Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour,"

Transcription

1 Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94 Bonjour, Je me présente : J ai une formation de base d ergothérapeute et d infirmièreassistante sociale spécialisée en psychiatrie et comme pour faire, j ai besoin de comprendre comment fonctionnent les institutions et leur logique, j ai poursuivi mon éducation professionnelle avec un diplôme d état d ingénierie sociale et de sociologie des organisations. C est sur ces bases et le référentiel GEVA que je fonctionne comme présidente de la CDAPH du Val-de-Marne et que j axerai ma présentation en me cantonnant aux demandes envers la MDPH du Val-de-Marne concernant les adultes.

2 1 La loi du 11 février 2005 opère une véritable révolution en ce qui concerne le handicap et la reconnaissance des droits et de la citoyenneté des personnes handicapées. Dans son titre IV, elle formalise la création des MDPH et de leurs fonctionnements, leur organe d appui, de contrôle et de financement qu est la CNSA et définit les missions des CDAPH. Celles-ci sont les organes de décisions concernant les demandes formulées par les personnes ou leur représentant légal. A1 - Plan de la loi 11/2/2005 (Projection)

3 2 La spécificité de la CDAPH de la MDPH du Val-de-Marne est d élire son président et ses deux vice-présidents parmi les représentants de la société civile organisée. La CDAPH du Val de Marne est divisée en deux commissions : la commission «adultes» qui a lieu 1 fois par semaine et la commission «enfants» qui a lieu 1 à 2 fois par mois. I - Organisation de la MDPH (Projection A2) Les dossiers sont évalués et préconisés par l équipe pluridisciplinaire de la MDPH à partir du référentiel GEVA (guide d évaluation des besoins de compensation de la personne handicapée). La CDAPH prend ses décisions sur présentation par le médecin coordinateur des dossiers de façon individuelle et anonyme.

4 3 II Les missions de la MDPH (Projections A3 & A4)

5 4 III Les demandes à la MDPH Le point de départ est une demande explicite de la personne ou de son représentant légal assortie d un certificat médical circonstancié et de l explicitation de son projet de vie. Si la personne est accompagnée par un établissement, un rapport d opportunité sera demandé à celui-ci. Ces demandes concernent la compensation du handicap à travers l attribution de prestations pour vivre, rétribuer un aidant, acheter du matériel mais aussi une orientation en institution spécialisée. Cependant pour que la CDAPH puisse prendre une décision, le handicap lié à une maladie invalidante doit être acquis avant l âge de 60 ans. En 2012, dans le Val de Marne, décisions ont été rendues : concernent l AAH et pour le complément de ressources soit 20% une orientation en établissement une orientation professionnelle une carte de priorité une carte de stationnement une prestation de compensation En juillet 2012, personnes adultes ou enfants bénéficiaient d au moins une prestation servie par la MDPH de Val de Marne, soit 5.9 de la population val de Marnaise. La projection de l année 2013 fait état de demandes adultes et demandes enfants.

6 5 Répartition des décisions en 2012 (Projection A5) On peut noter entre 2008 et 2012 une augmentation des décisions de l ordre de Le décret du 16 aout 2011 précise la restriction substantielle et durable pour l accès à l emploi. Elle conditionne l octroi de l AAH pour 1 ou 2 ans si le taux d incapacité est de 50 à 79 %, pour 5 à 10 ans au-dessus de 80%. Le corollaire de l attribution de l AAH, principale demande présentée en CDAPH pour les adultes, est l examen de la situation individuelle de la personne handicapée au regard de son projet de vie et de sa situation actuelle dans tous les domaines possibles. Cet examen doit permettre d évaluer les conditions d employabilité personne. de la

7 6 Schéma de l arbre de décision (Projection A6) Les questions centrales que se posent les membres de la commission lorsque le taux d incapacité se situe au-dessus de 50% sont : - Quels moyens ou soutien sont nécessaires pour compenser le handicap afin d en permettre la réalisation d un projet professionnel? - La personne a-t-elle les capacités intellectuelles, psychiques, physiques et relationnelles pour pouvoir s inscrire dans ce projet professionnel à travers différentes étapes si nécessaire? - Le traitement en cours est-il compatible pour envisager le projet envisagé?

8 7 Éléments concourant à définir «l employabilité» (Projection A7) Dans ce cadre, le travail de représentation de chacun des corps constituant la CDAPH, de partenariat mais aussi de collaboration entre administration, services, associations est essentiel. Le quorum pour qu une séance se tienne est de 11 membres. Des difficultés apparaissent au cours des séances : Par exemple, hier, du fait d un déménagement, un SAVS devait passer le suivi commencé à un SAVS d une autre association. Un temps d adaptation de 3 mois a été nécessaire à la personne pour accepter ce changement et investir le nouveau service. Pendant cette période, les deux services sont intervenus. Le Conseil Général ne règlera pas deux prises en charge identiques. La question était : Quelle date de fin de prise en charge faut-il retenir pour l un des SAVS et quelle date de début pour l autre? Il nous a fallu 20 minutes pour prendre une décision.

9 8 Autre exemple concernant la prestation de compensation : une dame de 46 ans a été victime d un AVC en 2011 sur son lieu de travail. Elle reste lourdement handicapée après deux ans de rééducation la laissant en fauteuil roulant, nécessitant une tierce personne pour les repas, la surveillance dans les transferts, des soins infirmiers, etc. La famille venait d acheter un appartement en duplex plus petit. L adaptation du logement nécessite un monte-escalier, l achat d un fauteuil manuel en plus du fauteuil électrique, un déménagement de meubles, l adaptation de la salle de bains, des toilettes et autres aménagements mineurs. La famille s est présentée au grand complet, mari, deux enfants majeurs très présents autour de la maman. L assistante sociale du service de réadaptation où Mme est prise en charge, elle aussi présente, a expliqué pourquoi le retour à la maison était préconisé, le travail effectué en vue de l amélioration de santé de Mme, les progrès réalisés et le projet d aide à domicile pour les soins et les repas. Mme a beaucoup insisté malgré ses difficultés à avoir une parole articulée sur son projet de vie à domicile et son désir de poursuivre sa vie la plus autonome possible. M. a suggéré de prendre en charge une partie des travaux à entreprendre par la solidarité familiale. De ce fait, la commission a accepté la proposition de financement de la PCH mais a suggéré à la famille de déposer immédiatement une demande d accueil de jour, l entourage familial travaillant dans la journée, ce qui fut fait.

10 9 3 ème exemple : les places disponibles dans les établissements pour mailler les étapes de ce parcours d insertion afin d éviter les ruptures ne sont pas répertoriées, infligeant aux personnes et à leur famille ou aux travailleurs sociaux le soin de trouver l établissement adéquat, avec une liste fournie par la MDPH. Ceci est souvent le «parcours du combattant». La MDPH a proposé au cours du séminaire du 19 novembre 2013 de remédier à ce problème en lien avec les associations gestionnaires. Les échanges au cours des séances qui ont lieu une grande matinée par semaine permettent de s informer, de se tenir au courant de l actualité des nouveaux services en cours d ouverture ou de l interprétation à avoir de la législation, de la jurisprudence, et de prendre des décisions qui se veulent le plus en adéquation avec le projet de vie des personnes. Ceci n évite cependant pas les recours gracieux ou administratifs. Les travailleurs sociaux, les associations, les municipalités, la MDPH sont des observateurs formidables du terrain. Ils sont la force d évaluation des besoins. La remontée de ces besoins dans un contexte d appel à projet est indispensable actuellement alors que se prépare l élaboration du 4 ème schéma départemental en faveur des personnes handicapées. Un collectif inter-associatif des associations se réunit tous les deux mois pour évoquer les points qui nous semblent importants, créer des groupes de réflexion, voire préconiser des solutions.

11 10 Alors, que l on soit usager, représentant de l État, du département, des communes, des associations, des bailleurs, des employeurs et de la MDPH, nous tous sommes concernés pour créer un véritable parcours d inclusion à toute personne présentant des difficultés du fait de son état de santé ou de son handicap. J espère avoir pu partager avec vous la réalité de ce que nous vivons au cours des CDAPH. Je reste à votre disposition pour vos questions et réflexions.

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé.

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé. SOMMAIRE SOMMAIRE LA MDPH : L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) : La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : L Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) : La carte d

Plus en détail

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations LES DOCUMENTS de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Fiche > 2 Pouvoir bénéficier de différents droits et prestations Sommaire A L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH)

Plus en détail

Maison Départementale des Personnes Handicapées MDPH MDPH. Maison Départementale. 10, rue du Pavé d Amour, BP 415 01012 Bourg-en-Bresse cedex

Maison Départementale des Personnes Handicapées MDPH MDPH. Maison Départementale. 10, rue du Pavé d Amour, BP 415 01012 Bourg-en-Bresse cedex MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées 10, rue du Pavé d Amour, BP 415 01012 Bourg-en-Bresse cedex Suite à la loi du 11 février 2005 sur

Plus en détail

Les Orientations Médico- Sociales Adultes

Les Orientations Médico- Sociales Adultes Les Orientations Médico- Sociales Adultes 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Compétences et Missions de la CDAPH Orientation de la personne en situation de handicap Désignation des types d établissements ou services

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL. Incapacité MODE D EMPLOI. 1 salarié sur 25 est victime d un accident du travail ou d une maladie professionnelle.

SANTE AU TRAVAIL. Incapacité MODE D EMPLOI. 1 salarié sur 25 est victime d un accident du travail ou d une maladie professionnelle. SANTE AU TRAVAIL Consolidation Incapacité CRP 1 salarié sur 25 est victime d un accident du travail ou d une maladie professionnelle. Dans 1 cas sur 10, la victime perd une partie de ses capacités fonctionnelles

Plus en détail

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Prestations financières pour adultes handicapés Prestation financière

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

La Prestation de Compensation du Handicap Adulte

La Prestation de Compensation du Handicap Adulte Coordonnées de la CHL de votre secteur : CHL de Saint Germain Quartier du Bel-Air 3 rue des Gaudines 3ème étage 78100 St Germain-en-Laye Tel : Fax : Mail : CHLSaintGermain@mdph.yvelines.fr www.mdph78.yvelines.fr

Plus en détail

Dr Catherine Pruvost MDPH 75

Dr Catherine Pruvost MDPH 75 Présentation de la loi du 11 février 2005 sur l égalité des chances et des droits, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et de ses dispositifs Dr Catherine Pruvost MDPH 75 1 LA PRISE

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

Indicateur n 2-3 : Suivi de la prestation de compensation du handicap (PCH)

Indicateur n 2-3 : Suivi de la prestation de compensation du handicap (PCH) Programme «Invalidité et dispositifs gérés par la CNSA» - Partie II «Objectifs / résultats» Objectif n 2 : répondre au besoin d autonomie des personnes handicapées Indicateur n 2-3 : Suivi de la prestation

Plus en détail

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation de compensation du handicap (PCH) La prestation de compensation du handicap (PCH) Maison départementale des personnes handicapées de l Essonne Édito La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

Réunion d information CIAH31. Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives

Réunion d information CIAH31. Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives Réunion d information CIAH31 «La MDPH 31 et nous» Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives Odile MAURIN Handi-Social Maison des associations

Plus en détail

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 PLAN L accès à la majorité, le changement de statut - 18 ans la majorité

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

Aide ménagère pour agent en activité

Aide ménagère pour agent en activité Handicap Aide ménagère pour agent en activité Aide financière, dans la limite de 30 heures par mois, pour les agents employant un salarié de service d aide à la personne, à domicile. Les ouvrants droit,

Plus en détail

LA MDPH POUR LES NULS. M. Damien Pitiot Dr Estelle Charpy M. Pierre-Yves Gloppe Mme Nathalie Raymond

LA MDPH POUR LES NULS. M. Damien Pitiot Dr Estelle Charpy M. Pierre-Yves Gloppe Mme Nathalie Raymond LA MDPH POUR LES NULS M. Damien Pitiot Dr Estelle Charpy M. Pierre-Yves Gloppe Mme Nathalie Raymond Journée Rhônalpine d Information sur la SEP, Villeurbanne Samedi 19 octobre 2013 Nous avons choisi de

Plus en détail

Le Service Social Hospitalier. en Cancérologie. Formation des IDE aux soins de support

Le Service Social Hospitalier. en Cancérologie. Formation des IDE aux soins de support Le Service Social Hospitalier en Cancérologie Formation des IDE aux soins de support 25 et 26 février 2010 Les missions du S.S.H Cadre légal : le décret 93-652 du 26 mars 1993. Aider les personnes, familles

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge. Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic

CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge. Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic 1 CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic Etabli à l intention de M. Mme. Mlle : Le A Le présent contrat est conclu entre : D une part

Plus en détail

Comment se mettre en lien avec les Maisons de Crolles? Fiche pratique et guide des démarches à réaliser

Comment se mettre en lien avec les Maisons de Crolles? Fiche pratique et guide des démarches à réaliser Comment se mettre en lien avec les Maisons de Crolles? Guide pratique des démarches à effectuer Comment se mettre en lien avec les Maisons de Crolles? Fiche pratique et guide des démarches à réaliser Qui

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE

ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE ET SITUATIONS D IMPASSES Docteur Françoise Laloua et Equipe pluridisciplinaire Clinique du Grésivaudan 38700 LA TRONCHE LE TRAUMATISME CRANIEN GRAVE : Un long parcours :

Plus en détail

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 CONSERVER SON EMPLOI c est normal et c est possibie Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous

Plus en détail

L allocation pour adulte handicapé (AAH)

L allocation pour adulte handicapé (AAH) 1. Principe 2. Conditions d attribution Conditions liées au handicap : examen par la MDPH Conditions administratives : examen par la CAF ou la MSA 3. Auprès de qui faire la demande? 4. Comment est traité

Plus en détail

PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION POUR L ANNÉE SCOLAIRE 20 /20

PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION POUR L ANNÉE SCOLAIRE 20 /20 INSPECTION ACADÉMIQUE DE SAÔNE-ET-LOIRE MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES Renouvellement à l identique Modification PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA SCOLAIRE D

Plus en détail

... ... ... Code postal :... Ville :...

... ... ... Code postal :... Ville :... FORMULAIRE POUR LES ÉTUDIANTS ERASMUS GRAVEMENT HANDICAPÉS (200.. 200..) Établissement d origine : Nom de l établissement :... Code Erasmus : F... (ex : F PARIS010) Représentant légal de l établissement

Plus en détail

Loi n 2005-102 du 11 février 2005. Loi pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées

Loi n 2005-102 du 11 février 2005. Loi pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Loi pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées 2013 ASH 06 1 Présentation générale 2013 ASH 06 2 1. Les bénéficiaires de

Plus en détail

Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP. Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64

Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP. Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64 Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64 LOI n 2005-102 DU 11 FEVRIER 2005 Pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

MDPH 94. La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne

MDPH 94. La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne MDPH 94 La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne les principes introduits par la loi du 11 février 2005 Une définition du handicap en concertation avec les associations, incluant

Plus en détail

HANDICAP ET INVALIDITE

HANDICAP ET INVALIDITE HANDICAP ET INVALIDITE A la fois proches et différents Définitions Handicap : «Toute limitation d activité ou restriction de participation à la vie en société en raison d une altération substantielle,

Plus en détail

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes 1 professionnelles et ressources adultes RTH Reconnaissance Travailleur Handicapé) Pour ma recherche d emploi, j aurai besoin d aide pour sélectionner les offres où mon handicap ne sera pas pénalisant.

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR

CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR (Fondation de la Commune de Versoix pour le logement et l accueil des personnes âgées) «Sur des valeurs de Respect de l individu, de Dignité de la personne humaine,

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES

Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES 1 RAPPEL DU CONTEXTE REGLEMENTAIRE La loi du 11 février

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

PLACEMENT AVEC HEBERGEMENT AU DOMICILE (P.H.D.)

PLACEMENT AVEC HEBERGEMENT AU DOMICILE (P.H.D.) PLACEMENT AVEC HEBERGEMENT AU DOMICILE (P.H.D.) Les Maisons d Enfants SAINT-JOSEPH et LAMON-FOURNET ont su répondre au besoin d un dispositif éducatif innovant qui met les familles des jeunes confiés en

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS CCN, des organismes gestionnaires de Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs. RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Livret CCN FSJT 2 Humanis s engage à vous accompagner durablement

Plus en détail

l action du Conseil général

l action du Conseil général Mettre en réseau Le schéma départemental d actions pour les personnes handicapées 6 grandes orientations : Favoriser un repérage et une prise en charge précoces et accompagner les familles Organiser le

Plus en détail

III.1 - LA CARTE D INVALIDITE CIVILE (Fiche 4)

III.1 - LA CARTE D INVALIDITE CIVILE (Fiche 4) III.1 - LA CARTE D INVALIDITE CIVILE () La carte d invalidité civile est un document de couleur orange qui sert à prouver la qualité de personne handicapée. Elle permet de bénéficier de certains avantages

Plus en détail

Les ressources financières et droits des personnes handicapées. Le fonctionnement des MDPH en pratique.

Les ressources financières et droits des personnes handicapées. Le fonctionnement des MDPH en pratique. Les ressources financières et droits des personnes handicapées. Le fonctionnement des MDPH en pratique. Docteur Pascale ROPPENNECK CRMPR «Les Herbiers» - 111 rue Herbeuse 76230 Bois Guillaume Pascale.Roppenneck@ugecam-normandie.fr

Plus en détail

La reconnaissance du handicap...

La reconnaissance du handicap... La reconnaissance du handicap... Pourquoi faire reconnaître son handicap? Qui peut être reconnu travailleur handicapé? Comment faire pour obtenir la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

Je fais face à la maladie ou au handicap

Je fais face à la maladie ou au handicap Parents ou enfants 2014 N oubliez pas L aide que vous recevez de votre caisse d Allocations familiales correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement. Votre caisse d Allocations

Plus en détail

SOMMAIRE. Page - 2 Etape 1 - LA RECONNAISSANCE DU TRAVAILLEUR HANDICAPÉ POUR DEVENIR BÉNÉFICIAIRE DE L OBLIGATION D EMPLOI

SOMMAIRE. Page - 2 Etape 1 - LA RECONNAISSANCE DU TRAVAILLEUR HANDICAPÉ POUR DEVENIR BÉNÉFICIAIRE DE L OBLIGATION D EMPLOI Mémo 2010 SOMMAIRE La Campagne Itinérante de Formation et d Information sur le Handicap (CIFIH) a été conçue pour communiquer avec l ensemble des agents militaires et civils du ministère de la défense

Plus en détail

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009.

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009. Chiffres clés 21 Créée en 24, la CNSA contribue au financement des politiques d aide à l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle consacre en particulier une grande part de son

Plus en détail

Atelier social sur les questions liées au travail

Atelier social sur les questions liées au travail Atelier social sur les questions liées au travail Avril 2013 Nathalie RAYMOND Assistante Sociale Lorsque vous êtes en difficulté dans le cadre du travail, vous pouvez solliciter différents dispositifs

Plus en détail

Intro. Entre choix et contraste, ces témoignages positifs sont issus de la réalité de notre travail d'accompagnement au quotidien * * *

Intro. Entre choix et contraste, ces témoignages positifs sont issus de la réalité de notre travail d'accompagnement au quotidien * * * Intro bonjour à tous Après tous les éclairages qui ont pu vous être apportés, je vais, dans ce dernier propos de la journée, vous raconter les histoires de 4 personnes dont le parcours de vie a intégré,

Plus en détail

L ACCÈS AUX AIDES TECHNIQUES EN GUADELOUPE - ANNEXES -

L ACCÈS AUX AIDES TECHNIQUES EN GUADELOUPE - ANNEXES - L ACCÈS AUX AIDES TECHNIQUES EN GUADELOUPE - ANNEXES - Préambule Conformément à la loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH)

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) La prestation de compensation du handicap à domicile est entrée en vigueur le 1er janvier 2006. Elle a ensuite été étendue aux personnes handicapées hébergées

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES C13 L aide sociale à l hébergement en établissement (foyer d hébergement, foyer de vie et foyer d accueil médicalisé, établissement pour personnes âgées) et accueil en structure occupationnelle Références

Plus en détail

Le Foyer d Hébergement

Le Foyer d Hébergement Le Foyer d Hébergement Résidences Strada et Vittoz du Complexe de Braconnac - Les Ormes Complexe de Braconnac - Les Ormes Jonquières - 81440 LAUTREC - Tél. 05 63 82 10 70 - Fax. 05 63 82 10 79 - e.mail

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Espace Économique Européen. Maison Départementale des Personnes Handicapées Mutualité Sociale Agricole Majoration Tierce Personne

Espace Économique Européen. Maison Départementale des Personnes Handicapées Mutualité Sociale Agricole Majoration Tierce Personne Page 2 Depuis le 1 er janvier 2009, la CDAPH peut être amenée à se prononcer en même temps sur une éventuelle Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé ou une orientation professionnelle. Aides

Plus en détail

LE DISPOSITIF D'ACCUEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES EN SITUATION DE HANDICAP A L'IRTS DE LORRAINE

LE DISPOSITIF D'ACCUEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES EN SITUATION DE HANDICAP A L'IRTS DE LORRAINE LE DISPOSITIF D'ACCUEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES EN SITUATION DE HANDICAP A L'IRTS DE LORRAINE Préambule Différents acteurs, structures et partenaires concourent à l accueil et à

Plus en détail

Le maintien dans l emploi

Le maintien dans l emploi Le maintien dans l emploi Aspects réglementaires Dr JM STERDYNIAK METRANEP - 30 septembre 2008 1 Le champ du sujet Défi majeur pour les services de santé au travail. Code du Travail :? «maintien dans l

Plus en détail

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

Un dossier bien rempli et complet facilitera le traitement de votre demande.

Un dossier bien rempli et complet facilitera le traitement de votre demande. NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE DE DEMANDE ET DE SES ANNEXES auprès de LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES (MDPH) Présentation du formulaire de demande (s) Ce document, utilisable pour

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

La maison des personnes handicapées

La maison des personnes handicapées La maison des personnes handicapées de l Hérault - la MPHH La maison des personnes handicapées Un nouveau de l Hérault lieu pour vous informer, la évaluer MPHH vos besoins, faire reconnaître vos droits

Plus en détail

Votre avis est essentiel!

Votre avis est essentiel! M E S U R E D E L A S AT I S F AC T I O N D E S U S AG E R S D E L A M D P H - Maisons Départementales des Personnes Handicapées - Votre avis est essentiel! La MDPH a un réel besoin de retours sur son

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE «PRISON/HANDICAP»

RESULTATS DE L ENQUETE «PRISON/HANDICAP» http://banpublic.org Ban Public (adresse postale) 22,Rue Breguet 75011 Paris http://www.apf.asso.fr APF Association des Paralysés de France 17, Bd Auguste Blanqui 75013 Paris RESULTATS DE L ENQUETE «PRISON/HANDICAP»

Plus en détail

HANDICAP ET RECRUTEMENT. «Comment diversifier et adapter ses méthodes?»

HANDICAP ET RECRUTEMENT. «Comment diversifier et adapter ses méthodes?» COMPTE RENDU DES HANDI RENCONTRES EN ESSONNE HANDICAP ET RECRUTEMENT «Comment diversifier et adapter ses méthodes?» Le, 18 personnes ont répondu présentes à l invitation lancée par Opcalia Ile de France,

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS CENTRE D ACTION SOCIALE DE LA VILLE DE PARIS 2007 CAS 0004 Objet : Création d une aide, en faveur des personnes handicapées, à l adhésion à une mutuelle ou à un organisme analogue, dans le cadre d une

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION

PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION Sylvie Chanh Chargée d études juridiques risque automobile, Fédération Française des Sociétés d Assurances Une prestation sociale consiste est le versement par un

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Tampon dateur de la MDPH Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH N 13788*01 A - Identification de l enfant ou de l adulte concerné par la demande Nom de naissance : Nom d épouse ou nom d usage : Prénom(s)

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

Rappel de la démarche du processus d'échange de données

Rappel de la démarche du processus d'échange de données Document de restitution 2007 des données d'activité et de fonctionnement des MDPH validées par les départements : Mise en perspective des données départementales avec le niveau national La CNSA s'est engagée

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé. Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie

Ministère des affaires sociales et de la santé. Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie Ministère des affaires sociales et de la santé Caisse nationale de solidarité pour l Autonomie Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l autonomie, des personnes âgées et des personnes

Plus en détail

Journée Régionale Maintien Dans l Emploi 20/03/214

Journée Régionale Maintien Dans l Emploi 20/03/214 La prévention de la désinsertion professionnelle : c est quoi? Une offre de service de proximité mise en place par l Assurance Maladie permettant de détecter et de prendre en charge le plus tôt possible

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION «PASSERELLE EQUILIBRE» Nom de naissance : Prénom : Nom d usage / d époux (se) : Adresse du lieu de vie de la personne :

DOSSIER D ADMISSION «PASSERELLE EQUILIBRE» Nom de naissance : Prénom : Nom d usage / d époux (se) : Adresse du lieu de vie de la personne : Identification Nom de naissance : Prénom : Nom d usage / d époux (se) : Date de naissance : Adresse du lieu de vie de la personne : Mesure de Protection : oui Si oui, sous quel régime? tutelle curatelle

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

D épartementale. P ersonnes H andicapées. Finistère

D épartementale. P ersonnes H andicapées. Finistère M a i s o n D épartementale des P ersonnes H andicapées du Finistère Un lieu d accueil unique pour faciliter vos démarches sommaire faciliter vos démarches...4-5 cadre juridique et politique...6-7 Dossier

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Handicap : comment la formation accompagne-t-elle l évolution des pratiques?

Handicap : comment la formation accompagne-t-elle l évolution des pratiques? Handicap : comment la formation accompagne-t-elle l évolution des pratiques? Organisateurs : Conférence-Débat n 3 Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) & Caisse nationale de solidarité

Plus en détail

La reconnaissance du handicap...

La reconnaissance du handicap... La reconnaissance du handicap... Pourquoi faire reconnaître son handicap? Qui peut être reconnu travailleur handicapé? Comment faire pour obtenir la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

L accueil en établissement

L accueil en établissement I VOLET 3 L accueil en établissement Article L 344-5-1 du CASF, Article L. 242-4 du CASF, Article L. 131-3 du CASF 1. Définition Toute personne handicapée dont l état de santé nécessite un placement en

Plus en détail

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Références juridiques Code de l Action Sociale et des Familles: Article L 131-3 sur l admission d urgence Article L 231-4 et suivants concernant les modalités

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

Maison Départementale des Personnes Handicapées

Maison Départementale des Personnes Handicapées Maison Départementale des Personnes Handicapées Journée nationale des DYS 05 Octobre 2013 1 Etymologie Etymologie du mot handicap: le mot handicap vient d une expression anglaise «hand in cap» c'est-à-dire

Plus en détail

La Maison Départementale des Personnes Handicapées

La Maison Départementale des Personnes Handicapées Guide régional Nord - Pas de Calais de l insertion professionnelle des personnes handicapées 1 La Maison Départementale des Personnes Handicapées et les prestations La Maison Départementale des Personnes

Plus en détail

En date du 17 mai 2013, le Grand Conseil a renvoyé au Conseil d Etat une question écrite urgente qui a la teneur suivante :

En date du 17 mai 2013, le Grand Conseil a renvoyé au Conseil d Etat une question écrite urgente qui a la teneur suivante : Secrétariat du Grand Conseil QUE 85-A Date de dépôt : 30 mai 2013 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M me Anne Emery-Torracinta : Une personne ayant obtenu un permis F peut-elle

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI

TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI Novembre 2010 TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI www.mdph77.fr Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine et Marne 16, rue de l Aluminium 77 543 SAVIGNY LE TEMPLE Cedex

Plus en détail

La loi sur le handicap a dix ans : bilan et perspectives

La loi sur le handicap a dix ans : bilan et perspectives La loi sur le handicap a dix ans : bilan et perspectives L ACTION DU DÉFENSEUR DES DROITS EN MATIÈRE DE HANDICAP CE QUE DIT LA LOI La loi a été promulguée le 11 février 2005. Fondé sur les principes généraux

Plus en détail