Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1

2 .

3

4

5

6

7 T E.KN 1:" "'1 TL E'. Y. CLiVE H()\J~I!:. TliLSE YILL. RECUEIL.. DE PLANCHES, SUR LES SCIENCES E T LES A"R T S.,,

8 ,

9 RECUE I.. L DE PLANCHES,. SUR LES SCIENCES, LES ARTS LIBERAUX, E T LES ARTS MÉCHANIQUES, AVEC LEUR EXPLICATION. SEPtIE ME LIVItA 1 50 N, ou HUI TI E M E VO L UME, 2!>4 P lanches. -,. r ft.. " \ A PARts ; thet B il. las S 0 fol, me S ajnt Jacques, J la Science. M. DCC. L X X I. AV E C A PPROBATION tt PRIVILE G E D U ROY.

10 ... :.':...."...,'. "..,.... ",., -Af f5t) ".1 ~~ c-\,

11 '.. --=-~ E TA T des ArtS, dts Explications fi des Planches contenues dans ce 'LUitieme Volume. Planches.. '\. l PI.} Miroitier, Metteur au teint,. Miroitier,... 6 Pl. Monnoyage,. 19 Pl. Mofaique,. Orfevre.Groffier, Orfevre-Bijourier,. Orfevre-Jouaillier, Meneur en œuvre, Il Pl. Parcheminier,... o,pl. Patenôtrier,. l Pl. Pâti/lier, l PI. Paumier,...,. li Pl. Perruquier, Barbier, Baigneur-Etuvifre, Pêches de mer, de rivieres. Fabrique des filets, &oc. Peinture en huile, en miniature & encauilique, Plombier,.... _ 7 PI. Laminage du plomb, Plumailier-Panachier, Potier de terre, Potier d'étain,... Potier d'étain Bimblotier, Relieur, Sculpture en tous genres,. -.. S PI. dont une double. '9 Pl. 7 Pl. Il Pl. dont troù doumts. 3S Pl. 8 Pl. Il Pl. dont [lx douhlu. SPI. 18 Pl. dont une double. 9 Pl. 6 Pl. faca d.'cxplic.atio.ll&. 1 pag. 3 pag. 1 pag. 4 pag. 1 pag. 3 pag. l pag., pag 1 pag. l pag. 3 pag.: 9 pag. l pag. pag. 8 pag. 1 pag. 3 pag. 3 pag., pag. 6 Pl. l pag '4 Pl. '01'" depuis AjuJiJu'd &. 4 pag. Sculpture & fonte des fratues équeftres, 6 Pl. dont quotre douhles &0 une triple, COtées depuir A Ajufilu'à F F. 1. pag. En tout 237 Planches équivalantes ct 214 J c\ caure de J! doubles & d'une triple. Nota Qu'à, l'excepûon de que1ques Arts peu importans, les Explications font des Deffinateurs mêm. Gont les noms font au bas des Planches à gauche.,

12 ; ~mm~mm~mmmmmm C E RTl FIC A T DEL' A C A D É MIE. M Ess t E URS les Libraires affociés à l'encyclopédie ayant demandé ;\ l' Acad~mie d~s CommiR'aires pour vérifier le nombre des DeH'eins & Gravures concernant les Arts & Métiers qu Ils fe proparent de publier: NOlis CommilTaires fouffignés, certifions avoir vû, examiné &: vérifié toutes les Planches & Deffeins mentionnés au préfent Etat monlant 3u nombre de fix cens fut cent trente Arts, ~ans le(q~elle5 nous n'avons rien reconnu qui ait été copié d'après les Planches de M. de Réaumur. En fol de quoi nous avons figné Je pre(ent Certificat. A Paris, ce 16 Janvier MOR AN D. NOL LE T. DE PAR CIE U X. DE LA. LANDE. APPROBATION. J 'A 1 examiné par ordre de Monfeigneur le Chancelier, deux cens cinquante quatre Planches gr~vécs, avec leurs Explications, formant le huitiemc Volume du Rwui[ glnéral dt.r P[anche.J fur Itl SCltnctJ, Arts &- Mbitrl J toutes gravées d'après des DelTeios originaux que j'ai vils &. comparés aux Gravu.res. Je n'ai rien trouvé dans ces Planches ~ui puilte en empêcher la Publication; & je penfe' que le Pubh~ y rcconnoîtra avec farisfa8:ion qu'on n a rien négligé pour rcndre cc Volume aufii intéreltant & auffi llule que les précédens. A Paris, le :obre 177 J. B É 7-0 V T, L pr.lrilege DU ROI. OU IS, PAil LA GRACE DE DIEV, ROI DE FRANCE ET DE NAVA.llRE: A nos amh Sc. tè:mx Confeillers,les Gens temu": nos Cours de Parlement. Mai.t:res des Requêtcs ordûuires de norre Hôtel, Gnnd-Confeil, PrevÔl de Paris, Baillifs. Sênéchilux, h:urs Uet/fenans Civils. &. autres nosjufiiciers qu"j appartiendra. SALUT: Notre amé Al-'I)'R1-FRANÇOIS LE BRETON, notre lmprimeur o~inaire &.LWrai~e!t Paris, Nous a nit expofer qu'il defireroît faire imprimer ~ donner au Publi~ un Ou Tnge qui ~ pour mre : Rtcuûl dt milh Platzches gr'"'"... ".m...l..a.ct {ur ln SCUnttl ln Arts lib(r.l/u & lu Arts mcdlôjlilquu~ tnlu lu Exp/icarums du figuru, en quatre Volumes itzfolio, s"ù Nous plallolt lui acéorder nos Lettres de Privilege pour cc nécdl'aires. A CES CAUSES, voulant favorablement traîte!" l'expofant, Nous lui avons pennis& permtttons p;ar cu PrêCcme5, de faire imprimer ledit Ouvrage autant de fois que bon lui femblcra, & de le vendre. faire vendre &. dêbiter par 10Ut notre Royaume pendant le tems de quinze années confécutives, â compter du jour de la date des Pr~fentes. Faifolls dcfcnfès à. tous lmprimcurs, Lib~aires & autres ~rtonnes de quelque q~t~ & conditi.on ~u'ci~es foient, d'en introduire d'impr.cœol~ étrangere dam aucun heu de notre obclffance, comme aufli d'ampnmer ou f:ure Impnmer. vendre, hire vendre. débiter ru coa"d"aire le~it Ouvrage, ni d'en faire ~ucun ext",:i!, fo~s quel~ue pretexte qu~ ce puiffe &re, fans la penniffion e.rp~ffe. & par ~crit dudlt Expo(ant, ou de ceux qm auront droit de lui.!t peule de confif~tlon des Exemplaires co.mrefail~, de t~ois mll~e livres d'amende conrre cmrun des COntrcvenans, dom un tiers 11. Nous, un tiers à 11iôtel Dieu de PaflS~ & 1 autre liers audit ~fmr:, ou à celui qui aura droit de lui, & de tous d~pens, dommages &. intérêts. A la charge que ces Prèfentes ferom enregiltries tollt au long fur le Regifire de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris, dans trois mois de la tbte d'ittlles j que rimprd1ion dudit Ouvrage fera faite dans notre: Royaume, & non ailleurs, en bon papier & beaux car.kt:eres; conformément li la feuille imprithée atrach~e pour mode!e fous le contre fce! des Préfemes ; que l'impctnnt fe conformera en tout :l.uxréglemens de la Libnirie, & notamment 3 celui du loavrii 1715 ; qu'avant de: l'expofer en vente, le Manufcrit qu.i aura <"uvi cfe copie 11. l'impidlion. dudit Otlvra:ge, {erd remis ' dan~ Je même éfat où l'approbat:~:m y aura Clé.donne:. ès mains de not~ ntoo..';tler & (tal CheVilltcr, Chance\,cr tic France, le S,euf DE LAMOIGNON, & qu il en fera enfulte rcmls deux Exemp1airo.:~ dan\. notre, Bib\io~heque publique, \.1," dans ecue du noue Château du Louvre. & un dans celle de notredit tres-cher & I.::al Chevalier, Ch:lnceher d~ ~rance, le ~Ie\!r ~E L"~OIGNON ; le tout à peine de nullité des Prerentcs. Du comcnu de~.!iuelks VOUi mandons & enjoignons de faire ICluir ledit Expofant & (es ayans caure pleinement & p:lîflblemenr. fam fou/fnr qu'iilcur foit fau aucun tro~ble ou empêc~ement. Voulons que la co!!ie des Pré(entes. qui (era imprimée tout au long au commencement ou.à la 6n d~d,! Ouv,"?ge., ~Olt tenue pour due.me~lt. fignl6ce, & qu'llm: copies collationnées par l'un de nos amés & (eaux ConfclUcn Se<:r [lilre5. foi folt ajoutée comme!t longinai. Commandons au:r.remier noire Huüfleroll Sergent fur ce rcqui~. de faire pour l'exécution d'icelles tous aacs relj.uis & ncceltaircs. fans de~an cr autte permiffton, & nonoblb.~t CIameurde liuo. Chane NOrmatlde & Lettres 3 ce COntraires. CAR tcl efinotre plalfir. DONNt à Verfailles le hllitieme )ourdl! mois de Septembre, l'an de g.race mil fept cent cinquarue-neuf. & de notre Regne le qw.r.uu.e.cinquicme. Par le Roi en fon eonfo::il LE BEG U E. RlJiJ!ri [lu k RtfÏfln Xv. (Û la ClwmJ"t 1Wy<llt &0 SytzJicalt du Lil"'ûrtl &0 [mprimturl tu Paris. ttzfomjh la ctj[wn faite par u &wù Btlwn. fls Confruu a.jjocus, N.]J2J, conforminum au Riglcmtlll fû '72], A P4fU, cc.8 Stpumhre ' 719, S AUG RA IN Syndic, RECUEIL

13 RECUEIL i DE PLAN C H ES L ES SUR S CIE NCES,, LES A RTS LIBER AUX, E T LES A RT S MÉ e HA N 1 QU E S. A V EC LEUR EXP LIC A T I O N. L MIROITIER ME TTE UR AU TE INT, CON T E N Â N T D EUX P L..4 N CHE S. l' L AN C HE 1"'. E haùt de cctte Planche préfente un attelier où plulieurs ouvriers ront occupés à meure des glaces au teint. Un en a à àégraicf'<:t le teint; un en b il. ver(er le vif-argent fur la feuille d'étain; un en c à parer la glace {ur la même feuille d'étain; d'autres en il 3 po(et les glaces fur l'égouttoir; un autre en t à ranger des glaces miles & à meure au teint au fond de l'anelier. Enfe{l \Ine table où rom plufieurs glaces chargées que l'on vient de mettre au teint. A!'oppoGtc engeft un égoutt oir où (ont porées les glaces. Sur le devant en li cft une trémie à réparer le vif-argent des ordures. La};g. 1. reprérellte une des tables Cerval1l.à mettre les glaces au teint. A. étain couvert de vif-argent. n J feuille de papier. C) glace mire au teint. D,glace chargée. E E, 6c. pierres & boulets lervam à char ger. F F> le chaffis de la table. G G, les piés. a. Vue de l'intérieur de la cable. A A, le chaffis. B B, Ôc.les traverfes. CC, le fond. M IRO I TIER, PL.\NCHE II. Fig. J. Table de pierrc. l.. Boulon (crvant à mettre la table cn équilibre. i\, la tête. B, la tige. C, la vis. 0, l'écrou. 3 Tréteau de la table. A A, les piés. B, la traverre. 4. Ta{feau. A, le trou du boulon. B B, les panes. f. Boulet de fonte. 6. Billot. A A J les frettes. 7. Pi,errc à charger. 8. DroITe. A, la bro(fe. B, le manclle. 9. Sébille à queue. A. la lcbillc. B, la queue~ la. S8lll!c l vif-argent Sup.p0rt de la Œbille à vif argent. 1 t. Egouttoir (impie. A, l'tgouttoir. B B lescordager: 13' Egouttoir comparé. A A, les égollttoir~. B B, o.c.les montans du chams. CC, 6c. les traverres du chams. D D) o.c. les holilons (ervaor de (upports. 14, Dégrai(foir. 1 f. Ttélnie à (éparer le vif-argent des ordures. A, la trémie. BB, le [uppor!. C, la (ebille CON T ENA N T SIX P L ÂNe H.E S. Vrgnwe...,.. Fig.!. OltVtlCrs. qui cc.arlclent ulle ~Iace.!u~ tlne pierre. 1.. Ouvriers qui nettolenl une feuille d ccam. 3. Miroitiers qui mettent une glace:lu teint. 4. Glace que l'on pore cancre Je mur pour la laiclèr égomter. f. Pierres & boulets pour charger les glaces. PLAN C HE Irrr. Du Metteurs /lu ttînt. Fig. t. no. 1 & 1. Grande table ou pierre de liaisl P L ANCHE I l. :1. Coupe de la table. 3. Piés qui portent (Qute la table. -i. Glace avec fcuille d'étain. f. Feuille d'étain. 6. Billot il. (outenit la table. lorrqu'e1k eft penchée. 7. Pierre à charger les glaces. S.lambeau de chapeau pour décr::tfler la feuille d'é 4 tain. 9. Sébil1e de bois pour mettre le vif-argent 10. Boulet j charger les glaces. 11. Grandeur des glaces. PLA N CHE 1 1 r. Il.. Table pour dégraiffer les glaces avec Ull capis de: Ranelle. q. Coupes de la table, n. u. 14, Chiffon. J ~. Sac rempli de cendres, qui ren :l. nettoyer les glllcts.: 16. Planche à porter les gllec!; en VIlle. 17. Claie pour couvrir les glaces. 18. Papier [ervalh l é"uncr.

14 MIROITIER: PLANCHE IV. 19.~\.;:j':~ (!::t'faut à égourter les glaces. 10. Gl:I.ce convexe. 1., 2.1. Moule: de: plllre pour cramer les gl::.cc:s bombées Morccau de RancHe (ervanl à couvrir les glaces pour J~ charger. lj. Couloir pour les petites glaces. 1+ Egouttoir pour Je vif.argent. 2.f Autre égouttoir l pendre: au mur. l.6. Platine: de: fonte fervant ~ bombcr les glaces; P J,. A N CHE V. 17. Diamant: 18. Egucrrc: Pannic:r à mettre les boulets: )0. Boule,. 3'. Rabot. p. Couffin i polèr les glaces. H. Scie. H. Vilebrequin. J f Reale: ployantc:. ;6. Rondeau (('(vaht ~ aiguirc:r les glaces par les bord", 37 Tonneau (cfvant a poner Je: rondeau. 38. Morceau de: bois couvert de: bure:. ; 9 Emeri pout polir les gi3cc Morceau de: glace: à brouiller l'émeri. PLANCHE VI. 41, Gouge ou fermoir. 43, Marteau. 4+ Vis. 4S. Pointe. 46. T ournc vis: 47. Pinces. 48. Antres pinces néce(faires. 49 Grattoir pour ôter Je vif-argent de delfus les vieilles glaces. ro.1)oinçon. fi. Gouge ronde. f 1. Paue-de lievre. f 3 Brofre pour nettoyer l'é,:un.: f 4 Couteau.,H. Ptell'

15 PI, 1, n' c 1'1'1..1.

16 -

17 P/.11. Fiq.5. v. :L.. ~.. '". ]l 1 1 '0 JI. 1,l/crU.. J)rI. :neil/r,1 F.:d j1ft 1'0 iher, ])é/nif" 8/1,.nirol!lcr ail TClnl

18 /

19 , -,

20

21 ,-- - l't /T. /0 5, ", Rn. (;. J::t,I?<'. 4 L/,Ù,'7' h.8.,, J/l/roz/ie!',,1{({,/.,-

22

23 1'/ DI 15., j. i'" /,~,. lb'...' - -

24

25 pi.1t.f.y. '".,,.E:At'1k Four I.:.J Ety. JI). :0 U ~,, J ", b, lt.!iroiât'f', t},,!ti.r.

26 ..

27 J'I.T. J'.'J.,8. JI;. '7. ~1.?n. 33. lit,. ]5.,,,. l.,,. 3(/ fiq. "8. J, c,;ra.. I!.. LWIN' IN F.'I.. :iii,' 1 J, 3'\ " 3+,'I TJ :a f; 1 ~. ~,""~r=_"';_=-4=======f~d,, Mil '0 i hé' ) l'u/iu

28

29 .PI. J7I. 1 F'1', 70 -"1 " ~~.fi {1- ",.,

30

31 MON N 0 Y AGE, CONrEN~NT DIX-NEUF PL~NCHE~ PLANCHE l ~rt. E haut de cene Planche repré(ente un 3uelier où L pllllieurs ouvriers {Ont employés à différentes cho (es, Les uns en a 1.à mouler; un autre en h, à plouer; un autre en c. 3. faire fondre J'or dans le fourneau. Cet Indier dl: garni d'enclumes d, de droits e, d'établis à plotterl, de table g à alull:er les Aaons, & de tou tes chores nécel laires 3. la fome de ]'or. Eïg. 1. Etabli à piotter. A, la table. fi n,les piés..1. T alleau à piotter. A.Ia tête. R. la pointe. 3. Enclume. A,la tête. B,l'empattement. C,lebilJor. 4. Grolfe malle ou marteau à plouer. A A. les têtes acrrées. B, le manche. f. Petite marli:: ou marteau à piotter. A A, les têtes 3ccrées H, le manche. 6. Batte. A. Ia banc B,le manche. 7.R:lclolr. A. Je racloir. B, le m:lnche. 8. Pelle à remller le table. A, la pelle. B,le manche. 9 PeUH' batte. A, la blue. IL le manche. 10. QlIlle au!able A, le fa ble relie, A, le pbreau d'enh,lut. B, le plateau mobile, CC,le) vi). 1) 0.Ie~ icroux. PLANCHE IL Fil. 1. PI:ln rhe.1 moule. 1.. Contre-pl:llll he à moule. J. Ch.dlh d " moule. 4. Comre th:'lffis du mollie. f. & 6 Modele) de l,nnes. '}. Plu{ieurs moules momrs & fe rrés avec coins dans de f.hts chales.!\ A, les moules. B B,les ch,lffis. CC, t,.. c. le... COillS. g. Fon cnams {ervam de pre!fe. 9. & la. ~ ne s ou coins de bois. Il. L élrv,ulon. Il. Le plan. ' 3. La coupe du fourneau ~ f,lildrt J'or. A, le manteau de la chcminée. n, Je J"Imb.1ge. C, le deuus du fourneau. 0 D. O-c. les couvertures du fournej.u. E E, la chemlll~e du fourneau. F, le lourneau. G, le deffous du four' neau H, 1:1. porte du fourneau. '.f' 1 ~. & 1 r,. T,{nnniers crochus & pointus. A A A, les,,(onniers. B UB, les manches. f ig. 1. Pi:'lceues. A J PLANCHE III. la tête. n B,les branches. 1. Raclnir. A, le racloir. B,le manche. J, Tenailles dt'oites, AA, les mords. nb, Jes br:l.nches.... T enailles crochues. A A, les mords. B B, /es branches. f. T enai Iles à creufets. A A, les mords. B B J les bran- Ghes. 6. Ecumo;r. A, l'écull1oir. B, le m30che. 7. Cu;lliere. A. la C\lilliere. n. le manche. 8, Pelle à cendre. A. la pelle. B, Je manche. 9. Pelle :i charbon. A,la pelle. B, le manche. 10. Carreau éch:mcré. A A, &co les échancrures. JI. Carreau quarré. J 1. Creu(c=t. A. le creuret. D, le couverde. J 3. Creu(el Gos couvercle. 14, ~erpe. A, te taillant acéré. n. le dos.c, Ic= maochc=. J f. BrotTes dures. 16. Br,,{fes molles ou vergtues. 17. Cuilliere ovale à Jécharger..8. Tlible à alutler les Baons. A, la table. B B,les piés. C. la trav erce. 19. M:anne à contenir les lames Cilolr. A A, le~ mords. B B, les buoches. C, le billot, 11. Main, A ~ ]a m3ïn, B ~ 1 e manche: PLANCHE IV. Le h1ur de cette Planche repré(ente un fourneau 1 {oualer pour fondre l'or. a c=1l: un ouvrier qui Ml'ouvrc le creu(et. D, le foui neau. c, la cheminée. J, le fouf A::t. e, la branlnire du {oufael. Le. rene de 1 :litelier cil: {emé de différens omi ls propres à la t'ante de l'or. fig. 1. L'élévation géomc:lrale. 1. Le plan. Et 3. La coupe du fourneau à (ourlet pour fondre l'or. r\ A. la tablette du fourneau. B n. les fourneaux. CC) Jes portes du cend,ier. D, la cheminée. E,le (out Ael. F. la. brj.oloire du {outret. G, le tuya.u du Coumet. 4. Creufct. f. Carreau. PLA N CHE V. Le haut de cette Planche repré(eme un fourneau l fondre!'.lrgent. a ell un ouvrier qui tire la cendre poue donner de l'air au fournea". bb fo nt les fourneaux. c dl la cheminée. Le relle de ralteher cfl [emé Jcs outils propres lia fonte de J'arge.\!. Fig. 1 Chappe Je devant. A A, trous pour l'enlever. B, ventou(e. z.. Chappe de derriere. A A, trous pour J'enlever. ;. Couvercle de la bouche du foili'llc=au. A /am.lin 4. Creu(et pour l'argent. A, Je crcu(et. B, l~ couvercle: C, la main du couvercle. f, Fléau à enlever les chappes. A, la potence. B,le point d'appui du levier. C,le levier. D,le crochet double. 6. Pelle à cendre. A.la pelle. n,le ma'lche. 7. Pince 3 enlever les creu(els. Il. Houleue. A,1.1 hou/eue. B, le manche. 9. TdÎ.mn icr crochu. A, le Ilfonlllcr. B. le manche. to. Ti{onnier pointu. B > le m.lnche. J J. Pinces. A A, les tiges. 8. la tête. PLA N CHE VI. Fig. 1. L'élévation pc=rfped:ive, & lajig.l. l'élévation intérieure d'un fourneau â fondre le billon & le wivre. A A, le fourneau. n,le marchepié. C, la venlou{e. D D, les couliflèallx de la vcntoufe. E. la porte du cendrier. F, la bouche du fou r. G G les coulillcaux de la. bouche. l-f, Je couvercle de la bouche. 1 l, les mains. K,la grille du fourneau. L, l'endroit où fe fait la fomc. M, maflè de O1etal. PLANCHE VII. Le haut de cette Planche repré{ente le manege des laminoirs. A, lc= rouet. fi B. les lanternes. ce, les leviers. l e bas de cc=tte Planche repré{ente le plan de dilférens laminoirs montés [ur leur charpente. A, le dégro{. li. B B,les bminoirs. CC, le5 lanternes. D D ~ le louet. PLANCHE VIII. Fig. 1. Elévation géométrale, &/ig. 1. élévation lat~.. rolle de~ laminoirs momés tur leur charpente. A, le drgroffi. 8,Ie laminoir. C, le rouet. DO, les lanternes. E, les petites roues. F F, &c. la chart p ente. PLANCHE 1 X. Fi,. J. Laminoir dégroffi monté. A, I:t,pl:uine {upé J,ieure, n ~ la platine infcrieure. CC,les platines latérales. 0 0, l~i,yjilld.res. E,ICi,0.!:t5. F f, Jes vis.

32 MONNOYAGE. la s. Cclntrt-qnndrc du laminoir. A A t les tourillons. 8, le quarré.,. Cylindre du laminoir. A A J les tourillons. B J le quarré. + & f. Pignons du laminoir. A A, les dents. B B, les ",ous q uarrés.,. & 7 Couflilltts du laminoir. A A, 6e. les Jangueltes. 8. Platine (upéricure du bminoit. A,la lumiere. B B les rainures. CC, o.c. les mofloi(es~ J 9 Platine inférieure du laminoir. A A, les rlinures. B B, é-c.les tenons. 10.& Il. Pl;trincsl:tt éralcs du bminoir. A A, ~.I es paues. 88, les mortoircs. C C,les lenons. BB, J~ Imans. 0 0, Ô'e. les IrOus des vis. Il. Vis du laminoir. A, la tête. B,!J. tige taraudée. "0 laminoir momé. A. la pl:liinc (upéricure. B, la platine inférieure. CC,les platines latérales. 0 D, les Cllindres. E E. les couttmets. F,les vis. '4. Platine lilpérîcurc du hllniooir. AA, 6-,. les cenans. B B, les tenons des vi!. If. Pla!ineinfér~curt'. AA. &,.le5 cenans "ue qu3nce. 17. ConlrNyhndre. A A.les courillons..8. Cylindre A A,lc5 tourillons. 8, le qnarre. 1,. & 10. Pignons. A A, les denls. B 8, les trous qll,lfri~. ". & 11. PlalÏnt1 latéra'e~. A A. 6c.le5 pattes. BD, 6c.les monoires. CC, les lumieres. PLANCHE X. le haut de ceue Planche repr ~rcnte l':mdier & le foumun à recuire l'pr. Q di: le fourneau. b IHheminée. cc un pelit mur en bllq'le, J la grille du flurneall.,le cendrier du fournc:j.u,1 des lames, f{ Un b,lcquel, h Int ûbillc, i unt paire de pinces, k Ulle pelle de fer, l unqluu. FIg. 1. Tenailles droitts. AA, les mords. BB, les bttnchc,. ~. Tenailles croches. A A. les mords, D D,les branches. J. Tlronnier crochu, A, le crochet 8.le manche.... T.ronnier poinm. A,la poime. D, le manche. f. Pinces. A A, les branches. B J b lête. 6. Pe1'e de bois. A. la pelle. D. le manche. 7, Pelle de fer. A, la pelle. 8, le manche. s. Chent'1. A A. les pi k,. BowUoirc. A A,les adfet. PLANCHE XI. le "aut de ceue Plan;he repréfente 1"3tle];er & le fourneau à recuire J'argent & le billon. Il dt le fourneau,oi la cheminée, cc, drs petits murs en briques, Il ri les,nues du fourne au, t t les cendriers,f des lames, une elfe, Il un ti Connier, i une (erpe,1e le du bois. Fig. t. Serpe. A, la (erpe. 8, le manche. a. Strpeue. A, la (crpette. 8, le manche. J. Mlillet. A, la têle. B,le manche. +- Chenet. A A, les piés. f Tifonnier pointu. A. b. pointe. B. le manche..8. Ti(onnier cro::hu. A, le crochet. B, le manche.,. Pmcc. Pelle à charbon. A. b prue. B Je manche.,. Pinces. A A, les branches. B. la têle. 'o. M1ln. A, J'anCe. PLANCHE XII. Fi,. J., Coupoir. A, le balancier à contre poids. B, ta VI(. C, le crampon du louret. D, la tige dl:' condune.~, l'rmporce-piece. F,Ic fupr.0rc. G G,les conduits. H,la perçoire. 1, la bo te. K, l'ttabl L, Il manne aux Raon.. a. &: J Conduiu. A A.les trous de tonduiu:. B B, les tr,cs. CC, les panes pour les arrêtcf. + C10us à vis des condules. A, la cêce. Bila vis à ~,"our. ' 1IoIoocicr Jimple. A, la cil. BB, loi coudes. C. L Support. A. te trou à vis. B, le coude. C. o D,les paues. 7. & S. Vis en bois à lêles, à chapeau p("lur 3rrêtct le coupait rur l'établi. A A,les têtes. Il n. b vis. 9. Vis. A, la tète. D,la vis à filet qll,mé. C, le IOllm. 1"0. Tige de conduite. AA, les runures. B,laligt,C, la monoi(e. Il. Emporte-piece. A, le tenon. B.Ie poinçon 3céré. Il.. Crampon de couret. A A, les mnr[(\l(e~. 1 j. Boulon du crampon. A, 13 tete. B,la mortoi(c. C, la clavene. '4- & 1 f. Petites boî.cs de tôle pour le louret. 1 G. Perçoirc:. A,le trou acéré. 17. La boîte de la pcrçoirc. A, la boîte. B B, les pllles., I ~. &: 19. Vis. /1. A, les t( les. BD, les tiges. PLANCHE XII!. te haut de cette Pb.nchc repr~(en te l'élévadon pet Cpcébve du fourneau pour le blanlhl1ntnt. A A,!e foul" nc:ilj. D,la porie du ccndrier. CC. les "entoufes. D, la bouche:. E. 13 loup.uc. F, 13 cl(e :lux AJons. C r~pf(" (ellle un tironnier, H un nblc, 1 13 {"'orre d~ Il bou.:hc du fourneau, Kun creult de fer. l plulïeurs creurets de Icrre. Le bas de ceue Planche r('pr~(cnle la coupe du m~me fmuneau. A A, le l'oum ail D. Il p lrle du ~endr1e r.c, le cend,icr. D, la grille du f() li'n('~u. E, h ca.t:.i>1x fi F, la VOÛCl' du fomnelu. G G reprèf.. llic,u,leut crochers de cuivre, K un boudloir de cuivre. L Ull 11101[1([ & (on pilon 1 M un Cflblc:, N un marteau. PLA N CH E XIV. le ha1ll de: cette Planche rc:prhènle un autre: fourneau pour le bljnchiment. A A 1 les fourne"ux. B fi,les porres des cendtiet5. C,la cheminée:. D, des pinccs, "ronniers & 3Ulres unenfiles. Fig. 1. Canne de fer à f.aire chauffer les A,tons. 1. Bouilloir (ur (on trépié. A, le boulllolr. B 8, les an~es. CCC, les (uppens du trépit. D. l'enlretolfe. E,le cercle fupérkur. J. & 4 Crochets de cuivre à remuer les Baons. A... les crochets. B B, les manches. f Tenailles. A A, les mords. B B, les bronche~. 6. Racloir de cuivre. A, le ucloir. B, le manche. 7 & 8. Poulains, A A J les crochets. 9 IleUe à cbarbon de cuivre. A, la pelle. D, le manche. 10. Crible. A, le crible. B B, les anfes. PLA N CHE XV. Le haut de eeue Planche repréfente le balancier des monnoies mlî en A & cn li par des hommes; celui cn C ell occupé à faire ll1arquer les fbons. 0 O,le b:t!an cier. f., la clé du balancier. G G J les cordages. F F. les comre-poids du balancier. H, la prcffe. 1, 1.1 vis. ~ Il tige de conduite. L,le: crampon. MM, les plalines de conduire:. N, la m3.trice de J'effigie. 0, la matrice de l'êcuffon. P, la manne aux Aaons non marqués. Q. la manne aux Baons marqués f". 1. Vis. A, la cète. B, la vis à 6Jec quarré. C. lo touret.1. Tige de conduite. A A, les rainures. B, la tige. C. la boîle. D D, les trous des vis. 3 &... Platines de conduite. A A,les trous quarrés. f Iletiles boîtes de tôle pourle Couret. 6. Boite pout b. matrice de l'rculfon. A A. les tro\ji pour les vis. 7 Platine qui (e pore fur la matrice de J'écu (fon pend ~ nt la marque. A, le trou quarré. 8. Matrice d'effigie. A, la cête acérée où cil: l'effigie. 9 Matrice d'rcufièm. A, la tète a.:érée où ell: l'écucren Crampon bolilonn~. A, le crampon. B, le boulon. e. la clavette. Il. Preffe. ~ 1 l'écrou. B D, les branches. C, le fuppon. 0.0, les Crolls pour l'arrcter fur le billot.

33 PLANCHE XVI. Lt haut de: CClte Planche repr~f~nte la machine à marquer la tranche des monnoîes. il. rcpréfcmc un ouvrier occupé à marquer (ur tr:tnche J JJ I:t. machine li marquer, ce la table:. d la manne aux monnaies, t plufieurs manl1c ~ a. x R,lOns. Fig. J. & 1. Chaffis de la machine. A A J les Commiers. D n, les mamans. CC J les morloi(es. DO, les trous des tourillons. E E.. O>c. lc:s arboucans à paue.,. Emrclaife du chaffis. A A. les tenons chevillés. + & f. Crampons à pattes. A A, doc. les p;'lites. 6. Roue: dentée. A, J'arbre. fi fi, les tourillons. C. la roue. D, la croirée Ide la roue. 7. Manivelle. A. la clé. B. Je mmchc:. 8 & 9. Arré!s des tringles à n:arqucr., JO. II. & Différcntes tringles d'.. cic:r propres a marquer la tranche: des monnaies. 13' Crérnalliere. A A J les dems. 1+ Platine. A,le trou par où paffent les monnaies. PLANCHE XVII. Le haut de cc!!te Planche reprécente un :luelier oîi Cc font les lavures. Plu lieurs ouvriers (ont occupés, les uns en a à tourner les manivelles j d'autres en B B à piler les ordures & mâchefers d.los des mortiers. fig. 1. Pilon & Con mouvement. A, Je pilon. B) la corde. C,la perche. D, le point d'appui. l.. Mon er. 3. Bacquet à faire les lavures. A~ la barre [outenam le tourniquet. 4. Manivelle. A,la clé. B. le manche. f. Arbre de tourniquet. A, la lêle. B, la dge. C,la vis à écrou.,. Croix de chevali er de bois. A.le trou du milieu. D D, les trous pour l'auacher. MONNOYAGE Croix de chevalier de fer. A, le trou du milieu. 8 R B,les trous pour l'attacher. S. Fond de tourniquet. 9 Main de cuivre. A, l'an(e. 10. Auge de bois. PLANCHE XVIII: Monnaies du principalu Villes dt l'europe. Fig. 1. & 1. Ecu d'3rgcm de France. J. & ". Louis d'or de France. f. & c. Pi "J'he d'argent d'ecpagne. 7. & IL Piflo!e d'or d'e(p3gnc. 9. & 10. Croizade d'argent de PorlUgat. 1 J. & Il. Piece d'or de Portugal. 1 J. & 1+ Croun d'argent d'angleterre. 1 i. & 16. Guinée d'or d'angleterre. 17. & 18. Rixdalle d'argent d'hollande. '9. & 1.0. Ruyder d'or d'hollande & u. Duc.llon d'argent des Pays-Bas. l.j. & 1.4' Souverain d'or des Pays Bas. PLANCHE XIX. Suite du monmiu des principl1.1u Villel 'e r Eurap'; Fig. 1. f. & 16. Rixdalle d'argem d'allemagne & 1.8. Dueat d'or d'hambourg. 19. & JO. Ecu d'argent de F'ranee de Louis XIV. 31. & ll. Carolin d'or d'allemagne. jj. & H. Franci(coni d'argent de Tofcane. H. & JG. Rouponi d'or de Toreane. 37. & 38. Croizal d'argem de G~tles. ;9. & 40. Sequin d'or de Gènes & +1 Demi-é,u d'argent de Savoie~ 4;. & H. Pillole d'or de SavOIe. H. &46. Paragon d'argent de Genèv~.: 47. &,..8. Pifl:olc d'or de:: Genève

34

35 J'(..1..r~ JO. ) 6.. F!Jl JI II "

36

37 J'/.J/, Ft; 3. <. = A BI!. 1+ ~ A F'J! d A..L I!rJ/IIIOYt7t7C 1 O"ltù c'l I/IUII I 'I" ri J~illl.,mtll il l'ou l'iuii' l 'tir. e... /

38 , < J

39 l'l,m. 7 Fy6 Fff 5. 1ff'~ ' 1ffS :n,~. Fy. ~. A II n JI A A Ft". 9, Pi.!., F~. Ju. :n "... '.',...,... ~,.~... I~....'';'..'",e_ ),.1.. ~ ll"~ '1 Il'' :... " ~j"i, :." A l'ïq.,u. J.ll[(} JI /1 0 ya 1 e l, O"tif".1" fii"f/71l'fl1l pu1l1' foi', <. <.

40

41 Pl. D '. F===,==;;;;;;;l===jt===~l===sr! ====ii1!,pu/ü J'bJtrmall a J(llrJ/lct-, poli/' /'01'. 1

42

43 .P/. {7" III Il 1 J.~'ll.J c p,t'/ 5. < ]) F,,, + < F'IJ 3 A JI p,,/ J(1.,.\ < Fii} 7 F,,! 8 A < A p,,, JI JI ) JI 1.L 7[011/10 ya tj C, 1<,ml'l/(<t/1 l'ott/" 1: {I>/, /ti,.t- /':r {ltt/;!.r < <

44

45 PI Il.

46 "

47 Pt 1" III, '-- ' J + R.II.Ir.1 N rll Il 0 yac;c,.l7umll/l J,-./' JUIIIII/It1li,r L L

48

49 j'l ". ]) lit' f i- l> y t' 1 1 =r.&kll~ d~ 0 l'lit"'. li! 1 LINY/II' nt! _AI{ 0!Ill 0 Y {l1(' 7 _7Fo"ftnJ,le".1,,11111/1<'''''. C C

50

51 7'!, IX } " "/l /L Fy,+ F',Y' 5, FUI D', A' F'I."q'7' A ~ F&,8, "'" n'g..j!j,. Ani c FiJ n. D Fl,,".JO. F!..4 9' P'gd3. n A - F'!1.';. " J 1 1 Ho Il Il 0y ~9 el J:"mr,WY:f

52

53 FlX. PIf/,L' F!t,.;!. E',.h. 3. F;o/..;.. F'i;.b. }l'y,5, Q " " " " " " F.u;7. n 1 A.\. A ".L7IO/1I1oyafje 1 licou;,1.. {tl,. d l"~, (lull!... ~ L

54

55 PI XI _ Al(}!/!/(}y[{t! C, Rmtlr d,- L L / j"/,,,,( d JI,//"" d /,-,,- (1,,1,.!.... <

56

57 PI. Xli. Fi.,.!., 1'iq. li. c Fr", l~ Jiï". IZ, r;.,.l", fi" J. - li Pi;'., IG.,. l' c F.ù.~. Fr'.!, ~5., J

58

59

60

61 A Pi". 3. < A Ff Fj:;. 6.,- Fi.Y. 8. A Fi!!. Je ' ~ lj![o Il Il 0 yal1 e 1 l''"fll'flu du ]llauc/iliumt et lu Ou"/';

62

63 .Fy..liI' JI.Fit;. 4-. ~ 40 ; 7.Fy J.d(rolle J)pl. JJCllflrd.Ft:cti.

64 -

65 1'1.X/'I.. \. \. --;-- 1':39 Fi". III. Joy.. H F' 72 "4 F!:f ur 1

66 , /

67 PL. ;YPIL.. n P~. S. n A I==='Î"J ==~lr==î"j ==91F==f} ==9' t l"",ù. Ho 1Z~y qjl0 1 Lozlllru

68

69 ]i'r9- l/..ri;'}_"'"...;,l C.:.~.. 0 " ", ~~ : ",, ~ ".;'" '.. -'-' 1 /Jr"","( j..;."

70

71 pl, XIX l,".!tj 2 1. r~.,..' -.,~ J-.'y. jt/. " "... 'Iî.l' G,y o v.!c-,. 'f '1.'. '. " h',!,..,,-,, i.'<'-",, ".. " /J... ;. lï~'ii/'t1('".

72

73 L M 0 SAÏ QUE, CON TE N "j, N T cing Planches, équivalentes à fix par une Planche double. PLA N CHE Iere. E haut de ceue Planche reprétente un attelier où font plulîeur~ ouvru:rs Ifavaill:ms à la mofai que; les uns Il o(cupés llr.1cer les petites pieces de marbre {clan les endroits où elles doivent être employc:cs, un autre il à!cs pohr & un autre c à les arrembler pour en faire des lahle:tux, portt3its, o-c. Cet auehcr cft ferné çà & là de différens ouvrages de mo(aïquc. 1afig. 1. eft un pay(age reprércmant un pêcheur filr u ne barque parcour:lot les bords du Nil. PLANCHE II. Lafig. 1.. reprérente le p:tlais d'un prince Couverain, & fur le dev:1nt deux barques de pêcheurs. lafig.,. repréfente: pluge:urs animaux de différentes e(petcs. laftg. 4' [eprérente: l'cdic:ve:mc:nt d'europe par Jupiter ch:mgé en taureau. PLA N CHE afig. r. dl une natue tenant en fa main gauche des pavots. (ymbales du (ammci!. Lafi;: 6. efl: une (econde repréfentation de: l'enjevemcnt d Europe p3r Jupücr. La fig. 7. repré(ente trois d:1uphins. deux écre:vhfes de mer. un polype, Neptune: avec (on trident. auquelqu'autre dieu matin. Au bas d:: ce:ue: figure: (am des ve: ll:iges de pohfons dont un el1: inconnu, un autre reffembjc à un veau marin, & le de:rnier à un chev31. PLA N CHE 1 V. Celte Planche Irouvée en il ville de Paldhine re:préfeme: une: portion de la h:mte: Egypte: où Je: Nil dldébordé. A efl: un temple: au-ddlous duquc:l ell: l'empe:- ~t=ur Adrian {uivi d'officiers & de {ole.bts. B {emble cire la de~1eure des prêtres de ce Itmplc:. C dl: un autre temple ou font des prêtres égyptiens, près de{qucls ell: ',a figure d Anubis. 0 cil la mai(on d'un pere de famille. E reprécentc: une îcre de l'egypte: ~ où fom des ligures aili(rs (ous un berceau chargé de railîn. F d1: une cabanne. G [ont des égyptiens (ur une barque. H & 1 fom des hrp.popotamcs. K ront des figures qui (emblent cire les mmdhes du temple voilïn. L dl un autre: temple. M (ont deux ll1ai(ons en tours quarrées, unc cn lour ronde & deux cabannes. N dl un grand édilice femblabje aux p3bis d'egyptc. Le hau[ de celle Plancha rep~éfente des éthyopicn5 occupés de la charre pendant les mondations du Nil.. PL A N CHE V. Lafig. r. cil une table: avec cafes comenant des mat brcs de: différelllr's couleurs. A dl: la tahlequi la(outienr & n fi les nbe3ux d'aitemblage:. ' l a fig. 1.. ell: un établi. A dl: l' ét~bli. B B en font les piés d'alfe:mblagc. C 0 E, étaux de bois dom C e:1l la jumell e dormante, D I:t Jume:lIe mouvan(e & E la vis à écrou. F (am des pe:tits morce:aux de nllrbre:. G ell: la lèbille: contenant de l'émeri!. Lafig. j. cfl: une petîte: (done:. A eft efl: le fe:r & B (a monture: de bois. ) I:.afig. 4. dl un petit compas droit. A A en (ont les pointes, & B la tête:. la fig, 6. efl: un archet ou arçon. A en dl: lacoide, &: n l'arc. Lafig. 7. cfl un trépan. A en cil: le: bout acéré. B la pointe :trrondie:, & C la boîte. u.fig S. cil: une lime quarrdeue. A ene/l: la lime:) &. B le manche. Lafig. 9. en unc pince. lajig. to. ell une pince différente de: c.eue dernierci A en cft la ch3rnkre.

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Lecture : Atelier hebdomadaire

Lecture : Atelier hebdomadaire Je reconnais les sons Je lis des mots Je lis des phrases Colorie le dessin du mot qui ne commence pas pareil que les autres. Fiche n 4 Ecoute et coche le bon mot. 4 Regarde le dessin et coche le bon mot.

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

h 4. Lis et entoure ²le$ mot$ ²comme ²sur ²le modèle : F f F ²f f u B f o g f s t B l L d l f p k f b N q U h F v X A b f F q B f b l b F F I P f b

h 4. Lis et entoure ²le$ mot$ ²comme ²sur ²le modèle : F f F ²f f u B f o g f s t B l L d l f p k f b N q U h F v X A b f F q B f b l b F F I P f b F f F ²f 1. j Colorie ²le$ ²images ²si ²tu ²entend$ ²le ²son [f] : 2. h Entoure ²la ²syllabe ²que ²tu ²entend$ : ²fa ²fo ²fa ²fo ²fa ²fo ²fa ²fo ²fi ²fu ²fi ²fu ²fi ²fu ²fi ²fu 3. j Colorie ²le$ ²lettre$

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 1. a é i u o é a i u o u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 2. fa fi fu fo fé fi fu fé fa fo fa fo fu fé fi Lecture orale fiche 3. sa su si so sé si sé su sa

Plus en détail

Guide des. Randonnées Pédestres

Guide des. Randonnées Pédestres Gi / 6 k l - i lè iq i il l C - ll i -6 k i k 5 l -,7 l - 5 k i i - B i lb» l b y i l V - 6 «C,5 k l i - 5 - l k àb,5 k 6-5-6 i l b i ll y k l 7 - i U â à Clli l 6 k lè i - b q i C V il l i lè- 6 li -

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie? Etymologie S o n n o m p ro v e n a n t d u g re c e rg o n (travail) e t n o m o s (lois) p o u r d é s ig n e r la s c

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

26 REPORTAGE l m p il li u l oi à lu déi pou di u v é, ou î l mè Fçoi, l f m lui O joi pu pè ppl fi ii cho il pouoi féu S vi c choli holi, c è ill «Mm éi d ê o fç c é ll ui im» x c ix cho l, ccompgé d

Plus en détail

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18 PÉRIODE 1 N. B. : - Dans les dictées, les lettres soulignées sont données deux fois après avoir dit le mot, les mots ou lettres en italique font l objet d un rappel grammatical - Les devoirs sont écrits

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

Planche de pin lamellée-collée. Fait en U.E. pour: www.boulanger.qc.ca

Planche de pin lamellée-collée. Fait en U.E. pour: www.boulanger.qc.ca Planche de pin lamellée-collée Fait en U.E. pour: www.boulanger.qc.ca Brico Pano Planche de pin lamellée-collée Planche rigide, facile à travailler Surface naturelle légèrement poncée Finition au choix

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

Commissaire-priseur - EURL 25 Rue du Général Giraud - ROUEN (Tel. : 02.35.71.13.50) www.jjbisman.com. DIMANCHE 27 JANVIER 2013 à 14 H 30 RESULTATS

Commissaire-priseur - EURL 25 Rue du Général Giraud - ROUEN (Tel. : 02.35.71.13.50) www.jjbisman.com. DIMANCHE 27 JANVIER 2013 à 14 H 30 RESULTATS Commissaire-priseur - EURL 25 Rue du Général Giraud - ROUEN (Tel. : 02.35.71.13.50) www.jjbisman.com DIMANCHE 27 JANVIER 2013 à 14 H 30 RESULTATS 1 à 20 Lot de bijoux fantaisie 21 Gourmette vers 1960 11

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Santé & Beauté. Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n

Santé & Beauté. Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n Santé & Beauté Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n HL Display, concepteur et fabricant de solutions merchandising et de communication L EXPERTISE DE VOTRE SECTEUR Grâce aux nombreux projets

Plus en détail

TABLEAU DE SURVEILLANCE

TABLEAU DE SURVEILLANCE Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement Lycée - Collège des Creusets, Sion Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen Kollegium Creusets, Sitten

Plus en détail

Nomenclature METIERS - EMPLOIS

Nomenclature METIERS - EMPLOIS Nomenclature METIERS - EMPLOIS HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature Auteur Date Vérificateur Date Approbateur Date Edition initiale M. LIEUVIN 16/11/05 M. SPIRO 1. OBJET Cette nomenclature, utilisant trois caractères,

Plus en détail

Voiture de course Canette

Voiture de course Canette euille pédagogique N 200.207 Voiture de course anette haque été, une avalanche métallique avance à grande peine sur l autoroute du Soleil : ça chauffe dans la voiture et là vous avez une idée lumineuse!!

Plus en détail

e t on du S ra la ge té de l éta ce à la p

e t on du S ra la ge té de l éta ce à la p l Eii I R P A 2008 x l œ ël, N V, à fê l D l f l i hi à i I x. D fil l. l h î i l l à l,, i h qlq l f i ih œx xll l D q qlq Nël ç, j fl x qi i i à l Pè i hi... l T i J. i i R l I i I l l q à i ll fi l

Plus en détail

Cahier. de lecture syllabique. dès ans

Cahier. de lecture syllabique. dès ans C l é m e n t i n e D e l i l e J e a n D e l i l e Cahier de lecture syllabique 6 dès ans Méthode de lecture syllabique Des exercices pour s entraîner à bien lire Ce cahier contient plus de 200 exercices

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

GAZ BUTANE. voilà enfin le rêve CUISINIÈRES " L E RÊVE" appareillées spécialem ent pour fonctionner au. Agence Générale de vente pour la France

GAZ BUTANE. voilà enfin le rêve CUISINIÈRES  L E RÊVE appareillées spécialem ent pour fonctionner au. Agence Générale de vente pour la France appareillées spécialem ent pour fonctionner au GAZ BUTANE voilà enfin le rêve w Agence Générale de vente pour la France CUISINIÈRES " L E RÊVE" 14, RUE DU HELDEP, PARIS (9*) Tel. : PRO VEN CE 06-07 CUISINER

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

Créez vous-même votre déco personnalisée!

Créez vous-même votre déco personnalisée! Gamme Déco Déco Nouveau concept Créez vous-même votre déco personnalisée! Étape 1 Choisissez votre objet déco Made in ITALY Plaques de porte Nombreux modèles et couleurs disponibles Porte manteaux Étape

Plus en détail

&r exn"e n @rïs. . mêtre. équerre de menuisier. . marteau moyen. 2 petits serre-ioints et 2 grands

&r exne n @rïs. . mêtre. équerre de menuisier. . marteau moyen. 2 petits serre-ioints et 2 grands &r exn"e n @rïs / Les enfants adorent dessiner grandeur nature. lls pourront donc s'exprimer sans contrainte sur ce tableau de papier, fixé sur la porte d'une armoire à leur taille et accolée à une étagère..

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

A la découverte des arbres remarquables de Porrentruy

A la découverte des arbres remarquables de Porrentruy A l v b qbl Py Vi 1.0 (2016) Q' q' b qbl? Dfii l è «qbl» b i. L iè, lil bjif, vi l l q, l lix l. Al q i iivi iig l lgvi l ii, b ' è v. D g 'b qbl? D iivi, i i g 'b v ê i qbl. L b l lg ' (Cg, Alli, Bvi)

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

Liste des résultats de vente 24/05/2014

Liste des résultats de vente 24/05/2014 Page N 1 1 Réunion de 59 pièces diverses France et Etranger, XVIIIème, XIXème et XXème - et une médaille 70 2 Réunion de 27 pièces argent, France et Etranger, XVIIIème, XIXème, et XXème 3 Hache pré monétaire

Plus en détail

Coffre de rangement Série. Dimensions extérieures (de rebord d abattant à rebord d abattant)

Coffre de rangement Série. Dimensions extérieures (de rebord d abattant à rebord d abattant) R-01AU 720280115 Manuel de l utilisateur et guide d assemblage Modèl n www.arrowsheds.com SSCBWL SSCBWLI Coffre de rangement Série IMENSIONS U CORE Zone d entreposage imensions extérieures (de rebord d

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

S E U IQ T S A L G O A T A C

S E U IQ T S A L G O A T A C CATALOGUE PLASTIQUES PLAQUES ACRYLIQUE COMPACT PLANCHES DE RIVES PVC BARDAGES EXTÉRIEURS p 4 à 5 p 10 à 12 p 24 à 26 SOMMAIRE PLAQUES POLYCARBONATE COMPACT COUVERTURE VÉRANDA PERGOLA GARDES-CORPS ALUMINIUM

Plus en détail

afr:p g;:.- SEANCE 10 ETAPE l Calcul de' la longueur de cintrage (Le) d'un angle quelconque. Le - 3600 x - 1 mm

afr:p g;:.- SEANCE 10 ETAPE l Calcul de' la longueur de cintrage (Le) d'un angle quelconque. Le - 3600 x - 1 mm ETAPE l FORMATION LT.S afr:p g;:.- ~ Calcul de' la longueur de cintrage (Le) d'un angle quelconque. Rappel: Le diamètre [0} = 2 x R (rayon). La longueur de la circonférence [périmètre) est proportionnelle

Plus en détail

la confiance que lui accordent des milliers de cabinets et de laboratoires à travers le monde. Avec Sirona, chaque journée est une bonne journée.

la confiance que lui accordent des milliers de cabinets et de laboratoires à travers le monde. Avec Sirona, chaque journée est une bonne journée. 10 I 13 Fil l il âbl i. XIOS XG S P ighi i-l è h iv. Av qli 'ig xill gâ à l li HD à l h** CI. XIO S XG Sl Vi l l iq XIOS XG v bili lv qi ff l ibili 'ê qi ' l Wi-Fi. Qli l'ig HD L li XIOS XG S i 33,3 Ll/

Plus en détail

Construction d un moteur pop-pop à membrane

Construction d un moteur pop-pop à membrane Construction d un moteur pop-pop à membrane Par Jean-Yves Ce qui suit n est qu un exemple de construction d un moteur pop-pop à membrane. Il y a mille et une façons de construire ce type de moteur, et

Plus en détail

Modification de l autorail Joustra «Etoile d Argent» en 20 Volts

Modification de l autorail Joustra «Etoile d Argent» en 20 Volts Modification de l autorail Joustra «Etoile d Argent» en 20 Volts Cet autorail se trouve très facilement sur le marché de l occasion aussi bien dans des brocantes, vide-greniers que sur les enchères Internet

Plus en détail

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre Références : des informations techniques pour agir Violences à l école Prévenir, agir contre Juin 2008 $ % $ '( ) ) % *'++, - #. / +0 1 *23 4. )( % ) * -!""5. % ( + + 6 ( % 7 % 7 ) + *8 #-. ) + *8!""5.

Plus en détail

Estimation des matières, ustensiles et matières de toute nature étant dans la manufacture de Beaufort au premier février 1774

Estimation des matières, ustensiles et matières de toute nature étant dans la manufacture de Beaufort au premier février 1774 Estimation des matières, ustensiles et matières de toute nature étant dans la manufacture de Beaufort au premier février 774 Inventaire du er mai 77 s= sol ; d= denier livre # s d livre # Meubles meublants

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

O o O o un stylo. O o. eau un dauphin. au eau. une pomme. lo po ro pau rau lau reau - peau. Je lis les syllabes : un stylo.

O o O o un stylo. O o. eau un dauphin. au eau. une pomme. lo po ro pau rau lau reau - peau. Je lis les syllabes : un stylo. Le son [ O ] O o O o un stylo un stylo lo po ro - pau - rau lau - reau peau lo po ro pau rau lau reau - peau au au eau eau un dauphin un dauphin un chapeau un chapeau Margaux Théo Chloé Romane Arnaud Romain

Plus en détail

Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture

Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture Frédérique Mirgalet Conseillère pédagogique Février 2011 La question du code Questions posées au cours d un entretien avec Catherine Billard,

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

Désignations de mesures. Généralités. Codes BEP

Désignations de mesures. Généralités. Codes BEP Les BEP (Bodywork Exchange Parameter - paramètres d'échange de superstructure) sont des codes qui identifient des cibles uniques sur le véhicule pour faciliter le transfert d'informations entre le fabricant

Plus en détail

6 U 4. Tribunal de commerce de Fécamp

6 U 4. Tribunal de commerce de Fécamp 6 U 4 Tribunal de commerce de Fécamp GENERALITES 6 U 4/1-3 Registres des délibérations 1-1908 (8 janvier)-1920 (7 juillet) 2-1920 (7 juillet)-1935 (16 janvier) 3-1935 (16 janvier)-1958 (1er octobre) 1908-1958

Plus en détail

Ensemble de 20 pièces de serrurerie. chancellerie dite musée alsacien (premier étage, salle des étains)

Ensemble de 20 pièces de serrurerie. chancellerie dite musée alsacien (premier étage, salle des étains) Commune : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IM67003000 Adresse : Titre de l œuvre : Joseph-Thierry (place) Ensemble de 20 pièces de serrurerie Edifice contenant : chancellerie dite musée

Plus en détail

2. Où Hermès invente le feu

2. Où Hermès invente le feu 1. Où l i à l i è l S l A è î i. i Q iè j l, C è Mï l l i. b h i A A Ql i bj bh U, li lg x. i l l b À i h. À è Mï, ' i i. 500 J. C. 2. Où è i l f Cbi h l è Il l. fi i ll h ' C f l h Il fi l l. l f C è

Plus en détail

Le burinage... 17 Les types de burins... 17 La sécurité au travail... 17

Le burinage... 17 Les types de burins... 17 La sécurité au travail... 17 Index Les sujets de formation Techniques d usinage manuel............................. 3 Les outils d établi........................................... 3 Les outils à percussion........................................

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

Activité d analyse et de langage graphique

Activité d analyse et de langage graphique Activité d analyse et de langage graphique Les cuillères à crème glacée Cahier de l enseignante ou enseignant 3 e cycle Suggestions relatives aux activités Document de travail 1- Analyser, de manière générale,

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Analyse des captures du métier Chalutiers à espèces profondes en Ouest Ecosse.

Analyse des captures du métier Chalutiers à espèces profondes en Ouest Ecosse. Al t ti lti è f Ot E. A i, Ali i 2014 l DA (ii 14 6464) t : l lit è t l vi çt tivit ê f (i.. titli titi ê tit èlt (E) 2347/2002), tit ltiv t l t, ii l tit ltiv t l jt è t, l 2011 t 2012. Avtit : ttifiti

Plus en détail

Logotype, webdesign et réalisation d un module flash pour mon projet de DUT

Logotype, webdesign et réalisation d un module flash pour mon projet de DUT 01 Logotype, webdesign et éalisation d un module flash pou mon pojet de DUT Photoshop 02 Photoshop & Flash AS3 02 Céation d une affiche et d autes suppots de communication pou une exposition Affiche, Photoshop

Plus en détail

PIÈCES POUR MOTEURS THERMIQUES

PIÈCES POUR MOTEURS THERMIQUES CATERPILLAR CHRYSLER CONTINENTAL CUMMINS DETROIT DEUTZ FIAT FORD GM ISUZU KOMATSU KUBOTA MAZDA MERCEDES MITSUBISHI NISSAN PERKINS PEUGEOT RENAULT TOYOTA VOLKSWAGEN VOLVO WAUKESHA YANMAR : VUE ÉCLATÉE &

Plus en détail

Trucs de finition. Des panneaux de toutes tailles à la mesure des bricoleurs! Formats de planches disponibles

Trucs de finition. Des panneaux de toutes tailles à la mesure des bricoleurs! Formats de planches disponibles Des panneaux de toutes tailles à la mesure des bricoleurs! Brico Pano est constitué de planches de pin lamellées-collées que les bricoleurs peuvent tailler et assembler afin de créer des meubles de toutes

Plus en détail

Cahier d écriture 1 Ecriture

Cahier d écriture 1 Ecriture Cahier d écriture 1 Ecriture Période 1 Graphèmes odèles à écrire, exercices et dictées S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 Position et position main/stylo : Cahier d écriture Dumont, page 5 repérage tenue de ligne$ :

Plus en détail

abri de jardin acadia

abri de jardin acadia abri de jardin acadia o modèle n 088-1609-0 Guide d'instructions Sans frais : 1-877-483-6759 IMPORTANT: Veuillez lire attentivement et bien comprendre le présent guide avant d'assembler cet article. Avant

Plus en détail

TUTORIAUX / 02 Démontage d un moteur AM6

TUTORIAUX / 02 Démontage d un moteur AM6 01 / Premièrement, démonter la vis de purge située sous le bas moteur pour sortir l huile du moteur. Déposer ensuite le bas moteur du cadre et démonter la pipe, boite à clapets, carburateur, pignon et

Plus en détail

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre Rapport sur l entente de principe FTQ Convenue à la 62 e rencontre Conseil général CPAS, décembre 2015 Durée: CONGÉ CFTÉ-ÉS AVEC ÉTALEMENT DU SALAIRE D u e à uat e se ai es Étalement : De six ou 12 mois

Plus en détail

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12 Commune : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IA00061931 Adresse : Titre de l œuvre : Robert Schuman (place) 1 Ecole de commerce (lycée d'enseignement général et technologique d'etat) Cartographie

Plus en détail

VALLEY MANUEL D INSTALLATION

VALLEY MANUEL D INSTALLATION VALLEY MANUEL D INSTALLATION INTRODUCTION Merci d avoir choisi VALLEY. Ce manuel fournit des informations concernant l installation de notre produit. Ne portez pas ou soulevez votre unité par la barre

Plus en détail

orthografe Le monde à l envers. ednom Avoir les yeux plus gros que le ventre. gorchatge Une faute d orthographe. PO IRE Avoir un chat dans la gorge.

orthografe Le monde à l envers. ednom Avoir les yeux plus gros que le ventre. gorchatge Une faute d orthographe. PO IRE Avoir un chat dans la gorge. Prénom : Méli-mélo des mots 01 cam mon ma pen gnard leur cambrioleur mon char phar brio ta cie tier char phar : à la. Il entre illégalement dans les maisons : le cambrioleur. Le couvreur passe après lui

Plus en détail

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière Nature des gaz IX.1 Etats de la matière Solide : - volume et forme déterminée - empilements denses de molécules qui ne se déplacent pas Interactions décroissantes entre molécules Liquide : -volume déterminé

Plus en détail

Température de stockage : -10 C à +70 C Température de fonctionnement : 0 C à +40 C Installation en milieu normalement pollué

Température de stockage : -10 C à +70 C Température de fonctionnement : 0 C à +40 C Installation en milieu normalement pollué Appareil conforme aux exigences des directives : CEE 89/336 (Compatibilité ElectroMagnétique) et CEE 73/23 modifiée CEE 93/68 (Sécurité basse tension) En raison de l évolution des normes et du matériel,

Plus en détail

Jeu-concours international KANGOUROU DES MATHÉMATIQUES

Jeu-concours international KANGOUROU DES MATHÉMATIQUES Partie A: Chaque bonne réponse vaut 3 points. Jeu-concours international KANGOUROU DES MATHÉMATIQUES 1. On met les nombres 2, 0, 1, 3 dans la machine à additionner ci-dessous. Quel sera le résultat dans

Plus en détail

Peuple de lumière - T 601 Paroles : Charles Singer - Musique : Jean-Pierre Kempf - Harmonisation pour orgue : Michel Poillot C

Peuple de lumière - T 601 Paroles : Charles Singer - Musique : Jean-Pierre Kempf - Harmonisation pour orgue : Michel Poillot C Peup de lumière T 601 Paros : Chars Singer Musique : eanpierre Kempf Harmonisation orgue : Mihel Poillot C w R/ Peu p de lu C miè re, bap ti sé té moi gner, w peu p d'é van gi, ap pe lé an non er n s mer

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

2r>0 ESSUIE-GLACE SEV 6 VOLTS ET 12 VOLTS

2r>0 ESSUIE-GLACE SEV 6 VOLTS ET 12 VOLTS r>0 ESSUIE-GLACE SEV 6 VOLTS ET VOLTS I 5 ESSUIE-GLACE SEV 6 VOLTS ET VQLTS CDEFFt COEFFt Mai 60-Septembre 60 DS 56-70 Vis TC de 5 X 0 de fixât, du support moteur N.F.P. DS 565- Oc Porte-balai (sans raclette)

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR PARIS / IVRY DIS-CONTINUITES DE LA METROPOLE PIETRO BOSCOLO PFE 2114 m² / cos 5 1110 m² 6,5 hectares COS 2,00 186817 m² 7200 m² /cos 0,7 146 m²/cos 2 644 m²/cos 0,4 652 m² 0,4 3907 m² /cos 0,8 3850 m²

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé»

J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé» Tebenkova Svetlana - Natixis 2008 J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé» Fo nds d I nves tis s em ent et de D évelo ppem ent des P a rtena ria ts

Plus en détail

ALTERRENATIVE Sept. 2009 SYNTHÈSE «Introduction au moulage» COD PLÂTRE

ALTERRENATIVE Sept. 2009 SYNTHÈSE «Introduction au moulage» COD PLÂTRE 1/12 - Moulage d un bol en verre gravé : moule éclaté (C.2) avec contre-dépouilles volontaires. - L éclatement n a servi qu à libérer le modèle. Le moule sera utilisé bloqué comme un moule à ciel ouvert

Plus en détail

SOMMAIRE. SERIE 50S - PORTE TECHNIQUE OUVERTURE INTERIEURE 63 à 66 - Dormant de base 67 à 68 - Doublage de 100 mm

SOMMAIRE. SERIE 50S - PORTE TECHNIQUE OUVERTURE INTERIEURE 63 à 66 - Dormant de base 67 à 68 - Doublage de 100 mm PAGES : SOMMAIRE TYPOLOGIE DES MENUISERIES 1 à 2 - Gamme 3 à 6 - Corrections menuiseries 7 - Feuille de prise de cotes 8 à 9 - Réservations seuils encastrés 10 à 11 - Exemples de jonctions 12 à 12bis OCH

Plus en détail

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Dessin industriel 1 ère année Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Les techniques graphiques à l IUT DESSIN INDUSTRIEL (DI) 2 h Cours 10 h TP 1 partiel DAO : dessin assisté par ordinateur

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

bouilloire. Il avoue que s'il n'avait pas acheté une torche électrique pour souder quelques temps auparavant, il n'aurait pas pu réaliser cet ouvrage.

bouilloire. Il avoue que s'il n'avait pas acheté une torche électrique pour souder quelques temps auparavant, il n'aurait pas pu réaliser cet ouvrage. Le ferrage des chevaux Une importante partie du travail du forgeron consiste à ferrer les chevaux. On dit d'ailleurs d'un bon forgeron qu'il peut ferrer de seize à dix-sept chevaux par jour. Pour ferrer

Plus en détail

KXR250 Démontage de l'arbre AR, remplacement et graissage des roulements

KXR250 Démontage de l'arbre AR, remplacement et graissage des roulements KXR250 Démontage de l'arbre AR, remplacement et graissage des roulements Tout d'abord, démontez la chaîne : normalement il y a une attache rapide. PS : S'il ni a pas d'attache rapide : Passer a droite

Plus en détail