Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ"

Transcription

1 Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

2 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter son chiffre d affaires ou sa marge. MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 994 par Gilles GUILLERME. MEJT se positionne comme un centre d appels à taille humaine, de 43 positions. Chez MEJT pas de plate-forme open space mais de petites unités managées par un coach. MEJT revendique une démarche artisanale dans le bon sens du terme, orientée vers la qualité et le respect des interlocuteurs. Cette démarche nous permet aujourd hui d être identifiés sur un marché où la valeur ajoutée et le savoir-faire sont des facteurs clefs de succès. MEJT met à la disposition de ses clients une équipe compétente, disponible, consciente des enjeux et des challenges que rencontre aujourd hui le monde de l entreprise. MEJT c est l accès pour ses clients à des outils téléphoniques et de traitement de l information performants. MEJT est en capacité de s adapter à tout type de partenaire économique et leur proposer des missions clefs en mains telles que : Prospection téléphonique / Détection de projets ; Qualification de fichiers ; Enquêtes de satisfaction ; Etudes de marché. Rejoignez MEJT et son approche de la CRM. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

3 ETUDE DE MARCHE L étude de marché a pour objectifs : De caractériser un marché existant ou potentiel et déterminer la faisabilité d un projet (création d entreprise, nouveau projet, etc ). D analyser les politiques commerciales de vos concurrents directs/indirects et réaliser un audit de votre positionnement. D optimiser vos projets de développement. L offre MEJT est construite à partir de plusieurs constats : CONSTAT Vous avez besoin d informations fiables et pertinentes pour vous aider dans vos prises de décision. CONSTAT Les grandes études sectorielles apportent une information intéressante sur vos marchés au sens large mais ne répondent pas exactement à vos problématiques de niche. CONSTAT 3 Vous avez besoin d un éclairage nouveau et objectif sur les enjeux de votre entreprise. CONSTAT 4 Vous n avez pas en interne les compétences ou l infrastructure nécessaires à la conduite d une étude. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

4 MODE OPERATOIRE ETAPE Détermination précise de votre problématique et de l étendue de l étude, recherche documentaire. Cadrage de l étude, estimation du coût et du temps nécessaire. ETAPE Construction du guide d entretien qui doit comprendre : La présentation des objectifs, La présentation de la méthode choisie, La proposition d échantillonnage, Le questionnaire organisé par thème. ETAPE 3 Collecte des données terrain. : ETAPE 4 Traitement statistique des données. Analyse qualitative des questions ouvertes 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

5 ETAPE 5 Elaboration d un rapport de synthèse : Présentation des résultats statistiques de l étude. Présentation des recommandations et conseils : Identification des opportunités et risques du marché, Définir les clefs de succès et les contraintes de marché, Propositions de réponses à la problématique posée. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

6 RAPPORT ETUDE DE MARCHE 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

7 SOMMAIRE. CONTEXTE. METHODOLOGIE 3. RESULTATS A. Connaissance du programme immobilier B. Typologie du bien recherché C. Budget pour l achat du bien D. Motifs d intérêt pour le bien E. Motifs de désintérêt pour le bien F. Actualité de la recherche du bien immobilier 4. NOS CONCLUSIONS 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

8 . CONTEXTE L entreprise souhaite réaliser une enquête auprès de personnes ayant manifesté au deuxième trimestre 00 un intérêt pour le programme immobilier nommé «XX». Ce programme est situé dans le département 99. Les personnes qui se sont manifestées n ont, par la suite, pas concrétisé leur réservation. Le promoteur immobilier souhaite mener une enquête auprès des personnes intéressées par ce programme, afin d analyser et comprendre les raisons qui les ont amenées à ne pas donner suite à leur projet d acquisition. L entreprise souhaite que soit réalisées entre 30 et 50 enquêtes sur un panel de 477 contacts.. METHODOLOGIE MEJT mènera une enquête téléphonique afin d obtenir des résultats rapides et fiables pour le traitement et l analyse des résultats. MEJT utilise le mode opératoire suivant : ère étape : Développements informatiques et test du questionnaire : Intégration des données. Création mise en forme du questionnaire sous Excel. Création du scénario d appel. Test du scénario et du questionnaire. ème étape : Lancement de la campagne Téléphonique. 3ème étape : Traitement et Analyse. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

9 FICHIER CONTACTS : Fichier de contacts Total fichier confié 477 Total exploitable 3 OBJECTIF ATTEINT : Nous avons réalisé 6 enquêtes sur un panel de 3 contacts exploitables. Soit un retour de 9%. 3. RESULTATS A. CONNAISSANCE DU PROGRAMME IMMOBILIER L annonce presse est le média qui a le plus largement contribué à la connaissance du produit (pour près de 47% des contacts), suivi par le panneau LC (pour plus de 7% des contacts). Répartition des Médias permettant la connaissance du produit 50,00% 45,00% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 46,77% 7,4% 9,68% 6,45% 4,84%,6% 3,3% Annonce Autre Bureau de NSP Panneaux Prescripteur Site Internet presse vente LC (*) Informations données par la mairie aux habitants qui sont allés directement s y renseigner. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

10 B. TYPOLOGIE DU BIEN RECHERCHE R épartition des types de biens recherchés 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 35,48% 7,4%,58% 4,5% T T3 T4 T5 Répartition des Surfaces Recherchées 30,00% 5,00% 0,97% 7,4% 4,9% 0,00% 4,5% 5,00%,9% 0,00% 5,00% 0,00%,6% < 50m 50-70m 70-90m 90-0m >0m Ne sais Pas On identifie aisément l objectif des personnes interrogées : acquérir une résidence principale (pour 66,3 % des personnes), ce qui est en corrélation avec les surfaces recherchées : supérieures à 70m² pour plus de 7 % des contacts. De même, on recense très peu d intention d achat pour un bien type T (4,5 %), plutôt recherché par des investisseurs qui représentent par ailleurs 33 % des contacts. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

11 Réparition du Type d'achat en Fonction du Type de Logement 00% 80% 60% 40% Résidence principale Investisseur 0% 0% 7 6 T T3 T4 T5 Le logement type T4 était aussi recherché par les investisseurs, ce qui est surprenant puisque la majorité des biens achetés pour être mis en location sur le marché immobilier sont des biens de type T/T3. Type de logement Surface réelle proposée Surface moyenne attendue % des personnes interrogées pour lesquelles la surface réelle du bien correspondait à celle attendue T 50m² 50m² 00% T3 65m² 77m² 3% T4 86m² 98m² 9% T5 0m² 5m² 50% On constate que les surfaces attendues par les acheteurs potentiels étaient supérieures à celles proposées par le promoteur immobilier, exceptées celle concernant le T (00% des acheteurs étaient en accord avec la surface proposée) et dans une moindre mesure celle concernant le T5 (50% des acheteurs jugeaient la surface proposée comme correspondant à leurs attentes). 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

12 C. BUDGET POUR L ACHAT DU BIEN Répartition des Budgets Estimés 45,00% 43,55% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 7,74% 4,5% 5,00% 0,00% 8,06% 6,45% 8,06% 5,00%,6% 0,00% < > nsp 43 % des acheteurs potentiels n avaient pas établi de budget. Étaient ils vraiment intéressés? Souhaitaient ils réellement acquérir un bien immobilier? 3 % des acheteurs potentiels disposaient d un budget compris entre et Les budgets supérieurs à ne représentent que 4 % des personnes interrogées. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

13 Type de logement T T3 T4 T5 Prix de vente (4000 /m²) % des acheteurs potentiels du logement disposant du budget 0% 3% % 7% Parmi les acheteurs potentiels ayant définit un budget, seul 5% d entre eux disposaient du budget nécessaire à l acquisition du bien immobilier (tous types de logement confondus). Réparition du Budget en Fonction du Type de Logement 00% 80% nsp > % 40% < % 3 4 0% T T3 T4 T5 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

14 Moyenne de la superficie souhaitée et du budget : Informations données Moyenne m² souhaités Moyenne budget Moyenne prix au m² Budget et superficie Budget ou superficie Les personnes ayant été capables de donner à la fois un budget et une superficie sont ceux qui ont une idée du prix au m² sur le marché. On peut estimer qu ils se sont informés et impliqués dans leur démarche. 35 personnes (soit 56% des personnes contactées) ont donné ces deux informations. Par la suite 8 ont déclaré ne pas avoir poursuivi leur acquisition à cause du prix. Répartition des Budgets en Fonction de la surface recherchée 00% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 0% 0% 0% < 50m 50-70m 70-90m 90-0m >0m Tranche de Prix > Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix < , rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

15 Pour un logement d une surface inférieure à 50 m², les contacts interrogés qui avaient une idée de budget ont répondu unanimement que ce dernier s élevait à moins de Néanmoins ce budget est insuffisant car le budget pour un bien de 50 m² était de (à raison de 4000 le m ). Toutes surfaces confondues, la plupart des individus disposaient d un budget inférieur au prix de vente du logement. D. MOTIFS D INTERET POUR LE BIEN Répartition des Intérêts 90,00% 80,00% 85,5% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 0,00% 0,00%,48% 4,9% 0,00% Localisation Autre Architecture De manière spontanée : 5 contacts ont cité la ville comme principal intérêt, 8 contacts ont cité la situation du programme immobilier (emplacement, vue, cadre de vie, etc...) en seconde position. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

16 Prix NSP En réponse assistée, 5 contacts ont cité la localisation, très largement devant l architecture (intérêt pour 6 contacts). (*) Les «autres motifs» correspondent aux personnes recherchant simplement un bien immobilier dans la périphérie d une grande ville et ayant été informées de la commercialisation d un programme immobilier à cet endroit ou s étant dites «curieuses». E. MOTIFS DE DESINTERET POUR LE BIEN Motifs de désintéret pour le programme immobilier 50,00% 45,00% 4,4% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 8,8% 5,5% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 6,06% 4,55% 4,55% 3,03% 3,03%,5%,5% Autre Conception des logements Prestations Localisation (trajet) Architecture (contemporaine) Configuration du terrain (pente) Les individus ayant répondu «autre motif» ( contacts) sont en fait des personnes ayant été intéressées par simple curiosité ou sans projet concret et n ont pas su expliquer clairement le motif de leur désintérêt. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

17 Répartition des Motifs de Refus en Fonction du Type de Bien 00% 80% 60% 40% 0% 0% T T3 T4 T NSP Prix Prestations Localisation (trajet) Délai de livraison Configuration du terrain (pente) Conception des logements Conception de l'opération Autre Architecture (contemporaine) Le motif principal de refus, quelque soit le logement recherché est le prix. Ensuite vient l architecture des logements et enfin dans les «autres motifs» sont répertoriés, les personnes ayant opté pour une maison ou abandonné leur projet d acquisition. Nous constatons également que les prestations du programme immobilier ont été un motif de désintérêt pour 4,55 % des individus. Ils ont en effet en premier lieu cité le prix, puis apporté une précision : les prestations proposées n étaient pas à la hauteur du prix. Certains ont dit explicitement que si les prestations avaient été de meilleures qualités, ils auraient peut être revu à la hausse leur budget. L architecture est un motif de désintérêt clairement identifié pour 5,5 % des individus (soit 0 individus) dont voici les principaux commentaires spontanés : Projet architectural trop innovant. Architecture de type «cage à lapin». Erreur de concevoir un bâtiment aussi futuriste. L'architecture : blocs carrés inesthétiques. L'architecture ne correspondait pas au site géographique. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

18 Ce constat provient principalement de personnes interrogées habitant déjà la ville ou à proximité. Elles ont été très sensibles au respect du site sur lequel devait être construit le programme immobilier et attendaient une architecture plus proche de celle existante (typique de la région). F. ACTUALITE DE LA RECHERCHE DU BIEN IMMOBILIER Avez-vous trouvé un bien sur ce secteur géographique? 85,48% 90,00% 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 0,00% 0,00% 0,00% Oui 4,5% Non Parmi les individus déclarant ne pas avoir trouvé de bien immobilier (53 individus) : ont trouvé un bien dans une autre ville. 9 ne cherchent plus de bien immobilier (abandon du projet). 3 sont toujours en recherche. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

19 3. NOS CONCLUSIONS Dans le fichier fourni, nous avons identifié très peu de projets concrets et donc peu de contacts intéressés réellement par l acquisition d un bien immobilier. Le prix de vente proposé ne correspondait pas aux attentes des contacts réellement intéressés (prix de vente supérieur au prix du marché immobilier). L architecture à certes déplu à une partie des contacts mais n est pas la cause première de cet échec commercial. Les surfaces proposées, particulièrement pour les T3 et T4 ne correspondaient pas aux attentes des contacts interrogés. Elles ont probablement été jugées insuffisantes notamment par rapport au prix de vente du logement. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS

PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS Département CRM PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION

ENQUÊTE DE SATISFACTION Département CRM ENQUÊTE DE SATISFACTION 3 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création,

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

conseiller banque en ligne h/f

conseiller banque en ligne h/f FICHES DE POSTES conseiller banque en ligne h/f Conseiller Banque en Ligne H/F Vos missions Accueillir et orienter les clients et les prospects Assurer un appui commercial à la clientèle du réseau d agences

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Performances de Sage ERP X3 étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Edito En tant qu acteur majeur du marché du conseil, nous nous devons de tenir informés nos

Plus en détail

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Le 24 juillet 2015 Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Article 1er L article 5 du chapitre II, titre Ier, relatif à la

Plus en détail

Devenez une entreprise connectée!

Devenez une entreprise connectée! Devenez une entreprise connectée! Samuel GOURRIER Responsable d offres & P-Seller Microsoft CRM samuel.gourrier@isatech.fr «Ne demandez pas ce que votre client peut faire pour vous mais ce que vous pouvez

Plus en détail

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Octobre 2005 Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle Dans un contexte de mondialisation, face à une compétitivité

Plus en détail

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée Les Français et le chauffage Résultats de l étude menée par IPSOS pour Via sèva Méthodologie et échantillon METHODOLOGIE : Cette étude a été réalisée en adhoc online, auprès d un échantillon issu de l

Plus en détail

GUIDE DE TRAITEMENT DES RECLAMATIONS CLIENT

GUIDE DE TRAITEMENT DES RECLAMATIONS CLIENT REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier toutes les entreprises qui ont bien voulu nous faire part de leurs témoignages. Nous remercions le CERVIA pour nous avoir fourni des contacts indispensables à l établissement

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Les études Les chiffres clés du marché» - Edition Juillet 2014 - Un marché morose Impacté par les tensions sur les indicateurs économiques et

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com Valorisation de l entreprise par son activité commerciale «Si le navigateur ne sait pas dans quel port il se situe ni vers quel port il doit se diriger, aucun vent ne lui sera favorable» Sénèque Marge

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST IMMO9 REGROUPE 4 ENTITES «L immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité

Plus en détail

Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 2 ème partie

Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 2 ème partie Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 2 ème partie Dans le cadre du salon Connec sud Lexik et sa filiale Yatooprint se sont associés pour réaliser une expérience marketing en direct afin

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseiller-Gestionnaire de clientèle de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

Panorama de l offre Sage CRM Solutions

Panorama de l offre Sage CRM Solutions Panorama de l offre Sage CRM Solutions CRM Soyez plus proches de vos clients Pour vous garantir une relation privilégiée avec vos clients et prospects, Sage a développé une gamme de solutions de CRM (Customer

Plus en détail

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Périmètre de l enquête Questionnaire en ligne : envoi automatique des réponses dans un tableur Réalisé par FCI Immobilier Envoyé à un échantillon représentatif

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

Demande de contrat de concession Volkswagen Group Canada Inc.

Demande de contrat de concession Volkswagen Group Canada Inc. Demande de contrat de concession Volkswagen Group Canada Inc. Pour obtenir un contrat de concession de Volkswagen Canada Pour acquérir un intérêt dans une franchise de Volkswagen Canada Date : Les renseignements

Plus en détail

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises.

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Mai 2009 Préface Les PME ont aujourd hui accès aux technologies déjà déployées dans les grandes entreprises. En

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales?

Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales? Panorama de l offre Sage CRM Solutions CRM Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales? Soyez plus proches de vos clients Pour vous garantir une relation

Plus en détail

Utilisation d Internet pour les approvisionnements dans les grandes entreprises suisses (situation 2000) Bilan des résultats

Utilisation d Internet pour les approvisionnements dans les grandes entreprises suisses (situation 2000) Bilan des résultats Université de Berne Institut d Informatique Economique Service de Gestion de l Information Prof. Dr. Joachim Griese Engehaldenstrasse 8, 3012 Berne Tél. +41 (0)31-631 47 85 Fax +41 (0)31-631 46 82 E-Mail:

Plus en détail

Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel

Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel Promoteur Constructeur Lotiisseur Aménageur Marchands de biiens Solution Promoteur - Aménageur Solution Promoteur - Aménageur Le logiciel prêt à l emploi avec une grande souplesse de paramétrage, Souple

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Méthodologie de conduite de projet web

Méthodologie de conduite de projet web Méthodologie de conduite de projet web SOMMAIRE On commet souvent l erreur de ne pas considérer la mise en place d un site web comme un projet à part entière. Or, comme toute application informatique,

Plus en détail

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Atelier DGCIS du 26 décembre 2010 Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Contacts CMI : Philippe BASSOT Roberto BOLELLI Ce document constitue le support d une présentation

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

Etude du marché de la fenêtre en France

Etude du marché de la fenêtre en France Etude du marché de la fenêtre en France Les études Les chiffres clés du marché» - Edition : Décembre 2014 - Un marché tendu Malgré des incitations gouvernementales en faveur des travaux de rénovation énergétique,

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Cahier méthodologique, tableau récapitulatif 2009-2013 et Matrices importance/performance Mars 2014 Service Études et Statistiques Table

Plus en détail

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Conférence du 20 nov 2010 Agenda Les enjeux du contenu Définir sa stratégie de contenu marketing Les nouveaux canaux de diffusion Retours d expérience

Plus en détail

Responsable grands comptes / comptes clés

Responsable grands comptes / comptes clés Responsable grands comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Maitriser le questionnement à 360 Etre pertinent dans ses questions est au moins aussi important que de savoir maîtriser sa présentation

Plus en détail

VENTE DU PRELEVEMENT AUTOMATIQUE ET DE LA LCR MAGNETIQUE PAR TELEPHONE

VENTE DU PRELEVEMENT AUTOMATIQUE ET DE LA LCR MAGNETIQUE PAR TELEPHONE Département BFR VENTE DU PRELEVEMENT AUTOMATIQUE ET DE LA LCR MAGNETIQUE PAR TELEPHONE QUI SOMMES-NOUS? BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT (BFR) Différence entre les besoins de financement générés par le cycle

Plus en détail

Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord

Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord Communiqué de presse Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord Bilendi acquiert une position forte sur les

Plus en détail

Formation en Management des ventes

Formation en Management des ventes Formation en Management des ventes Une formation pratique proposée par des professionnels expérimentés 2 séminaires : Manager et motiver une équipe commerciale (3 jours) Les outils du pilotage commercial

Plus en détail

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts SOMMAIRE Avant Propos 3 Faites un bilan de votre situation actuelle 4 Quelle est la différence entre un logiciel de gestion de contacts et mon organisation

Plus en détail

Gestion et animation de sites web. Synthèse

Gestion et animation de sites web. Synthèse A l usage exclusif des sociétés interrogées en ligne dans le cadre de l étude Gestion et animation de sites web Les métiers, les budgets, les projets L étude de référence Effectifs Budgets Chantiers et

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270

ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270 ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270 Etude du bien appartenant à Sis à Aix en Provence Estimation par comparaison 2 Estimation par rentabilité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC Alexandre CADIC Mathis BAKARY 27/02/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Contexte... 3 a. Implémentation :... 3 b. Direction Générale :... 3 2. Périmètre

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT. Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise

QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT. Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT MISE A NIVEAU DE L ENTREPRISE PAR LE GENIE INDUSTRIEL Pré-audit réalisé le... Rédacteur(s). Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise Renseignements généraux - Identité de

Plus en détail

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012 Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME Juillet 2012 Baromètre Edition PME 206 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs et Financiers Entreprises de 1 à 1000 salariés

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Synthèse de Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015

PROGRAMME DE FORMATION INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015 PROGRAMME DE INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015 01 02 Détermination des coûts de la non- Métrologie : les concepts - Savoir piloter un SMQ par la maitrise des coûts de non fonction pour la fiabilité des résultats

Plus en détail

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Livre Blanc e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Optimisation des opportunités en ligne pour les PME Opportunités en ligne La conjoncture n a jamais été aussi favorable

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

L Agence Marketing de vos Projets

L Agence Marketing de vos Projets L Agence Marketing de vos Projets Présentation 2011 Etudes Marketing & Marketing Direct Pierre Souillard Marketing Manager + 33 (0)6 11 73 06 57 Sommaire Etudes Marketing Marketing Direct L'Agence Marketing

Plus en détail

L a d é m a r c h e e t l e s o u t i l s p r o p o s é s

L a d é m a r c h e e t l e s o u t i l s p r o p o s é s Guide méthodologique pour la construction d un bilan quantitatif et qualitatif des contrats de territoire. L a d é m a r c h e e t l e s o u t i l s p r o p o s é s Il est proposé de bâtir le bilan avec

Plus en détail

Chef d entreprise, Responsable Commercial, Responsable Marketing, ou acteurs de la Gestion Relation Client en entreprise.

Chef d entreprise, Responsable Commercial, Responsable Marketing, ou acteurs de la Gestion Relation Client en entreprise. PROGRAMME DE FORMATION : Gestion de la Relation Client (GRC ou CRM) De la collecte de données clients, à la gestion opérationnelle de votre relation client : découvrez comment faire de votre CRM un levier

Plus en détail

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges Classe de situation (3) Clas.1.1. Conduite d'un projet de F1 Mise en œuvre et suivi de projets de (3 classes de situations / 10 situations / 12 compétences) Situations (4+2+4) Compétences (6+2+4) Compétences

Plus en détail

AVENANT DU 28 AVRIL 2014

AVENANT DU 28 AVRIL 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3073 Convention collective nationale IDCC : 86. ENTREPRISES DE LA PUBLICITÉ ET ASSIMILÉES AVENANT DU 28 AVRIL

Plus en détail

La stratégie d action

La stratégie d action La Télé-Prospection Michel SOUFIR Directeur Général 0970 407 007 +216 21243787 La stratégie d action La réussite d une opération de téléprospection, réside dans l analyse du contexte de la mission pour

Plus en détail

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES Analyse et synthèse des résultats Etude organisée par le service Etudes du CIFODECOM 1. INTRODUCTION 2. OBJETIF DE L ETUDE

Plus en détail

EQUIPEX 2010. Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE

EQUIPEX 2010. Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE EQUIPEX 2010 Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE Informations importantes relatives à l expertise (à lire attentivement) Les fiches d expertise sont remplies par les experts désignés

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE STAGE

LIVRET DE SUIVI DE STAGE Lycée Professionnel Pierre MENDES FRANCE BRUAY BARLIN 3ième Préparatoire aux Formations Professionnelles PÉRIODES DE DECOUVERTE EN MILIEU PROFESSIONNEL LYCÉE PIERRE MENDES FRANCE Rue de Saint-OMER 62700

Plus en détail

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N I S O 9 0 0 1 V E R S I O N 2 0 0 8 M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N Sommaire Approbation et diffusion du manuel qualité 4 Gestion des modifications du manuel qualité 5 Présentation de la SARL UNTEL

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

Solutions de pilotage. Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir?

Solutions de pilotage. Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir? Solutions de pilotage Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir? Juin 2008 Préface L année 2007 a été particulièrement riche en

Plus en détail

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Ministère de la Culture et de la Communication Direction générale des médias et des industries culturelles Service du livre et de

Plus en détail

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT L investissement Pinel, un Investissement immobilier Le site est édité par un groupement de conseillers en gestion

Plus en détail

CRM. Editeur - Intégrateur de solutions de gestion

CRM. Editeur - Intégrateur de solutions de gestion CRM Editeur - Intégrateur de solutions de gestion 1 Stratégie CRM Prodware et ses partenaires stratégiques "Prodware élabore sa stratégie d édition à partir de la plateforme leader Microsoft, en l enrichissant

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

Développement Commercial. Formation. Conseil. Relation Client. Accompagnement

Développement Commercial. Formation. Conseil. Relation Client. Accompagnement Formation Développement Commercial Conseil Relation Client Accompagnement AccoForm est née en 2008 de l envie de son équipe de proposer une alternative moderne dans le domaine de la formation et de l accompagnement

Plus en détail

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR Rapport de sondage Présenté à : Monsieur André Lortie Service des communications Office de la protection du consommateur Évaluation de l impact de la brochure «Vos

Plus en détail

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN La Supply Chain vers un seul objectif... la productivité Guy ELIEN juin 2007 Sommaire Le contexte... 3 le concept de «chaîne de valeur»... 3 Le concept de la Supply Chain... 5 Conclusion... 7 2 La Supply

Plus en détail

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise

Plus en détail

M7480 Contact Center. Des centres d appels aux centres de contacts multimédias

M7480 Contact Center. Des centres d appels aux centres de contacts multimédias M7480 Contact Center Des centres d appels aux centres de contacts multimédias M7480 Contact Center Une solution modulaire intégrée L éventail des modules applicatifs permet une adaptation permanente aux

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

Conception Création Site. Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB

Conception Création Site. Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB Conception Création Site Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Email : Personne(s) à contacter dans l entreprise : 1 CCS S.A.R.L. au capital de 45 000 RCS 434

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR Vous êtes tuteur d un étudiant en BTS management des unités commerciales. Ce guide vous est destiné : il facilite votre préparation de l arrivée du

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

Jalix, intégrateur-conseil en systèmes d information

Jalix, intégrateur-conseil en systèmes d information Jalix est un intégrateur-conseil en systèmes d information spécialisé dans les domaines de : n l infrastructure, n la mise en œuvre de solutions ERP/PGI et CRM, n le pilotage de projets (ERP, CRM, infrastructure),

Plus en détail

Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo

Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo Cher(e) Professionnel(le) du Patrimoine, Pour un Professionnel du Patrimoine, le choix d un fournisseur va aujourd hui bien au-delà de la simple

Plus en détail