Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013. Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif"

Transcription

1 Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013 Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif

2 Le rôle de l architecte Par Alain Stevens, Chef de Service en maîtrise d ouvrage et construction du Département Développement Territorial du BEP 2

3 Les incubateurs 25 halls-relais - 70 entreprises emplois Construction de 1987 à aujourd hui 3

4 Hall-relais de Ciney Incubateur Mariembourg Centre d entreprises Crealys Incubateur 1 Auvelais Incubateur Baillonville Incubateurs construits: Suivant les normes énergétiques en vigueur Offrant tous les équipements nécessaires au bon démarrage des entreprises hébergées 4

5 5 Le Bep se veut un exemple d architecture de qualité => inciter les entreprises dans ce sens conception énergétique supérieure aux normes wallonnes exigées; Essai de systèmes constructifs différents : en structure tout bois avec isolation en fibre de cellulose, volonté d utiliser des matériaux naturels Batîments industriels basse énergie => Volonté de faire évoluer les entreprises générales vers d autres technologies de construction

6 Hall-relais de Ciney Hall-relais de Celles (Houyet) Hall-relais de Samart (Philippeville) 04/2008 > 03/2009 Incubateurs basse énergie - Parcs d activité et zones rurales - Expérience dans les technologies durables - Valeur d exemple pour les entrepreneurs occupants 6

7 - Perfectionnement de l expertise en matière de construction basse énergie en construction neuve 03/2010 > 11/2010 Site intégré de gestion des déchets - Floreffe 7

8 01/2010 > 12/ m² de bureaux 8

9 9 05/2011 > 03/2012

10 10

11 À bien choisir + Maître d ouvrage 11

12 + responsable PEB + auteur de projet de l étude de faisabilité pour les projets de + de 1000m² + éventuellement le certificateur environnemental + autres sous-traitants éventuels (paysagiste, acousticiens, architecte d interieur, ) 12

13 Réflexion Bien cerner le programme du maître d ouvrage, sans devoir le faire Définir le rôle de chacun sans se priver de toutes les expériences précédentes, sans oublier le Maître d ouvrage Synthétiser et arbitrer les avis techniques tenant compte du programme, des contraintes du site, de l objectif environnemental et énergétique souhaité et du budget 13

14 Conception Conception d un bâtiment tenant compte de tous les impératifs => privilégier des solutions simples et adaptées Présentation puis validation par Maître d ouvrage du projet au différentes étapes Validation, pour Regain, des choix au travers du système de cotation SBTool et de la PMP 14

15 24/10/2013 Pied de page 15

16 Critères de sélection qualitative à bien définir Réelle plus value pour notre bureau d études => carte en + dans notre rôle de conseiller des communes Exemple à suivre pour les locataires ; aide pour la décision pour les administrateurs Upgrate de nos futures constructions Ne pas avoir peur des solutions en bois, même pour des halls industriels Les entreprises apprennent vite! 16

17 La maintenance du patrimoine Par Denis Flochon, Gestionnaire du patrimoine du BEP 17

18 Le Facility Management Comprend: 1. Le domaine «multi-techniques», qui recouvre l'ensemble des prestations techniques des bâtiments (entretien de la ventilation, chauffage, climatisation, électricité, ascenseurs, ) 2. Le domaine «multi-services», qui recouvre les services liés à l'environnement du bâtiment et des services généraux (accueil, sécurité, nettoyage, espaces verts, déménagement et installation des locaux, ) 18

19 Le Facility Management au BEP Un marché de sous-traitance du Facility Management pour 25 bâtiments (Halls Relais): maintenance technique états des lieux d entrée/sortie des locataires Des contrats de maintenance technique pour 9 bâtiments (Bureaux du BEP et autres Halls Relais) 19

20 Outils de suivi Pour la maintenance technique: GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Pour le fonctionnement des installations: GTC (Gestion Technique Centralisée) Pour le suivi des consommations: logiciel de gestion d énergie 20

21 La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Logiciel permettant de centraliser: Les équipements: bâtiments, compteurs, 21

22 La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Le bâtiment REGAIN 24/10/2013 Pied de page 22

23 La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Les contrats de maintenance 23

24 La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) Les demandes d intervention (Bon de travail) 24

25 la GTC (Gestion Technique Centralisée) Suivi, à distance, du fonctionnement de certaines installations: chauffage, climatisation, ventilation, (concerne nos bureaux et 3 bâtiments du parc Créalys, dont REGAIN 25

26 la GTC (Gestion Technique Centralisée) REGAIN: Visualisation des températures ambiantes 26

27 la Gestion d énergie (Gestion Technique Centralisée) Dans le but de suivre les consommations d énergie en temps réel: bâtiment REGAIN = 30 télécompteurs 27

28 la Gestion d énergie (Gestion Technique Centralisée) Avec des alarmes et un historique pour analyse 28

29 Sensibilisation des entreprises Par Stéphanie Bonmariage, Coordinatrice Attraction des Investisseurs Développement Economique du BEP 29

30 CREALYS, certifié ISO Engagement d amélioration continue un axe concerne la sensibilisation des entreprises à divers thématiques Exemple de REGAIN au niveau énergétique : - Demande une information claire et un suivi régulier des locataires (séances d info et d échange, vécus très différents, importance des réactions rapides, solutions techniques, ) - Bâtiment attractif mais attention au rôle essentiel des occupants pas conscients des engagements l expliquer plus tôt - Regain sert de pilote : exemple pour les investisseurs avec les + et les -

31 CREALYS, lieu d animation Actions cogérées avec «Idealys» : un seul club d entreprise pour 2 parcs : 1 ère navette (Mobi-ParcS de 50 places) Evènements éco-mobilité avec Crealys (ex: 26/4/2013) Animation par séminaires, échanges sur les besoins des entreprises, Mais aussi discussions sur les implantations Un Parc d activité économique n est plus uniquement un lieu d implantation mais aussi de collaboration, d animation, de développement d affaires,

32 Qualité urbanistique et architecturale

33 Ecolys, le parc construction durable - Contigu au parc existant Namur Nord de 62 ha. - Extension du parc sur 60 Ha. - Parcelles disponibles en 2012 Fin 2012 sur Rhisnes : 35 entreprises 1280 personnes 7 projets en cours pour près de 10 Mio d investissements et une centaine d emplois

34 - 1 er «éco-parc» lancé en Wallonie - conception adaptée - vitrine de l éco-construction - information et animations didactiques - En connexion directe avec l E42 (sortie 12) proximité E411 - Mobi-ParcS, covoiturage et ligne de bus 32 Namur Gembloux - Gare de Rhisnes à 2 km (connexion), de Namur à 8 km et de Gembloux à 11km lien Vélo 3/9/2010 Le BEP 34

35 Cartographie Un parc en démarrage Superficie nouvelle de 60 Ha., y compris le long N4 Écoconstruction

36 Les ambitions : - Conception et aménagement nouvelle génération : respect de la configuration, plantations, biodiversité, bassins d orage, piétonniers, liaisons douces, - Structuration par zones - Pôle de services aux entreprises en connexion avec le parc existant (centre de services auxiliaires, incubateur, hall-relais, restaurant, hôtel, crèche, sports, ) - Certifications à venir du parc (actions type ISO 14001) et des bâtiments BEP - Exigences architecturales, énergétiques et environnementales (guide et conseils à l investisseur grille d analyse spécifique) - Le BEP 36

37 Méthodologie spécifique d analyse dont prescriptions et grille bâtiment écoconstruit: Règles de conception et d aménagement des bâtiments + parcelles propres à Ecolys (densification sols COS 35%...) Niveau de performance énergétique du bâtiment (en lien avec PEB) Impositions techniques (volume de citerne obligatoire, imperméabilisation max des surfaces, ) Construction en combinant les modes constructifs (chacun pour ses qualités) Privilégier mitoyenneté si possible Prendre en compte l environnement du bâtiment Mais aussi grille «métier de l éco-construction», charte d engagement DD, en plus du dossier socio-économique. Le BEP 37

38 En entrée du parc Zone de services Bâtiment BEP Expansion économique : nouveau marché (programme revu) Programme annuel de conférences, formations techniques, séminaires, expos permanentes, en lien avec les activités «filières» du BEP (de coaching et collectives) et ses partenaires Activités de services à définir bâtiment en promotion Inauguration de l incubateur REGAIN - Créalys 38

39 Ecolys, les 1ers investisseurs (1/2) 1 er investisseur implanté : Coexpair - Développement de technologies relatives aux composites et transfert de technologie vers les sociétés aéronautiques - 15 emplois - Investissement: Namurois de l année 2012 (création)

40 Ecolys, les 1ers investisseurs (2/2) Les projets privés à CT : - 1 chantier en cours (8 Mio ) 19 emplois - 3 dossiers dont les demandes de permis sont en cours - Négociations avec une dizaine d entreprises

41 Services au développement des projets Dynamique durable et services aux investisseurs Accompagnement individuel du service coaching du BEP pour stratégie et mise en œuvre + diagnostics environnementaux pour entreprises (déchets, énergie, ), primes spécifiques, accompagnement au SME, Infos et échanges via projets transfrontaliers et européens (BatiD2, Iodde, )

42 Nécessité d harmoniser la qualité des espaces entre le 1 er parc et son extension Dossier Revamping en cours Dossier éco-zoning du Gouvernement wallon (en cours) : - la gestion des déchets, analyse production d énergie, gestion de l eau, la recherche de complémentarité entre entreprises (flux), mutualisation de services, mobilité, - construction du dossier avec une dizaine de partenaires /entreprises du site (réunions, besoins, ) - 10 actions proposées dont 4 retenues Le BEP 42

43 Autres projets 31 parcs d activité économique répartis sur l ensemble du territoire - Situés à proximité des grands axes de communication - Équipés (voirie, égouts, électricité et/ou gaz, téléphonie, ADSL et fibre optique) - Aménagements verts - Réflexion accessibilité/mobilité Parc d activité économique Créalys Ecolys Mecalys Hall-relais Centre d entreprises

44 BEP Avenue Sergent Vrithoff, Namur + 32 (0)81/

Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP

Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP La vision du BEP pour son territoire Le BEP vise à inscrire le territoire namurois dans une dynamique de développement durable, génératrice

Plus en détail

TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux

TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux Hugues TRIDON DE REY, Conseil régional du Centre Les

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Les pépinières d entreprises et les services d accompagnement y associés Frédéric DOUMONT Chargé de mission

Les pépinières d entreprises et les services d accompagnement y associés Frédéric DOUMONT Chargé de mission Les pépinières d entreprises et les services d accompagnement y associés Frédéric DOUMONT Chargé de mission Séminaire Union des Villes et des Communes Waremme 19 juin 2008 Qu entend-t-on par «Pépinières

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

Rôle des IDE en termes d aménagement du territoire et d infrastructures

Rôle des IDE en termes d aménagement du territoire et d infrastructures www.spi.be agence de développement de la province de Liège Rôle des IDE en termes d aménagement du territoire et d infrastructures Olivier BEART 2 1 Qui sommes nous? Agence de développement pour la Province

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème )

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) ATELIER TECHNIQUE DE L ALE Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) Source naturelle d aménagement Une dynamique commerciale sous le

Plus en détail

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable Plan Amplitude 2015 : Etre la référence mondiale des grands vins

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

FACILITIES. Tél. 04 97 288 800. www.bovis-facilities.fr. Multi. Technique. Multi. Services FACILITIES

FACILITIES. Tél. 04 97 288 800. www.bovis-facilities.fr. Multi. Technique. Multi. Services FACILITIES Fotolia.com FACILITIES Au cœur de votre environnement de travail Pour l ensemble de nos prestations, bénéficiez d une qualité de service optimale, d un interlocuteur unique et d une maîtrise de vos dépenses.

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE IMPLANTEZ VOS BUREAUX AU SEIN DE LA PREMIÈRE PLATEFORME SINO-EUROPÉENNE EUROSITY, UNE PLATEFORME INTÉGRÉE SINO-EUROPÉENNE UNIQUE EuroSity est une plate-forme de coopération

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

FABRICANT D ECONOMIES. Facility Management Optimisation des Coûts

FABRICANT D ECONOMIES. Facility Management Optimisation des Coûts 2014 FABRICANT D ECONOMIES Facility Management Optimisation des Coûts Sommaire Page 3 Page 4 Page 5 Page 9 Page 11 Notre cabinet Démarche d Optimisation Immobilière Le Facility Management Les principales

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

Le Groupe Derichebourg

Le Groupe Derichebourg Énergie Avec Derichebourg maîtrisez l énergie et la maintenance de vos patrimoines 20 ans d expertise en génie climatique et électrique 180 ingénieurs et techniciens à votre service 3 divisions spécialisées

Plus en détail

triple certification et Engagement environnemental

triple certification et Engagement environnemental triple certification et Engagement environnemental Solidbeton Ravone Jean-François. Structure de l exposé Présentation de la société et de son activité. Le projet de triple certification Chiffres clés

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Le domaine de la construction est en constante évolution : les contraintes se renforcent,

Plus en détail

La gestion des forêts communales

La gestion des forêts communales La gestion des forêts communales Principaux éléments La forêt en France 25% du territoire métropolitain qui se répartit selon trois grands types : La forêt de plaine : 60% La forêt de montagne : 30% La

Plus en détail

La politique de développement durable d Aéroports de Paris. Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010

La politique de développement durable d Aéroports de Paris. Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010 La politique de développement durable d Aéroports de Paris Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010 SOMMAIRE 1. Développement durable et aéroports 2. La stratégie développement durable

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT ET ANNEXES IBN SINA Projet de développement solidaire Avril 2014 CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU BATIMENTS ET ANNEXES IBN SINA La construction du

Plus en détail

Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer

Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer Contexte de l opération : Situé à Pont de Gau sur la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer,

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001 ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT Vers la certification ISO 14001 20 NOVEMBRE 2013 Démarche ISO 14001 à l ENSAT Qu est ce que l ISO 14001? La norme iso14001 concerne le management environnemental.

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE SERVICE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE SERVICE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/ERH3/DBL/CM/12-28 Christine MERMET 01 43 93 89 46 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE : FONCTION

Plus en détail

Plan d actions d énergie & tourisme en Ardèche

Plan d actions d énergie & tourisme en Ardèche DR Plan d actions d énergie & tourisme en Ardèche R.Vezin DR 18 mars 2010 Privas Noémie POIZE Rappel du cadre de travail : SETCOM Tourisme et énergie en Ardèche Constats Démarches exemplaires Outils et

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

MUSTES Concept. Groupement Européen d Intérêt Économique

MUSTES Concept. Groupement Européen d Intérêt Économique MUSTES Concept Groupement Européen d Intérêt Économique Lien Lien 1 Les partenaires ACDM Concept Plate-forme de téléservices certifiée APSAD issue de la télésurveillance bancaire. APTITUDE SERVICE Groupe

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

QHSE HARMONISe energie

QHSE HARMONISe energie QHSE HARMONISe energie ormation accréditée PAr la conférence FDES grandes ÉCOLES. contexte et Objectifs du mastère spécialisé Fort de plus de vingt ans d existence et d expérience, le Mastère Spécialisé

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon»

Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Céline VACHEY ADEME 1er décembre 2011 Quel bilan depuis 2007? 240 dossiers déposés 95 lauréats Tertiaire (36) Associations

Plus en détail

Ambition Négawatt. Construire ensemble une stratégie énergétique durable

Ambition Négawatt. Construire ensemble une stratégie énergétique durable Ambition Négawatt Construire ensemble une stratégie énergétique durable La gestion énergétique : un axe prioritaire de votre stratégie d entreprise La gestion énergétique est devenue un axe stratégique

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013 DOSSIER THÉMATIQUE crédit photo : Prod. Numérik - Fotolia octobre 2013 LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION Pour un investissement à longue durée de vie comme un bâtiment, l approche en coût global est

Plus en détail

réhabilitation et aménagement durable

réhabilitation et aménagement durable LOGO - 8 JANVIER 2015 Couleur Rose Parme Quadri : C15/M50/Y15/B10 RVB : R184/V142/B161 Web : b88ea1 Pantone 514 C Couleur Grise Quadri : B60 RVB : R135/V135/B134 Web : 878786 Conseil en construction, Pantone

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise CONSEIL CENTRAL DE L ECONOMIE 18 décembre 2008 Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise Etienne Aulotte Bruxelles Environnement Service Economie, Emploi et Environnement eal@ibgebim.be

Plus en détail

Restitution des ateliers

Restitution des ateliers 25 février 2015 Restitution des ateliers Atelier C : Relations Entreprise-Territoire dans les parcs d activités, Comment mieux animer demain? GreenFit cinq partenaires qui travaillent ensemble à la redynamisation

Plus en détail

ZAC DE LA BOSSERIE NORD. LIVRET D ACCUEIL aux entreprises

ZAC DE LA BOSSERIE NORD. LIVRET D ACCUEIL aux entreprises GIEN ZAC DE LA BOSSERIE NORD LIVRET D ACCUEIL aux entreprises ÉDITO SOMMAIRE _Présentation page 3 _Les partenaires privilégiés page 3 _Un site pour votre entreprises page 4 _Un cadre de vie agréable page

Plus en détail

diagnostics et solutions personnalisées pour l évaluation et l amélioration de la performance des établissements du secteur médico-social

diagnostics et solutions personnalisées pour l évaluation et l amélioration de la performance des établissements du secteur médico-social diagnostics et solutions personnalisées pour l évaluation et l amélioration de la performance des établissements du secteur médico-social Le contexte réglementaire d évaluation interne et externe et de

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Dossier de presse. Avec l ouverture du Centre d entreprises La Sille (Ghislenghien), IDETA étend son réseau de bâtiments destinés à l accueil des PME

Dossier de presse. Avec l ouverture du Centre d entreprises La Sille (Ghislenghien), IDETA étend son réseau de bâtiments destinés à l accueil des PME Ghislenghien, le 31 mai 2011 Dossier de presse Avec l ouverture du Centre d entreprises La Sille (Ghislenghien), IDETA étend son réseau de bâtiments destinés à l accueil des PME Ce 31 mai, l Agence intercommunale

Plus en détail

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois Une expérience de redynamisation territoriale 2 structures : Développer l emploi l entrepreneuriat et l attractivité économique de la

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Powerpoint. d une stratégie patrimoniale. Page de titre. Mise en place. sur les 50 collèges publics de Maine-et-Loire

Powerpoint. d une stratégie patrimoniale. Page de titre. Mise en place. sur les 50 collèges publics de Maine-et-Loire Direction du patrimoine des collèges Direction des systèmes d information Réunion du 9 octobre 2014 - Hopitech Mise en place d une stratégie patrimoniale sur les 50 collèges publics de Maine-et-Loire Powerpoint

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS 4 th EUROPEAN CONFERENCE ON HEALTHCARE ENGINEERING 51 è JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATION IFH 30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS Peut-on externaliser la maintenance des bâtiments et infrastructures techniques

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

AVIS CWEDD/13/AV.652 11/06/2013

AVIS CWEDD/13/AV.652 11/06/2013 AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.652 Avant-projet de décret transposant la Directive 2010/31/UE du Parlement européen et du Conseil sur la performance énergétique des bâtiments 1. DONNEES INTRODUCTIVES Demandeur

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

Valorisation du patrimoine religieux de Camargue

Valorisation du patrimoine religieux de Camargue Valorisation du patrimoine religieux de Camargue CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage : Parc naturel régional de Camargue Mas du Pont de Rousty 13 200 ARLES 1 Contexte 2 Objectifs 3 Contenu de l'étude 4

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance

Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance PROJET IMMOBILIER ET RECHERCHE DE LOCAUX DEMENAGEMENT ET INSTALLATION TRAVAUX D AMENAGEMENT ET DE RENOVATION

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

Un espace pour chacun quand les expertises dialoguent

Un espace pour chacun quand les expertises dialoguent Un espace pour chacun quand les expertises dialoguent Contexte montréalais 2005 Diagnostic sur la situation des bibliothèques municipales de la Ville de Montréal et de l agglomération Déficit d espaces

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

Nous sommes spécialistes du «Total Facility» et de l organisation numérique de l entreprise depuis plus de 20 ans.

Nous sommes spécialistes du «Total Facility» et de l organisation numérique de l entreprise depuis plus de 20 ans. Nous sommes spécialistes du «Total Facility» et de l organisation numérique de l entreprise depuis plus de 20 ans. La société française bénéficie de la norme ISO 9001 (version 2008) depuis 2006. DATALP

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.5 Approche globale PRINTEMPS 2013 Stéphan Truong Gestionnaire de la formation pour le compte de Bruxelles Environnement TRAINING.IBGEBIM@ecorce.be

Plus en détail

Déclaration environnementale. Avril 2008

Déclaration environnementale. Avril 2008 Déclaration environnementale Avril 2008 Date de la vérification : x x 2008 Date de la prochaine déclaration simplifiée : x 2009 S O M M A I R E 1 Glossaire p. 1 2 Présentation de SOFIBUS p. 2 3 Politique

Plus en détail

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables Urbanisme Durable BILAN AEU & Quartiers Durables Historique Un accompagnement commun entre l ADEME et le Conseil Régional de Lorraine dans le cadre du CPER 2007-2013 Pour le Conseil Régional : 2007-2011

Plus en détail

Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH

Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH DOSSIER DE PRESSE 4 décembre 2012 Historique Mars 2000 : Acquisition de l ancien Hôtel du Midi (83-85, avenue de la Gare)

Plus en détail

FORMATION POUR ENRICHIR VOS COMPETENCES

FORMATION POUR ENRICHIR VOS COMPETENCES FORMATION POUR ENRICHIR VOS COMPETENCES CATALOGUE DE FORMATION2014 www.prevengo.it FORMAT Faisant partie du Groupe TREBIT prestataires de divers services pour les entreprises: Accompagnement pour bénéficier

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

créateur de progrès énergétique

créateur de progrès énergétique ANTÉ H DALKIA, créateur de progrès énergétique Partenaire historique des acteurs de la santé, Dalkia propose une large gamme de services pour améliorer la sécurité et la fiabilité des installations techniques

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Guadeloupe

Le Photovoltaïque en Guadeloupe Le Photovoltaïque en Guadeloupe Quelles opportunités? Recommandations pour une bonne mise en oeuvre? Coûts et démarches? CAUE Cynthia CAROUPANAPOULLÉ, Responsable Environnement Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE Sinteo // à propos de Sinteo Sinteo est un acteur intégré de services et d ingénierie de la performance environnementale, destinés aux professionnels de l immobilier. Avec 140 clients propriétaires, utilisateurs

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Maintenance technique de centres commerciaux

Maintenance technique de centres commerciaux Maintenance technique de centres commerciaux 30 centres commerciaux gérés au quotidien Maintenance des installations techniques Nettoyage et entretien des parties communes Gestion et nettoyage du parking

Plus en détail

Le Schéma d accueil des entreprises. Définition de la démarche SAE. Les objectifs. Les enjeux

Le Schéma d accueil des entreprises. Définition de la démarche SAE. Les objectifs. Les enjeux L immobilier d entreprises et la qualité environnementale Comment le patrimoine «Grand Lyon», à travers le SAE, contribue à la lutte contre l effet de serre Le Schéma d accueil des entreprises Définition

Plus en détail

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Annexe 1 Cadre d emploi de recrutement Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Le pôle «politiques publiques et prospective» a en charge l accompagnement

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS «REFERENT ENERGIE» Tour de table METHODOLOGIE ET OBJECTIFS Méthodologie OBSERVER COMPRENDRE REDUIRE Objectifs Acquérir une culture des économies d énergie et savoir la partager. Disposer de toutes les

Plus en détail

L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments

L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments Séminaire du 8 octobre 2008 L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments Stephan Plettinck Chef du Département autorisations PEB IBGE/

Plus en détail