Comment mesurer l'impact des solutions "on demand" sur la valeur du Système d Information?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment mesurer l'impact des solutions "on demand" sur la valeur du Système d Information?"

Transcription

1 Comment mesurer l'impact des solutions "on demand" sur la valeur du Système d Information? Philippe Taillefert Responsable des achats BWI France Stephane Benayoun, Expert-comptable & Commissaire aux Comptes, SBP Vincent de Poret, Directeur Développement des solutions "on demand", SAP France 4 ème Journée Nationale des Actifs Immatériels Paris, le 2 décembre 2010 En partenariat avec :

2 Sommaire Les logiciels «on demand» une valeur 100% immatérielle. Etude qualitative du SI de gestion de BWI La valorisation des autres actifs immatériels Quelles synergies avec un SI «on demand»: actif Humain, actif Organisationnel, Synthèse et Prochaine étape : valorisation financière des actifs 4 ème Journée Nationale des Actifs Immatériels Paris, le 2 décembre 2010 En partenariat avec :

3 L évolution du Système d information Attentes des Utilisateurs finaux Mainframe Client Server Internet On Demand Cloud Computing Innovation Innovation Un seul système Applications 2/3 Gestion des services à distance One-to-many modèle de location Processus de bout en bout Plateforme Intégrée Temps SAP 2009 / Page 3

4 Sommaire Les logiciels «on demand» une valeur 100% immatérielle. Etude qualitative du SI de gestion de BWI La valorisation des autres actifs immatériels Quelles synergies avec un SI «on demand»: actif Humain, actif Organisationnel, Synthèse et Prochaine étape : valorisation financière des actifs 4 ème Journée Nationale des Actifs Immatériels Paris, le 2 décembre 2010 En partenariat avec :

5 Présentation de BWI France BWI France est une filiale d un équipementier automobile spécialisé dans : Le contrôle de suspensions haut de gamme Les systèmes de freinage La structure française est un centre de R&D du groupe BWI Ses activités se décomposent en 3 volets : Prototypes et Essais Applications et Mise au point Recherche avancée SAP 2009 / Page 5

6 Présentation de BWI France Ses clients sont de deux types Le groupe BWI Des clients extérieurs qui appartiennent tous au secteur automobile Le Budget annuel de la structure est de 10 M 8 millions sont financés par le groupe 2 millions sont des prestations vendus à des clients externes L effectif est de 68 personnes 58 salariés 10 prestataires Antérieurement cette structure faisait partie de la société Delphi. La reprise par BWI a eu lieu il y a un an. BWI France a alors retenu SAP Business ByDesign SAP 2009 / Page 6

7 Notation du SI de Gestion de BWI France La méthodologie utilisée pour aboutir à ces notations consistent (pour le SI comme pour tous les autres actifs) à collecter des indicateurs sur le terrain auprès des cadres et dirigeants de BWI France. «En moyenne la plupart des actifs immatériels et notamment du système d information sont notés aux alentours de 12/20 ce qui correspond à un état assez bon des actifs. En général, des actifs notés à 10/20 ou moins sont révélateurs d entreprises fragiles. Des actifs notés à 15 et plus correspondent à une entreprise solide.» Couverture fonctionnelle SAP 2009 / Page 7

8 Performance et Pérennité du SI de Gestion de BWI SAP 2009 / Page 8

9 Notation du SI de gestion de BWI Une très bonne couverture des besoins présents (15/20) Un bon niveau de service incluant la sécurité, la robustesse, la disponibilité (15/20) Avec un coût intéressant pour la solution retenue 35 K d honoraires lors de la mise en œuvre 33 K de temps passé interne lors de la mise en œuvre 32 K de location du système par an Enfin, le projet de mise en œuvre de SAP Business ByDesign a été très rapide : 2 mois SAP 2009 / Page 9

10 Notation d une solution alternative installée chez BWI BWI France a étudié 4 solutions pour son SI avant de retenir une solution en mode Saas, 2 solutions ont été rapidement écartées et la troisième a fait objet d un comparatif plus détaillé. L analyse de cette alternative est à la fois moins intéressante : en terme de couverture métier en termes de coûts puisqu il ne s agit pas d une solution SaaS. Elle impose donc une infrastructure matérielle sur le site, ce qui est coûteux. En outre, dans une PME, la mise en œuvre d un SI installé ne permet pas d atteindre un niveau de robustesse, de sécurité et de disponibilité comparable à une solution SaaS mise en œuvre par un grand opérateur. Le choix du Saas, en lieu et place de cette option alternative, a également un impact sensible sur le capital humain et organisationnel de l entreprise. SAP 2009 / Page 10

11 Notation d une solution altérnative installée chez BWI Le choix d une solution installée chez BWI impacte de 2 points la note d un capital SI moyen. SAP 2009 / Page 11

12 Sommaire Les logiciels «on demand» une valeur 100% immatérielle. Etude qualitative du SI de gestion de BWI La valorisation des autres actifs immatériels Quelles synergies avec un SI «on demand»: actif Humain, actif Organisationnel, Synthèse et Prochaine étape : valorisation financière des actifs 4 ème Journée Nationale des Actifs Immatériels Paris, le 2 décembre 2010 En partenariat avec :

13 Capital Humain SAP 2009 / Page 13

14 Capital Humain Le Capital Humain de BWI France est très bien noté (15,7 de moyenne) On retiendra parmi ses points forts: Le niveau de compétence ; L engagement, d autant plus important que les équipes ont retrouvé chez BWI une nouvelle stabilité après la période de restructuration de Delphi ; La capacité à prendre des risques : l équipe est capable de «vendre» au groupe des solutions innovantes mais dont la faisabilité est incertaine à l origine ; La créativité ; La grande fidélité (rémanence) du capital humain ; Son efficience (équipes d encadrement et de support très réduites) ; Le choix du SI en mode Saas permet d éviter le recrutement de 2,5 ETP supplémentaires ; sans quoi la note du capital humain serait de 2 points inférieure. SAP 2009 / Page 14

15 Capital Organisationnel SAP 2009 / Page 15

16 Capital Organisationnel L Organisation de BWI est performante et ne présente pas de points faibles Au niveau général on note: une organisation simple, claire, documentée (organigramme à jour) et des définitions de poste pour tous. Par ailleurs, les processus Qualité, Sécurité et Environnement sont très matures (certification ISO TS 16949, ISO 14000, ). Les autres processus: relation client, contrôle de gestion, etc sont également très structurés et documentés. Le système d information en place joue un rôle positif dans la simplicité de certains processus : RH et Finance notamment. De plus, tous les salariés utilisent le même système ce qui créé des synergies, une meilleure utilisation en cas de mobilité et une meilleur détection des anomalies. Enfin, le SI a considérablement amélioré et facilité les relations avec les services externalisés tel que la comptabilité. SAP 2009 / Page 16

17 Valeurs qualitatives des Actifs immatériels de BWI SAP 2009 / Page 17

18 Sommaire Les logiciels «on demand» une valeur 100% immatérielle. Etude qualitative du SI de gestion de BWI La valorisation des autres actifs immatériels Quelles synergies avec un SI «on demand»: actif Humain, actif Organisationnel, Synthèse et Prochaine étape : valorisation financière des actifs 4 ème Journée Nationale des Actifs Immatériels Paris, le 2 décembre 2010 En partenariat avec :

19 Synthèse BWI France dispose à ce jour d un très beau capital immatériel: 15/20 en moyenne La solution SAP Business ByDesign impacte positivement le capital immatériel de BWI France. Le choix d une solution SaaS fait augmenter de 2 points la note d un capital SI moyen. BWI évite le recrutement de 2,5 ETP supplémentaires ; sans quoi la note du capital humain serait de 2 points inférieure. Il en est de même pour la notation du capital organisationnel qui serait substantiellement dégradée. SAP 2009 / Page 19

20 Prochaine étape La suite du projet va consister à ajuster les présentes notations produire une évaluation financière de BWI France basée sur son capital immatériel. Valeur comptable M xx xx % Valeur totale de l entreprise = xx M Hommes xx xx% SI xx xx % Orga xx Savoir xx xx % xx % Partenaires Marque xx xx xx % xx % SAP 2009 / Page 20

21 Comment mesurer l'impact des solutions "on demand" sur la valeur du système d'information? Philippe Taillefert Responsable des achats BWI France Stephane Benayoun, Expert-comptable & Commissaire aux Comptes, SBP Vincent de Poret, Directeur Développement des solutions "on demand", SAP France 4 ème Journée Nationale des Actifs Immatériels Paris, le 2 décembre 2010 En partenariat avec :

22 SAP 2009 / Page 22 ANNEXES

23 Capital de savoir p. 23

24 Capital de savoir Le capital de savoir de BWI France est également d un excellent niveau. Les savoir-faire actuels permettent la conception de produits pour lesquels la demande est forte au niveau mondial. En outre, le niveau d innovation est élevé (Ex : amortisseurs MagneRide interdépendants pilotés par ordinateur). L entreprise a une parfaite maîtrise de sa technologie (haut niveau de documentation et de nomenclature de l existant). Enfin les savoir-faire sont protégés par de nombreux brevets. Pour ce qui concerne la R&D, l activité est également importante : par exemple, les équipes internalisent en ce moment le hardware de pilotage des amortisseurs. p. 24

25 Capital Clients p. 25

26 Capital Clients Bien qu il ait également une bonne note globale, le capital client de BWI France présente une fragilité inhérente à la nature même de l activité de l entreprise: son faible nombre de clients. En effet, BWI France ne travaille qu avec très peu de clients internes et externes, de sorte que cette concentration présente un risque substantiel pour l entreprise. Chacun des 3 client représentant un tiers du CA généré par les prestations vendues. Ce risque est partiellement compensé par la fidélité (la persistance) des clients et la diversification de leurs projets. Il est également réduit par le niveau de satisfaction. En conséquence, la note globale reste élevée. Enfin notons que les clients de BWI France sont solides et robustes sur un secteur en bonne santé (la voiture haut de gamme). p. 26

27 Capital Fournisseurs p. 27

28 Capital Fournisseurs BWI France entretient d excellentes relations avec ses fournisseurs depuis longtemps. Bien que le rapport qualité/prix des prestations fournies soient élevées, BWI France a préféré privilégier le haut degré de satisfaction qu elle tire des ses relations avec ses partenaires. Par ailleurs, SAP Business ByDesign a fluidifié et amélioré les relations que BWI France entretient avec ses fournisseurs en terme de réactivité. Enfin, il existe peu de solutions de remplacement pour les segments «prototypes» et «locations de pistes». p. 28

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé Atelier ORAS Pilotage des rémunérations variables Groupe RH&M Le volet informatisation Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé EURISTIC 4 février 2010 Présentation Intervenant EURISTIC Jean-Louis BAUDRAND

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012 L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012 20 juin 2012 Bénédicte Bailleul Directrice de l activité Externalisation 1 Agenda Présentation de Demos Outsourcing Méthodologie d enquête

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Cloud computing ET protection des données

Cloud computing ET protection des données Cloud computing ET protection des données Typologies du CLOUD Ce sont les solutions complètement gérées par la DSI. La DSI peut faire éventuellement appel à un prestataire (type infogérant) mais elle

Plus en détail

Ressources humaines. Joëlle Imbert. Les tableaux de bord RH. Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage

Ressources humaines. Joëlle Imbert. Les tableaux de bord RH. Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage Ressources humaines Joëlle Imbert Les tableaux de bord RH Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage 6 Les indicateurs de performance des processus Généralisés à la fin des années 1980

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE

PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE 312-PERFENCORH-v280213 PERFECTIONNEMENT ENTRETIEN COMMERCIAL : INTEGRER LA PRESTATION SERVICES RH A SON ARGUMENTAIRE OBJECTIF FINAL Se positionner en tant que partenaire RH auprès de ses clients OBJECTIFS

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation

Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation Document de Présentation Dakar, le 12 Novembre 2014 Présentation faite par Jean Louis PORTELLA Copyright VIZEUM M.C 1 L innovation

Plus en détail

Le document au cœur du Green IT

Le document au cœur du Green IT Le document au cœur du Green IT Loïc Le Cam Directeur Général Xerox Global Services France Page 1 Groupe Xerox Chiffres clés (2007) Xerox Innovation Group Xerox Office Group Xerox Production Systems Xerox

Plus en détail

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Directeur adjoint, Contrôles spécialisés et transversaux en assurance Autorité de contrôle prudentiel et de résolution 01/04/2015

Plus en détail

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

DIAGNOSTIC INNOVATION CROISSANCE CENTRE

DIAGNOSTIC INNOVATION CROISSANCE CENTRE Raison Sociale : Diagnostiqueur : Interlocuteur : Lieu du diagnostic : Fonction : Date du diagnostic : DIAGNOSTIC INNOVATION CROISSANCE CENTRE Raison sociale : Année N -1 Evolution de la situation Prise

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

Trouver des solutions efficaces

Trouver des solutions efficaces Trouver des solutions efficaces & adaptées à vos enjeux VOTRE PARTENAIRE SPÉCIALISTE EN ORGANISATION, GESTION, COMPTABILITÉ ET FINANCE Comment développer votre entreprise? Comment piloter efficacement

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Page 1 de 44 alexandre.rolland@synergieassocies.com Vincent.gorlier@synergieassocies.com Page 2 de 44 SYNERGIE Associés Société de conseil et d'ingénierie La clef de votre succès : «La Synergie entre vos

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

Mardi 17 novembre 2015. Les services collaboratifs et le SAAS, enjeux majeurs pour votre cabinet

Mardi 17 novembre 2015. Les services collaboratifs et le SAAS, enjeux majeurs pour votre cabinet Mardi 17 novembre 2015 Les services collaboratifs et le SAAS, enjeux majeurs pour votre cabinet Sommaire Le Cloud : Qu est ce que c est? Les tendances Le Cloud to Cloud Du Cloud au MOBICLO Le Cloud privé

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

Capital Pharma Consulting accompagne les pharmaciens dans le développement

Capital Pharma Consulting accompagne les pharmaciens dans le développement Du conseil à l excellence entrepreneuriale Capital Pharma Consulting accompagne les pharmaciens dans le développement et l'optimisation de la rentabilité de leur officine. Chaque officine, chaque entreprise

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES TABLEAUX DE BORD CIGREF DES. Indicateurs RH de la DSI

RESSOURCES HUMAINES TABLEAUX DE BORD CIGREF DES. Indicateurs RH de la DSI 2007 TABLEAUX DE BORD CIGREF DES RESSOURCES HUMAINES «Promouvoir l'usage des systèmes d'information comme facteur de création de valeur et source d'innovation pour l'entreprise» Publications du CIGREF

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SOMMAIRE Nos engagements Qualité 3 L ambition du Groupe Numericable-SFR 4 Notre gouvernance Qualité

Plus en détail

I - HR Access en bref

I - HR Access en bref I - HR Access en bref Fort de 40 ans d innovation dans le secteur privé et public, HR Access accompagne la fonction RH et Paie dans la mise en œuvre et la production de ses solutions de gestion. Spécialiste

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

Business Plan. Ex : «Montpellier Business Plan»

Business Plan. Ex : «Montpellier Business Plan» Business Plan Ex : «Montpellier Business Plan» 1 Objectifs Créer, Reprendre, Prendre une participation (active/passive), Suivre une entreprise Recherche de fonds : Prêts bancaires Partenariats financiers

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Pourquoi s engager dans une démarche de certification sur le management de la qualité?

Pourquoi s engager dans une démarche de certification sur le management de la qualité? Pourquoi s engager dans une démarche de certification sur le management de la qualité? La Cellule de Restructuration des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg C est l entité en charge de la maîtrise d

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

L expression de la qualité. groupe

L expression de la qualité. groupe L expression de la qualité groupe Le groupe BTL 2 L expression de la qualité Le groupe Business & Technical Languages est un acteur majeur de la formation linguistique auprès des entreprises. Cours en

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information Business Optimising Consulting Group Consulting en systèmes d information Introduction La place toujours plus centrale des Directions des systèmes d'information au sein des entreprises les expose encore

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

De l assistance technique au forfait, un nouveau «business model»

De l assistance technique au forfait, un nouveau «business model» DESPROGES Consulting Janvier 2009 LE CONSEIL EN TECHNOLOGIE AUJOURD HUI D une manière générale, les activités des entreprises de conseil en technologie recouvrent, en totalité ou en partie, le conseil

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

Management des Ressources Humaines Source : http//mc3rh.unblog.fr/tag/documents/ Management et Gestion des Ressources Humaines : stratégies, acteurs et pratiques Etudiant : Romain Desnos Enseignant : Jacques

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001»

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Intervenants : Jean marc VIGNOLLE Consultant Qualité et Eliane POURTAU Chargée de mission Qualité à la

Plus en détail

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles Témoignage utilisateur Groupe HG Automobiles www.hgauto.fr Equipé du DMS Sage icar, V12Web, pilote Module financement Kevin Ginisty Directeur Groupe Novembre 2012 En bref Le Groupe HG Automobiles distribue

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Résultats de l Observatoire 2013 Etats des Lieux de l Open Source en France réalisé en décembre 2012

Résultats de l Observatoire 2013 Etats des Lieux de l Open Source en France réalisé en décembre 2012 Résultats de l Observatoire 2013 Etats des Lieux de l Open Source en France réalisé en décembre 2012 1 1/ Dans quel secteur d'activité se situe votre organisation? 59,9% des répondants sont répartis dans

Plus en détail

leasecom, Qui sommes-nous?

leasecom, Qui sommes-nous? leasecom, Qui sommes-nous? Notre objectif : développer et apporter à nos clients des solutions de location financière évolutive et de location longue durée adaptées à leurs besoins. 1 leasecom Filiale

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules

Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules 1 SOMMAIRE 1/ Les évolutions clés dans les services de l automobile 2/ Les résultats de l enquête terrain auprès des entreprises

Plus en détail

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 MIGRATIONS Garder la maîtrise lors de migrations GARdER la maîtrise LORS de migrations Lors

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France Focus Automatisation des SI et Mobilité 1 Méthodologie : L édition 2015 de l Observatoire de l ITSM en France a été réalisée par sondage en ligne auprès

Plus en détail

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1 L APPROCHE PROCESSUS Réunion du 00/00/2011 1 MISSION QUALITE ET METHODE L APPROCHE PROCESSUS Xavier Darrieutort-Approche_PS-Janv_2012 L APPROCHE PROCESSUS 1. SOMMAIRE Définition d un PROCESSUS Caractérisation

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE - 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE Objectif(s) : o Choix des investissements et rentabilité économique : Capacité d'autofinancement prévisionnelle ; Flux nets de trésorerie ; Evaluations.

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

Avant-propos. L utilité du plan marketing

Avant-propos. L utilité du plan marketing Avant-propos L Avant-propos E PLAN MARKETING est l exercice annuel des chefs de produit, des directeurs marketing et des comités de direction des entreprises. Le chef de produit le réalise pour la gamme

Plus en détail

Un rapprochement pour donner naissance au premier acteur privé mondial de la mobilité durable. 5 mai 2010

Un rapprochement pour donner naissance au premier acteur privé mondial de la mobilité durable. 5 mai 2010 Un rapprochement pour donner naissance au premier acteur privé mondial de la mobilité durable 5 mai 2010 Un rapprochement pour donner naissance au premier acteur privé mondial de la mobilité durable Un

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE. Le pilotage par les processus et les compétences

MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE. Le pilotage par les processus et les compétences Philippe LORINO MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE Le pilotage par les processus et les compétences Troisième édition Éditions d Organisation, 1997, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2928-7 Sommaire Préface...

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR Bordeaux, le 10 février 2015 Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR afnor GROUPe QUI ESTAFNOR? Pour un management

Plus en détail

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie 1 Continuité de Service Maîtrise de l Energie 2 Définir une Stratégie Auditer et évaluer Développer et expertiser Améliorer et Rénover Industrialiser l exploitation Garantir la qualité dans la durée Concevoir

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale.

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale. LE PRODUIT Maitrisez la gestion de votre activité Integral deviendra votre partenaire privilégié dans la gestion de votre activité et de votre comptabilité. Sa large couverture fonctionnelle vous permettra

Plus en détail

Lors de la création d AXILEO nous avons réfléchi à comment exercer le métier de conseil et quelle identité nous voulions donner à AXILEO Aujourd hui,

Lors de la création d AXILEO nous avons réfléchi à comment exercer le métier de conseil et quelle identité nous voulions donner à AXILEO Aujourd hui, Lors de la création d AXILEO nous avons réfléchi à comment exercer le métier de conseil et quelle identité nous voulions donner à AXILEO Aujourd hui, AXILEO grandit et notre modèle de développement et

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise Des formations interentreprises

Plus en détail

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH?

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Jeudi 03 Avril 2014 Session n 15 12h20-13h15 Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Comment gérer le sourcing, la planification des besoins de recrutement et la gestion

Plus en détail

ASSURÉMENT TRÉSORERIE, DURABLEMENT EXPERT

ASSURÉMENT TRÉSORERIE, DURABLEMENT EXPERT ASSURÉMENT TRÉSORERIE, DURABLEMENT EXPERT CONSEIL TRESORERIE LA RÉPONSE 100% ETI/PME POURQUOI CHOISIR OU MIGRER VERS? COMMENT M ASSURER DU NIVEAU DE DISPONIBILITÉ DE LA SOLUTION? MES COÛTS SONT-ILS MAÎTRISÉS?

Plus en détail

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky Directeur Centre de Services Espace Grande Arche Paris La Défense Le Groupe LOXAM Pionnier dans la location de matériel pour

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail