CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015"

Transcription

1 CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015 Par la présente charte, le collectif Alternatiba Dijon définit les objectifs et les modalités d organisation d un «village des alternatives» à Dijon, pour prendre part à la vaste mobilisation citoyenne, engagée à l échelle mondiale, et peser sur les négociations des Nations-Unies sur le climat, qui se tiendront à Paris en décembre 2015 (COP 21, Conférence Paris Climat 2015). LES OBJECTIFS diffuser le message de l urgence climatique ; sensibiliser le grand public et les élus à la nécessité de baisser rapidement et radicalement les émissions de gaz à effet de serre ; interpeller sur les conséquences dramatiques de l absence d accord international, ambitieux et appliqué, sur le climat ; combattre le sentiment d impuissance et donc la démobilisation que peuvent provoquer la gravité et l importance du défi climatique ; montrer que les solutions existent, à la portée de chacun, porteuses d un monde, sobre et convivial ; appeler les décideurs à engager, sans plus attendre, la transition sociale, énergétique et écologique nécessaire pour éviter le dérèglement irréversible des mécanismes du climat. Loin des solutions qui se révèlent injustes, dangereuses et inefficaces (géo-ingénierie manipulant le climat, OGM entraînant la privatisation du vivant, agro-carburants entrant en concurrence avec les productions alimentaires, marchés carbone pervertis par le capitalisme spéculatif, productions d énergies dites faussement décarbonées et aux effets environnementaux non assumés, etc.), des milliers d alternatives favorables au climat sont déjà mises en pratique tous les jours par des millions d individus, d organisations et de collectivités locales. Agriculture paysanne, consommation responsable, circuits-courts, relocalisation de l économie, partage du travail et des richesses, reconversion sociale et écologique de la production, finance éthique, défense des biens communs comme l eau, la terre ou les forêts, pêche durable, souveraineté alimentaire, solidarité et partage, réparation et recyclage, réduction des déchets, transports doux et mobilité soutenable, éco-rénovation, lutte contre l étalement urbain et l artificialisation des sols, aménagement du territoire soutenable, démarches de préservation du foncier agricole, défense de la biodiversité, sobriété et efficience énergétique, énergies renouvelables, plans virage énergie climat, villes en transition, sensibilisation à l environnement, etc. : les alternatives existent et sont créatrices d emploi. Elles ne demandent qu à être renforcées, développées, multipliées! Chacun-e à contribue à cette dynamique, à faire prendre conscience et à peser dans le rapport de force permettant d avancer vers les bonnes prises de décisions, tant au niveau local qu au niveau global. Le collectif Alternatiba de Dijon appelle tous les porteurs et initiateurs d alternatives au réchauffement climatique à adhérer à la présente charte et à venir participer à des manifestations prévues en 2015 à Dijon.

2 L ORGANISATION Alternatiba Dijon 2015 comprend 4 évènements principaux : - un Village des alternatives du 26 au 28 juin, qui sera être à la fois un forum, un festival et une fête populaire. Il se composera de conférences-débats, d expositions, de stands, d ateliers, de démonstrations pratiques mais également de repas, d animations, de déambulations artistiques, etc. - les Rues des alternatives, du 17 au 19 avril, premier moment de rencontre et de fête populaire, également moment de préparation collective du village des alternatives ; - l accueil de l Alternatiba Tour, le 14 juillet, tour à vélo parcourant la France en 180 étapes du 5 juin (départ de Bayonne) au 26 septembre (arrivée à Paris) ; - le Grand débriefing des alternatives, du 25 au 26 juillet, pour tirer les enseignements des événements passés et préparer la poursuite d actions en préparation de la Conférence Paris Climat PRINCIPES ET CONDITIONS DE PARTICIPATION A ALTERNATIBA DIJON Les événements d Alternatiba Dijon 2015 s inscrivent dans un cadre laïque et indépendant des partis politiques. Ils sont ouverts à toute personne physique ou morale respectant ce principe. L accueil de participant-e-s s effectue dans un esprit d ouverture large : c est le contenu d une initiative, solution ou pratique, son caractère concret, alternatif, innovant, reproductible ou créatif qui importent et non la nature de l organisation. ll ne s agit pas de faire la promotion de son organisation, mais de bien mettre en avant des pratiques alternatives. Les fausses solutions relevant du «green washing» ou «écoblanchiment» (procédé marketing pour se donner une image «verte») ne seront pas considérées comme des actions alternatives à présenter. Le collectif, en réunion plénière, dispose de l autorité pour refuser les adhésions ou exclure toute personne physique ou morale ne respectant pas la présente charte. En cas de contestation parmi les membres du collectif, il est procédé à un vote à majorité simple des membres présents. La vente de produits ne sera autorisée que si elle entre dans les objectifs d Alternatiba. Chaque participant, personne physique ou morale, est invité, selon ses moyens, à soutenir financièrement l événement. La participation est libre et confidentielle. 2. L ORGANISATION MISE EN PLACE POUR PORTER L EVENEMENT L organisation d Alternatiba Dijon est portée par un collectif d organisation. Toutes les personnes physiques ou morales désirant participer à Alternatiba Dijon et adhérant à la présente charte sont les bienvenues pour s investir dans l organisation. Toute forme d investissement est la bienvenue, aucune compétence particulière n est demandée, ni appartenance au cercle militant ou associatif. Qu importe le temps à y consacrer, le principal étant de partager les valeurs de l appel et de la charte. La composition du collectif d organisation n est ni figée, ni fermée. Les membres sont libres d intégrer un ou plusieurs groupes de travail, de quitter ou de changer de groupe selon leur propre libre arbitre, à partir du moment où ils s engagent à communiquer les informations qu ils détiennent pour faciliter la reprise de la tâche qu ils avaient prise en charge.

3 2.1 LA COMPOSITION DU COLLECTIF D ORGANISATION Le processus d organisation de l événement s effectue dans un cadre autogéré, bienveillant, ouvert, transparent, coopératif et participatif. Le collectif d organisation est structuré en une réunion plénière, des groupes de travail et un bureau de coordination. a. La réunion plénière : Elle se réunit au moins une fois par mois, rassemble tous les membres adhérant à la charte. Les décisions majeures relevant de l organisation du collectif, des missions des groupes de travail, des orientations à prendre, des objectifs de l événement, des grandes initiatives et du budget sont toutes adoptées lors des réunions plénières. b. Les groupes de travail : Des missions spécifiques sont attribuées à des groupes de travail, seuls responsables de leur réalisation. - 8 groupes thématiques dont le rôle est de préparer le contenu des espaces du futur village, d identifier des participants, de les contacter et de créer avec eux des stands, des ateliers, des démonstrations, des expositions ou toutes autres activités qui seront mises en place le jour J. 1/ Climat et international-citoyenneté et politique 2/ Agriculture, alimentation et santé 3/ Biens communs : Eau, biodiversité, énergie 4/ Transports, mobilité, urbanisme, habitat, ville 5/ Zéro déchet-zéro gaspi 6/ Culture et moyens de communication, 7/ Enfants et éducation 8/ Réappropriation de l économie -Les groupes «support» transversaux s organisent en soutien des autres groupes, réalisent des outils et documents de travail, font émerger des problématiques et des contraintes. 1/ Communication 2/Finances 3/ Logistique-Ressourçes humaines 4/ Thématiques -Les groupes spécifiques pour une action, qui se concentrent sur la réalisation d un projet 1/ Restauration-Buvette 2/ Animation-événements 3/ Accueil du Tour Alternatiba Chaque groupe est ouvert à tout volontaire, s auto-organise et a toute autorité de décision pour réaliser sa mission, dès lors que la charte est respectée. Les groupes sont libres de choisir leur mode de fonctionnement propre (mode de travail, fréquence des réunions, lieux, dates, invitations...). Dans la limite du possible, les réunions auront lieu à des horaires et lieux qui permettent d intégrer le maximum de personnes. c. Le bureau de coordination : L'objet du bureau de coordination est de faciliter la réussite d'alternatiba Dijon et les relations entre tous les acteurs. Le bureau de coordination : - est composé de référents de chaque groupe de travail et de volontaires et tend à la parité ; - assure la liaison avec les groupes de travail et facilite leurs missions ; - est garant du respect de la charte ; - ne supplée pas les groupes de travail ; - fonctionne sur le principe des prises de décisions au consensus ; - se réunit chaque semaine sauf empêchement ; - organise les assemblées plénières ; - recueille et vérifie les adhésions à la charte.

4 2.2 LES REGLES DE FONCTIONNEMENT DU COLLECTIF D ORGANISATION D ALTERNATIBA DIJON a. Le déroulement des réunions : d. La transparence et la communication : Les réunions commencent et finissent à des horaires clairement fixés par avance. Un ordre du jour détaillé est communiqué au préalable à l ensemble du collectif. Les réunions ne servent qu à traiter les points soumis à l ordre du jour. Il y a trois facilitateurs par réunion : un animateur (anime l ordre du jour et gère les tours de parole), un modérateur (également garant du temps), un secrétaire. Cette organisation est obligatoire pour les réunions plénières et le bureau de coordination. Elle est facultative, mais conseillée, pour les groupes de travail. b. Le dialogue : Engagement : liberté de parole et écoute sans jugement préconçu. Dans un esprit de respect, de bon fonctionnement et d aisance des échanges, les participants sont invités à respecter les recommandations suivantes lors des réunions : parler un à la fois, le tour de parole doit être respecté ; rester courtois ; être synthétique ; être constructif, c est-à-dire être force de proposition ; être factuel, c est-à-dire éviter les spéculations, les suppositions et les débats d ordre théorique. c. La prise de décision : Engagement : pour toute proposition, le collectif s efforce de rechercher le consensus. Il ne s agit pas de rechercher la meilleure solution, mais celle qui fait avancer le projet dans le bon sens avec les actions les plus réalisables dans les délais impartis. Chaque réunion ou rencontre fait l objet d un compte-rendu (quelques lignes peuvent suffire). Tous les documents et compte-rendus concernant le collectif sont mis en ligne, en libre accès. Les noms des participants sont mentionnés, dans un souci d organisation et de reconnaissance de l investissement de chacun. Pour faciliter le fonctionnement des entités du collectif, des supports d information et de discussions sont développés avec la validation du bureau de coordination. e. La convivialité : Le collectif cultive, du mieux possible, efficacité en réunion et convivialité avec des temps de partage et de discussion hors des moments de travail. f. Finances et moyens : Chaque personne ou structure membre du collectif s emploie à limiter ses dépenses en application des principes de sobriété et recyclage, développés en première page de la présente charte et à mobiliser ses moyens propres pour garantir son autonomie financière. Par conséquent l entrée au village Alternatiba Dijon est gratuite pour tout le monde (exposant, public). Pour organiser un évènement de cette envergure, des frais sont nécessaires (fonctionnement, communication...). La participation financière est libre. L objectif n est pas de dégager des bénéfices mais de réaliser un bilan comptable équilibré. Nous comptons sur la bienveillance de chaque participant, visiteur UNE ASSOCIATION SUPPORT : ALTERNATIBA DIJON Pour assurer le portage des démarches administratives, juridiques, assurantielles et financières, une association dénommée «Alternatiba Dijon» a été créée, comprenant des personnes physiques ou morales volontaires, signataires de la charte Alternatiba Dijon et investies dans le collectif d organisation.

5 Alternatiba Dijon est l affaire de tous. La participation est gracieuse, en contrepartie chaque partenaire contribue à l organisation générale. En y contribuant, chacun(e) s engage moralement : - à valoriser ses actions, ses idées dans une dynamique de générosité, d ouverture et de partage ; - à porter l esprit et les valeurs d Alternatiba Dijon et les partager avec toutes les personnes mobilisées dans la participation ; - à adopter une attitude responsable et respectueuse vis-à-vis des organisateurs, partenaires, visiteurs d Alternatiba Dijon ; - à ne pas concurrencer les actions rémunératrices mises en place dans le cadre d Alternatiba Dijon (buvette et restauration, vente de quelques objets) pour assurer le financement des dépenses générales incompressibles. D un point de vue pratique, chaque participant : - contribue à l organisation générale d Alternatiba Dijon (diffusion de l information, mobilisation de bénévoles, prêt de matériel à usage collectif, apport de compétences ) ; - assure les conditions pratiques (matérielles et humaines) de sa participation durant la manifestation en privilégiant un mode d organisation le plus sobre possible (en termes d énergie, de déchets, d argent ). J apporte un soutien financier selon mes moyens : Montant libre :... Modalités de règlement : En espèces Par chèque à l ordre de «Alternatiba Dijon» Par mandat aux coordonnées ci-dessous Titulaire du compte : ALTERNATIBA DIJON Domiciliation : LA BANQUE POSTALE Code Banque/Code Guichet/N de compte/clé RIB : W N IBAN : FR W CODE BIC (Bank Identification Code) : DSSTFRPPDIJ A envoyer au Siège Social 2 rue Chanzy Dijon. Alternatiba Dijon 2015 : J adhère à la charte (version du 24 mai 2015 ) J adhère à la charte Alternatiba Dijon datée du. /. /. à ses objectifs et à son organisation en tant que personne physique agissant en tant que représentant de la personne morale Nom :... Prénom.. Personne Morale... Adresse postale :... Code postal :... Ville :...

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Dossier de presse d Alternatiba Paris Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept.2015 à Paris http://alternatiba.eu/paris 15 septembre 2015 Contacts Alternatiba

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

I LES PRINCIPES FONDATEURS

I LES PRINCIPES FONDATEURS CONSEIL CITOYENS Allonnes Charte Préambule Le conseil citoyen dans le cadre de la mise en action de la démocratie participative doit tendre à un réel pouvoir d'intervention directe des citoyens de notre

Plus en détail

Alternatiba Mulhouse 2015

Alternatiba Mulhouse 2015 Alternatiba Mulhouse 2015 «Changeons le système, pas le climat» Préambule / objectifs Mulhouse, parc Salvator - dimanche 19/07/2015 Les temps sont mûrs et la transition est en marche Le système actuel

Plus en détail

OSONS! NOUS SOMMES PRETS.

OSONS! NOUS SOMMES PRETS. OSONS! NOUS SOMMES PRETS. Nouveau Monde, le rassemblement citoyen, écologiste et solidaire en Languedoc- Roussillon Midi-Pyrénées répond à Nicolas Hulot. La COP21, organisée par l ONU, doit déboucher sur

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT Version actualisée au 18 janvier 2010 Depuis plusieurs années, France Nature Environnement construit des partenariats avec de nombreux acteurs socio-économiques

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

17 eme foire dans l Embrunais

17 eme foire dans l Embrunais 17 eme foire dans l Embrunais Sous le thème de la «Climat titude" DOSSIER D INSCRIPTION 2015 Les exposants qui désirent donner une conférence et/ou apparaître sur notre site Internet et sur les dépliants:

Plus en détail

Approche Développement Durable

Approche Développement Durable T E D D I F Cycle urbanisme et aménagement durables 24 octobre 2007 Approche Développement Durable dans les Opérations d Urbanismed L ADDOU Une adaptation de l AEUl (Approche environnementale de l urbanisme)

Plus en détail

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Débat sur la transition ENERGETIQUE Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Cette démarche s inscrit dans le cadre du débat national

Plus en détail

Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27

Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27 Kit d accueil des organisations d Alternatiba Paris Le Village des Alternatives Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27 Quartiers Climat, Culture et médias, Agriculture et alimentation, Habitat

Plus en détail

Organisations présentes dimanche 27

Organisations présentes dimanche 27 Kit d accueil des organisations d Alternatiba Paris Le Village des Alternatives Organisations présentes dimanche 27 Quartiers Eau, Energie, Zero déchet, Migrations et solidarités mondiales, Transport et

Plus en détail

Évaluation citoyenne des banques - ATTAC et Les Amis de la Terre

Évaluation citoyenne des banques - ATTAC et Les Amis de la Terre Évaluation citoyenne des banques - ATTAC et Les Amis de la Terre Spéculation et prises de risques 1. Votre groupe bancaire a-t-il des filiales, ou participations dans des filiales, domiciliées dans les

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION 3 ANNEXES A LA DELIBERATION 4 Annexe 1 : Organisation des Etats généraux Structuré par le dialogue entre les parties prenantes, le processus de concertation des Etats Généraux sera continu et se prolongera

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Charte des Partenariats - p1 -

Charte des Partenariats - p1 - Charte des partenariats de Nature & Société Depuis sa création dans le milieu des années soixante-dix Nature & Société n a cessé de favoriser, en Ile-de-France, l'information du citoyen et l'éducation

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl LES OBJECTIFS D ELTYS La dimension d éthique sociétale, économique et écologique est intégrée dans la coopérative d investissement ELTYS.

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats 1 L élection au Conseil des Etats Le système majoritaire favorise

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

EDITO SOMMAIRE. NUMERO SPECIAL COP 21 Novembre 2015. Mesdames, Messieurs,

EDITO SOMMAIRE. NUMERO SPECIAL COP 21 Novembre 2015. Mesdames, Messieurs, NUMERO SPECIAL COP 21 Novembre 2015 EDITO Mesdames, Messieurs, La France va accueillir et présider à Paris la 21 è conférence des parties des Nations Unies pour le changement climatique, (COP21), du 30

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement Présentation L année 2013 a été marquée par la conduite de démarches d envergure, transversales et fondatrices des politiques publiques de MPM en matière de lutte contre le changement climatique, d aménagement

Plus en détail

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole ÉDITOS En 2013, Nantes a été la première ville en France à obtenir le titre de Capitale verte de l Europe. Cette reconnaissance européenne vient reconnaître et récompenser le travail et les efforts menés

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS CHARTE DES CONSEILS CITOYENS La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit la création de Conseils Citoyens sur les territoires de la géographie prioritaire dans le cadre des nouveaux

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

«Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat»

«Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat» «Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat» Catherine Geslain-Laneelle Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt de France L agriculture fait aujourd

Plus en détail

Le territoire en chiffres Spécificités territoriales

Le territoire en chiffres Spécificités territoriales La politique énergétique du Pays du Mans à travers le lien SCoT / PCET Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Jacqui Cullen Chargée

Plus en détail

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Mise en oeuvre 2010 / 2012 2 ème édition Mise à jour du calendrier Définition du développement durable : La terminologie officielle le définit

Plus en détail

Conseiller/ère en environnement. Cycle de formation 2016/17. Préparation au brevet fédéral. Réalisé par

Conseiller/ère en environnement. Cycle de formation 2016/17. Préparation au brevet fédéral. Réalisé par Conseiller/ère en environnement Cycle de formation 2016/17 Préparation au brevet fédéral Réalisé par Contenu Editorial 3 Conseil et communication en environnement 4 Diplôme et brevet fédéral 5 Structure

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

Conférence de Citoyens Rio+20 - Forum de restitution du 9 juin 2012 à Montpellier

Conférence de Citoyens Rio+20 - Forum de restitution du 9 juin 2012 à Montpellier Compte-rendu synthétique Une publication complète des préconisations sera diffusée prochainement Conférence de Citoyens Rio+20 - Forum de restitution du 9 juin 2012 à Montpellier Samedi 9 juin 2012, une

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Procès Verbaux des Ateliers --- 2ème round CATL 19/06/2014 ---

Procès Verbaux des Ateliers --- 2ème round CATL 19/06/2014 --- Procès Verbaux des Ateliers --- 2ème round CATL 19/06/2014 --- ATELIER 3: Accès à la terre. La souveraineté alimentaire nécessite un accès au foncier. Comment le rendre effectif? Première partie. Animateur

Plus en détail

STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. CRB 3 juin 2014

STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. CRB 3 juin 2014 STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR CRB 3 juin 2014 Une démarche de co-construction depuis 2010 : 1 - Diagnostic partagé (état de la biodiversité, relations homme-nature,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

4 pour 1 000. rejoignez L initiative. Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat

4 pour 1 000. rejoignez L initiative. Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat rejoignez L initiative 4 pour 1 000 Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat En s appuyant sur une documentation scientifique solide et des actions concrètes sur le terrain, l initiative «4 pour

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

ENGAGEMENT DES ENTREPRISES DANS LE CADRE DE LA COP21 ET DE L AGENDA DES SOLUTIONS

ENGAGEMENT DES ENTREPRISES DANS LE CADRE DE LA COP21 ET DE L AGENDA DES SOLUTIONS ENGAGEMENT DES ENTREPRISES DANS LE CADRE DE LA COP21 ET DE L AGENDA DES SOLUTIONS Septembre 2015 INTRODUCTION La contribution du secteur privé est décisive pour le succès des négociations de Paris sur

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES Une charte, un partenariat entre la commune et les associations de Saint-Gilles Mise à jour le 04/12/2014 Respect des engagements - Information - Responsabilité

Plus en détail

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE Le réseau Panafricain AIDE21 en partenariat avec le cabinet de conseil S2 Services Sarl Avec le soutien du Gouvernement Camerounais, le réseau panafricain AIDE21 présente le : FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution

Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution Depuis de nombreuses années, la Région Provence-Alpes-Côte d Azur développe

Plus en détail

LA LPO S ENGAGE EN FAVEUR D UN ACCORD AMBITIEUX ET CONTRIBUE FORTEMENT A LA MOBILISATION DE TOUS POUR LA COP 21

LA LPO S ENGAGE EN FAVEUR D UN ACCORD AMBITIEUX ET CONTRIBUE FORTEMENT A LA MOBILISATION DE TOUS POUR LA COP 21 DOSSIER DE PRESSE Novembre 2015 LA LPO S ENGAGE EN FAVEUR D UN ACCORD AMBITIEUX ET CONTRIBUE FORTEMENT A LA MOBILISATION DE TOUS POUR LA COP 21 EDITO Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la COP 21 se déroule

Plus en détail

charte des relations internationales de sénart cadre déontologique et politique réciprocité équité solidarité durabilité

charte des relations internationales de sénart cadre déontologique et politique réciprocité équité solidarité durabilité charte des relations internationales de sénart cadre déontologique et politique é d i t o r i a l Sénart est composée de 10 communes dont 7 engagées dans 22 jumelages en direction de 8 pays. Une concertation

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole

Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole Forum du Climat du 6 février 2010 Rencontre intermédiaire Compte rendu Les éléments présentés ci-après reprennent

Plus en détail

Politique de compensation des émissions des gaz à effet de serre (GES) Mise en vigueur 1 er janvier 2015

Politique de compensation des émissions des gaz à effet de serre (GES) Mise en vigueur 1 er janvier 2015 COOPÉRATIVE FUNÉRAIRE DES DEUX RIVES Politique de compensation des émissions des gaz à effet de serre (GES) Mise en vigueur 1 er janvier 2015 1 PRÉAMBULE La Coopérative funéraire des Deux Rives aspire

Plus en détail

Publications du RAC sur la thématique de l agriculture et du climat

Publications du RAC sur la thématique de l agriculture et du climat Publications du RAC sur la thématique de l agriculture et du climat Certaines de ces publications ne portent que sur le climat, d autres concernent spécifiquement les liens entre climat et agriculture.

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

STATUTS DU COLLECTIF REGIONAL POUR L'ÉTUDE ET LE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES SOLIDAIRES CREDIS

STATUTS DU COLLECTIF REGIONAL POUR L'ÉTUDE ET LE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES SOLIDAIRES CREDIS MODIFICATION DES STATUTS DE CREDIS AG EXTRAORDINAIRE 18 NOVEMBRE 2014 STATUTS DU COLLECTIF REGIONAL POUR L'ÉTUDE ET LE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES SOLIDAIRES CREDIS Les présents statuts modifiés lors

Plus en détail

TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT

TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT A. Cinq bonnes raisons de participer... 3 B. Quelles sont les classes et disciplines concernées?... 4 C. Comment délimiter le sujet?... 5 D. Que faut-il présenter?...

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE 93 93 PERMETTRE LE RENFORCEMENT DE LA DÉMOCRATIE LOCALE

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE PRÉAMBULE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les modalités de fonctionnement du conseil des sages et de déterminer les obligations de ses membres. Il fait référence

Plus en détail

«La brouette et le panier»

«La brouette et le panier» «La brouette et le panier» Association intercommunale pour la mise en place et le maintien de systèmes alimentaires locaux, autonomes et de qualité respectant l Environnement et les Hommes STATUTS I PRESENTATION

Plus en détail

La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde

La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde Mille Cancuns pour une justice climatique! La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde Les mouvements sociaux du monde entier se mobilisent en vue de la 16 ème

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Association Année 2016 Le développement durable s impose aujourd hui à tous : il permet de concilier le développement économique avec le progrès social dans le respect

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat

Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat Regard des communautés sur les impacts du changement climatique «Nos maisons sont emportées par l avancée de la mer. Nous sommes obligés de partir

Plus en détail

Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné

Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné "S'il n'y avait pas l'enfant à élever, à protéger, à instruire et à transformer en homme pour demain, l'homme d'aujourd'hui deviendrait un non-sens et

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

EVALUATION FINALE BKF/012

EVALUATION FINALE BKF/012 EVALUATION FINALE BKF/012 Projet d Appui à la Gestion participative des Ressources naturelles dans la Région des Hauts-Bassins FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre du projet Code LuxDev Burkina Faso Projet d Appui

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 14 février 2013 Français Original: anglais E/ECE/1466 Commission économique pour l Europe Soixante-cinquième session Genève, 9-11 avril 2013 Point

Plus en détail

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Nous, étudiantes et étudiants du réseau des Écoles associées de l UNESCO du Québec, réunis dans le cadre de la Conférence

Plus en détail

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f.

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f. Le Plan de développement durable (PDD) du Service public de Wallonie (SPW), approuvé par le Comité stratégique fin 2011, représente l implication concrète de l administration face aux nombreux défis actuels

Plus en détail

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS Le service Intergénérationnel est un service rendu par les jeunes durant l année de leurs 16 et/ou 17 ans. Il a pour l objet de répondre

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

ET VOUS COMMENT. 900 000 déplacements VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE

ET VOUS COMMENT. 900 000 déplacements VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE 900 000 déplacements TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE ET VOUS COMMENT VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST CITOYEN DE SA VILLE ET DE SA PLANÈTE évaluez vos comportements Question 1 : pour vous rendre

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

RAPPORT ISR TRIMESTRIEL

RAPPORT ISR TRIMESTRIEL RAPPORT ISR TRIMESTRIEL LBPAM Responsable Actions Europe Octobre 2015 Pour plus d informations, se reporter au prospectus complet du fonds. Pour toute question : gestionethique@labanquepostale-am.fr 31/10/2015

Plus en détail

La charte régionale des manifestations sportives de nature

La charte régionale des manifestations sportives de nature La charte régionale des manifestations sportives de nature Le texte et la fiche d adhésion à remplir par le signataire La réussite d une manifestation sportive de nature n est possible que si un certain

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux Comprendre les négociations internationales sur le climat Contexte, historique et enjeux Chapitre 1 LE CONTEXTE: L URGENCE CLIMATIQUE La planète s est déjà réchauffée de +0,8 C Les impacts Les impacts

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble Plan de Déplacements Inter-Entreprises IT COVO E URAG se mobiliser, tous ensemble Contexte Depuis un demi-siècle, l extension spatiale des villes en France s est effectuée principalement dans les couronnes

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Le Développement Durable : un enjeu majeur et une volonté politique pour la CFE-CGC

Le Développement Durable : un enjeu majeur et une volonté politique pour la CFE-CGC Confédération Française de l Encadrement - CGC Le Développement Durable : un enjeu majeur et une volonté politique pour la CFE-CGC L ambition de la CFE-CGC et les enjeux du Développement Durable La CFE-CGC,

Plus en détail

Création d'enercoop en Rhône-Alpes

Création d'enercoop en Rhône-Alpes Création d'enercoop en Rhône-Alpes Présentation et plan d avancement Mai 2009 Le Projet Créer une coopérative régionale ayant, entre autres activités, la commercialisation, en exclusivité, de l'offre Enercoop

Plus en détail

Projet. Institutionnel 2014-2019. Union Départementale des Associations Familiales. «Maison pour les Familles»

Projet. Institutionnel 2014-2019. Union Départementale des Associations Familiales. «Maison pour les Familles» Projet Institutionnel 2014-2019 Union Départementale des Associations Familiales «Maison pour les Familles» Adopté par l Assemblée Générale de l UDAF53 du 22 mai 2014 EDITO - SOMMAIRE L Union des Associations

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION ANNEE 2012-2013 2 I. CONTEXTE ET ORIENTATIONS GENERALES... 3 II. RAPPROCHER LES GROUPES ET LE RESEAU DANS LA CONSTRUCTION D'UNE AGRICULTURE PAYSANNE... 4 DES INTERAMAP

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail