En avril dernier, nous vous avons présenté KIDEO,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En avril dernier, nous vous avons présenté KIDEO,"

Transcription

1

2 Cher(e) adhérent(e), le mois de juin est traditionnellement un mois fertile en événements mutualistes, témoins de la vitalité d un mouvement vivant, moderne, actif, militant : c est le mois des assemblées générales, vecteurs d une démocratie active, et porteuses de bilans et de projets. C est le mois où l Union tient effectivement son Assemblée générale. Les délégués ont pu prendre connaissance de la montée en charge du projet de développement de l UMC au profit de ses mutuelles et apprécier les efforts accomplis dans la réorganisation des services pour une meilleure qualité de réponse aux adhérents, dans l élaboration et la promotion d une nouvelle gamme de garanties plus performante et voulant répondre aux nouveaux besoins de la population. Une assemblée porteuse de bilans marqués par une année de crise et de dangers : manque de compétitivité de l économie, dégradation des comptes publics et sociaux avec en corollaire de nouvelles charges affectées aux mutuelles et à leurs adhérents. Porteuse également de projets, car le mouvement mutualiste ne peut se satisfaire d une situation Juin ; mois témoin de la vitalité mutualiste où le financement de la protection sociale et de la solidarité nationale repose, pour l essentiel, sur les seules cotisations sociales des salariés. Cette année, c est aussi le mois du congrès triennal de la Mutualité Française. Un congrès où a été réaffirmé avec force le rôle primordial de la Mutualité dans l organisation et le fonctionnement de notre système de protection sociale, son rôle essentiel dans la couverture du pays en réalisations sanitaires et sociales. Un congrès où ont été lancés, après une période de rodage en Bretagne et Languedoc Roussillon, les services «Priorité Santé Mutualiste» dont je vous invite à découvrir les objectifs, les services proposés, la qualité. C est enfin le mois où l on commence traditionnellement à penser «vacances». Mais combien pourront réellement concrétiser leurs vacances cet été? Cette année, peut-être plus que les autres, pensons à ceux qui resteront chez eux, parfois en souffrance, souvent en isolement. Soyons solidaires en toutes circonstances. C est aussi cela l esprit mutualiste! D JEAN-CLAUDE FREY EN 2009, L UMC AVANCE ET ÇA SE VOIT! En avril dernier, nous vous avons présenté KIDEO, première garantie de la gamme Zentao Attitude, destinée à protéger les enfants qui ne vivent pas au quotidien au domicile de l un des parents dans le cas d une séparation. La gamme Zentao Attitude, créée pour les particuliers, s enrichit et se complète par d autres garanties également très innovantes. Avec Zentao Attitude, vous pouvez composer en toute liberté la complémentaire santé qui correspond le mieux à vos besoins. Vous pouvez opter pour l une des 3 garanties de base, Taotempo, Taoalto, et Taoptimo, puis ajoutez le (ou les) pack(s) santé qui vous convient(nent). Vous avez également la possibilité d opter pour notre garantie essentielle Taoprimo (non modulaire, donc sans possibilité d ajouter un pack), pour une couverture minimale. LES «PACKS» ZENTAO ATTITUDE n Le pack «bien-être» VITALEOest destiné aux personnes à la recherche de soins plaisirs, qui souhaitent faire rimer santé avec beauté et sérénité. Thalassothérapie, luminothérapie, ergothérapie ou encore chirurgie esthétique ne sont que quelques exemples des innovations incluses dans ce pack. n Le pack «famille»tribuleo répond aux besoins des familles les plus exigeantes. Il propose des prestations spécialement adaptées aux nouvelles problématiques : orthodontie renforcée, diagnostic allergène, aide à la procréation, etc n Le pack «senior» TEMPEO a, quant à lui, été conçu pour répondre aux problématiques des plus âgés avec la possibilité de souscrire ce pack jusqu à 75 ans. Nous proposons ainsi une aide à l acquisition de matériels médicalisés, des renforts en audioprothèses, mais également une assistance spécifique pouvant inclure à la demande une téléassistance à domicile. n Les plus exigeants en matière de dépenses de santé trouveront leur bonheur avec le pack «réserve +» SOURCEO, véritable réserve d argent à utiliser indifféremment pour faire face à des dépassements d honoraires, une dépense optique ou dentaire supplémentaire ou encore à l acquisition d appareillages médicaux coûteux. n Et si cela ne devait pas suffire, dans quelques mois, vous pourrez choisir pour notre pack «crédit» SOLVEO, aux conditions avantageuses négociées auprès de notre partenaire financier, à moins que prévoyant, vous ne décidiez de vous constituer votre propre réserve en souscrivant au pack «épargne» PREVEO. Parce qu aucun d entre nous n est à l abri d un accident de parcours, décès ou chômage de longue durée, toutes nos garanties prévoient une gratuité des cotisations en cas d accident de la vie. Enfin, parce qu il est utile et normal de vous récompenser pour votre fidélité, nous avons mis en place un astucieux système de compte points, inspiré des pratiques de la téléphonie mobile. Les packs TEMPEO et TRIBULEO bénéficient d une garantie Assistance particulièrement innovante négociée auprès de l un des principaux acteurs de l assistance en France. sur simple demande au : Informations, documentation et devis personnalisé (prix d un appel local) 3

3 4 PREMIERS SECOURS : L UMC S ALLIE AVEC LA PROTECTION CIVILE On évalue à cinq millions par an le nombre d accidents de la vie courante dans l Hexagone, accidents de la route, domestiques, et autres. Trop peu de personnes connaissent les gestes qui sauvent. Pourtant, tout se joue souvent dans les premiers instants, avant même l arrivée des secours. Particulièrement sensible à cette situation, l UMC a placé la formation aux premiers secours parmi ses objectifs prioritaires de prévention. Pour concrétiser cette volonté, elle s est alliée à la Fédération nationale de la Protection civile (FNPC), reconnue d utilité publique, afin de proposer deux types de formation aux premiers secours dans les entreprises : LA FORMATION PREMIERS SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 Cette formation est essentiellement pratique. Elle s adresse à tous, sans condition d âge. Un groupe est constitué idéalement de 10 personnes et la séance se répartit, de préférence, sur deux journées. Elle se réalise en deux temps : 1 er temps : le moniteur apprend aux stagiaires à reconnaître les situations de détresse, puis leur enseigne les gestes appropriés. 2 e temps : les candidats sont amenés à réaliser euxmêmes les gestes, afin de les intégrer correctement. Puis, des cas concrets placent les candidats face à différentes situations simulées qu ils doivent analyser avant de porter secours à la victime. A l issue de cette formation, le participant est capable de : n protéger les victimes et les tiers n alerter les secours d urgence n empêcher l aggravation de la situation de la victime et préserver son intégrité physique en attendant l arrivée des secours. Les situations d accident sont abordées en 8 modules : n la protection n l alerte n la victime s étouffe n la victime saigne abondamment n la victime est inconsciente n la victime ne respire pas n la victime se plaint d un malaise n la victime se plaint après un traumatisme (plaie, brûlure, atteinte des os et des articulations, etc.). Prévention secours civique de niveau 1 (PSC1) Le suivi Le suivi des participants est réalisé par le formateur à l aide de fiches d évaluation. Une attestation est remise à chaque participant. Un livret aide-mémoire est également donné à la fin de la formation. Des experts scientifiques, techniques et pédagogiques ont, conformément aux recommandations de l Observatoire national du secourisme, rédigé ce manuel, comme celui de la formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail). Il sera utile à toute citoyenne et tout citoyen tout au long de sa vie. Formation complémentaire Recyclage, recommandé tous les deux ans. SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL (SST) Pour qui? Cette formation s adresse à tout le personnel des entreprises publiques ou privées ainsi qu aux membres des CHSCT dans un domaine technique ou à risque. Un sauveteur secouriste du travail est un membre du personnel capable de porter secours en cas d accident au sein de son entreprise, dans l attente de l arrivée des secours spécialisés. Louis Lareng, Président de la FNPC, Président fondateur du SAMU de France et membre du Conseil National de Sécurité Civile et Jean-Claude Frey, Président de l UMC. Sauveteur secouriste au travail (SST) Le sauveteur secouriste du travail est sensibilisé aux risques et joue un rôle important dans la prévention des accidents. Le Code du travail incite fortement à avoir un membre du personnel formé aux premiers secours. Il est préférable de disposer de plusieurs sauveteurs secouristes du travail, surtout dans les lieux où les risques d accidents sont les plus élevés et les plus graves. La formation sauveteur secouriste du travail entre dans le cadre de la formation professionnelle et dans le Droit individuel à la formation (DIF). Le programme n Explication du rôle du sauveteur secouriste du travail n Rechercher les risques persistants pour protéger n De protéger à prévenir n Examiner la victime et faire alerter n De faire alerter à informer n Secourir une victime qui saigne abondamment n Secourir une victime qui s étouffe n Secourir une victime qui répond, se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux n Secourir une victime qui se plaint de brûlures n Secourir une victime qui répond, se plaint d une douleur empêchant certains mouvements n Secourir une victime qui se plaint d une plaie qui ne saigne pas abondamment n Secourir une victime qui ne répond pas, mais respire n Secourir une victime qui ne répond pas, ne respire pas n Etudier les risques spécifiques à l entreprise ou à la profession : module optionnel de 2 heures à la demande du chef d entreprise ou du médecin du travail. La formation initiale dure 12 heures (+ 2 heures s il y a des risques spécifiques à l entreprise). La formation continue annuelle est obligatoire et dure 4 heures. Les groupes se composent de préférence d un maximum de 10 personnes. Formation complémentaire Recyclage obligatoire au bout de la première année, puis recommandé tous les deux ans. Les Opticiens Mutualistes Paris sud 43, Grande Rue, Juvisy-sur-Orge (91) Tél. : Du mardi au samedi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 19 h Paris Bastille 68, Bd Beaumarchais, Tél. : Le lundi de 13 h à 18 h 30 et du mardi au samedi de 9 h 30 à 19 h Juillet et Août : du mardi au samedi de 10 h à 18 h 30 tous les lundis de juillet ainsi que les lundis 24 et 31 août, de 13 h à 18h AUDITION MUTUALISTE Des spécialistes s engagent pour vous! Du test auditif gratuit au suivi pendant toute la durée de votre appareillage, en passant par la délivrance et le contrôle, notre volonté est de vous garantir une solution auditive optimale sur le plan du confort d écoute et de la discrétion mais aussi de vous garantir la transparence sur le prix de l appareil et sur le prix de la prestation. n Dès l accueil, nous prenons le temps nécessaire pour comprendre votre situation et répondre à toutes vos questions. n Nous prenons le temps de vous aider à comparer les différentes solutions auditives. n Nous prenons le temps de vous expliquer point par point toutes les étapes de votre appareillage. n Nous vous proposons des produits de haute qualité à des prix maîtrisés. n Nous vous remettons un devis, clair et expliqué, des prix détaillés pour chaque proposition de réponse à vos besoins. n Nous avons des accords avec les mutuelles pour réduire les avances de frais. n Vous pouvez essayer les aides auditives chez vous avant toute décision d achat. n L efficacité de vos aides auditives est régulièrement vérifiée. n Votre médecin est systématiquement informé des résultats des tests et du choix de votre appareil. Les centres Audition Mutualiste Paris Bastille 68, Bd Beaumarchais Paris Tél. : M Chemin vert ou Bastille Le samedi, uniquement sur rendez-vous OPTICIENS MUTUALISTES Les yeux, c est précieux! Alors pour en prendre soin au quotidien voici les gestes «bien-être» et ceux à proscrire. LES GESTES À FAIRE : n Faites surveiller régulièrement votre vue par votre ophtalmologiste. Certaines atteintes de l œil ne provoquent aucun trouble au début, mais il est important de les dépister tôt. n Quand le soleil est au rendez-vous, protégez vos yeux des rayons UV avec des lunettes de soleil filtrantes et un chapeau à large bord. n Retirez les lentilles de contact en cas d irritation. n Respectez le traitement prescrit et les durées de conservation des collyres après ouverture. Une présentation uni dose permet d éviter tout risque de contamination du flacon par des microbes et protège donc les yeux contre une éventuelle infection. n Mangez bien. En effet le contenu de notre assiette a une influence directe sur la santé des yeux. Une alimentation saine (légumes verts, poisson, fruits...) aide à conserver de bons yeux. LES GESTES À ÉVITER : n Lire avec un éclairage insuffisant. n Manipuler des produits chimiques sans lunettes protectrices. n Regarder directement le soleil. Paris sud 17, av. du Pont Royal Cachan Tél. : RER B Bagneux (Pont Royal) Du mardi au vendredi uniquement sur rendez-vous n Se frotter les yeux, surtout avec les mains sales. n Utiliser l eau du robinet pour rincer ses lentilles. n Se baigner en piscine avec ses lentilles. Faites régulièrement contrôler votre vue et celle de vos enfants : pour vos lunettes, les Opticiens Mutualistes vous guident et vous aident à trouver la solution la mieux adaptée à votre cas. 5

4 6 VOS QUESTIONS? NOS RÉPONSES! Sensibilisée par la campagne d'information à la télé à propos du vaccin contre le papillomavirus humain (HPV), responsable de certains cancers du col de l utérus, et le prix étant assez élevé, je me demandais s'il était remboursé par ma mutuelle? Le vaccin est remboursé au titre de la pharmacie. Le protocole de vaccination nécessitant trois doses, la Sécurité sociale remboursera donc à 65% chaque dose, votre mutuelle complétera à hauteur de 35%. Pour éviter l'avance des frais, le mieux est de pratiquer le tiers payant intégral. Si cette question concerne votre fille, il vous suffit de présenter la carte Vitale et la carte mutualiste en cours de validité sur lesquelles figure votre fille. Ce vaccin ne dispense pas d'un suivi régulier par le médecin traitant ou le gynécologue ni les examens tels que frottis, bien au contraire. Depuis peu, je me rends compte que mes soins pris en tiers payant apparaissent sur mon relevé de prestations. C'est nouveau? En effet, c'est nouveau. Depuis le 1 er avril, votre mutuelle fait apparaître l'ensemble des soins remboursés aux professionnels de santé. Vous aviez été nombreux à réclamer cette information qui entre tout à fait dans la politique engagée par votre mutuelle pour une plus grande visibilité des dépenses, et une attitude plus responsable de tous et donc une meilleure maîtrise des dépenses de santé. Je pars en Espagne cet été. Si je tombe malade ou si je suis hospitalisée, serai-je remboursée? Vous avez le bon réflexe, le mieux est dès à présent, et pour ne pas gâcher vos vacances, de réclamer à votre centre de Sécurité sociale, la carte européenne d'assurance maladie. Votre mutuelle complétera si votre garantie le prévoit. Concernant les autres pays, je vous invite à consulter le site ÊTRE LÀ QUAND IL FAUT L équipe de l Action Sociale Parce qu un jour l imprévu survient et fragilise l harmonie familiale, parce qu un jour le chômage, le handicap, une forte dépense de santé déstabilisent le budget ou obligent à repenser le quotidien Fondée sur des principes forts de solidarité et d entraide, les Mutuelles UMC se mobilisent pour vous aider à surmonter les difficultés que la vie réserve quelquefois. En effet, nous avons développé une action spécialement pour ceux d entre vous qui peuvent rencontrer d importantes difficultés pour faire face à des dépenses médicales ou liées au handicap. COMMENT CELA SE PASSE-T-IL? Les demandes d intervention sont examinées en toute confidentialité et au cas par cas, par une Commission d Action sociale. Celle-ci décide de l attribution d une aide financière exceptionnelle sur la base de critères qui incluent les ressources et l évaluation globale de la situation. Cette aide peut s inscrire dans le cadre d un plan de financement qui permet à plusieurs organismes sociaux d intervenir (Assurance maladie, caisse de retraite complémentaire, centre d action sociale ), réduisant ainsi au minimum les frais restant à votre charge. ( QUELQUES ILLUSTRATIONS DES SOUTIENS ACCORDÉS... n Souffrant d une maladie invalidante, Madame X devait financer un monte escalier. Sans cet équipement, il lui devenait difficile de rester à son domicile. Le coût de ce projet s élevait à Une aide de lui a été allouée qui, ajoutée aux financements accordés par d autres organismes, a permis à Madame X de concrétiser ce projet. n Madame Y envisageait de faire réaliser des prothèses dentaires. La somme de 830 restait à sa charge (après les remboursements de la Sécurité sociale et de sa mutuelle). Une allocation de 731 a pu lui être attribuée. n Monsieur Z n entendait plus suffisamment bien. Sa vie sociale en souffrait, il sortait de moins en moins et donc s isolait. Pour mieux vivre, il devait mieux entendre. Pour cela, il a été accompagné dans sa démarche de soins et a bénéficié d une aide pour s appareiller. Un tiers des frais restant à sa charge a été ainsi financé. ( 7 Les Mutuelles UMC savent être là quand il faut Pour vous écouter, vous conseiller, pour vous indiquer si vous pouvez solliciter l aide de votre mutuelle et comment le faire, toute l équipe de l Action Sociale est à votre disposition au ou au ÇA S EST PASSÉ DANS VOTRE RÉGION ALSACE : la Mutualité française Alsace a ouvert un 204 c est le nombre de structures d hospitalisation à domicile en France Source : Essentiel Santé Magazine, juin 2009 espace de santé, 257 route de Lyon à Illkirch : un centre de santé dentaire, un centre de correction auditive Audition Mutualiste, un magasin d optique Les Opticiens Mutualistes. Infos : Charlotte Escande HÉRAULT : la Mutualité française Hérault a ouvert un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes de 62 lits et 3 places d accueil jour, à Marsillagues, la résidence La Roselière. Infos : Nicole Tézier INDRE-ET-LOIRE : la Mutualité française Indre-et-Loire a créé trois centres d accueil de jour pour personnes atteintes de la maladie d Alzheimer. Infos : à Ballan-Miré , à Chambray-lès-Tours , à Tours-nord

5 # MODIFICATIONS STATUTAIRES UMC : SUITE À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 9 JUIN n PANOTECHNIQUE : SUITE À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 23 JUIN MUTATIS : SUITE À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 25 JUIN ANCIENNE RÉDACTION NOUVELLE RÉDACTION MUTUELLES CONCERNÉES 8 PRIORITÉ SANTÉ MUTUALISTE : APPELEZ LE Les mutuelles lancent un nouveau service à destination de leurs adhérents et de leurs proches : Priorité Santé Mutualiste. Accessible par téléphone au 39 35, ce dispositif vous accompagne pour choisir un établissement de soins ou obtenir des informations sur la santé. Priorité Santé Mutualiste propose également des programmes personnalisés sur le tabac, la nutrition et le maintien de l autonomie. Où trouver un établissement performant pour se faire soigner d un cancer? Comment arrêter la cigarette? Vers quelle structure se tourner pour aider un parent dépendant? Ces questions, vous pouvez désormais les poser à Priorité Santé Mutualiste, un nouveau programme élaboré par la Mutualité française, dont fait partie l UMC. Priorité Santé Mutualiste couvre aujourd hui quatre domaines de santé : le cancer, les maladies cardiovasculaires, les addictions (tabac, alcool et cannabis) ainsi que le maintien de l autonomie (personnes âgées ou en situation de handicap). Ce service est accessible par téléphone au (prix d un appel local), du lundi au vendredi de 9 heures à 19 heures. Il est réservé aux adhérents mutualistes ainsi qu à leurs proches. Pour en bénéficier, vous devez fournir au conseiller le code de l Union UMC (7829). Le code n est pas nominatif : votre anonymat est donc respecté. EN LIEN AVEC VOTRE MÉDECIN TRAITANT La plateforme téléphonique de Priorité Santé Mutualiste est animée par des paramédicaux. En cas de besoin, un médecin est également présent, afin de répondre aux questions les plus complexes. Toutes les informations transmises ont été validées par des experts médicaux, en partenariat avec des associations et des grandes institutions. Principale nouveauté pour vous : Priorité Santé Mutualiste peut vous aider à trouver un établissement de soins adapté. Dans un domaine comme le cancer par exemple, la qualité de la prise en charge est parfois différente selon l endroit où l on est soigné. Priorité Santé Mutualiste a référencé les structures qui répondent à des critères de qualité précis, fixés notamment par la Haute Autorité de santé (HAS) ou l Institut national du cancer (Inca). Au 39 35, vous pourrez aussi obtenir les coordonnées d associations de malades ou les dates et lieux des rencontres santé organisées par les mutuelles près de chez vous. Dans tous les cas, votre médecin traitant peut être informé de votre démarche auprès de Priorité Santé Mutualiste si vous le souhaitez. N hésitez pas à appeler! PHILIPPE RÉMOND «LES PARTENAIRES DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Pour élaborer le programme Priorité Santé Mutualiste, la Mutualité française a engagé de nombreux partenariats avec des associations ou de grandes institutions : n l Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa) n la Croix-rouge française n l École européenne de chirurgie n la Fédération française de cardiologie (FFC) n la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC) n la Fédération nationale des comités féminins pour le dépistage des cancers n la Fondation Médéric Alzheimer n l Institut national du cancer (Inca) n l Institut national de prévention et d éducation pour la santé (Inpes) n la Ligue nationale contre le cancer (LNCC) n l Office français de prévention du tabagisme (OFT). «Cahier spécial détachable Article 3 : Objet de l union L'union a pour objet, dans le respect de l'autonomie statutaire des mutuelles adhérentes, de faire œuvre de coordination, d'action et de promotion mutualistes en créant des services destinés : n d'une part, à faciliter et améliorer la gestion des mutuelles adhérentes, n d'autre part, à compléter et à prolonger leur rôle respectif par la mise en application d'une politique concertée commune. Les activités exercées relèvent du Livre II du Code de la mutualité, branches 1, 2 et 20 et visent à : 1. réaliser les opérations d'assurance suivantes : a) couvrir les risques de dommages corporels liés à des accidents ou à la maladie (branches 1-2) ; b) contracter des engagements dont l'exécution dépend de la durée de la vie humaine (branche 20) Elle peut accepter les engagements mentionnés ci-dessus en réassurance. 2. à titre accessoire, elle peut : n assurer la prévention des risques de dommages corporels liés à des accidents ou à la maladie ainsi que la protection de l'enfance, de la famille, des personnes âgées, dépendantes ou handicapées n mettre en œuvre une action sociale. Ajout Elle peut présenter, proposer ou aider à conclure des contrats d assurance ou de réassurance dont le risque est porté par un organisme habilité à pratiquer ce type d opération. Ajout Les activités accessoires sont accessibles uniquement aux membres participants et à leurs ayants droit et les prestations déclinées dans ce cadre découlent directement du contrat qu'ils ont souscrit. Elle peut également, à la demande d'autres mutuelles ou unions, se substituer à ces organismes dans les conditions prévues au Livre II du Code de la mutualité pour la délivrance de ces engagements. Elle met à la disposition des bénéficiaires des mutuelles adhérentes : n une garantie d'assistance à la Famille, appelée U.M.C. Services. Cette garantie est souscrite auprès d'inter mutuelles Assistance (IMA). n une garantie de protection juridique "Recours Médical" dite UMC-JURIS, souscrite auprès de Protection Mutualiste Assurance S.A. (PMA-SA), société du Groupe MATMUT. n un fonds de solidarité Elle peut adhérer à une union de groupe mutualiste visée à l'article L du code de la mutualité. Ajout Plus généralement, elle mène toute activité compatible avec la législation en vigueur. L union est également inscrite sur la liste des organismes participant au dispositif de protection complémentaire en matière de santé instauré par la Loi du 27 juillet 1999 portant création de la couverture maladie universelle. Articles 4, 5, 10, 21, 24, 62, 66 et 67 «Le» ou «un» règlement mutualiste «du» ou «au» règlement mutualiste Article 21 : Compétences de l Assemblée Générale I. L'Assemblée Générale ne délibère valablement que sur les questions inscrites à l'ordre du jour. L'Assemblée Générale procède à l'élection des membres du Conseil d'administration. I. L'Assemblée Générale ne délibère valablement que sur les questions inscrites à l'ordre du jour. L'Assemblée Générale procède à l'élection des membres du Conseil d'administration. II. L'Assemblée Générale est appelée à se prononcer sur : 1. les statuts et leurs modifications. 2. les activités exercées. 3. l'existence et le montant des droits d'adhésion. 4. le montant du fonds d'établissement. 5. les montants ou les taux de cotisations, les prestations offertes ainsi que le contenu du règlement mutualiste défini par l'article L.114-1, 5 e alinéa du Code de la mutualité. 6. l'adhésion à une union ou à une fédération, la conclusion d'une convention de substitution, le retrait d'une union ou d'une fédération, la fusion avec une autre union, la scission ou la dissolution de l'union, ainsi que la création d'une autre union. 7. les règles générales auxquelles doivent obéir les opérations de cession en réassurance. 8. l'émission des titres participatifs, de titres subordonnés et d'obligations dans les conditions fixées aux articles L et L du Code de la mutualité. 9. le transfert de tout ou partie du portefeuille de garanties, que l'union soit cédante ou cessionnaire. 10. le rapport de gestion et les comptes annuels présentés par le Conseil d'administration et les documents, états et tableaux qui s'y rattachent. 11. les comptes combinés ou consolidés de l'exercice ainsi que sur le rapport de gestion du groupe. 12. le rapport spécial du commissaire aux comptes sur les conventions réglementées, mentionnées à l'article L du Code de la mutualité. 13. le rapport du Conseil d'administration relatif aux transferts financiers opérés entre les mutuelles ou unions régies par les livres II et III du Code de la mutualité auquel est joint le rapport du commissaire aux comptes prévu à l'article L du même Code. 14. le rapport des opérations d intermédiation. 15. le plan prévisionnel de financement prévu à l'article L du Code de la mutualité. 16. toute question relevant de sa compétence en application des dispositions législatives et réglementaires en vigueur. TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE L UNION CHAPITRE 1 ER : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE L UNION Article 3 : Objet de l union L union propose à ses mutuelles adhérentes relevant des sections 1 à 5 de faire bénéficier leurs membres participants (et leurs ayants droit) des garanties directement assurées par elle et ce, dans les conditions définies dans les règlements mutualistes correspondants. Elle leur apporte, par ailleurs, dans le cadre de son action de promotion mutualiste, les conditions de développement nécessaires à leur croissance harmonieuse. Elle peut recourir à des intermédiaires d assurance ou de réassurance. Elle peut déléguer, de manière totale ou partielle, la gestion d un contrat collectif. Dans les conditions définies dans les règlements mutualistes et le respect des dispositions du Code de la mutualité, elle met à la disposition des membres participants (et leurs ayants droit) des mutuelles adhérentes : n des garanties d'assistance, n des garanties de protection juridique, n ainsi que d autres garanties d assurance. Ces garanties sont souscrites auprès d organismes dûment habilités. n et un fonds de solidarité. Elle peut adhérer à une union mutualiste de groupe visée à l'article L du Code de la mutualité. Articles 4, 5, 10, 21, 24, 62, 66 et 67 «Les» ou «des» règlements mutualistes «des» ou «aux» règlements mutualistes TITRE II : ADMINISTRATION DE L UNION CHAPITRE 1 ER : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Section 2 : Réunion de l Assemblée Générale Article 21 : Compétences de l Assemblée Générale 5. les montants ou les taux de cotisations, les prestations offertes ainsi que le contenu des règlements mutualistes définis par l'article L.114-1, 5 e alinéa du Code de la mutualité 14. le rapport du Conseil d administration relatif aux opérations d intermédiation et de délégation de gestion, selon les principes de délégation de gestion par elle définis, visées aux articles L à L du Code de la mutualité. Le reste de l article est inchangé UMC UMC UMC 9

6 MODIFICATIONS RÈGLEMENTS MUTUALISTES UMC : SUITE À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 9 JUIN n PANOTECHNIQUE : SUITE À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 23 JUIN MUTATIS : SUITE À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 25 JUIN ANCIENNE RÉDACTION NOUVELLE RÉDACTION MUTUELLES CONCERNÉES Article 5. : Répartition des bénéficiaires Les bénéficiaires se répartissent selon les catégories suivantes : n Catégories individuelles n Catégories ouvertes dans le cadre d'opérations collectives CATÉGORIES INDIVIDUELLES 1. Catégories ouvertes aux ressortissants de tous régimes d'assurance Maladie. Catégorie 12 dite Ciel : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 21 dite Sable : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 22 dite Amande : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 27 dite Grenat : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 36 : quittant un groupe de la catégorie 16 concerné par la disposition Catégorie 38 : quittant un groupe de la catégorie 18 concerné par la disposition Catégorie 83 dite Nacre : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 84 dite Opaline : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 93 : salariés d un cabinet d avocats allocataires de la CREPA quittant un groupe de la catégorie 92. Catégorie 94 : retraités allocataires de la Caisse de retraite du personnel des avocats et avoués près de la Cour d appel (CREPA). Catégorie 134 : bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle (loi du 27 juillet 1999) antérieurement non bénéficiaires de la mutuelle. Catégorie 137 : bénéficiaires de la (ajout) Couverture Maladie Universelle, souhaitant un complément à la catégorie. Catégorie 154 : antérieurement inscrits en catégorie 133, 134, 135 ou 136. Catégorie 260 dite Fluo : jeunes de moins de 28 ans Catégorie 261 dite : diffusion uniquement sur internet selon Catégorie 21 dite Sable : fermée à la souscription au Catégorie 261 : selon conditions particulières de souscription Catégorie 22 dite Amande : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 22 dite Amande : gamme nationale hors les départements Calvados, conditions particulières de souscription. Catégorie 262 dite Indigo : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 263 dite Pivoine : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 264 dite Parme : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 265 dite Carmin : sans conditions spécifiques Gamme nationale hors les départements Calvados, Manche, Orne Catégorie 266 dite Ginko : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 267 dite Ivoire : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 268 dite Opale : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 269 dite Jojoba : gamme nationale sur complémentaire hors les départements Calvados, Catégorie 339 : personnes relevant de l UCR CFDT Option 3. Catégorie 355 dite Platine : adhérents de plus de 60 ans. Ajout Catégorie 360 : quittant un groupe de la catégorie 160 concerné par les dispositions Catégorie 370 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 371 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 372 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 373 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 374 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 380 : quittant un groupe de la catégorie 180 concerné par les dispositions 2. Catégories ouvertes aux seuls ressortissants du régime spécifique d'assurance Maladie dit Alsace Moselle Catégorie 87 : sans conditions spécifiques. Catégorie 88 : sans conditions spécifiques. Catégorie 89 : sans conditions spécifiques. 3. Catégories ouvertes aux seuls ressortissants du régime d'assurance Maladie des Travailleurs non salariés non agricoles Catégorie 24 : sans conditions spécifiques. Catégorie 136 : bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle (loi du 27 juillet 1999) antérieurement non bénéficiaires de la mutuelle. 4. Catégorie 100 : membres honoraires. CATÉGORIE OUVERTE DANS LE CADRE D OPÉRATIONS COLLECTIVES Catégorie 16 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 18 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 24 : sans conditions spécifiques. Catégorie 41 : actifs et retraités cadres d'une entreprise couverte par ailleurs par un contrat du secteur aéronautique. Catégorie 42 : actifs et retraités bénéficiaires par ailleurs du régime professionnel des Entreprises d'assurance. Catégorie 50 : salariés et retraités de l entreprise RENALMUT. Catégorie 77 : salariés du secteur informatique ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 92 : salariés d un cabinet d avocats ayant souscrit un contrat dans le cadre d opérations collectives à caractère obligatoire auprès de la mutuelle COMAP. Catégorie 98 : garantie «indemnités journalières hospitalisation». Catégorie 116 : salariés et retraités d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle avec une garantie optique différenciée. Catégorie 142 : salariés de GEODIS CALBERSON. Catégorie 143 : salariés de GEODIS CALBERSON. Catégorie 144 : salariés de GEODIS CALBERSON. Catégorie 160 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 168 : salariés de l entreprise AVIONS MARCEL DASSAULT, BREGUET AVIATION. Catégorie 180 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. TITRE I : BÉNÉFICIAIRES Article 5. : Répartition des bénéficiaires Les bénéficiaires se répartissent selon les catégories suivantes : n Catégories individuelles n Catégories ouvertes dans le cadre d'opérations collectives CATÉGORIES INDIVIDUELLES 1. Catégories ouvertes aux ressortissants de tous régimes d'assurance Maladie. Catégorie 12 dite Ciel : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 21 dite Sable : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 22 dite Amande : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 27 dite Grenat : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 36 : quittant un groupe de la catégorie 16 concerné par la disposition Catégorie 38 : quittant un groupe de la catégorie 18 concerné par la disposition Catégorie 83 dite Nacre : réservée aux départements Calvados, Catégorie 84 dite Opaline: réservée aux départements Calvados, Manche, Orne. Catégorie 93 : salariés d un cabinet d avocats allocataires de la CREPA quittant un groupe de la catégorie 92. Catégorie 94 : retraités allocataires de la Caisse de retraite du personnel des avocats et avoués près la Cour d'appel (CREPA). Catégorie 134 : bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle (loi du 27 juillet 1999) antérieurement non bénéficiaires d'une mutuelle. Catégorie 137 : bénéficiaires de la Complémentaire Couverture Maladie Universelle, suppression. Catégorie 154 : antérieurement inscrits en catégorie suppression, 134, suppression ou 136. Catégorie 260 dite fluo : jeunes de moins de 28 ans. et diffusion uniquement sur Internet. Catégorie 262 dite Indigo : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 263 dite Pivoine : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 264 dite Parme : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 265 dite Carmin : sans conditions spécifiques Gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 266 dite Ginko : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 267 dite Ivoire : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 268 dite Opale : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 269 dite Jojoba : gamme nationale sur complémentaire hors les départements Calvados, Catégorie 339 : personnes relevant de l UCR CFDT Option 3. Catégorie 355 dite Platine : nouveaux adhérents de plus de 60 ans ne bénéficiant pas au moment de l adhésion d une couverture santé. Catégorie 360 : quittant un groupe de la catégorie 160 concerné par les dispositions Catégorie 370 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 371 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 372 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 373 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 374 : gamme nationale Arc en Ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 380 : quittant un groupe de la catégorie 180 concerné par les dispositions 2. Catégories ouvertes aux seuls ressortissants du régime spécifique d'assurance Maladie dit Alsace Moselle Catégorie 87 : sans conditions spécifiques. Catégorie 88 : sans conditions spécifiques. Catégorie 89 : sans conditions spécifiques. 3. Catégories ouvertes aux seuls ressortissants du régime d'assurance Maladie des Travailleurs non salariés non agricoles Catégorie 24 : sans conditions spécifiques. Catégorie 136 : bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle (loi du 27 juillet 1999) antérieurement non bénéficiaires de la mutuelle. 4. Catégorie 100 : membres honoraires. CATÉGORIE OUVERTE DANS LE CADRE D OPÉRATIONS COLLECTIVES Catégorie 16 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 18 : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Catégorie 24 : sans conditions spécifiques. Catégorie 41 : actifs et retraités cadres d'une entreprise couverte par ailleurs par un contrat du secteur aéronautique. Catégorie 42 : actifs et retraités bénéficiaires par ailleurs du régime professionnel des Entreprises d'assurance. Catégorie 50 : salariés et retraités de l entreprise RENALMUT. Catégorie 77 : salariés du secteur informatique ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 92 : salariés d un cabinet d avocats ayant souscrit un contrat dans le cadre d opérations collectives à caractère obligatoire auprès de la mutuelle COMAP. Catégorie 98 : garantie «indemnités journalières hospitalisation». Catégorie 116 : salariés et retraités d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle avec une garantie optique différenciée. Catégorie 142 : salariés de GEODIS CALBERSON. Catégorie 143 : salariés de GEODIS CALBERSON. Catégorie 144 : salariés de GEODIS CALBERSON. Catégorie 160 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 168 : salariés de l entreprise AVIONS MARCEL DASSAULT, BREGUET AVIATION. Catégorie 180 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. MUTUELLE PANOTECHNIQUE ANCIENNE RÉDACTION NOUVELLE RÉDACTION MUTUELLES CONCERNÉES Catégorie 182 : salariés de la SERNAM. Catégorie 183 : salariés de la SERNAM. Catégorie 184 : salariés de la SERNAM. Catégorie 306 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 307 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 308 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 309 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 310 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 316 : salariés de l entreprise EUROCONTROL. Catégorie 325 dite Palatine : salariés de la Banque San Paolo. Catégorie 354 : salariés et retraités de l OPAC du Loiret. Catégorie 619 : salariés et retraités de l IMM (l Institut Mutualiste Montsouris) Base. Catégorie 620 : salariés et retraités de l IMM (l Institut Mutualiste Montsouris) IMM Option 1. Catégorie 630 : salariés et retraités de l IMM (l Institut Mutualiste Montsouris) IMM Option Catégories ouvertes aux seuls ressortissants du régime spécifique d'assurance Maladie dit Alsace Moselle Catégorie 86 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 186 : fermée à la souscription à compter du 1 er janvier Les bénéficiaires se répartissent selon les catégories suivantes : n Catégories individuelles n Catégories ouvertes dans le cadre d'opérations collectives CATÉGORIES INDIVIDUELLES Catégorie 6 (MUTATIS Base) : actifs, préretraités et retraités, inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 8 : retraités et préretraités inscrits à la mutuelle SMER. Catégorie 12 dite Ciel : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 21 dite Sable : fermée à la souscription au Catégorie 27 dite Grenat : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 51 (MUTATIS Sécurité) : actifs, préretraités et retraités, inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 53 (MUTATIS Optim 3) : fermée à la souscription au Catégorie 134 : bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle (loi du 27 juillet 1999) antérieurement non bénéficiaires d'une mutuelle ou Union adhérente à l'union. Catégorie 137 : bénéficiaires de la (ajout) Couverture Maladie Universelle, inscrits en catégories 134 ou 136, pour des prestations non couvertes par celles-ci souhaitant un complément à la catégorie. Catégorie 154 : antérieurement inscrits en catégorie 134 ou 136. Catégorie 156 (MUTATIS Confort) : actifs, préretraités et retraités ne disposant pas de régime obligatoire complémentaire à l assurance maladie, inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 253 (MUTATIS Plénitude) : actifs, préretraités et retraités ne disposant pas de régime obligatoire complémentaire à l assurance maladie, inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 260 dite Fluo : jeunes de moins de 28 ans. Catégorie 261 : selon conditions particulières de souscription et diffusion uniquement sur Internet. Catégorie 262 dite Indigo : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 263 dite Pivoine : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 265 dite Corail : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 266 dite Ginko : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 267 dite Ivoire : fermée à la souscription au 1 er janvier Catégorie 268 dite Opale : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 269 dite Jojoba : gamme nationale sur complémentaire hors les départements Calvados, Catégorie 306 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 307 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 308 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 309 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 310 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 355 dite Platine : nouveaux adhérents (ajout) ne bénéficiant pas au moment de l adhésion d une couverture santé. Catégorie 370 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 371 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 372 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 373 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 374 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat 2. Catégorie ouverte aux seuls ressortissants du régime d'assurance Maladie des Travailleurs non salariés non agricoles. Catégorie 136 : bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle (loi du 27 juillet 1999) antérieurement non bénéficiaires de la mutuelle. 3. Catégorie 100 : membres honoraires CATÉGORIES OUVERTES DANS LE CADRE D OPÉRATIONS COLLECTIVES Catégorie 6 (MUTATIS Base) : salariés d entreprises ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle MUTATIS. Catégorie 16 : salariés et retraités d'entreprises ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 18 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 77 (SSCI) : salariés d'entreprise du secteur informatique et personnes relevant du régime spécifique des travailleurs non salariés ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 98 : garantie «indemnités journalières d hospitalisation». Catégorie 116 : salariés et retraités d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle avec une garantie optique différenciée. Catégorie 182 : salariés de la SERNAM. Catégorie 183 : salariés de la SERNAM. Catégorie 184 : salariés de la SERNAM. Catégorie 272 : salariés TIETOENATOR régime général. Catégorie 273 : salariés TIETOENATOR régime local. Catégorie 291 : salariés UNA base. Catégorie 292 : salariés UNA option 1. Catégorie 293 : salariés UNA option 2. Catégorie 294 : salariés UNA option3. Catégorie 306 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 307 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 308 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 309 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 310 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat avec la mutuelle. Catégorie 316 : salariés de l entreprise EUROCONTROL. Catégorie 324 : CCN DU LIN. Catégorie 325 dite Palatine : salariés de la Banque San Paolo. Catégorie 354 : salariés et retraités de l OPAC du Loiret. Catégorie 382 : GEODIS Niveau 0. Catégorie 383 : GEODIS Niveau 1. Catégorie 384 : GEODIS Niveau 2. Catégorie 386 : REG LOCAL Optique Différenciée. Catégorie 619 : salariés et retraités de l IMM (l Institut Mutualiste Montsouris) Base. Catégorie 620 : salariés et retraités de l IMM (l Institut Mutualiste Montsouris) IMM Option 1. Catégorie 630 : salariés et retraités de l IMM (l Institut Mutualiste Montsouris) IMM Option Catégories ouvertes aux seuls ressortissants du régime spécifique d'assurance Maladie dit Alsace Moselle Catégorie 86 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Suppression Les bénéficiaires se répartissent selon les catégories suivantes : n Catégories individuelles n Catégories ouvertes dans le cadre d'opérations collectives CATÉGORIES INDIVIDUELLES Catégorie 6 (MUTATIS Base) : actifs, préretraités et retraités, inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 8 : retraités qui ont été inscrits en catégorie 6 pendant un minimum de deux ans dans le cadre de la mutuelle SMER ou MUTATIS. Catégorie 12 dite Ciel : fermée à la souscription au Catégorie 27 dite Grenat : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 51 (MUTATIS Sécurité) : actifs, préretraités et retraités, inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 53 : actifs, préretraités et retraités, cadres ou assimilés cadres inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 134 : bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle (loi du 27 juillet 1999) antérieurement non bénéficiaires de la mutuelle - Suppression. Catégorie 137 : bénéficiaires de la Complémentaire Couverture Maladie Universelle, suppression. Catégorie 154 : antérieurement inscrits en catégorie 134 suppression. Catégorie 156 (MUTATIS Confort) : actifs, préretraités et retraités ne disposant pas de régime obligatoire complémentaire à l assurance maladie, inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 253 (MUTATIS Plénitude) : actifs, préretraités et retraités ne disposant pas de régime obligatoire complémentaire à l assurance maladie, inscrits à la mutuelle MUTATIS. Catégorie 260 dite Fluo : jeunes de moins de 28 ans. Catégorie 261 : selon conditions particulières de souscription et diffusion uniquement sur Internet. Catégorie 262 dite Indigo : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 263 dite Pivoine : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 265 dite Carmin : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 266 dite Ginko : gamme nationale hors les départements Calvados, Suppression Catégorie 268 dite Opale : gamme nationale hors les départements Calvados, Catégorie 269 dite Jojoba : gamme nationale sur complémentaire hors les départements Calvados, Catégorie 306 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 307 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 308 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 309 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 310 : salariés d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 355 dite Platine : nouveaux adhérents de plus de 60 ans ne bénéficiant pas au moment de l adhésion d une couverture santé. Catégorie 370 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 371 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 372 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 373 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Catégorie 374 : gamme nationale Arc en ciel, destiné sortants d un contrat Suppression 2. Catégorie 100 : membres honoraires CATÉGORIES OUVERTES DANS LE CADRE D OPÉRATIONS COLLECTIVES Catégorie 6 (MUTATIS Base) : salariés d entreprises ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle MUTATIS. Catégorie 16 : salariés d'entreprise ayant souscrit un contrat auprès d'une mutuelle ou Union adhérente à l'umc. Suppression Catégorie 77 (SSCI) : salariés d'entreprise du secteur informatique et personnes relevant du régime spécifique des travailleurs non salariés ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle. Catégorie 98 : garantie «indemnités journalières d hospitalisation». Catégorie 116 : salariés et retraités d entreprise ayant souscrit un contrat auprès de la mutuelle avec une garantie optique différenciée. MUTUELLE MUTATIS

7 # ANCIENNE RÉDACTION NOUVELLE RÉDACTION MUTUELLES CONCERNÉES Catégorie 159 (MUTATIS Optim 9) : salariés d'une entreprise ayant souscrit par ailleurs un contrat couvrant l'ensemble du ticket modérateur. Catégorie 161 (MUTATIS Optim 1) : salariés d'une entreprise ayant souscrit par ailleurs un contrat couvrant l'ensemble du ticket modérateur. Catégorie 416 : salariés et retraités issus d un CNR (Contrat non responsable). Catégorie 159 (MUTATIS Optim 9) : salariés d'une entreprise ayant souscrit par ailleurs un contrat couvrant l'ensemble du ticket modérateur. Catégorie 161 (MUTATIS Optim 1) : salariés d'une entreprise ayant souscrit par ailleurs un contrat couvrant l'ensemble du ticket modérateur. Catégorie 416 : salariés et retraités issus d un CNR (Contrat non responsable). 12 Article 8. : Conditions d âge à l adhésion Les membres participants adhérant dans une catégorie individuelle doivent être âgés lors de l'adhésion initiale de : n moins de 60 ans : catégories 6, 51, 77, 159, 161. n 60 ans et plus : catégories 8, 355. n moins de 70 ans : catégories 22, 27, 156, 253, 261, 262, 263, 265, 266, 267, 268, 269, 370, 371, 372, 373, 374. n sans limite d âge : catégories 134, 136, 137, 154. Les mineurs de plus de seize ans peuvent devenir, à leur demande, membre participant sans l'intervention de leur représentant légal. Pour les membres participants adhérant dans le cadre d'une opération collective, les limites d'âge éventuelles sont spécifiées dans le contrat écrit et signé entre la personne morale souscriptrice et la mutuelle. L'âge est défini par la différence entre le millésime de l'année en cours et le millésime de l'année de naissance. Le début de l article reste inchangé Article 25. : Dispositions de solidarité Mutation d'un membre participant dans le cadre d'une opération collective vers une catégorie individuelle La disposition concerne les membres participants quittant une personne morale ayant souscrit un contrat écrit et signé avec la mutuelle. Le membre participant doit justifier d'une ancienneté minimum de 10 ans au sein de la mutuelle. La disposition concerne une exonération de cotisation de trois mois lorsque le membre participant décide de sa mutation dans l'une des catégories suivantes : Le début de l article reste inchangé Mutation d'un membre participant dans le cadre d'une opération collective vers une catégorie individuelle La disposition concerne les membres participants quittant une personne morale ayant souscrit un contrat écrit et signé avec la mutuelle. Le membre participant doit justifier d'une ancienneté minimum de 10 ans au sein de la mutuelle. La disposition concerne une exonération de cotisation de trois mois lorsque le membre participant décide de sa mutation dans l'une des catégories suivantes : TITRE II : ADHÉSIONS - MUTATIONS - RÉSILIATION Article 8. : Conditions d âge à l adhésion Les membres participants adhérant dans une catégorie individuelle doivent être âgés lors de l'adhésion initiale de : n moins de 60 ans : catégories 6, 51, 77, 159, 161. n 60 ans et plus : catégories 8, 355. n moins de 70 ans : catégories 22, 27, 156, 253, 261, 262, 263, 265, 266, suppression, 268, 269, 370, 371, 372, 373, 374. n sans limite d âge : catégories 134, suppression, 137, 154. Les mineurs de plus de seize ans peuvent devenir, à leur demande, membre participant sans l'intervention de leur représentant légal. Pour les membres participants adhérant dans le cadre d'une opération collective, les limites d'âge éventuelles sont spécifiées dans le contrat écrit et signé entre la personne morale souscriptrice et la mutuelle. L'âge est défini par la différence entre le millésime de l'année en cours et le millésime de l'année de naissance. TITRE IV : AUTRES GARANTIES INCLUSES Article 25. : Dispositions de solidarité Le début de l article reste inchangé Mutation d'un membre participant dans le cadre d'une opération collective vers une catégorie individuelle La disposition concerne les membres participants quittant une personne morale ayant souscrit un contrat écrit et signé avec la mutuelle. Le membre participant doit justifier d'une ancienneté minimum de 10 ans au sein de la mutuelle. La disposition concerne une exonération de cotisation de trois mois lorsque le membre participant décide de sa mutation dans l'une des catégories suivantes : suppression Le début de l article reste inchangé Mutation d'un membre participant dans le cadre d'une opération collective vers une catégorie individuelle La disposition concerne les membres participants quittant une personne morale ayant souscrit un contrat écrit et signé avec la mutuelle. Le membre participant doit justifier d'une ancienneté minimum de 10 ans au sein de la mutuelle. La disposition concerne une exonération de cotisation de trois mois lorsque le membre participant décide de sa mutation dans l'une des catégories suivantes : suppression suppression suppression MUTUELLE MUTATIS MUTUELLE PANOTECHNIQUE MUTUELLE MUTATIS Cahier spécial détachable LES QUESTIONS QUE VOUS POUVEZ POSER AU Priorité Santé Mutualiste concerne aujourd hui quatre vastes domaines de santé : le cancer, les maladies cardio-vasculaires, les addictions et le maintien de l autonomie. Mode d emploi. L INFORMATION SANTÉ Vous vous posez des questions : n «J ai 58 ans, dois-je me faire dépister pour le cancer colorectal?» n «Mon père souffre d une maladie cardio-vasculaire. Est-ce héréditaire?» n «Mon fils boit trop le week-end avec ses copains. Que risque-t-il?» n «Mon grand-père a du mal à marcher. Est-ce dû à l âge ou à une maladie?» Les réponses apportées par Priorité Santé Mutualiste : Les adhérents des mutuelles peuvent trouver des réponses à toutes leurs questions sur les facteurs de risques, la prévention et le dépistage, les maladies et leurs prises en charge. Les conseillers du sont tous des paramédicaux ou des médecins. Ils s appuient sur des fiches validées par des spécialistes. Des brochures peuvent également vous être envoyées en complément de l information téléphonique. Enfin, des rencontres santé sont régulièrement organisées : conférences, journées de sensibilisation, ateliers interactifs Les réponses apportées par Priorité Santé Mutualiste : Trois programmes d accompagnement personnalisés vous sont proposés : le sevrage tabagique, l équilibre alimentaire en cas de risque cardio-vasculaire et l aide à l organisation du maintien à domicile. Pendant une durée de 12 à 18 mois, un diététicien, un médecin tabacologue ou un conseiller en économie sociale et familiale va vous appeler régulièrement au téléphone. Ces entretiens vous aideront à soutenir vos efforts et à adapter le programme à vos progrès. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, votre médecin traitant ou le professionnel de santé de votre choix peut être associé à ce suivi. Toutes les solutions sont proposées en lien avec les dispositifs existants : les centres locaux d information et de coordination (Clic) ou les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). 13 L AIDE À L ORIENTATION Vous vous posez des questions : n «Je dois me faire opérer rapidement d un cancer du sein. Pouvez-vous m indiquer un établissement en Illeet-Vilaine?» n «Où puis-je me procurer une prothèse capillaire après ma chimiothérapie?» n «Ma mère souffre de la maladie d Alzheimer. Je cherche une structure qui puisse l accueillir dans la journée. A qui dois-je m adresser?» Les réponses apportées par Priorité Santé Mutualiste : Le dispositif vous aide à choisir le service ou le prestataire le plus adapté à vos besoins. Si vous recherchez un établissement de santé, le conseiller propose trois services, sélectionnés en fonction d exigences de qualité reconnues par les autorités sanitaires. Si vous le souhaitez, ces informations seront transmises à votre médecin traitant. L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ Vous vous posez des questions : n «J ai trop de cholestérol et mon médecin me recommande un régime alimentaire. Mais seule, je n y arrive pas. Comment faire?» n «Demain, j arrête de fumer. Pouvez-vous m aider à tenir bon?» n «Comment organiser le retour à domicile de mon père âgé suite à son hospitalisation : qui peut m aider? Comment m y prendre?» L ÉCOUTE Vous vous posez des questions : n «Mon mari vient d être hospitalisé en urgence après un infarctus. Je ne sais pas à qui en parler.» n «J attends les résultats d un dépistage du cancer de la prostate. Je n arrive plus à dormir.» n «Je viens d apprendre que mon fils a une sclérose en plaques, j ai peur pour lui.» Les réponses apportées par Priorité Santé Mutualiste : Sur simple appel, vous pouvez être soutenu dans les moments difficiles que chacun traverse dans sa maladie ou celle d un proche. Si c est nécessaire, le conseiller du vous mettra en relation avec un écoutant de la Ligue contre le cancer ou d une autre plate-forme téléphonique. Plus d infos sur :

8 14 MONTAGNE EN FAMILLE : PRUDENCE AU SOMMET! En montagne, les jeunes enfants n ont pas la même résistance que les adultes. Une balade apparemment facile peut se révéler dangereuse. Pour éviter les problèmes, il faut être bien équipé, respecter des règles élémentaires de prudence et tenir compte de la météo. «Nous étions partis de Nice pour un week-end dans l arrière-pays, se souvient Georges. Mon fils Erwan, 18 mois à l époque, a dormi durant les deux heures de trajet. Il était enrhumé. Lorsqu il s est réveillé à mètres d altitude, il a hurlé pendant un quart d heure!». Ce père ignorait que son fils souffrirait d une ascension trop rapide. «Sur la route qui les mène à la montagne, les enfants atteints de rhino-pharyngite déclenchent souvent des otites avant même d arriver à destination, parce que leurs tympans ne sont pas mis en pression, explique le Dr Jean-Dominique Laporte, président de l association Médecins de montagne (MdeM : On constate le même phénomène lorsque certains enfants prennent le téléphérique.» Un séjour sur les hauteurs, surtout avec des tout-petits, nécessite un minimum de préparation et de précautions. «Pour autant, souligne le Dr Laporte, il n y a aucune contre-indication à amener des enfants à la montagne. Il faut juste faire preuve d un peu de bon sens.» La commission médicale de l Union internationale des associations d alpinisme (UIAA) confirme qu à partir de 2 ans, un enfant peut monter en altitude «sans risque d en souffrir» jusqu à «environ mètres». Entre 0 et 2 ans, l UIAA recommande «d éviter les ascensions non justifiées au-dessus de mètres». A plus haute altitude, «le risque de mort subite inexpliquée du nourrisson peut être augmenté tout comme le risque de mal des montagnes». «Un enfant est toujours plus fragile qu un adulte, prévient le Dr Laporte. Il se fatigue plus vite, se montre plus vulnérable au froid et à la déshydratation. Ce sont des paramètres dont il faut tenir compte avant de programmer une balade.» SE RENSEIGNER AVANT DE PARTIR Avant toute chose, il convient donc d être réaliste. Un bout de chou de trois ans ne pourra pas supporter sept heures de randonnée. Il faut adapter le parcours à l âge de l enfant et à sa condition physique. Il est indispensable de se renseigner sur l itinéraire, le temps de marche, le dénivelé et la météo. Autant d informations qui pourront être obtenues dans les offices de tourisme et dans les bureaux des guides de montagne. Il convient aussi d accorder une attention particulière à l équipement du jeune montagnard : de bonnes chaussures, des vêtements adaptés sont nécessaires. «Si l enfant est très jeune, il faut éviter le transport dans des porte-bébés par temps froid ou lorsque le tout-petit dort profondément : la circulation du sang dans les membres inférieurs peut être comprimée», conseille Jean-Dominique Laporte. Pour tous, il faut prévoir des habits chauds et une tenue imperméable : même en plein été et même si le soleil brille, le temps change très vite sur les hauteurs. Un chapeau ou une casquette, des lunettes teintées et une crème solaire à indice de protection élevé (supérieur à 25) sont également de rigueur. «Les parents veilleront à ce que les réserves d eau soient suffisantes et les repas assez copieux, en gardant à l esprit que les enfants boivent beaucoup et brûlent énormément de calories sur les sentiers», complète le Dr Laporte. Ce spécialiste préconise enfin de «ne pas surcharger les sacs à dos des petits qui veulent faire comme les grands». «Qu ils portent leur pull et leur coupe-vent, ce sera déjà bien!, souligne-t-il. L excès de poids est le pire ennemi du jeune randonneur.» «CÉDRIC PORTAL NE PARTEZ PAS SANS TROUSSE DE SECOURS! Pas de balade en montagne, même courte, sans trousse de secours. «Elle est aussi indispensable que la gourde d eau fraîche et le repas de midi, tranche le Dr Jean-Dominique Laporte. Suivant l état du malade ou du blessé, cette trousse doit permettre de dispenser les premiers soins et, dans les cas les plus graves, d attendre l arrivée des secours professionnels dans de bonnes conditions.». Pour cela, il n est pas nécessaire qu elle contienne des médicaments, hormis ceux dont le randonneur a besoin à titre personnel, par exemple un vasodilatateur ou un médicament contre le mal de tête. Le «minimum recommandé» par les secouristes : 1 couverture de survie, 1 bande élastique 10 x 15 cm, 1 rouleau de sparadrap, 2 bandes triangulaires permettant de réaliser des écharpes en cas de traumatisme des membres supérieurs, 1 paire de gants en latex, 1 paire de ciseaux, 3 bandes de gaze 6 x 4 cm, 4 compresses 10 x 10 cm. Les guides de montagne conseillent d ajouter des pansements type Compeed en cas d ampoule et une pompe Aspivenin en cas de piqûre ou de morsure venimeuse. Enfin, une formation aux premiers secours, permettant notamment de pratiquer le massage cardiaque, est fortement recommandée aux adeptes de la randonnée. PROFITEZ DES VACANCES POUR BOUGER EN FAMILLE! Les vacances sont propices aux changements d habitudes. Profitez-en pour pratiquer une ou des activités physiques et sportives. Sources de bien-être, elles préserveront le capital santé de toute la famille. «La pratique régulière d une activité physique Si vos bambins rechignent à quitter leur chambre ou ou sportive, même modérée, influe sur l état leurs jeux en ligne, motivez-les en leur proposant de de santé des individus, à tous les âges de la profiter de la marée basse pour vous accompagner à vie», affirme l Institut national de la santé et de la une pêche à pied. La lumière de fin d après-midi est recherche médicale (Inserm) dans une étude récente. une bonne occasion d aller photographier un verger Alors que la sédentarité augmente le risque de pathologies ou des chevaux. Monter sur la colline pour observer cardio-vasculaires, cancéreuses, neurologiques, le coucher de soleil peut aussi être alléchant car rhumatismales et dégénératives. éphémère. En vacances, changer de lieu et d environnement oblige souvent à délaisser la télévision ou l ordinateur, ce qui laisse du temps pour d autres activités. La voiture peut elle aussi se reposer d un long trajet, car il devient inutile de se presser pour faire ses courses. Les promenades à pied ou à vélo sont les moyens les plus simples de se mettre en mouvement : expédition au marché, cueillette de fleurs ou de baies, ramassage de coquillages, galets et bois flottés pour composer des tableaux inattendus, excursion sur un sentier, visite d un château fort ou d une église romane à proximité En vacances, les occasions de faire de l exercice ne manquent pas! Les jeux de plein air et de plage (ballon, raquettes, frisbee, cerf-volant, badminton, pétanque, volley ou cricket) sont aussi d excellents moyens de s activer tout en faisant plaisir aux plus jeunes. Les grandsparents apprécient également de retrouver, avec leurs petits-enfants, ces activités intemporelles, alors qu ils se sentent souvent un peu dépassés par les jouets high-tech. UNE BONNE PAIRE DE CHAUSSURES SUFFIT Marcher est à la portée de tous. «Cela ne coûte rien, ou presque. Une bonne paire de chaussures suffit, témoigne Anne-Marie, 53 ans, monitrice-éducatrice et mère de trois enfants. Pendant nos congés d été ou le week-end, je pars souvent randonner en montagne avec mon mari. Quand les enfants étaient plus jeunes, nous les emmenions avec nous.» Même à dose modérée, bouger entretient les muscles, renforce les os et les défenses immunitaires, rendant par exemple les infections respiratoires moins fréquentes, et limite la prise de poids. La détente psychologique qui en résulte rend plus tolérant aux contraintes professionnelles et sociales. «Avoir une activité physique régulière procure un mieux-être. Quand on fait de l exercice, le cœur est sollicité. Le sang circule plus vite dans les vaisseaux. Ces frottements, par intermittence, améliorent la paroi des artères. Ils agissent sur elles comme un médicament», résume Jean-François Arnal, professeur de physiologie à la faculté de médecine de Toulouse et chercheur sur les maladies cardio-vasculaires à l Inserm. Après un été actif, il est possible de continuer à bénéficier des bienfaits des vacances. Et pas seulement en s inscrivant dans un club de sport! Choisir les escaliers plutôt que l ascenseur, jardiner ou bricoler, remplacer quelques heures de jeux vidéo ou de télévision par une promenade dans un parc, c est aussi faire de l exercice! MARTINE DORIAC 15

9 16 C EST L ÉTÉ, LES INSECTES ATTAQUENT! Moustiques, guêpes, abeilles, tiques, aoûtats : avec l été reviennent les piqûres d insectes. La plupart du temps, ces désagréments sont plus inconfortables que dangereux pour la santé. Mais soyez prudent si vous êtes allergique ou si vous avez été piqué par une tique. Quand vient la belle saison, les insectes prennent du poil de la bête! C est agaçant mais le plus souvent sans conséquence pour la santé. «La grande chance avec les insectes de nos climats, note le Dr Jean- Noël Bally, généraliste à Saint-Chamond (Loire), c est que leurs piqûres ne sont, pour l essentiel, pas dangereuses. Hormis la maladie de Lyme, transmise par les tiques, et les problèmes d allergie, elles provoquent plus un inconfort qu un réel danger.» Les moustiques, particulièrement actifs les soirs d été, sont les insectes qui attaquent le plus couramment, en particulier près des lacs et des eaux stagnantes. Les femelles piquent pour se nourrir de sang. Pour bénignes qu elles soient, leurs piqûres sont désagréables car très irritantes. Mieux vaut donc prévenir que guérir. «Les produits répulsifs vendus dans le commerce comme les sprays, les lotions et les crèmes sont très efficaces, assure le Dr Jean-Noël Bally. Il existe des versions spécifiques pour les enfants. Les moustiquaires protègent très bien également.» PORTEZ DES VÊTEMENTS LONGS LE SOIR Porter des vêtements longs en soirée et éviter de laisser fenêtres et portes ouvertes lorsque les lumières sont allumées représentent d utiles précautions. Si, malgré tout, vous n échappez pas à l attaque, vous pouvez appliquer une crème qui apaisera la démangeaison. Des piqûres attribuées aux moustiques sont parfois le fait des puces de chat ou de chien. «On reconnaît leurs piqûres parce qu on peut suivre le trajet de la puce sur la peau», indique le Dr Jean-Noël Bally. La prévention passe alors par le nettoyage des endroits fréquentés par l animal (tapis, paniers, moquette, parquet, etc.). Comme les moustiques et les puces, les taons piquent pour se nourrir du sang humain. Les piqûres de ces gros insectes, particulièrement douloureuses, peuvent être évitées avec un peu de vigilance : le délai entre le moment où ils se posent et celui où ils passent à l action permet de les chasser à temps. ELOIGNER LES GUÊPES AVEC DES GESTES DOUX Contrairement aux moustiques, c est pour se défendre que guêpes, abeilles et frelons piquent. Mieux vaut ne pas les effrayer et les éloigner avec des gestes doux. Sachez que les vêtements aux couleurs vives les attirent, tout comme les parfums, les mets sucrés et la viande. Les piqûres d hyménoptères (famille qui comprend notamment les guêpes, bourdons, fourmis ) provoquent plusieurs types d effets : «La réaction locale est liée à l endroit du corps piqué, précise le Dr Bally. S il s agit des paupières, des lèvres, du nez, le gonflement est plus important. ) L ARSENAL ANTI-INSECTES Pour éviter de vous faire piquer ou pour soigner une peau attaquée, il est conseillé de mettre dans la trousse à pharmacie des vacances ou dans la trousse d urgence du sac à dos : n des sprays ou crèmes antimoustiques et antiaoûtats ) n 1 crème pour apaiser les démangeaisons n 1 désinfectant du type alcool à 70 ou Hexomédine n 1 antihistaminique et une crème corticoïde en cas d allergie n 1 stylo autopiqueur d adrénaline en cas de réaction avérée aux piqûres d hyménoptères n 1 tire-tique, de préférence en forme de mini-pied-de-biche n 1 pince à épiler pour ôter un dard n du paracétamol contre la douleur et la fièvre. suite de l article La réaction toxique est corrélée au nombre de piqûres ; si l on a eu plus de vingt piqûres, il faut absolument se rendre dans un service d urgences. Enfin, pour la réaction allergique, qui varie d un individu à un autre, une seule piqûre suffit.» Après avoir ôté le dard avec une pince à épiler, il est important de laver la peau à l eau et au savon, de la désinfecter, puis de passer de la glace ou de l eau fraîche sur la piqûre pour atténuer les symptômes. «En cas d allergie importante avec difficulté à respirer ou à avaler, la langue, les yeux ou les lèvres qui enflent, il faut consulter immédiatement un médecin ou joindre le 15 au téléphone, recommande le Dr Bally. Il faut faire de même en cas de nausées, vomissements, sensation d accélération du rythme cardiaque, éruption cutanée généralisée. Par la suite, il est nécessaire d effectuer un bilan et d envisager des mesures préventives, qui vont de la désensibilisation au port sur soi d un stylo autopiqueur d adrénaline, le traitement de base du choc allergique.» Lors des balades, on doit se méfier des tiques, qui peuvent provoquer de fortes fièvres. Pour décrocher convenablement ces insectes qui se gorgent de sang, il est conseillé d utiliser un tire-tique en forme de pied-de-biche, qu on fait tourner dans le sens contraire des aiguilles d une montre. Si les piqûres d aoûtats sont totalement bénignes, elles provoquent de fortes démangeaisons. Pour se protéger de ces deux insectes qui se cachent dans l herbe, mieux vaut se couvrir le bas des jambes. Enfin, il est indispensable de mettre les enfants en garde contre les chenilles processionnaires. Très colorées, elles les attirent mais leurs poils provoquent des réactions extrêmement allergisantes. CORINNE RENOU-NATIVEL TIQUES : ATTENTION À LA MALADIE DE LYME Après avoir été piqué par une tique, il est important de surveiller l apparition éventuelle de symptômes. La maladie de Lyme, ou borréliose, peut se traduire à terme par des atteintes articulaires, neurologiques et cardiaques. «Il faut repérer surtout la phase primaire de cette maladie, explique le Dr Jean-Noël Bally. Un érythème rougeur migrant ou une tache rosée qui s étend peuvent surgir au point de la piqûre ou à distance dans les quinze jours qui suivent. En cas de fièvre, de syndrome grippal, consultez un médecin, qui prescrira des antibiotiques. En revanche, il est inutile de prendre ce type de traitement en l absence de symptômes.» 17

10 DES MALADIES CACHÉES DANS LE SABLE DES PLAGES Quoi de plus agréable que de s allonger sur le sable fin? Mais la plage peut être souillée. Résultat : des irritations, des mycoses et autres désagréments. Quelques précautions peuvent vous aider à les éviter. 18 La plage est un espace qui peut être fréquenté par des milliers d estivants. Or, les microbes aiment eux aussi se prélasser au soleil sur le sable et n hésitent pas à s attaquer à votre peau. «Le problème le plus courant, c est le Pityriasis versicolor», met en garde le Dr Gérard Rousselet, président du Syndicat des dermatologues. Il s agit d une mycose qui se manifeste par une éruption de taches marron sur le thorax, les épaules, le cou ou le dos, évoluant en taches blanches de dépigmentation. Il vaut mieux consulter un médecin, qui vous conseillera un produit spécial pour vous savonner et désinfecter la peau, ainsi qu un traitement interne. UN CHAMPIGNON ASSEZ CORIACE Fissures, irritations, petites peaux entre les orteils sont la manifestation du pied d athlète. Il s agit également d une mycose qui peut être contractée dans le sable, tout comme l onychomycose qui colore et abîme les ongles. Le médecin prescrira une analyse après un prélèvement par grattage. Assez long, le traitement peut comporter des antibiotiques. «Pour prévenir ce champignon assez coriace, conseille le Dr Rousselet, il faut soigneusement se sécher les pieds après un sérieux savonnage et éviter de conserver des chaussures humides.» «Depuis que j ai subi une très douloureuse piqûre de vive en marchant au bord de l eau, je porte toujours sur la plage des chaussons en plastique pour planche à voile. Ils me protègent aussi des bouteilles cassées et des seringues usagées qui peuvent se dissimuler dans le sable», explique Maryse, 30 ans. Bonne idée, car ils peuvent aussi éviter une écorchure, porte d entrée pour les verrues plantaires, qui se manifestent par un point noir souvent confondu avec une épine d oursin. Il est préférable d éviter les plages trop proches des zones industrielles ou des ports, les boulettes de résidus pétroliers échouées sur le sable pouvant être à l origine de rougeurs et d irritations. On s en débarrasse rapidement grâce à de l huile alimentaire ou solaire. N utilisez ni essence ni solvant. «Le sable n est heureusement pas source de gros problèmes pour les jeunes enfants, indique le Dr Jacques Cheymol, pédiatre à Clichy. Mais, à la plage, comme ils sont très dénudés, leur peau est plus vulnérable. Il faut tout particulièrement respecter une bonne hygiène corporelle.» ELOIGNEZ-VOUS DES CANARDS! La maladie dite «pied-main-bouche» se manifeste par de petites éruptions sur la plante des pieds, la paume des mains et le palais des enfants, qui se contaminent en se traînant sur le sable pollué par des déjections canines. «Due à un virus, elle est bien connue des pédiatres et sans gravité. Elle guérit généralement toute seule», rassure le Dr Cheymol. suite page19 suite de l article Souvent romantiques, les bords de lac ne sont pas plus sûrs, bien au contraire! Les eaux douces sont parfois contaminées par des eaux usées mal traitées et des déjections animales : chiens, mais aussi bétail. Vous pouvez aussi contracter la dermatite des nageurs, une affection bénigne de la peau qui se manifeste par des démangeaisons provoquées par des parasites ou puces du canard. Eloignez-vous donc de ces charmants volatiles et, en nageant, n avalez pas d eau et rincez-vous bien après le bain. ( PARTICIPEZ ÀLAPROPRETÉ DES PLAGES! Enfin, en prenant certaines précautions simples, vous réduirez les risques sanitaires si le sable n est pas très propre. Même s il est très doux, évitez de vous allonger directement dessus : utilisez une serviette de bain, posée sur une rabane ou un matelas. Prenez-en soin. «Dès que je rentre de la plage avec les enfants, je lave les serviettes et les maillots et je les étends au soleil», témoigne Maryse. En respectant certaines consignes simples, il est très facile de contribuer à maintenir la propreté de la plage et de réduire les éventuels risques sanitaires liés à un sable sale. n Ne jetez pas vos déchets sur le sable (papiers, mégots, restes alimentaires ) et ne les enterrez pas non plus. Utilisez les corbeilles ou poubelles mises à votre disposition. n Signalez toute présence de déchets dangereux (seringues) au poste de secours ou à la mairie. n Utilisez les sanitaires mis à votre disposition sur le bord des plages et douchez-vous régulièrement. n Pendant la saison estivale, les animaux domestiques sont généralement interdits sur les plages, car ils risquent de les salir et de souiller l eau de baignade. Laissez les vôtres à la maison. ( NADINE ALLAIN Mutuelles UMC 35-37, rue Saint-Sabin Paris Tél. : Revue trimestrielle Abonnement annuel : 3,05 Directeur de la publication Jean-Claude Frey Directeur de la rédaction Olivier Drouard Rédacteur en chef Marie-Lys Moulin ISSN Commission paritaire 3724 D 73 (RCS B ) Réalisation EderyCréa. Crédits photos N. Merguy / FNMF Couverture : Monkey Business Page 15 : Anna Page 16 : Skydiverss Tirage exemplaires Union soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité RNM CPPAP : 0410 M

11

SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE. MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! APICILPARTICULIERS EXCLUSIVITÉ APICIL

SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE. MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! APICILPARTICULIERS EXCLUSIVITÉ APICIL SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! EXCLUSIVITÉ APICIL APICILPARTICULIERS MA PROTECTION SOCIALE Pour MON couple, une BONNE couverture sociale, c est Me garantir

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille SPÉCIAL AUTO ENTREPRENEURS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille TRAVAILLEURS NON SALARIÉS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC L ACS Ce que l Assurance Maladie fait pour moi L Assurance Maladie me permet de bénéficier de l Aide pour une complémentaire santé : l ACS. Des offres et des services pour m accompagner

Plus en détail

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Notre offre Vos formules Notre accompagnement Notre accompagnement dans votre nouvel univers santé L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là!

Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE FlexéoSanté Pro et Perso Notre expertise dans votre nouvel univers santé VOUS METTEZ EN PLACE UN CONTRAT

Plus en détail

Référence Santé Prévoyance

Référence Santé Prévoyance Référence Santé Prévoyance La seule couverture santé et prévoyance référencée par le Ministère du Développement durable*. Référence Santé Prévoyance (RSP) est la couverture santé et prévoyance des agents

Plus en détail

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP Contexte dans le BTP Une nouvelle réglementation De nouvelles obligations pour les entreprises Qui est concerné? Les entreprises sans complémentaire santé Les entreprises avec complémentaire santé Dispenses

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

SOLUPRO. Protèger la santé de vos salariés et les performances de votre entreprise

SOLUPRO. Protèger la santé de vos salariés et les performances de votre entreprise SOLUPRO Protèger la santé de vos salariés et les performances de votre entreprise COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ENTREPRISE 5 niveaux au choix + des renforts en Optique et dentaire Pack maîtrise des dépenses de

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

Sommaire. Calendrier : règlementation pour le 1 er janvier 2016

Sommaire. Calendrier : règlementation pour le 1 er janvier 2016 - Santé Collective Sommaire 1. L offre du Crédit Mutuel 2. Mise en place du dispositif santé 3. Le remboursement des prestations 4. Les services associés aux contrats santé ACM Calendrier : règlementation

Plus en détail

ENTREPRISES. Rayonnez de santé! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ENTREPRISE 1 À 99 SALARIÉS

ENTREPRISES. Rayonnez de santé! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ENTREPRISE 1 À 99 SALARIÉS ENTREPRISES Rayonnez de santé! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ENTREPRISE 1 À 99 SALARIÉS La protection santé en entreprise Une nécessité... Les évolutions réglementaires récentes (accord national interprofessionnel,

Plus en détail

Comment m informer au mieux?

Comment m informer au mieux? Comment m informer au mieux? ( $,5 e0(17 &203/ $17e 6 BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC LA CMUC Je me connecte sur J appelle un conseiller de ma caisse d assurance maladie pour être accompagné(e) dans mes démarches

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015 la complémentaire santé en entreprise Introduction D ICI LE 1ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES, DÈS LE 1ER EMPLOYÉ, DEVRONT METTRE EN PLACE UNE COUVERTURE

Plus en détail

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et Sécurité. DécouvreZ Votre régime Surcomplémentaire De Remboursement

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et Sécurité. DécouvreZ Votre régime Surcomplémentaire De Remboursement SANTÉ Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et Sécurité DécouvreZ Votre régime Surcomplémentaire De Remboursement Frais de santé VOTRE RÉGIME SURCOMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ Un

Plus en détail

Terra Santé labellisé

Terra Santé labellisé Terra Santé labellisé La santé dédiée aux agents et personnels territoriaux. Terra Santé labellisé 3 niveaux de garanties, pour les agents et personnels de la fonction publique territoriale Tout employé

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE pour accompagner les entreprises et aider les salariés Depuis sa création en 1977, AG2R Prévoyance a développé une action sociale qui apporte des réponses aux besoins spécifiques

Plus en détail

Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale

Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale Estelle DAVIN Psychologue du lien social Formatrice EDOFASE Titulaire d un Master II Psychologie du Lien Social

Plus en détail

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements Mes infos santé Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements 36 20 dites Mutuelle Mcd Appel Gratuit hors surcoûts éventuels des opérateurs www.mutuelle-mcd.fr Mon agence répond à

Plus en détail

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90.

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90. Avec les astucieuses de Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé à partir de 11,90 par mois* * tarif formule 1 des astucieuses de Swiss santé pour un homme de 20 ans

Plus en détail

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours.

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours. Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 4 avril 2013

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau

La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau Accessible aux salarié(e)s des réseaux partenaires sous conditions. Une complémentaire santé pour les salarié(e)s du réseau COORACE et de ses réseaux partenaires

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes COMMUNIQUÉ DE PRESSE Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes Malakoff Médéric lance Ma Complémentaire Santé ACS, la première complémentaire santé individuelle conçue pour les bénéficiaires

Plus en détail

La généralisation de la complémentaire santé

La généralisation de la complémentaire santé La généralisation de la complémentaire santé istya collectives 7 square Max Hymans - 75015 Paris Numéro ORIAS : 14007239 - www.orias.fr www.istyacollectives.fr Le cadre réglementaire Au plus tard le 1er

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des agents

La protection sociale complémentaire des agents CIRCULAIRE N 2012-22 Châlons-en-Champagne, le 10 mai 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux La

Plus en détail

Expression de besoins et solution proposée

Expression de besoins et solution proposée Expression de besoins et solution proposée Vous souhaitez pour la catégorie ci-dessus mentionnée : Une couverture modulable pour tous leurs frais de santé (hospitalisation, soins courants- pharmacie, optique,

Plus en détail

SANTÉ ET PRÉVOYANCE MODULAIRE

SANTÉ ET PRÉVOYANCE MODULAIRE SANTÉ ET PRÉVOYANCE MODULAIRE LA SOLUTION SANTÉ ET PRÉVOYANCE AUX ENTREPRISES DE 1 À 100 SALARIÉS SANTÉ ET PRÉVOYANCE MODULAIRE DEUX OFFRES CONFORMES À VOS OBLIGATIONS MINIMALES VOS OBLIGATIONS EN SANTÉ

Plus en détail

Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 GAMME COLLECTIVE

Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 GAMME COLLECTIVE 1 GAMME COLLECTIVE Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 2 NOTRE EXPERIENCE A VOTRE SERVICE Plus de 65 ans d expérience dans la protection sociale de l enseignement privé.

Plus en détail

MUT INTÉRIM SANTÉ. La complémentaire santé de tous les intérimaires. à partir de 16,54. par mois* MUT INTÉRIM SANTÉ

MUT INTÉRIM SANTÉ. La complémentaire santé de tous les intérimaires. à partir de 16,54. par mois* MUT INTÉRIM SANTÉ à partir de 16,54 par mois* MUT INTÉRIM SANTÉ La complémentaire santé de tous les intérimaires * pour la formule 1 pour les 18-29 ans - Province MUT INTÉRIM SANTÉ 1 PRENEZ SOIN DE VOTRE SANTÉ Une complémentaire

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Santé. Sénior. Pas de limite d âge pour souscrire * Remboursements adaptés. Des avantages utiles. Des packs + 1 renfort

Santé. Sénior. Pas de limite d âge pour souscrire * Remboursements adaptés. Des avantages utiles. Des packs + 1 renfort Santé Pas de limite d âge pour souscrire * * Niveau Budget Remboursements adaptés Des avantages utiles Des packs + 1 renfort - Sur les postes onéreux (optique, dentaire, auxiliaires médicaux) - Sur tous

Plus en détail

INFOGRM. FAIRE BAISSER LES PRIX pour vous permettre un meilleur accès aux soins, nous nous y engageons!

INFOGRM. FAIRE BAISSER LES PRIX pour vous permettre un meilleur accès aux soins, nous nous y engageons! la lettre de la mutuelle GRM à ses adhérents INFOGRM n 112 - décembre 2011 BARÈMES 2012 Après avoir supporté plus de 230 000 de supplément de TAXE sur le 4 e trimestre 2011, pris sur nos réserves, nous

Plus en détail

Livret de Vente 2013. Néoliane ESSENTIEL. Les bonnes garanties, au juste prix!

Livret de Vente 2013. Néoliane ESSENTIEL. Les bonnes garanties, au juste prix! Livret de Vente 2013 Néoliane ESSENTIEL Les bonnes garanties, au juste prix! Néoliane Santé - 455 Promenade des Anglais - Immeuble Nice Plaza - 06200 Nice www.neoliane-sante.fr Découvrez la gamme ESSENTIEL

Plus en détail

go santé Le secret d une complémentaire moins chère : des garanties essentielles, pas de superflu, 100% en ligne [ Santé ] [ Prévoyance profession

go santé Le secret d une complémentaire moins chère : des garanties essentielles, pas de superflu, 100% en ligne [ Santé ] [ Prévoyance profession PERSONNES [ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ] PARTICULIERS [ Santé ] [ Prévoyance profession [ Prévoyance particulier go santé [ Mobilité ] [ Assurance de prêt ] [ Patrimoine ] Le secret d une complémentaire moins

Plus en détail

Programme de formation initiale SST

Programme de formation initiale SST Programme de formation initiale SST Pré requis : Aucun Encadrement : La formation est dispensée au minimum par un formateur SST rattaché à : Un organisme de formation habilité pour la formation initiale

Plus en détail

C EST VOUS! S ENGAGENT. Notre préoccupation, Audition Mutualiste : des spécialistes. Écoute, Qualité, Innovation, Solidarité : GUIDE QUALITÉ

C EST VOUS! S ENGAGENT. Notre préoccupation, Audition Mutualiste : des spécialistes. Écoute, Qualité, Innovation, Solidarité : GUIDE QUALITÉ GUIDE QUALITÉ Notre préoccupation, C EST VOUS! Écoute, Qualité, Innovation, Solidarité : 2 000 services de soins et d accompagnement mutualistes s engagent pour votre santé. Nous agissons pour votre bien-être

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé A partir du 1 er janvier 2016, toutes les entreprises seront dans l'obligation de proposer une couverture santé minimale

Plus en détail

Choisir sa complémentaire santé

Choisir sa complémentaire santé Tous publics Choisir sa complémentaire santé Pourquoi une complémentaire santé Des critères pour faire son choix Où se renseigner? Le Service social aujourd hui Service Social Bretagne Pourquoi une complémentaire

Plus en détail

Choississez le niveau de vos remboursements le mieux adaptés à vos besoins

Choississez le niveau de vos remboursements le mieux adaptés à vos besoins MES GARANTIES Choississez le niveau de vos remboursements le mieux adaptés à vos besoins Les garanties de base PRESTATIONS 2011 à compter du 1 er janvier 2011 Equilibre Confort Excellence Optimum MES REMBOURSEMENTS

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE Régime Professionnel Complémentaire de Santé IRP AUTO Partenaire de l UNIDEC 28 Juin 2014 LA COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE SOMMAIRE Présentation du groupe IRP AUTO Le contexte

Plus en détail

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté Laurie Maillard Directeur général du Groupe Mornay Madame, Monsieur, Vous êtes dirigeant

Plus en détail

La participation au financement de la protection sociale complémentaire

La participation au financement de la protection sociale complémentaire F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 La participation au financement de la protection sociale complémentaire L E S S E N T I E L Le décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 (JO du 10 novembre 2011) pris pour

Plus en détail

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Entreprises relevant de la Navigation de Plaisance VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Entreprises relevant de la Navigation de Plaisance VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ SANTÉ Convention Collective Nationale des Entreprises relevant de la Navigation de Plaisance VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ UNE OFFRE SANTÉ COMPLÈTE Les partenaires sociaux représentant votre secteur d activité

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France!

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France! ASSURANCE MALADIE L assurance maladie est obligatoire en France! La sécurité sociale étudiante Si vous êtes étudiant européen : Vous n avez pas à cotiser à la sécurité sociale étudiante si vous possédez

Plus en détail

GROUPE PASTEUR MUTUALITÉ

GROUPE PASTEUR MUTUALITÉ JEUNES PROFESSIONNELS Pour étudier en toute sérénité, j ai choisi GROUPE PASTEUR MUTUALITÉ PACK SENOÏS* Et aussi des... GARANTIES À LA CARTE Responsabilité Civile et Protection Juridique Professionnelles

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

CONVOCATION. La Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale, dont vous êtes membre, tiendra sa première Assemblée générale statutaire le :

CONVOCATION. La Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale, dont vous êtes membre, tiendra sa première Assemblée générale statutaire le : CONVOCATION La Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale, dont vous êtes membre, tiendra sa première Assemblée générale statutaire le : Vendredi 23 mai 2008 à 13 heures Salle 6237 Palais Bourbon (Les

Plus en détail

MUTUELLE SOLIDAIRE UNE COUVERTURE COMPLEMENTAIRE SANTE POUR TOUS APPEL A PARTENARIAT

MUTUELLE SOLIDAIRE UNE COUVERTURE COMPLEMENTAIRE SANTE POUR TOUS APPEL A PARTENARIAT MUTUELLE SOLIDAIRE UNE COUVERTURE COMPLEMENTAIRE SANTE POUR TOUS APPEL A PARTENARIAT CAHIER DES CHARGES ET CONDITIONS DE LA CONSULTATION 1/6 CONTEXTE De plus en plus de nos concitoyens sont, pour diverses

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS PROTECTION SOCIALE LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions

Plus en détail

SPÉCIAL ESEF NOV ESEF. Vous êtes un employeur étranger européen : choisissez en France, un partenaire unique pour votre protection sociale

SPÉCIAL ESEF NOV ESEF. Vous êtes un employeur étranger européen : choisissez en France, un partenaire unique pour votre protection sociale SPÉCIAL ESEF NOV ESEF Vous êtes un employeur étranger européen : choisissez en France, un partenaire unique pour votre protection sociale PRÉVOYANCE SANTÉ Parce que nous sommes déjà votre point d entrée

Plus en détail

complémentaire Santé prévoyance - tns UNE PROTECTION À LA CARTE POUR TOUS LES TNS ( TRAVAILLEURS NON SALARIÉS TOUS STATUTS )

complémentaire Santé prévoyance - tns UNE PROTECTION À LA CARTE POUR TOUS LES TNS ( TRAVAILLEURS NON SALARIÉS TOUS STATUTS ) complémentaire Santé prévoyance - tns UNE PROTECTION À LA CARTE POUR TOUS LES TNS ( TRAVAILLEURS NON SALARIÉS TOUS STATUTS ) COMPLÉMENTAIRE SANTÉ - PRÉVOYANCE - TNS, SOLUTION santé et prévoyance En tant

Plus en détail

SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION

SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION COLLEGIO Vous êtes une entreprise de moins de 50 salariés? Quelque soit votre secteur d activité ou votre implantation géographique, la gamme COLLEGIO vous est destinée. Avec ses cinq niveaux de protection

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-467 du 27 avril 2011 relatif aux états statistiques des entreprises d assurances, des mutuelles

Plus en détail

«AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI»

«AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI» «AMICALE DES CADRES DE LA POLICE NATIONALE ET DE LA SECURITE INTERIEURE» «ACPNSI» Mutuelle régie par les dispositions du Livre III du Code de la mutualité et immatriculée au registre national des mutuelles

Plus en détail

L'assurance santé en toute simplicité

L'assurance santé en toute simplicité L'assurance santé en toute simplicité Document non contractuel à caractère publicitaire. Les garanties peuvent donner lieu à exclusions, limitations et franchises. Pour connaitre le détail et l étendue

Plus en détail

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. L expertise ESEF International AVEC HUMANIS, VOTRE ENTREPRISE PROFITE D UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SIMPLE ET EFFICACE.

Plus en détail

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants 5 raisons de choisir la Mutuelle du Médecin Une

Plus en détail

ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR

ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ÉVOLUTION DU CONTEXTE LÉGAL Conformément aux dispositions de la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013,

Plus en détail

Vous recherchez une sur-complémentaire individuelle pour renforcer votre protection. Nous sommes là!

Vous recherchez une sur-complémentaire individuelle pour renforcer votre protection. Nous sommes là! Vous recherchez une sur-complémentaire individuelle pour renforcer votre protection. Nous sommes là! FlexéoSanté + SUR-COMPLÉMENTAIRE Votre univers santé évolue QUELS CHANGEMENTS? Les évolutions réglementaires

Plus en détail

la qualité de vie des salariés

la qualité de vie des salariés facilit Un service innovant pour améliorer la qualité de vie des salariés VIE FAMILIALE VIE PROFESSIONNELLE SANTÉ LOGEMENT Service gratuit réservé aux adhérents en Prévoyance de la mutuelle CHORUM S engager

Plus en détail

Objectif. Vous recherchez. Nous sommes là! pour renforcer votre protection. une surcomplémentaire individuelle. Evolution réglementaire

Objectif. Vous recherchez. Nous sommes là! pour renforcer votre protection. une surcomplémentaire individuelle. Evolution réglementaire Objectif SANTÉ PLUS Vous recherchez une surcomplémentaire individuelle pour renforcer votre protection. Nous sommes là! Evolution réglementaire Vos besoins Notre offre Votre univers santé évolue QUELS

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 Organisme de formation aux premiers secours, incendie et prévention des risques professionnels. Enregistré sous le numéro 11 75 47989 75 auprès du préfet de région

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de ÉDITION 2014 En cas de décès, incapacité de travail, invalidité, protegez l avenir de votre famille Mutuelle santé prévoyance AUTONOMIE retraite Aujourd hui, êtes-vous sûr(e) d être bien protégé(e) en

Plus en détail

professionnels Tout savoir pour mieux protéger votre famille

professionnels Tout savoir pour mieux protéger votre famille particuliers professionnels Tout savoir pour mieux protéger votre famille Generali, 2 ème assureur généraliste en France (1) met à votre service son expertise reconnue en matière de protection. Au travers

Plus en détail

Ce guide est pour vous!

Ce guide est pour vous! Guide pratique g de la r COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE Vous êtes un professionnel? Ce guide est pour vous! Édito Le savez-vous? er Au plus tard au 1 janvier 2016, la loi du 14 juin 2013 fait obligation

Plus en détail

amille & santé ... la complémentaire santé conçue pour toutes les familles [ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ] PARTICULIERS

amille & santé ... la complémentaire santé conçue pour toutes les familles [ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ] PARTICULIERS [ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ] PARTICULIERS amille & santé... la complémentaire santé conçue pour toutes les familles L assurance n est plus ce qu elle était. [ FAMILLE & SANTÉ ] Garanties Votre famille bien

Plus en détail

Améliorez vos garanties collectives!

Améliorez vos garanties collectives! Améliorez vos garanties collectives! BTP SANTÉ AMPLITUDE Amélioration de vos garanties. Ajout de bénéficiaires. SURCOMPLÉMENTAIRE INDIVIDUELLE PARTICULIERS SALARIÉS Vous bénéficiez d un contrat collectif

Plus en détail

Questions des employeurs

Questions des employeurs Lentilles La MSA vous rembourse à hauteur de 65 %, sur la base d un forfait annuel de date à date, par œil, fixé à 39,48 e, soit 25,70 e (que les lentilles soient réutilisables ou non, journalières ou

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce VOTRE ASSISTANCE SANTÉ À DOMICILE MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce Avec Malakoff Médéric Prévoyance et Malakoff Médéric Mutuelle, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

Mieux comprendre l assurance avec Generali

Mieux comprendre l assurance avec Generali Mieux comprendre l assurance avec Generali Prévoyance : mieux comprendre ce qu il se passe en cas d invalidité Dans une précédente parution, nous avons abordé le thème de la prévoyance individuelle en

Plus en détail

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés Régime frais de santé conventionnel HCR Questions/Réponses Salariés 1/ Ce régime est-il obligatoire? LE CARACTERE OBLIGATOIRE DU REGIME Oui. Ce régime s applique à tous les salariés des entreprises relevant

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

masolution 2 renforts au choix La garantie santé qui s adapte à ma situation!

masolution 2 renforts au choix La garantie santé qui s adapte à ma situation! masolution 2 renforts au choix La garantie santé qui s adapte à ma situation! Quand conjuguer santé et budget maîtrisé devient possible Vous pensez que votre santé est essentielle mais vous souhaitez maîtriser

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L Action Sociale, à vos côtés "Protéger c'est s'engager" Une valeur fondamentale mise en œuvre par

Plus en détail

santé CHOISIR D'AVANTAGER

santé CHOISIR D'AVANTAGER santé CHOISIR D'AVANTAGER BIEN S ÉQUIPER Le groupe AG2R LA MONDIALE, c est : Près de 7 000 collaborateurs à votre service Un réseau de proximité avec des implantations régionales Une qualité de gestion

Plus en détail

Garanties 2010 Garantie Hospitalisation

Garanties 2010 Garantie Hospitalisation [ La Prévoyance ] Particulier Garanties 2010 Garantie [ Des solutions ] pour tous Un forfait journalier en cas d hospitalisation Garantie Points forts l Allocations journalières jusqu à 92 l Adhésion possible

Plus en détail

IPECA ONFORT 1, 2 et 3

IPECA ONFORT 1, 2 et 3 Votre partenaire au quotidien C IPECA ONFORT 1, 2 et 3 Pour améliorer vos garanties santé www.ipeca.fr IPECA ONFORT : Cde meilleurs remboursements Salariés Cadres, vous souhaitez une protection supplémentaire?

Plus en détail

pour tous les salariés de votre entreprise Mornay Entreprise santé Prenez soin de vos salariés

pour tous les salariés de votre entreprise Mornay Entreprise santé Prenez soin de vos salariés pour tous les salariés de votre entreprise Mornay Entreprise santé Prenez soin de vos salariés Laurie Maillard Directeur général du Groupe Mornay Madame, Monsieur, Vous êtes dirigeant de PME-PMI et l évolution

Plus en détail

Prémi Santé. assurer l essentiel

Prémi Santé. assurer l essentiel M U T U E L L E G É N É R A L E D E L É C O N O M I E, D E S F I N A N C E S E T D E L I N D U S T R I E Prémi Santé assurer l essentiel 2015 Vos prestations* Prémi Santé vous rembourse les actes les plus

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

SANTÉ SÉLECTION SANTÉ SÉLECTION

SANTÉ SÉLECTION SANTÉ SÉLECTION SANTÉ SÉLECTION SANTÉ SÉLECTION Face à la réforme de la Sécurité sociale, disposer d une complémentaire frais de santé complète et performante est une décision importante pour soi et pour les siens. Quelle

Plus en détail

Actif. Actif. Actif. Protégez-vous en toutes circonstances Santé. Retraite GAMME. Prévoyance Prévoyance Madelin

Actif. Actif. Actif. Protégez-vous en toutes circonstances Santé. Retraite GAMME. Prévoyance Prévoyance Madelin GAMME PRÉVOYANCE Document à caractère publicitaire Prévoyance Prévoyance Madelin Retraite Protégez-vous en toutes circonstances Santé ENTRE NOUS, C EST FACILE DE SE COMPRENDRE Prévoyance Prévoyance Madelin

Plus en détail

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE Service de conseil et d accompagnement à la personne 0 969 366 606 Le Square (Franck Benausse) + Boulangerie : Service de conseil et d accompagnement pour les apprentis,

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail