Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ"

Transcription

1 Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

2 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter son chiffre d affaires ou sa marge. MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 994 par Gilles GUILLERME. MEJT se positionne comme un centre d appels à taille humaine, de 43 positions. Chez MEJT pas de plate-forme open space mais de petites unités managées par un coach. MEJT revendique une démarche artisanale dans le bon sens du terme, orientée vers la qualité et le respect des interlocuteurs. Cette démarche nous permet aujourd hui d être identifiés sur un marché où la valeur ajoutée et le savoir-faire sont des facteurs clefs de succès. MEJT met à la disposition de ses clients une équipe compétente, disponible, consciente des enjeux et des challenges que rencontre aujourd hui le monde de l entreprise. MEJT c est l accès pour ses clients à des outils téléphoniques et de traitement de l information performants. MEJT est en capacité de s adapter à tout type de partenaire économique et leur proposer des missions clefs en mains telles que : Prospection téléphonique / Détection de projets ; Qualification de fichiers ; Enquêtes de satisfaction ; Etudes de marché. Rejoignez MEJT et son approche de la CRM. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

3 ETUDE DE MARCHE L étude de marché a pour objectifs : De caractériser un marché existant ou potentiel et déterminer la faisabilité d un projet (création d entreprise, nouveau projet, etc ). D analyser les politiques commerciales de vos concurrents directs/indirects et réaliser un audit de votre positionnement. D optimiser vos projets de développement. L offre MEJT est construite à partir de plusieurs constats : CONSTAT Vous avez besoin d informations fiables et pertinentes pour vous aider dans vos prises de décision. CONSTAT Les grandes études sectorielles apportent une information intéressante sur vos marchés au sens large mais ne répondent pas exactement à vos problématiques de niche. CONSTAT 3 Vous avez besoin d un éclairage nouveau et objectif sur les enjeux de votre entreprise. CONSTAT 4 Vous n avez pas en interne les compétences ou l infrastructure nécessaires à la conduite d une étude. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

4 MODE OPERATOIRE ETAPE Détermination précise de votre problématique et de l étendue de l étude, recherche documentaire. Cadrage de l étude, estimation du coût et du temps nécessaire. ETAPE Construction du guide d entretien qui doit comprendre : La présentation des objectifs, La présentation de la méthode choisie, La proposition d échantillonnage, Le questionnaire organisé par thème. ETAPE 3 Collecte des données terrain. : ETAPE 4 Traitement statistique des données. Analyse qualitative des questions ouvertes 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

5 ETAPE 5 Elaboration d un rapport de synthèse : Présentation des résultats statistiques de l étude. Présentation des recommandations et conseils : Identification des opportunités et risques du marché, Définir les clefs de succès et les contraintes de marché, Propositions de réponses à la problématique posée. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

6 RAPPORT ETUDE DE MARCHE 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

7 SOMMAIRE. CONTEXTE. METHODOLOGIE 3. RESULTATS A. Connaissance du programme immobilier B. Typologie du bien recherché C. Budget pour l achat du bien D. Motifs d intérêt pour le bien E. Motifs de désintérêt pour le bien F. Actualité de la recherche du bien immobilier 4. NOS CONCLUSIONS 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

8 . CONTEXTE L entreprise souhaite réaliser une enquête auprès de personnes ayant manifesté au deuxième trimestre 00 un intérêt pour le programme immobilier nommé «XX». Ce programme est situé dans le département 99. Les personnes qui se sont manifestées n ont, par la suite, pas concrétisé leur réservation. Le promoteur immobilier souhaite mener une enquête auprès des personnes intéressées par ce programme, afin d analyser et comprendre les raisons qui les ont amenées à ne pas donner suite à leur projet d acquisition. L entreprise souhaite que soit réalisées entre 30 et 50 enquêtes sur un panel de 477 contacts.. METHODOLOGIE MEJT mènera une enquête téléphonique afin d obtenir des résultats rapides et fiables pour le traitement et l analyse des résultats. MEJT utilise le mode opératoire suivant : ère étape : Développements informatiques et test du questionnaire : Intégration des données. Création mise en forme du questionnaire sous Excel. Création du scénario d appel. Test du scénario et du questionnaire. ème étape : Lancement de la campagne Téléphonique. 3ème étape : Traitement et Analyse. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

9 FICHIER CONTACTS : Fichier de contacts Total fichier confié 477 Total exploitable 3 OBJECTIF ATTEINT : Nous avons réalisé 6 enquêtes sur un panel de 3 contacts exploitables. Soit un retour de 9%. 3. RESULTATS A. CONNAISSANCE DU PROGRAMME IMMOBILIER L annonce presse est le média qui a le plus largement contribué à la connaissance du produit (pour près de 47% des contacts), suivi par le panneau LC (pour plus de 7% des contacts). Répartition des Médias permettant la connaissance du produit 50,00% 45,00% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 46,77% 7,4% 9,68% 6,45% 4,84%,6% 3,3% Annonce Autre Bureau de NSP Panneaux Prescripteur Site Internet presse vente LC (*) Informations données par la mairie aux habitants qui sont allés directement s y renseigner. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

10 B. TYPOLOGIE DU BIEN RECHERCHE R épartition des types de biens recherchés 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 35,48% 7,4%,58% 4,5% T T3 T4 T5 Répartition des Surfaces Recherchées 30,00% 5,00% 0,97% 7,4% 4,9% 0,00% 4,5% 5,00%,9% 0,00% 5,00% 0,00%,6% < 50m 50-70m 70-90m 90-0m >0m Ne sais Pas On identifie aisément l objectif des personnes interrogées : acquérir une résidence principale (pour 66,3 % des personnes), ce qui est en corrélation avec les surfaces recherchées : supérieures à 70m² pour plus de 7 % des contacts. De même, on recense très peu d intention d achat pour un bien type T (4,5 %), plutôt recherché par des investisseurs qui représentent par ailleurs 33 % des contacts. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

11 Réparition du Type d'achat en Fonction du Type de Logement 00% 80% 60% 40% Résidence principale Investisseur 0% 0% 7 6 T T3 T4 T5 Le logement type T4 était aussi recherché par les investisseurs, ce qui est surprenant puisque la majorité des biens achetés pour être mis en location sur le marché immobilier sont des biens de type T/T3. Type de logement Surface réelle proposée Surface moyenne attendue % des personnes interrogées pour lesquelles la surface réelle du bien correspondait à celle attendue T 50m² 50m² 00% T3 65m² 77m² 3% T4 86m² 98m² 9% T5 0m² 5m² 50% On constate que les surfaces attendues par les acheteurs potentiels étaient supérieures à celles proposées par le promoteur immobilier, exceptées celle concernant le T (00% des acheteurs étaient en accord avec la surface proposée) et dans une moindre mesure celle concernant le T5 (50% des acheteurs jugeaient la surface proposée comme correspondant à leurs attentes). 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

12 C. BUDGET POUR L ACHAT DU BIEN Répartition des Budgets Estimés 45,00% 43,55% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 7,74% 4,5% 5,00% 0,00% 8,06% 6,45% 8,06% 5,00%,6% 0,00% < > nsp 43 % des acheteurs potentiels n avaient pas établi de budget. Étaient ils vraiment intéressés? Souhaitaient ils réellement acquérir un bien immobilier? 3 % des acheteurs potentiels disposaient d un budget compris entre et Les budgets supérieurs à ne représentent que 4 % des personnes interrogées. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

13 Type de logement T T3 T4 T5 Prix de vente (4000 /m²) % des acheteurs potentiels du logement disposant du budget 0% 3% % 7% Parmi les acheteurs potentiels ayant définit un budget, seul 5% d entre eux disposaient du budget nécessaire à l acquisition du bien immobilier (tous types de logement confondus). Réparition du Budget en Fonction du Type de Logement 00% 80% nsp > % 40% < % 3 4 0% T T3 T4 T5 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

14 Moyenne de la superficie souhaitée et du budget : Informations données Moyenne m² souhaités Moyenne budget Moyenne prix au m² Budget et superficie Budget ou superficie Les personnes ayant été capables de donner à la fois un budget et une superficie sont ceux qui ont une idée du prix au m² sur le marché. On peut estimer qu ils se sont informés et impliqués dans leur démarche. 35 personnes (soit 56% des personnes contactées) ont donné ces deux informations. Par la suite 8 ont déclaré ne pas avoir poursuivi leur acquisition à cause du prix. Répartition des Budgets en Fonction de la surface recherchée 00% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 0% 0% 0% < 50m 50-70m 70-90m 90-0m >0m Tranche de Prix > Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix < , rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

15 Pour un logement d une surface inférieure à 50 m², les contacts interrogés qui avaient une idée de budget ont répondu unanimement que ce dernier s élevait à moins de Néanmoins ce budget est insuffisant car le budget pour un bien de 50 m² était de (à raison de 4000 le m ). Toutes surfaces confondues, la plupart des individus disposaient d un budget inférieur au prix de vente du logement. D. MOTIFS D INTERET POUR LE BIEN Répartition des Intérêts 90,00% 80,00% 85,5% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 0,00% 0,00%,48% 4,9% 0,00% Localisation Autre Architecture De manière spontanée : 5 contacts ont cité la ville comme principal intérêt, 8 contacts ont cité la situation du programme immobilier (emplacement, vue, cadre de vie, etc...) en seconde position. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

16 Prix NSP En réponse assistée, 5 contacts ont cité la localisation, très largement devant l architecture (intérêt pour 6 contacts). (*) Les «autres motifs» correspondent aux personnes recherchant simplement un bien immobilier dans la périphérie d une grande ville et ayant été informées de la commercialisation d un programme immobilier à cet endroit ou s étant dites «curieuses». E. MOTIFS DE DESINTERET POUR LE BIEN Motifs de désintéret pour le programme immobilier 50,00% 45,00% 4,4% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 8,8% 5,5% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 6,06% 4,55% 4,55% 3,03% 3,03%,5%,5% Autre Conception des logements Prestations Localisation (trajet) Architecture (contemporaine) Configuration du terrain (pente) Les individus ayant répondu «autre motif» ( contacts) sont en fait des personnes ayant été intéressées par simple curiosité ou sans projet concret et n ont pas su expliquer clairement le motif de leur désintérêt. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

17 Répartition des Motifs de Refus en Fonction du Type de Bien 00% 80% 60% 40% 0% 0% T T3 T4 T NSP Prix Prestations Localisation (trajet) Délai de livraison Configuration du terrain (pente) Conception des logements Conception de l'opération Autre Architecture (contemporaine) Le motif principal de refus, quelque soit le logement recherché est le prix. Ensuite vient l architecture des logements et enfin dans les «autres motifs» sont répertoriés, les personnes ayant opté pour une maison ou abandonné leur projet d acquisition. Nous constatons également que les prestations du programme immobilier ont été un motif de désintérêt pour 4,55 % des individus. Ils ont en effet en premier lieu cité le prix, puis apporté une précision : les prestations proposées n étaient pas à la hauteur du prix. Certains ont dit explicitement que si les prestations avaient été de meilleures qualités, ils auraient peut être revu à la hausse leur budget. L architecture est un motif de désintérêt clairement identifié pour 5,5 % des individus (soit 0 individus) dont voici les principaux commentaires spontanés : Projet architectural trop innovant. Architecture de type «cage à lapin». Erreur de concevoir un bâtiment aussi futuriste. L'architecture : blocs carrés inesthétiques. L'architecture ne correspondait pas au site géographique. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

18 Ce constat provient principalement de personnes interrogées habitant déjà la ville ou à proximité. Elles ont été très sensibles au respect du site sur lequel devait être construit le programme immobilier et attendaient une architecture plus proche de celle existante (typique de la région). F. ACTUALITE DE LA RECHERCHE DU BIEN IMMOBILIER Avez-vous trouvé un bien sur ce secteur géographique? 85,48% 90,00% 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 0,00% 0,00% 0,00% Oui 4,5% Non Parmi les individus déclarant ne pas avoir trouvé de bien immobilier (53 individus) : ont trouvé un bien dans une autre ville. 9 ne cherchent plus de bien immobilier (abandon du projet). 3 sont toujours en recherche. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

19 3. NOS CONCLUSIONS Dans le fichier fourni, nous avons identifié très peu de projets concrets et donc peu de contacts intéressés réellement par l acquisition d un bien immobilier. Le prix de vente proposé ne correspondait pas aux attentes des contacts réellement intéressés (prix de vente supérieur au prix du marché immobilier). L architecture à certes déplu à une partie des contacts mais n est pas la cause première de cet échec commercial. Les surfaces proposées, particulièrement pour les T3 et T4 ne correspondaient pas aux attentes des contacts interrogés. Elles ont probablement été jugées insuffisantes notamment par rapport au prix de vente du logement. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS

PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS Département CRM PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION

ENQUÊTE DE SATISFACTION Département CRM ENQUÊTE DE SATISFACTION 3 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter

Plus en détail

Département Enseignement FORMATION CONTINUE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS

Département Enseignement FORMATION CONTINUE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS Département Enseignement FORMATION CONTINUE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création,

Plus en détail

Département Enseignement

Département Enseignement Département Enseignement VENTE D ADHESION AU RESEAU DES ANCIENS ELEVES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création,

Plus en détail

Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS

Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME.

Plus en détail

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait

Plus en détail

MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME.

MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. Département Gestion Locative OFFRE PRODUITS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait pour objectif

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création,

Plus en détail

Sphinx Institute. Conseil et expertise en collecte et analyse de données. Confiez-nous vos projets!

Sphinx Institute. Conseil et expertise en collecte et analyse de données. Confiez-nous vos projets! Sphinx Institute Conseil et expertise en collecte et analyse de données Confiez-nous vos projets! Sphinx Institute, un label pour vos études Sphinx Institute est un pôle de compétences qui vous conseille

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B ROI et mesures d efficacité du marketing B2B Club B2B Adetem Octobre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 10 Méthodologie Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Septembre 2013 Synthèse A la veille du Salon Patrimonia (26 et 27 septembre

Plus en détail

En collaboration avec. Conférence de presse Hôtel Marignan 11 décembre 2014

En collaboration avec. Conférence de presse Hôtel Marignan 11 décembre 2014 En collaboration avec Conférence de presse Hôtel Marignan 11 décembre 2014 Lux-Residence.com Une marque éditée par Concept Multimédia, groupe Spir Communication Un portail d annonces immobilières leader

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

GUIDE DE TRAITEMENT DES RECLAMATIONS CLIENT

GUIDE DE TRAITEMENT DES RECLAMATIONS CLIENT REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier toutes les entreprises qui ont bien voulu nous faire part de leurs témoignages. Nous remercions le CERVIA pour nous avoir fourni des contacts indispensables à l établissement

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Les études Les chiffres clés du marché» - Edition Juillet 2014 - Un marché morose Impacté par les tensions sur les indicateurs économiques et

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION Mai 2008 Hélène Fouquet ADIL 75 Etude réalisée par l ADIL 75 pour la DRE. Mieux connaître l investissement locatif

Plus en détail

La plate-forme dédiée à l investissement immobilier. Hébergement. pour personnes âgées dépendantes. Investir Autrement

La plate-forme dédiée à l investissement immobilier. Hébergement. pour personnes âgées dépendantes. Investir Autrement La plate-forme dédiée à l investissement immobilier Hébergement pour personnes âgées dépendantes Investir Autrement EDITO Aujourd hui, la question de la prise en charge de la dépendance est dans tous

Plus en détail

Demande de contrat de concession Volkswagen Group Canada Inc.

Demande de contrat de concession Volkswagen Group Canada Inc. Demande de contrat de concession Volkswagen Group Canada Inc. Pour obtenir un contrat de concession de Volkswagen Canada Pour acquérir un intérêt dans une franchise de Volkswagen Canada Date : Les renseignements

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 570 CIDR Tous droits de reproduction réservés Référentiel de compétences Entreprises de Services et Organisations de Producteurs

Plus en détail

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises.

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Mai 2009 Préface Les PME ont aujourd hui accès aux technologies déjà déployées dans les grandes entreprises. En

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

conseiller banque en ligne h/f

conseiller banque en ligne h/f FICHES DE POSTES conseiller banque en ligne h/f Conseiller Banque en Ligne H/F Vos missions Accueillir et orienter les clients et les prospects Assurer un appui commercial à la clientèle du réseau d agences

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

RAPPORT D ÉTUDE MAISON BEYLIER VARCES. L étude de marché. Résultats d Etude Maison Beylier - Varces. Testez la fiabilité de votre projet.

RAPPORT D ÉTUDE MAISON BEYLIER VARCES. L étude de marché. Résultats d Etude Maison Beylier - Varces. Testez la fiabilité de votre projet. RAPPORT D ÉTUDE MAISON BEYLIER VARCES L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire Introduction... 3 Question 1/9... 4 Depuis combien de temps résidez-vous à Varces?... 4 Question 2/9...

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes»

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» «Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» Sondage Ifop pour OPTIMHOME CONFERENCE DE PRESSE 19 MAI 2015 Le réseau immobilier OptimHome Un acteur français incontournable

Plus en détail

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS «L e-procurement est un outil au service de la stratégie achats des grandes entreprises. Automatiser intégralement le processus

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité. Une étude du Crédit Foncier

Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité. Une étude du Crédit Foncier Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité Une étude du Crédit Foncier synthèse En avant-première du Salon National de l Immobilier (3-6 avril 2014, Paris), le Crédit Foncier

Plus en détail

Etude du marché de la fenêtre en France

Etude du marché de la fenêtre en France Etude du marché de la fenêtre en France Les études Les chiffres clés du marché» - Edition : Décembre 2014 - Un marché tendu Malgré des incitations gouvernementales en faveur des travaux de rénovation énergétique,

Plus en détail

Les Français et l énergie. Baromètre vague 2 Septembre 2011

Les Français et l énergie. Baromètre vague 2 Septembre 2011 Les Français et l énergie Baromètre vague 2 Septembre 2011 AMéthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6 N 111871 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Marion Chasles-Parot marion.chasles-parot@ifop.com Janvier 2014 1 La méthodologie

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE DE L OBSERVATOIRE DU SAN DE SENART VILLE AU CARRE 29 juin 2010 Présentation d une démarche d observation LA VEILLE SOCIALE ET L OBSERVATOIRE 2 Une contribution demandée aux

Plus en détail

Rencontrez vos futurs clients

Rencontrez vos futurs clients Rencontrez vos futurs clients www.salons-immobilier.com/lyon #LesSalonsImmo Le plus grand RDV régional dédié à l immobilier et à la maison individuelle Depuis 28 ans, le Salon de l Immobilier Rhône-Alpes

Plus en détail

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Historique Version Date Nature des modifications Auteur 1.0 12/10/2011 www.allaboutbpm.com / Bonitasoft Crédit

Plus en détail

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Atelier DGCIS du 26 décembre 2010 Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Contacts CMI : Philippe BASSOT Roberto BOLELLI Ce document constitue le support d une présentation

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Gestion du cycle de vie du projet

Gestion du cycle de vie du projet Gestion du cycle de vie du projet Prospection, services et suivi Laurent Sansoucy Formation ANIMA Rabat, 7-8-9 mai 2003 Cycle de vie du projet d investissement P.Henry, ANIMA, 2011 inmed-anima 2011 2 Plan

Plus en détail

Entreprises de La filière numérique

Entreprises de La filière numérique Observatoire économique Entreprises de La filière numérique Bilan 2013 et anticipations 2014 L Espace Économie Emploi du Bergeracois a pour mission de développer des actions en faveur de l économie et

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Cliquez Sommaire pour modifier le style du titre 1. Contexte et objectifs 2. Principaux enseignements

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

1 er BAROMETRE DE L ECONOMIE NUMERIQUE Novembre 2008

1 er BAROMETRE DE L ECONOMIE NUMERIQUE Novembre 2008 1 er BAROMETRE DE L ECONOMIE NUMERIQUE Novembre 2008 La crise actuelle, qui touche les marchés de la finance, et qui s est communiquée à un certain nombre d activités industrielles et de service, affecte-t-elle

Plus en détail

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation»

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation» Résultats de l enquête Atlant-Kis «Innovation et services à l innovation» Le diagnostic du projet Atlant Kis Méthodologie proposée par la Navarre, coordinateur du projet Adaptable aux contextes régionaux

Plus en détail

LES ENTREPRISES LOTOISES ET LES MARCHÉS PUBLICS - Janvier 2014

LES ENTREPRISES LOTOISES ET LES MARCHÉS PUBLICS - Janvier 2014 LES ENTREPRISES LOTOISES ET LES MARCHÉS PUBLICS - Janvier 2014 Méthodologie de l enquête Enquête effectuée par mail du 8 au 14 janvier Panel : BTP : 77 entreprises 933 emplois Industrie : 36 entreprises

Plus en détail

Observatoire du moral immobilier

Observatoire du moral immobilier Communiqué de presse - juin Observatoire du moral immobilier Prévisions à 6 mois des acquéreurs ème vague par & Enquête menée auprès d un échantillon représentatif de plus de 00 personnes ayant l intention

Plus en détail

Abstract Les Fonctions de Frais Généraux Administratives, Commerciales, Production

Abstract Les Fonctions de Frais Généraux Administratives, Commerciales, Production Abstract Les Fonctions de Frais Généraux Administratives, Commerciales, Production Juillet 2008 Edito Suivre l évolution des organisations et des métiers de l entreprise, est un principe de base du management

Plus en détail

Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel

Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel promoteur / aménageur - Logiciel Promoteur Constructeur Lotiisseur Aménageur Marchands de biiens Solution Promoteur - Aménageur Solution Promoteur - Aménageur Le logiciel prêt à l emploi avec une grande souplesse de paramétrage, Souple

Plus en détail

Panorama de l offre Sage CRM Solutions

Panorama de l offre Sage CRM Solutions Panorama de l offre Sage CRM Solutions CRM Soyez plus proches de vos clients Pour vous garantir une relation privilégiée avec vos clients et prospects, Sage a développé une gamme de solutions de CRM (Customer

Plus en détail

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée 2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée DIGITAS FRANCE : Synergie des métiers Research / UBE Website test Pré-test de campagne Post-test de campagne Profiling / Typologie Scoring Ateliers utilisateurs

Plus en détail

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES «La réussite des directions

Plus en détail

Commande artistique avec médiation - Surfrider Art Campus Climat Océan Société

Commande artistique avec médiation - Surfrider Art Campus Climat Océan Société Commande artistique avec médiation - Surfrider Art Campus Climat Océan Société Pour sa première année, le fond Surfrider Art Campus propose un appel à projet pour la réalisation d'une création artistique

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales?

Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales? Panorama de l offre Sage CRM Solutions CRM Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales? Soyez plus proches de vos clients Pour vous garantir une relation

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

Chef d entreprise, Responsable Commercial, Responsable Marketing, ou acteurs de la Gestion Relation Client en entreprise.

Chef d entreprise, Responsable Commercial, Responsable Marketing, ou acteurs de la Gestion Relation Client en entreprise. PROGRAMME DE FORMATION : Gestion de la Relation Client (GRC ou CRM) De la collecte de données clients, à la gestion opérationnelle de votre relation client : découvrez comment faire de votre CRM un levier

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

OBSERVER POUR AGIR LES FAMILLES D INDICATEURS EN RESSOURCES HUMAINES, MODE D EMPLOI

OBSERVER POUR AGIR LES FAMILLES D INDICATEURS EN RESSOURCES HUMAINES, MODE D EMPLOI OBSERVER POUR AGIR LES FAMILLES D INDICATEURS EN RESSOURCES HUMAINES, MODE D EMPLOI Cet outil est issu de deux groupes de travail associant des collectivités de la petite couronne et le CIG. Intitulés

Plus en détail

direction générale des Infrastructures Transports et de la Mer Déplacements VILLES MOYENNES Certu

direction générale des Infrastructures Transports et de la Mer Déplacements VILLES MOYENNES Certu direction générale des Infrastructures des Transports et de la Mer Certu L Enquête Déplacements VILLES MOYENNES Politique des Transports pour voir loin, autant voir clair Avant d engager la collectivité,

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 12/06/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technico-commercial industriel I OBJECTIF

Plus en détail

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» :

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : Synthèse Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : 1. Les études d acceptabilité : exemple du tableau blanc interactif (TBI) par Philippe WOLF. 2. Etwinning, une

Plus en détail

L avenir des contrats en euros De l avenir incertain des contrats en euros à l opportunité de nouvelles solutions en Epargne Retraite

L avenir des contrats en euros De l avenir incertain des contrats en euros à l opportunité de nouvelles solutions en Epargne Retraite Enquête épargne 2011 Optimind/OpinionWay L avenir des contrats en euros De l avenir incertain des contrats en euros à l opportunité de nouvelles solutions en Epargne Retraite Edition 2011 Réalisée entre

Plus en détail

LA FORMATION EST-ELLE RÉELLEMENT

LA FORMATION EST-ELLE RÉELLEMENT LA FORMATION EST-ELLE RÉELLEMENT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES? OBJECTIFS - ENQUÊTE NATIONALE DANS LES ENTREPRISES Mesurer le développement des compétences dans les entreprises et son impact

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63.

4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63. 4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63.com Dossier de presse 5 juillet 2011 Signature de la Charte d utilisation

Plus en détail

Appel à Projet. Vous avez un projet d entreprise qui nécessite de l expertise en - innovation - système d information

Appel à Projet. Vous avez un projet d entreprise qui nécessite de l expertise en - innovation - système d information Appel à Projet Vous avez un projet d entreprise qui nécessite de l expertise en - innovation - système d information Pour votre PROJET vous cherchez une équipe d experts afin de : - valider sa faisabilité

Plus en détail

Monsieur, Madame.. Paris, le. Monsieur, Madame,

Monsieur, Madame.. Paris, le. Monsieur, Madame, Monsieur, Madame.. Paris, le Monsieur, Madame, Sur la base de l ensemble des informations que vous avez bien voulu nous confier, nous vous remettons ce jour le présent rapport écrit composé comme suit

Plus en détail

L a d é m a r c h e e t l e s o u t i l s p r o p o s é s

L a d é m a r c h e e t l e s o u t i l s p r o p o s é s Guide méthodologique pour la construction d un bilan quantitatif et qualitatif des contrats de territoire. L a d é m a r c h e e t l e s o u t i l s p r o p o s é s Il est proposé de bâtir le bilan avec

Plus en détail

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com Valorisation de l entreprise par son activité commerciale «Si le navigateur ne sait pas dans quel port il se situe ni vers quel port il doit se diriger, aucun vent ne lui sera favorable» Sénèque Marge

Plus en détail

Mais il faut bien reconnaître qu un simple site d annonces, est loin d être suffisant.

Mais il faut bien reconnaître qu un simple site d annonces, est loin d être suffisant. Vendre Seul son Bien, MAIS avec une assistance de professionnel en immobilier Vous désirez vendre votre bien par vos propres moyens, sans vouloir faire appel à une agence immobilière qui vendra votre logement

Plus en détail

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Comment réaliser votre étude de marché Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Sommaire Objectifs de la conférence Préambule Méthode pour organiser votre réflexion Quelques conseils Partie

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Juin 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées avec

Plus en détail

Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile

Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile Mars 2011 15, place de la république, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Périmètre de l enquête Questionnaire en ligne : envoi automatique des réponses dans un tableur Réalisé par FCI Immobilier Envoyé à un échantillon représentatif

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

MSI. Marché des Maisons Bois en France 2010. Nouvelles tendances et prévisions. décembre 2010. Une nouvelle étude de marché indispensable pour :

MSI. Marché des Maisons Bois en France 2010. Nouvelles tendances et prévisions. décembre 2010. Une nouvelle étude de marché indispensable pour : Marché des Maisons Bois en France 2010 Nouvelles tendances et prévisions décembre 2010 Le marché français de la maison bois retrouve un peu de croissance en 2010, après avoir légèrement diminué sur la

Plus en détail

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité.

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 29 avril 2013 Une enquête clients du Crédit Foncier souligne un fort attachement à la résidence principale et une faible aspiration des propriétaires à la mobilité Le Crédit

Plus en détail

Résultats d Etude. N 1053: Rencontres professionnelles. L étude de marché. Résultats d Etude 1053: Rencontres professionnelles

Résultats d Etude. N 1053: Rencontres professionnelles. L étude de marché. Résultats d Etude 1053: Rencontres professionnelles Résultats d Etude N L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 4 Question 1/14... 5 Etes-vous...... 5 Question 2/14... 7 Dans le but de trouver de nouveaux partenaires

Plus en détail