SERIE 2 C12 - Comportement énergétique des

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERIE 2 C12 - Comportement énergétique des"

Transcription

1 C1- Chaîne d énergie SERE 2 C12 - Comportement énergétique des systèmes VGPARK premiere S OBJECTF : Valider par le calcul l autonomie du système VGPARK alimenté par accumulateur et panneau solaire Savoirs et savoir-faire associés : - A2 L'analyse fonctionnelle interne. - B121 L'alimentation en énergie. - C12 Comportement énergétique des systèmes Matériel à mettre en œuvre : - Systéme Vigipark, - Oscilloscope numérique équipé d une imprimante. Documents à utiliser : Dossier technique, feuille réponse. Conditions de réalisation : En binôme. 1 heure 30. Critères d'évaluation Clarté du compte rendu justesse des calculs. PROBLEME TECHNQUE On souhaite valider par le calcul l autonomie du système VGPARK alimenté par accumulateur et panneau solaire, en particulier le dimensionnement de l accumulateur. le système doit fonctionner en autonomie 24H sans soleil. Démarche : 1 estimer la consommation électrique du système pendant 24h 2 vérifier que l énergie stockée par l accumulateur donne une autonomie de 24h (journée sans soleil) 3- vérifier que l énergie produite par le panneau solaire en 24h d ensoleillement normal permet de faire fonctionner le système 48H (dont 1 journée sans soleil) DONNEES TECHNQUES : En complément du dossier technique : Consommation au repos du système : 15 ma On admettra que la tension fournie par l accumulateur ou le panneau solaire est constante à 12V. La place de parking est occupée en moyenne par 10 véhicules différents chaque jour. (10 montées + 10 descentes du bras) L éclairement moyen journalier du panneau solaire est de 0.8 KW /m2 pendant 3H.

2 premiere S C12 - Comportement énergétique des systèmes VGPARK Dossier PEDAGOGQU E Travail à faire 1 ETUDE DE LA CHANE D ENERGE. (feuille réponse N 1). 11- Compléter l approche interne des chaînes d énergie et d information. 12- Repérer (encadrer en rouge) les blocs correspondants à l alimentation autonome. 13- Donner les raisons pour lesquelles l alimentation est autonome. 2 ESTMER LA CONSOMMATON D ENERGE ELECTRQUE DU SYSTEME E EN 24H A l aide des données techniques. 21- Déterminer par le calcul la consommation en énergie électrique du moto-réducteur pour un cycle montée +descente du bras : Méthode : A partir des mesures de courant effectuées pendant la montée et la descente en mode manuel.(doc reponse) (il sera possible d effectuer cette mesure en présence du professeur) - Estimer l'énergie consommée pendant un cycle. déaliser la caractéristique pour déterminer le courant moyen en montée et descente formules à utiliser : puissance instantanée :P = U énergie W = P t (exprimée en Joules) donc W = U**t dans le cas d un cycle : énergie totale W = U*(1*t1 + 2*t2) (en Watt) 22 Estimer par le calcul la consommation électrique totale sur 24h Développer le calcul en tenant compte de l énergie consommée par l électronique interne au repos. 3 VERFER QUE L ENERGE STOCKEE PAR L ACCUMULATEUR ULATEUR DONNE UNE AUTONOME DE 24H (Correspondant à 1 journée sans soleil) formules à utiliser : énergie exprimée en Wh : 12 V - 7 Ah caractérise l énergie stockée par un accumulateur. Celle-ci correspond à un débit de 7A pendant 1H avec une tension de 12V. soit 84 Wh (12*7*1 Wh) ou 84 * 3600 J (1Wh=3600 joules) 4 - VERFER QUE L ENERGE PRODUTE PAR LE PANNEAU SOLARE EN 24H 2 D ENSOLELLEMENT NORMAL PERMET DE FARE FONCTONNER LE SYSTEME 48H (2 jours dont 1 jour sans soleil) 41 estimer graphiquement la puissance moyenne fournie par le panneau solaire 42- en déduire l énergie produite en 24H 43 Vérifier l autonomie du système. conclure

3 1 ETUDE DE LA CHANE D ENERGE. SCHEMA DE PRNCPE : PANNEAU SOLARE Ups Ubat BATTERE vers carte électronique de commande et de puissance Surveillance de la charge de la batterie (Température et tension) T ( C) Ubat Ubat : Tension batterie Ups : Tension du panneau solaire Remarque : - Lorsque la température de la batterie est trop élevée, le système de surveillance coupe la charge de la batterie. - Lorsque la tension de la batterie est trop basse, le système de surveillance informe l'opérateur. approche interne Commandes Etats physiques ACQUERR Capteurs, boutons poussoirs TRATER Microcontrôleur AT90S8515 COMMUNQUER Liaison RS232, Transistors CHANE D'NFORMATON port Série d'un PC Ordres Energie Solaire ALMENTER DSTRBUER CONVERTR TRANSMETTRE Energie Mécanique CAPTER STOCKER CHANE D'ENERGE

4 (ma) Pointe de courant (Démarrage du moteur MCC) Tdesc Fonctionnement à vide du moteur MCC (Voir mécanisme du système) moydes c Fonctionnement en charge du moteur MCC DESCENTE du BRAS Tdesc = moydesc = (ma) Fonctionnement en charge du moteur MCC MONTEE du BRAS Tmont = moymont = 4 - Energie produite par le panneau solaire : Energie produite par le panneau du système Vigipark, en fonction de l ensoleillement. Ex : pour un ensoleillement de 1KW/m2, le panneau délivre 0.7A sous 12V, soit 0.7*12= 8.4 W

5 Fiche guide N 1 - Relevé de la caractéristique =f(t) du moteur : Méthode : Les essais seront réalisés pendant la montée et la descente en mode manuel. Une tension image du courant moteur, disponible aux bornes d une résistance de 3,3Ω est appliquée sur l entrée de l oscilloscope (fiche guide 1) - Utilisation et raccordement de l(oscilloscope numérique Haut MARCHE nfrarouge AUTO ARRET CAPTER Panneau Solaire U p Acquisition Emis TRANS Tra MONTER TELECMD DESCENDR p Buzzer Réduct eur PUPTRE UHF Batterie 7 Ah Tension Température Command e Montée Descente U m Surintensité Moteur C = K. Réglage de l oscilloscope : - VERTCAL : CH1 couplage CC.mV/cm - HORZONTAL : declenchement dur niveau TRGGER : Source CH1 mode auto couplage CC base de temps 0.5 à 1s/ cm - Utiliser au mieux l écran de votre oscilloscope. Régler votre base de temps en concordance avec le temps d'évolution du système. En cas de difficultés pour le réglage de l oscilloscope, appeler le professeur.

VIGIPARK. Présentation Générale

VIGIPARK. Présentation Générale 1/10 (Mécanisme de réservation d emplacement de parking) Présentation Générale Réalisé par MM LARONDE Jean Yves 1, ROY Frédéric 2, BETTIG Bruno 2 1 Professeur agrégé de génie électrique 2 Professeurs agrégés

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet MANUEL SIMPLIFIEDE L UTILISATEUR ------------------------------------------- Système de réservation de place de stationnement VigiPark2.COM Réf. : DT100502 Rév. : A Date : 24/01/2006 Auteur : Christophe

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

1-DECOUVERTE DU PRODUIT

1-DECOUVERTE DU PRODUIT AALYSE FOCTIOELLE Compétences techniques mises en œuvre : CI 1 (AF1 AF2 AF3) - configurer, faire fonctionner le produit - identifier et définir le besoin auquel répond le produit et ses fonctions de service

Plus en détail

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable VÉHICULE TAMIYA TT01 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP3 EE AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat?

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Séquence 3 Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Par quoi et comment

Plus en détail

Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque

Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque photovoltaïque Le dimensionnement d un système photovoltaïque suit une démarche par étapes que l on peut résumer comme suit : -Etape1 : Détermination

Plus en détail

Organisation d un système

Organisation d un système Organisation d un système référence à la page 45 du document d accompagnement Approche système : Les échanges de flux entre le système et son environnement -Flux d information -Flux d énergie -Flux de

Plus en détail

Projet R8C. Contrôles températures en 3 tiers.

Projet R8C. Contrôles températures en 3 tiers. Contrôles températures en 3 tiers. Projet R8C Ayant récemment installé un capteur solaire, j ai i à résoudre le problème suivant : L été je coupe l électricité qui l hiver alimente la résistance de mon

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

Installation photovoltaïque autonome

Installation photovoltaïque autonome Formation des enseignants 3 Spécialité : Energie et Environnement Installation photovoltaïque autonome Objectifs Définir la chaîne d énergie d une installation photovoltaïque autonome. alider le comportement

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Outils et lois de l électrocinétique

Outils et lois de l électrocinétique TOYOTA PRIUS (Source : Centrale Supélec 2005) Objectifs de l étude : Expliquer pourquoi les véhicules électriques ont des difficultés à se développer.. Déterminer les résistances des circuits de mise en

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE ENERGIE SOLAIRE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE ENERGIE SOLAIRE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP3 EE ENERGIE SOLAIRE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant toute mise

Plus en détail

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre capable d identifier

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1,4 tonne. Sa vitesse maximale Vmax = 150 km/h. Autonomie : 250 km à 90 km/h. Batteries Lithium-ion. Les deux roues avant sont motrices. Le diamètre D d

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS Mr M.HELAL 1BTS CRSA MODULE M1 Energie 1 Premier semestre de première année de BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Période prévue pour le déroulement de ce TP : Titre du TP Installation d une

Plus en détail

Autonomie des systèmes

Autonomie des systèmes Autonomie des systèmes Bilan énergétique et optimisation Julien Werly, ingénieur R&D électronique Le CRT CRESITT est soutenu par Autonomie des systèmes Définition : Un module autonome en énergie et en

Plus en détail

3. Puissance nécessaire au déplacement (travail sur planche n 1)

3. Puissance nécessaire au déplacement (travail sur planche n 1) 1. Données 1.1 Unités d'énergie Le joule (J) Le Watt heure (W.h) 1.2 Unités de puissance Le watt (W) le cheval vapeur (ch ou hp) 1 W.h = 3 600 J 1 W = 1 J/s 1 ch = 736 W 1.3 Unités de vitesse Le mètre

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques DS SPÉCIALITÉ Monsieur Greenroad, dirigeant d une société de taxis, est soucieux de l'environnement. Afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et ainsi améliorer le bilan carbone de son entreprise,

Plus en détail

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque Sommaire Introduction...............................................1 1. Production électrique photovoltaïque 1.1 Structures de base de puissance inférieure à 5 kw...............4 Structure retenue pour

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1

Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1 Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1 SOMMAIRE CONSTITUANTS DE LA MAQUETTE 3 1 LE PRINCIPE : 3 1.1 LES POINTS A SAVOIR : 3 1.2 COMMENT CHOISIR LE MATERIEL ADAPTE A VOTRE BESOIN : 4 1.3 EXEMPLE

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants MESURES SUR DES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES S01 CIRCUITS PARCOURUS PAR DU COURANT CONTINU GENERATEUR/RECEPTEUR

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 5 : ALIMENTER en énergie CHARIOT DE GOLF : Autonomie de la batterie Comment garantir une autonomie pour 1 parcours complet? COURS TP série 4 TD

Plus en détail

Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie

Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie TP Terminale S Sciences de l'ingénieur Chaîne d'énergie du sécateur Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie Le vigneron est confronté à une fatigue importante des muscles de

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Tous les avantages d Oximo + un... le sans fil.

Tous les avantages d Oximo + un... le sans fil. somfypro.fr 40 WireFree TM RTS Motorisation 100% sans fil pour volets roulants Tous les avantages d Oximo + un... le sans fil. Energie solaire Oximo 40 DC RTS + Batterie Oximo WireFree tm + Panneau photovoltaïque

Plus en détail

Autonomie du système d afficheur autonome SOLEOTEC

Autonomie du système d afficheur autonome SOLEOTEC TP SI Autonomie du système d afficheur autonome SOLEOTEC Durée 3h A. PROBLEMATIQUE Le bureau d études vous demande de vérifier la capacité d autonomie du système, pour un fonctionnement souhaité 24h/24h

Plus en détail

IRS-WT-MF fenêtre plate. Applications. Robinetterie électronique Systèmes d irrigation Appareils industriels

IRS-WT-MF fenêtre plate. Applications. Robinetterie électronique Systèmes d irrigation Appareils industriels Mini-capteur externe pour une utilisation : lavabo Electrovannes Vannes de contrôle Vannes et systèmes spécifiques GmbH & Co. KG Dresdener Str. 162 D-40595 Düsseldorf/Allemagne Tel.: +49(0)211-7391-0 Fax:

Plus en détail

RECHERCHE D'UN CAPTEUR DE RUPTURE DE LIAISON.

RECHERCHE D'UN CAPTEUR DE RUPTURE DE LIAISON. ENC 3. FONCTIONNEMENT EN TANDEM : RECHERCHE D'UN CAPTEUR DE RUPTURE DE LIAISON. AUTEURS Jean Filipini Et P. Montaigu 0 ENC 3. FONCTIONNEMENT EN TANDEM : RECHERCHE D'UN CAPTEUR DE RUPTURE DE LIAISON. AUTEURS

Plus en détail

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1400kg Sa vitesse maximale Vmax=150km/h Autonomie de 250km à 90km/h Batterie Lithium-ion Les deux roues avant sont motrices Le diamètre D d un pneu sous

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes. Barrière Decmapark

Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes. Barrière Decmapark MATIERE Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes Barrière Decmapark ENERGIE INFORMATION Principes Outils Solutions Dossier technique 1. Présentation du système : 1.1- Implantation dans

Plus en détail

UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS

UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS Pilotage par ordinateur Date : Nom : CLASSE : 5 ème Compétences : identifier les différents constituants d un système, justifier le choix des capteurs et actionneurs utilisés. Introduction Connaissances

Plus en détail

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES FICHE 1 Titre Type d'activité Objectifs de l activité Références par rapport au programme PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES Exercices / Evaluation Connaître les différents modes de transferts Evaluer

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

Séquence 1 : séance 2 : fonctionnement des objets techniques

Séquence 1 : séance 2 : fonctionnement des objets techniques CAPACITES : Séquence 1 : séance 2 : fonctionnement des objets techniques Niv 1 : Décrire sous forme schématique, le fonctionnement de l objet technique. Niv 2 : Associer à chaque bloc fonctionnel les composants

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015 BT V 2015 (envoyé par Frédéric COTTI - Professeur d Electrotechnique au Lycée Régional La Floride Marseille) Document 1 - Etiquette énergie Partie 1 : Voiture à faible consommation - Une étiquette pour

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

Technologies associées aux énergies renouvelables. Systèmes solaires photovoltaïques (PV)

Technologies associées aux énergies renouvelables. Systèmes solaires photovoltaïques (PV) Technologies associées aux énergies renouvelables Systèmes solaires photovoltaïques (PV) Exposé n 05 du cours ENER002 «Energies non conventionnelles» Bruxelles, 25 octobre 2005 Professeur : ir Michel Huart

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre 1. Présentation de l Equipement Cet équipement est destiné à l apprentissage des différents

Plus en détail

Borne escamotable anti bélier

Borne escamotable anti bélier Site autonome de production d'électricité photovoltaïque TD 1 Système étudié : Borne escamotable anti bélier 1 Bac Pro ELEEC «Electrotechnique Energie Equipement Communicants» Fiche de travaux liés à des

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Véhicule Electrique Electrique 1/5

Véhicule Electrique Electrique 1/5 Véhicule Electrique Electrique 1/5 I Limite de l étude ElectricPowered Vehicle 1 2 3 4 Electrique 2/5 II Principe de fonctionnement Batteries Haute Tension Régulateur Variateur Convertisseur Onduleur Moteur

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE I Chaine énergétique a- Les différentes formes d énergie L énergie se mesure en Joules, elle peut prendre différentes formes : chimique,

Plus en détail

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER SOMMAIRE I) Objet du projet :...2 II) Les termes à maitriser

Plus en détail

ETUDE DU STOCKAGE DE L ÉNERGIE...

ETUDE DU STOCKAGE DE L ÉNERGIE... ÉTUDE ÉLECTRIQUE A ETUDE DU STOCKAGE DE L ÉNERGIE... 2 A.1 ELÉMENTS DU CAHIER DES CHARGES... 2 A.2 INTRODUCTION À LA «CAPACITÉ» D UNE BATTERIE D ACCUMULATEURS... 2 A.3 BESOINS EN EAU...2 A.4 DIMENSIONNEMENT

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

Panneau solaire ALDEN

Panneau solaire ALDEN SOMMAIRE 1. Présentation... 1.1. Mise en situation... 1.2. Analyse du besoin... 4 1.. Problématique... 4 1.4. Expression du besoin... 5 1.5. Validation du besoin... 5 2. Analyse fonctionnelle... 2.1. Définition

Plus en détail

Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC

Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC Inforindus Solution photovoltaïque hybride pour la RDC Solution photovoltaïque hybride pour la RDC 1-Présentation des solutions Il existe en fait plusieurs types de solutions pour l alimentation d un consommateur

Plus en détail

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat I. Utilisation de l énergie solaire dans l habitat. Activité 1 : Le potentiel énergétique du Soleil sur Terre. L un des enjeux énergétiques majeurs

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

TP Vidéo surveillance Bac pro SEN CCTV. Lycée de L Aa 1

TP Vidéo surveillance Bac pro SEN CCTV. Lycée de L Aa 1 CCTV Lycée de L Aa 1 Mise en situation Le Lycée de l Aa contact la société SENINSTAL, faisant suite à une appel d offre pour effectuer l installation d un système de vidéo surveillance dans une de ses

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation 10-16 V Courant

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Contexte du sujet : L énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques

Plus en détail

Stockage de l énergie électrique

Stockage de l énergie électrique Lampadaire autonome Luméa Stockage de l énergie électrique Référence : 2-ACT4 CNTR D'NTÉRÊT Compétences visées Connaissances associées Prérequis C6 - Solutions constructives relatives à la chaîne d'énergie

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Voiture T2M autonome. ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda

Voiture T2M autonome. ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda Voiture T2M autonome ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda encadrés par Oriane AUBERT et Pascal ROGER Lycée Gaston Monnerville KOUROU Olympiades de Sciences de l Ingénieur 2015 Académie de Guyane

Plus en détail

JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE

JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE BALLON DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE PAR POMPE A CHALEUR ECOLOGIQUE La pompe à

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

NOTICE SIRENES KRYSTAL 800 SE et 800 SX

NOTICE SIRENES KRYSTAL 800 SE et 800 SX NOTICE SIRENES KRYSTAL 800 SE et 800 SX Photo non contractuelle SEPTAM VIVRE EN SECURITE 800SE : attestation N 303 0000 53 sirène sans flash 800SX : attestation N 323 0000 68 sirène avec flash KRYSTAL

Plus en détail

Conseil au candidat :

Conseil au candidat : SESSION DE 2006 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Section : GENIE MECANIQUE Option : MAINTENANCE DES SYSTEMES MECANIQUES AUTOMATISES EPREUVE D ADMISSIBILITE ETUDE D UN SYSTEME ET / OU D UN PROCESSUS TECHNIQUE Durée

Plus en détail

Enregistreurs multi-voies

Enregistreurs multi-voies s multi-voies 4 voies analogiques avec afficheur UX120-006M ACCESSOIRES EN OPTION Les pinces ampèremétriques : CT-D CT-E - Affichage temps réel et enregistrement - Idéal Audits énergétiques - Pinces ampèremétriques

Plus en détail

Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles»

Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles» Objectifs de l activité Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles» - Valider le choix du panneau Photovoltaïque de la lampe solaire Mona

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles

En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles Intérêt de la simulation En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles En développement : Aide à la prise de décision Comparer des solutions Optimiser

Plus en détail

TP : COMMANDER LE STORE SOMFY

TP : COMMANDER LE STORE SOMFY TP : COMMANDER LE STORE SOMFY 1. THEMES SOCIETAUX : Confort Mobilité Assistance au développement Énergie Environnement Santé Protection 2. PROBLEMATIQUE La société Somfy désire commander le store par un

Plus en détail

Le SPS et ses applications

Le SPS et ses applications Le SPS et ses applications Les TP réalisables (Energies renouvelables, électronique/électrotechnique, mécanique, informatique) TP liés au fonctionnement TP liés à la conception Le masque solaire. (Qu est-ce

Plus en détail

GFD GFD. Appareil de Commande de Pompe à Incendie à Moteur Diesel Technologie à micro-processeur

GFD GFD. Appareil de Commande de Pompe à Incendie à Moteur Diesel Technologie à micro-processeur GFD MODÈLE Appareil de Commande de Pompe à Incendie à Moteur Diesel Technologie à micro-processeur GFD MODÈLE AFFICHEUR ET ÉCRAN NUMÉRIQUE Batterie 1 Batterie 2 Pression Volt. Courant Mode Arrêt Départ

Plus en détail

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Préambule Une partie des informations suivantes est issue du rapport de jury 2014. On y trouvera notamment les compétences et situations d évaluations

Plus en détail

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004 Français p 1 Version : 1004 1 Description Le monte-charge est constitué des éléments suivants : 1 moteur avec moto-réducteur commandé par un bouton poussoir une poulie solidaire de l'axe du moteur permettant

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels.

Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels. NOM : prénom : Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels. Grille d évaluation Les compétences à développer en sciences appliquées. Les compétences évaluées dans ce TP. C02 : Choisir

Plus en détail

NIVEAU D ACQUISITION :

NIVEAU D ACQUISITION : CAPACITES : Fiche d Activité : 1/6 Nous voyons de plus en plus de maison dites «écologiques» ou «à énergie positive». Mais que signifient ces termes? Et pourquoi? I. Energie et consommation C est ce que

Plus en détail

Nom : BAC PRO ELEEC. Date : Classe : SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE. Dimensionnement d un système photovoltaïque. Note et observations : / 20

Nom : BAC PRO ELEEC. Date : Classe : SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE. Dimensionnement d un système photovoltaïque. Note et observations : / 20 Nom : BAC PRO ELEEC Date : Classe : SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE Note et observations : / 20 Fonctions et tâches principales : F0 ETUDE T 01 RENSEIGNER LE DOSSIER DE REALISATION (INSTALLATION, EQUIPEMENTS )

Plus en détail

Quantité d'électricité

Quantité d'électricité Quantité d'électricité xercices d'application : un courant de durée mn a permis le passage de 70 C. Quelle est son intensité? un courant de, traverse un circuit pendant mn. Quelle quantité d'électricité

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE LYCEE JACQUES PREVERT ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE PRESENTATION La structure ci-dessous représente la structure fonctionnelle générale

Plus en détail

Les modules autonomes

Les modules autonomes Les modules autonomes Approche système, bilan énergétique et application à un petit système photovoltaïque Julien Werly, ingénieur plateau technique Le CRT CRESITT est soutenu par Le CRT CRESITT Centre

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans l habitat

Maîtrise de l énergie dans l habitat Séquence 1 : Quels sont les postes de consommation d énergie dans une habitation? 2 séances Séance Séquence 2 : Quel est le systéme de chauffage le plus économique? Séance Séquence 3 : Quels éléments composent

Plus en détail