information du public Dannemarie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "information du public Dannemarie"

Transcription

1 Commission information du public

2 Calendrier national : 15 mai - 15 septembre 2008 Diffusions des questionnaires et campagnes media concentrés sur un mois (15 mai - 15 juin) point fort de communication 1/ AERM/Com-Doc/DF

3 Consultation des acteurs suit consultation du public 30 octobre 2008 au 29 janvier 2009 Les six agences de l eau opèrent de la même manière : questionnaire toutes boîtes à lettres + plan media + partenariats 2/ AERM/Com-Doc/DF

4 Deux axes stratégiques communs aux bassins Le questionnaire permet d évaluer l adhésion du public et de recueillir son avis sur le scénario 2015 défini par le comité de bassin (l avis du public sur l adéquation moyens/objectifs ou autres scénarios n est pas requis ; c est le CB qui a arbitré et s est assuré des adéquations) La consultation s inscrit dans la continuité de la 1 ère. Le questionnement met l accent sur les suites données aux avis émis par le public lors de la 1 ère consultation, ce qui justifie un questionnaire par bassin 3/ AERM/Com-Doc/DF

5 Quelques principes communs aux bassins Le questionnaire pour le public doit être autoportant Le scénario 2015 doit être présenté sous forme synthétique : poster d une carte de bassin présentant les grands enjeux et les solutions proposées La consultation porte sur les objectifs environnementaux des plans de gestion (DCE) ; ceux-ci doivent figurer sur le questionnaire 4/ AERM/Com-Doc/DF

6 Quelques principes communs aux bassins Les bassins reconduisent leurs slogans de campagne au titre de la continuité Une accroche spécifique nationale complémentaire permettra de faire le lien avec la campagne nationale d accompagnement et le site internet national (accès aux questionnaires de bassin) 5/ AERM/Com-Doc/DF

7 Quelques principes communs aux bassins La thématique «gouvernance et financement de la politique de l eau» fera l objet d une approche commune nationale (forte attente lors de la 1 ère consultation) Les questionnaires et le poster seront testés par des focus groupes de citoyens dans les bassins et la partie nationale par le MEDAD Les questions doivent-elles porter sur chaque enjeu ou toutes à la fin? Non tranché mais attention le questionnement ne doit être perçu comme un référendum pour ou contre le projet du CB 6/ AERM/Com-Doc/DF

8 Questionnaire Page 1 Page 2 Edito Président CB Scénario 2015 Visuel Cigogne Accroche nationale objectifs environnementaux 2015 motifs d adaptation des objectifs (travaux, calendrier, coûts, pression fiscale, impacts socio-économiques, écologie ) National + bassin 7/ AERM/Com-Doc/DF National + bassin

9 Questionnaire Page 3 Page 4 Enjeux clés Eau&Rareté Eau&Santé bassin 8/ AERM/Com-Doc/DF Enjeux clés Eau&Nature &Biodiversité Eau&Pollution bassin

10 Questionnaire Page 5 Enjeux clés Eau&Pollution Eau&Aménagement du territoire Page 6 Gouvernance (partie nationale) CB: suivi des objectifs, réseau de surveillance, site web, bilan à mi-parcours, prise en compte du changement climatique, rendre compte de qui paie quoi, organisation de la prochaine consultation, programme , outils Données socioprofessionnelles bassin 9/ AERM/Com-Doc/DF national

11 Le poster Scénario 2015 Principales mesures Rareté Santé Nature & Biodiversité Pollution Aménagement du territoire Grands enjeux Rareté Santé Nature & Biodiversité Pollution Aménagement du territoire 10/ AERM/Com-Doc/DF

12 Le poster Scénario 2015 verso Les financements de l eau (dépenses et aides) par secteurs économiques 11/ AERM/Com-Doc/DF

13 Transparence des objectifs Le projet présenté par le CB pour les six ans à venir propose la reconquête de 50% des masses d eau sans augmenter la pression fiscale On se réfère à l avis du public Vous étiez à 80% d accord pour que la biodiversité soit favorisée dans les rivières, sur le bord des cours d eau, voilà ce que le comité de bassin vous propose Trouvez vous que cela répond, +, -, pas du tt 12/ AERM/Com-Doc/DF

14 Le poster sera diffusé sur Internet, aux communes, aux relais Le questionnaire dans les boîtes à lettre L info sera relayée Au niveau national MEDAD Au niveau des territoires en accord avec nos partenaires (en cours), départements, régions, communes, associations 13/ AERM/Com-Doc/DF

15 La DE recueille l avis de la CNDP avant l été La DE a adressé une note de présentation du projet au cabinet du ministre et du projet de lettre de saisine de la CNDP 14/ AERM/Com-Doc/DF

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

Consultations du public sur l eau en 2008

Consultations du public sur l eau en 2008 Consultations du public sur l eau en 2008 Journée d informations et d échanges 14 décembre 2007- Orléans Informations et échanges sur les consultations sur l eau en 2008, 14 décembre 2007 1 Qui était présent?

Plus en détail

Atelier santé et précarité énergétique n 2 ARENE - 3 février 2015

Atelier santé et précarité énergétique n 2 ARENE - 3 février 2015 PRSE3 & précarité énergétique Atelier santé et précarité énergétique n 2 ARENE - 3 février 2015 Sommaire 1. Avancement et bilan du PRSE 2 2. Adoption du PNSE3 : élaboration & axes principaux 3. Déclinaison

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

LA CONSULTATION DU PUBLIC Ou comment concilier stratégie et conduite d actions

LA CONSULTATION DU PUBLIC Ou comment concilier stratégie et conduite d actions LA CONSULTATION DU PUBLIC Ou comment concilier stratégie et conduite d actions Principes de base Formuler des objectifs Préciser ces objectifs en termes de résultats attendus avec nécessité d adapter les

Plus en détail

10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES

10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES 10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES Les principes généraux du 10 ème programme Modération des recettes fiscales = 6 fois recettes de 2012

Plus en détail

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères CO.TE.CO du 09 juin 2015 Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères Institution interdépartementale des barrages-réservoirs du bassin de la Seine 8,

Plus en détail

Fiche d évaluation des actions conduites par les partenaires

Fiche d évaluation des actions conduites par les partenaires Fiche d évaluation des actions conduites par les partenaires Chaque partenaire relais d une agence de l eau est invité à compléter cette fiche d évaluation à l issue des manifestations (réunions, expositions,

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail

Schéma directeur d aménagement et de gestion des eaux (Sdage) du bassin Loire-Bretagne 2010-2015

Schéma directeur d aménagement et de gestion des eaux (Sdage) du bassin Loire-Bretagne 2010-2015 Schéma directeur d aménagement et de gestion des eaux (Sdage) du bassin Loire-Bretagne 2010-2015 Novembre 2009 ISBN : 978-2-916869-12-4 Avant propos Le comité de bassin Loire-Bretagne vient d adopter à

Plus en détail

Plateforme de marque Hautes-Alpes. Cahier des charges : Consultation pour la création d un concept de communication pour la destination Hautes-Alpes

Plateforme de marque Hautes-Alpes. Cahier des charges : Consultation pour la création d un concept de communication pour la destination Hautes-Alpes Plateforme de Hautes-Alpes Cahier des charges : Consultation pour la création d un concept de communication pour la destination Hautes-Alpes I. Présentation du projet 1) Contexte Le tourisme est un enjeu

Plus en détail

Séminaire animateurs AESN Avril 2011

Séminaire animateurs AESN Avril 2011 Séminaire animateurs AESN Avril 2011 Retour d expérience Le SAGE «Aisne Vesle Suippe» B. NIVOY Déroulement 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Janvier AP définissant périmètre Juin AP composant CLE

Plus en détail

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques 1 Les grands principes dans le cadre de contrats territoriaux privilégier les masses d eau dégradées (DCE) préserver les masses d eau bon état répondre aux enjeux du Grenelle : continuité et acquisition

Plus en détail

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Quelle méthodologie? Quelles sont les erreurs à éviter, les choses à savoir? Pour quels résultats? Claude Chardonnet - C&S Conseils

Plus en détail

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES PROGRAMME 2013/2018 RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES Réduire l impact des activités humaines sur les milieux aquatiques en vue d atteindre le

Plus en détail

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France Coorganisées par la région Ile de France et l Agence de l eau Seine Normandie Journées des animateurs territoriaux d Ile de France Les CONTRATS avec

Plus en détail

V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation Prévision à l horizon 2014

V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation Prévision à l horizon 2014 V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation A- Les marchés du Bâtiment à l horizon 2014 1. Scénario prospectif sur le territoire de la Les prévisions à horizon 2014 reposent sur plusieurs hypothèses

Plus en détail

Charte d engagements réciproques 2015

Charte d engagements réciproques 2015 Charte d engagements réciproques 2015 SOMMAIRE PREAMBULE... 2 OBJECTIFS..... 2 INTERETS MUTUELS...3 ENGAGEMENTS RECIPROQUES..3 ENGAGEMENTS DE LA CITE NANTES EVENTS CENTER..4 ENGAGEMENTS DU CONTRIBUTEUR....4

Plus en détail

CONVENTION D APPLICATION DU CONTRAT DE PLAN

CONVENTION D APPLICATION DU CONTRAT DE PLAN CONVENTION D APPLICATION Contrat de Plan Etat Région Centre-Val de Loire 2015-2020 Version validée par le comité de programmation du 16/06/2015 CONVENTION D APPLICATION DU CONTRAT DE PLAN Entre L Etat,

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE. Concept, paradigme et dispositif national

JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE. Concept, paradigme et dispositif national JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE Concept, paradigme et dispositif national Christian LABIE - RAEE (Rhônalpénergie-Environnement) Bron, Jeudi 20 février 2014 A l origine

Plus en détail

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers FORMADOC 2- Loire 2011-2012 Julie Kalecinski Vanessa Dutertre Franck Chauvin Centre

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

LE CITOYEN, ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. Plan d actions. Plan d actions

LE CITOYEN, ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. Plan d actions. Plan d actions 2 LE CITOYEN, ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Le développement durable est l affaire de chacun. II est essentiel que le citoyen ait conscience des enjeux et se considère comme un acteur à part entière

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau

Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau Restaurer les milieux aquatiques Un enjeu prioritaire du SDAGE les problèmes de continuité et

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

Be circular be.brussels

Be circular be.brussels Be circular be.brussels Caroline Valluis Directrice adjointe Un point de vue de voisinage Symposium Economie Circulaire 29 mai 2015 - Bruxelles Quelle approche de l économie circulaire pour RBC? Une définition

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 Développer la notoriété de l association en valorisant le rôle spécifique du papier au cœur des échanges sociétaux d aujourd hui et de demain. AVEC QUI AVEZ-VOUS PASSÉ

Plus en détail

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique ENERCOOP Fournisseur d'électricité éthique et écologique Le projet Enercoop Contexte : une double menace ENVIRONNEMENTALE SOCIALE Réchauffement climatique Ouverture du marché Raréfaction des énergies fossiles

Plus en détail

Code des pratiques de marketing

Code des pratiques de marketing Information sur les produits Code des pratiques de marketing Produits de santé consommateurs du Canada est consciente de sa situation privilégiée comme partenaire dans l offre de produits de santé consommateurs

Plus en détail

L éducation àl environnement et au changement climatique, regards croisés des enseignants et des parents

L éducation àl environnement et au changement climatique, regards croisés des enseignants et des parents L éducation àl environnement et au changement climatique, regards croisés des enseignants et des parents VERSION PRELIMINAIRE Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : Benoît COQUILLE/ Pierre-

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique ENERCOOP Fournisseur d'électricité éthique et écologique Le projet Enercoop Contexte : une double menace ENVIRONNEMENTALE SOCIALE Réchauffement climatique Ouverture du marché Raréfaction des énergies fossiles

Plus en détail

Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL

Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL Réunion de lancement Xavier DUPASQUIER 15/12/2011 IETI Consultants 17 Bd des Etats-Unis - 71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 -

Plus en détail

Avis relatif au projet de classement des cours d eau

Avis relatif au projet de classement des cours d eau Avis relatif au projet de classement des cours d eau Voté à l unanimité des membres de l Assemblée Générale de la CCI de région Rhône-Alpes du 27 mars 2013. T. 04 72 11 43 43 F. 04 72 11 43 62 www.rhone-alpes.cci.fr

Plus en détail

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl LES OBJECTIFS D ELTYS La dimension d éthique sociétale, économique et écologique est intégrée dans la coopérative d investissement ELTYS.

Plus en détail

Stratégie et Plan de communication Programme National des Déchets Ménagers et Assimilés

Stratégie et Plan de communication Programme National des Déchets Ménagers et Assimilés ROYAUME DU MAROC Secrétariat d Etat chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Stratégie et Plan de communication Programme National des Déchets Ménagers et Assimilés Note de

Plus en détail

La chimie végétale. Description du contenu de la mallette

La chimie végétale. Description du contenu de la mallette La chimie végétale Description du contenu de la mallette Objectifs, limites Le réchauffement climatique, la fin annoncée des réserves de pétrole, les pollutions tenaces voici le tableau peu reluisant de

Plus en détail

Qu est-ce que la communication?

Qu est-ce que la communication? Ressources Qu est-ce que la communication? Fiche 24 Du latin «comunicare», qui veut dire «être en commun» ou «être en relation», la communication a fait l objet de recherches et d études pour devenir une

Plus en détail

Le financement participatif. Rencontre Sport Com

Le financement participatif. Rencontre Sport Com Le financement participatif Rencontre Sport Com Internet bouleverse l économie Consommation collaborative & finance participative De nouvelles valeurs Ouverture Horizontalité Transparence Choix Recherche

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

Le crowdfunding. Rencontre CCI de Bordeaux 1 er Décembre 2014

Le crowdfunding. Rencontre CCI de Bordeaux 1 er Décembre 2014 Le crowdfunding Rencontre CCI de Bordeaux 1 er Décembre 2014 Internet bouleverse l économie Consommation collaborative & finance participative De nouvelles valeurs Ouverture Horizontalité Transparence

Plus en détail

Plan de Management du Développement Durable

Plan de Management du Développement Durable Plan de Management du Développement Durable SOMMAIRE 1 SOMMAIRE I. OBJECTIF... 3 II. LE GRAND HOTEL CANNES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE... 4 III. LES OUTILS ET FONDAMENTAUX DE LA DÉMARCHE DD... 5 A. LES

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens

Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens Article 1 er. Les organes de l association sont : 1) L assemblée générale (AG) a les pouvoirs fixés par la loi du 27 juin 1921

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

Système de Management Environnemental ISO 14001

Système de Management Environnemental ISO 14001 !"#$%&"'()!$*)*$#+"%$*)&$%,("-.$*))! "#$%!&'%('%)*%++%&+!,-.%!&'%('%)*%++%&/! 012345106715894:;107712170%?2! Affaire suivie par Eric MAJEWSKI, Directeur des Services Techniques, Responsable

Plus en détail

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Corinne MERCADIE Direction Qualité Responsable Environnement Emballages cmercadie@groupe-casino.fr Gabrielle ADAM Direction Qualité

Plus en détail

FICHE DE PROPOSITION

FICHE DE PROPOSITION GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT Groupe de travail n 5 : Construire une démocratie écologique : institutions et gouvernance. Pour l Atelier 5 FICHE DE PROPOSITION I. Intitulé de la mesure Méthode de mise en

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE?

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE? GUIDE PÉDAGOGIQUE LA DÉMARCHE La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux (délaissés, mobiliers urbains, murs ).

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 1 PRÉAMBULE La réforme de la formation professionnelle sera effective à compter du 1 er janvier 2015. Elle poursuit l ambition d

Plus en détail

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Un projet de programme de mesures coconstruit Concertation locale : RMC : 150 réunions (octobre

Plus en détail

DIACT/DRPE/VK Document préparatoire 30 octobre 2007

DIACT/DRPE/VK Document préparatoire 30 octobre 2007 Délégation interministérielle à l aménagement et à la compétitivité des territoires Ministère de l Economie, des finances et de l emploi Ministère de l Agriculture et de la pêche Ministère de l Intérieur,

Plus en détail

Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo

Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo Concours «Ma planète et moi» Aide à la réalisation du reportage vidéo Ce qu il faut savoir avant de commencer un projet vidéo journalistique La démarche Les principes pédagogiques Accompagnement, calendrier,

Plus en détail

Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires

Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires OBJECTIFS Les élèves découvriront comment les opinions politiques et les priorités se répercutent sur l établissement du budget fédéral. MOTS

Plus en détail

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Le 23 novembre 2009 1 Aperçu Examen stratégique du gouvernement

Plus en détail

Développement industriel durable de l Est de Montréal

Développement industriel durable de l Est de Montréal Développement industriel durable de l Est de Montréal Synergies et symbioses industrielles Dimitri Tsingakis Directeur général Le 24 octobre 2014 Plan de la présentation 1. Qui nous sommes 2. Ce que nous

Plus en détail

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD)

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Le Cercle de c oopération des organisations non g ouvernementales de développement La Plateforme éducation à l environnement et au développement durable

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

Les véhicules électriques

Les véhicules électriques Les véhicules électriques enjeux, Opportunités & réglementation ensemble, construisons vos installations Enjeux et Opportunités 1, Rond-Point de la Chasse 95250 Beauchamp Le véhicule électrique Les enjeux

Plus en détail

Fonds de financement de la transition énergétique

Fonds de financement de la transition énergétique Fonds de financement de la transition énergétique Convention particulière de mise en œuvre de l appui financier au projet «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» Entre La ministre de l

Plus en détail

Le Financement participatif. pour les associations

Le Financement participatif. pour les associations Le Financement participatif pour les associations Le financement participatif / Qu est-ce que c est? Financement participatif pour les associations 2 Le financement participatif / Quels bénéfices? Information

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date Séminaire Arceau Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective Intervenant le Grand Paris Service Date Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france

Plus en détail

Place de la nature en ville

Place de la nature en ville Le transport en site propre permet d installer une forme de nature le long d un parcours Une nouvelle approche de la nature Longtemps cantonnée à une dimension d agrément, voire d hygiène, la nature dans

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Parcours Dyn@mique RH Réunion thématique du 8 juin 2010 La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Sommaire Définition Les enjeux La démarche En pratique: comment identifier les fonctions

Plus en détail

Enquête communication interne - restitution

Enquête communication interne - restitution Enquête communication interne - restitution Septembre 2014 Julie Gaillot et Ellen Walker Chargées de communication interne Groupe 1 1 Méthodologie et périmètre de l étude 2 Trois phases Phase qualitative

Plus en détail

EQUIPEX 2010. Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE

EQUIPEX 2010. Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE EQUIPEX 2010 Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE Informations importantes relatives à l expertise (à lire attentivement) Les fiches d expertise sont remplies par les experts désignés

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

La communication sur les AMP dans le réseau MedPAN

La communication sur les AMP dans le réseau MedPAN La communication sur les AMP dans le réseau MedPAN Qui est MedPAN Un réseau de personnes: depuis 1990, MedPANfédère les gestionnaires d AMP et les soutient dans leurs activités de gestion Objectif : contribuer

Plus en détail

Evolution de la fiscalité des carburants

Evolution de la fiscalité des carburants Evolution de la fiscalité des carburants Comité pour la fiscalité écologique 16 mai 2013 Scénarios étudiés Scénario 1 : alignement complet de la TICPE gazole sur le super (18 c /l) sur 9 ans (2 c /l/an),

Plus en détail

Programme. De septembre 2015 à janvier 2016. Formation scieries BoisLim. Contexte : Les thèmes de formation : Formateurs :

Programme. De septembre 2015 à janvier 2016. Formation scieries BoisLim. Contexte : Les thèmes de formation : Formateurs : Formation scieries BoisLim Programme De septembre 2015 à janvier 2016 Source : Fotolia Contexte : La 1 ère transformation et plus particulièrement les scieries constituent le maillon stratégique de la

Plus en détail

Contrat de destination Grand Ouest. Présentation du dispositif

Contrat de destination Grand Ouest. Présentation du dispositif Contrat de destination Grand Ouest Présentation du dispositif 1 Le contrat de destination Un partenariat qui réunit 20 acteurs majeurs: 3 régions : Bretagne, Normandie et Pays de la Loire Brittany Ferries

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

Animer la consultation : synthèse des actions menées

Animer la consultation : synthèse des actions menées Animer la consultation : synthèse des actions menées Claire HISTACE Agence de l eau Loire-Bretagne Animer la consultation Pour associer le public à l élaboration du Sdage 2016-2021 1 re étape : adoption

Plus en détail

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne point de vue sur l importance attributaire d un référentiel 1 Plan de la présentation

Plus en détail

CONSEILS A LA CANDIDATURE

CONSEILS A LA CANDIDATURE CONSEILS A LA CANDIDATURE Outil pour construire son projet Sur cette base que se fera la sélection Annexe I de la convention Reporting par rapport aux objectifs initiaux 1 CONSEILS GENERAUX Soyez réalistes

Plus en détail

Faire évoluer les comportements en matière de consommation d énergie, c est notre ambition commune.

Faire évoluer les comportements en matière de consommation d énergie, c est notre ambition commune. Faire évoluer les comportements en matière de consommation d énergie, c est notre ambition commune. 1 Description synthétique du projet Eco-Form Action : Dans le cadre de l appel à projets pour la mise

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE CAHIER DES CHARGES Évaluation des plans de mobilité Ville de Bulle Page 1 sur 7 Contexte et réglementation communale Dans le cadre de sa politique

Plus en détail

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets septembre 2014 Financer vos projets? C est possible grâce au crowdfunding! De plus en plus, le financement participatif

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR IMMOBILIER

SCHEMA DIRECTEUR IMMOBILIER Décembre 2014 SCHEMA DIRECTEUR IMMOBILIER Les questions immobilières étant devenues majeures pour les entreprises, les Directions Immobilières doivent fournir de plus en plus d éléments tangibles d évaluation

Plus en détail

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale Mérylle AUBRUN ISO 26000 Responsabilité Sociétale Le concept de RSO RSO RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises Préservation de l environnement Agenda 21 Progrès = le Développement social Durable

Plus en détail

VELO CARGOS DE LA DRÔME

VELO CARGOS DE LA DRÔME VELO CARGOS DE LA DRÔME CONSTAT pourquoi utiliser sa voiture pour faire moins de 3 km? réponse fréquente : pour transporter ses enfants ou des charges moyennes (courses hebdomadaires, tri sélectif...)

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures Grand Prix national «le génie écologique au service des enjeux de la politique de l eau» 1 - contexte et objet de l appel à projets Le ministère de l Ecologie, du Développement Durable

Plus en détail

INC Retraite Stratégie de service et parcours assurés. 18 Octobre 2012

INC Retraite Stratégie de service et parcours assurés. 18 Octobre 2012 INC Retraite Stratégie de service et parcours assurés 18 Octobre 2012 La redéfinition de la stratégie Offre de Services de l Assurance Retraite s inscrit dans une dynamique de long terme. Nous parcourons

Plus en détail

Rapport urbanistique et environnemental

Rapport urbanistique et environnemental Rapport urbanistique et environnemental ZACC «Sart-lez-Moulin» Courcelles - Charleroi 9 juin 2015 Plan de l exposé Localisation du périmètre d étude Contexte du dossier et procédure Analyse du site Options

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Conseiller/ère en Insertion Professionnelle Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION

Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION Internet a bouleversé notre quotidien La finance participative au cœur des nouveaux usages de consommation collaborative. Ouverture

Plus en détail

Processus ISR. Allianz Citizen Care SRI. Actions ISR Thématique «protection du citoyen consommateur» 2012

Processus ISR. Allianz Citizen Care SRI. Actions ISR Thématique «protection du citoyen consommateur» 2012 Processus ISR Allianz Citizen Care SRI Actions ISR Thématique «protection du citoyen consommateur» 2012 Sommaire I / Moyens et ressources ISR II / Processus d investissement - Un nouvel enjeu du développement

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

APPEL D OFFRES POUR LA CRÉATION D UN VISUEL GÉNÉRIQUE ET D UN SLOGAN

APPEL D OFFRES POUR LA CRÉATION D UN VISUEL GÉNÉRIQUE ET D UN SLOGAN Agence de valorisation de l économie de la culture en Limousin 19, boulevard de la Corderie 87000 Limoges 05 87 21 30 50 contact@avec-limousin.fr www.avec-limousin.fr APPEL D OFFRES POUR LA CRÉATION D

Plus en détail

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée Nouveaux enjeux du mandat Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée - 121,8-117,1 Déficit budget Etat (en milliards d'euros) - 130,0-120,0-110,0-100,0-90,0-80,0-70,0-60,0-50,0-40,0-30,0-20,0-10,0

Plus en détail

CertiAWARE. «La Sensibilisation autrement!»

CertiAWARE. «La Sensibilisation autrement!» CertiAWARE «La Sensibilisation autrement!» 1 CertiAWARE «La Sensibilisation autrement!» Une campagne annuelle type? TEMPS FORT FORMATION SUR SITE FORMATIONS EN LIGNE 2 TEMPS FORT CRÉATION D UN TEMPS FORT

Plus en détail

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités.

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités. Élaborer un plan de communication stratégique pour une organisation publique - Guide pour les communicateurs fédéraux - COMM Collection - N 19 Bruxelles, juin 2010 Cette démarche suppose une analyse approfondie

Plus en détail