ANNEE 2010 ETAT DE LA DETTE AU 31/12/2010 RECAPITULATION GENERALE DETTE EN DETTE EN CAPITAL AU 31/12/2010 CAPITAL L'ORIGINE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEE 2010 ETAT DE LA DETTE AU 31/12/2010 RECAPITULATION GENERALE DETTE EN DETTE EN CAPITAL AU 31/12/2010 CAPITAL L'ORIGINE"

Transcription

1 ANNEE 2010 ETAT DE LA DETTE AU RECAPITULATION GENERALE BUDGET DETTE EN CAPITAL A L'ORIGINE DETTE EN CAPITAL AU ANNUITES PAYEES AU COURS DE L'EXERCICE INTERETS CAPITAL , , , , ,51 BUDGET PRINCIPAL , , , , ,86 SERVICE DE L'EAU , , , , ,47 SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT , , , , ,57 BUDGET FORETS , , , , ,21 BUDGET CHAUFFAGE URBAIN , , , , ,40 DONT ANNEE 2010 ETAT DE LA DETTE AU RECAPITULATION GENERALE REPARTITION PAR PRETEUR DETTE EN CAPITAL A L'ORIGINE DETTE EN CAPITAL AU ANNUITES PAYEES AU COURS DE L'EXERCICE INTERETS DONT CAPITAL , , , , , AGENCE DE L'EAU RHONE MEDITERRANEE CORSE , , , , , SOCIETE GENERALE , , , , , DEXIA CREDIT LOCAL , , , , , CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS , , , , , BNP PARIBAS , , , , , CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE BESANCON , , ,19 0, , CREDIT FONCIER DE France (PRETS FFN) , , ,55 126, , CAISSE D'EPARGNE DE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE , , , , , CREDIT COOPERATIF , ,00 0,00 0,00 0, CREDIT FONCIER (GROUPE CAISSE D'EPARGNE) CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE DEPOTS ET CAUTIONNEMENTS RECUS , , , , , , , , , , ,11 490, ,22 0, ,22 65

2 BUDGET PRINCIPAL - ANNEXES DETTE SUR EMPRUNT - REPARTITION PAR PRETEURS A2.1 DETTE POUR FINANCER L'EMPRUNT D'UN AUTRE ORGANISME A2.2 AUTRES DETTES A2.3 A2.1 - DETTE SUR EMPRUNT - REPARTITION PAR PRETEURS AU (1) REPARTITION PAR PRETEUR Dette en capital à l'origine Dette en capital au Annuités payées au cours de l'exercice Intérêts (2) Dont Capital , , , , ,86 Auprès des organismes de droit privé (3) 2152 SOCIETE GENERALE , , , , , DEXIA CREDIT LOCAL , , , , , CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS , , , , , BNP PARIBAS , , , , , CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE BESANCON CAISSE D'EPARGNE DE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE , , ,19 0, , , , , , , CREDIT COOPERATIF , ,00 0,00 0,00 0, CREDIT FONCIER (GROUPE CAISSE D'EPARGNE) CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE DEPOTS ET CAUTIONNEMENTS RECUS , , , , , , , , , , ,11 490, ,22 0, ,22 (1) Pour les emprunts assortis d'une option de tirage sur ligne de trésorerie (CLTR, OCLT, PCTM, ), seules les opérations comptabilisées au compte "Opérations afférentes à l'emprunt" doivent être inscrites (2) Il s'agit des intérêts dus au titre du contrat initial et comptabilisés à l'article et des intérêts éventuels dus au titre du contrat d'échange et comptabilisés à l'article 668 ; (3) A détailler en tant que de besoin selon la nature du prêteur. 66

3 BUDGET PRINCIPAL - ANNEXES REPARTITION DES EMPRUNTS PAR TYPE DE TAUX A2.4 A2.4 - REPARTITION DES EMPRUNTS PAR TYPE DE TAUX Emprunts ventilés par type de taux (taux au ) (1) Organisme prêteur ou chef de file Montant initial de l'emprunt 01/01/2010 Niveau de taux à la date de vote du budget (5) Intérêts payés au cours de l'exercice (6) % par type de taux selon le capital restant dû Emprunts à taux fixe sur la durée du contrat CAF , ,05 0,00 0,00% 0,00 0,00% X C.Foncier Groupe CE , , ,00 4,40% ,53 0,69% BNP PARIBAS , , ,24 5,29% 3 126,65 0,05% CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,01% Y C.Foncier Groupe CE , , ,27 4,10% ,76 1,10% Y C.Foncier Groupe CE , , ,98 4,19% ,17 1,38% MIN203712EUR/ /005 Dexia Crédit Local , , ,14 3,10% ,83 1,65% / CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,02% MIN235436EUR/ /002 Dexia Crédit Local , , ,96 4,29% ,78 1,37% /2006 CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,01% /2007 CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,10% /2006 CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,02% /2006 CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,10% /2006 CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,03% A C.Epargne F.Comté , , ,17 3,88% ,43 0,71% B C.Epargne F.Comté , , ,62 3,88% ,60 0,85% C.Epargne F.Comté , , ,81 4,44% ,32 0,30% /2007 CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,17% /2007 CAF , , ,60 0,00% 0,00 0,02% CAF , , ,00 0,00% 0,00 0,04% C.Epargne F.Comté , , ,13 3,40% ,00 0,70% /2009 CAF ,00 0,00 0,00 0,00% 0,00 0,00% AN C.Epargne F.Comté ,00 0, ,33 3,19% ,07 1,87% MON270714EUR/ /001 Dexia Crédit Local ,00 0, ,54 3,04% ,66 1,56% MON270713EUR/ /001 Dexia Crédit Local ,00 0, ,53 3,04% ,00 1,28% /2009 CAF ,00 0,00 0,00 0,00% 0,00 0,00% /2009 CAF ,00 0,00 0,00 0,00% 0,00 0,00% MON272312EUR/ /001 Dexia Crédit Local ,00 0, ,00 2,60% 0,00 0,87% C.Epargne F.Comté ,00 0, ,00 3,01% 0,00 4,80% Crédit Coopératif ,00 0, ,00 3,05% 0,00 2,88% CDC , ,98 0,00 7,70% 7 383,44 0,00% CDC , ,27 0,00 5,50% ,36 0,00% CDC , , ,21 5,00% ,95 0,18% MON151495EUR Dexia Crédit Local , ,93 0,00 10,30% ,77 0,00% CDC , , ,70 5,00% ,99 2,19% CAF , , ,95 0,00% 0,00 0,01% C.Agricole F.Comté , , ,16 4,59% 7 405,18 0,10% C.Agricole F.Comté , , ,47 4,99% ,13 0,79% Dépôts et cautionnements reçus 2 064, ,11 490, ,00 0,00% , , , ,62 25,86% (1) Répartir les emprunts selon le type de taux au après opérations de couverture éventuelles. (2) Préciser si les emprunts sont à taux préfixé ou postfixé, éventuellement garanti par un cap ou un tunnel. (3) Emprunts dont le passage d'un type d'indice à un autre est prédéterminé dans le contrat. (4) Emprunts dont la banque ou la collectivité a la possibilité de modifier le contrat en cours (passage d'un taux fixe à un taux indexé) ou de changer le mode de calcul (5) Indiquer le niveau du taux après opérations d'échange éventuelles. Pour les emprunts à taux variables, indiquer le niveau moyen du taux constaté sur l'année. (6) Il s'agit des intérêts dus au titre du contrat initial et comptabilisés à l'article et des intérêts éventuels dus au titre du contrat d'échange et comptabilisés à l'article 67

4 A2.4 - REPARTITION DES EMPRUNTS PAR TYPE DE TAUX Emprunts ventilés par type de taux (taux au ) (1) Emprunts à taux indexé sur la durée du contrat (2) Organisme prêteur ou chef de file Montant initial de l'emprunt 01/01/2010 Niveau de taux à la date de vote du budget (5) Intérêts payés au cours de l'exercice (6) % par type de taux selon le capital restant dû Préfixé CDC , , ,18 2,45% ,17 0,93% Préfixé CDC , , ,59 3,70% ,48 0,56% Préfixé CDC , , ,61 2,45% 9 343,64 0,31% Préfixé CDC , , ,09 2,45% ,27 0,73% Préfixé CDC , , ,97 1,50% 4 681,76 0,26% Préfixé CDC , , ,58 2,95% ,36 0,75% Préfixé CDC , , ,96 1,50% 5 958,44 0,34% Préfixé CDC , , ,99 2,45% ,05 0,57% Préfixé CDC , , ,45 1,70% 4 897,14 0,25% Préfixé CDC , , ,48 4,70% ,98 1,18% Préfixé CDC , , ,41 4,50% ,13 1,76% Préfixé CDC , , ,34 1,75% 2 788,99 0,14% Préfixé CDC , , ,87 4,65% ,29 1,06% Préfixé CDC , , ,23 2,95% ,00 0,37% , , , ,70 9,22% Emprunts avec plusieurs tranches de taux (3) MIN224178EUR/ /001 Dexia Crédit Local , , ,11 3,89% ,77 2,62% MON257809EUR/ /001 Dexia Crédit Local , , ,28 3,30% ,30 5,88% MPH196683EUR/ /001 Dexia Crédit Local , , ,54 0,68% ,67 1,51% , , , ,74 10,01% Emprunts avec options (4) Z C.Foncier Groupe CE , ,84 0,00 2,82% 2 007,36 0,00% B C.Foncier Groupe CE , , ,81 1,76% ,97 0,38% MIN175481EUR/ /001 Dexia Crédit Local , , ,48 4,37% ,44 2,53% Société Générale , , ,15 2,4575% ,08 1,85% X C.Foncier Groupe CE , , ,22 2,83% ,70 0,85% MIR215928EUR/ /001 Dexia Crédit Local , , ,00 0,55% ,72 5,31% Y C.Foncier Groupe CE , , ,55 2,76% ,97 1,44% MIR235421EUR/ /001 Dexia Crédit Local , , ,00 0,50% ,47 5,71% XU C.Agricole F.Comté , , ,00 4,08% ,11 3,76% MIR243911EUR/ /001 Dexia Crédit Local , , ,00 0,45% ,62 2,69% XU C.Agricole F.Comté , , ,00 2,73% ,22 1,58% XU C.Agricole F.Comté , , ,00 0,14% 6 211,11 6,40% /006/001 Société Générale , , ,00 1,43% 5 140,48 5,78% /007/001 Société Générale , , ,00 1,43% 7 634,11 8,69% MIR267290EUR/ /001 Dexia Crédit Local , , ,00 1,23% 2 123,80 4,48% XU C.Agricole F.Comté , , ,54 2,50% ,15 3,48% , , , ,31 54,91% GENERAL , , , ,37 100,00% (1) Répartir les emprunts selon le type de taux au après opérations de couverture éventuelles. (2) Préciser si les emprunts sont à taux préfixé ou postfixé, éventuellement garanti par un cap ou un tunnel. (3) Emprunts dont le passage d'un type d'indice à un autre est prédéterminé dans le contrat. (4) Emprunts dont la banque ou la collectivité a la possibilité de modifier le contrat en cours (passage d'un taux fixe à un taux indexé) ou de changer le mode de calcul du (5) Indiquer le niveau du taux après opérations d'échange éventuelles. Pour les emprunts à taux variables, indiquer le niveau moyen du taux constaté sur l'année. (6) Il s'agit des intérêts dus au titre du contrat initial et comptabilisés à l'article et des intérêts éventuels dus au titre du contrat d'échange et comptabilisés à l'article 68

5 BUDGET PRINCIPAL - ANNEXES REPARTITION PAR NATURE DE DETTES A2.5 A2.5 - REPARTITION PAR NATURE DE DETTES AU (hors et 166 Nature de la dette Année de mobilisation et profil d'amort. de l'emprunt (1) Objet de l'emprunt ou de la dette Organisme prêteur ou chef de file Montant initial Durée totale en années Année Profil Taux (3) Index (4) Marge GENERAL , , , , , Emprunts auprès d'établissements de crédit (Total) , , , , , Emprunts en euros (8) , , , , ,45 - Emprunts à taux fixe sur la durée du contrat , , , , ,65 Durée résiduelle Périodicité des rembts (2) Taux initial Taux actuariel (5) Taux à la date de vote du budget ou taux moyen constaté sur l'année (6) Taux (3) Index (4) Marge Niveau de taux Indices ou devises pouvant modifier l'emprunt Annuité de l'exercice en intérêts (7) en capital ICNE de l'exercice X 2002 P Financement opération Les passages Pasteur , ,00 10A 2A A Fixe 4,40% 4, Fixe 4,40% EUR , , , P Financement du mobilier nouveau Centre Social de la Grett , ,24 12A 4A A Fixe 5,29% 5, Fixe 5,29% EUR 3 126, ,74 733, Y 2003 P Financement opération Les passages Pasteur , ,27 10A 3A A Fixe 4,10% 4, Fixe 4,10% EUR , , , Y 2004 P Financement opération Les passages Pasteur , ,98 10A 4A A Fixe 4,19% 4, Fixe 4,19% EUR , , , MIN203712EUR/ / P Opération Les passages Pasteur , ,14 10A 5A A Fixe 3,10% 3, Fixe 3,10% EUR , , , MIN235436EUR/ / P Opération Les Passages Pasteur , ,96 10A 6A A Fixe 4,29% 4, Fixe 4,29% EUR , , , A P Financement opération Les passages Pasteur , ,17 10A 7A A Fixe 3,88% 3, Fixe 3,88% EUR , , , B P Financement divers investissements , ,62 10A 7A A Fixe 3,88% 3, Fixe 3,88% EUR , , , P Tvx remise aux normes et de restruct. cuisine Casino , ,81 10A 7A A Fixe 4,44% 4, Fixe 4,44% EUR , ,57 192, P Opérations Les Passages Pasteur , ,13 10A 9A A Fixe 3,40% 3, Fixe 3,40% EUR , , , AN T Financement divers investissements , ,33 15A 14A6M T Fixe 3,19% 3, Fixe 3,19% EUR , , , MON270714EUR/ / T Financement travaux de batiments , ,54 15A 14A9M T Fixe 3,04% 3, Fixe 3,04% EUR , , , MON270713EUR/ / T Financement divers investissements (travaux publics) , ,53 15A 14A9M T Fixe 3,04% 3, Fixe 3,04% EUR , , , MON272312EUR/ / P Opération Les Passages Pasteur , ,00 10A 10A A Fixe 2,60% 2, Fixe 2,60% EUR 0,00 0, , T Financement divers investissements , ,00 15A 15A T Fixe 3,01% 3, Fixe 3,01% EUR 0,00 0, , P Financement divers investissements , ,00 15A 15A A Fixe 3,05% 3, Fixe 3,05% EUR 0,00 0, , P Financement divers investissements ,29 0,00 30A -- A Fixe 10,75% 10, Fixe 7,70% EUR 7 383, ,98 0, P Pret Projets Urbains Divers quartiers ,29 0,00 14A -- A Fixe 5,50% 5, Fixe 5,50% EUR , ,27 0, P Pret Projets Urbains Divers quartiers , ,21 14A 1A A Fixe 5,00% 5, Fixe 5,00% EUR , , , MON151495EUR 1996 P COPSB ,58 0,00 14A -- A Fixe 10,30% 10, Fixe 10,30% EUR , ,93 0, P Pret Projets Urbains 1997 Planoise Brulard Palente , ,70 20A 8A A Fixe 5,00% 5, Fixe 5,00% EUR , , , T Financement site pour société SNDR , ,16 12A 1A T Fixe 4,59% 4, Fixe 4,59% EUR 7 405, ,98 655, T Financement divers travaux , ,47 15A 4A3M T Fixe 4,99% 5, Fixe 4,99% EUR , , ,29 - Emprunts à taux indexé sur la durée du contrat , , , , , P Pret Projets Urbains 2000 (Tous quartiers) , ,18 14A 4A A Préfixé LA 4,20 % 3, Préfixé LA 2,45% EUR , , , P Pret Projet Urbain Espaces extérieurs Planoise , ,59 14A 5A A Préfixé LA 4,20 % 3, Préfixé LA 3,70% EUR , , , P Pret Projets Urbains 2001 (Divers quartiers) , ,61 14A 5A A Préfixé LA 4,20 % 3, Préfixé LA 2,45% EUR 9 343, ,37 757, P Pret Projets Urbains 2002 (Divers quartiers) , ,09 15A 7A A Préfixé LA 4,20 % 3, Préfixé LA 2,45% EUR , , , P Pret Renouvellement Urbain 2002 Clairs-Soleils, Planoise , ,97 15A 7A A Préfixé LA 3,25 % 2, Préfixé LA 1,50% EUR 4 681, ,09 901, P Pret Projets Urbains 2001 (Divers quartiers) , ,58 14A 6A A Préfixé LA 4,20 % 3, Préfixé LA 2,95% EUR , , , P Pret Renouvellement urbain - ORU Clairs-Soleils , ,96 15A 8A A Préfixé LA 2,50 % 2, Préfixé LA 1,50% EUR 5 958, ,05 573, P Pret Projets Urbains 2003 (Montrapon Planoise Macé) , ,99 15A 8A A Préfixé LA 4,20 % 3, Préfixé LA 2,45% EUR , , , P PPU 2004 Médiathèque Planoise Bibliothèque Clairs-Soleils , ,45 15A 9A A Préfixé LEP 4,20 % 3, Préfixé LEP 1,70% EUR 4 897, , , P PPU 2005 (Divers investissements dans quartiers) , ,48 15A 11A A Préfixé LEP 3,20 % 3, Préfixé LEP 4,70% EUR , , , P PRU 2005 Financement ORU Quartier Planoise , ,41 15A 11A A Préfixé LA 2,50 % 2, Préfixé LA 4,50% EUR , , , P PRU 2004 Financement ORU Clairs-Soleils , ,34 15A 10A A Préfixé LA 2,50 % 2, Préfixé LA 1,75% EUR 2 788, , , P PRU 2006 Planoise Pôle culturel et d'animation , ,87 15A 12A A Préfixé LA 3,40 % 2, Préfixé LA 4,65% EUR , , , P PRU 2007 Esplanade du pôle d'animation Planoise , ,23 15A 13A A Préfixé LA 3,45 % 2, Préfixé LA 2,95% EUR , , ,44 (1) Indiquer C pour amortissement annuel constant, P pour amortissement annuel progressif, F pour in fine, S pour semestriel, T pour trimestriel, M pour mensuel et CT pour amortissement trimestriel constant. (2) Indiquer A pour annuelle, S pour semestrielle, T pour trimestrielle et M pour mensuelle. (3) Indiquer taux fixe, préfixé ou postfixé pour les taux variables. (4) Indiquer le type d'index (ex. Euribor 3 mois, ). (5) Taux annuel tous frais compris. (6) Taux après opérations d'échange éventuelles. Pour les emprunts à taux variables, indiquer le niveau moyen du taux constaté sur l'année. (7) Il s'agit des intérêts dus au titre du contrat initial et comptabilisés à l'article "intérêts réglés à l'échéance" (intérêts décaissés) et intérêts éventuels dus au titre du contrat d'échange éventuel et comptabilisés à l'article 668. (8) Reprendre la répartition des emprunts selon la répartition du tableau A2.4 (taux fixe, taux variable, emprunts avec plusieurs tranches de taux, emprunts avec options). 69

6 A2.5 - REPARTITION PAR NATURE DE DETTES AU (hors et 166 Nature de la dette Année de mobilisation et profil d'amort. de l'emprunt (1) Objet de l'emprunt ou de la dette Organisme prêteur ou chef de file Montant initial Durée totale en années Année Profil Taux (3) Index (4) Marge Emprunts avec plusieurs tranches de tau , , , , ,60 Durée résiduelle Périodicité des rembts (2) Taux initial Taux actuariel (5) Taux à la date de vote du budget ou taux moyen constaté sur l'année (6) Taux (3) Index (4) Marge Niveau de taux Indices ou devises pouvant modifier l'emprunt Annuité de l'exercice en intérêts (7) en capital ICNE de l'exercice MIN224178EUR/ / P Financement divers investissements , ,11 14A 8A A Fixe 3,89% 3, Fixe 3,89% EUR , , , MON257809EUR/ / P FIXMS Réaménagement prêt div inv , ,28 14A 9A A Postfixé CMS : 3,905 % 4, Postfixé CMS 3,30% EUR , , , MPH196683EUR/ / T Pret fin exercice 97 (Euro Swissy) , ,54 14A 2A T Préfixé TEC10-0,38 3, Postfixé EUR3J -0,05 0,68% EUR , , ,70 - Emprunts avec options , , , , , Z 2000 T Financement divers travaux (Casino, Matériel) ,10 0,00 10A -- T Préfixé EURAJ 0,09 4, Fixe 2,82% EUR 2 007, ,84 0, B 2000 T Financement divers travaux , ,81 14A 4A T Préfixé EUR3J 0,10 3, Fixe 1,76% EUR , ,93 574, MIN175481EUR/ / T Financement divers travaux , ,48 20A 11A3M T Préfixé EUR6J 0,105 4, Fixe 4,37% EUR , , , T Financement divers travaux , ,15 20A 12A T Préfixé EUR3J 0,10 2, Fixe 2,4575% EUR , , , X 2003 T Financement divers investissements , ,22 20A 13A T Préfixé EUR3J 0,105 3, Fixe 2,83% EUR , , , Y 2004 P Financement divers investissements , ,55 20A 14A A Fixe 3,48% 3, Fixe 2,76% EUR , , , XU T Financement divers investissements , ,54 15A 14A T Fixe 2,50% 2, Fixe 2,50% EUR , , , Opérations afférentes à l'emprunt , , , , , MIR215928EUR/ / P Divers investissts (CLTR ALLEGRO) , ,00 15A 8A A Postfixé EONIA 0,14 1, Postfixé EONIA 0,14 0,55% EUR , ,00 0, MIR235421EUR/ / P Divers investissements (CLTR) , ,00 15A 10A A Postfixé EONIA 0,07 1, Postfixé EONIA 0,07 0,50% EUR , ,00 0, XU P Refinancement de divers contrats de prets , ,00 10A 5A A Fixe 4,08% 2, Fixe 4,08% EUR , , , MIR243911EUR/ / P Financ. div. investissements (CLTR) , ,00 15A 11A A Postfixé EONIA 0,015 1, Postfixé EONIA 0,015 0,45% EUR , ,00 0, XU T Refinancement d'un contrat de prêt , ,00 9A 5A T Préfixé EUR3J 0,00 1, Fixe 2,73% EUR , , , XU T Financement divers investissements 2007 (CLTR) , ,00 15A 12A T Postfixé TAG3M 0,07 1, Postfixé TAG3M 0,07 0,14% EUR 6 211, , , /006/ P Refinanct de divers contrats de prêts (OCLT) , ,00 10A 7A A Postfixé EONIA 1,00 1, Postfixé EONIA 1,00 1,43% EUR 5 140, ,00 0, /007/ P Financt divers investissements (OCLT) , ,00 15A 13A A Postfixé EONIA 1,00 1, Postfixé EONIA 1,00 1,43% EUR 7 634, ,00 0, MIR267290EUR/ / C Divers investissements (CLTR) , ,00 15A 14A A Postfixé EONIA 0,80 1, Postfixé EONIA 0,80 1,23% EUR 2 123, ,00 0, Dépôts et cautionnements reçus 2 064,11 490,89 0, ,22 0, Caution logement 6 avenue de la Vaite - Mme TROUTIER Muriel 100,62 100,62 0,00 0,00 0, Agence URBANIA - Caution logt rue Grignard Mlle GUILLEMENET 823,22 0,00 0,00 823,22 0, Sté Lamy - Caution copro. Jean de Vienne appt Mme MOZDZAN Alexandr 390,27 390,27 0,00 0,00 0, Sté Lamy - Caution copro. Mallarmé appt M. LONGO et Mlle GOLDEN 750,00 0,00 0,00 750,00 0, Autres emprunts et dettes assimilées (Total) , ,55 0, ,19 0, Autres prêteurs , ,55 0, ,19 0, C Financement réaménagement des aires de jeux ,41 0,00 10A -- A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,05 0, C Travaux de rénovation crèche de Montrapon , ,00 10A 3A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Financement transfert crèche de Saint-Claude , ,00 10A 5A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Restruct. ancien réfectoire Brossolette Montrapon , ,00 10A 6A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Restructuration locaux Bains-Douches , ,00 10A 8A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Restruct. locaux rue Violet en Maison Associations , ,00 10A 8A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Pole animation Planoise Tvx maison quartier (ORU) , ,00 10A 8A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Pole animation Clairs-Soleils (ORU) , ,00 10A 8A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Tvx restructuration de la Crèche Bersot , ,00 10A 8A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Acquisition d'un progiciel Babycarte (crèches) , ,60 10A 8A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,20 0, C Création salle de quartier site des Montboucons , ,00 10A 8A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,00 0, / C Travaux de rénovation de la MJC de Palente ,00 0,00 10A 9A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0,00 0,00 0, / C Construction crèche rue d'artois Planoise (PRU) ,00 0,00 10A 9A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0,00 0,00 0, / C Création d'un multi-accueil Clairs-Soleils (PRU) ,00 0,00 10A 9A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0,00 0,00 0, C Aménagt/Extension locaux Maison quartier Saint-Ferjeux , ,95 10A 1A A Fixe 0,00% Fixe 0,00% EUR 0, ,94 0,00 (1) Indiquer C pour amortissement annuel constant, P pour amortissement annuel progressif, F pour in fine, S pour semestriel, T pour trimestriel, M pour mensuel et CT pour amortissement trimestriel constant. (2) Indiquer A pour annuelle, S pour semestrielle, T pour trimestrielle et M pour mensuelle. (3) Indiquer taux fixe, préfixé ou postfixé pour les taux variables. (4) Indiquer le type d'index (ex. Euribor 3 mois, ). (5) Taux annuel tous frais compris. (6) Taux après opérations d'échange éventuelles. Pour les emprunts à taux variables, indiquer le niveau moyen du taux constaté sur l'année. (7) Il s'agit des intérêts dus au titre du contrat initial et comptabilisés à l'article "intérêts réglés à l'échéance" (intérêts décaissés) et intérêts éventuels dus au titre du contrat d'échange éventuel et comptabilisés à l'article 668. (8) Reprendre la répartition des emprunts selon la répartition du tableau A2.4 (taux fixe, taux variable, emprunts avec plusieurs tranches de taux, emprunts avec options). 70

7 - ANNEXES CONTRAT DE COUVERTURE DU RISQUE FINANCIER CREDITS DE TRESORERIE A2.7 A2.8 A2.8 - CREDITS DE TRESORERIE (1) Nature de la trésorerie (2) Date de la décision (3) Montant maximum autorisé au 1/1/2010 Montant des tirages 2010 Montant des remboursements 2010 Montant restant Intérêts mandatés en 2010 (compte 6615) Avances du Trésor Avances de Trésorerie Lignes de Crédit de trésorerie Caisse Fédérale de Crédit Mutuel Centre Est Europe (4) 11/12/ ,01 Dexia Crédit Local de France 11/01/ , , ,00 0, , Lignes de trésorerie liées à un emprunt Billets de trésorerie Autres crédits de trésorerie (1) Circulaire NOR/INT/B/89/00071/C du 22/2/1989 (2) Indiquer le nom des organismes prêteurs (3) Indiquer la date de la délibération de l'assemblée autorisant la ligne de trésorerie ou la date de décision du maire de réaliser la ligne de trésorerie sur la base d'un montant maximum autorisé par le conseil municipal (article L du CGCT) (4) Ligne de trésorerie expirant au 31/12/09 - Solde intérêts 4 trimestre 2009 mandaté sur janvier

8 BUDGET PRINCIPAL - ANNEXES REPARTITION DE L'ENCOURS (TYPOLOGIE) A2.9 REPARTITION DE L'ENCOURS (TYPOLOGIE) AU Structures (1) (2) (3) (4) (5) (6) Indices sous-jacents Indices en euros Indices inflation française ou zone euro ou écart entre ces indices Ecart d'indices zone euro Indices hors zone euro et écarts d'indices dont l'un est un indice hors zone euro Ecarts d'indices hors zone euro Autres indices 64 contrats (A) Taux fixe simple. Taux variable simple. Echange de taux fixe contre taux variable ou inversement. Echange de taux structuré contre taux variable ou taux fixe (sens unique) Taux variable simple plafonné (cap) ou encadré (tunnel). 91,5 % de l'encours Montant en euros : ,85 1 contrat (B) Barrière simple. Pas d'effet de levier 2,6 % de l'encours ,11 (C) Option d'échange (swaption) (D) Multiplicateur jusqu'à 3 ; multiplicateur jusqu'à 5 capé 1 contrat (E) Multiplicateur jusqu'à 5 5,9 % de l'encours ,28 (F) Autres types de structures 72

CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE. Séance du 21 avril 2011 GESTION DE LA DETTE

CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE. Séance du 21 avril 2011 GESTION DE LA DETTE CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 3 ème RÉUNION DE 2011 Séance du 21 avril 2011 CG 11/3 è me /BP-I-25 GESTION DE LA DETTE Par délibération de l'assemblée

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE REPUBLIQUE FRANCAISE AGGLOMERATION DE CHAUMONT SIREN : 245 200 456 BUDGET ANNEXE DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE POSTE COMPTABLE DE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-MARNE TRESORERIE DE CHAUMONT EPCI de plus de 10000

Plus en détail

Guide comptable. Les inscriptions comptables

Guide comptable. Les inscriptions comptables Guide comptable Les inscriptions comptables les ressources d emprunt Les emprunts sont exclusivement destinés à financer des investissements, qu'il s'agisse d'un équipement spécifique ou d'un ensemble

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter les

Indications méthodologiques pour compléter les Indications méthodologiques pour compléter les l annexes sur l état de la dette figurant sur les instructions budgétaires et comptables relatives à l exercice 2013 SOMMAIRE Sommaire 2 Documents de référence

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Le Recueil des Actes Administratifs peut être consulté à l hôtel du département 52, avenue de Saint-Just - 13256 Marseille cedex 20 ATRIUM - bât. b - derrière l accueil

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ODT

GUIDE D UTILISATION ODT GUIDE D UTILISATION ODT Chapitre 1 : Observatoire de la dette I- Données générales sur la dette Chiffre d affaires Indiquer le chiffre d affaires de l EPS. Cette donnée correspond aux recettes générées

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Charte de bonne conduite SOMMAIRE Préambule - Remarques

Plus en détail

TAUX FIXE, TAUX INDEXE

TAUX FIXE, TAUX INDEXE Catégories d emprunts Mobiliser un emprunt, c est essentiellement choisir un taux, une durée, un profil d amortissement et une périodicité. Nous décrivons ci-dessous les différentes modalités qui s offrent

Plus en détail

Guide pratique du provisionnement des emprunts à risques

Guide pratique du provisionnement des emprunts à risques Guide pratique du provisionnement des emprunts à risques Indications méthodologiques pour entrer dans le dispositif de provisionnement des emprunts complexes et comptabiliser les variations annuelles de

Plus en détail

Nouveautés Salvia Financements 14.0

Nouveautés Salvia Financements 14.0 Nouveautés Salvia Financements 14.0 Table des matières 1. Méthode durée ajustable de la Caisse des Dépôts et Consignations...4 2. Financement collecteurs indexé sur le livret A...6 3. Expertise par programme...8

Plus en détail

La Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Le Ministre des finances et des comptes publics

La Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Le Ministre des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction Générale de l Offre de Soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins Bureau de l efficience

Plus en détail

RAPPORT D OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LES COMPTES ET LA GESTION DE LA COMMUNE DE TARBES

RAPPORT D OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LES COMPTES ET LA GESTION DE LA COMMUNE DE TARBES CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE MIDI-PYRENEES --- N/Réf. : GO10 329 01 RAPPORT D OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LES COMPTES ET LA GESTION DE LA COMMUNE DE TARBES Exercices 2003 à 2009 22 5.3 Les renégociations

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Les emprunts assortis d une ligne de trésorerie (crédits revolving)

Les emprunts assortis d une ligne de trésorerie (crédits revolving) Comité national de fiabilité des comptes locaux Les emprunts assortis d une ligne de trésorerie (crédits revolving) Écritures budgétaires et comptables Caractéristiques des crédits revolving Ils sont connus

Plus en détail

PREFET DU JURA. Je vous prie de trouver ci-joint une fiche relative à ce dispositif et une annexe.

PREFET DU JURA. Je vous prie de trouver ci-joint une fiche relative à ce dispositif et une annexe. PREFET DU JURA DIRECTION DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE LA DEMOCRATIE LOCALE Bureau des Collectivités Territoriales Affaire suivie par : Jean-Michel DORNIER Tél : 03 84 86 85 37 / 38 Mél : jean-michel.dornier@jura.gouv.fr

Plus en détail

Le Compte d Épargne Forestière

Le Compte d Épargne Forestière ) Le Compte d Épargne Forestière ) Un outil créé par les Pouvoirs Publics pour mettre en œuvre une politique de gestion durable de la forêt des collectivités territoriales et distribué en exclusivité par

Plus en détail

Les intérêts des comptes courants d associés Novembre 2013

Les intérêts des comptes courants d associés Novembre 2013 Les intérêts des comptes courants d associés Novembre 2013 Les Intérêts des Comptes Courants d Associés- Généralités 2 PAGES Généralités 3 Champs d application 5 La libération totale du capital 6 Le taux

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Du provisionnement des emprunts à risques

GUIDE PRATIQUE. Du provisionnement des emprunts à risques Ministère de l Égalité des territoires et du Logement Ministère de l Économie et des Finances GUIDE PRATIQUE Du provisionnement des emprunts à risques Application aux Offices Publics de l Habitat à comptabilité

Plus en détail

SECRÉTARIAT D ETAT CHARGE DU BUDGET. publique. Le Ministre de l Intérieur,

SECRÉTARIAT D ETAT CHARGE DU BUDGET. publique. Le Ministre de l Intérieur, MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE SECRÉTARIAT D ETAT CHARGE DU BUDGET MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Direction du Trésor Direction de la Comptabilité publique Direction générale des collectivités

Plus en détail

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il?

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il? Le Crédit Renting Le Renting Financier est une forme de financement d un investissement similaire au leasing financier (leasing opérationnel) mais qui se distingue néanmoins de ce dernier par la hauteur

Plus en détail

Indicateur n 1.3 : Ecart entre le taux d intérêt des emprunts de la Sécurité sociale et le taux du marché

Indicateur n 1.3 : Ecart entre le taux d intérêt des emprunts de la Sécurité sociale et le taux du marché 82 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 1 Garantir la viabilité financière des régimes de Indicateur n 1.3 : Ecart entre le taux d intérêt des emprunts de la Sécurité sociale et le taux du marché 1er

Plus en détail

28 PLF 2015 GESTION DE LA DETTE ET DE LA TRÉSORERIE DE L ÉTAT TEXTES CONSTITUTIFS

28 PLF 2015 GESTION DE LA DETTE ET DE LA TRÉSORERIE DE L ÉTAT TEXTES CONSTITUTIFS 28 PLF 2015 GESTION DE LA DETTE ET DE LA TRÉSORERIE DE L ÉTAT TEXTES CONSTITUTIFS Loi organique n 2001-692 du 1er août 2001 relative aux lois de finances, article 22. Textes pris dans le cadre de l entrée

Plus en détail

COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL en date du 19 Mai 2015

COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL en date du 19 Mai 2015 COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL en date du 19 Mai 2015 L'an deux mille quinze, le 19 Mai à 19 heures 30, Le Conseil municipal légalement convoqué le 12 Mai 2015, s'est réuni à la Mairie en séance publique

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Gestion. Direction générale de l offre de soins

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Gestion. Direction générale de l offre de soins SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Gestion MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Direction générale de l offre de soins Sous-direction

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2006 À 19 HEURES

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2006 À 19 HEURES Convocation du 14 avril 2006. RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2006 À 19 HEURES Le Conseil Municipal s est réuni le mardi vingt-cinq avril deux mil six à dix-neuf heures au lieu habituel de ses

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

- à la forme des délibérations et des contrats d'emprunt (montant, durée, annuité,...) ;

- à la forme des délibérations et des contrats d'emprunt (montant, durée, annuité,...) ; BULLETIN OFFICIEL DU MINISTERE DE L'INTERIEUR Circulaire du 22 FEVRIER 1989. --------------------------------------------------------------------------------- Concours financiers à court terme offerts

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012 Pour 2012, 4 axes majeurs Pour soutenir la consommation des ménages, Ne pas augmenter les impôts locaux. Pour soutenir I activité économique, Investir

Plus en détail

Gestion de la dette et de la trésorerie

Gestion de la dette et de la trésorerie Association des maires du Territoire-de-Belfort Gestion de la dette et de la trésorerie Belfort, le 4 octobre 2012 Intervention de Patrice LALANNE Ancien conseiller du Président du Sénat Consultant formateur

Plus en détail

VILLE D'APT EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL --------------------------

VILLE D'APT EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL -------------------------- VILLE D'APT REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL -------------------------- PP/MG ( V A U C L U S E ) N 001778 Service Finances - Réaménagement 5 emprunts Caisse

Plus en détail

OUTIL FULL WEB DE GESTION DE LA DETTE

OUTIL FULL WEB DE GESTION DE LA DETTE OUTIL FULL WEB DE GESTION DE LA DETTE Un outil de gestion performant et accessible Gestion de la dette propre, dette garantie, dette récupérable, contrats revolving, instruments de couverture, subventions,

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 juin 2010 à 18 h 00 --------------------------------- AUJOURD HUI vingt quatre juin deux mille dix LE CONSEIL MUNICIPAL de la Ville

Plus en détail

AVIS. VU le code des juridictions financières, notamment ses articles L. 232-1 et R. 232-1 ;

AVIS. VU le code des juridictions financières, notamment ses articles L. 232-1 et R. 232-1 ; SYNDICAT DE PROMOTION DE L INTERCOMMUNALITE SPORTIVE (Maine-et-Loire) Article L. 1612-5 du code général des collectivités territoriales Déséquilibre réel du budget 2012 Rapport n 2012-0072 Séance du 9

Plus en détail

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts GEOSI Les intérêts et les Emprunts 1.Définition Lorsque qu une personne (prêteur) prête une somme à une autre personne (emprunteur) il est généralement convenu de rembourser, à l échéance, cet emprunt

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010 COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS Commentaires Note 1: CAISSE RUBRIQUES 2009 Caisse XOF 1,428,933,201 2,054,162,600 625,229,399 44% Caisse EUR 123,667,574 164,363,145 40,695,571 33% Caisse USD 118,203 446,683

Plus en détail

AVIS. COMMUNE DE SAUMUR (Maine-et-Loire) Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales. Détermination d une dépense obligatoire

AVIS. COMMUNE DE SAUMUR (Maine-et-Loire) Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales. Détermination d une dépense obligatoire COMMUNE DE SAUMUR (Maine-et-Loire) Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales Détermination d une dépense obligatoire Rapport n : 2012-0127 Séance du : 13 septembre 2012 Avis n

Plus en détail

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise.

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES Objectif(s) : o Pré-requis : Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. o Outils de mathématiques financières

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

Caisse nationale des autoroutes. Compte financier de l exercice 2008

Caisse nationale des autoroutes. Compte financier de l exercice 2008 Caisse nationale des autoroutes Compte financier de l exercice 2008 Comptes de l'exercice 2008 Bilan au 31/12/2008 Engagements hors bilan Compte de résultat au 31/12/2008 Annexe L actif du bilan ACTIF

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

Rencontre annuelle ACTICONSEIL

Rencontre annuelle ACTICONSEIL Rencontre annuelle ACTICONSEIL Mardi 18 Janvier 2011 Comment optimiser ses frais financiers avec un prêt à taux fixe : Le prêt à dates d échéances choisies (PEC) 1 Principales caractéristiques PEC Objet

Plus en détail

Vous voudrez bien indiquer au greffe de la juridiction la date de cette réunion.

Vous voudrez bien indiquer au greffe de la juridiction la date de cette réunion. Le Président REF. : N 1027 Poitiers, le 29 décembre 2006 Rod2-1 RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Maire, Le rapport d observations définitives sur la gestion de la commune de Saint-Sauveur-d Aunis, arrêté

Plus en détail

GUIDE FONCTIONNEL. Réaliser une analyse prospective à l aide du tableau financier de Mairie-conseils

GUIDE FONCTIONNEL. Réaliser une analyse prospective à l aide du tableau financier de Mairie-conseils GUIDE FONCTIONNEL Réaliser une analyse prospective à l aide du tableau financier de Mairie-conseils SOMMAIRE I - Objectifs 1 - Calculer des indicateurs financiers 2 - Animer la réflexion prospective II

Plus en détail

Politique : Commission : Finances - Personnel - Sécurité - Bâtiments communaux

Politique : Commission : Finances - Personnel - Sécurité - Bâtiments communaux Séance du 13/04/2015 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Politique : Commission : Finances - Personnel - Sécurité - Bâtiments communaux Délibération n : 121 Dossier : 150196 Direction

Plus en détail

Emprunt Obligataire «Tunisie Leasing 2013-1»

Emprunt Obligataire «Tunisie Leasing 2013-1» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales

Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales 1 Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales Gilles TESTUD, ECOFINANCE Frédéric ric DUPUIS, DEXIA CL Réunions avec les élus du Territoire de Belfort 07 juin 2012 Sommaire 2 1. Introduction

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 9 CREDITS BANCAIRES ET EMPRUNTS OBLIGATAIRES LE MARCHE OBLIGATAIRE LE RISQUE DE TAUX

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 9 CREDITS BANCAIRES ET EMPRUNTS OBLIGATAIRES LE MARCHE OBLIGATAIRE LE RISQUE DE TAUX COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 9 CREDITS BANCAIRES ET EMPRUNTS OBLIGATAIRES LE MARCHE OBLIGATAIRE LE RISQUE DE TAUX SEANCE 9 CREDITS BANCAIRES ET EMPRUNTS OBLIGATAIRES LE MARCHE OBLIGATAIRE LE RISQUE

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages ABCD Avenir Agricole et Rural Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31.08.2013 Montants exprimés en Euros Avenir Agricole et Rural Ce rapport contient 12 pages 2014 KPMG S.A., société anonyme

Plus en détail

Pour un audit local. Damien Millet CADTM www.cadtm.org www.audit-citoyen.org

Pour un audit local. Damien Millet CADTM www.cadtm.org www.audit-citoyen.org Pour un audit local Damien Millet CADTM www.cadtm.org www.audit-citoyen.org Menu du jour Les administrations locales Prêts structurés et prêts toxiques Le passage obligé de l audit Le cas du Loiret Les

Plus en détail

Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements de l'exercice 2006

Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements de l'exercice 2006 Centre Public d'action Sociale de Jette Rue de l'eglise 47-49 1090 Bruxelles Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements

Plus en détail

Le coût prévisionnel TTC et le financement de l opération sont les suivants :

Le coût prévisionnel TTC et le financement de l opération sont les suivants : Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 17 mars 2000 ----------------- Rapporteur : Mme LE DOUARIN ----------------- N 22 GARANTIE D EMPRUNT

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Le compte administratif 2011

Le compte administratif 2011 Le compte administratif 2011 Le compte administratif 2011 de MIONS en quelques chiffres Budget principal. 16 590 970 de recettes réalisées, dont :. 13 003 158 en fonctionnement dont 165 000 de rattachements.

Plus en détail

COVEA SECURITE SICAV de droit français Monétaire court terme

COVEA SECURITE SICAV de droit français Monétaire court terme Plaquette semestrielle d'information COVEA SECURITE SICAV de droit français Monétaire court terme 30 juin 2014 COVEA Finance Affectation des résultats Résultat net : Capitalisation : actions G. Distribution

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREATIS

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREATIS PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREATIS Société anonyme au capital de 52 900 000. Siège social : Parc de la Haute Borne, 61, avenue Halley, 59650 Villeneuve-d

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011 LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents Mardi 29 novembre 2011 SOMMAIRE Introduction : pourquoi la gestion de la trésorerie est-elle indispensable?

Plus en détail

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 20 PROSPECTUS PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 Article 47 2 de la loi du 4 août 1992 relative aux Crédits Hypothécaires et l article 4 de l Arrêté royal du 5 février 1993 portant diverses

Plus en détail

Rapport annuel ACTYS 2. au 31 mars 2014. FORME JURIDIQUE DE L OPCVM FCPR de droit français CLASSIFICATION. Document public. labanquepostale-am.

Rapport annuel ACTYS 2. au 31 mars 2014. FORME JURIDIQUE DE L OPCVM FCPR de droit français CLASSIFICATION. Document public. labanquepostale-am. Rapport annuel au 31 mars 2014 ACTYS 2 FORME JURIDIQUE DE L OPCVM FCPR de droit français CLASSIFICATION Document public La Banque Postale Asset Management 34, rue de la Fédération 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR»

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Population déclarante...4 1.2 Périodicité et délai de communication...4 1.3 Les sous-tableaux...5 2 Les

Plus en détail

Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 %

Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 % [201876] Ville de MACON/Contrat N:8ORef: Type: Inconnue 110001201876-80 Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 % N de dossier : MPH199235EUR

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M52

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M52 1 INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M52 TOME 1 + ANNEXES VERSION EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2014 2 SOMMAIRE TOME I LE CADRE COMPTABLE...5 TITRE 1 LA NOMENCLATURE PAR NATURE...6 CHAPITRE 1 LE PLAN DES

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt subordonné «Tunisie Leasing 2011-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015 SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS Réunion Publique du 6 Aout 2015 LE BUDGET PRIMITIF COMMUNAL 2015 BUDGET GLOBAL (13,53 M ) INVESTISSEMENT 2,87M FONCTIONNEMENT 10,66M Dépenses (2,87 M

Plus en détail

Information et orientation

Information et orientation Information et orientation Des services sociaux peuvent vous informer et vous accompagner Proxim Social Service d accueil, d information et d orientation physique et téléphonique. 0805.01.2530 appel gratuit

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE PRE-EN-PAIL DU 5 JUILLET 2010

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE PRE-EN-PAIL DU 5 JUILLET 2010 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE PRE-EN-PAIL DU 5 JUILLET 2010 Date de convocation : 29 juin 2010 Nombre de conseillers: En exercice: 19 Présents : 14 Votants: 19 L'an deux mil dix, le 5 juillet à

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN 2014

RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN 2014 Société anonyme au capital de 220 000 000 Siège social : 6 avenue de Provence 75452 PARIS Cedex 9 480 618 800 RCS Paris RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN

Plus en détail

S O M M A I R E CONSEIL GENERAL DE L'OISE REUNION DU 20 OCTOBRE 2014 ORDRE DU JOUR ET RELEVE DES DELIBERATIONS PRISES

S O M M A I R E CONSEIL GENERAL DE L'OISE REUNION DU 20 OCTOBRE 2014 ORDRE DU JOUR ET RELEVE DES DELIBERATIONS PRISES S O M M A I R E CONSEIL GENERAL DE L'OISE REUNION DU 20 OCTOBRE 2014 -=-=-=-=- ORDRE DU JOUR ET RELEVE DES DELIBERATIONS PRISES I FINANCES ET EVALUATION -=-=- Délibérations rendues exécutoires le 21 octobre

Plus en détail

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi.

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi. Glossaire des prêts Acompte : Montant en espèces que l'acheteur doit verser au vendeur pour prouver sa bonne foi. Si l'offre est acceptée, l'acompte est affecté à la mise de fonds. Si l'offre est subséquemment

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE PARIS

BANQUE NATIONALE DE PARIS BANQUE NATIONALE DE PARIS Société anonyme au capital de F 1.632.580.000 Siège social : 16, boulevard des Italiens, 75009 PARIS R.C.S. PARIS B 662 042 449 fiche d'information ÉMISSION DE F 2.000.000.000

Plus en détail

3 Financement et emprunts

3 Financement et emprunts C. Terrier 1 / 6 12/12/2013 Cours Mathématiques financières Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

Fiche synthétique du Compte Administratif 2013 de la commune d'amuré

Fiche synthétique du Compte Administratif 2013 de la commune d'amuré Fiche synthétique du Compte Administratif 2013 de la commune d'amuré Le service Finances de la CAN a élaboré cette fiche à partir des documents transmis par les communes en juillet 2014 : - Compte Administratif

Plus en détail

M_CONTRAN Contrats nouveaux

M_CONTRAN Contrats nouveaux M_CONTRAN Contrats nouveaux Présentation Le document M_CONTRAN recense, de manière exhaustive, les nouveaux contrats de crédit libellés en euros, conclus avec les particuliers, les sociétés non financières,

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 décembre 2013 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 4 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2013 4 ETAT DU RESULTAT NET ET DES VARIATIONS D ACTIFS ET DE PASSIFS COMPTABILISEES

Plus en détail

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS CONCOURS INTERNE D ASSISTANT TECHNIQUE des 18 et 19 décembre 2006 Document n 2 8 pages

Plus en détail

Mise en place des contrats (document joint)

Mise en place des contrats (document joint) CONTRATS DE PRETS PERSONNES MORALES CONDITIONS SPECIFIQUES ET MODIFICATIONS 2013 Conditions de mise en œuvre I - ETABLISSEMENT DES CONTRATS DE PRETS A TAUX VARIABLE Mise en place des contrats (document

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT. son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques

LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT. son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques 1 PRÉSENTATION DE LA CRH La CRH est un établissement

Plus en détail

3- TABLEAU DES CASH FLOW

3- TABLEAU DES CASH FLOW 0 3- TABLEAU DES CASH FLOW 2002 Créances de l'actif circulant 212 564 112 536 168 337 Dettes du passif circulant (2 632) (1 634) (909) Provisions cumulées Besoin en fond de roulement 209 932 110 902 167

Plus en détail

CHAPITRE 9 : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE

CHAPITRE 9 : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE 423 CHAPITRE 9 : SECTION 1 : PRINCIPE DU SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE Les très petites entreprises (T.P.E.), dont le chiffre d'affaires ne dépasse pas les seuils fixés par le présent Acte uniforme, distincts

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance Normes IAS 32 / Instruments financiers : Présentation Normes IAS 39 / Instruments financiers : Comptabilisation et Evaluation Normes IFRS 7 / Instruments financiers : Informations à fournir Introduction

Plus en détail

EXCEL: Les fonctions financières

EXCEL: Les fonctions financières EXCEL: Les fonctions financières Excel regroupe des fonctions de plusieurs types. Ce chapitre reprend une partie des fonctions financières: emprunts, taux d'intérêt, amortissement. Sans les voire toutes,

Plus en détail

Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991

Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991 Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991 Prospectus n 8 Valable à partir du 01 février 2008 Les taux mentionnés dans ce prospectus sont repris à titre d exemple. Pour connaître les conditions

Plus en détail

Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr

Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr Jean-Christophe BERGE Tél : 01 55 34 40 13 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : jcberge@fcl.fr Ville de Gisors 24 juin 2014 87 rue St-Lazare

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS

Plus en détail

ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALI TE DE SOCI ETE FINANCIERE Société Anonym e à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de ¼175 000 000

ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALI TE DE SOCI ETE FINANCIERE Société Anonym e à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de ¼175 000 000 qph 75,0(675( 5$33257'8',5(&72,5( $8&216(,/'(6859(,//$1&( &2037(675,0(675,(/6 ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALI TE DE SOCI ETE FINANCIERE Société Anonym e à Directoire et Conseil de Surveillance au

Plus en détail

L'INTÉRÊT COMPOSÉ. 2.1 Généralités. 2.2 Taux

L'INTÉRÊT COMPOSÉ. 2.1 Généralités. 2.2 Taux L'INTÉRÊT COMPOSÉ 2.1 Généralités Un capital est placé à intérêts composés lorsque les produits pendant la période sont ajoutés au capital pour constituer un nouveau capital qui, à son tour, portera intérêt.

Plus en détail

Ville de Schiltigheim. Audit financier version définitive

Ville de Schiltigheim. Audit financier version définitive Ville de Schiltigheim Audit financier version définitive 10 octobre 2014 Préliminaire Le présent document vise à présenter les conclusions de l audit financier réalisé entre les mois de juillet 2014 et

Plus en détail

Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales

Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales Depuis maintenant plusieurs années, les collectivités locales s'efforcent d'augmenter leur épargne afin d'autofinancer

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF

REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF d'un budget voté par fonction ANNEE 2009 1 SOMMAIRE I - Informations générales IV - Annexes - Présentation croisée p. 3 1 - Informations statistiques

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail