REGIME INVALIDITE-DECES DES SAGES-FEMMES 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGIME INVALIDITE-DECES DES SAGES-FEMMES 1"

Transcription

1 REGIME INVALIDITE-DECES DES SAGES-FEMMES 1 Article 1 Le régime dit "d'assurance invalidité-décès" des sages-femmes, institué conformément aux dispositions de l'article L du code de la Sécurité sociale, a pour objet l'attribution : 1. En cas de décès de la sage-femme, d'un capital au profit des personnes indiquées à l'article En cas d'invalidité temporaire, d'allocations journalières. 3. En cas d'invalidité définitive, d'une pension. Article 2 Affiliation Les sages-femmes affiliées en qualité de cotisantes à titre obligatoire pour l'assurance vieillesse sont assujetties au régime d'assurance invalidité-décès sous réserve des conditions d'âge prévues aux présents statuts. Celles qui se trouvent en état d'invalidité lors de l'entrée en vigueur du régime invaliditédécès ne peuvent en bénéficier du fait de l'affection en cours. Les sages-femmes exonérées, pour incapacité, de leur cotisation au régime de retraite obligatoire au cours de l'année précédant l'entrée en vigueur du régime invalidité-décès ne peuvent y adhérer que sur production d'un certificat médical confirmant leur guérison définitive. Article 2 bis Lors de son affiliation, l adhérent est inscrit d office dans la classe A et verse la cotisation correspondante. L option pour une classe supérieure ne peut prendre effet, au plus tôt, qu au 1 er janvier de la deuxième année qui suit la date d effet de l affiliation. Tout changement d option en augmentation doit être notifié à la Caisse par lettre recommandée avec avis de réception avant le 1 er juillet de l année en cours, pour prendre effet au 1 er janvier de l année suivante. 1 Institué par décret n du 4 septembre Statuts approuvés par arrêté du 11 septembre1970, modifiés par arrêté du 6 février 1979, du 20 mai 1987, du 8 décembre 1987, du 20 juin 1991, du 16 avril 2002, du 27 juin

2 Aucun changement d option pour une classe supérieure n est admis postérieurement au 1 er juillet de l année du cinquante-quatrième anniversaire. Les changements d option en diminution sont notifiés à la Caisse par lettre recommandée avec avis de réception avant le 1er novembre de l année en cours. Ils prennent effet le 1 er janvier suivant. Lorsque le fait générateur de l invalidité, de l incapacité de travail ou du décès est antérieur à la date à laquelle l assuré a notifié à la Caisse son changement d option pour une classe supérieure, les prestations servies sont celles correspondant à la classe à laquelle il cotisait au moment où est intervenu le fait générateur. Il en est de même si la survenance de l invalidité ou de l incapacité de travail est antérieure à la notification de l adhésion à une classe supérieure dans les termes susvisés. Article 3 Versement d'un capital en cas de décès En cas de décès de la sage-femme avant le premier jour qui suit son 65 e anniversaire, un capital est versé, selon l'ordre de préférence suivant sauf dispositions testamentaires contraires le modifiant : 1. A son conjoint non séparé de droit ou de fait. 2. A ses enfants à charge. 3. Aux personnes qui étaient, au jour de son décès, à charge effective totale et permanente. 4. A ses descendants autres que ceux du A ses ascendants. Article 4 Les bénéficiaires désignés à l'article 3 ci-dessus reçoivent, sous réserve des dispositions des articles 14 et suivants des statuts, un capital égal, en classe A, à un montant fixé chaque année par le Conseil d administration de la section professionnelle des sagesfemmes. Le montant du capital-décès des classes B et C est respectivement égal à deux et trois fois le montant du capital de la classe A. Article 5 Les droits au capital-décès subsistent après attribution des allocations temporaires d'invalidité ou de la pension d'invalidité sans qu'il y ait lieu au versement de la cotisation prévue à l'article 12. 2

3 Allocations temporaires d'invalidité Article 6 Les sages-femmes âgées de moins de 65 ans et totalement incapables d'exercer une activité professionnelle quelconque, même occasionnelle ou bénévole, peuvent demander l'attribution d'allocations journalières ; ces allocations sont égales, en classe A, à un montant fixé chaque année par le Conseil d administration de la Section professionnelle des Sages-Femmes. Le montant des allocations journalières des classes B et C est respectivement égal à deux et trois fois le montant des allocations de la classe A. Article 7 Les allocations sont accordées à partir du 91 e jour d'incapacité continue et jusqu'à la reprise d'activité sans pouvoir dépasser le dernier jour de la troisième année d'incapacité ni le 65 e anniversaire. Elles sont dues pour chaque jour, ouvrable ou non. Le règlement en est fait mensuellement à terme échu. Article 8 A l'échéance de la troisième année d'incapacité continue et totale définie à l'article 6, la procédure de reconnaissance de l'invalidité définie à l'article 10 est engagée d'office ; si cette échéance se situe entre le 60 e et le 65 e anniversaire, la procédure engagée a pour objet l'attribution anticipée de la retraite de base. Article 9 Les allocations temporaires d'invalidité ne peuvent être accordées à nouveau dans les conditions des articles 6 et 7 qu'après une reprise d'activité professionnelle effective d'au moins un an. Toutefois si, avant six mois d'activité, une rechute se produit, le paiement des allocations peut être repris, après contrôle, mais seulement, dans la limite du délai de trois ans calculé depuis l'origine de l'incapacité et sans compter la période de reprise d'activité. Si l'incapacité dure moins de 91 jours un nouveau délai de 90 jours sera nécessaire pour l'attribution des allocations. Article 10 Pension d'invalidité En cas d'invalidité totale, permanente et définitive, interdisant toute activité professionnelle quelconque, même occasionnelle ou bénévole, les sages-femmes peuvent bénéficier d'une pension d'invalidité. 3

4 Cette pension est égale, annuellement, en classe A, à un montant fixé chaque année par le Conseil d administration de la Section professionnelle des Sages-Femmes. Le montant de la pension des classes B et C est respectivement égal à deux et trois fois le montant de la pension de la classe A. Article 11 L'entrée en jouissance de la pension d'invalidité est fixée au jour qui suit la cessation du service de l'allocation temporaire. Le règlement en est fait par trimestre et à terme échu jusqu'au dernier jour du trimestre au cours duquel se situe le 60 e anniversaire. Les droits à la retraite anticipée sont alors examinés d'office. Article 12 Lorsque l invalidité et/ou le décès de l affilié sont imputables à un ou plusieurs tiers responsables, la CARSAF est subrogée de plein droit à l affilié ou à ses ayants droit dans leur action contre ce ou ces tiers, dans la limite des prestations qu elle doit verser jusqu au décès de l affilié et/ou de ses ayants droit, conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur. Article 13 La commission d inaptitude instituée auprès de la CARSAF est compétente pour reconnaître l invalidité de la sage-femme dans les conditions fixées par les statuts de la Caisse nationale d assurance vieillesse des professions libérales. En cas de contestations relatives à l état et au degré d invalidité, le recours doit être formé dans le délai de deux mois, devant le Tribunal du contentieux de l incapacité du domicile du requérant conformément aux dispositions de l article R du code de la Sécurité sociale. La décision de ce tribunal peut faire l objet d un appel en vertu des articles R et R du code de la Sécurité sociale. Article 14 Cotisation Le régime comporte trois classes de cotisation, désignées par les lettres A, B et C. Le montant des cotisations annuelles est fixé par décret du Ministre chargé de la Sécurité Sociale et du Ministre chargé du Budget, sur proposition du Conseil d administration de la Section professionnelle des Sages-Femmes. 4

5 Article 15 La cotisation est due pour l'année entière jusque et y compris l'année du 65 e anniversaire. Elle est payable en totalité dans les deux premiers mois de l'année. Article 16 Lorsqu'une sage-femme entreprend une activité non-salariée, la cotisation n'est due et la garantie ne court, sous réserve des dispositions des articles R et R du code de la Sécurité sociale, qu'à compter du premier jour du trimestre civil suivant la déclaration qui doit être adressée à la Caisse un mois au plus tard après la date de l'installation (article R du nouveau code de la Sécurité sociale). La cotisation, réduite en proportion s'il y a lieu, est payable dans les deux mois suivant la notification de l'affiliation. Article 17 Lorsque, par suite du défaut de la déclaration visée à l'article 16 ci-dessus, l'affiliation est tardive, les cotisations arriérées et les majorations de retard sont dues mais la garantie ne court qu'à compter du premier jour du trimestre civil qui suit le versement. Sous réserve des dispositions des articles R et R du code de la Sécurité sociale, sont exclues du bénéfice des garanties prévues par le régime invalidité-décès les invalidités dont le fait générateur, maladie ou accident, est antérieur à l affiliation au présent régime, ou qui résultent d une aggravation d invalidité préexistante à cette affiliation et ayant donné ou non lieu à l attribution d une pension d invalidité à titre quelconque (militaire, accident du travail, etc.). Article 18 Pour les sages-femmes dont l'activité non-salariée est accessoire à une activité salariée, les prestations ne subissent aucune réduction du fait des avantages acquis au titre de l'activité principale. Article 19 La cotisation du présent régime est versée à la Caisse Autonome de Retraite des Sages- Femmes françaises. Elle est exigible dans les mêmes formes et conditions que les cotisations du régime d'allocation vieillesse des sages-femmes. Le non-paiement dans les délais impartis entraîne l'application des intérêts de retard prévus par les statuts du régime de l assurance vieillesse de base. Le Conseil d'administration peut accorder l'exonération totale ou partielle des majorations de retard aux débitrices qui justifient d'un cas de force majeure. 5

6 Article 20 Le droit aux prestations prévues au présent règlement ne peut être constaté que si la sage-femme est à jour de ses cotisations pour les régimes de prévoyance obligatoires gérés par la Caisse et prévus au Livre VI du code de la Sécurité sociale. Cependant si la dette de cotisation ne porte que sur l'année en cours il est accordé aux ayants droit, pour le règlement de l'arriéré, un délai de six mois depuis la date du décès. Article 21 Lorsqu'après une mise en demeure, recommandée avec avis de réception, un délai d'un mois s'est écoulé sans résultat, toutes les garanties sont suspendues pour l'année en cours, sans préjudice de la poursuite du règlement de la cotisation et des majorations de retard. Les garanties ne seront rétablies que l'année suivante et seulement à compter du jour du versement fait dans les délais fixés à l'article 13, de la nouvelle cotisation ainsi que de la cotisation assortie des majorations de retard. Article 22 Administration - Gestion - Contrôle Le régime "Invalidité-Décès" des sages-femmes est administré par le même Conseil d'administration et géré par le même organisme que le régime obligatoire de retraite des sages-femmes prévu au Livre VI du code de la Sécurité sociale. Article 23 L'invalidité est constatée dans les conditions fixées par les statuts de la Caisse Nationale des Professions Libérales pour l'inaptitude professionnelle (articles 28 et suivants). Les sages femmes qui bénéficient des dispositions des articles 6 à 9 doivent fournir dans les huit premiers jours de chaque trimestre un certificat médical confirmant leur état d'incapacité ; lors de la fin de leur incapacité elles doivent en aviser la Caisse dans un délai de huit jours. La Caisse peut, en outre, procéder à des contrôles, médicaux ou autres, à sa convenance. Les allocations temporaires d'invalidité ou la pension d'invalidité peuvent être supprimées dans le cas de refus de se prêter à ces contrôles. Article 24 Fonds d'action Sociale Il est institué un Fonds d'action Sociale géré par le Conseil d'administration de la Caisse et ayant pour objet l'attribution de secours exceptionnels aux sages-femmes qui ne bénéficient pas de la pension de vieillesse. 6

7 En outre, dans le cas d'absence d'ayants droit connus, le Conseil d'administration peut attribuer un secours à la personne qui aurait assumé les frais de dernière maladie ou d'obsèques. Ce secours ne pourra être supérieur au capital-décès. Les recettes du Fonds d'action Sociale proviennent : 1. D une dotation annuelle prévue à l article R du code de la Sécurité sociale, dont le montant est le produit d une somme fixe déterminée par le Conseil d Administration de la Caisse Nationale d Assurance Vieillesse des Professions Libérales, multipliée par le nombre d affiliés au sein de la section. 2. a. des dons, legs et subventions, b. des majorations de retard, c. des intérêts et revenus des fonds placés. Chaque année le Conseil d'administration de la CARSAF fixe le pourcentage de chacune des ressources citées au 2 - b. et c. qu'il affecte au Fonds d'action Sociale. Il peut également effectuer en faveur du Fonds d'action Sociale un prélèvement de 2% maximum sur le montant des cotisations encaissées au cours de l'année précédente. Article 25 - Abrogé. 7

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes

Plus en détail

JORF n 0149 du 29 juin 2011. Texte n 33

JORF n 0149 du 29 juin 2011. Texte n 33 JORF n 0149 du 29 juin 2011 Texte n 33 ARRETE Arrêté du 28 juin 2011 portant approbation des modifications apportées aux statuts du régime invalidité-décès des agents généraux d assurance NOR: ETSS1117752A

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ET CONDITIONS Article 1 INSTITUTION - BUTS ET AFFILIATION Il est institué, conformément à l

Plus en détail

Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Invalidité-Décès

Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Invalidité-Décès Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Invalidité-Décès 46, RUE SAINT-FERDINAND - 75841 PARIS CEDEX 17 TEL. 01 40 68 32 00 FAX 01 40 68 33 73 SERVEUR VOCAL 01 40 68 33 72 INTERNET http://www.carmf.fr

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué, au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des

Plus en détail

MODIFICATIONS STATUTAIRES SECTION PROFESSIONNELLE DES EXPERTS COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES (C.A.V.E.C)

MODIFICATIONS STATUTAIRES SECTION PROFESSIONNELLE DES EXPERTS COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES (C.A.V.E.C) Pièce n 4694 Avril 2013 CNAVPL MODIFICATIONS STATUTAIRES SECTION PROFESSIONNELLE DES EXPERTS COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES (C.A.V.E.C) Régimes concernés : - Deuxième partie : «Fonctionnement»,

Plus en détail

Article 1er. - La présente ordonnance a pour objet de modifier et compléter la loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite.

Article 1er. - La présente ordonnance a pour objet de modifier et compléter la loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite. Ordonnance n 96-18 du 6 juillet 1996 modifiant et complétant la loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite, p. 10. ( JORA N 42 du 07-07-1996 ) Article 1er. - La présente ordonnance a pour objet

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l'arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l'arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du jeudi 8 janvier 2009 N de pourvoi: 08-10769 Publié au bulletin Rejet M. Gillet, président M. Héderer, conseiller rapporteur Mme de Beaupuis, avocat

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 87, du 11 novembre 2005 Délai référendaire: 3 janvier 2006 Loi portant révision de la loi concernant la Caisse de pensions de

Plus en détail

Cessation d'activité Notice explicative à conserver par le médecin

Cessation d'activité Notice explicative à conserver par le médecin 46, rue Saint-Ferdinand 75841 Paris Cedex 17 Tel. 01 40 68 32 00 - Fax 01 40 68 33 73 E-mail : carmf@carmf.fr - Serveur vocal 01 40 68 33 72 Internet : http://www.carmf.fr Cessation d'activité Notice explicative

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations 2014 Début d activité p. 2 En cours d activité p. 5 dispenses et Réductions de cotisations [non rachetables] p. 11 Dispenses [rachetables] p. 12 Exonérations

Plus en détail

REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 LIVRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens

Plus en détail

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANCAIS REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS Arrêté du 30 décembre 2005 J.O. du 25 janvier 2006 Arrêté du 31

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE Ordonnance n 2012 03. du 11 janvier 2012 modifiant les articles 22,50, 95, 149 a 163 ter et complétant l'article

Plus en détail

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948)

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) Médecin Régimes obligatoires Médecin Conjoint collaborateur La retraite : Base (1949) Complémentaire (1949) ASV (1972) La prévoyance : Invalidité-Décès

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES ET MM les Directeurs Date : 29/04/99. des Caisses Primaires d'assurance Maladie. des Caisses Générales

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 LIVRE I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES DECRETS

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES DECRETS REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES TEXTES REGLEMENTAIRES ET CODIFIES EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2008 DECRETS Décret n 71 542 du 2 juillet 1971 relatif au régime

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès Page 1 sur 7 Fiches pratiques > fiches métier > les ressortissants du RSI Le commerçant 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès 1. L'AFFILIATION Les

Plus en détail

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP SDPM fiche Cédric MICHEL Rente d incapacité permanente partielle = IPP Si le salarié reste atteint d une incapacité permanente, qui résulte de l accident du travail, il pourra percevoir une rente. L attribution

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

0 - PROCEDURE DE RENOUVELLEMENT 1 - DECOMPTE DES CONGES

0 - PROCEDURE DE RENOUVELLEMENT 1 - DECOMPTE DES CONGES Guide Mémento Recueil - PC6 Congés de longue durée pour pensionnés de RENOUVELLEMENT DES CONGES PC 6.2 0 - PROCEDURE DE RENOUVELLEMENT Le fonctionnaire doit adresser une demande de prolongation de congé

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE

INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE L'assurance sociale couvre les pensions suivantes : -

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR 2010 Vous avez choisi d adhérer au régime de l auto-entrepreneur, institué par la Loi de Modernisation

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève R A M B Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève 2004 1 FONDATION POUR LA RETRAITE ANTICIPEE DE LA METALLURGIE DU BATIMENT (FONDATION RAMB) REGLEMENT En application des

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI. relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.)

SENAT PROJET DE LOI. relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.) PROJET DE LOI adopté le 21 décembre 1977 N 88 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978 PROJET DE LOI relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.) Le Sénat a adopté, dans

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Article premier Le titre IV du livre I er de la première

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. Base juridique

NOTE JURIDIQUE. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : Retraite anticipée des fonctionnaires handicapés Base juridique Article L.24

Plus en détail

Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155;

Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155; Loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite Le Président de la République, Vu la charte nationale, notamment son titre sixième V. Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155; Vu

Plus en détail

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS

REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANCAIS REGLEMENT DU REGIME COMPLEMENTAIRE DES AVOCATS ETABLI PAR LA CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS Arrêté du 30 décembre 2005 J.O. du 25 janvier 2006 Arrêté du 31

Plus en détail

A S S E S M E B M L B E L E E E GE G N E E N R E A R L A E L

A S S E S M E B M L B E L E E E GE G N E E N R E A R L A E L ASSEMBLEE GENERALE A.A.P.E.I. de STRASBOURG La retraite du Régime général des personnes handicapées et leurs parents 1 Donner des informations générales sur 1 - la retraite des «parents» ou aidants des

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes Mémento des chirurgiens-dentistes Début d activité p. 2 En cours d activité p. 5 Dispenses et réductions de cotisations [non rachetables] p. 10 Dispenses [rachetables] p. 11 Exonération de cotisations

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale Date : 02/11/1992 Origine : DGR ACCG Mmes et Mrs les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance Maladie des Caisses Générales de Sécurité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2010-1776 du 31 décembre 2010 relatif à l assurance volontaire vieillesse et invalidité et au rachat

Plus en détail

LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès.

LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès. LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès. L Assemblée nationale fédérale a délibéré et adopté; Le Président de la République

Plus en détail

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant, NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties décès Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République Fédérative du Brésil (Entrée en vigueur le 01-12-2014, publié au

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro

Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro 1 Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro (Entré en vigueur le 01-06-2014, publié dans le MB du 23-06-2014)

Plus en détail

LES PRESTATIONS DE L'ASSURANCE MALADIE DU REGIME SPECIAL

LES PRESTATIONS DE L'ASSURANCE MALADIE DU REGIME SPECIAL LES PRESTATIONS DE L'ASSURANCE MALADIE DU REGIME SPECIAL L'assurance maladie offre aux fonctionnaires territoriaux relevant du régime spécial de sécurité sociale deux types de protection : - des prestations

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Exposé sous le thème: la sécurité sociale. Mlle Kaoutar El Mahdaoui

Exposé sous le thème: la sécurité sociale. Mlle Kaoutar El Mahdaoui Exposé sous le thème: la sécurité sociale Réalisée par: Encadré par Mlle Jalila Boussakri M.KHALID FARID Mlle Kaoutar El Mahdaoui Plan Introduction Axe I : Le régime de la CNSS: SECTION1: principe général

Plus en détail

18 décembre 1984 PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux mesures en faveur des jeunes familles

18 décembre 1984 PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux mesures en faveur des jeunes familles PROJET DE LOI adopté le N 54 SÉNAT 18 décembre 1984 PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif aux mesures en faveur des jeunes familles et des familles nombreuses.

Plus en détail

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Paris, le 22 octobre 2002 direction de l établissement national des invalides de la marine sous-direction des affaires juridiques

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants - 41 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Code de la

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Pour permettre à chaque Chirurgien dentiste de trouver une réponse exacte à ses besoins spécifiques, le contrat comporte deux niveaux de garanties :

Pour permettre à chaque Chirurgien dentiste de trouver une réponse exacte à ses besoins spécifiques, le contrat comporte deux niveaux de garanties : LE CONTRAT DE PREVOYANCE (RISQUES DECES, DECES ACCIDENTEL, INVALIDITE ABSOLUE ET DEFINITIVE, PENSION DE CONJOINT, RENTE EDUCATION, PERTE DE PROFESSION ET DOUBLE EFFET) 1. QUEL EST LE PRINCIPE DU CONTRAT?

Plus en détail

sont assujettis à l'assurance en cas de maternité et d'adoption que pour les personnes exerçant une activité salariée dans le canton.

sont assujettis à l'assurance en cas de maternité et d'adoption que pour les personnes exerçant une activité salariée dans le canton. Règlement d'application de la loi instituant une assurance en cas de maternité et d'adoption J 5 07.01 du 11 mai 2005 Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 16h de la loi

Plus en détail

Code de la Sécurité Sociale

Code de la Sécurité Sociale Code de la Sécurité Sociale Section 2 : Chirurgiens-dentistes, sages-femmes et auxiliaires médicaux Sous-section 2 : Conventions départementales. Article R162-2 A défaut de convention nationale, les tarifs

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE -

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : cumul de la pension d invalidité du régime général avec d autres pensions, rentes

Plus en détail

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE AG2R PREVOYANCE, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité sociale - 35, boulevard Brune

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE

FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE AVENANT AU REGLEMENT FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE Article premier - Définition Le présent règlement du Fonds de la rente transitoire (ci-après: "le Fonds") est un complément au règlement principal de

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 09/04/90 des Caisses Générales

Plus en détail

N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978. Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI

N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978. Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978 Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE ATKÈS DÉCLARATION D' URGENCE relatif à la généralisation

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

Décret n 2008-355 du 11 Février 2008, relatif à l organisation et au fonctionnement de la caisse de prévoyance Et de retraite des avocats

Décret n 2008-355 du 11 Février 2008, relatif à l organisation et au fonctionnement de la caisse de prévoyance Et de retraite des avocats Décret n 2008-355 du 11 Février 2008, relatif à l organisation et au fonctionnement de la caisse de prévoyance Et de retraite des avocats Le Président de la République; Sur proposition du ministre des

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 18.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 18. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3106 Convention collective nationale IDCC : 18. INDUSTRIE TEXTILE ACCORD DU 5 DÉCEMBRE 2013 RELATIF AU RÉGIME

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE HÔTELS CAFÉS RESTAURANTS GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INCAPACITÉ TEMPORAIRE DE TRAVAIL CONDITIONS GÉNÉRALES N 2308/1 ACSK1210-2939.indd 1 19/12/12 16:18 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES 3 ARTICLE 1 - OBJET

Plus en détail

A R R E T E LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

A R R E T E LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE MINISTÈRE DU TRAVAIL ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE BURKINA FASO UNITÉ - PROGRÈS - JUSTICE Arrêté n 2008-008/MTSS/SG/DGPS relatif à l affiliation, à l immatriculation des travailleurs et autres assurés au régime

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 17/05/2000 Origine : DDRI MMES et MM les Directeurs. des Caisses Primaires d'assurance Maladie. des Caisses Générales

Plus en détail

Demande de capital décès des artisans Notice explicative

Demande de capital décès des artisans Notice explicative Demande de capital décès des artisans encours ATTENTION : LA DEMANDE DOIT ETRE DEPOSEE OU RENVOYEE DANS UN DELAI DE 2 ANS SUIVANT LE DECES DE L'ASSURE(E) DECEDE(E) Décès d'un assuré cotisant Quelle prestation?

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège invalidité-décès Mme Perrin 18 septembre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de la CARMF au 15/01/2015

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI. relatif aux rapports entre les caisses d'assurance. maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux. (Texte définitif.

SENAT PROJET DE LOI. relatif aux rapports entre les caisses d'assurance. maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux. (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté le 24 juin 1971. N 146 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1970-1971 PROJET DE LOI relatif aux rapports entre les caisses d'assurance maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux.

Plus en détail

G u i d e. Sages-Femmes. Démarches préalables à votre installation 2. Les aides à la création 3. Le remplacement 4. Qui doit adhérer 6

G u i d e. Sages-Femmes. Démarches préalables à votre installation 2. Les aides à la création 3. Le remplacement 4. Qui doit adhérer 6 Guide d installation des Sages-Femmes Avril 2011 G u i d e d i n s t a l l a t i o n 2011 Sages-Femmes Démarches préalables à votre installation 2 Les aides à la création 3 Le remplacement 4 Qui doit adhérer

Plus en détail

TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE

TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE En vertu de l article L132-23 du Code des assurances les droits individuels résultant des contrats

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Secrétariat Comité médical/commission de réforme CDG 58 24 rue du champ de foire BP 3 58028 Nevers cedex.

Secrétariat Comité médical/commission de réforme CDG 58 24 rue du champ de foire BP 3 58028 Nevers cedex. Toute saisine de ces deux instances doit être adressée à l adresse suivante: Secrétariat Comité médical/commission de réforme CDG 58 24 rue du champ de foire BP 3 58028 Nevers cedex. - D envoyer un dossier

Plus en détail

BOI-PAT-ISF-30-40-30-20-20120912

BOI-PAT-ISF-30-40-30-20-20120912 BOI-PAT-ISF-30-40-30-20-20120912 PAT ISF Assiette Autres exonérations Rentes viagères assimilables à des pensions de retraite Régime du plan d'épargne retraite populaire (PERP) 1 L'article 108 de la loi

Plus en détail

Titre 4 : Assurance vieillesse et invalidité-décès des professions libérales

Titre 4 : Assurance vieillesse et invalidité-décès des professions libérales Titre 4 : Assurance vieillesse et invalidité-décès des professions libérales Chapitre 1er : Organisation administrative. Section 2 : Sections professionnelles. Article R641-1 La Caisse nationale d'assurance

Plus en détail

Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de Fribourg

Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de Fribourg Pensionskasse des Staatspersonals PKSPF Rue St-Pierre 1, 1701 Fribourg T +41 026 305 32 62, F +41 026 305 32 69 www.cppef.ch Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

Le congé de solidarité familiale est accordé de droit, sur demande écrite du fonctionnaire.

Le congé de solidarité familiale est accordé de droit, sur demande écrite du fonctionnaire. Congé pour solidarité familiale et allocation d accompagnement d une personne en fin de vie pour les fonctionnaires des trois versants de la fonction publique Principe général Le congé de solidarité familiale

Plus en détail

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des cadres

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des cadres Collectives Osmose Prévoyance La protection des cadres Entreprises Prévoyance Osmose Prévoyance salariés cadres Ce document décrit l offre standard pour des sociétés de 1 à 4 cadres. Traitement de référence.

Plus en détail

AVENANT N O 34 DU 19 MAI 2006 (1)

AVENANT N O 34 DU 19 MAI 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9102. EXPLOITATIONS MARAÎCHÈRES, HORTICOLES ET PÉPINIÈRES (AUBE) (26 janvier 1981) (Etendue par arrêté du

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Mars 2015 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2015 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2015 : 38040 par an (PASS) et 3170 par mois (PASS mensuel)

Plus en détail

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 Parue dans le Moniteur Belge du 28 décembre 2006 Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 CHAPITRE VI. Fonds d indemnisation des victimes de l amiante Section 1re. Mission et fonctionnement

Plus en détail

Contrat collectif d assurance sur la vie, à versements libres libellé en euros et/ou en unités de compte, de type multisupports et de durée viagère.

Contrat collectif d assurance sur la vie, à versements libres libellé en euros et/ou en unités de compte, de type multisupports et de durée viagère. FICHE DE PRESENTATION DES INFORMATIONS NECESSAIRES A L APPRECIATION DE L ENSEMBLE DES CARACTERISTIQUES DU CONTRAT D ASSURANCE MULTISUPPORT EPARGNE RETRAITE APREP MULTIGESTION TNS N LMP277070644V1 Fiche

Plus en détail

PROJET DE LOI surlacaissedepensionsdel ÉtatdeVaud

PROJET DE LOI surlacaissedepensionsdel ÉtatdeVaud PROJET DE LOI surlacaissedepensionsdel ÉtatdeVaud LEGRANDCONSEILDUCANTONDEVAUD vu la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité(lpp) vuleprojetdeloiprésentéparleconseild'etatdevaud

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 23/11/2011 Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 10 novembre 2011 N de pourvoi: 10-24099 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président SCP Célice, Blancpain et

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail