Equipements de pré-câblage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Equipements de pré-câblage"

Transcription

1 Equipements de pré-câblage Pourquoi le pré-câblage Contraintes de pré-câblage Structure liée aux équipements de réseaux Baies, boîtiers, alimentations, ventilation, local Cheminements, goulottes Câbles cuivres Prises et câblage Câble fibre optique Tests et recette CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

2 Pré-câblage : pourquoi? (1) Concept de précâblage o le pré-câblage n est pas le post-câblage : installation de réseau au fur et à mesure des besoins chaque besoin, un câblage spécifique coût d étude et de main-d'oeuvre cumulés o il est préférable au contraire de : regrouper les flux sur un même média banaliser les connexions terminales de l'usager en profiter pour rénover la distribution des courants forts économiser main d'oeuvre et étude Concept actuel de câblage : VDI (Voix Données Images) CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

3 Pré-câblage : pourquoi? (2) Etape 1 : réseau à plat, structure de BUS o coaxial adapté mais arrive la congestion des segments pont backbone routeur pont pont CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

4 Pré-câblage : pourquoi? (3) Etape 2 début de topologie en étoile o on décongestionne les segments des étages début de structuration mais bientôt congestion du backbone 10 Mb/s backbone Hub routeur Hub Hub CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

5 Pré-câblage : pourquoi? (4) Etape 3 structuration étoile entre étage o Introduction des commutateurs 10/100 o Mais applications gourmandes, bientôt backbone congestionné, routeur... poussif..., switch routeur switch Backbone liens 100Mb/s switch CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

6 Pré-câblage : pourquoi? (5) Etape 4 Structuration complète et organisée o backbone Fibre Optique (Gigabit...), maillage entre étage o capillaires cuivre Gigabit, distribution par étage VLAN switch routeur Switch Gigabit Backbone Fibre Optique maillé switch switch CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

7 Pré-câblage : pourquoi? résumé Evolution du câblage des 10 dernières années : o topologie de segments en BUS, les câbles coaxiaux o on décongestionne les segments et le backbone par hub puis commutateurs : introduction topologie en étoile Mise en évidence de besoins nouveaux o introduction de la sécurité : redondance des liens o supporter les équipements hauts débits o média largement dimensionnés o optimiser les coûts en banalisant les accès aux prises terminales En réalité on a fait souvent du post-câblage...! CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

8 Pré-câblages : les contraintes Pré-câbler ne s improvise pas o durée de vie...? Plusieurs années >= 7-10 ans? l installation doit supporter les évolutions des équipements et des débits «prévisibles» o cette opération n est, la plupart du temps, pas réalisable par nos propres moyens o nécessité de faire appel à un professionnel qualifié o respecter le code des marchés public o établir un cahier des charges o connaître les normes en vigueur o ne pas faire de concession sur la qualité : la recette doit être irréprochable CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

9 Pré-câblage : Comment? Une structure liée aux équipements actifs o commutateurs avec port utilisateur cuivre RJ45 distribution «capillaire» ou horizontale o ports «backbone» cuivre RJ45 ou fibre optique SC backbone ou «rocade» ou distribution verticale percée de connecteurs au format RJ45 pour la fibre o topologie en d étoile Distribution en cascade d étoile o répartiteur général (ou primaire) o répartiteurs d étage (ou secondaire ou sous-répartiteur) o brassage des liens et prises à partir de panneaux RJ45 CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

10 Pré-câblage : Schéma bâtiment LOCAL TECHNIQUE DU BATIMENT. UN LOCAL TECHNIQUE PAR ETAGE. BUREAUX SWITCH SWITCH BRASSAGE D ETAGE PRISES RJ45 BRASSAGE ROCADE SWITCH REPARTITEUR GENERAL ROCADES REPARTITEUR ETAGE CAPILLAIRE CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

11 Pré-câblage : Locaux Réserver des locaux techniques o abriter le répartiteur général entrée et sortie des flux externes peut aussi abriter les serveurs climatisation, alimentation secourue pas d installations de courants forts (transfo, disjoncteurs,...) accès sécurisés et limités (centrale d alarme à éviter, autocom OK) o abriter les répartiteurs d étage (sous-répartiteurs) si possible local dédié (éviter les placards) taille selon le nombre de prises à alimenter climatisation (au minimum ventilation), alimentation secourue accès sécurisés (sinon baie verrouillée) CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

12 Pré-câblage : Baies Matériel normalisé 19 o Baie au sol dimension 600x600 minimum, largeur 800 recommandée une baie «standard» fait environ 42U de hauteur ( ~2m) un switch 24 ports fait environ 2U ; prévoir 30% de réserve porte vitrée verrouillable panneaux arrière et latéraux amovibles (couplage possible) rampes d alimentation prévoir des «mange-cordons» et des tablettes ouïes d aération sur le toit o Baie murale dimension selon les besoins fermeture à clefs attention à la ventilation CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

13 Pré-câblage : Cheminements Chemins de câble o circulation en général dans les couloirs o respecter les distances de séparation des courants forts longitudinale au moins 30 cm croisement à la perpendiculaire à plus de 10 cm o passage d un étage à un autre par des colonnes montantes dédiées : ATTENTION aux courants forts o mise à la masse des cheminements si métalliques maillage des mises à a masse terre informatique unique dans le bâtiment o prévoir 30% de réserve au moins CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

14 Pré-câblage : Goulotte Cohabitation courants faible/courant fort o câblage des prises RJ45 o alimentation électrique des bureaux o veiller à une distance minimum de 10 cm sur 10m 1cm/1m de cohabitation jusqu à 30 m o goulotte à 3 compartiments (>=150mm x 50mm) : en bas courants faibles au milieu, prises en haut courants forts o prévoir une disposition «ergonomique» éviter au maximum l utilisation de longs cordons de connexion o éviter la proximité des néons (plus de 50 cm) o prévoir 30% de réserve CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

15 Pré-câblage : Câbles cuivre (1) normalisation des composants matériels o on parle de «Catégorie» o UTP Catégorie 3 ou UTP3 (UTP Unshielded Twisted Pair) : sans écran ni blindage téléphone classique, éventuellement Ethernet 10Mb/s o UTP5 : créée pour Ethernet 100Mb/s o UTP5e (enhanced) : permet d utiliser Ethernet Gigabit o il existe des variantes mieux immunisées : FTP (Foiled Twisted Pair) : câble blindé (tresse) STP (Screened Twisted Pair) : câble écranté (feuillard) SSTP et SFTP : combinaisons protection par paire et globale o Dans les catalogues : Cat6 et Cat7, mais...? o Versions Zéro halogène (LSZH) pour tous les câbles CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

16 Pré-câblage : Câbles cuivre (2) normalisation de l installation : du canal complet o on parle de «Classe» : niveau de performance o Classe D : défini à 100Mhz sur 100m Cat5e Classe D est la meilleure norme actuelle complète! o Classe E (200Mhz) et Classe F (600Mhz) sur 100m en préparation, associées aux composants Cat6 et Cat7 les tests ne sont pas encore définis! Schéma d un lien : norme ISO/IEC CANAL 100m MAX LIEN PERMANENT 90m MAX ACTIF STATION RJ45 BRASSAGE CAPILLAIRE COUPURE RJ45 LE MEME FOURNISSEUR SUR L ENSEMBLE DU LIEN EST FORTEMENT RECOMMANDE CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

17 Pré-câblage : Câbles cuivre (3) Les liens permanents devront être conformes au tableau de valeur suivant : Fréquence (MHz) Caractéristiques (en db) des liens permanents catégorie 5 E (ANSI/TIA août 1999) Atténuation NEXT pp ACR pp NEXT ps ACR Ps ELFEXT pp ELFEXT ps Return Loss Return Loss (cordon de brassage) D après Luc SACCAVINI «Le Cablage Gigabit sur paire torsadée» JRES99 CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

18 Pré-câblage : Câbles cuivre (4) Performances de transmission o Atténuation (loss) : perte d énergie le long du câble (-db) o NEXT : paradiaphonie, émission parasite d une paire sur une autre, rapport des mesures du même côté des liens (+db) o FEXT : paradiaphonie, comme NEXT mais rapport des mesures des côtés opposés des liens (+db) o PSNEXT : paradiaphonie cumulée de toutes les (n-1) paires sur une paire (+db) o ACR (Attenuation to Cross Talk Ratio) : marge active disponible entre l'atténuation et la diaphonie ACR=NEXT-loss (+db) o PSACR : comme ACR mais avec le cumul des autres paires sur la paire parasitée (+db) CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

19 Pré-câblage : Câbles cuivre (5) Performances de transmission (suite) o ELFEXT :télédiaphonie compensée, comme ACR mais avec la télédiaphonie ELFEXT=FEXT-loss (+db) o PSELFEXT : télédiaphonie compensée mais cumulée de toutes les (n-1) paires sur une paire (+db) o Return loss : perte en retour, rapport énergie émise et energie ré-émise vers la source due aux perturbations des connecteurs et des cordons de brassage (+db) Importance de la qualité des cordons de brassage! Ils sont «modifiabes» par l utilisateur! o SKEW : délai différentiel de transmission, différence entre les temps de transmission sur les différentes paires d un câble, mesurée en ns. CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

20 Pré-câblage : Câbles cuivre (5) Prises cat5e o prises à 8 contacts + 1 drain si blindé o câbler toutes les paires liaison droite pour la distribution, croisement par les cordons o en général 1-2/3-6 Ethernet 100Mb/s o 4-5/7-8 téléphone o Gigabit : les 4 paires o Conventions couleurs : différentes si cordon ou distribution conventions propriétaires o Attention au croisement pour certains cordons cascade équipements actifs CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

21 Fibre optique Caractéristiques (1) Deux familles de fibre o multimode saut d indice plusieurs chemins possibles pour la lumière réflexion sur les parois (changement d indice de réfraction) gradient d indice changement progressif d indice du coeur vers l extérieur o monomode un seul chemin «possible», pertes réduites Trois types utilisés actuellement o 62,5/125µm (multimode) : courtes distances o 50/125µm (multimode) : liaisons interne et inter-bâtiments o 9/125µm (monomode) : longues distances CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

22 Fibre optique Caractéristiques (2) Fenêtres fibre multimode à gradient d indice CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

23 Fibre optique Caractéristiques (3) Quelques caractéristiques pour Ethernet Fibre Caractéristique Longueur d onde Atténuation Bande passante Protocole Distance Maxima le 2000m 275m 2000m 550m 1514m 550m 2000m 550m 62,5/125 Multimode 850 nm 3,5dB/km 200Mhz.km 10BaseFL 1000BaseSX 12,5 2,6 1300nm 1,0dB/km 500Mhz.km 100BaseFX 11,0 1000BaseLX 2,35 50/125 Multimode 850 nm 3,5dB/km 500Mhz.km 10BaseFL 6,8 1000BaseSX 3, nm 1,0dB/km 500Mhz.km 100BaseFX 6,0 1000BaseLX 2,35 9/125 Monomode 1300nm 0,5db/km 1000BaseLX 5000m 4,57 Perte en db CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

24 Fibre optique Les connecteurs MT-RJ :Mass Termination - Remote Jack o format RJ45 o fiche pour 2 fibres optique SC (Subscriber Connector) : duplex o fiche double pour 2 fibres optique o tant à remplacer le ST sur les équipements actifs ST : connecteur traditionnel à baïonnette monofibre Doc AMP CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

25 Fibre Optique Les câbles Structure serrée Structure à jonc Structure libre Source : P.Lecoy Télécoms sur fibres optiques HERMES CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

26 Tests et Recettes (1) Principes généraux à faire respecter o Distance admissible de détorsadage : de 13mm maximum o Longueur de dégainage : 20mm maximum o La connectique RJ45 sera la même côté répartiteur et côté prise terminale o Le connecteur devra être conforme à l ISO/IEC 11801, EIA/TIA568A, de performances au moins égales aux niveaux définies dans la catégorie5e, EIA/TIA-568-A-5. o Rayon de courbure des câbles cuivre au moins 6 fois le diamètre du câble o Rayon de courbure des fibres optique au moins 10 fois e diamètre du câble o Exemples de chemin de câble : type CABLOFIL pour un environnement peu perturbé, dalles marines avec capotage pour un environnement hautement perturbé CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

27 Recette visuelle Contrôle sur l ensemble de l installation, Attention particulière aux paramètres suivants : o Conformité au cahier des charges o Respect des préconisations (voir plus haut) o Mise à la terre du précablage o Ecartement courant fort / courant faible, courant faible, néons etc o Étiquetage o Plan de récolement des installations : numérotation des prises, correspondance panneaux et pièces désignation de la destination sur les plastrons (info, téléphone,...) CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

28 Recette cuivre dynamique Etre si possible présent lors de la réaisation des tests Utilisation d un testeur de terrain conforme et homologué On veillera à ce que l appareil est été re-calibrer dans l année de la réalisation des tests. Toutes les liaisons misent en place devront être testées sans aucune exception possible. La configuration du testeur devra être correctement faite selon les paramètres à tester. Les liaisons devront être testées en utilisant les cordons du testeurs uniquement : l utilisation de cordon de station ou d équipement est interdit pour la réalisation des tests. La limite EIA/ TIA 568-A5 ( BASIC LINK ) à été retenu pour la validation, car c est la seule limite normalisée et ratifiée au jour d aujourd hui à tenir compte de la réalité du terrain lors d une recette dynamique. Le test des liaisons se fera jusqu a 100 Mhz. La recette de chaque liaison sera imprimée. L autotest dans sa totalité devra comprendre les paramètres définis après : CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

29 Recette cuivre dynamique mesures à effectuer (cat5e) 1 - La continuité électrique avec contrôle de la continuité de masse 2 - La longueur de chacune des paires 3 - Le délai de propagation pour chacune des paires 4 - Le décalage entre la paire la moins rapide et la plus rapide ( max Skew) 5 - La résistance en boucle 6 - Impédance 7 - Atténuation sur chacune des paires 8 - La paradiaphonie NEXT proche et distante sur toutes les combinaisons de paire 9 - ACR proche et distant 10 - ELFEXT proche et distant 11 - PSNEXT proche et distant 12 - PSACR proche et distant 13 - PSELFEXT proche et distant 14 - Return Loss 15 - Certification de toutes les applications existantes CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

30 Recette optique dynamique Bilan d atténuation d une liaison optique o o o Bilan = atténuation du câble fibre optique + la somme de l atténuation des points de connexion. En aucun cas i ne devra être supérieur au budget défini dans la norme ISO/IEC 11801, Ni inférieur au besoin en atténuation de retour pour l application Gigabit correspondant au 1000 Base SX et 1000 Base LX. Chaque lien sera testé à l aide d un réflectomètre o o pour la multimode à 850nm et à 1300 nm pour la monomode à 1310nm et 1550nm. La réflectométrie permet de s assurer de : o o o o o La longueur de la liaison La localisation des défauts Affaiblissement de la totalité de la liaison Affaiblissement de chaque composant contenu dans la liaison La réflexion du signal CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

31 Montage de mesure Recette optique lien à tester Raccord Panneau de brassage optique Panneau de brassage optique Enregistrement Bobines amorces > 500 m En général les fibres sont rebouclées deux à deux pour le test CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

32 Recette optique : mesures à respecter o Atténuation maxi d un lien conforme à l ISO/IEC Niveau de câblage Longueur Fibre monomode Fibre multimode 1310nm 1550nm 850nm 1300nm Capillaire (horizontale) 100 mètres 2,2 db 2,2 db 2,5 db 2,2 db Rocade batiment (verticale) 500 mètres 2,7 db 2,7 db 3,9 db 2,6 db Rocade campus 1500 mètres 3,6 db 3,6 db 7,4 db 3,6 db o Affaiblissement de réflexion minimale (return loss) FIBRE MONOMODE FIBRE MULTIMODE 1310nm 1550nm 850nm 1300nm 26 db 26 db 20 db 20 db Les mesures à effectuées sur chaque brin le seront : 1 Sur le touret avant la pose du câble 2 Après la pose et raccordement d un lien La mesure sera faite au deux longueurs d onde à 850nm et à 1300nm pour de la fibre multimode et à 1310 et 1550nm pour de la fibre monomode. Une bobine amorce de 500 mètres sera utilisée à chaque extrémité afin de pouvoir valider correctement l affaiblissement des points de connexion. CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

33 Pré-câblage : En conclusion, règles simples à respecter Utiliser des solutions normalisées Architecture en étoile Rocades en fibre optique Partie capillaire cuivre <= 100m Limiter le nombre de points de coupure viser du matériel «homogène» (garantie constructeur) A budget égal il vaut mieux investir dans un pré-câblage «solide» et pérenne que dans des équipements actifs performants CNRS-DR13 - CNAM Formation Administrateur Système-Réseau Module Protocoles Réseau G.Requilé Novembre

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom Nom.. Prénom.. Réseaux VDI Thème Date : Technologie 1 V. D. I. (Voix Données Images) Toutes les infrastructures de services et de bureaux utilisent de plus en plus des réseaux organisés pour transporter

Plus en détail

Guide VDI Documents ressource 24/39

Guide VDI Documents ressource 24/39 Guide VDI Documents ressource 24/39 1 Câbler les paires en respectant la norme de câblage EIA/TIA 568, schéma de câblage A ou B. Les étiquettes sur chaque connecteur vous rappellent les codes couleurs

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux de communication des

Plus en détail

1. Pourquoi le précâblage? 2. V.D.I. V voix D données I Images. 3. La norme

1. Pourquoi le précâblage? 2. V.D.I. V voix D données I Images. 3. La norme 1. Pourquoi le précâblage? Le premier réseau permettant l'échange d'informations fut sans aucun doute le réseau téléphonique. Dès les années quatre-vingt, l'arrivée de l'informatique a imposé la cohabitation

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère : Logiciel VDI LOGICIEL «Legrand» : VDI Système : Ordinateur Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Introduction à la VDI. Comprendre un câblage VDI. Pourquoi un faire un câblage

Plus en détail

Câbles de cuivre. Câbles symétriques

Câbles de cuivre. Câbles symétriques Câbles de cuivre Câbles symétriques La paire torsadée Est constituée de 2 conducteurs torsadés ensemble Impédance 1 caractéristique constante sur toute sa longueur Les quartes Une quarte est constituée

Plus en détail

Rappels sur le câblage catégorie 5/ Classe D

Rappels sur le câblage catégorie 5/ Classe D Le câblage Gigabit sur paires torsadées I Le câblage Gigabit sur paires torsadées Luc SACCAVINI, luc.saccavini@inrialpes.fr INRIA, Rhône-Alpes Après un rappel sur les principaux points techniques du câblage

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

Différents types de câbles informatiques :

Différents types de câbles informatiques : Différents types de câbles informatiques : Différentes conventions de câblage des prises RJ45 : Prise RJ 45 Câbles UTP et FTP 100 Ohms Câble 120 Ohms N du contact EIA 568 A EIA 568 B Corel/FICOME BCS 1

Plus en détail

2 - Atténuation (Loss) Elle définit la perte du signal le long du câble en fonction de la fréquence. Cette mesure s exprime en db.

2 - Atténuation (Loss) Elle définit la perte du signal le long du câble en fonction de la fréquence. Cette mesure s exprime en db. SEN TR 6 mai 200 Câblage : les paramètres des câbles cuivre - Carte de câblage Cet essai permet de s'assurer que les deux extrémités ont été câblées conformément à la norme (câble droit ou croisé). La

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires Pour téléphonie, informatique, ADSL, TV, sonorisation Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Type de

Plus en détail

cabling system FOLAN www.folan.net

cabling system FOLAN www.folan.net cabling system FOLAN www.folan.net Quelles seront les exigences de demain?... La haute technologie rythme aujourd hui notre quotidien. Pour preuve, quelle entreprise peut fonctionner sans un réseau local

Plus en détail

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input)

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input) > CÂBLES & CONNECTIQUES Câbles Cordons RJ-45 LA CONNECTIQUE RJ EXPLIQUÉE : MULTIBRIN - MONOBRIN LEQUEL CHOISIR? Un réseau peut avoir les meilleurs Hubs de commutation au monde, le routeur le plus efficace,

Plus en détail

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34 ETHERNET 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s ~ Réseau local Ethernet ~ 34 Dénomination des différents Ethernet Distance ou type de support Transmission (Base = Baseband) Vitesse de transmission

Plus en détail

L'habitat communicant

L'habitat communicant L'habitat résidentiel intègre de plus en plus, dans son infrastructure, les réseaux de communication (téléphone, Internet, multimédia), au même titre que le réseau électrique Le terme VDI (Voix, Données,

Plus en détail

Câblage d un réseau informatique

Câblage d un réseau informatique S- Transmission de l info support physique (0) 00. Introduction Câblage d un réseau informatique Un réseau local est un réseau informatique de taille géographique restreinte. Il peut concerner, par exemple,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL VDI POUR LES LYCÉES

RÉFÉRENTIEL VDI POUR LES LYCÉES RÉFÉRENTIEL VDI POUR LES LYCÉES [Mars 2013] version 2 Direction des Systèmes d Information (DSI) Table des matières 1. INTRODUCTION... 2 2. ARCHITECTURE... 2 3. LOCAUX TECHNIQUES... 3 3.1 Catégories de

Plus en détail

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images Le câblage VDI D après le catalogue Legrand 1 ) Introduction : Les moyens actuels de communication sont en évolution permanente. Là où le téléphone était le seul système de communication, de nouveaux moyens

Plus en détail

Supports de transmission

Supports de transmission Supports de transmission La paire torsadée 3-2 La paire torsadée - suite - L écrantage: on entoure toutes les paires d un même câble d une tresse métallique ou d un feuillard fin en aluminium Blindage:

Plus en détail

Guide du câblage universel

Guide du câblage universel Guide du câblage universel Jacques Nozick Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-212-11329-3 C AHIERS DES CHARGES TYPES 89 Cahier des charges descriptif n 2 Câblage des petits sites tertiaires POUR TÉLÉPHONIE,

Plus en détail

Normes et conventions

Normes et conventions Normes et conventions normes 58 choix des câbles 59 caractéristiques d'une installation de qualité 60 catégories 5 et 6 61 contrôle et validation d'une installation 62 tests de câblage 63 aide à la conception

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 3 Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Préconisé par : Domaine d application

Plus en détail

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques Date : ACTIVITÉ : Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels Niveau de maîtrise des savoirs 1 2

Plus en détail

Table des matières. Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4. Réseaux de terrain

Table des matières. Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4. Réseaux de terrain Table des matières Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4 Exercices II: couche physique 1/5 2008 tv Câblage paire torsadée Le câblage d une installation est réalisée

Plus en détail

PRECÂBLAGE DES BÂTIMENTS V.D.I : Voix, Données, Images Source documentaire

PRECÂBLAGE DES BÂTIMENTS V.D.I : Voix, Données, Images Source documentaire 1 PRECÂBLAGE DES BÂTIMENTS V.D.I : Voix, Données, Images Source documentaire VDI Précâblage version étudiant.doc BTS Electrotechnique I) Présentation : L organisation des entreprises et leurs nouveaux

Plus en détail

Des diodes (LEDs) indiquent l activité du convertisseur et peuvent faire un diagnostic en cas d erreur.

Des diodes (LEDs) indiquent l activité du convertisseur et peuvent faire un diagnostic en cas d erreur. Convertisseur de média Ethernet 100Base-FX/100Base-TX MICROSENS Généralités Le convertisseur de média 100Base-FX/100Base-TX de MICROSENS permet de connecter un segment câble paire torsadée (100Base-TX)

Plus en détail

V D I.(Voix Donnée Image)

V D I.(Voix Donnée Image) V D I.(Voix Donnée Image) Objectifs: Définir les principes de la VDI. Énoncer et définir les principes de mise en oeuvre A - La VDI. 1-Introduction. Le premier réseau courant faible fut sans aucun doute

Plus en détail

SOMMAIRE. p.6 CONCEPTION Organisation générale d un pré-câblage Schéma général

SOMMAIRE. p.6 CONCEPTION Organisation générale d un pré-câblage Schéma général SOMMAIRE p.3 LES NORMES Les organismes normatifs Le cuivre : correspondance entre catégories et classes Le cuivre : les différents types de blindage La fibre : multimode et monomode Quels produits pour

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 10 01 Lisez l exposé. Un participant aux travaux pratiques choisit un câble tel qu il est illustré. Quels raccordements

Plus en détail

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE Auteur du Projet : Société organisatrice : Formateur : Mohamed A. Idjabou Durée : Début : / / FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES

Plus en détail

Installation intérieure de télécommunications d un logement

Installation intérieure de télécommunications d un logement Installation intérieure de télécommunications d un logement 1 Installation intérieure de télécommunications d un logement Les besoins en termes de connectivité évoluent rapidement, c est pourquoi il est

Plus en détail

CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62. Tournez la page S.V.P.

CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62. Tournez la page S.V.P. CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62 CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 42/62 CAPLP interne électrotechnique et

Plus en détail

La Fibre Optique J BLANC

La Fibre Optique J BLANC La Fibre Optique J BLANC Plan LES FONDAMENTAUX : LA FIBRE OPTIQUE : LES CARACTÉRISTIQUES D UNE FIBRE : TYPES DE FIBRES OPTIQUES: LES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA FIBRE : QUELQUES EXEMPLES DE CÂBLES

Plus en détail

Téléphonie SOMMAIRE. Prise gigogne Filtre ADSL. Cordons téléphoniques Page 60. Accessoires téléphonie Pages 61/62. Répartiteurs & coupleurs Page 63

Téléphonie SOMMAIRE. Prise gigogne Filtre ADSL. Cordons téléphoniques Page 60. Accessoires téléphonie Pages 61/62. Répartiteurs & coupleurs Page 63 Téléphonie 0 SOMMAIRE Cordons téléphoniques Page 0 Prise gigogne Filtre ADSL Internet & téléphone sur la même ligne! Permet de séparer le signal téléphonique vocal et numérique DSL (à utiliser avec un

Plus en détail

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Lamas-Technologies Siège social 27, avenue de l Opéra 75001 Paris France Tél:+33 (0) 611 532 281 - Fax: +33 (0) 170 247 109 Email : info@lamas-tech.com Eurl au capital de

Plus en détail

Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia

Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia 1. Préambule Les applications multimédia exigent l accès à des données dans toutes les pièces d un appartement. Il est

Plus en détail

Systèmes de câblage. Câblage horizontal

Systèmes de câblage. Câblage horizontal Systèmes de câblage Architecture type ½ Câblage horizontal et vertical Types de câbles et caractéristiques ½ En paires torsadées ou fibres optiques Normalisation ½ Normes internationales ½ Normes européennes

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE VDI-CÂBLAGE

GUIDE TECHNIQUE VDI-CÂBLAGE LE PRÉ-CÂBLAGE De plus en plus les entreprises, tous secteurs d activité confondus, et les organismes publics utilisent des systèmes informatiques et expriment le besoin de communiquer en interne comme

Plus en détail

10 Gigabit-Ethernet sur la paire torsadée

10 Gigabit-Ethernet sur la paire torsadée 10 Gigabit-Ethernet sur la paire torsadée Plan présentation Va-t-on s arrêter un jour? 10 Méga 100 Méga 1 Giga 10 Giga pour quand les 40 et 100 Giga? 2 gros problèmes pour 10 Giga Stabilité des performances

Plus en détail

Christelle CORDIVAL 3M

Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL ccordival@mmm.com Tel : +33 6 80 34 93 83 Passive Optical LAN (POL) La technologie opérateurs PON adaptée aux réseaux locaux 3M 2014. All Rights Reserved. Définition

Plus en détail

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION?

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION? QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS LE MATCH µm VS 62,5 µm Dans les années 70, les premières fibres optiques de télécommunications avaient un coeur de µm : ces dernières ont été remplacées

Plus en détail

RECOMMANDATIONS Pour la réalisation d'un pré-câblage informatique structuré 1 (Exigences minimales 2 )

RECOMMANDATIONS Pour la réalisation d'un pré-câblage informatique structuré 1 (Exigences minimales 2 ) M.E.S.R.S RECOMMANDATIONS Pour la réalisation d'un pré-câblage informatique structuré 1 (Exigences minimales 2 ) 1 Document conjointement élaboré par le MESRS et son partenaire en charge de la maintenance

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 3 Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Préconisé par : 2 Domaine d

Plus en détail

Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP

Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP La solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP www.systimax.com Table des matières Introduction 1 Performances du canal SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP 2 Câble SYSTIMAX

Plus en détail

Câblage VDI (voix données image) Page 1/6

Câblage VDI (voix données image) Page 1/6 1 Structure générale d une installation : Page 1/6 Câble FTP cat. 5 32 paires par niveau Câblage vertical Sous répartiteur d étage (baie de brassage) Fibres optiques vers niveau 3 Câblage vertical (backbone)

Plus en détail

Conférence du 18 octobre. Les protocoles ethernet 10G baset et POE+

Conférence du 18 octobre. Les protocoles ethernet 10G baset et POE+ Conférence du 18 octobre Les protocoles ethernet 10G baset et POE+ Évolution des normes: 10GbaseT Évolution des normes: 10GbaseT TIA ISO/ IEC NEXT Connector > 34 db NEXT Connector > 37 db TIA ISO/ IEC

Plus en détail

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET Jean-François L haire Diapositives commentées AVANT... Câblage en coaxial 1980: Signature de l'accord entre: INTEL DIGITAL XEROX - Micro-processeurs - Ordinateurs

Plus en détail

LES RESEAUX DE COMMUNICATION

LES RESEAUX DE COMMUNICATION 1 LES RESEAUX DE COMMUNICATION L arrivée d internet, des chaînes numériques et d autres technologies numériques dans l habitat ont fait évoluer nos habitudes. Comment accéder à ces données? Quelles sont

Plus en détail

Mise en réseau des services administratifs de la mairie. Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics.

Mise en réseau des services administratifs de la mairie. Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) MISE EN RESEAU DES SERVICES ADMINISTRATIFS DE LA MAIRIE. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Mise en réseau des services administratifs

Plus en détail

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR Compatible selon version : GRADE 1 GRADE 2 GRADE 3 GRADE 3 + SAT PRÉCÂBLÉ Conforme au guide UTE C 90-483 et à la norme NF C 15-100 Constitution du produit 1

Plus en détail

Votre partenaire Réseau Cabling

Votre partenaire Réseau Cabling Connectique Data Technologie Votre partenaire Réseau Cabling Coffret 10" Coffret / Baie Gris 19" Coffret / Baie Noir 19" Solution BRIC Coffret Grade 1 Coffret Grade 3 Edition 2012 COFFRETS 10" 413001 412001

Plus en détail

Agence Régionale de Santé Nord Pas de Calais Cahier des clauses particulières

Agence Régionale de Santé Nord Pas de Calais Cahier des clauses particulières Travaux de séparation physique du réseau informatique des locaux de l Antenne ARS d ARRAS et de la Direction Départementale de la Cohésion Sociales situés 14, voie Bossuet 62000 ARRAS Agence Régionale

Plus en détail

LE CABLAGE D'IMMEUBLE

LE CABLAGE D'IMMEUBLE LE CABLAGE D'IMMEUBLE 1 PRINCIPES GÉNÉRAUX...2 1.1 OBJECTIFS... 2 1.2 APPLICATIONS CÂBLÉES... 2 1.3 DÉFINITIONS... 2 1.3.1 Diaphonie :... 2 1.3.2 Câbles de distribution :... 3 1.3.3 Point d accès :...

Plus en détail

CABLAGE STRUCTURE. Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques

CABLAGE STRUCTURE. Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques dsrt CE/DM/PM /100528 CABLAGE STRUCTURE Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques LES REGLES DE CABLAGE APPLICABLES A L UNIVERSITÉ PAUL SABATIER Ce document reprend entre

Plus en détail

Le câblage informatique

Le câblage informatique Le câblage informatique Câblage filaire Fiche de cours Le câblage informatique est aujourd'hui intégré à la construction des bâtiments. Il nous est donc nécessaire de nous intéresser à la structure des

Plus en détail

Pacific Technology A. TECHNOLOGIES EMERGENTES POUR LE 10 GIGABIT ETHERNET

Pacific Technology A. TECHNOLOGIES EMERGENTES POUR LE 10 GIGABIT ETHERNET Pacific Technology Tel : 01 46 01 96 76 Fax : 01 46 01 03 00 Web : www.pacific-technology.fr A. TECHNOLOGIES EMERGENTES POUR LE 10 GIGABIT ETHERNET 1. Actif Le 10 Gigabit Ethernet sur cuivre a été ratifié

Plus en détail

CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES SUJET

CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES SUJET CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE Vous trouverez dans ce document le sujet des sélections régionales, qui permettra aux meilleurs candidats d être retenus pour

Plus en détail

Normalisation des systèmes de câblage

Normalisation des systèmes de câblage FicheTech02 Page 1 of 6 Normalisation des systèmes de câblage Norme ISO IS11801 - Standard EIA/TIA568 Câblage et normalisation - Norme ISO/IEC 11801 - Différences entre ISO 11801 et EIA/TIA 568 - Médias

Plus en détail

RapidNet -75% RapidNet RapidNet RapidNet Les différentes possibilités de faisceaux

RapidNet -75% RapidNet RapidNet RapidNet Les différentes possibilités de faisceaux Système de câblage structuré Solutions pré-connectées cuivre et fibre optique Solutions pré-connectées de câblage pour réseau LAN Déjà raccordé Déjà testé Juste à poser Pourquoi choisir HellermannTyton

Plus en détail

ACOLAN 2001 - Optique Câbles Intérieurs - LSOH Cordons

ACOLAN 2001 - Optique Câbles Intérieurs - LSOH Cordons Câbles Intérieurs - LSOH Cordons Description : Câbles pour cordons. 1-2 fibres à structure serrée 900 µm, gainées individuellement dans des jarretières optiques ø 2,5 mm. Structure renforcée par des fibres

Plus en détail

Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté

Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté Livre blanc Nexans Cabling Solutions Mai 2013 Écranté ou non écranté? Outre les catégories et classes de performances utilisées dans un système de câblage

Plus en détail

III. Connectique et câblage réseaux

III. Connectique et câblage réseaux III. Connectique et Câblage des Réseaux Câblage et Connectique des Réseaux (1):L'application réseau est le programme informatique utilisant les capacités de communication du réseau : accès à des fichiers

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Travaux de courant faible. Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001

CAHIER DES CHARGES. Travaux de courant faible. Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001 CRP BEAUVOIR CAHIER DES CHARGES Travaux de courant faible Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001 La présentation demandée au titre du présent

Plus en détail

paramètres d'une ligne Transmissions guidées supports cuivres

paramètres d'une ligne Transmissions guidées supports cuivres paramètres d'une ligne Transmissions guidées supports cuivres 1 Introduction Câble symétrique Conducteurs de même nature ayant la même origine et la même destination. Paire torsadée Quarte Câble asymétrique

Plus en détail

DEMANDE DE CABLAGE - ANNEXE

DEMANDE DE CABLAGE - ANNEXE DEMANDE DE CABLAGE - ANNEXE Page 1 sur 11 Mise à jour du 12/07/1999 DEMANDE TYPE DE CABLAGE - ANNEXE CHAPITRE I - MODE D'EMPLOI I - 1PROCEDURE DE DEMANDE 1.1.a CIRCUIT DE TRAITEMENT DES DEMANDES DES LYCEES

Plus en détail

Mini-GBIC ProCurve. Utilisés avec les solutions suivantes

Mini-GBIC ProCurve. Utilisés avec les solutions suivantes Mini-GBIC ProCurve Utilisés avec les solutions suivantes Mini-GBIC ProCurve Gigabit SX-LC (J4858B) 1 port 1000Base-SX (IEEE 802.3z Type 1000Base-SX) Connecteur : LC Dimensions (P x L x H) : 5,69 x 1,37

Plus en détail

Bulletin d information / White paper

Bulletin d information / White paper Bulletin d information / White paper Cat. 6A vs. Cat. 6 A Quelle est la différence et pourquoi être prudent? Cat. 6A vs. Cat. 6 A Quelle est la différence et pourquoi être prudent? TABLE DES MATIERES 1.

Plus en détail

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR Compatible selon version : GRADE 1 GRADE 2 GRADE 3 GRADE 3 + SAT PRÉCÂBLÉ Conforme au guide UTE C 90-483 et à la norme NF C 15-100 Constitution du produit 1

Plus en détail

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS Objectif : - Configurer un réseau de deux PC et un switch. - Effectuer l installation matérielle et configurer une caméra IP sur un réseau à

Plus en détail

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR Compatible selon version : GRADE 1 GRADE GRADE GRADE + SAT PRÉCÂBLÉ Conforme au guide UTE C 90-8 et à la norme NF C 15-100 Constitution du produit 1 1 - enveloppe

Plus en détail

Le câblage réseaux 5 0 0 2 ot ol F. N

Le câblage réseaux 5 0 0 2 ot ol F. N Le câblage réseaux Objectif Réussir à transmettre des données Sur des distances de plus en plus grande À des vitesses de plus en plus importante Existence de 3 types de câbles Câble coaxial Les paires

Plus en détail

Câblage de réseaux informatiques

Câblage de réseaux informatiques Câblage de réseaux informatiques Architecture de réseaux Convergence Voix - Données - Images ARESSYS : votre partenaire pour la réalisation de vos réseaux informatiques / téléphoniques / vidéo ARESSYS

Plus en détail

Les supports physiques de transmission: La recette d un d. câblage. Les supports physiques de transmission: La recette d un câblage LP LAVOISIER

Les supports physiques de transmission: La recette d un d. câblage. Les supports physiques de transmission: La recette d un câblage LP LAVOISIER Page 1 Les supports physiques de transmission: La recette d un d câblage A. L objectif de la vérification d un câblage La vérification d un système de précâblage est une étape très importante. Les différents

Plus en détail

Nouveaux Tableaux de Communication RJ45

Nouveaux Tableaux de Communication RJ45 Nouveaux Tableaux de Communication RJ45 TOUT LE MULTIMEDIA EN UN TOUR DE MAIN! L innovation permanente au service de vos projets. Nouveaux Tableaux de Communication RJ45 Avec michaud, branchez-vous sur

Plus en détail

Procédures de tests en réflectométrie. Septembre 2013

Procédures de tests en réflectométrie. Septembre 2013 Procédures de tests en réflectométrie Septembre 2013 Procédure de certification des liaisons optiques avec un réflectomètre Pour les mesures optiques quelques rappels: - Outils calibré et avec le dernier

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS VPN IP v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «VPN IP»... 3 2. Périmètre géographique de l offre... 3

Plus en détail

Couche physique Médias et équipements

Couche physique Médias et équipements Couche physique Médias et équipements Concepts de base - Unité de mesures Terminologie - Convention Différents types de média : Cuivre - Fibre Optique Hertzien Equipements des différentes couches : répéteur,

Plus en détail

Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. Un réseau est.. de tout types..

Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. Un réseau est.. de tout types.. Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. I Définitions Un réseau est.. de tout types... Les réseaux permettent d offrir des services aussi bien aux entreprises qu aux particuliers (gestion

Plus en détail

axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Prises, p. 2 Connectique de brassage, p. 3

axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Prises, p. 2 Connectique de brassage, p. 3 axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Ce système répond à la grande majorité des exigences des protocoles de transmission connus à ce jour, dont le Gigabit Ethernet. Il est supérieur

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 Covage s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS IP Transit v1.1 20/09/2011 Covage s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «IP Transit»... 3 2. Périmètre géographique

Plus en détail

livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC LAN

livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC LAN livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC F LAN.net Introduction Ce livre blanc a pour but d aider les personnes intervenant dans la réalisation de réseaux

Plus en détail

Raccordement d immeubles à appartements

Raccordement d immeubles à appartements Raccordement d immeubles à appartements TGC-RES-SDU-2014/09 1 Raccordement d immeubles à appartements Le raccordement d un immeuble à appartements au réseau de Proximus est un incontournable. Cette démarche

Plus en détail

MODIFICATIONS PRÉVUES DANS LES NORMES DE CÂBLAGE

MODIFICATIONS PRÉVUES DANS LES NORMES DE CÂBLAGE MODIFICATIONS PRÉVUES DANS LES NORMES DE CÂBLAGE L industrie des réseaux évolue très rapidement. Les normes de câblage ANSI/TIA/EIA- 568-A, instaurées depuis 1995, constituent un des facteurs de la croissance

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

SignalTEK II. idealnwd.fr

SignalTEK II. idealnwd.fr Faites des économies en utilisant un appareil unique pour tester les réseaux cuivre, fibre optique et PoE (Power over Ethernet) Augmentez votre efficacité en rendant le test de câblage et le dépannage

Plus en détail

N.T. C Formatio ns 1

N.T. C Formatio ns 1 1 LA RETRODIFFUSION: La rétrodiffusion consiste à mesurer le temps mis par une impulsion lumineuse pour aller et revenir dans la liaison. L atténuation est le rapport entre la lumière envoyée et la lumière

Plus en détail

Base Théorique. Transformation de Fourier : Réseaux Informatiques Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr)

Base Théorique. Transformation de Fourier : Réseaux Informatiques Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr) Base Théorique Transformation de Fourier : #" $! Nyquist Bande passante Limites Théoriques, sans bruit, niveaux, % &(' +* #" $! -, ) Shanon Bande passante, bruit blanc, &/.rapport signal sur bruit, % &('

Plus en détail

Composants fibre optique

Composants fibre optique Composants fibre optique CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci.fr OPTITEL SPS 19 " BAIE DE DISTRIBUTION OPTIQUE CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

REFERENCES REGIONALES POUR LE CABLAGE MULTIMEDIA DES LYCEES D ILE-DE-FRANCE

REFERENCES REGIONALES POUR LE CABLAGE MULTIMEDIA DES LYCEES D ILE-DE-FRANCE ET1 - EXIGENCES TECHNIQUES DE CÂBLAGE POUR LES LYCÉES DE LA RÉGION ILE DE FRANCE REFERENCES REGIONALES POUR LE CABLAGE MULTIMEDIA DES LYCEES D ILE-DE-FRANCE Partie II ARCHITECTURE TECHNIQUE ET MISE EN

Plus en détail

Nexans Cabling Solutions Catalogue de formation

Nexans Cabling Solutions Catalogue de formation Nexans Cabling Solutions Catalogue de formation n doc. 3.2 date rév. : mars 2012 2/11 Introduction «La qualité de transmission d une installation dépend du système de câblage utilisé mais aussi de l installation

Plus en détail

N 02 CABLAGE DES RESEAUX TRES HAUT DEBIT SUJET. Sélections régionales 43 e Olympiades des Métiers

N 02 CABLAGE DES RESEAUX TRES HAUT DEBIT SUJET. Sélections régionales 43 e Olympiades des Métiers CABLAGE DES RESEAUX TRES HAUT DEBIT SUJET Sélections régionales 43 e Olympiades des Métiers SOMMAIRE A Présentation de l épreuve page 5 B Sujet d épreuve page 6 C Equipements et consommables pages 7 à

Plus en détail

CABLAGE STRUCTURE. Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CABLAGE STRUCTURE. Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CABLAGE STRUCTURE Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 1 SOMMAIRE I.Normes et règles applicables :... 5 II.Description fonctionnelle

Plus en détail

AMSI2005092710 - Les câbles réseau Page 1/5

AMSI2005092710 - Les câbles réseau Page 1/5 AMSI2005092710 - Les câbles réseau Page 1/5 Les câbles réseau 1. Le câble coaxial 1.1. Composition du câble Une partie centrale faîte d un fil de cuivre : elle transporte les signaux constituant les données.

Plus en détail

CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux

CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux Contexte d information Titre du document Nom du fichier Cours AMSI Ethernet et Token Ring CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames 1] Les normes

Plus en détail

Francis CASTETS AFEIR

Francis CASTETS AFEIR Francis CASTETS AFEIR Organisme de Formation Certifié 2 Techniques, Méthodes et Outils Centre de Formation & d Expertise Certifié Réseaux locaux LAN VDI (Voix Données Image), Data Center, Réseaux Très

Plus en détail

Guide d installation pour VDSL

Guide d installation pour VDSL VDSL Guide d installation pour VDSL Introduction... 2 Points fondamentaux, principe... 2 Installation ISDN - schéma... 2 Installation analogique - schéma... 3 Câblage dans la zone d ascension... 4 Câblage

Plus en détail

Accessoires pour réseaux

Accessoires pour réseaux Accessoires pour réseaux Réf.article Description 7954967 Câble HDMI, connecteur de type A connecteur de type A pour la transmission de signaux audio et vidéo numériques. Connecteur moulé. Couleur : noir

Plus en détail

LES SUPPORTS PHYSIQUES

LES SUPPORTS PHYSIQUES LES SUPPORTS PHYSIQUES Dans le domaine des télécommunications et réseaux plusieurs types de supports physiques sont utilisés, les plus courants étant: 1. Le coaxial 2. La paire torsadée TP Twisted Pair

Plus en détail