Bulletin publié par l Association des directeurs Volume 22 No 1 février 2008 et directrices d établissement d enseignement retraités

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bulletin publié par l Association des directeurs Volume 22 No 1 février 2008 et directrices d établissement d enseignement retraités"

Transcription

1 Mot du président Le bénévolat est une des valeurs de base de notre société. Plusieurs membres de l AQDER le pratiquent et actualisent ainsi notre devise, «S unir pour s entraider». Que ce soit au niveau de la jeunesse, jeunes en difficulté ou support aux handicapés, au niveau de la communauté ou encore auprès de leurs pairs comme aidants naturels, les retraités répondent de leur présence. Durant plusieurs années, nos sociétés ont évolué dans un contexte qui ne valorisait pas toujours l action bénévole comme valeur importante de la vie communautaire. Le bénévolat nous fait redécouvrir, ensemble, ses vertus et ses bienfaits sur le tissu social ainsi que sur nos propres valeurs. Une association comme la nôtre permet de participer au mieux-être des autres et contribue à procurer une vie meilleure à ceux et celles que l on aide, et ce dans un climat de fraternité humaine. «S unir pour s entraider» s applique non seulement à nos membres mais aussi aux personnes qui nous entourent. Bravo à tous ceux et celles qui, chacun à leur manière, mettent en pratique notre devise. Cordiales salutations, Jean-Paul Sarrazin, président NOUVELLES Bulletin publié par l Association des directeurs Volume 22 No 1 février 2008 et directrices d établissement d enseignement retraités SOMMAIRE Message du Président 1 Les dossiers en marche 2 Cheminement du dossier des assurances 3 Affaires économiques - Rencontre annuelle 4 Avis d élection - Voyage 5 Projet de loi no 52 - Reconnaissance - Noël 2007 Capitale 6 Changement d assureur - 90e anniversaire - Prix Dollard-Morin 7 Publicité de La Capitale 8 1

2 LES DOSSIERS EN MARCHE DANS VOTRE ASSOCIATION Principales décisions du conseil d administration Par Alain Guilbert, directeur général Réunions du 12 décembre 2007 et du 22 janvier 2008 Projet de loi 52 sur le retour au travail des retraités Le président, Monsieur Jean-Paul Sarrazin, dépose une copie du document «Amendements au projet de loi no 52», loi modifiant diverses dispositions législatives concernant le retour au travail des retraités. Le président fait un résumé de ce projet dans les pages qui suivent. Police d assurance collective no Vous avez reçu votre brochure concernant la nouvelle police d assurance collective no Même si formulée dans un langage quelque peu différent de celle de la SSQ, la nouvelle entente contient les mêmes protections. Un document d information permettant de comparer différents programmes d assurance collective sera déposé aux présidents. Les programmes des associations suivantes apparaissent sur le document : Association des cadres retraités de l enseignement du Québec (ACREQ), Association des retraités de l enseignement du Québec (AREQ) et AQDER. Considérant que quelques personnes semblaient inconfortables avec le numéro des premiers certificats émis en décembre par l Industrielle Alliance, de nouveaux certificats avec numéro neutre ont été produits pour tous les assurés. Ils ont été envoyés à tous les assurés de l AQDER. Après quelques vérifications d usage, la signature de la nouvelle police no a été officialisée par les deux parties pour les trois prochaines années. Police d assurance vie À la demande du conseil d administration, des négociations ont été effectuées entre notre courtier, monsieur Éric Levert, et la compagnie La Capitale pour le renouvellement du contrat de l assurance vie qui rejoint plusieurs de nos membres. Ces négociations ont été très satisfaisantes. Sur la recommandation de notre courtier, le conseil a renouvelé le contrat avec La Capitale au même taux pour les deux prochaines années. Assurance auto habitation Le programme de l assurance auto habitation se poursuit également avec La Capitale. D intéressantes économies peuvent être disponibles pour les membres de l AQDER. Cette assurance optionnelle atteint un taux de pénétration de 38 % de nos membres et elle rapporte à l AQDER une commandite importante pour le journal AQDER Nouvelles et pour la rencontre annuelle. Politique de gouvernance de l AQDER Le conseil a adopté une politique de gouvernance qui vient définir les rôles et responsabilités des personnes et instances de l organisme, pour un fonctionnement harmonieux de notre association. Elle est inspirée du livre «La Gouvernance stratégique d un organisme sans but lucratif». Ouverture aux autres associations Quelques communications ont eu lieu entre l AQDER, l Association des cadres retraités de l enseignement du Québec (ACREQ) et l Association des cadres des collèges du Québec (ACCQ). Un rapprochement est-il possible avec l AQPDE, section Québec, et l ADERM, section Montréal. Un sous-comité de l AQDER s est penché sur les avantages et inconvénients possibles d un tel rapprochement. Des facettes légales doivent être analysées en regard de la législature actuelle. Le conseil est ouvert aux échanges mais il attend des demandes officielles de ces organismes avant de prendre position. Réflexion sur le mentorat Faisant suite au plan d action de l AQDER, le conseil a amorcé une réflexion sur le mentorat. Une définition vient clarifier les termes mentorat, coaching, consultation. Deux volets sont suggérés pour une implication possible des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités qui pourraient être intéressés : 1.mentorat auprès des directeurs actifs de sa région; 2.mentorat auprès des jeunes entrepreneurs de sa communauté. Le dossier sera présenté à la FQDE pour connaître leur vision. À suivre. Ordre de la reconnaissance Le conseil revoit l échéancier suggéré pour la présentation de candidats qui pourraient être honorés lors de l assemblée générale annuelle du 12 juin 2008, à Joliette. Il fera appel au conseil des présidents du 27 mars pour la suggestion de candidats. Rencontre annuelle 2008 En cohérence avec le plan d action , la rencontre annuelle 2008 viendra bonifier l assemblée générale annuelle d activités culturelles, sportives et d enrichissement. Elle se veut aussi un moyen privilégié pour raffermir le sentiment d appartenance des membres. Le programme sera moins élaboré que celui des congrès antérieurs mais tout aussi stimulant pour les participants. Budget prévisionnel des trois prochaines années et orientations Le conseil se penche sur un document de réflexion portant sur les orientations de l AQDER pour les trois prochaines années et les impacts budgétaires possibles. Ces orientations sont en lien direct avec la mission de l AQDER qui est de FAVORISER LE MIEUX ÊTRE DES MEMBRES. La réflexion se poursuivra au conseil des présidents qui sera consulté sur un mieux devenir, voire une vision de développement à long terme de notre association et sur les attentes des membres de la base envers l AQDER. 2

3 CHEMINEMENT DU DOSSIER DES ASSURANCES L un des dossiers majeurs de l AQDER est sans aucun doute celui de nos assurances collectives. À l instar de l AREQ, du Conseil du Trésor et de quelques autres organismes, nous avons le privilège de pouvoir négocier nousmêmes avec un assureur les conditions de nos régimes d assurance maladie et vie. Tout en étant sous sa responsabilité immédiate, le CA de l AQDER a mis en place, depuis plusieurs années, un Comité des assurances pour suivre le dossier, en étudier les implications et lui faire des recommandations appropriées aux moments stratégiques. Le mandat de ce comité est entre autres de «valider, en terme de qualité/prix, si les couvertures et les garanties actuelles du contrat collectif en assurance maladie et vie répondent aux attentes des membres». Ce comité se réunit environ 5 fois par année. À chaque réunion, il fait le point sur le suivi du contrat d assurance et analyse trimestriellement le rapport d expérience soumis par la compagnie. Nous retrouvons dans ce rapport le bilan trimestriel des primes versées par les membres et les montants des prestations versées aux membres par la compagnie tant en médicaments qu en soins complémentaires et en assurance voyage. Il est donc aisé de suivre le cheminement du dossier, de voir les variations positives ou négatives des réclamations des membres et de prévoir les surplus ou les pertes éventuelles à la fin de chaque année contractuelle. Et de constater en passant l impact majeur de l augmentation du coût des médicaments. L année qui précède le renouvellement de la police d assurance, le comité procède à une analyse plus exhaustive des coûts inhérents rattachés aux couvertures offertes et fait des recommandations en ce sens au CA. Comme on le sait par ailleurs, nous avons avec notre assureur une police d assurance à ristourne. Ce qui signifie que si nous avons un surplus à la fin de l année, des primes sur les prestations versées, ce surplus appartient aux membres. Mais, s il y a déficit, ce déficit est à combler par les membres l année suivante. Le surplus accumulé, s il y a lieu, n appartient pas à la compagnie mais bien aux membres et permet ainsi une possible diminution les primes pour la ou les années suivantes. L important est donc de négocier le plus étroitement possible avec la compagnie les frais d administration et les frais d obtention de l assurance voyage. Ainsi, en juin 2007, après étude du dossier, le comité en venait à la conclusion que les frais de rétention ou d administration et les frais reliés à l assurance voyage était trop élevés. Il a donc fait une recommandation au CA de négocier à la baisse ces frais avec la SSQ.. Au mois d août suivant, la proposition de la SSQ était plutôt d augmenter ces frais. Devant ce fait et dans le sens de la recommandation du comité, le CA décidait d aller en soumission publique. Au début d octobre, le dépôt des soumissions fut étudié par le comité qui recommanda au CA le choix d un assureur pour le prochain contrat. Le CA consulta ensuite, à la mi-octobre, le Conseil des Présidents sur le choix de cet assureur. Après acceptation largement majoritaire des membres du Conseil, le CA décida de choisir comme nouvel assureur L Industrielle Alliance: des économies appréciables de plus de 3 % sur les frais actuels de rétention et d assurance voyage et la garantie que ces frais seront fixes pour les trois prochaines années. Pour de plus amples informations concernant les frais et le montant de nos primes actuelles et futures, je vous invite à lire l article de M. Éric Levert. La décision d aller en soumission et, éventuellement, de changer d assureur n est jamais facile à prendre pour les membres du CA. Mais c est là notre responsabilité si nous voulons offrir à nos membres, en assurance maladie et vie, les meilleures garanties au meilleur coût possible. Et cette décision, nous l avons prise en sachant que cela pourrait peut-être insécuriser certains de nos membres, surtout ceux qui s accordent un long séjour à l extérieur du pays. Un contrat conforme. Des frais d administration diminués. Une prime qui s ajuste selon les prestations versées aux membres. En tant que répondant du dossier auprès du Comité des assurances, je voudrais remercier les membres de ce comité qui ont effectué un travail plus que productif, mais souvent caché, et qui continueront à le faire dans l avenir : M. Antonio Lavigne (section Laurentides) Mme Denise Desjardins Labelle (section Outaouais) Mme Ginette Pépin, présidente (présidente de la section Estrie) M. René Desjarlais, président (section Montréal mandat terminé en juillet 2007) M. Robert Mercier (section Affluents) M. Ronald Aubin (section Laval mandat terminé en juillet 2007). Merci également à M. Jean-Paul Sarrazin, président et à M. Alain Guilbert, directeur général, qui participent d office au comité et à M. Éric Levert, courtier, qui à l occasion participe sur demande comme expert conseil. Maurice Bouchard Vice-président CONVENTION DE LA POSTE-PUBLICATIONS NO RETOURNER TOUTE CORRESPONDANCE NE POUVANT ÊTRE LIVRÉE À L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES DIRECTEURS ET DIRECTRICES D ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT RETRAITÉS 7855, BOUL. L.-H.-LAFONTAINE, BUREAU 100 MONTRÉAL, QUÉBEC H1K 4E4 COURRIEL 3

4 AFFAIRES ÉCONOMIQUES Rappels Dans les prochaines semaines chacun d entre nous fera parvenir ses déclarations de revenu tant au fédéral qu au provincial. À cette fin nous vous rappelons que de nouvelles mesures fiscales s appliqueront pour la déclaration de revenu Les deux principales nouveautés annon cées depuis plusieurs mois concernent : - le fractionnement du revenu de rentes entre conjoints ; la mesure est disponible autant au fédéral qu au provincial ; - le remboursement du crédit d impôt pour le maintien à domicile en faveur des citoyens âgés de 70 ans et plus ; au provincial seulement. Ces 2 aspects ont été présentés dans leurs grandes lignes dans le numéro 1 volume 21 de l AQDER NOUVELLES. Frais médicaux N oubliez pas! Votre contribution à l assurance maladie, médicaments et voyage de même que la franchise et la co-assurance font partie de la liste des frais médicaux qui donnent droit au montant pour les frais médicaux ainsi qu au crédit d impôt remboursable pour frais médicaux. Nouveauté: crédit d impôt pour relève bénévole En février 2007, le ministre des Finances de l époque, monsieur Audet, a intégré une annexe à la présentation de son budget Cette annexe s intitulait Stratégie d action en faveur des aînés et elle comprenait une nouvelle mesure fiscale soit un crédit d impôt remboursable. En mai de la même année, la nouvelle ministre des Finances, madame Monique Jérôme Forget a maintenu l initiative de son prédécesseur. Quelles sont les conditions pour obtenir ce crédit? Des informations obtenues récemment précisent les conditions d obtention de la mesure fiscale : 1- L aidant naturel (proche-aidant) doit vivre sous le même toit que le bénéficiaire de soins. 2- Le bénéficiaire de soins dispose d un plan de services individualisé élaboré par un C.S.S.S. 3- L aidant naturel doit avoir un lien de parenté avec le bénéficiaire de soins. 4- L aidant naturel doit compléter un formulaire sommaire 23 du support bénévole d un citoyen. 5- L aidant naturel doit confirmer que le bénévole a accompli au moins 400 heures durant l année. 6- Le maximum de crédit par bénéficiaire de soins est de 1000 $ et un bénévole ne peut obtenir plus de 500 $. 7- Le bénévole demande son crédit d impôt en l accompagnant d une copie du sommaire 23 que lui aura remis l aidant naturel. La documentation donne la définition suivante du service de relève bénévole : service à domicile non rémunéré qui consiste à prodiguer des soins à un bénéficiaire, à effectuer des tâches normalement accomplies par un aidant naturel auprès du bénéficiaire, à libérer l aidant de certaines tâches quotidiennes pour qu il puisse assurer une présence constante auprès du bénéficiaire, ou à rendre tout autre service semblable pour accorder un répit à l aidant naturel. Ce crédit s applique seulement au provincial. Marcel Lebel LA RENCONTRE ANNUELLE 2008 Elle aura lieu à Joliette, les 10, 11 et 12 juin. Elle regroupera différentes activités s adressant aux membres, aux conjoints, aux présidents et aux délégués. Rencontres de travail, activités sportives et culturelles, mets régionaux, soupers, prestations diverses, assemblée générale, campagne électorale et élection, tout un programme d activités variées que le comité organisateur de la section Lanaudière travaille à peaufiner et dont on vous informera de façon précise dans le prochain numéro des Nouvelles. Entre-temps, il suffit de réserver ces dates à votre agenda et d en parler à vos collègues et conjoints. Publication de l AQDER Nouvelles : Composition et mise en pages : Réal Lemay Comité de rédaction et de révision: Responsable de la rédaction: Les membres du CA Louise Meunier Paul Famelart 4

5 AVIS D ÉLECTION Madame, Monsieur, Membre de l AQDER En tant que Président d élection pour l année 2008, il est de mes prérogatives de vous informer que trois postes d administrateurs viendront en élection en juin Ces postes sont présentement occupés par Madame Francine Rivard, Monsieur Paul Famelart et Monsieur Jean- Paul Sarrazin. Les règlements de notre Association précisent que tout membre régulier peut poser sa candidature à un poste d administrateur de l AQDER. Toutefois, celui ou celle qui pose sa candidature à titre d administrateur accepte implicitement d occuper éventuellement un poste de dirigeant au sein du Conseil d administration s il y est élu par les membres du Conseil des présidents (amendement 9-1,09). Si vous souhaitez poser votre candidature, vous devrez vous procurer auprès de Madame Louise Meunier, ou par courriel un bulletin de mise en candidature. Ce bulletin devra être retourné, à mon attention, au secrétariat de l AQDER et être parvenu au bureau avant 12 h, le lundi 14 avril Une courte lettre de présentation de deux pages au maximum, qui servira d introduction auprès des délégués votants, et une photo format passeport devront accompagner votre bulletin de mise en candidature. Agréez, Madame, Monsieur, l expression de mes salutations distinguées. Bernard Bilodeau Président d élection Voyage au Vietnam/Cambodge: le 13 novembre ou le 16 novembre 2008 VOYAGE AU VIETNAM ET CAMBODGE Le «Groupe voyages circuits des directeurs d école retraités et leurs amis» propose un voyage de 23 jours au Vietnam/Cambodge, comprenant 8 excursions et petites croisières, 8 spectacles et repas spéciaux, une soirée d adieu à Bangkok. Un guide parlant français durant tout le voyage. Tout est inclus, même les pourboires sauf le coût des visas et la taxe de départ du Cambodge. Actuellement nous recevons les inscriptions pour le groupe du 13 novembre au 5 décembre et pour le 2 e groupe du 16 novembre au 7 décembre places sont encore disponibles pour chacun des groupes. Pour plus d informations, adressez-vous à : Pierre St-Germain Lise Harnois André Leclerc Léo Monfette

6 PROJET DE LOI NO 52 MODIFIANT DIVERSES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE RETRAITE DU SECTEUR PUBLIC Voici les principaux points à retenir : Les personnes retraitées qui ont cotisé après 1982 pourront effectuer un retour au travail sans pénalité. Tout pensionné qui occupe de nouveau une fonction continue de recevoir les prestations, sans égard à l âge et surtout sans pénalité, à l exemple de ce qui se fait à la Régie des rentes du Québec. Les retraités de retour au travail doivent s assurer de signer un contrat avec l employeur afin d être couvert par leur plan d assurances. Jean-Paul Sarrazin, président ORDRE DE LA RECONNAISSANCE AU BAS-DU-FLEUVE Lors de son assemblée générale du 30 septembre 2007, la section du Bas-du-Fleuve a honoré madame Christine Rioux en lui conférant le titre de l Ordre de la Reconnaissance locale de l AQDER. Madame Rioux a assumé la fonction de secrétaire durant 9 ans avec la responsabilité de la réalisation du bulletin d information de la section. La cérémonie a été coordonnée par Jean-Claude Roussel, administrateur à la section et le témoignage de gratitude était accompagné d un tableau d une peintre de sa région, celle de la Mitis. Tous nos remerciements à madame Rioux. Marcel Lebel, président de la section Marcel Lebel Christine Rioux Bertrand Ross Yvonne Chrétien Jean-Claude Roussel NOËL 2007, SECTION LA CAPITALE Ce n est pas une rumeur. Le Père Noël a été vu, à la Citadelle de Québec, remettre 72 bas de Noël lors d un dîner où la section La Capitale recevait ses plus émérites enfants d autrefois. Sur la photo, on reconnaît les membres du c.a. et du comité organisateur: Théo Roy, Nicole Vézina, Denis Vachon, Nicole Fortin, Madeleine Trudel, Carol Bédard (Père Noël), Yves Carrier (Lutin), Jean-Guy Gobeil à l accordéon ainsi que M. Mark O Brien, directeur protocole et logistique à la Citadelle de Québec. 6

7 CHANGEMENT D ASSUREUR EN ASSURANCE SANTÉ Lors d une présentation concernant l assurance faite aux membres à la dernière assemblée générale, le constat suivant avait été établi: en santé, selon les données du rapport d expérience et en tenant compte de l inflation, les réclamations pour l AQDER évoluaient avec une progression d environ 12 % annuellement, et ce, depuis le début de l entente renégociée avec la SSQ au 1er janvier En se basant sur ces résultats, on devait s attendre à une majoration de l ordre de 25 % au 1er janvier 2008, si la tendance était maintenue. Bien que cette tendance ne se soit pas détériorée, une augmentation initiale de 34 % était demandée par la SSQ au 1er janvier 2008 incluant, entre autres, des modifications au niveau des frais d administration. Je vous invite à lire l article de monsieur Maurice Bouchard qui décrit les différentes étapes du travail effectué dans votre dossier. La décision prise par le conseil d administration nous a amené à un appel d offre auprès de quatre assureurs incluant la SSQ, avec pour résultat le changement d assureur. L Industrielle Alliance a été retenue, avec une entente de 3 ans. Le bilan final de ce changement aura eu pour effet une augmentation de 15 % avec des frais d administration réduits. Simultanément, le renouvellement des assurances-vie avec La Capitale venait à échéance à la même date, soit le 1er janvier Après négociation, une entente a été conclue pour, non seulement maintenir les tarifs en vigueur depuis 2 ans mais, également, pour qu ils se maintiennent à nouveau pour 24 mois. Je tiens à souligner le travail colossal que ces changements ont et vont représenter pour les intervenants de l AQDER à tous les niveaux, comité des assurances, C.A., etc. et ce, durant toute la durée du processus. Éric Levert Conseiller en assurances et rentes collectives Vice-président, Groupe financier AGA 90e ANNIVERSAIRE M. GILL ROBERT, EX-PRÉSIDENT Le 26 janvier, parents et amis se sont réunis pour souligner le 90e anniversaire M. Gill Robert, ex-président de la DE et de DEM. Dans l ordre habituel : Jean-Paul Sarrazin, président actuel de l AQDER, M. Gill Robert et Mme Carmen Viel, son épouse. Bons vœux de santé à Gill. DE LA RECONNAISSANCE AU BAS-DU-FLEUVE - PRIX DOLLARD MORIN En octobre dernier, Monsieur Yves Lévesque, de Rimouski, trésorier de la section du Bas-du-Fleuve, s est vu remettre par la ministre de l Éducation, du Loisir et du Sport, madame Michèle Courchesne, une plaque souvenir comme lauréat du Prix de bénévolat en loisir et en sport Dollard Morin pour la région Bas-Saint-Laurent. La cérémonie s est déroulée à l Assemblée nationale de Québec. Cet honneur lui a été reconnu pour ses 40 ans de bénévolat dans le monde sportif, particulièrement du tennis de table et du base-ball. Il fut aussi administrateur pendant plusieurs années au Conseil des Loisirs de l Est du Québec et à l U.R.L.S. du Bas-Saint-Laurent. Toutes nos félicitations au récipiendaire. 7

8 Programme privilège d assurance exclusivement réservé aux membres Un partenariat de choix L AQDER a porté son choix sur La Capitale assurances générales afin de développer ensemble un programme privilège d assurance unique qui vous en offre plus pour vos assurances automobile et habitation. Économisez sur vos assurances 15 % pour votre automobile 15 % pour votre habitation Offrez-vous l assurance de la qualité Les meilleures protections sans frais supplémentaires CAP, un programme novateur d assistance offert à tous nos assurés Choisissez d en avoir plus pour votre argent Demandez-nous une soumission gratuite et sans aucune obligation. Sans frais : Montréal : Québec : AQDE CABINET EN ASSURANCE DE DOMMAGES 8

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités La retraite, pour les ex-membres de la FQDE ou ceux 1 qui ont déjà occupé une fonction à la direction d établissement

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012 Assemblée générale annuelle Alliance Mardi 29 mai 2012 1.Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour Quorum? Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour 2. Adoption

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

Foire aux questions. Qui est admissible au régime d assurance collective?

Foire aux questions. Qui est admissible au régime d assurance collective? Foire aux questions À la suite de l entente collective intervenue entre l ARRQ et l APFTQ en 2008, l ARRQ a mis en place un régime d assurance collective au 1 er janvier 2010. Les membres de l ARRQ sont

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente?

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente? La force du nombre Depuis plusieurs années, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise afin d offrir les meilleurs avantages possibles

Plus en détail

D ASSURANCE MÉDICAMENTS

D ASSURANCE MÉDICAMENTS La consultation de ce document au moyen de technologies d adaptation informatique peut être problématique. Pour un contenu accessible, visitez les pages équivalentes de notre site. DOCUMENT À CONSERVER

Plus en détail

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN Montréal, le 9 juin 2015 À toutes les présidences des sections locales À tous les exécutifs régionaux À l exécutif national SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN La sixième Assemblée générale

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE

PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE FORMULAIRE D INSCRIPTION 2015 Inscription avant le 30 avril 2015 1 Programme de bourses Cheminement vers l excellence en sport Présentation

Plus en détail

Madame Lise Lalonde, conseillère. Monsieur Jacques Brisebois, directeur général Madame Danielle Gauthier, directrice générale adjointe

Madame Lise Lalonde, conseillère. Monsieur Jacques Brisebois, directeur général Madame Danielle Gauthier, directrice générale adjointe PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES LAURENTIDES MUNICIPALITÉ DE SAINT-FAUSTIN-LAC-CARRÉ PROCÈS-VERBAL de la séance spéciale du conseil de la Municipalité de Saint-Faustin- Lac-Carré, présidée par Monsieur le maire

Plus en détail

Le Groupe des Pensionnés de Bell (GPB) Inc. Chapitre de Québec

Le Groupe des Pensionnés de Bell (GPB) Inc. Chapitre de Québec Le Groupe des Pensionnés de Bell (GPB) Inc Chapitre de Québec «Notre union fait notre force» AVIS DE LA TENUE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE Mai 2004 Vous êtes invités) à assister à l Assemblée générale

Plus en détail

Admissibilité à la retraite

Admissibilité à la retraite LA RETRAITE PROGRESSIVE LA RETRAITE Le présent document vous est transmis à titre informatif. Il ne constitue pas un outil de travail détaillé. De plus, le syndicat n offre pas le calcul de vos prestations

Plus en détail

VIÊT NAM PROCÉDURES À SUIVRE AU RETOUR

VIÊT NAM PROCÉDURES À SUIVRE AU RETOUR VIÊT NAM PROCÉDURES À SUIVRE AU RETOUR Au retour du Vietnam avec votre enfant, certaines démarches devront être entreprises pour officialiser votre adoption et se procurer tous les documents nécessaires

Plus en détail

PLANS COLLECTIFS D ASSURANCES

PLANS COLLECTIFS D ASSURANCES ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES DIRECTEURS ET DIRECTRICES D ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT RETRAITÉS PLANS COLLECTIFS D ASSURANCES ASSURANCE MALADIE MÉDICAMENTS ET VOYAGE (obligatoire) Renouvellement au 1 er

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile

Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile Août 2008 (Rédigé le 29 août 2008) Bonjour à toutes et à tous. La loi 2002-2 a prévu que tous les établissements sociaux

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 APRES-INRS Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 Local 4412 de l Édifice INRS à Québec et Local G-09 de l Édifice 18 au Campus de l IAF à Laval Étaient présents

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPAS, D HÉBERGEMENT ET DE REPRÉSENTATION

POLITIQUE CONCERNANT LES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPAS, D HÉBERGEMENT ET DE REPRÉSENTATION Code : Ressources financières COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP En vigueur : Le 23 mars 2005 Approbation : Conseil des commissaires CC 2005-05-1114 PRINCIPE D APPUI POLITIQUE CONCERNANT

Plus en détail

Impôts-Express. Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux

Impôts-Express. Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux Impôts-Express Amélie Ferland, Conseillère aux étudiants internationaux sep-international@polymtl.ca Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux Mis à jour : mars 2015 OBJECTIFS DE L ATELIER

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3

TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3 Politiques financières ADOPTÉ : MODIFIÉ : 17/10/2010 (A.G.O) 09/12/2012 (A.G.E.) TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3 POLITIQUE # 3 GESTION

Plus en détail

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 27 mai 2014

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 27 mai 2014 Assemblée générale annuelle Alliance Mardi 27 mai 2014 1.Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour Quorum : 45 membres Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour

Plus en détail

Règlement financier de la FFTA

Règlement financier de la FFTA Règlement financier de la FFTA Préambule : Le règlement financier de la Fédération Française de Tir à l Arc (FFTA) s inscrit dans l ensemble des dispositions législatives et réglementaires s appliquant

Plus en détail

Politique administrative

Politique administrative P a g e 1 Politique administrative Titre : Adopté le : 18 octobre 2011 Applicable le : 18 octobre 2011 Responsables de l application : Jessica Langlois, coordonnatrice communication-marketing et Mélissa

Plus en détail

Plan de pension sectoriel

Plan de pension sectoriel FONDS SOCIAL DE L INDUSTRIE DU BETON en coopération avec Plan de pension sectoriel pour les ouvriers de l industrie du beton FSIB Plan de pension sectoriel 1 2 Plan de pension sectoriel FSIB Préface Sophie

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAUX ET INTERNES LIGUE SOCCER ADULTE DE TERREBONNE

RÈGLEMENT GÉNÉRAUX ET INTERNES LIGUE SOCCER ADULTE DE TERREBONNE Table des matières 1. NOM 2 2. COMPOSITION DE LA LIGUE 2 3. SIEGE SOCIAL 2 4. SIGLE 2 5. SITE INTERNET 2 6. OBJECTIFS 2 7. MEMBRES 2 8. DESTITUTION OU SUSPENSION 2 SUSPENSION OU RENVOI 9. ASSEMBLÉES GÉNÉRALE

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES Bourses d études annuelles de 2 000 $ offertes à deux étudiants 1 entamant leur première année d études postsecondaires. Bourses

Plus en détail

REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES

REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES REMBOURSEMENT DES DÉPENSES APPLICABLES AUX MEMBRES 1. Principes généraux Le Syndicat de l Enseignement De La Jonquière (SEDLJ-CSQ) remboursera à la personne mandatée 1 dans l exercice de ses fonctions,

Plus en détail

Statuts de l association Electrolab

Statuts de l association Electrolab Statuts de l association Electrolab Mardi 16 Novembre 2010 Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 juillet 1901 relative au contrat

Plus en détail

Régime collectif d assurance responsabilité professionnelle de l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec Foire aux questions

Régime collectif d assurance responsabilité professionnelle de l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec Foire aux questions Régime collectif d assurance responsabilité professionnelle de l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec Foire aux questions 1. J adhère au régime collectif pour la première fois le 1 er avril

Plus en détail

La déclaration des parents»

La déclaration des parents» La déclaration des parents» Vous pouvez remplir votre déclaration dans Internet! Rendez-vous sur notre site (www.afe.gouv.qc.ca) et cliquez sur Votre dossier en direct! Ce que vous devez savoir avant de

Plus en détail

Questions de retraite

Questions de retraite Questions de retraite Vous entreprenez une nouvelle étape de votre vie : la retraite. Elle sera, nous l espérons, des plus enrichissantes et remplie de nouvelles expériences. Pour cela, il vous faut la

Plus en détail

RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE

RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE MRE RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE DATE LIMITE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES Aucune demande ne sera acceptée après le 15 janvier. Les demandes incomplètes

Plus en détail

Assurance vie permanente. Protection 100 % Pure

Assurance vie permanente. Protection 100 % Pure Assurance vie permanente Protection 100 % Pure Protection 100 % Pure Une assurance qui vous donne du choix et plus de protection La Protection 100 % Pure est une assurance vie permanente que vous pouvez

Plus en détail

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances Protégez vos employés tout en réalisant des économies Table des matières Protégez vos employés tout en réalisant des économies 1 Qu est-ce qu

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

La Caisse de pensions Poste

La Caisse de pensions Poste La Caisse de pensions Poste Pourquoi vous présenter une brochure? Cette brochure a pour but de vous familiariser avec la complexité de la prévoyance professionnelle et du règlement de prévoyance. Cette

Plus en détail

Rapport annuel selon la Loi sur les renseignements exigés des personnes morales Questions et réponses

Rapport annuel selon la Loi sur les renseignements exigés des personnes morales Questions et réponses Rapport annuel selon la Loi sur les renseignements exigés des personnes morales Questions et réponses Q1. Pourquoi les personnes morales doivent-elles déposer un rapport annuel selon la Loi sur les renseignements

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL GUIDE DE DÉTERMINATIONN DE L ÉCHELON SALARIAL CALCUL DE L EXPÉRIENCEE ET DE LA SCOLARITÉ AVANCEMENT D ÉCHELON EN «PROGRESSION NORMALE» ET EN «PROGRESSION ACCÉLÉRÉE» CONVENTION 2010-2015 JANVIER 2012 Rédaction

Plus en détail

La Lettre express. L assurance responsabilité des membres de comités de retraite

La Lettre express. L assurance responsabilité des membres de comités de retraite Le 1 er décembre 2010 L assurance responsabilité des membres de comités de retraite Les membres votants des comités de retraite sont solidairement responsables de l administration du régime de retraite.

Plus en détail

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour:

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour: Règlement (CEE) n 3598/84 du Conseil sur l'aide financière destinée à l'amélioration des structures agricoles et de pêche au Portugal (18 décembre 1984) Légende: Le 18 décembre 1984, dans la perspective

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN LOGISTIQUE ET FINANCIER AUX ORGANISMES ET AUX INDIVIDUS

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN LOGISTIQUE ET FINANCIER AUX ORGANISMES ET AUX INDIVIDUS POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN LOGISTIQUE ET FINANCIER AUX ORGANISMES ET AUX INDIVIDUS PRÉAMBULE Le conseil de la Municipalité d Upton dispose d un budget devant être distribué sous forme de

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

PRIX ROLAND-ARPIN. Prix destiné aux étudiantes et étudiants des programmes universitaires de muséologie du Québec

PRIX ROLAND-ARPIN. Prix destiné aux étudiantes et étudiants des programmes universitaires de muséologie du Québec PRIX ROLAND-ARPIN Prix destiné aux étudiantes et étudiants des programmes universitaires de muséologie du Québec CADRE DE GESTION ET CRITÈRES D ATTRIBUTION MUSÉE DE LA CIVILISATION Québec Mars 2002 2 Historique

Plus en détail

Politique linguistique d Investissement Québec

Politique linguistique d Investissement Québec Politique linguistique d Investissement Québec 1. Objet La présente politique comporte des règles qui devront être appliquées par tous les membres du personnel d Investissement Québec, quels que soient

Plus en détail

Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC

Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC 11 décembre 2015 Bulletin de la campagne Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC Dans les prochaines semaines, les organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS)

Plus en détail

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE SOMMAIRE La rente longévité Loi RCR : - La fin des mesures de financement particulières dans les régimes du secteur public Une capitalisation renforcée - Une solvabilité allégée - Les valeurs de transfert

Plus en détail

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé.

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. 2015 Vous avez des projets de rénovation? Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. Qu est-ce que la certification Rénovation Écohabitation? Écohabitation est un organisme québécois

Plus en détail

LE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Article 7-10.00. Applicable à la personne salariée régulière

LE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Article 7-10.00. Applicable à la personne salariée régulière FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLÈGES LE CONGÉ SANS TRAITEMENT Article 7-10.00 Applicable à la personne salariée régulière

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines et financières Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ AUX PROFITS DES ÉQUIPES DE FOOTBALL DES ASSOCIATIONS ET INSTITUTIONS DU QUÉBEC : En collaboration avec : INVITATION AUX DIRIGEANTS ET ADMINISTRATEURS

Plus en détail

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER 1 LE FORMULAIRE D ADHÉSION OBLIGATOIRE POUR LES SALARIÉS SECTION 1 : IDENTIFICATION DU RÉGIME SECTION

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

Service du personnel et d organisation (SPO) INFORMATION AU PERSONNEL CONCERNANT LE NOUVEAU SYSTEME SALARIAL

Service du personnel et d organisation (SPO) INFORMATION AU PERSONNEL CONCERNANT LE NOUVEAU SYSTEME SALARIAL Service du personnel et d organisation (SPO) INFORMATION AU PERSONNEL CONCERNANT LE NOUVEAU SYSTEME SALARIAL Service du personnel et d organisation (SPO) 2 Chère collaboratrice, Cher collaborateur, Le

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ORGANISMES ET CLUBS SPORTIFS

PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ORGANISMES ET CLUBS SPORTIFS PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ORGANISMES ET CLUBS SPORTIFS FORMULAIRE D INSCRIPTION 2015 Inscription avant le 30 AVRIL 2015 Présentation Reconnaissant que l atteinte

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

LA FAILLITE. revenuquebec.ca

LA FAILLITE. revenuquebec.ca LA FAILLITE revenuquebec.ca La faillite entraîne un processus à la suite duquel une personne est libérée du paiement de la plupart de ses dettes en vertu de la Loi sur la faillite et l insolvabilité. Cependant,

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION

FICHE DE PRÉSENTATION CATÉGORIE Jeune bénévole Prix Claude-Masson ET PRIX DISTINCTIF EN communication CATÉGORIE Bénévole FICHE DE PRÉSENTATION Catégorie à laquelle s applique la candidature (cochez la case correspondante) Jeune

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION CAUTIONNEMENTS FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION À UTILISER AVEC LE DOCUMENT INTITULÉ CAUTIONNEMENT D EXÉCUTION HEADSTART

Plus en détail

Rapport des opérations en fidéicommis

Rapport des opérations en fidéicommis Rapport des opérations en fidéicommis Instructions Organisme d autoréglementation du courtage immobilier du Québec, 21 Tous droits réservés. Table des matières Contenu du rapport...4 Comment remplir le

Plus en détail

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE www.fc-csn.ca BV5087F (2014-09) La force du nombre Depuis 1988, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise

Plus en détail

Politique administrative

Politique administrative P a g e 1 Politique administrative Titre : Adopté le : 7 mai 2013 Applicable le : 7 mai 2013 Responsable de l application : Alain Grenier P a g e 2 BUT... 3 CONTEXTE DE L ENTREPRISE... 3 DÉFINITION DE

Plus en détail

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA.

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA. COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA Groupe n o 93545 SOMMAIRE DES GARANTIES INTRODUCTION...1 ADMISSIBILITÉ...2 DESCRIPTION

Plus en détail

SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX

SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX Volume 16, numéro 5 Le 22 janvier 2014 SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX MODIFICATIONS AUX PRIMES D ASSURANCE TABLEAU DES PRIMES PAR 14 JOURS POUR L ANNÉE 2014 PRIMES APPLICABLES À LA

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN

PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN OBJECTIFS La présente procédure a pour but d établir les règles à suivre pour l obtention du remboursement de frais encourus dans le cadre

Plus en détail

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES 2001 2012 / 11 / 01 Politique de remboursement Frais de déplacement 1.0 INTRODUCTION La présente politique régit

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Politique relative aux frais de déplacement et de représentation 2 16

TABLE DES MATIERES. Politique relative aux frais de déplacement et de représentation 2 16 VERSION OFFICIELLE POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Entrée en vigueur le 1 er juillet 2009 Modifiée le 6 décembre 2010 Modifiée le 5 juin 2012 Modifiée le 23 juin 2015 Service

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET ÉQUITABLE Bonjour, je me présente, Louise Bourgeois, présidente de la Fédération des Mouvements Personne

Plus en détail

Questions et réponses concernant les assurances

Questions et réponses concernant les assurances ASSURANCES Questions et réponses concernant les assurances Partie I Assurance maladie médicaments voyage et annulation de voyage Assurance voyage 1. Mon assurance voyage couvre-t-elle les bagages? Non.

Plus en détail

Les pensions alimentaires pour enfants

Les pensions alimentaires pour enfants Les pensions alimentaires pour enfants IMPORTANT Tous les renseignements juridiques contenus dans cette présentation sont offerts à titre d information générale seulement. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer

Plus en détail

POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES Politique n o ADM-0100-2012 Approuvée le : 1 er janvier 2015 Par : Secteur : Patrice Gagnon, directeur général Communications 1 er janvier 2015 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE...

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 7 G-1 - ORIENTATIONS 1 Mai 2008

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 7 G-1 - ORIENTATIONS 1 Mai 2008 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 7 Le 9 mai 1992, Sports-Québec adoptait en assemblée annuelle les nouvelles orientations du programme qui avait fait l objet d une consultation provinciale

Plus en détail

REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS.

REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS. REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS. PREAMBULE : Le présent règlement a été approuvé par le Bureau Directeur du Comité Départemental de Golf lors de sa séance du 13

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Campagne biennale de réadhésion Programme flexible d assurance collective des contremaîtres syndiqués du 15 au 28 novembre 2014 Bulletin d information

Campagne biennale de réadhésion Programme flexible d assurance collective des contremaîtres syndiqués du 15 au 28 novembre 2014 Bulletin d information Novembre 2014 Campagne biennale de réadhésion Programme flexible d assurance collective des contremaîtres syndiqués du 15 au 28 novembre 2014 Bulletin d information Il est temps de revoir : vos protections

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION

FICHE DE PRÉSENTATION CATÉGORIE Jeune bénévole Prix Claude-Masson ET PRIX DISTINCTIF EN communication CATÉGORIE Bénévole FICHE DE PRÉSENTATION Catégorie à laquelle s applique la candidature (cochez la case correspondante) Jeune

Plus en détail

Demande de convention Emplois Solidaires

Demande de convention Emplois Solidaires Demande de convention Emplois Solidaires Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre demande de convention : Des informations pratiques présentant le document à remplir

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION COCuMONT Mémoire et Patrimoine REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES 1.1. Membres actifs : Les membres actifs sont admis lors du paiement de la cotisation annuelle. Ils bénéficient de tous

Plus en détail

Assemblée générale de AQDER-Estrie Jeudi 26 mars 2015 9h45 Hôtellerie Jardins de ville, 4235 boulevard Bourque, Sherbrooke.

Assemblée générale de AQDER-Estrie Jeudi 26 mars 2015 9h45 Hôtellerie Jardins de ville, 4235 boulevard Bourque, Sherbrooke. Assemblée générale de AQDER-Estrie Jeudi 26 mars 2015 9h45 Hôtellerie Jardins de ville, 4235 boulevard Bourque, Sherbrooke Procès verbal 1. Présences et adoption de l ordre du jour Sur proposition de M.

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Votre employeur a fait faillite?

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Votre employeur a fait faillite? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Votre employeur a fait faillite? Quand une entreprise pour laquelle vous travaillez fait faillite, vous devez entreprendre trois démarches en même temps afin de tenter

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Communauté de Communes de la Région d Audruicq DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Une subvention n est jamais attribuée spontanément : il appartient donc à l association d en faire la demande sur présentation

Plus en détail

Assemblée générale du 5 décembre 2013. Le RRUQ. Définition et fonctionnement SPP UQAC

Assemblée générale du 5 décembre 2013. Le RRUQ. Définition et fonctionnement SPP UQAC Assemblée générale du 5 décembre 2013 Le RRUQ Définition et fonctionnement 1 Le RRUQ Le RRUQ est le régime de retraite de l Université du Québec. Tous les professionnels, employés de soutien et professeurs

Plus en détail

la THAILANDE Visa Touriste et Affaire

la THAILANDE Visa Touriste et Affaire Cher voyageur, Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient : Les informations sur les documents que vous devez fournir pour obtenir votre

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail