Le bien-être à l école

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le bien-être à l école"

Transcription

1 Le bien-être à l école >> ETATS DES LIEUX sur l arrondissement de Namur Partenariat entre les AMO de l'arrondissement de Namur (AMO Basse-Sambre à Sambreville, Imagin'AMO à Gembloux, Service Droit des Jeunes à Namur et AMO Passages à Namur), le SAJ de Namur, le CLPS en province de Namur, le Service de Médiation Scolaire en Wallonie, le CAAJ de Namur et le CERIAS Rapport rédigé par le CERIAS (Centre d'etudes et de Recherches en Ingénierie et action sociales, Louvain-La-Neuve et Namur) et les AMO de l'arrondissement de Namur Avril 2013

2 Le décrochage scolaire... Un concept stigmatisant, "fourre-tout", péjoratif. Un phénomène à travers lequel il est facile et rapide de pointer du doigt, d'une part, l'institution scolaire, d'autre part, la jeunesse elle-même. Comme si l'une et l'autre pouvaient être tenues pour seules responsables de cette vaste et complexe problématique, aux causes pourtant multiples et diverses. Et si, pour une fois, nous prenions en considération tous ces élèves assis sur les bancs des écoles, tous ceux qui se lèvent, chaque matin ou presque, pour s'y rendre? Et si on s'intéressait aux nombreuses initiatives développées par les établissements scolaires pour favoriser le "bien-être" de l'élève à l'école? Le présent rapport constitue la deuxième phase d'un projet de rechercheaction lancé en septembre Il reprend les éléments d'analyse et de conclusion issus du recueil du point de vue de directeurs d'école concernant le "bien-être" de l'élève. Il s inscrit dans la continuité du rapport précédent qui questionnait, quant à lui, ce même thème du point de vue des élèves. Un relevé de pratiques en matière de "bien-être" à l'école conclut ce rapport. Un outil y est également proposé pour permettre à chaque acteur de la vie scolaire de se situer quant à la pertinence, la faisabilité et l'utilité des différentes pratiques relevées. Un projet de prévention générale rentrant dans le cadre du plan d'actions du CAAJ de Namur. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Passages AMO Le Service de Médiation Scolaire en Wallonie

Les services de médiation scolaire et le service du Médiateur face à l exclusion scolaire

Les services de médiation scolaire et le service du Médiateur face à l exclusion scolaire Les services de médiation scolaire et le service du Médiateur face à l exclusion scolaire Par Annick Faniel En Belgique, un enfant est soumis à «l obligation scolaire pendant une période de douze années

Plus en détail

Colloque participatif

Colloque participatif Colloque participatif Le harcèlement à l école: Croisons nos pratiques Namur, le 12 novembre 2015 Une initiative du Réseau Prévention Harcèlement Depuis plus de 2 ans, des professionnels de différents

Plus en détail

Vers la création d un service d appui aux consommateurs en Wallonie

Vers la création d un service d appui aux consommateurs en Wallonie Question de point de vue Rue de Gembloux, 48-5002 Saint-Servais Tél : 081/73.40.86 - Fax : 081/74.28.33 secretariat@equipespopulaires.be Vers la création d un service d appui aux consommateurs en Wallonie

Plus en détail

MASTER SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN, SPÉCIALITÉ INGENIERIE ET MANAGEMENT DES ORGANISATIONS SPORTIVES

MASTER SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN, SPÉCIALITÉ INGENIERIE ET MANAGEMENT DES ORGANISATIONS SPORTIVES MASTER SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN, SPÉCIALITÉ INGENIERIE ET MANAGEMENT DES ORGANISATIONS SPORTIVES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Gestion et Management Présentation

Plus en détail

Enseignement Fondamental

Enseignement Fondamental Enseignement Fondamental enseignement fondamental L Enseignement à distance dispense des cours de Français, de Mathématiques, de Néerlandais et d Eveil scientifique conçus pour des enfants de six à douze

Plus en détail

Prime pour l installation d un chauffe-eau solaire

Prime pour l installation d un chauffe-eau solaire Prime pour l installation d un chauffe-eau solaire INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété Ce tableau reprend les informations concernant les primes accordées par

Plus en détail

LISTE DES PARTENAIRES 2014

LISTE DES PARTENAIRES 2014 RESEAU SANTE NAMUR LISTE DES PARTENAIRES 2014 Mise à jour 04 Décembre 2014 (Assemblée plénière)! L objectif visé par la subdivision en sous-secteurs de cette liste est uniquement d en faciliter la lecture.

Plus en détail

Les animations du «Vivre ensemble» De L Espace 6 MJC. Prévention des risques liés à. internet & Mediation. contre le harcèlement scolaire

Les animations du «Vivre ensemble» De L Espace 6 MJC. Prévention des risques liés à. internet & Mediation. contre le harcèlement scolaire Les animations du «Vivre ensemble» De L Espace 6 MJC Prévention des risques liés à internet & Mediation contre le harcèlement scolaire Prévention des risques liés à internet Usons les nouvelles technologies

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE. Année scolaire 2010-2011

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE. Année scolaire 2010-2011 ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE Année scolaire 2010-2011 PREAMBULE L annuaire statistique de l enseignement secondaire ordinaire en Fédération Wallonie-Bruxelles compte quatre sections traitant les données

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

1 ANALYSE STATISTIQUE

1 ANALYSE STATISTIQUE 1 ANALYSE STATISTIQUE Les chiffres ci-dessous exposent une partie de l activité de Respect Seniors au cours de l année 2014. Ils ne représentent donc pas un état des lieux des maltraitances commises en

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS CHOIX DE COURS (5 e secondaire) 2012-2013

GUIDE D INFORMATIONS CHOIX DE COURS (5 e secondaire) 2012-2013 GUIDE D INFORMATIONS CHOIX DE COURS (5 e secondaire) 2012-2013 Le présent guide a été rédigé afin de répondre aux questions les plus fréquemment posées lorsque vient le temps de faire un choix de cours.

Plus en détail

Formation continue des personnels d'encadrement

Formation continue des personnels d'encadrement Formation continue des personnels d'encadrement Ressources informatiques Administrer EDUCHORUS inscrip. individuelle - 12A0140202 Introduction à l'administration d'educhorus. - 25988 72,00 Prendre en main

Plus en détail

Commission de pilotage du PGA Réussir Ensemble 23 avril 2015

Commission de pilotage du PGA Réussir Ensemble 23 avril 2015 Commission de pilotage du PGA Réussir Ensemble 23 avril 2015 Présents P. PITANCE, W. THEWISSEN, E. SURSON, A. SAUVAGE, J. MARNETTE, M. STASSART, Ch. BODART, B. FRANCK, A. OUERDI, F. FABIANO Excusés S.

Plus en détail

Le logiciel CHOIX dans les Centres P.M.S. de la Communauté française de Belgique LE LOGICIEL CHOIX

Le logiciel CHOIX dans les Centres P.M.S. de la Communauté française de Belgique LE LOGICIEL CHOIX LE LOGICIEL CHOIX DANS LES CENTRES P.M.S. DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE Informations Pédagogiques n 42 - Septembre 1998 2 Parmi les dispositions que le décret «Missions» consacre à la transition

Plus en détail

LE NOUVEL "ASTER" Jean-Pierre Astolfi

LE NOUVEL ASTER Jean-Pierre Astolfi LE NUVEL "ASTER" Jean-Pierre Astolfi Cette nouvelle revue Aster résulte de la transformation du bulletin interne aux équipes de didactique des sciences expérimentales de l'inrp. Elle vise à fournir aux

Plus en détail

Master Droit comparé et politiques internationales

Master Droit comparé et politiques internationales Promotion 0/0 Site : Clermont-Ferrand Master Droit comparé et politiques internationales Objectif de ce master : Le master Droit comparé et politiques internationales permet la formation de cadres et d'experts

Plus en détail

Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat

Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat Le confort d une suite d hôtel à partir de 25 par jour Période de location à partir de 1 mois www.b-flat.be Des logements design tout confort

Plus en détail

Bachelor en enseignement préscolaire et primaire MÉMOIRE PROFESSIONNEL. HEP Vaud / 17.12.2013 Michèle Cusinay, responsable de filière page 1

Bachelor en enseignement préscolaire et primaire MÉMOIRE PROFESSIONNEL. HEP Vaud / 17.12.2013 Michèle Cusinay, responsable de filière page 1 Bachelor en enseignement préscolaire et primaire MÉMOIRE PROFESSIONNEL HEP Vaud / 7.2.203 Michèle Cusinay, responsable de filière page Base juridique Règlement des études menant au Bachelor of Arts en

Plus en détail

Formation à l Animation

Formation à l Animation Formation à l Animation Namur - Walcourt - Dinant 081 24 48 12 071 66 06 65 082 21 36 66 REGION DE NAMUR Du 9 au 15 février 2013 Au centre de dépaysement de Wellin Eghezée Gembloux Malonne Namur Fosses-la-Ville

Plus en détail

Rôles et difficultés des maisons d enfants dans l accueil de la petite enfance en Belgique francophone

Rôles et difficultés des maisons d enfants dans l accueil de la petite enfance en Belgique francophone Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2012 15, décembre 2012 www.ftu.be/ep Rôles et difficultés des maisons d enfants dans l accueil de la petite enfance en Belgique

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 SERVICE TREMPLIN S.A.I.E. - Service d Aide et d Intervention Educative 38 Chaussée d Anvers à 1000 Bruxelles Tel : 02/204.06.05 Fax : 02/201.28.22 GSM : 0479/08 02 05 tremplinsaie@skynet.be

Plus en détail

les AllOcAtiONs FAmiliAles 1 de l argent pour contribuer À l éducation d un enfant

les AllOcAtiONs FAmiliAles 1 de l argent pour contribuer À l éducation d un enfant droits sociaux les AllOcAtiONs FAmiliAles 1 de l argent pour contribuer À l éducation d un enfant Tes parents reçoivent de l argent pour ton éducation. Qu en est-il? A quoi cela sert-il? Quels sont les

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

ANALYSE n 1 L auto-construction en question, le rôle des pouvoirs publics

ANALYSE n 1 L auto-construction en question, le rôle des pouvoirs publics ANALYSE n 1 L auto-construction en question, le rôle des pouvoirs publics Analyse réalisée dans le cadre des activité d éducation permanente avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Recherche

Plus en détail

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème 5 LE CHOIX DES PARTIES DE COURS : UNE PROGRESSION DES APPRENTISSAGES Éléments du cinquième chapitre 5.1 La description de la situation-problème finale 5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

Plus en détail

L ACCUEIL DES ENFANTS 0-3 ANS : QUELQUES RÉFLEXIONS ET COMMENTAIRES RELATIFS AUX INFORMATIONS TIRÉES DU BILAN ONE 2000-2009

L ACCUEIL DES ENFANTS 0-3 ANS : QUELQUES RÉFLEXIONS ET COMMENTAIRES RELATIFS AUX INFORMATIONS TIRÉES DU BILAN ONE 2000-2009 Mars 2011. 15.681 SIGNES L ACCUEIL DES ENFANTS 0-3 ANS : QUELQUES RÉFLEXIONS ET COMMENTAIRES RELATIFS AUX INFORMATIONS TIRÉES DU BILAN ONE 2000-2009 Tricot Anne 1. Petit rappel Le taux de couverture Office

Plus en détail

Jambes, le 12 novembre 2003. Au Collège des Bourgmestre et Echevins Administration communale «Adresse» «CP» «Commune»

Jambes, le 12 novembre 2003. Au Collège des Bourgmestre et Echevins Administration communale «Adresse» «CP» «Commune» Jambes, le 12 novembre 2003 Au Collège des Bourgmestre et Echevins Administration communale «Adresse» «CP» «Commune» N/Réf. : E-THL/val/2003/13317/PAL (à rappeler dans toute correspondance) Annexes : 2

Plus en détail

Destinataires de la circulaire. AGERS - DG Enseignement obligatoire - Lise-Anne HANSE

Destinataires de la circulaire. AGERS - DG Enseignement obligatoire - Lise-Anne HANSE Circulaire n 4659 du 16/12/2013 APPEL À PROJETS 2013-2016 DÉVELOPPER DES ACTIVITÉS D ÉVEIL SCIENTIFIQUE DANS LES ÉCOLES FONDAMENTALES - CYCLE 2 Cette circulaire complète la circulaire n 4537 du 6 septembre

Plus en détail

Mode d emploi du site de l Assainissement et de la protection des Sols.

Mode d emploi du site de l Assainissement et de la protection des Sols. Mode d emploi du site de l Assainissement et de la protection des Sols. Contrats de valorisation d effluents d élevage et contrats de pâturage. CONTRATS Centre d action Nord Chaussée de Namur, 47 5030

Plus en détail

2005-2006. PARTIE V ENSEIGNEMENT SUPERIEUR SECTION V.1. LES ETABLISSEMENTS ET LES IMPLANTATIONS EN 2005-2006 V.1.1.

2005-2006. PARTIE V ENSEIGNEMENT SUPERIEUR SECTION V.1. LES ETABLISSEMENTS ET LES IMPLANTATIONS EN 2005-2006 V.1.1. V.1.1. Les Hautes Ecoles Tableau V.1.1.1. Etablissements par région, province, arrondissement et par réseau Total Communauté provincial Libre Total 29 6 8 2 13 Région Bruxelles- Total 9 2 1 1 5 Bruxelles

Plus en détail

ÉCRIRE UN ARTICLE. Règle n 5 : Il faut rester objectif (ne pas donner son avis), justifier ce que l'on écrit. Ne surtout pas oublier les légendes.

ÉCRIRE UN ARTICLE. Règle n 5 : Il faut rester objectif (ne pas donner son avis), justifier ce que l'on écrit. Ne surtout pas oublier les légendes. ÉCRIRE UN ARTICLE Les règles de base : Règle n 1 : Un article s'écrit par rapport au lectorat. On doit toujours avoir en tête l'angle par lequel on aborde le sujet et quel est le message essentiel de l'article.

Plus en détail

Politique relative aux accidents ou aux incidents

Politique relative aux accidents ou aux incidents Section Politique relative aux accidents ou aux incidents Transport sécurité Date Juin 2003 Page 1 sur 4 Révision Janvier 2014 M04 303 Politique Dans le cas d'un accident ou d'un incident impliquant un

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

LICENCE TOURISME ET DÉVELOPPEMENT (TD)

LICENCE TOURISME ET DÉVELOPPEMENT (TD) LICENCE TOURISME ET DÉVELOPPEMENT (TD) Résumé de la formation Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation La licence 3 "Tourisme et développement" est

Plus en détail

J ai besoin d aide...

J ai besoin d aide... J ai besoin d aide... Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

LICENCE ARCHEOLOGIE. skin.:program_main_bloc_presentation_label. skin.:program_main_bloc_objectifs_label. Mention : Histoire de l'art et archéologie

LICENCE ARCHEOLOGIE. skin.:program_main_bloc_presentation_label. skin.:program_main_bloc_objectifs_label. Mention : Histoire de l'art et archéologie LICENCE ARCHEOLOGIE Mention : Histoire de l'art et archéologie skin.:program_main_bloc_presentation_label L enseignement de la licence est fondé sur une spécialisation progressive au cours des trois années

Plus en détail

Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario

Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario Description du système éducatif en Ontario L enseignement scolaire au Canada relève de la compétence des Provinces et des Territoires. Il n

Plus en détail

Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx

Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx Nicolas RAVENEL Coach Explort UCL 26 février 2015 L AWEx Agence Wallonne à l Exportation et aux Investissements étrangers L AWEX:

Plus en détail

BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL

BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL 1 APERCU HISTORIQUE 1830 : révolution belge indépendance du pays 1831 : La constitution organise l Etat sous forme d une monarchie constitutionnelle

Plus en détail

Quel enseignement supérieur demain?

Quel enseignement supérieur demain? Quel enseignement supérieur demain? C. Conti Calogero.Conti@umons.ac.be Forum financier, le 25/11/2010 Processus de Bologne Déclaration de la Sorbonne en 1998 «Harmonisation de l architecture du système

Plus en détail

Chronologie de la formation professionnelle et technique au Québec

Chronologie de la formation professionnelle et technique au Québec Chronologie de la formation professionnelle et technique au Québec Les dates importantes en formation professionnelle et technique de 1828 à 2005. 1828 Création du Montréal Mechanics Institute, premier

Plus en détail

Édition Délégation de la Solidarité du Vignoble Nantais Conseil général 44 Mai 2010 70

Édition Délégation de la Solidarité du Vignoble Nantais Conseil général 44 Mai 2010 70 Ce chapitre concerne la prévention et la protection de l enfance, avec la présentation de deux dispositifs complémentaires et qui s articulent entre eux : la protection administrative et la protection

Plus en détail

ANNEXE XXXVII LISTE ET DESCRIPTION DES SPÉCIALITÉS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE1

ANNEXE XXXVII LISTE ET DESCRIPTION DES SPÉCIALITÉS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE1 ANNEXE XXXVII LISTE ET DESCRIPTION DES SPÉCIALITÉS DE LA FORMATION A) PRÉLIMINAIRE 1) Secteurs PROFESSIONNELLE1 À des fins de gestion et d harmonisation de l offre de formation, les programmes d études

Plus en détail

POPULATIONS SCOLAIRES À L HORIZON 2030 CROISSANCE DE 30% A BRUXELLES ET DE 15% A LIEGE (ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE)

POPULATIONS SCOLAIRES À L HORIZON 2030 CROISSANCE DE 30% A BRUXELLES ET DE 15% A LIEGE (ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE) COMMUNIQUE DE PRESSE 20-06-2013 POPULATIONS SCOLAIRES À L HORIZON 2030 CROISSANCE DE 30% A BRUXELLES ET DE 15% A LIEGE (ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE) Dans le contexte de choc démographique bruxellois, d accroissement

Plus en détail

Compagnie de moteurs internationale Cas adapté

Compagnie de moteurs internationale Cas adapté En partenariat avec le Compagnie de moteurs internationale Cas adapté Cas produit par la Société des comptables en management accrédités du Canada (SCMC Canada) Examen d admission CMA, question 7, 1992

Plus en détail

CHARTE DE L ASSOCIATION DE FAIT

CHARTE DE L ASSOCIATION DE FAIT CHARTE DE L ASSOCIATION DE FAIT FEDERATION DES JEUNES AGRICULTEURS CHAUSSEE DE NAMUR, 47 5030 GEMBLOUX TEL : 081/60.00.60 FAX : 081/60.05.27 E-MAIL : fja@fwa.be www.fja.be CHARTE REGLANT LE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Séminaire «Sport et éthique" Académie Olympique française Paris, 15 octobre 2013. " Le Respect est déjà une Victoire"

Séminaire «Sport et éthique Académie Olympique française Paris, 15 octobre 2013.  Le Respect est déjà une Victoire Séminaire «Sport et éthique" Académie Olympique française Paris, 15 octobre 2013 " Le Respect est déjà une Victoire" Le Panathlon Wallonie-Bruxelles ASBL créée en 2003 =>10 ans de présence et d action

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle du Le Conseil d Etat du canton du Valais vu les articles 17, 25, 39, 41 et 71 de la loi fédérale sur la formation professionnelle du 13 décembre

Plus en détail

Circulaire n 4388 du 16/04/2013

Circulaire n 4388 du 16/04/2013 Circulaire n 4388 du 16/04/2013 Stage d'immersion linguistique en langue allemande à SAINT-VITH 7 au 16 août 2013 Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre confessionnel

Plus en détail

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 Certification ISO 9001 Enquête «entrants» et «sortants» M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 MWQ/MESURER/Enquêtes sur la certification/2010/iso 9001 1 1. Introduction Le document «Baromètre Qualité Bilan 2008»

Plus en détail

CONSEILLER/CONSEILLERE EN EMPLOI ET INSERTION PROFESSIONNELLE

CONSEILLER/CONSEILLERE EN EMPLOI ET INSERTION PROFESSIONNELLE CONSEILLER/CONSEILLERE EN EMPLOI ET INSERTION PROFESSIONNELLE Table des matières Enseignement supérieur Bachelier professionnalisant d assistant-e en psychologie option psychologie du travail et orientation

Plus en détail

Département Social de Namur. www.henallux.be

Département Social de Namur. www.henallux.be Département Social de Namur www.henallux.be Introduction Le département social de Namur vous propose plusieurs formations : Assistant(e) social(e) Gestion des ressources humaines Formations courtes :

Plus en détail

FEDERATION NATIONALE CLUBS DE LOISIRS ET D ACTION DE LA JEUNESSE (FNCLAJ)

FEDERATION NATIONALE CLUBS DE LOISIRS ET D ACTION DE LA JEUNESSE (FNCLAJ) FEDERATION NATIONALE CLUBS DE LOISIRS ET D ACTION DE LA JEUNESSE (FNCLAJ) Fonctionnement et activités 1952-1999 Affiches Communicabilité : Librement communicable Répertoire numérique établi par Ludovic

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

L'Histoire des Arts à l'école

L'Histoire des Arts à l'école Florence Jouhanet CPD arts visuels Petit guide d'accompagnement de L'Histoire des Arts à l'école proposé en réponse aux demandes des enseignants de la circonscription Objectif : Aider les enseignants des

Plus en détail

. Puissances d'un nombre relatif (notion et notations). Unités de longueurs et conversions

. Puissances d'un nombre relatif (notion et notations). Unités de longueurs et conversions Olivier PILORGET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " UNE HISTOIRE DE PLIAGE " 3 ème Testée avec une classe de 3 ème sur une séances de 55 min Image extraite d'un reportage vidéo du "Centre des sciences

Plus en détail

Loi concernant le régime linguistique dans l'enseignement L. 30-07-1963 M.B. 22-08-1963

Loi concernant le régime linguistique dans l'enseignement L. 30-07-1963 M.B. 22-08-1963 Lois 04329 p.1 Loi concernant le régime linguistique dans l'enseignement L. 30-07-1963 M.B. 22-08-1963 modifications : L. 26-07-1971 (M.B. 24-08-71) L. 27-07-1971 (M.B.22-10-71) L.10-07-1973 (M.B. 14-07-73)

Plus en détail

CHANGEMENT D ÉCOLE DANS L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

CHANGEMENT D ÉCOLE DANS L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE école A Juillet 2015 Droit scolaire CHANGEMENT D ÉCOLE DANS L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE EST-CE QUE TU PEUX CHANGER D ÉCOLE? école A école B école B Tu aimerais aller dans une nouvelle école alors que l année

Plus en détail

Circulaire n 4491 du 24/07/2013. Eveil aux métiers de la construction

Circulaire n 4491 du 24/07/2013. Eveil aux métiers de la construction Circulaire n 4491 du 24/07/2013 Eveil aux métiers de la construction Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre confessionnel libre non confessionnel) Officiel

Plus en détail

Photographie de la mobilité des Belges

Photographie de la mobilité des Belges Communiqué de presse Photographie de la mobilité des Belges BELDAM (BELgian DAily Mobility) La nouvelle enquête sur la mobilité quotidienne des belges livre ses résultats Ces résultats sont le fruit d'un

Plus en détail

CAUE & ADIL D HABITAT PARTICIPATIF. Offre de service. dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle

CAUE & ADIL D HABITAT PARTICIPATIF. Offre de service. dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle Offre de service CAUE & ADIL dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle Accompagnement de démarches D HABITAT PARTICIPATIF L HABITAT PARTICIPATIF correspond à une

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Informateur social/informatrice sociale (23111 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Informateur social..............................................

Plus en détail

Informations/Conseils

Informations/Conseils Où pouvez-vous trouver des informations et d autres services? PARTICIPER à la vie sociale et culturelle En Wallonie comme à Bruxelles, outre les services individuels qu elles peuvent vous apporter (guidance,

Plus en détail

La gestion des ressources humaines

La gestion des ressources humaines L Institut des Affaires Publiques La gestion des ressources humaines Stage international de perfectionnement pour fonctionnaires des administrations et cadres des entreprises des pays du Sud 4 SESSIONS

Plus en détail

Situation et comparaison des Agences Immobilières sociales en province de Luxembourg en 2008

Situation et comparaison des Agences Immobilières sociales en province de Luxembourg en 2008 Situation et comparaison des Agences Immobilières sociales en province de Luxembourg en 2008 Il semble utile de comparer nos AIS par rapport aux données du Fonds du Logement Wallon, du moins pour les années

Plus en détail

Elisabeth Zumstein Kennedy. La relation Ecole-Famille en contexte multiculturel (extrait). UNIL 2006

Elisabeth Zumstein Kennedy. La relation Ecole-Famille en contexte multiculturel (extrait). UNIL 2006 13.4. Trame d un entretien Cette trame d entretien a été développée afin d aider les enseignants à concevoir un entretien transculturel. L expérience montre que les enseignants sont déstabilisés lorsqu

Plus en détail

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4 JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL MME GANDON IEN-ET SBSSA MME CAPRA IA-IPR SMS BSE MERCREDI 19 FEVRIER 2014 LYCEE VOLTAIRE ORLEANS LIAISON BAC PRO ASSP/BTS

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE Le cadre de planification proposé par l unité de concertation «Seniors actifs 1» comprend : - six objectifs spécifiques à atteindre endéans les cinq ans ; - une série d objectifs intermédiaires, à initier

Plus en détail

Cahier des charges du Groupe de travail "Etat des lieux" Adopté par le Groupe central du 26 février 2015

Cahier des charges du Groupe de travail Etat des lieux Adopté par le Groupe central du 26 février 2015 Cahier des charges du Groupe de travail "Etat des lieux" Adopté par le Groupe central du 26 février 2015 Conformément à la note relative au Pacte pour un enseignement d'excellence, le Groupe de travail

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s il y a lieu)

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s il y a lieu) COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA Note explicative (s il y a lieu) Code : P 53 SE Rés. : CC-0929 : Le 16 mai 2005 Page : 1 de 8 POLITIQUE SUR LES SERVICES TEMPORAIRES D ENSEIGNEMENT À DOMICILE OU EN

Plus en détail

L'EXEMPLE BELGE. Comme le note Valérie Létard, dans son rapport sur l'évaluation du plan autisme 2008-2010 remis au Gouvernement en décembre dernier1:

L'EXEMPLE BELGE. Comme le note Valérie Létard, dans son rapport sur l'évaluation du plan autisme 2008-2010 remis au Gouvernement en décembre dernier1: L'EXEMPLE BELGE La scolarisation des enfants autistes en Belgique Grande Cause Nationale 2012, l'autisme touche près de 440 000 personnes en France. Chaque année, ce sont 5 000 à 8 000 enfants qui naissent

Plus en détail

DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE

DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE Orientation des élèves de 8 e année primaire Page 1/5 ORIENTATION DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE VERS LES ENSEIGNEMENTS DIFFERENCIES DE L'ECOLE SECONDAIRE INFORMATIONS AUX PARENTS DES ELEVES DE HUITIEME

Plus en détail

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Informatiques (SIL) spécialité multimédia

Licence professionnelle Systèmes Informatiques (SIL) spécialité multimédia IUT Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes Informatiques (SIL) spécialité multimédia Lieu de formation : Le Puy en Velay Objectifs de cette licence professionnelle : 29/2

Plus en détail

La photo numérique à l'école maternelle

La photo numérique à l'école maternelle La photo numérique à l'école maternelle Plan de la matinée - 1ère partie Quelle place dans les programmes? L'enfant utilisateur / La photo numérique comme outil de travail Retour sur vos expériences -

Plus en détail

Proposition de partenariat

Proposition de partenariat 18 ème session du 02 au 07 mars 2014 Directeur de Session intendance@parlementjeunesse.be +32 474 251 397 Proposition de partenariat Le Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles en quelques mots 2 La visibilité

Plus en détail

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Académie universitaire Wallonie-Bruxelles Académie universitaire Wallonie-Europe Académie universitaire Louvain Institut supérieur

Plus en détail

Gouvernement inter-francophone

Gouvernement inter-francophone Gouvernement inter-francophone Volet 2 du Plan Cigogne III : 7.300 nouvelles places d accueil pour la petite enfance à Bruxelles et en Wallonie durant la législature 1. Introduction Le 26 février 2015

Plus en détail

LES ALLOCATIONS D ETUDES SECONDAIRES Une aide financière pour tes études secondaires

LES ALLOCATIONS D ETUDES SECONDAIRES Une aide financière pour tes études secondaires Droit scolaire LES ALLOCATIONS D ETUDES SECONDAIRES Une aide financière pour tes études secondaires Tu es en enseignement secondaire et tu te demandes si tu peux bénéficier d une aide financière? Tu ne

Plus en détail

CONVENTION DE COLLABORATION ENTRE

CONVENTION DE COLLABORATION ENTRE CONVENTION DE COLLABORATION ENTRE Le Centre Public d'action Sociale de LA LOUVIERE, par abréviation C.P.A.S., ayant son siège à 7100 La Louvière, Place de la Concorde, 15, représenté par sa Présidente,

Plus en détail

L Express orientant, vol. 3 no 2 Février 2008 Coffre à outils de la formation professionnelle : Quand une image vaut mille mots!

L Express orientant, vol. 3 no 2 Février 2008 Coffre à outils de la formation professionnelle : Quand une image vaut mille mots! Infographiste Code CNP-R : 5241-006 Modifié le : 2008-02-15 Titre(s) synonyme(s) Infographe Spécialiste du secteur des arts visuels qui conçoit, organise et produit diverses réalisations graphiques telles

Plus en détail

Règlement de l'accueil et restauration pour enfants en milieu scolaire de la Commune de Morges (AREMS)

Règlement de l'accueil et restauration pour enfants en milieu scolaire de la Commune de Morges (AREMS) Règlement de l'accueil et restauration pour enfants en milieu scolaire de la Commune de Morges (AREMS) ARTICLE 1 : But Le présent règlement fixe les conditions d'exploitation du Centre d'accueil et de

Plus en détail

BREVET INFORMATIQUE ET INTERNET

BREVET INFORMATIQUE ET INTERNET connaissances et capacités exigibles pour le B2i NOR : MENE0601490A RLR : 549-2 ARRÊTÉ DU 14-6-2006 JO DU 27-6-2006 MEN DGESCO A1-4 Vu code de l'éducation, not. articles L. 122-1-1, L. 311-1, L. 311-2,

Plus en détail

Formation spécialisée pour magistrats du tribunal de la famille et de la jeunesse

Formation spécialisée pour magistrats du tribunal de la famille et de la jeunesse Formation spécialisée pour magistrats du tribunal de la famille et de la jeunesse réf.: JUR-011 Public cible juges souhaitant siéger au tribunal de la famille et de la jeunesse magistrats de parquet souhaitant

Plus en détail

Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015

Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015 Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015 L ASPH L Association Socialiste de la Personne Handicapée défend les personnes en

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable «Le développement durable, c est un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.» - Rapport Brundtland - 1987

Plus en détail

Circulaire n 5343 du 08 /07/2015

Circulaire n 5343 du 08 /07/2015 Circulaire n 5343 du 08 /07/2015 Appel à projets de lutte contre le décrochage scolaire Réseaux et niveaux concernés Wallonie-Bruxelles Enseignement Libre subventionné libre confessionnel libre non confessionnel

Plus en détail

MASTER. Droit, Economie et Gestion des Collectivités Territoriales. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Droit public

MASTER. Droit, Economie et Gestion des Collectivités Territoriales. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Droit public MASTER Droit, Economie et Gestion des Collectivités Territoriales Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit public Organisation : Ecole de Droit Lieu de formation : Ecole de Droit, site Gergovia,

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES. - Avril 2008 -

ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES. - Avril 2008 - ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES - Avril 2008 - SOMMAIRE FICHE TECHNIQUE 3 L'OPINION À L'ÉGARD DU NIVEAU DE PRÉPARATION DES ÉLÈVES À L'ENTRÉE

Plus en détail

Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides

Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides Dans le texte ci-après, sera dénommée «l opération» et l asbl demanderesse «l association». 1. Publics cibles de L opération a pour vocation statutaire

Plus en détail

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés T/4 n 27 Octobre - décembre www.notaire.be ACTIVITE IMMOBILIERE EN BELGIQUE 101 102,1 102,6 106,4 106,8 101,7 103,4 105,9 94,9 102,8 98,9 101,4 99,2

Plus en détail

Le système scolaire Genevois

Le système scolaire Genevois Le système scolaire Genevois Enseignement primaire Enseignement secondaire I Enseignement secondaire II Enseignement Supérieur (Tertiaire) 4 à 8 ans 8 à 12 ans 12 à 15 ans Cycle élémentaire 4 ans (1P,

Plus en détail

CONSTRUCTION PROGRESSIVE DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE L'ENSEIGNEMENT ET DE L'EDUCATION

CONSTRUCTION PROGRESSIVE DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE L'ENSEIGNEMENT ET DE L'EDUCATION CONSTRUCTION PROGRESSIVE DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE L'ENSEIGNEMENT ET DE L'EDUCATION Ce document, destiné aux étudiants, aux fonctionnaires stagiaires ou nouvellement titularisés et

Plus en détail

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP L Institut des Affaires Publiques Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP Stage international de perfectionnement pour acteurs d organisations publiques ou privées

Plus en détail

Plan de Transport 12/2014 L offre dans l arrondissement de Dinant

Plan de Transport 12/2014 L offre dans l arrondissement de Dinant 04/02/2015 Plan de Transport 12/2014 L offre dans l arrondissement de Dinant Agenda 1. Etat des lieux 2. Problématiques à Dinant/Beauraing a) Ecole de Bure b) Ecoles de Beauraing c) Dinant Namur Bruxelles

Plus en détail

Education Prioritaire

Education Prioritaire Education Prioritaire Contrat «Objectifs scolaires» se2007-2011 39 Moirans-Lavans-Pratz 1) PRESENTATION DU RESEAU RNE Ecoles/collège Effectifs Coordonnées (adresse, tel, mail) 3, Rue du Murgin 0390690N

Plus en détail

Rapport de mission. BACANAMWO Gabrielle - GIOTTO Marco - GRELAK Marie- LABBE Angélique- LOBET Ludivine- RENSON Dimitri 2013-2014

Rapport de mission. BACANAMWO Gabrielle - GIOTTO Marco - GRELAK Marie- LABBE Angélique- LOBET Ludivine- RENSON Dimitri 2013-2014 Rapport de mission «L Aide en Milieu Ouvert et le travail en réseau: Faut-il tendre vers l institutionnalisation des lieux de rencontres et des plates-formes?» Laboratoire d Ingénierie Sociale - Commande

Plus en détail

Conditions des Prêts d études

Conditions des Prêts d études Conditions des Prêts d études (contrat de crédit général - n agrément SPF Economie, P.M.E., Classes Moyennes & Energie Régulation et Organisation du Marché, Crédit et Endettement : 130941) Interventions

Plus en détail