LA PRESSE, MONTRÉAL, MERCREDI 1 0 JANVIER M. -H i as## m. Base polyéthylène rayé, d'excellent mm *. FERME AUJO URD HUI GRANDE È,* ?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA PRESSE, MONTRÉAL, MERCREDI 1 0 JANVIER 1 979 . M. -H i as## m. Base polyéthylène rayé, d'excellent mm *. FERME AUJO URD HUI GRANDE È,* ?"

Transcription

1 L PREE ONRÉL ERCRED NER R 6 k de ond ju 3 de poende en 6 à 2 c de lon ^ po éconoque e ll ^ CER C Cou $5 ê E é C 3 P 5 de le cene é coue de be de ee ou du lon leen e hue con 2 e poléhlène é dexcellen 632 W n W Q ERE O RD GRNDE ÊË l Ü î N È elle oe pou eneble de k de ond à lnéeu = RELLE D E N NORE Débue e jne n le 3 jne ch pécux en ene juquà é pueen du ock Cndn e ou on poble pou o en n le cle nnoncé e éee le do de le le quné en écle âeou pou poe de ubne e du chox D NENRE Ü < 5 p 5 5 ÿ Lx C C e < n E Ï O W D d E R NGEL nînée j lelce Coun $2 oluon bonne juquà 3 C (3 ) 3 déeen d con pde à be epéue dében le pebe de leé de l oue een poon à ce px 36 P ch pécl pou l nee En plque de couleu e à ond e deu nue pou le do e ee ble n nclné côé le à ond de n eleé e code de e en polpoplène con e joe 32 x ^ x ^ < p Ceé CNOR N D2 EN CRE cble à 2 l de cl pou u e néeu en ouleux de lonueu ndquée Econoe een poon 52 u dponble en ouleux de 32 p ( ) 65 p (2 ) e p (3 ) Coun 36$ p le ped en ouleu de 26 p (5 ) Coun 6c p ccc j W Gllon } Ü RNE ceo E c le ÿ î ÿ l ^ ^ ( OLLORE pde ublee Coun ^ 3 Cop en ce noxdble décoé dune nue de on o Ponée oulée d une pèce nd bec eeu ê uoque qund l n plu deu ne belle qulé à px odque Poeen nenn dun noe Gnde ene d he3225 l 56 C à ORDRE plu nd de 3 x 3 n k pq de Coun $ o c en plque de 5 poun e el quel ou en néeu de plup de boîe à odue Cconéence de 6 pouce ec che 22 O cnnnon Econoe en nn nenn à Cndn edee e No de éléphone en denèe pe W Oue jeud e ended o Le ed juquà 5 p CRGE CCEPÉE k

2 C 2 L PREE ONREL ERCRED NER GRNDE ENE DER RDR ENEDLE DE DE OND k de ond ju âon en bbou Chuue Pce ou ce qul u pou ben poe du kpo ende Nou on éun dn ce eneble ou ce qu e nécee à un bon débu Poe de noe Gnde ene dhe pou ou équpe à p che 5 xon l Ÿk 2632 à Eneble cople " E e Cople Cou x u À G l x à b en ch épé k e ond ju3 é 5 6 à 2 c C oun $5 âon en bbou Ponée en plque 2 à 6 c Cou $ xon l de ond C E néedée en é oenne C ou $ Chuue de ond Pce hu cu Pou eehoe Cou $5 Q l l Pe Pe W Pe R ü ^ Gnd chox â ï à Î ~ k uque en clque Poecon chude e conoble de l êe pou le plen clque coé en nobeux o e beux colo ch pécl $ é dà ( à l $ C " 3 uque de ond Lunee llo Oue de keu Rb Rquee ene uon Coun 33 Coun 265 _ Coun 235 CC L Coun Chc $5 5 " Pe $2" Wn b " 2 x 2 " Go co câblé à chude onue plque duble Cu endu uchox olde cde en êne blnc n e co doublu e exê e e n e léèe ee" eneloppn ou ep 2 nle 2 le 26 po pou oue l lle 352 couue leée de de en cu de che endu n excellen conoble 26 Recle pou oonee ubne pou Pee Wee P N ooe en bdon de o O O R P R O j LE à oo CORROE < nee d enîneen Pou DOO 5 DOO (u Coun Eln e Olpc 6 3ple) 63 Cou $ ^ élne dd cone u o o n luue l clne e lllue péué ux pe condon 26 p dhl élne oîe de 2 o Coun $5 Coun 5 u l l à px le pou h " 33 2 dhl élne 5 oîe de 6 o C oun $ 2 Gnde ene d he oue Chpon Coun 2 Gnde ene d he n bâon eux pou on $ 5 équlbe e énce Robue e ée en bouleu denon 5 pouce 6 nle é en n D ou G < E plup de ue que Coun $5 o $ DCO une déence à l lonue En co poé upéeu de couchouc enocé de eux el Du Pon (be) elle on e n e ne une nnée < c W Robue houe uneelle Cou $ LC ou $ Gold Plldu Cou $3 c î c 2 Pee LC ou $ een oujou une de echne Ne ee Cou 25 p en pnne ce od l he 3 olde polee endu de poluéhne ec éen e code d che l epêchn dondoe 262 En plu LLEON COPN à nobe de n Cndn e O ue jeud e ended o Le ed juquà 5 p < è neux O O R P R O ( 55 Gnde ene d he le à chu e enon 55" x nle en D ou G 33 6 Coun CRGE W W Rb 3 C C E P É E

3 L PREE O N R É L ERCRED N E R C 3 l l l o c$5 l DRCELL (hu cué ) LCLNE EN RÉCLE 55 Ple D Cou 2 pou 2 ol Coun 2 2 le 2 e ch pêëk < h < 55 Ple C Cou 2 pou Ple Cou 2 pou 2 < 5 R $2 LLOD ÉRÉO e LECER PE$ peccule b u cee belle chîne à 3 éléen le 2 c le 2 " k ï W P R O G W 3 e j jjj R L L o PLC EpeC R écepeu co n ô le o L e ceu p e ec n d ce u éle ce u de po e à pouo o c O l E âïïo =c Coun 5 ï h ^ 3 Ü = " 3 ( $ " Æ< 5 Ï lï oe ce o ne e dépêcheou d en poe ck d écoue e d enéeoe one d nenne exéeue 5 x 3 x 5 " huple u n 5 5 k ll L llljl jâ ÿ p pî 2 c P 3Ê E R C R DCER À OR ^ à ] W un px coun exêeen odque ée u e c c e Noe px coun de ce hudceu e elleen b qul eble êe un pxécle ndpenble u chue l he l pocue du benêe à l epon en hudn le dééble ulec odèle ee ec ho ndceu de neu d eu e oulee Dpee llon en 2 h 23 x x 2 5 " olde él ené bo R ) néophone à cee Cou 5 Ecoue l do ou enee ce que ou oule Cnde po à neu uoque co à condeneu codon de C e jck n ple 3 R $ no po Cou 2 n bon deeu" co pc à un px buleue en écono que éleceu péc u le côé nenne élecopque Codon C ou ple (en u) C G E dn Rdeu p o OQ (j h Coun 35 Réchue le endo od ec ce deu élecque cleen npoble nenn édu de plu de 2 doll Eléen de W conôlé p he o Glle poecce n éllé _ Î 6 x x e p 5 k x $ L" à ï ï L <) Ï ü ^ è c h e cheeux con j 6 à nneu de upenon R Cou [< Coun chun C onoble coun chun élecque à 3 chleu pou le épule le do ec oue o à chbon éle de chleu cop é Le upe co poe un pun oeu ble en lnellee de coon 3 éle n à l chleu bue oble 3 3 j Oue jeud e ended o Poeen ec oe Ce Cndn e Le ed juquà 5 p C C E P É E

4 C L PREE O N R E L ERCRED N ER CD R DELECER D R Pque de 2 pou 5 b Rubn pîp5 ( x P ï î x 2 E c 3 Wü E l 3e L co pne du bl Plque de on o chocol ou oc 25 W Cou $6 déle pou cune ou peon C o pce en plque cnnelé pou plu de obuee ee peu e ce o 5 llon de d éche én e Elle 5" de hu u 2" de d èe e co poe une ponée oulée e 2 en él qu bloquen u le couecle 2 " p L Pne à ebu Pou ne le coue Pl que oc on o ou chocol C oun$ Re coue 2 Pque en plque chox de on é o oc ou c h o c o l 25 C o u n $ î x {ï W WN l ch pécl Récpen u chox êe b px O u e je u d e e n d e d o ï L de RERD Cou Pne à lne Qulé RERD $ œ e jn n l lp î â llèe l coée du l e n op llée oe bude à ce è b pxécl e R e c nule elle e à o ne le lne 6 x 22 x 3" Plque on o ou oc 23 x oîe à ebu dd olde poubelle en plque de d une b c o n o n e e nde conennce de 66 l lon elle e léèe e poun è éne ux coup co e ux ne pée C ouecle jué blocbe à l épeue de chen En bun chocol eule 2 en Rb $25 u Poubelle clc 3 pûleê CO on bl à 5 lue pou loe en ou ele 25 êe ï duble nche bo 55 pouce R Gnd odèle 66 p Go ch p é c l E L P [<] k Econoe énèe Coun 23 < W l 3 2 côé dhé " x 2 pou p ec 6666 nle C o u n $22 Econo e $ o u en épnn o p e plnche npen à bod nc e c pon pou le 62 nen ben à pl ÿ eue 6p x 2 n E l R Coun 52 Px coun 2 pou É É Enoe l de oe chu e où ou oule e élonele uou de o u e enue En plque ncoloe juen de à 5" 625 l 5 l l l l l ll < O de conéleu e ééeu 3 jeux u chox 2 ^ h^ 5 boe de 6 o boe de 2 o ou 3 blé de 32 o oe chnce de e poon à p che de écpen pou o len oldpk à co u ecle énche c o n çu pou une conélon pde l on u leelle e u ou à coonde 32 Le e d ju q u à 5 p CRGER CCEPEE

5 L PREE ONREL ERCRED NER C 5 CLRE PR RDGE PLONNERNE D un bel ee dn oue pèce Dueu en ee blnc é non ébloun à o eulle Coun Cé en " Pend 2 poule (en u) Poe du b ^ 3 nenn 5233 x c j Ü LD x ( G 3 2 î ( l l 3 l o O e 5 o O O ^ Plonne encé Plonne p 2 p < e n Coun Coun O ) 6q 2 2 n n  poule poule c 3 odene pou cune lle de jeux ec Pou cune ebule ee blnc é ee blnc cé de " de côé on e deou ee cl exêeen R G p E " onue cuée " luneux Dèe " 5233 Pe COLR une Cou c oe Cou $ Chcune Robue pe 2 une Cou 5c oe Cou 65c 5222 Chcune neupeu bcule 3 un Cou 63c oe Cou 65c 522 Chcun oîe poonde à n oe peu poonde Î oîe ec pnce ocle de plond ne n n eupeu Pou boîe de 3 ou de 5 e c p n c e G lnée 5222 Cou 3c " 5255 Coun c 6 P o u c o n d u à n e n o n é l le 522 Cou 55c e oüe à pnce O c o o n le c e l n é 5222 Cou 3c e e à ou epé e c p n c e " l n é e Glnée o c o o n le Cou 3c 522 Cou 62c Pnce à dénude Coupo é ué n 52 Cou $2 éceu P ccu 6525 CCC 5256 C $3 Plque pou n 2 k é le b u n e C c oe 526 Coun 2c 2 c Pou pe double C 3 P l q u e b u n e C c 2e 3 < Rubn oln Coun 3c dp uble é 3e Ce de 3 Coun c Go ouleu de 33 p x 3" de nle Chox de ou 3 pèe oe 526 Coun 2c 2 c PC no Ce p lcnor een poon nenn 5235 q j j Î N o O 3 x x " ECONOQE (( CRE D L x pe de en 6 p de lon en 2 p de lon Gnde ene d he pe L de de " à po épe en 6 p de lon en 2 p de lon Gnde ene d he 2 R3 636 c R $5 ^ Ee 2 cue en ce noxdble OQ5 h b P Coun 5 Gnde ene d he W 63 olde e d un upebe n né cle à eneen e è duble on ebod èe plene lonueu e pecé pou l obneee endu n obne n cépne eue enon 2 x 32 x 6 de poondeu ne eue ubne pou énoe une cune ou équpe un Du jol pou l lle de bn èe odelé Æ E p noueu chle Poeen Cépnepne O Robne pon de 35 uchox eco Con Rb 5 6 h èe de cbne en olde e beu plque Elén le odene à nee c o u dun blnc écln Poe odèle nol ec queue onne one e de lon upebe en cho ée ec bec pon e be Coun 3 cle Chnèe e en du hu à Cou $3 je Ceé p lcnor de ccod e pne Pou d $5 633 Oue jeud e ended o En plu LLEON u copn à nobe de n Cndn e CRGE Le ed juquà 5 p CCEPÉE Coun $25 l x (

6 C 6 L PREE ONRÉL ERCRED NER EN RECLE à ) P^ ^ j x 5 W l 5 LRÉ R R E Ê 5 Plque lqude n ^ n ou lué L < LC Pne Cou $5 Endu poluéhne p o eceu dnéeu ou exéeu pou bo ou él Q ulé o C o è duble e dpplcon cle Econo e dun noe G nd e ene d e chop Cou 2 Gllon Cou 52 lq ( le) 2 R n à ble À 5 "5 O o d è le W e n P R 2 en u de R oune écn q u e o e u d e 2 p o é é cone le lle ee à de ï à 2 n ee ble bloc Q ble Double olon è écue n pun oul pou l ele 525 c } k u N O W P { ï ï x 3 pnceux Neoepnceux oe êl Coun 5 jeu Pue oe de bonne qulé en 2 e 3 d e le Pou le penue à lhule E p ne nenn l h " Coun e 5e ch pécl 2 o Pou e l elle p en ue l él d e 3 n cé dn une ê e en bo e c N eoe énoe e condonne le eux pnceu x duc een p o on à ce px < c c lj Coun 365 jj) de 3e" j u e l 6 Qulé ec Lee de déolon Equee cobnée 2 " G en ce upéeu D ec neu e pone R èle e pou l conucon E pne ce d uée en 6 e nenn 556 C $ " 525 C o u n $ 2 h Coun $3 2 chop D een du co e du bo en éch n peu êe blé clo u é cé ou boé cle à ule à px è odque 553 Clé à uux de 2 Rb $ 3 ec en ce o d u é oun à 2 53 C o u n $ ce 2 6 ec C L e de e d en p o en ce D en en beu 55 C o u n $ 3 5 î 3 ) Q G " O l e $ " î c O e W 2 le 5 E ( eu de 6 E o d èle ou ce à p nne endu ponée couchouc e êe pole 523 C o u $ 3 ue 2 b "o 5 " 6 double êe e n ch e de en hcko Q ulé ec 53 C o u n $ 6 6 ~ on o $5^ e E N G lle en poeonnel OL DE REPRON Oul en ce édé e ecu ndpenble ux ux de penue poe de ppe çonnee ec Coueuceu 36 C oun $ Reple L e lexble 36 C $ Go è nchn 33 C $ 2 b k l N 3 oucheene 5e R euo b ouche le en e é e b Coun c le le bo plâe él nlé ne ééc p 2 Coueu nle G C op ou ce l e e c oble ch eble en n ec 2 l e 55 C $ 3 Peço ou ue Pone de 2 po dél pou le bcoleu e à px è b o dble 535 C o u n $ e j [ Rubn à ppel ec 2 p x " à ee conôlée boîe cho é à co ch e C o u $ 5 à Rubneue upéeu Rb $ 2 u e c de 2 5 p x 3 " d e le ubne 562 C o u $ Noueux cceoe 3 DQE PREELE ouchejonubn WÀ ppu de dque de 5 Décpeu 5 5 Pou l plup de p eceu e d e à l e de 3 " u En ondex N e léch p Pou dque 362 C 23 Cou " 5 " (deou) Décpeu de Dque bleu 5 Gn n (pq d e 5) oen (pq 55 C o poe une boîe d e b de P llué b o u ch een e e un ubn de C $ ped on b de 5) ou o (pq de ) u c h o x 55 le pq En plu lleon u copn à nobe de n Cndn e CRGE Oue jeud e ended o Le ed juquà 5 p C C E P É E

7 C L PREE O N R É L ERCRED NER nk L NEGE NE P NE W ne Expe 2+2 polee 3 lnc blnc 2 ou plu pè ee 22 5 Chc N e pè ee u co pn 5 Chc C E n G G oe uoneon qu po cuen ju q u à plu de c onnee que le dux déé Cce polee enocée de 2 cenue ee pou cono n endu dn un dl hue con e l 26 2 ou plu pè e e ÿx Px dun 3 D E G ou plu chc pè ee G5 5 5 L Leé blnc k P Chcun 5 2 ou plu pè R ee" ^ k ï Chc Rdl cen el ORNDO leé blnc Le coud el Du Pon pe e une conucon qu oe oue l nblé de dux en ce n en o l dueé eelle con P p e que coe de cpon ou ple cce polee è le pou hue con 2 cenue ee uen dé e upe con de l eelle 2 pl polee doucen le ouleen ORNDO en o e lee blnche e le blnc de lue côé 3 D E G ou plu chc pè ee lnc blnc Denon Px dun 2 ou plu chc pè ee DR ER R GR GR5 R5 R5 LR G5 5 P55R lnc blnc 5 <2x Chcun 3 3 pe ee u c o p n Chcun â Denon 2 ou plu pè e e 3 Px d un 5 5 Le e blnc P 5 DR lnc blnc l R3 lnc blnc W j L ~ Q(Q 2 ou plu pè e e Céé pou e joue de oue d he eelle ppne e n océe de 2 cenue en ee plu l écué de 2 obue pl en nlon 66 Du Pon (oéul de e du Ned u n) lnc blnc Denon [ Chcun Æ l kh j <je Gén 2+2 llué 6 5 Æ ele non RD NEGE R 5 R5 GR5 R 5 Pneunee bçenue pè ee u cop Px dun R 2 P55R R 3 R R 3 DR 5 ER 35 R GR lnc blnc Denon 3 C l< x " 3 lnc blnc " Chcun Ê R3 lnc blnc ü =j cen ee de é C3 p lê 2 ou plu chc pè ee lnc blnc Denon =] Px dun u lc Ë eelle con P un élne unque de couchouc nuel e nhéque qu ppe l lce peque coe de cpon 2 cenue en polee pou blé u 2 pl en nlon 66 Du Pon Chcun 2 nee ou n e p n Nou on ou le ene de nee de excellen dux en el juqu ux éconoque à pl en b ou à de px è è neux D pè le que oueneenle l plup de éon du Cnd n on p encoe eçu l oé de leu nee nnuelle ce qu eu de que ou e eé d ée l ch de Rdl cenué ce Rdl Wne Expe Rdl neeboue " upe e" à eelle pécle dune con exceponnelle 2 cenue en ce ou plcoe de eno en nlon Cce polee de ouleen doux p de Cnden pou o phe de he cnden Rdlcon en denon éque 2 cenue ce u 2 obue pl de nlon 66 Du Pon G o boe qu en en poondé en l nee 2 ou plu chc pè ee 55R2 65R3 R3 Px dun ER P 5 5 R P 2 5 R R GR R R5 GR5 R 5 LR lnc blnc Denon dun pè ee u cop Px lnc blnc Denon P55R (pou ER ) P255R (pou R ) P255R (pou GR) P255R 5 (pou R5) P255R 5 (pou GR5) P2255R 5 (pou R5) Le peon de onle conelee peuen e léèeen elon le p plcon Rele non llué pl en nlon lnc blnc Denon k Px dun C 2 G C5 5 G C3 2 ou plu chc pè ee e nlon 2 pl ec lnc no lnc no $ de on p D 3 Nlon lnc no 235 k x 62 lnc blnc û Ë Chcun 2 ou plu pè e e N Pl NLON en b Q5 < ( ^ C h c u n pè ee u co pn Wne Expe pl 3 lnc no e Nlon lnc no à pl un én de nee à o pl en nlon 66 Du Pon Epe eelle dexcellene con en nee poonde Pl en ecoé é pou eux ée 5 de REE u copn u le u leu de lleon Nou penon con de de qu pou en êe ho ock Polee lnc blnc Px dun C3C E < ou plu chc pè ee Chc no el à 2 pl è c dn l nee n en câblé én de nlon qu oe l écué du neu à un b px qu co n cu ence celu de echpé Px dun 5 3(6 3) 5 3(65 3) lnc no Denon (55) 5(255) pè ee u co pn E (35) (5) ( 2 5 ) pè ee u cop Px d un Denon 5 Wne Expe pl 5 n dunce Rouèe u no de oue x En nlon ou en polee 2 d excellene con pou lhe Le nlon oe de l obu ee à b px le p o lee élne le coneen u dép p nd od ou 2 à boe uoneon 23 Poe ue de no de oue neu u l plup de jne ec l ch de no le Dll ou chde u px coun de $ Nou deon poe le e l le eneble pè ee u cop Ree non llué CRGE O u e jeu d e ended o Le ed juquà 5 p à L CCEPÉE e

8 C L PREE O N R E L ERCRED N E R " 5 ~ l < 3 3 d k E 6 l ee n eneen Dul Du Goupe 22 cou $55 ï ec $ céchne < L Dul Du Poe Plu n e x e u c u n e n e e n e n c o n d 6 ^ E ll o n n o le e lle u c o n u c o n e é u x é d u e n b o u llo n n e e n e é p o o n p lu p u n e u d é e c e n p o l p o p lè n e e n o c é N W Quelque exe ple eule en R b l e u b e e C 3 c D u l D u n e n e e n p o u u e u o c o u n e GRNE GR 22 ecn oo 6 6 cl 2 3 Cheelle Che No Co cl PÉE od ecu 6 6 cl Cou 5 5 de GROPE 2 2 bc Chle cl Cheole Üll Ponc cnd cl u bone l Goe od n 2 O Poe de bee $5 en u b ecu 6 6 cl Dun oo Cooll Coon 6 Coun $ GROPE 2 2 bc Chle oe od Oldoble Coun $ 6 5 GROPE uck à bone léle oe Che Ponc cnd à bone léle oe Old à bone léle Coun $ 5 5 Px n epe ec epe 2 en on 6 OGC " " Oo R Cheu de bee 2 o o e 2 q u d e o e b e e à n e n p e o n c e o u lh e n d c e u d e p o l é lu n e u x p o e c o n u o q u e c o n e le u c h e k 5 à ^ 52 C n e ( je b c e 5 2 l î pou he Coun $ 2 5 k " nel L ^ de lelce n oluon C O C ênée d o n n n 2 llo n d n e l e n é l n e n 2 l d e u p o u u n e p o e c o n ju q u à 3 C (2 ) P o u p lu = d e p o e c o n é l n e p o n d e u n e j né u l e p u 326 " POR ^ NGEL de uu d eence ậ Æ ch pécl C h q u e b o îe c o n e n o n c e lq u d e d e x c e lle n e p o e c o n c o n e le e l d e l u u e e d e e n c e e e le d n le é e o d e e n c e p o u ê e p o é é Poeen ec oe CRE CNDN RE ou éconoe ec no LLEON COPN à nobe de n Cndn e l 2 ncnn OCÉ x x x C e n e c o e c l le P e o lle L lle u e C d n l L é e b o u l N e n C e n e c o e c l c o c o n e ld e d u n 5 c h e n n C h le 3 u e W e lln o n D o ll d d e O e u x 5 c h e n n C h le D o ll d d e O e u x c h e n d e o u c e L o c h n e 2 e e n u e o l C e n d h 5 b o u l C e n d h lle n L u e n 5 5 u e G e n e ( c e à C n d ) ( Gllon Cou $2 Dée e l nee Cou 35 à 5 chc 36 6 RCO c e b l d e u e l c e p o u d e à e u x o p u e p o c p o le x b le é n à l l c e 2 Pope co de lelce Eneble uneel de echne ec oeu o e u n e u e c o u e le x o n n é c e e p o u d p e l p o p e u l e l c e 2 é q u p n c u e l le e n o e u o 25 ^ GROR ROENEGE O u l e c c e e c b o e à 3 n d e p o l d e 2 p lu un o b u e o d e 3 " e n p l q u e L o n n c h e 2 p e n b o C e n e c o e c l l c d e 5 o u e u e u é o n e l 5 5 e u e e n lo n R o e o n u e b e lle n L é o n d u e e n lo n o n é l N o d 5 5 e b o u l e n o u o Oue jeud e ended o Le ed juquà 5 p P o n o u b o u l d e L u e n d e C h o e d e 3 5 b o u l L b c llc C e o u L l b o u l e e b o n n e 2 5 b o u l o o d n E u c h c 5 b o u l h u u é CRGE 226 C h à e u u L c h u e b o u l d n jo u n e h e u le e G e e n e ld P k o e l b o u l c h e e u l le e ld n e n L o n u e u l u n c n h e 2 c h e n C h b l G n b c lo e l 5 b o u l L u e CCEPÉE C o n l le W e lo o n é ô e n

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com Vo coll publcé U Quo? 0470/512.999 fo@bbopcy.com u q. h p, c g chu, bo o o p p u c. pl é c o, dé u, o l x S Log o ux, p. mpum,, c c Do d v o S é o d é c, V c m. c. m, o ux c E-c lg ux o V m é, c ogl g,

Plus en détail

K p - ..1. ' s. n * :.: r~* Une combinaison gagnante?

K p - ..1. ' s. n * :.: r~* Une combinaison gagnante? RCRD 2 DÉCR 7 NFRN ééle Céd Foce e Cel ee e lce p G lle G U R de oe bueu de Québec Q U C pè que l Ce l d e u e u océ, h e, q u e lle e e p d u e o e d c h d co du C é d F o c e co c de, le e de C oo e

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

A l aise dans mon parking!

A l aise dans mon parking! A ae dan mon pakng! Gude d uaon de voe pakng Voe accè au pakng Pou accéde à voe pakng, vou dpoez d'un badge* qu commande ouveue de poa e poe d enée Nou vou emeon évenueemen une vgnee adhéve à coe u voe

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état)

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état) oqe V oqe Cor e ere foco de rfer e repréeo dé d èe fore coqe de l repréeo dé SI Coe oqe! Irodco! e ere le dfféree decrpo d èe! Pge odèle dé " foco de rfer # C d èe oovrle # C d èe lvrle! Pge foco de rfer

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot Scence Indutrelle Précon de ytème erv Pncol Robert Lycée Jcque Amyot I - PRECISION DES SYSTEMES ASSERVIS A. Poton du roblème 1. Préentton On vu que le rôle d un ytème erv et de fre uvre à l orte (t) une

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE Me Objectf De, par, avec Sandrne le Métayer Lumère de Phlppe Férat pectacle produt par la Ce DORE t j Me objectf numéro prx du Jury aux Gradn du rque (Le Hvernale/ Avgnon) p l e t t a r d, p Sandrne le

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

O p é r a t i o n s i m m o b i l i è r e s. I n f r a s t r u c t u r e s. C P E R

O p é r a t i o n s i m m o b i l i è r e s. I n f r a s t r u c t u r e s. C P E R O p é t i o n i m m o b i l i è e. I n f t u c t u e. C P E R 9 Opétion immobilièe. Inftuctue. CPER OPERATIONS IOBILIERES Cinq opétion ont à ignle en : Réhbilittion et mie ux nome de l'immeuble de l'venue

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72 L â pour port oulnt motl NOTIE E MONTGE VERSION â pour port oulnt motl NOMENLTURE: â, rl t qunllr m l Montnt vrtux ntérur Entrto ( u) Fullr (0 u) l n polytyrèn ( u) Montnt vrtl potérur Smll Prt or upérur

Plus en détail

Module 2 : Déterminant d une matrice

Module 2 : Déterminant d une matrice L Mth Stt Module les déterminnts M Module : Déterminnt d une mtrice Unité : Déterminnt d une mtrice x Soit une mtrice lignes et colonnes (,) c b d Pr définition, son déterminnt est le nombre réel noté

Plus en détail

Chapitre IV Les oscillations couplées «Les oscillations libres d un système à plusieurs degrés de liberté»

Chapitre IV Les oscillations couplées «Les oscillations libres d un système à plusieurs degrés de liberté» Chre IV, cours de vbrons, ondes _Phs, Pr. Bds Bennecer MD 8-9 Chre IV es oscllons coulées «es oscllons lbres d un ssèe à luseurs degrés de lberé» Dns ce chre, nous llons coencer r éuder les oscllons lbres

Plus en détail

IBM Cognos Enterprise

IBM Cognos Enterprise IBM Cognos Enterprise Leveraging your investment in SPSS Les défis associés à la prise de décision 1 sur 3 Business leader prend fréquemment des décisions sans les informations dont il aurait besoin 1

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

Notice technique. Système de surveillance MAS 711

Notice technique. Système de surveillance MAS 711 Notice technique Système de surveillance MAS 711 Informations d ordre général Le MAS 711 Flygt est un système de surveillance de pompes destiné aux grosses pompes Flygt, c est à dire aux pompes équipées

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

DiaDent Group International

DiaDent Group International www.diagun.co.k DiaDent Goup Intenational Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée Copyight 2010 DiaDent Goup Intenational www.diadent.com Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée w

Plus en détail

logo QUI SUIS-JE? WEB DESIGN PARIS ET PARTOUT EN FRANCE!

logo QUI SUIS-JE? WEB DESIGN PARIS ET PARTOUT EN FRANCE! logo QUI SUIS-JE? PARIS ET PARTOUT EN FRANCE! WEB DESIGN Découvrez tous mes travaux sur mon site internet et pour plus d informations sur mes prestations contactez-moi. IDENTITÉ QUI SUIS-JE? ÉDITION ILLUSTRATION

Plus en détail

ANNEXES...16 Notation...16 Rente financière certaine...16. Mémo d Actuariat - Sophie Terrier @ 2004 1/16

ANNEXES...16 Notation...16 Rente financière certaine...16. Mémo d Actuariat - Sophie Terrier @ 2004 1/16 ÉO TUIT FOULS TUILLS SU TT Probbé ouo 3 dfféré4 ee gère be à ere échu 5 ee gère be à ere échu ueur fo d ée 6 ee gère à ere be d ce7 ee gère à ere be d ce ueur fo d ée8 urce décè 9 urce décè à c rbe cro

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

International : les références d Ineo Systrans

International : les références d Ineo Systrans International : les références d Ineo Systrans Ineo Systrans Références SAEIV* *Système d Aide à l Exploitation et d Information des Voyageurs ZONE EUROPE BELGIQUE Bruxe l les Liège Mons ROYAUME-UNI Edimbourg

Plus en détail

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille.

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Symposium sur les Créneaux d'excellence québécois et les Pôles de compétitivité français Québec Mercredi

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 7 août 204 Enoncés Probabilités sur un univers fini Evènements et langage ensembliste A quelle condition sur (a, b, c, d) ]0, [ 4 existe-t-il une probabilité P sur

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

DAB+ TUNER BOX 945. Enjoy it. Notice d'utilisation

DAB+ TUNER BOX 945. Enjoy it. Notice d'utilisation DAB+ TUNER BOX 945 Enjoy it. Notice d'utilisation Table des matières Consignes de sécurité... 3 Utilisation conforme...3 Instructions de montage...3 Déclarations du fabricant... 3 Garantie...3 Déclaration

Plus en détail

Technique RSR. 27.6.08 /DCo

Technique RSR. 27.6.08 /DCo La : -35 collaborateurs -120 applications métiers -2 services de piquet -1 service desk commun avec la TSR -Un parc véhicule -Un parc de matériel extérieur -Une très forte diversité d outil et de connaissances

Plus en détail

Comment devenir référent? Comment le rester?

Comment devenir référent? Comment le rester? Comment devenir référent? Comment le rester? Patrick CHOUTET Service des Maladies infectieuses CHU Bretonneau Tours RICAI décembre 2005 Quels enjeux? autres que le pouvoir Total Outpatient antibiotic use

Plus en détail

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas Classe d'âge Nombre de cas 0-9 683 10-19 143 20-29 635 30-39 923 40-49 592 50-59 716 60-69 626 70-79 454 80-89 156 90-99 9 Classe d'âge Nombre

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

(51) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L 1/053 (2006.01)

(51) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L 1/053 (2006.01) (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 886 760 A1 (43) Date de publication: 13.02.2008 Bulletin 2008/07 (21) Numéro de dépôt: 0711197.6 (1) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers.

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers. CHAP: 8 Objecifs de ce chpire : Clculer comme se cosiuer u cpile ; Clculer comme rembourser ue dee e effecu des versemes réguliers. RAPPELS : Qu'es-ce qu'ue vleur cquise? Qu'es-ce qu'ue vleur cuelle? Le

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

Journées Thématiques 2004

Journées Thématiques 2004 Qualité énergétique, environnementale et sanitaire : Qualité énergétique, environnementale et sanitaire préparer le Bâtiment à l'horizon 2010 âââ Journées Thématiques 2004 Enveloppe du Bâtiment, Paris

Plus en détail

M2 20.00% 6.09 UN 20.00% 13.40 M 20.00% 10.11 M 20.00% 31.69 M 20.00% 21.79 M2 20.00% 95.51 UN 20.00% 222.62 UN 20.00% 292.91 UN 20.00% 444.

M2 20.00% 6.09 UN 20.00% 13.40 M 20.00% 10.11 M 20.00% 31.69 M 20.00% 21.79 M2 20.00% 95.51 UN 20.00% 222.62 UN 20.00% 292.91 UN 20.00% 444. ou n identification fiscal pays hors CEE Aménagement de stand l Décoration DS01 Fourniture et pose de moquette type tapis aiguilleté (norme M3) M2 20.00% 6.09 DS02 Pose de tenture murale norme M1 M2 20.00%

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ;

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ; Les m od es d u tilisation d e l A ctiv board et d A ctiv stu d io M od e 1 A ctiv board, La palette g raph iq u e et sa sou ris...p2 A ctiv stu d io O u tils et g rand s principes...p3 M od e 2 A ctiv

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

FICHES ACTIONS / MIMIZAN

FICHES ACTIONS / MIMIZAN AMÉNAGEMENT DURABLE DES STATIONS DU LITTORAL AQUITAIN FICHES ACTIONS / MIMIZAN INterland // Acadie //Scarabée // INDDIGO // Ibicity 1 AMÉNAGEMENT DURABLE DES STATIONS DU LITTORAL AQUITAIN FICHES ACTIONS

Plus en détail

parisien de tontine chinoise

parisien de tontine chinoise La Kntine. M. Lelart. Ed. AUPELF-UREF. John Libbey Eurotext. Paris 0 1990, pp. 95-108. 5 Un exemple parisien de tontine chinoise Thierry PAIRAULT CNRS. Centre de recherche et de documentation sur la Chine

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

Pression de fonctionnement maxi Température C Débit à 6 bar avec p=1 (Nl/min) 10-5 +50 1500 9 10-5 +50 1500 9 10-5 +50 1500 9

Pression de fonctionnement maxi Température C Débit à 6 bar avec p=1 (Nl/min) 10-5 +50 1500 9 10-5 +50 1500 9 10-5 +50 1500 9 Disribueur 5/ Tille 6 mm LINE Série 600 Pneumique - ressor 61.5.00.19 Poids gr.35 Pression minimum de piloge br Pour l coe "A" oir l réérence de commnde Tille Serie Disribueur Pneumique 600_FR_01 mm 5/

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

ACIER SERVICE. Cornières Inégales. Cornières Egales. Ronds Serrurriers. www.acierservice.sopixi.fr

ACIER SERVICE. Cornières Inégales. Cornières Egales. Ronds Serrurriers. www.acierservice.sopixi.fr Cornières Egales Cornières Inégales 20X20X3 25X25X3 30X30X3 35X35X3,5 40X40X4 45X45X4,5 50X50X5 60X60X6 70X70X7 80X80X8 90X90X9 100x100x10 120x120x12 150x150x15 180x180x18 35x35x3.5 12M 40x40x4 12M 45x45x4.5

Plus en détail

Lampes à DEL EcoShine II Plus

Lampes à DEL EcoShine II Plus Lampes à DEL EcoShine II Plus LAMPES POUR TABLETTE, RAIL et PAVILLON POUR COMPTOIRS MULTI-NIVEAUX, LIBRE-SERVICE ET DE PRODUITS SPÉCIALISÉS Une efficacité d éclairage maximale dans la vente d aliments

Plus en détail

n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois)

n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois) LES GRANDS THÈMES DE L ITB Les iérês simples e les iérês composés RAPPELS THÉORIQUES Les iérês simples : l'iérê «I» es focio de la durée «D» (jour, quizaie, mois, rimesre, semesre, aée) de l'opéraio (placeme

Plus en détail

TEPZZ 568448A_T EP 2 568 448 A1 (19) (11) EP 2 568 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006.

TEPZZ 568448A_T EP 2 568 448 A1 (19) (11) EP 2 568 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006. (19) TEPZZ 68448A_T (11) EP 2 68 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 13.03.2013 Bulletin 2013/11 (1) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006.01) (21) Numéro de dépôt:

Plus en détail

Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels

Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels Exercice 1 On considére le sous-espace vectoriel F de R formé des solutions du système suivant : x1 x 2 x 3 + 2x = 0 E 1 x 1 + 2x 2 + x 3

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Modane, 15 décembre 2006 François VICTOR 1 Les points à traiter Quel bilan pour l activité touristique en Maurienne pour l hiver 2005/2006?

Plus en détail

book a e e x a HTML5 t Q

book a e e x a HTML5 t Q book o sc pd quos v voloh u dolup s dbs cus dddu s u ss ssu d. quspu s sulp o us dl s dlds, u lo, us ps qu dolupoffcbo. Abo HTML5 oosp dovsul MyS L hoog dsg u- ph ouv cé o Pd so jquy WEB y- pogph pogo

Plus en détail

Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies

Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies Chapitre 6 Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies Nous allons maintenant revenir sur les espaces L p du Chapitre 4, à la lumière de certains résultats du Chapitre 5. Sauf mention

Plus en détail

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi !"##" %&'(" ) *+,- +./"'#&% 0" 1+,2 )&0"- 3 *-4*)-"- 1+#-" -"'("-'(" 05"6*7+&8 2)92 *+,- ),#)9#"9#-"-0)927"04#)&70"2+,#&72:!;8?,&%"-+9#75+./"#05,9"),#-"%&'(":@>AB+,#"

Plus en détail

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Département de Mathématiques École polytechnique Remise en forme mathématique 2013 Suite de Cauchy Soit (X, d) un espace métrique. Une suite

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique

Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique 17 septembre 2004 1 2 3 4 5 6 Les interrupteurs... 0V 5V Ce sont des composants électroniques qui laissent pser un courant principal lorsque la

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

Le multiplicateur monétaire (de crédit) : hier et aujourd'hui

Le multiplicateur monétaire (de crédit) : hier et aujourd'hui 23 février - N 27-72 Le multiplicateur monétaire (de crédit) : hier et aujourd'hui Le multiplicateur monétaire (de crédit) est la théorie qui explique quel montant de crédit (de masse monétaire) peut être

Plus en détail

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003 ORIGINAL : anglais DATE : 18 juillet 2003 F UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre

Plus en détail

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement.

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement. Choix d ives i s s eme e cer iude 1 Chapire 1 Choix d ivesissemes e ceriude. Défiiio L es décisios d ivesissemes fo parie des décisios sraégiques de l erepris e. Le choix ere différes projes d ivesisseme

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

DP 500/ DP 510 Appareils de mesure du point de rosée mobiles avec enregistreur

DP 500/ DP 510 Appareils de mesure du point de rosée mobiles avec enregistreur DP 500/ DP 510 Appareils de mesure du point de rosée mobiles avec enregistreur de données Les nouveaux appareils DP 500/ DP 510 sont les appareils de service mobiles idéaux pour mesure le point de rosée

Plus en détail

Molécules et Liaison chimique

Molécules et Liaison chimique Molécules et liaison chimique Molécules et Liaison chimique La liaison dans La liaison dans Le point de vue classique: l approche l de deux atomes d hydrogd hydrogènes R -0,9-1 0 0,5 1 1,5,5 3 3,5 4 R

Plus en détail

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact Barrières W - Détecteurs réflex, élimination de premier plan EPP Détecteurs réflex, élimination d arrière-plan EAP W - : haute performance et savoir-faire compact Détecteurs réflex énergétiques fibres

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

BANQUE MONDIALE GUIDE DU SERVICE DE LA DETTE

BANQUE MONDIALE GUIDE DU SERVICE DE LA DETTE BANQUE MONDIALE GUIDE DU SERVICE DE LA DETTE Groupe des services aux emprunteurs Département de la comptabilité Banque mondiale Mars 2005 Table des matières Abréviations et acronymes..........................................................iv

Plus en détail

a. Fusion et énergie de liaison des noyaux b. La barrière Coulombienne c. Effet tunnel & pic de Gamov

a. Fusion et énergie de liaison des noyaux b. La barrière Coulombienne c. Effet tunnel & pic de Gamov V. Les réactions r thermonucléaires 1. Principes a. Fusion et énergie de liaison des noyaux b. La barrière Coulombienne c. Effet tunnel & pic de Gamov 2. Taux de réactions r thermonucléaires a. Les sections

Plus en détail

Centre de Récupération de SoftThinks

Centre de Récupération de SoftThinks Centre de Récupération de SoftThinks Table des matières Révisions... 1 Table des matières... 2 Introduction... 3 Quel est l objectif du Centre de Récupération de SoftThinks?... 3 Que pourrez-vous trouver

Plus en détail

Physique : Thermodynamique

Physique : Thermodynamique Correction du Devoir urveillé n o 8 Physique : hermodynamique I Cycle moteur [Véto 200] Cf Cours : C P m C V m R relation de Mayer, pour un GP. C P m γr γ 29, 0 J.K.mol et C V m R γ 20, 78 J.K.mol. 2 Une

Plus en détail

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire LEEA 3 ème A, C. TELLIER, 28.08.04 1 Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire 1. Structure et description du fonctionnement 1.1. Les transistors bipolaires 1.2 Le transistor NPN Structure intégrée d'un transistor

Plus en détail

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 063 325 A2 (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (51) Int Cl.: G04B 17/06 (2006.01) G04B 17/34 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08167317.0

Plus en détail

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin CERES logicil gion commrcial pour négocian n vin. Gion complè acha vn : comman, rérvaion, gion courag commrciaux.. Moul campagn primur : piloag la campagn via un ablau bor prman viualir accér aux informaion

Plus en détail

(51) Int Cl.: H04L 29/06 (2006.01) G06F 21/55 (2013.01)

(51) Int Cl.: H04L 29/06 (2006.01) G06F 21/55 (2013.01) (19) TEPZZ 8 8 4_A_T (11) EP 2 838 241 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.02.1 Bulletin 1/08 (1) Int Cl.: H04L 29/06 (06.01) G06F 21/ (13.01) (21) Numéro de dépôt: 141781.4

Plus en détail

Association Française de Science Politique

Association Française de Science Politique Association Française de Science Politique Deu~ème Congrès National Grenoble 25-28 janvier 1984 Sommaire PrtSentation du Conarb Activitil touristiques Moyens d'aceh Renstianemenll pratiques Tables rondes

Plus en détail