ÉDITO. «Feuille de route aux chefs de demain»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉDITO. «Feuille de route aux chefs de demain»"

Transcription

1 N 49 juillet 2008 ÉDITO «Feuille de route aux chefs de demain» Aquelques semaines de vous voir, officiers élèves de la promotion «général Adrien Fauconnet», rejoindre votre première affectation en unités de terrain, mon éditorial de juin s'adresse à vous. Mon propos ne sera pas de dresser à votre intention une liste exhaustive de qualités inhérentes au chef, à cultiver tout au long de la carrière. Permettez-moi simplement, comme je l'avais déjà fait l'an passé à l'égard de vos ainés de la «promotion capitaine Chatel» de vous citer le proverbe arabe qu'un vieux soldat de la Coloniale soumettait, il y a plus de trente ans, au jeune lieutenant que j'étais à son arrivée en unité. «Dans l'adversité, il vaut mieux, me confiait-il, cent moutons menés par un lion que cent lions menés par un mouton». Soyez donc messieurs les officiers de la Promotion «général Adrien Fauconnet», des chefs. Des chefs toujours prêts à montrer l'exemple et le chemin aux subordonnés, à aimanter leurs énergies, à ressaisir les rênes sitôt que les circonstances vous les arrachent. Mais ne soyez surtout pas de ces belles mécaniques froides, insaisissables et lointaines. Cultivez ce qui vivifie et donne une chaleur humaine à de froides vertus. Parlez une langue compréhensible à tous: non celle qui va de la bouche à l'oreille, du cerveau au cerveau, mais (suite page 2)

2 INFO celle qui part du coeur et qui y arrive. Ce langage est celui du sens de la camaraderie vis-àvis de l'égal, du sens de la disponibilité et de l'adhésion vis-à-vis du subordonné, du désintéressement et de la force de ses convictions vis-à-vis du supérieur. «Ne jamais tricher mais jouer coeur» est une maxime que vous devez faire vôtre. «Tout chef,disait André Maurois, est un pilote. De grands courants emportent le navire qu'il gouverne.il sait commander s'il est capable de se servir de ces courants, d'utiliser les forces voire les faiblesses de son équipage pour mener à bon port ses passagers». A vous dès août de lever l'ancre après votre escale de formation à l'. Je vous souhaite à tous bon vent. Je sais pouvoir compter sur votre engagement au service de notre institution et de nos concitoyens en cette période de grandes réformes. Il vous appartient maintenant de donner le meilleur de vous-même et de faire vos preuves dans les responsabilités que vous allez assumer au quotidien. Elles exigeront de vous discipline, compétence, force de caractère, capacité d'écoute et d'adaptation. Soyez fiers des efforts qui vous ont conduit à vous former au sein de cette Ecole. J'ai confiance dans la formation qui vous a été délivrée à l' et donc dans les chefs que vous serez très bientôt. Soyez forts et opiniâtres dans l'adversité et devant les difficultés que vous ne manquerez pas de rencontrer dans votre parcours professionnel. Cultivez la modestie ainsi que le sens du collectif et de l'humain dans l'exercice de vos futurs commandements et continuez à vous former afin d'être à la fois des hommes d'action et de réflexion pour le plus grand profit de la gendarmerie. Soyez toujours fiers de votre état de militaire de la gendarmerie et restez fidèles aux valeurs militaires qui s'y rattachent. Préservez ainsi ce qui fait l identité ou la spécificité même de notre institution. Tout en restant toujours modestes et exigeants envers vous-même, tracez votre sillon de vie et ne passez pas tout votre temps à disserter, avec une lacrymale à l'oeil, sur le sillage de votre existence. En quelques mots : risquez, foncez, faites-vous plaisir et rayonnez. Général de division Joël DELPONT

3 INFO «La dominante SPG en exercices opérationnels : au plus près des réalités du premier emploi» FRANCE 17 mars 2008 Hommage national Monsieur Lazare PONTICELLI Du 17 mars au 15 avril 2008, les 74 OE de la dominante SPG ont suivi une phase essentielle de leur cycle d'application, concentrée sur l'acquisition de compétences pratiques nécessaires en vue du premier emploi, celui de cdt d'unité fonctionnelle élémentaire. Rappelons que l'enjeu de cette formation est de taille, puisque nos LT seront bientôt en première ligne sur de multiples fronts: lutte contre la délinquance et l'insécurité routière, mais également mise en oeuvre de réformes importantes dans notre organisation territoriale et nos modes d'action, sur fond d'accroissement du degré d'exigence de la société vis-à-vis de l'institution, d'obligation de rationalisation et d'optimisation dans l'emploi des moyens. Cette période d'un mois forme le coeur du processus d'acquisition de savoir-faire en terme de commandement et de management. Elle se trouve en 2008 enrichie par le retour d'expérience de 4 LT, commandants de COB et BTA, dont le détachement a été obtenu. Elle est également favorisée par la contribution de plusieurs officiers appartenant à la direction des stages, au 1er groupement, et aux différents départements d'enseignements, illustrant ainsi la capacité de mutualisation et de concentration des efforts dont est capable la DE. Un effort conséquent a donc été consenti pour accroître le taux d'encadrement, ce qui a permis de remédier à une des principales carences constatées au cours des années passées, dans la logique d'amélioration continue de la formation, fil directeur de la démarche qualité dans laquelle s'inscrit l'. Ce format a permis par ailleurs de privilégier des méthodes pédagogiques actives (mises en situation, cas concrets), impliquant pour chaque séance un effectif réduit (de l'ordre de 10 élèves par groupe), ce qui offre l'avantage de rompre avec la logique de formation de masse, plutôt orientée vers l'échelon compagnie, qui caractérisait encore cette dominante les années précédentes. Le niveau de responsabilité à privilégier se trouve ainsi clairement identifié (COB et BTA). Il s'ensuit, pour la phase «terrain», une élaboration de thèmes d'incidents tirés du quotidien de l'unité territoriale, en s'appuyant sur l'expérience collective des formateurs mais aussi sur d'autres canaux d'informations ( études de synthèses d'activité du CORG 77, priorités gouvernementales actuelles comme l'immigration irrégulière..). Différends de voisinage, accidents de la circulation, implantations inopinées de gens du voyage, contrôles d'identité et de régularité du séjour planifiés de façon proactive, etc.. se FRANCE 19 au 20 mars 2008 Championnat de France gendarmerie de course d orientation 27 mars 2008 Décès d un militaire de l Arme

4 INFO 28 mars 2008 Promotion capitaine MARTIN 1 er avril 2008 Première remise solennelle du passeport professionnel aux AGIV 4 avril 2008 Baptême de la 57 e promotion d aspirants de gendarmerie 15 avril 2008 Cérémonie mensuelle des couleurs sont donc succédés durant deux semaines, l'ensemble formant un véritable répertoire de situations professionnelles. Le tout a été acclimaté aux circonscriptions des BTA de Mormant et du Chatelet en Brie, afin de marquer l'importance de l'appropriation territoriale dans le raisonnement opérationnel du CDUFE. Enfin, il faut préciser que chaque élève a pu être évalué plusieurs fois en situation de commandement, et ce sous deux aspects : sur sa capacité à traiter l'incident sur le terrain, en faisant appel à son intelligence de situation comme à ses connaissances juridiques et techniques, puis sur son aptitude à réaliser et coordonner l'ensemble des actes de procédure et activités bureautiques, en amont comme en aval de l'incident. Deux exercices avec montée en puissance au niveau compagnie ont néanmoins été conservés de manière à travailler sur la complémentarité des unités territoriales et des unités spécialisées, et illustrer concrètement la capacité de montée en puissance qui fait la force et la spécificité de l'arme en coordonnant l'emploi des moyens spéciaux (SAG, équipes cynophiles, plongeurs, TIC, )... Mentionnons enfin que le réalisme des mises en situation a été grandement facilité par la pleine implication de l'egm 34/1 de Drancy, ainsi que par la contribution d'élus locaux ou de commerçants qui ont accepté de jouer leur propre rôle. Les réalités du premier emploi ont donc pu être abordées de manière relativement exhaustive et vivante, en conservant toujours le souci de privilégier une vision globale et transverse des acquis théoriques et des situations étudiées. S'inspirant d'une approche pédagogique par compétence, transcendant le découpage classique, les formateurs ont eu à coeur de conforter chez le jeune officier les compétences de chef militaire et de responsable local de la sécurité, garantissant ainsi à terme la qualité de la réponse apportée au citoyen. Chef d'escadron Richard PEGOURIE

5 INFO «Dominante MO-D: Exercice OPEX 2008» KINIAGANA, capitale du TANGARIWA, mercredi 21 mai 2008, il est 14 heures. Sur une piste poussiéreuse s'élance le convoi de l'eupolforce (Force de police dépêchée par l'union Européenne). Depuis plusieurs mois, ce petit Etat d'afrique centrale est la proie de violents déchirements entre communautés ethniques et politiques: le Mouvement de Libération Démocratique du Peuple (MLDP) y affronte l'union des Forces Libres (UFL) et la Milice d'autodéfense Populaire Swahilienne (MAPS). Deux escadrons de gendarmerie mobile, un peloton d'intervention, deux pelotons VBRG (véhicules blindés à roue gendarmerie), un détachement de protection des hautes personnalités et une section aérienne de gendarmerie constituent l'eupolforce dont la mission est d'appuyer la MONUT (mission des Nations Unies au TANGARIWA) et surtout de protéger les emprises de l'ambassade de FRANCE à KINIAGANA. A la tête de ces unités, des officiers-élèves de la dominante Maintien de l'ordredéfense: vous êtes au coeur de l'opération «MAMBA», nom de code de l'exercice OPEX Au cours des 48 heures de cet exercice, les futurs commandants d'escadron et commandants de peloton sont confrontés à toutes sortes de situations de crise qu'ils pourraient un jour rencontrer en opérations extérieures: découverte de charniers, interpellation de criminels de guerre, escorte de personnalités ou de convoi logistique, contrôle de foule, évacuation de ressortissants, intervention héliportée, évacuation sanitaire, etc. Sans oublier, au niveau du groupement opérationnel, la gestion de l'état-major tactique, assurée, elle aussi, par des élèves de la dominante qui remplissaient les rôles d'officier opérations, officier renseignement et officier logistique/presse. Véritable exercice de synthèse de la dominante, vécu dans des conditions très proches de la réalité (fatigue, stress, gestion des munitions), cet entraînement était précédé de deux jours d'entraînement au maintien de l'ordre «rural», durant lesquels les élèves ont pu s'initier aux techniques du MO en milieu ouvert, techniques s'inspirant largement du combat sur véhicule de groupe pratiqué par les élèves à Coëtquidan l'an passé. Our mission was to fight and to win. We did it. Quatre! Colonel Francis PACCAGNINI 17 AVRIL 2008 Challenge sportif interservices 17 avril 2008 Les OCTA choisissent leur affectation BREST 19 au 26 avril 2008 Course de l EDHEC 28 avril au 30 mai 2008 Premier stage «commandant de compagnie» de l année

6 INFO 4 au 10 mai 2008 FIEP Réception de deux délégations étrangères (Italie et Pays-Bas) OUISTREHAM 8 mai 2008 Cérémonie - Victoire mai 2008 Marche Ecole - Course d orientation 19 mai au 27 juin 2008 SFATEM «Les élèves-officiers du 2 Groupement prennent une bouffée d Air!» C est du 2 au 7 mars 2008 qu une partie de la 114ème Promotion des élèves officiers de l a été reçue par l Armée de l Air, au sein de l Escadron de Formation des Commandos de l Air (EFCA) sur la BA102 de Dijon pour un stage de commandement en situation dégradée. Fusil d assaut au creux de l épaule en position contact, la section débarque du Transall paré à redécoller, après plusieurs dizaines de minutes en vol tactique. La zone de largage a été préalablement sécurisée par des éléments du Commando Parachutiste de l Air numéro 10 (CPA 10), membres des forces spéciales françaises rattachées au Commandement des Opérations Spéciales (COS). L objectif : libérer un otage retenu prisonnier dans une tour de contrôle par plusieurs suspects armés en plein territoire ennemi. Le décor est planté, l action peut débuter Voici comment les élèves issus du recrutement direct (externes) ainsi que l ensemble des EOCTAGN se sont transformés, le temps d une semaine, en apprentis commandos de l air. Dès notre arrivée, deux jours plus tôt, le dimanche en fin d aprèsmidi, le ton était donné : accueil bref et directif, installation dans un PC projetable sous tentes marabouts, lits picots et chauffage épisodique. La nuit a été courte pour le chef de section désigné parmi les élèves, ainsi que pour ses chefs de groupes, qui ont eu à travailler l ordre initial et la planification des missions afin d être opérationnels dès 08h00 le lundi, montres synchronisées faisant foi. Le thème développé, simulant l enlèvement d un ambassadeur et de sa famille dans un pays hostile, a permis d installer immédiatement une ambiance de travail réaliste et prenante. La montée en puissance graduelle des évènements nous a montré toute la nécessité de s adapter continuellement et de réagir rapidement face à une situation de crise. Au fil des missions de reconnaissance, d observation, de renseignement, d infiltration, d assaut et de libération d otages, nous avons pu profiter des moyens aéronautiques déployés par l Armée de l Air : franchissement vertical de paroi naturelle, exfiltration par voie nautique en zodiac,

7 INFO posé d assaut en C160 Transall, aérolargage logistique, observation via système de vision nocturne (Intensificateur de Lumière OB70), sécurisation de pièces avec grenades assourdissantes ou encore frappe aérienne d Alpha Jet sur cible désignée au laser par le CPA 10 Toutes ces expériences ont été autant de moments forts du stage qui nous ont fait toucher du doigt les différents procédés utilisés par les commandos, et entre-apercevoir la résistance physique et mentale indispensable pour assurer la continuité de la mission. Certaines activités nous laisseront par ailleurs de durables souvenirs, nous remercions à cet effet l équipage du C160 : tant les pilotes pour le dynamisme dont ils ont fait preuve dans le maniement du manche, que les largueurs qui avaient prévu un nombre suffisant de sachets en papier! Le contexte «dégradé», annoncé comme l une des conditions sine qua none de ce stage, a été pleinement réalisé et a permis d en faire un évènement marquant dans le cycle de formation. La météo ellemême était de la partie avec notamment une petite chute de neige et des températures négatives. Cette façon de procéder nous a notamment sensibilisés à la notion de «cas non-conformes», en insistant sur l impérative nécessité d envisager un maximum d impondérables. Ceci afin de déterminer par avance les réactions à adopter dans l urgence, assurant ainsi un dynamisme qui permet aux personnels de «rester dans le match» pour mener à bien la mission. Cet exercice, symbole de coopération interarmes, réalisé dans le cadre d une convention entre la Gendarmerie Nationale et l Armée de l Air, a été une pleine réussite. En conclusion, nous avons pu voir à l oeuvre une autre armée, d autres méthodes, une ambiance différente et pourtant un langage commun, un engagement similaire dans un esprit militaire analogue, ciment de notre identité. Elève Officier Ruben CLAUDEPIERRE 20 mai 2008 Couleurs étrangères 27 mai 2008 Cérémonie mensuelle des couleurs 27 mai 2008 Visite de stagiaires de l école de la Guardia Civil

8 INFO PARIS 27 mai 2008 Prix National Rotary de l éthique professionnelle 28 mai 2008 Remise des nouveaux galons aux personnels du Corps de Soutien 30 mai 2008 Cross Ecole - Trophée Poncet «Colombey les deux églises, hommage de la 57ème...» La formation des élèves aspirants volontaires (EAV) et élèves aspirants (EA futurs OSC) leur permet de s'ouvrir sur la société civile tout en restant très attachés aux traditions militaires. La date du 26 mars a été retenue pour leur faire découvrir l'administration pénitentiaire et effectuer leur devoir de mémoire. Mercredi 26 mars 2008, il est 06 h 00 lorsque les élèves de la 57ème promotion quittent le 3ème groupement en direction de Clairvaux (Aube) pour une présentation de l'administration pénitentiaire. Cette activité est réalisée en deux étapes, la première consiste en une présentation générale de la sécurité en milieu carcéral, la seconde en une visite des différents quartiers. Cette présentation a recueilli un vif succès auprès des dix sept élèves. A 13 h 15, après un déjeuner pris au restaurant administratif de la centrale, les élèves et leurs cadres se dirigent vers Colombey les deux églises, lieu chargé d'histoire pour rendre hommage aux jeunes gens tombés pour la France entre 1914 et 1918, et plus particulièrement au sous-lieutenant GUILLEMET, parrain de la 57ème promotion qui a livré bataille en ces lieux avant d'être tué à l'ennemi à Neuville- Vitasse (Pas de Calais) le 03 octobre Cette visite point d'orgue de la journée, s'articule en trois étapes : visite de la Boisserie, dépôt d'un coussin et visite du mémorial, passage et recueillement sur la tombe du Général de Gaulle au cimetière de Colombey-lesdeux-églises. A 14 h 50, après un accueil par les militaires de la BTA, la délégation se rend à la Boisserie propriété de la famille DE GAULLE où elle est accueillie par le conservateur du domaine. Brasserie créée en 1843 par Henri DESCAVES, cette activité cesse en 1881, dès lors la brasserie change de nom pour devenir le domaine de la Boisserie. Propriété de la famille DE GAULLE depuis 1934, l'amiral Philippe DE GAULLE fils aîné du Général, en est l'actuel propriétaire.

9 INFO A 16 h 00; le conservateur du mémorial accueille les élèves au pied de la croix de Lorraine haute de 43,50 mètres, pesant 1500 tonnes. Composée de bronze, de granit et de béton son bras le plus large mesure 19 mètres. Emblème du Général en 1940, elle est aujourd'hui celui du ralliement et de l'espoir. C'est André MALRAUX qui en fût à l'origine, construite grâce à une souscription internationale qui a rassemblé 67 pays et les 7 millions de francs nécessaires pour la construction de l'ouvrage. En 1969, le Général avait dit : après ma mort, on dressera une grande croix de Lorraine sur la plus haute colline, derrière ma maison, et comme il n'y a personne par là, personne ne la verra, elle incitera les lapins à la résistance... Né le 22 novembre 1890 à LILLE (59), Charles, André, Marie-Joseph DE GAULLE s'est éteint à Colombey les deux églises le 09 novembre Après 118 jours de travaux titanesques, le mémorial est inauguré le 18 juin 1972 par le Président de la République Mr Georges Pompidou. Après avoir procédé au dépôt d'un coussin fleuri avec inscription 3ème groupement à notre parrain le sous-lieutenant GUILLEMET les élèves ont interprété avec beaucoup d'émotion le chant tradition-eor puis ont visité le mémorial. Enfin, avant de quitter la Haute-Marne, ils ont pu se recueillir quelques instants sur la tombe du Général au cimetière communal. A 18 h 00, la délégation prend la direction de Melun pour rejoindre le 3ème groupement. Cette journée particulière empreinte de solennité laissera sans aucun doute un souvenir inaltérable dans les esprits de ces jeunes officiers, qui ont choisi de servir selon notre devise pour l'honneur, la patrie et le droit. Lieutenant Patrick REVENEAU 2 juin au 4 juillet 2008 Second stage «commandant de compagnie» de l année 3 juin 2008 Journée cohésion GAV 4 juin 2008 Cérémonie des couleurs mensuelles 10 juin 2008 Marche de cohésion

10 INFO Compagnie de commandement «Journée cohésion GAV» La journée cohésion GAV du mardi 3 juin 2008 permettait de réunir tous les personnels volontaires. Cette journée avait pour objectif de rendre les gendarmes adjoints plus solidaires entre eux, tout ceci dans une ambiance agréable et décontractée. Durant la matinée, nous devions sous forme de jeu de piste résoudre une énigme qui se composait d'équations et d'un test de culture générale. Ainsi, tout en se déplaçant dans divers ateliers pratiques, les équipes munies d'une carte du site devaient se rendre dans chaque stand. Ces diverses étapes se constituaient ainsi : 1) Brancardage L'activité consistait à porter un camarade dans un brancard sans le faire tomber sur un parcours défini par les aspirants Claden et Gaignaire. 2) Tyrolienne Celle-ci ce composait d'une tyrolienne simple, d'un double vertical et d'une échelle spéléo. Le circuit, mis en place par les adjudants Monnier et Lambert, ne devait pas dépasser les sept minutes, s'il y avait échec, pénalité de trente secondes. 3) Tir à l'arc L'aspirant Finix et l'adjudant-chef Drecourt encadraient cet atelier où il fallait accumuler le maximum de points en moins de sept minutes pour l'équipe au complet. 4) Démonter et remonter une roue de P4 L'adjudant-chef Verhaeghe et l'adjudant Cottin animaient le stand, les équipes devaient effectuer cette opération le plus rapidement possible. 5) Fil d'ariane Encadrée par l'aspirant Pajot et le GAV Frugier du service des sports, cette activité consistait à effectuer un parcours prédéfini, le plus long possible, muni d'un baudrier, attaché à une corde en moins de 5 minutes. 6) Lancer de bûches Pour lancer ces bûches le plus loin possible, le Lieutenant Alix et l'adjudant Defontaine étaient présents.

11 INFO Aussi, le général de division Joël Delpont, nous a fait l'honneur de sa présence pour une remise de récompense, dans les domaines de l'instruction et du sport. Après l'effort, un barbecue nous attendait, ce qui a ravi tout le monde. A la suite du repas, les cadres ont décidé d'un jeu au tirage à la corde. Celui-ci consistait à y installer de chaque côté une équipe différente. Tout le monde s'est bien amusé, et même les cadres se sont prêtés au jeu. Puis en milieu d'après-midi, nous avons eu la chance d'aller voir les motards du pôle moto de Fontainebleau. Ainsi, cette journée aura été riche en évènements, grâce à des activités diverses et variées, qui ont eu un impact positif sur l'ensemble des GAV p r é s e n t s. Assurément, la journée cohésion GAV a été un succès, l'objectif a donc été atteint. Avec cette bonne participation dans la joie et la bonne humeur, nous tenons à remercier la cellule instruction et l'ensemble des organisateurs pour cette superbe journée, qui pour nous est une expérience à renouveler. Brigadier Christelle BESCOU «Une nouvelle venue parmi nous...» 2 ème groupement Le capitaine Gil Le capitaine Silvia Gil de la guardia civil est affecté au 2e groupement depuis mars Après avoir fait des études en sciences physiques, elle a décidé de passer le concours de la guardia civil. Ses motivations premières sont d'aider ses concitoyens et de rendre service, elle a aussi été attirée par la diversité des emplois offerts par la guardia civil. Après cinq années de formation, le capitaine est devenu commandant de brigade pendant quatre ans aux Canaries. Elle a ensuite enseigné le droit pénal à l'académie de la guardia civil à Baeza, avant de commander une unité montagne aux Asturies et de faire une période d' OPEX en Israël avant de venir en France. L'échange Silvia Gil est un militaire d'un naturel curieux et ouvert d'esprit, c est ce qui l a poussé à venir en France pour les trois prochaines années. Madrilène, ouverte au monde qui l entoure, elle souhaitait découvrir ce qui se cachait derrière les frontières de son pays. Elle a décidé de partir pour la France et de découvrir notre Ecole. Elle ne voulait pas simplement faire du tourisme, mais surtout acquérir une nouvelle expérience professionnelle.

12 INFO Pour le capitaine Gil, c'est une opportunité pour développer une certaine ouverture d esprit par la découverte et la compréhension d'une autre culture, mais c'est surtout une expérience très enrichissante sur le plan professionnel en découvrant de nouvelles méthodes de travail. La guardia civil Pour rappel, la Guardia Civil est, en Espagne, une force de police à statut militaire. C'est en 1844 que le Duc d'ahumada, décida la création d'une police rurale dont les règlements s'inspiraient directement de ceux en vigueur dans la gendarmerie française. Force policière et militaire, la garde civile dépendra, au niveau de l'organisation, de la discipline, des cadres supérieurs et du matériel de l'armée ; elle sera dès sa création au service de l'état. La création de la garde civile aura deux conséquences majeures pour l'histoire de l'espagne contemporaine : la militarisation du concept d'ordre public et la centralisation par la force de l'etat espagnol. Force de sécurité à statut militaire, comparable à la gendarmerie nationale française, la guardia civil est placée sous la tutelle de quatre ministères : le ministère de l'intérieur pour les missions touchant à la sécurité publique, les rétributions, les affectations et le matériel, le ministère de la défense pour l'administration des personnels, l'avancement et l'exécution des missions à caractère militaire, le ministère de la justice pour l'exercice de la police judiciaire, le ministère des finances pour le service relevant du domaine fiscal. Aspirant Sébastien MEYER «Départ à la retraite du maréchal des logis-chef Joël CHANET» E.M. Le MDC CHANET, conducteur du général, a pris sa retraite après 28 ans passés à l'. Lors de sa carrière il aura conduit 11 généraux pour lesquels il a toujours su se montrer disponible et volontaire. Reconnu par tous comme un homme attachant et serviable, il a toujours fait passer sa vie professionnelle avant ses problèmes familliaux et personnels. Digne de confiance et unanimement apprécié, cultivé et d'une grande rigueur militaire, le MDC CHANET savait prendre les devants pour remplir ses missions aux mieux. Bonne retraite Joël! Aspirant Sébastien MEYER

13 INFO Aumonerie «Pélerinage Militaire Internationnal» Du 22 au 25 mai 2008, militaires de tous pays ont fêté à la fois les 150 ans des apparitions de la Vierge Marie à Lourdes et le 50ème pèlerinage militaire international. C'est un désir de paix et de réconciliation qui a amené les militaires à Lourdes à la fin de la Seconde guerre mondiale. Les combattants qui ont eu la vie sauve veulent dire leur reconnaissance à Notre Dame et prier pour leurs frères morts aux combats. Mais il faudra attendre 1958 pour que ce pèlerinage de l'armée française devienne un pèlerinage militaire international avec le rassemblement de pèlerins, venus de 11 pays, pour prier pour la paix. Pour la première fois depuis la fin de la guerre des militaires allemands en uniforme sont sur le territoire français. De nombreuses personnalités militaires, civiles et religieuses se joignent à eux. «Soyez les apôtres, les promoteurs de la paix! Que chacun en aimant sa patrie avec prédilection, aime toutes les autres avec sincérité (...) que chacun, en priant d'abord pour sa patrie, prie également pour toutes les patries!» avait alors lancé Mgr Théas, évêque de Tarbes et Lourdes, aux pèlerins militaires. Ce rassemblement, impossible sans la conscience et la reconnaissance d'un même héritage religieux préceda de quelques semaines la rencontre du général de Gaulle et du chancelier Adenauer qui a marqué politiquement la réconciliation francoallemande et ouvert la voie à la construction d'une Europe unie. Depuis 50 ans, cette manifestation perdure. C'est le seul lieu au monde où autant de militaires de divers pays sont rassemblés ensemble. Cette année l' était représentée par 12 cadres et élèves accompagnant leur aumônier; ce fut l'occasion de rencontrer des élèves des autres écoles, de nombreux gendarmes et des militaires de plus de 50 pays. Une fois de plus, le succès de la tenue de tradition de l'ecole ne fut pas démenti, ce qui valut aux élèves l honneur d'être à l'accueil à l'escorte et l'accompagnement de très hautes personnalités militaires et civiles de nombreux pays. Les points forts de ce pèlerinage furent le défilé militaire, la veillée baptismale et la messe internationale. Venu présider ce 50ème PMI le cardinal Christophe Schonborn, archevêque de Vienne a voulu témoigner de ce miracle de la paix en Europe. C'est en français qu'il commence par évoquer ce souvenir: en 1968, alors jeune dominicain de passage à Paris, un membre de la communauté avait souhaité faire un tour de parc avec lui, et avait fondu en larme, de marcher ainsi à côté d'un autrichien. Son grand-père avait fait la guerre de 1870, son père celle de et luimême avait connu une longue captivité en Et si peu de temps après, il marchait à côté pour lui, d'un frère. Le cardinal rappelle ensuite, en anglais, en italien puis en allemand, sa propre langue que le métier de soldat consiste à défendre la vie: défendre la vie quand elle est en danger, défendre la vie des tout petits et des plus faibles. Rendez vous est déjà pris du 15 au 17 mai 2009 pour le 51 ème pèlerinage militaire international Aumônier militaire Pierre COUETTE Elève-officier Camille SALLE

14 INFO «Rappels sur l'état des lieux à l'attention des partants» S. LOG Àchaque retour de l'été, la cellule baux et logements voit son plan de charges s'accroître de façon exponentielle. Il n'en sera pas autrement cette année encore. 280 états des lieux seront réalisés dans les prochaines semaines, mobilisant à temps plein les trois personnels de la cellule, renforcés par sept réservistes au plus fort de la période. De façon à faciliter le travail de l'équipe, et conformément à la notice d'information figurant au dossier d'accueil, les partants veilleront à se mettre à jour des dispositions suivantes : Il vous revient tout d'abord de convenir avec la cellule, de la date et de l'horaire de l'état des lieux (au ou ). Les états des lieux ont une durée d'environ une heure. Ils ont été établis du lundi au vendredi selon les créneaux suivant : 8h, 9h30, 11h, 13h45, 15h15 et 16h45. Aucun rendez-vous n'est pris en dehors de ces horaires. Aucun état des lieux n'est effectué le week-end et les jours fériés. Le jour de l'état des lieux, un éclairage minimum doit pouvoir être entrepris, aussi vous veillerez à laisser une ampoule dans les pièces ne disposant pas de fenêtre. Dans les autres pièces du logement, les fils électriques doivent être protégés par un domino ou une douille. Le logement présenté doit être vide et propre, notamment les installations sanitaires, la robinetterie et les vitres. Un nettoyage complémentaire pourra être exigé, obligeant à la prise d'un nouveau rendezvous. Les trous dans les murs sont à reboucher, de surcroît ceux percés dans la faïence ou laissés par le retrait d'une barre de tractions, dont l'interdiction vous avait normalement été rappelée à votre installation. Toute dégradation qui viendrait à être constatée dans le logement, imputable à votre occupation, devra être réparée par vos soins avant l'arrivée du nouvel occupant. Le cas échéant, l'école sera en droit de vous facturer les travaux qu'elle aura engagés. A titre indicatif, le coût pour le nettoyage d'un logement de type F4 (murs sols vitrerie sanitaires) est en moyenne de 500 euros. Les jardins privatifs sont à présenter entretenus : la pelouse tondue et les haies taillées. Si vous connaissez actuellement un désordre que vous n'auriez pas encore signalé, ou s'il n'a pas encore été donné suite à un dysfonctionnement signalé il y a quelque temps, vous êtes invités à vous manifester rapidement auprès de la cellule pour le renseignement d'une (nouvelle) demande de travaux, et ce, de façon à nous permettre de prendre dès à présent la mesure des travaux à entreprendre sur le parc; également dans un souci de parfaire l'accueil de la famille qui vous succédera dans le logement, pour ne pas avoir à lui faire supporter les inconvénients d'une intervention dès son arrivée. Les numéros du compteur électrique du logement seront enfin à communiquer à EDF (au ). C'est à partir de ces données qu'edf établira votre arrêté de consommation et pourra rouvrir dans de bonnes conditions le compte de l'arrivant. Sur ces recommandations, les services logistiques vous souhaitent un bon déménagement, et d'ores et déjà une excellente affectation. Commandant Pascal PREVOST Chef des Services Logistiques

15 INFO «Le coup de chaleur d'exercice» Le coup de chaleur est défini comme une «hyperthermie supérieure ou égale à 39 au moment du malaise associée à des troubles neurologiques survenus au cours ou au décours immédiat d'un effort musculaire prolongé.» Il est dû à l'accumulation excessive de chaleur dans le corps. Cet excès de chaleur est provoqué par deux causes qui peuvent s'additionner : le corps produit trop de chaleur et il est incapable d'éliminer la chaleur produite. Les causes déterminantes sont liées à : l'effort physique : dans les armées 85 % des cas sont apparus au cours de marches forcées type TAP, commando. L'accident survient en général en fin de parcours et le risque augmente avec le port d'équipement lourd et de vêtements épais et serrés. Le climat ambiant : surtout pendant la saison estivale en particulier un temps chaud avec absence de vent et un taux d'hygrométrie autour de 80 %. Attention aux journées chaudes au ciel plombé! L'individu : non acclimaté, non entraîné, motivation excessive, la fatigue, le jeûne, la maladie, les drogues, l'imprégnation alcoolique, la déshydratation. L'incidence des coups de chaleur dans les armées, avec leurs graves conséquences humaines et opérationnelles reste préoccupante. Les recommandations : renforcer en période estivale les mesures de prévention des «coups de chaleur d'exercice» par une collaboration étroite entre le personnel d'encadrement et le personnel du service médical avant et pendant les exercices physiques (notamment les marches courses, tests TAP, cross et épreuves aux concours). L'hydratation : un sujet bien hydraté résiste au coup de chaleur. Il convient de bien boire avant tout effort prolongé à la chaleur et pendant l'effort. CMP Ne jamais boire d'alcool avant ou pendant un exercice prolongé en climat chaud. Le sel : l'alimentation doit être normale et couvre normalement les besoins en sels quotidiens. Ce supplément ne doit être utilisé qu'en cas de sudation très abondante et prolongée avec restriction alimentaire et à la condition importante que la boisson soit largement disponible. Reconnaître au plus vite les signes d'alerte : En phase de début : fatigue intense, vertiges, nausées, somnolence, confusion, perte du sens de l'orientation, obnubilation, parfois euphorie puis céphalée et crampes musculaires, soif intense, température corporelle supérieure à 39. La peau peut être rouge, chaude, sèche ou moite. Le pouls est rapide. En phase d'état : hyperthermie supérieure à 40. Troubles neurologiques (convulsions fréquentes, coma variable), troubles digestifs précoces. Défaillance cardio-vasculaire. Atteinte respiratoire qui peut se manifester sous forme d'un syndrome de détresse respiratoire aigue, polypnée constante. Perturbations biologiques. Que faire : préparer une évacuation rapide. prévenir une équipe médicale ou SAMU 15, 18. refroidir le sujet. le dévêtir et l'allonger à l'ombre. le mouiller entièrement, l'asperger d'eau, l'envelopper de linges mouillés. créer des courants d'air autour du corps. frotter vivement la peau des bras et des jambes car ce traitement favorise l'évacuation de la chaleur du corps en dilatant les vaisseaux cutanés. si le sujet est conscient, lui faire boire de l'eau fraîche à petites gorgées. Médecin Isabelle JEAN-BATTAGLIA service médical

16 INFO «Sur le voilier» Sports Sur le voilier, le stress est à son comble. Des regards fusent. La tension est palpable. Chacun est attentif à sa mission. Les ordres sont hurlés par le skipper pour que tout le monde puisse entendre. On croise un voilier en détresse, un équipier est à la mer. Des creux de 3 à 4 mètres. Un membre de l équipe demande au skipper la force du vent. «Force 8» répond Jean-Yves LE DEROFF, skipper du bateau et ancien champion olympique, pour qui ces conditions ne sont pas exceptionnelles mais tout de même : Force 8 ce n est pas rien! Voilà en résumé notre première journée de voile à la course croisière de l EDHEC. En effet, nous n étions pas habitués à de telles conditions. Les entraînements de l équipe voile se sont déroulés tous les samedi matin au club de Seine Port sous l impulsion du Sous-lieutenant JOUBERT. Autant dire que des entraînements à Force 8 nous n en avons pas eu beaucoup. Fort heureusement, des week-ends à l Ecole Navale ont été réalisés pour nous habituer aux conditions de voile en mer. Un coéquipier de choix, Arnaud BIGEX, AGIV de la 57eme promotion, ancien équipier de Jean- Yves PARLIER, est venu compléter notre équipage. Skipper pour le tournoi sportif des Grandes Ecoles militaires, il a fortement contribué à notre 3e place sur le podium. Après tout ces entraînements alliant théorie et pratique, nous étions bien déterminés à réaliser une belle performance à la course croisière de l EDHEC. Grâce à la motivation de tous et la soif de victoire, l équipe voile de l s est distinguée dès le premier jour. Sous force 8, nous avons été les seuls de notre manche à sortir le Spi permettant de nous octroyer la première place pour les deux premières régates. Renforcés par cette expérience unique, seuls face à l océan déchaîné notre volonté et notre esprit de compétition s est vu renforcé. Ce qui nous a permis tout au long de la semaine alors que les conditions mollissaient de conforter notre avance et de continuer à gagner des régates. Après une semaine de régate, l esprit de cohésion, valeur chère à notre Ecole, a permis à notre équipage de se voir attribuer la première place dans notre catégorie. De la motivation, de l intelligence, de l endurance ont également été nécessaires aux deux équipes engagées sur le Trophée Terre, raid aventure, organisé en parallèle de la course croisière par l EDHEC. Forte de ses participations passées, l s est distingué en plaçant une de ses deux équipes à la 4e place au général. Esprit de cohésion, goût de l effort, résistance face à l adversité mais aussi sens de la communication autant de valeurs inculquées par l, ont permis un rayonnement de l Ecole parmi ses homologues étudiants civils et militaires, découvrant une Gendarmerie différente, empreinte de modernité. Sous-Lieutenant Hervé DAUDIGNY

17 INFO «Gesnote2 : le nouveau logiciel de notation des élèves de l'» S.I.C. Un nouveau logiciel est en place au 2 ème groupement pour gérer la notation complexe des élèves. En effet, l'ancien programme, développé sous Excel désormais abandonné, datait de 10 ans et ne répondait plus aux contraintes liées aux nombreuses évolutions et variétés de la scolarité dispensée au sein de l'ecole. Ce nouvel outil développé par la cellule SIC est conforme aux standards exigés par la SDTI. Libre, évolutif et portable à la fois sous les systèmes d'exploitation Windows et Linux, il permet aux différents intervenants d'accéder en simultané aux données avec des droits étagés selon le niveau de responsabilité (officier professeur, secrétariat, commandant de groupement...). L'accès s'effectue de manière sécurisée avec contrôle des accès (login et mot de passe). Pour cette année, seuls les élèves du 2 èmegroupement sont concernés par ce logiciel. Dès la rentrée prochaine, tous les élèves seront traités par Gesnote2. Aspirant Rudy DAVID «Départ en retraite - Serge GRIS» Qu'est-ce qui roule en vélo, porte une toque faite en peau d'un animal non identifié (probablement écrasé avec le vélo) et possède une caisse à outils mieux équipée que la Samaritaine? Nul besoin de vous reporter à l'encyclopédie universalis pour trouver de quelle espèce en voie d'extinction je parle; vous l'aurez tous reconnu, pour l'avoir croisé sur ledit vélo ou avoir aperçu la "peau de bête" un matin sur la place d'armes : monsieur Serge GRIS, menuisier de son état, a rejoint les rangs des heureux retraités ce 4 juin 2008, avec ses dix doigts! Regardez bien autour de vous, dans votre S.LOG bureau, ou dans un couloir, il y a forcément une trace du passage de ce spécimen rare qui ose se qualifier de simple bricoleur! Bricoleur ingénieux ou artiste modeste, et même serrurier à ses heures, il nous a fait partager sa bonne humeur au sein de l'ecole durant 10 années et laissera, à n'en pas douter, un souvenir impérissable dans le coeur de tous ceux qui ont eu la chance de faire un morceau de chemin avec lui. Gageons que son nouveau GPS lui permettra de retrouver le chemin de l'ecole, dont les portes seront toujours ouvertes. Sandrine BAKAHER

18 INFO 1 er groupement MISSION D'ETUDE de la PROMOTION Gal FAUCONNET en ROUMANIE et BULGARIE du 14 au 21 Juin 2008 «multumesc... Sper sa am placerea sa va mai revad!» C'est par une belle journée ensoleillée que la promotion Général Fauconnet s'est envolée de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle pour la Roumanie, et plus précisément Bucarest. Une certaine excitation était perceptible à l'idée de découvrir de nouvelles contrées pour finir en beauté ces deux longues années de scolarité. Le séjour s'est divisé en deux : nous avons passé environ quatre jours en Roumanie et deux en Bulgarie. L'accueil fut partout très chaleureux tant par la population que par les autorités militaires sur place. Les premiers jours furent consacrés à découvrir la ville de Bucarest, très largement marquée par les années de communisme, sous l'emprise de Ceausescu jusqu'en Ainsi, les bâtiments de l'ère soviétique tels le Palais du parlement ou la Maison de la Presse contrastent avec la beauté des églises et monastères orthodoxes, richement et finement décorés. Le musée du Village nous a montré les différentes architectures d'habitat selon les différentes régions de Roumanie et le musée Cotroceni nous a révélé l'intérieur de la résidence des familles royales du pays, notamment le roi Carol Ier de Hohenzollern- Sigmaringen ainsi que le roi Ferdinand son neveu, et son épouse, la reine Marie. L'intérieur était très étonnant par la variété des styles, du baroque à l'art nouveau, étant donné les origines germaniques, écossaises et russes des souverains. Un des temps forts de notre présence en Roumanie, fut notre visite du Centre d'entraînement et de perfectionnement de la gendarmerie d'ochiuri, sorte de «Saint-Astier» roumain développé en partenariat étroit avec la gendarmerie nationale française. Nous avons donc assisté à des démonstrations

19 INFO dynamiques de maintien de l'ordre et de franchissement, par lesquelles les gendarmes roumains nous ont montré avec un grand enthousiasme et une fierté non dissimulée les techniques apprises grâce aux instructeurs français. Ce fut la même motivation et le même accueil chaleureux que nous avons retrouvés au Centre d'entraînement et de perfectionnement de la gendarmerie de montagne de Sinaia où les spécialistes du secours en montagne nous ont montré de façon pratique leurs savoir-faire, appris à l'école des instructeurs français de Chamonix. Ces visites nous ont bien fait prendre conscience que la gendarmerie européenne était bien en marche... Le deuxième temps fort fut la visite de l'académie de Police et celle de l'ecole d'application des officiers de la gendarmerie roumaine, après une présentation de celle-ci à l'inspectorat général de la gendarmerie roumaine. Là encore, nous avons eu des instants privilégiés de rencontres avec les élèves-officiers roumains qui nous ont fait visiter par petits groupes leurs infrastructures scolaires et expliqué leur système de formation, qui dure trois ans... En général, nous avons pu apprécier la gentillesse des roumains et leur gaieté, au travers des différents repas agrémentés de spectacles folkloriques, très révélateurs de l'âme d'un peuple. Enfin, les derniers jours furent consacrés à la visite de Sofia, capitale de la Bulgarie: après un magnifique point de vue sur la ville du haut des montagnes avoisinantes, nous avons pu nous émerveiller devant quelques chefs-d'ouvre du patrimoine bulgare, au Musée national d'histoire. Nous sommes aussi allés rendre visite à la gendarmerie bulgare, dont le commissaire général nous a fait une présentation (...en cyrillique!!), avant de nous exposer les matériels et de nous faire une petite démonstration d'intervention. Puis, les dernières heures furent passées à visiter la magnifique cathédrale Aleksandar Nevski, la plus grande cathédrale orthodoxe des Balkans, ainsi que l'église russe Svéti Nikolaï éblouissante avec ses cinq coupoles dorées. Nous sommes ainsi rentrés une semaine après, heureux d'avoir pu forger de bons souvenirs de promotion, et d'avoir pu rencontrer nos homologues européens, que nous serons très certainement amenés à retrouver sur le terrain! Sous-Lieutenant Louis HOUËL

20 INFO «Nos judokas se hissent sur les podiums au TSGED 2008» Service des sports Cette 21 éme édition du T.S.G.E.D., opposant les grandes écoles militaires et civiles de la défense, auquel l' E.O.G.N. prend part depuis 2002 s'est déroulée les 14 et 15 mars 2008 sur les sites de Palaiseau, Fontainebleau et Brest. Regroupant treize épreuves individuelles et collectives, ce tournoi 2008 fut d'un haut niveau. Notre équipe judo, après être sortie de sa poule de qualification et s'être inclinée en ½ finale contre l'école polytechnique, tenante du titre et future vainqueur de l'épreuve, termine à une honorable 4ème place. Néanmoins, la volonté et la combativité de nos représentants, leurs ont permis de remporter 5 médailles individuelles sur 5 catégories (1 d'argent pour le LT COURBIER (-73kg) et 1 de bronze pour le SLT VINCENT (- 66kg) du 1er groupement, 1 de bronze pour les aspirants LESQUIR (-81kg) et MOULIÉ(-90kg) du 2ème groupement et 1 de bronze pour l'agiv LEGRIX (-66kg) du 3ème groupement. Encore bravo, à notre équipe composée d'élèves des trois groupements, qui ont démontré grâce à une très forte motivation et un engagement total durant l'année, qu'il fallait compter avec elle dans ce rendez-vous annuel [2 places de finaliste (2003&2007) et de demi-finaliste (2004&2008) par équipes, auxquelles viennent s'ajouter 23 médailles individuelles ; soit un total de 25 médailles en 7 participations] où notre institution rivalise de son mieux avec des écoles où moyens et effectifs sont tout autres Légende de la photo : L' équipe judo en compagnie de Stéphanie POSSAMAÏ, marraine de ce tournoi de judo (membre de l' équipe de France féminine (- 78kg) de judo, championne d'europe et 3 ème au championnat du monde 2007, sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Pékin 2008). Lieutenant Thierry ROUSSEAUX «Championnat de France militaire de course d'orientation» Le championnat de France militaire de course d'orientation 2008, confié à l'état-major de la marine nationale par l'intermédiaire de la base aéro-navale de Dugny (93), s'est déroulé du mardi 10 au jeudi 12 juin 2008 en forêts de Montmorency et Ermenonville. Ce championnat a regroupé 164 concurrents des trois armées et de la gendarmerie. Ces compétiteurs se sont qualifiés lors des sélections organisées par chaque armée dans les catégories senior masculin et féminin, vétéran 1 et 2 masculin et vétéran féminin. L' était représentée par trois personnels : le lieutenant PHILIPPE, Guy du 2ème groupement qui termine 1er et champion de France militaire de la catégorie vétéran 2 ; le lieutenant HASSMANN, Dominique du service des sports qui termine 15ème sur 46 dans la catégorie vétéran 1 ; le maréchal des logis chef (TA) BRINDEAU, Arnaud de la cellule IP qui termine 48ème sur 72 dans la catégorie senior. Il est à souligner que la performance du lieutenant PHILIPPE n'était pas acquise car il était classé 6ème à l'issue de la première course à près de 5mn du premier. Une deuxième course quasi parfaite lui a permis de monter sur la plus haute marche du podium en laissant son dauphin à plus de 1mn30. Félicitations à notre champion. Lieutenant Dominique HASMANN Directeur de la publication : Général de division Joël DELPONT Direction de rédaction : Capitaine Isabelle REBATTU Aspirant Sébastien MEYER Adjudant Jean-Léon ALTOLAGUIRRE Maquette PAO : Adjudant-chef Christophe BOURTOURAULT Photos : Centre audiovisuel Impression : Service diffusion

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Championnat de France Canoë-Kayak

Championnat de France Canoë-Kayak Championnat de France Canoë-Kayak 8 au 12 juillet 2015 Lac de Gérardmer Site internet : www.gerardmer-canoekayak.com Buvette et Restauration sur place Editos C est avec un immense plaisir que Gérardmer

Plus en détail

DIRECTIVE RELATIVE AUX. Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE

DIRECTIVE RELATIVE AUX. Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE Comportements DIRECTIVE RELATIVE AUX Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE État-major de l armée de terre Paris, mars 2001 PRÉAMBULE Le «Code du soldat de l armée de terre» et son guide s

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant Cour d honneur des Invalides, le 1 er octobre 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268

TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268 TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268 PRESIDENT GILLES BROSSAUD 02.40.87.46.70 VICE-PRESIDENT MICHEL ZIMMER TRESORIER PHILIPPE JAGOT SECRETAIRE NADINE BLANCHANDIN ECOLE

Plus en détail

Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport. Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport

Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport. Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport A 10 minutes du centre ville de Toulouse A 10 minutes du centre ville de Toulouse Radisson BLU Hôtel Découvrez un lieu contemporain

Plus en détail

Engagement «Enduro 2014»

Engagement «Enduro 2014» Engagement «Enduro 2014» Le service de l aide à la conduite AIC a prêté main forte à l académie de police de Savatan du dimanche 28 septembre au vendredi 3 octobre 2014 pour animer la régie mise en place

Plus en détail

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Séminaire des cadres de l administration centrale Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Allocution de Manuel VALLS, ministre de l Intérieur Monsieur le Secrétaire Général, Messieurs les Directeurs

Plus en détail

STAGE RUGBY DETENTE 2014 SOMMAIRE. Présentation et objectifs. Encadrement. Nos Plus. Dates des stages. Dossier d inscription

STAGE RUGBY DETENTE 2014 SOMMAIRE. Présentation et objectifs. Encadrement. Nos Plus. Dates des stages. Dossier d inscription STAGE RUGBY DETENTE 2014 SOMMAIRE Présentation et objectifs Encadrement Nos Plus Dates des stages Dossier d inscription PRESENTATION OBJECTIFS : La progression des jeunes grâce au plaisir! "Le rugby est

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f).

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f). ANNEXE 1 : Appel à candidats Extrait des délibérations des Conseils de zone des 26 octobre et 14 décembre 2015 ayant pour objet : PROCEDURE DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL DU CADRE DE BASE. ZONE DE SECOURS

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007. Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé

Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007. Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007 Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé Sous direction des sapeurs-pompiers et des acteurs du

Plus en détail

La directrice des ressources humaines

La directrice des ressources humaines Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

L EQUIPE DE L'INSTITUT CHAMPIONNE NATIONALE D ATHLETISME EN SALLE CADETS-JUNIORS

L EQUIPE DE L'INSTITUT CHAMPIONNE NATIONALE D ATHLETISME EN SALLE CADETS-JUNIORS L EQUIPE DE L'INSTITUT CHAMPIONNE NATIONALE D ATHLETISME EN SALLE CADETS-JUNIORS 4 TITRES NATIONAUX 7 PODIUMS RESULTATS PAR EQUIPE Partie samedi midi avec l'intention de ne pas passer à côté d'une réussite

Plus en détail

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS,

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE ET LE GROUPEMENT DE GENDARMERIE DEPARTEMENTALE

Plus en détail

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014 Introduction Les modalités d hospitalisations sous contraintes sous extrêmement encadrées d un point de vue légal et réglementaire. Deux lois sont venues récemment modifier la Loi de 1990 relative «aux

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Coquin. Dossier de presse. Journée festive, dimanche 26 mai 2013. Guignol, ça déménage!

Coquin. Dossier de presse. Journée festive, dimanche 26 mai 2013. Guignol, ça déménage! Coquin Dossier de presse Journée festive, dimanche 26 mai 2013 Guignol, ça déménage! Edito Si le «Déménagement» est une des pièces les plus célèbres du répertoire guignolesque c est aussi aujourd hui une

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule Règlement intérieur à conserver par les adhérents Préambule L école du cirque de Bayeux a pour vocation d organiser la pratique des activités et les cours de cirque pour ses adhérents. Son règlement a

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

Notice d information

Notice d information Epreuve d admission du 21 mai au 18 juin 2014 Retrait des dossiers d inscription uniquement sur le site internet Ouverture des inscriptions Mardi 7 Janvier 2014 à 9h30 Clôture des inscriptions Dimanche

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse Fiche technique du concours Présentation du réseau EGC Les partenaires

Plus en détail

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11 Du 8 au 14 juillet, les participants du Sailing Voyage (15 jeunes boulonnais dont 4 d Haffreingue et 15 jeunes anglais vivant dans le district de Shepway) ont navigué pendant une semaine de Portsmouth

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

8 années LES JOUEURS D AVENIR PRENNENT LEUR ÉLAN AU CENTRE D ENTRAÎNEMENT JUNIOR. 2ième année

8 années LES JOUEURS D AVENIR PRENNENT LEUR ÉLAN AU CENTRE D ENTRAÎNEMENT JUNIOR. 2ième année LES JOUEURS D AVENIR PRENNENT LEUR ÉLAN AU CENTRE D ENTRAÎNEMENT JUNIOR TENNIS CANADA CLUB OR CDT 8 années consécutives CLUB SPORTIF-TENNIS #1 au Québec pour une 2ième année 300 chemin du Golf, Île-des-Sœurs

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

Le skipper et son bateau

Le skipper et son bateau Le skipper et son bateau A. Le Skipper : Pierre Brasseur Originaire d Amiens, j ai très jeune été fasciné par la mer : en naviguant, j éprouve un véritable bien être et un épanouissement qui m ont depuis

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

3. LE PLANNING DU RAID

3. LE PLANNING DU RAID 3. LE PLANNING DU RAID Pour les équipages qui ne prennent pas le départ de France mais directement au Maroc, référez-vous à la page 10. Le village départ de la 4ème édition du Cap Femina Aventure a lieu

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

La sécurité, sécurité, première des libertés UNE LOPSI POUR AGIR : 6 ARTICLES ET 2 ANNEXES 2001 : PLUS DE 4 MILLIONS DE CRIMES ET DELITS

La sécurité, sécurité, première des libertés UNE LOPSI POUR AGIR : 6 ARTICLES ET 2 ANNEXES 2001 : PLUS DE 4 MILLIONS DE CRIMES ET DELITS La sécurité, première La des sécurité, libertés première des libertés Projet de Loi d'orientation et de Programmation pour la Sécurité Intérieure (LOPSI) Projet de Loi d'orientation et de Programmation

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

École Nationale de Protection judiciaire de la jeunesse

École Nationale de Protection judiciaire de la jeunesse École Nationale de Protection judiciaire de la jeunesse Formation préparatoire à la prise de fonction RUE 7ème promotion Présentation du dispositif de formation ENPJJ 16, rue du Curoir-BP 90114 59052 ROUBAIX

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi. Bonne nouvelle! Pour toi, un coach en recrutement!* mutuelle mclr

Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi. Bonne nouvelle! Pour toi, un coach en recrutement!* mutuelle mclr mutuelle mclr Bonne nouvelle! Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi Pour toi, un coach en recrutement!* (*) sous réserve du respect des conditions d accès à l offre Édito 40 ans d expérience à l

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

COMITE DE FORMATION DES DIRIGEANTS ET DES OFFICIELS

COMITE DE FORMATION DES DIRIGEANTS ET DES OFFICIELS COMITE DE FORMATION DES DIRIGEANTS ET DES OFFICIELS COMMISSAIRE DE PISTE DOSSIER CANDIDAT Madame, Mademoiselle, Monsieur Vous avez souhaité vous investir dans le Sport Motocycliste à travers une formation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

BILAN STAGE DE SKI SERRE CHEVALIER MARS 2015

BILAN STAGE DE SKI SERRE CHEVALIER MARS 2015 BILAN STAGE DE SKI SERRE CHEVALIER MARS 2015 1/ Bilan Pédagogique : Cinq élèves, pour la première fois depuis 6 ans avaient un niveau confirmé en débutant ce séjour. Tous les autres étaient débutants.

Plus en détail

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC Horodateur Note générale relative à l'enseignement de Pierre Vélon Supports de cours et travaux dirigés Correction des exercices et des projets personnels Disponibilité de Pierre Vélon en dehors des heures

Plus en détail

Rapport de stage ANEMF

Rapport de stage ANEMF Rapport de stage ANEMF Introduction A l issue de ma 6ème année de médecine, j ai décidé de voir comment se passait la médecine ailleurs. Restait à choisir quelle destination, bien sur il était plus facile

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique : 14 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Rôle et missions du titulaire d un certificat de Niveau 2 4. Evaluation des risques et définition

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Règlement du 5 ème Raid des Réserves en Normandie

Règlement du 5 ème Raid des Réserves en Normandie Règlement du 5 ème Raid des Réserves en Normandie L Association des Réservistes et Sympathisants de la Gendarmerie (RESGEND), l Association des Officiers de Réserve de Rouen, l Association des Sous-Officiers

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction des Ressources humaines Veilleur de nuit G VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction Générale Adjointe : Solidarités Direction : Enfance Famille Santé Service : Maison des Enfants POSITIONNEMENT

Plus en détail

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS Conseils et strategies pour les devoirs Lorsque Hal Gill était jeune, le hockey n était pas son unique priorité. Les devoirs ont toujours été important aussi. Hal ne pouvait rien faire avant d avoir complété

Plus en détail

DOCUMENT à CONSERVER

DOCUMENT à CONSERVER DOCUMENT à CONSERVER Genech Formation situé au 28 rue Victor Hugo, 59810 LESQUIN, accueille en formation des apprenants (jeunes et adultes) ayant conclu un contrat de type particulier ou une convention

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour la signature de l accord-cadre Défense / Sport A Paris, mardi 04 mars 2014 [validé] Seul le prononcé fait foi Page 1

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

La Course en chiffres

La Course en chiffres Présentation de l événement La Course en chiffres 6 000 participants issus des grandes écoles de commerce ou d ingénieurs 10 000 spectateurs sur la semaine 160 équipages aux couleurs des partenaires (spi,

Plus en détail

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Nathalie Crouzet sans taboo Réussir sa compta avec Ciel Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Avant-propos La comptabilité est pour certains une véritable bête noire, qu il est soit disant difficile,

Plus en détail

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Dossier de presse Défibrillateurs Conférence de presse lundi 7 juin 2010 Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Sommaire P3 : P4 : P5 : P6 : Communiqué de presse Présentation des défibrillateurs

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE Capitaine de vaisseau Ndome Faye, Conseiller Militaire à la Mission Permanente du Sénégal auprès des Nations unies à New York Dans certains

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre.

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre. ECOLE FORMULAIRES LETTRE TYPE DE PROSPECTION POUR LES ECOLES Objet mentionné sur la lettre : Proposition d organisation de journée découverte Cette lettre peut être adressée de manière circulaire à toutes

Plus en détail

CARe Auto Body réduit ses délais d exécution et le stress de ses employés grâce à Quintiq

CARe Auto Body réduit ses délais d exécution et le stress de ses employés grâce à Quintiq CARe AUTO BODY Étude de cas CARe Auto Body réduit ses délais d exécution et le stress de ses employés grâce à Quintiq «Une planification adaptée se traduit par une meilleure qualité de service grâce à

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France

Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France Du lundi 23 mars au vendredi 27 mars 2015 École des officiers de la gendarmerie nationale Melun (Seine-et-Marne) L INHESJ L Institut national des hautes

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Liège, le 21 septembre 2013 PROJET D ETABLISSEMENT Projet d établissement Le Centre d Enseignement Secondaire Léon MIGNON se composant de trois implantations distinctes, ayant chacune leurs caractéristiques

Plus en détail

A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude

A - Les Techniques de la Bonne Attitude A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude Soutenez votre enfant sans jamais intervenir durant les parties. La compétition est par nature une source de stress. C est une remise en cause personnelle,un"examen"

Plus en détail

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES Filière médico-sociale CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES NOTE INDICATIVE DE CADRAGE Cette note contient des informations indicatives visant à aider le candidat

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv.

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv. Les «Rencontres de la sécurité», qu est-ce que c est? La relation entre nos concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité constitue un enjeu important. Encore présente dans les esprits, la

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Lundi 21 septembre 2015. n 8

Lundi 21 septembre 2015. n 8 Lundi 21 septembre 2015 n 8 L e rêve réalisé pour les spectateurs passionnés de tennis : Gilles SIMON, joueur de classe mondiale, en finale de l'open de la Baie de Somme. Il a disputé un «match de finale»

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Enquête de satisfaction des élèves. Résultats 2008 UNION EUROPÉENNE

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Enquête de satisfaction des élèves. Résultats 2008 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la 2 e chance Midi-Pyrénées Enquête de satisfaction des élèves Résultats 2008 Mars 2009 UNION EUROPÉENNE Sommaire 1 - Champ

Plus en détail

Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine

Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine Etude réalisée avec le concours D élèves de CM1 du département De leurs enseignants

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

Association pour la promotion du circuit automobile de Cadours Laréole

Association pour la promotion du circuit automobile de Cadours Laréole Association pour la Promotion du Circuit Automobile de Cadours Laréole Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous annoncer l organisation les 1 er et 2 septembre 2012 de la Rétrospective Raymond Sommer

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

Mon pense-bête scolaire

Mon pense-bête scolaire Je découvre mon milieu Mon pense-bête scolaire Se présenter et rencontrer le personnel: Direction, secrétaire, concierge, collègues Se procurer les clés nécessaires Faire l'inventaire du matériel et commander

Plus en détail

Guide de l Exposant. 10 ème i-novia Salon des Nouvelles Technologies & Entrepreneurs. Les Mercredi 5 & Jeudi 6 octobre 2016

Guide de l Exposant. 10 ème i-novia Salon des Nouvelles Technologies & Entrepreneurs. Les Mercredi 5 & Jeudi 6 octobre 2016 Guide de l Exposant 10 ème i-novia Salon des Nouvelles Technologies & Entrepreneurs Les Mercredi 5 & Jeudi 6 octobre 2016 Parc des Expositions de STRASBOURG HALL 5 - PAVILLON K Place Adrien Zeller 67000

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Chef de groupe de réparation des matériels mobilités terrestres Chef d atelier de réparation des matériels mobilités

Plus en détail