Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants"

Transcription

1 Atelier DGCIS du 26 décembre 2010 Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Contacts CMI : Philippe BASSOT Roberto BOLELLI Ce document constitue le support d une présentation orale. Privé des commentaires l accompagnant, il peut donner lieu à des interprétations erronées. 80, rue Gallieni Boulogne-Billancourt cedex - Tél : CM International est certifié Iso 9001

2 Sommaire 1 Cadrage stratégique 2 Analyse du marché et définition de l offre 3 Business Plan Ce document constitue le support d une présentation orale. Privé des commentaires l accompagnant, il peut donner lieu à des interprétations erronées. 2

3 Sommaire 1 Cadrage stratégique Démarche itérative de cadrage Identification du besoin et du positionnement Implication des parties prenantes 2 Analyse du marché et définition de l offre 3 Business Plan 3

4 Une démarche itérative pour un cadrage rapide Filtrage initiale des pistes de projets Réponse à des enjeux de compétitivité Cohérence avec la stratégie du Pôle Présence des compétences clés nécessaires Demandes latentes Idées Opportunités Propositions Structuration et cadrage du projet par le Pôle Expliciter la vision du projet Vérifier la faisabilité Démarche itérative Vérifier la pertinence du positionnement Tester l intérêt des principales parties prenantes 4

5 Vérification du positionnement général Lorsqu une entreprise est confrontée au besoin développer une solution technologique innovante dans le domaine X, sur qui peut s appuyer? Exigences pointues (précision 1 nanomètre) Plateforme X Labos de recherche Besoin actuellement non couvert en France Plateforme concurrente (Fraunhofer Karlsruhe) Fournisseurs / équipementiers Exigences de base (précision 1 millimètre) Bureaux d études Centres Techniques Industriels Organismes de contrôle et certification Conception et Recherche Test / Essais Certification développement 5

6 Evaluer le soutien de l écosystème du projet Politique (Etat, collectivités, ) Industrie (clients, fournisseurs) Projet Structurant Finances (investisseurs, partenaires, ) Société (associations locales, ONG, ) Académique (universités, centres techniques, ) 6

7 Sommaire 1 Cadrage stratégique 2 Analyse du marché et définition de l offre Démarche générale Définition des activités / services offerts Segmentation et analyse du marché 3 Business Plan 7

8 Démarche générale 1 Caractériser les services / activités pouvant être fournis 2 Identification et caractérisation des segments de marché pour chaque service /activité Segmentation de la clientèle Couples produit / marchés 3 Etude de marché approfondie Entretiens Questionnaires Sondage 4 Constitution de l offre et du business model «Catalogue» de services Politique de tarification 8

9 Définition des activités / services Analyse des défaillances Demande Positionnement concurrentiel Rentabilité de l activité Impact sur la compétitivité de l industrie et du territoire Fort Bonne ++ Domaines d expertise Spécificités de l offre Segments de marché cibles Concurrence Axes de différenciation Points à vérifier Transmission de puissance (arbres, engrenages, ), fatigue hydraulique (huiles), CEM Le seuls à disposer un instrumentation XXX - Assurance et experts - Automobile, aviation, ferroviaire, - Fabricants de machines - Éoliennes (niche) - Faible en dimensionnement et en conception, plus forte en analyse de matériaux - Principaux concurrents :INSA, ENSAM, Veritas, - Compétence et expérience des collaborateurs - Pluri-disciplinarité - Réel intérêt des industriels pour des prestations pointues «haut de gamme» - Concurrence de YYY (benchmark à réaliser) 9

10 Identification et caractérisation des applications et des segments de marché Segments de clients potentiels Fabricants de moteurs électriques Equipementiers automobiles Exploitants centrales nucléaires PME de la micromécanique de précision Applications principales Vérification des xxx Caractérisation du marché pour la prestation de caractérisation xxx Exigences spécifiques N entreprises N de clients estimé N des prestations estimé Prix moyen estimé Précision K ++ Réactivité - Fiabilité ++ Prix faibles ++ Bureaux d étude Réactivité + ++ Potentiel d activité 10

11 Priorisation des couples / segments de marché Positionnement du projet structurant (fit) +++ Fabricants de moteurs électriques (vérification des xxx) ++ Equipementiers automobile PME micromécanique de précision xxxx Exploitants centrales nucléaires (application xxx) Fabricants composants électroniques. Bureaux d études xxx Attractivité du segment Légende Applications secondaires Applications principales Applications prioritaires 11

12 Profilage des clients potentiels et modalités d étude Cercle autres clients potentiels Les autres acteurs qui pourraient potentiellement être intéresses Questionnaires Cercle clients 2ème rang Les clients «naturels» du service, mais qui devraient être des clients ponctuels Entretiens téléphoniques et/ou questionnaires Cercle clients 1 er rang Demandeurs / Initiateurs Les clients «naturels» du service, qui devraient être des clients importants RDV individuels approfondis Les initiateurs / demandeurs du projet On leur demande des engagements spécifiques en termes d activité 12

13 Sommaire 1 Cadrage stratégique 2 Analyse du marché et définition de l offre 3 Business Plan Quelques points d attention dans l élaboration du BP Evaluation des impacts et retombées du projet structurant Facteurs-clés de succès à considérer 13

14 BP: la construction de la «top-line» EXEMPLE DE STRUCTURE DE COMPTE DE RESULTAT (RECETTES) A détailler en s appuyant sur la segmentation réalisée dans l étude de marché Etudes d impact A détailler Segment A : - Quel prix? - Quel volume? - Quel mix? - Quelle fréquence? -Quelle évolution? Hypothèse haute Hypothèse basse 14

15 Approche de configuration fonctionnelle Santé Labo P3 Animalerie Labo P4 Bloc stérile / opératoire 75 m² : équipements A + B 125 m² : équipements B+ C 75 m² : équipements? 75 m² : équipements? Locaux techniques 150 m² : équipements? Halls d essais Microélectronique Nucléaire Salle BAG (100 m²) 100 m² : BAG, Locaux techniques 100 m² : équipements? Centre d'excellence XXX Autres industries Zones communes de préparation XXX XX m² : équipements? Transverses Salle blanche / essais 100 m² : équipements? Salle blanche / certif 50 m² : équipements? Espaces techniques Hangar de stockage 500 m² : équipements? Espace de formation Amphithéâtre 280 places X salles modulaires de type 15x30 m² «Bibliothèque» 300 m² : équipements? 400 m² : équipements? 30 m² : équipements? Showroom Hauteur R m² : équipements? Gestion et communs Accueil Base vie (cafét ) Administration 75 m² : équipements? 50 m² : équipements? 150 m² : équipements? 15

16 Eléments clés du montage financier EXEMPLE DE STRUCTURE DE PLAN DE FINANCEMENT PLURIANNUEL 16

17 Evaluation des impacts et retombées attendues Impacts propres ( mise en œuvre du projet structurant) Impacts directs (utilisateurs de la plateforme) Impacts indirects (fournisseurs et parties prenantes) Impacts territoriaux (urbains, politique locale) Retombées en termes de compétitivité de la filière (effets d entraînements filière) 17

18 Quelques Facteurs Clés de Succès à considérer Trouver le nécessaire équilibre entre présence de grands industriels (légitimant le projet) et neutralité / ouverture Proposer des modalités de tarification et des tarifs adaptés aux différents typologies de clientèle Concevoir le modèle économique comme évolutif, en lien avec les différentes phases de développement de l initiative Anticiper la nécessaire évolution de l activité (montée en puissance, réinvestissements, adaptations, ) Scénariser le business plan (de base, optimisme, pessimisme) Préciser la structure et les modalités de gouvernance (statuts, modalités de prise de décisions, possibilités d évolution, ) 18

Introduction. Pourquoi ce livre?

Introduction. Pourquoi ce livre? Introduction Pourquoi ce livre? La gestion de projet est un processus à la fois courant et complexe de nos organisations. Courant car la culture du travail en «mode projet» fait partie du vocabulaire et

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME

Accélérer les projets de géoservices des PME ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Nicolas Lambert (IGN) Carlos Cunha (Cap Digital) LE CONTEXTE GÉNÉRAL L INNOVATION À L IGN UNE HISTOIRE

Plus en détail

Benjamin Boucher. expertises techniques dans le cadre d'une situation conflictuelle client/fournisseur

Benjamin Boucher. expertises techniques dans le cadre d'une situation conflictuelle client/fournisseur Benjamin Boucher E x p e r t e n C o n c e p t i o n d e S y s t è m e s d e T e s t s G e s t i o n d e p r o j e t s e t d e l a b o r a t o i r e s d ' E s s a i s D é v e l o p p e m e n t d ' a f

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

Le Marketing Territorial

Le Marketing Territorial Le Marketing Territorial Eléments de méthodologie pour construire une stratégie Laurent Sansoucy Formation ANIMA Rabat, 7-8-9 mai 2003 Plan Démarche générale Stratégies marketing Segmentation En guise

Plus en détail

Micro conférence. Comment générer de nouvelles missions avec une stratégie marketing pertinente?

Micro conférence. Comment générer de nouvelles missions avec une stratégie marketing pertinente? Micro conférence Comment générer de nouvelles missions avec une stratégie marketing pertinente? Intervenants Georges Crampette Expert comptable Cabinet Crampette Sylvain Lherm Sonia Piasentin Direction

Plus en détail

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE FINALITÉ L enseignement de la stratégie de maintenance doit apporter à l étudiant les connaissances, les outils d analyse et les outils méthodologiques lui permettant de remplir

Plus en détail

- Tous les dirigeants ressortissants AGEFICE, et en particulier les dirigeants de jeunes entreprises ou confrontés à la mutation économique actuelle

- Tous les dirigeants ressortissants AGEFICE, et en particulier les dirigeants de jeunes entreprises ou confrontés à la mutation économique actuelle PARTICIPANTS - Tous les dirigeants ressortissants AGEFICE, et en particulier les dirigeants de jeunes entreprises ou confrontés à la mutation économique actuelle CONDITION D INSCRIPTION - Etre à jour de

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr Aldea - Conseil Organisation

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr ALDEA - Conseil en Organisation

Plus en détail

Technicien(ne) spécialisé(e) Bruns

Technicien(ne) spécialisé(e) Bruns Technicien(ne) spécialisé(e) Bruns Installation / Maintenance / SAV Technicien d atelier spécialisé produits bruns Spécialités : Définition du métier : Réparer des équipements complexes concernant les

Plus en détail

Cnim Systèmes Industriels. La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel

Cnim Systèmes Industriels. La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel Cnim Systèmes Industriels La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel le groupe CNIM Le Groupe CNIM développe et réalise des ensembles industriels clés en main à fort contenu

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

Gestion des projets moteurs. p. 105 à 109

Gestion des projets moteurs. p. 105 à 109 ff p. 105 à 109 Découverte Gérer un développement GMP avec un partenaire chinois 2 Jours MOT / SINGMP MOT / SINGMP-E Préparer les ingénieurs et managers français à mieux travailler avec des interlocuteurs

Plus en détail

Gestion des projets moteurs

Gestion des projets moteurs Gestion des projets moteurs p. 107 à 111 Gestion des projets moteurs MOT / SINGMP MOT / SINGMP-E Gérer un développement GMP avec un partenaire chinois 2 Jours Niveau : Découverte Préparer les ingénieurs

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

www.helha.be HELHa Campus HELHa Mons 7000 MONS

www.helha.be HELHa Campus HELHa Mons 7000 MONS Tél: + 32 (0)65 40 41 46 Ext. 502 www.helha.be HELHa Campus HELHa Mons 7000 MONS e-mail : tl.mons@helha.be bloc 1 bloc 2 formation commune UE 01 (TEME1M01EMA1) 45 h / 4 C UE 26 (TEME2M26EAE2) 30 h / 2

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront en charge sous la responsabilité d un responsable hiérarchique

Plus en détail

Libérez votre potentiel innovation!

Libérez votre potentiel innovation! Libérez votre potentiel innovation! SUNIDEE 2014 Page 1 Nous aidons les entreprises à développer leur potentiel innovation Nous aidons votre entreprise à innover et développer son potentiel innovation

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

Votre projet trouve ici sa place

Votre projet trouve ici sa place Votre projet trouve ici sa place Ingénierie de progrès Un environnement scientifique et médical stimulant Au cœur du campus universitaire et médical du Mans, à côté du CTTM et d Emergence, vous bénéficierez

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Identification des facteurs de succès commerciaux dans le domaine des applications spatiales en Midi-Pyrénées

Identification des facteurs de succès commerciaux dans le domaine des applications spatiales en Midi-Pyrénées Identification des facteurs de succès commerciaux dans le domaine des applications spatiales en Midi-Pyrénées Restitution de l'étude Toulouse, 16 décembre 2015 Agenda restitution 1. Projet (10 mn) 2. méthodologie

Plus en détail

ô é é é é é à è é ô é é

ô é é é é é à è é ô é é é ô é é é é é à è é é Ensemble de ressources mutualisées (équipements, personnels hautement qualifiés, services associés) en accès ouvert, notamment aux PME, contribuant à l accélération du processus de

Plus en détail

Cours de Marketing. Gestion Logistique et Transport. Semestre 1

Cours de Marketing. Gestion Logistique et Transport. Semestre 1 Cours de Marketing Gestion Logistique et Transport Semestre 1 CH I Qu est-ce que le Marketing 1.1/ Un peu d Histoire Fin 19 ème - Début 20 ème : Primauté de la fonction de production. Après la crise de

Plus en détail

Éléments de transmission

Éléments de transmission GAGNEZ EN PUISSANCE! Éléments de transmission CONCEPTION - FABRICATION PRODUCTIVITÉ QUALITÉ SERVICE VOUS RECHERCHEZ De la productivité en conception. De la qualité et la continuité des produits. La validation

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d actions de formation Accompagnement des Mutations Economiques et Technologiques dans les entreprises du Commerce de Détail Date 22/09/2014 Opération

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter son chiffre

Plus en détail

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs 3e Conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification Des produits plus sûrs pour des lieux de travail compétitifs Cracovie, Pologne, 11 12 septembre 2008 «MÉMORANDUM DE CRACOVIE»

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

MECATRONIC Connection 2009

MECATRONIC Connection 2009 MECATRONIC Connection 2009 2 ème édition des journées d affaires de la Mécatronique. 25 et 26 novembre 2009 AIX LES BAINS (Casino Grand Cercle) Extrait des demandes exprimées par les donneurs d ordres

Plus en détail

Sphinx Institute. Conseil et expertise en collecte et analyse de données. Confiez-nous vos projets!

Sphinx Institute. Conseil et expertise en collecte et analyse de données. Confiez-nous vos projets! Sphinx Institute Conseil et expertise en collecte et analyse de données Confiez-nous vos projets! Sphinx Institute, un label pour vos études Sphinx Institute est un pôle de compétences qui vous conseille

Plus en détail

Etude du marché de la fenêtre en France

Etude du marché de la fenêtre en France Etude du marché de la fenêtre en France Les études Les chiffres clés du marché» - Edition : Décembre 2014 - Un marché tendu Malgré des incitations gouvernementales en faveur des travaux de rénovation énergétique,

Plus en détail

FORMALISATION ET CAPITALISATION DES

FORMALISATION ET CAPITALISATION DES FORMALISATION ET CAPITALISATION DES CONNAISSANCES DANS L ECOSYSTEME DE L INNOVATION 1 Le constat 1.1 L apparition des écosystèmes Depuis une trentaine d années, des écosystèmes dédiés à l innovation se

Plus en détail

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES FC M1 Management 2012/2013 Projet individuel ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES (Manufacturing Execution System) FC M1 Management 2012_2013 / SYSTEMES D INFORMATION / ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION

Plus en détail

Plan Défi Biotech Santé

Plan Défi Biotech Santé Plan Défi Biotech Santé Positionnement Concurrentiel et Commercial Présentation de l opération 24 novembre 2011 24 novembre 2011 1/20 2011 Intervenants Denis le Bouteiller, responsable de la mission Expérience

Plus en détail

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance La société STRATINNOV Nous sommes un bureau d études spécialisé dans l accompagnement des entreprises

Plus en détail

Groupe SOEXIMEX. Secteur d activité. SOEXIMEX Un acteur majeur du commerce international. Histoire Chiffres clés Activités

Groupe SOEXIMEX. Secteur d activité. SOEXIMEX Un acteur majeur du commerce international. Histoire Chiffres clés Activités SOEXIMEX Un acteur majeur du commerce international La SOEXIMEX a été fondée en 1963. Son siège social se situe à Saint-Denis, au nord de Paris. Aujourd hui considérée comme un acteur majeur du commerce

Plus en détail

Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante

Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante Sommaire 1. Qu est-ce qu un business-plan? 2. La start-up hier et aujourd hui 3. Utilité d un business-plan

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

Activités de R&D et Partenariat académique et industriel

Activités de R&D et Partenariat académique et industriel Le Centre d Excellence «Moteurs de Traction» ALSTOM TRANSPORT ORNANS Activités de R&D et Partenariat académique et industriel Didier GIROD 6 octobre 2011 Présentation Alstom Transport- Juin 2011- Page

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

Comment mesurer l'impact des solutions "on demand" sur la valeur du Système d Information?

Comment mesurer l'impact des solutions on demand sur la valeur du Système d Information? www.observatoire-immateriel.com Comment mesurer l'impact des solutions "on demand" sur la valeur du Système d Information? Philippe Taillefert Responsable des achats BWI France Stephane Benayoun, Expert-comptable

Plus en détail

La croissance intensif

La croissance intensif initiative hpc-pme La croissance par le calcul intensif www.initiative-hpc-pme.org contact@initiative-hpc-pme.org initiative hpc-pme En cohérence avec le plan France Numérique 2012, Genci, Inria et Oséo

Plus en détail

PARTIE 3 LES PRINCIPALES STRATEGIES

PARTIE 3 LES PRINCIPALES STRATEGIES PARTIE 3 LES PRINCIPALES STRATEGIES Les choix à effectuer Quelle stratégie au niveau du DAS: Stratégie de coût, de différenciation ou de focalisation? Stratégie de leader, de challenger, de suiveur ou

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE Didier LAFAGE : Directeur du Pôle Equipements, Hôtellerie, Logistique CHU TOULOUSE 1 Optimisation de la prise

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CATALOGUE DES FORMATIONS Sollis organise des sessions de formations en INTER et INTRA entreprise sur les métiers de l énergie. Elles contribuent à développer de nouvelles compétences, acquérir en peu de

Plus en détail

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants DE LA MATIÈRE PREMIÈRE AUX COMPOSANTS STÉRILES LISI MEDICAL propose

Plus en détail

is built today Mot du Président

is built today Mot du Président Mot du Président En quelques années, CIEMS a relevé de nombreux défis, il est devenu aujourd'hui un acteur de référence en Intelligence Economique et Management Stratégique. f t re f t re is built today

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION Professionnalisation de la gestion de projet 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99

Plus en détail

Situations d évaluation et grille de gradation des compétences

Situations d évaluation et grille de gradation des compétences Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique 16, avenue Pey-Berland 33607 PESSAC CEDEX Situations d évaluation et grille de gradation des compétences 2015/2016 Modules de spécialisation

Plus en détail

FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Durée : 2 jours (14H) Programme de la formation : Objectifs : Méthodologie :

FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Durée : 2 jours (14H) Programme de la formation : Objectifs : Méthodologie : FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Quelques repères sur la réforme Comment améliorer l attractivité de la visite guidée Qualifier l offre des visites guidées pour réfléchir

Plus en détail

Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale

Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale 2014 Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale Donner du sens AD FINE, en latin : «afin de, dans le sens de» 2 Domaines d intervention Accompagnement Conseil

Plus en détail

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES Vents d Oc Énergies Renouvelables Chers lecteurs, En octobre 2014, l Assemblée nationale a adopté avec une large majorité le projet de loi sur la transition énergétique.

Plus en détail

Présentation de la Plateforme 08/09/2014

Présentation de la Plateforme 08/09/2014 Présentation de la Plateforme 08/09/2014 Historique Plateforme technologique nationale indépendante, moteur du développement de la filière industrielle française de l éclairage Initiée par le CEA-Leti

Plus en détail

Le programme. Master M1 Marketing industriel. L univers B to B : les spécificités de la segmentation et des offres industrielles

Le programme. Master M1 Marketing industriel. L univers B to B : les spécificités de la segmentation et des offres industrielles Master M1 Marketing industriel L univers B to B : les spécificités de la segmentation et des offres industrielles Des techniques, des outils et des fonctions MKT et commerciales adaptés Le programme La

Plus en détail

AFPC Positionnement à l'europe

AFPC Positionnement à l'europe Positionnement à l'europe Des clusters innovants au service de la croissance, de l emploi et de l innovation en Europe À travers leurs activités et services, les clusters innovants accompagnent les acteurs

Plus en détail

Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires (M&A) des Experts Comptables? M. Matthieu Cassone

Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires (M&A) des Experts Comptables? M. Matthieu Cassone Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires M. Matthieu Cassone I. Tour d horizon i. Une Boutique M&A c est quoi? a. Des Experts en quoi? b. Quel est leur modèle économique? II. Méthodologie

Plus en détail

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE DANS LE SECTEUR SANITAIRE OU MÉDICO-SOCIAL Formation permettant l obtention d un certificat professionnel CPFFP SPÉCIALISATION EN MANAGEMENT D ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Le diagnostic de projet

Le diagnostic de projet Le diagnostic de projet Une démarche et une éthique Définition du problème Que recherche-t-on? Plan d étude Comment va-t-on s y prendre? Recueil d informations Quelles informations? Analyse des données

Plus en détail

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite

Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite A TELIER SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET L EMPLOI A U LIBAN - 2 3 S E P T E M B R E 2 0 1 4 -

Plus en détail

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE 1. PREAMBULE ET PROPOSITIONS D ELEMENTS DE METHODE POUR LE DEPLOIEMENT DU CONSEIL EN

Plus en détail

Etudes de Marché à l Internationale

Etudes de Marché à l Internationale Etudes de Marché à l Internationale Hofstede / Mesurer la culture via 5 indices : - Individualisme vs. Collectivisme - Masculinité vs. Féminité - Incertainty avoidance - Power distance - Court terme vs.

Plus en détail

Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants

Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants!!! Fiabilité des systèmes mécatroniques Système mécatronique FISYCOM vise à déployer des moyens technologiques et méthodologies multiphysiques

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr Conseil en Organisation et Systèmes

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION VEDECOM

L OFFRE DE FORMATION VEDECOM PRESENTATION GENERALE DE L ITE L OFFRE DE FORMATION VEDECOM VEDECOM est un Institut pour la Transition Energétique (ITE), fondé en 2014 sur une collaboration inédite publique/privée, entre industriels

Plus en détail

Transports. Énergie. Défense. Médical

Transports. Énergie. Défense. Médical Aéronautique Avions & Hélicoptères Arbres, aubes, pièces tournantes (disques fan, tambours), boulonnerie et roulements aéronautiques, éléments de la cellule (longerons, ferrures ), éléments d intégration

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

LE MOTEUR: NOTRE PASSION Compétence depuis 1927

LE MOTEUR: NOTRE PASSION Compétence depuis 1927 LE MOTEUR: NOTRE PASSION Compétence depuis 1927 LA TRADITION SOUS LE SIGNE DE LA MONDIALISATION Nous sommes une PME spécialisée dans l ingénierie des moteurs électriques et des machines tournantes. Depuis

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

10 ème plénière TIC & Santé des pôles de compétitivité franciliens Cap Digital, Medicen et Systematic

10 ème plénière TIC & Santé des pôles de compétitivité franciliens Cap Digital, Medicen et Systematic 10 ème plénière TIC & Santé des pôles de compétitivité franciliens Cap Digital, Medicen et Systematic 13 janvier 2015 Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes GT Business Model

Plus en détail

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Business Plan Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Sommaire : Introduction... 2 1. Présentation générale : le business plan... 3 1.1. Définition...

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain.

l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain. l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain. OCAM, Internet, Compétitivité, Développement, Qualité, face à

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011. Les enjeux du design sensoriel

Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011. Les enjeux du design sensoriel Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011 Les enjeux du design sensoriel Comment et pourquoi intégrer la qualité perçue dans la conception des produits? Claude CHERON Présidente de VALESENS Association

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d actions de formation Accompagnement des Mutations Economiques et Technologiques dans les entreprises du Commerce de Détail en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Des services innovants pour l'industrie automobile

Des services innovants pour l'industrie automobile AUTOMOBILE Des services innovants pour l'industrie automobile www.daher.com Concepteur et pilote de services Le secteur automobile est un atout industriel majeur de l Europe. En réduisant les cycles logistiques

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Génie électrique et informatique industrielle (GEII) 3 Parcours possibles : Automatismes et Réseaux Locaux Energies

Plus en détail