INCONTINENCE URINAIRE. Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INCONTINENCE URINAIRE. Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS"

Transcription

1 INCONTINENCE URINAIRE Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS

2 DÉFINITIONS Incontinence urinaire : c est une perte involontaire d urine Il existe plusieurs formes d incontinence urinaire dont: l incontinence à l effort (IE): c est la perte d urine involontaire lors d un effort ou au cours de l éternuement ou de la toux l Incontinence urinaire par urgenturie (IUU): se manifeste par des fuites involontaires d urines accompagnées ou immédiatement précédées par d une urgenturie l Incontinence urinaire mixte (IUM): c est la plainte d une perte d urine involontaire lors d une urgenturie et lors d un effort, d un éternuement ou d une toux 2

3 Les Différentes Formes d Incontinence Urinaire HAV IE IUM (IUU+IE) IUU Urgenturie Pollakiurie Nycturie Incontinence HAV: hyperactivité vésicale; IUU: incontinence urinaire par urgenturie; IE: incontinence d effort; IUM: incontinence urinaire mixte

4 INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT Perte d urines involontaire d urines lors d effort Toux Eternuements Rires Marche Saut Course Port de charge lourde Changement de position. 4

5 INCONTINENCE PAR URGENTURIE 5

6 INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT Diagnostic facile : interrogatoire + Examen gynécologique vessie pleine fuites à la toux +/- poussée, manœuvre de soutènement 6

7 EXAMENS COMPLÉMENTAIRES Echographie vésico rénale et pelvienne avec mesure du résidu post mictionnel +/- endovaginale Calendrier mictionnel +++ Cystoscopie Bilan urodynamique 7

8 Contrôle Neurologique de la Miction: Mécanismes de Contrôle du Remplissage et la Vidange de la Vessie 8 Phase de remplissage de la vessie Activé Inhibé Remplissage de la vessie Fibre Aδ ACh PAG PMC PAG: Substance Grise Periaqueducale PMC: Centre pontique de la miction Phase de miction Détrusor Parasympathique Nerf pelvien - ACh Parasympathique Nerf pelvien - ACh Détrusor Sphincter strié urétral Miction inhibée Sympathique Nerf hypogastrique NAdr Somatique Nerf Pudendal ACh Sympathique Nerf hypogastrique NAdr Somatique Nerf Pudendal ACh Moelle épinière Sphincter strié urétral Miction initiée

9 Contrôle Neurologique de la Miction 9 PAG Subst. grise périaqueducale PMC Centre pontique de la miction PAG: Substance Grise Périaqueducale PMC: Centre pontique de la miction S2-4 dans le cône terminal Nerfs pelviens et pudendaux

10 Cycle Mictionnel Normal Remplissage Premier Besoin Besoin d'uriner Remplissage Relaxation du detrusor + Contraction des sphincters + Contraction du Plancher pelvien Relaxation du detrusor + Contraction des sphincters + Contraction du Plancher pelvien Contraction du detrusor + Relaxation sphinctérienne MICTION Relaxation du detrusor + Contraction des sphincters + Contraction du plancher pelvien Fowler CJ et al., The neural control of micturition. Nature Reviews Neuroscience 9, (June 2008)

11 11 BILAN URODYNAMIQUE = COMPRÉHENSION DU FONCTIONNEMENT VÉSICO SPHINCTÉRIEN

12 BILAN URODYNAMIQUE Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1.Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester basse pour protéger les reins 2.Pression vésicale per-mictionnelle: puissance contractile du détrusor et résistance qu'elle doit vaincre lors de la miction 3.Relation pression/débit calcule résistance urétrale: ensemble des forces s'opposant au passage de l'urine dans l'urètre 4.Pression urétrale maximale: sphincters lisses et striés 12

13 LES TEMPS DU BUD Débimétrie: mesure du débit maximum (Qmax, temps mictionnel) suivi d une mesure du résidu vésical 13

14 CYSTOMANOMETRIE Mesure de la pression intravésicale et des sensations de besoin (B1: premier besoin, B2 besoin normal, B3: besoin urgent) lors du remplissage de la vessie. Mesure de la compliance vésicale, recherche de contractions non inhibées 14

15 15 Cystomanométrie anormale

16 PROFILOMETRIE URETRALE (pression dans l urètre): évalue les mécanismes sphinctériens. Pression de clôture (PC)= pression urétrale -pression vésicale Plus la pression de clôture est basse, plus le risque de fuite à l effort (augmentation de la pression abdominale) est important. Identification d une insuffisance sphincterienne 16

17 TRAITEMENTS REEDUCATION PERINEO SPHINCTERIENNE ICU EFFORT : SI ECHEC CHIRURGIE (BSU, Ballonnets, Sphincter artificiel) ICU URGENTURIE : STIMULATION TIBIALE POST ANTI CHOLINERGIQUES INJECTION TOXINE BOTULIQUE INTRADETRUSORIENNE NEUROMODULATION SACREE 17

18 BANDELETTE SOUS URETRALE TVT- O TVT RETROPUBIEN 18

19 19 BALLONNETS PERI URETRAUX AJUSTABLES

20 20 SPHINCTER ARTIFICIEL

21 21

22 INJECTION BOTOX En Hôpital De Jour Instillation d anesthésie locale endovésicale min avant Cystoscopie 20 injections intra-détrusoriennes Efficacité 15 jours après environ A renouveler lors réapparition symptômes RCP BOTOX

23 23

24 24

25 25

26 Dr Elena BRASSART, Praticien Hospitalier, CHU ANGERS Secrétariat : Tel professionnel :

INCONTINENCE URINAIRE. Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS

INCONTINENCE URINAIRE. Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS INCONTINENCE URINAIRE Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS DÉFINITIONS Incontinence urinaire : c est une perte involontaire d urine Il existe plusieurs formes d incontinence

Plus en détail

REEDUCATION DE L HYPERACTIVITE VESICALE FEMININE. Julie LADET MKDE - Nîmes

REEDUCATION DE L HYPERACTIVITE VESICALE FEMININE. Julie LADET MKDE - Nîmes REEDUCATION DE L HYPERACTIVITE VESICALE FEMININE Julie LADET MKDE - Nîmes Définition de l HAV Le syndrome d hyperactivité vésicale (HAV) est défini selon l International Continence Society (ICS) par: «Une

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE MIXTE ET HYPOCOMPLIANCE

INCONTINENCE URINAIRE MIXTE ET HYPOCOMPLIANCE INCONTINENCE URINAIRE MIXTE ET HYPOCOMPLIANCE Travail des membres du Comite d Urologie et de Pelvi-périnéologie de la Femme (Association Française D urologie) Madame RAU, 56 ans, consulte pour une incontinence

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE DANS L HYPERACTIVITÉ VÉSICALE

BILAN URODYNAMIQUE DANS L HYPERACTIVITÉ VÉSICALE BILAN URODYNAMIQUE DANS L HYPERACTIVITÉ VÉSICALE 1 Dr Loïc Le Normand CHU Nantes, service Urologie Centre Fédératif de Pelvi-Périnéologie PLAN! Définition de l hyperactivité vésicale! Définition de l hyperactivité

Plus en détail

Les traitements chirurgicaux de l incontinence urinaire

Les traitements chirurgicaux de l incontinence urinaire Les traitements chirurgicaux de l incontinence urinaire Dans la population générale et chez les patientes atteintes de mucoviscidose Traitement chirurgical = 2 e intention Après rééducation du plancher

Plus en détail

FAUT-IL FAIRE UN BILAN

FAUT-IL FAIRE UN BILAN FAUT-IL FAIRE UN BILAN URODYNAMIQUE ET COMMENT, DANS UN PROLAPSUS DE HAUT GRADE? Dr Le Normand L. 1 CHU de Nantes, Service Urologie Centre Fédératif de Pelvi-Périnéologie PROLAPSUS DE HAUT GRADE 2 SIGNES

Plus en détail

CLINIQUE Examen périnéal. CLINIQUE Les symptômes urinaires CLINIQUE INTERROGATOIRE CATALOGUE MICTIONNEL EPINES IRRITATIVES. Bilan neurologique

CLINIQUE Examen périnéal. CLINIQUE Les symptômes urinaires CLINIQUE INTERROGATOIRE CATALOGUE MICTIONNEL EPINES IRRITATIVES. Bilan neurologique DYSFONCTIONNEMENTS VESICO- SPHINCTERIENS DES TRAUMATISES VERTEBRO- MEDULLAIRES I. PHYSIOLOGIE II. PHYSIOPATHOLOGIE III. BILANS a. clinique b. urodynamique c. radiologique IV. NATURE DES DYSFONCTIONNEMENTS

Plus en détail

Samedi 14 octobre Dr Lopez Laurent Chirurgie Urologique Clinique Saint Augustin

Samedi 14 octobre Dr Lopez Laurent Chirurgie Urologique Clinique Saint Augustin Samedi 14 octobre 2017 Dr Lopez Laurent Chirurgie Urologique Clinique Saint Augustin Diabète de type 1 Troubles urinaires : Trouble de la sensibilité vésicale Trouble de la contractilité Grande vessie

Plus en détail

Neurophysiologie i vésicosphinctérienne

Neurophysiologie i vésicosphinctérienne Neurophysiologie i vésicosphinctérienne Dr Leonor Mazières UPMC; Service MPR, Hôpital Pitié-Salpêtrière, 75651 leonor.mazieres@upmc.fr 11 mars 2011 Module : «titre» Plan: déjà sur le site Références: déjà

Plus en détail

PARTICULARITÉS URODYNAMIQUES DANS LES VESSIES NEUROLOGIQUES I. K S I B I, R. M A A O U I, H. R A H A L I

PARTICULARITÉS URODYNAMIQUES DANS LES VESSIES NEUROLOGIQUES I. K S I B I, R. M A A O U I, H. R A H A L I PARTICULARITÉS URODYNAMIQUES DANS LES VESSIES NEUROLOGIQUES I. K S I B I, R. M A A O U I, H. R A H A L I S E R V I C E D E M E D E C I N E P H Y S I Q U E E T R E A D A P T A T I O N F O N C T I O N N

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT

INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 DR.F MENACER PR. A DAHDOUH DEFINITION ICS 1976 Fuite d urine involontaire par le méat urétral et ayant un retentissement social ou hygiénique

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire

Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire Dr Adrien Vidart Incontinence urinaire : A un seul symptômes plusieurs mécanismes Incontinence d effort : Incontinence par insuffisance sphinctérienne

Plus en détail

REINS ET VOIES URINAIRE- APPAREIL GENITAL MASCULIN- La miction normale. La miction normale

REINS ET VOIES URINAIRE- APPAREIL GENITAL MASCULIN- La miction normale. La miction normale 4/04/14 GAITAN Léa L3 RVUAGM Remplaçant du Pr KARSENTY (pas vraiment au courant de sur quoi il était sensé nous faire cours...) Relecteur 7 6 pages Plan La miction normale A. Mécanismes du cycle mictionnel

Plus en détail

Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique

Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique Dr Olivier HELFRICH Urologue Clinique Axium Congrès Gynaix 26/01/2019 Aucun Conflits d intérêt Plan Définitions

Plus en détail

TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS DES TRAUMATISES CRANIENS

TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS DES TRAUMATISES CRANIENS TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS DES TRAUMATISES CRANIENS Contrôle neurologique Vésico - sphinctérien Physiologie Vessie Hypogastrique Σ D10 L2 Sphincter Col Pudendal Pelvien PΣ S2 Soma S4 Certaines zones

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME

INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME DR.F MENACER I/DEFINITION Fuite d urine involontaire par le méat urétral et ayant un retentissement social ou hygiénique et démontré de manière objective La prévalence

Plus en détail

Typologie des Troubles Vésicosphinctériens DR Maaoui Rim

Typologie des Troubles Vésicosphinctériens DR Maaoui Rim Typologie des Troubles Vésicosphinctériens DR Maaoui Rim DR Ksibi Imene PR AG Rahali Hajer Service de Médecine Physique et Réadaptation Fonctionnelle HMPIT introduction Les troubles vésico-sphinctériens

Plus en détail

Quand, comment et pourquoi réaliser un bilan urodynamique. B.Fatton Urogynécologie CHU Caremeau - NIMES

Quand, comment et pourquoi réaliser un bilan urodynamique. B.Fatton Urogynécologie CHU Caremeau - NIMES Quand, comment et pourquoi réaliser un bilan urodynamique B.Fatton Urogynécologie CHU Caremeau - NIMES 2007 Son but: identifier des facteurs responsables de l IU étudier le fonctionnement vésico-sphinctérien

Plus en détail

Vessie distendue : neurologie et incontinence

Vessie distendue : neurologie et incontinence Vessie distendue : neurologie et incontinence Professeur S. DEMAILLE Médecine Physique et de Réadaptation Neurophysiologie du bas appareil urinaire C est une unité fonctionnelle complète Comprend : vessie,

Plus en détail

Des bonnes indications dans l'incontinence urinaire d effort

Des bonnes indications dans l'incontinence urinaire d effort Des bonnes indications dans l'incontinence urinaire d effort Aubert Agostini QCM Pré-Test / Cochez les réponses vraies 1) A propos du traitement de l IUE. a/ Le TVT est une technique de référence du traitement

Plus en détail

TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS DES TRAUMATISES CRANIENS 14/02/12. Contrôle neurologique Vésico - sphinctérien. Physiologie

TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS DES TRAUMATISES CRANIENS 14/02/12. Contrôle neurologique Vésico - sphinctérien. Physiologie TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS Contrôle neurologique Vésico - sphinctérien Physiologie DES Vessie Σ D10 L2 TRAUMATISES CRANIENS Sphincter Col Pudendal Pelvien PΣ S2 Soma S4 Certaines zones cérébrales augmentent

Plus en détail

L incontinence urinaire dans la mucoviscidose mécanismes et fréquence

L incontinence urinaire dans la mucoviscidose mécanismes et fréquence L incontinence urinaire dans la mucoviscidose mécanismes et fréquence INTRODUCTION Définition Incontinence urinaire Perte involontaire d urines par le méat urétral En dehors de la phase de miction Incontinence

Plus en détail

RVUAGM Physiologie de la miction normale. Physiologie de la miction normale

RVUAGM Physiologie de la miction normale. Physiologie de la miction normale 30/03/2016 PRAUD Camille (CR : Paul SEISSON) RVUAGM Professeur KARSENTY remplacé par sa CCA 6 pages Physiologie de la miction normale Plan A. Généralités I. rappels II. les sytèmes anatomiques fonctionnels

Plus en détail

Troubles vésico-sphinctériens d origine neurologique

Troubles vésico-sphinctériens d origine neurologique Troubles vésico-sphinctériens d origine neurologique Chapitre spécificité des soins chez les personnes handicapées. Dr N. BRADAÏ Service de Médecine Physique et de Réadaptation du Pr A. YELNIK GH Lariboisière-F.

Plus en détail

HYPER ACTIVITE VESICALE DU BLESSE MEDULLAIRE. Docteur JM SOLER Centre Bouffard VERCELLI -CERBERE

HYPER ACTIVITE VESICALE DU BLESSE MEDULLAIRE. Docteur JM SOLER Centre Bouffard VERCELLI -CERBERE HYPER ACTIVITE VESICALE DU BLESSE MEDULLAIRE Docteur JM SOLER Centre Bouffard VERCELLI -CERBERE Contrôle neurologique Vésico sphinctérien Sphincter Vessie Col Σ Hypogastrique Plexus Hypogastrique inférieur

Plus en détail

EN QUOI LES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES DIFFÈRENT ELLES SUIVANT L ÉTIOLOGIE D UNE NEUROVESSIE?

EN QUOI LES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES DIFFÈRENT ELLES SUIVANT L ÉTIOLOGIE D UNE NEUROVESSIE? EN QUOI LES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES DIFFÈRENT ELLES SUIVANT L ÉTIOLOGIE D UNE NEUROVESSIE? 1 L. Le Normand (Nantes) Mêmes Objectifs thérapeutiques Assurer la sécurité pour la haut appareil Par le maintien

Plus en détail

FPC CNGOF / OGC. Indications, réalisation et résultats attendus du bilan urodynamique

FPC CNGOF / OGC. Indications, réalisation et résultats attendus du bilan urodynamique FPC CNGOF / OGC Indications, réalisation et résultats attendus du bilan urodynamique Renaud de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU Carémeau, Nîmes, France Une femme de 32 ans vous consulte en

Plus en détail

Symptômes du Bas Appareil Urinaire «SBAU»

Symptômes du Bas Appareil Urinaire «SBAU» Clinique de chirurgie urologique et de transplantation rénale EHS DAKSI CONSTANTINE Symptômes du Bas Appareil Urinaire «SBAU» LOUCIF.M SAYOUD.R DAHDOUH.A Plan : I/- Introduction II/- Classification III-Les

Plus en détail

L auteur déclare n avoir aucun lien d intérêt en relation avec le contenu de cet article.

L auteur déclare n avoir aucun lien d intérêt en relation avec le contenu de cet article. Communication Apport de l urodynamique et modalités thérapeutiques actuelles des troubles complexes de la continence et de la miction chez la femme MOTS-CLÉS : URODYNAMIQUE. FEMME. SYMPTÔMES DU BAS APPAREIL

Plus en détail

EFFICACITÉ AU LONG TERME DE LA TOXINE BOTULIQUE CHEZ LES PATIENTS SUIVIS POUR UNE VESSIE NEUROLOGIQUE DANS LE CADRE D UNE SCLÉROSE EN PLAQUES :

EFFICACITÉ AU LONG TERME DE LA TOXINE BOTULIQUE CHEZ LES PATIENTS SUIVIS POUR UNE VESSIE NEUROLOGIQUE DANS LE CADRE D UNE SCLÉROSE EN PLAQUES : EFFICACITÉ AU LONG TERME DE LA TOXINE BOTULIQUE CHEZ LES PATIENTS SUIVIS POUR UNE VESSIE NEUROLOGIQUE DANS LE CADRE D UNE SCLÉROSE EN PLAQUES : Gabay B, Maucort-boulch D, Scheiber nogueira M, Ruffion A,

Plus en détail

Diagnostic DSVS pendant une cystomanométrie. Débimétrie. Intérêt de la profilométrie pour le diagnostic DSVS? Diagnostic DSVS et cystométrie AUCUN!

Diagnostic DSVS pendant une cystomanométrie. Débimétrie. Intérêt de la profilométrie pour le diagnostic DSVS? Diagnostic DSVS et cystométrie AUCUN! D é b im é t r ie # 1 D é b i t m l /s V o l. U m l r i n é 2 1 1 4 3 2 1 D M Q M s : 1 : 2 : 3 : 4 : 1 : 1 : 1 DEBIMETRIE couplée à la pression rectal ou à l!enregistrement de l!emg PERINEAL Dr Patrick

Plus en détail

Incontinence urinaire masculine

Incontinence urinaire masculine Incontinence urinaire masculine «Toute perte involontaire d urine dont se plaint le patient» (International Continence Society, Abrams and Coll, 2003) A distinguer des «gouttes retardataires» en fin de

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 03 octobre Abroge et remplace l avis du 9 novembre 2005 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 03 octobre Abroge et remplace l avis du 9 novembre 2005 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 03 octobre 2007 Abroge et remplace l avis du 9 novembre 2005 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données

Plus en détail

Neuromodulation. Dr BONNAL J.L.

Neuromodulation. Dr BONNAL J.L. Neuromodulation Dr BONNAL J.L. Comment chat marche? La vessie est contrôlée par : Centres Encéphaliques Pontin Orthosympathique Parasympathique Encéphaliques : Pontique : Contrôles et commandes Coordination

Plus en détail

Gaston, 72 ans, ancien facteur à la retraite, consulte pour :

Gaston, 72 ans, ancien facteur à la retraite, consulte pour : Gaston, 72 ans, ancien facteur à la retraite, consulte pour : -> Pollakiurie nocturne (3 à 4) et diurne (toutes les 2 heures) -> Dysurie importante, surtout la nuit -> Gouttes retardataires -> 2 épisodes

Plus en détail

Incontinence urinaire. Traitements chirurgicaux. Gestion des cathéters sus-pubiens

Incontinence urinaire. Traitements chirurgicaux. Gestion des cathéters sus-pubiens Incontinence urinaire Traitements chirurgicaux Gestion des cathéters sus-pubiens Fuite d urine involontaire par l urètre Incontinence urinaire Le besoin urinaire ne se décrète pas, il s impose à l individu

Plus en détail

Hyper-activité vésicale. Comment analyser le symptôme? Ph. Ballanger

Hyper-activité vésicale. Comment analyser le symptôme? Ph. Ballanger Hyper-activité vésicale. Comment analyser le symptôme? Ph. Ballanger Cas clinique Patiente âgée de 56 ans, mère de 2 enfants après accouchements voie basse sans problème. Elle est secrétaire de direction

Plus en détail

CAS CLINIQUE: TROUBLES MICTIONNELS ET AVC

CAS CLINIQUE: TROUBLES MICTIONNELS ET AVC CAS CLINIQUE: TROUBLES MICTIONNELS ET AVC R.CAREMEL Prog Urol (2014) 24, 30-33 Mr André L 69 ans - Adressé pour avis par le service de médecine physique et réadaptation - AVC ischémique sylvien droit par

Plus en détail

TOT: notre expérience

TOT: notre expérience TOT: notre expérience Dr F.Madaci Dr Boudjellil Dr Bounegar Pr.M Derguini Service gynéco obstétrique Hôpital Bachir Mentouri Kouba 9ème congrès SAEREM 4ème congrès FAFEM Alger 2011 Introduction IUE: fuite

Plus en détail

CONTRÔLE NEUROLOGIQUE

CONTRÔLE NEUROLOGIQUE TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS ET SCLEROSE EN PLAQUES Catherine Achour HPM Site Belle Isle Section ammppu Metz nov 2014 CONTRÔLE NEUROLOGIQUE Centre sympathique dorsolombaire Inhibe le détrusor et renforce

Plus en détail

Peut-on traiter l hyperactivité vésicale sans l HBP? Aurélien DESCAZEAUD Lyon 28 septembre 2018

Peut-on traiter l hyperactivité vésicale sans l HBP? Aurélien DESCAZEAUD Lyon 28 septembre 2018 Peut-on traiter l hyperactivité vésicale sans l HBP? Aurélien DESCAZEAUD Lyon 28 septembre 2018 Définition ICS de l HAV L hyperactivité vésicale est définie par des urgenturies, avec ou sans incontinence

Plus en détail

Je souffre d'incontinence urinaire : que faire?

Je souffre d'incontinence urinaire : que faire? Je souffre d'incontinence urinaire : que faire? Service de Chirurgie Gynécologique -Clinique Beau Soleil- Adresse du site : www.docvadis.fr/gynecologie.beausoleil.montpellier Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE. 26 novembre 2016 Anne CLARENNE

RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE. 26 novembre 2016 Anne CLARENNE RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE 26 novembre 2016 Anne CLARENNE ANAMNÈSE Motif de la consultation Antécédents Fonctionnalité périnéale Renseignements généraux Médicaments Bilans médicaux 26/11/2016

Plus en détail

Troubles neurologiques et obstructifs de la miction

Troubles neurologiques et obstructifs de la miction UE4 Reins et voies urinaires Masanovic Date : 11/10/17 Promo : DFGSM3 Enseignant : Dr Masanovic Ronéistes : Boyer Manon Rush Issoufaly Troubles neurologiques et obstructifs de la miction I. Innervation

Plus en détail

9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT

9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT 9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT NOTRE EXPERIENCE DU BURCH Dr A.SAIDI, Dr S.BOUZID,Dr K. KACIMI

Plus en détail

IUE de la Femme agée. M Carbonnel

IUE de la Femme agée. M Carbonnel IUE de la Femme agée M Carbonnel Introduction Augmentation de IU et de sa sévérité avec age Variable en fonction du lieu de vie ( >80 ans 80% institution, 25% domicile) Viellissement physiologique Dépendance,

Plus en détail

Quelques situations pratiques dans l hyperactivité vésicale neurologique

Quelques situations pratiques dans l hyperactivité vésicale neurologique Quelques situations pratiques dans l hyperactivité vésicale neurologique Dr Jean Marc SOLER, Dr Pauline SIMONNET-VIGERAL, Dr Patrick RENE-CORAIL,Pr Gérard AMARENCO Monsieur D Patient agé de 61 ans présentant

Plus en détail

Femme de 64 ans. Consulte car elle est gênée par une dysurie (mictions par poussée) et des. infections urinaires (6 en un an).

Femme de 64 ans. Consulte car elle est gênée par une dysurie (mictions par poussée) et des. infections urinaires (6 en un an). Cas clinique 3 Femme de 64 ans Consulte car elle est gênée par une dysurie (mictions par poussée) et des infections urinaires (6 en un an). Pas de signes anorectaux ni sexuels. Votre examen clinique objective

Plus en détail

Bonnes pratiques de l utilisation de la toxine botulique en urologie

Bonnes pratiques de l utilisation de la toxine botulique en urologie Bonnes pratiques de l utilisation de la toxine botulique en urologie Y. Dehayni, Y. El Abiad, B. Bouzid, A. Ammani, A. Qarro, M. Alami. Hôpital Militaire Moulay Ismaïl, Meknes. Historique Kerner en 1820

Plus en détail

La vessie hyperactive Pr.Emmanuel Chartier-Kastler, Chirurgie urologique,

La vessie hyperactive Pr.Emmanuel Chartier-Kastler, Chirurgie urologique, La vessie hyperactive Pr.Emmanuel Chartier-Kastler, Chirurgie urologique, Hopital universitaire Pitié-Salpétrière, AP-HP Faculté de médecine P. et M. Curie,Paris 6 duction 2ics ite. emmanuel.chartier-kastler@aphp.fr

Plus en détail

L insuffisance sphinctérienne ATELIER FMC. Du diagnostic au traitement. Pierre Costa, Brigitte Fatton CHU Nîmes

L insuffisance sphinctérienne ATELIER FMC. Du diagnostic au traitement. Pierre Costa, Brigitte Fatton CHU Nîmes L insuffisance sphinctérienne Du diagnostic au traitement Pierre Costa, Brigitte Fatton CHU Nîmes ATELIER FMC DPC A: 2 B : 1 C 9 A : 12 A : 1 C : 2 Définition : du concept théorique à la pratique Physiopathologie

Plus en détail

Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière

Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière Indications Incontinence urinaire d effort Prolapsus Contre-indications Atrophie vulvaire sévère Troubles

Plus en détail

Question 2 Comment interrogez- vous la patiente pour éliminer un problème de fistule vésico- vaginale? Que faites- vous si un doute persiste?

Question 2 Comment interrogez- vous la patiente pour éliminer un problème de fistule vésico- vaginale? Que faites- vous si un doute persiste? Cas clinique 1 Madame TM 45 ans Secrétaire de direction Mariée, 2 enfants Dernier accouchement il y a 5 ans Deux accouchements voie basse Asthme (traité par Ventoline) Consultation pour «incontinence urinaire»

Plus en détail

TABLE DES M AT I E R E S N OT E S

TABLE DES M AT I E R E S N OT E S TABLE DES M AT I E R E S N OT E S 181 TABLE DES MAT I E R E S PREMIERE PARTIE PHYSIOLOGIE Chapitre 1 : Rappel sur la physiologie du muscle 4 Le muscle et son innervation 4 La cellule musculaire 4 L innervation

Plus en détail

Paramètres de la débimétrie DEBIMETRIE ETUDE PRESSION - DEBIT. Etude du débit mictionnel

Paramètres de la débimétrie DEBIMETRIE ETUDE PRESSION - DEBIT. Etude du débit mictionnel DEBIMERIE EUDE PRESSION - DEBI Dr Patrick Raibaut Service de Neuro-Urologie et d!explorations Périnéales, hôpital enon Etude du débit mictionnel! Dépistage de l!obstruction sous cervicale HBP, sténose,

Plus en détail

LA DYSURIE CHEZ L HOMME

LA DYSURIE CHEZ L HOMME LA DYSURIE CHEZ L HOMME Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de Transplantation, d Urologie et de Néphrologie Centre Fédératif de Pelvi-Périnéologie 1 Physiopathologie Le concept

Plus en détail

Colloque en Uro-gynéco-Sara Mos

Colloque en Uro-gynéco-Sara Mos Colloque en Uro-gynéco-Sara Mos 1. Qu est-ce la réabilitation en Uro-gynécologie? Cela consiste à évaluer et à traiter les muscles du plancher pelvien. Il s agit d une évaluation complète incluant des

Plus en détail

Imagerie de la vessie neurologique

Imagerie de la vessie neurologique Imagerie de la vessie neurologique Aline Sebag Unité de Radiologie Hôpital Rothschild 1 Calcifications prostatiques + calcul rénal gauche Calcul vésical 2 Tétraparésie post T ASIA C Sonde à demeure Fécalome

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

l incontinence urinaire: une pathologie sous estimée dans la mucoviscidose

l incontinence urinaire: une pathologie sous estimée dans la mucoviscidose l incontinence urinaire: une pathologie sous estimée dans la mucoviscidose Diagnostique, traitement médical / rééducation et spécificités dans la mucoviscidose 5 Avril 2018, Lyon Dr Katelyne Hubeaux Fondation

Plus en détail

PRiSE EN charge MéDicALE DE LA NEuRO-VESSiE centrale

PRiSE EN charge MéDicALE DE LA NEuRO-VESSiE centrale EM janvier 2015_L'infliximab 23/01/15 10:02 Page26 Dossier PRiSE EN charge MéDicALE DE LA NEuRO-VESSiE centrale M. Fourtassi* (1), A. Hajjioui** (2,3) *Professeur assistant en Médecine Physique et de Réadaptation

Plus en détail

PATHOLOGIES URINAIRES T. Linet

PATHOLOGIES URINAIRES T. Linet PATHOLOGIES URINAIRES T. Linet ÉPIDÉMIOLOGIE PHYSIOPATHOLOGIE ÉPIDÉMIOLOGIE PRÉVALENCE ESTIMÉE Difficile +++ : tabou, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères...

Plus en détail

Troubles neuro périnéaux et sclérose en plaques. 1ere partie

Troubles neuro périnéaux et sclérose en plaques. 1ere partie DIU Rééducation Périnéale Troubles neuro périnéaux et sclérose en plaques 1ere partie Dr Frédérique LE BRETON Service de Neuro-Urologie et d Explorations Périnéales, hôpital Tenon. Paris Troubles urinaires

Plus en détail

proximité d innervation des structures impliquées :

proximité d innervation des structures impliquées : 1 2 proximité d innervation des structures impliquées : organes pelviens : (S1) S2-S4 (bas appareil urinaire, appareils génital + recto-anal) disques intervertébraux de L1 à S4 lien avec racines «queue

Plus en détail

VESSIE NEUROLOGIQUE DÉROULEMENT D UNE MICTION NORMALE

VESSIE NEUROLOGIQUE DÉROULEMENT D UNE MICTION NORMALE VESSIE NEUROLOGIQUE Vous avez eu un accident qui a provoqué un traumatisme de la colonne vertébrale entraînant une blessure de la moelle épinière. Cette atteinte médullaire a été responsable d une paraplégie

Plus en détail

Identifier les différents SBAU (symptômes du bas appareil urinaire) de l homme

Identifier les différents SBAU (symptômes du bas appareil urinaire) de l homme Identifier les différents SBAU (symptômes du bas appareil urinaire) de l homme Une enquête sur les différentes méthodes de diagnostic et de traitement actuellement utilisées dans la pratique clinique pour

Plus en détail

Hyperactivité vésicale chez l homme ayant une HBP

Hyperactivité vésicale chez l homme ayant une HBP Hyperactivité vésicale chez l homme ayant une HBP Quel bilan avant de traiter? N Barry Delongchamps, Paris HAV chez l homme Quel bilan? HAV Roehrborn Reviews in Urology 2005, Coyne et al. European Urology

Plus en détail

Incontinence urinaire : traitement chirurgical. CAS CLINIQUE n 6

Incontinence urinaire : traitement chirurgical. CAS CLINIQUE n 6 Incontinence urinaire : traitement chirurgical CAS CLINIQUE n 6 Madame BAN 47 ans, infirmière, présente depuis sa dernière grossesse des fuites urinaires à l effort Antécédents : 3 accouchements par voie

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L AUTOSONDAGE: la gestion du calendrier mictionnel.

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L AUTOSONDAGE: la gestion du calendrier mictionnel. EDUCATION THERAPEUTIQUE A L AUTOSONDAGE: la gestion du calendrier mictionnel. ME PASCALE THARAUD IDE DR DAVID GOOSSENS CMPR LA TOUR DE GASSIES BORDEAUX INTRODUCTION Le calendrier mictionnel reste une part

Plus en détail

Recommandations. Bilan. sur la pratique du. UroDynamique

Recommandations. Bilan. sur la pratique du. UroDynamique Recommandations sur la pratique du Bilan UroDynamique Pourquoi des recommandations pour la réalisation d un BUD? Un ensemble d examens complémentaires techniques codifié pour «affiner» l interprétation

Plus en détail

Les troubles mictionnels de la femme âgée. Les troubles mictionnels de la femme âgée

Les troubles mictionnels de la femme âgée. Les troubles mictionnels de la femme âgée Les troubles mictionnels de la femme âgée Journée du 12 octobre 2002 Dr N. Michel-Laaengh Service de gérontologie Hôpital G. Clemenceau Vieillissement vésico-sphinctérien Endogène / Exogène Maladie infraclinique

Plus en détail

Hyperactivité vésicale et chirurgie de l incontinence d effort. Dr Campagne-Loiseau Sandrine, CHU CLERMONT-FERRAND

Hyperactivité vésicale et chirurgie de l incontinence d effort. Dr Campagne-Loiseau Sandrine, CHU CLERMONT-FERRAND Hyperactivité vésicale et chirurgie de l incontinence d effort Dr Campagne-Loiseau Sandrine, CHU CLERMONT-FERRAND Le «syndrome clinique d hyperactivité vésicale» ou «syndrome urgenturie-pollakiurie» est

Plus en détail

Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort

Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de transplantation et recherche en transplantation, d Urologie et de Néphrologie

Plus en détail

I-PHYSIOLOGIE ANORECTALE. A- Rappel anatomique. G Gourcerol, Unité INSERM U1073, Service de Physiologie Digestive Faculté de Médecine de Rouen

I-PHYSIOLOGIE ANORECTALE. A- Rappel anatomique. G Gourcerol, Unité INSERM U1073, Service de Physiologie Digestive Faculté de Médecine de Rouen DIU de Neuro-Urologie, Hôpital TENON, Paris ANATOMIE FONCTIONNELLE ET MECANISMES PHYSIOPATHOLOGIQUES DU CONTRÔLE ANORECTAL G Gourcerol, Unité INSERM U1073, Service de Physiologie Digestive Faculté de Médecine

Plus en détail

Prise en charge urologique des infections urinaires récidivantes. DESC infectiologie Avril 2018 Professeur Jean-Nicolas CORNU

Prise en charge urologique des infections urinaires récidivantes. DESC infectiologie Avril 2018 Professeur Jean-Nicolas CORNU Prise en charge urologique des infections urinaires récidivantes DESC infectiologie Avril 2018 Professeur Jean-Nicolas CORNU Plan Contextualisation IU récidivantes chez la femme ++ Bilan initial Investigations

Plus en détail

Indications de la consultation spécifique en urologie chez l enfant et l adolescent en situation de handicap (au-delà du spinabifida)

Indications de la consultation spécifique en urologie chez l enfant et l adolescent en situation de handicap (au-delà du spinabifida) R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes Indications de la consultation spécifique en urologie chez l enfant et l adolescent Indications de la consultation spécifique

Plus en détail

LA FONCTION VÉSICO-SPHINCTÉRIENNE

LA FONCTION VÉSICO-SPHINCTÉRIENNE LA FONCTION VÉSICO-SPHINCTÉRIENNE BASES NEURO-ANATOMIQUES Vendredi 7 janvier 2011 Professeur Vincent DELMAS Service d Urologie Hôpital Bichat et Anatomie Université Paris Descartes LA FONCTION VESICO -SPHINCTERIENNE

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Les Questions que je me pose en Neuro-Urologie. Pr. G. Amarenco

Les Questions que je me pose en Neuro-Urologie. Pr. G. Amarenco Les Questions que je me pose en Neuro-Urologie Pr. G. Amarenco Service de Neuro-Urologie et d Explorations Périnéales Hôpital Tenon, AP HP. Unité Er6 UPMC SIFUD-PP, Marrakech, 13-15 Janvier 2011 10 Questions

Plus en détail

PATHOLOGIES URINAIRES T. Linet

PATHOLOGIES URINAIRES T. Linet PATHOLOGIES URINAIRES T. Linet ÉPIDÉMIOLOGIE PHYSIOPATHOLOGIE 1 2 ÉPIDÉMIOLOGIE PRÉVALENCE ESTIMÉE Difficile +++ : tabou, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères...

Plus en détail

CC Dr Patrick Dällenbach, Unité de Périnéologie, Service de Gynécologie Département de Gynécologie-Obstétrique 9 novembre /11/2017

CC Dr Patrick Dällenbach, Unité de Périnéologie, Service de Gynécologie Département de Gynécologie-Obstétrique 9 novembre /11/2017 CC Dr Patrick Dällenbach, Unité de Périnéologie, Service de Gynécologie Département de Gynécologie-Obstétrique 9 novembre 2017 16/11/2017 1 DÉFINITION DE L INCONTINENCE URINAIRE Toute perte involontaire

Plus en détail

Incontinence urinaire : traitement chirurgical. CAS CLINIQUE n 6

Incontinence urinaire : traitement chirurgical. CAS CLINIQUE n 6 Incontinence urinaire : traitement chirurgical CAS CLINIQUE n 6 Madame BAN 47 ans, infirmière, présente depuis sa dernière grossesse des fuites urinaires à l effort Antécédents : 3 accouchements par voie

Plus en détail

L EXAMEN URODYNAMIQUE

L EXAMEN URODYNAMIQUE LE DÉROULEMENT DE L EXAMEN URODYNAMIQUE PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE MÉDECINE PHYSIQUE ET DE RÉADAPTATION ADULTES C E N T R E H O S P I T A L I E R U N I V E R S I T A I R E D E R E N N E S INTRODUCTION

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

URODYNAMIQUE GERIATRIE I GENERALITES A - DEFINITION B - RECUEIL DE DONNEES SELON L'ANADI C - RESULTATS ESCOMPTES

URODYNAMIQUE GERIATRIE I GENERALITES A - DEFINITION B - RECUEIL DE DONNEES SELON L'ANADI C - RESULTATS ESCOMPTES GERIATRIE URODYNAMIQUE I GENERALITES A - DEFINITION Concerne la partie basse de l'appareil urinaire. Dysfonctionnement de la vessie et de l'urètre. L'urodynamique est l'étude des pressions vésicales et

Plus en détail

Classification. Incontinence par impériosité : perte d urine par envies pressantes non maitrisables en rapport avec une contraction de la vessie

Classification. Incontinence par impériosité : perte d urine par envies pressantes non maitrisables en rapport avec une contraction de la vessie Classification Mécanismes général d une IUE Incontinence urinaire à l effort Physiologie et rééducation Gilberte Robain Hôpital Rothschild UPMC Paris 6 Incontinence d effort : perte d urine involontaire

Plus en détail

Troubles vésico-sphinctériens et Maladie de Parkinson

Troubles vésico-sphinctériens et Maladie de Parkinson Troubles vésico-sphinctériens et Maladie de Parkinson E.Elie, S.Challois, P.Coignard, JL Le Guiet, G. Le Claire, J.Kerdraon Réeducation Neurologique Adulte CMRF Kerpape MUTUALITE DUMORBIHANKap Ouest, Avril

Plus en détail

VALIDATION D UN OUTIL DE DEPISTAGE DES DOULEURS PELVI- 1 Autre

VALIDATION D UN OUTIL DE DEPISTAGE DES DOULEURS PELVI- 1 Autre Table des matières Par notation de communications N THEME PAGE TITRES VALIDATION D UN OUTIL DE DEPISTAGE DES DOULEURS PELVI- 1 Page 34 PERINEALES CHRONIQUES PAR SENSIBILISATION A PARTIR DES CRITERES DE

Plus en détail

Docteur Eric Le Goupils JMH Janvier 2018

Docteur Eric Le Goupils JMH Janvier 2018 Docteur Eric Le Goupils JMH Janvier 2018 Pierre Fabre Coloplast Ferring Teva astellas MSD Bayer Ferring Iprad Ethicon GE Docteur Eric Le Goupils JMH Janvier 2018 MOUVEMENTS IONIQUES PLAQUE NEURALE FORCE

Plus en détail

Module : L hyperac1vité vésicale en consulta1on

Module : L hyperac1vité vésicale en consulta1on Module : L hyperac1vité vésicale en consulta1on Le Catalogue Mic1onnel: les Objec1fs Préciser les symptômes Quan1fier la diurèse et sa répar11on dans le nycthémère Diagnos)c de polyurie nocturne Étudier

Plus en détail

Traitements chirurgicaux de l hyperactivité vésicale. rebelle au traitement médical en cas de Sclérose en. Plaques (SEP)

Traitements chirurgicaux de l hyperactivité vésicale. rebelle au traitement médical en cas de Sclérose en. Plaques (SEP) Traitements chirurgicaux de l hyperactivité vésicale rebelle au traitement médical en cas de Sclérose en Plaques (SEP) Auteur : Alain Ruffion Qu est ce que l hyperactivité vésicale? Dans le cadre de la

Plus en détail

Quelques situations pratiques dans l hyperactivité vésicale

Quelques situations pratiques dans l hyperactivité vésicale Quelques situations pratiques dans l hyperactivité vésicale En gynécologie Dr Chloé Chattot Service de gynécologie-obstétrique CHU de la Martinique Cas clinique n 1 Patiente de 55 ans, ménopausée depuis

Plus en détail

Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la terminologie de l International Continence Society

Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la terminologie de l International Continence Society RECOMMANDATIONS Progrès en Urologie (2004), 14, 1103-1111 Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la terminologie de l International Continence Society

Plus en détail

L EXAMEN URODYNAMIQUE

L EXAMEN URODYNAMIQUE LE DÉROULEMENT DE L EXAMEN URODYNAMIQUE PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE MÉDECINE PHYSIQUE ET RÉADAPTATION ADULTES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Votre médecin vous a prescrit un

Plus en détail

Examens complémentaires : ce qu il convient de faire et de ne pas faire de première intention?

Examens complémentaires : ce qu il convient de faire et de ne pas faire de première intention? Examens complémentaires : ce qu il convient de faire et de ne pas faire de première intention? philippe.chassagne@chuv.ch Néant Conflits d intérêt Mots clés Femme âgée, Incontinence Urinaire (IU) chronique

Plus en détail

Anatomie du bas appareil urinaire appliquée à l urodynamique

Anatomie du bas appareil urinaire appliquée à l urodynamique DU d Urodynamique Anatomie du bas appareil urinaire appliquée à l urodynamique Pr Philippe Sèbe Service d Urologie Anatomie du bas appareil urinaire Réservoir vésical Appareil sphinctérien Contrôle volontaire

Plus en détail

Syndrome d Hyper-Activité Vésicale

Syndrome d Hyper-Activité Vésicale Syndrome d Hyper-Activité Vésicale HAV /OAB Pr. A. Ameur HMI Med V Rabat Introduction Le syndrome clinique d hyperactivité vésicale (SHV) et l incontinence urinaire sur urgenturie (IUU) qui s y associe

Plus en détail