Le panneau DELTIBAT est un panneau rigide isolant de Polystyrène Expansé à bords droits.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le panneau DELTIBAT est un panneau rigide isolant de Polystyrène Expansé à bords droits."

Transcription

1 DELTIBAT Description et domaines d emploi Le panneau DELTIBAT est un panneau rigide isolant de Polystyrène Expansé à bords droits. Ce produit est essentiellement utilisé en isolation, mais aussi en joint de dilatation, coffrage perdu, remplissage panneaux DELTIBAT Caractéristiques et performances thermiques Masse volumique 8 à 10 kg/m 3 Performance λ = mw / m.k x largeur (mm) 2500 x 1200 ou 1200 x 600 Epaisseur polystyrène (mm) Résistance thermique (m².k/w) Classement au feu EUROCLASSE F Certifications et agréments Le panneau DELTIBAT bénéficie des labels suivants : Deltisol Rue de la Verdette 841 LE PONTET 03 EN EPS Euroclasse F λ = mw/m.k EPS EN 13163

2 DELTIBAT Mise en oeuvre La mise en oeuvre du panneau DELTIBAT répond simplement à l application choisie. Il n existe pas de normes ni de cahiers techniques à ce jour décrivant une procédure particulière d utilisation. panneaux DELTIBAT exemple de mise en oeuvre joint de dilatation entre deux bâtiments. béton PSE béton Conditionnement Epaisseur polystyrène (mm) nombre de panneaux par colis Format 2500 x Format 1200 x En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

3 DELTIMUR 2F et Th2F Description et domaines d emploi Les panneaux DELTIMUR 2F et DELTIMUR Th2F sont des panneaux rigides isolants de Polystyrène Expansé à hauteur d'étage, à feuillures longitudinales alternées pour l'isolation thermique des murs avec contre cloisons. panneaux DELTIMUR 2F et Th2F Caractéristiques et performances thermiques Type DELTIMUR 2F DELTIMUR Th2F Masse volumique 8 à 10 kg/m 3 13 à 15 kg/m 3 Performance λ = mw/m.k λ = 38 mw/m.k Long x larg. (mm) 2500 x x x x 1200 Epaisseur (mm) Résistance thermique 1,3 1,55 1,65 1,75 2,2 1,55 1,8 1,95 2,10 2,6 Classement au feu EUROCLASSE F Certifications et agréments Les panneaux DELTIMUR 2F et DELTIMUR Th2F bénéficient des labels suivants : DELTIMUR 2F Deltisol Rue de la Verdette 841 LE PONTET 03 EN EPS Euroclasse F λ = mw/m.k EPS EN DELTIMUR Th2F Deltisol Rue de la Verdette 841 LE PONTET 03 EN EPS Euroclasse F λ = 38 mw/m.k EPS EN n 03/070/234

4 DELTIMUR 2F & Th2F Mise en oeuvre Les panneaux DELTIMUR 2F et DELTIMUR Th2F sont posés verticalement et calés dans cette position. exemple de mise en oeuvre panneaux DELTIMUR 2F et Th2F Il est possible d'utiliser quelques plots de mortier adhésif pour les maintenir pendant le montage de la cloison. Ils sont mis en place facilement, sont autoporteurs, et ont une perméablitité à la vapeur d'eau très faible, ce qui évite l'utilisation de pare-vapeur. Conditionnement Epaisseur (mm) Nombre de panneaux En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

5 DELTIDAL Th Description et domaines d emploi Le panneau DELTIDAL Th est un panneau rigide isolant de Polystyrène Expansé à bords droits. revêtement chape film polyéthylène treillis soudé bande de désolidarisation plancher béton panneaux DELTIDAL Th Ce produit est utilisé pour la réalisation de dalle flottante sur plancher béton en construction neuve ou ancienne. Cette opération a pour but d'apporter une isolation thermique sur le plancher existant. Caractéristiques et performances thermiques Masse volumique 13 à 15 kg/m 3 Performance λ = 38 mw/m.k Long x larg. (mm) 2500 x 1200 ou 1200 x 1000 Epaisseur (mm) Résistance thermique 0,5 0,75 1,05 1,3 1,55 1,8 2,1 2,35 2,6 3,15 5,25 Classe de compressibilité SC2 - I3 (PV Véritas CN 53B ) Classement au feu EUROCLASSE F Certifications et agréments Les panneaux DELTIDAL Th bénéficient des labels suivants : Deltisol Rue de la Verdette 841 LE PONTET 03 EN EPS Euroclasse F λ = 38 mw/m.k EPS EN n 03/070/234

6 DELTIDAL Th Mise en oeuvre La mise en œuvre du DELTIDAL Th se réalise selon les DTU 52-1 (revêtement de sol scellé) ou DTU 26-2 (revêtement de sol collé). exemple de mise en oeuvre panneaux DELTIDAL Th Il s'utilise sous chape armé. Il est posé sur le plancher brut. La pose est effectuée à joints serrés pour éviter les ponts thermiques. En périphérie, prévoir une bande de relevé pour désolidariser la chape flottante de la structure. Il est conseillé de couvrir toute la surface des panneaux d'un film polyéthylène de 150 μm afin d'éviter la laitance entre les joints. Conditionnement Epaisseur nombre de panneaux par colis Format 2500 x Format 1200 x En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

7 DELTISOL 660 Description et domaines d emploi Le panneau DELTISOL 660 est un panneau rigide isolant de Polystyrène Expansé à bords droits. dalle armée treillis soudé film polyéthylène anticapillaire ou pare-vapeur sable utilisation sous dalle armée utilisation sur terre-plein DELTISOL 660 bande de désolidarisation chape et revêtement treillis soudé film polyéthylène Ce produit est utilisé pour la réalisation de dalle sur terre-plein en construction neuve ou pour l'isolation de tout plancher béton en construction neuve ou ancienne, par la réalisation d'une chape rapportée sur dalle ou plancher existant. La classe de compressibilté permet la pose directe du carrelage (pose traditionnelle au mortier). Cette opération a pour but d'apporter une isolation thermique en plancher sur radier ou plancher intermédiaire. Caractéristiques et performances thermiques Masse volumique 22 à 24 kg/m 3 Performance λ = 34 mw/m.k Long x larg. (mm) 1200 x 1000 Epaisseurs (mm) Résistance thermique 0,55 0,85 1,15 1, 1,75 2,05 2,35 2,60 2,90 Classe de compressibilité SC1 - I4 (PV Véritas CN 53B ) Classement au feu EUROCLASSE F Certifications et agréments Les panneaux DELTISOL 660 bénéficient des labels suivants : Deltisol Rue de la Verdette 841 LE PONTET 03 EN EPS Euroclasse F λ = 34 mw/m.k EPS EN 13163

8 DELTISOL 660 Mise en oeuvre La mise en œuvre du DELTISOL 660 se réalise conformément aux préconisations des DTU. - DTU 52-1 : revêtement de sol scellé, - DTU 26-2 : revêtement de sol collé, nouveau DTU! - DTU 13-3 : terre-plein de maison individuelle et dallage industriel. revêtement de sol collé panneaux DELTISOL 660 Conditionnement Epaisseur PSE (mm) Nombre de panneaux En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

9 DELTIPLAC Th38 Description et domaines d emploi Le panneau DELTIPLAC Th38 est un complexe d isolation composé d un panneau de Polystyrène Expansé collé sur une plaque de plâtre. complexe Deltiplac Th plots de mortier colle cordon de mousse polyuréthane panneaux DELTIPLAC Th38 Ce produit est destiné d une part à compléter l isolation thermique de parois verticales en maçonnerie ou en béton, neuves ou anciennes, d autre part à la réalisation par fixation mécanique sur charpente ou ossature en bois, verticale ou non :. de plafonds horizontaux sous comble perdu, accessible ou non. d habillages de comble amménagé : plafonds (restrictions sur la pose), rampants sous couverture et pieds-droits.. d habillages de maisons à ossature bois. Caractéristiques et performances thermiques Parements BA10, BA13, BA15, BA18, plaques standard, hydro, spécial feu, haute dureté Performance λ = 38 mw/m.k Long x larg. (mm) 2500 x 1200, 2600 x 1200, 2800 x 1200, 00 x 1200 Epaisseur PSE (mm) Résistance thermique 0,55 1,1 1,6 1,85 2,15 2,4 2,65 3,2 Certifications et agréments Les panneaux DELTIPLAC Th38 bénéficient des labels suivants : n (complexe) n 03/070/234 (isolant) AVIS TECHNIQUE n 9/03-755

10 DELTIPLAC Th38 Mise en oeuvre Les travaux préparatoires et la mise en œuvre du DELTIPLAC Th38 se réalise selon les DTU La pose est en général effectuée par collage sur un support sain, sec, dépoussiéré et exempt de tout produit gras, peinture ou enduit plâtre. On utilisera un mortier adhésif à base de plâtre répondant aux spécifications de la norme NFP Le traitement des joints entre les plaques sera réalisé au moyen d un des systèmes enduit associé à une bande faisant l objet de certificats CSTB attachés aux Avis Techniques correspondants. Avant application de la peinture, le régulateur de fond uniformise la teinte des plaques. 1 Le collage est effectué à l'aide d'un mortier adhésif. 2 On dispose des plots de 200 g environ à raison de 10 par m2. exemple de mise en oeuvre 3 4 On positionne le panneau muni de ses plots contre le mur en frappant à plat à l'aide d'une règle. Le traitement des joints entre panneaux est réalisé selon la technique enduit + bande. panneaux DELTIPLAC Th38 Pour la réalisation de paroi de locaux humides privatifs (douches ), l'utilisation de plaque de plâtre hydrofugée type H1 est obligatoire. En pose collée, la hauteur est limitée à 3,60 m. Au delà, il faut prévoir une fixation mécanique sur tasseau bois. Conditionnement Epaisseur PSE (mm) Nombre de panneaux En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

11 DELTIPLAC ULTRA 33 et ULTRA 32 Description et domaines d emploi Ces panneaux permettent d assurer l isolation thermique et acoustique par l intérieur de tous types de murs bruts en béton ou maçonnerie, neufs ou anciens, d immeubles d habitation de tous types, ERP, locaux industriels ou scolaires. DELTIPLAC ULTRA 33 plâtre billes PSE graphitées Le panneau DELTIPLAC ULTRA 33 est un complexe d isolation composé d un panneau de Polystyrène Expansé graphité nouvelle génération collé sur une plaque de plâtre. Ce panneau apporte à l ouvrage une isolation thermique renforcée. Caractéristiques et performances thermiques Parement BA10, BA13, BA15, BA18, plaques standard, hydro, spécial feu, haute dureté Performance λ = 33 mw/m.k Long x larg. (mm) 2500 x 1200, 2600 x 1200, 2800 x 1200, 00 x 1200 Epaisseur PSE (mm) Résistance thermique 1,25 1,85 2,15 2, 2,75 3,05 3,65 DELTIPLAC ULTRA 32 billes PSE graphitées élastifiées plâtre BA13 minimum Le panneau DELTIPLAC ULTRA 32 est un complexe d isolation composé d un panneau de Polystyrène Expansé graphité et élastifié nouvelle génération collé sur une plaque de plâtre de 13 mm d épaisseur minimum. Ce panneau est spécialement conçu pour l isolation acoustique dans l habitat individuel ou collectif. De plus, ses performances thermiques sont exceptionnelles, il bénéficie d un λ = 32 mw/m.k. Caractéristiques et performances thermiques Parement BA13, BA15, BA18, plaques standard, hydro, spécial feu, haute dureté Performance λ = 32 mw/m.k Long x larg. (mm) 2500 x 1200, 2600 x 1200 Epaisseur PSE (mm) Résistance thermique 1, 1,90 2,20 2,55 2,85 3,15 3,80

12 DELTIPLAC ULTRA 33 et ULTRA 32 Mise en oeuvre Les travaux préparatoires et la mise en œuvre du DELTIPLAC ULTRA 33 et du DELTIPLAC ULTRA 32 se réalise selon les DTU La pose est en général effectuée par collage sur un support sain, sec, dépoussiéré et exempt de tout produit gras, peinture ou enduit plâtre. On utilisera un mortier adhésif à base de plâtre répondant aux spécifications de la norme NFP Le traitement des joints entre les plaques sera réalisé au moyen d un des systèmes enduit associé à une bande faisant l objet de certificats CSTB attachés aux Avis Techniques correspondants. Avant application de la peinture, le régulateur de fond uniformise la teinte des plaques. 1 Le collage est effectué à l'aide d'un mortier adhésif. exemple de mise en oeuvre On dispose des plots de 200 g environ à raison de 10 par m2. On positionne le panneau muni de ses plots contre le mur en frappant à plat à l'aide d'une règle. Le traitement des joints entre panneaux est réalisé selon la technique enduit + bande. Pour la réalisation de paroi de locaux humides privatifs (douches ), l'utilisation de plaque de plâtre hydrofugée type H1 est obligatoire. En pose collée, la hauteur est limitée à 3,60 m. Au delà, il faut prévoir une fixation mécanique sur tasseau bois. DELTIPLAC ULTRA 33 et ULTRA 32 Conditionnement Epaisseur PSE (mm) Nombre de panneaux ATTENTION! Les palettes sont gerbables sur 2 niveaux maximum. La housse anti-rayonnement doit être conservée en cas de stockage prolongé au soleil. En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

13 HOURDIS PSE Th Description et domaines d emploi Les HOURDIS sont des entrevous en Polystyrène Expansé découpés à associer à des poutrelles en béton (précontraintes ou treillis). Ils assurent le coffrage de la dalle de compression coulée en œuvre et l'isolation du plancher. HOURDIS PSE Th Les utilisations les plus communes sont les vides sanitaires ou hauts de sous-sol de maisons individuelles et les vides sanitaires d'équipements publics de santé, d'enseignement, ERP (entrevous ignifugés). Caractéristiques et performances thermiques et mécaniques Tous les entrevous Deltisol répondent aux exigences du CPT Plancher notamment pour les règles 'Dérogation Couture'. Notre gamme s'adapte à toutes les poutrelles béton (précontraintes ou treillis). Marques / Procédés Perfs. thermiques Perfs. mécaniques Entraxes Epaisseurs Classement feu RECTOR, IMERYS, SEAC, KP1, LA NIVE, LB7, LIB, FABEMI, ACOR, etc... tous coefficients Up de 0.40 à 0.23 W/m².K résistance au poinçonnement flexion > 150 dan de 600 à 700 mm (autres, nous consulter) toutes épaisseurs de 120 à 250 mm (autres, nous consulter) (note : les épaisseurs des hourdis et de leurs languettes varient en fonction du niveau de performance thermique retenu.) non ignifugé ou ignifugé M1 (PV CSTB n RA ) Certifications et agréments Les entrevous DELTIVOUTAIN+ bénéficient des labels suivants : n n

14 HOURDIS PSE Th Mise en oeuvre La mise en œuvre du plancher s'effectue selon le plan de pose du fabricant de poutrelles : choisir de préférence une poutrelle en pose sans étais Pose des poutrelles. Mise en place des entrevous. (1) Si la poutrelle le nécessite, mise en place des étais. (2) (3) Mise en place des aciers de chaînage, des chapeaux et du treillis de la dalle. Coulage de la dalle de compression. (4) HOURDIS PSE Th exemple de mise en oeuvre (1) En complément de la certification mécanique des entrevous, nous préconisons la mise en place d un dispositif adapté afin de limiter les sollicitations (chemin de planche). (2) Pour éviter le marquage en sous-face des entrevous, des bastaings doivent être disposés à plat sur les étais. (3) Les étais sont mis en place obligatoirement au contact des poutrelles. Des modalités pratiques sont fixées cas par cas dans les Avis Techniques Planchers de façon à donner un repos effectif des poutrelles sur les étais (étrier). (4) Nos entrevous sont étudiés pour supporter une dalle de compression de 5 cm d épaisseur, au delà veuillez nous consulter. Conditionnement Tous nos produits sont livrés en colis sous housse retractable en longueurs de 1,25 m. Le nombre de produits par colis varie en fonction des formes des entrevous. Veuillez nous consulter pour des informations sur un profil particulier. En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

15 HOURDIS longueur de travée Description et domaines d emploi Les HOURDIS longueur de travée sont des entrevous en Polystyrène Expansé découpés à associer à des poutrelles en béton (précontraintes ou treillis). Ils assurent le coffrage de la dalle de compression coulée en œuvre et l'isolation du plancher. HOURDIS longueur de travéee Les HOURDIS longueur de travée permettent en une seule opération le remplissage d une travée et le bon positionnement des poutrelles. Ils apportent un gain de temps important par une mise en place rapide et éliminent les découpes sur chantier. Ils améliorent la sécurité par une résistance mécanique renforcée et suppriment les ponts thermiques transversaux. Caractéristiques et performances thermiques et mécaniques Tous les entrevous Deltisol répondent aux exigences du CPT Plancher notamment pour les règles 'Dérogation Couture'. Notre gamme s'adapte à toutes les poutrelles béton (précontraintes ou treillis). Marques / Procédés Perfs. thermiques Perfs. mécaniques Entraxes RECTOR, IMERYS, SEAC, KP1, LA NIVE, LB7, LIB, FABEMI, ACOR, etc... tous coefficients Up de 0.40 à 0.23 W/m².K résistance au poinçonnement flexion > 150 dan de 600 à 700 mm (autres, nous consulter) Epaisseurs toutes épaisseurs de 120 à 250 mm (autres, nous consulter) (note : les épaisseurs des hourdis et de leurs languettes varient en fonction du niveau de performance thermique retenu.) Classement feu non ignifugé ou ignifugé M1 (PV CSTB n RA ) standard - 4 m - 4,5 m - 5 m - 5,5 m et 6 m spéciale Trois profils disponibles - chantier à la dimension des travées (nous consulter) fond décaissé fond plat onde

16 HOURDIS longueur de travée Mise en oeuvre La mise en œuvre du plancher s'effectue selon le plan de pose du fabricant de poutrelles. Les HOURDIS longueur de travée privilégient la pose des poutrelles sans étais : Pose des poutrelles. Mise en place des entrevous. (1) Si la poutrelle le nécessite, mise en place des étais. (2) (3) Mise en place des aciers de chaînage, des chapeaux et du treillis de la dalle. Coulage de la dalle de compression. (4) HOURDIS longueur de travéee exemple de mise en oeuvre (1) En l absence de certification mécanique des entrevous, un dispositif doit être mis en place pour éviter toute sollicitation (chemin de planche) (2) Pour éviter le marquage en sous-face des entrevous, des bastaings doivent être disposés à plat sur les étais. (3) Les étais sont mis en place obligatoirement au contact des poutrelles. Des modalités pratiques sont fixées cas par cas dans les Avis Techniques Planchers de façon à donner un repos effectif des poutrelles sur les étais (étrier). (4) Nos entrevous sont étudiés pour supporter une dalle de compression de 5 cm d épaisseur, au delà veuillez nous consulter. Conditionnement Tous nos produits sont livrés en colis sous housse retractable. Le nombre de produits par colis varie en fonction des formes des entrevous. Veuillez nous consulter pour des informations sur un profil particulier. En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

17 PLANCHER PSE Duo Description et domaines d emploi Le PLANCHER PSE Duo associe des HOURDIS PSE Th sans languette à des panneaux d isolant DELTIDAL Th ou DELTISOL 660 sous chape flottante. Cette combinaison de produits, faciles à mettre en oeuvre, réduit considérablement les ponts thermiques et présente de ce fait les meilleures performances en isolation thermique. La productivité chantier étant beaucoup plus élevée lors de la pose de HOURDIS PSE Th que lors de la pose d entrevous béton, le PLANCHER PSE Duo est plus rapide à mettre en oeuvre qu une simple isolation sous chape. chape flottante film polyéthylène DELTIDAL Th ou DELTISOL 660 hourdis PSE Th poutrelle béton vide sanitaire ou haut de sous-sol PLANCHER PSE Duo Le PLANCHER PSE Duo est la solution idéale pour le chauffage par le sol. C est un plancher universel, permettant d intégrer des systèmes de chauffage, électriques ou hydraucâblés. Caractéristiques et performances thermiques RESISTANCE THERMIQUE (en m².k/w) ET Up (en W/m².K) DU PLANCHER ENTRAXE 6 mm (entrevous de 12, hauteur coffrante) Type et épaisseur isolant DELTIDAL Th λ = 0,038 DELTISOL 660 λ = 0,034 e = 40 mm R=2,05 Up=0,42 R=2,20 Up=0,39 e = 50 mm R=2,25 Up=0,39 R=2,40 Up=0,36 e = 60 mm R=2,60 Up=0,34 R=2,80 Up=0,32 RESISTANCE THERMIQUE (en m².k/w) ET Up (en W/m².K) DU PLANCHER ENTRAXE 600 mm (entrevous de 12, hauteur coffrante) Type et épaisseur isolant DELTIDAL Th λ = 0,038 DELTISOL 660 λ = 0,034 e = 40 mm R=2,00 Up=0,43 R=2,15 Up=0,40 e = 50 mm R=2,20 Up=0,39 R=2,35 Up=0,37 e = 60 mm R=2,55 Up=0,35 R=2,75 Up=0,32

18 HOURDIS COFFRAGE ONDISOL Description et domaines d emploi L entrevous ONDISOL est la solution légère pour réaliser des coffrages de plancher avec tout type de poutrelles, précontraintes ou treillis. Ce procédé apporte également une isolation thermique de par la nature du hourdis, constitué de Polystyrène Expansé Th (R=0,9 m²k/w) : - coffrage courant - coffrage de rive (hourdis de 1,25m à découper en bande pour les extrémités de travée) Son utilisation est possible à tous niveaux (haut d étage et ERP : solution ignifugée) et également dans le cadre de la solution PLANCHER PSE Duo. hourdis en partie courante vide sanitaire ou haut de sous-sol poutrelle béton coffrage d about HOURDIS COFFRAGE ONDISOL Classement au feu 600 ou 6 mm 120 ou 150 mm non ignifugé ou ignifugé M1 (PV CSTB n RA ) Conditionnement Colis de 24 pièces sous housse rétractable incluant les coffrages d about (1 pièce sur 6) à recouper en bande si nécessaire. coffrage en partie courante coffrage d about de 1,25m à recouper pour les extrémités En savoir plus... Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

19 Profils Deltivoutain+ Profil H Entrevous H0 env. 600 mm env. 120 mm Poutrelles Résistance thermique des montages Coefficient de transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K GF 110/120/9/940 - GFM 115 Leader RS 110/1 LB7 série2 2,00 0,43 Leader 110/115 SE LB7 série1 2,05 0,42 Profil H Entrevous H0 n env. 600 mm env. 120 mm Poutrelles Résistance thermique Coefficient de des montages transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K Leader RS 110 LB7 série 2 GF 110/120/9/940 2, 0,36 Leader 110/115SE LB7 série 1 2,50 0,35 RS 1 - GFM 115 2,40 0,36

20 Deltivoutain et Deltivoutain + Profil H Entrevous H0 Poutrelles env. 600 mm env. 150 mm Résistance thermique des montages Coefficient de transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K RS 1 - GFM 115 Leader LB7 série 2 GF 9/940 2,00 0,43 Profil H Entrevous H0 env. 600 mm env. 150 mm Poutrelles Résistance thermique Coefficient de des montages transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K GF 110/120/9/940 - GFM 115 Leader 110/115SE/140 - RS 110/1 LB7 séries 1 et 2 2,50 0,35 FRG 11 - FRG 13 2, 0,36 n n

21 Profils Deltivoutain+ Profil P Entrevous P0 env. 6 mm env. 120 mm Poutrelles Résistance thermique des montages Coefficient de transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K GF 110/120/9/940 - GFM 115 Leader RS 110/1 LB7 série 2 2,00 0,43 Leader 110/115 SE LB7 série 1 2,05 0,42 Profil P r= Entrevous P0 n env. 6 mm env. 120 mm Poutrelles Résistance thermique des montages Coefficient de transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K Leader RS 110/1 LB7 série 2 GF 110/120/9/940 - GFM 115 2,40 0,36 Leader 110/115SE LB7 série 1 2, 0,36

22 Deltivoutain et Deltivoutain + Profil P Entrevous P0 Poutrelles env. 6 mm env. 150 mm Résistance thermique des montages Coefficient de transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K RS 1 Leader LB7 série 2 GF 9/940 2,00 0,43 Profil P Entrevous P0 Poutrelles env. 6 mm env. 150 mm Résistance thermique des montages Coefficient de transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K Leader RS 110/1 GF 110/120/9/940 - GFM 115 LB7 série 2 2,65 0,33 Leader 110/115SE - LB7 série 1 2,70 0,33 n n

23 Profils Deltivoutain+ Profil PF Entrevous PF env. 6 mm env. 120 mm Poutrelles Résistance thermique des montages Coefficient de transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K FRG 11 - FRG 13 2,00 0,43 Profil PF r= Entrevous PF n env. 6 mm env. 120 mm Poutrelles Résistance thermique Coefficient de des montages transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K FRG 11 - FRG 13 2, 0,36

24 Profils Deltivoutain+ Profil LL Entrevous LL Poutrelles env. 700 mm env. 120 mm Résistance thermique des montages Coefficient de transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K Leader 110/115SE/140 LB7 séries 1 et 2 - RS 110 GF 110/120/9/940 2,50 0,35 RS 1 - GFM 115 2, 0,36 Profil LL Entrevous LL env. 700 mm env. 120 mm Poutrelles Résistance thermique Coefficient de des montages transmission surfacique Désignation Rp en m².k/w Up en W/m².K Leader 110/115SE/140 LB7 séries 1 et 2 - RS 110/1 GF 110/120/9/940 - GFM 115 2,75 0,32 FRG 11/13 2,65 0,33 n n

25 Profils Deltivoutain+ Profil T R20 R R Entrevous T0 Poutrelles hauteur hauteur largeur du talon raidisseur du talon env. 600 mm Poutrelles Treillis env. 120 mm Résistance thermique des montages Rp en m².k/w Coefficient de transmission surfacique Up en W/m².K ,95 0,43 Profil T Entrevous T0 n n Poutrelles hauteur hauteur largeur du talon raidisseur du talon env. 600 mm Poutrelles Treillis env. 120 mm Résistance thermique des montages Rp en m².k/w Coefficient de transmission surfacique Up en W/m².K ,40 0,36

26 Deltivoutain et Deltivoutain + Profil T R R Entrevous T0 Poutrelles hauteur hauteur largeur du talon raidisseur du talon env. 600 mm Poutrelles Treillis env. 150 mm Résistance thermique des montages Rp en m².k/w Coefficient de transmission surfacique Up en W/m².K ,00 0,43 Profil T Entrevous T0 Poutrelles hauteur hauteur largeur du talon raidisseur du talon env. 600 mm Poutrelles Treillis env. 150 mm Résistance thermique des montages Rp en m².k/w Coefficient de transmission surfacique Up en W/m².K ,40 0,36 n n

27 Réglementation [1] Règles de l'art, certifications, labels, réglementations Les performances du PSE s'inscrivent dans des cadres réglementaires régissant l'utilisation des isolants selon leur destination, pour la durabilité de l'ouvrage et pour une sécurité maximale des personnes et des biens. Les normes donnent le cadre général pour sélectionner qualitativement les produits isolants. Des labels de qualité affinent encore cette sélection. Quand aux D.T.U. qui concernent les matériaux traditionnels, et qui codifient les règles de l'art, ils ont pour vocation d'éviter les désordres dus aux mises en oeuvre non conformes. Les Avis Techniques fournissent par ailleurs tous les éléments permettant de juger les matériaux non traditionnels utilisés dans la construction. Les performances thermiques affichées des isolants ou systèmes sont garanties soit par les valeurs du D.T.U. règle Thk soit par un certificat ACERMI soit par un Avis Technique ou une autre certification. Les Documents Techniques Unifiés (D.T.U) Les D.T.U. sont des textes fondamentaux qui régissent les règles de l'art et la mise en oeuvre des matériaux du bâtiment dits traditionnels. Il n'existe pas de D.T.U. spécifique aux travaux relatifs aux enveloppes isolantes. Cependant, dans les D.T.U. relatifs à la maçonnerie, au béton, aux enduits, aux couvertures, à l'étanchéité, à la stabilité des structures et à la thermique, on trouve les renseignements relatifs aux performances requises du PSE pour convenir à ses diverses applications. Les Avis Techniques Les Avis Techniques sont des documents d'information. Ils ne sont pas obligatoires et n'ont aucun caractère réglementaire. L'Avis Technique fournit à l'ensemble de la profession du bâtiment une appréciation concernant les produits, procédés, et équipements nouveaux : sur leur satisfaction à la réglementation en vigueur, sur leur aptitude à la mise en oeuvre, sur leur durabilité en service. La Certification ACERMI L'Association pour la Certification des Matériaux Isolants (ACERMI) a pour objectifs d'établir une correspondance objective entre produits isolants tant sur le plan national qu'international, de permettre aux utilisateurs d'exercer un choix facile dans des conditions d'informations optimales, d'apporter aux utilisateurs l'assurance que le produit livré répond aux caractéristiques annoncées. Les principaux critères d'évaluation des qualités des isolants, retenus par l'acermi sont : d'une part l'incompressibilité (l), la stabilité dimensionnelle (S), le comportement à l'eau (0), les limites des performances mécaniques en traction (L) soit le classement ISOL et d'autre part la résistance thermique (R). Le Label Qualitel Haute Performance Énergétique Ce Label est attribué à une opération qui d'une part répond aux exigences requises pour l'obtention du Label Qualitel et d'autre part présente un niveau de confort thermique des logements en hiver très supérieur au niveau réglementaire. De plus tous les isolants doivent faire l'objet d'un certificat de qualification ACERMI. Dans le cas particulier de planchers à poutrelles et entrevous PSE, les planchers à poutrelles doivent faire l'objet d'un Avis Technique favorable et les entrevous PSE d'une justification de leur résistance thermique. Ce Label ne peut être attribué qu'à des opérations de logements neufs (collectifs, individuels groupés, maisons individuelles en secteur diffus ou à certaines opérations de logements pour étudiants). La marque NF Maison individuelle La Marque NF Maison Individuelle atteste que les maisons certifiées sont conçues, construites et commercialisées en conformité avec le règlement de la marque. Celui ci prend en compte toutes les étapes du projet dans ces dimensions produits (en utilisant dans les domaines où ils existent des matériaux, produits ou équipements certifiés ou bénéficiant d'un Avis Technique). Cette certification s'adresse à tout opérateur (constructeur, architecte... ) qui propose des contrats de construction de maisons individuelles, loi du 19 décembre Elle a l'originalité de concerner à la fois des produits et des services. Les premiers Constructeurs de Maisons Individuelles ont obtenu la marque NF au cours du 1er semestre 2000.

28 Réglementation [2] Réglementation Thermique 2005 Principes de la RT 2005 : une prise en compte globale des consommations d'énergie Depuis près de ans, l'isolation thermique d'un logement est contrôlée par une réglementation destinée à améliorer la consommation énergétique des bâtiments. Cette réglementation lie intimement le contrôle des déperditions thermiques, par le biais de l'isolation, de la ventilation et de la menuiserie, aux problèmes de consommation en jouant sur les appareils de chauffage et l'orientation du bâtiment. LE RENFORCEMENT DES EXIGENCES SUR L ISOLATION DE L ENVELOPPE Par rapport à la RT 2000, le renforcement des exigences sur l isolation de l enveloppe (renforcement moyen de 10 % sur les parois courantes de murs et renforcement de 20 % environ sur les ponts thermiques) a été fixé pour tenir compte de toutes les techniques constructives ayant un impact positif sur la maîtrise de l énergie en confort d été ou d hiver. En effet, la réglementation n a pas pour but d écarter une technique constructive, mais plutôt d en valoriser ses meilleures performances et de soutenir ses améliorations. LA COMPENSATION ENTRE ENVELOPPES ET SYSTÈMES Toujours présente dans la nouvelle réglementation, la compensation entre enveloppe et systèmes concerne désormais les secteurs résidentiel et tertiaire. En résidentiel, dans la RT 2000, la limite de la compensation entre isolation et systèmes était fixée à % : Ubâtmax = Ubâtbase x 1, La RT 2005 fixe désormais cette compensation à 25 % en logement collectif : Ubâtmax = Ubâtbase x 1,25 à 20 % en maison individuelle : Ubâtmax = Ubâtbase x 1,20 En tertiaire, la RT 2000 ne donnait aucune limitation. Dans la nouvelle réglementation en revanche apparaît une limite à la compensation entre enveloppe et équipements de 50 %, soit : Ubâtmax = Ubâtbase x 1,50 Ubâtbase est calculée de manière identique à Ubâtréf, mais prend en compte les surfaces exactes de vitrage du projet et non celles de référence (dont la valeur pour les logements est fixée à 1/6 de la surface habitable). Il faut signaler la bonne évolution de à 25 % dans le logement collectif et l introduction de la limitation à 50 % dans le tertiaire, mais la compensation reste encore importante en maison individuelle. LA SYNTHÈSE D ÉTUDE THERMIQUE Les réglementations thermiques ont fait l objet de quelques contrôles en collectif et en tertiaire, mais n ont jamais jusqu à présent fait l objet d aucun contrôle systématique en maison individuelle. Aussi, nul ne sait le nombre d ouvrages non réglementaires bâtis ces dernières années. En raison des enjeux environnementaux actuels, il n est plus convenable qu il en soit encore ainsi. C est pourquoi, afin de faciliter la mise en place d un système de contrôle d application de cette nouvelle réglementation, cette dernière instaure la création d une fiche de synthèse thermique qui sera exigée à chaque construction. Elle s inscrit dans la lignée du Diagnostic Performance Energétique requis selon la Directive de Performance Energétique des Bâtiments dans le cas des transactions immobilières. Au plus tard à l achèvement des travaux, le maître d ouvrage doit fournir cette fiche indiquant les valeurs suivantes : - Cep / Cepréf et Cepmax. - Ubât / Ubâtréf. - U / Ubâtréf de chaque paroi - Valeur de chaque pont thermique ψ par rapport au ψ de référence. - Etude de sensibilité du Cep sur 8 paramètres parmi lesquels la diminution du Ubât de 10 %, la diminution de la perméabilité à l air, l orientation des baies, la puissance VMC réduite de 20 %, la puissance de l éclairage installée baissée de 10 %. En cas d absence, un système de sanction est à l étude. Applicable à tous les permis de construire déposés à partir du 1er septembre 2006, la Réglementation Thermique 2005 a été conçue pour faciliter son évolution par étape de 5 ans. En savoir Description plus... et domaines d em- Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web DELTISOL Rue de la Verdette MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

29 Réglementation [3] RT 2005, les exigences du niveau d isolation Dans le cadre de la RT 2005, l'isolation des parois d'un bâtiment est soumise à deux niveaux d'exigence de caractéristiques thermiques minimales et de référence permettant ainsi d'optimiser le choix de systèmes isolants et de privilégier l'isolation de haut niveau. Une exigence de caractéristiques minimales pour les produits et systèmes isolants Tous les produits et systèmes d'isolation utilisés pour réduire la déperdition thermique des parois d'un bâtiment (murs, planchers, rampants,... ) doivent satisfaire à des caractéristiques thermiques minimales. Celles ci sont également appelées " garde fou ". Ces "garde fou" sont exprimés par des coefficients de transmission thermique U et traduisent des résistances minimales requises pour chaque paroi. PAROIS Coefficient U max (W/m².K) Murs 0, Planchers hauts en béton ou en maçonnerie, et toiture en tôles métalliques étanchées 0,34 Planchers hauts en couverture en tôles métalliques 0,41 Autres planchers hauts 0,28 Planchers bas sur vide sanitaire ou sur un volume non chauffé 0,40 Planchers bas donnant sur l extérieur ou sur un parking collectif 0,36 Planchers bas sur terre-plein (isolation périphérique sur 1,20 m) R isolant = 1,70 Ces caractéristiques thermiques minimum exigées concernent également les ponts thermiques. La RT 2005 prévoit que le coefficient de transmission thermique linéique moyen (ψ) du pont thermique ne peut excéder les valeurs suivantes :. maison individuelle : ψ < 0,65 W/m²K,. pour les autres bâtiments à usage d'habitation : ψ <1,00 W/m²K.. pour les autres bâtiments à usage autre qu habitation : ψ <1,20 W/m²K. En savoir Description plus... et domaines d em- Retrouvez toute la gamme des produits sur notre site web

30 Réglementation [4] RT 2005, les exigences du niveau d isolation Une exigence de référence pour la déperdition thermique du bâtiment H1a H1b H1c H2a H2b H2c H2d H3 Les zones climatiques de référence Liée à l'évaluation de la consommation d'énergie de référence de l'ensemble du bâtiment (Créf), la déperdition thermique de ce dernier, appelée Ubât, est soumise à des exigences de déperditions de référence (Ubâtref). Représentant l'ensemble des déperditions de l'enveloppe globale du bâtiment, la déperdition de référence Ubâtréf prend en compte, selon 8 zones climatiques hiver (H1/H2/H3), les déperditions thermiques de référence ai de chacune des parois et des liaisons du bâtiment (ponts thermiques) les plus représentatives. COEFFICIENT DE REFERENCE* ZONES H1 et H2 ZONE H3 Murs (a1) 0,36 0,40 Combles et rampants (a2) 0,20 0,25 Toitures - Terrasses (a3) 0,27 0,27 Planchers bas (a4) 0,27 0,36 Portes (a5) 1,50 1,50 Fenêtres, portes-fenêtres (a6) 2,10 2, Fenêtres, portes-fenêtres équipées de fermeture (a7) 1,80 2,10 Ponts thermiques planchers bas/murs (a8) 0,40 0,40 Ponts thermiques planchers intermédiaires sous combles/murs (a9) Ponts thermiques toitures-terrasses/murs (a10) 0,55 (maison individuelle) 0,60 (autres bâtiments) 0,50 (maison individuelle) 0,60 (autres bâtiments) 0,55 (maison individuelle) 0,60 (autres bâtiments) 0,50 (maison individuelle) 0,60 (autres bâtiments) a1 à a7 en W/m².K - a8 à a10 en W/m.K MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

Le guide Polystyrène

Le guide Polystyrène Isolation thermique Juin 2008 - F3982 Le guide Polystyrène Solutions et mise en œuvre pour sols et planchers 1 Édito Pensez polystyrène, pour une isolation performante et durable. Entre réductions des

Plus en détail

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois Le L E S E A C B O I S Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : CARACTERISTIQUES GENERALES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN OEUVRE LIMITES DE PORTEE 35 Le C H A P I T R E I : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles > Guide des planchers isolants Maisons individuelles > IPSEO Mieux préserver l énergie ensemble Préserver l énergie est une impérieuse nécessité et la réglementation thermique nous impose de nouvelles

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

MAITRISEZ VOS CONSOMMATIONS

MAITRISEZ VOS CONSOMMATIONS Avis Technique N 3/07-529 MAITRISEZ VOS CONSOMMATIONS D énergie Distribué par : FIMUREX PLANCHERS-ACOR 36, avenue de Thionville - B.P. 90723 57147 WOIPPY Cedex Tél. : 03 87 31 03 31 - Télécopie : 03 87

Plus en détail

PlatreS isolation. le mémento isolation. Sols et Planchers. PAGE 1 Le mémento isolation Sols et Planchers LAFARGE Plâtres

PlatreS isolation. le mémento isolation. Sols et Planchers. PAGE 1 Le mémento isolation Sols et Planchers LAFARGE Plâtres PlatreS isolation le mémento isolation Sols et Planchers. PAGE 1 Le mémento isolation Sols et Planchers LAFARGE Plâtres Panneaux et entrevous en polystyrène expansé La gamme UNIMAT est une gamme complète

Plus en détail

Isolation sous chape P 30. Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm. 2 KNAUF XTherm. 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM

Isolation sous chape P 30. Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm. 2 KNAUF XTherm. 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM 1 2 3 4 Isolation sous chape P 30 Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm 2 KNAUF XTherm 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM Les isolants : KNAUF Therm (PSE, polystyrène expansé) KNAUF XTherm

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation r thermique 2012 LES SOLUTIONS SEAC 11 SOLUTIONS POUR LA MAISON INDIVIDUELLE 21 Vide sanitaire le hourdis polystyrène avec languette Pour répondre aux exigences de la RT 2012, nous avons

Plus en détail

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik Polyplac Phonik RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs : 0, 00, 800 et 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 40 à 140 mm Conforme à la norme NF EN 13 Performances thermiques :

Plus en détail

Choisir une isolation de mur performante selon sa loc

Choisir une isolation de mur performante selon sa loc Choisir une isolation de mur performante selon sa loc Visez la basse consoation Performance du mur Valeur Up* mini requise pour l usage et la zone Up 0,22 0,25 0,29 0,36 0,40 0,43 0,45 PlacBox 38 Complexe

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

DALLES COFFRANTES ISOLANTES POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE

DALLES COFFRANTES ISOLANTES POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE ISOLATION THERMIQUE EXCEPTIONNELLE Leader des matériaux de construction à haute performance BARRIÈRE THERMIQUE SIMPLICITÉ DE POSE SURCHARGE JUSQU À 1 000 KG / M 2 ET + PORTÉE LIBRE DE 8 M ET + ÉTUDES ET

Plus en détail

Maçonnerie en pierre naturelle

Maçonnerie en pierre naturelle Maçonnerie en pierre naturelle Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction 17, rue Letellier, 75015 Paris Tél : +33(0)1 44 37 50 00 Fax : +33(0) 1 44 37 08 02 www.ctmnc.fr GUIDE DES PONTS THERMIQUES

Plus en détail

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf PlancHer 09/2010 Nouvelle gamme K-FoAM L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf Isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé K-FOAM C K-FOAM C : présentation K-FOAM C est

Plus en détail

Le guide Sol et Plancher

Le guide Sol et Plancher Le guide Sol et Plancher Solutions et mise en œuvre pour sols et planchers Édito Chaque construction est spécifique, choisissez la solution pertinente Entre réduction des gaz à effet de serre et économie

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

ISOLEZ VOS SOLS AVEC LE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ (XPS) POUR UN MEILLEUR CONFORT ET UNE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DURABLE

ISOLEZ VOS SOLS AVEC LE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ (XPS) POUR UN MEILLEUR CONFORT ET UNE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DURABLE ISOLEZ VOS SOLS AVEC LE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ (XPS) POUR UN MEILLEUR CONFORT ET UNE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DURABLE POURQUOI ISOLER LES SOLS Dans le double contexte de la RT 2012 qui fixe de nouvelles exigences

Plus en détail

Maisons sur vide sanitaire

Maisons sur vide sanitaire Maisons sur vide sanitaire Henri Renaud Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12195-7 Sommaire Chapitre 2 Procédés de construction d un vide sanitaire 1. Vide sanitaire traditionnel réalisé avec des murs

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse Le PSE : la meilleure façon de s isoler!

focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse Le PSE : la meilleure façon de s isoler! focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse 7 Le PSE : la meilleure façon de s isoler! Sols, planchers, murs, toitures : en neuf comme en rénovation, le PSE isole tout à la

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Solutions constructives. planchers

Solutions constructives. planchers Solutions constructives planchers Le Groupe Fabemi se positionne comme l industriel français répondant aux besoins horizontaux grâce à son offre de systèmes constructifs complets manuportables. Nos équipes

Plus en détail

L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme de béton de chanvre (fiches 1 à 4).

L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme de béton de chanvre (fiches 1 à 4). F5 FICHE TECHNIQUE MISE EN ŒUVRE DU CHANVRE EN VRAC PAR VOIE SECHE (sans liant) Groupement des producteurs de chanvre en Luberon L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique F Profil d usage ISOLE ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris

Plus en détail

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers.

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Le sol, seule surface avec laquelle nous sommes toujours en contact, représente 15% des pertes calorifiques du bâtiment.

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à Réglementation thermique RT 0 et bâtiments à structure en acier Réglementation thermique Textes, dates de mise en application et attestations Textes de référence : Décret n 00-69 du 6 octobre 00 relatif

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

DecoBox 36. Dalle décorative et isolante pour les sous-faces de planchers. Edition Novembre 2012

DecoBox 36. Dalle décorative et isolante pour les sous-faces de planchers. Edition Novembre 2012 DecoBox 36 Dalle décorative et isolante pour les sous-faces de planchers Edition Novembre 2012 DecoBox 36 Une solution simple et innovante pour Les 9 plus du système Valoriser votre habitation Economies

Plus en détail

Les solutions support d enduit mince avec isolation

Les solutions support d enduit mince avec isolation Les solutions support d enduit avec isolation Th38 SE Th38 SE FM+ Dimensions : Th38 SE : 1200 x 600 x épaisseurs 20 à 300 mm Th38 SE FM+ : 500 x 500 x épaisseurs 60 à 120 mm (autres dimensions sur consultation)

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Le mémento. Sols et planchers

Le mémento. Sols et planchers Le mémento isolation 2013 Sols et planchers Panneaux et entrevous En polystyrène expansé La gamme UNIMAT est une gamme complète de panneaux et entrevous en polystyrène expansé (PSE) répondant à toutes

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

LES DIFFERENTS PLANCHERS

LES DIFFERENTS PLANCHERS LES DIFFERENTS PLANCHERS 1. FONCTIONS: 1.1. Stabilité mécanique : Les planchers sont calculés pour supporter les charges et les transmettre aux éléments porteurs sur les lesquels ils reposent (poutres,

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat - Parois de locaux - Isolation intérieure / Isolation extérieure La figure représente la coupe transversale de la paroi d un pavillon. Pour une étude simplifiée cette paroi

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

Le plancher poutrelles hourdis

Le plancher poutrelles hourdis Le plancher poutrelles L E P L A N C H E R POUTRELLES-HOURDIS Chapitre I: Chapître II: Chapitre III: Chapitre IV: CARACTERISTIQUES GENERALES LES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN ŒUVRE LIMITES DE PORTEE

Plus en détail

Toiture-Terrasse Gamme Stisolétanch

Toiture-Terrasse Gamme Stisolétanch Janvier 2008 I F 3969 2 ToitureTerrasse Gamme Stisolétanch La gamme isolant support d étanchéité de Placo est composée de panneaux en PSE pour l isolation des toituresterrasses en maçonnerie, béton cellulaire

Plus en détail

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Détail produits p. 106 à 132 Les panneaux de la gamme Fibralith sont mis en œuvre : soit en coffrage isolant de dalle béton ou fond de coffrage

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS Assour Chape 19 POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS NOTICE DE POSE ÉDITION JUILLET 2002 1 - Support des sols flottants - Surfaçage A/ Pas de tuyauterie sur le

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

LES PLANCHERS. Université Joseph Fourier Grenoble

LES PLANCHERS. Université Joseph Fourier Grenoble LES PLANCHERS L3 GCI Université Joseph Fourier Grenoble Plancher en dalle pleine matériel d'étaiement dense coûteux en matériel, en main d'oeuvre et en temps (cf.cours précédent) Structure monolithique

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

mise en œuvre Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire isoler mieux, naturellement

mise en œuvre Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire isoler mieux, naturellement Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables mise en œuvre Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement le panneau isolant référence pour l'isolation des sols isolant isolant confort, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

POUTRELLES EN BÉTON L AVIS DE L EXPERT

POUTRELLES EN BÉTON L AVIS DE L EXPERT Pour s affranchir de la nature du sol : argileux, sujet aux gonflements, dilatations, retraits Consulter impérativement le PPRn (plan de Prévention des Risques naturels) en mairie. Pour pouvoir s adapter

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Vivracome Présentation du système

Vivracome Présentation du système Vivracome Présentation du système Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique. Solution mince VIVRACOME (R = 0,75m².K/W) est le 1 er système mince plancher chauffant sous ATEC n 14/09-1475

Plus en détail

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux Notice d installation Guide à conserver par l utilisateur Domocâble Plancher rayonnant électrique Un monde plus chaleureux CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÉMENTS CHAUFFANTS Cet élément chauffant est conforme à

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20 pour maçonnerie à isolation rapportée Un certain sens de la terre Coffre de baie à chaînage intégré COMPOSANTS EN TERRE CUITE POUR BAIES DESTINÉS À PROTÉGER

Plus en détail

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ Complexe isolant composé d un panneau rigide de laine de roche mono ou double densité, collé à une plaque de plâtre standard ou hydrofugé à bords amincis. double densité DIPLÔMES ACERMI 02/015/035 et 02/015/055

Plus en détail

GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009.

GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009. GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009. Ajoutez un isolant réflecteur ou et gagnez : 15% d économie sur votre facture

Plus en détail

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture :

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : un acte déterminant qui se réalise dans le respect des normes RT 2005 U MAXI = 0.28 * La maitrise des consommations énergétiques, la réduction des gaz

Plus en détail

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 1 / 1 LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 2 / 2 SOMMAIRE LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION...1 8.1 - GENERALITES TCE...3 8.2 - DOCUMENTS

Plus en détail

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide F-a5 4 e édition Octobre 2011 Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide Fesco, Fesco S, Kooltherm K4, Retrofit, Retrofit S, sous-couches PUR, PSE 1b 2b 2c

Plus en détail

La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La réglementation thermique en vigueur, la RT 2012, s applique à tous les projets de bâtiments neufs des secteurs résidentiels, dont le dépôt de demande de permis de construire

Plus en détail

THERMACOME / VIVRACOME

THERMACOME / VIVRACOME THERMACOME / VIVRACOME Planchers chauffants hydrauliques Descriptifs - Types DBAT 05/2005 267 F - Réf. ACOME : 991197-1 - Plancher chauffant et rafraîchissant THERMACOME avec dalles d'isolation à plots

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Adapté au marché du neuf et de la rénovation en climat de plaine et de montagne. isolation thermique par l

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

3 / Interventions à réaliser, à éviter

3 / Interventions à réaliser, à éviter 3 / Interventions à réaliser, à éviter dans le bâti ancien, hauts et bas Ils ont un rôle très semblable à celui des murs verticaux dans la gestion thermique et hydrique de la maison. Ensemble, ils déterminent

Plus en détail

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19)

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011 SELARL LEGENDRE Architecte dplg 23 rue du Docteur Michel Gibert 28000 CHARTRES legendre@joel-legendre-archi.com Tél. : 02.37.84.00.40 Fax. : 02.37.84.00.41 CREATION D'UN GITE DE GROUPE Dossier n 349 Adresse

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL en 8 points La réglementation thermique RT 2005 s inscrit dans la continuité de la RT 2000 avec des performances requises en termes de consommation

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES

RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES Groupe Coopératif Matériaux Envirobat Méditerranée Chapitre Fiche Procédé Constructif Repère Ponts thermiques V2 juillet 2013 Titre fiche RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES PRESENTATION DU PRODUIT ET CONTEXTE

Plus en détail

Les solutions d isolation polystyrène pour la maison individuelle

Les solutions d isolation polystyrène pour la maison individuelle Les solutions d isolation polystyrène pour la maison individuelle L'offre isolation polystyrène Placo : des solutions performantes pour la maison individuelle. La protection de l environnement et les économies

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

Audit Energétique En Maison Individuelle

Audit Energétique En Maison Individuelle V 1.03 Audit Energétique En Maison Individuelle Date : 14/06/2012 Réf: AR 0000 613 Prescripteur : OPERATION RENOV EE Mr CORBIN ARNAUD 50 Rue des Paras 56 000 VANNES INOVEHA Bureau d Etudes Thermiques 5,

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO Date Le 23 août 2006 DER/HTO 2006-115- SF/LS N affaire : 06-019 Client seul Version 1 Unité ayant effectué les travaux : Responsable des travaux

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR MAITRES D OUVRAGE COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de SAINT-FLOUR Village d Entreprises - ZA du Rozier-Coren 15100 SAINT-FLOUR COMMUNE de SAINT-FLOUR Mairie 1, Place d Armes 15100 SAINT-FLOUR Projet d Extension

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Septembre 2011 Termocoffrage Lambda (λ) = 0,038 W/(m.K) Panneau de laine de roche à haute performance thermique

Plus en détail

LES JARDINS DE MONTSAUVE DESCRIPTIF TECHNIQUE DES CONSTRUCTIONS

LES JARDINS DE MONTSAUVE DESCRIPTIF TECHNIQUE DES CONSTRUCTIONS LES JARDINS DE MONTSAUVE DESCRIPTIF TECHNIQUE DES CONSTRUCTIONS Classe de construction : BHPE (Bâtiment à haute performance énergétique / consommation inférieure à 90KWh/m²/an) conforme à la RT 2005 INFRASTRUCTURE

Plus en détail

LES PLANCHERS. Les planchers préfabriqués et les dallages

LES PLANCHERS. Les planchers préfabriqués et les dallages Les planchers préfabriqués et les dallages fig. 4.1 désignations des planchers Le plancher : ouvrage horizontal constituant une séparation entre deux niveaux d une habitation. Selon les matériaux employés

Plus en détail

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment Réglementations Thermique Acoustique Aération Fiche d application Acoustique Départements d Outre-Mer Version 1.1 Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère

Plus en détail