Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013. Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif"

Transcription

1 Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013 Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif

2 Le rôle de l architecte Par Alain Stevens, Chef de Service en maîtrise d ouvrage et construction du Département Développement Territorial du BEP 2

3 Les incubateurs 25 halls-relais - 70 entreprises emplois Construction de 1987 à aujourd hui 3

4 Hall-relais de Ciney Incubateur Mariembourg Centre d entreprises Crealys Incubateur 1 Auvelais Incubateur Baillonville Incubateurs construits: Suivant les normes énergétiques en vigueur Offrant tous les équipements nécessaires au bon démarrage des entreprises hébergées 4

5 5 Le Bep se veut un exemple d architecture de qualité => inciter les entreprises dans ce sens conception énergétique supérieure aux normes wallonnes exigées; Essai de systèmes constructifs différents : en structure tout bois avec isolation en fibre de cellulose, volonté d utiliser des matériaux naturels Batîments industriels basse énergie => Volonté de faire évoluer les entreprises générales vers d autres technologies de construction

6 Hall-relais de Ciney Hall-relais de Celles (Houyet) Hall-relais de Samart (Philippeville) 04/2008 > 03/2009 Incubateurs basse énergie - Parcs d activité et zones rurales - Expérience dans les technologies durables - Valeur d exemple pour les entrepreneurs occupants 6

7 - Perfectionnement de l expertise en matière de construction basse énergie en construction neuve 03/2010 > 11/2010 Site intégré de gestion des déchets - Floreffe 7

8 01/2010 > 12/ m² de bureaux 8

9 9 05/2011 > 03/2012

10 10

11 À bien choisir + Maître d ouvrage 11

12 + responsable PEB + auteur de projet de l étude de faisabilité pour les projets de + de 1000m² + éventuellement le certificateur environnemental + autres sous-traitants éventuels (paysagiste, acousticiens, architecte d interieur, ) 12

13 Réflexion Bien cerner le programme du maître d ouvrage, sans devoir le faire Définir le rôle de chacun sans se priver de toutes les expériences précédentes, sans oublier le Maître d ouvrage Synthétiser et arbitrer les avis techniques tenant compte du programme, des contraintes du site, de l objectif environnemental et énergétique souhaité et du budget 13

14 Conception Conception d un bâtiment tenant compte de tous les impératifs => privilégier des solutions simples et adaptées Présentation puis validation par Maître d ouvrage du projet au différentes étapes Validation, pour Regain, des choix au travers du système de cotation SBTool et de la PMP 14

15 24/10/2013 Pied de page 15

16 Critères de sélection qualitative à bien définir Réelle plus value pour notre bureau d études => carte en + dans notre rôle de conseiller des communes Exemple à suivre pour les locataires ; aide pour la décision pour les administrateurs Upgrate de nos futures constructions Ne pas avoir peur des solutions en bois, même pour des halls industriels Les entreprises apprennent vite! 16

17 La maintenance du patrimoine Par Denis Flochon, Gestionnaire du patrimoine du BEP 17

18 Le Facility Management Comprend: 1. Le domaine «multi-techniques», qui recouvre l'ensemble des prestations techniques des bâtiments (entretien de la ventilation, chauffage, climatisation, électricité, ascenseurs, ) 2. Le domaine «multi-services», qui recouvre les services liés à l'environnement du bâtiment et des services généraux (accueil, sécurité, nettoyage, espaces verts, déménagement et installation des locaux, ) 18

19 Le Facility Management au BEP Un marché de sous-traitance du Facility Management pour 25 bâtiments (Halls Relais): maintenance technique états des lieux d entrée/sortie des locataires Des contrats de maintenance technique pour 9 bâtiments (Bureaux du BEP et autres Halls Relais) 19

20 Outils de suivi Pour la maintenance technique: GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Pour le fonctionnement des installations: GTC (Gestion Technique Centralisée) Pour le suivi des consommations: logiciel de gestion d énergie 20

21 La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Logiciel permettant de centraliser: Les équipements: bâtiments, compteurs, 21

22 La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Le bâtiment REGAIN 24/10/2013 Pied de page 22

23 La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Les contrats de maintenance 23

24 La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Les demandes d intervention (Bon de travail) 24

25 la GTC (Gestion Technique Centralisée) Suivi, à distance, du fonctionnement de certaines installations: chauffage, climatisation, ventilation, (concerne nos bureaux et 3 bâtiments du parc Créalys, dont REGAIN 25

26 la GTC (Gestion Technique Centralisée) REGAIN: Visualisation des températures ambiantes 26

27 la Gestion d énergie (Gestion Technique Centralisée) Dans le but de suivre les consommations d énergie en temps réel: bâtiment REGAIN = 30 télécompteurs 27

28 la Gestion d énergie (Gestion Technique Centralisée) Avec des alarmes et un historique pour analyse 28

29 Sensibilisation des entreprises Par Stéphanie Bonmariage, Coordinatrice Attraction des Investisseurs Développement Economique du BEP 29

30 CREALYS, certifié ISO Engagement d amélioration continue un axe concerne la sensibilisation des entreprises à divers thématiques Exemple de REGAIN au niveau énergétique : - Demande une information claire et un suivi régulier des locataires (séances d info et d échange, vécus très différents, importance des réactions rapides, solutions techniques, ) - Bâtiment attractif mais attention au rôle essentiel des occupants pas conscients des engagements l expliquer plus tôt - Regain sert de pilote : exemple pour les investisseurs avec les + et les -

31 CREALYS, lieu d animation Actions cogérées avec «Idealys» : un seul club d entreprise pour 2 parcs : 1 ère navette (Mobi-ParcS de 50 places) Evènements éco-mobilité avec Crealys (ex: 26/4/2013) Animation par séminaires, échanges sur les besoins des entreprises, Mais aussi discussions sur les implantations Un Parc d activité économique n est plus uniquement un lieu d implantation mais aussi de collaboration, d animation, de développement d affaires,

32 Qualité urbanistique et architecturale

33 Ecolys, le parc construction durable - Contigu au parc existant Namur Nord de 62 ha. - Extension du parc sur 60 Ha. - Parcelles disponibles en 2012 Fin 2012 sur Rhisnes : 35 entreprises 1280 personnes 7 projets en cours pour près de 10 Mio d investissements et une centaine d emplois

34 - 1 er «éco-parc» lancé en Wallonie - conception adaptée - vitrine de l éco-construction - information et animations didactiques - En connexion directe avec l E42 (sortie 12) proximité E411 - Mobi-ParcS, covoiturage et ligne de bus 32 Namur Gembloux - Gare de Rhisnes à 2 km (connexion), de Namur à 8 km et de Gembloux à 11km lien Vélo 3/9/2010 Le BEP 34

35 Cartographie Un parc en démarrage Superficie nouvelle de 60 Ha., y compris le long N4 Écoconstruction

36 Les ambitions : - Conception et aménagement nouvelle génération : respect de la configuration, plantations, biodiversité, bassins d orage, piétonniers, liaisons douces, - Structuration par zones - Pôle de services aux entreprises en connexion avec le parc existant (centre de services auxiliaires, incubateur, hall-relais, restaurant, hôtel, crèche, sports, ) - Certifications à venir du parc (actions type ISO 14001) et des bâtiments BEP - Exigences architecturales, énergétiques et environnementales (guide et conseils à l investisseur grille d analyse spécifique) - Le BEP 36

37 Méthodologie spécifique d analyse dont prescriptions et grille bâtiment écoconstruit: Règles de conception et d aménagement des bâtiments + parcelles propres à Ecolys (densification sols COS 35%...) Niveau de performance énergétique du bâtiment (en lien avec PEB) Impositions techniques (volume de citerne obligatoire, imperméabilisation max des surfaces, ) Construction en combinant les modes constructifs (chacun pour ses qualités) Privilégier mitoyenneté si possible Prendre en compte l environnement du bâtiment Mais aussi grille «métier de l éco-construction», charte d engagement DD, en plus du dossier socio-économique. Le BEP 37

38 En entrée du parc Zone de services Bâtiment BEP Expansion économique : nouveau marché (programme revu) Programme annuel de conférences, formations techniques, séminaires, expos permanentes, en lien avec les activités «filières» du BEP (de coaching et collectives) et ses partenaires Activités de services à définir bâtiment en promotion Inauguration de l incubateur REGAIN - Créalys 38

39 Ecolys, les 1ers investisseurs (1/2) 1 er investisseur implanté : Coexpair - Développement de technologies relatives aux composites et transfert de technologie vers les sociétés aéronautiques - 15 emplois - Investissement: Namurois de l année 2012 (création)

40 Ecolys, les 1ers investisseurs (2/2) Les projets privés à CT : - 1 chantier en cours (8 Mio ) 19 emplois - 3 dossiers dont les demandes de permis sont en cours - Négociations avec une dizaine d entreprises

41 Services au développement des projets Dynamique durable et services aux investisseurs Accompagnement individuel du service coaching du BEP pour stratégie et mise en œuvre + diagnostics environnementaux pour entreprises (déchets, énergie, ), primes spécifiques, accompagnement au SME, Infos et échanges via projets transfrontaliers et européens (BatiD2, Iodde, )

42 Nécessité d harmoniser la qualité des espaces entre le 1 er parc et son extension Dossier Revamping en cours Dossier éco-zoning du Gouvernement wallon (en cours) : - la gestion des déchets, analyse production d énergie, gestion de l eau, la recherche de complémentarité entre entreprises (flux), mutualisation de services, mobilité, - construction du dossier avec une dizaine de partenaires /entreprises du site (réunions, besoins, ) - 10 actions proposées dont 4 retenues Le BEP 42

43 Autres projets 31 parcs d activité économique répartis sur l ensemble du territoire - Situés à proximité des grands axes de communication - Équipés (voirie, égouts, électricité et/ou gaz, téléphonie, ADSL et fibre optique) - Aménagements verts - Réflexion accessibilité/mobilité Parc d activité économique Créalys Ecolys Mecalys Hall-relais Centre d entreprises

44 BEP Avenue Sergent Vrithoff, Namur + 32 (0)81/

Les pépinières d entreprises et les services d accompagnement y associés Frédéric DOUMONT Chargé de mission

Les pépinières d entreprises et les services d accompagnement y associés Frédéric DOUMONT Chargé de mission Les pépinières d entreprises et les services d accompagnement y associés Frédéric DOUMONT Chargé de mission Séminaire Union des Villes et des Communes Waremme 19 juin 2008 Qu entend-t-on par «Pépinières

Plus en détail

TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux

TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux Hugues TRIDON DE REY, Conseil régional du Centre Les

Plus en détail

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire La pépinière et hôtel d entreprises Evol Yss : un équipement communautaire structurant Etre proactif en matière de développement économique Permettre aux jeunes entreprises de décoller Un équipement intégré

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable Plan Amplitude 2015 : Etre la référence mondiale des grands vins

Plus en détail

croi(t)re en le territoire de la Province de Namur Province de Namur Population : 460 000 habitants Superficie : 3 666 km 2 www.bep.

croi(t)re en le territoire de la Province de Namur Province de Namur Population : 460 000 habitants Superficie : 3 666 km 2 www.bep. croi(t)re en le territoire de la Province de Namur Train > Mons, Paris, Lille Bruxelles Train > Anvers, Gand, Ostende E42 Mons, Paris Charleroi Sambre Brussels Airport Brussels South Charleroi Airport

Plus en détail

La politique de développement durable d Aéroports de Paris. Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010

La politique de développement durable d Aéroports de Paris. Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010 La politique de développement durable d Aéroports de Paris Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010 SOMMAIRE 1. Développement durable et aéroports 2. La stratégie développement durable

Plus en détail

Thème : Gestion des déchets

Thème : Gestion des déchets Thème : Gestion des déchets 1. Suivre les quantités de déchets produits et les coûts d élimination Utiliser un tableur de suivi et mettre en place une procédure de suivi dans l entreprise 2. Sensibiliser

Plus en détail

Restitution des ateliers

Restitution des ateliers 25 février 2015 Restitution des ateliers Atelier C : Relations Entreprise-Territoire dans les parcs d activités, Comment mieux animer demain? GreenFit cinq partenaires qui travaillent ensemble à la redynamisation

Plus en détail

«Economie d énergie dans l habitat, de la visite énergétique à la caméra thermique, par où commencer»

«Economie d énergie dans l habitat, de la visite énergétique à la caméra thermique, par où commencer» «Economie d énergie dans l habitat, de la visite énergétique à la caméra thermique, par où commencer» Par l association Alter Alsace Energies 4, rue Foch 8, rue Seyboth 68 460 Lutterbach 67 000 Strasbourg

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

Rôle des IDE en termes d aménagement du territoire et d infrastructures

Rôle des IDE en termes d aménagement du territoire et d infrastructures www.spi.be agence de développement de la province de Liège Rôle des IDE en termes d aménagement du territoire et d infrastructures Olivier BEART 2 1 Qui sommes nous? Agence de développement pour la Province

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

FICHE II. 5 Construction de logements publics intergénérationnels

FICHE II. 5 Construction de logements publics intergénérationnels DESCRIPTION DU PROJET Le projet vise le développement de logements publics destinés prioritairement aux personnes originaires de la commune. Dans le souci de renforcer les solidarités locales, la commune

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f.

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f. Le Plan de développement durable (PDD) du Service public de Wallonie (SPW), approuvé par le Comité stratégique fin 2011, représente l implication concrète de l administration face aux nombreux défis actuels

Plus en détail

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001 ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT Vers la certification ISO 14001 20 NOVEMBRE 2013 Démarche ISO 14001 à l ENSAT Qu est ce que l ISO 14001? La norme iso14001 concerne le management environnemental.

Plus en détail

Modalités du dispositif de soutien à la construction de logements locatifs sociaux

Modalités du dispositif de soutien à la construction de logements locatifs sociaux Modalités du dispositif de soutien à la construction de logements locatifs sociaux Bailleurs sociaux et communes I. Cibles du dispositif Ce dispositif d aide à la construction neuve de logements locatifs

Plus en détail

PARC D ACTIVITÉS... ÉVALUATION TOTAL. C Nom de la structure Contact. Structure 1. Structure 2. Structure 3. structure 4.

PARC D ACTIVITÉS... ÉVALUATION TOTAL. C Nom de la structure Contact. Structure 1. Structure 2. Structure 3. structure 4. PARC D ACTIVITÉS... PARTIES PRENANTES C Nom de la structure Contact Structure 1 Structure 2 Structure 3 structure 4 ÉLÉMENTS CLÉS DESCRIPTION DU PARC RÉCAPITULATIF DES NOTES Volet gouvernance et sociétal

Plus en détail

ECO RÉNOVATION ET ECO CONSTRUCTION PÔLE DE COOPERATION TRANSFRONTALIER

ECO RÉNOVATION ET ECO CONSTRUCTION PÔLE DE COOPERATION TRANSFRONTALIER ECO RÉNOVATION ET ECO CONSTRUCTION PÔLE DE COOPERATION TRANSFRONTALIER LE PARTENAIRE METHODOLOGIQUE LES FINANCEURS Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional dans le cadre du programme

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande // La Base Académie // DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande Dispositif d accompagnement

Plus en détail

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES?

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES? SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : Densité et forme urbaine Mixité, autonomie d organisation Ressources, énergie, déchets Mobilité et déplacements QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

EAU TÉLÉCOMS GÉNIE CIVIL ÉNERGIE SERVICES

EAU TÉLÉCOMS GÉNIE CIVIL ÉNERGIE SERVICES EAU TÉLÉCOMS GÉNIE CIVIL ÉNERGIE SERVICES Implantée dans une trentaine de pays et forte de 12 000 collaborateurs, la SADE est le spécialiste de la conception, la construction, la réhabilitation et l entretien

Plus en détail

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise CONSEIL CENTRAL DE L ECONOMIE 18 décembre 2008 Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise Etienne Aulotte Bruxelles Environnement Service Economie, Emploi et Environnement eal@ibgebim.be

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE Pôle de Développement Economique

CHARTE DE QUALITE Pôle de Développement Economique CHARTE DE QUALITE Pôle de Développement Economique Communauté de Communes du Pays Riolais Introduction Présentation de la zone Le Pôle de Développement Economique se situe dans le département de la Haute-Saône,

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres

Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres > Dossier de presse Pose de la première pierre du futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres Vendredi 20 février

Plus en détail

Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN

Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN Communauté de Communes de la Vallée du Sausseron Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN Chartes de qualité environnementale- Parcs d activités

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

MUSTES Concept. Groupement Européen d Intérêt Économique

MUSTES Concept. Groupement Européen d Intérêt Économique MUSTES Concept Groupement Européen d Intérêt Économique Lien Lien 1 Les partenaires ACDM Concept Plate-forme de téléservices certifiée APSAD issue de la télésurveillance bancaire. APTITUDE SERVICE Groupe

Plus en détail

Techniques et technologies pour améliorer la performance énergétique dans le bâtiment : Exemplaires

Techniques et technologies pour améliorer la performance énergétique dans le bâtiment : Exemplaires Techniques et technologies pour améliorer la performance énergétique dans le bâtiment : expérience belge, les Bâtiments Exemplaires Valentine Fruchart Bruxelles Environnement - IBGEBIM Contenu de l exposé:

Plus en détail

CYCLE EUROPE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE DES VILLES

CYCLE EUROPE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE DES VILLES CYCLE EUROPE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE DES VILLES THÈMES CIBLES DE LA FORMATION CONCEVOIR ET GÉRER EN PARTICIPATION LES VILLES DURABLES... GÉNÉRALISER LA CONSTRUCTION PASSIVE DÈS 2020... ÉVALUER SUR SON

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

Situation et multimodalité

Situation et multimodalité ASKIA Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux Document non contractuel - 1 Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux

Plus en détail

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie Etude de faisabilité des approvisionnements en énergie dans le cadre de la mise en œuvre des critères d écoconditionalité des crédits territoriaux de la Région Avant propos Ce document est un outil de

Plus en détail

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables Urbanisme Durable BILAN AEU & Quartiers Durables Historique Un accompagnement commun entre l ADEME et le Conseil Régional de Lorraine dans le cadre du CPER 2007-2013 Pour le Conseil Régional : 2007-2011

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Déclaration environnementale. Avril 2008

Déclaration environnementale. Avril 2008 Déclaration environnementale Avril 2008 Date de la vérification : x x 2008 Date de la prochaine déclaration simplifiée : x 2009 S O M M A I R E 1 Glossaire p. 1 2 Présentation de SOFIBUS p. 2 3 Politique

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

SOREA - Présentation. du nouveau siège social de la SOREA

SOREA - Présentation. du nouveau siège social de la SOREA SOREA - Présentation du nouveau siège social de la SOREA Chiffres clés s de SOREA Exploitation du réseau et fourniture de services St-Jean+périph 2 200 clients Gestion du réseau F.O. Projet Extension 6000

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement DEMARCHE ET ACTIONS D OPTIMISATION DE LA GESTION Anne-Laure MAERCKX Cenergie cvba Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Le Groupe Derichebourg

Le Groupe Derichebourg Énergie Avec Derichebourg maîtrisez l énergie et la maintenance de vos patrimoines 20 ans d expertise en génie climatique et électrique 180 ingénieurs et techniciens à votre service 3 divisions spécialisées

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines TECHNICIEN CONSTRUCTION BÂTIMENT I TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction de la Construction, de l Habitat et de l Urbanisme

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.5 Approche globale PRINTEMPS 2013 Stéphan Truong Gestionnaire de la formation pour le compte de Bruxelles Environnement TRAINING.IBGEBIM@ecorce.be

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

LANCEMENT DU PREMIER PROGRAMME IMMOBILIER DU PARC DES RIVES CRÉATIVES DE L ESCAUT DÉVELOPPÉ PAR VALENCIENNES MÉTROPOLE ET LE GROUPE D IMMOBILIER

LANCEMENT DU PREMIER PROGRAMME IMMOBILIER DU PARC DES RIVES CRÉATIVES DE L ESCAUT DÉVELOPPÉ PAR VALENCIENNES MÉTROPOLE ET LE GROUPE D IMMOBILIER Valenciennes, 5 novembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LANCEMENT DU PREMIER PROGRAMME IMMOBILIER DU PARC DES RIVES CRÉATIVES DE L ESCAUT DÉVELOPPÉ PAR VALENCIENNES MÉTROPOLE ET LE GROUPE D IMMOBILIER Valérie

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25)

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25) BESANCON (25) AMENAGEMENT FONCIER Préambule La ville de Besançon souhaite, à travers la reconversion de la Caserne Vauban, une réalisation exemplaire sous forme d un écoquartier. Ce nouvel aménagement,

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

Le Douglas AUX LILAS

Le Douglas AUX LILAS Le Douglas AUX LILAS REI 02 LE DOUGLAS AUX LILAS Aux Lilas une ambiance village aux portes de Paris La ville et ses atouts Architecte Dans la continuation du quartier historique et populaire de Belleville,

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

A L organisation de nos Intercommunales : BEP/BEP EXPANSION ECONOMIQUE/BEP ENVIRONNEMENT/BEP CREMATORIUM... 7

A L organisation de nos Intercommunales : BEP/BEP EXPANSION ECONOMIQUE/BEP ENVIRONNEMENT/BEP CREMATORIUM... 7 SOMMAIRE Le plan stratégique et les dispositions décrétales... 5 A L organisation de nos Intercommunales : BEP/BEP EXPANSION ECONOMIQUE/BEP ENVIRONNEMENT/BEP CREMATORIUM... 7 B L accessibilité à l information...

Plus en détail

Les audits énergétique : une approche pédagogique

Les audits énergétique : une approche pédagogique Les audits énergétique : une approche pédagogique Journée information «Les changements climatiques et la gestion énergétique : mon école dans l ère de Kyoto» 12 mars 2009 Sommaire I. Projets et principes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET :

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : Etude de faisabilité d un jardin partagé et pédagogique à Corte Le

Plus en détail

La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013

La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013 Bienvenue La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013 D une politique énergétique volontariste Gaël DUPOND Chef du Service Energie Direction des Travaux

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment, qui consomme près de 40 % de l énergie en France, est l un des principaux gisements pour atteindre l objectif européen de 27

Plus en détail

La gestion des ressources humaines

La gestion des ressources humaines L Institut des Affaires Publiques La gestion des ressources humaines Stage international de perfectionnement pour fonctionnaires des administrations et cadres des entreprises des pays du Sud 4 SESSIONS

Plus en détail

U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L

U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L La gestion intelligente de l'énergie U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L A m é l i o r e z l e c o n f o r t d e v o s c l i e n t s t o u t e n r é d

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL

MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL TABLE DES MATIÈRES Localisation du site.......... 3 Caractéristiques du site............ 4 Structure

Plus en détail

Chantier jeunes recherche appartement écologique

Chantier jeunes recherche appartement écologique Dossier de presse Chantier jeunes recherche appartement écologique contacts presse Axelle Enderlé Chargée de communication OPAC de Villeurbanne Tél. : 04 78 03 47 37 a.enderle@opacdevilleurbanne.fr Cathy

Plus en détail

Plan d action pour la diversification économique

Plan d action pour la diversification économique Plan d action pour la diversification économique Asbestos 2012 Fière de son passé minier, la d Asbestos met tout en place pour favoriser l essor économique sur son territoire. Misant sur une diversification

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Plan de Management du Développement Durable

Plan de Management du Développement Durable Plan de Management du Développement Durable SOMMAIRE 1 SOMMAIRE I. OBJECTIF... 3 II. LE GRAND HOTEL CANNES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE... 4 III. LES OUTILS ET FONDAMENTAUX DE LA DÉMARCHE DD... 5 A. LES

Plus en détail

Le cours de la Bièvre façonne le paysage. remblais rue Brillat-Savarin

Le cours de la Bièvre façonne le paysage. remblais rue Brillat-Savarin SEMAPA / Ville de Paris Le cours de la Bièvre façonne le paysage remblais rue Brillat-Savarin La poterne des peupliers en 1867 La poterne des peupliers Etude de faisabilité mars 2002 Projet P. Riboulet,

Plus en détail

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie Programme cofinancé par l Union européenne. Fonds européen de développement régional. «L Union européenne investit dans votre avenir.» PARTIE 2 Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains Etienne Timmermans

Plus en détail

RECONSTRUCTION. Robert Schuman. Charenton-le-Pont - 94. Unité Lycées. PRÉSENTATION DU LYCÉE DONNÉES SYNTHÉTIQUES DE L OPÉRATION la Région

RECONSTRUCTION. Robert Schuman. Charenton-le-Pont - 94. Unité Lycées. PRÉSENTATION DU LYCÉE DONNÉES SYNTHÉTIQUES DE L OPÉRATION la Région RECONSTRUCTION Robert Schuman Charenton-le-Pont - 94 PRÉSENTATION DU LYCÉE DONNÉES SYNTHÉTIQUES DE L OPÉRATION la Région Charenton-le-Pont LYP ROBERT SCHUMAN 2, rue de l Embarcadère 94220 CHARENTON-le-PONT

Plus en détail

Meaux. Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos. Chenonceau

Meaux. Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos. Chenonceau Meaux Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos Le Chenonceau «Le Clos Chenonceau», nouvelle réalisation BBC, est composé de 52 appartements avec jardin privatif, terrasse ou balcon. Il bénéficie d

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

1.Présentation Design d espace & Éducation à

1.Présentation Design d espace & Éducation à Éducation à l environnement pour un développement durable & Ancrages disciplinaires Design d espace en LYCÉE PROFESSIONNEL 1.Présentation Design d espace & Éducation à l Environnement pour un Développement

Plus en détail

Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38)

Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38) Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38) L AGENCE Espace Gaïa est une agence d architecture impliquée depuis sa création dans l aménagement de sites touristiques et d espaces naturels sensibles. Basée

Plus en détail

FACILITIES. Tél. 04 97 288 800. www.bovis-facilities.fr. Multi. Technique. Multi. Services FACILITIES

FACILITIES. Tél. 04 97 288 800. www.bovis-facilities.fr. Multi. Technique. Multi. Services FACILITIES Fotolia.com FACILITIES Au cœur de votre environnement de travail Pour l ensemble de nos prestations, bénéficiez d une qualité de service optimale, d un interlocuteur unique et d une maîtrise de vos dépenses.

Plus en détail

CJConsultants S.A.S PRESENTATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISE CERTIFIEE ISO 9001. CJConsultants S.A.S. Partenaire de vos projets

CJConsultants S.A.S PRESENTATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISE CERTIFIEE ISO 9001. CJConsultants S.A.S. Partenaire de vos projets Partenaire de vos projets CJConsultants S.A.S Z.I du VAZZIO BP 506 20189 AJACCIO CEDEX 2 Téléphone : +33 (0)4 95 10 50 10 Télécopie : +33 (0)4 95 10 50 11 Courriel : contact@cjconsultants.com Site Internet

Plus en détail

ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE

ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE 1 PLAN DU PROJET Concession d aménagement confiée à la SEM 92 en 1991 par le Syndicat Mixte Issy-Berges-de-Seine, constitué de la Ville d Issy-les- Moulineaux et

Plus en détail

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés entre la Fédération des Entreprises de Propreté & Services Associés, d'une part et le Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

Dossier de presse. Signature officielle de la charte d AVENIR ECO DU HAINAUT, groupement d entreprises éco-construction en Sambre Avesnois.

Dossier de presse. Signature officielle de la charte d AVENIR ECO DU HAINAUT, groupement d entreprises éco-construction en Sambre Avesnois. Dossier de presse Signature officielle de la charte d AVENIR ECO DU HAINAUT, groupement d entreprises éco-construction en Sambre Avesnois. La grappe AVENIR ECO DU HAINAUT bénéficie, via l accompagnement

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE Le Mouvement Hlm national s est engagé, dans le cadre de son projet adopté en 2008 puis

Plus en détail

L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments

L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments Séminaire du 8 octobre 2008 L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments Stephan Plettinck Chef du Département autorisations PEB IBGE/

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

«Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue»

«Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue» «Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue» Mission d expertises de management environnemental CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan)

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Le site AEROPOLIS : L'objectif d'aeropolis est de mettre à disposition du

Plus en détail

AXE D DU PLAN GARONNE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

AXE D DU PLAN GARONNE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE AXE D DU PLAN GARONNE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Partenariat ARPE-DREAL Commande: Développer des outils d analyse au regard de critères de développement durable Apporter de l information voire un avis technique

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

Ma maison Haute Qualité Environnementale:

Ma maison Haute Qualité Environnementale: Ma maison Haute Qualité Environnementale: les meilleurs choix à la conception. Conseils et exemples en Eco-construction Marc Somers Architecte & Architecte d intérieur Sommaire Introduction: Les 14+1 objectifs

Plus en détail

Aides et Subventions

Aides et Subventions S SOSCOP CONSEIL EN AIDES ET SUBVENTIONS PUBLIQUES Aides et Subventions Conseil et assistance aux entreprises Sarl SOSCOP entreprise indépendante au capital de 7 000 RCS Nanterre 482 461 779 APE 7022Z

Plus en détail

Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités

Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités Démarche innovante mobilité Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités Frédéric CHASTANIER Responsable «ingénierie Ville Durable» Grand Nancy Laurent DUPONT

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER Jean Carassus Professeur à l Ecole des Ponts ParisTech Consultant jean.carassus@immobilierdurable.eu 1/ Comment l immobilier est

Plus en détail

Fiche-conseil I Urbanisme

Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle, Vancé - Sarthe Fabienne Paumier, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien penser pour bien construire De la recherche du terrain à l aménagement de sa maison et de son jardin, le

Plus en détail