex Tél / Fax : 05 49 45 34 14 / 34 06 iutp.gte@univ-poitiers.fr Le Génie Thermique et Energie, c'est

Plus en détail

Système de chauffage urbain géothermique La Boucle d Énergie Aujourd'hui et Demain

Système de chauffage urbain géothermique La Boucle d Énergie Aujourd'hui et Demain Système de chauffage urbain géothermique La Boucle d Énergie Aujourd'hui et Demain Michel Caron, ing. Université Bishop s John B. Samulack, Ameresco Xavier Marchand, ing. Ameresco 1 mars 2013 Ordre de

Plus en détail

Passeport énergétique

Passeport énergétique pas de numéro pas de numéro 0/0/0 0 07 //00 Classe de performance énergétique Classe d'isolation thermique Besoins économes Bâtiment à basse consommation d'énergie Classe de performance énergétique La

Plus en détail

Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Smart Solar Energy

Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Smart Solar Energy Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Dr. Matthieu Martins Responsable Recherche & Innovation Congres européen: Eco-technologie pour le futur 14 juin 2012 Contexte et enjeux

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE principales modalités l ademe finance vos projets de maîtrise de l énergie PASSEZ À L ACTION : MANAGEZ L

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Formulaire d'étude de faisabilité

Formulaire d'étude de faisabilité 1. Données administratives Référence Dossier PEB Cadre réservé à l'administration 1.1 Contexte du formulaire QUI doit introduire un formulaire d'étude de faisabilité? Le DECLARANT, qui est soit le maître

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DOSSIER DE PRESSE 9 AVRIL 2015 INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE UNE INSTALLATION CLE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE DU TERRITOIRE Alain MARJOLET Directeur Général La Renaissance Immobilière Châlonnaise

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Atelier ACTENA. La qualification des bureaux d études et la réalisation d un audit énergétique

Atelier ACTENA. La qualification des bureaux d études et la réalisation d un audit énergétique Présentation du 31 mars 2015 Atelier ACTENA Samuel CARRE Marc EGLIN La qualification des bureaux d études et la réalisation d un audit énergétique Sujets de la présentation Présentation QCS et CORETEC

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne 10 principales agglomérations 20 principales villes

Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne 10 principales agglomérations 20 principales villes Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne 10 principales agglomérations 20 principales villes Chiffres clés Janvier 2015 Localisation des 10 premières agglomérations et 20 premières villes 2 Chiffres clés agence

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES DANS LES IAA ENERGIES FLUIDES

PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES DANS LES IAA ENERGIES FLUIDES PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ENERGIES FLUIDES Sommaire: - Réglementation sur les chaudières: Décret 2009-648 - Installations soumises à déclaration et autorisation ICPE 2910 - Equipements sous

Plus en détail

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Cabinet Hexa Ingénierie F. Mabille: Direction Energie Intervenants : Pascal FOURMEAU Geoffrey DOUCHAIN Valentin GEVREY SOMMAIRE

Plus en détail

Certificat d'enregistrement

Certificat d'enregistrement Certificat d'enregistrement SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE - ISO 9001:2008 Ceci certifie que: KDI 173-179 Boulevard Felix Faure Aubervilliers Cedex 93537 Détient le certificat n RS 28338 et exploite

Plus en détail

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 CH SAINT-AFFRIQUE- Bilan des émissions des GES 2012 Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 En application de la Méthode pour la réalisation

Plus en détail

FROM PROJECT TO SUCCESS. Énergie PRODUCTION CONSOMMATION

FROM PROJECT TO SUCCESS. Énergie PRODUCTION CONSOMMATION FROM PROJECT TO SUCCESS Énergie PRODUCTION CONSOMMATION À propos d ERAS ERAS est une société d ingénierie multispécialiste dédiée aux industries des procédés, forte de 500 ingénieurs et techniciens. Elle

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

personnes millions e de CA mille installations énergétiques gérées millions de m 2 chauffés et/ou climatisés

personnes millions e de CA mille installations énergétiques gérées millions de m 2 chauffés et/ou climatisés biomasse géothermie méthanisation valorisation des déchets réseau de froid réseau de chaleur efficience Performance énergétique des bâtiments Multitechnique, Multiservice et FM Chauffage et climatisation

Plus en détail

Introduction. Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie.

Introduction. Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie. Introduction Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie. La géothermie par captage horizontal DÉFINITION La géothermie, du grec géo (la terre)

Plus en détail

SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE

SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE Dans le cadre de la dynamique du Grenelle de l Environnement à l échelle nationale, la Région Alsace et le Ministère du Développement Durable, des Transports et

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Présentation du Bureau d Études. Présentation de l Atelier des Fluides... 3. Fiche d'identité... 3. Le gérant... 3. Compétences...

Présentation du Bureau d Études. Présentation de l Atelier des Fluides... 3. Fiche d'identité... 3. Le gérant... 3. Compétences... du Bureau d'études l AtelierdesFluides 3, avenue Roussin 91 470 Limours-en-Hurepoix Tél. : 09 54 97 09 29 Fax : 09 59 97 09 29 E-mail : contact@latelierdesfluides.com Septembre 2011 Page 2 sur 5 Sommaire

Plus en détail

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Création et vision Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales CREM a été conjointement créé en 1986 par la Ville de Martigny et

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

2012/2013. Domaine de formation Instrumentation Avancée et Applications Parcours Tronc commun. Semestre : 1. Nature de l'ue

2012/2013. Domaine de formation Instrumentation Avancée et Applications Parcours Tronc commun. Semestre : 1. Nature de l'ue 0/0 Domaine de formation Instrumentation Avancée et Applications Parcours Tronc commun Semestre : l' Elément constitutif d' () Fonctions d'électronique Capteur et interfaçage Capteur et instrumentation

Plus en détail

Objectif Zéro Emissions fossiles de CO2 dans l Industrie Agroalimentaire Européenne

Objectif Zéro Emissions fossiles de CO2 dans l Industrie Agroalimentaire Européenne Objectif Zéro Emissions fossiles de CO2 dans l Industrie Agroalimentaire Européenne Obejctif Général L'industrie agroalimentaire européenne dispose d'un potentiel important pour améliorer son efficacité

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation Page 1 EXPO BIOGAZ 2013 1 LE CREDIT AGRICOLE ET LA METHANISATION 2 RETOUR D EXPERIENCE: UN PROJET DE METHANISATION A LA FERME Page 2 EXPO BIOGAZ

Plus en détail

dossier de presse Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction et d exploitation avec Idex énergies

dossier de presse Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction et d exploitation avec Idex énergies dossier de presse Rencontre du mercredi 23 janvier 2013 à 16h, salle Moyano-Delgado, à l hôtel de ville de Rezé. Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction

Plus en détail

Une solution durable pour le stockage de l électricité

Une solution durable pour le stockage de l électricité Une solution durable pour le stockage de l électricité Un projet soutenu dans le cadre du programme «100 millions pour les énergies renouvelables et l efficacité énergétique» Philippe Gillet, EPFL, vice-président

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010.

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010. BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010. Bilan Année 2011 (année de référence 2011) 21/09/2012 Page 1 / 11

Plus en détail

Canada. Agroalimentaire - Particularités de l intégration des procédés (IP) Ressources naturelles Canada. Natural Resources Canada

Canada. Agroalimentaire - Particularités de l intégration des procédés (IP) Ressources naturelles Canada. Natural Resources Canada Comment l intégration des procédés peut-elle aider votre entreprise? L intégration des procédés (IP) est une approche efficace qui permet de réduire la consommation d énergie d installations industrielles

Plus en détail

Entreprises partenaires de la section LPSIL Métiers Administration des Systèmes et des Réseaux année raison sociale Adresse Commune

Entreprises partenaires de la section LPSIL Métiers Administration des Systèmes et des Réseaux année raison sociale Adresse Commune 2014 911 for IT s.a. 42-44 avenue de la Gare L1610 Luxembourg Arcelor Mittal Research Voie Romaine BP 30320 57283 Maizières-Lès-Metz Centre Hospitalier de Boulay 1 rue de l'hôpital 57220 Boulay CNPE Antenne

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France

Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France By Philippe BUCHET Philippe.buchet@gazdefrance.com RESEARCH AND DEVELOPMENT DIVISION AFG congrès- septembre

Plus en détail

Des menaces sur la cogénération gaz

Des menaces sur la cogénération gaz Des menaces sur la cogénération gaz ; Rappel des enjeux : La puissance de 3 EPR 1,7 Mtep/an économisées Près de 10 Mt de CO 2 /an évitées 30 000 emplois industriels concernés Préserver des actifs performants

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 21-788 du 12 juillet 21 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (GES) 2 Depuis la parution du décret n 211-829 d

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

ENQUETE NATIONALE RESEAUX DE CHALEUR ET DE FROID. Rapport 2014 ILE-DE-FRANCE

ENQUETE NATIONALE RESEAUX DE CHALEUR ET DE FROID. Rapport 2014 ILE-DE-FRANCE ENQUETE NATIONALE SUR LES RESEAUX DE CHALEUR ET DE FROID Rapport 2014 Restitution régionale des statistiques ILE-DE-FRANCE Syndicat national du chauffage urbain et de la climatisation urbaine 28 rue de

Plus en détail

FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB

FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB A COMPLETER PAR L AUTORITE DELIVRANTE Référence Dossier PU: Référence Dossier PE: A la commune Classe 1 A ou 1B A la Région Classe 2 Etude d'incidence Classe 3 Rapport d'incidence

Plus en détail

Accompagner les collectivités vers la ville durable

Accompagner les collectivités vers la ville durable Accompagner les collectivités vers la ville durable Les Ser vices d Ef f icacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

Le management de l énergie et l ISO 50001

Le management de l énergie et l ISO 50001 Le management de l énergie et l ISO 50001 Retour d expérience de la certification 22 février 2013 Colloque ATEE Sommaire 1 2 Champ et périmètre de certification Pourquoi une certification ISO 50001? 3

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

TEP2E Ingénierie. Dossier de Présentation

TEP2E Ingénierie. Dossier de Présentation TEP2E Ingénierie Dossier de Présentation Sommaire I. PRESENTATION DE LA SOCIETE... 3 II. VOS INTERLOCUTEURS... 3 III. ACTIVITE DE LA SOCIETE TEP2E... 4 IV. LES MOYENS EN EQUIPEMENT... 5 V. LES AFFILIATIONS

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

Notre solution : Souplesse des systèmes

Notre solution : Souplesse des systèmes Projet d efficacité énergétique Notre solution : Souplesse des systèmes et équipements efficaces! par Daniel Bussière, ing. 1 Objectifs du projet Atteindre les objectifs de réduction fixés par le ministère

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES : L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE Notre vocation Réduire l empreinte carbone du territoire Assurer le bien-être thermique de nos clients En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois La question des charges récupérables et non récupérables dans les logements collectifs CIBE Commission

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Le profil de l entreprise

Le profil de l entreprise Le profil de l entreprise Certification du Système de Gestion de la qualité société Aipower opère en Algérie et intervient dans les activités suivantes: 1) Construction, fourniture, installation et maintenance

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012 Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Petite histoire de CCUM 1947 Construction de la centrale thermique par le CN 1960 Branchement de PVM au réseau

Plus en détail

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004. En 25 ans, Besançon a réduit sa consommation énergétique de 40%.

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004. En 25 ans, Besançon a réduit sa consommation énergétique de 40%. Energie et Territoires Besançon (FR) En 25 ans, Besançon a réduit sa consommation énergétique de 40%. ASPECTS GENERAUX Besançon (122 000 habitants), capitale de la région Franche-Comté est la ville-centre

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 500 kw. Unique en Belgique, Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container!

CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 500 kw. Unique en Belgique, Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container! Unique en Belgique, Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container! CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 500 kw CHAUFFERIE BIOMASSE COMPACTE EN CONTAINER Installation hydraulique complète pré-montée

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Le management de l énergie au service de la performance énergétique

Le management de l énergie au service de la performance énergétique Le management de l énergie au service de la performance énergétique Hubert F ORTIN Responsable maintenance et travaux neufs Responsable SMé H ubert.fortin@fr.lnpf.com Lactalis Nestlé Ultra F rais L AVA

Plus en détail