Une version javascript sera disponible directement dans le cours prochainement.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une version javascript sera disponible directement dans le cours prochainement."

Transcription

1 Author : Cédric Vanconingsloo Ce cours est principalement axé sur la compréhension du fonctionnement d'un ordinateur et l'étude du seul langage qu'il connaisse, le binaire. De ce fait, le cours est relativement axé sur les mathématiques. Chaque chapitre traitera d'un aspect du binaire. Pour vous exercer, j'ai créé un logiciel adapté qui génère des exercices à la volée, telles que vous pourriez en avoir lors des interrogations et de l'examen. Ce logiciel est disponible ici. Vous devez avoir Java 8 minimum, disponible ici. Une version javascript sera disponible directement dans le cours prochainement. Étymologie Le terme ordinateur (computer) est une machine capable d'acquérir, de conserver, de traiter et de restituer des informations. Un ordinateur peut traiter divers types d'informations (textes, musiques, vidéo,...). Mais de manière interne, l'ordinateur ne comprend qu'une seule chose : des chiffres. Le terme informatique (computer science) est donc la science du traitement l'information. Un système informatique est un ensemble de moyens logiciels et matériels nécessaires pour satisfaire les besoins des utilisateurs. Architecture de von Neumann Selon von Neumann, l'ordinateur est constitué de 4 parties : 1 / 13

2 1. L unité arithmétique et logique (UAL ou ALU en anglais) ou unité de traitement : son rôle est d effectuer les opérations de base ; 2. L unité de contrôle, chargée du séquençage des opérations ; 3. La mémoire qui contient à la fois les données et le programme qui dira à l unité de contrôle quels calculs faire sur ces données. La mémoire se divise entre mémoire volatile (programmes et données en cours de fonctionnement) et mémoire permanente (programmes et données de base de la machine). 4. Les dispositifs d entrée-sortie, qui permettent de communiquer avec le monde extérieur. En réalité, un ordinateur possède une architecture légèrement différente. 2 / 13

3 Un ordinateur se compose d'une mémoire centrale. Elle contient : Les instructions des différents programmes ; les données traitées lors de l'exécution des programmes. Les instructions sont stockées sous forme de code machine. Les instructions comme les données sont écrites en langage binaire. La mémoire centrale est divisée physiquement en cellules. Chaque cellule correspond à un mot 1 mémoire et possède une adresse propre. L'unité centrale de traitement, ou le CPU est le véritable cœur de l'ordinateur. Elle contient l'unité de commande et l'unité arithmétique et logique. L'unité de commande contient un dispositif permettant de décoder les instructions afin de reprogrammer les circuits interne de l'unité arithmétique et logique. L'unité d'entrées/sorties, aussi appelé unité d'échange, sont des éléments qui permettent de transférer des informations entre l'uct, la mémoire et les périphériques. L'unité I/O dialogue avec les contrôleurs de périphériques, qui servent d'interface entre le logiciel et le matériel. Codage de l'information Quels sont les types d'informations traitées par un ordinateur? On en distingue deux types : les instructions et les données. Instructions Écrite en langage machine, une instruction représente une opération précise effectuée par un ordinateur. En réalité, l'ordinateur ne comprend que quelques instructions. C'est la combinaison de ces instructions qui permet de traiter l'information. Une instruction se compose de l'opcode (code de l'opération à effectuer) et des opérandes impliqué dans l'opération. L'instruction doit être décodée par l'unité de contrôle afin de réaliser l'opération sur les opérandes. Données Une donnée est un opérande sur lequel on peut effectuer une opération. Le résultat de l'opération produira aussi une donnée, qui peut servir d'opérande à son tour. Ces données seront ainsi stockée en mémoire. 3 / 13

4 Attention, il ne faut pas confondre données et fichier. Un fichier est un conteneur rassemblant les données. Les données sont constituées logiquement de deux parties. Les données numériques, sur lesquelles nous pouvons effectuer des opérations mathématiques, et les données alphanumériques, principalement utilisées pour l'affichage. Ces données alphanumérique sont des mots binaires codé selon une certaine norme. Les plus connues sont les normes ASCII et Unicode. L'ASCII Le format de codage ASCII (Amercian Standard Code for Information Interchange) est une table de codage sur 7 bits qui permet d'assigner à chaque mot binaire un caractère alphanumérique. Il est donc possible d'écrire en anglais avec la table ASCII. L'ASCII définit 128 caractères numérotés de 0 à 127 et codés en binaire de à Toutefois, les ordinateurs travaillant sur un octet depuis les années 1970, chaque caractère d'un texte en ASCII est stocké dans un octet dont le MSB est 0. Les caractères de numéro 0 à 31 et le 127 ne sont pas affichables ; ils correspondent à des commandes de contrôle de terminal informatique. Les autres caractères sont les chiffres arabes, les lettres latines majuscules et minuscules et quelques symboles de ponctuation. Vous pouvez, dans un programme en C par exemple, demander d'afficher le caractère ASCII 7 pour faire retentir la cloche interne de l'ordinateur! Seulement, le code ASCII ne permet pas de gérer les caractères accentués, ou les idéogrammes asiatiques. L'Unicode Le format Unicode a été créé pour pallier les manques de l'ascii. Unicode spécifie un numéro unique pour chaque caractère, quel que soit la forme, le logiciel ou la langue. Ce numéro unique s'appelle un point de code. 4 / 13

5 Le format Unicode n'est pas une police de caratères! L'Unicode se divise en 17 plans de 256x256 cellules, soit points de code par plan. Il est donc possible de stocker plus d'1 millions de caractères! Chaque plan est divisé en blocs de tailles variables. Ces blocs contiendront les points de code regroupés par caractères d'un même style d'écriture (latin, grec,...). Unicode est une base de données. Dans cette base sont stocké le point de code, mais aussi description et d'autres informations (sa catégorie, son plan, son bloc, les correspondances de casse, etc.) Puisque l'unicode est une base de données, il faut pouvoir la traduire en code exploitable pour l'ordinateur! Il faudra utiliser certaines normes de codage. C'est le rôle du standard UTF. Il se divise en 3 formes : UTF-8, très utilisé en Internet, UTF-16, et l'utf-32 ; Les chiffres indiquent le nombre de bits utilisés pour le codage du caractère. 1Un mot est une suite finie de nombres dans un ensemble donné. Par exemple, un byte et un mot de 8 bits. Introduction Dans le monde humain, nous utilisons régulièrement chiffres. C'est ce que nous appelons le système décimal. L'ordinateur, lui, ne comprend que 10 2 chiffres, le 0 et le 1. C'est le système binaire. Claude Shannon démontra, dans les années 30, qu'avec l'aide de contacteurs (interrupteurs électriques), il est possible de réaliser des opérations logiques. Pour mieux comprendre le binaire, regardons à l'intérieur du processeur d'un ordinateur. Un processeur est constitué de plusieurs millions de transistors. Ces transistors fonctionnent comme des interrupteurs électriques : soit ils laissent passer le courant, soit ils le bloquent. Il n'y a donc que deux états possibles : soit il y a du courant (1), soit il n'y en a pas (0). Principe 5 / 13

6 En arithmétique, une base est la valeur qui sert à définir un système de numération. La base la plus connue est la base du système décimal, qui est celle que nous employons couramment. Nous employons aussi, sans le savoir, plusieurs autres bases : la base sexagésimale, pour les minutes et les secondes (base 60) ; la base duodécimale, pour les mois et les heures (base 12) ; la base sénaire, pour les dés à jouer (base 6). En informatique, les bases les plus couramment utilisées sont : le binaire (base 2) ; l'octal (base 8, pour grouper les bits en triplets), de 0 à 7 ; l'hexadécimal (base 16, pour grouper les bits en nibbles 1 ), de 0 à F. Quelque soit la base, chaque nombre suit la relation mathématique : [pmath]sum{i=0}{n}{(b_i a^i)} = b_n a^n + {cdots} + b_3 a^3 + b_2 a^2 + b_1 a^1 + b_0 a^0 [/pmath] où b i est la valeur numérique de rang i et a i la puissance de la base a de rang i. Exemple : [pmath]2496_10 = 2*10^3 + 4*10^2 + 9*10^1 + 6*10^0[/pmath] Par convention, la base de travail est notée en indice. Représentation décimale La représentation décimale comporte dix chiffres, de 0 à 9. Si l'on regarde bien, le nombre 10 est constitué de 2 chiffres : le 1 et le 0. Imaginez le compteur kilométrique de votre voiture Que se passe-t-il si vous continuez à rouler? Le rouleau des dizaines passe à 1, et celui des unités revient à 0. Idem au passage de 99 à 100. Nous pouvons aussi représenter nos nombres dans un abaque. Plaçons le nombre 1453 dans l'abaque = 10³ 100 = 10² 10 = = / 13

7 Le nombre 1453 est décomposé en : 1* *100+5*10+3, ou, de manière plus mathématique : [pmath] 1*10^3 + 4*10^2 + 5*10^1 + 3*10^0[/pmath] Représentation binaire Reprenons le compteur de la voiture. En binaire, il n'existe que 0 et 1, donc que se passera-t-il si nous roulons? Le principe n'a pas changé : le rouleau de droite retourne à 0, tandis que l'autre passe à 1. En roulant, nous verrons successivement , , , etc. Reprenons maintenant le principe de l'abaque. Plaçons le nombre 1110 : 2 7 = = = = =8 2 2 =4 2 1 =2 2 0 = Le nombre 1110 est décomposé en [pmath]1*2^3 + 1*2^2 + 1*2^1 + 0*2^0[/pmath], ou plus simplement [pmath]2^3+2^2+2^1[/pmath] On représente aussi un nombre binaire sous la forme 1110b ou b1110. Le bit Le bit (pour Binary DigIT) est la plus petite unité informatique manipulable par les ordinateurs. Un bit ne peut posséder que deux états : soit 0, soit 1. Si nous prenons 2 bits, nous pouvons donc avoir 4 états différents : a / 13

8 b De même, avec 3 bits, nous pouvons obtenir 8 états différents. De manière générale, pour un groupe de n bits, nous avons 2 n valeurs différentes. Poids binaire Dans un nombre binaire, la valeur d'un bit dépend de sa position. Cette position s'appelle le poids binaire. Ce poids se compte en partant de la gauche du nombre binaire. Le poids d'un bit augmente d'une puissance, en lisant de droite à gauche à partir de zéro. Ainsi, le dernier bit à droite d'un nombre binaire est de 0, le 4e bit est de poids 3, etc. Représentation octale Le système octal est un système de numération allant de 0 à 7. Le principe est le même que pour le binaire ou le décimal. On utilisera généralement le système octal pour grouper les bits en triplets. En effets, en groupant les bits par 3, chaque groupe ne peut posséder que 8 valeurs différentes (de 000 à 111). Cette base obéit aux mêmes règles de décomposition. Par exemple, le nombre se décomposera en : [pmath]762_8 = 7*8^2 + 6*8^1+2*8^0= 7*64_10+6*8_10+2*1_10=448_10+48_10+2_10=498_10[/pmath] Nous remarquons donc que =498 10, d'où l'importance de spécifier la base de travail! En informatique, le système octal se notera en précédant le nombre d'un 0 (762 8 sera noté 0762). Représentation hexadécimale Le système hexadécimal est la notation la plus employée en informatique. Elle permet à l'utilisateur humain de travailler avec des nombres binaires assez élevés. Les bits seront groupés en nibbles (4 bits), notés de 0 à F (A vaut 10 10, jusque F valant ). La règle de décomposition est aussi valable pour le système hexadécimal. En informatique, le système hexadécimal se notera en précédant le nombre d'un 0x ou du symbole $. le nombre 0F 16 sera noté 0x0F. 8 / 13

9 1Un nibble est un groupement de 4 bits. Cédric Vanconingsloo Chapitre 2.1 : Conversions Binaire Décimal Pour convertir un nombre binaire vers son homologue décimal, il suffit de multiplier la valeur binaire par son poids. Prenons par exemple le nombre b = = = = =8 2²=4 2 1 =2 2 0 = En appliquant la formule, nous obtenons : [pmath]2^7+2^6+2^5+2^2+2^1+2^0 = = 199_10 [/pmath] Binaire Octal La conversion du binaire vers l'octal est plus simple, car 8 est une puissance de 2. La conversion se fait en groupant les bits en triplets, en partant de la droite. Reprenons le nombre En le divisant en triplets, nous obtenons / 13

10 011 2 = = =7 8 Le nombre s'écrira donc 307 8, ou Binaire Hexadécimal La conversion du binaire vers de l'hexadécimal suit le même principe que celui du binaire vers de l'octal, mis à part le groupement qui se fait en nibbles (4 bits), toujours de droite à gauche. Reprenons une dernière fois le nombre En le divisant en nibbles, nous obtenons =C =7 16 Le nombre s'écrira donc C7 16 ou 0xC7. Décimal Binaire /2 reste / 13

11 La conversion d'un nombre décimal vers un nombre binaire revient à faire une division euclidienne (division entière avec reste) par 2, en notant à chaque fois le reste obtenu. Prenons le nombre à convertir en binaire. Il existe un «truc». Si le nombre décimal n'est pas divisible, retirez 1 et placez-le à côté. Par exemple : 1583 n'est pas divisible par = est divisible par 2 et il reste 1. Recommencez l'opération jusqu'au bout. La dernière division mènera toujours à 1, qui est le dernier reste. Le nombre converti se lira alors de bas en haut = b Octal Binaire et Hexadécimal Binaire 11 / 13

12 Convertir de l'octal en binaire est beaucoup plus simple. En effet, chaque chiffre composant le nombre octal est un triplet de bits. La conversion se fait presque mentalement. Prenons le nombre octal binaire = De même, le passage de l'hexadécimal se fait en reprenant chaque chiffre et en le convertissant en nibble correspondant. hexadécimal D 8 binaire xD8 = Décimal Octal, Décimal Hexadécimal, Décimal toute base La conversion d'un nombre décimal en octal ou en hexadécimal est beaucoup plus complexe. Il s'agit de faire des divisions euclidiennes successives, tout en reportant les restes obtenus. Cette méthode étant très lente, il est parfois plus facile de convertir le nombre décimal en binaire, puis de le reconvertir en octal ou en hexadécimal. Exemple pour la base 8 : 12 / 13

13 Powered by TCPDF ( Cédric Vanconingsloo Ce qui donne comme résultat : 1248 = Exercices Dans l'exerciseur, utilisez le bouton Conversions. 13 / 13

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Codage d information. Codage d information : -Définition-

Codage d information. Codage d information : -Définition- Introduction Plan Systèmes de numération et Représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimale Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Partie 1. Professeur : Haouati Abdelali. CPGE Lycée Omar Ibn Lkhattab - Meknès www.haouati.com haouaticpge@gmail.com

Partie 1. Professeur : Haouati Abdelali. CPGE Lycée Omar Ibn Lkhattab - Meknès www.haouati.com haouaticpge@gmail.com Partie 1 Professeur : Haouati Abdelali CPGE Lycée Omar Ibn Lkhattab - Meknès www.haouati.com haouaticpge@gmail.com Partie I : Généralités et algorithmique de base 1. Environnement matériel et logiciel

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB)

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Base de l'informatique Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Généralité Comment fonctionne un ordinateur? Nous définirons 3 couches Le matériel

Plus en détail

Informatique Générale

Informatique Générale Informatique Générale Guillaume Hutzler Laboratoire IBISC (Informatique Biologie Intégrative et Systèmes Complexes) guillaume.hutzler@ibisc.univ-evry.fr Cours Dokeos 625 http://www.ens.univ-evry.fr/modx/dokeos.html

Plus en détail

Algorithme. Table des matières

Algorithme. Table des matières 1 Algorithme Table des matières 1 Codage 2 1.1 Système binaire.............................. 2 1.2 La numérotation de position en base décimale............ 2 1.3 La numérotation de position en base binaire..............

Plus en détail

Les opérations binaires

Les opérations binaires Les opérations binaires Compétences associées A2 : Analyser et interpréter une information numérique Objectifs Etre capable: - De coder les nombres entiers en code complément à 2. - De résoudre les opérations

Plus en détail

Architecture matérielle des systèmes informatiques

Architecture matérielle des systèmes informatiques Architecture matérielle des systèmes informatiques IDEC, Renens. Version novembre 2003. Avertissement : ce support de cours n est pas destiné à l autoformation et doit impérativement être complété par

Plus en détail

V- Manipulations de nombres en binaire

V- Manipulations de nombres en binaire 1 V- Manipulations de nombres en binaire L ordinateur est constitué de milliards de transistors qui travaillent comme des interrupteurs électriques, soit ouverts soit fermés. Soit la ligne est activée,

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014)

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Les ordinateurs ne traitent que des données numériques. En fait, les codages électriques qu'ils conservent en mémoire centrale ne représentent

Plus en détail

Le codage informatique

Le codage informatique Outils de Bureautique Le codage informatique (exemple : du binaire au traitement de texte) PLAN 3) Le codage binaire 4) Représentation physique des bits 5) Le bit est un peu court... 6) Codage de texte

Plus en détail

Annexe : La Programmation Informatique

Annexe : La Programmation Informatique GLOSSAIRE Table des matières La Programmation...2 Les langages de programmation...2 Java...2 La programmation orientée objet...2 Classe et Objet...3 API et Bibliothèque Logicielle...3 Environnement de

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit Introduction à l informatique et à la programmation Un ordinateur Un ordinateur est une machine à calculer composée de : un processeur (ou unité centrale) qui effectue les calculs une mémoire qui conserve

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

Cours 3 : L'ordinateur

Cours 3 : L'ordinateur Cours 3 : L'ordinateur Abdelkrim Zehioua 2éme année Licence Gestion Faculté des sciences Économiques et sciences de Gestion Université A, Mehri - Constantine 2 Plan du cours 1.Définitions de l'ordinateur

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

I- Définitions des signaux.

I- Définitions des signaux. 101011011100 010110101010 101110101101 100101010101 Du compact-disc, au DVD, en passant par l appareil photo numérique, le scanner, et télévision numérique, le numérique a fait une entrée progressive mais

Plus en détail

I.1- DÉFINITIONS ET NOTIONS DE BASE

I.1- DÉFINITIONS ET NOTIONS DE BASE I.1- DÉFINITIONS ET NOTIONS DE BASE Informatique Information Automatique Logiciels (Software) Matériels (Hardware) Définition de l information : On appelle une information tout ce qui est transmissible

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel Activité 1 Compter les points Écriture binaire des nombres Résumé Les données de l ordinateur sont stockées et transmises sous la forme d une série de 0 et de 1. Comment peut-on représenter des mots et

Plus en détail

Introduction à l'informatique. Vincent Boyer et Jean Méhat

Introduction à l'informatique. Vincent Boyer et Jean Méhat Introduction à l'informatique Vincent Boyer et Jean Méhat 19 février 2010 Copyright (C) 2009 Jean Méhat Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU

Plus en détail

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A 1. Effectuez les calculs suivants sur des nombres binaires en complément à avec une représentation de 8 bits. Est-ce qu il y a débordement en complément

Plus en détail

Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique

Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique 17 septembre 2004 1 2 3 4 5 6 Les interrupteurs... 0V 5V Ce sont des composants électroniques qui laissent pser un courant principal lorsque la

Plus en détail

TP 1 : 1 Calculs en binaire, octal et hexadécimal

TP 1 : 1 Calculs en binaire, octal et hexadécimal Univ. Lille 1 - Licence Informatique 2ème année 2013-14 Objectifs du TP Ce TP a pour but Codage de l'information TP 1 : 1. de découvrir quelques opérations logiques sur les nombres 2. et quelques formats

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

USTL - Licence ST-A 1ère année 2005-2006 Codage de l information TP 1 :

USTL - Licence ST-A 1ère année 2005-2006 Codage de l information TP 1 : USTL - Licence ST-A 1ère année 2005-2006 Codage de l information TP 1 : Objectifs du TP Ce TP a pour but 1. de découvrir quelques opérations logiques sur les nombres 2. et quelques formats de fichiers.

Plus en détail

Architecture de l ordinateur

Architecture de l ordinateur Architecture de l ordinateur Emmanuel Lazard Université Paris-Dauphine mars 2011 Computers are my forte! BRAZIL (Terry Gilliam, 1985) Ce document a initialement été publié sous forme de livre : Emmanuel

Plus en détail

Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques.

Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques. Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques. Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques....1 Introduction...1 Genéralité sur le langage Java....1 Syntaxe de base du Langage...

Plus en détail

clavier espagnol Figure 1 - deux types de claviers AZERTY ou QWERTY

clavier espagnol Figure 1 - deux types de claviers AZERTY ou QWERTY Clavier (Keyboard) Résumé : Le clavier reste le périphérique d entrée fondamental de l ordinateur car il permet d introduire des caractères de façon simple. La maîtrise de son utilisation demeure donc

Plus en détail

Initiation à la programmation en Python

Initiation à la programmation en Python I-Conventions Initiation à la programmation en Python Nom : Prénom : Une commande Python sera écrite en caractère gras. Exemples : print 'Bonjour' max=input("nombre maximum autorisé :") Le résultat de

Plus en détail

Exécution des instructions machine

Exécution des instructions machine Exécution des instructions machine Eduardo Sanchez EPFL Exemple: le processeur MIPS add a, b, c a = b + c type d'opération (mnémonique) destination du résultat lw a, addr opérandes sources a = mem[addr]

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques CTIA04 Page 1 1. Les types de données sous S7 300 Il existe plusieurs types de données utilisées pour la programmation

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

1 Introduction au codage

1 Introduction au codage CélestineOscarDésiréAnatoleGastonEugène 1 Introduction au codage 1.1 Les ensembles L ensemble de tout les ensembles est Dieu lui-même. Kantor Ensemble des parties d un ensemble désigne l ensemble des sous-ensembles

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

Créer une base de données

Créer une base de données Access Créer une base de données SOMMAIRE Généralités sur les bases de données... 3 Création de la base de données... 4 A) Lancement d'access... 4 B) Enregistrement de la base de données vide... 4 Création

Plus en détail

Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware

Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware Introduction : De nos jours, l'ordinateur est considéré comme un outil indispensable à la profession de BDA, aussi bien dans les domaines de la recherche

Plus en détail

ET LO GICIEL D UN S YS T EME IN FORMATIQUE

ET LO GICIEL D UN S YS T EME IN FORMATIQUE C HAPIT RE 0 : ENVIRONNEMENT MATE RI EL ET LO GICIEL D UN S YS T EME IN FORMATIQUE Objectifs : 1. Présenter l ensemble des ressources physiques et logicielles d un système informatique. 2. Comprendre la

Plus en détail

MICROINFORMATIQUE NOTE D APPLICATION 1 (REV. 2011) ARITHMETIQUE EN ASSEMBLEUR ET EN C

MICROINFORMATIQUE NOTE D APPLICATION 1 (REV. 2011) ARITHMETIQUE EN ASSEMBLEUR ET EN C Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion Du Canton du Vaud MICROINFORMATIQUE NOTE D APPLICATION 1 (REV. 2011) ARITHMETIQUE EN ASSEMBLEUR ET EN C Programmation en mode simulation 1. DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE...

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Robin FERCOQ fercoq@ece.fr

Architecture des ordinateurs. Robin FERCOQ fercoq@ece.fr Architecture des ordinateurs Robin FERCOQ fercoq@ece.fr 1 Objectifs Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux fondamentaux de l'informatique Codage binaire de l'information, quantité d'info.

Plus en détail

TO4T Technologie des ordinateurs. Séance 1 Introduction aux technologies des ordinateurs

TO4T Technologie des ordinateurs. Séance 1 Introduction aux technologies des ordinateurs TO4T Technologie des ordinateurs Séance 1 Introduction aux technologies des ordinateurs Sébastien Combéfis mardi 27 janvier 2015 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative

Plus en détail

Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2)

Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2) Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2) Premier cours: présentation du module, codage et définition de l algorithmique Matthieu Puigt IUT du Littoral Côte d Opale DUT Génie Industriel

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation Cours 3 Le langage Java Pierre Delisle, Cyril Rabat et Christophe Jaillet Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique

Plus en détail

Les chaînes de caractères

Les chaînes de caractères Les chaînes de caractères Dans un programme informatique, les chaînes de caractères servent à stocker les informations non numériques comme par exemple une liste de nom de personne ou des adresses. Il

Plus en détail

Initiation au binaire

Initiation au binaire Présenté par TryEngineering Objet de la leçon Cette leçon explique les principes du code binaire et ses applications possibles par les ingénieurs informaticiens. Dans cette leçon, les élèves réaliseront

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

Distinguer entre «Enregistrer» et «Sauvegarder»

Distinguer entre «Enregistrer» et «Sauvegarder» Compétence D1.4 IV - : Pérenniser ses données IV Assurer une sauvegarde 33 Compresser / Décompresser un fichier ou un ensemble de fichiers / dossiers 35 A. Assurer une sauvegarde Distinguer entre «Enregistrer»

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 2014-2015 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Fonction Un compteur binaire est utilisé : -pour compter un certain nombre d'évènements binaires -pour diviser la fréquence d'un signal logique par 2 m Page 1 FONCTION COMPTAGE BINAIRE

Plus en détail

ELP 304 : Électronique Numérique. Cours 1 Introduction

ELP 304 : Électronique Numérique. Cours 1 Introduction ELP 304 : Électronique Numérique Cours 1 Introduction Catherine Douillard Dépt Électronique Les systèmes numériques : généralités (I) En électronique numérique, le codage des informations utilise deux

Plus en détail

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits {Â Ö Ñ º ØÖ Ý,È ØÖ ºÄÓ Ù,Æ ÓÐ ºÎ ÝÖ Ø¹ ÖÚ ÐÐÓÒ} Ò ¹ÐÝÓÒº Ö ØØÔ»»Ô Ö Óº Ò ¹ÐÝÓÒº Ö» Ö Ñ º ØÖ Ý»¼ Ö½» ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits 13, 20 et 27 novembre 2006 Présentation générale On choisit

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

TP 1. Prise en main du langage Python

TP 1. Prise en main du langage Python TP. Prise en main du langage Python Cette année nous travaillerons avec le langage Python version 3. ; nous utiliserons l environnement de développement IDLE. Étape 0. Dans votre espace personnel, créer

Plus en détail

Cours 1 : Introduction. Langages objets. but du module. contrôle des connaissances. Pourquoi Java? présentation du module. Présentation de Java

Cours 1 : Introduction. Langages objets. but du module. contrôle des connaissances. Pourquoi Java? présentation du module. Présentation de Java Langages objets Introduction M2 Pro CCI, Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay présentation du module logistique 12 blocs de 4h + 1 bloc 2h = 50h 1h15 cours, 45mn exercices table, 2h TD machine page

Plus en détail

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux circuits logiques de base IFT25 Architecture en couches Niveau 5 Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau Niveau Couche des langages d application Traduction (compilateur) Couche du langage d

Plus en détail

Algorithmique & Langage C IUT GEII S1. Notes de cours (première partie) cours_algo_lgc1.17.odp. Licence

Algorithmique & Langage C IUT GEII S1. Notes de cours (première partie) cours_algo_lgc1.17.odp. Licence Licence Algorithmique & Langage C Paternité - Pas d'utilisation Commerciale Partage des Conditions Initiales à l'identique 2.0 France Vous êtes libres : * de reproduire, distribuer et communiquer cette

Plus en détail

Organisation des Ordinateurs

Organisation des Ordinateurs Organisation des Ordinateurs Bernard Boigelot E-mail : boigelot@montefiore.ulg.ac.be URL : http://www.montefiore.ulg.ac.be/~boigelot/ http://www.montefiore.ulg.ac.be/~boigelot/cours/org/ 1 Chapitre 1 Les

Plus en détail

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Université de Provence Introduction à l Informatique Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Année 2009-10 Aucun document n est autorisé Les exercices peuvent être traités dans le désordre.

Plus en détail

Les différents types de données et leurs opérations de base

Les différents types de données et leurs opérations de base Séquence 2 Les différents types de données et leurs opérations de base Contenu Présentation générale... 21 Partie 1 Les 3 familles de données et l'opération d'affectation... 22 1. Les trois familles de

Plus en détail

TP 10.3.5a Notions de base sur le découpage en sous-réseaux

TP 10.3.5a Notions de base sur le découpage en sous-réseaux TP 10.3.5a Notions de base sur le découpage en sous-réseaux Objectif Identifier les raisons pour lesquelles utiliser un masque de sous-réseau. Faire la distinction entre un masque de sous-réseau par défaut

Plus en détail

Cours 1 : Qu est-ce que la programmation?

Cours 1 : Qu est-ce que la programmation? 1/65 Introduction à la programmation Cours 1 : Qu est-ce que la programmation? Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr Université Paris Diderot Paris 7 2/65 1. Sortez un appareil qui peut se rendre

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2013

FORMATION EXCEL 2013 FORMATION EXCEL 2013 Livret 3 Calculs avec Excel 2013 : Formules et fonctions THIERRY TILLIER Produit et diffusé par coursdinfo.fr Ce support de cours est réservé à un usage personnel. Toute utilisation

Plus en détail

Electronique Numérique

Electronique Numérique Electronique Numérique 1er tome Systèmes combinatoires Etienne Messerli Yves Meyer Septembre 2010 Version 1.4 Mise à jour de ce manuel La base du présent manuel a été écrit par M. Yves Meyer de l'école

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

Numérisation du signal

Numérisation du signal Chapitre 12 Sciences Physiques - BTS Numérisation du signal 1 Analogique - Numérique. 1.1 Définitions. Signal analogique : un signal analogique s a (t)est un signal continu dont la valeur varie en fonction

Plus en détail

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

Formats de fichiers adaptés à l'archivage électronique à moyen et long terme

Formats de fichiers adaptés à l'archivage électronique à moyen et long terme RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE Archives d'etat Formats de fichiers adaptés à l'archivage électronique à moyen et long terme Version Date Objet de la version 1.0 19.10.2011 Document validé par le Collège

Plus en détail

Le stockage local de données en HTML5

Le stockage local de données en HTML5 Le stockage local HTML5, pourquoi faire? Dans une optique de réduction des couts de maintenance, de déploiement, beaucoup d'entreprises ont fait le choix de migrer leurs applicatifs (comptables, commerciales,

Plus en détail

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base 1 Quelques rappels sur le fonctionnement du clavier Voici quelques rappels, ou quelques appels (selon un de mes profs, quelque chose qui

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

Cours d Informatique

Cours d Informatique Cours d Informatique 1ère année SM/SMI 2007/2008, Info 2 Département de Mathématiques et d Informatique, Université Mohammed V elbenani@hotmail.com sayah@fsr.ac.ma 2007/2008 Info2, 1ère année SM/SMI 1

Plus en détail

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes Représentation des nombres flottants Notation exponentielle Représentations équivalentes dans la base 10 de 1,234 1 2 3, 4 0 0. 0 x 1 0-2 1 2, 3 4 0. 0 x 1 0-1 1, 2 3 4. 0 x 1 0 1 2 3. 4 x 1 0 1 2. 3 4

Plus en détail

Conservation des documents numériques

Conservation des documents numériques Conservation des documents numériques Qu'est ce qu'un document numérique? Matthieu GIOUX matthieu.gioux@bnf.fr Contexte de la préservation des documents numériques Une croissance en expansion Développement

Plus en détail

CHRONIQUE de la société royale LE VIEUX-LIÈGE

CHRONIQUE de la société royale LE VIEUX-LIÈGE N o 325 (Tome V, N o 23) PUBLICATION TRIMESTRIELLE Juillet Septembre 2005. CHRONIQUE de la société royale Association sans but lucratif Sites et monuments Siège social : rue Hors-Château, 65, B-4000 LIÈGE

Plus en détail

Matériel & Logiciels (Hardware & Software)

Matériel & Logiciels (Hardware & Software) CHAPITRE 2 HARDWARE & SOFTWARE P. 1 Chapitre 2 Matériel & Logiciels (Hardware & Software) 2.1 Matériel (Hardware) 2.1.1 Présentation de l'ordinateur Un ordinateur est un ensemble de circuits électronique

Plus en détail

Système binaire. Algèbre booléenne

Système binaire. Algèbre booléenne Algèbre booléenne Système binaire Système digital qui emploie des signaux à deux valeurs uniques En général, les digits employés sont 0 et 1, qu'on appelle bits (binary digits) Avantages: on peut utiliser

Plus en détail

Éléments d'architecture des ordinateurs

Éléments d'architecture des ordinateurs Chapitre 1 Éléments d'architecture des ordinateurs Machines take me by surprise with great frequency. Alan Turing 1.1 Le Hardware Avant d'attaquer la programmation, il est bon d'avoir quelques connaissances

Plus en détail

Mathématiques appliquées à l informatique

Mathématiques appliquées à l informatique Mathématiques appliquées à l informatique Luc De Mey Ces notes de cours sont disponibles à l adresse : www.courstechinfo.be/math_info.pdf Dernière révision : 6 mai 2013 Table des matières 1 Systèmes de

Plus en détail

Tout savoir sur le matériel informatique

Tout savoir sur le matériel informatique Tout savoir sur le matériel informatique Thème de l exposé : Les Processeurs Date : 05 Novembre 2010 Orateurs : Hugo VIAL-JAIME Jérémy RAMBAUD Sommaire : 1. Introduction... 3 2. Historique... 4 3. Relation

Plus en détail

TP Codage numérique des caractères. Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte?

TP Codage numérique des caractères. Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte? TP Codage numérique des caractères Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte? I Le code ASCII 1. Une première approche Ouvrir un fichier Excell Sur la ligne 1 du tableau,

Plus en détail

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements Mysql Les requêtes préparées Prepared statements Introduction Les prepared statements côté serveur sont une des nouvelles fonctionnalités les plus intéressantes de MySQL 4.1 (récemment sorti en production

Plus en détail

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Table des matières Facturation... 2 Tri Filtre... 2 Procédures facturation... 3 Transfert Compta... 8 Création d un profil utilisateur... Erreur! Signet non défini.

Plus en détail

Chapitre 10 Arithmétique réelle

Chapitre 10 Arithmétique réelle Chapitre 10 Arithmétique réelle Jean Privat Université du Québec à Montréal INF2170 Organisation des ordinateurs et assembleur Automne 2013 Jean Privat (UQAM) 10 Arithmétique réelle INF2170 Automne 2013

Plus en détail

Calculons avec Albert!

Calculons avec Albert! Calculons avec Albert! Par : Guy Lefebvre, 1257 rue Principale, St-Prime, G8J 1V2, 418-251-2170 Guillaume Rainville, 610 8 e rue, St-Prime, G8J 1P6, 418-251-8290 Résumé : Lefebvre G. et Rainville G., 2001,

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 4 5 novembre 2012 Archi 1/22 Micro-architecture Archi 2/22 Intro Comment assembler les différents circuits vus dans les cours précédents pour fabriquer un processeur?

Plus en détail

Présentation du cours

Présentation du cours Thibault HILAIRE thibault.hilaire@lip6.fr François PECHEUX francois.pecheux@lip6.fr Informatique générale 1 (Python) Introduction Présentation du cours AGRAL-MTX-GM 2014-2015 20h de cours, 40h de TP/projets

Plus en détail

L'instruction if permet d'exécuter des instructions différentes selon qu'une condition est vraie ou fausse. Sa forme de base est la suivante:

L'instruction if permet d'exécuter des instructions différentes selon qu'une condition est vraie ou fausse. Sa forme de base est la suivante: 420-183 Programmation 1 8. Les structures conditionnelles Dans l'écriture de tout programme informatique, une des premières nécessités que nous rencontrons est de pouvoir faire des choix. Dans une application

Plus en détail

Matériel informatique (hardware)

Matériel informatique (hardware) Matériel informatique (hardware) Le matériel informatique (en anglais hardware) est l'ensemble des équipements en électronique numérique (aussi appelée électronique digitale) servant au traitement des

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

Cours admin 200x serveur : DNS et Netbios

Cours admin 200x serveur : DNS et Netbios LE SERVICE DNS Voici l'adresse d'un site très complet sur le sujet (et d'autres): http://www.frameip.com/dns 1- Introduction : Nom Netbios et DNS Résolution de Noms et Résolution inverse Chaque composant

Plus en détail