Cannabis: Cannabis indica

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cannabis: Cannabis indica"

Transcription

1

2 Cannabis: Cannabis indica

3

4 Classification CERTIFIED Risque Risque élevé = Risque moyen = Risque faible = Produits Alcool, Benzodiazépines; Cannabis + Alcool Cocaïne; Cannabis, Amphétamines; Opiacés, Méthadone, Antihistaminiques Antidépresseurs

5 Epidémiologie -EXPERIMENTAL : au moins un usage au cours de la vie 12,4 M -OCCASIONNEL : au moins une fois par an 3,90 M -REGULIER : au moins dix consommation dans le mois 1,20 M -QUOTIDIEN : au moins une consommation par jour 0,50 M

6 Usage de cannabis en fonction du sexe

7 Usage de cannabis selon l âge

8 Usage de cannabis selon la catégorie socioprofessionnelle

9 Consommation de cannabis chez les 17 ans (2005)

10 Consommation de cannabis chez les ans (2005)

11 Usage de cannabis chez les jeunes adultes (15 34 ans) ( )

12 Statut législatif du cannabis en Europe

13 Courbe des concentrations de THC dans les différents tissus de l organisme

14 Concentrations sanguines des différents métabolites pour une prise de THC de 10 mg

15 Cinétique du THC dans la salive (Prise de 10 mg)

16 Répartition du THC et de ses principaux métabolites dans l organisme

17

18 Effet alcool-cannabis Alcool -Trouble visuelle -Euphorie: prise de risque -Trouble de la vision latérale -Allongement des temps de réaction -Synchronisation des gestes -Difficulté à prendre des décisions -Concentration cannabis -Diminution de la vitesse: pas de prise de risques -Trouble de la vision latérale -Mauvaise évaluation de la trajectoire -Anticipation: inattendu: réponse inapproprié

19 Effets Modifications de la perception du temps et des distances - Perception exacerbée des sons Modification de la vision Diminution de la vigilance Diminution des performances intellectuelles Pouvoir cancérogène Benzopyrène Benzanthacène

20 Effets du cannabis Diminution de la vigilance Troubles moteurs Perception temps-espace Troubles cognitifs

21 Conduites addictives en milieu professionnel 15 à 20% des accidents mortels du travail sont liés à l usage d alcool, de psychotropes ou de stupéfiants 1981 : accident d avion sur le porte-avions NIMITZ: 14 morts dont 9 positifs aux cannabinoïdes

22 Opiacés: Papaver somniferum

23 Cocaïne: Erythroxylon coca

24 Amphétamines

25 Législation française 1970: usage illicite de toute substance classée comme stupéfiante, détention, vente, production 2001: Arrêté du 5 septembre 2001 : recherche de stupéfiants sur les conducteurs impliqués dans un accident mortel de la circulation routière 2003: Loi du 3 février 2003 : recherche de stupéfiants sur les conducteurs Circulaire du Ministre de la Justice du 5 juin 2003: «dès lors que les analyses effectuées dans le sang du conducteur montrent la présence de stupéfiants, le délit est constitué». 2005: sanction graduée 2007: consommateurs récidivistes 2008: tests salivaires

26 les tests Suspecté d avoir consommé Tests de DEPISTAGE Tests d IDENTIFICATION et de DOSAGE Méthodes QUALITATIVES et RAPIDES: URINE OU SALIVE Méthodes QUANTITATIVES: SANG

27 SALIVAIRES URINAIRES SANGUINS Immuno chromatographie les tests Immuno chromatographie Chromatographie CG/MS Limite de détection 4-20ng/mL Limite de détection ng/mL Limite de détection 0,5-1ng/mL

28 Méthode immunologique

29 Prélèvement urinaire: Le cannabis (THC-COOH) (seuil de détection : 50 ng/ml) Les amphétamines (1000 ng/ml) La cocaïne (300 ng/ml) Les opiacés (300 ng/ml) Confirmation sanguine: THC : 1 ng/ml Amphétamines : 50 ng/ml Cocaïne : 50 ng/ml Opiacés : 20 ng/ml

30 Prélèvements urinaires

31 Dépistage urinaire: méthodes immunologiques

32 Dépistage urinaire: méthodes immunologiques

33 Prélèvements sanguins

34 Technique de confirmation et de dosage

35

36 Héroïne

37 Caféine

38 Concentration sanguine mortelle Seuil détection urinaire Seuil détection sang Temps d élimination (estimation moyenne) µg/l µg/l Cannabis Non mortel 50 1,0 (fumeur) 2-4 j (non régulier) >21 j (régulier) Cocaïne > 1 mg/l j Opiacés >100 µg/l j amphétamines 0,5 41 mg/l j

39

IMPREGNATION CANNABIQUE:

IMPREGNATION CANNABIQUE: IMPREGNATION CANNABIQUE: Outils analytiques et aide à l interprétation biologique Dr Damien RICHARD, drichard@chu-clermontferrand.fr Laboratoire de Pharmacologie et de Toxicologie CHU, Gabriel Montpied,

Plus en détail

Crache Test. Dr. Sc. Pharm. Sarah Wille INCC

Crache Test. Dr. Sc. Pharm. Sarah Wille INCC Crache Test Dr. Sc. Pharm. Sarah Wille INCC Présentation générale Pourquoi détecter des drogues dans la salive? Quelle est l'utilité d'une analyse complémentaire en laboratoire? Quels sont les premiers

Plus en détail

Stupéfiants, alcool et accidents de la route :

Stupéfiants, alcool et accidents de la route : Stupéfiants, alcool et accidents de la route : Étude cas témoin en population Blandine Gadegbeku, Jean-Louis Martin, Emmanuelle Amoros, Bernard Laumon et le groupe SAM FRANCE ADELF 2012 - Bruxelles - 13

Plus en détail

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES Les conditions de dépistage de l alcoolémie par les différents corps de contrôle sont connues de tous. Rapides et sans équivoque, les dépistages permettent de constater rapidement si un conducteur est

Plus en détail

Exploration biologique des drogues illicites et des médicaments psychotropes en milieu professionnel

Exploration biologique des drogues illicites et des médicaments psychotropes en milieu professionnel Exploration biologique des drogues illicites et des médicaments psychotropes en milieu professionnel Dr Patrick MURA Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers et Pr Jean-Pierre GOULLE Groupe Hospitalier

Plus en détail

Alcool, stupéfiants et sécurité routière

Alcool, stupéfiants et sécurité routière L organisation de manifestations sur le territoire de la commune Vinça 13 décembre 2012 Alcool, stupéfiants et sécurité routière Didier DELAITRE Médecin enquêteur - BEA et Colonel Bruno MERCIER Médecin

Plus en détail

DEPISAGE ET CONTRÔLE DES CONDUITES TOXICOPHILES EN ENTREPRISE. Dr C Mercier-Guyon

DEPISAGE ET CONTRÔLE DES CONDUITES TOXICOPHILES EN ENTREPRISE. Dr C Mercier-Guyon DEPISAGE ET CONTRÔLE DES CONDUITES TOXICOPHILES EN ENTREPRISE Dr C Mercier-Guyon Faut il dépister et contrôler au travail? Devoirs du médecin de prévention Identifier les comportements individuels à risque

Plus en détail

Compilation de 4073 dosages sanguins de stupéfiants obtenus par 17 experts judiciaires toxicologues dans le cadre d accidents de la voie publique

Compilation de 4073 dosages sanguins de stupéfiants obtenus par 17 experts judiciaires toxicologues dans le cadre d accidents de la voie publique 3èmes ateliers européens de pharmacodépendance Biarritz, le 27/10/03. Compilation de 4073 dosages sanguins de stupéfiants obtenus par 17 experts judiciaires toxicologues dans le cadre d accidents de la

Plus en détail

CANNABIS ET SECURITE ROUTIERE

CANNABIS ET SECURITE ROUTIERE CANNABIS ET SECURITE ROUTIERE Professeur Paul LAFARGUE. Président (H) de la Commission des substances vénéneuses et des dopants de l Académie nationale de pharmacie. Ancien Expert national drogue, Chargé

Plus en détail

Méthodes validées pour le dépistage biologique. Intérêt, limites actuelles de l interprétation des résultats et limites économiques.

Méthodes validées pour le dépistage biologique. Intérêt, limites actuelles de l interprétation des résultats et limites économiques. Méthodes validées pour le dépistage biologique. Intérêt, limites actuelles de l interprétation des résultats et limites économiques. Marie-José ROYER-MORROT Société Française Alcoologie 20 Mars 2013 Dépistage

Plus en détail

Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION

Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION Les Entreprises et Artisans partenaires de la Sécurité Routière. Conduite professionnelle et conduite addictive (1/3) La conduite professionnelle pourrait

Plus en détail

L intérêt de l analyse des cheveux

L intérêt de l analyse des cheveux L intérêt de l analyse des cheveux ChemTox est un laboratoire pionnier des investigations toxicologiques et plus particulièrement des analyses de cheveux. Son expertise, basée sur près de 20 années d expérience,

Plus en détail

Traitements de substitution aux opiacés et travail. Éric Durand Département Études et assistance médicales INRS 29 janvier 2007, CODES 93

Traitements de substitution aux opiacés et travail. Éric Durand Département Études et assistance médicales INRS 29 janvier 2007, CODES 93 Traitements de substitution aux opiacés et travail Éric Durand Département Études et assistance médicales INRS 29 janvier 2007, CODES 93 Le contexte «politique» Politique de réduction des risques infectieux

Plus en détail

Incapacité de conduire et sanctions

Incapacité de conduire et sanctions Incapacité de conduire et sanctions Nouvelles réglementations légales au 1er janvier 2005 Conférence de presse du 23 novembre 2004 «0,5 pour mille dès 05» M. Rudolf Dieterle, Directeur Office fédéral des

Plus en détail

Etude sur 310 conducteurs impliqués dans un accident de la voie publique et hospitalisés au CHU de Besançon

Etude sur 310 conducteurs impliqués dans un accident de la voie publique et hospitalisés au CHU de Besançon CONDUIITE ET SUBSTANCES PSYCHOACTIIVES Etude sur 310 conducteurs impliqués dans un accident de la voie publique et hospitalisés au CHU de Besançon Décembre 2001 Consommation de substances psychoactives

Plus en détail

Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL

Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL Paris, le 28 août 2001 Quel est le contexte? - La France a enregistré

Plus en détail

ADDICTION SUISSE 07.11.2012. Dépistage alcool et drogues: une bonne idée?

ADDICTION SUISSE 07.11.2012. Dépistage alcool et drogues: une bonne idée? ADDICTION SUISSE 07.11.2012 Dépistage alcool et drogues: une bonne idée? L expérience des CFF Dr méd. Pierre-Albert Voumard Responsable et médecin-chef MedicalService CFF Contenu de la présentation 1.

Plus en détail

13. Drogues et conduite automobile

13. Drogues et conduite automobile 13. Drogues et conduite automobile Hélène Martineau OFDT Politique. Le cannabis : un nouveau dispositif légal La politique de la France en matière de lutte contre les stupéfiants au volant a été marquée

Plus en détail

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production,

Plus en détail

Les addictions chez les adolescents

Les addictions chez les adolescents Les addictions chez les adolescents L adolescence Adolescence signifie en latin «grandir» Le passage entre l enfance et l âge adulte Une génération intermédiaire Le sentiment d identité ne peut être ni

Plus en détail

Présentation de la campagne d'information sur les nouveaux tests salivaires 20/09 17/10/2010

Présentation de la campagne d'information sur les nouveaux tests salivaires 20/09 17/10/2010 Cabinet du Secrétaire d État CONFÉRENCE DE PRESSE DU 21 SEPTEMBRE 2010 Présentation de la campagne d'information sur les nouveaux tests salivaires 20/09 17/10/2010 Etienne SCHOUPPE Secrétaire d'état à

Plus en détail

Les dangers de l alcool et la conduite

Les dangers de l alcool et la conduite Les dangers de l alcool et la conduite Sciences de la vie et de la Terre 4e - 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques.

Plus en détail

9762B : BALANCE DE PRÉCISION GRADUATION 1g À 6 kg, TARE AUTOMATIQU E, DIMENSIONS 180 X 180 4 PILES (NO N FOURNIES) OU ADAPTATEUR.

9762B : BALANCE DE PRÉCISION GRADUATION 1g À 6 kg, TARE AUTOMATIQU E, DIMENSIONS 180 X 180 4 PILES (NO N FOURNIES) OU ADAPTATEUR. DÉCAMÈTRE Stupefiants R HOUSSE OU MALLETTE TEST STUPÉFIANTS 959S : HOUSSE DE TRANSPORT AVEC 0 TEST S A, D, E, G, I, J, O, R, U, W 969S : MAL LETTE PVC AVEC 0 TESTS DONT DEUX TESTS A, B, C, D, E, G, J,

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis?

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis? Nous sommes quatre élèves de Terminale STT en option Administration. Nous avons choisi comme projet pour notre baccalauréat de réaliser une réunion d information sur le cannabis. Pour cela, une classe

Plus en détail

CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14

CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14 CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14 Classification des infractions 14.1 La loi sur la circulation prévoit une catégorisation des infractions en quatre degrés, des moins graves

Plus en détail

1 joint tous les 3 jours (ou 10 joints par mois) Durée d élimina+on après le dernier joint

1 joint tous les 3 jours (ou 10 joints par mois) Durée d élimina+on après le dernier joint Phase 3: L impréga+on La consomma+on régulière 1 joint par semaine 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 31 Elimina+on Elimina+on Elimina+on Elimina+on 1 joint

Plus en détail

Détection de la drogue dans l'urine

Détection de la drogue dans l'urine Détection de la drogue dans l'urine La ligne de tests urinaires comprend les formes connues de tests: d'immersion, d'introduction à la pipette et avec gobelet pour un examen rapide et fiable des échantillons

Plus en détail

Les produits psychoactifs. Prev. Prévention des. 2 r Risques Routiers. Modèle déposé Prev2r Copyrigth 2014 - reproduction interdite

Les produits psychoactifs. Prev. Prévention des. 2 r Risques Routiers. Modèle déposé Prev2r Copyrigth 2014 - reproduction interdite Les produits psychoactifs Prev Prévention des 2 r Risques Routiers Les produits psychoactifs L alcool Les contrôles préventifs, Les contrôles lors des accidents corporels, Les contrôles lors des accidents

Plus en détail

ARTICLE IN PRESS. Santé publique/droit pénal. Cannabis et conduite automobile. Gilbert Pépin * UNCORRECTED PROOF

ARTICLE IN PRESS. Santé publique/droit pénal. Cannabis et conduite automobile. Gilbert Pépin * UNCORRECTED PROOF Médecine & Droit 00 (2003) 000-000 www.elsevier.com/locate/meddro 1 2 Santé publique/droit pénal Cannabis et conduite automobile 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

Plus en détail

Date limite de réception au plus tard le mercredi 9 mars 2016 à 24:00

Date limite de réception au plus tard le mercredi 9 mars 2016 à 24:00 PRO.BO.QUAL Toxicologie Urinaire (TOXU) Mois : 03/2016 Seuil Amphétamines (µg/l) Seuil Antidépress. Tric. (µg/l) Seuil Barbituriques (µg/l) Seuil Benzodiazépines (µg/l) Seuil Buprénorphine (µg/l) Seuil

Plus en détail

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route»

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Partageons la route La route est un espace emprunté par différent type de véhicules, avec des besoins, des dimensions, des vitesses et

Plus en détail

Consommation de cannabis et circulation routière

Consommation de cannabis et circulation routière 8 Consommation de cannabis et circulation routière ANALYSE Depuis les travaux du Livre blanc en France sur le thème de la relation entre drogues et sécurité routière (Lagier, 1996), les connaissances tant

Plus en détail

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST?

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? Le cannabis est une plante aux usages multiples (textiles, industriels ). Il est consommé, à des fins récréatives ou thérapeuthiques, sous trois formes

Plus en détail

ET SI NOUS EN PARLIONS...

ET SI NOUS EN PARLIONS... ET SI NOUS EN PARLIONS... Santé, je me protège! Édito Dans le cadre de notre politique d entreprise, nous nous sommes engagés à prévenir les risques sur la santé et la sécurité au travail de l ensemble

Plus en détail

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Les substances psychoactives (alcool, cannabis, héroïne ) agissent sur le cerveau mais aussi sur les sensations du corps. Cela va avoir

Plus en détail

http://addictologie.hug-ge.ch

http://addictologie.hug-ge.ch Jeudi 5 février 2015 Gerard Calzada http://addictologie.hug-ge.ch Trainspotting (1966) ASPECTS CINÉMATOGRAPHIQUES Wikipédia 2 http://addictologie.hug-ge.ch Trainspotting (1966) ASPECTS CINÉMATOGRAPHIQUES

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2008/6 9 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Dr E. Rebeschini, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics des Bouches du Rhône

Dr E. Rebeschini, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics des Bouches du Rhône Le positionnement de l AST BTP13 sur la thématique «Drogues au Travail» Société de Médecine du travail 25 septembre 2012, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics

Plus en détail

Problèmes judiciaires. Problèmes judiciaires

Problèmes judiciaires. Problèmes judiciaires Problèmes judiciaires 61 62 63 Contrôles et délits routiers À partir de 0,5 g/l d alcool dans le sang, la conduite est interdite en France [Voir : Cadre légal en matière d alcool]. Par ailleurs, depuis

Plus en détail

STUPÉFIANTS ET ACCIDENTS MORTELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE (PROJET SAM)

STUPÉFIANTS ET ACCIDENTS MORTELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE (PROJET SAM) STUPÉFIANTS ET ACCIDENTS MORTELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE (PROJET SAM) Synthèse des principaux résultats Convention OFDT/CEESAR Groupe SAM Groupe SAM :. CEESAR : Léonard CAMPIONE, Richard DRISCOLL, Thierry

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

Sur la route, le cannabis est une drogue mortelle

Sur la route, le cannabis est une drogue mortelle Sur la route, le cannabis est une drogue mortelle Campagne d information et de sensibilisation sur les dangers du cannabis sur la route Forum de discussion ouvert du 27 mai au 10 juin 2006 sur le nouveau

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

4 ème Journée rouennaise ADDICTIONS 18 mai 2006

4 ème Journée rouennaise ADDICTIONS 18 mai 2006 Fédération Inter-Etablissements d'addictologie 4 ème Journée rouennaise ADDICTIONS 18 mai 2006 EPIDEMIOLOGIE DES CONDUITES ADDICTIVES CHEZ LES JEUNES Mme le Professeur Facy INSERM Unité 302, Paris CH du

Plus en détail

Le rôle de l'alcool et des autres drogues dans les accidents mortels de la route au Québec : Résultats finaux

Le rôle de l'alcool et des autres drogues dans les accidents mortels de la route au Québec : Résultats finaux Le rôle de l'alcool et des autres drogues dans les accidents mortels de la route au Québec : Résultats finaux M. Brault C. Dussault J. Bouchard A.-M. Lemire Société de l assurance automobile du Québec,

Plus en détail

Drogues au volant. Détection et dissuasion

Drogues au volant. Détection et dissuasion CENTre DE REcherche sur les Transports Drogues au volant Détection et dissuasion DROGUES AU VOLANT Détection et dissuasion CENTRE DE RECHERCHE SUR LES TRANSPORTS Cet ouvrage est publié sous la responsabilité

Plus en détail

Les outils de repérage en direction des femmes enceintes

Les outils de repérage en direction des femmes enceintes Les outils de repérage en direction des femmes enceintes Dr KERJEAN Jacqueline Médecin addictologue, CHBS Lorient La rencontre On peut ne rien faire: On a toujours de bonnes raisons On risque de vexer,

Plus en détail

Drogues illicites et effets physiques à moyen et long termes : éléments de surveillance pour l infirmière (version préliminaire 2015-05-08)

Drogues illicites et effets physiques à moyen et long termes : éléments de surveillance pour l infirmière (version préliminaire 2015-05-08) Drogues illicites et effets physiques à moyen et long termes : éléments de surveillance pour l infirmière (version préliminaire 2015-05-08) Jean Clermont-Drolet, Infirmier atelierstoxjcd@yahoo.ca IUSM

Plus en détail

A. La réglementation des substances

A. La réglementation des substances 1 Introduction Au premier octobre 2010, une nouvelle législation est entrée en vigueur concernant la drogue au volant. La police peut maintenant effectuer des contrôles à l aide de tests salivaires, plus

Plus en détail

STUPÉFIANTS ET ACCIDENTS MORTELS (PROJET SAM)

STUPÉFIANTS ET ACCIDENTS MORTELS (PROJET SAM) F O C U S Consommations et conséquences STUPÉFIANTS ET ACCIDENTS MORTELS (PROJET SAM) ANALYSE ÉPIDÉMIOLOGIQUE Bernard LAUMON, Blandine GADEGBEKU, Jean-Louis MARTIN avec la participation du groupe SAM Avril

Plus en détail

DESPISTAGE ALCOOL & CANNABIS

DESPISTAGE ALCOOL & CANNABIS RISQUE ROUTIER EN ENTREPRISE DESPISTAGE ALCOOL & CANNABIS DTENC -OrellySTRETER Chef de la section juridique CADRE JURIDIQUE Code de la santé publique : Interdiction de consommer des stupéfiants - Articles

Plus en détail

LES SUBTANCES NOCIVES

LES SUBTANCES NOCIVES 5 LES SUBTANCES NOCIVES L alcool au volant R Les médicaments, les drogues et la conduite automobile R Août 2015 BIZART L alcool au volant L alcool est en cause dans de nombreux accidents. Il faut savoir

Plus en détail

Quizz Sécurité Routière

Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière 30 questions 20 secondes pour répondre Plusieurs réponses possibles Question N 1 Combien de personnes perdent la vie sur les routes de France chaque jour?

Plus en détail

FORUM STUPEFIANTS ET CONDUITE AUTOMOBILE Paris, Assemblée Nationale, 18 mai 2001 EDITORIAUX

FORUM STUPEFIANTS ET CONDUITE AUTOMOBILE Paris, Assemblée Nationale, 18 mai 2001 EDITORIAUX FORUM STUPEFIANTS ET CONDUITE AUTOMOBILE Paris, Assemblée Nationale, 18 mai 2001 EDITORIAUX ---------------------------------------------------------------------------- Encore un accident stupide. Une

Plus en détail

CENTRES DE GESTION SPECIALITE CONDUITE DE VEHICULES

CENTRES DE GESTION SPECIALITE CONDUITE DE VEHICULES CENTRES DE GESTION EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCES AU GRADE D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE CONDUITE DE VEHICULES Une épreuve écrite à caractère professionnel, portant

Plus en détail

Laboratoire de toxicologie médicale & Forensique LES ADDICTIONS. esclavage. Nicolas Donzé

Laboratoire de toxicologie médicale & Forensique LES ADDICTIONS. esclavage. Nicolas Donzé Laboratoire de toxicologie médicale & Forensique LES ADDICTIONS Histoire d un d esclavage Nicolas Donzé .. Les plus grands bonheurs naissent de ces moments oùo nous avons la sensation d éd échapper à la

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

Évolution des contrôles routiers et des infractions

Évolution des contrôles routiers et des infractions Le point sur la recherche en cours La réponse pénale à la conduite sous influence (alcool et stupéfiants) tendances Décembre 213 1 Ivana Obradovic Dans un contexte général de hausse des condamnations judiciaires

Plus en détail

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant cannabis au volant Réalisation Association des intervenants en toxicomanie du Québec inc. www.aitq.com Cannabis au volant cool ou risqué? Cette brochure a pour but de t informer de l impact du cannabis

Plus en détail

Les aspects législatifs

Les aspects législatifs Les aspects législatifs 9 pl. du Général Koenig, 35000 Rennes, 02.23.20.14.60 cirdd@cirdd-bretagne.fr Jeudi 12 mai 2011 DU Addictologie - Rennes DEFINITION DES DROGUES un historique international (1) Les

Plus en détail

LES DROGUES. Action des drogues sur le cerveau. Substance par substance: les effets sur le cerveau

LES DROGUES. Action des drogues sur le cerveau. Substance par substance: les effets sur le cerveau LES DROGUES Introduction Action des drogues sur le cerveau Substance par substance: les effets sur le cerveau Les principaux produits: * Le cannabis * la cocaïne * L ecstasy et les drogues d aujourd hui

Plus en détail

Mémento Prévention routière

Mémento Prévention routière EOGN Mémento Prévention routière École des officiers Gendarmerie Nationale L'organisation d'un événement festif par une association n'est pas sans conséquence. Cette dernière possède une part de responsabilité,

Plus en détail

Dépistage biologique de la consommation de substances psychoactives en milieu professionnel: Enjeux techniques, déontologiques et éthiques

Dépistage biologique de la consommation de substances psychoactives en milieu professionnel: Enjeux techniques, déontologiques et éthiques Dépistage biologique de la consommation de substances psychoactives en milieu professionnel: Enjeux techniques, déontologiques et éthiques DR TUCHTAN-TORRENTS LUCILE SOCIÉTÉ DE MÉDECINE DU TRAVAIL 25 NOVEMBRE

Plus en détail

Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars.

Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars. Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars. ADDICTIONS = DEPENDANCE = DANGER : Nos entreprises assurent

Plus en détail

Alcool Drogues Médicaments

Alcool Drogues Médicaments Alcool Drogues Médicaments Prévenir la consommation des substances psychoactives en milieu professionnel Une prévention collectivement partagée Le guide de l employeur Substances psychoactives, de quoi

Plus en détail

Connaissances à retenir

Connaissances à retenir Connaissances à retenir Le cyclomoteur et sa réglementation : Le cyclomoteur est un véhicule à deux roues équipé d'un moteur ne dépassant pas cm3. La vitesse maximale autorisée est 45 Km/h. Les cyclomoteurs

Plus en détail

CIRC LYON B.P. 93043 69605 Villeurbanne Cedex ( : 06.11.53.10.07 Email : circ-lyon@no-log.org http://www.circ-asso.fr. «Le cannabis au volant»

CIRC LYON B.P. 93043 69605 Villeurbanne Cedex ( : 06.11.53.10.07 Email : circ-lyon@no-log.org http://www.circ-asso.fr. «Le cannabis au volant» CIRC LYON B.P. 93043 69605 Villeurbanne Cedex ( : 06.11.53.10.07 Email : circ-lyon@no-log.org http://www.circ-asso.fr «Le cannabis au volant» SOMMAIRE Introduction Page 2 I/ Des données statistiques et

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Session 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes.

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Drogues et loi Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Loi du 31 décembre 1970 Interdit et pénalise l usage de toute

Plus en détail

Dräger DrugTest 5000 Analyseur pour la détection de stupéfiants

Dräger DrugTest 5000 Analyseur pour la détection de stupéfiants Dräger DrugTest 5000 Analyseur pour la détection de stupéfiants Plus de pipettes, plus de préparation, ni d attente : Grâce au Dräger DrugTest 5000, le prélèvement du fluide oral se fait rapidement et

Plus en détail

La conduite automobile sous l influence de drogues : recueil d études de recherche

La conduite automobile sous l influence de drogues : recueil d études de recherche La conduite automobile sous l influence de drogues : recueil d études de recherche La conduite automobile sous l influence de drogues : recueil d études de recherche Fondation de recherches sur les blessures

Plus en détail

Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques

Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques Barbara Broers Département de Médecine Communautaire Rencontre réseau genre, Infodrog 13/11/07 Plan de la présentation Concepts généraux Sexualité

Plus en détail

Alcool, drogues illégales, médicaments et

Alcool, drogues illégales, médicaments et Focus 2013 Qu il s agisse d une voiture, d une moto ou d un vélo la conduite requiert de la vigilance et des réflexes rapides. Toute inattention ou erreur peut avoir des conséquences fatales pour les conductrices

Plus en détail

Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs

Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs 1 Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs par JACQUES BERGERON, Professeur titulaire de psycholgie Directeur, Laboratoire de simulation de conduite, Université de Montréal Résultats d

Plus en détail

Moi et Mes addictions

Moi et Mes addictions Hygiène de vie Moi et Mes addictions Je m évalue Je m informe PRÉSENTS POUR VOTRE AVENIR Professeur Gérard Dubois Membre de l Académie Nationale de Médecine Service Santé Publique - CHU Amiens. Membre

Plus en détail

CANNABIS: effets et méfaits. Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise

CANNABIS: effets et méfaits. Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise CANNABIS: effets et méfaits Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise 1 Cannabis: Abréviation du nom «cannabis sativa». Toutes les composantes de la plante contiennent les substances psychoactives dont

Plus en détail

CHEZ LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES, À DESTINATION DES ADULTES. Risques routiers et consommation de produits psychoactifs

CHEZ LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES, À DESTINATION DES ADULTES. Risques routiers et consommation de produits psychoactifs ZAP06 Zoom Addictions Prevention 06 LETTE D INFOMATIONS PATAGÉES SU LA PÉVENTION DES ADDICTIONS CHEZ LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES, À DESTINATION DES ADULTES isques routiers et consommation de produits

Plus en détail

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva Faits sur la Finlande 5,3 millions d habitants 2,5 millions de véhicules motorisés 300 morts sur la route 6,5

Plus en détail

INTERVENTIONS EN MILIEU SCOLAIRE

INTERVENTIONS EN MILIEU SCOLAIRE LIGUE CONTRE LA VIOLENCE ROUTIERE DES ALPES-MARITIMES 5 & 6 Rue Saint-Véran 06140 VENCE Tél/Fax : 04.93.58.72.65 Port : 06.24.46.23.25 E.mail : lcvr06@free.fr VERS UN COMPORTEMENT SECURITAIRE INTERVENTIONS

Plus en détail

SEMAINES PREVENTI ANTE ECURITE

SEMAINES PREVENTI ANTE ECURITE SEMAINES PREVENTI N ANTE ECURITE Du 3 au 23 décembre 2012 2 Semaines Prévention Santé & Sécurité 2012 TABLEAU DES INTERVENTIONS SUR LES SEMAINES A 6 / B 6 / C 4 Du 03 au 23 décembre 2012 DISPOSITIF INTITULE

Plus en détail

Le risque alcool et autres addictions

Le risque alcool et autres addictions - 2 - Préambule La consommation globale d alcool en France est en baisse continue depuis 40 ans. Néanmoins l alcool est responsable de 45 000 décès par an. Les ventes de tabac ont régulièrement décliné

Plus en détail

SUBSTANCES PSYCHOACTIVES Attention danger!

SUBSTANCES PSYCHOACTIVES Attention danger! Pour la santé au travail SUBSTANCES PSYCHOACTIVES Attention danger! Alcool, tabac, cannabis, ecstasy, héroïne, cocaïne, GHB, certains médicaments (anxiolytiques, hypnotiques, antidépresseurs...) sont des

Plus en détail

LISTE DES PRODUITS INTERDITS AUX CHEVAUX SUBSTANCES ET MÉTHODES INTERDITES LORS DES COMPÉTITIONS PRODUITS INTERDITS (DOPAGE)

LISTE DES PRODUITS INTERDITS AUX CHEVAUX SUBSTANCES ET MÉTHODES INTERDITES LORS DES COMPÉTITIONS PRODUITS INTERDITS (DOPAGE) LISTE DES PRODUITS INTERDITS AUX CHEVAUX SUBSTANCES ET MÉTHODES INTERDITES LORS DES COMPÉTITIONS PRODUITS INTERDITS (DOPAGE) Les agents, cocktails ou mélanges de substances qui peuvent affecter les performances

Plus en détail

Chère lectrice, cher lecteur,

Chère lectrice, cher lecteur, Chère lectrice, cher lecteur, Nous le savons tous: l alcool affecte gravement la sécurité routière. D où ce principe immuable: «Boire ou conduire, il faut choisir!» En revanche, on connaît moins les effets

Plus en détail

LISTE DES ANALYSES DU LABORATOIRE UPPC. DP-CHUV - Hôpital de Cery

LISTE DES ANALYSES DU LABORATOIRE UPPC. DP-CHUV - Hôpital de Cery Prof. associé. C. B. Eap labo.uppc@chuv.ch Tél. 021 314 22 64 Fax 021 314 24 44 LISTE DES S DU LABORATOIRE UPPC DP-CHUV - Hôpital de Cery Description du matériel nécessaire, des méthodes utilisées, des

Plus en détail

Boire ou conduire. Organisation de la séquence. Déroulement de l activité. Mathématiques

Boire ou conduire. Organisation de la séquence. Déroulement de l activité. Mathématiques Boire ou conduire Mieux mesurer les risques de la conduite avec alcool en sachant calculer un taux d alcoolémie et en connaissant son évolution. - Durée : 2 séances (4 activités) Mathématiques Organisation

Plus en détail

Problèmes judiciaires

Problèmes judiciaires Problèmes judiciaires 5 5.1 Interpellations pour usage et trafic Ivana Obradovic 124 Drogues et addictions, données essentielles En France, la consommation de produits stupéfiants constitue un délit, quels

Plus en détail

L alcool, un danger mortel sur la route

L alcool, un danger mortel sur la route L alcool, un danger mortel sur la route Patrick MURA Chef du service de Toxicologie et Pharmacocinétique Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers Membre titulaire de l Académie Nationale de Pharmacie

Plus en détail

La conduite après usage d opioïdes et les jeunes

La conduite après usage d opioïdes et les jeunes www.cclt.ca www.ccsa.ca Résumé thématique La conduite après usage d opioïdes et les jeunes Le présent résumé fait partie d une série de quatre documents présentant un aperçu des données scientifiques actuelles

Plus en détail

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous?

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous? l essentiel sur...... l'alcool Ξ Qu est-ce que c est? L alcool est un produit naturel issu de la fermentation ou de la distillation de fruits ou grains riches en glucides. Sa concentration peut être augmentée

Plus en détail

ETATS GENERAUX DE LA SECURITE ROUTIERE

ETATS GENERAUX DE LA SECURITE ROUTIERE page 1 de 16 1. DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE Depuis 1999, les services de police disposent d un instrument légal pour la détection de la conduite sous l influence de drogues illicites. Cette loi s appuyait

Plus en détail

Douleur & Addiction. Dr Nicolas AUTHIER. Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012. nauthier@chu-clermontferrand.fr

Douleur & Addiction. Dr Nicolas AUTHIER. Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012. nauthier@chu-clermontferrand.fr Douleur & Addiction Congrès ANP3SM, Paris, 21 juin 2012 Dr Nicolas AUTHIER nauthier@chu-clermontferrand.fr LIENS D INTERETS Financiers : AUCUN Amicaux : AUCUN Familiaux : AUCUN en rapport avec les médicaments

Plus en détail

Consommation d alcool et de drogues chez les conducteurs de camions du Québec

Consommation d alcool et de drogues chez les conducteurs de camions du Québec Consommation d alcool et de drogues chez les conducteurs de camions du Québec A-M. Lemire 1, M. Montégiani 1 et C. Dussault 2 1 Études et stratégies en sécurité routière, Société de l assurance automobile

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 Les Addictions Comportementales Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 C est quoi une addiction? Il s agit d une substance ou d une activité qui stimule le centre de

Plus en détail

Journée Toxicomanie. S y n t h è s e. Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013»

Journée Toxicomanie. S y n t h è s e. Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013» Journée Toxicomanie S y n t h è s e Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013» Précisez si vous êtes : Indiquez si le fait de traiter le thème de cette journée

Plus en détail

Jeu des Familles ADDICTIONS CANNABIS ALCOOL AMPTA / LYCÉE JEAN MOULIN

Jeu des Familles ADDICTIONS CANNABIS ALCOOL AMPTA / LYCÉE JEAN MOULIN Jeu des Familles ADDICTIONS CANNABIS ALCOOL AMPTA / LYCÉE JEAN MOULIN LA LOI LA LOI LE GRAND-PÈRE LA GRAND-MÈRE Que risquez-vous pour une ivresse publique et manifeste (IPM)? a) amende b) prison c) placement

Plus en détail

TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE

TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE 28. - ALCOOL ET DROGUES TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE L'ALCOOL Pourquoi l alcool et la conduite d un véhicule sont incompatibles? L alcool et la conduite d un véhicule ne font pas bon ménage.

Plus en détail

RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS

RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS En partenariat avec l Automobile Club et l Automobile Club Prévention Mardi 28 septembre et jeudi 30 septembre Mardi 5 octobre et jeudi 7 octobre LES RISQUES ROUTIERS Santé

Plus en détail