Campus et hygiène de vie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Campus et hygiène de vie"

Transcription

1 SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015

2 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment vivre ensemble? Comment trouver ensemble des solutions à mettre en place entre les cours et les fêtes et dans quel espace? Quelle organisation pour un campus en terme de transports, service social? Le principe de l atelier était de partir de ces questions des participants autour de l hygiène de vie sur un campus puis d y répondre grâce au partage de leurs expériences dans la limite du temps disponible. Ce compte-rendu présente quelques réponses apportées par les échanges et contributions des participants à l atelier. 1 Qu est-ce que l hygiène de vie? L hygiène de vie est l ensemble des pratiques qui visent à protéger la santé des personnes au quotidien, que ce soit physiquement ou psychologiquement. Les différents établissements ayant participé à cet atelier ont présenté des actions mises en place afin de favoriser la santé de leurs étudiants, l idée étant d être «bien dans sa tête, bien dans ces baskets». À l EPF Sceaux, un événement sur le bien-être est organisé durant une journée ou deux avec une séance de sophrologie, de nutrition On retrouve également ce type d initiative à l université Paris-Dauphine avec des conférences, des ateliers sur le sommeil en partenariat avec la Médecine Préventive Universitaire (MPU), des cours de cuisine avec un chef différent tous les mois pour apprendre à cuisiner équilibré et facilement. L alimentation est sujette à d autres actions avec par exemple la livraison de repas équilibrés sur les campus ou de paniers légumes proposés par le bureau des élèves (BDE) aux étudiants inscrits en partenariat avec une association pour le maintien d une agriculture paysanne (AMAP). Associé à cela, des actions de sensibilisation sur la gestion des déchets sont développées. Les participants ont mis en avant la nécessité d utiliser plusieurs supports de communication et de répéter le message via des vidéos, des affiches, des parrainages, des concours comme la «Green week» à l université Paris XI avec des points à gagner en fonction du nombre de stylos ou crayons récupérés lors d une opération de collecte. Il apparaît essentiel de montrer l exemple sur cet enjeu dans les établissements et on peut également s appuyer sur des associations ou fondations extérieures pour agir, la fondation Pilège ayant été évoquée par des participants (http://www.fondation-pileje.com).

3 Page 3 6 Les lieux de vie étudiante sont également stratégiques pour agir. En effet, les buvettes associatives sont des points forts de rassemblement et d intégration. Ces lieux permettent d acquérir de l autonomie mais également de se responsabiliser. En ce sens, il est primordial qu un ou plusieurs responsables soient désignés sur chaque soirée ou permanence et que les équipes en place diffusent les bonnes pratiques à leurs successeurs à l occasion de la passation, particulièrement dans le cadre de débits de boissons de licence II en cercle privé qui ont un caractère permanent pour les associations. Ce rôle se retrouve dans le poste de «responsable bar» aux Mines d Albi par exemple où est également présent une personne issue de l école dédiée à la vie extra-scolaire et à la gestion du bar et du foyer avec les étudiants. De tels personnels se retrouvent dans d autres établissements afin de veiller à la bonne gestion du lieu, au respect du règlement intérieur de l école De plus, l entretien et la gestion des déchets de leurs locaux par les associations étudiantes donne parfois lieu à une subvention de la part de établissement. Comme présenté au départ, l hygiène de vie est également psychique et l engagement dans la vie associative d une école est source d épanouissement. Par exemple à l INSEC, la vie associative est obligatoire dans le cadre des cours et 1h30 de l emploi du temps de la semaine est réservé pour les associations. Il peut être intéressant de mettre en place une valorisation de l engagement associatif afin d inciter à s investir dans une association qui nous tient à cœur ou qui n existe pas encore, qu elle soit festive, culturelle, humanitaire, sportive, etc. De nombreuses pistes non exhaustives ont été évoquées afin de contribuer à l hygiène de vie sur les campus et l esprit des réflexions menées sur cette thématique peut s appliquer à d autres questions de prévention. 2 Que faire pour faire une prévention utile et efficace? De multiples réponses peuvent être apportées à cette question et sont de plus à adapter à chaque lieu et fonctionnement. Pourtant au-delà des expériences diverses, des points communs essentiels émergent et sont présentés ici. Tout d abord, la prévention doit venir des étudiants eux-mêmes, avec le soutien de l école. Celle-ci peut initier mais surtout aide à structurer le projet de prévention et s assure de la passation des responsabilités et des compétences. En ce qui concerne les événements, chacun doit faire l objet d un descriptif précis et ensuite d un débriefing permettant d améliorer les points faibles de l évènement. De plus les supports pour la prévention doivent être variés (vidéo, affiche, mail, débats ) et peuvent être sur le ton humoristique ou non.

4 Page 4 6 Quelques expériences ont été partagées : Aux Mines de Saint-Étienne, un voyage d intégration de 4 jours sans alcool organisé par l école durant lequel les élèves de deuxième année sont associés en tant qu encadrants. «La prévention doit venir des étudiants eux-mêmes. C est le rôle du BDE qui accueille les nouveaux [étudiants en première année], d instaurer une ambiance de prévention. Ce sont des encadrants pour [ces étudiants]. De plus, en faisant un voyage d intégration sans alcool, l école donne le ton à la prévention et à la future vie festive de l étudiant.» Dans une autre école, les étudiants organisent des soirées à 40 km de celle-ci. Des navettes sont donc obligatoires pour y accéder. Des contrôles d alcoolémie sont mis en place et les étudiants au-dessus de 1 g/l de sang ne sont pas acceptés. Dans une autre école, les élèves signent une charte de prévention. Une école a signé une convention avec une association de secourisme à qui elle prête une salle. L association forme en échange gratuitement les élèves au PSC1. Les élèves possèdent de plus en plus ce diplôme de secourisme et les étudiants se sentent en sécurité lors des événements. Toutefois, les étudiants peuvent se sentir libres et se mettre ensuite à boire beaucoup. Il faut ainsi veiller à ce que les actions mises en place n aient pas un effet néfaste du type «on veille sur moi, je me déresponsabilise» car «mettre des étudiants en position latérale de sécurité lors d une soirée est un échec». Globalement en matière de prévention, les actions qui fonctionnent sont celles où les établissements s engagent avec les élèves tout en s appuyant sur un réseau extérieur de professionnels formés. 3 Comment aider les étudiants victimes de mal-être? Cette question est délicate et difficile car chaque cas est unique et tous les établissements n ont pas le personnel formé sur ce sujet. Toutefois à l université Paris-Dauphine, des ateliers de développement personnel sont proposés en début d année. D autres écoles disposent de psychologues qui proposent des permanences anonymes d écoute et orientent vers d autres acteurs les étudiants si nécessaire. Il a été également évoqué le cas des étudiants étrangers qui peuvent être particulièrement sujets à ce problème et en ce sens, organiser des manifestations qui leurs sont dédiées ou qui les placent au centre des activités sont une possibilité comme une soirée d intégration ou un repas interculturel tous les mois. Le

5 Page 5 6 parrainage par des étudiants français semble également être une solution intéressante en associant des sorties communes comme cela se fait dans une école à 6 occasions pendant l année pour voir un match de foot, sortir dans un bar ou aller au restaurant. 4 Bilan des 2 ateliers Ces ateliers furent l occasion d échanges riches cependant trop courts en raison du nombre élevé de participants et du temps imparti. Pour un tel sujet et objectif, l après-midi aurait permis l élaboration de fiches actions plus fouillées. Les participants souhaitent réellement pouvoir continuer à échanger sur les peurs pratiques, leurs questions et leurs informations pratiques ou leurs réflexions. La solution pourrait être une page Facebook où des questions sont lancées, des réponses proposées et des contacts plus directs peuvent se nouer pour initier également une certaine mutualisation des moyens.

6 Page 6 6 Ils soutiennent la démarche :

SEMINAIRE DE SENSIBILISATION

SEMINAIRE DE SENSIBILISATION SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Pour initier une démarche prévention Publié le 15/06/2015 Page 2 8 1 Intérêt d initier une démarche de prévention Initier une démarche de prévention a un intérêt aussi bien

Plus en détail

Enquête sur les Week-Ends d Intégration [WEI] Par : Juliette FEBURIE, responsable du pôle prévention du BNEI

Enquête sur les Week-Ends d Intégration [WEI] Par : Juliette FEBURIE, responsable du pôle prévention du BNEI Enquête sur les Week-Ends d Intégration [WEI] Par : Juliette FEBURIE, responsable du pôle prévention du BNEI 1 Préambule Chaque année, les Bureaux Des Élèves [BdE] des écoles d ingénieurs organisent des

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail

H. Tiffou a, F. Lardillon b. Atelier santé ville Marseille, France ; b Association «Université du Citoyen», Marseille, France

H. Tiffou a, F. Lardillon b. Atelier santé ville Marseille, France ; b Association «Université du Citoyen», Marseille, France Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 I2 - Les ateliers santé citoyenneté, une expérience innovante de promotion de la santé

Plus en détail

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants Laurent Michel Délégué Général de l USEM Marie Portal Etudiante en Master 2 Promotion de la santé, ISPED Stagiaire à l USEM L USEM et les SMERS

Plus en détail

La participation citoyenne et la politique locale

La participation citoyenne et la politique locale La participation citoyenne et la politique locale Comment sommes-nous arrivés à s intéresser à la participation citoyenne? Avant l arrivée du Plan de Cohésion Sociale à Waremme (avril 2008), nous étions

Plus en détail

L APSAS et ses actions en FAVEUR DES SENIORS. Association Picarde pour la Santé et l Autonomie des Seniors

L APSAS et ses actions en FAVEUR DES SENIORS. Association Picarde pour la Santé et l Autonomie des Seniors L APSAS et ses actions en FAVEUR DES SENIORS Association Picarde pour la Santé et l Autonomie des Seniors Sommaire 04 L APSAS en quelques mots 2 06 Les rencontres thématiques 13 Les réunions d information

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

CONSTRUIRE DES ÉVÉNEMENTS ÉCO RESPONSABLES

CONSTRUIRE DES ÉVÉNEMENTS ÉCO RESPONSABLES CONSTRUIRE DES ÉVÉNEMENTS ÉCO RESPONSABLES CONTEXTE ET ENJEUX Les surconsommations d eau et les pollutions qui s y accumulent, menacent nos modes de vie et notre santé. Du Flocon à la Vague, association

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

La santé des étudiants

La santé des étudiants La santé des étudiants Organisation et problématiques Centre de Formation SOMMAIRE Introduction Les origines de la santé étudiante La santé étudiante aujourd hui Les acteurs de la santé étudiante Conclusion

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT ECO-EVENEMENT

CHARTE D ENGAGEMENT ECO-EVENEMENT CHARTE D ENGAGEMENT ECO-EVENEMENT L Université Lille 1 L association nom de l association Conscients de l impact des évènements culturels sur l environnement, la population et l économie de son territoire,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

Les 5 étapes pour réussir

Les 5 étapes pour réussir Créer son AMAP Campus Les 5 étapes pour réussir Conso responsable Fiche 1 Grâce aux AMAP, mangez LoCAL, BIO, et PAS CHER Vous en avez assez d ingurgiter des légumes bourrés de pesticides, cultivés de manière

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 Membre du groupe Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 VOTRE RESIDENCE RÉSIDENCE an POUR de PERSONNES

Plus en détail

2014/2015 PROJET PEDAGOGIQUE LACANAU SPOT JEUNE

2014/2015 PROJET PEDAGOGIQUE LACANAU SPOT JEUNE 2014/2015 PROJET PEDAGOGIQUE LACANAU SPOT JEUNE S O M M A I R E DIAGNOSTIC TERRITORIAL 1) Description générale.2 2) Problématiques et enjeux 4 OBJECTIFS EDUCATIFS ET PEDAGOGIQUES 1) Le projet éducatif.6

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Les Français, sommaire. Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon. 30 décembre 2014

Les Français, sommaire. Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon. 30 décembre 2014 Les Français, Le Réveillon et l alcool au volant 30 décembre 2014 Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon sommaire Communiqué de presse - Les Français, Le Réveillon

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Sport Inov

CAHIER DES CHARGES Sport Inov CAHIER DES CHARGES Année universitaire 2014/2015 Association des étudiants et diplômés en Gestion Socio-Economique 15 quai Claude Bernard 69007 Lyon http://www.ogse.net/ Association à but non lucratif

Plus en détail

1. Qu est-ce que le Don actions? 2. Comment ça fonctionne?

1. Qu est-ce que le Don actions? 2. Comment ça fonctionne? Dossier de presse 1. Qu est-ce que le Don actions? Le Don actions est la campagne nationale de collecte de dons financiers du Secours populaire. Depuis 1998, cette tombola de la solidarité permet à l association

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

Newsletter HEEC (n 4) Février 2014

Newsletter HEEC (n 4) Février 2014 Newsletter HEEC (n 4) Février 2014 Actualités Conférence En collaboration étroite avec l IFM (Institut Français de Marrakech) l Université Permanente du Groupe HEEC a organisé, le 27 février 2014, une

Plus en détail

L interculturalité dans les formations d ingénieur

L interculturalité dans les formations d ingénieur L interculturalité dans les formations d ingénieur Compte rendu de l après-midi de tables rondes du jeudi 15 mars 2012 Best Grenoble a organisé le Jeudi 15 mars 2012 un après-midi de débat sur le thème

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Pratiques psychocorporelles et formation infirmière

Pratiques psychocorporelles et formation infirmière Pratiques psychocorporelles et formation infirmière Marie Claude DIVERCHY Infirmière clinicienne Cadre de santé formateur - IFPS de Privas mc.diverchy@privas-groupe-sainte-marie.com Présentation et cheminement

Plus en détail

LE PROJET DE VIE EDUCATIF DE L INTERNAT

LE PROJET DE VIE EDUCATIF DE L INTERNAT Matzenheim, 25 octobre 2015 LE PROJET DE VIE EDUCATIF DE L INTERNAT Chers parents, Vous avez fait le choix d inscrire votre enfant à l internat du collège st Joseph et par la-même de souscrire au projet

Plus en détail

GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT

GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT OFFICE IVOIRIEN DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES (OISSU) GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT FICHE 1 L AS dans l établissement. FICHE 2 Les différentes tâches administratives sous la

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes

Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes Santé sexuelle Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes Mirentxu BACQUERIE Directrice Générale EPE-IDF Un dispositif généraliste Ecoute, information et orientation des jeunes (12 à 25 ans) dans

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant MATERNELLES I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant - 1. Politesse au quotidien - 2. B. Apprentissage de la vie en collectivité - 1. Mise

Plus en détail

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring Dossier de Sponsoring En marge de la compétition de golf du 4 octobre, Les Amis de TPRF et Enfance & Partage organisent le Samedi 3 octobre Un DINER DE GALA au GOLF de MONTPELLIER MASSANE Réservez votre

Plus en détail

La prévention famille en Finistère

La prévention famille en Finistère ODPE du Finistère La prévention famille en Finistère Le soutien à la parentalité est une conception positive L ESSENTIEL de l accompagnement des familles : il s agit de soutenir les parents ressentant

Plus en détail

LA GROSSESSE ET L ALCOOL EN QUESTIONS

LA GROSSESSE ET L ALCOOL EN QUESTIONS A L C O O L E T S A N T É LA GROSSESSE ET L ALCOOL EN QUESTIONS Dépôt légal ISBN 978-2-923548-24-1 2008 A L C O O L E T S A N T É LA GROSSESSE ET L ALCOOL EN QUESTIONS 1 PRÉSENTATION Éduc alcool est un

Plus en détail

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 2 SOMMAIRE > Présentation du programme... 3 > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 > L Équilibre, où en êtes-vous? : Prévenir les chutes et apprendre à se relever

Plus en détail

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 2 SOMMAIRE > Présentation du programme... 3 > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 > L Équilibre, où en êtes-vous? : Prévenir les chutes et apprendre à se relever

Plus en détail

ECOLE CENTRALE DE LILLE. Catalogue des prestations entreprises

ECOLE CENTRALE DE LILLE. Catalogue des prestations entreprises ECOLE CENTRALE DE LILLE Catalogue des prestations entreprises BUREAU DES ELEVES 2014-2015 Conférence Métier Intervention en amphithéâtre pour présenter votre entreprise et son secteur d activité Public:

Plus en détail

Règlement du concours

Règlement du concours Règlement du concours Article 1 : Les organisateurs Le Crous Nancy-Metz Lorraine (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires), interlocuteur de référence de la vie étudiante, a pour objectif

Plus en détail

L observatoire Entreprise et Santé

L observatoire Entreprise et Santé LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire Entreprise et Santé Viavoice Harmonie Mutuelle Enquête auprès des salariés et des dirigeants Vague 1 2014 Viavoice Paris. Études & conseil 9 rue Huysmans,

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

NOTE AUX FAMILLES REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERISCOLAIRES LE PERMIS DE BONNE CONDUITE. P.PARISOT Le Maire

NOTE AUX FAMILLES REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERISCOLAIRES LE PERMIS DE BONNE CONDUITE. P.PARISOT Le Maire NOTE AUX FAMILLES REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERISCOLAIRES LE PERMIS DE BONNE CONDUITE La commune de Plaudren propose aux familles un service de Restauration Scolaire le midi, un Accueil Périscolaire

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.»

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» Le Son Art ouvre ses portes et vous offre un lieu unique en son genre. Une priorité : la rencontre

Plus en détail

LE ROLE DES ASSUREURS DANS LA PREVENTION ET L ACCOMPAGNEMENT DU VIEILLISSEMENT

LE ROLE DES ASSUREURS DANS LA PREVENTION ET L ACCOMPAGNEMENT DU VIEILLISSEMENT LE ROLE DES ASSUREURS DANS LA PREVENTION ET L ACCOMPAGNEMENT DU VIEILLISSEMENT Synthèse de la Matinale du 10 février 2015 au Cercle LAB Des professionnels de différents secteurs d activité, experts dans

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

Vente et distribution de boissons alcoolisées : Eléments de réglementation à destination des associations

Vente et distribution de boissons alcoolisées : Eléments de réglementation à destination des associations Dans l organisation de son activité, l association doit prendre en compte le cadre général applicable à la vente et à la distribution d alcool. Ce cadre vise à protéger en particulier les personnes vulnérables,

Plus en détail

Présentation PLAQUETTE STAGE BOS RUGBY VACANCES. L'organisation sportive SOMMAIRE : - Présentation. - L'organisation sportive et administrative

Présentation PLAQUETTE STAGE BOS RUGBY VACANCES. L'organisation sportive SOMMAIRE : - Présentation. - L'organisation sportive et administrative PLAQUETTE TAGE BO RUGBY VACANCE OMMAIRE : - Présentation - L'organisation sportive et administrative - Les activités sportives - La restauration - L hébergement - Le staff technique - Nos préoccupations

Plus en détail

Dossier de presse. Pionnier du bien-être en entreprise

Dossier de presse. Pionnier du bien-être en entreprise Dossier de presse Pionnier du bien-être en entreprise «La qualité de vie et le bien-être au travail sont les nouveaux enjeux entreprises. Ces conditions sont désormais fondamentales pour attirer de nouveaux

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA

PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA Un groupe formé de sept résidents du Foyer d Hébergement APEI «Montjay», Accompagnés de trois éducateurs, et soutenus par l ensemble des professionnels.

Plus en détail

La charte régionale des manifestations sportives de nature

La charte régionale des manifestations sportives de nature La charte régionale des manifestations sportives de nature Le texte et la fiche d adhésion à remplir par le signataire La réussite d une manifestation sportive de nature n est possible que si un certain

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap LIVRET D ACCUEIL POLE MEDICO-SOCIAL Services Accueil de Vie Services Habitat et Social Animation Socio-Culturelle POLE TRAVAIL PROTEGE Edition du 30 juin 2014 Solidarité Doubs Handicap SOLIDARITE DOUBS

Plus en détail

SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT

SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT GUIDE PRATIQUE À DESTINATION DES INTERVENANTS AUPRÈS DES RETRAITÉS Valoriser et sensibiliser au bénévolat Les personnes concernées Les outils à votre disposition

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu

Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu Nicolas NORDMAN, adjoint au Maire, chargé des affaires scolaires, périscolaire et de la Caisse des Ecoles Carlos DURAN, directeur de la

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels

LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels FICHE # A Le Code du Travail définit l obligation, pour tout employeur, sans seuil minimal d effectif salarié, de rassembler dans un document

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

HANDICAP ET MANAGEMENT. «Comment sensibiliser et impliquer les managers?»

HANDICAP ET MANAGEMENT. «Comment sensibiliser et impliquer les managers?» COMPTE RENDU DES HANDI RENCONTRES EN ESSONNE HANDICAP ET MANAGEMENT «Comment sensibiliser et impliquer les managers?» Le, 15 personnes de différentes entreprises ont répondu présentes à l invitation lancée

Plus en détail

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 Le LEARNING CENTER d ASSAS Un campus urbain au cœur du quartier Latin 4 8 Le centre Assas en chiffres > 1 bâtiment entièrement accessible sur 8 étages > Équipé du

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

Elle a pour but de développer la culture sportive de l élève à travers la pratique d ateliers ludiques faisant appel à la qualité d adresse.

Elle a pour but de développer la culture sportive de l élève à travers la pratique d ateliers ludiques faisant appel à la qualité d adresse. Dans le cadre des actions de partenariats entre le Comité du Rhône de BasketBall et l UGSEL 69, le panier d or est une action de promotion de l activité BasketBall auprès des élèves des écoles du Rhône

Plus en détail

CCAS. centre communal d action sociale de la ville d arles au service des seniors

CCAS. centre communal d action sociale de la ville d arles au service des seniors CCAS centre communal d action sociale de la ville d arles au service des seniors Édito Les seniors sont plus que jamais partie prenante de la société Arlésienne et de l avenir d Arles. Avec le CCAS nous

Plus en détail

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie La consommation excessive d alcool et les conduites à risque associées sont des

Plus en détail

L allocution prononcée par Daniel Paré fait foi

L allocution prononcée par Daniel Paré fait foi Rencontre régionale pour la sécurité alimentaire CISSS de Chaudière-Appalaches Le jeudi 8 octobre 2015, à 8 h 45 Salle communautaire de Saint-Elzéar 707, rue Principale, Saint-Elzéar, G0S 2J0 L allocution

Plus en détail

Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants

Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants La consommation excessive d alcool et les conduites

Plus en détail

Préambule. Définitions

Préambule. Définitions Préambule La présente charte a pour objectif de définir des règles de bonne conduite dans la vie quotidienne de la Maison des Elèves et lors des évènements étudiants, et plus largement sur l ensemble du

Plus en détail

Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre

Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre Compte-rendu en images de l atelier N 1 : Bien-être et équilibre alimen terre 1. Introduction en douceur et immersion pour démarrer la journée : Présentation et REprésentations : Dans un premier temps,

Plus en détail

Enquête santé. Etat de santé

Enquête santé. Etat de santé Enquête santé La Ville de Bayonne mène une réflexion sur les questions de la population bayonnaise. L objectif est d appréhender les besoins en santé des habitants et d y apporter le mieux possible les

Plus en détail

Les métiers du médico-social

Les métiers du médico-social Les métiers du médico-social A d m i n i s t r a t i f - L o g i s t i q u e M é d i c a l - P a r a m é d i c a l É d u c a t i f A d m i n i s t r a t i f - L o g i s t i q u e Secrétaire ou technicienne

Plus en détail

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2013 Catégorie ACTIVITE SODEXO BOOST & MOI! PROGRAMME NUTRITION ET BIEN-ÊTRE DE SODEXO. Lancé le 27 janvier dernier, autours d un rendez-vous matinal et convivial au siège

Plus en détail

Une idée. Un concept. Une œuvre.

Une idée. Un concept. Une œuvre. Une idée. Un concept. Une œuvre. Une mission Intégralité du traitement et de la rééducation ainsi qu une réinsertion optimale des personnes paralysées médullaires dans la société c est avec cette vision

Plus en détail

L organisation de manifestations sur le territoire de la commune

L organisation de manifestations sur le territoire de la commune L organisation de manifestations sur le territoire de la commune Vinça 13 décembre 2012 PREVENTION DE L ALCOOL AU VOLANT SUR LES LIEUX FESTIFS DU DEPARTEMENT - Association Route 66 Béatrice CASTAING Directrice

Plus en détail

Ateliers du Développement Durable

Ateliers du Développement Durable Agenda 21 local de la Ville de Massy Ateliers du Développement Durable Compte-rendu de la cinquième série de réunions Atelier 1 : «Agir contre la pollution» page 1 Atelier 2 : «Maîtriser le développement»

Plus en détail

Compte-rendu de l'enquête CESC 2013 2014 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens

Compte-rendu de l'enquête CESC 2013 2014 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens Année 1-14 Compte-rendu de l'enquête CESC 1 14 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens Comité de pilotage académique des CESC Cette enquête a été mise en ligne le Juin et clôturée le Octobre 14 Sommaire

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT GUIDE D ACCOMPAGNEMENT organiser une opération de collecte au profit de Sidaction Vous avez le pouvoir de faire reculer le sida Organisez une opération de collecte près de chez vous Mille Mercis 4 Sommaire

Plus en détail

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel.

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel. 2015 Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS Parce que les vacances, c est essentiel. Un outil innovant au service de vos politiques sociales Ce programme déployé par l ANCV depuis 2007 a

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION.

PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION. PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION. GUIDE PRATIQUE A PROPOS DE LA FÉDÉEH «Ensemble pour une communauté étudiante handinamique!» Représentation nationale de la communauté

Plus en détail

LE GUIDE. Mon campus s engage pour le développement durable. Le REseau Français des Etudiants pour le Développement Durable

LE GUIDE. Mon campus s engage pour le développement durable. Le REseau Français des Etudiants pour le Développement Durable LE GUIDE Mon campus s engage pour le développement durable Le REseau Français des Etudiants pour le Développement Durable SOMMAIRE Pourquoi ce guide?...3 Enseignement supérieur et développement durable

Plus en détail

Liège, le 30 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/064

Liège, le 30 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/064 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 30 avril 2015

Plus en détail

RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet

RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet Version 26/01/2015 1 RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet 1 - Préambule Entre 2010 et 2014, 3 rencontres nationales de l habitat participatif (RNHP) ont été organisées par le mouvement associatif de l habitat

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire.

Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire. Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire. Evaluer la qualité des produits, Elaboration de nouvelles recettes Avoir des notions de diététiques.

Plus en détail

Tour de France Agir Ensemble. Notice de l atelier gestes professionnels. Villes, Universités, Écoles, Étudiants, tous éco-responsables!

Tour de France Agir Ensemble. Notice de l atelier gestes professionnels. Villes, Universités, Écoles, Étudiants, tous éco-responsables! Tour de France Agir Ensemble Villes, Universités, Écoles, Étudiants, tous éco-responsables! Notice de l atelier gestes professionnels Olivier Herrmann Directeur Associé 06.74.29.99.71 olivier.herrmann@cabinet-latitude.fr

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants

La Mutuelle Des Etudiants 4ème Enquete sur la ^ Nationale Santé des Etudiants Etat de santé des étudiants en France Premiers résultats de l Enquete Nationale sur la Santé des Etudiants 2014 (ENSE4) La Mutuelle Des Etudiants www.lmde.com

Plus en détail

Jeudi 11 avril 2013. Forum. SANTÉ et BIEN-ÊTRE Votre nouveau rendez-vous santé et bien-être. salle Léo Lagrange Le Trait de 9h à 18h.

Jeudi 11 avril 2013. Forum. SANTÉ et BIEN-ÊTRE Votre nouveau rendez-vous santé et bien-être. salle Léo Lagrange Le Trait de 9h à 18h. Jeudi 11 avril 2013 Forum SANTÉ et BIEN-ÊTRE Votre nouveau rendez-vous santé et bien-être salle Léo Lagrange Le Trait de 9h à 18h entrée gratuite Jeudi 11 avril 2013 salle Léo Lagrange Le Trait de 9h à

Plus en détail

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik L ESS et moi Une structure de l Économie Sociale est au service d un projet collectif et non d un projet conduit par une seule personne dans son intérêt propre. Sans le savoir, je vis avec les valeurs

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

d'éveil Couleurs Projet éducatif - Crèche de Colomiers Le jardin des premiers pas...

d'éveil Couleurs Projet éducatif - Crèche de Colomiers Le jardin des premiers pas... d'éveil Couleurs Le jardin des premiers pas... Création et gestion de crèches au service des entreprises et des collectivités Projet éducatif - Crèche de Colomiers Contact : Le directeur : Frédéric Alibert

Plus en détail