Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l'université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l'université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Juillet 2009

2 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Juillet 2009

3 Evaluation des diplômes Masters Vague D ACADÉMIE : VERSAILLES Établissement : Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Demande n S Domaine : Cultures Humanités et Sciences des Sociétés Mention : Histoire culturelle et sociale Avis Aeres Appréciation (A+, A, B ou C) : A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Cette formation présente une insertion claire dans le PRES Universud en lien avec l université et l école nationale supérieure d architecture de Versailles (ENSAV). Elle témoigne d'un souci permanent de l'orientation et des débouchés professionnels des étudiants inscrits. Elle offre des spécialités originales qui se révèlent attractives (d'après l'origine des étudiants). Le projet est cohérent et bien structuré. Deux des quatre spécialités sont professionnalisantes, de plus dès le S1 est prévu un forum des métiers liés à ce master, des stages dans les spécialités au M2, sans compter le partenariat avec les archives et l ENSAV. Les flux montrent que près de 40% des étudiants ne viennent pas de l UVSQ et que ce master attire environ 10% d étrangers avec une progression en ce sens les deux dernières années. La présentation matérielle du dossier est remarquable. Un réel accompagnement de l étudiant pour l aider dans sa progression, une aide à la mise à niveau lorsque il ne vient pas d une formation d'histoire. Un souci de l insertion professionnelle qui propose deux spécialités professionnelles sur quatre en tenant compte des souhaits exprimés précédemment par les étudiants. Un solide adossement à la recherche. La formation est bien intégrée dans l environnement et dans l université. L attractivité et les taux de réussite sont très satisfaisants. Des mesures sont prévues pour les améliorer. Des équivalences sont prévues pour les admissibles aux concours de l enseignement. Les effectifs sont assez faibles, si on les rapporte à l offre de séminaires, peut-être trop grande / trop dispersée. L ouverture à l international apparaît difficile pour les spécialités recherche, malgré des tentatives en ce sens. 2

4 Avis par spécialité Histoire culturelle et sociale de l Antiquité au monde contemporain Appréciation (A+, A, B ou C) : A Volonté de donner une formation historique pour déboucher sur l enseignement et la recherche mais sans s y enfermer, afin de pouvoir prétendre à d autres métiers dans le monde de la culture, de l édition. Très bon adossement à la recherche. Un encadrement et une formation à la recherche renforcée. Des débouchés vers le doctorat (5 à 8 par an), vers l enseignement secondaire (une dizaine chaque année), d autres se dirigent vers un master professionnel après avoir obtenu leur master recherche. Point faible : Constat d une dizaine d abandons par an, mais on note la volonté d y remédier par un encadrement renforcé et des entretiens réguliers et obligatoires. Recommandation : Il faudrait pouvoir faciliter le passage vers des masters professionnels après le M1. Les abandons seraient alors des orientations positives. Histoire sociale et culturelle de l architecture et des formes urbaines Appréciation (A+, A, B ou C) : A Analyse des liens entre production architecturale et production urbaine. Formation pluridisciplinaire aux méthodes de l historien, de l historien d art et de l architecte. Deux types de débouchés sont offerts : ceux qui, dans le secteur public touchent à la valorisation du patrimoine, ainsi que ceux de l enseignement et de la recherche. Si l ENSAV est le maître d œuvre, la relation est forte avec l université (collaboration ancienne dans le cadre d un DEA). Point faible : Les étudiants suivant cette spécialité sont peu nombreux, mais peut-être est-ce lié à la provenance des étudiants. Métiers de la culture archives Appréciation (A+, A, B ou C) : A+ Fort pourcentage de professionnels (90%) et enseignement archivistique de l ordre de 80%. Liens solides avec les Archives départementales et les archives de Paris (conventions). Une formation centrée sur les supports nouveaux, les téléprocédures, les nouveaux moyens de conservation. Connaissance des nouveaux logiciels. Accent mis sur la dimension internationale à un moment où les normes archivistiques et les méthodes tendent à s harmoniser. Tous trouvent un emploi dans leur spécialité. Importance de l anglais professionnel. Stage au cours du semestre S4. Le lien actif avec les anciens diplômés. 3

5 Point faible : Il ne semble pas y avoir de stages intermédiaires recommandés qui pourraient préparer les étudiants au stage final destiné à l'insertion professionnelle. Recommandations : Souhait d aide à la mobilité pour des stages à l étranger. Souhait d un doctorat en archivistique, afin de s aligner sur les pays voisins et faciliter ainsi l insertion professionnelle à l étranger ou au moins la mobilité professionnelle. Très grande dispersion du nombre d intervenants et donc des cours pour les étudiants. Spécialité confiée à un maître de conférences dont le domaine de recherche semble assez éloigné du contenu de cette formation. L essentiel de l enseignement est confié à un professeur invité : problème de la perpétuation de la formation? Patrimoine bâti et contemporain : histoire et projet Appréciation (A+, A, B ou C) : A Volonté de répondre à un souhait d étudiants pour leur insertion professionnelle. Origine disciplinaire multiple puisque ils peuvent venir d histoire, d histoire de l art, de l ENSAV, de droit, gestion, d ingénierie, en vue de débouchés vers la maîtrise d ouvrage comme de la maîtrise d œuvre. Seule formation de ce type en Ile-de-France. Une quinzaine d étudiants est prévue chaque année. L'enseignement prévoit l'étude de cas concrets ; les étudiants prennent ainsi l habitude de faire un travail collectif ce qui est indispensable pour leur futur métier. Originalité de la formation proposée par rapport à l offre existante. Partenariat avec l ESAV et un institut de Mayence. Le lien avec les professionnels non universitaires, aussi bien dans l enseignement que dans l offre éventuelle de stage reste pour le moment peu étoffé. Il s'agit plutôt d'une contradiction : il est prévu que le rapport final soit rédigé en partie en anglais et présenté à l oral en anglais, certes, mais les principaux partenaires étrangers sont allemands. Les étudiants inscrits ne pourraient-ils bénéficier d une formation en allemand (et un peu plus que des rudiments)? Recommandation : Il faudra veiller à ce que l aide à l insertion professionnelle ne soit pas uniquement le fait d une association d anciens étudiants. Il existe un observatoire qui peut et doit assurer le suivi pour permettre à la formation d évoluer. Commentaire et recommandations Veiller à donner une qualification linguistique solide et reconnue (le CLES par exemple). 4

6 Evaluation des diplômes Masters Vague D ACADÉMIE : VERSAILLES Établissement : Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Demande n S Domaine : Culture, Humanités, Sciences Humaines et Sociales Mention : Sociologie Démographie Avis Aeres Appréciation (A+, A, B ou C) : A+ Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Ce master, qui existe depuis 2004, présente un certain nombre d originalités et de nouveautés. A l occasion de sa demande de renouvellement, il instaure un second parcours en M1, intitulé «AES - Conduite de projet», pour offrir un débouché plus logique aux licenciés d AES, et fournir une meilleure transition vers la spécialité de M2 «Conduite du Changement». Les spécialités proposées sont originales et des liens solides sont établis avec le laboratoire Printemps, mais également avec le Cesdip, l Ined, et l environnement professionnel, notamment dans le domaine des «métiers de la ville». L équipe pédagogique de la mention comprend cinq professeurs et une maîtresse de conférences avec HDR. L idée de favoriser la perméabilité, en proposant des préparations simultanées d une mention professionnelle et de la mention recherche est une bonne option face aux fluctuations de public de cette dernière mention. Organisation pédagogique claire et équilibrée avec une place satisfaisante des stages et de la méthodologie. Il existe des modules de préparation à l insertion professionnelle. Nombreuses passerelles entre spécialités. Place des approches quantitatives. Les thèmes du master ont une réelle pertinence socioprofessionnelle. Enseignements sur les entreprises et sur les territoires. Séminaires de recherche pour les étudiants en parcours de spécialité professionnelle. Accompagnement de la professionnalisation des étudiants grâce aux stages. Une certaine irrégularité des effectifs d une année à l autre, avec une tendance à la baisse pour le M2 Recherche. Le taux d abandon en cours de M1 paraît élevé. Les relations internationales paraissent peu développées. Avis par spécialité Sociologie des professions et de l action publique Appréciation (A+, A, B ou C) : A Cette spécialité est bien adossée à deux laboratoires de recherche pointus, le Printemps et le Cesdip. Elle bénéficie de sa prise en charge par les enseignants-chercheurs du laboratoire Printemps, équipe ambitieuse et fortement impliquée dans les formations de l Université de Versailles Saint-Quentin. 2

7 Il faudra surveiller la question de l évolution des effectifs et le taux d abandon. L originalité thématique est incontestable. L équipe pédagogique est forte et cohérente. Elle comprend sept professeurs détenteurs d HDR, avec un tiers d intervenants extérieurs. La spécialité a entamé une démarche de redéfinition, en favorisant la perméabilité avec les M2Pro : l idée est qu un seul mémoire et un seul travail de terrain, correspondant au stage, permettent de valider le M2 Pro et le M2 Recherche. Des partenariats sont recherchés avec les universités voisines. Le laboratoire Printemps a décidé d instaurer un séminaire de suivi des doctorants élargi aux étudiants de M2. Le niveau d insertion des docteurs est très satisfaisant : au cours des quatre années passées, 12 docteurs en sociologie de l Université de Versailles Saint-Quentin sur 17 ont trouvé un emploi conforme à leur projet. Baisse des effectifs à l entrée (autour de la dizaine). Un taux d abandon en cours de M2 trop élevé, qui nécessiterait d améliorer le tutorat. Plusieurs voies sont explorées pour y pallier : possibilité offerte à de bons étudiants (susceptibles d entrer en thèse) de suivre simultanément le M2 Recherche et un M2 pro. On manque de précisions sur les relations internationales mentionnées dans le dossier, alors qu elles pourraient donner lieu à des stages/séjours de terrain. Recommandation : Il conviendra de suivre les effets des initiatives mentionnées afin de parer à la baisse de l effectif. Développement social urbain et action publique Appréciation (A+, A, B ou C) : A+ Cette spécialité professionnelle est bien intégrée dans la mention et se caractérise par une définition précise de ses objectifs professionnels et des stages bien pensés. Tout est organisé en vue d une professionnalisation efficace aux «métiers de la ville», en maintenant cependant l objectif de favoriser une posture réflexive et critique dans l évaluation et la mise en œuvre des politiques. Un stage de quatre mois est proposé, avec un tutorat effectif. Le professionnel responsable du stage participe au jury de soutenance du mémoire. Une association des anciens de la spécialité existe et organise une réunion avec les étudiants. Il faudra surveiller la question de l évolution des effectifs. Des passerelles existent avec le M2 Recherche. Forte participation de professionnels à l enseignement. Bonne insertion des diplômés dans le monde du travail. L objet de la spécialité correspond à un des axes de recherche du laboratoire Printemps. L équipe pédagogique cohérente, essentiellement adossée au laboratoire Printemps, et complétée par des intervenants professionnels. Partenariat avec des professionnels québécois. Flux d étudiants important, le plus élevé de la mention (entre 20 et 30). Point faible : Le flux d étudiants semble en baisse (tendanciellement 20). Il faudra évaluer les effets des initiatives prévues pour y parer. Recommandations: Il conviendra de dresser le bilan des passages entre spécialités, et de rendre exploitables les données sur le devenir des diplômés. 3

8 Conduite du changement Appréciation (A+, A, B ou C) : A Les objectifs et les débouchés professionnels de cette spécialité sont bien délimités et désormais nettement reliés à un parcours de M1 (le parcours AES- Conduite de projet), qui améliore la cohérence de l ensemble. Il existe un comité de pilotage de la spécialité, constitué de professionnels du secteur. En revanche les liens avec la recherche paraissent plus ténus. Fonctionnement en alternance, avec un stage très long, qui commence en M1 (3 mois), et comprend au moins 6 mois en M2. Au total, il est possible de faire 18 mois de stage au même endroit. Deux options sont proposées, qui correspondent à des contextes d action et témoignent d une certaine transversalité et diversité des débouchés : action publique et associative, entreprise et marché. La grande majorité des étudiants ont déjà une promesse de CDD ou de CDI au moment de la soutenance de leur mémoire. Les liens avec la recherche paraissent assez ténus. Pas de contacts internationaux mentionnés. Insertion professionnelle des étudiants à préciser (perspective favorable, information incomplète). Recommandations : Cette spécialité est paradoxalement la moins bien servie par l évolution des programmes du Printemps. Elle doit faire l objet d une attention particulière. Il conviendra de suivre les effets des initiatives mentionnées afin de parer à la baisse de l effectif. Traitement des données quantitatives et démographie Appréciation (A+, A, B ou C) : A+ La spécialité propose à la fois une formation d expert-démographe et de spécialiste des enquêtes et bases de données statistiques, capables de réaliser des enquêtes de A à Z et de se livrer à une lecture «intelligente» des données. Les débouchés offerts sont les services d études et les services statistiques publics et privés. Les enseignements proposés par la spécialité sont largement mutualisés entre les diverses spécialités. Cette spécialité professionnelle est fortement adossée au laboratoire Printemps et aussi à l Ined, et les étudiants sont invités à participer à des séminaires et colloques de recherche. Il est à noter que la spécialité attire beaucoup d étudiants n appartenant pas à l université de Versailles Saint Quentin. L encadrement est bon, il n y a pas d abandons en cours, et le suivi du devenir des diplômés est satisfaisant. Un stage de trois mois est organisé, il correspond à une opération de collecte et/ou d analyse de données. L apprentissage de l outil informatique est une des grandes préoccupations. Le devenir des anciens étudiants est suivi par l envoi de questionnaires à 6 mois, et à 18 mois. Des intervenants professionnels nombreux sont invités. Une certaine irrégularité dans les effectifs, mais avec un redressement dans la dernière année. Effectif faible, quoique relativement stable (entre 10 et 15). L insertion professionnelle des étudiants est à préciser (information inexploitable). Recommandations : Il conviendra de dresser le bilan des passages entre spécialités, et de rendre exploitables les données sur le devenir des diplômés. 4

9 Commentaire et recommandations La mention fonctionne de façon très satisfaisante, notamment du fait de sa prise en charge par les enseignants-chercheurs du laboratoire Printemps, équipe ambitieuse et fortement impliquée dans les formations de l Université de Versailles Saint-Quentin. Il conviendra de dresser le bilan des passages entre spécialités, et de rendre exploitables les données sur le devenir des diplômés. Les flux sont en baisse : il conviendra de suivre les effets des initiatives mentionnées afin d y parer. Si des dispositions ont été prises pour améliorer l alimentation du M2 recherche, il ne faut sans doute pas se résigner à un taux d abandon aussi élevé en M1 et prendre des dispositions pour favoriser la réussite également à ce niveau. Une politique d échanges internationaux pourrait être développée. 5

10 Evaluation des diplômes Masters Vague D ACADÉMIE : VERSAILLES Établissement : Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Demande n S Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Biologie - Santé Avis Aeres Appréciation (A+, A, B ou C) : B Avis global : (sur la mention et l offre de formation) La demande d habilitation du master «Biologie - Santé» déposée par l Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines propose six spécialités : «Biologie intégrative et moléculaire» (BIM). «Agents infectieux : interactions avec leurs hôtes et l environnement» (A2I). «Biologie des génomes» (BG). «Coordinateur d études dans le domaine de la santé» (CEDS). «Méthodologies des interventions en santé publique» (MISP). «Matières premières naturelles cosmétiques (MPNC)». Les quatre premières spécialités (BIM, A2I, BG et CEDS) sont issues d un rapprochement de deux anciennes mentions. L effort mérite d être souligné, même s il aboutit à un ensemble qui manque parfois de lisibilité. Les spécialités «MISP» et «MPNC» sont très particulières et, bien que la pertinence de ces formations ne soit pas remise en cause, leur positionnement au sein de cette mention pourrait se discuter avec la possibilité d un rapprochement avec les secteurs SHS et Chimie, respectivement (voir les sections relatives aux spécialités). La répartition des formations professionnelles et «recherche» est équilibrée. Les objectifs scientifiques sont globalement bien définis et en adéquation avec le potentiel de l équipe pédagogique. Cette dernière n apparaît pas très structurée à l échelle de la mention. On peut regretter l absence de représentants de certaines structures impliquées dans la formation et un manque de précisions sur les prérogatives exactes de l unique responsable de la mention et sur celles de l équipe pédagogique, tels que le suivi des orientations, de l insertion post-master, des évaluations Les objectifs pédagogiques sont cohérents avec les débouchés professionnels diversifiés, mais la réalité de l offre du marché potentiel à court et moyen terme font rarement l objet d une analyse conséquente (hormis pour la spécialité «MPNC»). Globalement, la formation s articule autour d un tronc commun agrémenté d UE optionnelles. Cependant, la mutualisation semble assez limitée et la spécialité «MPNC» paraît tubulaire. L adossement «recherche» est remarquable par son excellence qualitative et quantitative, via les équipes Inserm, CNRS, INRA, Instituts ou Ecoles, permettant une capacité d accueil étoffée et adaptée. L effort consacré à la formation par la recherche, avec la mise en place de stages de longue durée est important. L ouverture internationale, notamment européenne via les programmes d échanges ERASMUS, n est pas développée malgré la diversité des débouchés et le potentiel «recherche». L adossement «recherche» est cohérent, de qualité et offre une capacité d accueil importante. La formation par la recherche fait l objet d une attention très conséquente. La formation est ouverte aux étudiants de l UFR de médecine. Les contenus pédagogiques répondent aux objectifs fixés, même s ils manquent parfois de lisibilité. 2

11 La qualité générale du dossier est limitée du fait des redondances de paragraphes, de l utilisation (trop) importante d acronymes, des analyses de données fragmentaires. L organisation globale (S1 à S4) des structures de chaque spécialité n est pas présentée sous forme d un schéma récapitulatif. La formation n est pas soumise à une orientation progressive pour certaines spécialités (MISP et MPNC). L équipe pédagogique n apparaît pas clairement structurée à l échelle de la mention. Aucune ouverture à l international (entrante ou sortante) n est mentionnée. Les bilans quantitatifs et qualitatifs des flux d étudiants sont trop imprécis. Avis par spécialité Biologie intégrative et moléculaire Appréciation (A+, A, B ou C) : B L adossement «recherche» est de qualité, cohérent avec les objectifs de la formation et propose une diversité d approches génomiques, cellulaires et physiologiques. Il existe de nombreux partenariats avec un souci de mutualisation des enseignements. L architecture de cette formation offre un large choix d enseignements. Cette spécialité peut sembler peu attractive pour les étudiants issus de l Université de Versailles. Le nombre de parcours paraît (trop) important au regard des effectifs. La logique de progression pédagogique n est pas suffisamment claire pour les semestres n 2 et n 4. Les enseignements ne sont pas évalués et le bilan des diplômés est lacunaire. Recommandations : L attractivité limitée de la formation pour les étudiants locaux devrait faire l objet d une réflexion (effort de communication, aménagement des enseignements en L3 ). Les différents parcours devraient être mieux balisés pour faciliter les orientations des étudiants. La création d un parcours professionnel (avec étude préalable prenant en compte les effectifs globaux, le maintien des autres parcours, l insertion professionnelle potentielle) pourrait être envisagée. Le rôle de l équipe pédagogique mériterait d être précisé et une évaluation de la formation et des enseignements devrait être mise en place. La part importante de la poursuite des études des diplômés en doctorat devrait inciter les responsables de la spécialité à détailler les liens avec les Ecoles doctorales. Agents infectieux : interactions avec leurs hôtes et l environnement Appréciation (A+, A, B ou C) : A L intégration «en marche» dans le cadre du PRES «UniverSud» est un atout. Le travail de réorganisation pédagogique après fusion des deux anciennes mentions mérite d être souligné. Le contenu pédagogique est parfaitement cohérent avec les objectifs scientifiques. Le pilotage de la formation par un comité pédagogique est judicieux et permettra notamment de pérenniser le taux de réussite élevé. Les flux d étudiants sont relativement faibles et le suivi des diplômés n est pas suffisamment détaillé. La formation ne propose pas de préparation spécifique à une sortie professionnalisante. L ouverture internationale n est pas mentionnée. 3

12 Recommandations : Le comité pédagogique est invité à s efforcer d améliorer le suivi des étudiants diplômés en précisant notamment les liens avec les Ecoles doctorales et le bilan des doctorants issus de cette spécialité. La mise en place d une évaluation de la formation et des enseignements devrait être concrétisée par une analyse des données obtenues, susceptible de renforcer ou modifier le pilotage de la spécialité. La création d un parcours professionnel étayé par une étude préalable des flux entrants et des débouchés potentiels pourrait être envisagée. Un effort sur l attractivité de la spécialité, notamment à l encontre des étudiants issus de formations médicales permettrait d augmenter les effectifs et de diversifier l expertise des futurs diplômés. Biologie des génomes Appréciation (A+, A, B ou C) : A L'effort de concertation mené à l'échelle du PRES «UniverSud» aboutit à la présentation par l'université de Versailles d un projet novateur, dont les objectifs pédagogiques originaux sont en accord avec les flux devenus modestes de chaque université partenaire. Ce projet fait le choix de privilégier l'apprentissage de la démarche scientifique pour mettre en œuvre une pratique expérimentale en recherche en Génomique/Microbiologie. L adossement «recherche» est important, avec l appui notable de plates-formes technologiques. La spécialisation en Génomique/Microbiologie est originale à l échelle nationale. La mutualisation est importante dans le cadre du PRES «UniverSud». Le souci d encadrement et de suivi des étudiants est à souligner. Les effectifs paraissent fragiles malgré le regroupement de deux mentions. Les taux d abandon et de réussite ne sont pas très positifs et le pourcentage de diplômés qui poursuivent en doctorat est limité. Aucune préparation spécifique pour une sortie professionnalisante n est proposée alors que bon nombre d étudiants suivent cette voie. Recommandations : Des co-habilitations (ou d autres solutions) pourraient être mises en place pour limiter les problèmes d effectifs. La concrétisation du projet de création d un site Web permettrait d augmenter la lisibilité et l attractivité. Une sortie professionnalisante appuyée par une étude de marché préalable pourrait être envisagée. La mise en place d une évaluation de la formation et des enseignements devrait être concrétisée par une analyse des données obtenues, susceptible de renforcer ou modifier le pilotage de la spécialité. Coordinateur d études dans le domaine de la santé Appréciation (A+, A, B ou C) : B Cette spécialité est innovante et répond à la nécessité de développer des formations académiques aux métiers de la recherche clinique et épidémiologique. La formation en alternance est particulièrement adaptée avec un contenu pédagogique en adéquation avec les objectifs. La participation de plusieurs composantes de l Université, en accord avec les nécessités de débouchés, est un gage d interdisciplinarité de la formation. 4

13 Aucun justificatif (courriers et/ou enquêtes) n est fourni pour justifier la demande de création. La formation n est pas appuyée par une équipe de recherche de l UFR «Droit et Sciences Politiques». L organisation en apprentissage ne tient pas compte des contraintes semestrielles du LMD. Les rôles de l équipe pédagogique ne sont pas précisés. Recommandations : Les dispositions concernant l organisation en apprentissage devraient être plus détaillées avec une prise en considération des contraintes du LMD. Les enquêtes et lettres de soutien de professionnels, éléments déterminants à la création de la spécialité, permettraient de mieux évaluer le potentiel de recrutement des futurs diplômés. L accompagnement de l étudiant-apprenti nécessite la mise en place d un dispositif adapté et minutieux. Les rôles de l équipe pédagogique devraient être précisés. Méthodologies des interventions en santé publique Appréciation (A+, A, B ou C) : B L Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines est l établissement porteur de cette spécialité. Il est regrettable que le dossier fourni par cet établissement soit si mal présenté alors que la présentation faite par l Université Paris 11, établissement co-habilité, permet d apprécier plus réellement la valeur de cette spécialité. La formation accueille en semestre n 3 des étudiants d origines variées. Le contenu pédagogique est en adéquation avec les objectifs scientifiques et les débouchés visés. Le dossier est incomplet et parfois confus (informations redondantes, rubriques renseignées a minima). La spécialité semble annoncée à la création dans le document de politique générale alors qu elle existe déjà au vu du dossier. La structure et le vocabulaire utilisé donnent parfois l impression d un schéma Maîtrise/DEA-DESS plutôt que celui d une formation de master. La formation repose sur les compétences d une seule équipe de recherche. La pertinence de la co-habilitation n est pas suffisamment explicite. Le taux de réussite est faible. Recommandations : Le dossier mériterait d être mieux structuré. Une relecture approfondie éviterait certaines redondances et plusieurs points pourraient être mieux argumentés, comme la co-habilitation avec l université Paris 11, l insertion professionnelle, la durée du stage, le rapport de stage (5 pages selon le document fourni). La possibilité d intégrer cette spécialité (après corrections) dans une autre mention de l université pourrait être envisagée. La composition et les rôles du comité pédagogique devraient être précisés. La fiche RNCP et l ADD devraient être mises à jour car l intitulé de la mention a changé. Matières premières naturelles cosmétiques Appréciation (A+, A, B ou C) : B La formation est originale, interdisciplinaire et fonctionne en alternance. Le secteur industriel de la filière Cosmétique est en expansion, tout particulièrement dans le domaine de la cosmétique naturelle. Le contexte local académique et industriel est favorable. Les enseignements sont cohérents avec les objectifs professionnels. 5

14 Cette nouvelle formation semble redondante avec une formation déjà opérationnelle au sein de l Université de Versailles et une formation similaire semble proposée à la création en master «Chimie». Dans l état, la formation paraît tubulaire. L organisation en apprentissage, bien que pertinente, n est pas suffisamment explicite. Recommandations : La cohérence de l offre globale de l Université de Versailles gagnerait à rassembler les différentes formations de ce domaine (Chimie/Biologie, c est à dire «Matières premières naturelles» et «Matières premières naturelles cosmétiques»), d autant que cette spécialité n a pas d UE mutualisée avec les autres. L organisation en apprentissage, favorable à l insertion professionnelle pourrait de facto (après quelques précisions) être étendue à un plus grand nombre d étudiants chimistes ou biologistes. Le potentiel de recrutement d étudiants issus de L3 «Chimie» ou «Biologie» mériterait d être précisé. Le rôle de l équipe pédagogique dans le pilotage de la formation devrait être mieux détaillé. Commentaires et recommandations L Université de Versailles propose un dossier résultant de la fusion de deux précédentes mentions. Malgré les potentiels des laboratoires de recherche et les partenariats, l effort patent de concertation et de réorganisation du dossier (qui est à souligner), le document fourni n apparaît pas optimal. La réorganisation de la mention autour des quatre spécialités «BIM», «A2I», «BG» et «CEDS» assurerait une meilleure lisibilité. Les spécialités «MPNC» et «MISP» pourraient être déplacées au sein de l offre de formation de l Université de Versailles. L ouverture internationale, avec l appui des laboratoires de recherche et de leurs collaborations, devrait faire l objet d une attention particulière. Le suivi de l insertion professionnelle pourrait être plus conséquent concernant la durée d accès et la localisation géographique à l emploi, les salaires et l évolution de l emploi Les évaluations, leur analyse et leur utilisation pourraient être plus conséquentes. La mise en place d un comité pédagogique proposée par la spécialité «A2I», avec des prérogatives clairement définies et adaptées à chaque formation, pourrait être étendue aux autres spécialités. L attractivité peut encore faire l objet d amendement, notamment par le biais de schémas récapitulatifs homogènes et simplifiés de la structure de la mention. 6

15 Evaluation des diplômes Masters Vague D ACADÉMIE : VERSAILLES Établissement : Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Demande n S Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Chimie Avis Aeres Appréciation (A+, A, B ou C) : A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) L offre de formation du master est largement diversifiée et donne accès à sept spécialités. Ce master propose un panel de formations aussi bien à finalité «recherche» (4 spécialités) que professionnelle (3 spécialités). L offre de formation est issue des domaines d expertises en recherche fondamentale des équipes de recherche qui participent à l accueil (stages, projets) et la formation par la recherche des étudiants. La mention s'appuie parfaitement sur l'environnement local. Les partenariats avec le monde professionnel sont bien mis en place dans les masters professionnels et sont très actifs. Les masters «recherche» disposent, quant à eux, de partenariats avec le monde professionnel pour les stages. La formation à la recherche est présente dans le master notamment au travers de stage et par le biais des enseignements dispensés par des chercheurs ou des enseignants-chercheurs. Les flux d'étudiants sont à surveiller pour chacune des spécialités. Ce master propose une formation très variée. La formation s'appuie sur des équipes de recherche de qualité. De nombreuses spécialités sont en co-habilitation au sein du PRES. La première année est commune pour cinq spécialités. L'absence de tronc commun en M2 tend à multiplier les enseignements. Les faibles flux d'étudiants sont à surveiller. Avis par spécialité Chimie et physico-chimie : des molécules aux biosystèmes Appréciation (A+, A, B ou C) : A+ Ce projet est élaboré en concertation avec l'ens Cachan et l'université d'evry Val d'essonne. Il vise à offrir une formation de haut niveau en chimie et physico-chimie, en insistant sur les interfaces avec la physique et la biologie. Trois parcours sont proposés : «Chimie bio-organique et bio inorganique». «Physicochimie : concepts et pratiques». «Chimie inorganique moléculaire et du matériau». Les débouchés visés concernent les métiers d'enseignants-chercheurs et de chercheurs des organismes publics ainsi que le métier d'enseignant du secondaire. Cette spécialité est une spécialité «recherche». 2

16 Cette formation s'adosse sur des laboratoires de recherche de grande qualité. Les étudiants effectuent un stage de dix-huit semaines en milieu professionnel. Cette spécialité pluridisciplinaire est de haut niveau et insiste sur les interfaces biologiques et physiques. Point faible : L'existence de trois parcours risque d'entraîner des flux très faibles pour chacun d'eux. Recommandation : Veiller au maintien des flux. Recherche et développement en synthèse, chimie pharmaceutique et produits naturels Appréciation (A+, A, B ou C) : A Cette spécialité vise à former des cadres, chercheurs ou experts pour l'enseignement supérieur, les grands organismes de recherche publics ainsi que l'industrie chimique et pharmaceutique. A l'issue de cette formation, les diplômés sont aptes à gérer un projet de recherche dans son ensemble depuis la conception des voies de synthèse à la détermination des structures obtenues. Cette mention est à vocation purement «recherche». Cette formation pluridisciplinaire de haut niveau conjugue théorie et pratique en synthèse organique et pharmaceutique. Les étudiants effectuent un stage de six mois en milieu professionnel. L'adéquation avec l'environnement recherche local est excellent. Le contenu des enseignements est disponible par voie électronique. Point faible : Les effectifs de la formation sont faibles. Recommandation : Veiller au maintien des effectifs. Chimie supramoléculaire et colloïdale (Master européen EMASCO- COSOM) Appréciation (A+, A, B ou C) : A Cette spécialité est proposée en co-habilitation avec l'instn (CEA) et en partenariat conventionné avec les Universités de Regensbourg et de Florence. Il s'agit d'une spécialité «recherche» qui offre une spécialisation dans le domaine de la chimie supramoléculaire et colloïdale alliée à une bonne connaissance de la physico-chimie des milieux complexes et des méthodes d analyse. La dimension européenne de la spécialité se traduit par l'obligation pour les étudiants d'obtenir dans une université étrangère au minimum un tiers des crédits nécessaires à l obtention du master. Les débouchés visés pour les diplômés concernent les postes d'ingénieurs en laboratoire de développement dans les secteurs d'activités très divers relevant de la spécialité. Ce master européen requiert quarante ECTS dans une université étrangère. La formation s'adosse sur d'excellentes équipes de recherche. L'ouverture à l'international est excellente. Les effectifs de la formation sont faibles. Le financement des études à l'étranger ne semble pas acquis dès le début de la formation. 3

17 Recommandation : Veiller au maintien des effectifs. Nanosciences Appréciation (A+, A, B ou C) : A Cette spécialité est proposée en co-habilitation avec l'ens de Cachan, SUPELEC, IOGS, l'ecole Polytechnique et l'ecole Centrale. Elle permet aux étudiants d'obtenir des compétences en nano-physique et nano-optique, physique et chimie des nanostructures, physico-chimie des surfaces, microscopie, imagerie, procédés de nano-fabrication, nanomatériaux et nano-biotechnologies. Les métiers visés par cette spécialité sont des métiers très fortement liés au domaine des nanosciences et des technologies émergentes aussi bien dans le secteur public que dans le secteur de la recherche. Cette formation est très complète sur le domaine des nanosciences. La spécialité s'appuie sur un nombre important de laboratoires de recherche reconnus. Un parcours international en langue anglaise est proposé. Point faible : L'existence de quatre parcours risque de diluer les effectifs. Recommandation : Veiller au maintien des effectifs. Chimie, physique des énergies décentralisées, embarquées et renouvelables Appréciation (A+, A, B ou C) : A Cette spécialité est une spécialité professionnelle en apprentissage qui forme des scientifiques aux nouvelles technologies de l'énergie réparties en trois filières : le photovoltaïque, les piles à combustibles et les accumulateurs. Les thématiques de la spécialité s'inscrivent dans les enjeux sociétaux très actuels des énergies non polluantes. La spécialité s'adosse sur un laboratoire de recherche coordonné avec le CEA. Des chercheurs et des industriels participent à la formation. Point faible : Les effectifs sont faibles. Recommandation : Veiller au maintien des effectifs. Formulation et évaluation sensorielle des industries des parfums, de la cosmétique et de l'aromatique alimentaire Appréciation (A+, A, B ou C) : A+ Cette spécialité est une spécialité professionnelle par apprentissage en alternance. Elle est proposée en cohabilitation avec l'institut Supérieur International du Parfum, de la Cosmétique et de l'aromatique alimentaire (ISIPCA). L'objectif est de former des cadres possédant une formation scientifique de haut niveau, une grande créativité dans le domaine de la formulation mais aussi des aptitudes à assumer de hauts niveaux de responsabilité et de décision. 4

18 Cette formation en alternance est basée sur l'apprentissage en partenariat avec les professionnels de la spécialité. Cette spécialité est pluridisciplinaire et conjugue théorie et pratique. La réalisation par les étudiants d'un projet professionnel basé sur la production et le lancement d'un produit constitue un réel plus dans leur formation. Matières premières naturelles en cosmétique Appréciation (A+, A, B ou C) : A Cette spécialité est une spécialité professionnelle par apprentissage en alternance, proposée en co-habilitation avec l'institut Supérieur International du Parfum, de la Cosmétique et de l'aromatique alimentaire (ISIPCA). Elle a pour objectif de former des responsables de projets en recherches avancées sur les matières premières et/ou extraits d origine naturelle, ainsi que des responsables «Recherche et Développement» sur les produits finis ou la production de la filière cosmétique tant au niveau national qu international. Cette formation professionnelle est proposée par l'apprentissage en alternance. Il s'agit d'une offre dans l'univers de la cosmétique avec une double compétence Chimie et Biologie. Point faible : Le risque de confusion avec la spécialité «Formulation et évaluation sensorielle des industries des parfums, de la cosmétique et de l'aromatique alimentaire» est réel. Recommandation : Un regroupement avec la spécialité «Formulation et évaluation sensorielle des industries des parfums, de la cosmétique et de l'aromatique alimentaire» devrait être envisagé. Commentaires et recommandations L'absence de tronc commun en M2 fait peser un risque sur certaines spécialités dont les flux d étudiants pourraient être trop faibles pour être maintenues. Une place plus importante devrait être donnée aux enseignements en anglais par l'intervention de spécialistes étrangers. Une mutualisation entre les spécialités «Formulation et évaluation sensorielle des industries des parfums, de la cosmétique et de l aromatique alimentaire» et «Matières premières naturelles en cosmétique» devrait être envisagée dans l avenir pour la partie «Cosmétique». Ceci permettrait de garantir des flux d étudiants suffisants. 5

19 Evaluation des diplômes Masters Vague D ACADÉMIE : VERSAILLES Établissement : Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Demande n S Domaine : Sciences et Technologies, Santé Mention : Sciences, Arts, Culture, Innovation, Multimédia Demande n S Domaine : Culture, Humanités et Sciences des Sociétés Mention : Sciences, Arts, Culture, Innovation, Multimédia Avis Aeres Appréciation (A+, A, B ou C) : B Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Les objectifs pédagogiques sont cohérents, bien articulés et en lien avec l environnement, universitaire d une part, social d autre part. Par contre, la part consacrée à des préoccupations plus en lien avec les sciences de l information et de la communication est réduite. L équipe pédagogique est composée d enseignants-chercheurs de multiples disciplines et de professionnels occupant des postes clés dans les domaines professionnels concernés. Il y a deux responsables déclarés, venant des sections 25 et 11 du CNU. Leurs travaux de recherche sont éloignés des spécialités et du positionnement du master. Il faut relever une faible implication pédagogique directe dans la formation, à la lecture des maquettes. Des écoles sont associées au master : il s agit de l Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Versailles et de l Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, mais ces liens ne sont pas détaillés. De même, des partenariats internationaux sont évoqués, mais gagneraient à être mieux mis en valeur dans le dossier. Des objectifs professionnels sont clairement annoncés. Les étudiants sont conduits, au cours de leur formation, à mener des actions qui les rattachent au monde professionnel concerné (organisation de manifestations par exemple) et il faut souligner une bonne implication des professionnels dans la formation, qui sera encore renforcée par la création prévue d un Conseil d orientation. Toutefois, les débouchés sont très larges et ne renvoient pas à des spécialisations clairement marquées surtout en deuxième année. La reprise de la liste des 21 métiers auxquels le Master déclare former les étudiants montre assez l éclatement des objectifs professionnels et les doutes que cet éclatement génère sur la claire identification par tous ces professionnels concernés de ce master : 2

20 Métiers : Gestionnaire d'établissement (public ou privé) scientifique et artistique, français ou étranger Consultant en communication des organisations Responsable de la communication institutionnelle Responsable de communication événementielle et de diffusion culturelle Consultant(e) en ingénierie culturelle Chargé(e) d organisation d événements culturels Chargé(e) de communication (entreprises privées, collectivités territoriales...) Management culturel Concepteur multimédia Concepteur de produit d e-formation Chargé(e) de production ou de diffusion Administrateur (trice) de festival/ d équipement culturel Directeur (trice) de manifestations culturelles Journaliste web et radio Journaliste scientifique Programmateur de spectacles Chargé(e) de web-communication (veille concurrentielle, marketing, développeur d audience) Animateur (trice) de l architecture et du patrimoine Régisseur et attaché (e) à la conservation du patrimoine Attaché(e) territorial de conservation du patrimoine Chef de projet patrimonial (collectivités locales) En ce qui concerne les effectifs, il est prévu une montée en puissance du nombre d étudiants en cours de contrat, pour atteindre en M1 avec 50 à 80 étudiants (en formation initiale). C est à la fois imprécis et c est sans doute trop large au regard des données ou des actions qui justifient ces prévisions. Le master est adossé à deux équipes de recherche principales (deux équipes d accueil), dont les centres d intérêt principaux sont éloignés des formations et à une dizaine d autres, encore moins directement concernées pour l'une des spécialités. En dépit de tous ces centres d adossement à la recherche, on peut s étonner qu il n y ait aucune reprise des travaux des sciences de la communication sur les thèmes forts du master (rapports arts-sciences, communication scientifique, muséologie ). Un recrutement d étudiants venant de formations variées. Une formation en Sciences humaines et sociales à destination des étudiants de Sciences exactes. Une formation qui intègre très bien les dimensions professionnalisantes avec un suivi de l insertion professionnelle. Un dispositif d enseignement bien structuré, riche et complet sur les aspects traités. Il manque des enseignements sur la conception des produits communicationnels et/ou médiatiques. De façon générale, la discipline attendue (71e) compte tenu des métiers à former apparaît faiblement représentée. La formation à la méthodologie de la recherche est assez faible dans les enseignements. Un séminaire est indiqué sans que l on sache l implication dans celui-ci (il paraît plutôt optionnel). L'adossement à la recherche manque de clarté. Il y a trop d équipes de recherche à l appui de la mention (deux principales et quinze autres indiquées), ce qui ne laisse pas présager d'une implication forte de celles-ci dans la formation. Une trop faible différenciation entre les deux spécialités («sciences, cultures, multimédia» et entre «arts, cultures et multimédia») dans les enseignements. Un panel de métiers visés qui apparaît peu réaliste et qui mériterait d'être plus soigneusement choisi. 3

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Médias, information et communication de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université Paul Cézanne

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Infectiologie : microbiologie, virologie, immunologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique fondamentale et appliquée de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education formation communication de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie, psychanalyse de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation appliquée de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine

Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Stratégie et économie d'entreprise de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication et organisation de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance et banque de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Licence Chimie et procédés

Licence Chimie et procédés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Chimie et procédés Université Joseph Fourier Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues et interculturalité de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues, cultures et communication de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Banque - Conseiller clientèle particulier de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des flux internationaux des PME/PMI - Achats, vente, négociation internationale de l Université du Littoral

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de la

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Arts plastiques de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestionnaire des déchets de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Marketing. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Marketing. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Marketing Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d'affaires en contrôle des bâtiments de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion des finances publiques de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion - Langue et sociétés espagnoles et hispano-américaines de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers du commerce industriel de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 10 Nanterre

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 10 Nanterre Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 10 Nanterre octobre 2008 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 10 Nanterre

Plus en détail

Master Histoire, philosophie et médiation des sciences

Master Histoire, philosophie et médiation des sciences Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Histoire, philosophie et médiation des sciences Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management et organisation de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Licence Economie-gestion

Licence Economie-gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie-gestion Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable de portefeuille client en cabinet d expertise comptable de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Concepteur et intégrateur web et mobiles de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

LICENCE Administration Economique et Sociale (AES)

LICENCE Administration Economique et Sociale (AES) LICENCE Administration Economique et Sociale (AES) Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Master mention Economie et Statistique

Master mention Economie et Statistique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master mention Economie et Statistique Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ)

Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ) Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'entreprise de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE LICENCE Biologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de diplôme

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du sport et société de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université de Caen Basse-Normandie

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université de Caen Basse-Normandie Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université de Caen Basse-Normandie juin 2008 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université de Caen Basse-Normandie

Plus en détail

MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS

MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : CHIMIE Spécialité : INGENIERIE

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière

Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-201 Section des Formations

Plus en détail

Master Droit international, européen et comparé

Master Droit international, européen et comparé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit international, européen et comparé Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Arts du spectacle - Cinéma de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle»

Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle» Section des Formations et des diplômes Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle» de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administrateur de parc informatique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES

MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES Mention : Arts Spécialité : Cinéma et audiovisuel, approches interculturelles du cinéma Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie - santé de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes Le

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université d Orléans

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université d Orléans Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université d Orléans juin 2008 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université d Orléans juin 2008 Habilitation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Banque et marché financier de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 2 Panthéon Assas

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 2 Panthéon Assas Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 2 Panthéon Assas octobre 2008 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 2 Panthéon

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Grenoble 2 Pierre Mendes France

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Grenoble 2 Pierre Mendes France Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Grenoble 2 Pierre Mendes France Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Lyon 3 Jean Moulin

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Lyon 3 Jean Moulin Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Lyon 3 Jean Moulin Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Lyon 3 Jean Moulin

Plus en détail