REDUIRE L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES ENTREPRISES EN IMPLIQUANT LES TRAVAILLEURS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REDUIRE L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES ENTREPRISES EN IMPLIQUANT LES TRAVAILLEURS"

Transcription

1 REDUIRE L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES ENTREPRISES EN IMPLIQUANT LES TRAVAILLEURS Points saillants du projet pilote pour la promotion de l éco-exemplarité dans les entreprises wallonnes Structure de la présentation Motivation du projet pilote Méthodologie de travail testée Partenariat mis en œuvre Entreprises pilotes Panorama des accompagnements Etude de cas : l entreprise NRB Exploitation des acquis du projet pilote Vers une généralisation des pratiques éco-exemplaires en entreprise? 1

2 Motivation initiale, méthodologie testée, partenariat mis en œuvre Motivation du projet pilote Les défis environnementaux sont avant tout des enjeux humains, qui mettent en balance la préservation du cadre de vie et des ressources que nous utilisons. L'environnement est également un enjeu économique, aussi bien qu un atout de développement réel pour un territoire ou une entreprise. Pour faire évoluer leur activité et s'adapter à cette nouvelle donne, les entreprises responsables d aujourd hui ont besoin de mettre en place des changements structurels progressifs permettant de réaliser des économies d'échelle et de faire évoluer les comportements des travailleurs, dans une logique d économie circulaire. 2

3 Motivation du projet pilote Ce processus évolutif comporte plusieurs étapes : - identifier les impacts environnementaux et financiers liés à l activité des travailleurs (mobilité professionnelle, gestion du papier, de l eau et de l énergie dans les locaux, management «déchets», etc.); - mettre en place un plan d actions de réduction efficace et pertinent. Motivation du projet pilote Tester la mise en œuvre d une méthode de travail permettant de mettre en œuvre une stratégie pertinente et personnalisée, dans laquelle se reconnaissent (adhésion) des travailleurs mis en capacité d agir («empowerment») pour l environnement. 3

4 Méthodologie de travail testée L EcoTeam Réseau international GAP, Ecolife (depuis 1995 pour les ménages, depuis 2002 dans les entreprises), Espace Environnement (pilotes en administrations françaises Interreg IIIB REDUCE) Objectif : amener les travailleurs à choisir volontairement et librement des comportements favorables au développement durable L action se déroule avec l appui d un animateur et repose sur des techniques d autonomisation Ces techniques encouragent les travailleurs à donner le meilleur d eux-mêmes, et à s entraider mutuellement pour permettre à l équipe de réussir Méthodologie de travail testée La mise en place d une EcoTeam comporte 2 étapes : 1/ un diagnostic des éco-comportements : Objectif : faire apparaître les comportements des employés au moyen d un questionnaire rempli par chaque travailleur. L analyse du questionnaire permet de mettre en évidence la proportion des employés prêts à modifier leurs comportements en faveur de l environnement, et les thématiques susceptibles d offrir le plus de possibilité de changement 2/ l EcoTeam à proprement parler 4

5 Méthodologie de travail testée Constitution de l EcoTeam : - 6 à 10 travailleurs volontaires - mixité et transversalité - approche multi-thématiques - pour chaque thématique, les participants, guidés par l accompagnateur, réfléchissent aux actions possibles à mettre en place pour amener leurs collègues à modifier leurs comportements. - une sélection est ensuite opérée (faisabilité) et traduite sous forme de plan d actions (à court, moyen, long termes). Méthodologie de travail testée Étapes de travail (sur 6 mois) : 1. Lancement du diagnostic des éco-comportements par voie électronique ou papier, suivant les possibilités, accompagnée d une présentation rapide des objectifs de l enquête - Analyse des résultats et production d un rapport. Durée : 3 semaines Mois 1 2. Constitution de l EcoTeam : une sélection des volontaires s étant manifestés au cours de l enquête est opérée. 3. Réunion de lancement de l EcoTeam : prise de contact entre l accompagnateur et les membres de l EcoTeam, clarification des motivations de chacun, identification des problématiques, construction du projet. Durée : 2 heures Mois 1 5

6 Méthodologie de travail testée 4. 4 réunions thématiques : 1 thème/réunion, préparé par les «préparateurs» (présentation générale de la problématique, récolte des données spécifiques à l organisation) proposition d actions sur le thème (sensibilisation générale, actions techniques ou liées à la gestion, procédures ), portées par les membres de l EcoTeam. Le suivi des actions a lieu à la réunion suivante. Durée : 4 x 2 heures toutes les 4 à 6 semaines Mois 2 à 5 5. Présentation des résultats : rapport de l accompagnateur, présentation à la Direction Mois 6 Partenariat mis en œuvre La démarche doit être encadrée et accompagnée par des opérateurs maîtrisant : - les codes de fonctionnement du monde de l entreprise; - les clés méthodologiques pour la mise en œuvre de dynamiques environnementales de type participatif. Espace Environnement, IDETA et Spi + ont décidé d associer leurs compétences, avec le soutien du Ministre régional wallon de l Economie. Démarrage du projet pilote «Eco-exemplarité des entreprises wallonnes» en 02/10. 6

7 Entreprises pilotes 8 entreprises-pilotes réparties équitablement sur le territoire : - 4 entreprises en Province de Liège; - 4 entreprises en Wallonie Picarde et présentant des caractéristiques socio-économiques variées (taille, profil de personnel, objet social, etc.). Sélection opérée par IDETA et par la Spi+, compte tenu de leur parfaite connaissance du tissu économique local. Entreprises pilotes Cette diversité avait pour objectif de permettre : - une approche personnalisée pour chaque entreprise; - une étude approfondie des meilleures méthodologies de travail et solutions pratiques à apporter en fonction de la typologie de l entreprise accompagnée. L accompagnement était réalisé par Espace Environnement. Une contribution financière de l ordre de euros était demandée à chaque entreprise pilote. 7

8 Entreprises pilotes En Province de Liège Appel à candidatures lancé par Spi+ Intérêt immédiat de nombreuses entreprises Sélection finale : Démarrage rapide, organisation d une réunion à mi-parcours (1er échange d expériences) Entreprises pilotes En Wallonie Picarde Appel à candidatures lancé par Ideta Beaucoup de difficultés à recruter des entreprises pilotes (concurrence avec d autres démarches «qualité» proposées par l Intercommunale?) Démarrage plus lent, plus étalé dans le temps Sélection finale : 8

9 Panorama des accompagnements Zone Spi+ GREISCH thème réunion 0 réunion 1 réunion 2 réunion 3 réunion 4 26-mai-2010 Mercredi 23 juin 2010 à 9h30 Mardi 28 septembre 2010 à 15h Présentation Énergie et Eau fourniture entretien et bureau Mercredi 30 novembre 2010 à 9h30 Gestion et consommation papier Mardi 11 janvier 2011 Mobilité JMV thème 31-mai-2010 Présentation Mercredi 30 juin 2010 à 14h Prévention et tri des déchets Vendredi 27 août 2010 à 9h30 Jeudi 30 septembre 2010 à 9h30 Vendredi 29 octobre 2010 à 9h30 Papier Energie & eau Mobilité & achat NRB 1- juin-2010 Mardi 29 juin à 10h00 Présentation Déchets et déchets papier thème Vendredi 3 septembre Mardi 9 Novembre 2010 à 2010 à 10h00 Mardi 5 octobre 2010 à 10h00 9h30 Achat, achat papier et consommation papier Mobilité et transport Energie et eau TDS 7-juillet novembre 15 décembre 2010 Mercredi 26 janvier 2011 Présentation Déchets et énergie Papier Mobilité Panorama des accompagnements Zone Ideta réunion 0 réunion 1 réunion 2 réunion 3 réunion 4 DallaValle thème 30-août novembre janvier janvier février-2011 Présentation Achats - Papiers Déchets Transport Energie Kingspan Door thème 29-avril juin septembre novembre décembre-2010 Présentation Energie - Eau Energie - Eau Papiers Achats Orditech 29-avril septembre septembre octobre-2010 thème Présentation Mobilité Déchets - Papiers Energie - Eau Scierie Maffle 30-août-2010 Présentation 9

10 Etude de cas : l entreprise NRB L entreprise NRB en bref Cœur de métier : Entreprise IT : Création de logiciels sur mesure, gestion et suivi des données informatiques des clients Nombre de travailleurs : 587 personnes (en 2010) 533 pour les services administratifs 54 pour les services techniques 10

11 1. Lancement et retour du diagnostic (mai 2010) Envoi des questionnaires à 587 membres du personnel Pour le personnel administratif (533) via voie électronique Pour le personnel technique (54) via papier Retour des questionnaires Pour le personnel administratif : 236 participations Pour le personnel technique : 11 participations 2. Mise en place de l EcoTeam ( Fin mai 2010) Pour le personnel administratif 32 personnes ont déclaré être intéressées et 60 autres éventuellement Pour le personnel technique 1 personne a déclaré être intéressée et 4 autres éventuellement 33 personnes motivées à participer à l'ecoteam et 64 autres éventuellement) Choix laissé à la direction pour constituer l équipe EcoTeam (10 à 12 personnes) 11

12 Lancement R0 (1er juin 2010) Tour de table pour connaître la motivation Présentation du rôle et de la mission de l écoteam Présentation du rôle du coach Présentation des résultats du scan (base de travail pour les actions préparatoires) Sensibilité aux thèmes consommation papier déchets mobilité énergie R0 (1er juin 2010) Choix des thèmes et des porteurs des thématiques Planification de l agenda des réunions Distribution des documents pour préparer les thèmes Réflexion sur un logo EcoTeam Réunion R0 R1 R2 R3 R4 et R5 1- juin-2010 Mardi 29 juin à 10h00 Vendredi 3 septembre 2010 à 10h00 Mardi 5 octobre 2010 à 10h00 Mardi 9 Novembre 2010 à 9h30 Thème Présentation Déchets et déchets papier Achat, achat papier et consommation papier Mobilité et transport Energie et eau 12

13 R1 : thème «déchets et déchets papier» Le logo choisi par l EcoTeam et validé par la Direction R1 : thème «déchets et déchets papier» Placement de bac «récolte papier» au niveau de chaque bureau. bacs uniformes au sein de chaque local avec une note explicative. 250 boites distribuées. + création d un emplacement prévu dans couloir pour regroupement des papiers Depuis septembre 2010, les papiers et cartons récoltés sont revendus à la tonne : (manque certains relevés) 26 tonnes pour un montant de 2000 euros Achat de toner recyclés : économie de 30% du prix et sensibilisation à l impression en faible qualité suivi de la consommation Suppression progressive des imprimantes individuelles (200) Lancement d une campagne plus large «zéro déchets papiers» via Intranet : mi-octobre

14 R2 : Achat matériel, Achat papier et consommation papier 60 millions de feuilles achetées par année dont 59 millions pour la clientèle. Actions à mener Mise en place d un suivi des compteurs des imprimantes pour mener des actions par la suite (pas de relevé effectué) Préférence à l utilisation de copieurs plutôt que des imprimantes personnelles (200 imprimantes individuelles) Sensibilisation à la réutilisation des feuilles usagées en feuilles de brouillon Sensibilisation du personnel à l utilisation du recto-verso (création d affiches de sensibilisation et utilisation d info-flash via l intranet) R2 : Achat matériel, Achat papier et consommation papier Constat : 60 millions de feuilles achetées par année dont 59 millions pour la clientèle. Actions à mener (suite) Installation et formation à l utilisation du logiciel PDF Creator( pour réduire les impressions inutiles) Achat de feutres rechargeables à la place de feutres jetables 14

15 R3 : Mobilité et transport Peu de chiffres disponibles sur la mobilité Aide au diagnostic Enquête sur la mobilité : durée 2 jours et demi, 169 retours Constat Site peu desservi par les transports en commun Voiture facilite la flexibilité : enfants, courses, horaires variables 350 voitures de fonction R3 : Mobilité et transport Volonté de mettre en place une véritable politique de mobilité Actions à mener Relevé de la consommation des véhicules sera réalisé avec suivi par véhicule. Sensibilisation à la «conduite douce» pour les utilisateurs des 350 voitures de fonction, ainsi qu au contrôle de la pression des pneus (livret de sensibilisation SPW) Utilisation du système de car-pooling à partir de la gare de Liège Guillemins Sensibilisation au covoiturage : création d une carte de localisation des travailleurs et échange d informations pour les déplacements domicile- travail et pour les déplacements professionnels Préférence aux transports en commun : idée de lancer un système de navette avec des travailleurs de NRB et d autres entreprises (liaison avec gare) 15

16 R4 : Energie Consommation électrique difficile à mesurer par service. Action à mener: > Rondes organisées pour relever les pc restés allumés (janvier et mai) > Sensibilisation aux fermeture des PC et écrans ainsi qu à la fermeture des vannes thermostatiques > Achat de wattmètres pour mesurer les consommations > Achat de 40 multiprises à interrupteur pour photocopieuses (couloirs et bureaux) R5 : Suivi de toute les actions en cours Etat d avancement des actions à court terme, moyen terme et long terme Installation d un coach interne Planification des prochaines réunions EcoTeam : rencontres planifiées une fois par mois Création d un répertoire d échange d informations pour l équipe EcoTeam 16

17 Méthode d évaluation utilisée : 1/ Entretiens qualitatifs avec une sélection de représentants d entreprises accompagnées, sur base d un questionnaire-type (faceà-face d 1h). Entreprises rencontrées (après la fin de l accompagnement) : Greisch, NRB, JMV Colas, Orditech 2/ Retour d expérience des coaches 17

18 Informations issues des entretiens qualitatifs avec les entreprises - Les raisons ayant amené les entreprises à participer au projet pilote sont multiples : intérêt marqué pour le DD, volonté de consolider une démarche interne déjà en place, volonté de développer une image de marque «verte» (marketing), volonté de mobiliser le personnel autour d un projet fédérateur et durable (culture d entreprise) - Dans tous les cas, le rôle de relais joué par l Intercommunale a été perçu positivement, a donné confiance aux entreprises dans le projet, a facilité le «oui» initial - Le personnel a généralement adhéré facilement à l'idée initiale, lorsqu une communication interne a été faite (ce qui n a pas toujours été le cas) Informations issues des entretiens qualitatifs avec les entreprises - Le recrutement des membres de l EcoTeam a été effectué de manière variable : sur base volontaire (à partir du scan), sur base obligatoire (décision de la Direction) - Lorsque les candidatures étaient trop nombreuses, des sélections sur base des profils professionnels ont eu lieu. Une entreprise a procédé à un tirage au sort - Dans un cas de figure, des membres suppléants ont été désignés - Les réunions d EcoTeams se sont globalement déroulées dans une bonne ambiance de travail 18

19 Informations issues des entretiens qualitatifs avec les entreprises - La motivation des membres des EcoTeams est restée constante durant le déroulement de l accompagnement - Le niveau de préparation des réunions s est avéré satisfaisant dans l ensemble - Une réserve, toutefois, pour les cas de figure où les membres de l EcoTeam avaient été désignés sur une base contrainte. Là, le taux d absentéisme était plus important, et le degré de préparation des réunions thématiques plus faible - Globalement, la qualité de la préparation s est aussi révélée meilleure dans les entreprises qui avaient «officiellement» alloué du temps pour la préparation des réunions (pot d heures, item «EcoTeam» dans logiciel de pointage, etc) Informations issues des entretiens qualitatifs avec les entreprises - Le postulat du processus participatif a été bien accueilli et s est révélé «jouable» en entreprise. Il a été perçu comme vecteur de créativité et d enthousiasme - L intérêt, et le soutien de la Direction pour la démarche en cours ont été considéré comme une plus-value par les membres de l EcoTeam, pour autant qu ils ne phagocytent pas le processus participatif - Le plan d actions issu du travail de l EcoTeam est spontanément ressenti comme globalement satisfaisant dans la mesure où il amène des propositions d actions concrètes et planifiées dans le temps, et non juste des idées 19

20 Informations issues des entretiens qualitatifs avec les entreprises - La mixité des actions proposées (solutions techniques et comportementales) permet de rencontrer l ensemble des attentes - Toutes les entreprises reconnaissent une valeur ajoutée au processus EcoTeam par rapport à une approche de consultance traditionnelle (meilleure appropriation par le personnel, travail «au rythme de l entreprise», respect de la culture de travail, transition vers l autonomisation intégrée dans la démarche proposée) - Elles admettent également qu elles ne se seraient jamais lancées dans une démarche similaire si l idée ne leur avait pas été soumise, ni qu elles auraient pu réussir seules Informations issues des entretiens qualitatifs avec les entreprises - Les entreprises pilotes sont toutes prêtes à témoigner de leur expérience et à recommander la mise en place d une EcoTeam - Le montant de la contribution financière réclamée aux entreprises est jugée comme raisonnable, et ressentie comme un élément de motivation. Le coût réel d une Ecoteam semble, par contre, un peu élevé pour des PME/PMI - L autonomisation et la pérennisation du groupe de travail, audelà du coaching externe, reste peu évidente. Certains groupes ne se sont plus réunis depuis la fin du projet pilote. D autres ont réussi à transformer l essai - La demande pour du travail ultérieur en réseau (échanges de bonnes pratiques) est unanime 20

21 Informations issues des entretiens qualitatifs avec les entreprises - La formalisation, la validation, la communication interne et le suivi du plan d actions demeure un problème. Les entreprises ont besoin de pouvoir compter sur des documents et procédurestype auxquels se référer - Les actions à court terme sont généralement mises en œuvre sans trop de souci. Le moyen et long termes sont plus difficile à concrétiser - L exploitation des acquis du projet à des fins de communication externe est variable en fonction des profils d entreprise. Certaines font mention de l existence d une EcoTeam interne sur leur site web, d autres en font un argument commercial dans le cadre d offres de service. D autres n ont pas exploité le filon. Retour d expérience des coaches Leviers pour la réussite d une démarche de type EcoTeam - culture d entreprise, sensibilité initiale du personnel à l environnement et au DD («bruit de fond») - existence d approches connexes sur lesquelles peut s appuyer la démarche (ex : bilan carbone, ISO 14001) - soutien (voir exemplarité) de la direction («prendre l EcoTeam au sérieux») - constitution de l EcoTeam sur une base volontaire - représentation équilibrée des services au sein du groupe de travail - identification de suppléants internes aux membres de l EcoTeam 21

22 Retour d expérience des coaches Leviers pour la réussite d une démarche de type EcoTeam - mobilisation «d experts» internes pour nourrir les réunions thématiques - volonté de s appuyer sur l EcoTeam pour soutenir une démarche de communication externe (image de marque) - circuits et outils de communication interne performants et reconnus par le personnel - désignation d un référent interne avec lequel travailler en binôme et à qui passer le relais en fin de coaching externe Retour d expérience des coaches EcoTeam Freins - peur du changement - auto-censure limitant la créativité - absence de communication interne sur le processus, entraînant jalousies et rumeurs - constitution de l EcoTeam sur une base non volontaire; - irrespect relatif du calendrier de travail - temps à consacrer à la démarche (jours «non facturés») - changement de référent interne en cours d accompagnement - présence systématique de la direction lors des réunions, avec volonté de tout diriger 22

23 Retour d expérience des coaches EcoTeam Freins - externalités influençant le spectre du plan d actions - balance interne défavorable aux choix environnementaux (vs hygiène, bénéfice financier, etc) - absence de formalisation d un plan d actions, actions disparates non coordonnées - déséquilibre entre les solutions techniques et les solutions comportementales. Propension à aller à la facilité - difficulté à se projeter à moyen et à long termes - caractère non contraignant des actions pour le personnel Retour d expérience des coaches EcoTeam Freins - taille de l entreprise, pour la mobilisation de l ensemble du personnel - absence de données de référence (tableau de bord, enquête comportementale) pour mesurer l efficacité des actions retenues 23

24 Merci de votre attention! Personne de contact pour le suivi du dossier : Nathalie Ricaille, Responsable de projet Espace Environnement 29, rue de Montigny 6000 Charleroi Tél : 071/ Portable : 0496/

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Espace Environnement

Espace Environnement Réduire l impact environnemental des administrations communales en Wallonie Comment le dispositif «EcoTeam» permet de renforcer l éco-exemplarité dans les structures publiques wallonnes Forum annuel CFDD

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» 1 Constats - diagnostic Etude du CSEF sur la mobilité des demandeurs d emploi (2011) et données

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Nos propositions de coaching

Nos propositions de coaching 1 Nos propositions de coaching 1) Nous accompagnons nos clients sur des demandes opérationnelles très concrètes : Faire face à des difficultés personnelles et /ou professionnelles. Pour soi même, pour

Plus en détail

Catalogue de formation 2012

Catalogue de formation 2012 Catalogue de formation 2012 www.h-conseil.com H comme Humain H Conseil est une société de conseil et de formation basée à Saint Nazaire et opérant partout, aussi bien en France qu à l étranger. La conviction

Plus en détail

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où :

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où : LES BILANS Les bilans sont pluriels dans la mesure où : Ils peuvent Répondre àdes objectifs différents : définir/valider un projet d évolution, retrouver du sens àson parcours, anticiper un changement

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f.

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f. Le Plan de développement durable (PDD) du Service public de Wallonie (SPW), approuvé par le Comité stratégique fin 2011, représente l implication concrète de l administration face aux nombreux défis actuels

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi?

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Perspectives Asbl - Liège 6 juin 2012 CSEF Animateur de territoire Concertation avec acteurs de terrain (enseignement, professionnels

Plus en détail

Accompagnement des managers

Accompagnement des managers DIRECTEURS CHEFS DE SERVICE CADRES INTERMÉDIAIRES CADRES DE PROXIMITÉ Accompagnement des managers UN NOUVEAU CONCEPT : LE BINÔME COACH / CONSULTANT RESTONS Z E N Une circulaire du Ministère des Affaires

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

La stratégie d action

La stratégie d action La Télé-Prospection Michel SOUFIR Directeur Général 0970 407 007 +216 21243787 La stratégie d action La réussite d une opération de téléprospection, réside dans l analyse du contexte de la mission pour

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement Titre de niveau III enregistré au RNCP - arrêté publié au JO du 22/08/2012 497 heures Contrat de Professionnalisation

Plus en détail

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 Comment un Responsable de Formation peut gérer la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.)? Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 1 La R.S.E. a pour finalité le développement durable

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques.

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. La fiche descriptive d un processus d innovation Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. Le projet L origine et description de votre projet Les mots

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE.

AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. POUR OBTENIR DES RÉSULTATS MASSIFS, LA MOBILISATION ET L ANIMATION PÉRENNES DE TOUS LES SALARIÉS CONSTITUENT AUJOURD

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E13 Service de location et lavage de gobelets - SMTD BASSIN EST Monographie complète SMTD Bassin Est (Pyrénées Atlantiques) Année 1 du

Plus en détail

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS Des formations et séminaires en éco-marketing et en éco- innovation - 1 Pourquoi choisir une formation econcepts? Les formations s adressent aux managers de l entreprise

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Evènements FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Mission Locale du Charolais - 17 rue Jean Bouveri - 71 130 GUEUGNON Structure support du projet Rappel de la mise en place et des objectifs de cette action. L

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Présentation: Audrey Bulidon Lyon, le 23 novembre 2011 Marchés publics et DD Etapes Définition des besoins Moyens et méthodes Obligation juridique de

Plus en détail

Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise

Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise L avenir prend de la valeur La composante i 9 Projet financé par l Union européenne Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise Salon de l Entreprise, 1 er

Plus en détail

Pré-diagnostic du Développement Durable

Pré-diagnostic du Développement Durable Pré-diagnostic du Développement Durable à l usage des PME-PMI et Autres Entreprises Le présent questionnaire a été réalisé par le groupe Développement Durable de l AUEG qui comprenait des membres d entreprises,

Plus en détail

Formation BTS Assistant de gestion pme-pmi - 1 ère année

Formation BTS Assistant de gestion pme-pmi - 1 ère année Formation BTS Assistant de gestion pme-pmi - 1 ère année A1-A2 Gestion de la relation avec la clientèle et les fournisseurs ~ ~ Recherche de clientèle et contacts La connaissance de la clientèle Prospecter

Plus en détail

DES SERVICES A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE SOURCING RECRUTEMENT PROPRETÉ BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D EMPLOI & MOBILITÉ

DES SERVICES A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE SOURCING RECRUTEMENT PROPRETÉ BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D EMPLOI & MOBILITÉ L EMPLOI A UN NOM DES SERVICES AUX O C C U P A N T S E T A U X B Â T I M E N T S A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE PROPRETÉ SOURCING RECRUTEMENT BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D SÉCURITÉ /

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL domino assist m domino missions domino staff sports & métiers domino mode & luxe domino labo & tech domino management domino téléservices domino transports domino polska domino holland hc resources Objet

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

FICHE D EVALUATION DES COMPETENCES REQUISES DES COMPETENCES ACQUISES D UN CE-ANPE TOGO 1 - CONNAISSANCES DE BASE

FICHE D EVALUATION DES COMPETENCES REQUISES DES COMPETENCES ACQUISES D UN CE-ANPE TOGO 1 - CONNAISSANCES DE BASE FICHE D EVALUATION DES COMPETENCES REQUISES DES COMPETENCES ACQUISES D UN CE-ANPE TOGO 1 - CONNAISSANCES DE BASE Connaître l ANPE, son organisation, ses méthodes et procédures x Connaître les principes

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013

BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013 BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013 Le 23 octobre 2012, 25 familles étaient présentes à la réunion d information et de lancement des défis. 19 défis leur

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Création b-flower Paris Nantes- Sophia Antipolis 01 49 69 47 00

Création b-flower Paris Nantes- Sophia Antipolis 01 49 69 47 00 A partir du moment où vous avez fait le choix de commercialiser vos produits et services via un réseau de distribution la performance de votre entreprise dépend de celle de vos revendeurs. Dans un contexte

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL Introduction Ce questionnaire a pour objectif de permettre à l agent et à son hiérarchique direct de préparer en concertation la mise en œuvre du télétravail à

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Réussir vos enjeux commerciaux GRACE A UN MANAGEMENT STIMULANT DE LA FORCE DE VENTE

Réussir vos enjeux commerciaux GRACE A UN MANAGEMENT STIMULANT DE LA FORCE DE VENTE Réussir vos enjeux commerciaux GRACE A UN MANAGEMENT STIMULANT DE LA FORCE DE VENTE Réussir vos enjeux commerciaux GRACE A UN MANAGEMENT STIMULANT DE LA FORCE DE VENTE 1/ Les spécificités du management

Plus en détail

Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises

Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises Conseil Ingénierie Orientation Appui projet RH SOMMAIRE Présentation du CIBC 74 p. 3 Le Bilan de compétences p.

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

Projet d efficacité énergétique pour les villes. Appel à manifestation d intérêt

Projet d efficacité énergétique pour les villes. Appel à manifestation d intérêt Projet d efficacité énergétique pour les villes Appel à manifestation d intérêt TABLE DES MATIERES 1. Présentation synthétique du projet d efficacité énergétique pour les villes...3 1.1. Principaux objectifs...3

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire

Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire ACTION COLLECTIVE REGIONALE 2015 Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire Commanditaire UNIFAF est l organisme paritaire agréé de la branche Sanitaire et sociale du secteur privé à but

Plus en détail

FORMATION et COACHING «Confiance en soi : Source d épanouissement professionnel et personnel» Toulouse, Bordeaux, Tarbes, Luchon

FORMATION et COACHING «Confiance en soi : Source d épanouissement professionnel et personnel» Toulouse, Bordeaux, Tarbes, Luchon FORMATION et COACHING «Confiance en soi : Source d épanouissement professionnel et personnel» Toulouse, Bordeaux, Tarbes, Luchon Quel est l enjeu de ces 30 heures ou 5 jours du module «Confiance en Soi

Plus en détail

Catalogue de formations Management:

Catalogue de formations Management: Catalogue de formations Management: Tuteur formateur...page 2 Tuteur Hiérarchique...page 3/4 Réussir sa réunion management...page 5 Animer et diriger son équipe...page 6/7 Les leviers de la motivation...page

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS au capital de 38 000 euros RCS 490 474 012 00013 APE 8559A

Plus en détail

9 Septembre 2010. Déclaration de soutien au Pacte Mondial

9 Septembre 2010. Déclaration de soutien au Pacte Mondial 9 Septembre 2010 Déclaration de soutien au Pacte Mondial Les événements de ces dernières années nous apportent la démonstration de la sensibilité de tout modèle de développement, particulièrement dans

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail