ACCIDENT TECHNOLOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCIDENT TECHNOLOGIQUE"

Transcription

1 EXERCICE ACCIDENT TECHNOLOGIQUE EN ZONE INDUSTRIELLE SUD À CHALON-SUR-SAONE RISQUE CHIMIQUE ET TOXIQUE le 14 novembre 2012 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

2 1 - Communiqué de presse 2 - Description de l'évènement 3 - Les actions engagées 4 - Les partenaires mobilisés 5 - Rappel des consignes aux usagers 6 - Les sites SEVESO en Saône-et-Loire 7 - Les risques majeurs 8 - Se préparer à la gestion de crise GLOSSAIRE COD Centre opérationnel départemental PCO Poste de commandement opérationnel PCM Poste de commandement mobile des pompiers PPI Plan particulier d'intervention POI Plan d'opérations internes NRBC Nucléaire, radiologique, biologique et chimique CIP Cellule d information du public ORSEC Organisation de la réponse de sécurité civile PPRT Plan de prévention du risque technologique COMMUNIQUÉ DE PRESSE

3 EXERCICE ACCIDENT TECHNOLOGIQUE EN ZONE INDUSTRIELLE SUD À CHALON-SUR-SAONE RISQUE CHIMIQUE ET TOXIQUE Point presse à 17h00, à l'hôpital de Chalon-sur-Saône Mâcon, le 14 novembre 2012 Un accident technologique entraînant un risque chimique et toxique s'est produit ce jour, 14 novembre, à 14h20, dans la zone industrielle sud à Chalon-sur-Saône, au sein de l'entreprise ALEM (Air Liquide Electronics Materials) située 1 rue Guy Moquet. Dès l'alerte, François Philizot, préfet de Saône-et-Loire, a mis en place son dispositif d'urgence afin d'assurer la sécurité des biens et des personnes. Un périmètre de sécurité a aussitôt été mis en place. Le centre opérationnel départemental (COD) est activé en préfecture. Il coordonne l'organisation des secours et prend toutes les mesures nécessaires pour réduire au maximum les risques en tenant compte des contraintes météorologiques, notamment du vent dominant. Le dernier bilan fait état de 18 victimes. Les trois premières victimes au sein de l'établissement ALEM ont été prises en charge sur place par les sapeurs pompiers. Exposées aux risques NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique), quinze autres victimes présentes à proximité du site sont prises en charge par le SAMU pour décontamination au poste médical avancé installé à l hôpital de Chalon-sur-Saône. Des communiqués de presse sont diffusés régulièrement afin de relayer l'information sur l'évolution de la situation et pour rappeler les consignes de sécurité à la population. À l'occasion du déplacement du préfet sur les lieux, et pour éviter de gêner l'intervention des professionnels sur le site de l événement, le présent point presse se déroule au sein de l'hôpital de Chalon-sur-Saône. Contact : - service départemental de la communication interministérielle (SDCI) Tél /

4 DESCRIPTION DE L'ÉVÉNEMENT Un accident en site SEVESO Cet accident d'origine technologique est survenu à Chalon-sur-Saône, dans la zone industrielle sud, 1 rue Guy Moquet, au sein de l'usine ALEM (Air Liquide Electronics Materials), à proximité de la cité des Varennes. L'entreprise ALEM a pour activité le conditionnement et le stockage de gaz et la détoxification de bouteilles de gaz spéciaux, l'épuration et le conditionnement de produits chimiques liquides. L'entreprise ALEM est mitoyenne avec les établissements BIOXAL et AZELIS PROXIDES, en sites SEVESO seuil haut et s'inscrit dans le plan particulier d'intervention commun aux 3 entreprises. L'environnement immédiat recense une dizaine d'entreprises, le centre de transfert des ordures ménagères de la communauté de communes et la Médiapole de la Chambre de Commerce et d'industrie Des axes de circulation sont présents dans cette zone : - la RD 906 (ex RN6) se situe à 300 m de l'usine sur St-Rémy ; - une ligne SNCF (transport de marchandises) longe le site et dessert la zone industrielle ; - un chenal navigable longe la zone. LE CHLORE ET SES CONSÉQUENCES Origine de l'accident Au cours d une manœuvre, lors du déchargement d'une livraison d'un transporteur, un fût à pression contenant 500 kg de chlore chute. Dans le choc, le robinet se rompt et un nuage de chlore se répand immédiatement dans l'établissement. Dans un premier temps, trois victimes sont à déplorer sur le lieu de l'accident, dont 2 employés intoxiqués et le transporteur qui, de surcroît, présente des blessures par écrasement. Par la suite, quinze autres victimes, se trouvant à proximité du lieu au moment de l'accident, manifestent des troubles d'intoxication dus à l'émanation de chlore dans l'atmosphère. Le nuage de chlore est susceptible de se déplacer en raison du vent dominant du sud, pouvant nécessiter une révision du périmètre de sécurité mis en place. SUR LA SANTÉ Après de brèves expositions, même à des concentrations faibles, on peut observer de graves lésions aux voies respiratoires (bronchites, œdèmes pulmonaires pouvant apparaître 48 heures après l'exposition. LES SYMPTOMES Irritation du nez, de la gorge, des voies respiratoires supérieures, difficultés à respirer, toux, oppression, décoloration bleue de la peau, forts maux de tête, nausées, vomissement, malaise... Le chlore liquéfié s'échappant d'une bouteille pressurisée peut provoquer des engelures. Le chlore gazeux est aussi un irritant oculaire puissant (picotements, sensation de brûlure, clignotements rapides, rougeurs et larmoiements). SUR L'ENVIRONNEMENT Le chlore se dissout lorsqu'il est mélangé à l'eau. La plupart des rejets directs de chlore dans l'environnement se font dans l'air et les eaux de surface. Une fois dans l'air ou dans l'eau, le chlore réagit avec d'autres produits chimiques. Une exposition répétée est dangereuse pour les animaux. Le chlore provoque des dommages sur l'environnement à des concentrations faibles.

5 LES ACTIONS ENGAGÉES Par l'entreprise ALEM L entreprise ALEM dispose, comme toutes autres entreprises classées en site SEVESO, d'un POI (plan d'opérations internes) permettant de résoudre l'accident en interne. Dès l'accident déclaré, l'entreprise ALEM a donc déclenché son POI. Toutefois, comme le prévoit la procédure, devant l'impossibilité de maîtriser l'événement en interne, l'entreprise a très rapidement demandé le déclenchement du PPI (plan particulier d'intervention) en préfecture. Par la préfecture et les services de l'état Aussitôt l'alerte reçue pour déclencher le PPI, à 14h20, le COD (centre opérationnel départemental) est activé en préfecture, sous l'autorité du directeur de cabinet du préfet. En parallèle, un PCO (poste de commandement opérationnel) est activé sur le terrain dans le parc d'activités des bords de Saône, sous l'autorité du sous-préfet de Chalon-sur-Saône. Très vite, un périmètre de sécurité dans un rayon de 480 m autour de l'usine ALEM et un plan de circulation sont mis en place afin de boucler la zone et faciliter l'accès des secours ainsi que l'évacuation des blessés. Dans la foulée, sont mis en œuvre : - les moyens du SAMU avec notamment un poste de décontamination installé sur le parking de l'hôpital de Chalon-sur-Saône la prise en charge des personnes exposées au risque NRBC.. - les moyens du SDIS spécialisés pour faire face au risque chimique avec l'installation d'un PC mobile dans le parc d'activités des bords de Saône. Le COD, centre opérationnel départemental En veille 24h/24 et 7j/7, le COD installé en préfecture, est capable rapidement de mobiliser et de mettre en synergie tous les moyens humains et matériels pour répondre à une crise. Il réunit les intervenants compétents en matière de gestion de crise, selon la nature de l'évènement.

6 LES PARTENAIRES MOBILISÉS Face à l'accident technologique survenu au sein de l'entreprise ALEM, et pour permettre la meilleure organisation des secours, le service interministériel départemental de la protection civile (SIDPC) en préfecture a mobilisé : préfecture : SIDPC SIDSIC service communication et sous préfecture de Chalon-sur-Saône l'entreprise ALEM le SDIS le SAMU la DREAL DMD la DDSP la DTARS la DDT la CCI la subdivision Navigation de Chalon-sur-Saône la mairie de Chalon-sur-Saône dont la police municipale les associations de sécurité civile.

7 RAPPEL DES CONSIGNES AUX USAGERS Face aux risques de pollution industrielle S'enfermer rapidement dans le bâtiment le plus proche. Ne pas rester à l'extérieur ou dans un véhicule pour éviter de respirer des produits toxiques. Écouter la radio pour connaître les consignes à suivre. Boucher toutes les entrées d'air : portes, fenêtres, aérations, cheminées, ; arrêter la ventilation pour empêcher le produit toxique de pénétrer dans l'abri. S'éloigner des portes et des fenêtres pour se protéger d'une explosion extérieure. Ne pas fumer. Ni flamme, ni étincelle pour limiter le risque d'explosion. Ne pas aller sur les lieux de l'accident, sinon c'est aller au-devant du danger. En cas d'irritation, se laver, se changer si vous pensez avoir été touché par un produit toxique. Ne pas aller chercher les enfants à l'école, ils sont pris en charge par celle-ci. Ne pas téléphoner afin de libérer les lignes pour les secours. Attendre les consignes des autorités ou le signal de fin d'alerte pour sortir. GARDER SON CALME LES SERVICES DE SECOURS SONT EN COURS D'INTERVENTIION Site Internet :

8 LES SITES SEVESO EN SAONE-ET-LOIRE En Saône-et-Loire, il existe 17 sites SEVESO, dont 6 dits «seuil haut» à : Chalon-sur-Saône : Crissey : Gueugnon : Sennecey-le-Grand Mâcon : Bioxal Azelis peroxyde Sobotram transport APERAM Stainless France Butagaz Stogaz NOMBRE DE SITES SEVESO Au plan national : environ sites SEVESO dont un peu plus de la moitié en seuil haut. Ce seuil est défini selon une norme et correspond à la quantité des produits dangereux exploités dans l'entreprise. Les sites SEVESO font l'objet d'une réglementation très stricte en matière de prévention et de gestion du risque. En Bourgogne : 43 sites SEVESO dont 19 en seuil haut (chiffres 2011). QU'EST-CE QU'UN PPRT? Le Plan de Prévention des Risques Technologiques est un nouvel outil de maîtrise de l urbanisation aux abords des exploitations industrielles. Instauré par la loi «risque»(2003), le PPRT concerne l ensemble des installations classées SEVESO CHIFFRE CLÉ 2,2 milliards d'euros C'est le coût, au plan national, des mesures d'expropriation et de délaissement dans le cadre des PPRT (plan de prévention des risques technologiques). Source : assises nationales des risques technologiques du 11 octobre 2012

9 LES RISQUES MAJEURS Le risque «zéro» n'existe pas. La question des risques est donc omniprésente car associée à toutes les activités humaines, industrielles ou à l'environnement naturel. Les risques dits majeurs se caractérisent par une faible fréquence et une extrême gravité, et peuvent être diffus. Les préoccupations d'environnement et de prévention des accidents majeurs sont apparues dans les années 60 (Feyzin dans le Rhône en 1966). L'explosion de l'usine AZF à Toulouse en 2001 a depuis encore renforcé l'exigence d'une politique rigoureuse de prévention des risques technologiques majeurs. Ainsi, les lois du 30 juillet 2003 a complété la palette des instruments existants en la matière. Nos sociétés exigent un niveau de sécurité en constante augmentation, c'est pourquoi ont été développés des outils et des politiques publiques qui encadrent et facilitent la prévention et la gestion des risques. UNE RÉGLEMENTATION EUROPEÉENNE QUI ÉVOLUE Directive SEVESO du 24 juin 1982 Directive SEVESO 2 du 3 février 1999 Transposition de la directive SEVESO 2 en droit français : - arrêté ministériel du 10 mai 2000 permettant de distinguer le seuil haut et les procédures confiées dans le Code de l'environnement pour la maîtrise de l'urbanisation future. Sa bonne mise en application est l'une des priorités importantes de l'inspection des installations classées, sous l'autorité des préfets. Directive SEVESO 3 : accord institutionnel européen en mars Entrée en vigueur juin Le Code de l'environnement confirme «le droit de toutes les personnes d'accéder aux informations relatives à l'environnement détenues, reçues ou établies par les autorités publiques.»

10 SE PRÉPARER À LA GESTION DE CRISE Chaque année, la préfecture, en particulier le bureau de la défense et de la sécurité civile, organise des exercices pour tester en grandeur réelle tout type d'événement pouvant conduire à la gestion d'une crise. Ces exercices sont primordiaux en terme d entraînement et riches d'enseignements. Les sites SEVESO doivent faire l'objet d'un exercice obligatoire tous les trois ans permettant notamment de tester le déclenchement du PPI et en particulier la chaîne de traitement des victimes exposées au NRBC. Plus largement, ce type d'exercice, soumis à des observateurs, permet d'évaluer si les objectifs définis ont pu être atteints et de mettre en évidence certains points de dysfonctionnement qui serviront à leur tour à mieux gérer une crise future. Les objectifs visés dans un exercice pratique, comme celui de la gestion d'un risque technologique, sont nombreux. Les objectifs du présent exercice Concernant le présent exercice, les enjeux sont ciblés et touchent les différents acteurs mobilisés : Pour la préfecture : Réexaminer le plan particulier d'intervention Vérifier le fonctionnement de la chaîne de commandements et la liaison entre le COD et le PCO Veiller à la délimitation d'un périmètre de sécurité Tester l'organisation du PCS (plan communal de sauvegarde) de Chalon-sur-Saône Mettre en œuvre l'interopérabilité des transmissions, notamment entre les forces de l'ordre et les pompiers Tester le fonctionnement de la communication de crise Pour l'entreprise ALEM : Mesurer la réactivité de ses différents services intégrés dans la mise en œuvre du POI et lors du déclenchement du PPI Pour le SDIS : Mettre en œuvre des moyens spécialisés face au risque chimique Tester les outils de son PC mobile et les compétences du service de santé interne dans le cadre du risque chimique Pour le SAMU: Tester le volet NRBC et la décontamination approfondie des victimes régulées et l'accueil des victimes non régulées (unité fixe de décontamination) UNE POLITIQUE D'EXERCICES SOUTENUE Le bureau de la défense et de la sécurité civile en préfecture organise en moyenne chaque année 4 exercices de gestion de crise. Ces exercices sont constructifs car ils mettent en scène tous les acteurs concernés autour d'un événement fictif pouvant correspondre à une réalité. Les moyens humains et matériels et l'organisation de l'enchaînement des interventions sont ainsi testés en situation réelle. A l'issue de chaque exercice, une évaluation collégiale «à chaud» permet de pointer certains dysfonctionnements et ainsi progresser dans la gestion de crise pour assurer la sécurité des personnes. Pour la police municipale : Tester la mise en place de bouclages virtuels dans la zone des 480 mètres (périmètre de sécurité arrêté compte tenu des effets irréversibles pour la santé).

11

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM Jeudi 4 décembre 2014 Exercice de sécurité civile Jeudi 4 décembre 2014 Un exercice de sécurité civile est prévu le jeudi 4 décembre 2014 sur

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL I. QU'EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL?

LE RISQUE INDUSTRIEL I. QU'EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? LE RISQUE INDUSTRIEL I. QU'EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? Le risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL SYNTHRON Rue du Moulin d Herbault BP 13 37110 AUZOUER-EN-TOURAINE Tél : 02.47.56.90.46 Fax : 02.47.29.60.37 Courriel : postmaster@protex-international.com

Plus en détail

RISQUE INDUSTRIEL Source : www.mementodumaire.net I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés

RISQUE INDUSTRIEL Source : www.mementodumaire.net I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés Source : www.mementodumaire.net RISQUE INDUSTRIEL Sommaire : I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés III - Les effets possibles en cas d'accident industriel IV - Prévention du risque industriel

Plus en détail

LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES?

LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES? LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES? Le risque de transport de matières dangereuses est consécutif à un accident se produisant

Plus en détail

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L LE DI S PO S I TI F O RS E C DE P ARTE ME NTA L Planification des secours et préparation de crise : le Dispositif ORSEC La loi n 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile définit

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

LE RISQUE ACCIDENT DE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES (TMD)

LE RISQUE ACCIDENT DE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES (TMD) LE RISQUE ACCIDENT DE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES (TMD) QU'EST-CE QUE LE RISQUE ACCIDENT DE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES (TMD)? Le risque de transport de matières dangereuses (TMD) est consécutif

Plus en détail

Le risque industriel en Vendée

Le risque industriel en Vendée 2 nde- Module : les risques en Vendée DELABRUYERE.C-http://hgv85.free.fr Le risque industriel en Vendée Sommaire : 1-Extrait du Dossier Départemental des Risques majeurs. 2-Dossier communal d'information

Plus en détail

ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS

ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Photographie : exercice d entraînement en 2013 Prévention PRÉFET DE LA SOMME 2300 m ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Le Plan Particulier d Intervention (PPI) La conduite à tenir à proximité de l espace

Plus en détail

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction Planification opérationnelle Introduction Objectifs A la fin de la séquence, le stagiaire sera capable de se positionner dans l ensemble de la planification opérationnelle. 1. Introduction : Feyzin FEYZIN

Plus en détail

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)?

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)? Les plans de secours sont organisés et mis en oeuvre par une direction unique, le directeur des opérations de secours (DOS) qui est le préfet du département concerné. Qu est ce que le plan d organisation

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles 1 Le maire face à la crise Sessions d information décentralisées des élus en Haute-Savoie Septembre / Octobre

Plus en détail

LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES?

LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES? LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES? Le risque de transport de matières dangereuses est consécutif à un accident se produisant

Plus en détail

Exercice de sécurité civile

Exercice de sécurité civile Exercice de sécurité civile Jeudi 26 juin 2014 14h00 Site de Butagaz à Castelsarrasin 05.63.22.82.17 Page - 1 - SOMMAIRE Communiqué de presse 1) Fiche d identité du site 2) Les risques liés au GPL - une

Plus en détail

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles numéros utiles a b c POMPIERS 18 NUMÉRO D APPEL D URGENCE EUROPÉEN 112 POLICE SECOURS 17 POLICE MUNICIPALE 04 78 03 68 68 SAMU 15 d e f MÉTÉO FRANCE 08 92 68 02 69 EDF 0 810 69 2000 GDF 0 810 69 2000 VILLE

Plus en détail

D I C R I M. Les principales conséquences d un accident lors du transport de matières dangereuses peuvent être :

D I C R I M. Les principales conséquences d un accident lors du transport de matières dangereuses peuvent être : LE RISQUE TMD (Transport de matières dangereuses) Une marchandise dangereuse est une matière ou un objet qui, par ses caractéristiques physicochimiques (toxicité, réactivité ) peut présenter des risques

Plus en détail

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION DIRECTION DES SERVICES DU CABINET ET DE LA SECURITE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PLAN PARTICULIER D INTERVENTION Barrage de Serre-Ponçon Arrêté préfectoral du14 mars 2012

Plus en détail

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Forum SMBV Pointe de Caux - Épouville Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Préfecture de la Seine-Maritime SIRACED PC - septembre 2011 le SIRACEDPC Service Interministériel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

Organisation de la journée. 19 juin 2014

Organisation de la journée. 19 juin 2014 Les PPRT : Quelles contraintes? Quelles dynamiques pour les territoires impactés? Organisation de la journée 19 juin 2014 F.Zoulalian /DDTM 13/Service Urbanisme/Pôle aménagement Programme - Introduction

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS)

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS) Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE LES ORGANISATIONS Chaîne de commandement et structures de gestion d'événement IV.1 Direction des Opérations de Secours... 2 IV.2 Organisation du commandement, liaison COD/PCO/PCC... 3 à 5 IV.3 COD : Centre

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? 2- COMMENT SE MANIFESTE-T-IL?

LE RISQUE INDUSTRIEL LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? 2- COMMENT SE MANIFESTE-T-IL? LES RISQUES TECHNOLOGIQUES n LE RISQUE INDUSTRIEL 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences

Plus en détail

CARGILL. CARGILL Port de commerce 29200 BREST

CARGILL. CARGILL Port de commerce 29200 BREST MAITRISE DES RISQUES ETABLISSEMENT CARGILL Plaquette d information «Les citoyens ont un droit à l information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur

Plus en détail

Le RISQUE INDUSTRIEL. dans le Var. industriel QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE?

Le RISQUE INDUSTRIEL. dans le Var. industriel QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE? Exemple de plaquette d information Stogaz (Comimpress) Information des riverains Le RISQUE INDUSTRIEL dans le Var QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE? Un risque est la combinaison de la probabilité d'un

Plus en détail

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine LE RISQUE INDUSTRIEL Le risque industriel se caractérise par un accident se produisant sur un site industriel et pouvant entraîner des conséquences graves pour le personnel, la population, les biens ou

Plus en détail

Les Plans Particuliers d'intervention des centrales nucléaires. Préfet de Seine-Maritime

Les Plans Particuliers d'intervention des centrales nucléaires. Préfet de Seine-Maritime Les Plans Particuliers d'intervention des centrales nucléaires r Préfet de Seine-Maritime Le plan particulier d'intervention (PPI) plan d urgence, obligatoire, pour la réponse en cas d accident technologique

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL

LE RISQUE INDUSTRIEL LE RISQUE INDUSTRIEL 1 - Manifestation du risque 1.1 - Comment se manifeste le risque industriel? Le risque industriel est soit chronique soit accidentel. Les risques chroniques résultent des différentes

Plus en détail

GESTION DE CRISE : Le rôle du maire

GESTION DE CRISE : Le rôle du maire GESTION DE CRISE : Le rôle du maire Introduction : Le risque zéro n existe pas L actualité montre que de nombreux événements soudains et dramatiques peuvent survenir en France (d origine naturelle, technologique,

Plus en détail

La gestion des grands rassemblements par les services de l Etat

La gestion des grands rassemblements par les services de l Etat Mayenne Services Publics La lettre thématique La gestion des grands rassemblements par les services de l Etat Définition Sont considérées comme étant des «grands rassemblements», toutes les manifestations

Plus en détail

CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE

CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE Sur décisions des Chefs d établissement : Directeurs de Crise Soit EVACUATION Soit CONFINEMENT Personnes Ressources Personnes Ressources Personnels

Plus en détail

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête 1 Sommaire page 3 Qui? Pourquoi? Quand? Comment? page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 page 13 page 14 Les principaux acteurs fiche 1: Feu explosion fiche 2: Mouvements de terrain

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION AU PUBLIC SECURITE PPI

BROCHURE D INFORMATION AU PUBLIC SECURITE PPI ETABLISSEMENTS SEVESO STOCK ET IMPORGAL ZONE INDUSTRIELLE PORTUAIRE BROCHURE D INFORMATION AU PUBLIC SECURITE PPI Vous résidez ou travaillez dans une zone concernée par des risques industriels majeurs.

Plus en détail

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur LES RISQUES MAJEURS Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT Toutes les informations sur Définition des Risques majeurs Quels risques à Niort? Le territoire de la commune se trouve

Plus en détail

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité O.R.SE.C. - P.P.I. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité P.P.I. > Plan Particulier d Intervention Direction

Plus en détail

Classification, Labelling & Packaging

Classification, Labelling & Packaging Le règlement r CLP Classification, Labelling & Packaging Règlement (CE) n 1272/2008 relatif à la classification, à l étiquetage et à l emballage des substances et des mélanges Déclinaison du SGH au niveau

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE

PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE 4, AVENUE HOCHE 75008 PARIS - 01 40 53 70 00 FAX : 01 40 53 70 49 PROTOCOLE D'ACCORD DE L INDUSTRIE

Plus en détail

LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES

LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Extrait du site www.clic-rhonealpes.com Des catastrophes, Feyzin - Bhopal - AZF, rappellent périodiquement que certaines installations industrielles sont

Plus en détail

TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES

TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES 87 88 Qu'est ce que le risque Transports de matières dangereuses? Le risque de transports de matières dangereuses, ou risque TMD, est consécutif à un accident se produisant

Plus en détail

Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE

Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE 04 > Industriel p. 68 > Transport de Matières Dangereuses (TMD) p. 73 > Rupture de barrage p. 82 > Nucléaire p. 89 Dossier Départemental sur les

Plus en détail

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation

Plus en détail

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990 Note à Mesdames et Messieurs les Fonctionnaires généraux(ales). Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990 Objet : Sécurité: Plan interne d urgence 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Le risque industriel m

Le risque industriel m Le risque industriel m 1. Qu est-ce qu un risque industriel? Le risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel entraînant des conséquences immédiates graves pour

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

L alerte des maires lors d intervention sur leur commune. Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers lors d'une intervention d'ampleur

L alerte des maires lors d intervention sur leur commune. Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers lors d'une intervention d'ampleur Intervention du Colonel Pascal COLIN, directeur départemental des services d incendie et de secours de la Marne L alerte des maires lors d intervention sur leur commune Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers

Plus en détail

Page : 1 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 2. Rue de la belle croix 62240 Desvres

Page : 1 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 2. Rue de la belle croix 62240 Desvres Page : 1 SECTION 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom commercial : 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du

Plus en détail

Le Plan Particulier d Intervention (PPI) ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS

Le Plan Particulier d Intervention (PPI) ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Photographie : exercice d entraînement en 2013 Prévention PRÉFET DE LA SOMME 650 m ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Le Plan Particulier d Intervention (PPI) La conduite à tenir au sein de l espace industriel

Plus en détail

Densité d établissements industriels à risque

Densité d établissements industriels à risque Thème : Santé publique, prévention et gestion des risques Orientation : Prévenir et gérer les risques majeurs et chroniques, technologiques et naturels Densité d établissements industriels à risque par

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers 1 Buts Etre capable de reconnaître les dangers indiqués sur une étiquette de produits dangereux. Connaître les pictogrammes du

Plus en détail

INFORMATION AU PUBLIC

INFORMATION AU PUBLIC Ville de Versailles INFORMATION AU PUBLIC SECURITE CIVILE COMMUNALE LES GESTES ESSENTIELS EN CAS DE RISQUES LES ALERTES L ALERTE PAR LA SIRENE En cas de danger imminent, le signal national d alerte comporte

Plus en détail

PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures

PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures Journée PPRT - CNFPT Marseille - 19 juin 2014 INERIS Benjamin Le Roux Effets d un phénomène dangereux

Plus en détail

Page : 1 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 0. Laboratoire PMO Rue de la belle croix 62240 Desvres

Page : 1 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 0. Laboratoire PMO Rue de la belle croix 62240 Desvres Page : 1 SECTION 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom commercial : 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du

Plus en détail

Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion

Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion 54 es Journées d'études et de formation des Ingénieurs Hospitaliers de France TOULOUSE 2014 Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion Mme Frédérique BRAYDA- CASABONNE Bonjour,

Plus en détail

À conserver. FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE

À conserver. FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE À conserver FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE Propane IMPACTS POTENTIELS CARACTÉRISTIQUES Le propane est

Plus en détail

Catalogue des Formations 2014

Catalogue des Formations 2014 Catalogue des Formations 2014 LES STAGES 1. Formation initiale (4 modules) A. CCFF/CCPR/RCSC Organisation et Partenaires. B. Connaissance et utilisation des moyens radios. C. Connaissance et utilisation

Plus en détail

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention :

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention : Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail Entreprise utilisatrice (client) Raison sociale : Représentée par : Coordonnées : Téléphone : Entreprise

Plus en détail

Catalogue des Formations 2013

Catalogue des Formations 2013 Catalogue des Formations 2013 LES STAGES 1. Formation initiale (4 modules) A. CCFF/CCPR/RCSC Organisation et Partenaires. B. Connaissance et utilisation des moyens radios. C. Connaissance et utilisation

Plus en détail

Logistique interne à l'entreprise Liquides facilement inflammables

Logistique interne à l'entreprise Liquides facilement inflammables Logistique interne à l'entreprise Liquides facilement inflammables Carrefour Santé Sécurité Glovelier 04.12.2014 J.-F. André SUVA Team Chimie Sécurité au Travail 1 Thèmes Emploi de solvants, publication

Plus en détail

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Association des Directeurs des Services Techniques Départementaux Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Frédéric EVESQUE (CETE de Lyon) Jeudi 28 mai 2009 - Centre de Congrès

Plus en détail

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Sommaire Sommaire... 2 Le mot du Maire... 3 Glossaire... 4 Pour en savoir plus... 4 Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Les risques naturels... 6 Les inondations... 6 Les phénomènes météorologiques... 7

Plus en détail

Fiche d'événement REX niveau 2

Fiche d'événement REX niveau 2 SERVICES DU CABINET Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles Dossier suivi par : J. Beltran : 05.62.56.65.43 : 05.62.56.65.49 : jean-jose.beltran@hautes-pyrenees.pref.gouv.fr INFORMATIONS

Plus en détail

Prévenir le risque d explosion

Prévenir le risque d explosion bouteilles d acétylène, d oxygène & de gaz inflammables : Prévenir le risque d explosion Transport en véhicule léger Stockage hors véhicule Association Française 14, rue de la République 92800 Puteaux

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 5 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation :

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation : La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. I - Prévention des Incendies. La Réglementation : Sous - Section 1 : Dispositions générales. Article R 232-12 : Les dispositions de la présente

Plus en détail

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES Lille, le 2 octobre 2013 Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES La préfecture du Nord, en

Plus en détail

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde de CHINON Sommaire CHAPITRE 1 INTRODUCTION FI 1 Préambule FI 2 Objet du PCS et cadre réglementaire FI 3 Arrêté municipal de réalisation du

Plus en détail

L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise

L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise Département de Lot-et-Garonne L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise Formation à destination des élus du département de Lot-et-Garonne Intervenants : Cdt Xavier

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial : Argon N FDS : G004 Formule chimique : Ar 2. COMPOSITION / INFORMATIONS

Plus en détail

Fiche de Sécurité. Oxygène. Version : 3.01 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE

Fiche de Sécurité. Oxygène. Version : 3.01 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE Page :1/5 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE N FDS WAG-..-097A-02 Nom du produit Formule chimique O2 Identification de la société Westfalen France Sarl Z.I. Carrefour de l Europe

Plus en détail

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014 Introduction Les modalités d hospitalisations sous contraintes sous extrêmement encadrées d un point de vue légal et réglementaire. Deux lois sont venues récemment modifier la Loi de 1990 relative «aux

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes et sa durée est de 12 heures auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour

Plus en détail

Phrases R et S. Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses

Phrases R et S. Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses Phrases R et S Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses R1 Explosif à l'état sec R2 Risque d'explosion par le choc, la friction, le feu ou d'autres

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE MELANGE DE GAZ : O2 (50%) + N2O (50%)

FICHE DE DONNEES DE SECURITE MELANGE DE GAZ : O2 (50%) + N2O (50%) Page : 1/6 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. 5.1 : Substances comburantes Danger 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE LA SOCIETE / ENTREPRISE.

1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE LA SOCIETE / ENTREPRISE. 1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE LA SOCIETE / ENTREPRISE. 1.1. Identification de la préparation : Répulsif insectes prêt à l'emploi 1.2. Application (s) et / ou usage (s) : vaporiser sur les tissus

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL Document à usage des moniteurs RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL En cohérence avec le programme national de Formation des Sauveteurs Secouristes du Travail (ED 4129) Compétence

Plus en détail

Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses»

Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses» Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses» Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses (phrases

Plus en détail

Produits chimiques: l étiquetage évolue

Produits chimiques: l étiquetage évolue Produits chimiques: l étiquetage évolue International: Système Général Harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques: élaboré au niveau international Europe: Règlement (20-01-2009)

Plus en détail

Présenté par: Christine DOLLE Martine GILLET. Laboratoire de Chimie de la CRAM

Présenté par: Christine DOLLE Martine GILLET. Laboratoire de Chimie de la CRAM Présenté par: Christine DOLLE Martine GILLET Laboratoire de Chimie de la CRAM Produits chimiques: l étiquetage évolue International: SGH Système Général Harmonisé de classification et d étiquetage des

Plus en détail

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL VERSION 1.4 I. POSITIONNEMENT DE LA THEMATIQUE PAR RAPPORT AU SCOT 1. LES RISQUES TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 14 décembre 2010 du Comité Local d'information et de Concertation (CLIC) pour le site ESA de Thénezay

Compte rendu de la réunion du 14 décembre 2010 du Comité Local d'information et de Concertation (CLIC) pour le site ESA de Thénezay SOUSPREFECTURE DE PARTHENAY Compte rendu de la réunion du 14 décembre 2010 du Comité Local d'information et de Concertation (CLIC) pour le site ESA de Thénezay Une réunion du comité local d information

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

LE PROTOCOLE DE SECURITE

LE PROTOCOLE DE SECURITE Fiche outil n 7 LE PROTOCOLE DE SECURITE Dans le cadre des opérations de chargement et de déchargement La présente fiche outil est constituée des éléments suivants : - Une fiche explicative concernant

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE L'ETAT

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE L'ETAT PREFECTURE DES BOUCHES-DU-RHONE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE L'ETAT N : 2010-138 du 10/12/2010 SERVICE REGIONAL ET DEPARTEMENTAL DE LA DOCUMENTATION SOMMAIRE EMZ13... 3 DDSP... 3 Secrétariat...

Plus en détail

Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

Sauveteur Secouriste du Travail (SST) Sauveteur Secouriste du Travail (SST) OBJECTIFS Intervenir efficacement face à une situation d accident Intervenir dans le respect des procédures fixées par l entreprise en matière de prévention. CONTENU

Plus en détail

Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS

Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS Les nécessités d une bonne exploitation soucieuse de la Sécurité et de la Santé exigent d appliquer les règles légales avec une connaissance

Plus en détail

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans?

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? A lire attentivement et à conserver Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? FBFC Romans fabrique des combustibles nucléaires. La Franco-Belge de Fabrication de Combustible (FBFC) est intégrée

Plus en détail

GUIDE JURIDIQUE RISQUE INDUSTRIEL. Ouvrage collectif

GUIDE JURIDIQUE RISQUE INDUSTRIEL. Ouvrage collectif GUIDE JURIDIQUE RISQUE INDUSTRIEL Ouvrage collectif TABLE DES MATIERES Liste des abréviations 7 Introduction 9 Première partie : la prévention du risque identifié I. La délimitation du risque 17 A. L'encadrement

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde Cliquez sur les différentes rubriques Pourquoi un PCS? Comment réaliser son PCS? Le Poste de Commandement Communal Le Plan de Continuité des Activités Les référents communaux

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL. Comment se manifeste le risque industriel?

LE RISQUE INDUSTRIEL. Comment se manifeste le risque industriel? LE RISQUE INDUSTRIEL Comment se manifeste le risque industriel? Ce risque majeur est un événement accidentel survenant sur un site industriel. Deux grandes branches industrielles sont concernées, avec

Plus en détail

Page : 1 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 3. Rue de la belle croix 62240 Desvres

Page : 1 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 3. Rue de la belle croix 62240 Desvres Page : 1 SECTION 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom commercial : 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du

Plus en détail