Qu est-ce que l Inventaire?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qu est-ce que l Inventaire?"

Transcription

1 Qu est-ce que l Inventaire? L I.P.I.C. (ou Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel) est la dénomination désignant l Inventaire du patrimoine architectural de Wallonie. Depuis 2011, il fait suite à ses aînés, l I.P.M. (ou Inventaire du Patrimoine Monumental) et l I.P.A. (ou Inventaire du Patrimoine Architectural), qu il actualise (et remplace au fil de l actualisation), comme le stipule l art. 192 du C.W.A.T.U.P.E. : «Le Gouvernement dresse, tient à jour et publie un inventaire du patrimoine.» L inscription d un bien à l Inventaire lui reconnaît une qualité patrimoniale au niveau local, à la différence du Classement, qui identifie la qualité patrimoniale d un bien au niveau régional. L Inventaire a pour objectifs la connaissance, la protection, et la gestion des biens inscrits, ainsi que la sensibilisation du public. Méthodologie & Limites L Inventaire est l aboutissement d un travail de prospection de terrain systématique, de type topographique : les limites d une commune constituent le cadre de la recension ; et sélectif : des critères et intérêts balisent et justifient le choix des biens inscrits (cfr infra). L entreprise étant «humaine», ce souci d objectiver les choix peut toutefois ponctuellement demeurer tributaire de la personnalité des attachés à l Inventaire, ainsi que du moment de la prospection. Sauf exception, l inscription à l Inventaire est dictée par une analyse qui s effectue depuis l extérieur des bâtiments. L Inventaire est donc un état des lieux patrimonial à un instant donné, régulièrement actualisable. Si l Inventaire couvre la totalité de la Wallonie, les informations qu il contient varient selon que le bien interrogé ait été actualisé ou non. Aujourd hui cohabitent donc trois types de fiche, de la plus simple (prospection I.P.M.) à la plus détaillée (prospection I.P.I.C.). Lors d une interrogation dans l interface de consultation, s affiche systématiquement le type de fiche le plus récent qui soit disponible. Restriction importante : les fiches I.P.M. ont aujourd hui une quarantaine d années pour les plus anciennes. Il est donc fréquent que l adresse des biens soit aujourd hui obsolète. Pour les communes non encore actualisées dans la version I.P.I.C., il est en conséquence indispensable d élargir la recherche sur l Entité, au risque de fausser les réponses. Inscription à l Inventaire 1

2 Un bien est inscrit à l Inventaire au titre de Monument ou d Ensemble architectural. Monument : entité bâtie, qui peut disposer ou non de Partie(s) constituante(s) qui lui sont directement liées. Plusieurs Monuments peuvent être réunis pour constituer un Ensemble monumental. Ensemble architectural : réunion de biens constituant une association cohérente, qu il soit organique ou planifié. L inscription d un bien à l Inventaire est balisée par une série de Critères (4) et Intérêts (9) : 1. Critère d authenticité L authenticité est l adéquation entre l intention du concepteur et ce qui existe encore. La forme, la fonction, les matériaux et l environnement correspondent à l état d origine. 2. Critère d intégrité Le bien a une homogénéité, une lisibilité et une cohérence. Les fonctions premières sont encore bien identifiables. 3. Critère de typologie Le bien est représentatif d une production courante, en milieu rural, urbain ou périurbain. Ses caractéristiques architecturales témoignent de sa fonction spécifique. 4. Critère de rareté Le bien présente un caractère unique ou exceptionnel par rapport à la typologie, la chronologie, l esthétique, l impact social ou historique. 1. Intérêt historique Le bien illustre une ou des périodes significatives de l histoire humaine. 2. Intérêt mémoriel Le bien témoigne d évènements et de traditions liés à la mémoire collective ou associé à des croyances. 3. Intérêt architectural Le bien possède une qualité dans la composition, les proportions, le soin apporté à l exécution, le vocabulaire formel et le décor quel que soit le style. 4. Intérêt artistique Le bien est conçu comme une œuvre d art ou traduit le goût d une certaine classe sociale à une certaine époque. 2

3 5. Intérêt archéologique Le bien consiste en vestiges, même fragmentaires, témoignant d établissements humains anciens. 6. Intérêt social Le bien témoigne d une organisation sociale, d un mode de vie ou de pensée, d une activité économique à un moment donné. 7. Intérêt urbanistique L ensemble, organisé ou spontané, se caractérise par la qualité de ses espaces non bâtis et l articulation de l architecture. 8. Intérêt paysager Le bien s intègre à l environnement immédiat (naturel ou bâti), au paysage. 9. Intérêt technique Le bien se caractérise par une innovation technique dans la structure, les matériaux ou la mise en œuvre, qui le place à l avant-garde de l architecture de son époque. Indications pour la lecture Libellé Réunion du contenu des champs «Fonction primitive», toujours rempli, et «Nom primitif» (figurant entre parenthèses), si ce dernier existe. Code unique Chaque bien inscrit à l Inventaire dispose d un Code unique, définit comme suit : INV > Code INS de la commune-inv-code du bien-numéro d ordre de l actualisation. Cartographie site DGO4 Lien actif vers l outil de visualisation cartographique, situant le bien visualisé sur le PLI (Plan de Localisation Informatisé). Les boutons «-» et «+» activent la fonction «zoom», autorisant une vision plus ou moins élargie de la localisation du bien. NB : les fiches I.P.M. non encore actualisées ne bénéficient pas de l outil de cartographie. 3

4 Cartographie Google Maps Lien actif vers l outil de visualisation Google (version «satellite», qui peut être convertie en version «Street View»). NB : les fiches I.P.M. non encore actualisées ne bénéficient pas de l outil de cartographie. Datation Lorsqu une année (ou une séquence d années) liée à la construction ou à une intervention sur un bien est connue, celle-ci est systématiquement suivie d une lettre inscrite entre parenthèses : (m) pour millésime (année(s) inscrite(s) sur le bien) (s) pour source (année(s) renseignée(s) par la bibliographie, le propriétaire du bien ) (r) pour remploi (réutilisation d un millésime) (z) pour restauration (année(s) de restauration) (a) pour analyse de laboratoire (année(s) issue(s) d une science auxiliaire : dendrochronologie ) Un chiffre figurant entre parenthèses signale une incertitude de lecture : 16(4)2 Un point d interrogation figurant entre parenthèses signale une impossibilité de lecture : 16(?)2 Un trait d union entre deux années indique une séquence : Un bien postérieur à 1945 inscrit à l Inventaire est systématiquement signalé par le sigle disposé en tête du «Libellé». Autre(s) dossier(s) de la filière S il existe figure ici, sous forme de lien actif, l historique de l inscription du bien, identifiable par les deux derniers chiffres du Code unique. 4

5 Bibliographie sélective Vocabulaire architectural Un dictionnaire de référence : PÉROUSE DE MONTCLOS J.-M., Architecture : méthode et vocabulaire, Paris, Imprimerie nationale (coll. Principes d analyse scientifique). Inventaire CHATENET M. & VERDIER H. (dir.), Système descriptif de l architecture, Paris, Éditions du patrimoine (coll. Documents & Méthodes, n 5). CORTEMBOS T., Le nouvel inventaire du patrimoine architectural en Région wallonne : un outil de connaissance pour les collectivités locales, Les Cahiers de l Urbanisme, 32, p HEINICH N., Fabrique du patrimoine. De la cathédrale à la petite cuillère, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l homme. CONSEIL DE L EUROPE, Patrimoine architectural : méthodes d'inventaire et de documentation en Europe, Actes du Colloque de Nantes (Patrimoine culturel n 28). CONSEIL DE L EUROPE, Directives sur la protection du patrimoine architectural. CONSEIL DE L EUROPE, Orientation pour l'inventaire et la documentation du patrimoine culturel. VERDIER H. (dir.), Principes, méthode et conduite de l inventaire général du patrimoine culturel, Paris, Éditions du patrimoine (coll. Documents & Méthodes, n 9). 5

De l'inventaire du patrimoine : pratiques et enjeux Journées d étude de la Direction de la protection

De l'inventaire du patrimoine : pratiques et enjeux Journées d étude de la Direction de la protection De l'inventaire du patrimoine : pratiques et enjeux Journées d étude de la Direction de la protection NAMUR/Moulins de Beez Le 26 avril 2012 1 2 LA PROTECTION DU PATRIMOINE UN BREF RAPPEL En Wallonie,

Plus en détail

CRITERES ET OUTILS D INVENTORISATION ET DE PROTECTION EN REGION WALLONNE! Thérèse Van Den Noortgaete Le 25 novembre 2014-Bettembourg (L)

CRITERES ET OUTILS D INVENTORISATION ET DE PROTECTION EN REGION WALLONNE! Thérèse Van Den Noortgaete Le 25 novembre 2014-Bettembourg (L) CRITERES ET OUTILS D INVENTORISATION ET DE PROTECTION EN REGION WALLONNE! Thérèse Van Den Noortgaete Le 25 novembre 2014-Bettembourg (L) Inventaire du patrimoine immobilier culturel et Classement Critères

Plus en détail

L InvenTAIRe du PATRImoIne ImmobILIeR CuLTuReL

L InvenTAIRe du PATRImoIne ImmobILIeR CuLTuReL L InvenTAIRe du PATRImoIne ImmobILIeR CuLTuReL service public de Wallonie - dgo4 département du patrimoine - direction de la protection du patrimoine Un inventaire En pratique Authenticité L Inventaire

Plus en détail

Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE

Atelier INVENTAIRES - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Euromed Heritage IV Un programme financé par l Union Européenne EUROMED HERITAGE Cadre institutionnel et légal Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Coordination : Frank

Plus en détail

L inventaire des sites archéologiques le zonage archéologique en wallonie. Connaître, protéger, gérer

L inventaire des sites archéologiques le zonage archéologique en wallonie. Connaître, protéger, gérer L inventaire des sites archéologiques le zonage archéologique en wallonie Connaître, protéger, gérer L inventaire des sites archéologiques Sa réalisation L inventaire des sites archéologiques est conçu

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

L Inventaire général du patrimoine culturel et l aménagement du territoire

L Inventaire général du patrimoine culturel et l aménagement du territoire Colloque «Une nouvelle gouvernance pour la gestion du patrimoine architectural et paysager français: des ZPPAUP aux AVAP du Grenelle II» Université d Angers Faculté de droit (Centre Jean Bodin) 10 et 11

Plus en détail

L INVENTAIRE DU PATRIMOINE INE IMMOBILIER CULTUREL (IPIC) LE NOUVEL INVENTAIRE DU PATRIMOINE DE WALLONIE,

L INVENTAIRE DU PATRIMOINE INE IMMOBILIER CULTUREL (IPIC) LE NOUVEL INVENTAIRE DU PATRIMOINE DE WALLONIE, L INVENTAIRE DU PATRIMOINE DE WALLONIE, UNE NOUVELLE APPROCHE, UNE MÉTHODOLOGIE PLUS AVANCÉE ANCÉE POUR CET OUVRAGE DE RÉFÉRENCE, ENTIÈREMENT NUMÉRISÉ, QUI DEVIENT COLLABORATIF LE NOUVEL INVENTAIRE DU

Plus en détail

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Académie universitaire Wallonie-Bruxelles Académie universitaire Wallonie-Europe Académie universitaire Louvain Institut supérieur

Plus en détail

Inventaire et étude du patrimoine bâti

Inventaire et étude du patrimoine bâti Inventaire et étude du patrimoine bâti Votre maison : pourquoi est-elle incluse dans l inventaire? Votre maison a été incluse dans l inventaire parce qu elle a été identifiée «d intérêt patrimonial» et

Plus en détail

Quelles évolutions pour le secteur du patrimoine à Bruxelles

Quelles évolutions pour le secteur du patrimoine à Bruxelles Quelles évolutions pour le secteur du patrimoine à Bruxelles Thierry Wauters Direction des Monuments et des Sites 17 septembre 2014 17 septembre 2014 www.sprb.irisnet.be/developpement-urbain 1 www.sprb.irisnet.be/developpement-urbain

Plus en détail

COULEUR, ARCHITECTURE

COULEUR, ARCHITECTURE FORMATION COULEUR, ARCHITECTURE ET CADRE DE VIE Dans le cadre de votre pratique liée à l architecture et aux espaces intérieurs, la couleur joue un rôle important. Porteuse de sens, outil d intégration

Plus en détail

Bastia Lucciana / 9 12 octobre 2008 Samedi 11 Octobre 2008

Bastia Lucciana / 9 12 octobre 2008 Samedi 11 Octobre 2008 La conservation, la restauration et l étude du patrimoine en milieu isolé sous les aspects opérationnels dans le cadre d un projet de réalisation (constructions, rénovations, aménagements, équipements

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Mas du Pont de Rousty 13 200 ARLES

CAHIER DES CHARGES. Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Mas du Pont de Rousty 13 200 ARLES Elaboration d un plan de jalonnement et d un schéma directeur de RIS dans le cadre de la mise en œuvre de la Charte signalétique du Parc naturel régional de Camargue CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage

Plus en détail

Le patrimoine industriel en Limousin. Journée du 16 avril 2009

Le patrimoine industriel en Limousin. Journée du 16 avril 2009 Le patrimoine industriel en Limousin Journée du 16 avril 2009 RÉGION LIMOUSIN Direction du Développement Culturel et Sportif Service Régional de l'inventaire et du Patrimoine culturel Présentation du service:

Plus en détail

Bilan financier synthétique 2014

Bilan financier synthétique 2014 Bilan financier synthétique 2014 Comment lire le bilan La DRAC gère 4 programmes déclinés en actions et sous-actions Programme 131 Création Programme 175 Patrimoines Programme 224 Transmission des savoirs

Plus en détail

urban-hist Le patrimoine toulousain à la carte

urban-hist Le patrimoine toulousain à la carte Contacts : Laure Moreau / 05 61 61 63 31 laure.moreau@mairie-toulouse.fr Catherine Bernard / 05 61 61 63 34 catherine.bernard@mairie-toulouse.fr urban-hist Le patrimoine toulousain à la carte www.urban-hist.toulouse.fr

Plus en détail

Les données primaires Les données traitées

Les données primaires Les données traitées 1 Madame, Messieurs, Au cours de mon DEA portant sur la refonte de bdb, base de données Beuvray, je me suis aperçue qu une réflexion plus générale serait à menée sur le traitement de l information archéologique.

Plus en détail

UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires

UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires ECOLE THEMATIQUE Système d Information à Référence Spatiale et Archéologie Tours - 8/13 septembre 2003 CONFERENCE Patriarche par F. Faucher et

Plus en détail

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique

Plus en détail

Créer une application web grâce au générateur Flex

Créer une application web grâce au générateur Flex Créer une application web grâce au générateur Flex Salle de Classe SIG 2012 Copyright 2012 ESRI France SIG 2012 2 Créer une application web grâce au générateur Flex Exercice Temps Estimé : 45 minutes Etape

Plus en détail

TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans. Mathieu GIGOT Docteur en géographie

TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans. Mathieu GIGOT Docteur en géographie TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans Mathieu GIGOT Docteur en géographie I N T R O D U C T I O N - Deux logiques qui se croisent : réalisation d une thèse de doctorat

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées Atlas et catalogue de métadonnées DREAL Corse Version 2014 Application conçue par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement dans le cadre de l Observatoire du Développement

Plus en détail

Présentation. de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015. 10h Espace Régional du Raizet

Présentation. de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015. 10h Espace Régional du Raizet Présentation de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015 10h Espace Régional du Raizet Dossier de presse Direction de la communication et des relations publiques

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

Note d'information sur le régime de la carte professionnel de guide-conférencier entrant en vigueur au 31 mars 2012.

Note d'information sur le régime de la carte professionnel de guide-conférencier entrant en vigueur au 31 mars 2012. PREFETE DE LA RÉGION BOURGOGNE Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne 9 novembre 2011 Note d'information sur le régime de la carte professionnel de guide-conférencier entrant en vigueur

Plus en détail

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique

Plus en détail

http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/guides/index-guides.htm

http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/guides/index-guides.htm Ministère de la culture et de la communication Guides pratiques de la direction de l architecture et du patrimoine La protection des immeubles au titre des Monuments historiques Manuel méthodologique Trésors

Plus en détail

Adopter un processus de gestion du territoire équitable, clair et cohérent pour tous les intervenants

Adopter un processus de gestion du territoire équitable, clair et cohérent pour tous les intervenants 1. Protéger l ensemble des patrimoines du mont Royal que constituent les paysages, la trame urbaine, les aménagements paysagers, les quartiers et leur patrimoine, les ouvrages de génie, les ensembles institutionnels,

Plus en détail

QUELLES PRATIQUES EN HISTOIRE DES ARTS? Claire LINGENHEIM 2 avril 2013 QUELLES PATRIMONIALISATION ARCHITECTURE URBAINE PRATIQUES EN HISTOIRE DES ARTS?

QUELLES PRATIQUES EN HISTOIRE DES ARTS? Claire LINGENHEIM 2 avril 2013 QUELLES PATRIMONIALISATION ARCHITECTURE URBAINE PRATIQUES EN HISTOIRE DES ARTS? QUELLES & PRATIQUES EN HISTOIRE DES ARTS? PATRIMONIALISATION ARCHITECTURE URBAINE PATRIMONIALE 1 LES GRANDES ÉTAPES DE LA POLITIQUE PATRIMONIALE EN FRANCE ET DANS LE MONDE 2 LE PROCESSUS DE PATRIMONIALISATION

Plus en détail

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet Accueil L utilisation parcimonieuse du sol et des espaces, ainsi que la qualité visuelle de notre environnement de vie sont des éléments essentiels contribuant à l épanouissement de chacun. La Wallonie

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie Habitat 67 Statuts juridiques 2002 Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie 2007 Citation d habitat 67à titre de monument

Plus en détail

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs!

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Contrat Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée Outil de valorisation et de gestion de l espace rural I. Enjeux des Contrats Paysages Ruraux. Une démarche

Plus en détail

K1602 - Gestion de patrimoine culturel

K1602 - Gestion de patrimoine culturel Appellations Attaché / Attachée de conservation du patrimoine Chargé / Chargée d'études et d'inventaire patrimoine Conservateur / Conservatrice de musée Conservateur / Conservatrice des antiquités et objets

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNE DE RODEZ CESSION LOT B1- PROGRAMME IMMOBILIER RESIDENTIEL CONSULTATION DE PROMOTEURS ET D ARCHITECTES PHASE 1- CANDIDATURES

Plus en détail

Projet de gestion du patrimoine culturel de la Tunisie

Projet de gestion du patrimoine culturel de la Tunisie Projet de gestion du patrimoine culturel de la Tunisie Caracteristiques des fiches La structure de la fiche présentée pour la soumission au concours a été élaborée selon les indications contenues dans

Plus en détail

Diplômé de l enseignement supérieur (Master) Grille des attachés territoriaux

Diplômé de l enseignement supérieur (Master) Grille des attachés territoriaux Fonction/Poste CR/Service Grade de recrutement Nature des fonctions Annexe 1 Chargé de Mission Santé et Solidarité Direction Générale Attaché territorial Chargé de mission auprès du directeur général adjoint

Plus en détail

Echelles multiples de lecture d un territoire

Echelles multiples de lecture d un territoire Titre : Technologies de représentation du grand territoire : intégrer la ville à son territoire, associer R&D et pédagogie Bernadette Laurencin : Architecte, Maître assistante associée à l ENSA PB et chercheuse

Plus en détail

Communiqué Pour diffusion immédiate

Communiqué Pour diffusion immédiate La maison Merry deviendra un lieu de mémoire citoyen pour Magog Magog, le 18 septembre 2014 La Ville de Magog a présenté aujourd hui, en conférence de presse, le projet de mise en valeur de la maison Merry,

Plus en détail

PAYSAGE ET PATRIMOINE URBAINS UE n 4

PAYSAGE ET PATRIMOINE URBAINS UE n 4 PAYSAGE ET PATRIMOINE URBAINS UE n 4 CATEGORIE : Agronomique Année : Bloc 1 Langue(s) d enseignement : Français Fiche UE4/1 SECTION : Gestion de l'environnement urbain OPTION : (Néant) Coordonnées du service

Plus en détail

Programmation scientifique du parcours de visite

Programmation scientifique du parcours de visite Programmation scientifique du parcours de visite Chaine opératoire La programmation des collections consiste à préciser et hiérarchiser le traitement à appliquer aux collections, en distinguant programmation

Plus en détail

Comment rénover en préservant certains aspects et caractéristiques patrimoniales de l habitat traditionnel?

Comment rénover en préservant certains aspects et caractéristiques patrimoniales de l habitat traditionnel? Comment rénover en préservant certains aspects et caractéristiques patrimoniales de l habitat traditionnel? Assistance architecturale et urbanistique de la Fondation rurale de Wallonie Atelier Habitreg

Plus en détail

iche 5 La décentralisation dans le domaine du patrimoine

iche 5 La décentralisation dans le domaine du patrimoine Page 12 La décentralisation dans le domaine du patrimoine 1 / Les objectifs poursuivis et les principes qui fondent les propositions de décentralisation 2 / Une nouvelle répartition des rôles entre les

Plus en détail

SYSTEME D'INFORMATIONS PATRIMOINE VERT (SIPV)

SYSTEME D'INFORMATIONS PATRIMOINE VERT (SIPV) SYSTEME D'INFORMATIONS PATRIMOINE VERT (SIPV) Système d Informations à Référence Spatiale (SIRS) de la biodiversité végétale Module: INVENTAIRE CANTONAL DES ARBRES HORS FORÊTS (ICA) - Guide des procédures

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET IMMATÉRIEL DU QUÉBEC ET LE RÉPERTOIRE DU PATRIMOINE CULTUREL DU QUÉBEC. ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES POUR L INVENTAIRE DU PATRIMOINE IMMATÉRIEL.

Plus en détail

DU CLASSEMENT S.P.W. - D.G.O.4 DEPARTEMENT DU PATRIMOINE DIRECTION DE LA PROTECTION DU PATRIMOINE RUE DES BRIGADES D IRLANDE, 1 5100 JAMBES (NAMUR)

DU CLASSEMENT S.P.W. - D.G.O.4 DEPARTEMENT DU PATRIMOINE DIRECTION DE LA PROTECTION DU PATRIMOINE RUE DES BRIGADES D IRLANDE, 1 5100 JAMBES (NAMUR) S.P.W. - D.G.O.4 DEPARTEMENT DU PATRIMOINE DIRECTION DE LA PROTECTION DU PATRIMOINE RUE DES BRIGADES D IRLANDE, 1 5100 JAMBES (NAMUR) DU CLASSEMENT 1. Pourquoi classe-t-on? Le classement est une mesure

Plus en détail

La gestion du patrimoine immobilier

La gestion du patrimoine immobilier La gestion du patrimoine immobilier Thierry Cornus Geay, le 15 novembre 2012 26/10/12 Direction départementale interministérielle Cadre de la présentation Un patrimoine des bâtiments, de la voirie, des

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Base de données des pierres en œuvre et de restauration des monuments historiques et des carrières correspondantes

Base de données des pierres en œuvre et de restauration des monuments historiques et des carrières correspondantes Liberte. Egdtm. Fioieiniis RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DAPA Base de données des pierres en œuvre et de restauration des monuments historiques et des carrières correspondantes Etat d'avancement des travaux réalisés

Plus en détail

Protéger. Faire découvrir Gérer

Protéger. Faire découvrir Gérer Protéger Faire découvrir Gérer Tutoriel N 1 Les bases pour bien débuter Étape N 1 Créer une base de donnée Étape N 1 Etape N 1 Créer une nouvelle base Voici l interface d accueil du logiciel SERENA. Cette

Plus en détail

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES RELATIVE À LA PROTECTION ET MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE ARCHÉOLOGIQUE DANS LE CONTEXTE DES

Plus en détail

ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et

ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et recommandations Le Pont des Trous constitue un des rares exemples

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Bloc 3 Option (minimum 6, maximum 12, crédits) Concentration - approfondissement Concentration A : Design avancé en architecture de paysage

Bloc 3 Option (minimum 6, maximum 12, crédits) Concentration - approfondissement Concentration A : Design avancé en architecture de paysage École d architecture de Faculté de l aménagement Université de Montréal Programme de maîtrise en architecture de Structure du programme, liste des cours et cheminements Dernière version 121109 Bloc 1 Obligatoire

Plus en détail

Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1

Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1 COMPOSITIONS DE DOSSIER Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1 I. Actes et travaux concernés Procéder à l urbanisation d un bien, en ce compris la promotion ou la publicité y afférente.

Plus en détail

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique A la source de l information géographique Consulter une carte dynamique Pour les conseils et astuces : Suivez le guide Qu est-ce qu une carte dynamique? C est un module cartographique qui permet de visualiser

Plus en détail

CRATerre Architecture du développement durable

CRATerre Architecture du développement durable 20 01 10 CRATerre Architecture du développement durable OBSERVER DÉCRIRE MESURER EXPÉRIMENTER INNOVER AGIR Thèmes et programmes développés en partenariat avec des organisations internationales, nationales

Plus en détail

Structuration historique des territoires agglomérés et recensement urbain et architectural A propos de la recherche engagée en 2009-2010

Structuration historique des territoires agglomérés et recensement urbain et architectural A propos de la recherche engagée en 2009-2010 Séminaire 2011 de l Observatoire Hommes-Milieux du bassin minier de Provence Gardanne, 30 juin 2011 Structuration historique des territoires agglomérés et recensement urbain et architectural A propos de

Plus en détail

Ressources APIE. La comptabilisation des actifs immatériels : enjeux et applications. immatériel. Pour comprendre. En bref

Ressources APIE. La comptabilisation des actifs immatériels : enjeux et applications. immatériel. Pour comprendre. En bref Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l état La comptabilisation des actifs immatériels : enjeux et applications En bref L État est riche d un patrimoine immatériel inestimable.

Plus en détail

Immobilier: Rentrer des mandats : La prospection des affaires

Immobilier: Rentrer des mandats : La prospection des affaires 1. Introduction : Le premier maillon de la chaîne commerciale 1) Connaître le marché local = ne pas engranger de biens surévalués ou invendables 2) Connaître et exploiter TOUTES les méthodes de prospection

Plus en détail

Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan

Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan Objet de la consultation publique La consultation porte sur le concept d aménagement, les grandes affectations du sol et les politiques

Plus en détail

Débouchés de la géographie

Débouchés de la géographie Débouchés de la géographie PPP L1 SIOU Croix Rouge novembre 2012 Données générales sur la géographie et l insertion Exemples de métiers par secteurs d activités Aménagement, urbanisme, développement local

Plus en détail

Charte de Qualité. Les Plus Beaux Villages de Wallonie. Association sans but lucratif

Charte de Qualité. Les Plus Beaux Villages de Wallonie. Association sans but lucratif Charte de Qualité Les Plus Beaux Villages de Wallonie Association sans but lucratif L appellation «Les Plus Beaux Villages de Wallonie» est une marque déposée que seules les communes ou Association locales

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE AVIS D APPEL A PROJET CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE Etablissement Organisateur de la consultation Métropole Européenne de Lille

Plus en détail

De la Wallonie d hier, nous créons celle de demain. Le processus de réhabilitation d une friche industrielle polluée

De la Wallonie d hier, nous créons celle de demain. Le processus de réhabilitation d une friche industrielle polluée De la Wallonie d hier, nous créons celle de demain Le processus de réhabilitation d une friche industrielle polluée SPAQuE est l expert de la Région wallonne en matière de réhabilitation de décharges et

Plus en détail

PLAN DE GESTION CENTRE HISTORIQUE DE PORTO

PLAN DE GESTION CENTRE HISTORIQUE DE PORTO PLAN DE GESTION CENTRE HISTORIQUE DE PORTO LE BESOIN D UN PLAN DE GESTION Le patrimoine culturel et naturel fait partie des biens inestimables et irremplaçables non seulement de chaque pays mais de toute

Plus en détail

Les bases de manuscrits. Florent Palluault Bibliothèque nationale de France (florent.palluault@bnf.fr) Journées des Pôles associés Strasbourg, 2008

Les bases de manuscrits. Florent Palluault Bibliothèque nationale de France (florent.palluault@bnf.fr) Journées des Pôles associés Strasbourg, 2008 Les bases de manuscrits dans le CCFr Florent Palluault Bibliothèque nationale de France (florent.palluault@bnf.fr) Journées des Pôles associés Strasbourg, 2008 Intégration des manuscrits dans le Catalogue

Plus en détail

2011-09-03 Mario Brodeur, architecte

2011-09-03 Mario Brodeur, architecte Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique de la commission de l aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) portant sur le projet de Plan métropolitain d aménagement

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD

LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD Document-support de la réunion de lancement du jeudi 6 octobre 2011 4 octobre 2011 Marieke HAMON,

Plus en détail

DOSSIER. La diffusion de l information géographique du Parc naturel régional. des Vosges du Nord SYCOPARC 40 - DÉCEMBRE 2010

DOSSIER. La diffusion de l information géographique du Parc naturel régional. des Vosges du Nord SYCOPARC 40 - DÉCEMBRE 2010 SYCOPARC 40 - DÉCEMBRE 2010 Parc La diffusion de l information géographique du Parc CETTE ANNÉE, LE SYCOPARC S EST ENGAGÉ DANS UN RENFORCEMENT DE SA DÉMARCHE DE DIFFUSION DE SES DONNÉES GÉOGRAPHIQUES VERS

Plus en détail

A P P E L À P R O J E T S. «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes»

A P P E L À P R O J E T S. «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes» A P P E L À P R O J E T S «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes» OBJET DE L APPEL A PROJETS Les partenaires œuvrant à la sauvegarde du patrimoine dans le département de Lot-et-Garonne ont décidé

Plus en détail

ANNEXE 52 COMMUNE DE LOBBES. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.)

ANNEXE 52 COMMUNE DE LOBBES. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.) ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE LOBBES DECLARATION URBANISTIQUE

Plus en détail

ANNEXE 52 COMMUNE DE... DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.)

ANNEXE 52 COMMUNE DE... DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.) ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE... DECLARATION URBANISTIQUE

Plus en détail

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.)

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.) ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE FERNELMONT DECLARATION

Plus en détail

b) s il est isolé et érigé à l arrière d un bâtiment existant, pour autant :

b) s il est isolé et érigé à l arrière d un bâtiment existant, pour autant : ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE ANTOING DECLARATION URBANISTIQUE

Plus en détail

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Barthélémy-Vimont et Centre Wiliam-Hingston Autre(s) appellation(s) 2. No. dossier 45 3. No. réf. Archives CSDM 42B-42C / 42B-42C 4. ANNÉE de construction 1972

Plus en détail

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Titre de la communication : RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Par TUBLU Komi N kégbé Fogâ Gestionnaire de Patrimoine Culturel

Plus en détail

La politique culturelle Mexique

La politique culturelle Mexique La politique culturelle Mexique Universidad Michoacana de San Nicolás de Hidalgo (UMSNH) ETUDE TRAINMONHER 1 POLITIQUES NATIONALES SUR LE PATRIMOINE MONUMENTAL MEXIQUE (Universidad Michoacana de San Nicolás

Plus en détail

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010 DVD APPRENDRE la science et la technologie à l école SCEREN distribué aux écoles ou aux participants Plan 1. Les attentes institutionnelles ( programmes 2008) 2. Des éléments essentiels à connaître 3.

Plus en détail

La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France

La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France DOSSIER DE PRESSE ET D INFORMATION 2015 La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France Acteur de premier ordre, la Sauvegarde de l Art Français œuvre depuis plus de

Plus en détail

Analyse socio-économique des sites archéologiques

Analyse socio-économique des sites archéologiques Analyse socio-économique des sites archéologiques Flux touristique Économie local Équipements para-touristiques Exploitation touristique du site Emplois Carthage Développement local Composantes sociales:

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL SUR LA BIBLIOGRAPHIE

GROUPE DE TRAVAIL SUR LA BIBLIOGRAPHIE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA BIBLIOGRAPHIE DANS LES SERVICES DE L'INVENTAIRE GÉNÉRAL sous la direction d'albert Poirot - Compte-rendu (Rapport annuel 1998) La méthodologie adoptée a fait l économie d une analyse

Plus en détail

ANNEXE 52 COMMUNE DE BAELEN. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.)

ANNEXE 52 COMMUNE DE BAELEN. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.) ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE BAELEN DECLARATION URBANISTIQUE

Plus en détail

Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse

Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse préalables à l arrivée des lignes à grande vitesse Bretagne Pays de la Loire et Sud Europe Atlantique Pièce H Avis des Architectes des Bâtiments de France

Plus en détail

Gestion technique de l immobilier d entreprise

Gestion technique de l immobilier d entreprise Gestion technique de l immobilier d entreprise Pascal Hendrickx Jean Perret Groupe Eyrolles 2003 ISBN 2-212-11251-3 Table des matières Introduction 1 Chapitre 1 PARTIE 1 ÉMERGENCE D UNE VÉRITABLE DISCIPLINE

Plus en détail

Programme MASTERE 1 ère Année PTP A- Enseignement théorique : (200 heures)

Programme MASTERE 1 ère Année PTP A- Enseignement théorique : (200 heures) Programme MASTERE 1 ère Année PTP A- Enseignement théorique : (200 heures) Module 1- Paysage, art et culture (25 heures) - Evolution de la pensée dans la vie en société (espace urbain, espace rural) -

Plus en détail

Première STI2D Auteur : RAMA Christophe Cours Version du 16/09/2011

Première STI2D Auteur : RAMA Christophe Cours Version du 16/09/2011 1. Contexte économique et industriel Le contexte économique actuel impose aux entreprises de développer des stratégies de développement incluant des démarches d innovation afin de rester compétitives.

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail