Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures"

Transcription

1 Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Les études Les chiffres clés du marché» - Edition Juillet Un marché morose Impacté par les tensions sur les indicateurs économiques et le recul de la construction neuve, le marché de l isolation thermique se retrouve affaibli. Malgré un contexte réglementaire dans le neuf (RT2012), des incitations gouvernementales en faveur des travaux de rénovation énergétiques le marché parvient tout juste à se maintenir. Nous vous accompagnons dans le chiffrage et le déchiffrage des tendances de ce marché complexe. Champ de l analyse Dans cette étude TBC s intéresse à* : Isolation thermique des murs Isolation thermique des toitures & combles Isolation thermique des murs par l intérieur Toiture en pente: - Combles perdus - Combles aménagés (par l intérieur /par l extérieur) Isolation thermique des murs par l extérieur Toiture-terrasse Notre étude porte sur l ensemble des types de bâtiments : le résidentiel (maison individuelle, maisons groupées en lotissement, les logements collectifs - privés & social) et le non-résidentiel ; elle inclut la construction neuve comme les travaux de rénovation. Les questions que vous vous posez Quelle est la superficie d isolants en France vendus en France? Quelle est la répartition du marché par types de techniques, d isolants, de bâtiments, entre neuf & rénovation? Quelles stratégies d acteurs observe-t-on? Le contexte économique, réglementaire est-il favorable? Quels sont les moteurs et freins du développement? Quelles sont les perspectives d évolution à l horizon 2018? Quels seront les enjeux à relever à l avenir? Vos objectifs? TBC vous propose cet outil d aide à la décision stratégique pour : Définir vos objectifs commerciaux Travailler sur votre plan marketing Elaborer vos stratégies de communication Animer vos séminaires de ventes A qui s adresse cette étude? Cette étude s adresse à tous les acteurs de la filière, de la fabrication à la commercialisation d isolants. Elle apporte des éléments de compréhension aussi bien aux acteurs directs, qu à ceux qui progressent dans des marchés connexes : fournisseurs, fonds d investissements Nos interlocuteurs sont tout à la fois des directeurs généraux, marketing, communication ou commerciaux, des chefs de produits ou chefs des ventes, des responsables techniques * Cette étude ne s intéresse pas l isolation des sols et des planchers, l isolation répartie des murs, l isolation acoustique des cloisons

2 Une analyse à 360 degrés TBC analyse l ensemble du marché de l isolation avec un focus sur les chiffres. Volume de ventes et évolution Répartition par : - techniques - Isolant - Bâtiment - Neuf / Rénovation Chiffres clés Facteurs d'influence Indicateurs macro - économiques Chiffres de la construction neuve & de la rénovation Indicateurs régionaux Typologie des fabricants et distributeurs... Jeux d'acteurs & stratégies de développement Forces en présence Perspectives d'évolution Les grands enjeux Scénarios d'évolution à l'horizon 2018 Un format plus opérationnel Découvrez cette étude 130 pages d analyse stratégique - sous Power point, format plus clair, plus synthétique. Utilisable pour vos présentations! Vous y trouverez tout à la fois des schémas, des graphiques, des tableaux de valeurs et des commentaires d analyse. Evolution du marché et des segments en volume Evolution des segments en part de marché Graphique d analyse par segment de marché : pourcentage et volume Tableau des valeurs : valeurs, pourcentage de part de marché, de croissance Schéma d organisation de filière Schéma de la typologie des acteurs Ce rapport inclus également un tableur excel comprenant les chiffres clés est joint à cette présentation.

3 METHODOLOGIE TBC TBC vous apporte une vision globale et synthétique du marché de l isolation thermique des murs & des combles et de ses enjeux grâce à l expertise spécifique des consultants marketing TBC sur les marchés du bâtiment. TBC a interrogé près de 200 acteurs de la filière - de la fabrication à la pose : Enquête quantitative Enquête menée en juin / juillet 2014 conjointement avec notre partenaire, institut de sondage renommé, auprès de: 150 acteurs opérationnels : 100 entreprises de pose et 50 distributeurs : négoces, GSB... Objectifs : Evaluer le volume de ventes en France; analyser la répartition des ventes par segment de marché ; et déterminer les profils des entreprises de pose et des distributeurs d isolants Entretiens qualitatifs 50 interviews approfondies de professionnels du marché : fabricants industriels, syndicats professionels, maitres d'ouvrage, promoteurs, constructeurs, les grands acteurs de la pose, les souffleurs, etc. TBC interroge des directeurs techniques, marketing ; chefs de produits, responsables commerciaux, représentants de syndicats et organismes professionnels Objectif : valider les grandes tendances du marché et les enjeux à venir. Analyse de l environnement marché Quels sont les facteurs influençant ce marché? Analyse des influences PESTEL : Politiques, Économiques, Sociologiques, Technologiques, Écologiques et Légales. Analyse des acteurs Vision panoramique des typologies d acteurs impliqués de la fabrication à la pose en passant par la distribution, grâce au fonds documentaire TBC et aux informations sourcées par sa cellule de veille. Scénarios d évolution A partir des résultats d enquêtes et études, nous proposons des scénarios d évolution du marché sur le neuf et la rénovation et les enjeux qui en découlent. QUI SOMMES NOUS? TBC Innovation est une alliance unique de compétences et expertises en : Recherche appliquée Développement produits Etudes marketing & conseil stratégique Depuis 1994, TBC propose aux industriels du bâtiment de concevoir et de mettre en œuvre des stratégies innovantes de développement. Les études de marchés TBC TBC réalise deux types d études multi-clients : Les dossiers "marchés & technologies" Les études "Chiffres clés du marché" Ces dossiers offrent un double éclairage opérationnel des évolutions technologies et les tendances des filières de fabrication et de distribution. L'ITE - Isolation thermique extérieur (2014) Fenêtres (2013) Volets (2013) Ces études, concises et présentées sous Powerpoint, se focalisent sur les chiffres et les points clés à retenir. Un tableur excel comprenant les chiffres accompagne cette présentation. Portes d'entrée en maison individuelle (2014) Portails (à venir)

4 SOMMAIRE DE l ETUDE Executive summary : Les points clés de l analyse de TBC sur ce marché 1. Les chiffres clés du marché de l isolation thermique des murs & des toitures - 75 pages SYNTHESE DES CHIFFRES CLES 1.1. Le marché total de l isolation thermique de murs et des toitures & combles Les ventes totales en France Superficie des isolants vendus en France (en m²) Volume des ventes (en m3) Historique du marché depuis 2010 en m² et en m Evolution entre le neuf / la rénovation - en m² Répartition par type de support - en m² Murs : ITI / ITE Toitures&Combles: toiture en pente / toiture-terrasse Répartition par type de support (mur / toiture) et par type de travaux (neuf / rénovation) - en m² 1.2. Le marché de l isolation thermique des murs Répartition entre isolation par l intérieur (ITI) et par l extérieur (ITE) en France en m² Evolution depuis 2010 Parts de marché respectives de l ITE & ITE Répartition par type de chantier en m² Part de la construction neuve et de la rénovation Répartition par type de technique (ITI/ITE) et par type de chantier (neuf / rénovation) en m² Répartition du marché par type de bâtiment en m² Maisons groupées / lotissements Répartition par type d isolant en m² et en m3 PSE, XPS, PU/PUR PIR Autres (isolants minces thermiques réfléchissants ) Le marché de l isolation thermique des murs par l intérieur (ITI) Répartition par type de technique en m² : Doublage collé Doublage sur ossature Entre cloisons maçonnées Autres : soufflage, insufflation, projection Répartition par type d isolant en m² PSE, XPS, PU/PUR, PIR Autres (IMTR ) Répartition par type de technique et d isolant Ex : le PSE en doublage collés Répartition par type de bâtiment en m² Maisons groupées / lotissements Répartition par type de chantier et de bâtiment en m² Part de la construction neuve et de la rénovation en maison individuelle Répartition par type de technique & de chantier Part de la construction neuve en doublage collé Répartition par type de technique et par type de bâtiment en m² Ex : Part de du doublage collé en maison individuelle Le marché de l isolation thermique des murs par l extérieur (ITE) Répartition par type de technique en m² : Enduit sur isolant Bardage rapporté sur isolant Vêture isolante Répartition par type de bâtiment en m² Maisons groupées / en bande Répartition par type de chantier et de bâtiment en m² Part de la construction neuve en maison individuelle Répartition par type de technique & de chantier Répartition par type d isolant en m² PSE, XPS, PU/PUR PIR Autres Répartition par type de technique et d isolants Ex : la laine de roche en bardage 1.3. Le marché de l isolation des combles & toitures Evolution des ventes depuis 2010 en m² Répartition par type de technique en m² : Toitures en pente : Combles perdus / combles aménagés Toiture terrasse Répartition par type de bâtiment en m² : Maisons groupées / en bande Répartition par type de chantier en m² : Part de la construction neuve et de la rénovation Répartition par type d isolant en m² : PSE, XPS, PU/PUR PIR Panneaux de sarking Autres (IMTR ) Répartition par type de technique & par type de bâtiment Répartition part type de bâtiment & par type de chantier Répartition par type de technique & par type de chantier Répartition par type de technique et par type d isolant Ex : la laine de verre en toiture en pente

5 SOMMAIRE DE l ETUDE Le marché des toitures en pente (combles perdus et aménagés) Répartition par type de bâtiment Répartition par type de chantier & de bâtiment Répartition par type d isolants Répartition par technique de pose Combles perdus: part du soufflage Combles aménagés : part de l isolation par l extérieur Le marché des toitures terrasses Répartition par type de bâtiment Répartition par type de chantier & de bâtiment Répartition par type d isolants 1.4. Les circuits de distribution des isolants La distribution de l isolation des murs par l intérieur La distribution de l isolation des murs par l extérieur La distribution de l isolation des combles & toitures Pour chaque marché, sont présentés : La part des ventes directes & indirectes La répartition par circuit de distribution Négoces matériaux, gros œuvre, Négoces spécialisés : bois, couverture, peinture GSB Grandes Surfaces de Bricolage, Coopératives d achat... Répartition par type de clientèle des circuits : Entreprises (de plus de 20 salariés) Entrepreneurs&Artisans (moins de 20 salariés) Particuliers Constructeurs en direct Répartition selon le type de poseurs (professionnels / particuliers) Estimation du marché des particuliers poseurs 1.5. Perception des répondants sur le marché de l isolation Evolution des prix au cours des 12 derniers mois Perception de l évolution globale pour les 12 prochains mois des marchés suivants : L isolation thermique des murs par l intérieur L isolation thermique des murs par l extérieur L isolation des combles perdus par soufflage L isolation des combles par l extérieur Attentes en termes d innovations produits 1.6. Profils des répondants entreprises & artisans : Les cœurs de métier d origine La taille d entreprise Qualifications & mention RGE (Reconnu Garant de l Environnement) 2.8. Le dynamisme régional : Synthèse des indicateurs sur la construction neuve, la rénovation et les indicateurs macro-économiques par grande zone géographique. 3. Analyse des acteurs (20 pages) SYNTHESE DES FORCES EN PRESENCE 3.1. Schéma d organisation du marché 3.2. Les fabricants industriels d isolants Typologie des fabricants par cœur d activité Les grandes tendances observées : stratégie de développement, de positionnement, les politiques de communication, etc Enjeux techniques et efforts de R & D 3.3. Les entreprises de pose Typologie des acteurs Les «nouveaux» poseurs 3.4. Les circuits de commercialisation La typologie des circuits de commercialisation : Négoces «généralistes» : matériaux / gros œuvre Négoces spécialisés : bois, couverture, peinture GSB Grandes Surfaces de Bricolage, Coopératives d achat Par circuit, sont présentées : les grandes tendances observées, les offres produits d isolants, etc. 4. Synthèse et scénario d évolution à l horizon 2018 (10 pages) 4.1. Le scénario optimiste 4.2. L évolution tendancielle 4.3. Le cas pessimiste Pour chaque scénario, sont présentés : Les chiffres du marché à l horizon 2018 : ventes totales et pourcentage de croissance annuelle sur les marchés des murs et des toitures combles les enjeux associés sur les marchés de la rénovation et de la construction neuve les impacts envisagés pour les acteurs (fabricants, poseurs, distributeurs) et sur les produits & technologies En complément de ce rapport remis sous format Power point, un fichier Excel vous est proposé, celui-ci reprend les chiffres clés du marché présentés en partie Analyse de l environnement de marché (20 pages) SYNTHESE DES FACTEURS D INFLUENCE 2.1. L environnement économique 2.2. La construction neuve en résidentiel 2.3. La construction neuve en non-résidentiel 2.4. Les dépenses entretien-amélioration de logement 2.5. L environnement politique 2.6. Le contexte législatif & réglementaire 2.7. Le contexte environnemental

6 BON DE COMMANDE Le marché de l isolation thermique des murs et de la toiture Les études Les chiffres clés du marché» - Edition : Juillet TARIF DE L ETUDE : 1950 HT (2 304 TTC / TVA = 20%) Option complémentaire : Présentation orale de l étude par un consultant TBC dans vos locaux : 800 HT (hors frais de déplacement), soit 960 TTC. MODALITE DE REGLEMENT J ai bien noté que le règlement se fait à la commande Je choisis le règlement par chèque bancaire (chèque à établir à l ordre de TBC) Je souhaite régler par virement bancaire POUR TOUT RENSEIGNEMENT OU POUR TOUTE COMMANDE Service commercial Chargée d études : Xavier RICHARD Christophe BELLO Annabelle VOUNATSOS Par courrier : TBC Innovation Immeuble Platon, 25 Boulevard Victor Hugo Colomiers Tél Fax Je souhaite commander : L étude «le marché de l isolation thermique des murs et des toitures» (juillet 2014) HT L option «présentation de l étude» 800 HT Pour un moment total de HT. Je note que cette étude est réservée à l usage exclusif de ma société et ne pourra être communiquée à des tiers sans accord explicite de TBC. Je note que, comme toute étude prospective, celle-ci repose sur des hypothèses dont je pourrai débattre librement avec TBC. COORDONNEES DE LIVRAISON Société : Nom : Prénom : Fonction : Adresse : Tél : Fax : COORDONNEES DE FACTURATION (si différente) Nom : Prénom : Fonction : Adresse : Tél : Fax : Date : / / Signature & Cachet de la société :

Etude du marché de la fenêtre en France

Etude du marché de la fenêtre en France Etude du marché de la fenêtre en France Les études Les chiffres clés du marché» - Edition : Décembre 2014 - Un marché tendu Malgré des incitations gouvernementales en faveur des travaux de rénovation énergétique,

Plus en détail

Marché des Travaux de Rénovation, d Extension et de Réhabilitation dans le Secteur Résidentiel en France 2014

Marché des Travaux de Rénovation, d Extension et de Réhabilitation dans le Secteur Résidentiel en France 2014 Marché des Travaux de Rénovation, d Extension et de Réhabilitation dans le Secteur Résidentiel en France Nouvelles tendances et prévisions Octobre Les marchés des travaux de rénovation, d extension et

Plus en détail

NOUVEAU GUIDE ISOLATION. Sortie : Octobre 2011

NOUVEAU GUIDE ISOLATION. Sortie : Octobre 2011 NOUVEAU GUIDE ISOLATION Sortie : Octobre 2011 CONTEXTE DU GUIDE La Règlementation Thermique 2012 Applicable dés 2011: Pour les bâtiments publics, janvier 2013 pour tous les bâtiments de logement. Une obligation

Plus en détail

Le Secteur du Logement en France 2013 : Activité et Données de Cadrage. Dernières tendances et perspectives

Le Secteur du Logement en France 2013 : Activité et Données de Cadrage. Dernières tendances et perspectives Le Secteur du Logement en France : Activité et Données de Cadrage Dernières tendances et perspectives Septembre Depuis le début de l année, l activité immobilière se dégrade progressivement, et ce tant

Plus en détail

MSI. Marché des Maisons Bois en France 2010. Nouvelles tendances et prévisions. décembre 2010. Une nouvelle étude de marché indispensable pour :

MSI. Marché des Maisons Bois en France 2010. Nouvelles tendances et prévisions. décembre 2010. Une nouvelle étude de marché indispensable pour : Marché des Maisons Bois en France 2010 Nouvelles tendances et prévisions décembre 2010 Le marché français de la maison bois retrouve un peu de croissance en 2010, après avoir légèrement diminué sur la

Plus en détail

MARCO 2015. Tableau de bord des marchés du bâtiment DÉVELOPPEMENT CONSTRUCTION. Michel Ormières

MARCO 2015. Tableau de bord des marchés du bâtiment DÉVELOPPEMENT CONSTRUCTION. Michel Ormières MARCO Tableau de bord des marchés du bâtiment Michel Ormières DÉVELOPPEMENT CONSTRUCTION MARCO MARCO Système complet d informations-marchés, MARCO est devenu en France l outil prévisionnel de référence

Plus en détail

Marché des Constructions Modulaires en France 2013

Marché des Constructions Modulaires en France 2013 Marché des Constructions Modulaires en France 2013 Nouvelles tendances et prévisions Juin 2013 En 2012, le marché de la construction modulaire a vu son chiffre d affaires progresser. Il a bénéficié des

Plus en détail

MSI. Marché des Produits d Isolation Thermique en France 2015. Nouvelles tendances et prévisions. Décembre 2015

MSI. Marché des Produits d Isolation Thermique en France 2015. Nouvelles tendances et prévisions. Décembre 2015 Marché des Produits d Isolation Thermique en France Nouvelles tendances et prévisions Décembre Le marché des produits d isolation thermique en France reste très dynamique ces dernières années, malgré la

Plus en détail

Marché des Produits d Isolation Thermique pour le Bâtiment en France 2013. Quelles perspectives à l heure actuelle face aux dernières évolutions?

Marché des Produits d Isolation Thermique pour le Bâtiment en France 2013. Quelles perspectives à l heure actuelle face aux dernières évolutions? Marché des Produits d Isolation Thermique pour le Bâtiment en France 2013 Quelles perspectives à l heure actuelle face aux dernières évolutions? Août 2013 Un ensemble de facteurs favorables jouent très

Plus en détail

Ecole de l Isolation TM L art d apprendre avec Knauf Insulation

Ecole de l Isolation TM L art d apprendre avec Knauf Insulation Ecole de l Isolation TM L art d apprendre avec Knauf Insulation Janvier 2012 Ecole de l Isolation TM Sommaire p.04 Contexte réglementaire p.10 Pourquoi l ITE? p.16 Renseignements et informations pratiques

Plus en détail

isolation thermique et acoustique

isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Rouleaux Panneaux Cloisons Murs & planchers Tuyauteries Survitrages Michel & Christophe Branchu Michel & Christophe Branchu L artisan de sa maison

Plus en détail

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 01 ISBN 978--1-1349- 1 Les Isoler son habitation est essentiel pour des questions économiques (réduction

Plus en détail

Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012

Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012 Formations Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012 Commercialiser Concevoir Dimensionner S équiper Choisir les Produits Construire Des formations pour les professionnels conçues

Plus en détail

Le Marché des Planchers Techniques et des Planchers Chauffants en France

Le Marché des Planchers Techniques et des Planchers Chauffants en France 325 Le Marché des Planchers Techniques et des Planchers Chauffants en France 300 275 250 225 200 175 150 125 100 75 2003 2004 2005 2006 2008 2009 2010 2011 Planchers Chauffants Électriques Planchers Chauffants

Plus en détail

Promotion. Immobilière. en France UN OUTIL MARKETING INDISPENSABLE POUR:

Promotion. Immobilière. en France UN OUTIL MARKETING INDISPENSABLE POUR: (en millions de m²) 20 Le Marché de la 15 Promotion 10 Immobilière 5 en France 0 2003.000 2.004 2.005 2.006 2.007 2.008 2.009 2.010 2.011 2012 UN OUTIL MARKETING INDISPENSABLE POUR: Centres Commerciaux

Plus en détail

SYNTHESE DE LA PARTIE 1 : Etat des lieux économique du secteur et des filières

SYNTHESE DE LA PARTIE 1 : Etat des lieux économique du secteur et des filières Etude sur le secteur et les filières de production des matériaux et produits bio-sourcés utilisés dans la construction (à l'exception du bois) Etude réalisée par Nomadéis pour le compte du Ministère de

Plus en détail

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations www.maison-bioclimatique-passive.com Pour vous aider à maîtriser le BBC voici des modules complémentaires de formation proposée par Bâtir 2050 1- Formation pratique à la construction & rénovation basse

Plus en détail

Rénovation énergétique : Nouveau concept de façade isolante rapportée I-TECH-BOIS REPENSE L ASSOCIATION ISOLATION + BARDAGE

Rénovation énergétique : Nouveau concept de façade isolante rapportée I-TECH-BOIS REPENSE L ASSOCIATION ISOLATION + BARDAGE Rénovation énergétique : Nouveau concept de façade isolante rapportée I-TECH-BOIS REPENSE L ASSOCIATION ISOLATION + BARDAGE Edito «L un contribue au confort des occupants et aux économies d énergie, l

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES

LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES BON DE COMMANDE EN PAGE 7 LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES ÉTUDE RÉALISÉE PAR INTERQUEST POUR LE SYNDICAT DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES (S.I.N.) Vient

Plus en détail

L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction. Annexe à l étude

L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction. Annexe à l étude Résidentiel neuf L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction OBSERVATION Annexe à l étude observatoire de la qualité de la construction Résidentiel neuf Typologie des maisons

Plus en détail

OPEN. Enseignements de la campagne 2011. Observatoire Permanent de l aml lioration ENergétique du logement ARTISANS & ENTREPRISES

OPEN. Enseignements de la campagne 2011. Observatoire Permanent de l aml lioration ENergétique du logement ARTISANS & ENTREPRISES OPEN Observatoire Permanent de l aml amé- lioration ENergétique du logement ARTISANS & ENTREPRISES Enseignements de la campagne 2011 SYNTHÈSE réservée aux Répondants Avertissement Ce document a étéélaboréàpartir

Plus en détail

MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS

MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS OBJECTIFS GENERAUX DANS UN CONTEXTE D OFFRE GLOBALE

Plus en détail

MSI. Décembre 2012. Une nouvelle étude de marché indispensable pour :

MSI. Décembre 2012. Une nouvelle étude de marché indispensable pour : Marché des Planchers et Systèmes de Plancher en Béton dans le Contexte de l Efficacité Énergétique en France 2012 : Nouvelles tendances et prévisions Décembre 2012 Le concept de «plancher» s est grandement

Plus en détail

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un nouvel ouvrage est paru en 2013, destiné aux artisans, entreprises, architectes, maîtres d œuvre et maîtres d ouvrage,

Plus en détail

L innovation dans les systèmes d isolation en laine minérale au service de la transition énergétique

L innovation dans les systèmes d isolation en laine minérale au service de la transition énergétique L innovation dans les systèmes d isolation en laine minérale au service de la transition énergétique Techno-Dating Filière minérale 26 juin 2014 IUT Robert Schuman, Strasbourg Olivier Servant Directeur

Plus en détail

plombiers La profession des artisans Caractéristiques, activité, Comportements et attitudes

plombiers La profession des artisans Caractéristiques, activité, Comportements et attitudes La profession des artisans Caractéristiques, activité, Comportements et attitudes 150 rue Gallieni - 92100 Boulogne-Billancourt Tél : 01 46 03 59 59 - Fax : 01 46 03 16 03 - info@dev-construction.com www.developpement-construction.com

Plus en détail

MAISON INDIVIDUELLE 2013

MAISON INDIVIDUELLE 2013 MAISON INDIVIDUELLE 2013 Analyse régionalisée du marché et des acteurs du secteur de la maison individuelle Perspectives à l horizon 2013 Les 1 100 premiers constructeurs et promoteurs du secteur Descriptif

Plus en détail

ALVÉOLAIRES MOUSSES MINÉRALES LAINES VÉGÉTALES BASES ANIMALES FIBRES BOIS PMR

ALVÉOLAIRES MOUSSES MINÉRALES LAINES VÉGÉTALES BASES ANIMALES FIBRES BOIS PMR Performances thermiques Marquage Conductivité Épaisseur Thermique en mm pour C E A c e r m i AT R 5 R 8 λ Feu Environnement FDES Prix TTC pour R=8 Rapport qualité/ prix Commentaire MOUSSES ALVÉOLAIRES

Plus en détail

GUIDE BIEN CONSTITUER MON DOSSIER : ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES

GUIDE BIEN CONSTITUER MON DOSSIER : ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES GUIDE BIEN CONSTITUER MON DOSSIER : ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES Bien constituer mon dossier - Isolation de combles ou de toitures - BAR-EN-0 Novembre 05 /5 Documents nécessaires à la constitution

Plus en détail

Le Marché des Alarmes Intrusion en France 2008

Le Marché des Alarmes Intrusion en France 2008 Le Marché des Alarmes Intrusion en France 2008 200 175 150 125 100 75 2003 2004 2005 2008 2009 2010 2011 Secteur Non-Résidentiel (Volume, Indice) Secteur Résidentiel (Volume, Indice) UN OUTIL MARKETING

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009

Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009 Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009 GM CONSULTANTS & ASSOCIES Hélène Kalem 118 rue de Tocqueville 75 017 Paris hkalem@gm-consultants.com 06 73 04 64 34 GM Consultants & Associés Observatoire

Plus en détail

Marché de la Location de Matériel, d Équipements, de Machines et d Engins pour le BTP en France 2014

Marché de la Location de Matériel, d Équipements, de Machines et d Engins pour le BTP en France 2014 Marché de la Location de Matériel, d Équipements, de Machines et d Engins pour le BTP en France 2014 Nouvelles tendances et prévisions Janvier 2014 Le marché de la location de matériel, d équipements,

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail

V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation Prévision à l horizon 2014

V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation Prévision à l horizon 2014 V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation A- Les marchés du Bâtiment à l horizon 2014 1. Scénario prospectif sur le territoire de la Les prévisions à horizon 2014 reposent sur plusieurs hypothèses

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

Durabilité des isolants biosourcés

Durabilité des isolants biosourcés Durabilité des isolants biosourcés Vers la création de classes d emploi Julien Lamoulie Rappel du contexte Fort développement du marché des isolants biosourcés, mais : Nécessitéd apporter desgaranties

Plus en détail

Maisons modèles Catalogue 2015

Maisons modèles Catalogue 2015 Créateur et constructeur de maisons ossature bois Depuis plus de 18 ans Le bois, la plus noble manière de marier votre créativité au respect de l environnement. Notre société bénéficie de plus de 18 ans

Plus en détail

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE Union des Métalliers 10, rue du Débarcadère 75017 Paris Tél. 01 40 55 13 00 Fax. 01 40 55 13 01 Union@metallerie.ffbatiment.fr STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Les matériaux de construction bio-sourcés

Les matériaux de construction bio-sourcés Les matériaux de construction bio-sourcés Connaissance de la filière en Pays de la Loire Sommaire I. Quelle définition retenir pour les matériaux de construction bio-sourcés? II. Deux approches de la filière

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique de

L isolation thermique et acoustique de Rénovation des bâtiments : 25 juin 2009 Concilier thermique, et ventilation i L isolation thermique et de l enveloppe l (par l extérieur et par l ) i Principes et solutions, principaux problèmes rencontrés

Plus en détail

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Avec le soutien de : Observ ER 2013 Suivi du marché des installations individuelles solaires thermiques 1 Juillet 2013 Sommaire Préambule

Plus en détail

Evolution de la construction neuve de logements cumul 12 mois en Limousin Unité : 1 logement - Source : SIT@DEL2-CELBTP

Evolution de la construction neuve de logements cumul 12 mois en Limousin Unité : 1 logement - Source : SIT@DEL2-CELBTP 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Evolution de la construction neuve de logements cumul 12 mois en Limousin Unité : 1 logement - Source : SIT@DEL2-CELBTP 1 5 9 1 5 9 1 5 9 1 5 9 1 5 9 1

Plus en détail

ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES

ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES Critères d éligibilité & pièces justificatives Sommaire Travaux avec date d engagement en 2014 page 2 I. Qu est ce que la date d engagement? page 2 II. Quels sont les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi

DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi Franchise française de maisons individuelles à ossature bois Contact presse SOMMAIRE MAISONS KOZI Le Groupe Fousse crée sa première franchise Le Groupe Fousse Constructions

Plus en détail

DESCRIPTIF QUANTITATIF

DESCRIPTIF QUANTITATIF 1 DESCRIPTIF QUANTITATIF LOT 03 CLOISONS SECHES ISOLATION PLAFONDS MAITRE D'OUVRAGE Commune d AYROS ARBOUIX Hautes Pyrénées RENOVATION DE DEUX LOGEMENTS COMMUNAUX MAITRE D'ŒUVRE PIERRE CASSOU ARCHITECTE

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593 Etudes & Contrôles thermiques 38, avenue du Midi - 91760 ITTEVILLE Tél. : 01 69 90 86 10 - Fax : 01 69 90 91 59 Adresse postale: BP 70017-91610- BALLANCOURT E-mail : bet.ecic@wanadoo.fr - Site : www.bet-ecic.fr

Plus en détail

Le Marché des Sols Stratifiés, Parquets et Sous-Couches en France

Le Marché des Sols Stratifiés, Parquets et Sous-Couches en France Le Marché des Sols Stratifiés, Parquets et Sous-Couches en France UN OUTIL MARKETING INDISPENSABLE POUR: 120 100 80 60 40 20 0 (unité: en millions de m²) 2003 2005 2009 2011 Sols Stratifiés Parquets Sous-Couches

Plus en détail

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI Copropriété : Décryptage du volet réglementaire Hicham LAHMIDI Audit énergétique d un immeuble ou d un groupe d immeubles en copropriété Décryptage du décret du 27 janvier 2012 et de l arrêté du 28 février

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2.

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2. + 1,8 m 2 + 2,5 m 2 + 1,6 m 2 R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm λ 0,007 SlimVac L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, LE DÉFI DE

Plus en détail

Plan départemental bâtiment durable

Plan départemental bâtiment durable Une démarche fédératrice Depuis 2012, le Conseil général de la Mayenne et la Maison départementale de l emploi ont impulsé une stratégie départementale fédératrice afin d amplifier l engagement concret

Plus en détail

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Phase 2: Analyse du besoin des entreprises Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Les plus fortes demandes en «Construction durable» Estimation

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources?

Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources? Jeudi 22 octobre 2015 9H 12H30 Cabinet Enckell Avocats 250, rue Saint Jacques 75005 Paris 10 ème édition Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources? CONTACTS Enckell

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Enquête éco-construction. Bilan et résultats

Enquête éco-construction. Bilan et résultats Enquête éco-construction Bilan et résultats Introduction Lancée sur l ensemble de la région Rhône-Alpes en juin 29 par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes et en partenariat

Plus en détail

CONFORT & RÉNOVATION Mieux conseiller pour mieux rénover!

CONFORT & RÉNOVATION Mieux conseiller pour mieux rénover! Dossier de presse CONFORT & RÉNOVATION Mieux conseiller pour mieux rénover! Isover et Placo initient un partenariat autour d une démarche commune de grande ampleur axée sur une sélection de solutions adaptées

Plus en détail

GROSSISTES SANITAIRE-CHAUFFAGE 2014

GROSSISTES SANITAIRE-CHAUFFAGE 2014 GROSSISTES SANITAIRE-CHAUFFAGE 2014 Analyse régionalisée du réseau français des grossistes spécialisés en équipements de sanitaire, chauffage et climatisation Perspectives à l horizon 2014 370 grossistes

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE. 26% d économie mesurée sur votre consommation annuelle de chauffage. Guide de l'isolation écologique avec Ouateco

LA OUATE DE CELLULOSE. 26% d économie mesurée sur votre consommation annuelle de chauffage. Guide de l'isolation écologique avec Ouateco PRODUCTEUR DE OUTE DE CELLULOSE L OUTE DE CELLULOSE % d économie mesurée sur votre consommation annuelle de chauffage Ecologically natural friendly and insulation material thermal Guide de l'isolation

Plus en détail

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération.

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. ite Améliorer son confort, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. l isolation Enquoi çà consiste? L Isolation Thermique l Extérieur (ITE) est un procédé qui permet de créer,

Plus en détail

JOURNEES DU CONFORT ET DE L EAU 20 NOVEMBRE 2007 DOMAINE DE LA CHANTERELLE VERLINGHEM

JOURNEES DU CONFORT ET DE L EAU 20 NOVEMBRE 2007 DOMAINE DE LA CHANTERELLE VERLINGHEM JOURNEES DU CONFORT ET DE L EAU 20 NOVEMBRE 2007 DOMAINE DE LA CHANTERELLE VERLINGHEM RENOVATION DURABLE DES BATIMENTS EXISTANTS JCE Lille Domaine de la Chanterelle 20 novembre 2007 1/6 Le 20 novembre,

Plus en détail

Présentation VERTUOZE

Présentation VERTUOZE Permettre aux artisans et entreprises de la FFB qui le souhaitent, d anticiper et de prendre un temps d avance sur ce marché prometteur Réduire la consommation moyenne du parc de 38 % d ici à 2020 Rénover

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

Projet de Loi de finances 2013

Projet de Loi de finances 2013 Projet de Loi de finances 2013 Crédit d impôt développement durable article 200 quater applicable à l acquisition des matériaux d isolation thermique des parois vitrées, des volets isolants et des portes

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation Réunion de sensibilisation des Copropriétés Cran Gevrier 1 Plan de présentation Bilan national La thermographie infrarouge Présentation de la thermographie IR Limites de la thermographie IR Présentation

Plus en détail

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR»

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» Les bâtiments existants Ils sont très hétérogènes. Ils émettent dans leur ensemble 25% des émissions françaises de gaz

Plus en détail

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal»

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» ANNEE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» Définition des familles d éléments non structuraux du cadre bâti 1 Les éléments constitutifs du bâtiment sont

Plus en détail

DPGF REGIE DES SAISIES. Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat. Altitude 2040 m - 73620 - LES SAISIES. Espace Cristal 73620 LES SAISIES

DPGF REGIE DES SAISIES. Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat. Altitude 2040 m - 73620 - LES SAISIES. Espace Cristal 73620 LES SAISIES Espace Cristal 73620 LES SAISIES Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat Altitude 2040 m - 73620 - LES SAISIES DPGF ECONOMISTE : DIDIER BOULANGER 73600 MOUTIERS Portable : 06 62 37 63 50 -

Plus en détail

Chauffage : où en est-on?

Chauffage : où en est-on? Domaine des Hocquettes commission chauffage Chauffage : où en est-on? Restitution de l étude thermique Saunier & Associés (+ compléments de l étude infrarouge) 1 Rappel 2008 : sondage copropriétaires Février

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 1er semestre 2015 Les formations pour le bâtiment en Picardie ÉCONOMIE D ÉNERGIE NOUVELLES ÉNERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE SÉCURITÉ Partenaire de : IFRB PICARDIE 33, Mail Albert

Plus en détail

et l Isolation Thermique par l Extérieur Plus que jamais, une solution de bon sens 1 Des avantages multiples, idéalement en phase avec les impératifs du développement durable La complémentarité, le dynamisme

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES COÛTS DE LA CONSTRUCTION

OBSERVATOIRE DES COÛTS DE LA CONSTRUCTION OBSERVATOIRE DES COÛTS DE LA CONSTRUCTION I.1 - CONSTRUCTIONS TYPE D OPéRATION MONTAGE JURIDIQUE NOMBRE D OPéRATIONS CONSTRUCTIONS CONCOURS 6 π LES COÛTS s à faibles contraintes d adaptation au site et

Plus en détail

UN CHANTIER DE RÉNOVATION? AYEZ LE REFLEXE PPE AVEC LI TT!

UN CHANTIER DE RÉNOVATION? AYEZ LE REFLEXE PPE AVEC LI TT! GAGNANT pour vous et vos clients UN CHANTIER DE RÉNOVATION? AYEZ LE REFLEXE PPE AVEC LI TT! Des exemples réels de chantiers de rénovation énergétique et ce qu ils ont rapporté : 9 960 HT de prime pour

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Le Clos de Baccharis 43

Le Clos de Baccharis 43 Le Clos de Baccharis 43 Le TOIT GIRONDIN Présentation du Toit Girondin Société anonyme coopérative de production d habitations à loyer modéré Société à capital variable (150 000 euros) 44 Le TOIT GIRONDIN

Plus en détail

L Etiquette Energie Menuiserie

L Etiquette Energie Menuiserie L Etiquette Energie Menuiserie Dossier de presse Conférence de presse 18 avril 2013 Contact presse VP Communication Chrystelle Reganha Tel : 01 40 22 08 66 creganha@vp- communication.com 1 COMMUNIQUÉ DE

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

Qualité environnementale des bâtiments BBC. Apports des systèmes constructifs en béton

Qualité environnementale des bâtiments BBC. Apports des systèmes constructifs en béton Qualité environnementale des bâtiments BBC Apports des systèmes constructifs en béton www.infociments.fr OCTOBRE 2009 1 Typologie de l étude A. Contexte B. Objectifs C. Méthodologie D. Revue critique SOMMAIRE

Plus en détail

DG RENOVATION. 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension. VAULX EN VELIN, le 12/03/13

DG RENOVATION. 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension. VAULX EN VELIN, le 12/03/13 DG RENOVATION 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension DEVIS n 100617 VAULX EN VELIN, le 12/03/13 MAITRE D'OUVRAGE M & Mme LEHON 55 CHEMIN DU GRAND VAL 69980 CIVRIEUX D'AZERGUES MAITRE D'OEUVRE DG RENOVATION

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment Type d'activité Activité avec étude documentaire Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles

Plus en détail

Etats Généraux Angers. Actualités Normatives et Règlementaires. le 11 octobre 2012. LE NEVÉ Serge, FCBA

Etats Généraux Angers. Actualités Normatives et Règlementaires. le 11 octobre 2012. LE NEVÉ Serge, FCBA Etats Généraux Angers le 11 octobre 2012 Actualités Normatives et Règlementaires LE NEVÉ Serge, FCBA Construction bois Les outils en cours de préparation DTU 31-2 CATALOGUE BOIS CONSTRUCTION DTU 31-4 FACADES

Plus en détail

premier isolant composite à base de fibre de bois et de laine de verre : Isoduo 36.

premier isolant composite à base de fibre de bois et de laine de verre : Isoduo 36. ISOVER ouvre un nouveau chapitre dans l histoire de l isolation avec le lancement, début octobre, du premier isolant composite à base de fibre de bois et de laine de verre : Isoduo 36. C est dans la continuité

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison bois performante et économique en Touraine

Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison bois performante et économique en Touraine 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Inauguration de la première maison «premium» construite en France P. Bouyer 1 Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison

Plus en détail

CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE. Foyer communal

CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE. Foyer communal CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE Foyer communal Maitre d Ouvrage Mairie de Selommes Bureau d études Adresse BSE 10 Rue Henry Dunant 45140 INGRE Tel 02.38.70.87.00 Préambule Dans le cadre

Plus en détail

Etude du marché de la fenêtre en France en 2008. Une étude réalisée par BATIM-ETUDES pour le compte des organisations professionnelles

Etude du marché de la fenêtre en France en 2008. Une étude réalisée par BATIM-ETUDES pour le compte des organisations professionnelles BATIETUDE - GROUPE AXIOME Etude du marché de la fenêtre en France en Une étude réalisée par BATIM-ETUDES pour le compte des organisations professionnelles UFFME-SNFA-UCMP-CSTB NB : Il s agit du marché

Plus en détail

APPEL A PROJETS «CONSTRUCTION SOBRE EN ENERGIE DE BÂTIMENTS PUBLICS»

APPEL A PROJETS «CONSTRUCTION SOBRE EN ENERGIE DE BÂTIMENTS PUBLICS» Dans le cadre de l Initiative pour la Croissance et l Emploi 2014/2015 APPEL A PROJETS «CONSTRUCTION SOBRE EN ENERGIE DE BÂTIMENTS PUBLICS» REGLEMENT 1. CONTEXTE Le bâtiment est le premier secteur consommateur

Plus en détail

Menuiserie - Isolation - Toiture - Façade

Menuiserie - Isolation - Toiture - Façade Menuiserie - Isolation - Toiture - Façade Epinal - Nancy - Metz Une expertise gratuite en 48h Un partenaire de confiance Un accompagnement tout au long du projet Le bien-être se construit ISO CONFORT,

Plus en détail