la norvège naturellement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "la norvège naturellement"

Transcription

1 la norvège naturellement

2 la norvège et la belgique... 2 vie politique... 4 économie recherche et enseignement supérieur A bien des égards, la Belgique sert aujourd hui de passerelle entre la Norvège et l Europe: dans le domaine politique grâce aux institutions européennes et de l OTAN; dans le domaine de l énergie grâce au terminal de gaz de Zeebruges. Les échanges entre nos deux pays ont depuis toujours été dépendants du voisinage commun avec la mer du Nord. la norvège et la belgique culture miniguide Photo couverture: Erik Jørgensen/www.visitnorway.com Publié par l Ambassade Royale de Norvège en Belgique Rédacteur: Andreas Mørkved Hellenes Imprimé par l imprimerie Jan Verhoeven N.V Printed on 100% recycled paper Ambassade Royale de Norvège Rue Archimède Bruxelles +32 (0) Jacques Brel définit dans son hommage à sa Belgique natale le littoral comme constituant les confins du pays: «Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague». D une perspective norvégienne, la mer du Nord n est nullement un terrain vague. Elle constitue plutôt une source abondante de richesses, l ossature de l économie norvégienne d antan comme de nos jours. Aujourd hui encore, les ressources naturelles issues de la mer comptent pour la vaste majorité des échanges belgo-norvégiens. Le poisson et les autres produits de la mer sont en demande constante chez les restaurateurs et dans les foyers belges. Dans le domaine de l énergie, le terminal de gaz de Zeebruges sert de hub pour les expor-tations de gaz vers d autres destinations européennes et fournit environ 30 % de la consommation de gaz en Belgique. La totalité du gaz passant par ce terminal se chiffre en effet à trois fois la consommation totale belge. La navigation commerciale norvégienne dispose, avec Anvers et Zeebruges, des ports importants pour ses transports internationaux. Ce n est point un hasard si la première église norvégienne des Marins fut construite à Anvers. Les états norvégien et belge maintiennent des relations historiques cordiales, et ces deux monarchies constitutionnelles furent parmi les premières démocraties modernes d Europe. Ces liens se manifestent par l amitié des familles royales, les rois Harald V et Albert II étant cousins. Nos deux pays sont aujourd hui alliés au sein de l OTAN, et partenaires dans le cadre de l accord sur l Espace économique européen. La Norvège et l UE entretiennent ainsi des rapports étroits, même si la Norvège ne fait pas partie de l Union européenne. La culture et les valeurs norvégiennes sont profondément ancrées dans la tradition européenne. L histoire politique, la position géographique et le commerce international créent des liens innombrables entre les Norvégiens et les États membres et leurs peuples. Par conséquent, la Belgique sert à bien des égards de tremplin entre la Norvège et l Europe. Habitants des confins du continent européen, les Norvégiens savent apprécier ces ports qui nous relient à l Europe. À présent, au moins 1500 Norvégiens vivent et travaillent en Belgique. Nous souhaitons, à travers cette brochure, présenter aux Belges et aux étrangers résidant en Belgique quelques impressions et réflexions sur la Norvège moderne. Elle saura, nous l espérons, aiguiser votre appétit de découverte et vous incitera à venir de l autre côté de la mer du Nord, afin d explorer notre pays et d établir de nouveaux contacts commerciaux, économiques et culturels. Niels Engelschiøn, Ambassadeur de Norvège en Belgique 2 3

3 vie politique La vie politique en Norvège La Norvège est une monarchie constitutionnelle dotée d un système de gouvernement démocratique et parlementaire. Sa Constitution ainsi que la création de son Assemblée nationale datent du 17 mai 1814, aujourd hui célébré comme la fête nationale du pays. Les principes de base de la Constitution, dite à l époque la plus libérale de l Europe, sont la souveraineté du peuple, la séparation des pouvoirs et le respect des Droits de l homme. Le peuple exerce son pouvoir législatif en élisant ses représentants à l Assemblée nationale norvégienne, le Storting. Le Gouvernement, issu du Storting et présidé par le Premier ministre, détient le pouvoir exécutif. D un point de vue formel, c est au Roi que revient le pouvoir de demander au parti majoritaire de former un gouvernement ou une coalition viable. Le gouvernement ministériel est une caractéristique du système norvégien, le ministre incarnant la direction politique du ministère dont il ou elle a la charge. L activité politique norvégienne s appuie sur un système de partis à plusieurs dimensions. La plus importante réside dans l opposition gauche-droite. À gauche de cet axe, on compte les partis d inspirationsocialiste,telsquelepartidelagauchesocialiste et le Parti travailliste norvégien; à droite, le Parti du progrès et le Parti conservateur, tandis que le Parti du centre, le Parti démocrate chrétien et le Parti libéral se situent au milieu de l échiquier politique. Le Parlement norvégien à Oslo. Photo: Petter Foss/MFA Norway Politique européenne La Norvège et l UE entretiennent des rapports étroits, même si la Norvège ne fait pas partie de l Union européenne. La Norvège a organisé à deux reprises, en 1972 et 1994, un référendum sur une éventuelle adhésion du pays à l UE. Les deux fois, une majorité des électeurs s est opposée au projet. Norway House à Bruxelles, qui abrite l Ambassade de Norvège en Belgique et la Mission de Norvège auprès de l Union Européenne, se trouve à deux pas du siège de la Commission Européenne. Le bâtiment a été entièrement rénové en Photo: Rune Bjåstad/Mission de Norvège auprès de l UE 4 5

4 Le Svalbard Global Seed Vault est une chambre forte souterraine sur l île norvégienne du Spitzberg destinée à conserver dans un lieu sécurisé des graines de toutes les cultures vivrières de la planète et ainsi de préserver la diversité génétique. Le gouvernement norvégien a financé la totalité du coût de la construction. Photo: Mari Tefre/Svalbard Global Seed Vault Les rapports entre l UE et la Norvège sont aujourd hui pour l essentiel régis par l Accord sur l Espace économique européen (EEE), entré en vigueur en La Norvège et les autres Etats signataires font, grâce à l Accord, partie du marché unique européen. Dans les domaines couverts, les entreprises et les ressortissants de Norvège ont par conséquent droit au même traitement que ceux de l UE. La Norvège met en œuvre une coopération complète avec l UE dans le domaine de la justice et de la politique intérieure. Au titre de la coopération de Schengen, elle fait partie d une zone exempte de contrôles frontaliers entre les Etats qui y participent. En revanche, ces Etats, y compris la Norvège, exercent un contrôle étroit sur les personnes et les marchandises en provenance de pays tiers. En outre, la Norvège coopère avec l UE dans les domaines tels que la justice et la politique intérieure, la politique extérieure, le changement climatique, la politique énergétique et la recherche et l enseignement supérieur. Le traité de l EEE comprend un objectif commun de réduction des inégalités sociales et économiques en Europe. A travers les dispositifs de financement de l EEE (transferts EEE), dont la contribution norvégienne compte pour 97 % du total, à savoir 1,8 milliards d euro pour la période , la Norvège contribue à réaliser cette ambition et à renforcer en outre la collaboration entre la Norvège et les pays bénéficiaires. Les transferts EEE soutiennent des projets d investissements et de développement dans les pays bénéficiaires dans des domaines comme le climat, l environnement, la santé et l enfance, la préservation du patrimoine culturel européen, la recherche et l éducation, les mesures Schengen et les mesures judiciaires, le dialogue social et le renforcement de la société civile. La politique internationale et les efforts en faveur de la paix et du développement La politique étrangère norvégienne est spécifiquement axée depuis longtemps sur la coopération internationale et sur la nécessité d œuvrer pour la paix et la stabilité à l échelle internationale. Membre fondateur de l ONU, de l OTAN et du Conseil de l Europe, elle a également contribué à la création de l OSCE en L ONU a toujours été une pièce maitresse de la participation internationale norvégienne, et le pays donne la priorité aux efforts qui visent à faire de l ONU une organisation forte et efficace, servant de clé de voûte dans le nouvel ordre mondial et dans le système international de sécurité. Cela se traduit concrètement par un soutien financier considérable à l ONU et à ses agences spécialisées à travers le budget d aide au développement qui totalise maintenant plus de 3 milliards d euros, soit 1 % du PIB en La Norvège décerne chaque année le prix Nobel de la paix, qui récompense «la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, àlaréunionetàlapropagationdesprogrèspourla paix» selon les volontés, définies par testament, d Alfred Nobel. Cela comprend la lutte pour la paix, les droits de l homme, l aide humanitaire, la liberté. Il a été attribué pour la première fois en

5 Une politique active dans la région du Grand Nord Le développement des régions les plus septentrio- nales(merdebarents,partienorddusoclecontinen- tal, Svalbard et Arctique) est dorénavant appelé à jouer un rôle majeur. Cette évolution inclura l exploration pétrolière, la biologie marine, la géologie de l Arctique, la gestion des ressources en poisson, la recherche climatique et l administration de ces régions de manière générale. La stratégie norvégienne dans le Grand Nord, très riche en matière de pêche et de ressources pétrolières, s inscrit sur le long terme. La poursuite et l approfondissement du dialogue avec ses voisins septentrionaux sur l avenir du Grand Nord est une priorité pour le pays. Ces questions sont débattues et traitées dans des organismes multilatéraux dont le Conseil arctique est le principal forum à coté de la coopération au sein du conseil de Barents. Politique environnementale La Norvège a pour ambition, sur le plan mondial, d occuper une place centrale en ce qui concerne les avancées dans les domaines de la technologie et de l environnement. Elle est consciente de la nécessité d œuvrer pour que l activité pétrolière n entre pas en conflit avec les impératifs de la protection environnementale. Le fait de miser sur l élaboration d une chaine de valeur du CO2 (stockage, captage, quotas de pollution, etc.) constitue un pas important dans cette direction. La Norvège renforcera également son soutien aux énergies renouvelables, à la lutte contre la déforestation, à la recherche sur l environnement et aux développements technologiques. Grand producteur d énergie, non seulement de gaz et de pétrole, mais aussi de sources d énergie renouvelable, 99 % de la consommation d électricité en Norvège est fournie par des sources hydro-électriques. 5 % de la production mondiale d hydroélectricité se trouve dans le pays, qui en est le sixième producteur du monde. L utilisation quasi-exclusive de l hydroélectricité permet à la Norvège d exploiter ses installations industrielles dans des conditions économiques et peu polluantes. Les variations extrêmes de la géographie et du climat constituent un potentiel énorme pour le développement d énergie renouvelable en Norvège. Parmi les nouvelles formes d énergie renouvelable que développe actuellement la Norvège, nous pouvons citer l énergie houlomotrice, l énergie éolienne, les pompes à chaleur ainsi que de nouvelles formes de bioénergie. Dans le cadre de son développement technologique pour une meilleure utilisation de l énergie renouvelable, la société Statoil dont l Etat norvégien est l actionnaire majoritaire a inauguré en 2009 la première éolienne offshore flottante au monde. L éolienne de démonstration Hywind utilise une technologie bien connue dans un nouvel environnement. Installée loin de la côte ouest du pays, là où les vents sont les plus puissants, cette éolienne a un diamètre de 80 m, une hauteur de 165 m (dont 100 sous la mer), avec une capacité de turbine de 2,3 MW. Le parc éolien de Kjøllefjord, situé au Finnmark dans le Grand Nord, a été mis en service en Il appartient à la société publique norvégienne Statkraft, le premier producteur européen d énergie renouvelable. Photo: Kristian Løksa/Statkraft 8 9

6 économie L utilisation des ressources naturelles L économie norvégienne a toujours été dépendante des abondantes ressources naturelles dont dispose le pays. La tradition de l exportation de bois, de poisson et de minerais remonte au Moyen Âge. Autour de 1900, la domestication des nombreuses chutes d eau du pays a ouvert la voie à des activités consommant beaucoup d électricité, comme les papeteries et les industries métallurgiques et chimiques. La mer joue un rôle capital dans l économie norvégienne. Le transport des matières premières a jeté les bases du rôle de grande nation maritime qui revient à la Norvège. Cette tradition du transport par mer, à son tour, a fourni le cadre dans lequel sont venues se développer les activités maritimes actuelles du pays: l exploitation du gaz et du pétrole, les industries de fabrication d équipements maritimes et la production de denrées alimentaires à base de produits de la mer. Secteur pétrolier Le secteur pétrolier occupe une place prépondérante dans l économie norvégienne, représentant un tiers des recettes de l Etat et créant des valeurs correspondant à un quart du produit national brut. Quelque personnes travaillent dans des entreprises liées à l exploitation du pétrole, et les répercussions de ce secteur sur d autres activités économiques sont conséquentes pour le pays. La Norvège est le troisième exportateur mondial de pétrole et de gaz, et elle fournit à la Belgique un tiers de sa consommation de gaz naturel. Le niveau d activité pétrolière en cours sur le territoire norvégien est très élevé, et poursuit en 2011 sa croissance à un niveau sans précédent grâce au gaz naturel. A ce jour, la production de gaz constitue 40 % du volume total de la production du secteur pétrolier norvégien, et les prévisions portant sur l exportation de gaz font état d une augmentation considérable dans les années à venir. Gestion de l argent pétrolier Le Fonds public de retraite - Etranger, souvent appelé le Fonds pétrolier, est l un des deux fonds souverains de la Norvège. Il est l un des principaux investisseurs au mondeavec1%delacapitalisationboursièremondiale. Les investissements en Europe, la Belgique incluse, représentent la majorité des investissements. Le fonds, qui date de 1996, reçoit l ensemble des rentrées d argent de la Norvège liées au pétrole. Il est géré par la Banque centrale norvégienne, mais une partie de cette gestion est déléguée à une cinquantaine de sociétés norvégiennes et étrangères. La politique de gestion est prudente avec un profil à la fois défensif et diversifié, limitant les participations à Vue nocturne de la plate-forme de Sleipner. Sleipner est un gisement de gaz naturel situé au centre de la mer du Nord, exploité par la société Statoil, dont l État norvégien détient la majorité des actions. Chaque année, un million de tonnes de CO2 sont enfouies dans le sous-sol marin, au lieu d être rejetées dans l atmosphère comme cela se pratique habituellement. C est le seul site mondial de stockage de CO2 dans un aquifère. Photo: Statoil 10 11

7 La route de l Atlantique, située sur l ouest du pays, a une vue sur la mer ouverte, où on peut voir les fjords et montagnes à proximité de la route. Elle a été nommée construction norvégienne du siècle en Photo: Rolf Jarle Ødegaard/Scanpix moins de 5 %. Le fonds obéit à des règles, formalisées en 2004, relativement strictes en termes d éthique et le rapport annuel, publié en anglais et en norvégien, est public. Produits de la mer La Norvège est le plus grand fournisseur de produits de la mer d Europe. Le saumon norvégien est un produit bien apprécié par les Belges, mais le cabillaud, le hareng, les coquilles St. Jacques, les crevettes et le crabe royal font également partie des fruits de mer norvégiens de bonne réputation. Informatique L industrie des technologies de l information et des télécommunications est également un fleuron de l économie norvégienne. Elle constitue désormais la seconde industrie onshore en termes de chiffres d affaires. Elle joue un rôle d une importance capitale en tant que fournisseur aux autres entreprises et au secteur public. Y participent des sociétés très variées, spécialisées dans des technologies novatrices du domaine des télécommunications, du matériel et des logiciels informatiques, de l électronique industrielle et des services de conseil d entreprise. Transport La Norvège possède l une des plus grandes flottes marchandes du monde malgré sa population de 4,9 millions d habitants, et sa flotte commerciale représente environ 10 % de la flotte mondiale. Les services de transport norvégiens comprennent des compagnies maritimes, de navigations, des groupeurs, des transporteurs de fret aérien ainsi que des sociétés de logistique. Les échanges avec l étranger La Norvège exporte plus de 40 % des biens et des services qu elle produit. Ses importations représentent un bon tiers du produit national brut. Les marchés les plus importants sont ceux des pays nordiques et le reste de l Europe, bien que certains produits, comme le pétrole, le gaz, les minerais et les produits de la pêche soient commercialisés avec succès dans l ensemble du monde. Les produits d exportation les plus importants sur le marché belge sont le pétrole, le gaz naturel, le papier, les produits minéraux, les médicaments et les produits pharmaceutiques. La Norvège importe de Belgique des textiles, des machines, des produits chimiques, des produits pharmaceutiques, du fer, de l acier et des véhicules. recherche et enseignement supérieur Avec huit universités, sept instituts universitaires norvégienne sont définis par le parlement sur proposition du gouvernement. Quatre domaines thématiques spécialisés, plus de trente écoles nationales supérieures, trois écoles nationales des beaux-arts et prioritaires en matière de recherche sont identifiés: plusieurs établissements privés d enseignement supérieur, la Norvège investit fortement dans le secteur de recherche marine et industrie maritime, et santé. énergie et environnement, poissons et fruits de mer, l innovation et de la recherche. Plus de étudiants sont aujourd hui inscrits En effet, depuis l année 2000, les investissements en dans les universités et écoles supérieures de Norvège, matière de recherche ont augmenté considérablement. la majorité étant des femmes. Les établissements d enseignement supérieur norvégiens, sont dans leur vaste En 2009, ils représentaient 1,8 % du PNB (la contribution privé étant à 43 % du total). L objectif à long terme majorité publics et donc gratuits, et ils sont ouverts est que les investissements en matière de recherche aux étudiants qualifiés du monde entier. Environ augmentent pour atteindre 3 % du PNB. Les grands étudiants de nationalité étrangère y sont axes de la politique de recherche actuellement inscrits. Une bonne maîtrise de l anglais 12 13

8 ou d une langue scandinave est exigée de tous les étudiants inscrits dans l enseignement supérieur norvégien. L internationalisation étant un objectif clé, une Les prix scientifiques La Norvège décerne régulièrement de grands prix scientifiques à des chercheurs du monde entier: culture grande partie des programmes dans les universités le prix Abel, décerné dans le domaine des mathéma- norvégiennes sont enseignés, surtout au niveau Mas- tiques, le prix Kavli dans les domaines de l astrophy- ter. La Norvège participe aussi à tous les programmes éducatifs de l Union européenne tels qu Erasmus, Socrates et Leonardo da Vinci. Certaines universités sique, des nanosciences et des neurosciences, et le prix Holberg, dans les domaines des arts et des humanités, du droit, des sciences sociales et de Musique La production musicale norvégienne ne s est pas arrê- (Enslaved, Satyricon, Dimmu Borgir), la Norvège reste un des pays de référence pour ce style musical. participent aussi aux masters Erasmus Mundus. la théologie. tée au succès international d A-ha dans les années 80. Elle est bien développée et ne cesse pas à surprendre La musique électronique est devenue un genre musical le monde avec ses nouveautés dans les genres comme dans lequel les artistes norvégiens ont remporté les plus le jazz, le folk, la musique électronique ou bien le grands succès. Elle est fortement inspirée par la «house métal. music» française. Tout a commencé avec Röyksopp, qui s est distingué par sa musique dynamique, mélodique et Au départ véritable «niche», le black métal s est chaleureuse. Mais la musique électronique norvégienne relevé pour devenir l un des styles musicaux les plus a bien plus à offrir; Diskjokke, Lindstrøm, Casiokids, connu hors des frontières du pays. Des premiers The Whitest Boy Alive et Bjørn Torske ont également groupes reconnus comme Mayhem, Dark Throne ou contribué à la vitalité de la scène électronique Immortal à ceux qui ont fait évoluer le genre d aujourd hui, tant en studio que sur scène. L Université du Svalbard (UNIS) à Longyearbyen, principale cité du Spitzberg. Elle accueille actuellement des étudiants d une vingtaine de pays dont de nombreux étudiants européens. Les bâtiments sont dessinés par les architectes Jarmund/Vigsnæs. Photo: Nils Petter Dale Øyafestivalen. Le plus grand festival de musique en plein air d Oslo, d une durée de cinq jours, est consacré au rock, notamment au rock indépendant. Organisé tous les ans dans le Parc médiéval (Middelalderparken), dans la partie la plus ancienne de la capitale, il rassemble un large éventail de musiciens du monde entier et des amateurs de musique de tous âges. Øya est aussi un festival pour la défense de l environnement, avec des produits 100 % bio et écologiques. Photo: Steffen Rikenberg/Øyafestivalen

9 La Norvège est aussi devenue une grande force sur la scène du jazz contemporain. De la musique des pionniers comme Jan Garbarek au jazz influencé par la musique électronique comme fait sa fille Anja Garbarek, le jazz norvégien ne cesse de se développer. Les musiciens de jazz norvégiens ont activement participé, au cours des cinquante dernières années, au renouveau et à l amélioration de la scène jazz internationale. Des artistes tels que Jan Garbarek, Nils Petter Molvær ou Bugge Wesseltoft sont devenus des personnalités de renom, qui ont contribué à la popularité du jazz norvégien. Grâce à de jeunes artistes talentueux tels que Tord Gustavsen, Silje Nergaard, Arve Henriksen, Supersilent ou Mathias Eick, la scène jazz semble promise à un avenir radieux. La musique classique doit beaucoup à l héritage du compositeur Edvard Grieg. Les orchestres philharmoniques d Oslo et de Bergen sont d excellents orchestres, et le pianiste Leif Ove Andsnes, le trompettiste Ole Edvard Antonsen et le Vertavo Quartet sont souvent vus à l étranger. Bruxelles est en fait la ville où Andsnes a donné le plus de concerts hors de Norvège. La musique folklorique norvégienne traditionnelle a été, et reste encore, un élément important de la scène musicale norvégienne. Elle s est transmise de génération en génération, et a donc subi une évolution et un renouveau constant. Nous vous invitons à découvrir Majorstuen et Valkyrien Allstars, deux groupes de jeunes artistes qui jouent de la musique folk d aujourd hui. Si vous êtes curieux des traditions musicales des Samis, intéressez-vous à Adjagas et à Mari Boine, connus pour avoir ajouté des éléments de rock et de jazz aux «yoiks» traditionnels (ou vice versa). Le pianiste Leif Ove Andsnes sur le mont Rosness, 1800 mêtres au-dessus du niveau de la mer. Photo: Anette Berentsen/NRK 16 17

10 Une littérature empathique et proche de nous Jean-Baptiste Coursaud, traducteur de littérature norvégienne L intérêt du monde francophone pour les lettres norvégiennes ne s est jamais démenti depuis la fin du XIXe siècle. À quoi cela tient-il? Peut-on du même coup dresser un portrait de la spécificité de cette littérature, que notamment James Joyce ou Walter Benjamin ont voulu lire dans le texte après avoir découvert Ibsen en traduction, apprenant ainsi le norvégien? Ou bien doit-on visiter la Norvège pour comprendre son âme littéraire et ensuite s interroger, comme l a fait le poète belge William Cliff: «pourquoi faut-il revenir à Bergen?» Le dramaturge Henrik Ibsen est non seulement passé à la postérité, mais reste l auteur norvégien découvert sous nos latitudes avec le plus d enthousiasme. Si pour les Norvégiens Peer Gynt demeure le personnage identificatoire par excellence; si pour les Chinois la Nora de Maison de poupée a incarné une réalité au point que féminisme se dit noraïsme en chinois; les Français ont toujours adulé Hedda Gabler, personnage-titre de «l une des pièces les plus jouées en français», ainsi que le rappelle le dramaturge et écrivain belge Jacques De Decker dans son ouvrage consacré à Ibsen. Le caractère moderne sinon visionnaire de l œuvre d Ibsen ne cesse de se révéler au fil de l Histoire; pour preuve la récente production franco-allemande par Thomas Ostermeier de John Gabriel Borkman, un banquier déchu dont la ruine financière évoque étonnamment la crise économique actuelle. Le théâtre norvégien contemporain connaît aujourd hui un engouement similaire en la personne de Jon Fosse, dramaturge écrivant en néo-norvégien dont l œuvre est la plus jouée actuellement en Europe. Traduit dans plus de quarante langues, grand lecteur de Beckett, Fosse s illustre par une écriture épurée que restitue une scénographie minimale où il donne à voir les affaires du couple, quand le désir brûlant mais morcelé va de pair avec une incommunicabilité destructrice. La Norvège a pour l heure offert trois Prix Nobel de littérature: Bjørnstjerne Bjørnson en 1908, tombé chez nous dans l oubli; Knut Hamsun en 1920, dont La faim reste le chef d œuvre; mais surtout Sigrid Undset en 1928, célèbre dans nos contrées francophones grâce à Kristin Lavransdatter. Cette trilogie se situe dans la droite ligne des sagas, des récits en prose sur les membres d une famille, d un village ou d une communauté dont le lecteur suit la destinée. Plus proche à nous, les récits d enfance de Lars Saabye Christensen évoquent l Oslo des années 60 rythmées par les tubes des Beatles Beatles, un roman générationnel publié en 1984 et dans lequel s identifie depuis chaque Norvégien, quel que soit l âge auquel il le découvre. Per Petterson se situe lui aussi dans cette tradition épique, lui qui a l art de dépeindre des figures de la classe ouvrière et de lever le voile sur la psyché norvégienne à travers des expériences traumatiques. Le bouleversement le plus marquant de l histoire du pays concerne bien sûr la mise en place puis la mise au rebut de la social-démocratie dont Roy Jacobsen a subtilement dépeint l histoire dans Les vainqueurs, un roman précieux traduit en néerlandais, mais pas encore en français. Comme lui, beaucoup d auteurs norvégiens se sont attachés à décrire le quotidien sinon des petits gens, en tout cas des gens ordinaires, ce qui explique aussi le succès Karl Ove Knausgård et Hanne Ørstavik représentent la génération des auteurs montés au devant de la scène littéraire scandinave dans les années Photos: Anders Hansson et Hans Fredrik Asbjørnsen 18 19

11 La Maison de la Littérature d Oslo est un espace intégralement dédié aux livres et à littérature installé en plein cœur de la capitale norvégienne. Y sont organisés débats, conférences et autres manifestations. Au rez-de-chaussée se trouve le restaurant Kafé Oslo. Elle met à la disposition des auteurs et intellectuels étrangers le premier appartement pour écrivains de Norvège. Photo: Wikimedia Commons international des polars scandinaves (citons Gunnar Staalesen, Jo Nesbø ou Karin Fossum): les héros ne sont pas extraordinaires, c est notre vie que nous lisons. À l autre bout de cet échiquier politique se situe l ancien communiste révolutionnaire Dag Solstad dont les romans récents, rappelant l imprécation d un Thomas Bernhard, voient des hommes ressasser leur «souffrance d être social» dans une société individualiste et «déculturée». Si la décennie 1990 voit la famille au centre des interrogations littéraires (Petterson, Ragnar Hovland, Hanne Ørstavik, Jonny Halberg), elle est aussi celle de la dérision truculente. Traduit dans presque trente langues, Naïf. Super. crée une sensation à plus d un titre. Avec ce roman post-féministe, Erlend Loe invente un archétype de personnages masculins loufoques dont la détresse existentielle est mise en sourdine par un ton absurde et des situations cocasses. Fortement influencé par l écrivain belge Jean-Philippe Toussaint, Erlend Loe a brouillé les frontières entre littérature pour adultes et littérature pour enfants puisque de nombreux romanciers norvégiens évoluent dans les deux genres et a remporté chez nous de très nombreux prix littéraires pour toute son œuvre. Plus récemment encore, Karl Ove Knausgård a émergé sur le devant de la scène littéraire, avec le monumental cycle de romans intitulé Mon combat (Min Kamp). Controversé de par son titre, sa forme et son contenu, le projet de Knausgård s est achevé en novembre 2011, avec le sixième tome de Mon combat, couronnant ce magnum opus de pages en total devenu phénomène éditorial avec plus de exemplaires vendus. L architecture et le design en Norvège Raf De Saeger, Professeur d architecture, Sint-Lucas Instituut voor Architectuur La Norvège est connue du grand public comme un pays sillonné de vallées et de fjords grandioses. Les touristes étrangers sont surtout émerveillés par des évocations indissociablement liées aux paysages norvégiens, la «cabane en rondins» et la «stavkirke», église médiévale en bois. Ces traditions très localisées ne suscitent pas la nostalgie, mais sont plutôt perçues comme des innovations respectueuses des acquisitions du passé. Au tournant du XXe siècle, alors que des métropoles européennes menaient de nombreuses expériences dans le style baptisé Art Nouveau, des villes comme Oslo et Trondheim voyaient aussi s ériger différentes œuvres majeures issues de ce nouveau mouvement architectonique. L Europe était perçue comme un immense creuset artistique et la Norvège y avait également conquis sa place. Une petite localité comme Ålesund fut en grande partie reconstruite en Art Nouveau après un incendie qui la ravagea presque entièrement en 1904, et ce, grâce à un soutien européen avant la lettre. Au sein du courant moderniste allant des années 1930 jusqu à la fin des années 1950, des architectes comme Arnstein Arneberg et Magnus Poulsson (l Hôtel de Ville à Oslo) et Arne Korsmo ont signé des monuments impressionnants. La Villa Stenersen de Korsmo est devenue un passage obligé pour les touristes à Oslo et peut être visitée sur rendez-vous avec la fondation Norsk Form

12 L architecture continue toutefois à revendiquer elle aussi un chapitre à part autour de l œuvre de Sverre Fehn ( ). Ce Norvégien peut se prévaloir de plus d un demi-siècle de réalisations marquantes allant du pavillon norvégien de l Expo 58 à Bruxelles au musée de l architecture à Oslo terminé en Son œuvre, où tradition et innovation vont de pair, lui a valu de recevoir en 1997 le prix Pritzker, considéré comme le prix Nobel de l architecture. Un bon nombre de jeunes architectes norvégiens ont signé au cours des deux dernières décennies des réalisations internationales tout en continuant à mettre en chantier des projets dans leur propre pays. Le bureau d architecture Snøhetta en est une parfaite illustration. Son palmarès impressionnant inclut la construction de la bibliothèque de la ville d Alexandrie en Égypte (2002) et le superbe opéra d Oslo (2008). Ce dernier édifice est aujourd hui considéré dans le monde entier comme un exemple de la manière dont un programme de construction complexe et universel peut s intégrer à un cadre spécifique en en respectant les conditions. Le projet de Reiulf Ramstad Architects à Trollstigen. D envergure modeste mais très remarqués, divers projets architecturaux ont vu le jour le long des routes nationales dites touristiques en Norvège. Le projet global des routes touristiques a pour ambition de mieux appréhender ces lieux d exception, en mettant l accent sur une autre forme d approche de la nature, lors des haltes qui s imposent durant en voyage en voiture. Photo: Reiulf Ramstad Architects Un exemple par excellence du soin apporté aux détails architectoniques et le dialogue avec le paysage est l exposition «DÉTOUR». Celle-ci propose un parcours de quelques 1800 km à travers la Norvège, en mettant en exergue de petites installations réalisées sur des aires de repos, des points de vue panoramiques ou audessus de petits cours d eau. Ce ne sont que quelques illustrations de concepts sans prétention mais au grand pouvoir évocateur, qui font pénétrer le voyageur en lui-même au sein du monde architectural créé et l incite à jeter un regard émerveillé sur ce qui l entoure. Différentes dimensions sociales ont acquis une 22 23

13 place particulière au sein de l urbanisme, de l architecture et du design, conférant à la Norvège une position unique sur la scène internationale et dans le débat sur le développement durable, l écologie et l attention apportée à l individu et à son cadre de vie. Tourisme en Norvège La Norvège est un pays très long qui s étend vers le nord bien au-delà du Cercle polaire. Si vous la tournez à l envers, du nord au sud, elle traversera l Europe jusqu à la Méditerranée. Cette ampleur des distances est le gage d une variété spectaculaire de paysages ainsi que de gens et de mode de vie. La côte norvégienne peut attirer avec ses fjords et ses communautés de pêche. Plus de 95 % de la terre norvégienne n est pas cultivée. Avec ses nombreux plateaux et chaînes de montagnes, la Norvège offre ainsi de très bonnes conditions pour les activités de plein air. La vie citadine que vous trouvez à Oslo est très différente de celle d une ville côtière de l'atlantique. Vous pouvez faire une randonnée de ski de fond le jour, et choisir parmi cinq restaurants Michelin le soir. La capitale norvégienne connaît actuellement une transformation urbaine d une intensité sans pareil dans son histoire, avec une nouvelle politique architecturale qui revitalise les quartiers fanés d une capitale en plein essor, comme le témoigne le nouvel Opéra du cabinet Snøhetta. Pour les informations touristiques, veuillez contacter: Office National du Tourisme de Norvège Tél. +33 (0) ou L Opéra d Oslo a été dessiné par les architectes du cabinet norvégien Snøhetta, créateur également de la Bibliotheca Alexandrina et le Mémorial du 11 septembre de Ground Zero à New York. Photo: Erik Berg/ L Opera National Norvégien 24 25

14 Nom officiel Royaume de Norvège Forme de gouvernement Monarchie constitutionnelle Démocratie parlementaire Maison royale Harald V, Roi de Norvège Sonja, Reine de Norvège Haakon, Prince héritier de Norvège Mette-Marit, Princesse héritière de Norvège Ingrid Alexandra, Princesse de Norvège Sverre Magnus, Prince de Norvège Capitale Oslo ( habitants) Population habitants 16 habitants per km 2 de terres En Norvège vivent un peuple premier, les Samis, et cinq minorités nationales. Les minorités nationales sont des groupes dont les attaches norvégiennes sont anciennes. Superficie km 2 Langues officielles Norvégien (bokmål et nynorsk), Sami (équivalent au norvégien dans certaines communes du Troms, du Finnmark, du Nordland et du Nord-Trøndelag) Religion Chrétienne protestante Unité monétaire La couronne norvégienne, NOK 1EUR=NOK7,81enjanvier2011 PNB NOK millions Par habitant: NOK La plate-forme de Stegastein, construite par les architectes Tommie Wilhelmsen et Todd Saunders, offre une vue spectaculaire sur l Aurlandsfjord et les montagnes environnantes. Le point de vue se trouve sur la route de montagne Aurlandsvegen, à 650 mètres d altitude. Cette route fait partie des routes touristiques nationales de Norvège. Photo: Knut Bry/tinagent.no Les chiffres datent du 1er janvier Pour en savoir plus, visitez le site l Office central des statistiques:

15

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

Sur la voie du développement pétrolier. Rapport sur la consultation publique sur la stratégie pétrolière et gazière pour les TNO

Sur la voie du développement pétrolier. Rapport sur la consultation publique sur la stratégie pétrolière et gazière pour les TNO Sur la voie du développement pétrolier Rapport sur la consultation publique sur la stratégie pétrolière et gazière pour les TNO Septembre 2015 To request this complete document in French please call the

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur ACTIVITES ECONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Les Français et la mer : perceptions et attachements Analyse socio-économique générale A RETENIR Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012 Pour réaliser ses ambitions, notre ville s est dotée d un positionnement porteur et d une identité puissante et évocatrice. Ce document présente les fondements de notre marque, qui servira de tremplin

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

Chiffres. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé. Evolution membres-assurés (sociétaires)

Chiffres. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé. Evolution membres-assurés (sociétaires) Chiffres 29 a s s u r a n c e s Evolution membres-assurés (sociétaires) 3 25 2 15 1 5 24 25 26 27 28 29 11.873 13.39 14.3 15.712 19.727 21.486 24.47 3.754 Depuis, le nombre de sociétaires a augmenté de

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR DOSSIER DE PRESSE LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR PROXIMITE, SERVICE, TECHNOLOGIE Contacts Presse : Sophie ORIVEL : 06 32 10 69 71 Julie SORIEUL : 06 32 14 53 37 presse@asvoyages.fr

Plus en détail

J aimerais donc rappeler pour commencer comment les Français prennent toute leur part à cette belle performance.

J aimerais donc rappeler pour commencer comment les Français prennent toute leur part à cette belle performance. 1 Eléments d intervention de l Ambassadeur de France au Luxembourg Paris, le 25 septembre 2015 [Formule d appel / Remerciements à l Ambassadeur du Luxembourg Paul Dühr ainsi qu à Laurence Sdika] La France

Plus en détail

Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture. Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture

Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture. Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture Conseils sur la mise en œuvre locale de l Agenda 21 de la culture Document approuvé

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LES ACTIVITÉS DE L UNION EUROPÉENNE EN APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES Ce projet est

Plus en détail

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS GUIDE DE COMMUNICATION LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS l'école des loisirs. Illustration extraite de «C'est moi le plus beau» de Mario Ramos SOMMAIRE L INSTITUT FRANÇAIS ET L ÉCOLE DES LOISIRS...3

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale Structure du dossier de candidature Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015 Tourisme & Gastronomie locale 1. ÉLIGIBILITÉ DANS CE DOSSIER, JE Démontre en quelques lignes au jury que ma destination

Plus en détail

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus Séminaire inaugural AUF Bureau Maghreb, Rabat, 25 26 juin 2012 Philippe Ruffio, Agence

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE Politique d utilisation et de promotion du chrysotile L histoire de la ville de Thetford Mines tient ses origines de l exploitation minière, et continue

Plus en détail

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE Discours de Madame Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Tanger le 28 juin 2010 Projet Marocain d Energie Eolienne.

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Le Plan Nord. Faire le Nord ensemble Le chantier d une génération

Le Plan Nord. Faire le Nord ensemble Le chantier d une génération Le Plan Nord Faire le Nord ensemble Le chantier d une génération Colloque 2012 Association québécoise de la production d énergie renouvelable 16 février 2012 2 au nord du 49 e parallèle 72 % de la superficie

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Par David Goldstein, président directeur général de l AITC 2 Association

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE

PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE PAVILLON LE CORBUSIER CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS LA FONDATION SUISSE, UN MANIFESTE DE STYLE INTERNATIONAL

Plus en détail

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS ideol en chiffres Société anonyme créée en 2010 et basée à La Ciotat (13) 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 1SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Dossier de presse. Imprimé sur du papier Double A. www.doubleapaper.fr

Dossier de presse. Imprimé sur du papier Double A. www.doubleapaper.fr Dossier de presse 2013 Imprimé sur du papier Double A Présentation de Double A La marque de papier Double A est fabriquée par Double A (1991) Public Company Limited, l'un des fabricants de pâte et de papier

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE IMPLANTEZ VOS BUREAUX AU SEIN DE LA PREMIÈRE PLATEFORME SINO-EUROPÉENNE EUROSITY, UNE PLATEFORME INTÉGRÉE SINO-EUROPÉENNE UNIQUE EuroSity est une plate-forme de coopération

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France)

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France) es plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Un des plus grands groupes financiers européens en France Au service des Particuliers et des Entreprises 1836-2012 : plus de 175 ans d expertise

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE. Éveil - Formation historique et géographique. Livret 7 Mercredi 22 juin

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE. Éveil - Formation historique et géographique. Livret 7 Mercredi 22 juin ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE Éveil - Formation historique et géographique CEB2011 Livret 7 Mercredi 22 juin Prénom :... Nom :... N :...... /50 Ministère de la Communauté française Administration générale de

Plus en détail

Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne.

Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne. Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne. En janvier 2009, la Commission européenne a publié sa «Communication Copenhague». Ce texte

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux SOCOFE et FLUXYS ou la stratégie des réseaux Au centre de l Europe, la Belgique s affirme comme une véritable plaque tournante du gaz naturel. Le pays est dépourvu de cette précieuse ressource naturelle.

Plus en détail

Comprendre Macao 13. Données et tendances de l économie... 27

Comprendre Macao 13. Données et tendances de l économie... 27 Sommaire Préface.......................................................................... 5 Remerciements.............................................................. 7 Comprendre Macao 13 Repères essentiels........................................................

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100

ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100 SOMMAIRE ENJEUX ET CONTEXTE 4 ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100 ACCOMPAGNER ET STRUCTURER LA FILIERE

Plus en détail

Une longue tradition de rendement solide

Une longue tradition de rendement solide Une longue tradition de rendement solide La Financière Sun Life offre depuis longtemps de l assurance-vie avec participation. Nous avons su que ce produit était important pour les clients depuis le premier

Plus en détail

La séance photo à 8,50 Euros? Analyse du marché des séances photo des photographes professionnels

La séance photo à 8,50 Euros? Analyse du marché des séances photo des photographes professionnels La séance photo à 8,50 Euros? Analyse du marché des séances photo des photographes professionnels XXLPIX Mars 2013 Une séance photo à 8,50 Euro? À propos de cette étude de marché XXLPIX GmbH teste régulièrement

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Neuhauser, leader européen en boulangerie et viennoiserie. Créateur de traditions

Neuhauser, leader européen en boulangerie et viennoiserie. Créateur de traditions Neuhauser, leader européen en boulangerie et viennoiserie. Créateur de traditions Neuhauser, un esprit de famille Tout petit déjà, Alfred Neuhauser affiche une vocation bien déterminée! Neuhauser est une

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Le Musée de la Banque nationale de Belgique

Le Musée de la Banque nationale de Belgique Chapitre Le Musée de la Banque nationale de Belgique Le Musée se veut ouvert au plus grand nombre. Il s intègre dans la politique de communication de la Banque nationale, tournée vers le grand public et

Plus en détail

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة Royaume du Maroc --- Chef du Gouvernement --- Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement. économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux

Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement. économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux services sont offerts dans notre région par Développement Économique

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

LIENS DE LA VISITE AVEC LES PROGRAMMES

LIENS DE LA VISITE AVEC LES PROGRAMMES LIENS DE LA VISITE AVEC LES PROGRAMMES Contexte : Il est important de pouvoir justifier la visite professionnelle au point de vue pédagogique. Il existe de nombreuses transversalités entre la visite dans

Plus en détail

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à :

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à : [ 257] [258] L Investissement Le Soudan a beaucoup d avantages qui attirent l investissement étranger. Le Soudan est classifié comme numéro deux des pays les plus attrayants pour l investissement en Afrique

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion?

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? Mercredi 27 mars 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur,

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent OPTIMAXMD Assurance vie permanente avec participation Faites fructifier votre argent VOUS AVEZ BESOIN D ASSURANCE Tout le monde a besoin d assurance, mais le monde de l assurance peut paraître très complexe

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Apprendre pour le travail, la citoyenneté et la durabilité DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Suggestions à l UNESCO pour la planification d actions en matière

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Algérie Université A-Mira-Bejaia, Algérie La société de l information dans le monde: Etat des lieux et perspectives Introduction L avènement des nouvelles technologies

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie

Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie Développement durable des ressouces naturelles et de l énergie Les Premières Nations font partie intégrante de l avenir des ressources naturelles

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Voyage d Etude Développement Durable en Suède

Voyage d Etude Développement Durable en Suède Voyage d Etude Développement Durable en Suède Du 26 au 29 Mai 2010 Mercredi 26 mai Voyage en avion: départ de Nice vers Göteborg Jeudi 27 mai A partir de 9h: Business Case Kinnarps - Accueil au Siège,

Plus en détail

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?»

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» CONFERENCE-DEBAT «QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» MOT D INTRODUCTION DE M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL

Plus en détail