dossiers et documents des 12 18ans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dossiers et documents des 12 18ans"

Transcription

1 dossiers et documents des 12 18ans v A

2 SOMMAIRE 1 - Éditorial Piste de réflexion : Le livre dans la vie des Adolescents - Danuta BIENKOWSKA (Pologne) Expérience : 6 Une expérience vidéo à la Bibliothèque publique de New-York - Emma Cohn 4 - Bibliographie des Nouveautés Analyses des Nouveautés Informations 34

3 ÉDITORIAL Nous sommes heureux d'informer nos lecteurs que nous pouvons maintenant envisager avec certitude la "survie" de l'association "LECTURE JEUNESSE". En effet la Ville de Paris a décidé, par l'attribution d'une subvention versée à "LECTURE JEUNESSE", de permettre à notre Association de poursuivre une part importante de ses travaux, c'est-à-dire : la publication de la Revue, la réorganisation d'un centre d'étude et de documentation sur la lecture des adolescents et la diffusion de toutes informations sur ces questions par différents moyens de communication : lettres, visites, participation à des colloques, congrès, etc. Par ailleurs la Ville de Paris prévoit l'installation de ce Centre de documentation dans un local situé à la Bibliothèque Beaugrenelle 36, rue Emeriau - Paris XVème*. Nous avons également eu la chance de rencontrer une collègue bibliothécaire particulièrement intéressée par ces questions. Nous travaillons dès maintenant avec elle afin de l'informer et de la mettre au courant; elle prendra la direction du Centre de documentation et de la Revue le 1er Septembre prochain. Voilà donc un avenir assuré pour le Centre d'etude et de Documentation qui était un des objectifs importants que s'était fixée l'association. Le Centre pourra donc continuer à assurer et, nous l'espérons, à améliorer la publication de la Revue, la recherche et la collecte de documents sur les problèmes posés par la lecture des adolescents, la diffusion de cette information par des contacts qui, nous l'espérons, seront nombreux avec les collègues et toutes personnes (enseignants, étudiants, éducateurs, parents) que cette question préoccupe. Toutefois, il reste encore à trouver une solution pour l'installation et l'utilisation de la collection de livres qui constituait le fonds de la Bibliothèque d'adolescents de Maisons Alfort. Ce fonds était un instrument indispensable pour le Centre de Documentation : lieu d'observation et d'expérimentation, support concret, expérience vivante, autant d'appuis apportés au Centre d'information pour mener à bien ses travaux. Nous ne voulons donc pas renoncer à employer cette collection choisie avec beaucoup de soin, ni laisser sans emploi tous les catalogues établis à partir de ce fonds. Nous espérons donc toujours fermement qu'un organisme ou une municipalité pourra rendre vie à cet important capital culturel, actuellement inemployé et en faire ainsi profiter non seulement les adolescents d'une localité particulière mais l'ensemble des jeunes en France. 0. ALTMAYER Vous serez prévenus de la date du déménagement ; jusqu'à nouvel ordre, le courrier est à envoyer 4,Square Vitruve, PARIS.

4 r v r MOFFMflaW J LE LIVRE DANS LA VIE DES ADOLESCENTS Depuis bien des années on fait parmi les adolescents en Pologne des recherches qui visent à déterminer leurs besoins de lecture et l'influence du livre sur leurs attitudes, modèles de vivre, intérêts et goûts esthétiques. Grâce à ces recherches, menées aussi bien par des bibliothécaires, hommes de lettres et pédagogues que par des sociologues, nous avons le droit d'admettre que le développement du goût de la lecture parmi les adolescents est conditionné par quatre facteurs : le milieu, le temps libre, l'accessibilité du livre et les aptitudes individuelles du lecteur. Les traditions de la lecture dans le milieu jouent dans l'enfance un rôle dominant. Une maison où l'enfant depuis son plus jeune âge prend contact avec le livre et plus tard peut profiter librement de la bibliothèque de ses parents, forme en lui l'habitude de lire et d'apprécier le livre, de même que le besoin de chercher la lecture. De nombreuses enquêtes montrent que l'aisance des parents n'est pas ici une condition indispensable : on trouve en Pologne des bibliothèques modestes mais bien fournies beaucoup plus souvent dans des familles moyennement ou médiocrement situées, mais faisant partie de l'intelligentsia, que par exemple dans des maisons somptueuses de gens s'occupant du commerce, de l'artisanat, du jardinage, etc. Il est encore plus intéressant de noter que dans ces familles où l'on lit beaucoup, les besoins des adolescents se forment en général d'une manière différente par rapport aux besoins typiques de leur âge. Ces adolescents commencent tôt à lire les livres destinés aux adultes, surtout les classiques; de même ils s'intéressent plus tôt à la littérature contemporaine et à la presse littéraire. Le temps libre dont les adolescents disposent pour lire n'est pas un facteur moins important. Le travail à la ferme, de longs et pénibles voyages à l'école, l'occupation excessive par des travaux domestiques (soins des frères et sœurs plus petits), de fatigantes courses qui exigent l'attente dans les queues, le surmenage par des devoirs écoliers, trop de temps consacré à faire des devoirs, des leçons supplémentaires de langues étrangères ou de musique, de même que de longues heures passées devant la TV réduisent le temps pour la lecture pratiquement à zéro. Il reste à peine le temps (et très souvent même pas!) pour des lectures imposées par l'école. La situation est encore plus grave par le fait que la majorité des jeunes lecteurs ne disposent pas de leur propre coin à la maison, là où ils auraient pu lire dans le calme et le silence, avec un bon éclairage. Dans bien des maisons la vie familiale se concentre devant la TV et c'est là que les adolescents passent tout leur temps libre indépendamment du programme.

5 Les enquêtes faites au sujet de l'influence de la TV sur les jeunes spectateurs mènent à de tristes conclusions. L'abus de cette miraculeuse invention et même son usage fait sans choix aboutissent surtout chez les adolescents à la diminution du goût de la lecture, à l'affaiblissement de la capacité de concentration, de réflexion, de l'indépendance dans les jugements, etc. L'accessibilité au livre n'est pas la même dans toutes les régions. Les adolescents de la capitale et des grandes villes disposent de bibliothèques bien fournies dans les quartiers ou à l'école. Par contre, ces ressources et ces avantages et aussi les lectures obligatoires à l'école, manquent souvent dans de petits villages et à la campagne. Les aptitudes individuelles jouent un rôle relativement moins important. Dans la majorité des cas, il est possible, dans des conditions favorables, d'encourager à lire, de surmonter les obstacles qui existent, par exemple la défectuosité de la vue ou des difficultés dans l'assimilation du texte au stade initial de l'enseignement. Cela exige une attention sérieuse de la part des parents, des enseignants et des bibliothécaires, de même qu'une bibliothèque bien fournie et aussi l'édition de livres dont l'aspect extérieur correspond à l'âge du lecteur : de grands caractères d'imprimerie, de grands interlignes, l'espacement du texte etc. ne sont pas sans importance. Les enquêtes menées sur les goûts des lecteurs trouvent un obstacle considérable : les tirages sont fort différenciés et la distribution des livres disproportionnée. Il est évident que la réception d'un livre qui apparaît avec le tirage de exemplaires, popularisé encore par une adaptation cinématographique, à la TV ou à la radio, est incomparable à la réception d'un autre livre dont le tirage est limité à exemplaires, ce qui le rend inacessible aux bibliothèques de campagne. De grands tirages des classiques des adolescents non seulement popularisent certains livres dans de larges cercles de lecteurs, mais aussi augmentent la demande de ces titres, ce qui pousse les éditeurs à de nouveaux tirages. Ainsi se forme un cercle vicieux, et par exemple les romans de Lucy Maud Montgomery battent les records de la popularité depuis des années. Comme chez nous le critère du profit matériel d'une édition est ou, au moins, devrait être soumis aux exigences de l'éducation, tous les éditeurs se creusent la tête pour savoir comment établir le plan des rééditions et des publications nouvelles, ce qui veut dire : qu'offrir aux jeunes lecteurs outre la liste des lectures obligatoires choisies par les autorités de l'enseignement et traitées par les adolescents, comme chaque devoir imposé, avec indocilité et à contre-cœur, même si la liste se composait uniquement des chefsd'œuvre de la littérature mondiale. Les enquêtes montrent une popularité inespérée d'auteurs tels que Cooper : Le dernier des Mohicans, Karl May : Winnetou, Alexandre Dumas : Les trois mousquetaires. Le comte de Monte-Christo, Jules Verne, et même Walter Scott. Ils sont connus surtout dans les milieux de l'intelligentsia, dans lesquels les parents suggèrent aux enfants les lectures qu'ils ont préférées autrefois eux-mêmes; parfois ils les achètent comme cadeaux, en préférant les titres connus aux nouveautés, c'est-à-dire.ils ne veulent pas acheter chat en poche." A mon avis, il faut absolument connaître les positions les plus importantes, au moins, de cette production classique pour faciliter un développement normal des adolescents et leur entrée dans la culture humaine générale. Les problèmes apparaissent plus tard, quand le jeune lecteur commence à lire des livres contemporains, en y cherchant une distraction, ou plus rarement d'ailleurs une réponse à de vagues questions concernant le sens de l'existence, le choix d'un comportement envers l'entourage, la hiérarchie des valeurs et surtout les questions éternelles de l'amitié et de l'amour. 3

6 Dans cette situation on observe une polarisation des intérêts des lecteurs se dessiner nettement. Ceux qui ont beaucoup de lectures et de bonnes traditions familiales dans ce domaine, le plus souvent, passent tout de suite des classiques des adolescents aux livres destinés aux adultes. Même s'ils reviennent parfois à des titres de la littérature des adolescents, ils lisent surtout les romans, les reportages, ou même les ouvrages scientifiques popularisés, adressés aux lecteurs déjà formés. Ce groupe d'adolescents forme pourtant une minorité; en général ils habitent des grandes villes. La plupart des adolescents passent des contes et des classiques à eux destinés,à des œuvres contemporaines du même genre : de nouveaux romans sur les Indiens, de nouveaux livres de science-fiction, ou bien ils cherchent des romans sur les jeunes de leur âge, des romans d'aventures, de voyages ou d'histoire, surtout ceux sur la dernière guerre mondiale, écrits d'après certaines conventions. Style simple, action vive, dialogues fréquents, fin heureuse; l'humour est attendu aussi. La littérature de ce genre bien qu'elle ne se place pas au premier rang des créations artistiques remplit une importante fonction sociale et gagne des lecteurs non seulement parmi les adolescents mais aussi parmi les adultes d'une formation culturelle moyenne. Voilà la cause du succès inouï de ces livres dont les tirages de plusieurs milliers d'exemplaires, disparaissent des librairies avec la rapidité de la foudre. Il est encore plus étonnant que ces livres tiennent le coup avec la rivalité des romans policiers ; ils ne cèdent qu'au succès de tous les ouvrages introduisant dans le domaine du sexe. Cette année par exemple, à la grande foire du livre, les records de la popularité ont été battus par le livre "L'art d'aimer" écrit par le D r Wislowska. Depuis le matin se formait devant son stand une queue de quelques centaines de personnes, dont beaucoup d'adolescents. En comprenant bien l'importance de la littérature contemporaine pour les adolescents, les éditeurs cherchent à trouver de plus en plus d'auteurs nouveaux et à élever toujours le niveau artistique. Ils ont des réussites considérables dans ce domaine. Stanislaw Lem, né en 1921, médecin de métier, est un des plus éminents écrivains du monde dans le domaine de la science-fiction. Dans son bagage littéraire on trouve des œuvres étant à la limite de l'essai philosophique, mais aussi d'excellents romans d'aventures : Les Astronautes, Le Nuage Magellan, Solaris. Wieslaw Wernic, né en 1906, a publié beaucoup de romans d'indiens : Le Shérif de Fort Benton, Le Soleil d'arizona, La Flamme à Oklahoma, L'étoile du trappeur. Par les montagnes de Montana, etc. Maciej Kuczynski, né en 1929, écrit des romans d'aventures et de voyages basés sur les réalités qu'il a connues en voyageant dans le monde entier : L'Alarme au-dessous des Andes, L'Atlantide, Ile du feu. Les étoiles de la Steppe Sèche, L'expédition à la recherche des dinosaures. Alina et Czeslaw Centkiewicz ont édité bien des relations des expéditions polaires. Alfred Szklarski, né en 1912, est l'auteur des romans d'aventures d'un garçon qui voyage dans le monde entier : Tomek au pays des kangourous. Les aventures de Tomek sur le Continent Noir, Tomek à la trace de Yeti, Tomek entre les chercheurs de têtes. L'auteur lie ici une action passionnante à des informations solides sur des pays lointains. Irena Jurgielewiczowa, née en 1903, Maria Kann, Hanna Ozogowska, Janusz Domagalik écrivent des romans contemporains pour les adolescents, en touchant les problèmes essentiels de la morale et des mœurs. Edmund Niziurski jouit d'une énorme sympathie de ses jeunes lecteurs grâce à la présence de l'humour des écoliers dans de nombreuses aventures des héros de ses romans. Adam Bahdaj, d'origine montagnarde, décrit les aventures guerrières des partisans et aussi ce que vivent les adolescents d'aujourd'hui. Ses romans, de même que ceux des écrivains mentionnés ci-dessus, ont été traduits en de nombreuses langues étrangères.

7 De toute une pléiade des écrivains pour les adolescents je n'ai cité ici que quelques-uns. Il faut tenir compte de ce que tout le temps arrivent sur le marché du livre de nouvelles traductions des livres contemporains écrits par des écrivains étrangers. En revanche, le roman historique écrit d'après les règles du 19ème siècle, n'a pas de si grand succès, certainement parce qu'il abuse du didactisme et des descriptions, sans parler de ce qu'il n'égale toujours pas l'œuvre de Sienkiewicz, appréciée et lue, popularisée encore par les films tournés d'après ses romans. Bien des jeunes gens, liés pendant la guerre au mouvement de la Résistance, choisissaient comme pseudonymes de la conspiration les noms des héros de Sienkiewicz. Après 1945 le charme de ces personnages semblait passer. Les adolescents qui entraient dans la vie à cette époque-là, s'identifiaient souvent avec le héros du roman de Jerzy / Andrzejewski "La cendre et le diamant", ou plutôt avec l'acteur qui jouait ce rôle dans le film de Wajda Zbyszek Cybulski, qui est devenu idole des jeunes pour une longue période. C'est grâce au film et à la série romanesque de la TV que le livre de Przymanowski "Les quatre blindés et leur chien" a exercé une grande influence sur un large public; pourtant il représentait déjà un autre style, plus distrayant, et les enfants plus grands traitaient ces aventures guerrières un peu comme les exploits des trois mousquetaires. Par contre, Alice in Wonderland etthroughthe Looking-Glass de Lewis Caroll, Le petit prince d'a. de Saint-Exupéry, ont fait juste après la guerre une carrière inattendue; plus tard ils ont été suivis par les livres d'a. A. Milne et de T. Jansson. Lus par les jeunes, étudiants et travailleurs, surtout de l'intelligentsia, ils sont devenus un code d'abréviations et de symboles, un système de communication. Cela reste actuel aujourd'hui, plus particulièrement s'il s'agit des livres de T. Jansson, recherchés surtout par les jeunes et les adultes. Certains groupes de jeunes emploient les expressions de ces livres dans la langue courante et font les comparaisons entre toutes les situations qu'ils vivent et celles du monde romanesque. Ce phénomène me semble assez symptomatique. Les adolescents passent de l'identification assez primitive avec les héros des aventures des Indiens, avec les héroïnes des romans sentimentaux pour les filles, ou bien avec les héros de romans patriotiques et historiques, à une entente intellectuelle avec l'auteur. Ils montrent ici une capacité de percevoir l'allusion, l'humour surréaliste, et ce qui est le plus important certains systèmes de normes morales. Un conte philosophique devient une lecture de choix, sûrement dans des milieux assez restreints. Les adolescents qui ont des expériences et des ambitions culturelles plus modestes, moins éveillés intellectuellement, donnent toujours la priorité au roman de distraction : sentimental, policier ou d'aventures. Encore un mot au sujet de la poésie. Des milliers de poèmes envoyés aux rédactions des revues, de la Radio polonaise et de différentes maisons d'édition, témoignent non seulement d'une abondance de talents, mais aussi d'un besoin d'exprimer les sentiments, le plus souvent d'une manière lyrique. Mais ces milliers d'auteurs sont aussi des lecteurs potentiels de la poésie éditée. Les recueils des poètes connus et appréciés disparaissent aussi vite que les meilleurs romans policiers, mais dans des tirages beaucoup plus limités. Différentes revues ne sont accessibles qu'aux abonnés, et ont chacune de cinq à dix mille abonnés, représentants différents milieux de jeunes. Dans les discussions ils affirment un besoin d'une poésie philosophique mais à la fois lyrique d'une création qui, sans occuper beaucoup de temps fournirait au lecteur le maximum de matériel pour une réflexion et le maximum de satisfaction artistique. Et peut-être les jeunes lecteurs de la poésie croient-ils que là où il y a peu de paroles il y a plus de vérité, de cette vérité de plus en plus désirée? Danuta BIENKOWSKA

8 r A v UNE EXPÉRIENCE VIDÉO A LA BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE DE NEW-YORK. J J'ai été ravie de lire "Un Atelier Vidéo à la Bibliothèque" de Marie-José Carbonnelle de la Bibliothèque municipale de Caen, dansle numéro d'octobre 1979 de LECTURE-JEUNESSE. La bibliothèque publique de New-York a travaillé avec les jeunes et la vidéo, depuis 1971, de toutes sortes de manières. Tandis que nous n'avons jamais eu le support d'une structure solide dûe à un personnel spécialement affecté à l'audio-visuel ni les services d'un studio vidéo, comme à Caen, nous avons découvert au cours des années qu'un des aspects positifs des programmes vidéo, avec les adolescents, est l'effet de réaction en chaîne. Les gens font une découverte et se sentent concernés. Les jeunes et les adultes qui travaillent avec eux, se trouvent liés physiquement et émotionnellement, grâce aux câbles et au matériel avec lequel ils travaillent et se mettent à ressembler à un groupe de musiciens de Jazz. Regarder des bandes réalisées ensemble est une expérience inoubliable. Aucun des participants ne reste inchangé. Ils ne seront plus jamais les mêmes. Et voici ce qu'en dit un des premiers membres d'un atelier-vidéo de la Bibliothèque publique de New-York, Rehana Hamid : "Quand j'ai participé pour la première fois à un atelier-vidéo à la Bibliothèque, j'étais franchement plus que terrorisée. Je ne savais presque rien de la vidéo, et je n'étais pas sûre d'être capable de manipuler quelque chose qui semblait aussi technique, mais j'avais vraiment envie d'essayer. A ma grande surprise, dès le début, ce fut fantastique. Et cela ne m'ennuyait même pas de me lever tôt le Samedi! Aussitôt j'ai appris à me servir du matériel, et au fur et à mesure que j'apprenais, je me sentais plus habile, et j'ai commencé à avoir bien plus confiance en moi. Je pense qu'une des raisons qui permettent d'apprendre si facilement, c'est la manière dont l'atelier est organisé. Chacun est tellement attentif à tous les autres! Nous avons tous eu l'occasion de travailler avec la caméra, le micro, les pupitres de montage et les autres matériels, mais en même temps, chaque personne pouvait aller au fond de ce qui l'intéressait le plus. H y avait ceux qui préféraient le montage, d'autres aimaient bien faire les interviews et ils étaient amenés à le faire plus souvent. Le plus surprenant, c'est que chaque personne du groupe ait pu travailler un peu avec la caméra et voir le résultat de son travail presqu'aussi tôt (ce qu'il y a de bien avec la vidéo - c'est qu'il n'y a pas de développement). Le style personnel était encouragé. Chacun avait ses techniques préférées quant au travail avec la caméra, et bien que chacun ait reçu sa part d'aide critique, ce n'était jamais pour vous abaisser. Les adultes aussi faisaient leur part d'apprentissage. Leurs attitudes vis à vis de l'enseignement ont paru changer un peu. Tandis que passaient les semaines, nous avons commencé

9 à travailler de plus en plus par nous-mêmes, et au Heu de rester dans leur rôle "d'enseignants", les adultes se sont mis à agir beaucoup plus comme des conseillers vis à vis de nous. L'atelier vidéo m'a appris beaucoup plus que des techniques de base. J'ai appris le travail créatif au sein d'un groupe - ce qui m'avait toujours semblé difficile. Il y avait comme une sorte d'échange, on donnait et on recevait tout en partageant le travail et les idées, c'était une expérience entièrement nouvelle pour moi, et de taille. Le plus important, peut-être, en apprenant la vidéo ce fut l'ouverture sur une manière tout à fait nouvelle de regarder les choses. C'est difficile d'utiliser un scénario quand on tourne un sujet. C'est toujours l'inattendu qui se produit, et H faut être prêt à tout prendre avec la caméra. On se met à chercher ce qui se passe, en anticipant sur ce qui va arriver. La bande vidéo prend forme tandis qu'on enregistre de plus en plus d'informations, et le produit fini sort complètement différent de ce qu'on attendait Bien souvent, aussi, on termine avec une vision beaucoup plus réaliste du sujet, parcequ'on a enregistré ce qui est arrivé, et non pas ce qu'on pensait qui arriverait. Je trouve que je suis beaucoup plus consciente du rythme et du mouvement maintenant et quelquefois je marche le long des rues en faisant comme si je regardais à travers l'objectif - en cadrant toutes les scènes magnifiques que je vois. Je ne serai plus jamais la même après avoir participé à l'atelier. Cela m'a vraiment emballée. J'adore la vidéo! Déjà j'ai travaillé dans plusieurs programmes vidéo de mon quartier, et j'ai même aidé à former un groupe de jeunes collégiens à la vidéo. Aujourd'hui, la communication est une des choses les plus importantes du monde et la vidéo demi-pouce rend la communication plus facile qu'elle n'a jamais été. Il semble que cela ait donné forme à ma vie, et plus il y aura de personnes à faire des expériences comme la mienne, mieux cela vaudra. H est temps que nous commencions à nous rejoindre /* Les premières réalisations des Bibliothèques publiques de New-York furent d'abord faites grâce à l'équipement emprunté au Conseil des Arts de New-York, un organisme dont les objectifs ressemblent beaucoup à ceux du Fonds d'intervention Culturelle français. Par leur intermédiaire nous recevions l'assistance technique et un professeur en même temps que l'équipement. Notre professeur-technicien, Scott Morris, 20 ans, était un cinéaste 16 mm qui avait présenté son travail à la bibliothèque depuis qu'il avait 15 ans. Le thème général de notre premier atelier de 13 séances fut l'exploration de l'environnement de la bibliothèque des adolescents Nathan Strauss (voir : Lecture-Jeunesse Décembre 1977 "A New-York, depuis 28 ans, une section pour adolescents"). Le premier sujet tourné fut aussi le plus difficile : La Marche pour la paix du MOUVE- MENT ACTION COALITION du 6 Novembre Je suis allée voir les organisateurs du mouvement National Peace Action Coalition (N.P.A.C.) pour qu'on m'indique où se tiendrait le contingent des vétérans du Vietnam, car c'était ce que les jeunes voulaient couvrir. Un long enregistrement son, d'un officiel du N.P.A.C. a été fait aussi en même temps, au cas où ce serait nécessaire plus tard de l'utiliser en voix off. Ce qui, en fait, n'a jamais été fait, mais indique bien quel genre de préparation est nécessaire, dans le cas où le son de la bande vidéo n'aurait pas été réussi. Pendant la manifestation, furent réalisées des interviews de vétérans de la 2ème Guerre mondiale, de vétérans du Vietnam opposés à la guerre, de bibliothécaires qui marchaient avec leur groupe syndical, du Conseil de la Bibiliothèque publique de New-York, aussi bien que d'ouvriers du bâtiment qui regardaient cela de leurs chantiers. Tous les jeunes qui participaient à cet atelier-vidéo y ont appris une leçon importante. Ils ont été complètement absorbés par le tournage et les interviews pendant huit heures, ils ont exploré tous les aspects de cette manifestation. Pourtant, sur la chaîne locale de télé- *(Rehana Hamid était alors élève du Collège de Musique et Beaux-Arts de New-York).

10 vision, ce soir-là, le journal s'est débarassé de la manifestation, avec seulement quelques secondes de commentaires disant que c'était "une petite affaire marginale". Nous savions tous ce qu'avait été réellement cette journée - les douzaines de régiments manifestant, et pendant tout ce temps, cette vibrante et fervente émotion. C'était une illustration pleine de sens de la façon dont on interprète les informations. Après plusieurs sessions de groupe avec le matériel d'emprunt, la bibliothèque a reçu un don de matériel vidéo d'une valeur de dollars, de la part d'un donateur qui s'intéressait au travail accompli avec des enfants défavorisés,comme le dit l'article de LECTURE JEUNESSE cité plus haut "Le mécénat est un fait de la civilisation américaine". Ces dernières années, des crédits supplémentaires pour la vidéo ont été octroyés à la bibliothèque par le Gouvernement fédéral, dans le cadre de la Loi sur les Services de bibliothèques et leurs équipements. Les bibliothécaires concernés par les programmes vidéo avec les jeunes dans nos établissements étaient généralement dépendants de spécialistes vidéo et de techniciens embauchés pour les programmes. Ce ne sont pas des experts entraînés comme Marie-José Carbonnelle. Ils ont plutôt travaillé en tant que producteurs des stages, décidant avec les jeunes des sujets traités. Un des derniers projets le plus réussi, est le tournage suggéré par les jeunes d'une annexe du BRONX, à propos de leur comportement dans la bibliothèque, les montrant sous leur meilleur jour aussi bien que sous... le pire. Cette vidéo a réellement provoqué une immense amélioration du comportement des jeunes à la bibliothèque et s'est avérée aussi tout à fait révélateur de leurs attitudes vis à vis des bibliothécaires. Techniquement, c'était une très mauvaise bande, mais à la réunion nationale du Congrès de l'association des Bibliothèques (A.L.A.), des bibliothécaires pour adolescents de tout le pays en ont réclamé des exemplaires. Oui, c'est vrai que la vidéo engendre la vidéo. Les approches en sont nécessairement différentes aux États-Unis et en France. Je crois que les ateliers français, bien que moins nombreux, sont programmés avec plus de soin et d'attention, mieux supervisés avec une part plus grande réservée aux formations individuelles ainsi qu'aux comptes rendus qu'on en donne. Ici, les meilleurs programmes aboutissent là où un bibliothécaire isolé, plein de zèle se bat pour obtenir une chance de faire quelque chose de neuf. Il arrive souvent qu'une activité plus organisée naisse de telles luttes, mais tout le contexte d'ensemble de notre bibliothèque est tellement plus désarticulé, il se situe à une échelle beaucoup plus vaste, si bien que les expériences sont organisées d'une manière moins structurée. Mais qu'importe, chacun de nous, à sa manière, se bat pour aider les jeunes à se défendre d'être manipulés par la télévision. Ce n'est pas en éteignant le récepteur qu'on y arrivera comme le préconise Marie Winn dans "TV. Drogue", mais en faisant son possible pour donner aux jeunes l'expérience si rare et si précieuse de faire leur propre télévision. Alors ils commenceront à regarder tous les programmes d'un œil critique et d'un point de vue plus indépendant. La bibliothèque publique, avec ses programmes beaucoup moins structurés que ceux de l'école, est l'endroit idéal pour cette activité, et les bibliothécaires qui travaillent avec les jeunes ont là une occasion particulière d'élargir leur horizon sur les média. Emma COHN Bibliothèque publique de New-York

11 BIBLIOGRAPHIE THÉMATIQUE LA MUSIQUE Nous poursuivons dans ce numéro la bibiographie thématique sur la musique avec des ouvrages sur "les grands compositeurs". Dans le prochain numéro : "les instruments". Les ouvrages épuisés sont précédés du signe " ". Jean-Sébastien BACH.- Hachette, p. : ill.- (Coll. Génies et Réalités). Comme les autres ouvrages de la Collection ce livre sur BACH est l'œuvre de plusieurs auteurs qui présentent successivement : sa vie, son portrait, son art créateur, son inspiration religieuse et le situent dans l'allemagne de son siècle, lui-même et ses héritiers. MARCEL (Luc-André).- BACH.- Le Seuil, p.: Il - (Coll. Microcosme Solfèges). Comme les autres ouvrages de la collection, ce livre court et bien illustré donne une bonne vue d'ensemble sur la vie et les œuvres du compositeur. -PINO (André).- J.S. Bach.- Éditions d'aujourd'hui, p. Bibliographie, étude complète - vie - œuvres - classées par genre. Catalogue des œuvres - bibliographie. Cet ouvrage (demande une certaine connaissance de la musique. SCHLOEZER (Boris de).- Introduction à J.S. Bach- Gallimard, , 427 p.- (Coll. Idées, Arts). Cet ouvrage qui est une réédition, dépasse de loin les promesses de son titre. En réalité il constitue une introduction à toute création musicale, car l'auteur y propose une esthétique générale de l'art sonore qui pose les bases d'un structuralisme toujours actuel. Des notions telles que "pensée concrète" "moi mythique" "présence transparente" "connaissance érotique" de l'œuvre ("voir étant la même chose qu'aimer") selon le commentaire de Gaétan Picon exigent d'être reprises et repensées dans le cadre des recherches des artistes d'aujourd'hui ; elles peuvent servir aux esthéticiens de thèmes de réflexions dont les implications ne manqueront pas de les surprendre. Ouvrage assez difficile ; à proposer à de grands adolescents voulant approfondir ce que l'auteur appelle l'esthétique musicale et comment il l'applique à l'œuvre de BACH. CITRON (Pierre).- Bartok.- Le Seuil, p. : ill. (Coll. Microcosme Solfèges). Cet ouvrage situe le compositeur dans sa Hongrie natale, puis en exil et étudie l'inspiration et le caractère de ses œuvres. A la fin du livre discographie abondante, bibliographie sommaire et index. MARI (Pierrette).- Bartok.- Hachette, p. : ill. (Coll. Classiques Hachette de la Musique). Petite plaquette qui retrace les années hongroises et douloureuses de la vie du grand musicien, les circonstances dans lesquelles ses grandes œuvres ont été créées et le style de ses œuvres. _ BEETHOVEN.- Hachette, p. : ill.- (Coll. Génies et Réalités). Chaque chapitre étant écrit par un auteur différent cet ouvrage se compose des chapitres suivants : une vie d'orgies et de passions - un homme tourmenté - le génie en pantoufles - le mystère des amours - l'accueil de Vienne - le règne de Beethoven - En fin d'ouvrage catalogue général des œuvres de Beethoven, révisé, complété et commenté par Jean Witold. BOUCOURECHLIEV (André).- Beethoven- Le Seuil, p. : ill.- (Coll. Microcosme - Solfège). Très illustré comme tous les ouvrages de la Collection, ce livre sur Beethoven met en valeur les voies nouvelles et modernes pour leur époque qu'ouvrit Beethoven. Discographie importante. Bibliographie et index. -CHANTAVOINE (Jean).- Les Symphonies de Beethoven.- Pierre Belfond, p. : ill - (Coll. Poche club). Étude de la partie la plus importante et la plus populaire de l'œuvre du grand compositeur : les neuf symphonies analysées ici, mouvement par mouvement, thème par thème ; discographie importante.

12 protecteurs et adhésifs spéciaux qualités bibliothèques et archives... que nous livrons à Oslo ou Tokyo, New York ou Hong Kong, Melbourne j Johannesburg, Djakarta ou Tananarive. Partout dans le monde la qualité exceptionnelle de nos produits a fait ses preuves pour l'équipement et la protection de livres et archives. FILMOPLAST P Papier japon extra mince désacidifié (ph 7) pour réparations invisibles de déchirures FILMOPLAST P 90 Papier adhésif longues fibres, extra blanc pour onglets, fonds et charnières Mravers le monde FILMOPLAST SH Fine toile blanche spéciale pour charnières. FILMOPLAST T Pure toile de coton désacldifiée en 7 coloris pour réparation de dos délivrés et entoilages. FILMOLUX -FILMOMATT» Surface brillante ou satinée véritables cuirasses transparentes de protection pour livres, cartes, plans et documents. FILMOLUX H 200 Pour donner une structure rigide aux livres de poche et brochés rue Hégésippe-Moreau,75018 PARIS - Téléphone

13 -GUILLEMOT - MAGITOT (G.).- Beethoven.- Éditions de l'amitié, Rageot, p. : ill. Cet ouvrage, destiné aux jeunes, retrace la vie mouvementée du grand musicien et les diverses influences artistiques et musicales de son époque. _ ROLLAND (Romain).- Vie de Beethoven.- Hachette, p.- (Coll. Vie des hommes illustres). Un des premiers ouvrages de cette ancienne collection qui se donne pour tâche de présenter la vie et l'œuvre de ceux qui en dépit de tous les obstacles de la nature avaient tout fait pour devenir des hommes dignes de ce nom. _WITOLD (Jean). Ludwlg Van Beethoven. Seghers, p.: ill.- (Musiciens de tous les temps). L'auteur a suivi les étapes essentielles de la vie et de l'œuvre de Beethoven, replaçant le maître de Bonn dans son cadre historique et artistique. A la fin de l'ouvrage, catalogue complet des œuvres de Beethoven. -BERLIOZ.- Hachette, p.: ill. (Coll. Génies et Réalités). Des artistes, des interprètes, des spécialistes de la musique rédigent les chapitres suivants : 1) Une vie est un roman qui m'intéresse beaucoup. 2) Un cœur ardent et déchiré. 3) Berlioz dans le mouvement romantique - Berlioz et Wagner deux frères ennemis issus de Beethoven - Joie de l'orchestre - Le musicien de théâtre - Les écrits du compositeur - La puissance d'une imagination prophétique. BAILBE (Joseph-Marc). Berlioz, artiste et écrivain dans les "mémoires". P.U.F., p. : ill. Lire les œuvres littéraires de Berlioz et en particulier ses mémoires, c'est découvrir une sensibilité toujours en éveil, une tendresse qui affleure dans les élans mal contenus d'une imagination piaffante et débordante. HUCHER (Yves).- Berlioz.- Hachette, p. : III. (Coll. Classiques Hachette de la musique). A partir des événements de la vie de Berlioz, les auteurs présentent la succession des œuvres du compositeur. BRUYR (José).- Brahms.- Le Seuil, p.: ill. (Coll. Microcosme - Solfège) En cinq chapitres : les origines, des sonates au requiem, du requiem aux symphonies, des quatre symphonies aux quatre chants sérieux, le déclin de la mort. Ces cinq chapitres passent en revue toute la vie et l'œuvre de Brahms. _ LANCELOT (Michel).- Anton Bruckner p. : ill. (Coll. Musiciens de tous les temps). Michel Lancelot brosse ici un portrait coloré du grand symphoniste autrichien que Liszt surnomme le ménestrel de Dieu et il analyse son œuvre colossale. Catalogue complet des œuvres et discographie. _ GALLOIS (Jean). Ernest Chausson.- Seghers, p. : ill. (Coll. Musiciens de tous les temps). L'homme et son œuvre, catalogue des œuvres - Discographie. -GALLOIS (Jean). Ernest Chausson. Le Seuil, p. : ill. (Coll. Microcosme- Solfège). Étude de la vie et de l'œuvre. Bibliographie, discographie. _ CHOPIN.- Hachette, p.: ill. (Coll. Génies et Réalités). Plusieurs artistes ou critiques musicaux se partagent les différents chapitres de ce volume et étudient les différents aspects de la vie et de la personnalité de Chopin. En fin de volume catalogue commenté et discographie critique. BOURNIQUEL (Camille).- Chopin.- Le Seuil, p. : ill.- (Coll. Microcosme - Solfège). De nombreux et courts chapitres permettent de cerner les différents aspects de la vie et de l'œuvre de Chopin. Discographie et index en fin d'ouvrage. GAVOTY (Bernard).- Frédéric Chopin.- Grasset, p. Cet ouvrage écrit par un de nos meilleurs critiques musicaux dépeint la personnalité complexe de Chopin. Le Polonais, le parisien, le musicien, l'artiste : c'est la première biographie moderne de Chopin qui soit complète. -GRENIER (Jean-Marie).- Frédéric Chopin.- Seghers, p. : ill. (Coll. Musiciens de tous les temps). Noble et passionné Chopin nous a confié dans sa musique de piano, sa solitude, ses amours et ses fièvres. En fin d'ouvrage catalogue des œuvres de l'artiste.

14 LAVAGNE (André). Chopin.- Hachette, p.- (Coll. Classiques Hachette de la Musique). Court aperçu de la destinée mouvementée, assez difficile du grand musicien et de l'accomplissement de son œuvre. GALLOIS (Jean).- Franck.- Le Seuil, p.: II. (Coll. Microcosme - Solfèges). A travers la vie et l'œuvre de Franck, Gallois retrace les différents épisodes tantôt sombres, tantôt glorieux du grand musicien. Discographie - bibliographie. DEBUSSY- Hachette, p.: II- (Coll. Génies et Réalités). Une dizaine d'auteurs différents se partagent la rédaction des différents chapitres de ce livre et comme dans les autres volumes de cette collection une abondante iconographie vient enrichir l'apport documentaire du texte. Catalogue commenté et discographie critique. _BARRAGUE. Debussy.-Le Seuil, p. : II. (Coll. Solfèges) Ce musicien qui subit entre les deux guerres une période d'oubli est maintenant apprécié comme un grand artiste : c'est la vie de l'homme et le destin de son oeuvre qui est présenté dans cet ouvrage. Discographie et Bibliographie. GOLEA (Antoine). Claude Debussy. Seghers, p. : II - (Coll. Musiciens de tous les temps). Peu d'œuvres autant que celles de ce musicien français ont exercé une telle influence sur le langage musical de leur temps - Catalogue des œuvres, discographie - bibliographie et un intéressant chapitre : "Pour, contre Debussy". _ GAUTHIER (André).- Georges Gershwin.- Hachette, p.: II.- (Coll. Musiciens de notre temps). Cette collection propose d'apporter aux "Musiciens de notre temps" les forces de sympathie du grand public en situant les hommes dans leur vie quotidienne, en évoquant les conditions de leur travail et les problèmes auxquels ils se heurtent. ROLLAND (Romain).- Haendel.- Albin Michel, p. : II. Après une longue période d'indifférence l'auteur consacre un ouvrage précis et passionné au grand musicien que fut Haendel. Dans la première moitié du 18ème siècle Haendel apparaît comme l'émule de Bach : c'est un maître sain, fort, heureux, limpide. BARBAUD (Pierre). - Haydn- Le Seuil, p. : II- (Coll. Microcosme - Solfèges). Comme les autres ouvrages de cette collection, le texte est l'œuvre d'un spécialiste du musicien et l'image accompagne presqu'à chaque page le texte. Catalogue des œuvres - bibliographie - discographie. ERISMANN (Guy).- Antonin Dvorjak.- Seghers, p. (Coll. Musiciens de tous les temps). L'œuvre de Dvorjak allie le folklore tchèque et la vigoureuse tradition symphonique allemande. Catalogue des œuvres - discographie - Bibliographie. FAURE - FREMIET. Gabriel Fauré.-Albin Michel, p. Après une centaine de pages consacrées à la vie du musicien, l'auteur expose quelques réflexions sur les œuvres et leur interprétation. Liste des œuvres, discographie - bibliographie. BUENZOD. César Franck, l'homme et l'œuvre- Seghers, p.: 11- (Coll. Musiciens de tous les temps). Modèle de tous les symphonistes français, tantôt apprécié, tantôt rejeté, César Franck occupe une place éminente dans la musique française. -VIGNAL (Jacques). Franz Joseph Haydn. Seghers, p. : II.- (Coll. Musiciens de tous les temps). L'auteur précise les étapes de l'évolution artistique de Haydn. Catalogue des œuvres - discographie - bibliographie. _ FESCHOTTE (Jacques).- Arthur Honegger.- Seghers, p.: Il- (Coll. Musiciens de tous les temps). L'œuvre d'arthur Honegger apparaît désormais d'un lyrisme à la fois puissant et dynamique. L'auteur, familier du compositeur nous en ouvre les portes. LANDOWSKI (Marcel).- Honegger, p. : II. (Coll. Microcosme - Solfèges). Table des matieres : Qu'est-ce que la musique? Un ouvrier, une vie et une carrière, la tentation lyrique, une œuvre, le polémiste, la condition du musicien. Discographie - bibliographie.

15 LISZT - Hachette, p. : III.- (Coll. Génies et Réalités). En huit chapitres écrits chacun par un auteur différent, cet ouvrage retrace la vie de Liszt, sa vie sentimentale et la conception qu'il avait de la femme, les nombreux voyages faits par l'artiste en particulier dans sa Hongrie natale, enfin l'influence de Liszt et son portrait psychologique. Catalogue de l'œuvre. MILHAUD (Darius). Ma vie est heureuse. Belfond, p.- (Coll. Les bâtisseurs du 20ème siècle). Dans cet ouvrage, Darius Milhaud raconte son itinéraire musical et personnel et précise qu'il n'a cessé d'approfondir sa conquête sereine d'une totale Indépendance créatrice. Il a abordé tous les genres ; il n'a cessé d'être à l'écoute du monde. Index des œuvres - importante discographie. -LEROY (Alfred).- Franz Liszt.- Seghers, p. : III. (Coll. Musiciens de tous les temps). L'auteur nous montre l'homme et son œuvre marqués d'un idéal de fraternité et de générosité qui s'intègre dans les préoccupations du monde actuel. Catalogue de l'œuvre - discographie - bibliographie. BLAUKOPF (Kurt).- Gustave Mahler ; trad. de l'allemand.- Laffont, p. : II. (Coll. Diapason). Cette biographie replace le musicien dans le contexte artistique, culturel et politique de son temps ; cet ouvrage situe aussi la vie et la pensée des compositeurs dans la prodigieuse effervescence des dernières années du règne des Habsbourg. Index des œuvres - bibliographie - discographie. VIGNAL (Marc).- Mahler.- Le Seuil, p. : II. (Coll. Microcosme - Solfèges). Accompagné de nombreuses illustrations, cet ouvrage retrace la vie difficile et mouvementée du jeune Mahler, puis de l'artiste incompris. Discographie - bibliographie. WALTER (Bruno).- Gustav Mahler précédé de Mahler actuel par Pierre Boulez. Le livre de poche, p.- (Coll. Pluriel). Après une longue période d'incompréhension et un oubli de près d'un demi-siècle, l'œuvre de Mahler a été redécouverte ; Pierre Boulez analyse le renouveau de cette œuvre et Bruno Walter éclaire la personnalité complexe et attachante du compositeur. Discographie - index des œuvres. PERIER (Alain).- Messiaen.- Le Seuil, p. : IL (Coll. Microcosme - Solfèges). Table des matières : Messiaen parmi nous ; L'Ascension ; les yeux dans les mains ; la Trilogie ; Chants d'oiseaux ; la Transfiguration ; Par lui tout a été fait ; Orientation discographique ; catalogue des œuvres éditées. _ROY (Jean). Darius Milhaud. Seghers, p. : II.- (Coll. Musiciens de tous les temps). Récit de la vie du compositeur. Étude de l'œuvre. Catalogue des œuvres - discographie. ROCHE (Maurice). Monteverdi. Le Seuil, p.: Il- (Coll. Microcosme - Solfèges). De ce musicien si connu et même célèbre dans son âge mûr, on ignore à peu près tout de son enfance et de sa jeunesse. C'est donc à la période de grand essor artistique et d'invention musicale que ce livre est surtout consacré. Discographie - bibliographie. TELLART (Roger).- Claude Monteverdi.- Seghers, p. : II. (Coll. Musiciens de tous les temps). Monteverdi est l'un des compositeurs les plus "inventifs" de l'histoire de la musique et l'un de ceux qui ont eu une influence décisive sur l'évolution du langage musical. MARNAT (Marcel).- Moussorgsky.- Le Seuil, p.: 11.- (Coll. Microcosme - Solfèges). Table des matières : Une vie solitaire. Moussorgsky et la tradition - Les mélodies, les opéras - les "Tableaux d'une exposition" - La détente - La fin - Conclusion - Le problème des révisions - Le manifeste du groupe des cinq - Texte de mélodies. Discographie - bibliographie. -MOZART.- Hachette, p.: 11. (Coll. Génies et Réalités). Dix auteurs différents se partagent le récit de la vie brève et douloureuse de Mozart, l'étude de son œuvre, véritable enchantement qui fut l'œuvre d'un classique ou d'un précurseur, enfin de son rayonnement posthume, en particulier par le festival de Salzbourg.

16 GAVOTY (Bernard).- Lettre à Mozart sur la musique - Maximes en forme de préface par André Malraux. Éditions Émile-Paul, p. Sous forme de lettre, l'auteur étudie dans ce volume la transformation de la recherche musicale actuelle (poursuite du nouveau à tout prix - notion de méthodes scientifiques dans la musique) et la compare à ce qu'était la musique à l'époque de Mozart dont le but était d'émouvoir et de charmer. HOCQUARD (Jean-Victor).- Mozart.- Le Seuil, p. : II. (Coll. Microcosme - Solfèges). Table des matières : Mozart l'unique. La vie musicale de Mozart (jeunesse, maturation, maturité, décantation) - La beauté "mozartienne" - Pour mieux connaître : Anthologie de poésies mozartiennes. Discographie - bibliographie - index des œuvres citées. MÔRIKE (Eduard).- Un voyage de Mozart à Prague ; trad. de l'allemand. Gallimard, p.: II.- (Coll. Folio-Junior). Histoire romancée d'un voyage de Mozart qui ne cache pas les difficultés de tous ordres du musicien et de sa femme ; mais Mozart y trouve l'occasion d'un renouveau pour son art et pour son équilibre personnel. BERNAC (Pierre). Francis Poulenc et ses méthodes...- Buchet-Chastel, p.- (Coll. Musique). L'auteur, célèbre chanteur travailla en association avec Poulenc pour l'exécution des 137 mélodies qui ont été composées par Francis Poulenc ; il est donc fort bien placé pour parler du grand compositeur considéré comme un des maîtres de son temps. ROY (Jean). Francis Poulenc. Seghers, p. : II.- (Coll. Musiciens de tous les temps). "Ma musique est mon portrait", disait Francis Poulenc. C'est l'homme d'abord, une des personnalités les plus attachantes de notre époque que l'auteur a voulu faire revivre. Catalogue des œuvres - discographie - bibliographie. SAMUEL (Claude).- Prokofiev- Le Seuil, p.: II.- (Coll. Microcosme - Solfèges). Une présentation vivante de l'œuvre de Prokofiev et de ses nombreux périples à travers le monde. Catalogue des œuvres - discographie - bibliographie. CAUSSOU (Jean-Louis).-Gioachino Rossini. Seghers, p.: II. (Coll. Musiciens de tous les temps). Premier livre paru en France depuis plus de cinquante ans sur l'immortel compositeur du "Barbier de Séville", vie féconde, facile et tumultueuse qui marque une époque capitale de l'histoire du Bel Canto. Catalogue des œuvres - bibliographie - discographie. REY (Anne).- Erik Satie.- Le Seuil p. : iii. (Coll. Microcosme - Solfèges). Personnage étonnant, vivant dans une demeure sordide, habillé avec des défroques, fréquentant des milieux bohèmes, Satie compose une musique libre, nouvelle. Bibliographie - discographie. LEIBOWITZ (René).- Schoenberg- Le Seuil, p. : II- (Coll. Microcosme - Solfèges). Plus de vingt ans après sa mort, la musique de Schoenberg est loin de faire l'unanimité et pourtant les innovations du compositeur ont influencé tous les musiciens de notre temps. Chronologie - discographie - bibliographie. _ BRUYR (José). Franz Schubert.- Seghers, p.: II. (Coll. Musiciens de tous les temps). De la vie brève de Schubert, de son œuvre immense ouverte à la sensibilité la plus fine, la plus mélancolique ou la plus enthousiaste, José Bruyr nous offre une image très fidèle. Catalogue des œuvres - discographie - bibliographie. GUILLEMOT-MAGITOT (G.).- Franz Schubert, Musique et Amitié. Éditions de l'amitié, Rageot, p. : IL (Coll. Les grands musiciens). Un des rares ouvrages écrits pour les jeunes dans ce domaine de la musique. -SCHNEIDER (Marcel).- Schubert - Le Seuil, p. : II.- (Coll. Microcosme - Solfèges). La musique de Schubert n'est qu'une aspiration vers un paradis perdu, lieu de tendresse et de bonheur idéal, d'où le charme qu'elle dégage, et malgré cela la vie de Schubert ne fut pas sans épreuve. Chronologie - bibliographie - catalogue des œuvres - discographie. SCHUMANN.- Hachette, p. : II.- (Coll. Génies et Réalités). Sept auteurs évoquent en sept chapitres différents le grand artiste, image parfaite de l'artiste romantique et pianiste incomparable. Catalogue des œuvres - discographie.

17 BOUCOURECHLIEV (André).- Schumann.- Le Seuil p. : II.- (Coll. Microcosme - Solfèges). Table des matières : Une librairie de province - Je dois démontrer ce que je suis - Deux êtres s'aiment au monde - Mourir à force de chanter - Je suis tenté d'écraser mon piano-je n'ceuvre pas en vain -La route est si longue. Chronologie - discographie. -BUENZOD (Emmanuel).- RobertSchumman.- Seghers, p. : II. (Coll. Musiciens de tous les temps). Schumann ou l'image parfaite de l'artiste romantique. En lui se mêlent les passions et l'esthétisme du Romantisme. E. Buenzod retrace le tragique destin de Robert Schumann. Bibliographie - catalogue des œuvres - discographie. JAMEUX (Dominique). Richard Strauss. Le Seuil, p. : II.- (Coll. Microcosme - Solfèges). STRAVINSKY.- Hachette, p.: ill.- (Coll. Génies et Réalités). Table des matières : Portrait d'igor Stravinsky - Histoire d'une bataille - Stravinsky face à la société - Musique pour la danse du temps présent - Stravinsky un et multiple - De crainte d'être trahi - l'illusoire expression. SIOHAN (Robert).- Stravinsky.- Le Seuil, p. : ill. (Coll. Microcosme - Solfèges) Table des matières : Les jeunes années - La révolution du Sacre - Les adieux - Jean Cocteau - Hollywood - Aujourd'hui. -ERISMANN (Guy).- Piotr lllitch Tchaïkowski.- Seghers, p. : H.- (Coll. Musiciens de tous les temps). Tchaïkovski fut à la fois le témoin et l'artisan de la résurrection de la musique russe. Guy Erismann a voulu comprendre et faire aimer l'artiste. HOFMANN (Michel Rustilav).- Tchaïkovski.- Le Seuil, p.: ill - (Coll. Microcosme - Solfèges). On trouve dans l'œuvre de Tchaïkovski de très belles qualités et des défauts. Ceux d'un slave névrosé, bourré de paradoxes mais son œuvre reste. PETIT (Pierre).- Verdi.- Le Seuil, p. : ill. (Coll. Microcosme - Solfèges). La longue vie de Verdi fut tout entière vouée à l'art et il nous fait entrer avec bonheur dans le royaume du Bel Canto. VIVALDI - Hachette, p.: II.- (Coll. Génies et Réalités). Originaire de Venise, Vivaldi quitte assez rapidement la ville. On le retrouvera à Dresde, à Vienne où il mourra dans un "relatif oubli". CANDE (Roland de).- Vivaldi.- Le Seuil, p.: II. (Coll. Microcosme - Solfèges). Accompagnée de beaucoup d'illustrations (presqu'à chaque page) cette œuvre retrace les étapes d'un art incomparable ou Venise tient une grande place. GALLOIS (Jean).- Antonio Vivaldi.- Lyon, E.I.S.E., p. Dans cet ouvrage assez court on présente le musicen composant pour les diverses musiques Instrumentales : sonate, symphonie, concertos de soliste. _ MEUNIER-THOURET (Marc).- Vivaldi.- Hachette, p. : ill. (Coll. Classiques Hachette de la musique). Petit ouvrage donnant un bon aperçu de la vie et de l'œuvre du compositeur. Ouvrages généraux CANDE (Roland de). L'invitation à la musique.- Le Seuil, p. Excellent petit manuel d'initiation à la musique qui peut parfaitement convenir aux adolescents (analyse plus détaillée dans ce numéro p. 25 ). Odile ALTMAYER MALRAYE (Jean).- Giuseppe Verdi.- Seghers, p.: ill. (Coll. Musiciens de tous les temps). Verdi fut le plus grand compositeur lyrique italien. Son œuvre immense a porté à la perfection le style de l'opéra.

18 r v c c C HOPPMPMIO J ANALYSES DE NOUVEAUTÉS ROMANS BEAUMANOIR (Philippe de). - La Manékine.- Stock, p. La princesse hongroise Joïe, pour échapper au désir incestueux de son père, se mutile la main gauche. Le roi furieux ordonne qu'elle soit brûlée vive. Pris de pitié le sénéchal l'abandonne sur une barque. Elle aborde en Écosse et rencontre le roi du pays qui l'épouse. Elle met au monde un fils pendant l'absence de son époux parti guerroyer en France. Sa belle-mère qui la déteste, substitue la lettre annonçant la bonne nouvelle au roi par une autre lettre disant que la Manékine (la Manchotte) a accouché d'un monstre. Le roi ordonne d'attendre son retour, mais la reine Mère substitue à nouveau la lettre et la Manékine doit fuir à nouveau avec son fils pour échapper au bûcher. Elle arrive à Rome où un sénateur la recueille. A son retour, le roi découvre la vérité, fait enfermer sa mère et part à la recherche de sa femme. Au bout de 7 ans il arrive à Rome en même temps que le vieux roi de Hongrie accablé de remords. Tous se reconnaissent et miraculeusement la main coupée de Joie est retrouvée dans le corps d'un poisson et remise en place par le Pape. Le récit que nous conte l'auteur de "La Manékine" ne nous est pas tout à fait inconnu : on y reconnaît en gros l'histoire de Peau d'ane; mais si cette jeune princesse est elle aussi l'objet du désir incestueux de son père qui veut l'épouser, et si elle réussit à lui échapper c'est au prix d'une mutilation que n'aura pas à subir l'héroïne de Ch. Perrault. Dans ce roman se trouvent réunis deux motifs des Contes populaires : Le motif du Roi père amoureux de sa fille et celui de la fille à la main coupée. Une traduction d'un roman écrit au XIlié siècle, dans un style simple et bref. (Beaucoup de notes en préface et postface). Un conte à suspense, passionnant. Un excellent exemple de la tradition moyenâgeuse des romans amoureux et courtois et des romans chrétiens. C. BERTRAND Comité de lecture de Versailles

19 CALVINO (Italo). - Marcovaldo. - Julliard. Traduit de l'italien par Roland Stragliati. Marcovaldo vit dans une grande ville d'italie du Nord. Il est manœuvre, il est pauvre, père de famille de six enfants. Sa femme Domitille est peu agréable. Il rêve beaucoup et il est entraîné, souvent accompagné de ses enfants, dans une série d'aventures et de mésaventures. Il cueille des champignons à l'arrêt du tram, rencontre une vieille marquise grâce à un chat et une truite... Ces aventures sont 20 histoires poétiques, extravagantes, narrées au rythme des saisons; elles sont souvent très drôles avec presque toujours une pointe d'amertume. Livre très agréable à lire au style poétique et alerte. Histoires charmantes, drôles. Marcovaldo est un personnage très attachant; ami de la nature; il ne peut que la rêver puisqu'il est un citadin trop pauvre pour partir en vacances. Roselyne ANDRÉ Comité de lecture du Val de Marne Le Coche fantôme. Histoire de fantômes anglais; trad. de l'anglais. Gallimard, p. : ill. (Coll. Folio Junior Légendes). Dans les sept nouvelles de ce petit livre, on retrouve une inspiration commune : des récits où évoluent les fantômes et les revenants. Dans les "moors" glacées et désertes un chasseur égaré monte dans un coche qui va basculer dans un ravin, au lieu même où, jadis, pareil accident s'était produit. A Pékin, Mrs Bowlby circule dans une limousine où une voix mystérieuse se fait entendre. Un Anglais Andersen, en séjour au Jutland danois occupe à l'hôtel du Lion d'or la chambre n 12, voisine de la chambre n 14 et pourtant des bruits, des voix, des appels mystérieux proviennent de la chambre n 13, inexistante. Au cœur de la Norvège, un jeune officier danois tombe éperdument amoureux de la ravissante Thyra, mais celle-ci meurt mystérieusement et de désespoir son fiancé se tue. A New York, on entend, on voit remuer, on perçoit l'existence "d'une chose" qu'il est impossible de voir. Dans un vieux château d'irlande, où certaines pièces sont hantées, Sir Redmond Blaney voit disparaître mystérieusement ses trois filles. La villa Désirée, sur la Côte d'azur, est hantée aussi et Myldred la quitte épouvantée. Ces récits sont assez captivants et peuvent permettre de répondre aux demandes si fréquentes des jeunes, amateurs d'énigmes et de fantastique. Odile ALTMAYER Comité de lecture de Paris FRANÇOIS (Jocelyne). - Joue-nous "Espana". - Mercure de France, p. Dans ce "roman de mémoires", une femme interroge son enfance et son adolescence, d'abord pour repérer ses racines les plus profondes : des grands-parents pauvres mais remplis pour elle d'une chaleureuse tendresse, l'école dont elle apprécie les plaisirs et les ressources, la religion qu'elle choisit d'elle-même. Ce retour vers le passé lui permet aussi de prendre ses distances avec une mère délaissée, enfermée dans son rôle traditionnel de femme et peu compréhensive à son égard; avec un père longtemps admiré mais conformiste dans son désir étroit d'ascension sociale et incapable de renoncer à son rôle de juge avec sa fille.

20 Elle nous fait suivre la lente maturation d'une vive sensibilité à travers les chagrins et les joies les plus simples, et raconte enfin comment elle réussit à vivre aujourd'hui aussi librement qu'elle le rêvait, auprès de sa compagne Marie-Claire. Très intéressant grâce au souci qu'a constamment l'auteur de rester authentique, de retrouver dans toute leur vérité les moments parfois très brefs qui ont compté dans sa vie. Souvent émouvante quand elle évoque ceux qu'elle aime, en particulier sa grand-mère, l'auteur sait être critique, mais sans jamais se laisser aller à l'aigreur, à l'amertume, à la mesquinerie. Tout en se limitant à sa seule expérience, elle va assez loin dans l'analyse pour donner un témoignage sur une époque, un milieu, une région. Écriture simple, très claire, de lecture aisée, belle aussi. Le récit est fait chronologiquement, à la première personne, mais le découpage en brèves séquences y apporte la variété et renouvelle constamment l'intérêt. Avec toutefois une réserve sur l'attachement féminin de la fin. Ce livre peut intéresser dès 15 ans des adolescentes en quête d'elles-mêmes et les préparer à lire des textes d'analyse autobiographique plus austères. Madame MATHIEU Comité de lecture de Paris GERBER (Alain). - Le faubourg des Coups-de-Trique. - Laffont, p. Le Faubourg des Coups-de-Trique est le nom donné par ses habitants au quartier ouvrier de Belfort. C'est là qu'est né Théo en C'est là qu'il grandira auprès de sa mère et de son père, petit artisan, de ses grands-parents chassés d'alsace après la guerre de 1870, de sa sœur qui deviendra institutrice contre l'avis de ses parents. C'est là qu'il apprendra à vivre, à aimer auprès de personnages hauts en couleur tels Kramsky qui sait "parler hanneton", et surtout auprès de "Gentil-n'a-qu'un œil", le clarinettiste qui joue du jazz dans les bals du samedi soir. Le livre s'arrête en 1940, alors que les troupes allemandes font leur entrée dans la ville. Auparavant, il y aura eu 1936, les grèves et un immense espoir. Ce qui caractérise le livre d'alain Gerber, c'est la grande tendresse de ses personnages principaux que le lecteur a ainsi plaisir à suivre, à écouter. Nous avons envie d'être attentifs tout comme Théo lorsqu'il écoute "Gentil-n'a-qu'un-œil" lui expliquer sa musique. Et en fait "Gentil-n'a-qu'un-œil" n'explique pas la musique, il la fait vivre, aimer. C'est ce que fait aussi Alain Gerber avec son livre. GERBER (Alain). - Une sorte de bleu. - Laffont, p. Michèle PIQUARD Comité de lecture de Paris "Une sorte de bleu" fait suite au "Faubourg des Coups-de-trique" et nous raconte l'adolescence de Théo pendant la guerre et l'occupation allemande. En 1940, Théo a 12 ans, il vient de passer son certificat d'études et commence à travailler chez un serrurier. "Gentiln'a-qu'un-œil" et Kramsky sont partis au front. Mais la vie continue et Théo fait de nouvelles rencontres, ainsi Larbi et Léon, personnages pittoresques et sympathiques qui montent une petit théâtre et vont de ville en ville proposer un spectacle à la gloire de la patrie. Toutefois, la grande révélation de Théo sera la lecture. Jusqu'à présent, il avait refusé tous les livres jusqu'au jour où sa sœur lui apporte "Buck" de Jack London... Enfin Théo s'engagera dans la résistance et à la fin du livre il sera devenu un homme : "..., Théo sentit ses épaules s'alourdir, en même temps que son cœur se serrait sans qu'il en comprit exactement la raison."

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris

A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris Au sommaire > Comment les livres sont-ils mis en scène? > Une interview exlusive du gérant de la librairie > Le parcours d'un livre

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Défi lecture 2011-12

Défi lecture 2011-12 Défi lecture 201112 Contexte : Travail à partir des sélections du prix des incorruptibles 20062011.. Historique : Créé en 1988 par des libraires avec la collaboration de Françoise Xenakis, présidente d'honneur,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti propos recueillis par Alexandre Arditti ON A SUIVI RÉCEMMENT SES AVENTURES AFRICAINES AU PAYS DES GUERRIERS MAASAÏ AVEC SON COMPLICE FRÉDÉRIC LOPEZ, DANS LA TOUJOURS TRÈS POPULAIRE ÉMISSION RENDEZ-VOUS

Plus en détail

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents Le Programme de formation Le premier cycle du primaire Information aux parents Septembre 2000 En septembre prochain, votre enfant sera au premier cycle du primaire, c'est-à-dire qu'il ou elle entrera en

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL:

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: Le mot "Avent" signifie la "venue". Le temps de l'avent désigne les semaines qui précèdent Noël: du premier dimanche de l'avent (fin novembre ou début

Plus en détail

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT Éric Delamarre Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8 2 e édition Avant-propos Être photographe professionnel indépendant, c est avant tout concevoir,

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

14 avril 1912 14 avril 2012

14 avril 1912 14 avril 2012 14 avril 1912 14 avril 2012 24/02/12 10:18 Découvrez l histoire du plus célèbre naufrage du xx e siècle, Le Titanic, à travers le témoignage étonnant de l un des survivants, Michel Navratil C était un

Plus en détail

CV: conseils de rédaction

CV: conseils de rédaction CV: conseils de rédaction Pour vous aider à rédiger votre CV, voici des conseils affutés pour arriver à un CV avec un style personnel, réussi et percutant! Le CV c'est votre vie résumée en une page deux

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 21

Nom :... Date :... ENVOI N 21 Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 Nom :... Date :... ENVOI N 21 Avertissement : Nous

Plus en détail

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC DGEMC, c'est quoi? DGEMC peut-il être choisi en Première? Si je choisis DGEMC en Terminale, est-ce que je suis obligé(e) d'abandonner ma spécialité de Première? Est-ce que

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Suivre les pas de ceux qui ont réussi

Suivre les pas de ceux qui ont réussi Suivre les pas de ceux qui ont réussi «Les bénéfices de la méthode inductive» De manière très résumée, on peut dire que la méthode inductive est la méthode de l'expérience. C'est une méthode qui travaille

Plus en détail

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath 12 octobre 2011 Vol. 1 Dans ma bulle 3 Octobre 2012 Vol. 2 Chacun son style Service de Presse RAGEOT Morgane Roudot / Tél. : 01 45

Plus en détail

Français langue d enseignement. FRA-1031-3 Dominante informative. Compréhension en lecture. Activité-synthèse B Un écrivain de génie : Jules Verne

Français langue d enseignement. FRA-1031-3 Dominante informative. Compréhension en lecture. Activité-synthèse B Un écrivain de génie : Jules Verne Français langue d enseignement FRA-1031-3 Dominante informative Compréhension en lecture Activité-synthèse B Un écrivain de génie : Jules Verne Erreur! Signet non défini. Un écrivain de génie : Jules Verne

Plus en détail

La BCD et la lecture au Cycle 3

La BCD et la lecture au Cycle 3 La BCD et la lecture au Cycle 3 Il est à noter qu'au cycle 3, il est indispensable de mettre en œuvre une pédagogie construite de l'accès à une lecture poly fonctionnelle; dans la mise en place de cette

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture Compte-rendu de lecture Romain Di Vora Classe de NRC 1 Rappel : Expression (3 points) Utilisez le correcteur orthographique!! Note : 13/20 Aspects bibliographiques (1 point) Titre : Le magasin des suicides

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE Au regard des programmes-cadres Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario, 9e et 10e année 2010 (révisé) et Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario

Plus en détail

à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs

à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs Une nouvelle collection de livres faciles à lire et à comprendre à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs Les éditions François Baudez ont créé une collection «facile à

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

http://biblio.bas-rhin.fr 1 Ducobu, élève modèle Peut mieux faire! L'élève Ducobu Punis pour le meilleur et pour le pire

http://biblio.bas-rhin.fr 1 Ducobu, élève modèle Peut mieux faire! L'élève Ducobu Punis pour le meilleur et pour le pire Ducobu, élève modèle Ducobu a décidé de changer son image et de passer pour un élève modèle. Il fait appel aux services de madame Futurina, une voyante, pose pour une photo avec Léonie et joue même au

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi?

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Regnier Thomas QUI? Mais qui sont ces pourvoyeurs de popularité jamais en manque de solutions concernant ce sujet? Un jeune

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Cycle 1 : 7 étapes vers la sérénité. Une source de bien-être et d accomplissement

Cycle 1 : 7 étapes vers la sérénité. Une source de bien-être et d accomplissement Les bases indispensables du développement personnel Cycle 1 : 7 étapes vers la sérénité Découvrez les chemins de la connaissance et de la maîtrise de soi et de ses potentiels Une source de bien-être et

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Titre: La Musique Classique et Pinterest

Titre: La Musique Classique et Pinterest Situation d apprentissage et d évaluation Titre: La Musique Classique et Pinterest Cycle : 3e cycle du primaire Durée : environ 2 heures Situation de départ: Quels sont les compositeurs de musique classique

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE LA GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION Révision : 2008-09, NN GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION 1. EXPLICATION DE CETTE INQUIÉTUDE C est décidé, l officiel en

Plus en détail

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété...

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété... Sommaire Enquête d image des Verts neuchâtelois : 1. Présentation du projet...3 2. Enquête de notoriété...4 Conférence de presse du 23 juin 2010 3. Enquête d image (interne /externe)...6 4. Analyse de

Plus en détail

Congrès orientant 2 e secondaire 2015

Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Intentions de la rencontre Informer sur les parcours en science pour le 3 e secondaire Accompagner votre enfant à faire des choix éclairés Déroulement de la présentation

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Les bibliothèques: une tâche publique

Les bibliothèques: une tâche publique Les bibliothèques: une tâche publique Argumentaire pour les autorités, les parlements et les politiques A l ère d Internet, où peut-on encore créer du lien social? Aujourd hui, qu est-ce qui fait l identité

Plus en détail

Safety Coach. Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises

Safety Coach. Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises Safety Coach Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises Contenu 1 Doyens et benjamins 3 2 Objectifs 3 3 Le déroulement 4 4 Le Fonds de l'expérience professionnelle 4 5 Contact 5 Safety

Plus en détail

Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ

Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ Communiqué de Presse - 29 Octobre 2012 Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ - La première intégrale des œuvres pour orgue de Johann Sebastian Bach en téléchargement 24 Bits / 88,1 khz

Plus en détail

UNITED NATIONS NATIONS UNIES

UNITED NATIONS NATIONS UNIES Programme : 16 Duration : 7 42 Producer : Lisa Andracke UNITED NATIONS NATIONS UNIES 21 st Century GHANA: L EDUCATION EN PLEINE REVOLUTION Partout dans le monde, le nombre d enfants inscrits à l école

Plus en détail

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo Le journal télévisé Thèmes Actualité, information, météo Concept L'information est le fil conducteur de la programmation de TV5 avec 17 rendez-vous par 24 heures. TV5 offre cinq heures d'information chaque

Plus en détail

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS GUIDE DE COMMUNICATION LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS l'école des loisirs. Illustration extraite de «C'est moi le plus beau» de Mario Ramos SOMMAIRE L INSTITUT FRANÇAIS ET L ÉCOLE DES LOISIRS...3

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Épreuve de Compréhension écrite

Épreuve de Compréhension écrite 50 questions (4 sections) 60 minutes L épreuve de compréhension écrite rassemble 4 sections, comprenant 50 questions (questions 1 à 50) : SECTION A SECTION B 10 questions Définir le contexte d un document

Plus en détail

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève nous faisons des études pour travailler

Plus en détail

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Uniquement disponible sur le site web du CELV: http//www.ecml.at Document de référence 3: ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Objet et méthode: Nous avons voulu comprendre au-delà des réponses au questionnaire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour :

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour : Prénom : Je raconte des histoires séquentielles Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix des activités

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER!

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Cette phrase est assassine parce qu elle tue le meilleur de nous-même

Plus en détail