«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT»"

Transcription

1 «LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» Ministère de l Éducation Nationale Protection Judiciaire de la Jeunesse Théâtre Liberté Contact : Betty Le Mellay, Responsable de la communication et des relations presse

2 6 sessions d ateliers vidéo à destination de : 3 classes de 30 élèves issus de Collèges situés en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) 1 groupe de 6 jeunes provenant de la Protection Judiciaire de la jeunesse 4 créations vidéo collectives 7artistes impliqués 1 carnet de bord vidéo du projet 1 visite à la rencontre des métiers du Théâtre 2 rendez-vous au Théâtre Liberté avec les jeunes, les équipes de l Éducation Nationale, de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, de la Ligue Varoise de Prévention, les équipes du Théâtre Liberté, les artistes intervenants et des spécialistes du harcèlement Dont, le 2 décembre 2014, lancement du projet, en présence de : 500 élèves de 4 ème, provenant de 19 classes différentes 10 professeurs en formation 2

3 RÉSUMÉ DU PROJET «LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» ACTEURS Théâtre Liberté Éducation Nationale - Protection Judiciaire de la Jeunesse PUBLICS ET TERRITOIRES CIBLÉS - 3 classes de 30 élèves provenant d établissements issus du Réseau d Éducation Prioritaire (REP et REP+ situés en zone de sécurité prioritaire - 1 groupe de 6 jeunes issus de la Protection Judiciaire de la Jeunesse implantée sur les territoires prioritaires des Nouveaux Contrats de Ville - 19 classes de 4 ème (500 jeunes) mobilisés sur la journée de lancement PARTENAIRES Ministère de l Éducation Nationale ; Protection Judiciaire de la Jeunesse PARTENAIRES FINANCIERS DRAC PACA ; FIPD (Fonds Interministériel de la Prévention de la Délinquance); CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance); PJJ (Protection judiciaire de la Jeunesse) ; Inspection Académique ; Région PACA ARTISTES ET INTERVENANTS Ateliers : Amandine Stelletta, réalisatrice assistée d une équipe vidéo de l agence Black Twin, composée de trois intervenants : Ronan Le Roux, Vincent Bérenger et Geoffrey Fages. Intervenants 2 décembre : le CDAD ; le Juge Sabatier; Cyprien Fonvielle, Directeur du site mémorial du Camp des Milles ; Catherine Blaya, Présidente de l Observatoire International de la Violence (Université de Nice Sophia Antipolis) ; Olivier Millangue, Directeur d Académie ; Jacky Pamart, Président d Arrêt Demandé International ; Sophia Lafi, CPE et Laurence Jakab, infirmière scolaire du Collège Peiresc ; ainsi que Charles Berling et Patrick Bruel, invité d honneur. Intervenants 22 juin: Catherine Blaya, Présidente de l Observatoire International de la Violence, Dominique Guillemin, Coordonnatrice Art et Culture de l Inspection Académique du Var ; ainsi que Charles Berling et Boris Cyrulnik, invité d honneur. CALENDRIER Décembre 2014 à Mai 2015 (6 mois) Le 2 décembre 2014 : lancement du projet au Théâtre Liberté Février à Mai 2015 : sessions d ateliers vidéo et réalisation de films (4 groupes) Juin 2015 : soirée de clôture du projet, avec projection des films réalisés DESCRIPTION DE L ACTION Après avoir prêté sa notoriété en jouant bénévolement dans un clip de sensibilisation contre le harcèlement à l école réalisé par la jeune réalisatrice Amandine Stelletta, Charles Berling a souhaité s appuyer sur les équipes du Théâtre Liberté pour déployer des actions de sensibilisation et de prévention autour de la lutte contre le harcèlement via la réalisation de courts-métrages. Dans la droite ligne de la campagne "Agir contre le harcèlement à l'école" menée par l Education Nationale, sachant que 25% des jeunes déscolarisés le sont à cause du harcèlement, ce projet, propose des ateliers de création vidéo sur la thématique à destination d élèves provenant d établissements situés en zone de sécurité prioritaire (ZSP) et de jeunes suivis par des structures de prévention. Ces ateliers ont été menés par BlackTwin, agence de création vidéo de la région toulonnaise qui a déployé une équipe coordonnée par Amandine Stelletta. RAPPEL DES OBJECTIFS Ces ateliers visent trois objectifs: la formation, la sensibilisation et l expression des participants. En formant des équipes d écriture, de tournage et de réalisation de spots vidéo, cela a permis non seulement de faire découvrir aux participants une technique artistique, un mode d expression esthétique, mais aussi une manière de travailler en groupe. En ayant l obligation de s approprier la question, les jeunes sont actifs dans leur recherche d information, ils apprennent à s exprimer et à faire passer un message. ABOUTISSEMENT DU PROJET A travers les ateliers vidéo, nourris par les témoignages, les échanges avec des spécialistes de la lutte contre le harcèlement et par leurs propres partages d expériences, les jeunes ont abouti à la création de courts-métrages, envisagés comme outils pédagogiques destinés à sensibiliser les élèves, et à faire évoluer les comportements. Un point majeur du projet reste que les courts-métrages réalisés sont le fruit du travail des élèves, qui ont tout créé eux-mêmes, du scénario au tournage en passant par le jeu d acteur. 3

4 CONTEXTE ET ENJEUX Dans le cadre de sa mission de médiation, le Théâtre Liberté propose des actions culturelles de qualité, par le biais d ateliers de pratique artistique et de parcours de sensibilisation. Afin de toucher tous les publics, la politique d ouverture du Théâtre s appuie sur différents types de partenaires : les établissements scolaires d une part et les structures socio-éducatives de l autre. De nombreux projets ont ainsi pu être menés depuis Dans la continuité de cette mission et du développement de sa politique d ouverture, le projet «Lutter contre le harcèlement à l école et contre le cyber-harcèlement», mené en partenariat avec la Protection judiciaire de la Jeunesse, et l Éducation Nationale, répond à une préoccupation commune émanant des différentes structures : la sensibilisation et la prévention, à travers la pratique culturelle et artistique. Par ailleurs, le projet s inscrit dans la droite ligne de la campagne "Agir contre le harcèlement à l'école" menée par l Education Nationale depuis novembre Il aborde de cette manière la formation des enseignants et la prévention de la violence en milieu scolaire. Les trois clips vidéo d Amadine Stelletta viennent d être labellisés par le Ministère de l Education Nationale et constituent donc des ressources-clés auprès des classes participant au projet. PRÉSENTATION DE L ACTION Le projet s est déroulé en trois temps : Le lancement du projet, le 2 décembre 2014 au Théâtre Liberté Avec, en journée : la projection des trois courts métrages réalisés par Amandine Stelletta, suivie d un débat, animé par des juristes et des psychologues du Centre Départemental d Accès aux Droits du Var, et de l équipe mobile de sécurité de l Éducation Nationale, en présence de la réalisatrice et des comédiens, Charles Berling et Patrick Bruel. En présence de 500 élèves de 4 ème provenant d établissements scolaires issus des réseaux REP et REP+ situés en zone de sécurité prioritaire et de professeurs en formation à l ÉSPÉ (École Supérieure du Professorat et de l Éducation) En soirée, une table-ronde autour de la Figure du témoin, organisée pour un public de 450 adultes. Animée par Charles Berling et rassemblant : Amandine Stelletta, Patrick Bruel, Cyprien Fontvielle, Directeur du Camp des Milles, Catherine Blaya, Directrice de l Observatoire International des violences faites à l école, Jacky Pamart de l Association Arrêt Demandé International et deux professeurs des Collèges ciblés. Les sessions d ateliers vidéo, coordonnées par Amandine Stelletta et l équipe vidéo de BlackTwin et destinées à deux types de publics : - 3 classes de 30 élèves provenant d établissements situés en zone de sécurité prioritaire Les jeunes se sont impliqués du début à la fin de la création de leurs courts-métrage, en formant des équipes : équipe rédaction du scénario, équipe tournage, équipe jeu d acteur, équipe montage. Ces courts-métrages sont donc le fruit du travail des élèves. - 1 groupe de 6 jeunes de la Protection Judiciaire de la jeunesse Une journée de clôture du projet, le 22 juin 2015 au Théâtre Liberté, avec une présentation des films, en présence des participants ayant suivi les ateliers et des partenaires du projet. Deux rendez-vous sont prévus pour cette projection : - Le premier à 14h qui donnera la parole aux artistes intervenants, aux jeunes participants et aux équipes pédagogiques des collèges Maurice Genevoix, La Marquisanne et Pierre Puget et éducatives de la PJJ. - Le second à 19h : qui permettra de mettre en perspective le montage d actions culturelles d envergure en milieu scolaire, tout comme leur nécessité à travers une table-ronde qui réunira les artistes intervenants aux côtés de Mme Catherine Blaya, de Mme Dominique Guillemin et de Boris Cyrulnik, invité d honneur 4

5 OBJECTIFS DE L ACTION Ces ateliers, à destination de trois publics ciblés, visent trois objectifs majeurs : La Formation : Former à une technique artistique exigeante ; rencontrer des œuvres et des artistes ; faire découvrir les métiers et le fonctionnement d une équipe vidéo et découvrir les espaces du Théâtre Liberté. La Sensibilisation : Proposer des outils pédagogiques pour sensibiliser à la thématique du harcèlement et fédérer autour d un projet collectif nécessitant écoute et implication, susceptible de modifier les mentalités et les comportements. L Expression : Révéler le potentiel créatif de ces jeunes à travers la pratique artistique, en leur offrant un terrain d expression autre ; et permettre, à long terme, la possibilité d une transformation profonde. PUBLIC BÉNÉFICIAIRE Le public visé par ces actions est composé de 3 classes provenant d établissements toulonnais situés en zone de sécurité prioritaire (Collèges Maurice Genevoix, Pierre Puget, La Marquisanne) et d un groupe de jeunes sous main de justice, suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse. En effet, il apparait que 25% des élèves déscolarisés le sont à cause du harcèlement et nombre de jeunes accueillis par les structures de prévention et de protection de la jeunesse vivent - ou ont vécu - en foyer collectif et ont pu y éprouver les tensions inhérentes aux groupes d'adolescents comme les postures inévitables de l'oppresseur ou de la victime. Il semble donc judicieux d ouvrir ce travail de lutte contre le harcèlement au milieu scolaire, mais aussi en dehors. Le sujet débordant inévitablement le cadre de l école, la thématique du harcèlement s avère pertinente à aborder avec les jeunes suivis par les structures de prévention de la délinquance. En parallèle, l expérience en matière de lutte contre le harcèlement démontre que les équipes d adultes encadrantes ont un rôle très important à jouer et que ce rôle difficile peut s apprendre et être accompagné, d où l intérêt de mobiliser des équipes de professeurs en formation et de sensibiliser les équipes d éducateurs. L Inspection Académique, assistée d experts, juges et psychologues, interviendront également le long du projet. ATELIERS VIDÉO Les ateliers vidéo ont été dirigés par Amandine Stelletta, assistée d une équipe vidéo missionnée par l agence Black Twin et composée de trois intervenants : Ronan Le Roux, Vincent Bérenger et Geoffrey Fages. Amandine Stelletta est une jeune réalisatrice de cinéma. Elle-même victime de harcèlement à l école dans sa jeunesse, c est tout naturellement qu elle décide d utiliser son savoir-faire à la sensibilisation des jeunes et des adultes à cette cause. Après avoir réalisé un documentaire sur la question, elle veut aller plus loin en créant des outils pédagogiques de lutte contre le harcèlement. Elle embarque alors trois personnalités médiatiques dans son aventure, Charles Berling, Patrick Bruel et Antoine Duléry, qui acceptent de jouer bénévolement dans trois courts-métrages. Ils traitent des effets dévastateurs à long terme du harcèlement sur une personne ; de la solitude dans laquelle le harcèlement plonge ses victimes ; et de la situation intenable que peut entraîner le cyber-harcèlement. Durant le projet, les ateliers vidéo ont été encadrés par des interventions de pédagogues et psychologues déjà impliqués en milieu scolaire dans la lutte contre le harcèlement venant enrichir le débat comme le contenu des réalisations. 5

6 Images extraites des trois clips vidéo réalisés par Amandine Stelletta, avec Charles Berling, Patrick Bruel et Antoine Duléry. 6

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de prévention ANIMATION DE MÉDIAS NUMÉRIQUES OU D EXPOSITIONS À THÉMATIQUE CITOYENNE ET DE SENSIBILISATION

Plus en détail

soutient les tournages de films à La Réunion pour dynamiser l économie et promouvoir l île TERRE d images terre de tournages

soutient les tournages de films à La Réunion pour dynamiser l économie et promouvoir l île TERRE d images terre de tournages La Réunion, Terre d images et de tournages La Région soutient les tournages de films à La Réunion pour dynamiser l économie et promouvoir l île TERRE d images terre de tournages LA RÉUNION AU PATRIMOINE

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 TITRE Créer un café des parents et un blog pour une co-construction d une communauté éducative

Plus en détail

Dossier de. Claude MACENO communication@ @ac-martinique.fr. Dossier de presse. 1 sur 7

Dossier de. Claude MACENO communication@ @ac-martinique.fr. Dossier de presse. 1 sur 7 Jeudi 5 novembre 2015 Mobilisation contre le harcèlement à l école Dossier de presse Dossier de presse académique complémentaire au dossier de presse national Contacts réservés à la presse : Nathalie CHAMPLONG

Plus en détail

NB : sauf mention contraire les cours ont lieu : Pôle juridique et judiciaire 35, place Pey-Berland, à Bordeaux salle 1 F

NB : sauf mention contraire les cours ont lieu : Pôle juridique et judiciaire 35, place Pey-Berland, à Bordeaux salle 1 F DU PROTECTION DE L ENFANCE PROMOTION 2014-2015 CALENDRIER DES INTERVENTIONS NB : sauf mention contraire les cours ont lieu : Pôle juridique et judiciaire 35, place Pey-Berland, à salle 1 F VENDREDI 26

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

Lundi 19 janvier 2015 10h00 salle 9 RDC CPAM du Var

Lundi 19 janvier 2015 10h00 salle 9 RDC CPAM du Var RELEVE DE CONCLUSIONS COMITE DE PILOTAGE DEPARTEMENTAL COMMUNICATION «Mars Bleu»- Var (83) Lundi 19 janvier 10h00 salle 9 RDC CPAM du Var Présents Cf. feuille d émargement Depuis 2013, le pilotage et l

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat

Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat - Depuis 1958, date de création du concours d accès à l Ecole de la magistrature, le mode

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD)

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) PREFET DE LA VIENNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) [Référence : stratégie nationale

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 1 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement en milieu scolaire, le ministère de l Education nationale,

Plus en détail

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises VIDEO FADA un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) est un réseau d associations, basées en Afrique et en Europe, qui a pour objectif d organiser

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT. CONTACT PLAN9 2 rue Boutaric / 21000 Dijon 03.71.19.73.39 www.assoplan9.com

DOSSIER DE PARTENARIAT. CONTACT PLAN9 2 rue Boutaric / 21000 Dijon 03.71.19.73.39 www.assoplan9.com DOSSIER DE PARTENARIAT CONTACT PLAN9 2 rue Boutaric / 21000 Dijon 03.71.19.73.39 www.assoplan9.com 1 PRÉSENTATION PLAN9 est une association de soutien et de promotion du cinéma, en particulier de ses formes

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 Région Franche-Comté Département Doubs La maison des adolescents: Date d ouverture : 13 Mars 2006 Nom : Maison de l Adolescent de Besançon Nom du responsable

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

Les Spécificités du Collège à l E.S.T.I.C.

Les Spécificités du Collège à l E.S.T.I.C. Les Spécificités du Collège à l E.S.T.I.C. Un Accueil personnalisé : rendez-vous individuels avec le Chef d'établissement-adjoint, accueil des familles à la rentrée, accueil des élèves, études, soutien,

Plus en détail

Le cinéma est issu d'une multitude de gestes créatifs.

Le cinéma est issu d'une multitude de gestes créatifs. Le cinéma est issu d'une multitude de gestes créatifs. Engagés dans la formation et l éducation de savoirs-faire artistiques et plastiques autour de l image ; les associations Héliotrope, Il était un Truc,

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER

0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER 0400774Z 0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER @étab : ce.0400774z@ac-bordeaux.fr coordonnées de l'établissement enseignant référent : DUBEGUIER CELINE Action : LECTURE TOP 10 Lecture-écriture Susciter

Plus en détail

Bilan 2002 de la Boutique d Ecriture du Grand Toulouse

Bilan 2002 de la Boutique d Ecriture du Grand Toulouse Bilan 2002 de la Boutique d Ecriture du Grand Toulouse 2 SOMMAIRE BILAN 2002 : première année de fonctionnement... p. 2 Bilan du Centre de ressources et du pôle recherche... p. 4 Bilan des projets artistiques

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Françoise ELLIEN. Isabelle BROCARD. Psychologue- Directrice du Réseau SPES. Réalisatrice

Françoise ELLIEN. Isabelle BROCARD. Psychologue- Directrice du Réseau SPES. Réalisatrice Françoise ELLIEN Psychologue- Directrice du Réseau SPES Isabelle BROCARD Réalisatrice En France, la première statistique de l ANESM concernant les 8.3 millions d aidants ne comptabilise ces derniers qu

Plus en détail

Association Marlou Films, 29 route du Courneau - 33450 Montussan Tel 05 56 32 23 30, www.marloufilms.com babaud.christiane@orange.

Association Marlou Films, 29 route du Courneau - 33450 Montussan Tel 05 56 32 23 30, www.marloufilms.com babaud.christiane@orange. Association Marlou Films, 29 route du Courneau - 33450 Montussan Tel 05 56 32 23 30, www.marloufilms.com babaud.christiane@orange.fr Contact : Frédéric Clémençon Tel : 05 56 32 23 30, 06 87 46 59 97 babaud.christiane@orange.fr

Plus en détail

La Maison de l Adolescent du Val-de-Marne Dossier de présentation

La Maison de l Adolescent du Val-de-Marne Dossier de présentation La Maison de l Adolescent du Val-de-Marne Dossier de présentation Clotilde Le Gall Conseillère socio-éducative Coordonnatrice sociale Clotilde.LeGall@cg94.fr Dr Patrick Alecian Médecin Psychiatre Coordonnateur

Plus en détail

Un tremplin d insertion solidaire et professionnelle

Un tremplin d insertion solidaire et professionnelle 1 Titre L art et le sport solidaires et citoyens 8 ème édition Être différent comme tout le monde [JARIS 2012] Un tremplin d insertion solidaire et professionnelle Accompagner dans une insertion sociale

Plus en détail

Bilan d activités 2012

Bilan d activités 2012 En 2012 Bilan d activités 2012 CENTRE ÉDUCATIF FERMÉ DOUDEVILLE Présentation de l établissement : - Historique : le 12 avril 2007 le CEF recevait la première jeune fille - Le CEF accueille 11 jeunes filles

Plus en détail

Les droits à l essentiel

Les droits à l essentiel LA SEMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE Les droits à l essentiel A la Seyne sur mer du 17 au 23 novembre Programme provisoire A l initiative de l association AMIVEC- relais RITIMO avec l appui et la

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATION

CATALOGUE DE PRESTATION UN AUTRE REGARD SUR LA NATURE CATALOGUE DE PRESTATION Présentation Nos prestations Conditions tarifaires Contacts ASSOCIATION GRANDEUR NATURE - PRATS HAUTS - 05350 CHATEAU VILLE VILLE 06 99 52 55 05 -

Plus en détail

ACCUEIL DE TOURNAGES AQUITAINE - 63. Pyrénées-Atlantiques (64) BAYONNE PAU OLORON-SAINTE-MARIE

ACCUEIL DE TOURNAGES AQUITAINE - 63. Pyrénées-Atlantiques (64) BAYONNE PAU OLORON-SAINTE-MARIE CINEMA AUDIOVISUEL LM CM DOC F-TV ANIM MMEDIA DÉPARTEMENT PYRÉNÉES-ATLANTIQUES VOTRE INTERLOCUTEUR Laurent FERRIÈRE Chargé de mission économie créative laurent.ferriere@cg64.fr Direction de la jeunesse,

Plus en détail

Fiche technique 3. I- Normes pour les équipements destinés à accueillir des activités culturelles dans un établissement pénitentiaire

Fiche technique 3. I- Normes pour les équipements destinés à accueillir des activités culturelles dans un établissement pénitentiaire 1 Fiche technique 3 Les espaces destinés à accueillir des activités culturelles dans les services et établissements du ministère de la Justice et des Libertés I- Normes pour les équipements destinés à

Plus en détail

Règlement du concours vidéo, photos, arts numériques "Consommer moins d'alcool c'est plus de plaisir? "

Règlement du concours vidéo, photos, arts numériques Consommer moins d'alcool c'est plus de plaisir? Campagne de sensibilisation sur la consommation excessive d'alcool "Trinquons sans saouler les autres" lancée en septembre 2012 par la Ville de Rennes en partenariat avec la Préfecture d'ille et Vilaine

Plus en détail

L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS

L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS QU EST- CE QUE L OPTION CINÉMA- AUDIOVISUEL? L option Cinéma Audiovisuel (CAV) fait partie des enseignements artistiques proposés au lycée. Le lycée Albert

Plus en détail

Circulaire n 84 -------

Circulaire n 84 ------- Année 2013 Circulaire n 84 ------- Destinataire : Ecoles publiques Sommaire : colloque départemental «Usages numériques et apprentissages fondamentaux» 1 - Le contexte des usages numériques à l école :

Plus en détail

adolescents difficiles APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet DPJJ

adolescents difficiles APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet DPJJ adolescents difficiles DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative Objectifs généraux > Informer les professionnels sur l état

Plus en détail

La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé

La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé Communiqué de presse Paris, le 3 septembre 2012 La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé Vers l Autonomie, la nouvelle offre dépendance

Plus en détail

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif»

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» «La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» Cap Berriat est une association loi 1901. A sa création, en 1964, c est un club Léo Lagrange qui propose des

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS DE COURT METRAGE «LA REDUCTION DES DECHETS SE FAIT UN FILM» 2014/2015

REGLEMENT DU CONCOURS DE COURT METRAGE «LA REDUCTION DES DECHETS SE FAIT UN FILM» 2014/2015 REGLEMENT DU CONCOURS DE COURT METRAGE «LA REDUCTION DES DECHETS SE FAIT UN FILM» 2014/2015 Article 1 : OBJET DU CONCOURS Dans le cadre du Plan Départemental de Prévention des Déchets, le Conseil Général

Plus en détail

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE PRIX «MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT» BIR n 5 du 28 septembre 2015 Réf : DOS 3 Le ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique

Plan Local de Santé Publique Plan Local de Santé Publique Martigues/Port-de-Bouc n 2 2010-2013 Axes et Objectifs prioritaires Atelier Santé Ville Martigues/Port-de-Bouc PLSP2 - Juin 2010 Axes prioritaires (Sont mentionnés en vert

Plus en détail

APAEIIE SAVS LIVRET D ACCUEIL. Service d Accompagnement à la Vie Sociale. Rue de la Grange aux Dimes 67340 INGWILLER : 03.88.89.20.

APAEIIE SAVS LIVRET D ACCUEIL. Service d Accompagnement à la Vie Sociale. Rue de la Grange aux Dimes 67340 INGWILLER : 03.88.89.20. APAEIIE LIVRET D ACCUEIL SAVS Service d Accompagnement à la Vie Sociale APAEIIE, Association Participant à l Accompagnement, à l Education et à l Intégration des personnes en situation de handicap d Ingwiller

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT

PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT AXE 1 AXE 2 AXE 3 Objectifs prioritaires Gérer l hétérogénéité - Valoriser le travail et l effort pour l ensemble des élèves du collège

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE :

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : JOURNÉES INTERNATIONALES D ÉTUDES D ENFANCE ET PARTAGE Les 20 et 21 novembre 2007 UNESCO, Paris ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : UN ENGAGEMENT COLLECTIF Plus d informations sur : www.colloque.enfance-et-partage.org

Plus en détail

Aide au film court en Seine-Saint-Denis - REGLEMENT -

Aide au film court en Seine-Saint-Denis - REGLEMENT - Aide au film court en Seine-Saint-Denis - REGLEMENT - Article 1 - Principes généraux Dans le cadre de sa politique de soutien à la création dans le domaine du cinéma, le Département de la Seine-Saint-Denis

Plus en détail

Scénario n 15 : RÉALISATION D UN FLYER AVEC PIKTOCHART POUR LA PREMIÈRE ÉDITION DE LA FLAC (Fête Lycéenne des Arts et de la Culture)

Scénario n 15 : RÉALISATION D UN FLYER AVEC PIKTOCHART POUR LA PREMIÈRE ÉDITION DE LA FLAC (Fête Lycéenne des Arts et de la Culture) Scénario n 15 : RÉALISATION D UN FLYER AVEC PIKTOCHART POUR LA PREMIÈRE ÉDITION DE LA FLAC (Fête Lycéenne des Arts et de la Culture) SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former

Plus en détail

Spécialiste des ressources humaines opérationnel

Spécialiste des ressources humaines opérationnel Spécialiste des ressources humaines opérationnel Coparlead est un cabinet spécialisé dans le management opérationnel en RH à disposition des entreprises pour imaginer, mettre en œuvre et agir, au quotidien

Plus en détail

VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école

VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école 01-06 JUIN 2015 CIEP - SEVRES (FRANCE) VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école «Développement professionnel des professeurs enseignant les sciences»

Plus en détail

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants Tu as entre 8 et 22 ans? Tu t occupes d un parent, grand-parent, d un frère ou d une sœur malade ou handicapé? Tu veux prendre un peu de temps pour toi? Viens participer à un séjour cinéma-répit où tu

Plus en détail

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers

Plus en détail

Date de clôture : 20 mars 2015

Date de clôture : 20 mars 2015 Règlement de l appel à projets «Soutien aux actions multi-territoires en Politique de la ville» Date de clôture : 20 mars 2015 1. Cadre d intervention Depuis plusieurs années, la Région Île-de-France s

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER LA MANO 2015-2016. Programme des activités

MAISON DE QUARTIER LA MANO 2015-2016. Programme des activités MAISON DE QUARTIER LA MANO 2015-2016 Programme des activités Plus de 7 000 associations contribuent chaque jour à l effervescence de notre ville. Elles participent à la cohésion sociale et à la solidarité.

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP Faire vivre des parcours civiques et citoyens La Fédération Générale des PEP met depuis son origine au cœur de son projet associatif et de son action sociétale trois grandes

Plus en détail

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr Cinéma & audiovisuel l'action et Les aides de la région www.iledefrance.fr Pour préserver la diversité de création, développer l économie et conforter l emploi du secteur cinématographique et audiovisuel

Plus en détail

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant»

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Programme VAE 2014 Objectifs généraux : «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Sensibiliser petits et grands à la convention internationale des droits des enfants autour de la thématique «Jouer

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE CONCOURS 1000 VISAGES CINÉTALENTS POUR JEUNES RÉALISATEURS PRÉSENTATION DE 1000 VISAGES PRÉSENTATION DU CONCOURS

APPEL À CANDIDATURE CONCOURS 1000 VISAGES CINÉTALENTS POUR JEUNES RÉALISATEURS PRÉSENTATION DE 1000 VISAGES PRÉSENTATION DU CONCOURS APPEL À CANDIDATURE CONCOURS 1000 VISAGES CINÉTALENTS POUR JEUNES RÉALISATEURS PRÉSENTATION DE 1000 VISAGES Créée en 2006, 1000 VISAGES est une association loi 1901 à but non lucratif qui fédère des professionnels

Plus en détail

A l issue d une réflexion, le CA national a adopté le plan d actions suivant :

A l issue d une réflexion, le CA national a adopté le plan d actions suivant : Renforcer l activité Information défense des consommateurs à Familles Rurales au service des familles en milieu rural Contexte : L action consommation, également appelée action vie quotidienne, recouvre

Plus en détail

Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte

Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte Collectif TeSS Téléphonie Sociale et en Santé Structures signataires de la charte AFM - Association Française contre les Myopathies Créée en 1958 par des malades et parents de malades, l AFM a un objectif

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

1) DES OBJECTIFS PARTAGÉS : partir d une vision commune Pour créer du lien il est essentiel d avoir une vision commune.

1) DES OBJECTIFS PARTAGÉS : partir d une vision commune Pour créer du lien il est essentiel d avoir une vision commune. Formation des enseignants et des personnels d éducation à la prévention des violences et à la résolution non-violente des conflits 10 et 11 mars 2015 à l ESEN Poitiers Titre de l intervention : CONSTRUIRE

Plus en détail

PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008

PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008 PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008 Ecole Primaire Publique Place de la Mairie 13100 ST MARC JAUMEGARDE : 04.42.24.99.95 ~ : ecole.jaumegarde@free.fr Projet d École 2004/2008 2004/2005 2005/2006 2006/2007

Plus en détail

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE L Œil du Baobab Production présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE Contact Chef de projet / Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 L ŒIL DU BAOBAB PRODUCTION MOTIVATIONS

Plus en détail

RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION

RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION La lutte contre le racisme et l antisémitisme, déclarée Grande cause nationale pour l année 2015 par

Plus en détail

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES LE BENEVOLAT DANS LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET LE SOUTIEN SCOLAIRE Cahier n 13 - Septembre 2013 La lutte contre l illettrisme, grande cause nationale en 2013, se construit

Plus en détail

I / Le dispositif Auto-école 2009 /2010. II/ Apprendre sans confrontation : le bilan

I / Le dispositif Auto-école 2009 /2010. II/ Apprendre sans confrontation : le bilan Lycée Professionnel BARTHOLDI 12, rue de la Liberté 93420 SAINT DENIS 01 49 71 32 00 01 48 21 46 86 ce.0930138v@ac-creteil.fr Site : http://www.lpbartholdi.ac-creteil.fr/ Dispositif Nouvelles Chances Autoécole

Plus en détail

ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC

ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC LA CHAMBRE ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À LA PHOTOGRAPHIE La Chambre, c est un engagement fort pour la photographie

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

Vers une instruction civico-numérique par Monsieur Alex TÜRK, Président de la CNIL

Vers une instruction civico-numérique par Monsieur Alex TÜRK, Président de la CNIL www.innovativity.org Vers une instruction civico-numérique par Monsieur Alex TÜRK, Président de la CNIL Ouvrage collectif «La Nouvelle Renaissance Innovation et créativité» Vendu au profit de l association

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EN LIEN AVEC LA FRANCISATION DES PERSONNES IMMIGRANTES COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL (CDSM) 1. Programme d études francisation-alpha : développé à la

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Je me forme. Je monte un projet théâtre Guide pratique fév. 2006 PNR Théâtre d Angers www.crdp-nantes.fr/artsculture/theatre www.nta-angers.

Je me forme. Je monte un projet théâtre Guide pratique fév. 2006 PNR Théâtre d Angers www.crdp-nantes.fr/artsculture/theatre www.nta-angers. Jean Bauné, chargé de mission Théâtre Éducation NTA Michèle Duterte, coordonnatrice 1 er degré Maine-et-Loire Jean Lataillade, coordonnateur Vendée 40 41 Comment? La formation initiale Pourquoi? Pour permettre

Plus en détail

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE L Œil du Baobab Production présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE Contact Chef de projet / Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 L ŒIL DU BAOBAB PRODUCTION «Notre

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE

CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE Académie de Grenoble Cour d Appel de Grenoble Logo CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE Le succès de la première convention de collaboration signée le 1 er septembre 1994 invite les partenaires

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

Les Parcours d Éducation Artistique et Culturelle (PEAC), une nouvelle impulsion pour l éducation à la culture : une priorité gouvernementale

Les Parcours d Éducation Artistique et Culturelle (PEAC), une nouvelle impulsion pour l éducation à la culture : une priorité gouvernementale Les Parcours d Éducation Artistique et Culturelle (PEAC), une nouvelle impulsion pour l éducation à la culture : une priorité gouvernementale (circulaire n 2013-073 du 3 mai parue au BOEN du 9 mai 2013),

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

CONTACT. Association Effet Sphère, 22 rue Thibaudeau - 86000 POITIERS. effetsphere@gmail.com

CONTACT. Association Effet Sphère, 22 rue Thibaudeau - 86000 POITIERS. effetsphere@gmail.com CONTACT Association Effet Sphère, 22 rue Thibaudeau - 86000 POITIERS effetsphere@gmail.com 06 12 66 41 39 Présentation de l association Effet Sphère Créée en 2010 l association Effet Sphère a pour vocation

Plus en détail

Délégation académique à l éducation aux médias

Délégation académique à l éducation aux médias Délégation académique à l éducation aux médias 1 5 En cette rentrée de l année 2015/2016, l importance de l Éducation aux médias et à l information dans la mobilisation de l École pour les valeurs de la

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

Projet : Lutter contre les discriminations des personnes concernées par un troubles psychiques auprès d un public jeune

Projet : Lutter contre les discriminations des personnes concernées par un troubles psychiques auprès d un public jeune Projet : Lutter contre les discriminations des personnes concernées par un troubles psychiques auprès d un public jeune L objet du projet Pourquoi lutter contre la stigmatisation des personnes concernées

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

"Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute.

Allô Parents Marseille Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. "Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. " Mieux faire connaître ce

Plus en détail

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org Programmation Hiver-Printemps 2015 www.autismemonteregie.org Mission Autisme Montérégie est la seule association spécialisée en troubles du spectre de l autisme mandatée par l Agence de la santé et des

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE Parler devant des micros ou face à une caméra, se retrouver sous les projecteurs d un plateau de télévision représentent des situations peu ordinaires. Surtout,

Plus en détail