Université : le LMD au centre du débat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université : le LMD au centre du débat"

Transcription

1 Algérie-Poste LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE Six cents nouveaux distributeurs de billets bientôt installés p. 4 Football Ligue 1 : le CSC seul leader p. 24 Université : le LMD au centre du débat p. 2 New Press L EDITO DE CHERIF ABDEDAIM Depuis sa mise en place en 2004, le système LMD (licence-master-doctorat) ne cesse d alimenter la controverse au sein des strates universitaires. Et pourtant, depuis le moyen-âge à nos jours, l université a beaucoup évolué. Elle a évolué en ses programmes, en ses animateurs, elle a évolué en ses structures et en ses étudiants. Si les différents changements structurels de par le monde ont sonné le glas de la vieille institution en la dépoussiérant pour l'ancrer davantage dans la société, l innovation et la restructuration de l architecture des formations semblent nécessaires afin de replacer notre université sur les rails de l enseignement mondial. De fait, l époque actuelle a résolument opté pour la civilisation de l universel et prône la globalité appuyée sur les technologies de l information et de la communication. Installée dans maints domaines, cette vogue n excepte pas celui de l enseignement supérieur. Ainsi, a-t-il été LMD, l impérieuse obligation décidé dans les sphères décisionnelles, d adopter et d étendre le système LMD dans le champ universitaire algérien alors qu il est connu et pratiqué depuis très longtemps dans les pays anglo-saxons. L université étant universelle, nous assistons, avec la réforme LMD en Algérie, à une harmonisation des curricula avec les autres pays de par le monde. Dans ce sens, nous citerons l Amérique du Nord, du Sud, la Russie, les pays asiatiques, la grande Chine et l Australie ainsi que les universités anglophones d Afrique, soit plus de 100 pays soumis au régime du LMD. Si la tendance se poursuivait, la proportion des parties de la planète où le système se pratiquera deviendra grande et marginalisera, par voie de conséquence, celles qui s accrocheront encore au système classique. Ainsi, importe-t-il que nos universités de surcroît francophones s inscrivent très tôt dans ce mouvement afin d échapper à la balkanisation et de ne plus être éternellement à la traîne. Plutôt que de paraître du mimétisme ou du suivisme, l adoption du LMD est une réforme incontournable qui éprouve la capacité d anticipation de nos universités. Elle renferme des avantages certes, mais exige des changements comportementaux aussi bien par les gouvernants que par les apprenants. Cela dit, le LMD offrira à nos universités l opportunité d accomplir davantage encore et plus aisément leurs missions cardinales de formation du citoyen, de formation des cadres de conception et de recherche, et des ressources humaines compétentes et compétitives œuvrant dans les différents secteurs du développement. La résistance au changement étant un facteur naturel, va-t-on changer pour changer ou tend-t-on vers un système moins coercitif mais plus performant, plus rentable à tous les égards? Telle est la question qui s impose. Ch. A.

2 actuel Le chiffre du jour économie agriculture culture Balance commerciale Déficit de plus de 8 milliards de dollars sur les 7 premiers mois. Fruits exotiques Mangues, kiwis et pistaches, premières belles poussées en Algérie. Bouira : plus de postes d'emploi à créer au périmètre irrigué du plateau d El-Asnam. Tapis d'aït Hichem Conférer un cachet national au Festival à partir de l'année prochaine. demain Son évaluation est demandée de toutes parts Le LMD au centre du débat à l Université R E P È R E Faire le bilan du LMD plus de dix ans après. (Photo > New Press),Introduit en 2004 dans le sillage de la réforme du système de l enseignement supérieur, pour en améliorer le rendement, le système LMD (licencemaster-doctorat) reste, plus de dix ans après, le problème n 1 autour duquel se tient le débat entre les principaux acteurs de la vie universitaire en Algérie. Les organisations estudiantines en conclave Le secrétaire général du Syndicat national des enseignants universitaires (SNEU), Messaoud Amarna, a mis l'accent, à Oran, sur la nécessité d'ouvrir un débat approfondi sur le système LMD afin de «déceler ses points forts et ses faiblesses dans le but de renforcer cette expérience» entamée il y a une décennie par l'université algérienne. En effet, le même responsable a estimé, à l'ouverture de l'université d'été du SNEU relevant de la centrale syndicale UGTA, que le débat consacré au bilan du LMD permettra de «mieux cerner la réalité des réformes initiées dans le secteur de l enseignement supérieur, et mettre en exergue les forces et les faiblesses de cette expérience pour apporter les solutions adéquates». En outre, l'évaluation du système LMD, thème retenu pour cette deuxième université d été du syndicat, permettra d aboutir, selon Messaoud Amarna, à des visions claires et pratiques pouvant servir de socle pour renforcer les réformes que connaît le secteur. «Les recommandations de cette université d été seront présentées lors de la conférence nationale sur le système LMD qu organisera, courant de cette année, le ministère de tutelle», a-t-il dit. Pour le recteur de l université Oran 2 de Belgaïd, Benmeziane Benchergui, l implication des enseignants, des étudiants, des syndicats et autres partenaires dans le débat sur le LMD «renforcera ce système et donnera une nouvelle dynamique à l université algérienne». «Le LMD est un système adopté à l échelle mondiale. Nous ne pouvons l ignorer. Son évaluation périodique est plus que nécessaire afin que les universités du pays puissent assurer une formation de qualité aux étudiants», a-t-il affirmé. Pour rappel, près de 400 délégués représentant différents établissements universitaires du pays ont pris part à l ouverture de l'université d été du SNEU, marquée par la présence de plusieurs personnalités, de représentants de la centrale syndicale UGTA et de responsables de plusieurs universités du pays. Plusieurs thèmes seront débattus lors de cette rencontre dont essentiellement ceux inhérents à la lecture juridique des textes de lois et la gestion du système LMD, l unification des programmes et cursus des 1er et 2e cycles et le rôle des comités pédagogiques nationaux, le système LMD et les exigences du développement national, ainsi qu'à ceux liés aux formules et offres de formation et leur apport au marché de l emploi et l entrepreneuriat. Par ailleurs, cinq nouvelles spécialités d enseignement en graduation master seront ouvertes, au titre de la nouvelle saison universitaire , au niveau de quatre facultés de l université Chahid-Hamma-Lakhdar à El-Oued, a-t-on appris des responsables de cette institution. Ces filières concernent l'économie monétaire et financière à la faculté des sciences économiques et commerciales, la prédication et la culture islamiques à l institut des sciences islamiques, la biologie et l écologie à la faculté des sciences de la nature et de la vie, en plus de deux filières en audio-visuel et qualification en éducation au niveau de la faculté des sciences humaines et sociales, a précisé le vice-recteur, Bachir Menai. Malak Haddadi Le ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a appelé, dès sa nomination, à «une évaluation» du système LMD pour cerner ses points positifs et négatifs. C était dans une intervention à l'université d'alger 1 (Benyoucef-Benkheda) à l occasion de la Journée nationale de l'étudiant, le 19 mai dernier. Il estime que cette évaluation doit se faire avec la participation de toutes les composantes de la famille universitaire (organisations estudiantines, étudiants, enseignants et acteurs socio-économiques). Son appel a trouvé un écho chez l'union nationale des étudiants algériens (UNEA) qui insiste sur l'organisation d'une conférence nationale pour l'évaluation de ce système afin d'en déceler et traiter les carences dont certains observateurs disent qu elles touchent à la qualités de la formation. Mais pour l'unea, dans l immédiat, le problème est de définir les critères d'accès au master et au doctorat et de permettre aux étudiants du système classique de poursuivre leurs études au titre du mode LMD et d'arrêter un délai maximum pour la clôture des délibérations. De son côté, le Syndicat national des enseignants universitaires (SNEU) souhaite un débat approfondi sur le système LMD pour «déceler ses points forts et ses faiblesses». Le SNEU n a pas l intention de remettre en cause ce système mais veut, au contraire, le renforcer. Pour les dirigeants du SNEU, le LMD est un système adopté à l échelle mondiale, mais son évaluation périodique est plus que nécessaire afin que les universités du pays puissent assurer une formation de qualité aux étudiants. Ce syndicat a, d ailleurs, dédié sa deuxième université d été à l évaluation du système LMD et il a expliqué dans quel but : «mieux cerner la réalité des réformes initiées dans le secteur de l enseignement supérieur, et mettre en exergue les forces et les faiblesses de cette expérience pour apporter les solutions adéquates». Pour schématiser, rappelons que le LMD comprend la licence qui correspond à un bac+ 3 ouvrant la possibilité soit de sortir du système pour entrer dans le monde professionnel, soit d accéder aux programmes du master qui équivaut à un niveau bac+ 5 et qui se déroule en deux années, la première année donne la possibilité de choisir entre poursuivre sur un master 2 (deuxième année) à finalité professionnelle et une voie à finalité recherche. Le master à finalité recherche se poursuit dans le doctorat qui correspond à un bac+ 8 et qui se déroule en trois années, au terme desquelles, et après sa soutenance de thèse, l'étudiant (doctorant) obtient le grade de docteur. Dans le système LMD, les enseignements supérieurs Deux terroristes abattus à Skikda Deux terroristes ont été abattus samedi par des détachements des forces combinées de l'armée nationale populaire (ANP) relevant du secteur opérationnel de Skikda, lors d'une opération menée près de la localité d'aïn Laksar, daïra d'aïn Kechra, a indiqué dimanche le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Au cours d'une opération de qualité menée près de la localité d'ain Laksar, daïra d'aïn Kechra, au sudouest du chef-lieu de la wilaya de Skikda, des détachements des forces combinées de l'armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Skikda (5e Région militaire) ont abattu deux terroristes le 22 août 2015», a précisé la même source. «L'opération, qui est toujours en cours, a permis de récupérer un pistoletmitrailleur de type Kalachnikov, un fusil-mitrailleur de type RPK, trois chargeurs garnis, une paire de jumelles, une quantité de munitions et divers objets», a ajouté le ministère de la Défense nationale. sont organisés en semestres composées d'unités d'enseignement (U.E.) et l es formations sont regroupées en domaines de formation. Un domaine de formation est un édifice cohérent recouvrant plusieurs disciplines. L'offre de formation est construite par l'équipe de formation et proposée par l'établissement sous forme d'un cahier des charges. Les cahiers des charges sont soumis à une procédure d'évaluation et d'habilitation. Certains experts estiment que le LMD est un système qui a montré son efficacité dans tous les pays où il a été appliqué. Ils défendent ce qu ils considèrent comme un choix irréversible pour l Algérie et sont convaincus que les dysfonctionnements relevés ne portent pas sur son essence ou sa philosophie, mais résident essentiellement dans les mentalités qu il faut changer. Le SNEU pense qu il faut une stratégie médiatique pour expliquer et vulgariser le système LMD. L évaluation permettra d éclairer les positions des uns et des autres et de dégager les bonnes solutions. Lakhdar A. Voir sur Internet

3 a c t u e l Menasra «Le consensus d'abord»,devant un parterre d'invités parmi la classe politique, notamment de l'opposition, le président du Parti du changement, M. Menasra a longuement plaidé pour sa vision de l'etat moderne selon le triptyque «consensus, démocratie et développement». H Y D R A U L I Q U E 25 e édition Nouri à Stockholm pour la Semaine mondiale de l'eau Il étonnera quand même l'assistance en révélant sa référence en la matière, du penseur francis Foucault. Selon, Menasra cela signifie que «le consensus doit sutout primer. La légitimité de la majorité n'est pas suffisante. Elle intervient en aval, lors de l'exercice démocratique, par exemple au moment de l'élection présidentielle et non pas l'inverse. Le Président ne dégage pas le consensus. Mais c'est au dialogue entre toutes les parties sans exclusion qu'il échoit de dégager un consensus de sortie de crise B R È V E L'Algérie, premier pays arabe à introduire le processus électronique dans l'organisation du hadj L'Algérie est le premier pays arabe a avoir introduit le processus électronique dans l'organisation du Hadj, a affirmé samedi le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, pour qui, une telle démarche constitue un «grand défi» relevé par l'algérie. M. Aïssa qui s'enquérait, au palais des expositions des Pins maritimes, du déroulement de l'opération de vente de billets, de réservation des lieux de résidence dans les Lieux saints au profit des hadjis des wilayas du centre pour le Hadj 2015, a indiqué que «l'algérie est le premier pays arabe qui a introduit le processus électronique volontairement pour l'organisation du Hadj permettant ainsi à ces derniers et aux familles de suivre leurs pélerins depuis leur embarquement jusqu'à leur arrivée à leur lieu de résidence dans les Lieux saints. Pour le ministre, cette nouvelle organisation «est un grand défi relevé par l'algérie à travers l'office national du Hadj et de la Omra et en étroite collaboration avec le ministère de l'intérieur et des Collectivités locales et l'ambassade d'arabie Saoudite». Le reste relève de «la responsabilité de la mission et des hadjis qui doivent suivre les membres de la mission pour faire honneur à l'algérie qui leur a fourni toutes les facilités», a-t-il ajouté. Agence Abdelmadjid Menasra. (Photo > New Press) pour le cas de l'algérie.» «L'Etat à ce moment-là est à l'abri du népotisme, du pouvoir de l'argent, des militaires et de la corruption», explicite-t-il. Il est revenu également sur des questions de l'heure comme l'utilisation de l'arabe dialectal qu'il a qualifié «d'atteinte aux principes fondateurs de la nation algérienne». Il a qualifié l'intervention du Premier ministre à ce propos à Constantine comme «positive» qui remet les pendules à l'heure. Traduire : aucune décision officielle sur l'application de l'arabe dialectal à l'école. Néanmoins, il a estimé que cela n'exclut pas le débat. A propos de la chute des prix du pétrole, il a estimé qu'il faut préparer les Algériens au pire sans leur faire peur. Toujours selon lui, les décisions prises par le gouvernement ne sont pas «à la hauteur des défis à relever et n'augurent pas d'un avenir sans danger». Avant lui, les chefs de file du parti d'el Islah et du MSP 20 projets approuvés Ouargla, un futur pôle touristique,la wilaya de Ouargla sera prochainement un pôle touristique très important. En effet, une vingtaine de projets d investissement touristique ont été approuvés, en obtenant l accord de principe du Comité d assistance à la localisation et la promotion de l investissement et de la régulation foncière (Calpiref) d Ouargla pour leur concrétisation, selon la direction du tourisme (DT) de la wilaya. Localisés sur le territoire des daïras d Ouargla, N goussa et Tougourts, ces projets dont des motels, hôtels, et complexes touristiques seront lancés prochainement, à la faveur de la remise à leurs promoteurs des permis de construire et leur octroi de facilitations administratives et bancaires, sur instructions de la tutelle centrale, a précisé le directeur du tourisme de la wilaya, Abdallah Belaid. Ces opérations, dont les délais de se sont exprimés tour à tour pour dénoncer respectivement «la recherche d'un accord par le pouvoir et non pas d'un consensus ou défendre la nécessité de pressions pour obtenir le consensus auprès d'un pouvoir qui cherche à durer. «Exit Mokri». Rappelons que cette université d'été des cadres du Parti du changement doit durer jusqu'au 25 août avant d'être relayée par celle de la jeunesse puis par celle des étudiants. Sadek lancement des chantiers ont été fixés au second semestre de cette année, devront permettre, une fois réceptionnés, d accroître les capacités d accueil, estimées actuellement à lits. Elles viendront s'ajouter aux 11 projets de même nature en réalisation, et présentant des taux d avancement entre 20 et 90%, et portant sur la construction également de motels, d hôtels et des complexes touristiques, ainsi qu un aquaparc, susceptibles de combler le déficit de près d un millier de lits accusé par le secteur en plus de générer de nombreux emplois directs et indirects, selon le même responsable. Selon Belaid, la réception, en septembre prochain, d un village touristique à Bour El-Haïcha (10 km d Ouargla), devra donner une impulsion aux activités touristiques dans la région, renforcer les conditions d accueil des touristes et relancer et promouvoir le tourisme saharien. S étendant sur une superficie de 9 hectares, ce projet monté par un investisseur privé, premier du genre dans la wilaya, englobera 30 chambres sous forme de grottes, 40 bungalows, un bassin aquacole et d autres servitudes. La wilaya d Ouargla recèle d importantes potentialités touristiques, notamment de vieux Ksour, des palmeraies, des sites naturels et des monuments historiques, en plus d un tourisme d affaires concentré notamment à Hassi Messaoud, et d un tourisme religieux, au niveau de la zaouïa Tidjania à Témacine. Ouargla compte actuellement 27 structures hôtelières, d une capacité d accueil globale de lits, localisées toutes au niveau des daïras d Ouargla, Touggourt et Hassi Messaoud, a fait savoir le directeur du tourisme de la wilaya. Zahra Kefane Le ministre des Ressources en eau et de l'environnement, Abdelouahab Nouri, participera, du 23 au 26 août à Stockholm (Suède), à la 25 e édition de la Semaine mondiale de l'eau, a indiqué samedi un communiqué du ministère. Cette manifestation mondiale est organisée du 23 au 28 août par l'institut international de l'eau de Stockholm, sous le parrainage du gouvernement suédois et des agences de l'onu. Ayant pour thème «L'eau pour le développement», cette Semaine mondiale sera consacrée essentiellement au bilan des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), qui arrive à échéance en 2015, et aux perspectives du Programme post-2015 de l'onu qui prendra le relais des OMD. Cette manifestation, qui regroupera plus de participants, vise au renforcement et au développement des capacités, des partenariats et du suivi de la mise en œuvre des processus et programmes internationaux relatifs à l'eau. Lors de cette rencontre internationale, M. Nouri fera part des efforts engagés par l'algérie pour l'atteinte des OMD, ainsi que des grands projets d'infrastructures réalisés par le pays durant la période Par ailleurs, le ministre participera, en tant que viceprésident du Conseil des ministres africains de l'eau, à une journée spéciale «Africa Focus», dédiée à l'examen de la situation de l'eau en Afrique. Il présidera aussi un séminaire relatif au suivi et à l'évaluation des progrès accomplis par le continent africain dans la réalisation des OMD. Agence

4 a c t u e l Algérie Poste 600 distributeurs automatiques de billets prochainement installés,avant la fin de l année, 600 nouveaux distributeurs automatiques de billets (DAB) seront installés dans les bureaux de poste principaux de chaque commune, a annoncé le directeur général d'algérie-poste, Abdenacer Sayeh. Le même responsable a fait savoir, dans un entretien, que son administration qui a entrepris une démarche de modernisation et de promotion des services plusieurs bureaux de poste à travers le territoire national installeront 600 DAB dans différents bureaux de poste à travers le territoire national. Rappelant que le projet s'inscrivait dans le cadre des efforts visant à désengorger les bureaux de poste et promouvoir le service public. M. Sayeh a tenu à rassurer les citoyens que l'administration a pris une série de mesures au niveau des directions postales de wilaya pour contrôler les préposés à la maintenance de ces moyens de paiement afin d'éviter les longues files découlant des pannes pouvant survenir. Des efforts sont consentis dans le sens de la généralisation de l'utilisation des TIC pour améliorer les services au profit des citoyens notamment pour ce qui est de la consultation du CCP par Internet ou SMS et l'obtention rapide des carnets de chèques (15 jours), a insisté le responsable. Il a toutefois reconnu que certains bureaux de poste enregistraient des pressions notamment en période de paiement des pensions de retraite et des traitements des salariés (du 14 au 18 de chaque mois) et à l'approche des fêtes de l'aïd (El-Fitr et El- Adha). Algérie Poste s'emploie à remédier à cette situation par Biotechnologies De Sidi Abdallah à Constantine s est étendu le désert Assurer avant tout leur maintenance. (Photo > New Press) l'ouverture de bureaux de poste de proximité dans les quartiers à forte concentration et des entreprises employant un grand nombre de travailleurs, a-t-il assuré. Sachant qu elle compte les meilleurs réseaux de poste dans le monde arabe avec bureaux couvrant le territoire national à moyenne d'un bureau pour citoyens, a-t-il soutenu. Pour ce qui est des pannes qui affectent le réseau monétique postal, le responsable a indiqué que son entreprise a mis en œuvre un plan en collaboration avec Algérie Télécom pour la modernisation du réseau de fibre optique pour en finir avec ces défaillances. En ce qui concerne le manque de liquidités dans certains bureaux, il a répondu que la Banque d'algérie déployait de grands efforts pour munir Algérie Poste de liquidités précisant que ce phénomène limité dans le temps (quelques heures seulement) concernant en général les bureaux lointains. A propos des malversations de fonctionnaires qui puisent indûment dans les comptes courants des citoyens, M. Sayeh a indiqué que la règlementation d'algérie Poste prévoyait le remboursement des montants détournés et que les auteurs de tels méfaits encourraient des sanctions administratives et judiciaires. Dans un autre contexte, il est revenu sur le projet de la banque d'algérie-poste qui est, a-t-il dit en phase d'étude et sera annoncé en temps opportun. La mise en place de telles banques a pris plusieurs années dans des pays comme la France et l'allemagne, a-t-il insisté. Pour ce qui est de l'accueil des citoyens, le premier responsable d'algérie-poste a considéré que,le projet de réunir les conditions de la faisabilité d un pôle de biotechnologies date de 2012, et être opérationnel en Entretemps, le développement de ce projet est passé aux oubliettes, jusqu à sa résurrection toujours à l état de projet à Constantine. Une pertinente remarque relative à l essor des biotechnologies en Algérie a été relevée par le journaliste Yacine Babouche du quotidien électronique «Tout sur l Algérie», suite à la déclaration faite jeudi dernier à Constantine par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, qui avait insisté sur la nécessité de l Algérie «à aller vers les biotechnologies, considérées comme la thérapie du futur, pour être aux avant-postes dans le domaine de l industrie pharmaceutique». Le rédacteur rappelle que le projet «de développement de la biotechnologie en Algérie ne date pas d hier, précisant qu en 2012, avait été évoqué un projet de pôle de biotechnologie, dont devait disposer l Algérie à l horizon Ce pôle devait être implanté dans le cyberparc de Sidi Abdallah, et aurait été le fruit d un partenariat algéro-américain avec pour ambition d être du même standing, que les pôles biotechnologiques de Boston, d Irlande et de Singapour. L Algérie devait accomplir en dix ans ce qui avait pris aux États- Unis un siècle, l Irlande cinquante ans, et Singapour pas moins de trente ans à accomplir. Sauf que lorsqu il s agit pour eux d être partenaire, les Etats-Unis ont tendance à ne pas tourner autour du pot. Les Américains ont donc commandé un rapport au cabinet d audit Deloitte afin d étudier la faisabilité d un tel projet. Dans son étude de 200 pages, Deloitte a établi une série de 88 recommandations que devait prendre en compte que l Algérie prétend bénéficier d un pôle biotechnologique. Parmi ces recommandations : la suppression de la règle 49/51 qui freine les investissements, le renforcement de la protection de la propriété intellectuelle, la facilitation de l entrée de produits innovants en Algérie, mais aussi augmenter la stabilité, la transparence et la prévisibilité des réglementations algériennes. Le rapport du cabinet Deloitte a les employés des services de poste étaient au service du citoyen et qu'ils se devaient de lui réserver le meilleur accueil, et pour cela l'administration postale a créé une direction de formation des personnels afin de les prédisposer à fournir un service de qualité. S agissant des problèmes que le secteur a connus ces dernières années et leur impact sur les intérêts des citoyens, M. Sayeh a affirmé son souci d'engager un dialogue avec les partenaires sociaux pour l'examen des questions intéressant les travailleurs et l'entreprise. Pour rappel, le réseau enregistre une nette amélioration, s'est-il félicité avançant pour preuve le chiffre de 1,8 million de retraits effectués le 14 juillet écoulé au niveau des bureaux de poste pour une valeur de 25 milliards de dinars. Soumia L. été établi il y a trois ans, en Trois longues années durant lesquelles le gouvernement algérien aurait pu amorcer les réformes pour concrétiser le partenariat avec la superpuissance américaine, et faire de l Algérie, le quatrième pôle mondial en matière de biotechnologie, à une époque, où les caisses de l Algérie débordaient d argent. Rien de cela n a été fait. Alors lorsque le Premier ministre insiste jeudi sur la «nécessité à aller vers la biotechnologie», il est difficile d y voir autre chose qu un homme politique qui cherche à profiter de l effet d annonce qui n engage à rien, plutôt qu à préparer le navire algérien à la tempête de la crise économique qui approche à grands pas. A. K. A G R I C U L T U R E Mangues, kiwis et pistaches Premières belles poussées en Algérie Des essais menés dans la culture des fruits exotiques et secs en Algérie ont donné de premiers résultats encourageants, tandis qu'une campagne de sensibilisation est lancée en direction des agriculteurs pour investir et élargir ces nouvelles filières agricoles. Le bilan de la phase d'expérimentation de la culture de ces types de fruits, entamée il y a douze années, est un «franc succès», indique à l'aps, le directeur général de l'institut technique de l'arboriculture fruitière et de la vigne (Itaf), Mahmoud Mendil. Selon lui, les premiers fruits obtenus n'ont rien à envier à ceux importés sur le plan de la qualité tandis que «beaucoup d'agriculteurs commencent à prendre conscience de l'importance économique de ce type de cultures pour lesquelles ils manifestent de plus en plus de l'intérêt". En outre, une campagne de sensibilisation a été lancée par le ministère de l'agriculture pour investir dans ce créneau dans le cadre duquel des superficies sont dédiées aux fruits exotiques et secs dans plusieurs wilayas dont, particulièrement, Mascara, Naâma, El Bayadh, Laghouat, Djelfa, M'Sila, Tiaret. Culture expérimentale de 17 fruits exotiques et secs En somme, 17 types de fruits exotiques et secs ont fait l'objet d'étude et de culture expérimentale par l'itaf, qui ont connu une adaptation favorable dans l'environnement algérien. La phase d'expérimentation pour certains fruits tels le kiwi, la mangue, l'avocat ou le nashi (fruit d'un arbre originaire de Chine, à la forme et au goût voisins de ceux de la poire) est d'une durée allant entre deux et huit ans, et ce, en fonction du taux d'avancement du programme de recherche, explique le même responsable. Pour les fruits secs, 25 catégories d'amende et cinq celles de pistache ont été validées par le ministère de l'agriculture à travers le Centre national de contrôle et de certification des semences et plants (Cncc), tandis que de nouveaux travaux de recherches ont été engagés pour 12 autres types d'amendes et six de pistache. Le ministère envisage, par ailleurs, de renforcer les capacités de production des fruits séchés notamment les raisons secs dont cinq types ont été validés. Agence

5 é c h o s I N F O S E X P R E S S Alger A la mémoire de nos cinq enfants Les années passent mais le souvenir cruel de ce jour maudit, où nos cinq enfants ont péri. Reste. comment oublier ce drame, cette tragédie, où des enfants, innocents ont été lâchement mutilés, assassinés par des mains criminels de barbares d'un autre temps. Comment oublier cette douleur profonde que nous avons vécue, que nous vivons encore et à laquelle nous avons survécu et à laquelle nous survivrons jusqu'à ce que la vérité soit. Qui peut faire le deuil de son enfant alors qu'il ne sait pas qui? Comment peut-on pardonner à ces criminels qui, aujourd'hui, courent encore les rues. Mais nous avons l'espoir qu'un jour la vérité sera. A toutes et à tous ceux qui compatissent avec nous ce moment du souvenir, et pour que nul n'oublie nous demandons une pieuse pensée à la mémoire de nos enfants. Mesbah Abdelmadjid Alger Le concours national de la meilleure nouvelle ouvert du 20 août au 20 octobre Le concours national de la meilleure nouvelle, organisé pour la 12 e année consécutive, sera ouvert du 20 août au 20 octobre, annonce l'etablissement Arts et Culture de la wilaya d'alger. Ce concours placé sous le thème «mémoire et souvenirs» est ouvert à tous sans distinction d âge, de catégorie professionnelle ou de niveau d études et sera sanctionné par trois prix. Les candidats intéressés ont le choix de présenter des écrits inédits ne dépassant pas dix pages en arabe (classique et dialectal), en tamazight et en français. Les nouvelles, en trois exemplaires accompagnées d une fiche de renseignement comportant nom, prénom, adresse et numéro de téléphone du postulant doivent être adressées à: Médiathèque Jeunesse, rue Didouche Mourad, Alger. Les oeuvres seront soumises à un jury composé d hommes de lettres et d écrivains. La remise des prix est fixée au 1er novembre R. N. Boumerdès Projet d'une centrale électrique de MGW,Le ministre de l Energie, Salah Khebri, a effectué jeudi une visite de travail et d inspection à Boumerdès, plus précisément à Cap Djenet, au cours de laquelle la délégation s est rendue sur plusieurs sites, notamment la station de dessalement de l eau de mer d une production de m³/j dont la mise en service a été lancée en L A C H R O N I Q U E D E Chérif Abdedaïm Accointance occultée (III) Il s agit là d une autre confirmation implicite du rôle israélien dans le traitement des militants blessés en Syrie, dont la majorité présente dans cette région appartient à Al-Qaïda. Et Ben Yishai lui-même avait écrit dans l article qui accompagne l enregistrement que «les Syriens blessés arrivaient presque tous les jours à la barrière de sécurité pour demander l aide médicale. Il est probable que la plupart sinon la totalité de ces ressortissants soient des rebelles des groupes rivaux de l État islamique jihadiste et du Front al-nosra.» Tout cela aurait fait l effet d une bombe, sinon un gigantesque scandale si ces actes dits «humanitaires» qui assistent des groupes terroristes comme Al-Qaïda venaient à être menés par un «ennemi» officiel de l Occident, à l instar de l Iran ou du gouvernement Syrien. Nous aurions reçu une avalanche de titres à ce sujet, tout comme les articles qui nous submergent au sujet des maux et méfaits de «l État islamique.» Ce qui nous amène à nous poser la question suivante : mais pourquoi tous ces événements ont-ils été pratiquement ignorés par les principaux médias? Dans ce contexte, on peut avancer affirmer, avec confiance et certitude, que les principaux médias en Occident soutiennent Israël et, de ce fait, jugent incommode et inconvenable d étaler et d évoquer l alliance scandaleuse tissée entre Israël et Al-Qaïda en Syrie. Mais il est fondamental de comprendre que cela s inscrit dans le cadre d un modèle plus élargi et Des explications sur le fonctionnement et le réseau d alimentation en eau potable ont été fournies. Ce projet, faut-il le rappeler, a été acquis dans le cadre du programme de soutien à la croissance quinquennal. Outre cette dernière, le ministre a visité l ancienne station de production d électricité de 672 mégawatts par an. «Cette dernière est opérationnelle depuis 1986 et s inscrit parmi les plus importantes infrastructures productrices d électricité du pays. Pour le maintien de la production actuelle, elle nécessite des travaux de maintenance», dira le ministre. Cette visite s est achevée par l inspection du mégaprojet de construction d une centrale de production d électricité en cycle combiné d une capacité de 1 131,1 mégawatts par an. La capacité de production de cette centrale de production électrique, qui fonctionne en cycle combiné (gaz naturel et gasoil), dépassera les mégawatts. Cette technique de production permet de réduire les quantités de gaz naturel utilisés à hauteur de 60%. Une superficie de 18 ha a été consacrée à ce projet qui devrait générer à sa réception et mise en exploitation près de emplois directs, a-t-on expliqué. Le lieu de son implantation offre certains avantages, notamment sa proximité avec les RN 24 et 12, ainsi que de la voie ferrée, est-il signalé.le projet est confié à un groupe sud-coréen en partenariat avec des opérateurs publics algériens pour un montant de plus de 73 milliards de dinars. Des explications sur le fonctionnement de l infrastructure ont été données au ministre. Selon le chef de projet, des câbles électriques de 400 KVA relieront la station au réseau national de distribution d électricité. La station alimentera en énergie électrique les wilayas du centre du pays, entre autres Boumerdès, Tizi- Ouzou, Bouira, Blida, Sétif. Une fois concrétisé, le projet créera 200 nouveaux postes d emploi pour arriver à postes de travail permanents. Salah Khebri s'est dit satisfait de la cadence des travaux entrepris par la société chargée de la réalisation du projet. Le projet est attendu pour l été Ce projet, devant être réceptionné conformément aux délais contractuels en février 2017, a enregistré un «léger retard», en raison notamment de contraintes techniques et de protestations des travailleurs, a indiqué le ministre. Sadek généralisé dans lequel, les alliances de l Occident avec les acteurs régionaux (disons les moins) moralement douteux sont ignorées, atténuées ou diligemment dissimulées par les médias. Cela dit, les États-Unis et la Grande-Bretagne sont en grande partie les responsables de l émergence des forces qui ont fini par devenir «l État islamique.» Toutefois, rapporte le très remarquable journaliste d investigation Nafeez Ahmed, un nouveau rapport déclassifié du Pentagone vient de prouver que les agences de renseignement de l Occident étaient, dès août 2012, conscientes de la possibilité de l émergence de «l État islamique» pour ne pas dire qu elles souhaitaient vivement que cela se produise. Un rapport de la Defense Intelligence Agency DIA a cité qu il «y a une possibilité de l établissement d une Principauté salafiste, déclarée ou non déclarée, à l est de la Syrie, et c est exactement ce que les puissances qui soutiennent l opposition souhaitent pour isoler le régime syrien.» Aujourd hui, la base de pouvoir du soidisant État Islamique syrien est située à Deir al-zor, la capitale régionale de la région Est du même nom. Ainsi, lorsqu Israël se rend compte que l Occident s était engagé dans un tel cynisme avec des groupes portant la signature d Al- Qaïda et opérant en Irak et en Syrie, il n est pas étonnant qu il (Israël) se sente autorisé à s engager dans une alliance active et efficace avec Al-Qaïda en Syrie. (Suite et fin) C. A. Accidents de la route : 13 morts et 64 blessés en trois jours Treize (13) personnes ont trouvé la mort et 64 autres ont été blessées dans 17 accidents de la circulation enregistrés au cours des trois derniers jours au niveau national. (Photo > D. R. ) Emigration clandestine : un important passeur algérien arrêté en Espagne L un des principaux membres du réseau algérien de passeurs de candidats à l émigration clandestine a été arrêté par la police espagnole alors qu il tentait de se faire passer pour un clandestin, a indiqué mercredi passé la police espagnole. (Photo > D. R.) Sept décès par noyade en 24h Sept personnes sont mortes noyées au cours de ces dernières 24 heures dans plusieurs wilayas, selon la Protection civile. Il s agit «d un décès à la wilaya d Alger, deux à Mostaganem, un à Aïn Témouchent, un à Jijel, un à Oran et un autre à Médéa», précise la même source. (Photo > D. R.) Le Français accusé d espionnage va rentrer chez lui Didier Vignaud, un Français condamné en 2014 à un an de prison pour espionnage en Algérie, peut repartir chez lui. Sa peine de prison ferme a été commuée en prison avec sursis, rapporte la radio publique France Bleu. Il devrait récupérer son passeport d ici une semaine, selon la même source. (Photo > D. R. )

6 m o n d e YÉMEN Les Emirats libèrent un otage britannique, La force des Emirats arabes unis participant à l'opération antirebelles au Yémen a réussi à libérer un otage britannique détenu depuis plus de 18 mois par Al- Qaïda, au grand soulagement de Londres. La libération de cet ingénieur du secteur pétrolier de 64 ans, enlevé en février 2014 à Sanaa et conduit ensuite dans la province du Hadramout (sud-est du Yémen), a été annoncée dimanche simultanément à Londres et à Abou Dhabi. L'otage, identifié par l'agence officielle WAM des Emirats comme étant Douglas Robert Semple, a été libéré par les forces émiraties lors d'une opération de renseignement dans un lieu non précisé et emmené ensuite à Aden. Il a été évacué dans la nuit de samedi à dimanche de cette ville du sud du Yémen à bord d'un avion militaire vers Abou Dhabi. «Je me réjouis de confirmer qu'un otage britannique détenu au Yémen ait été libéré par les forces des Emirats arabes unis», a déclaré le ministre des Affaires étrangères britannique Philip Hammond, dans un communiqué, en soulignant qu'il est «sain et sauf». «Nous sommes très reconnaissants envers les Emirats arabes unis pour leur aide», a ajouté le chef de la diplomatie britannique qui se trouvait dimanche à Téhéran pour rouvrir l'ambassade du Royaume-Uni en Iran. Selon l'agence WAM, le prince héritier d'abou Dhabi, cheikh Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane, a personnellement téléphoné dans la nuit au Premier ministre britannique David Cameron pour l'informer de la libération de l'otage qui était aux mains de «l'organisation terroriste d'al-qaïda». «Merci aux Emirats pour leur aide», a tweeté plus tard M. Cameron. Depuis Abou Dhabi, ce dernier a pu parler au téléphone à son épouse et pourra retourner dans son pays une fois tous les examens médicaux effectués. Les autorités émiraties ont présenté cette libération comme le témoignage de leur détermination à «lutter contre le terrorisme Les Emirats confirment leur présence au Yémen. (Photo > D. R.) sous toutes ses formes». Confirmation de la présence militaire émiratie Elles ont révélé du même coup leur implication directe sur le théâtre des opérations au Yémen alors qu'elles restaient évasives jusqu'ici sur le déploiement de leurs soldats dans le sud du pays. Les Emirats sont l'un des piliers de la coalition montée en mars par l'arabie Saoudite qui a lancé notamment une campagne aérienne pour empêcher des rebelles chiites yéménites, soutenus par l'iran, de prendre le contrôle de l'ensemble du pays. L'implication directe des Emirats au Yémen et la fourniture d'armes et d'équipements aux forces anti-rebelles ont été essentielles dans les succès militaires de ces derniers qui ont pu reprendre depuis la mi-juillet Aden et quatre autres provinces du sud aux rebelles Houthis. Peu d'informations ont filtré sur l'ex-otage pendant sa période de détention. Des centaines de personnes ont été enlevées au Yémen au cours des quinze dernières années, notamment par des tribus qui utilisent les otages comme monnaie d'échange dans leurs conflits avec le gouvernement. Pratiquement toutes les personnes enlevées ont été libérées saines et sauves. L'an dernier, un instituteur britannique enlevé en février avait été relâché sain et sauf à la suite de négociations menées par le gouvernement à Sanaa. Mais en décembre dernier, un otage américain d'al-qaïda avait trouvé la mort lors d'une opération ratée des forces spéciales américaines qui visait à le libérer. Un otage sud-africain avait également été tué lors de cette La Grande-Bretagne rouvre son ambassade en Iran La Grande-Bretagne a rouvert hier son ambassade à Téhéran, dans le cadre du réchauffement des relations entre l'iran et les puissances occidentales après la conclusion, le mois dernier, d'un accord sur le programme nucléaire de la République islamique. Le secrétaire au Foreign Office, Philip Hammond, a assisté à la levée de l'union Jack dans les jardins de cet opulent édifice du XIX e siècle qui avait été mis à sac par des manifestants en novembre Dans la foulée, Londres avait expulsé les diplomates iraniens en Grande- Bretagne. «Cette cérémonie marque la fin d'un chapitre dans les relations entre nos deux pays et le début d'un nouveau, qui promet, je le crois, des jours meilleurs», a-t-il déclaré. L'inscription «Mort à l'angleterre» est encore visible sur les portes de la salle de réception de l'ambassade saccagée il y a quatre ans. Les relations entre Téhéran et les puissances occidentales se sont peu à peu améliorées depuis l'élection du président Hassan Rohani en 2013, mais l'accord de juillet conclu à Vienne opération. Début août, une Française, Isabelle Prime, a été libérée grâce à une médiation omanaise, sans que l'on sache si elle avait été détenue par Al-Qaïda ou un groupe tribal. Arrivée en 2013 au Yémen, Isabelle Prime travaillait pour la société Ayala Consulting, basée en Floride et spécialisée dans la conception de programmes de protection sociale. Elle avait été enlevée à Sanaa en février 2015 avec son interprète yéménite qui avait été libérée quelques semaines plus tard. Sa libération et celle de l'ingénieur britannique sont intervenues en pleine guerre contre les rebelles chiites Houthis qui a paradoxalement permis à Al- Qaïda de prendre Moukalla, capitale de la province du Hadramout, et de se montrer à visage ouvert à Aden ces derniers jours. R. I./Agence avec le groupe P5+1, qui réunit les membres permanents du Conseil de sécurité de l'onu (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande- Bretagne) et l'allemagne, a accéléré les choses. Dans les semaines ayant suivi l'accord, qui prévoit d'encadrer les activités nucléaires de l'iran en échange d'une levée progressive des sanctions, les ministres allemand et français des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier et Laurent Fabius, de même que la Haute Représentante de l'union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune, Federica Mogherini, se sont rendus à Téhéran. Un des objectifs, pour nombre de capitales, est de se positionner au mieux en vue de la réouverture d'un marché de plus de 78 millions d'habitants, un bouleversement que certains investisseurs comparent à l'ouverture de l'économie russe après l'effondrement de l'union soviétique en «C'est un vaste marché émergent qui s'ouvre, un vaste marché frontière». R. I./Agence IRAK Le deuxième chef de l Etat islamique éliminé lors d une attaque américaine,washington a confirmé vendredi dernier après une frappe aérienne menée prés de Mossoul en Irak que le numéro deux du groupe Etat islamique a été tué le 18 août, s agissant de Fadhil Ahmad al-hayali, connu sous le nom de Hajji Mutaz, qui notamment a été abattu alors qu'il se trouvait dans un véhicule avec le responsable de l'organisation djihadiste de l Etat islamique Abou Abdallah qui était chargé des médias, a déclaré Ned Price, porte-parole de la Maison-Blanche. Ce redoutable terroriste était l'un des principaux coordinateurs des transferts d'armes, d'explosifs, de véhicules et d'individus entre l'irak et la Syrie. «La mort d'al Hayali aura des retombées négatives sur les opérations de l'ei, étant donné l'influence qu'il exerçait sur les finances du groupe, sur les médias, sur les opérations et sur la logistique», a ajouté le porte-parole du Conseil de sécurité nationale. Il était chargé des Daech diminué. (Photo > D. R.) SOMALIE Deux voitures piégées font au moins 21 morts, Au moins 21 personnes ont trouvé la mort et près de 30 autres ont été blessées, samedi en Somalie, dans deux attentats- suicide à la voiture piégée, l'un dans la capitale Mogadiscio et l'autre contre un camp d'entraînement militaire de la ville portuaire de Kismayo dans le sud du pays, a-t-on déclaré de sources policières et militaires. Le cheikh Abdiassis Abou Moussab, porte-parole des islamistes d'al Chabaab chargé des opérations militaires, a revendiqué l'attentat de Kismayo. L'attaque menée sur le campus universitaire de Kismayo, utilisé comme base d'entraînement des troupes opérations en Irak et avait pris part à la préparation de l'offensive contre Mossoul, tombé aux mains des djihadistes en juin En décembre, des responsables de la défense américaine ayant requis l'anonymat avaient indiqué à des journalistes qu'il faisait partie d'un des hauts responsables du groupe ultra-radical à avoir été tué lors d'une frappe de la coalition internationale, en utilisant alors un autre de ses pseudonymes: Abou Muslim al-turkmani. Il est présenté comme le principal adjoint du chef de l'ei Abou Bakr al-baghdadi, L'EI s'était emparé de Mossoul, la deuxième ville d'irak, au début de son offensive fulgurante lancée dans le nord de l'irak en juin 2014 face à des forces gouvernementales en déroute. Finalement les frappes aériennes de la coalition dirigée par les Etats-Unis ont réussi a éliminer l un des principaux organisateur de l Etat islamique actuel. Oki Faouzi gouvernementales, a été menée alors que des soldats se rassemblaient pour une épreuve d'entraînement, ont rapporté des responsables militaires. Au moins 16 soldats somaliens ont été tués et 21 autres blessés dans l'explosion de la voiture suicide. L'autre véhicule piégé a explosé dans la soirée à un carrefour de Mogadiscio. Aucune revendication n'est parvenue pour l'instant pour cet attentat. «Jusqu'à présent, nous avons cinq civils tués dans l'explosion de ce soir, et sept blessés», a déclaré Mohamed Yusuf, porte-parole du ministère de la Sécurité intérieure. R. I./Agence

7 é c o n o m i e Energie Total compte sur le Royaume-Uni I N F O S E X P R E S S Bourse : Wall Street s'interroge sur la durée de la correction,après avoir jeté l'éponge en Pologne et au Danemark, le pétrolier vient d'obtenir outre-manche cinq licences d'exploration supplémentaires, grâce au soutien du gouvernement à ces hydrocarbures. L amour du Premier ministre britannique, David Cameron, pour le gaz de schiste ne se dément pas, malgré l opposition de certains riverains, collectivités locales et associations de défense de l environnement. A la grande joie de Total, pour qui le Royaume-Uni reste le dernier «terrain de jeu» en la matière en Europe. Après avoir jeté l éponge en Pologne au printemps 2014, le géant pétrogazier a en effet annoncé le 17 août l arrêt de l exploration de ces hydrocarbures non conventionnels au Danemark, où il détenait deux licences en partenariat avec l opérateur national Nordsofonden. «Pour celle de l Est du pays, les premières études techniques sans forage ont montré que les ressources n étaient pas économiquement exploitables, tandis que dans celle du Nord, le forage d un puits d exploration sans fracturation hydraulique a abouti à la même conclusion : il y a du gaz mais, en l état actuel des technologies et des coûts industriels, il n est pas exploitable économiquement. Pour l instant, on ne s y obstine donc pas», explique un porte-parole du groupe français à Libération. Des forages «potentiellement pour l an prochain» Total, présent dans le pays depuis 1962, y est l un des principaux opérateurs de pétrole et de gaz conventionnels grâce, surtout, à l exploitation de champs offshore. Il y détient depuis janvier 2014 un intérêt de 40% dans deux permis d exploration et de production de gaz de schiste sur une superficie de 240 km 2 dans la région des East Midlands (centre-est de l Angleterre). Selon le communiqué de l époque, cela en fait «la première major à prendre des permis de gaz de schiste au Royaume-Uni». Pour l instant, la compagnie affirme ne pas y avoir commencé de forages. Restant donc dans le flou quant au potentiel réel du sous-sol local. Mais l espoir pour Total d y Total investit dans le gaz de schiste. (Photo > D. R.) trouver un gisement rentable s est accru depuis que les autorités britanniques ont annoncé, mardi, le nom des entreprises sélectionnées pour 27 nouveaux permis d exploration d hydrocarbures conventionnels et de schiste, dans le centre et le nord de l Angleterre. Parmi elles, le Français GDF Suez (Engie), mais aussi Total, via une association avec les britanniques IGas et Egdon, déjà ses partenaires sur ses deux premières licences britanniques. Au total, cinq nouveaux blocs d exploration d environ 100 km 2 chacun ont été attribués à cette société, dont Total détiendra 50%. «Cela revient à élargir notre périmètre d exploration, non loin de nos précédentes licences, dans une zone déjà balisée et découpée, au sein d une région identifiée comme recelant potentiellement du gaz de schiste au Royaume-Uni», dit-on chez Total, où l on espère débuter des forages d exploration «potentiellement l an prochain». Une «priorité nationale» pour le Royaume-Uni Même si ses recherches s avéraient infructueuses dans cette région, Total peut plus que jamais compter sur le soutien de Londres pour lui ouvrir éventuellement des portes ailleurs. Le gouvernement conservateur a, en effet, annoncé la semaine dernière qu il pourrait désormais délivrer directement les autorisations nécessaires pour exploiter du gaz de schiste, afin de contourner des autorités locales jugées trop lentes ou réticentes. Espérant ainsi donner un sérieux coup de pouce à cette énergie qu il considère comme «une priorité nationale», alors que les forages sont au point mort depuis 2011, quand un puits du britannique Cuadrilla avait causé de légères secousses sismiques dans le nord de l Angleterre. Total, qui explore aussi le gaz de schiste en Australie, en Argentine et en Chine, n en produit à ce jour qu aux Etats-Unis, à travers son association avec l américain Chesapeake, au Texas et dans l Ohio. Mais quid de leur impact néfaste sur le climat et l eau? Total fait déjà face, notamment en Argentine, où il traque le gaz de schiste jusque dans une aire protégée, à l opposition des populations locales, inquiètes d une éventuelle pollution de l eau potable à cause de la très controversée fracturation hydraulique, une technique consistant à créer des fissures souterraines et à y infiltrer un mélange d eau, de sable et de produits chimiques pour permettre l extraction des hydrocarbures prisonniers de la roche. Carburants maritimes : circulez, y a rien à voir? Le groupe affirme «attacher une très grande importance à la sauvegarde de l environnement» et chercher à réduire ses impacts sur celui-ci, ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre. Y compris, paraît-il, ceux sur la pollution causée par le transport maritime, que Total approvisionne en fioul lourd. Jeudi, un article de Mediapart s interrogeait justement sur la présence, au nom de la France, d un salarié de Total dans une agence des Nations unies chargée d étudier la mise en place de carburants maritimes moins polluants. Interrogé par Libération, un porte-parole du groupe livre mot pour mot la même réponse que celle accordée à notre confrère. Soit ceci : «L un de nos collaborateurs a été nommé par l OMI [Organisation maritime internationale, ndlr] en tant qu expert représentant la France dans le groupe chargé d évaluer techniquement les différentes propositions des prestataires qui pourraient mener l étude d évaluation sur la disponibilité des fiouls à faible teneur en soufre en La décision politique finale sur la date d application de la réglementation sera prise, elle, par un autre comité de l OMI qui rassemblera l ensemble des Etats concernés [plus de 100 délégations] et dans lequel les experts ou consultants n auront pas voix au chapitre : seules les administrations des Etats s exprimeront.» Autrement dit, il n y aurait pas conflit d intérêts. Et non, promis, juré, Total ne cherchera pas à faire reporter de 2020 à 2025 l obligation de réduire la teneur des carburants maritimes en soufre. De quoi compenser la pollution accrue due à sa production de gaz de schiste? Voir sur Internet C. S. La Bourse de New York, après une dégringolade de plus de 3% vendredi, est entrée en phase de correction, sans toutefois que les analystes s'accordent à diagnostiquer un simple à-coup passager ou la véritable fin d'une hausse boursière de six ans et demi. Lors des cinq dernières séances, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a chuté de 5,82% à ,75 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, a dévissé de 6,78% à 4 706,04 points, avec une soudaine accélération dans les dernières minutes de la séance de vendredi. L'indice élargi S&P 500, jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, a dégringolé de 5,77% à 1 970,89 points. C'est sa chute hebdomadaire la plus marquée depuis septembre «La question se pose de savoir s'il s'agit d'une correction dans un marché restant (fondamentalement) orienté à la hausse, ou d'un marché qui s'oriente durablement à la baisse», a commenté Hugh Johnson, de Hugh Johnson Advisors. Penchant plutôt pour l'hypothèse optimiste d'une inflexion provisoire, M. Johnson avouait trouver la situation «déstabilisante». «Cela fait très longtemps que le marché avançait sans correction», a noté, de son côté, Tom Cahill, chez Ventura Wealth Management, espérant toutefois que la situation se stabilise la semaine prochaine. «Je ne vois pas de signe qui pourrait envoyer le marché en baisse durable», a-t-il ajouté, soulignant que l'économie américaine continuait à créer mois après mois des centaines de milliers d'emplois, et s'affichait en croissance. A ce titre, M. Cahill guettera la publication jeudi d'une nouvelle estimation du produit intérieur brut pour le deuxième trimestre, «qui sera révisé en hausse», et le lendemain les statistiques sur les dépenses et revenus des ménages. Mais Gregori Volokhine, chez Meeschaert Financial Services, a noté que ces chiffres, aussi bons soient-ils, risquaient de ne pas peser lourd. En particulier pour le produit intérieur brut, qui remonte à la période avril-juin, «c'est- à- dire avant les difficultés des négociations sur la dette grecque et la preuve que l'économie chinoise est en fort ralentissement», donnée par la récente dévaluation du yuan.

8 régions I N F O E X P R E S S Jijel Fermeture d un cabinet de gynécologie et suspension d une praticienne à Taher Un cabinet privé de gynécologie de la ville de Taher (Jijel) a été fermé pour une durée d'un (1) mois pour «infraction à la réglementation» et une gynécologue suspendue, a-t-on appris jeudi auprès de la direction de wilaya de la Santé et de la population (DSP). Lors d un contrôle, deux inspecteurs de la direction de la santé ont découvert dans ce cabinet la présence d une gynécologue remplaçante exerçant régulièrement à l hôpital Medjdoub Saïd. En plus de la fermeture du cabinet, la gynécologue remplaçante a bénéficié d une mesure conservatoire de suspension, a précisé un responsable de la DSP. «Cette pratique qui constitue une infraction à la réglementation a conduit à la prise de ces sanctions», a indiqué la même source, rappelant les directives émanant du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière relatives au fonctionnement du secteur de la santé publique. R. R. Guelma,Pas moins de cartes Chifa disponibles dans la wilaya de Guelma attendent d'être retirées par leurs titulaires, a indiqué samedi à l APS le directeur de l antenne locale de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (Cnas), Abdelkamal Boucetta. Circulation routière La ville de Relizane asphyxiée par les voitures,la ville de Relizane est devenue synonyme de bouchons et perturbation de la circulation. Les grands axes de la ville autant que les venelles se retrouvent chaque jour prises d assaut par des milliers d usagers cartes Chifa attendent d'être retirées par leurs titulaires Etonnamment, et malgré les nombreux projets d aménagement des routes, rien n a encore changé. Bien au contraire, la situation s empire. Aussi, il est à remarquer que l accroissement que connaît le secteur de l acquisition des véhicules est souvent accompagné par l augmentation des perturbations de la circulation des voitures. Soumis à des tensions et des frictions, les citoyens n arrivent plus à tenir dans cette pression. La ville de Relizane ne semble plus en mesure de contenir le nombre important des usagers de la route. Du moins, sans que cela ne soit lié aux bouchons. En effet, ils sont des milliers à les emprunter, tout en rencontrant ce problème qui persiste aussi bien aux heures de pointe qu aux heures normales ainsi que lorsqu il y a des chantiers ou des travaux. En parlant de bouchons, on peut s imaginer d ores et déjà les files interminables de voitures. Klaxons stridents et mêmes insultes et imprécations fusent de partout. C est le quotidien du Relizanais qui, en plus de toutes les nuisances de la vie urbaine, il doit faire face à son pire «cauchemar», à savoir les embouteillages. Cependant, diverses solutions ont pourtant été adoptées entre trémies et ponts, mais rien n y fait, Relizane ne peut plus faire face au nombre de véhicules en circulation sur ses routes qui n ont jamais été conçues pour un nombre aussi important. En attendant qu une solution miracle soit trouvée pour mettre fin à ce cauchemar tout en préservant notre environnement, continuons à inhaler les gaz brûlés et à ronger notre frein dans ces embouteillages stressants au plus haut point. N.-Malik Nettoiement à Ouargla Lancement d'une vaste campagne,une large campagne de nettoiement et de ramassage des déchets ménagers a été lancée cette semaine dans plusieurs quartiers de la ville d'ouargla, à l'initiative des services de la wilaya. L'opération, qui s'étalera sur quatre semaines (chaque samedi), vise à sensibiliser les citoyens sur la préservation de l'environnement et éliminer les «points noirs» recensés au niveau de la ville, notamment dans les quartiers très affectés par la prolifération d ordures ménagers, a précisé le conservateur des forêts. La première journée de cette campagne s'est déroulée dans certains quartiers du chef lieu de wilaya, à l'instar des quartiers Chorfa, Mekhadma, Tazegraret, Haï Ennasr et la zone des équipements publics, avec le concours de divers acteurs (publics et privés), des agents d entretien communaux, des associations locales et des bénévoles, a déclaré Harkat Debabnia. Les encadreurs de cette campagne de nettoiement ont lancé un appel à une très forte participation des citoyens dans les prochaines phases, pour garantir un milieu urbain propre et sain, a-t-il souligné. Par ailleurs, des travaux d aménagement urbain, touchant notamment la réalisation de trottoirs et l installation de l éclairage public sont en cours d'exécution à travers différents quartiers de la ville. R. R. VoirsurInternet Les personnes concernées ont été destinataires de lettres les invitant à se rapprocher de cette structure pour retirer leur carte Chiffa, mais «aucune suite n'a été donnée à ces correspondances», a précisé le même responsable. Les cartes restées en souffrance à la Cnas sont réparties sur les différents centres de paiement d'oued Zenta, Boucherie et Guelma, a ajouté la même source. Toutes les catégories sociales sont concernées par ces cartes qui ont été établies conformément aux dossiers présentés dont un grand nombre concerne les étudiants, a ajouté M. Boucetta. Des enquêtes sont lancées par les responsables locaux de la Cnas pour épurer cette situation, parallèlement à des actions de sensibilisation sur l utilité et l importance de la carte Chiffa, a indiqué la même source. R. R. B R È V E Manifestation «Musée dans la rue» 17 musées au rendez-vous Plusieurs musées nationaux seront au rendez-vous de la 3 e édition de la manifestation «Musée dans la rue» prévue du 25 au 29 août à Alger, ont indiqué les organisateurs. Cette édition regroupera 17 musées de Constantine, de Tlemcen, de Sétif, de Ghardaïa et de Chlef, entre autres, qui se donneront rendez-vous à l'esplanade de la Grande Poste, dotée pour la circonstance, d'une vingtaine de chapiteaux. Organisée par le Musée national du Bardo en collaboration avec la commune d'alger-centre, cette manifestation vise à faire découvrir au public les différentes thématiques, missions et activités inhérentes au musée. Trente quatre ateliers accessibles gratuitement au public, seront consacrés notamment à l'écriture de Tifinagh (alphabet amazigh), l'écriture punique et latine, à la peinture, aux contes et légendes et au théâtre de marionnette. R. R.

9 r é g i o n s Université d El-Oued Cinq nouvelles spécialités en «master» seront ouvertes cette année,cinq nouvelles spécialités d enseignement en graduation «Master» seront ouvertes, au titre de la nouvelle saison universitaire , au niveau de quatre facultés de l université «Chahid Hamma Lakhdar» à El-Oued, a-t-on appris des responsables de cette institution. Ces filières concernent l'économie monétaire et financière à la faculté des sciences économiques et commerciales, la prédication et la culture islamiques à l institut des sciences islamiques, la biologie et l écologie à la faculté des sciences de la nature et de la vie, en plus de deux filières en audio-visuel et qualification en éducation au niveau de la faculté des sciences humaines et Trois concurrents de la wilaya de Ghardaïa participeront à Mostaganem avec des oeuvres en Tamazight au concours national de la poésie melhoun dans le cadre de la 3 e édition du Festival national dédié à ce genre populaire, a-t-on appris samedi des organisateurs. Trois candidats concourront en Tamazight parmi les 25 poètes venus de diverses régions programmés au titre de cette compétition. Le poète et chercheur Cheikh Yacine Chalal, membre du comité d organisation de ce rendez-vous culturel dédié au chantre du melhoun sociales, a précisé le vicerecteur, Bachir Menai. Le même responsable a fait part également de l ouverture, cette année, dans le cadre de la mise à niveau des établissements de l enseignement supérieure, de 16 nouvelles spécialités au profit de plus cheikh Lakhdar Benkhelou, a précisé à l APS que ces candidats viennent des wilayas de Tindouf, Béchar, El Oued, Biskra, Oran, Souk Ahras, Oum El Bouaghi, Sétif, Alger, M sila, Mostaganem, Relizane et Tiaret. Le concours vise à faire connaître la richesse et la diversité du patrimoine melhoun algérien dans ses diverses expressions comme «El Hassani», «El Hadi», «El Bedoui», «El M redef» et autres genres propres à certaines régions du pays. Le concours, doté de plusieurs prix, a pour but également la découverte de jeunes talents versés dans ce genre La 8 e édition du Festival culturel national du théâtre pour enfants ouvert jeudi dernier à Khenchela continue dans une ambiance joyeuse à la maison de la culture Ali Souaihi, a-t-on constaté. La troupe «lumières du théâtre» de Khenchela, qui a présenté une pièce intitulée «Voyage sous les de 50 doctorants, et ce au niveau des huit facultés de l Université. Une tendance à la hausse du nombre de places en graduation «Master» est relevée cette année, en vue de répondre aux attentes des étudiants et des besoins du marché local de l emploi, a-t-il estimé. L université d El- Oued compte un effectif de plus de étudiants, répartis sur 8 facultés, et encadrés par plus de 750 enseignants, tous grades d enseignement confondus, dont 30 nouvellement recrutés. R. R. Mostaganem Trois candidats de Ghardaïa participent au concours national de poésie melhoun en tamazight puisant ses racines dans le patrimoine ancestral du pays. Le jury, composé de poètes et d universitaires spécialistes dans la poésie populaire, devra désigner, mercredi, à la clôture du festival, les trois lauréats du concours. Le festival, ouvert jeudi soir, se poursuit avec des récitals poétiques, une exposition-vente de livres édités par l Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG) de Réghaïa, une exposition de l artiste peintre El Hadj Bouferma, ainsi que la projection de documentaires dédiés au melhoun. R. R. Khenchela Ambiance joyeuse au Festival culturel national du théâtre pour enfants lumières», a livré un spectacle de qualité devant le jeune public venu nombreux à l ouverture de cet évènement. R. R. Ouargla : 20 projets touristiques approuvés Vingt projets d'investissement touristique ont obtenu l'accord de principe du Comité d'assistance à la localisation et la promotion de l'investissement et de la régulation foncière (Calpiref) d'ouargla pour leur concrétisation. (Photo > D. R. ) Aïn Defla : secousse tellurique d'une magnitude de 4 degrés Une secousse tellurique d'une magnitude de 4,0 degrés sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée samedi à 03h54 (heure locale) dans la wilaya de Aïn Defla. (Photo > D. R.) Skikda : deux terroristes abattus Deux terroristes ont été abattus, samedi 22 août, par l armée dans la région de Skikda, a annoncé, dimanche, le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Au cours d une opération de qualité menée près de la localité d Aïn Laksar, Daïra d Aïn Kechra au sud-ouest du chef-lieu de la Wilaya de Skikda. (Photo > D. R. ) Hausse des prix : le poulet flambe, la viande rouge toujours chère Alger Rupture accidentelle d un câble de fibre optique d Algérie Télécom Une rupture accidentelle de câble de fibre optique d Algérie Télécom a affecté utilisateurs à Alger Ouest pendant la journée de samedi avant que la panne ne soit réparée aux environs de 17 heures, a indiqué une source de cette compagnie. «Une rupture accidentelle de câble de fibre optique d Algérie Télécom a eu lieu à 11h40 à El Achour et a affecté le fonctionnement de l internet et du téléphone de utilisateurs dans plusieurs localités pendant la journée de samedi avant que la panne ne soit réparée aux environs de 17 h», selon une source de la compagnie jointe par téléphone sans préciser les causes exactes de cette rupture. La rupture du câble «a provoqué l arrêt d une vingtaine d équipements ce qui s est répercuté sur les clients de Sebbala, Draria, El Achour et Oued Romane, mais grâce à l intervention des équipes techniques, le réseau est rétabli dans la même journée», précise AT qui «s excuse auprès de ses clients» pour ces désagréments. R. R. Les prix de la viande blanche flambent. En un mois, le poulet de chaire a connu une hausse de 100 DA. Au marché Réda Houhou d Alger-centre, le kilogramme de viande blanche se vend à 380 DA contre 280 DA au mois de Ramadan. Dans certaines boucheries, le poulet est plus cher à 420 DA le kilogramme. Les commerçants expliquent cette hausse par le manque d offre : «Le poulet est fragile en été et son élevage est difficile». (Photo > D. R.)

10 é c o l o g i e Environnement Boyan Slat, le génie de 20 ans qui veut nettoyer les océans de la planète, Pour remédier au problème de la pollution qui frappe les océans terrestres, un jeune Néerlandais a créé un vaste projet The Ocean Cleanup et une invention qui pourrait permettre de nettoyer l'océan Pacifique en l'espace de 10 ans. Boyan Slat est un jeune écologiste hollandais de 20 ans, mais il est surtout un idéaliste qui rêve d'avoir des océans propres. Pour cela, il a imaginé un projet fou : nettoyer tout l'océan Pacifique d'ici 10 ans. «Prendre soin du problème des ordures dans les océans du monde est l un des plus grands défis environnementaux auquel l humanité doit faire face aujourd hui», explique-t-il. C'est alors qu'il était en vacances que le jeune homme a constaté la pollution qui frappait les océans. En faisant des recherches, il s'est alors rendu compte qu'il n'existait pas ou peu de projets à grande ampleur visant à nettoyer les océans. Partant de sa propre initiative, Boyan s'est ainsi mis à imaginer différents prototypes. Un projet ambitieux mais viable. A 17 ans seulement, et après qu'on lui a dit que cela ne fonctionnerait jamais, il a rassemblé une équipe de volontaires et récolté dollars (environ euros) pour réaliser une barrière de 40 mètres près des îles des Açores. Quelques temps après, il sortait une étude de faisabilité de 500 pages avec une conclusion prometteuse : son L orage de Catatumbo est un phénomène météorologique à la durée et l'intensité impressionnantes. Il se produit au nordouest du Venezuela et a la particularité de perdurer pendant près de 6 mois. Des éclairs par dizaine en l'espace de quelques heures. C'est ce qu'offre au Venezuela l'orage de Catatumbo, l'orage le plus persistant du monde. Le phénomène se déchaîne entre 140 et 160 nuits par an, soit un peu moins de 6 mois. Chacune de ces nuits, il perdure pendant une dizaine d heures et transcende le ciel nocturne au dessus du lac de Maracaibo, au nord-ouest de l Etat sud-américain. Sa fréquence d éclairs est impressionnante : en moyenne, Boyan Slat. (Photo > D. R.) idée peut fonctionner. C'est ainsi que l'aventure «The Ocean Cleanup» a réellement démarré. Chaque année, quelque 8 millions de tonnes de plastiques sont déversées dans les océans explique Boyan Slat sur le site du projet. De fait, «au moins 5,25 billions de morceaux de plastique se trouvent actuellement dans les océans, dont un tiers est concentré» dans le fameux continent de plastique rencontré dans le Pacifique nord. Pour y remédier, le jeune génie a imaginé d'énormes barrières flottantes. L'objectif est de les placer à un endroit où les marées créent des espèces de tourbillons et de laisser les détritus de plastique être pris au piège dans le dispositif en forme de V. Ce dernier forme ainsi un ce sont plus de 28 coups de foudre à la minute qui illuminent les cieux. Mais la démesure de cette perturbation atmosphérique ne s arrête pas là, les obstacle à déchets et comme il n'est pas équipé de filets, il ne gène pas la vie sous-marine, ciblant uniquement la collecte de déchets flottants. La plus grande structure marine jamais déployée Le dispositif a déjà été testé et a montré des résultats prometteurs, ce qui a permis de récolter quelque deux millions de dollars (environ 1,8 million d'euros) pour poursuivre le projet. La prochaine étape est désormais de mettre en place des opérations à plus grande échelle courant Ce dispositif devrait ainsi être déployé au large des côtes de Tsushima, une île située entre le Japon et la Corée du Sud. Long de mètres, il sera la plus grand éclairs sont produits à plus de 4 kilomètres au-dessus du sol et dépassent largement la puissance d une décharge électrique d un orage classique. En effet, structure jamais déployée dans l'océan (battant ainsi le record de mètres détenu jusqu ici par la Tokyo Mega Float). Il devrait être mis en place pour 2 ans, récoltant les déchets avant de les renvoyer à Tsushima, où le plastique devrait être utilisé comme une source d'énergie alternative. Et ceci n'est que le début pour l'équipe de The Ocean Cleanup particulièrement confiante. «D ici 5 ans, après avoir déployé le dispositif à plusieurs reprises et à des échelles de plus en plus importantes, The Ocean Cleanup a pour but de mettre en place un dispositif de 100 km de long pour nettoyer environ la moitié des déchets se trouvant dans le Pacifique entre Hawaii et la Californie", a-t-elle confié. Météo L'orage de Catatumbo, un mystérieux phénomène météorologique qui dure 6 mois les éclairs de la foudre de Catatumbo transportent un courant électrique dont l'intensité est comprise entre et ampères alors que pour un coup d'éclair d'un orage classique, elle se situe plutôt entre et ampères. Un record mondial Cet exceptionnel phénomène météorologique a été inscrit l année dernière dans le livre Guinness World Records. L orage de Catatumbo détient à ce jour le record du plus grand nombre de coups de foudre par kilomètre carré et par an. En moyenne, il est estimé que plus de 1,6 million de décharges électriques sont produites tous les ans. I N F O E X P R E S S Cet homme de 65 ans est le premier à avoir vécu 11 jours sur une île prête Un homme de 65 ans vient de revenir d'un séjour exceptionnel sur une île volcanique apparue en décembre dernier. Malgré le danger, Ian Argus Stuart a décidé de passer 11 jours sur cet endroit qui pouvait disparaître dans l'océan à tout moment. Ian Argus Stuart, c'est un peu le Robinson Crusoé moderne, avec des millions et une équipes prête à le secourir en plus. L'agence de voyages Docastaway a envoyé cet excentrique originaire de Grande- Bretagne passer 11 jours sur une île volcanique apparue en décembre dernier au large des Tonga. L'homme de 65 ans a ainsi pu arpenter ce paysage lunaire mesurant 800 mètres avant qu'il ne disparaisse dans les flots. Les géologues s'accordent à dire que cela pourrait arriver à tout moment. «L'île disparaît de jour en jour dans la mer», a raconté Ian Argus Stuart au International Business Times. À cause de cela, les autorités des Tonga n'ont pas jugé nécessaire de baptiser l'endroit. Mais l'aventurier britannique n'a pas manqué d'inspiration pour trouver lui-même un nom à cette île volcanique éphémère : Nuria, ce qui veut dire «Feu de Dieu» en hébreu. Un des premiers à s'installer sur l'île Nuria est apparu en décembre 2014 lors de l'éruption du volcan sous-marin Hunga Tonga. À cause de son instabilité, les experts déconseillent formellement de s'y rendre. Mais il fallait plus qu'un avertissement pour décourager Ian Argus Stuart. Le sexagénaire s'est rendu sur l'île sans nourriture, prêt à relever les défis de la nature. Il a expliqué que son régime avait donc été exclusivement composé de calmars et d œufs de mouettes. Pour se «loger», son choix s'était porté sur une petite grotte. Nuria étant ce qu'elle est, l'abri de Ian Argus Stuart a malheureusement fini par disparaître.

11 culture A L G E R Djamel Laroussi revisite son répertoire Le chanteur et guitariste Djamel Laroussi a revisité sur scène les plus grands succès de son répertoire en compagnie d une formation musicale locale, regroupé le temps d un concert animé vendredi soir au Théâtre de verdure, Laâdi Flici à Alger. Se produisant dans le cadre des soirées artistiques «Layali Mezghenna» organisées par l'établissement Arts et culture de la wilaya d Alger qui se déroulent depuis le 30 juillet dernier, Djamel Laroussi a joué devant un public de mélomanes, connaissant par cœur son répertoire mais très peu nombreux. Pour cette occasion, ce guitariste de renom a choisi de revisiter ses succès, tirés de ses albums sortis entre 2002 et 2007, en leur donnant une empreinte jazzy plus recherchée sur le plan de la composition et des solos à la guitare en plus d avoir rassemblé plusieurs instruments, majoritairement des percussions, dans un clavier synthétiseur tenu pour l occasion par Nour Cherkit. R. C. La chanteuse Samira Brahmia à La NR Avant de commencer, votre impression concernant votre participation à la 5 e édition du Festival culturel international «L été en musique à Alger? Oui, c est une bonne chose de participer à ce festival qui constitue une occasion de rencontrer le public comme je salue les efforts fournis pour organiser un tel événement qui fait appel à des artistes qui viennent loin pour rencontrer ce public. Franchement, Je suis très heureuse d être dans mon pays. Samira Brahmia est-elle une chanteuse polyvalente? Oui, je suis une chanteuse polyvalente et je n aime pas me canton- ner à un seul style de musique bien précis ou «de me serrer dans une case bien déterminée», «rires», je chante tout et cela me permet de me balader dans les différents styles musicaux parce qu en fait, l Algérie possède un riche répertoire musical à écouter et à découvrir. Je dirai qu il faut le préserver. Vous mêlez dans votre musique pop, rocket chaâbi, tradition et chansons françaises, comment trouvez-vous ce mélange de styles? Oui, c est une bonne chose j aime tous les styles musicaux. Et j aime découvrir d autres musiques. Il est clair que l artiste doit avoir plusieurs goûts musicaux et je trouve, aujourd hui que notre patrimoine est bien représenté dans le monde grace à plusieurs chanteurs algériens qui ont pu exporter cette musique dans le monde à l image de Cheb Khaled et Rachid Taha. Vous chantez, également le style gnaoui, qu est-ce qu il vous a rajouté dans votre carrière artistique? Quand je chante le gnaoui, je me sens africaine. J aime chanter le style gnaoui, un style bien apprécié par le public. J ai participé, en 2013 au festival de Diwane et c était pour moi une belle expérience et enrichissante. Des projets en vue? J ai participé dans un rôle principal dans un film de l actrice et réalisatrice franco-algérienne Rachida Brakni. Le film traitera le problème de l immigration et peut- être participera au Festival de Cannes pour l année prochaine. Comme je prépare un nouvel album qui j espère sortira prochainement. Entretien réalisé par Mehdi Isikioune «Constantine, capitale de la culture arabe 2015» La pièce «Liqaâ fi Cirta» du théâtre régional de Skikda suscite émotion et admiration k La pièce théâtrale «Liqaâ fi Cirta» (une rencontre à Cirta) du théâtre régional de Skikda présentée vendredi soir sur les planches du théâtre régional de Constantine (TRC) a suscité émotion et admiration du public par sa thématique liée à un pan de l histoire de la capitale de la Numidie. Mise en scène par Azzedine Abbar sur un texte de Chahla Harkat, la représentation théâtrale aborde la vie de la princesse Carthaginoise Sophonisbe, fille d'hasdrubal Gisco qui s'est retrouvée au cœur des intrigues politiques, contrainte de choisir entre sa passion et sa patrie. Le rideau s'ouvre sur un palais de Carthage, où Sophonisbe, célèbre pour sa grâce et sa beauté, éprise de Massinissa le roi Numide a dû se résigner à épouser Syphax, l'autre roi numide, pour sceller l alliance entre son père et Syphax qui s est rangé du côté des Carthaginois, à la veille d'une énième guerre avec Rome, l'ennemie jurée de Carthage. Dans un jeu d'intérêts sans fin, Massinissa offre alors son soutien à Scipion, le général romain qui ne tarda pas à infliger une défaite cuisante à Carthage, au grand désarroi de Sophonisbe, campée par Dalila Nouar, qui craignait de subir le sort des vaincus et être emmenée à Rome, après la capture de Syphax, joué par Abderaouf Boufenez. Tantôt passionnée, tantôt patriote, par moment, animée par un sens politique aigu, la princesse fait face à un vrai dilemme et la proposition de Massinissa dont le rôle a été confié à Ahmed Azila Fethi, de l épouser et devenir la reine de Cirta aiguise ses frayeurs. De scène en scène, dans un voyage intemporel, les acteurs se donnent la réplique et lancent une profonde réflexion sur le pourquoi des guerres, la soumission, le sacrifice et l attrait du pouvoir où les intrigues politiques, les stratégies et les intérêts s'imbriquent et s'entremêlent. Le rideau tombe quand Sophonisbe, qui ne pouvait pardonner à Massinissa d avoir sacrifié Carthage, préféra la mort plutôt que de tomber aux mains de ses ennemis romains. Pièce présentée en langue arabe classique, les douze comédiens qui l ont interprétée, ont réussi à capter l attention des spectateurs dés la première scène et ont pu traduire sur les planches l intensité dramatique et émotionnelle de l'œuvre. Après le spectacle, le metteur en scène a indiqué à l APS que la pièce «Liqaâ fi Cirta» est un hymne à Constantine, soulignant que l adaptation pour les planches d un pan de l histoire du l antique Cirta est une «invitation» aux intellectuels pour se pencher davantage sur l histoire de la ville bimillénaire et des personnages qui ont façonné sa destinée. Inscrite dans le cadre du programme du département Théâtre de la manifestation «Constantine, capitale 2015 de la culture arabe», cette pièce du théâtre régional de Skikda dont la scénographie est signée Abderrahmane Zaâboubi, sera présentée, dans les jours qui viennent dans plusieurs wilayas, a-t-on noté. R. C.

12 s a n t é E L - O U E D Le pourpier pour lutter contre l obésité et réduire le taux de cholestérol Une équipe de recherche de la faculté de biologie de l université d El-Oued, a démontré que l extrait aqueux de la plante du pourpier (Portulaca- Oleracea), connue localement sous l appellation de «Bortelag» ou «Bendreg», a de grands effets dans la lutte contre l obésité et la réduction du taux de cholestérol chez l être humain. Objet d une thèse de recherche coréalisée par Kawthar Abbes et Manel Djermoun, sous la supervision de l encadreur Samir Derrouiche, chef de département de biologie cellulaire et moléculaire, pour l obtention du diplôme de Master en biologie, cette étude a démontré une efficacité de l extrait aqueux du pourpier dans la réduction du taux de cholestérol dans le sang, plus importante que celle obtenue à partir de produits médicamenteux chimique. La recherche, menée sur quatre groupes de 6 souris chacun et consistant en des régimes alimentaires enrichis en pourpier pour trois de ces groupes, et un régime fort en calories associé au médicament Atorvastatin 10 mg, prescrit pour le traitement de l obésité et du cholestérol, a donné des résultats probants concernant l efficacité de l extrait aqueux du pourpier, allant jusqu à la réduction à 100% du taux de cholestérol. L encadreur et chef de département de biologie, Samir Derrouiche, a déclaré que cette étude s inscrit dans le cadre du programme national de valorisation des ressources locales et la réhabilitation du produit national, sachant que cette plante est très prisé dans la région, notamment dans wilayas d El-Oued et Ouargla. Cette découverte, constituant un produit de la médecine alternative, sera présentée par l équipe de recherche pour un dépôt de brevet de découverte. Tiaret Les chantiers de la santé en souffrance,la seconde visite du nouveau wali Bentouati Abd Salem a connu le même rythme du ralenti des différents secteurs dont deux importants projets, l hôpital (120 lits) de Sougueur, et le Complexe mères et enfants, lancés à coups de milliards sont actuellement sur cale, pénalisent la population de Tiaret Lors d une visite de travail et d inspection effectuée dernièrement par le chef de l exécutif, accompagné de plusieurs directeurs de son secteur, dont le directeur de la santé, il a été constaté que les travaux de réalisation de l infrastructure hospitalière de 120 lits connaissent un retard considérable. Sur une superficie de m 2, confiée à des entreprises locales au nombre de quatorze (14) connaît un avancement global des travaux d un taux faible, lors de son intervention, le responsable du secteur n a pas été tendre avec le mouvement associatif et les autorités locales de la commune de Sougueur chargée de réaliser l infrastructure hospitalière attendue depuis longtemps. Ce nouveau hôpital inscrit dans le cadre de renforcer la prise en charge des patients des différentes régions vu la forte demande. Cette halte a mené le wali de donner des instructions fermes aux responsables du projet : «Vous devez doubler de cadence dans le travail. Si vous continuez de travailler ainsi, vous allez dépasser les délais de réalisation» avant d ajouter que «le projet sera opérationnel le plus vite possible», cette visite a conduit la délégation à l hôpital «Garmit Naceur» l un des plus anciens de la wilaya, ce qui a permis au nouveau wali d inspecter les différents services au nombre avec une prise de contact avec le corps médical et les patients du service de dialyse. La seconde étape inscrite au calepin de ce fameux complexe mère et enfant, l un des plus importants infrastructures hospitalières, est actuellement en souffrance. Ce complexe dans la date de livraison est fixée le mois de juin 2014 suite aux déclarations du Premier ministre Sellal et lors de la visite du ministre de la Santé Boudiaf mais en vain les instructions ont été enterrées une fois le cortège officiel a quitté les lieux. Ce projet à la traîne permettra la normalisation de l EHS en regroupant tous les services qui lui sont dévolus et assurera par conséquent un meilleur fonctionnement des services de la maternité urbaine, par une prise en charge rapide des usagers et particulièrement des parturientes mais en vain le rêve non encore réalisé. Pour les travaux si le premier trouve son compte et ne respecte pas les normes le second préfère, l utilisation des matériaux non conformes. Ce projet confié à neuf entreprises et pour lequel une enveloppe budgétaire de 1,2 milliard DA a été consacrée. La livraison de ce projet, lancé au premier trimestre 2011, est prévue au courant du deuxième semestre 2014, actuellement les gros œuvres sont achevés en attendant le lancement des autres travaux. Et à Tiaret la délégation a été conduite vers la maternité Zohra Ouari en plein centre ville de Tiaret avant de marquer une halte au siège de la Cnas de Tiaret. Pour l infrastructure hospitalière, l une des performantes maternités par son architecture, est un univers ouvert et vivant, baigné de lumière et spacieux- avec sa verdure qui fonctionne comme une machine, avec un corps médical expérimenté appuyé par une équipe médicale chinoise (quatre gynécologues), trois médecins en pédiatrie, trois réanimateurs spécialisés et un médecin en gynécologie obstétrique Selon les statistiques du premier semestre avancées «sur accouchements, on compte 182 naissances de jumeaux), 33 triplés et 4 quadruplés et le reste a connu des interventions normales et des césariennes.». Elle comprend à présent plus de 105 lits, une unité d obstétrique avec une salle de pré- travail ( 15 lits ), deux salles de naissance et une salle de césarienne (16 lits) unité de grossesse de haut risque (17 lits ), réanimation ( 11 lits ) la salle de transfert avec ( 24 lits ) quant à la salle de suivi est dotée de (26 lits ). Le collectif de la Caisse a été félicité par le nouveau wali lors de son passage sur les lieux. Avec un fichier d affiliation de 500 employeurs et assurés, l organisme sera prochainement par quatre nouvelles annexes dotées de haute gamme des équipements de la nouvelle technologie selon les instructions par le chef de l exécutif. La visite a été bouclée par la visite de l une des infrastructures les plus importantes de la région, elle accueille quotidiennement plus de 200 patients spécialisés en ORL et en chirurgie dentaire. Avec le lancement d une panoplie de projets du secteur de la santé, on signale les hôpitaux de Mahdia, Frenda, Ksar Chellala ont la plupart quarante ans d âge. Ses infrastructures sont actuellement débordées, surcharge des malades en état vétuste avancé ont atteint parfois le seuil des «200%» de leur capacité. A l exemple de l hôpital Youcef Demerdji, le service de pédiatrie a enregistré le début du mois d août quatre nourrissons par lit entassés comme des poussins dans un poulailler, dont le plus grave les blocs opératoires sont cadenassés dont on ignore le motif. L un des plus anciens hopitaux de l Ouest ne semble pas renouer avec la propreté, l'hygiène et la salubrité, pour s'en convaincre de cette amère réalité, il suffit d inviter la passant de faire un tour au niveau de cette enceinte, pour constater de visu, une mini-décharge publique, véritable dépotoir et un bac à ordures dans un état déplorable dont le plus grave les espaces verts sont réservés aux animaux. Les ordures rebelles, ce tas d'immondices au sein de cette noble institution, est précisément aux pavillons des bambins censés être un modèle en matière de propreté et de salubrité, pourraient être la cause de la prolifération de rats, moustiques et autres bestioles nuisibles à la santé. Cette infrastructure qui reste loin des regards des responsables locaux La même image désolante soit à Tiaret ou ailleurs, les hôpitaux sont dans un état lamentable et déplorable ; qui n'honorent point cette noble structure hospitalière. Malgré les instructions du ministre DE LA Santé Boudiaf lors de sa visite à Tiaret, les infrastructures restent engagées sur le même rythme, ce qui laisse la balle dans le camp des responsables concernés, sans commentaire. Hamzaoui Benchohra

13 contribution Face à la baisse du cours des hydrocarbures : de grands ministères et de grandes régions économiques, Afin de rationaliser la dépense publique qui atteint un niveau inacceptable, et débureaucratiser, je rappelle mes propositions faites à la présidence de la République et au gouvernement de l époque, en décembre 2008 au moment de la baisse du cours des hydrocarbures de plus de 40%, largement diffusées d une brûlante actualité, en ces moment où des tensions budgétaires criardes risquent de se manifester avec la baisse des recettes de Sonatrach. Il est entendu que l'efficacité de cette réforme institutionnelle doit être sous entendu par des objectifs stratégiques clairement définis et datés dans le temps à la fois politique, Etat de droit et démocratisation et économiques, aller vers une économie de marché à vocation sociale qui doit être codifiée dans la nouvelle Constitution comme facteur d'adaptation aux nouvelles mutations mondiales. Cette contribution de décembre 2008, où l euphorie temporaire de la hausse du cours du pétrole, par la suite, a freiné les réformes structurelles, est la synthèse des propositions sans aucunes modifications. Au lecteur d en juger. La création de grands ministères pour plus d'efficience Au moment où dans la majorité des pays, la rationalisation des choix budgétaires se généralise, l'algérie continue à créer des emplois rentes-administratifs en accroissant la dépense publique par la création de nouveaux ministères et de nouvelles wilayas. D'où l'urgence de rationaliser la dépense publique et notamment par un regroupement des ministères. Cette réorganisation devient urgente pour des raisons d'économie de gestion et d'efficience gouvernementale. L'Etat doit réduire son train de vie, donner l'exemple de rigueur, éviter en cette période de crise, des dépenses inutiles de prestige sans impacts véritables sur le devenir économique du pays et donc sur l'amélioration du pouvoir d'achat des citoyens. D'ailleurs, un regroupement des ambassades, excepté pour des pays avec qui l'algérie entretient d'importantes relations commerciales, devrait rentrer dans cette réorganisation. À ce titre, je propose les pistes suivantes. Au ministère de l'intérieur et des Collectivités locales (les services de sécurité après une large concertation des différents segments, du fait de la sensibilité de ce secteur devant être organisé à part), devrait s'adjoindre, l'aménagement du territoire et l'environnement avec deux secrétariats d'etat. Cela suppose une autre organisation locale, notamment du rôle des walis par la création de pôles socio-économiques régionaux socio-économiques (régionalisation économique à ne pas confondre avec le régionalisme néfaste) impliquant tant l'administration, les élus, les entreprises, les banques, la société civile, les chambres de commerce et les universités supervisés par un «super-wali», poste politique avec des walis délégués ayant le profil de manager (économistes, ingénieurs, juristes, évitant de puiser toujours dans l'école nationale d'administration). Les directions de wilayas qui sont budgétivores devront être regroupées en adéquation avec ceux des ministères. C'est en accordant la priorité à la connaissance que les politiques publiques apporteront des réponses à la pauvreté, à la fois rurale et urbaine, et surtout à l'évolution du chômage par la création d'emplois et d'activités génératrices de revenus, en particulier pour les groupes vulnérables, notamment les femmes et les jeunes, je préconise un grand ministère de l'education nationale et de la Recherche scientifique (la revalorisation des compétences) avec trois secrétariats d'etat techniques. Le ministère des Finances devrait être couplé avec le ministère du Commerce avec deux secrétariats d'etat et le ministère des Investissements avec ceux du Tourisme et l'artisanat, de l'industrie, de la PMI /PME tout en lui rattachant les Mines, segment stratégique de la relance industrielle, (trois secrétariats d'etat techniques). Le défi majeur du XXI e siècle étant celui de l'eau, dont celui du dessalement de l'eau de mer (en espérant pour ces unités une intégration de certains de ses composants ce qui est possible) dont la base est le gaz, au ministère clé celui de l'energie, il y aurait lieu de lui adjoindre celui des Ressources en eau avec trois secrétariats d'etat dont un secrétariat chargé des Hydrocarbures, un secrétariat d'etat chargé de l'eau et le dernier chargé de l'electricité et des Energies renouvelables pour préparer l'aprèspétrole. Quant au ministère du Travail, logiquement il devrait intégrer celui de la Formation professionnelle, de l'emploi et de la Solidarité nationale avec trois secrétariats d'etat. Pour celui de la Santé, il devrait inclure toutes les caisses de Sécurité sociale. Devraient également être regroupés le ministère des Postes et des Nouvelles technologies, de la Culture et celui de l'information, pouvant exister un porte-parole au niveau du gouvernement pour l'information officielle avec deux secrétariats d'etat. L'agriculture et la pêche formeraient un tout (avec deux secrétariats d'etat). On devrait regrouper les transports, travaux publics et l'habitat (trois secrétariats d'etat) ainsi que de la jeunesse et dessports. La Promotion de la condition féminine et de la Protection de l'enfance devront faire l'objet d'un traitement particulier. Il est entendu que l'organisation des ministères de la Défense, des Affaires étrangères et de la Justice, devraient faire l'objet d'un large débat pour leur réorganisation. Les différentes agences chargées de l'investissement qui se télescopent et qui sont loin d'avoir répondu aux attentes des pouvoirs publics malgré de nombreux avantages accordés, (ANDI, emploi des jeunes etc.) devront être rattachés à un seul ministère, celui de l Industrie avec des agences relativement autonomes pour plus de cohérence. Cette organisation institutionnelle implique d avoir une autre organisation tant des ministères que des wilayas par des regroupements évitant les micros institutions, l éparpillement des ministères et également des wilayas étant budgétivores devant être regroupées en adéquation avec ceux des ministères. En 2002, le gouvernement avait déjà élaboré un texte législatif intitulé : «Avant-projet de loicadre fixant les règles générales d organisation et d administration du territoire.»(1) Une disposition de ce texte concernait justement le découpage territorial en régions étant prévu une circonscription administrative intermédiaire entre l Etat et la wilaya dénommée la Circonscription administrative régionale (CAR)», stipulait l article 85. Concrètement, cette subdivision territoriale devait disposer d une sorte de gouvernement, d une capitale et d une assemblée faisant office de Parlement régional. A sa tête, on retrouvait une sorte de super-préfets dotés de très larges prérogatives avec des walis techniciens sous leurs ordres au niveau régional devant aller à la suppression des sous préfectures. Selon l article 92, il devait être chargé de «coordonner l activité des administrations et services publics à compétences régionales, notamment les grands services publics, les services extérieurs relevant des administrations centrales». Mais, cet avant-projet de loi fixant les règles d organisation et d administration du territoire n a jamais vu le jour alors qu il est d une brûlante actualité. La régionalisation économique favorise la symbiose Etat-citoyens Il convient de prendre le soin de ne pas confondre l'espace géographique avec l'espace économique qui intègre le temps, l'espace étant conçu comme surface, distance et comme ensemble de lieux. La recomposition du territoire s'inscrit dans un vaste projet inséparable des réformes structurelles à tous les niveaux en cours. Afin de rapprocher l Etat du citoyen, il s agit de s orienter vers la régionalisation économique, à ne pas confondre avec l avatar dangereux du régionalisme qui doit avoir pour conséquence un meilleur gouvernement réel ressenti comme tel par la population, l'argument de base résidant dans la proximité géographique. Cela signifie qu'il existe une solution locale aux problèmes locaux et que celle-ci est nécessairement meilleure qu'une solution nationale. Car une centralisation à outrance, favorise un mode opératoire de gestion autoritaire des affaires publiques, une gouvernance par décrets, c'est-à-dire une gouvernance qui s'impose par la force et l'autorité loin des besoins réels des populations et produit le blocage de la société. Les expériences historiques montrent clairement que si la centralisation a été nécessaire dans une première phase, elle a atteint vite ses limites et que ce sont les pays qui ont développé des décentralisations réelles et non des déconcentrations, synchronisant gouvernance centrale et locale, qui ont le mieux réussi leur développement. Le pays le plus décentralisé au monde sont les Etats Unis d Amérique. Une réorganisation du pouvoir local dont la base est la commune, pour une société plus participative et citoyenne s impose, réorganisation fonction de la revalorisation de la ressource humaine renvoyant à l urgence de la révision du statut de la Fonction publique. Après la «commune providence» du tout Etat, l heure est au partenariat entre les différents acteurs de la vie économique et sociale, à la solidarité, à la recherche de toutes formes de synergie et à l ingénierie territoriale. C est dans ce contexte, que la commune doit apparaître comme un élément fédérateur de toutes les initiatives qui participent à l amélioration du cadre de vie du citoyen, à la valorisation et au marketing d un espace. C est à la commune que reviendra ainsi la charge de promouvoir son espace pour l accueil des entreprises et de l investissement devant se constituer en centre d apprentissage de la démocratie de proximité qui la tiendra comptable de l accomplissement de ses missions. Actuellement les présidents d APC ont peu de prérogatives de gestion tout étant centralisé au niveau des walis alors qu il y a lieu de penser un autre mode de gestion, de passer du stade de collectivités locales providences à celui de collectivités locales entreprises et citoyennes responsables de l aménagement du développement et du marketing de son territoire. De ce fait, je pense que l'aménagement du territoire plaçant l'homme pensant et créateur au cœur du développement doit réaliser un triple objectif : une société plus équilibrée et plus solidaire, la croissance au service de l emploi et mettre l'algérie au cœur du développement du Maghreb et plus globalement de l Afrique et de la Méditerranée en favorisant la croissance économique.l aménagement du territoire devra répondre aux besoins des populations en quelque lieu qu'elles se trouvent et assurer la mise en valeur de chaque portion de l'espace où elles sont installées. Il ne s'agira pas d'opposer le rural à l urbain, les métropoles aux provinces, les grandes villes aux petites mais d'organiser leurs solidarités. Pour cela, il s agira de favoriser une armature aubaine souple à travers les réseaux, la fluidité des échanges, la circulation des hommes et des biens, les infrastructures, les réseaux de communication étant le pilier. Cela implique une nouvelle architecture des villes, des sous systèmes de réseaux mieux articulés, plus interdépendants bien que autonomes dans leurs décisions. Elle devra forcément se situer dans le cadre d'une stratégie globale. L efficacité de ces mesures d aménagement du territoire pour favoriser les activités productives, implique la refonte des finances locales et des taxes parafiscales sans laquelle la politique d'aménagement du territoire aurait une portée limitée devant s appuyer sur le système de péréquation entre les régions pauvres et riches et sur une véritable décentralisation qui doit être prise en compte par les pouvoirs publics évitant l esprit centralisateur jacobin largement dépassé. La structure qui me semble la plus appropriée pour créer ce dynamisme, ce sont les chambres de commerce régionales qui regrouperaient l Etat, les entreprises publiques/privées, les banques, les centres de formation professionnelle, et les universités/centres de recherche. L action des chambres de commerce, lieu de concertation mais surtout d impulsion pour la concrétisation de projets serait quadruple : a- premièrement, dynamiser les infrastructures de base et préparer des sites confiés à des agences de promotions immobilières publiques et privées ; b- deuxièmement, mettre à la disposition des sociétés une maind œuvre qualifiée grâce à un système de formation performant et évolutif allant des ingénieurs, aux gestionnaires, aux techniciens spécialisés et ce, grâce aux pôles universitaires et des centres de recherche, évitant ce mythe d une université par wilaya. Exemple la chambre de commerce offrirait un poste pour 10 candidats en formation, les 90 % non retenus ne constituant pas une perte pour la région. L apprentissage en dynamique est un capital humain pour de futures sociétés qui s installeraient dans la région, une société installée payant des impôts qui couvriront largement les avances en capital de la formation avancée. Car les sociétés ont besoin de l accès aux chercheurs, aux laboratoires pour les tests d expérimentation et l université a besoin des sociétés comme support financier et surtout d améliorer la recherche. Les étudiants vivent ainsi la dialectique entre la théorie et la pratique ; c- la troisième action est de favoriser des entreprises souples reposant sur la mobilité et les initiatives individuelles. Des tests ont montré que l initiative personnelle, pour certains produits, permet d économiser certains équipements (donc d avoir un amortissement moindre dans la structure des coûts) et de faire passer le processus de sept minutes (420 secondes ) à 45 secondes soit une économie de temps de plus de 90 % améliorant la productivité du travail de l équipe. Ce qu on qualifie d équipes auto- dirigées d- La quatrième action, la chambre de commerce intensifierait les courants d échange à travers différentes expériences entre les régions du pays et l extérieur. La mise à la disposition des futurs investisseurs de toutes les commodités nécessaires ainsi que des prestations de services divers (réseau commercial, loisirs) est fondamentale. Cette symbiose entre ces différentes structures et certains segments de la société civile doit aboutir à des analyses prospectives fondamentales à un tableau de bord d orientation horizon 2020 des futures activités de la région, afin de faciliter la venue des investisseurs. Eviter le scénario dramatique des impacts de la crise de 1986 En ce mois de décembre 2008, il y a lieu pour l Algérie d éviter le scénario dramatique des impacts de la crise de La pleine réussite des réformes proposées, processus complexe éminemment politique, implique de dépasser les positions partisanes étroites et de poser le rôle de l Etat régulateur stratégique et son articulation avec le marché, ce qui renvoie au mode de gouvernance tant local qu international. L on devra réaliser la symbiose efficacité économique et une très profonde justice sociale par une lutte contre la corruption et les rentes spéculatives, par de nouveaux mécanismes de régulation, loin des règlements de comptes inutiles sources de tensions. L Algérie doit s adapter aux enjeux de la mondialisation, l espace euro méditerranéen et africain étant son espace naturel, surtout que la crise mondiale actuelle préfigure d un bouleversement géostratégique et économique important. Cette adaptation est inséparable d un Etat de droit et de la démocratie tenant compte de notre anthropologie culturelle, de l économie de marché concurrentielle humanisée, loin de tout monopole, du respect des droits de l Homme, de la promotion de la condition féminine. L Algérie a toutes les potentialités pour devenir un pays pivot, conditionné par une dynamisation de la production et exportations hors hydrocarbures dans le cadre des valeurs internationales. Car il est admis, tant les observateurs internationaux et nationaux sérieux, que le développement de l Algérie est possible sous réserve d une bonne gouvernance et d une réorientation de l actuelle politique socioéconomique axée essentiellement sur les infrastructures alors que la dynamique du développement repose sur des institutions centrales et locales crédibles débureaucratisées, l entreprise et son fondement l économie de la connaissance. Car à vouloir perpétuer des comportements passés, l on ne peut aboutir qu à une vision périmée. Le risque de névrose collective et d une déflagration sociale est justement là. Pour surmonter la situation difficile actuelle, l Algérie a besoin d un discours de vérité, de rassembler tous ses enfants, tenant compte des différentes sensibilités, source d enrichissement mutuel, au lieu de diviser sur des sujets secondaires. Méditons attentivement les propos du grand dirigeant indien Mahatma Gandhi pouvant s appliquer à notre pays, pour qui, les fautes de l humanité sont la politique sans principes, la richesse sans travail, le plaisir sans conscience, la connaissance sans volonté, la science sans humanisme, la religion sans sacrifice ; la colère et l intolérance conduisant à la haine en surface comme en profondeur, ce qui conduit forcément à la décadence. A. Mebtoul

14 histoire 20 août Youm El-Moudjahed «La patrie ou la mort» (III), Cette communication traite d un aspect historique du soulèvement opéré par, l organisation du ALN/ FLN dans le nord constantinois, le 20 août Par son caractère massif et organisé, ce soulèvement peux être considéré comme une véritable poussée du nouveau coup d envoi de la lutte de libération algérienne, avec notamment «l entrée en scène des masses paysannes et l envoi du contingent de soldats français en Algérie». «Mettez la révolution dans la rue, vous la verrez reprise par tout un peuple.» Avait dit Larbi Ben M hidi. (3). Le Monde 30 août Elle éclate, en pleine campagne électorale, par la publication des photos dans L'Express du 29 décembre. Le gouvernement fait répondre par un communiqué officiel établi par le directeur de cabinet du président Edgar Faure et 4 collaborateurs du ministre de l'intérieur, laissant entendre qu'il s'agit d'une machination : «L'affaire est d'autant plus grave qu'elle est intervenue quelques jours après ces événements, à l'instigation d un représentant d'une firme étrangère cinématographique. Celui-ci a soudoyé le gendarme auxiliaire afin qu'il se prête à ce scénario [...] [Ce film a alimenté la propagande antifrançaise au moment de la session de l'o.n.u.» Le gouverneur général Soustelle déclare pour sa part que c'est un montage, que le film a été, en partie, tourné au Maroc et que L'Express en révélant I affaire «a atteint le point le plus bas de la campagne électorale». Une partie de la presse, à gauche, dénonce les "excès " ou les "atrocités " de la répression. Une autre partie, à droite, stigmatise " la honteuse exploitation " de cette " vieille histoire "de ce " fait divers unique, sanglant (4) ". Les journaux sont unanimes à s'étonner du silence gardé par les autorités depuis les révélations de Life. Le gouvernement Edgar Faure a pris l'attitude que conserveront ses successeurs durant la guerre : la vérité est subversive, il faut la faire taire, la démentir, la nier et ceux qui la propagent trahissent la nation. Jacques Soustelle avait pris les devants en mai : «Tous ceux, déclarait-il, qui colportent de fausses nouvelles se font complices des hors-la-loi.» Rien qui puisse choquer dans cette sentence, prise à la lettre. Elle vise aussi bien ceux qui veulent provoquer la peur que ceux qui condamnent la répression. Dans la pratique, en qualifiant systématiquement de mensongères et fausses toutes les informations qui les gênent, les autorités civiles et militaires laisseront ouvertes les propagandes. Chercher à démêler le vrai du faux sera prendre parti. Chacun sera sommé de choisir son camp selon les faits qu'il tiendra pour avérés. Mécanisme totalitaire pour guerre bilatéralement subversive, il faudra attendre longtemps après l'indépendance pour que certains chefs militaires français passent aux aveux, tout en se retranchant derrière la fin qui justifie les moyens (5). En attendant, selon la tradition, la raison d'état sera la meilleure. Les conséquences des attaques du 20 août et de la répression haineuse et sanglante qui leur a répondu changent l'algérie. En quelques semaines l'union nationale contre le régime colonial se soude. L'intégration est morte sans avoir (4) PADO (Dominique), dans L'Aurore, daté du (5) Voir notamment MASSU (Jacques) : La Véritable Bataille d'alger, Pion, Paris, vu le jour. Elle ne sera même plus un projet chimérique : un simple thème de propagande. L'explosion qui a jeté hors de leur apparent fatalisme les Algériens de la région des massacres de 1945, soumis à la loi la plus dure : celle des grands colons propriétaires terriens a été brutale et violente. 71 Européens ont été tués, des cadavres mutilés que les ultras exhibent pour camoufler le siècle d'horreurs obscures qu'ils veulent perpétuer et pour justifier la tuerie qu'ils méditent depuis novembre. En réponse, combien de milliers de victimes algérienne anonymes? selon Soustelle (6), selon le ministère algérien des Anciens Moudjahidines (7). Soustelle, qui condamne inégalement le «déchaînement incroyable de sauvagerie» des rebelles et les «réactions violentes de population européenne» («Cela est humain, trop humain») tout en soutenant l'armée qui «a rendu coup sur coup», profite des circonstances pour mettre au compte de son sursaut d'indignation le choix de la guerre, qu'il a déjà fait depuis trois mois. Le 28 juin, à la radio d'alger, il avait coupé les ponts sur toutes les voies autres que celle de l'algérie française. La paix, pourquoi pas? Mais la paix française : «L'avenir, c'est l'intégration, graduelle certes, mais effective, de l'algérie à la métropole. Intégration n'est pas assimilation ; l'originalité ethnique, linguistique, religieuse de l'algérie doit être et sera respectée, mais sans qu'elle puisse l'empêcher d'accéder au rang d'une véritable province française dans les domaines administratif, économique, social et politique [...] C'est dans l'union toujours plus étroite de l'algérie et de la Métropole que nous trouverons le salut». «Que mes paroles aient été entendues, écrit-il, j'en eus la preuve dès le lendemain et les jours suivants.» Et de prendre pour exemple la vallée de la Soummam : «Je fus l'hôte pendant une magnifique journée des populations berbères fidèles et heureuses dans cette oasis où la terreur n'avait pas pénétré 65.» Le 19 octobre 1956, l'ouvrage d'où sont extraites ces phrases est achevé d'imprimer sur les presses de la librairie Pion : deux mois auparavant, le jour du premier anniversaire du 20 août 1955, le congrès de la Soummam du F.L.N. a clos ses travaux et mis en place les structures de l'algérie en guerre. Premier anniversaire du 20 août 1955, le congrès de la Soummam du F.L.N. a clos ses travaux et mis en place les structures de l'algérie en guerre. «Ce n'étaient pas seulement des maisons saccagées ou de pauvres corps mutilés que les fellagas laissaient sur leur passage : c'étaient la confiance, l'espoir, la paix.» écrivait Jacques Soustelle. (6) SOUSTELLE (Jac ques) : Aimée et souf frante Algérie, op. Cité, p (7) Le 20 août, journée nationale du Moudjahid, Alger, musée national du Moudjahid, août Si ce propos signifie : confiance et espoir dans la puissance colonisatrice et paix "française " les faits ne le contredisent pas, et ne le contrediront pas La ruine de l'intégration est consommée. Celle aussi des réformes partielles, de l'octroi éventuel d'un nouveau statut. La paix restait possible ; certainement pas dans la négation du droit du peuple algérien à décider de son sort, dans la négation de la vocation de l'algérie à l'indépendance. Promettre, dès lors, la paix en Algérie en mettant ce droit et cette vocation entre parenthèses sera affubler d'un masque le visage de la guerre. En décidant de rester attaché, quoi qu il advienne, au-delà de la fin, à l Algérie française, Jacques Soustelle manquera sans doute de réalisme, non pas de logique. Le 20 août 1955, l offensive généralisée dans le Nord constantinois est venue amplifier dans le monde entier la lutte du peuple algérien pour son indépendance. Une année plus tard, jour pour jour, la ville d Ifri (Bejaia) accueille le Congrès de la Soummam, rendez-vous historique des responsables politico-militaires algériens ayant donné naissance à la plate-forme renforçant la révolution. Le principal instigateur et organisateur de l offensive du 20 août 1955 n est autre que l héroïque moudjahid, le stratège Zighoud Youcef qui a succédé à un autre héros de la guerre de libération : Didouche Mourad, à la tête de la Zone-Nord constantinoise (wilaya II). Durant ce mois d août 1955, l occupant redouble de férocité contre le peuple algérien en enregistrant un véritable génocide. L opinion internationale en est choquée. Une année après cette retentissante offensive dans la wilaya II, plus exactement le 20 août 1956, intervient un autre événement majeur dans l histoire de la guerre de libération nationale : la naissance d un des premiers textes fondamentaux de la révolution algérienne : la plate-forme de la Soummam. A l issue des travaux, qui ont duré plus de dix jours, les congressistes ont adopté à l unanimité un document appelé plateforme de la Soummam. Cette dernière aborde minutieusement la situation politico-militaire, les perspectives générales et les moyens d actions et de propagande. Ainsi sont créés, le Conseil national de la révolution algérienne (C.N.R.A) et le Comité de coordination et d exécution (C.C.E). Le C.N.R.A. Parlement révolutionnaire, est composé de 34 membres dont 17 suppléants. Le C.C.E., issu du C.N.R.A., est composé de 5 membres. Sur le plan militaire, les congressistes ont établi un découpage territorial du pays, comprenant les wilayat, les zones, les régions et les secteurs.. (Suite et Fin) Nordine Chabane *Auteur Ecrivain. Moudjahed membre ALN

15 s c i e n c e Espace Un astéroïde va-t-il frapper la Terre en septembre? La Nasa répond De tous les domaines de la recherche scientifique, l astronomie est certainement celui confronté au plus grand nombre de rumeurs. Les scénarios apocalyptiques et spéculations infondées fleurissent sur Internet. Si la plupart du temps ces fausses théories ne sont considérées que par quelques illuminés, il arrive parfois que ces dernières atteignent un plus large public, obligeant la Nasa à intervenir pour rétablir la vérité. Dans ce contexte, l agence spatiale américaine a dû récemment publier un communiqué afin de démentir la rumeur selon laquelle un astéroïde géant foncerait droit vers la Terre pour s y écraser en septembre, entre le 15 et le 28. Rien à signaler du côté de la Nasa. «Il n'y a pas de base scientifique, pas la moindre preuve, qu'un astéroïde ou tout autre objet céleste heurtent la Terre à ces dates», a ainsi expliqué Paul Chodas, chercheur au Jet Propulsion Laboratory de Pasadena. Tout en poursuivant : «S'il y avait un objet suffisamment grand pour faire peser ce genre de menace en septembre, nous l'aurions vu.» La Nasa travaille en effet au suivi des astéroïdes dits «géocroiseurs». Cette catégorie rassemble tous les astéroïdes à proximité de la Terre dont l orbite autour du Soleil est susceptible de croiser celle de notre planète. Parmi ces objets, seul 0,01 % présente un risque d impact. Pour rendre compte de la faiblesse de cette probabilité, Phil Plait, astronome et auteur américain, avait déjà expliqué dans un article daté de 2014, que le danger de collision entre la Terre et un astéroïde Depuis quelques semaines, la rumeur enfle sur le Net : un astéroïde géant serait en chemin vers la Terre. Impact prévu entre le 15 et le 28 septembre prochain. Face à de telles allégations, la Nasa a souhaité clarifié les choses. était d 1 sur À ce titre, un être humain aurait plus de risque d être frappé par la foudre au cours de sa vie, avec une chance sur 3 000, des prévisions fiables pour le siècle prochain Quoiqu il en soit, l agence spatiale américaine est sur le qui-vive. Les données sur les astéroïdes géocroiseurs sont régulièrement mises à jour, ce qui permet d avoir des prévisions fiables pour les cent prochaines années. Pour Paul Chodas, il est inutile de s affoler. «En fait, pas un seul objet connu a une chance crédible de frapper notre planète au cours du prochain siècle», a-t-il précisé». Le Jet Propulsion Laboratory est d ailleurs très transparent à ce sujet. Il est possible d avoir un aperçu détaillé de leurs travaux de recherche en suivant le compte Les astronomes travaillent par ailleurs à la mise au point de solutions au cas où un de ces objets se dirigerait un peu trop dangereusement vers la Terre.

16 s p o r t Afrobasket-2015 : Algérie-Côte d Ivoire La deuxième place comme enjeu,les sélections algérienne et ivoirienne de basket-ball (messieurs) livreront aujourd hui un match capital, pour le compte de la 3e journée du Gr. D de la 28e édition de l Afrobasket qu organise la Tunisie du 19 au 30 août. Une phase de jeu. (Photo > D. R.) Les deux sélections qui occupent conjointement la 2e place avec un total de 3 points, ont effectué jusque-là, un parcours identique en battant toutes les deux, le Zimbabwe, et s inclinant devant le Cap-Vert avec un écart différent (- 9) pour les Verts et (- 20) pour les Ivoiriens. «Ce match est capital pour les deux équipes, le vainqueur occupera la 2e place, avec l avantage d affronter un adversaire de moindre calibre au tour suivant», a souligné à l APS, l entraîneur-adjoint, Toufik Chebani. Avant ce 12e face-à-face entre les deux équipes en Afrobasket, dont le premier remonte à 1968, et le dernier en 2013, les statistiques sont favorables aux Ivoiriens qui ont gagné 8 matchs contre 3 pour l Algérie. Les victoires algériennes avaient eu lieu en 1991 (80-78) et 2005 (71-58), alors que le 3e succès avait été obtenu par forfait en 1993, pour le match de classement (5e-6e places). Lundi, les données semblent différentes pour une équipe ivoirienne qui a renoué avec la victoire contre le Zimbabwe (64-52) et son homologue algérienne encore sous le choc de sa défaite devant les Cap-Verdiens (69-78). «Nous allons aborder ce match contre la Côte d Ivoire sereinement. Nous devons corriger les erreurs commises face au Cap-Vert.L'équipe est appelée à mieux jouer pour décrocher cette 2e place», avait déclaré à l APS, l entraîneur national Ali Filali. Le staff technique doit régler le problème de la défense qui s est montrée très fébrile lors de ses deux premières sorties. Le manque d adresse que le coach national considère comme «une faiblesse du basket algérien», devrait être comblé par les bons tireurs que sont Mekdad et Benghezala, seule alternative d améliorer le rendement général de l équipe. Mohamed Harrat (30 pts), Mehdi Cheriet (25 pts), Mekdad Samir (20 pts) ainsi qu'abdesselam Dekkiche et Mounir Benzeghala (19 pts) se sont montrés les plus efficaces en 2 matchs. C est au niveau de la défense et du rebond que le bât blesse, un aspect que le staff technique devra régler au plus vite avant le match de lundi. Le danger viendra de Souleymane Diabate (23 pts en 2 matchs), sur lequel il faudrait imposer un marquage individuel efficace pour pouvoir le contrer efficacement. Le 2e match du groupe D prévu à 13h30, semble être une simple formalité pour le Cap-Vert qui affrontera le Zimbabwe avec l ambition de réussir un 3 sur 3. R. S. Programme de la 3e journée (Gr. D) Lundi 24 août 2015 : 13h30 Cap Vert - Zimbabwe 18h30 Algérie - Côte d Ivoire Classement ( Des deux matchs) 1. Cap-Vert 4 pts (+29) 2. Algérie 3 pts (+11) --. Côte d Ivoire 3 pts (- 8) 4. Zimbabwe 2 pts (-32). Transfert Kevin De Bruyne s est mis d accord avec Man City,Kevin De Bruyne se rapproche sans cesse de Manchester City. Le talent belge aurait trouvé un accord contractuel avec les Citizens.«Il s est fait piéger, c est lamentable dans un tel contexte de procéder de la sorte. Si une offre devait arriver, nous la considérerions avec sérieux, car nous agissons aussi dans l intérêt du joueur». Il y a quelques jours, Patrick de Koster, agent de Kevin De Bruyne, poussait un coup de gueule face au piège tendu par un journaliste allemand à son protégé, qui sous pression a assuré publiquement qu il resterait cette saison à Wolfsbourg. Et pour cause : De Bruyne devrait bien quitter l Allemagne d ici la fin du mercato, pour rejoindre Manchester City. Donné de plus en plus proche des Citizens au fil des heures, le milieu offensif belge se serait d ores et déjà mis d accord avec le club anglais. D après quelques médias britanniques tels que le très sérieux Guardian ou même L Equipe, il a accepté un contrat de cinq ans assorti d un salaire annuel de 14,5 M.Ne reste dès lors aux Skyblues qu à s entendre avec leurs homologues allemands pour boucler l opération. D après le quotidien sportif français, les Loups ont refusé une première proposition à 66 M, et en attendent 75 pour laisser filer leur star. L écart entre l offre et la demande n est pas élevé, et nul doute que la direction mancunienne ne devrait pas tarder à s aligner. R. S. T U R F Hippodrome Zemmouri Prix Khil - Dotation : DA m - 17h00 1 THEDDORA DE LUCIE : elle ne court pas en ce moment 2 SANTOSUBITO : il surprend à chaque sortie 3 ALLO SLY : il sera à sa deuxième sortie. 4 TEXAS PASS (0) : il n a convaincu personne. 5 VANDA DE N GANDA : elle peut surprendre. 6 VICKY DE LA POTEL : elle est barrée. 7 TIP TOP DUPADDDUENG : c est le favori 8 AMI PIERROT: il sera très joué 9 TOPAZE DE FROULAY : il y a plus forts qu elle 10 TEDDEY T ALBLON : c est un cheval de qualité 11 QUEL HORSE : il est absent des pistes 12 UTOPIES DE MALINES : elle est absente des pistes 13 TAMAMES : c est le seul qui peut remonter son jhandicap de 50 mètres. PROPRIETAIRE B.AMRAOUI AEK.MERIMI S.TAHAR B.BAZINE Y.MEZIANI M;BOUDJEMAA LE PETIT HARAS LE PETIT HARAS Y.MEZIANI A.REBBANI FD.ZEMMOURI LE PETIT HARAS MME AUMASSIP A.BENDJEKIDEL CHEVAUX 1 THODORA DE LUCIE 2 SANTOSUBITO 3 ALLO SLY 4 TEXAS PASS (0) 5 VANDA DE NGANDA 6 VICKY DE LA POTEL (0) 7 TIP TOP DUPADDUENG 8 AMI PIERROT (0) 9 TOPAZE DE FROULAY 10 TEDDY D ABLON 11 QUEL HORSE 12 UTOPIES DE MALINES (0) 13 TAMAMES (0) 14 TERREO (0) Quinté-Quarté Pronostic : JOCKEYS W.BENDJEKIDEL A.NESSAOD M.CHEMNAH S.BENYETTOU H.FAACHE MS.ZOUAR A.NOUGHA A.AIDA H.NETIP S.BENDJEKIDEL D.BOUBAKRI JJ.I. BENDJIKIDEL AP.AL.TIAR DRIVERS F.BOUKHNOUFA A.SAHRAOUI AL.BENDJEKIDEL R.FEKHARDJI Y.MEZIANI A.BENHABRIA S.FILIRI N.TIAR S.MEZIANI A.BENAYAD FD.ZMMOURI N.MEZIANI SA.FOUZER AM.BENDJEKIDEL DISTANCE ENTRAINEURS S.AGGACHI MS.CHABANE A.CHELLAL R.FEKARDJI PROPRIETAIRE B.SLIMI B.SAHRAOUI A.CHELLAL PROPRIETAIRE M.BECHAIRIA PROPRIETAIRE B.SAHRAOUI S.FOUZER F.BENOJEKIDEL

17 s p o r t MOB 0 JSK 0 Un nul aux allures de défaite pour les Canaris,Stade de l Unité maghrébine de Béjaïa, temps ensoleillé, terrain en bon état, huis clos, arbitrage de M. Boukhalfa, assisté de MM. Etchiali et Zerhouni. Avertissements : Benali (32'), Rahmani (66') MOB. Seddiki (44'), Malo (79'), Berchiche (83') JSK Les équipes : MOB: Rahmani, Benali, Aguid, Youcef, Messaoudi, Salhi (Belkacemi 78 ), Meliani, Sidibé, Chettal (Yaya 64 ), Zerdab, Benjelloul (Mebarki 46 ). Entraîneur: Alain Geiger. JSK: Doukha, Ziti, Rial, Berchiche, Malo, Rahal (Iboud 69 ), Yesli, Ferrahi, Diawara (Boulaouidet 78 ), Seddiki (Rayeh 69 ), Boumechara. Ent : Lamine Kebir. La JSK a raté une belle opportunité de se racheter de sa défaite concédée la semaine dernière à Tizi Ouzou face au CSC, en passant à côté d une victoire qui lui tendait les bras, samedi dernier, à Béjaïa à l occasion du derby kabyle face au MOB. Affichant clairement leurs intentions de chercher les trois points de son déplacement à Béjaïa, les coéquipiers du capitaine Ali Rial regretteront longtemps de s être contentés du point du match USMB 0 USMH 1 Un derby insipide. (Photo > DR.) nul face au MOB, dans un match où il y avait largement de la place pour une victoire pour les Canaris. Dominant le gros de la partie avec une multitude d occasions nettes de scorer, malheureusement gâchées par les poulains du coach intérimaire Lamine Lebir. Montrant un bien meilleur visage que celui affiché lors de la première journée du championnat et cette défaite face au CSC qui a fait Benchadli doit revoir sa copie, Stade Tchaker : USMB 0 USMH 1, temps humide, bonne organisation USMB, Litime, Tsmanda, Benamara, Benayada, Laifaoui, Heriet, Maroci (Boudina), Melika (Berdane), Sylla (Noubli), Mesfar, Hichem Cherif ; coach Benchadli. USMH : Chaal, Aït Ouamer, Lebihi, Combassa (Brahimi), Harrag, Bouguedida, Benkhouna, Meziane (Bougueche), Khalfalah (Gherbi), Younès, Boucherit, coach Charef Profitant du huit clos dont est sanctionnée la formation blidéenne, les Harrachis ont réussi un bon coup en leur infligeant une première défaite (0-1.). Tout au long de la rencontre, le niveau fut très faible de la part des deux équipes, qui n ont pu offrir un spectacle digne de leur réputation. D entrée de jeu, les locaux qui ont retrouvé le stade Tchaker après quatre années d absence, se ruèrent à l assaut des Harrachis, sans pour autant réussir à leur marquer le moindre but. Mais, ce sont les visiteurs qui ouvriront la marque par Meziane qui avait repris un centre de Younès. Il fout souligner qu à partir de cet instant, la situation est devenue difficile pour les joueurs de Benchadli qui ont paru brouillon dans leurs actions. En effet, ni Heriet, ni Sylla et encore moins Maroci ne sont arrivés à égaliser, au point où Chaal les découragea par ses sorties. Si les coéquipiers de Laifaoui, ont vu leurs essais déviés par le gardien ou renvoyés par la transversale, du côté des Harrachis, les contres menés par Meziane, Combassa (qualifié pour ce match) ou encore Younès trouvèrent eux aussi un gardien en forme qui sauva son équipe d une humiliation. La rentrée de Boudina à la place de Maroci et celle de Noubli à la place de Sylla, n apportèrent aucun changement positif et le staff technique harrachi a mis à profit ces erreurs pour faire entrer des joueurs tels que Brahimi à la place de Combassa et Bougueche au lieu et place de Meziane qui a été l auteur du but. Ces changements visaient beaucoup plus à stabiliser l équipe et à assurer le résultat. Si cette victoire a été bénéfique pour les visiteurs quoique Haniched l a qualifiée d importante, pour Benchadli, la route est encore loin et les prochains matchs contre Tadjnanet et le MCA s annoncent déjà importants et difficiles à négocier. A. B.-M. couler beaucoup d encre et provoquer tant de remous, les attaquants de la JSK, pècheront, une nouvelle fois par leur manque de réalisme et d efficacités. Dominant outrageusement les débats, notamment en première période, Yesli, Malo, et autre Diawara rateront coup sur coup plusieurs opportunités d ouvrir le score, devant une équipe locale incapable de réagir et qui ne s est créée qu une seule occasion en fin de la première période, avec une tentative de Zerdab stoppée par le portier Doukha. La seconde période sera plus équilibrée, notamment après les changements effectués par Alain Geiger au niveau de sa ligne offensive. Les Crabes seront d ailleurs les premiers à se porter vers l attaque durant ce second half, à l image de cette tentative de Zerdab, qui ne parvient pas à prendre le dessus sur le portier Doukha devant lequel il se présentera seul. Néanmoins, c est la JSK qui aura le plus d occasion de scorer, mais ni Ziti, ni Diawara et encore moins Boulaouidate et Boumechra ne trouveront le chemin des filets, devant l excellent portier des Crabes, Rahmani qui repoussera toutes les tentatives de la JSK, privant ces derniers d une victoire certaine. T. M. Mondial 2015 (dames) de volley-ball L'expérience a fait défaut aux Algériennes, Le sélectionneur de l'équipe algérienne de volley-ball (dames) Henni Abdelhalim a expliqué dimanche la défaite de l'algérie face à la Chine (3-0) lors de la 2 e journée de la Coupe du monde 2015 au Japon par le manque d'expérience de ses joueuses. «Nous n'avons pas bénéficié d'assez de temps pour préparer cette compétition. Les joueuses sont jeunes et manquent d'expérience pour ce genre de rendez-vous majeur, mais nous acceptons cela», a affirmé Henni à l'issue de la partie, cité par le site de la Fédération internationale de volley-ball (FIVB). L'Algérie n'a pas pesé lourd face aux Chinoises, largement dominantes, en s'inclinant en trois sets (25-5, 25-11, 25-8). Il s'agit de la deuxième défaite de suite pour les coéquipières de Melissa Kasri, après celle de samedi face au Pérou lors de la journée inaugurale sur le même score de 3-0 (25-16, 25-13, 25-16). «Je ne pense pas que nous étions mieux qu'hier. Nous savons que la Chine allait aligner sa deuxième équipe, mais elles étaient plus fortes que nous. Concernant les points positifs, je tiens à relever une bonne réception dans les deux premiers sets, ce qui est rassurant pour l'avenir», a-t-il ajouté. De son côté, le sélectionneur de la Chine Lang Ping, a estimé qu'en dépit de la victoire «des choses restent à améliorer» en vue des prochaines sorties. «Aujourd'hui, nous avons essayé de nous concentrer sur le jeu et utiliser des joueuses qui ne sont pas habituellement titulaires. En dépit de la victoire, il reste des choses à améliorer comme la réception, le service, et les attaques. Désormais, nous devons penser à notre prochain match face aux Etats-Unis», a-t-il souligné. Lors de la 3 e journée prévue aujourd hui, l'algérie sera opposée à la Corée du Sud. R. S. E N D E U X M O T S Ligue des champions Cinquième défaite pour le MCEE Tout le monde savait que le MC El Eulma n'était pas du tout motivé avant de réceptionner la formation d'al-merrïkh du Soudan. Pourtant, les Algériens ont bien débuté cette partie. Mieux. Ils menaient à la 26 e minute de jeu par deux buts à zéro, à la faveur des réalisations de Kadri (14 ) et Abbas (26 ). Mais les Soudanais sont revenus très fort dans la partie en seconde période. Souleiman a réduit le score à la 67 e minute de jeu avant que Bakri n'égalise sur une reprise dans la surface de réparation, trois minutes plus tard. Le MCEE a fini par craquer, en concédant un penalty, transformé par Bakri à la 89 e minute de jeu. A la faveur de cette victoire, la formation d'al- Merrïkh, qui compte 10 points est officiellement qualifiée pour les demifinales de la Ligue des champions. Elle jouera lors de la dernière journée face à l'usm Alger à Khartoum juste pour la forme, en tenant de mettre fin à la série des Usmistes, auteurs de cinq succès consécutifs dans le groupe B. K. M. Quotidien national d information. Edité par la Sarl SEDICOM au capital social de DA. Rédaction - Direction - Administration : Maison de la Presse. 1, rue Bachir Attar, Place du 1 er -Mai - Alger. Tél. : / Fax : Compte bancaire : CPA , rue Hassiba-Ben Bouali, agence Les Halles. Membres fondateurs : Gérant, directeur de la publication: Abdelwahab Djakoune. Directeur de coordination : Samir Sabek Directeur commercial : Ouahid Kouba. Composition PAO La Nouvelle République Impression Alger : SIMPRAL. Oran : SIO. Constantine : SIE. Diffusion centre : SEDICOM. Ouest : SPDO. Est : El Khabar. Sud : Trag diffusion Publicité : La Nouvelle République, Maison de la Presse. Tél. : Fax : pub : - ANEP Spa : 1, avenue Pasteur, Alger. Tél. : Fax : Conception : Studio Baylaucq, Paris, France. Tél. : Les manuscrits, photographies ou tout autre document adressés à la rédaction ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation.

18 LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE s p o r t en direct Afrobasket-2015 : Algérie - Côte d Ivoire La 2 e place comme enjeu le match à suivre MOB 0 JSK 0 Un nul aux allures de défaite pour les Canaris football Ligue des champions Cinquième défaite pour le MCEE Ligue 1 Le CSC seul leader,le CS Constantine a viré seul en tête de la Ligue 1 professionnelle à l'issue de la seconde journée, disputée ce week-end, profitant des contre-performances des autres trois co-leaders. La formation d'hubert Velud savait avant la partie que sa rencontre avec le MC Oran allait être difficile et cela a été le cas. Les Constantinois ont trouvé des adversaires très conquérants, qui ont chèrement vendu leur peau. Il aura fallu le défenseur Aksas pour débloquer la situation, en ouvrant la marque à la 24 e minute. Mais l'équipe de Jean-Michel Cavalli a des ressources et elle l'a prouvé. Zaâbia est parvenu à remettre les pendules à l'heure à la 39 e minute. Tout était donc à refaire pour les Sanafirs. C'est ainsi que Bezzaz, qui était l'année dernière sous les couleurs du club oranais a pris ses responsabilités. Il a doublé la mise sur coup franc direct, sur lequel le gardien Belarbi n'a rien pu faire (57'). Il fallait signaler que trois minutes auparavant, le gardien du MC Oran Natèche a touché le ballon de la main hors de la surface de réparation. Ce qui lui a valu le carton rouge direct. Le derby kabyle entre le MO Béjaïa et la JS Kabylie n'a pas donné de vainqueur. Joué à huis clos, le match n'a pas atteint des sommet. Il s'est achevé sur le score de parité de 0 à 0. Ça reste un bon point pour les Canaris, battus lors de la première journée, en attendant l'arrivée du coach français Dominique Bijotat. Le NA Hussein Dey a mordu la poussière, en s'inclinant au stade Bouakeul devant l'asm Oran sur le score de 2 buts à 1. Pourtant, tout avait bien commencé pour la formation husseindéene, qui tenait bien son match nul. Mieux encore, Gasmi est parvenu à ouvrir la marque sur un tir puissant, qui a surpris le gardien Fellah à la 53 e minute de jeu. Mais les Asémités se sont révoltés par la suite. Sabbah est parvenu à égaliser de la tête à la 67 e minute de jeu. À la 81 e minute de jeu, Harbèche d'un tir des 30 mètres ne laisse aucune chance au gardien Slimani. Le NAHD était K.-O. L'ASM Oran savoure sa première victoire après un premier match nul sur la même pelouse devant l'usm Blida. Le DRB Tadjenanet a perdu lui aussi. Le promu a craqué sur le seul but de partie jouée face à la JS Saoura et inscrit par le buteur de l'équipe Djallit à 60 e minute qui ne laisse aucune chance à Khiri, le gardien des visiteurs. Le MC Les Sanafirs se positionnent en tête du classement. (Photo >DR.) Alger a réussi son pari, celui de revenir avec le total des points de Relizane. Le défenseur Meddahi a donné un cadeau à Gourmi, qui ne s'est pas fait prier pour ouvrir la marque à la 5 e minute de jeu. A la 63 e minute de jeu, Hachoud double la mise, à la suite d'un corner. Mais Manucho a redonné quelque peu l'espoir de la tête après une sortie hasardeuse du gardien Chaouchi (76'). Malheureusement le score resta inchangé à la grande joie des supporters des Verts et Rouge, qui se sont déplacés en masse. L'autre équipe qui s'est illustrée à l'extérieur n'est autre que l'usm Harrach. Cette dernière a parfaitement mis à profit le huis clos imposé à l'usm Blida pour s'imposer par la plus petite des marges. Meziane a inscrit de la tête le but des trois points à la faveur d'un bon service de Younès. Le dernier match de la journée a vu un CR Belouizdad euphorique devant le RC Arbaâ. Le tournant de cette partie a sûrement était l'exclusion du défenseur Cherchar à la 22 e minute, qui eu la maladresse de pousser un attaquant du Chabab. La sanction a été immédiate. Sur le coup franc, Faham Bouazza ouvre la marque (23'). Trois minutes plus tard, Derrag surprend le gardien du RC Arbaâ qui ne pouvait rien. Le talentueux attaquant Meziane a donné l'illusion que le RC Arbaâ allait revenir dans la partie après avoir réduit le score à la 42 e minute de jeu, en passant en revue toute la défense du Chabab. Mais du retour des vestiaires, les gars de Laâquiba, qui jouaient à huis clos, ont continué a faire cavaliers seuls. Et c'est très logiquement que Ngomo a réussi à marque un troisième but à la 66 e minute de jeu. Le CRB aurait même pu gagner par un score plus lourd sans que personne ne crie au scandale. Khaled M. Programme et classement Programme : RCR MCA 1-2 ASMO NAHD 2-1 CSC MCO 2-1 MOB JSK 0-0 CRB RCA 3-1 USMB USMH 0-1 JSS DRBT 1-0 Le match USMA ESS se jouera mardi à 18h. Classement Pts J 1- CS Constantine CR Belouizdad MO Béjaïa ASM Oran JS Saouara MC Alger USM El Harrach NA Hussein Dey3 2 - DRB Tadjenane ES Sétif MC Oran JS Kabylie USM Blida USM Alger RC Relizane RC Arbaâ 0 2 A voir BeIN Sports 1 :Granada - Eibar à 18h30 BeIN Sports : Arsenal FC Liverpool à 19h La Der Des vertes et des pas mûres Dieu merci, la deuxième journée du championnat s est déroulée sans accrocs ni dépassements bien que, sur le petit écran, les téléspectateurs aient été bien servis en matière d obscénités et de grossièretés. Autrement dit, du pareil au même. Si durant ce round, il n y a pas eu de knock-down ni de pugilats dans nos stades, la violence verbale était, quant à elle, au rendez-vous. Durant le match RCR-MCA, retransmis en direct par l ENTV, ceux qui étaient devant leur petit écran ont entendu des vertes et des pas mûres. Des paroles désagréables, voire choquantes comme on n entend jamais dans les autres stades de la planète. Les techniciens de l unique, d habitude prompts à couper le son, ont, cette foisci coupé le souffle des familles réunies autour du petit écran, choquées par les propos incongrus offerts en un après-midi fort désagréable alors qu ailleurs, les familles se déplacent au stade pour se délasser et se relaxer. Sincèrement, ce n était pas beau à voir ni sur le terrain ni dans les gradins. Mais pourquoi sommes-nous enclins à déranger les autres même s ils sont cloîtrés entre quatre murs? On reste sans voix quand on entend des jeunes proférer un langage à donner des frissons dans le dos et à faire dresser les cheveux. Comment voulez-vous que le football se développe dans pareil climat où la violence est présente partout, notamment dans les stades? On comprend maintenant pourquoi on n est jamais arrivé à éradiquer la violence de nos enceintes sportives. Il est quasiment impossible d arriver à bout de ce fléau quand tout le monde se met de la partie que ce soit en matière de violence physique ou verbale. Il faut vraiment avoir de la force de caractère pour vivre dans ce milieu qui n offre aucun spectacle sauf celui de la violence. Au stade de Relizane comme dans tous les stades du pays, ce fléau prend des proportions dramatiques, voire catastrophiques. Assem Madjid

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

La Géopolitique du Pétrole

La Géopolitique du Pétrole La Géopolitique du Pétrole Selon Youcef Yousfi, Ministre algérien de l Energie et des Mines «L Algérie continuera à produire du pétrole et des hydrocarbures en général, de longues années encore». Interview

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 14 Rajab 1436H correspondant au 03 mai 2015 relative à la préinscription

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

«Ensemble Osons l International»

«Ensemble Osons l International» MISSION DE PROSPECTION ALGERIE, ALGER DU 29 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2014 «Ensemble Osons l International» 1 P a g e [ ALGERIE ] Chiffres clés Capitale : Alger Taux de croissance : 3,2% en 2014 (prévision)

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n du 1436H correspondant au 2015 relative à la préinscription et à l orientation

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Aux Etats-Unis, la crise des Subprime engendrée par la mévente ou, au mieux, par la cession, à de faibles prix, de millions d habitations

Plus en détail

UNION EUROPÉENNE : UNE NOUVELLE MANDATURE POUR QUELLE DYNAMIQUE?

UNION EUROPÉENNE : UNE NOUVELLE MANDATURE POUR QUELLE DYNAMIQUE? C O M P T E - R E N D U UNION EUROPÉENNE : UNE NOUVELLE MANDATURE POUR QUELLE DYNAMIQUE? COMPTE-RENDU DE LA CONFÉRENCE-DÉBAT ORGANISÉE LE 2 DÉCEMBRE 2014 À PARIS, PAR L IRIS ET LA MAISON DE L EUROPE. autour

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Service Communication Hôtel de Matignon, le 21 octobre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Visite en République française de Son Excellence le Premier ministre de l Etat du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.277/ESP/4 (Add.1) 277 e session Conseil d administration Genève, mars 2000 Commission de l'emploi et de la politique sociale ESP QUATRIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire (source abidjan.net) La Ministre auprès du Premier Ministre chargée

Plus en détail

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR Photo by: Ryan Carter, Philip Cheung / Crown Prince Court - Abu Dhabi Le Prix Zayed de l énergie du futur, lancé en 2008 et géré par Masdar, représente la vision

Plus en détail

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Dans l ensemble, le secteur financier dans les pays de la région MENA continue de jouer

Plus en détail

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement»

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement» Journal : Liberté Titre : Hassi R Mel, La téléphonie arrive à Bellil Page : 09 Organe : Commission technique daïra de Hassi R Mel La commission technique de la daïra de Hassi R mel s'est déplacée dernièrement

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Rapport du pays ou de la juridiction FRANCE. Site Web : http://www.cnil.fr

Rapport du pays ou de la juridiction FRANCE. Site Web : http://www.cnil.fr Rapport du pays ou de la juridiction FRANCE Site Web : http://www.cnil.fr 1. Mesure de la diversité, «statistiques ethniques», égalité des chances La CNIL engage le débat La question de la lutte contre

Plus en détail

Industry Dialogue : principes directeurs en matière de liberté d expression et de protection de la vie privée dans les télécommunications

Industry Dialogue : principes directeurs en matière de liberté d expression et de protection de la vie privée dans les télécommunications Industry Dialogue : principes directeurs en matière de liberté d expression et de protection de la vie privée dans les télécommunications Version 1 06.03.2013 Introduction La liberté d'expression et la

Plus en détail

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat Source El Moudjahid 31-05-2012 Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat 1 Le Chef de l état souligne l importance du rapprochement et du partenariat

Plus en détail

Le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique Moncef Ben Salem Vu Le Chef du Gouvernement Ali Larayedh

Le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique Moncef Ben Salem Vu Le Chef du Gouvernement Ali Larayedh Art. 9 - Le comité scientifique national se réunit une fois au moins par an sur convocation de son président et chaque fois qu'il est jugé nécessaire en vue d'étudier les dossiers de candidature et de

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF - Qualifications prof. A2 Bruxelles, 26 mai 2011 MH/JC/JP A V I S sur LA REFORME DE LA DIRECTIVE RELATIVE A LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 04 / 09 /2014 N 227. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 04 / 09 /2014 N 227. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 04 / 09 / By N 227 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 La CONECT

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Etude de cas : la filière du nucléaire en France

Etude de cas : la filière du nucléaire en France Grande consommatrice en énergie mais pauvre en ressources la France a fait des choix énergétique avec, entre autre, une orientation forte vers l électricité nucléaire. En quoi ce choix est-il objet de

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Le projet Centres des Métiers Ruraux «CMR»

Le projet Centres des Métiers Ruraux «CMR» Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Le projet Centres

Plus en détail

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu Généralités La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu l environnement dans lequel opèrent les pays en développement plus difficile et incertain. Depuis quelques mois, la

Plus en détail

Troisième Forum parlementaire sur la société de l information

Troisième Forum parlementaire sur la société de l information Troisième Forum parlementaire sur la société de l information «Les TIC et la crise économique mondiale : situation actuelle et perspectives futures» 3-5 mai 2010 Salle B Tour de l UIT Union internationale

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 05 Chaâbane 1435H correspondant au 03 juin 2014 relative à la préinscription

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1131099L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1131099L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation des amendements à l article 1 er et à l article 18 de l accord portant création de la Banque

Plus en détail

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole.

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 18 Rajab 1434H correspondant au 28 mai 2013 relative à la préinscription

Plus en détail

Les femmes, un moteur de la révolution arabe

Les femmes, un moteur de la révolution arabe Les femmes, un moteur de la révolution arabe Si l'on s'en tient aux images de télévisions, on pourrait croire que la Syrie est peuplée exclusivement d'hommes. Pourtant ce sont les femmes qui ont bravées

Plus en détail

Newsletter presse n 27

Newsletter presse n 27 Direction des Relations avec les Médias N 26/DRM/2014 Newsletter presse n 27 Nos projets Leviers de développement économique Edition électronique Mars 2014 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 27 Mars 2014

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction La crise ferait vendre! C est en tout cas le constat que peuvent se faire nombre de libraires depuis 2008 : près d une centaine d ouvrages sur le sujet auraient déjà été publiés Pratiquement

Plus en détail

Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés

Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés Les États Parties au présent Protocole, Encouragés par l'appui considérable

Plus en détail

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie Intervention du Président du Conseil d'administration, S.E. l'ambassadeur Apolinario

Plus en détail

Décret n 2000-572 du 26 juin 2000. Décret portant statut particulier du corps des syndics des gens de mer.

Décret n 2000-572 du 26 juin 2000. Décret portant statut particulier du corps des syndics des gens de mer. Décret n 2000-572 du 26 juin 2000 Décret portant statut particulier du corps des syndics des gens de mer. Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie,

Plus en détail

Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées. sur LMD

Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées. sur LMD Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées sur le dispositif «Licence/Master/Doctorat» au sein des facultés des sciences exactes et technologie 32 Mr M. D.

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, Mesdames et Messieurs, J ai accepté avec plaisir d intervenir ici, pour les 10 ans de Planète PME, devant les entreprises et leurs principaux partenaires publics de financement. Nous partageons tous je

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 22 / 12 / By N 301 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Marché financier

Plus en détail

Règlement du Jeu Concours d Art Oratoire droits de l homme (JCAO) 2015

Règlement du Jeu Concours d Art Oratoire droits de l homme (JCAO) 2015 Règlement du Jeu Concours d Art Oratoire droits de l homme (JCAO) 2015 Préambule Dans la cadre de la commémoration de la journée du 10 décembre 2013, le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de

Plus en détail

Union Régionale Vie et Nature

Union Régionale Vie et Nature LES GAZ DE SCHISTES Note succincte d information MESSAGES CLES Les gaz de schistes représentent une source d énergie fossile non conventionnelle, diffuse, à de fortes profondeurs et difficile à extraire.

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 24 / 04 /2014 N 154. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 24 / 04 /2014 N 154. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 24 / 04 / By N 154 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Entreprises

Plus en détail

OUGANDA 40. Affilié de l IE. Ratifications. UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000

OUGANDA 40. Affilié de l IE. Ratifications. UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000 OUGANDA 40 Affilié de l IE UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000 Ratifications C 87 Convention sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical (1948), ratifiée en 2005 C 98

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme de l Espagne pour 2015

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme de l Espagne pour 2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.5.2015 COM(2015) 259 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme de l Espagne pour 2015 et portant avis du Conseil

Plus en détail

CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C.

CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C. CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C. J GROUPE DE LA BANQUE MONDIALE BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT SOCIETE FINANCIERE INTERNATIONALE ASSOCIATION

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle. NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013

ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle. NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013 ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013 Le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie, Vu

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 Je suis heureux de vous présenter, au nom de la République Islamique de Mauritanie, nos sincères félicitations pour votre

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement Groupe de la Banque africaine de développement ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement AU SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES SERVICES DE LA BANQUE

Plus en détail

EDD et Coins nature. Textes officiels. - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5

EDD et Coins nature. Textes officiels. - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5 EDD et Coins nature Textes officiels - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5 => B.O. n 6 du 5 février 2015 http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=31763 Instruction relative au déploiement

Plus en détail

Stratégie d exportation et stratégie d entreprise

Stratégie d exportation et stratégie d entreprise CONFERENCE NATIONALE SUR LE COMMERCE EXTERIEUR Stratégie d exportation et stratégie d entreprise Palais des Nations 30 et 31 mars 2015 Boumediene Derkaoui Président Directeur Général du Groupe SAIDAL Agenda

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

La SOAD déterminera qu une caisse populaire a commis une faute grave de non-conformité au présent Règlement administratif si celle-ci :

La SOAD déterminera qu une caisse populaire a commis une faute grave de non-conformité au présent Règlement administratif si celle-ci : SOCIÉTÉ ONTARIENNE D ASSURANCE-DÉPÔTS RÈGLEMENT N o 5 NORMES DE SAINES PRATIQUES COMMERCIALES ET FINANCIÈRES Règlement administratif pris en vertu de l alinéa 264(1)g) de la Loi de 1994 sur les caisses

Plus en détail

Un élément de la politique française d accueil des étudiants étrangers

Un élément de la politique française d accueil des étudiants étrangers Un élément de la politique française d accueil des étudiants étrangers Le programme de bourses d excellence Eiffel est l un des volets de la nouvelle politique d'accueil des étudiants étrangers adoptée

Plus en détail

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale Ras al-khaimah Géographie Situation générale Ras al-khaimah fait partie des sept émirats des Émirats Arabes Unis et se trouve à environ 100 kilomètres au nord-est de Dubaï dans la partie sud du golfe Persique.

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail

L ACTION DE LA FRANCE CONTRE LA PROLIFERATION. Document de travail présenté par la France

L ACTION DE LA FRANCE CONTRE LA PROLIFERATION. Document de travail présenté par la France L ACTION DE LA FRANCE CONTRE LA PROLIFERATION Document de travail présenté par la France «La prolifération des armes de destruction massive constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales.»

Plus en détail

Spécialité Agroalimentaire

Spécialité Agroalimentaire Retour vers la page d'accueil Spécialité Agroalimentaire Contacts Directeur des études Secrétariat pédagogique Françoise CORBINEAU Martine FRAISSE Université Pierre et Marie Curie EPUPMC, Agroalimentaire

Plus en détail

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE 1 AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE Allocution prononcée par S.E.M. Jacques KABALE, Ambassadeur de la République du Rwanda en France à l occasion de la 21 ème Célébration de la Journée de

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

Algérie. Accord d investissements avec l Espagne

Algérie. Accord d investissements avec l Espagne Accord d investissements avec l Espagne Décret exécutif n 90-39 du 30 janvier 1990 [NB - Accord entre la République algérienne démocratique et populaire et le Royaume d Espagne relatif à la promotion et

Plus en détail

Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1-Communiqué de presse

Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1-Communiqué de presse Dossier de presse Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1- Communiqué de presse 2- Maroc-Fédération de Russie : Focus économique 3- Les atouts du Maroc agroalimentaire pour se positionner dans le marché russe. 4- Perspectives

Plus en détail

Contrôle parlementaire d Europol. Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery

Contrôle parlementaire d Europol. Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery - 1 - Réunion du mardi 24 mai 2011 Justice et affaires intérieures Contrôle parlementaire d Europol Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery M. Denis Badré, vice-président

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

Rôle des services nationaux de statistique concernant la mesure du développement durable

Rôle des services nationaux de statistique concernant la mesure du développement durable Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 27 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/19 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Centrale IAP - CU :

Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Centrale IAP - CU : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Centrale IAP - CU : DIRECTION DE L ECOLE D ARZEW : Un Chef de Département Pédagogique Gaz, Raffinage et Pétrochimie. DIRECTION ADMINISTRATION ET

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Strasbourg, le 27.10.2015 COM(2015) 610 final ANNEX 1 ANNEXE à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES

Plus en détail

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET Jean-Louis Roy La gouvernance politique de l humanité est une entreprise considérable qui sollicite le concours de millions de personnes quotidiennement.

Plus en détail

Mention : Géopolitique

Mention : Géopolitique UNIVERSITE PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS 2 rue de la Liberté - 93526 - SAINT-DENIS cedex Année 2015-2016 Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Géopolitique Parcours en M2 : - Géopolitique locale

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Source APS 19/10/10 Mustapaha Benbada présente un exposé sur son secteur devant la commission

Plus en détail

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I Loi n 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998 portant loi d Orientation et de Programme à Projection Quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002

Plus en détail

DECLARATION CONJOINTE ETABLISSANT UN PARTENARIAT DE MOBILITE ENTRE LA TUNISIE, D'UNE PART, ET L'UNION EUROPEENNE ET LES ÉTATS MEMBRES PARTICIPANTS,

DECLARATION CONJOINTE ETABLISSANT UN PARTENARIAT DE MOBILITE ENTRE LA TUNISIE, D'UNE PART, ET L'UNION EUROPEENNE ET LES ÉTATS MEMBRES PARTICIPANTS, DECLARATION CONJOINTE ETABLISSANT UN PARTENARIAT DE MOBILITE ENTRE LA TUNISIE, D'UNE PART, ET L'UNION EUROPEENNE ET LES ÉTATS MEMBRES PARTICIPANTS, D'AUTRE PART 1 La République Tunisienne, l'union européenne

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Page1 Volume 4, numéro 3 Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Mario Tremblay, Vice-président aux affaires publiques et corporatives, et secrétaire

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Administrative B Concours Rédacteur Principal 2 ème classe Mise à jour : juillet 2014 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/ENERGY/2012/4 Distr. générale 13 septembre 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Vingt et unième

Plus en détail

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables.

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables. 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» L offre de formation Formation à distance Formation continue 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» 1- Présentation du nouveau régime LMD : A

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE

POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE 1. INTRODUCTION... 2 2. ENGAGEMENT... 2 3. GESTION DU RISQUE... 2 4. STANDARDS ET CRITÈRES SPÉCIFIQUES AU SECTEUR... 3 5. CHAMP D'APPLICATION... 4 6. PROCÉDURES D'APPLICATION...

Plus en détail

Conference FIJ-MED, Hotel El Minzah, Tangiers 15-17 février 2013

Conference FIJ-MED, Hotel El Minzah, Tangiers 15-17 février 2013 Conference FIJ-MED, Hotel El Minzah, Tangiers 15-17 février 2013 DÉCLARATION DE TANGER Les représentants des syndicats des pays méditerranéens réunis à Tanger du 15 au 17 février 2013 Constatant les conséquences

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

Amérique Latine : bilan et perspectives

Amérique Latine : bilan et perspectives Amérique Latine : bilan et perspectives Conférence de M. Jacques de Larosière pour le colloque organisé par le CFCE et l Institut des Hautes Etudes de l Amérique Latine (Paris, le 21 mars 2001) L économie

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2015 asdf Nations Unies New York, 2015 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial La croissance mondiale progressera légèrement

Plus en détail

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 4 novembre 2015 Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 Chiffre d affaires de 3 462 millions d euros, en hausse de 14,2% par rapport à 2014 Croissance organique de 2,7% pour

Plus en détail

GUIDE DE L ÉTUDIANT BOURSIER

GUIDE DE L ÉTUDIANT BOURSIER MISSION UNIVERSITAIRE DE TUNISIE À MONRÉAL 1255, rue University, bureau 601 Montréal, (Québec) H3B 3V9 CANADA Tél : (1) 514-284-9249 Fax : (1) 514-284-9403 E-mail : courriel@mutan.org www.mutan.org GUIDE

Plus en détail

Orolia annonce ses résultats annuels 2007

Orolia annonce ses résultats annuels 2007 Orolia annonce ses résultats annuels 2007 Un chiffre d affaires consolidé en hausse de 47% par rapport au chiffre d affaires reconstitué 1 de 2006 Paris, le 30 avril 2008 - Orolia SA (NYSE Euronext Paris

Plus en détail