Pouvoirs locaux. Cadastre des subsides

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pouvoirs locaux. Cadastre des subsides"

Transcription

1 Pouvoirs locaux Cadastre des subsides Pouvoirs locaux

2 Sommaire Pourquoi un cadastre des subsides? Que trouverez-vous sur ce site? Quels sont les renseignements disponibles pour chaque subside? Comment rechercher un subside dans le cadastre? Quelques statistiques Evolutions futures du cadastre Renseignements 2

3 Pourquoi un cadastre des subsides? Depuis de nombreuses années, le nombre de subsides octroyés aux Communes, Provinces et CPAS par la Région wallonne est en perpétuelle augmentation et en modification. Devant cette évolution constante, les collectivités locales ont dès lors de plus en plus de difficultés à connaître les possibilités de financement qui leur sont offertes et à savoir auprès de quelle administration elles doivent se renseigner ou quelle procédure suivre afin d obtenir des renseignements précis sur un subside particulier. La Déclaration de Politique régionale évoque cette difficulté et prévoit d y apporter une solution. C est aujourd hui chose faite! Dans un souci de simplification administrative, d harmonisation et de transparence financière, une base de données reprenant l ensemble des subsides régionaux octroyés aux pouvoirs locaux est désormais disponible en un simple clic depuis le 15 juillet 2010! Ce cadastre en ligne va permettre aux collectivités locales wallonnes de bénéficier au travers d un site web simple et ergonomique d une vue exhaustive des subsides offerts par la Région wallonne. Les Communes, Provinces et CPAS y trouveront également toute l information utile et pertinente pour pouvoir prétendre à l obtention d un subside. Vous êtes donc invités à découvrir au travers de ce nouvel outil, les informations dont vous avez besoin en vue de bénéficier d un subside régional. 3

4 Que trouverez-vous sur ce site? un module «recherche» qui permet à tout utilisateur de réaliser une recherche sur un ou plusieurs critères afin de trouver un ou des subsides octroyés par la Région wallonne ; un module «historique» des recherches permet à tout utilisateur de lister l ensemble des recherches précédemment effectuées par lui-même ; un module «formulaire de contact» permet à tout utilisateur d entrer en contact avec les administrateurs du site afin d obtenir des informations complémentaires ; un flux RSS auquel tout utilisateur peut s abonner et qui permet d être tenu informé des mises à jour effectuées dans le cadastre des subsides. 4

5 Quels sont les renseignements disponibles pour chaque subside? Chaque subside est repris dans une fiche qui comprend les informations suivantes : le libellé du subside l objet du subside le type de subside : il existe 4 types de subsides : - le subside de fonctionnement ; - le subside d investissement ; - le subside en matière de personnel ; - le financement général. le pouvoir subsidiant : dans un premier temps, la Région wallonne mais à terme, il est également envisagé d intégrer les subsides octroyés aux collectivités locales par la Communauté française le bénéficiaire du subside : la Commune, la Province ou le CPAS la politique régionale concernée par le subside : l Action sociale, l Aménagement du territoire, l Environnement, la Mobilité, la matière communale concernée par le subside : la ruralité, la mobilité, les voiries, l environnement, le sport, les conditions d octroi du subside à remplir par la collectivité locale afin de bénéficier du subside la procédure administrative renseigne les documents à remplir, les pièces justificatives à transmettre à l administration, les éventuelles voies de recours possibles, les modalités de calcul du subside : le montant du subside est-il déterminé ou non sur base d une formule de calcul ou s agit-il d un montant forfaitaire pour chaque bénéficiaire les modalités de liquidation du subside : le subside est-il octroyé en une seule fois ou sous forme d avance(s) et de solde les références légales (décret, arrêté du Gouvernement wallon, ) sur lesquelles se basent l octroi du subside l administration fonctionnelle en charge du subside et ses coordonnées 5

6 Quelques statistiques a) Données du cadastre Parmi les 157 subsides actuellement repris dans le cadastre, 109 bénéficient aux Communes, 24 aux Provinces et 21 aux CPAS. Tous bénéficiaires confondus : 72 sont des subsides d investissement et 57 des subsides de fonctionnement en terme de matière communale : 33 concernent le social ; 18 l économie et l emploi ; 17 l environnement ; 11 la mobilité et la voirie ; 11 la rénovation et la revitalisation urbaine; 10 le personnel, en terme de politique régional : 26 concernent l agriculture, les ressources naturelles et l environnement ; 17 les pouvoirs locaux (affaires intérieures) ; 13 l action sociale ; 11 la rénovation et la revitalisation urbaine, en terme d administration en charge du subside : 47 concernent la DGO Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé ; 33 la DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie ; 26 la DGO Agriculture, Ressources naturelles et environnement ; 24 la DGO Economie, Emploi et Recherche ; 14 la DGO des Routes et des Bâtiments ; 5 la DGO de la Mobilité et des Voies hydrauliques ; 4 le Commissariat général au Tourisme ; 1 le Secrétariat général du Service public de Wallonie. 10

7 b) Utilisation du site Depuis le 15 juillet 2010, date de mise en ligne du site, soit environ 18 mois, on comptabilise plus de recherches sur le site internet. D une première analyse, il résulte que : en terme de type de subside, les subsides les plus recherchés sont les subsides d investissement. en terme de politiques régionales, les politiques les plus recherchées sont : - les pouvoirs locaux (travaux subsidiés) ; - l action sociale ; - l agriculture ; - les ressources naturelles et l environnement ; - l énergie ; - la politique de la famille et du 3ème âge ; - les infrastructures sportives, etc. en terme de matières communales, les matières les plus recherchées sont : - la mobilité et la voirie ; - les bâtiments ; - l environnement ; - le sport, etc. 11

8 Évolutions futures du cadastre En 2013, le site est amené à évoluer de deux manières afin de vous communiquer l information la plus précise possible quant aux possibilités de financement qui vous sont offertes. Tout d abord par une actualisation des subsides octroyés par la Région wallonne aux Communes, Provinces et CPAS. Ensuite par une extension du contenu du cadastre aux subsides octroyés aux pouvoirs locaux par la Fédération Wallonie-Bruxelles et certaines institutions fédérales comme par exemple le SPP Intégration sociale. Editeur responsable: Sylvie Marique, Directrice générale//graphisme: Mélissa Boland, Cellule communication Renseignements Département de la Gestion et des Finances Inspectrice générale : Marie-Christine FUMAL - Tél.: 081/ Direction des Ressources financières : Chef de projet : Laurent BOSQUILLON - Tél.: 081/ Formulaire en ligne : DIRECTION GENERALE OPERATIONNELLE DES POUVOIRS LOCAUX, DE L ACTION SOCIALE ET DE LA SANTE Tél. : 081/ Fax : 081/

«La DGO Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé se simplifie. Tout bénéficie pour ses partenaires». Sylvie MARIQUE Directrice générale

«La DGO Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé se simplifie. Tout bénéficie pour ses partenaires». Sylvie MARIQUE Directrice générale «La DGO Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé se simplifie. Tout bénéficie pour ses partenaires». Sylvie MARIQUE Directrice générale 1 La DGO 5 Direction créée le 1 er août 2008 issue de la fusion de

Plus en détail

Simplification administrative et bonne gouvernance, quel lien avec le PST? Namur, les 13 & 24 septembre 2013 PST Volet interne

Simplification administrative et bonne gouvernance, quel lien avec le PST? Namur, les 13 & 24 septembre 2013 PST Volet interne Simplification administrative et bonne gouvernance, quel lien avec le PST? Namur, les 13 & 24 septembre 2013 PST Volet interne Introduction 1. Le contexte de la simplification en Wallonie Les plans du

Plus en détail

«Le défibrillateur au cœur de mon sport» Ministre en charge des Sports

«Le défibrillateur au cœur de mon sport» Ministre en charge des Sports «Le défibrillateur au cœur de mon sport» Le défibrillateur au cœur de mon sport I. Le contexte: Assurer la bonne santé des sportifs II. Les constats: Trop peu d infrastructures sportives équipées de DEA

Plus en détail

Groupement demandeur : _. Siège social : Rue : _ N : Bte : Nom du Président ou du Bourgmestre : Pour les clubs de sport :

Groupement demandeur : _. Siège social : Rue : _ N : Bte : Nom du Président ou du Bourgmestre : Pour les clubs de sport : Case réservée à l administration DEMANDE N : Fédération Wallonie-Bruxelles Direction générale du sport Date d introduction : Accusé de réception : DEMANDE DE SUBSIDE POUR L ACHAT DE MATERIEL SPORTIF Arrêté

Plus en détail

Centre Régional d Aide aux Communes

Centre Régional d Aide aux Communes Centre Régional d Aide aux Communes Séance d information Travaux Subsidiés Namur, le 26 novembre 2009 Liège, le 30 novembre 2009 Mons, le 2 décembre 2009 1 Etape 1 Dossier de demandes de liquidation à

Plus en détail

Equipements scolaires faciliter la création de places dans les écoles bruxelloises

Equipements scolaires faciliter la création de places dans les écoles bruxelloises Equipements scolaires faciliter la création de places dans les écoles bruxelloises Le monitoring de l offre scolaire Le Gouvernement régional a chargé l ADT, dans le cadre du projet de PRDD, d établir

Plus en détail

Gouvernement Wallon Séance du 15 novembre 2012 Ordre du jour

Gouvernement Wallon Séance du 15 novembre 2012 Ordre du jour Gouvernement Wallon Séance du 15 novembre 2012 Ordre du jour 1. Comité de concertation Gouvernement fédéral - Gouvernements des Communautés et des Régions. 2. Relations avec le Parlement wallon. 3. Informatique

Plus en détail

MEMENTO SUBVENTION DE COORDINATION (Direction ATL Service Accueil ExtraScolaire - version 09.2015)

MEMENTO SUBVENTION DE COORDINATION (Direction ATL Service Accueil ExtraScolaire - version 09.2015) MEMENTO SUBVENTION DE COORDINATION (Direction ATL Service Accueil ExtraScolaire - version 09.2015) 1 2 Table des matières PARTIE 1 : Contexte et élaboration du dossier de subvention de coordination...

Plus en détail

Protéger votre habitation contre le radon, c est aussi protéger la santé de votre famille! Un simple test suffit!

Protéger votre habitation contre le radon, c est aussi protéger la santé de votre famille! Un simple test suffit! RADON RADON DAY Protéger votre habitation contre le radon, c est aussi protéger la santé de votre famille! Un simple test suffit! Débusquer le radon? Rien de plus simple! Poser un détecteur suffit Une

Plus en détail

Objet: Rapport d inspection intégré

Objet: Rapport d inspection intégré A Monsieur Boitte Marc Président du CPAS de Manage Place Albert 1 er, 1/A 7170 Manage Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 4 RI/L65M-L65C-DISC-FMAZ/SRO Objet: Rapport d inspection intégré

Plus en détail

Cette fenêtre va permettre de lancer la génération du tableau de bord (CRAC/DGO5)

Cette fenêtre va permettre de lancer la génération du tableau de bord (CRAC/DGO5) Intitulé de la fenêtre Tableau prospectif Cpas Accessible dans le menu Génération Tableau Prospectif CRAC DGO5 Utilité Cette fenêtre va permettre de lancer la génération du tableau de bord (CRAC/DGO5)

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS Monsieur Alain DESMIT Président du CPAS Rue de la Siroperie, n 7/1 4630 SOUMAGNE Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS Soumagne-L65C-FMAZ-PVA Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur

Plus en détail

Date d envoi : le. Dossier n TX/2015/ Taxe sur le séjour Exercice d imposition 2015

Date d envoi : le. Dossier n TX/2015/ Taxe sur le séjour Exercice d imposition 2015 Formulaire de déclaration relatif au 1 e trimestre 2015 à rentrer avant le 30 avril 2015 (*) Je joins l attestation délivrée par le Commissariat au tourisme m autorisant à utiliser une dénomination protégée

Plus en détail

Circulaire concernant les programmes informatiques relatifs au Fonds Social Mazout

Circulaire concernant les programmes informatiques relatifs au Fonds Social Mazout E-mail : question@mi-is.be Tél : 02/508.85.86 Url : www.mi-is.be A Mesdames les Présidentes et à Messieurs les Présidents des centres publics d action sociale Vendredi 13 février 2009 Circulaire concernant

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS A Madame Caps Présidente du CPAS de Oupeye Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 2-5-6 RI/L65C-FMAZ-FPSC/FMTH Objet: Rapport d inspection intégré Madame la Présidente J ai l honneur de

Plus en détail

FONDS SOCIAL DE L EAU RAPPORT 2014. Document préparé par Hind Chaiboub et Isabelle Haenecour édition novembre 2015

FONDS SOCIAL DE L EAU RAPPORT 2014. Document préparé par Hind Chaiboub et Isabelle Haenecour édition novembre 2015 FONDS SOCIAL DE L EAU RAPPORT 2014 1 Document préparé par Hind Chaiboub et Isabelle Haenecour édition novembre 2015 TABLE DES MATIERES 1. Données chiffrées pour 2014... 3 2. Evolution des données relatives

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.371. Liège, le 06 avril 2006

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.371. Liège, le 06 avril 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.371 Liège, le 06 avril 2006 Objet : - Avant-projet de décret portant transposition de la Directive 2003/98/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 novembre 2003 concernant

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS Monsieur André SCHEEN Président du CPAS PLOMBIERES Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 3 Plombières-DISC-FSGE-FMAZ-PVA Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur le Président, J ai

Plus en détail

Promouvoir les associations, notamment par le biais d un cadastre et en améliorant les moyens de communication

Promouvoir les associations, notamment par le biais d un cadastre et en améliorant les moyens de communication 2.3 Promouvoir les associations, notamment par le biais d un cadastre et en améliorant les moyens de communication Thèmes : Vie associative services loisirs. Défis thématiques du PCDR : - D. Favoriser

Plus en détail

FICHE II. 5 Construction de logements publics intergénérationnels

FICHE II. 5 Construction de logements publics intergénérationnels DESCRIPTION DU PROJET Le projet vise le développement de logements publics destinés prioritairement aux personnes originaires de la commune. Dans le souci de renforcer les solidarités locales, la commune

Plus en détail

De l'inventaire du patrimoine : pratiques et enjeux Journées d étude de la Direction de la protection

De l'inventaire du patrimoine : pratiques et enjeux Journées d étude de la Direction de la protection De l'inventaire du patrimoine : pratiques et enjeux Journées d étude de la Direction de la protection NAMUR/Moulins de Beez Le 26 avril 2012 1 2 LA PROTECTION DU PATRIMOINE UN BREF RAPPEL En Wallonie,

Plus en détail

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. 1 SERVICE PUBLIC DE WALLONIE DIRECTIONS GENERALES OPERATIONNELLES DGO 1 «Routes et bâtiments»

Plus en détail

Collection Au Quotidien

Collection Au Quotidien Collection Au Quotidien En février de cette année, le gouverneur de la province de Liège constatait un accroissement conséquent du nombre de catastrophes naturelles reconnues comme calamités publiques

Plus en détail

Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation. Réception de la demande : 20/07/2011. Délai de remise d avis : 30/09/2011

Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation. Réception de la demande : 20/07/2011. Délai de remise d avis : 30/09/2011 AVIS Réf. : CWEDD/11/AV.1149 Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation 1. DONNEES INTRODUCTIVES Demandeur : Ministre-Président, Rudy DEMOTTE Décision du Gouvernement wallon du 14/07/2011 Réception

Plus en détail

FONDS D IMPULSION VERT JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES

FONDS D IMPULSION VERT JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES Service public de Wallonie Direction générale opérationnelle Economie, Emploi et Recherche Département du Développement Technologique Direction des Projets de Recherche FONDS D IMPULSION VERT JEUNES ENTREPRISES

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 NOVEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 NOVEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET 332 (2015-2016) N 6 Annexes 9 et 9bis 332 (2015-2016) N 6 Annexes 9 et 9bis PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 NOVEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET contenant le budget général des dépenses de la Région wallonne

Plus en détail

La présente circulaire a pour objet la clôture et l élaboration des comptes communaux pour l exercice 2012.

La présente circulaire a pour objet la clôture et l élaboration des comptes communaux pour l exercice 2012. à Mesdames et Messieurs les Bourgmestres et Echevins de la Région de Bruxelles-Capitale Pour information : A Mesdames et Messieurs les Receveurs communaux Sophie Jurfest T 02 800.32.71 F 02 800.38.00 sjurfest@mrbc.irisnet.be

Plus en détail

Gouvernement Wallon Séance du 20 mars 2014 Ordre du jour

Gouvernement Wallon Séance du 20 mars 2014 Ordre du jour Gouvernement Wallon Séance du 20 mars 2014 Ordre du jour 1. Comité de concertation Gouvernement fédéral - Gouvernements des Communautés et des Régions. 2. Relations avec le Parlement wallon. 3. Programme

Plus en détail

Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER 2014-2020)

Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER 2014-2020) Les aides à l investissement co-financées par l Union Européenne (FEDER 2014-2020) Le Fonds Européen de Développement Régional et la Wallonie investissent dans votre avenir. Place de la Wallonie, 1 Bât

Plus en détail

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation PRIME ÉNERGIE F RÉFRIGÉRATEUR / CONGÉLATEUR A++ (y compris combiné) ou SÈCHE-LINGE ÉLECTRIQUE A Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme

Plus en détail

G"#$ &'()#*+ Tableau récapitula.f PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL. Janvier 2012

G#$ &'()#*+ Tableau récapitula.f PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL. Janvier 2012 G"#$ &'()#*+ PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL Tableau récapitula.f Janvier 2012 PCDR Grez Doiceau Partie 5: Tableau récapitulatif des projets PCDR Grez Doiceau Partie 5: Tableau récapitulatif

Plus en détail

PROGRAMME «La Culture a de la classe» RÈGLEMENT POUR L INTRODUCTION DE PROJETS 201 5 /201 6

PROGRAMME «La Culture a de la classe» RÈGLEMENT POUR L INTRODUCTION DE PROJETS 201 5 /201 6 PROGRAMME «La Culture a de la classe» RÈGLEMENT POUR L INTRODUCTION DE PROJETS 201 5 /201 6 Objectif du programme Article 1 Le programme «La Culture a de la classe» finance la création de partenariats

Plus en détail

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation PRIME ÉNERGIE F RÉFRIGÉRATEUR / CONGÉLATEUR A++ (y compris combiné) ou SÈCHE-LINGE ÉLECTRIQUE A Décision du 08 novembre 2012 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme

Plus en détail

Spécifications techniques - STS Définition Statut Rôle Signification Contenu

Spécifications techniques - STS Définition Statut Rôle Signification Contenu BURTCB/CTC-2013-002Frev5 2014-02-17 Spécifications techniques - STS Définition Statut Rôle Signification Contenu Le présent document établit la procédure relative aux exigences en ce qui concerne la demande,

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après la «LVP»), en particulier l'article 31bis ;

données à caractère personnel (ci-après la «LVP»), en particulier l'article 31bis ; 1/11 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 38/2015 du 17 juin 2015 Objet: Demande d autorisation émanant de la Direction de l'economie sociale du Département du Développement économique

Plus en détail

SEANCE PUBLIQUE CONSEIL COMMUNAL CONSEIL DE L ACTION SOCIALE SEANCE COMMUNE 23 NOVEMBRE 2011. Conseil de l Action sociale.

SEANCE PUBLIQUE CONSEIL COMMUNAL CONSEIL DE L ACTION SOCIALE SEANCE COMMUNE 23 NOVEMBRE 2011. Conseil de l Action sociale. SEANCE PUBLIQUE CONSEIL COMMUNAL CONSEIL DE L ACTION SOCIALE SEANCE COMMUNE 23 NOVEMBRE 2011 Conseil de l Action sociale 1. Rapport sur les économies d échelle et synergies. 2. Rapport annuel du CPAS.

Plus en détail

F N A P E E T H T INFORMATIONS FEDERALES

F N A P E E T H T INFORMATIONS FEDERALES F N A P E E T H T Fédération Nationale des Associations de Parents d Elèves de l Enseignement Technique d Hôtellerie et de Tourisme email :claude.quintin@dbmail.com- : 01 43 01 85 82 N 14 juin 2009 Diffusion

Plus en détail

PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++

PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++ PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++ Chaque appareil électroménager est vendu accompagné d une étiquette ou fiche d information indiquant la catégorie de consommation

Plus en détail

CONSIDERANT que les thèmes retenus sont les suivants :

CONSIDERANT que les thèmes retenus sont les suivants : PROVINCE DE NAMUR Services généraux de la Culture Affaire n 33/14 ASPASC Appels à projets " Coup de et des Loisirs pouce aux Jeunes Talents " - Règlement Avenue Reine Astrid 22 5000 NAMUR Nos réf. : DH/MG/FF/2014-34235

Plus en détail

65498 MONITEUR BELGE 16.09.2013 BELGISCH STAATSBLAD

65498 MONITEUR BELGE 16.09.2013 BELGISCH STAATSBLAD 65498 MONITEUR BELGE 16.09.2013 BELGISCH STAATSBLAD 8. Ne pas millésimer les prélèvements. 9. Si la commune est adhérente et envoie son fichier par etutelle, ne plus faire d envoi à l adresse mail depotcomptesetbudgets.pouvoirslocaux@spw.wallonie.be

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE PROVINCE DE HAINAUT

FORMULAIRE DE DEMANDE PROVINCE DE HAINAUT FORMULAIRE DE DEMANDE PROVINCE DE HAINAUT Date de la demande :../../. (ce formulaire doit être adressé à l administration provinciale au moins six semaines avant la date de l organisation de l événement).

Plus en détail

coût et Financement d une année académique Bien poser le problème

coût et Financement d une année académique Bien poser le problème coût et Financement d une année académique Bien poser le problème Année académique 2014-2015 Pour les étudiants belges ou assimilés Vous avez pris la décision d entamer des études universitaires qui vous

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

FIPI 2015 REGLEMENT ADMINISTRATIF 2015

FIPI 2015 REGLEMENT ADMINISTRATIF 2015 Bruxelles Capitale COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE Affaires Sociales Santé Cohésion sociale FIPI FIPI 2015 REGLEMENT ADMINISTRATIF 2015 Table des matières I Introduction II Priorités thématiques Critères

Plus en détail

La guidance énergétique: cas pratique du fonds social de l eau

La guidance énergétique: cas pratique du fonds social de l eau LES TROISIÈMES ASSISES DE L EAU L EN WALLONIE Jambes 16 mars 2011 La guidance énergétique: cas pratique du fonds social de l eau Dumont Laurent (Tuteur énergie) CPAS Courcelles 1) Le tuteur énergie - Mission

Plus en détail

AVIS A. 1046. Avis du Conseil de la Politique scientifique concernant la coopération interrégionale en matière de recherche

AVIS A. 1046. Avis du Conseil de la Politique scientifique concernant la coopération interrégionale en matière de recherche AVIS A. 1046 Avis du Conseil de la Politique scientifique concernant la coopération interrégionale en matière de recherche Entériné par le Bureau du CESRW le 11 juillet 2011 2 Doc.2011/A.1046 Le 11 juillet

Plus en détail

Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides

Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides Appel à projets Règlement pour l octroi des subsides Dans le texte ci-après, sera dénommée «l opération» et l asbl demanderesse «l association». 1. Publics cibles de L opération a pour vocation statutaire

Plus en détail

09 Migration - Politique d asile

09 Migration - Politique d asile 01 Fiscalité 02 Prévention - Sécurité 03 Lutte contre la pauvreté 04 Environnement - Energie - Climat 05 Mobilité 06 Emploi 07 Santé 08 Logement 09 Migration - Politique d asile 10 Beliris INITIATEUR

Plus en détail

Ville de Herstal, terre d accueil pour les investisseurs! Frédéric Daerden, Député-Bourgmestre,

Ville de Herstal, terre d accueil pour les investisseurs! Frédéric Daerden, Député-Bourgmestre, Ville de Herstal, terre d accueil pour les investisseurs! Frédéric Daerden, Député-Bourgmestre, 1. Objectifs Métamorphoser le cadre de vie et l'image de Herstal pour une Ville : plus agréable, plus attrayante

Plus en détail

Dématérialisation administrative en matière urbanistique et environnementale

Dématérialisation administrative en matière urbanistique et environnementale 32 Environnement Dématérialisation administrative en matière urbanistique et environnementale Arnaud Ransy Conseiller En réaction aux diverses initiatives existantes en matière de dématérialisation administrative

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'EAU Sous-Direction de l'action territoriale, De la directive cadre

Plus en détail

SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION

SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION AVIS A.1170 SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION RELATIFS AUX IMPLANTATIONS COMMERCIALES ADOPTÉ PAR LE BUREAU DU CESW LE 10 FÉVRIER 2014 PBx/PhC/FDe/CRi 2014/A.1170 PRÉAMBULE Afin d organiser

Plus en détail

Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier

Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier Hôpitaux, 1 er décembre 2010 Namur UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL Sommaire Subsides de la Région Wallonne Subside en Région

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET 25 (SE 2014) N 2 25 (SE 2014) N 2 PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET visant à créer un «Explorateur de droits», outil d aide à l information sur tous les droits des citoyens

Plus en détail

APE. Tout savoir sur les crédits d ancienneté dans le secteur non marchand

APE. Tout savoir sur les crédits d ancienneté dans le secteur non marchand APE Tout savoir sur les crédits d ancienneté dans le secteur non marchand Auteur : Frédéric Clerbaux, Conseiller juridique à l UNIPSO frederic.clerbaux@unipso.be Contexte Lors de la Commission de l emploi

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2010/16 - Traitement comptable des subsides, dons et legs, octroyés en espèces, dans le chef des grandes et très grandes associations et fondations bénéficiaires

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010

MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010 RÈGLEMENT NO 29-10 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010 Résolution 2010-03-88.2 ATTENDU que la Municipalité de Cacouna

Plus en détail

SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE

SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE Unité Développement Direction du Développement Economique et de l Innovation Sous-direction de l Innovation et des Partenariats DISPOSITIF REGIONAL SOUTIEN A L INNOVATION NUMERIQUE TERRITORIALE Règlement

Plus en détail

INTRODUCTION. En espérant que vous poussiez trouver la ou les infos qui vous aideront, La LFH vous souhaite bonne lecture.

INTRODUCTION. En espérant que vous poussiez trouver la ou les infos qui vous aideront, La LFH vous souhaite bonne lecture. 1 INTRODUCTION Soucieuse de la pérennité du handball et du développement continu de ses clubs, la Ligue Francophone de Handball, par le document présent, vous informe des aides disponibles afin d améliorer

Plus en détail

Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie

Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie Facilitateur tertiaire : Service du Facilitateur Tertiaire - asbl Institut de Conseil et d'etudes en Développement

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE I NOTIONS GÉNÉRALES PARTIE II LE BUDGET CHAPITRE I. LE BUDGET... 15 CHAPITRE II. LE BUDGET ET LA GESTION PUBLIQUE...

TABLE DES MATIÈRES PARTIE I NOTIONS GÉNÉRALES PARTIE II LE BUDGET CHAPITRE I. LE BUDGET... 15 CHAPITRE II. LE BUDGET ET LA GESTION PUBLIQUE... TABLE DES MATIÈRES PAGES Sommaire... 5 Introduction générale... 7 PARTIE I NOTIONS GÉNÉRALES CHAPITRE I. LE BUDGET... 15 CHAPITRE II. LE BUDGET ET LA GESTION PUBLIQUE... 16 SECTION 1. Autoriser... 16 SECTION

Plus en détail

Sur proposition du Ministre de l environnement et du développement durable,

Sur proposition du Ministre de l environnement et du développement durable, Décret n 2005-1991 Du 11 juillet 2005, relatif à l étude d impact sur l environnement et fixant les catégories d unités soumises à l étude d impact sur l environnement et les catégories d unités soumises

Plus en détail

REDEVANCE DE VOIRIE: ACTIVATION DE LA REDEVANCE GAZ ET INDEXATION DE LA REDEVANCE ELECTRICITE

REDEVANCE DE VOIRIE: ACTIVATION DE LA REDEVANCE GAZ ET INDEXATION DE LA REDEVANCE ELECTRICITE REDEVANCE DE VOIRIE: ACTIVATION DE LA REDEVANCE GAZ ET INDEXATION DE LA REDEVANCE ELECTRICITE AVIS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'UNION DES VILLES ET COMMUNES DE WALLONIE DU 2 FÉVRIER 2010 SYNTHÈSE L

Plus en détail

Formulaire de demande

Formulaire de demande Commune de Saint-Gilles Demande de subsides pour une association ou un projet Appel à projets 2015 Formulaire de demande Nom du demandeur ou de l association: Titre du projet: Nombre d annexes: N du Dossier

Plus en détail

Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012

Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012 Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012 Avec la mise en place de notre nouveau gouvernement, certains changements ont été effectués, notamment en ce qui concerne les aides

Plus en détail

Les finances des CPAS wallons

Les finances des CPAS wallons Finances locales Les finances des CPAS wallons 013 Les finances des CPAS wallons Principales tendances dans les CPAS wallons, qui se dégagent globalement selon les budgets 013 et les comptes 01 : Une significative

Plus en détail

AISF a.s.b.l. Country Hall Ethias de Liège Allée du Bol d Air 13 4031 Angleur. Tel 04 344 46 06 Fax 04 344 46 01. info@aisf.be www.infosport.

AISF a.s.b.l. Country Hall Ethias de Liège Allée du Bol d Air 13 4031 Angleur. Tel 04 344 46 06 Fax 04 344 46 01. info@aisf.be www.infosport. AISF a.s.b.l Country Hall Ethias de Liège Allée du Bol d Air 13 4031 Angleur Tel 04 344 46 06 Fax 04 344 46 01 info@aisf.be www.infosport.be INTRODUCTION La recherche de fonds est traditionnellement pour

Plus en détail

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique

Plus en détail

Les finances des CPAS wallons

Les finances des CPAS wallons Finances locales Les finances des CPAS wallons 214 Les finances des CPAS wallons Principales tendances dans les CPAS wallons, selon les comptes 213 et les budgets 214 : Alors que les dépenses ordinaires

Plus en détail

Aides financières octroyées pour la conservation du patrimoine monumental ou naturel de Wallonie

Aides financières octroyées pour la conservation du patrimoine monumental ou naturel de Wallonie Valoriser notre votre Patrimoine Aides financières octroyées pour la conservation du patrimoine monumental ou naturel de Wallonie Le Département du Patrimoine de la Direction générale de l'aménagement

Plus en détail

2. Convention avec le Centre électronique de Gestion de la Ville de Neuchâtel (CEG)

2. Convention avec le Centre électronique de Gestion de la Ville de Neuchâtel (CEG) Rapport du Conseil communal au Conseil général à l appui d un créditcadre de Fr. 295 000.-- pour le financement général de divers travaux informatiques Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée, en particulier l'article 18 ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée, en particulier l'article 18 ; 1/12 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 28/2012 du 6 décembre 2012 Objet: demande d autorisation de communication CPAS de la confirmation de l octroi automatique du tarif social

Plus en détail

Circulaire aux hôpitaux

Circulaire aux hôpitaux Avez-vous des questions ou souhaitez-vous des informations supplémentaires? Envoyez un courriel au frontdesk à l adresse suivante question@miis.be Ou prenez contact avec nous au 02 508 85 86 Le Ministre

Plus en détail

Primes à la restructuration

Primes à la restructuration Primes à la restructuration INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété La prime à la restructuration est une aide financière qui peut être obtenue auprès de la Région

Plus en détail

La gestion financière et la comptabilité des ADL établies sous forme de régie communale ordinaire

La gestion financière et la comptabilité des ADL établies sous forme de régie communale ordinaire Réseau ADL - Formation technique Clés pour comprendre et réaliser la comptabilité de votre ADL La gestion financière et la comptabilité des ADL établies sous forme de régie communale ordinaire Katlyn Van

Plus en détail

21 DÉCEMBRE 1989. Décret relatif au service de transport public de personnes en Région wallonne (M.B. du 08/03/1990, p. 4400)

21 DÉCEMBRE 1989. Décret relatif au service de transport public de personnes en Région wallonne (M.B. du 08/03/1990, p. 4400) 21 DÉCEMBRE 1989. Décret relatif au service de transport public de personnes en Région wallonne (M.B. du 08/03/1990, p. 4400) Ce décret a été modifié par le décert du 25 juillet 1991. Session 1989-1990.

Plus en détail

CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION COMMUNALE. Budget 2016 DATE DE RECEPTION :

CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION COMMUNALE. Budget 2016 DATE DE RECEPTION : CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION COMMUNALE COMMUNE DE ITTRE 2015 Budget 2016 DEMANDE DE SUBSIDES COMMUNAUX À L INTENTION DES ASSOCIATIONS. DATE DE RECEPTION : 1. Montant du subside sollicité : Suivant

Plus en détail

Transfert des compétences : Note explicative

Transfert des compétences : Note explicative Transfert des compétences : Note explicative I. Contexte : Dans le cadre de la 6 ème réforme de l Etat, et plus particulièrement dans le cadre du transfert des compétences en matière de santé, le secteur

Plus en détail

RECRUTEMENT D ATTACHES METIER : ARCHITECTE (M/F)

RECRUTEMENT D ATTACHES METIER : ARCHITECTE (M/F) RECRUTEMENT D ATTACHES METIER : ARCHITECTE (M/F) MINISTERE ET CERTAINS ORGANISMES D INTERET PUBLIC DE LA REGION WALLONNE AFW08806 Une réserve de recrutement d Attaché(e)s Métier : Architecte d expression

Plus en détail

L harmonisation des données d information comptable des opérateurs culturels subventionnés. Bruxelles, le 14/06/07

L harmonisation des données d information comptable des opérateurs culturels subventionnés. Bruxelles, le 14/06/07 Ministère de la Communauté française Observatoire des politiques culturelles L harmonisation des données d information comptable des opérateurs culturels subventionnés Roland de Bodt Codirecteur de recherches

Plus en détail

Symposium e-gov Lausanne 3 mai 2012 Vision politique de la cyberadministration

Symposium e-gov Lausanne 3 mai 2012 Vision politique de la cyberadministration Symposium e-gov Lausanne 3 mai 2012 Vision politique de la cyberadministration François Marthaler Conseiller d Etat VD Chef du Département des infrastructures Contenu u Objectifs et opportunités de la

Plus en détail

Décret du 11 mars 2004 http://wallex.wallonie.be/index.php?doc=3774&rev=3103-1785

Décret du 11 mars 2004 http://wallex.wallonie.be/index.php?doc=3774&rev=3103-1785 Les aides UDES Sur base de la présentation de Mme Ingrid Thiry : Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Bases légales Décret

Plus en détail

ATTENTION : PRIME SOUMISE À PROMESSE DE PRIME OBLIGATOIRE NON OUI OUI OUI

ATTENTION : PRIME SOUMISE À PROMESSE DE PRIME OBLIGATOIRE NON OUI OUI OUI PRIME ÉNERGIE E6 TOUT AUTRE ÉQUIPEMENT OU SYSTÈME QUI AMÉLIORE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT OU D UNE INSTALLATION TECHNIQUE Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 NOVEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 NOVEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET 313 (2015-2016) N 3 Annexe 9 313 (2015-2016) N 3 Annexe 9 PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 30 NOVEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET contenant le deuxième ajustement du budget général des dépenses de la Région

Plus en détail

Nationalité. Etat civil de l étudiant Célibataire Marié Cohabitation légale Cohabitation Séparation Divorce Veuf. E-mail

Nationalité. Etat civil de l étudiant Célibataire Marié Cohabitation légale Cohabitation Séparation Divorce Veuf. E-mail Haute Ecole Léonard de Vinci DEMANDE D AIDE FINANCIERE A déposer au Service Social de votre institut L intervenante sociale est liée par le secret professionnel. Aucun nom ni autres informations vous concernant

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-12 DU 7 MAI 2008

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-12 DU 7 MAI 2008 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-12 DU 7 MAI 2008 Afférent à l établissement du compte d emploi annuel des ressources des associations et fondations modifiant le règlement n 99-01

Plus en détail

B. L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE COMME PREUVE DE MOYENS DE SUBSISTANCE SUFFISANTS (Annexe 3bis)

B. L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE COMME PREUVE DE MOYENS DE SUBSISTANCE SUFFISANTS (Annexe 3bis) L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE INFORMATION AUX GARANTS (Article 3 bis de la loi du 15 décembre 1980 sur l accès au territoire, le séjour, l établissement et l éloignement des étrangers) Cette information

Plus en détail

10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013. Atelier «Processus»

10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013. Atelier «Processus» 10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013 Atelier «Processus» Au programme La démarche processus: une approche qui a bien évolué en 10 ans Au SPW Au MFWB Focus sur les processus génériques Objectifs, concepts et

Plus en détail

Newsletter n 17 Service de Santé Mentale

Newsletter n 17 Service de Santé Mentale Newsletter n 17 Service de Santé Mentale Namur, le 02 février 2012 Bonne année 2012 Comme le veut la tradition, l ensemble du personnel de la Direction des soins ambulatoires souhaite aux équipes des services

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-118

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-118 PARIS, le 01/12/2006 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2006-118 OBJET : Statut des arbitres et juges - Affiliation au régime général - Assiette des

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 17 NOVEMBRE 2015 PROJETS DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 17 NOVEMBRE 2015 PROJETS DE DÉCRET 331 (2015-2016) N 1 Annexe 10ter 331 (2015-2016) N 1 Annexe 10ter 332 (2015-2016) N 1 Annexe 10ter 331 (2015-2016) N 1 Annexe 10ter PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 17 NOVEMBRE 2015 PROJETS DE DÉCRET

Plus en détail

Destinataires de la circulaire

Destinataires de la circulaire Circulaire n 4367 du 27/03/2013 Objet : Membres du personnel subsidiés de l enseignement officiel subventionné Rapport de service défavorable précédant la nomination- Procédure et modalités de recours

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION CELLULE AIDES DIRECTES AGENCE DE STIMULATION ECONOMIQUE SOMMAIRE PARTIE 1 PRÉSENTATION DES DISPOSITIFS....5 I. BOURSES DE PREACTIVITE...5

Plus en détail

Le compte 2013 en boni!

Le compte 2013 en boni! Le compte 2013 en boni! En sa séance du 27 mai 2014, le Collège communal a certifié les comptes présentés par Madame Lina FOOZ, Directrice financière de la Commune. Le Collège communal considère que la

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/13/090 DÉLIBÉRATION N 13/036 DU 2 AVRIL 2013 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L OFFICE

Plus en détail

Plan de travail ITIE Niger (2014-2016)

Plan de travail ITIE Niger (2014-2016) Plan de travail ITIE Niger (2014-2016) 1. Contexte Depuis la 5 ème Conférence Mondiale de l ITIE à Paris en mars 2011 et sa validation comme pays conforme à la norme ITIE, le Niger s est davantage attelé

Plus en détail

POUR BÉNÉFICIER DE LA GRATUITE

POUR BÉNÉFICIER DE LA GRATUITE POUR BÉNÉFICIER DE LA GRATUITE ARTICLE 1 CONDITION DE DOMICILIATION Le représentant légal de l élève doit être domicilié sur le périmètre des Transports Urbains de la Région Valenciennoise conformément

Plus en détail

Ingrid THIRY. Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW

Ingrid THIRY. Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW Namur > 09/10/12 Ingrid THIRY Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation

Plus en détail

INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES OCCASIONNES PAR LES ELECTIONS

INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES OCCASIONNES PAR LES ELECTIONS F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES OCCASIONNES PAR LES ELECTIONS L E S S E N T I E L A l occasion des consultations électorales, certains agents territoriaux

Plus en détail