Expatriation : régime social et cotisations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Expatriation : régime social et cotisations"

Transcription

1 Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/

2 Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident du travail et maladies professionnelles...10 Vieillesse...14 Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 2/16

3 Suivi de la notice 27 avril 2007 Création de la notice 16 février 2009 Réactualisation des taux de cotisation de l assurance volontaire des expatriés. Modifications des tranches de cotisations 16 février 2009 suite au changement de plafond au 1 er janvier février 2009 Réactualisation des taux de cotisation AT et maladie professionnelle. Page 5 Pages 5 à 9 Page 10 Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 3/16

4 L employeur d un salarié expatrié ne bénéficiant pas de la procédure de détachement n a pas en principe, à cotiser au régime général français de Sécurité Sociale. Cependant, des cotisations sont dues en cas d adhésion au régime d assurance volontaire, et ce bien que l employeur assume la charge des cotisations prévues par le régime du pays d emploi. L affiliation au régime d assurance chômage et au régime d assurance des créances des salariés est obligatoire pour les salariés français expatriés par une entreprise située en France. Enfin, les salariés expatriés sont assujettis aux régimes de retraite complémentaire soit à titre obligatoire, soit à titre facultatif. Code de la Sécurité Sociale Article L Code de la Sécurité Sociale Article L Décret du 5 septembre 1989 Lettre circulaire ACOSS du 23 janvier 2006 Lettre circulaire ACOSS du 18 janvier 2007 Assurance volontaire Bien que les salariés expatriés doivent généralement être assurés au regard de la législation du pays d emploi dès lors que celle-ci présente un caractère obligatoire, ils ont la faculté de s assurer, moyennant cotisations, en principe à leur charge, à la Sécurité Sociale française par un mécanisme d assurance volontaire qui les garantit contre les risques maladie-invalidité-maternité et/ou accidents du travail maladies professionnelles et/ou vieillesse (Code de la Sécurité Sociale Article L 762-1). Les adhérents relèvent de la Caisse des Français de l étranger (CFE) BP RUBELLES Internet : Les indications ci-après ne concernent que les assurances volontaires «de base». Moyennant cotisations spéciales, les affiliés peuvent bénéficier de prestations supplémentaires (indemnités journalières maladie - maternité / capital décès). Maladie Maternité Invalidité La cotisation couvrant le risque maladie maternité invalidité est fixée forfaitairement à 6,10 % (Code de la Sécurité Sociale Article D 762-2). Son montant est fonction des revenus du salarié. Ces revenus s entendent de l ensemble des rémunérations professionnelles (primes et indemnités Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 4/16

5 comprises) versées au cours de l année civile précédant celle au titre de laquelle la cotisation est due (Décret du 5 septembre 1989). Le taux de la cotisation (6.10 %) est modulé selon le nombre de salariés expatriés de l entreprise française et selon leur âge. Les taux en vigueur au le 1 er février 2009 sont les suivants : Salariés de 35 ans et plus Salarié entre 30 et moins de 35 ans Salariés de moins de 30 ans Moins de 10 salariés 6,10 % 6,10 % x 0.9 6,10 % x 0.8 Entre 10 et 99 salariés 5,40 % 5,40 % x 0.9 5,40 % x 0.8 Entre 100 et 399 salariés 4,65 % 4,65 % x 0.9 4,65 % x 0.8 A partir de 400 salariés 4,40 % 4,40 % x 0.9 4,40 % x 0.8 Remarque : Les taux du tableau ci-dessus sont des taux globaux. La répartition des charges salariales et patronales se fait d un commun accord entre l employeur et son salarié puisqu il s agit d une assurance volontaire. Pour la suite de la présente notice, nous considérons que l employeur prend à sa charge la totalité de la cotisation. Si tel n est pas votre cas, prévoir une répartition entre le taux salarial et le taux patronal. La cotisation est calculée sur la base de 50 %, 66,66 % ou 100 % du plafond de la Sécurité Sociale, soit de la façon suivante, sur la base du plafond annuel pour 2009 : Ressources annuelles Base de calcul des cotisations Egales ou supérieures à Entre et Inférieures à Plus d informations sur le site Internet : Mise en place dans Pégase 3 : Création de 4 constantes utilisateurs pour les 4 taux de cotisation possibles en fonction du nombre de salariés expatriés de l entreprise. Exemple de constantes : Nom de la constante Valeurs sans option Valeurs avec option EXPMALADT1 6,10 % 6,75 % EXPMALADT2 5,40 % 6,05 % EXPMALADT3 4,65 % 5,30 % EXPMALADT4 4,40 % 5,05 % Attention : La colonne des valeurs avec option affiche les différents taux de cotisation en cas d option supplémentaire pour les indemnités journalières maladie maternité et capital décès (taux complémentaire de 0,65 %). Pour Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 5/16

6 la suite de la présente notice, nous avons supposé que notre salarié n avait pas choisi cette option. Pour créer une constante utilisateur, sélectionner Gestion Constantes utilisateurs. Créer ces 4 constantes de type valeur, avec un type de retour en nombre. Exemple avec la première constante (EXPMALADT1 avec taux sans option de 6,10 %) : La valeur est enregistrée sur la page Descriptif : Créer les trois autres constantes selon le même procédé, mais avec les valeurs telles qu elles sont définies sur la page précédente. Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 6/16

7 Création de 4 rubriques (une pour chaque plage d effectif expatrié), avec les éléments suivants : Première rubrique : elle calcule la cotisation lorsque le nombre d expatriés de l entreprise, est inférieur à 10. Code rubrique : 5060 Formule : COT10 Libellé : Assurance Maladie Expatriés moins de 10 Début validité : 01/01/2006 Attention : avant de commencer à saisir les formules en base, taux et montant, penser à décocher les deux cases de «%» se trouvant à droite des lignes «Taux salarial» et «Taux patronal», comme sur la copie d écran ci-dessous. Les formules de cette rubrique : Base : =BORNE(22872<=MTSAL(4000!01/01/EXP1:31/12/EXP1)<34308;17154;22872;34308)/4 Attention : les valeurs ci-dessus sont celles en vigueur pour Elles correspondent à 50 %, à 66,66 % et à 100 % du plafond annuel. Ces valeurs doivent être rectifiées tous les ans au 1 er janvier. Il est possible également de remplacer ces valeurs par la constante du plafond mensuel (PLAFSSMOIS_) multiplié par 12 puis multiplié par 100, par ou par 50 %. Mais dans ce cas, méfiez-vous des arrondis. Vous remarquerez que cette formule totalise le total brut (montant salarial de la rubrique 4000) de l exercice civil précédent, en comparant ce dernier au plafond de l année en cours. Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 7/16

8 Ceci permet de déterminer l une des 3 bases forfaitaires annuelles de la cotisation (17 154, ou euros) que la formule divise ensuite par 4 pour obtenir une cotisation trimestrielle. Taux salarial : On suppose que l employeur prend cette cotisation entièrement à sa charge. Donc pas de taux salarial. Taux patronal : =EXPMALADT1*BORNE(30.00<=SAL_AGE_<35.00;0.80;0.90;1.00) Le taux patronal correspond au taux renseigné dans la constante EXPMALADT1, lequel est multiplié par un coefficient de 0,80, de 0,90 ou de 1,00 en fonction de la tranche d âge du salarié expatrié : moins de 30 ans, entre 30 et 35 ans, et plus de 35 ans. Montant patronal : =BASE()*TXPAT()/ Deuxième rubrique : elle calcule la cotisation lorsque le nombre d expatriés de l entreprise, est situé entre 10 et 99. Code rubrique : 5061 Formule : COT10 Libellé : Assurance Maladie Expatriés entre 10 et 99 Début validité : 01/01/2006 Attention : avant de commencer à saisir les formules en base, taux et montant, penser à décocher les deux cases de «%» se trouvant à droite des lignes «Taux salarial» et «Taux patronal». Cette rubrique fonctionne selon le même principe que la rubrique Attention au taux patronal où la constante EXPMALADT2 remplace la constante EXPMALADT1. Les formules de cette rubrique : Base : =BORNE(22872<=MTSAL(4000!01/01/EXP1:31/12/EXP1)<34308;17154;22872;34308)/4 Taux patronal : =EXPMALADT2*BORNE(30.00<=SAL_AGE_<35.00;0.80;0.90;1.00) Montant patronal : =BASE()*TXPAT()/ Troisième rubrique : elle calcule la cotisation lorsque le nombre d expatriés de l entreprise, est situé entre 100 et 399. Code rubrique : 5062 Formule : COT10 Libellé : Assurance Maladie Expatriés entre 100 et 399 Début validité : 01/01/2006 Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 8/16

9 Attention : avant de commencer à saisir les formules en base, taux et montant, penser à décocher les deux cases de «%» se trouvant à droite des lignes «Taux salarial» et «Taux patronal». Cette rubrique fonctionne selon le même principe que la rubrique Attention au taux patronal où la constante EXPMALADT3 remplace la constante EXPMALADT1. Les formules de cette rubrique : Base : =BORNE(22872<=MTSAL(4000!01/01/EXP1:31/12/EXP1)<34308;17154;22872;34308)/4 Taux patronal : =EXPMALADT3*BORNE(30.00<=SAL_AGE_<35.00;0.80;0.90;1.00) Montant patronal : =BASE()*TXPAT()/ Quatrième rubrique : elle calcule la cotisation lorsque le nombre d expatriés de l entreprise, est supérieur à 400. Code rubrique : 5063 Formule : COT10 Libellé : Assurance Maladie Expatriés plus de 400 Début validité : 01/01/2006 Attention : avant de commencer à saisir les formules en base, taux et montant, penser à décocher les deux cases de «%» se trouvant à droite des lignes «Taux salarial» et «Taux patronal». Cette rubrique fonctionne selon le même principe que la rubrique Attention au taux patronal où la constante EXPMALADT4 remplace la constante EXPMALADT1. Les formules de cette rubrique : Base : =BORNE(22872<=MTSAL(4000!01/01/EXP1:31/12/EXP1)<34308;17154;22872;34308)/4 Taux patronal : =EXPMALADT4*BORNE(30.00<=SAL_AGE_<35.00;0.80;0.90;1.00) Montant patronal : =BASE()*TXPAT()/ Une fois les 4 rubriques créées, vous pouvez insérer l une d entre elles en gestion des bulletins. Le choix se fait en fonction du nombre de salariés expatriés dans l entreprise. Attention : les calculs mentionnés ci-dessus sont des calculs trimestriels. Ces formules conviennent lorsqu un seul bulletin est remis au salarié par trimestre. Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 9/16

10 Exemple : un salarié perçoit un brut de euros en Lors du calcul de la cotisation pour l un des trimestres de 2007, sont brut annuel étant inférieur à la limite inférieure de euros, l assiette de cotisation sera donc de euros (50 % du plafond mensuel) divisé par 4, soit euros. Si vous distribuez un bulletin de paie par mois à votre salarié expatrié, modifiez la formule de calcul des bases des rubriques, en divisant l assiette forfaitaire par 12 au lieu de 4. Accident du travail et maladies professionnelles Les cotisations d assurance volontaire accidents du travail et maladies professionnelles sont calculées sur un salaire déclaré annuellement par les assurés à la Caisse des Français de l étranger. Il peut être différent du salaire réel. Ce salaire ne peut être inférieur, pour une année civile, au montant en vigueur au 1 er janvier du salaire minimum servant de base au calcul des rentes d accidents du travail (soit ,00 euros en 2009), ni excéder 8 fois ce plafond (soit ,00 euros en 2009)(Code de la Sécurité Sociale Article R ). La base annuelle de cotisation est choisie par le signataire. Trois taux d accident du travail sont référencés pour l année 2009 : Taux Moins de 100 salariés et expatriés n adhérant pas à 1,00 % l assurance maladie Entre 100 et 399 salariés 0,75 % A partir de 400 salariés 0,65 % Les entreprises mandataires de leurs salariés peuvent en outre éventuellement bénéficier de taux réduits en cas d adhésion d au moins 10 salariés au risque accidents du travail maladies professionnelles constatées au cours des 3 années civiles précédentes. Elle ne peut dépasser 25 % du taux de droit commun (Code de la Sécurité Sociale Articles L 762-3, D et D 762-5). La cotisation est payable à la fin du premier mois de chaque trimestre à la Caisse des Français de l étranger. Elle peut être réglée d avance pour l année civile entière. Remarque : Comme pour l assurance maladie maternité invalidité, la répartition des charges salariales et patronales se fait d un commun accord entre l employeur et son salarié puisqu il s agit d une assurance volontaire. Pour la suite de la présente notice, nous considérons que l employeur prend à sa charge la totalité de la cotisation. Si tel n est pas votre cas, prévoir une répartition entre le taux salarial et le taux patronal. Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 10/16

11 Mise en place dans Pégase 3 : Création de 3 constantes utilisateurs pour les 3 taux de cotisation possibles en fonction du nombre de salariés expatriés de l entreprise. Exemple de constantes : Nom de la constante Valeurs sans option EXPACCIDT1 1,00 % EXPACCIDT2 0,75 % EXPACCIDT3 0,65 % Attention : Lorsque l entreprise bénéficie de la ristourne (taux réduits) accordée pour l adhésion d un minimum de 10 salariés expatriés sur une période de 3 années consécutives, il convient de réduire ces taux directement dans les constantes correspondantes. Ces taux peuvent par contre, être augmentés de 0.20 % si l option voyages d expatriation aller er retour a été retenue. Pour créer une constante utilisateur, sélectionner Gestion Constantes utilisateurs. Créer ces 3 constantes de type valeur, avec un type de retour en pourcentage. Exemple avec la première constante (EXPACCIDT1 avec taux de 1,00 %) : La valeur est enregistrée sur la page Descriptif : Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 11/16

12 Créer les deux autres constantes selon le même procédé, mais avec les valeurs telles qu elles sont définies sur la page précédente. Création de 3 rubriques (une pour chaque plage d effectif expatrié), avec les éléments suivants : Première rubrique : elle calcule la cotisation lorsque le nombre d expatriés de l entreprise, est inférieur à 100. Cette rubrique sera également utilisée dans les entreprises de plus de 100 salariés expatriés s ils n adhèrent pas à l assurance maladie. Code rubrique : 5065 Formule : COT10 Libellé : Accident Travail Expatriés moins de 100 Début validité : 01/01/2006 Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 12/16

13 Les formules de cette rubrique : Base : L assiette de cette cotisation est totalement libre. Avec le code formule COT10 de la rubrique, il est possible par exemple, d indiquer une formule dans cette base (exemple «BASE(4000)» pour récupérer le total du brut du bulletin en cours. Il est possible également d indiquer manuellement une assiette directement dans la gestion du bulletin. Et si la rubrique est positionnée en fixe, cette base sera conservée pour les bulletins suivants. Taux salarial : Taux patronal : On suppose que l employeur prend cette cotisation entièrement à sa charge. Donc pas de taux salarial. EXPACCIDT1 Le taux patronal correspond au taux renseigné dans la constante EXPACCIDT1. Montant patronal : Aucune formule n est nécessaire. Le montant de la cotisation se calcule automatiquement. Deuxième rubrique : elle calcule la cotisation lorsque le nombre d expatriés de l entreprise, est situé entre 100 et 399. Code rubrique : 5066 Formule : COT10 Libellé : Accident Travail Expatriés entre 100 et 399 Début validité : 01/01/2006 Cette rubrique fonctionne selon le même principe que la rubrique Attention au taux patronal où la constante EXPACCIDT2 remplace la constante EXPACCIDT1. Les formules de cette rubrique : Base : Même principe que la rubrique Taux patronal : EXPACCIDT2 Montant patronal : Même principe que la rubrique Troisième rubrique : elle calcule la cotisation lorsque le nombre d expatriés de l entreprise, est supérieur ou égal à 400. Code rubrique : 5067 Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 13/16

14 Formule : COT10 Libellé : Accident Travail Expatriés plus de 400 Début validité : 01/01/2006 Cette rubrique fonctionne selon le même principe que la rubrique Attention au taux patronal où la constante EXPACCIDT3 remplace la constante EXPACCIDT1. Les formules de cette rubrique : Base : Même principe que la rubrique Taux patronal : EXPACCIDT3 Montant patronal : Même principe que la rubrique Vieillesse Les expatriés adhérant à l assurance volontaire vieillesse cotisent selon un barème variant en fonction de leurs ressources (Code de la Sécurité Sociale Article R et Arrêté du 1 er février 1963 modifié). Comme pour la maladie maternité invalidité, on considère que les rémunérations s entendent de l ensemble des rémunérations professionnelles (primes et indemnités comprises) versées au cours de l année civile précédant celle au titre de laquelle la cotisation est due (Décret du 5 septembre 1989). Le taux de cotisation maximum est fixé à 15,90 % (Taux en vigueur en 2009). Il existe 4 bases de cotisations. L assuré cotise sur l une de ces bases en fonction de ses revenus professionnels réels ou de son âge (pour les moins de 22 ans). Ces 4 bases sont les suivantes : La cotisation est calculée sur la base de 25 %, 50 %, 75 % ou 100 % du plafond de la Sécurité Sociale, soit de la façon suivante, sur la base du plafond annuel pour 2009 : Ressources annuelles Base de calcul des cotisations Egales ou supérieures à Entre et Inférieures à Assurés de moins de 22 ans Remarque : Comme pour l assurance maladie maternité invalidité, la répartition des charges salariales et patronales se fait d un commun accord entre l employeur et son salarié puisqu il s agit d une assurance volontaire. Pour la suite de la présente notice, nous considérons que l employeur prend à sa charge la totalité de la cotisation. Si tel n est pas votre cas, prévoir une répartition entre le taux salarial et le taux patronal. Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 14/16

15 Mise en place dans Pégase 3 : Création d une seule rubrique avec les éléments suivants : Code rubrique : 5069 Formule : COT10 Libellé : Vieillesse Expatriés Début validité : 01/01/2006 Les formules de cette rubrique : Base : =SI(SAL_AGE_<22.00;8577;BORNE(17154<=MTSAL(4000!01/01/EXP1:31/12/EXP1)<34308;17154;25731;34308))/4 Attention : les valeurs ci-dessus sont celles en vigueur pour Elles correspondent à 50 %, à 75 % et à 100 % du plafond annuel. Ces valeurs doivent être rectifiées tous les ans au 1 er janvier. Il est possible également de remplacer ces valeurs par la constante du plafond mensuel (PLAFSSMOIS_) multiplié par 12 puis multiplié par 100, par 75 ou par 50 %. Mais dans ce cas, méfiez-vous des arrondis. Vous remarquerez que cette formule totalise le total brut (montant salarial de la rubrique 4000) de l exercice civil précédent, en comparant ce dernier au plafond de l année en cours. Ceci permet de déterminer l une des 3 bases forfaitaires annuelles de la cotisation (17 154, ou euros) que la formule divise ensuite par 4 pour obtenir une cotisation trimestrielle. Pour les salariés de moins de 22 ans, la formule ne recherche pas les ressources de l année précédente : on applique directement la base forfaitaire de 8577 euros que l on divise également par 4 pour obtenir une base trimestrielle. Taux salarial : On suppose que l employeur prend cette cotisation entièrement à sa charge. Donc pas de taux salarial. Taux patronal : Ce taux patronal peut être renseigné dans une constante ou directement renseigné dans la rubrique. Montant patronal : Aucune formule n est nécessaire. Le montant de la cotisation se calcule automatiquement. Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 15/16

16 Cette rubrique doit être présente dans la gestion des bulletins de tous les expatriés, sans aucune condition d effectif. Attention : l adhésion aux assurances volontaires de la CFE ne dispense pas de cotiser au régime obligatoire du pays d expatriation (y compris pour les pays de l Union Européenne). Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations 16/16

Réintégration de la garantie chirurgie du BTP

Réintégration de la garantie chirurgie du BTP Pégase 3 Réintégration de la garantie chirurgie du BTP Dernière révision le 07/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Le régime de la garantie... 4 Quand réintégrer?... 4 Les ETAM...

Plus en détail

Le Pack Expat CFE Tarifs trimestriels 2015

Le Pack Expat CFE Tarifs trimestriels 2015 À l ét ranger, la parfaite continuité avec ma protection sociale française! International Le Pack Expat CFE Tarifs trimestriels 2015 Offre individuelle Pour nous contacter Humanis Direction des activités

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

Le plan d épargne entreprise (ou PEE)

Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Pégase 3 Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Dernière révision le 18/05/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Versement des participants... 4 Versement de l intéressement sur le

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 PARIS, le 26/02/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 OBJET : Bulletins de salaire établis par les particuliers employeurs à compter

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER (article L.766-2-3 du Code de la sécurité sociale) IMPORTANT : ce document doit être

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

[REGLEMENT DU REGIME D INDEMNITE DE FIN DE CARRIERE]

[REGLEMENT DU REGIME D INDEMNITE DE FIN DE CARRIERE] [REGLEMENT DU REGIME D INDEMNITE DE FIN DE CARRIERE] CREPA Institution de Prévoyance régie par les dispositions du Titre III du Livre IX du Code de la sécurité sociale N Siret : 784 411 175 00028 80 rue

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

le flash actualité Avril 2014

le flash actualité Avril 2014 le flash actualité Avril 2014 Thème : Conformité des contrats collectifs santé prévoyance retraite Une période transitoire a été instituée par le décret du 9 janvier 2012 pour la mise en conformité des

Plus en détail

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus Dossier 24 28 FÉVRIER Le corrigé ci-après prend en compte les rémunérations de base suivantes : Marc Muller, gérand cadre :, Gautier Sylvie, née Bellet : secrétaire non cadre : + 130,00 remboursement de

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé L entreprise Forme juridique, au capital de dont le siège est à Code NAF n SIRET Effectif salarié : Représentée par

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n 2015 0000045

LETTRE CIRCULAIRE n 2015 0000045 LETTRE CIRCULAIRE n 2015 0000045 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1;010;04 Montreuil, le 12/08/2015 12/08/2015 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION REGLEMENTATION

Plus en détail

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP»

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Calculer et régler les cotisations sociales Calculer les cotisations URSSAF (vieillesse, CSG CRDS, maternité,

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années La généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés La loi relative à la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 prévoit

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric GIOVANNINI, Gan Assurances Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Le statut juridique conditionne

Plus en détail

REGIME DE FRAIS DE SANTE COLLECTIF A ADHESION OBLIGATOIRE

REGIME DE FRAIS DE SANTE COLLECTIF A ADHESION OBLIGATOIRE REGIME DE FRAIS DE SANTE COLLECTIF A ADHESION OBLIGATOIRE Rappel des principales clauses devant figurer dans la lettre d information individuelle formalisant la mise en place du régime par DUE (Décision

Plus en détail

VOTRE ACTIVITE. Le vendeur colporteur de presse a un statut spécifique, tant sur le plan social et administratif, que sur le plan fiscal.

VOTRE ACTIVITE. Le vendeur colporteur de presse a un statut spécifique, tant sur le plan social et administratif, que sur le plan fiscal. VOTRE ACTIVITE Le vendeur colporteur de presse est un travailleur indépendant qui assure la vente et/ou la distribution de publications quotidiennes nationales, régionales et départementales, ainsi que

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE

METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE DE L ASSURANCE COLLECTIVE METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE A moins qu'elles ne soient instituées par des dispositions législatives ou réglementaires, les garanties collectives

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE Janvier 2012 CADCGPG12262 10/1031 JUR947 Réalisation 11278 Crédits photos : Fotolia.com, DR Convention collective nationale de la branche

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

INFORMATIONS POUR LES JEUNES AVOCATS

INFORMATIONS POUR LES JEUNES AVOCATS INFORMATIONS POUR LES JEUNES AVOCATS COTISATIONS ORDINALES POUR 2011 Barème des cotisations en euros Les assurances responsabilités civiles professionnelles et prévoyance sont forfaitaires selon l ancienneté

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

Contribution de solidarité

Contribution de solidarité FLASH D INFORMATIONS N 19/2012 Contribution de solidarité Références - Loi n 82-939 du 04/11/1982, modifiée - Loi n 97-1239 du 29/12/1997 - Décret n 82-1001 du 25/11/1982 (J.O. du 27/11/1982) - Décret

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Contribution de solidarité. Le taux de la contribution est de 1 % sur la rémunération «nette».

Contribution de solidarité. Le taux de la contribution est de 1 % sur la rémunération «nette». REMUNERATION Note d'information n 13-07 du 22 janvier 2013 Contribution de solidarité Références - Loi n 82-939 du 04/11/1982, modifiée - Loi n 97-1239 du 29/12/1997 - Décret n 82-1001 du 25/11/1982 (J.O.

Plus en détail

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous, - les évolutions d ores et déjà applicables en 2014, - puis certains points en attente de décret d application

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 de cotisations au 1 er janvier 2015 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales Assurances sociales agricoles maladie, vieillesse de sécurité sociale 12,80 1,80 0,75 13,55 2,10

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat général des organismes privés

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE OCTOBRE 2013 Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE 2013 Avant-propos Afin d encourager la mise en place des régimes collectifs de protection sociale complémentaire

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle Le PACK Expat CFE RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Santé et Prévoyance En tant qu expatrié, votre couverture Santé et Prévoyance devient facultative. Pour vous permettre de conserver les mêmes avantages

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle Le PACK Expat CFE Retraite Prévoyance Santé Épargne Santé et Prévoyance Votre statut d expatrié rend votre protection en santé et prévoyance facultative. Pour conserver les mêmes avantages qu en France,

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. : 01 44 90 20 62 Fax : 01 44 90 20 68 cotisation@crpcen.fr INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN Cette fiche expose les différents

Plus en détail

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Exonération sociale et déductibilité fiscale du financement patronal

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur ENTREPRISE Régime complémentaire de prévoyance et frais de santé Guide pratique de l employeur AGRI PRÉVOYANCE 81968 GUIDE EMPLOYEUR- PREVOYANCE SANTE.indd 1 04/11/13 10:15 02 AGRI PRÉVOYANCE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION

SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION DOSSIER RETRAITES: MAI 2003 SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION 1. LE SYSTEME DE RETRAITES PAR REPARTITION 1.1. INTRODUCTION Les régimes de retraites des travailleurs

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature Avantages en nature Textes de référence : Arrêté du 10 décembre 2002 relatif l évaluation des avantages en nature en vue du calcul des cotisations de sécurité sociale. Observation préalable : Afin d accompagner

Plus en détail

Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine

Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine - 000.707/09 - édition janvier 2009 création et impression agme résumé des garanties Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine association de prévoyance du groupe mornay europe

Plus en détail

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire 0 Contributions patronales de prévoyance complémentaire et

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 F-16-01 N 136 du 27 JUILLET 2001 5 F.P. / 58 - F 114 INSTRUCTION DU 18 JUILLET 2001 TRAITEMENTS ET SALAIRES. ASSIETTE. REGIME D IMPOSITION DES

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail