Cet automne, le Québec affiche ses valeurs!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cet automne, le Québec affiche ses valeurs!"

Transcription

1 En route vers le Sommet de l économie sociale et solidaire Inscrivez-vous sans tarder! Le sommet approche à grands pas! Si vous n êtes pas déjà inscrits, il est grand temps de le faire, car les places réservées pour les délégations le sont jusqu au 25 octobre, après cette date, les places non utilisées seront réattribuées. N attendez pas et rendez-vous directement sur le site du Chantier pour l inscription en ligne au Vous pouvez aussi réserver une chambre d hôtel à partir du site d inscription. Rappelons que le Sommet de l économie sociale et solidaire, événement culminant de la saison, regroupera plus de 600 personnes soit l ensemble des leaders québécois impliqués dans l économie sociale et solidaire en provenance de toutes les régions du Québec, Les porte-parole du sommet : Laure Waridel, cofondatrice et présidente d Équiterre, K, écommunicatrice, Clément Guimond, coordonnateur Caisse d économie solidaire, Nancy Neamtan, p.-d.g Chantier de l économie sociale et Claude Béland, ancien président du Mouvement des caisses Desjardins (absent lors de la prise de photo). de même que des partenaires canadiens et étrangers. Des délégués en provenance d une vingtaine de pays participeront également à cette rencontre. Ce sommet permettra de prendre acte du bilan de l évolution de l économie sociale au Québec au cours des dix dernières années et de le situer dans un projet plus vaste d une économie solidaire. Il nous permettra de questionner notre modèle de développement, d évaluer les pistes d action afin que l économie sociale et solidaire soit reconnue, non plus comme le parent pauvre du système économique mais comme une partie intégrante d une économie plurielle. Le Sommet de l économie sociale et solidaire se tiendra le 16 et le 17 novembre 2006, au Centre communautaire Roussin, , rue Notre-Dame est, à Montréal. Les coûts d inscription sont de 250 $ (100 $ pour les étudiants). Les six comités de travail : Entreprendre solidairement, Travailler solidairement, Investir solidairement, Développer nos territoires solidairement, Consommer de façon responsable et Mondialiser solidairement terminent leur rapport. La majorité des documents sont en ligne sur le site Internet du Chantier de l économie sociale au Le rapport synthèse sera disponible sous peu. La Saison de l économie sociale et solidaire bat son plein Lancement montréalais Près de 200 personnes étaient présentes à la TOHU, le jeudi 28 septembre, pour le lancement montréalais de la Saison de l économie sociale et solidaire. Après un mot de bienvenue prononcé par Charles-Mathieu Brunelle, directeur général de la TOHU, quatre des porte-parole de la saison ont pris tour à tour la parole : Clément Guimond, Laure Waridel, K et Nancy Neamtan. Le message a été lancé : cet automne, le Québec affiche ses valeurs dans la diversité et dans la solidarité. Marie-Andrée Beaudoin, responsable du développement social et communautaire, à la Ville de Montréal s est aussi adressé aux participants de l événement. Photo Lancement montréalais de la saison à la TOHU, le 28 septembre Photo VOLUME 6 - NUMÉRO 4 - OCTOBRE 2006 PAGE 1

2 Tout au long de la saison, nous mettrons à contribution les entreprises d économie sociale et solidaire. Le ton a été d ailleurs donné lors du lancement où tous les produits et services offerts provenaient d organisations de l économie sociale. Ainsi, Radio-Montréal 101,5 et Radio Centre-Ville 102,3 diffusaient en direct une émission spéciale consacrée à la saison. Le tout fut agrémenté d un buffet préparé par l entreprise d insertion Cuisine Atout, servi avec le café équitable Nelligan. Cet automne, le Québec affiche ses valeurs! L économie sociale et solidaire du Québec source d inspiration pour les ONG Le lancement s est terminé par la présentation du film Une autre mondialisation est en marche produit par Daniel Bertolino de Via le monde, en collaboration avec Uniterra et le Chantier de l économie sociale. Ce film documentaire de 30 minutes illustre une forme alternative de mondialisation, celle de la solidarité internationale et de l économie sociale et solidaire. Il présente un ensemble d initiatives issues d organisations et de réseaux d économie sociale, autant au Nord qu au Sud. Il nous fait voyager au cœur de plusieurs projets que réalisent ces organisations démontrant bien que la solidarité n a pas de frontière. Uniterra-CECI distribue ce film documentaire. Pour information, contactez Gilles Saint-Amand au CECI, , Plusieurs autres activités, qui se sont déroulées dans les dernières semaines, ont permis aux entreprises d économie sociale d avoir un rayonnement important dans différentes régions du Québec. Mentionnons notamment : les foires de l économie sociale et du commerce équitable à Québec, Sorel-Tracy et Gatineau; la journée porte ouverte au Centre d amitié autochtone de Vald Or; le lancement du Répertoire des formations de l économie sociale et de l action communautaire produit par les CSMO Économie sociale et action communautaire (www.csmoesac.qc.ca); le Colloque L économie sociale : une valeur ajoutée en Estrie, organisé par le Réseau d entreprises d économie sociale de l Estrie; la Semaine québécoise de réduction des déchets pilotée par Action RE-buts; la journée de l économie sociale à Saint-Césaire en Montérégie, organisée par le Comité régional d économie sociale de la Montérégie; de même que le lancement de la Semaine de l économie sociale de la région de Chaudière-Appalaches qui se tiendra du 23 au 27 octobre. Les jeunes et l économie sociale Le 13 octobre dernier se tenait à l UQAM le séminaire sur les jeunes et l économie sociale. Piloté par le Comité jeunesse du Chantier en collaboration avec l Alliance de recherche universitéscommunautés en économie sociale, cet événement a regroupé une quarantaine de jeunes provenant de différentes régions du Québec. Ce séminaire a permis de dégager un ensemble de pistes d action visant à assurer le développement de l économie sociale et la formation d une relève compétente et pérenne dans ce milieu. Les résultats au questionnaire concernant les idées et les opinions que se font les jeunes (moins de 35 ans) de l économie sociale ont été dévoilés lors de cette rencontre. Près de 550 personnes ont répondu au questionnaire. On a ainsi appris que parmi les raisons qui attirent les jeunes vers l économie sociale, la plus VOLUME 6 - NUMÉRO 4 - OCTOBRE 2006 PAGE 2

3 notable concerne les valeurs portées par ce secteur d activités (solidarité, démocratie, développement durable, prise en charge individuelle et collective) : 94 % des jeunes sondés se disent attachés ou très attachés à ces valeurs, et affirment les retrouver dans ce milieu. Ce sondage est révélateur à plusieurs égards. Il nous fait d abord remarquer que les métiers de l économie sociale et leurs particularités attirent les jeunes (62 % des jeunes sondés poursuivant des activités en lien direct avec l économie sociale le font par choix personnel); de plus, l expérience du secteur sait donner envie à ces mêmes jeunes d y poursuivre leurs activités à long terme (de ces mêmes répondants, 76,6 % comptent poursuivre leur carrière en économie sociale). L on note aussi tout particulièrement la perception qu ont les jeunes de l économie sociale en tant que moteur du développement local : 96 % considèrent qu elle contribue à la mise en valeur, au développement et à la prise en charge des collectivités locales. «Depuis 10 ans, l économie sociale a connu au Québec un développement impressionnant. La Saison de l économie sociale et solidaire mobilise une foule d acteurs qui ont à coeur la mise en place d une économie plus solidaire. Les jeunes sont nombreux à être interpellés par ce modèle de développement et cela nous réjouit tous», souligne Nancy Neamtan, présidentedirectrice générale du Chantier de l économie sociale. La synthèse des discussions ayant eu cours lors de ce séminaire sera intégrée au rapport du sommet. Pour plus de renseignements sur le séminaire ou sur les résultats du sondage, contactez Gabrielle Gérin à La culture comme acteur du développement social et économique Jeudi 26 octobre 2006 au Centre culturel Georges-Vanier à Montréal À l occasion de la Saison de l économie sociale et solidaire, l Association culturelle du Sud- Ouest, l Alliance de recherche universités-communautés en économie sociale (ARUC-ÉS) et le Chantier de l économie sociale organisent conjointement un séminaire sur la culture. Ce séminaire réunira des personnes impliquées au sein d entreprises culturelles de l économie sociale de plusieurs régions du Québec. Pour alimenter les discussions, différents acteurs et des chercheurs seront également conviés à prendre part à l événement. Au cours des dix dernières années, le développement de l économie sociale et solidaire, dans différents secteurs d activité, a marqué profondément le paysage socio-économique du Québec. Des réseaux se sont organisés et structurés. Ils ont mené des campagnes de reconnaissance, de promotion ou ils ont participé à l élaboration de politiques sectorielles. Qu en est-il du secteur culturel? Pour la dernière décennie, quel bilan pouvons-nous faire à propos du développement et du soutien aux entreprises culturelles relevant de l économie sociale? Comment les organisations culturelles participent-elles au développement économique régional? Si vous êtes intéressé à participer à ce séminaire: communiquez avec Chantal Aznavourian ou au poste 227 VOLUME 6 - NUMÉRO 4 - OCTOBRE 2006 PAGE 3

4 La saison dans les médias Dossier spécial économie sociale et solidaire dans Les Affaires Cet automne, le Québec affiche ses valeurs! L hebdomadaire Les Affaires publiera un dossier spécial sur l économie sociale et solidaire le 18 novembre prochain. Ce dossier traitera des divers enjeux sociaux et économiques des entreprises d économie sociale et des coopératives : outils de création d emplois en région, entreprises innovantes, insertion des jeunes, etc. Si vous voulez sensibiliser le milieu des affaires québécois à la contribution de l économie sociale au développement économique du Québec et si vous désirez publiciser vos produits et vos services, vous pouvez communiquer avec madame Lyne Rivard au ou au , poste 4106, avant le 3 novembre prochain. Le Devoir a publié le 16 octobre dernier un cahier spécial portant sur l économie sociale et solidaire. Ce cahier de 12 pages regroupe plusieurs articles fort intéressants. Vous pouvez les consulter sur le site Internet du Chantier au dans la section Saison de l économie sociale, salle de presse. Les activités de la saison à venir en octobre N hésitez pas à consulter la programmation de la saison sur le site Internet du Chantier. Des exemplaires papier de la programmation sont disponibles au Chantier de l économie sociale. 23 Spectacle des Zapartistes et lancement de l ouvrage Le comité aviseur de l action communautaire autonome : Dix ans de luttes pour la reconnaissance Montréal Organisés par le Comité aviseur de l action communautaire autonome, dans le cadre de son congrès national Journée porte ouverte. Québec Organisée par Recyclage Vanier au 27 Semaine de l économie sociale de la région de la Chaudière-Appalaches Chaudière-Appalaches Journée de réflexion Les entreprises d économie sociale en aide domestique 10 ans après Drummondville Organisée conjointement par le Réseau des entreprises d économie sociale en aide domestique, la Fédération des coopératives des services à domicile du Québec et l Association des partenaires réseautés en économie sociale ou Cocktail dînatoire soulignant l ouverture du Rendez-vous du crédit communautaire Québec poste 234 VOLUME 6 - NUMÉRO 4 - OCTOBRE 2006 PAGE 4

5 26 Séminaire La culture comme acteur du développement social et économique Montréal Organisé conjointement par le Chantier de l économie sociale, l Association culturelle du Sud-Ouest et l Alliance de recherche universités-communautés en économie sociale poste 227 Cet automne, le Québec affiche ses valeurs! 26 et 27 Rendez-vous du crédit communautaire Gatineau Organisé par le Réseau québécois du crédit communautaire Journée régionale de l économie sociale en Chaudière-Appalaches Scott Organisée conjointement par la Table régionale d économie sociale de Chaudière-Appalaches et la Conférence régionale des élus de Chaudière-Appalaches Lancement officiel du Pôle d économie sociale du Bas-St-Laurent Bas Saint-Laurent Organisé par le Pôle d économie sociale du Bas-Saint-Laurent en collaboration avec la Conférence régionale des élus du Bas-Saint-Laurent , poste 31 Lancement du Répertoire des entreprises d économie sociale du Bas-Saint-Laurent Rimouski Organisé conjointement par Atena Groupe-Conseil et le Pôle régional d économie sociale du Bas-Saint-Laurent poste 202 ou 205 En ligne et à la radio : Lancement de Radiovision, l image de marque des radios communautaires, et du portail Organisé par l Association des radiodiffuseurs communautaires et Colloque PARCE QUE L AVENIR NOUS HABITE 9 novembre Le Réseau québécois des organismes sans but lucratif d habitation, qui regroupe 300 organismes d habitation administrant près de la moitié des unités de logement de ce type au Québec, organise un colloque le 9 novembre prochain afin de mieux connaître les pratiques de soutien communautaire en habitation et d échanger à propos des enjeux de ces interventions. Plus de 300 participants sont attendus à l occasion de PARCE QUE L AVENIR NOUS HABITE à Montréal. Le soutien communautaire en habitation est un assortiment de pratiques permettant de maintenir dans leur milieu des personnes vulnérables ou en légère perte d autonomie. Prenant souvent appui sur le bénévolat, ces «services» ne reçoivent toujours pas d aide financière de l État alors que l habitat représente pourtant un déterminant essentiel à la santé des gens les plus vulnérables. L événement se tiendra au centre-ville de Montréal à proximité des principales voies routières et à deux pas de la station de métro Berri et du terminus d autobus. On peut s inscrire au ou en téléphonant au ou au (de l extérieur de Montréal). VOLUME 6 - NUMÉRO 4 - OCTOBRE 2006 PAGE 5

6 VOLUME 6 - NUMÉRO 4 - OCTOBRE 2006 PAGE 6

7 Nous remercions nos nombreux partenaires financiers qui participent, par leur soutien, à la construction d une société plus juste et solidaire. VOLUME 6 - NUMÉRO 4 - OCTOBRE 2006 PAGE 7

Le Chantier gestionnaire d un fonds de capital patient en économie sociale

Le Chantier gestionnaire d un fonds de capital patient en économie sociale Projet de loi 124 : appel à la mobilisation générale Le 25 octobre dernier, la ministre de la Famille, madame Carole Théberge, déposait un projet de loi qui risque de bouleverser la structure des centres

Plus en détail

Le Répertoire des entreprises d économie sociale du Québec maintenant accessible sur le portail Internet Économie sociale Québec!

Le Répertoire des entreprises d économie sociale du Québec maintenant accessible sur le portail Internet Économie sociale Québec! Le Répertoire des entreprises d économie sociale du Québec maintenant accessible sur le portail Internet Économie sociale Québec! Nous sommes très heureux de vous annoncer que le répertoire des entreprises

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE TABLE DES MATIÈRES PROFIL DES RÉPONDANTS AU SONDAGE... 2 Région administrative... 2 Répartition selon le type d organisme...

Plus en détail

Le nouveau rôle des organisations de l économie sociale: perspectives économique et sociale. Marguerite Mendell, Université Concordia

Le nouveau rôle des organisations de l économie sociale: perspectives économique et sociale. Marguerite Mendell, Université Concordia OCDE Séminaires sur le développement des capacités communautaires Le nouveau rôle des organisations de l économie sociale: perspectives économique et sociale Marguerite Mendell, Université Concordia 1

Plus en détail

Bilan synthèse 4 e édition de la

Bilan synthèse 4 e édition de la Bilan synthèse 4 e édition de la 1 er au 7 avril 2006 Présenté par L institut de coopération pour l éducation des adultes (ICÉA) Mai 2006 Rapport synthèse Semaine québécoise des adultes en formation Édition

Plus en détail

Plan d action triennal 2006-2009

Plan d action triennal 2006-2009 Plan d action triennal 6-9 Le plan triennal 6-9 présente les actions stratégiques qui témoignent des principes d intervention du RIASQ dans les domaines du loisir culturel et de l éducation qui l inspireront

Plus en détail

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux, 2010 505, boul. De Maisonneuve

Plus en détail

MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL

MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL Les 20 et 21 septembre 2 0 0 5 C O L L O Q U E MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL CET ÉVÉNEMENT D UNE DURÉE DE DEUX JOURS RÉUNIRA DES FEMMES

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC Vers une gestion concertée des matières organiques à l occasion du Colloque de la Communauté métropolitaine de

Plus en détail

Bilan de la 7ème édition

Bilan de la 7ème édition Bilan de la 7ème édition Mois de l économie sociale et solidaire en Bretagne Novembre 2014 Janvier 2015 187 rue de Chatillon 35200 Rennes / www.ess-bretagne.org Note méthodologique Ce bilan est établit

Plus en détail

ENJEUX ET PISTES D ACTION

ENJEUX ET PISTES D ACTION Entreprendre solidairement ET Pour un Québec plus juste et plus solidaire RESPONSABLES DU COMITÉ DE TRAVAIL Entreprendre solidairement Charles Guindon, Chantier de l économie sociale Nancy Neamtan, Chantier

Plus en détail

VOUS AVEZ 50 ANS ET PLUS? METTEZ VOTRE EXPÉRIENCE À PROFIT, DANS LE SECTEUR D EMPLOI DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET DE L ACTION COMMUNAUTAIRE!

VOUS AVEZ 50 ANS ET PLUS? METTEZ VOTRE EXPÉRIENCE À PROFIT, DANS LE SECTEUR D EMPLOI DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET DE L ACTION COMMUNAUTAIRE! METTEZ VOTRE EXPÉRIENCE À PROFIT, DANS LE SECTEUR D EMPLOI DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET DE L ACTION COMMUNAUTAIRE! VOUS AVEZ 50 ANS ET PLUS? www.csmoesac.qc.ca DANS LE SECTEUR D EMPLOI DE L ÉCONOMIE SOCIALE

Plus en détail

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Janvier 2015 Table des matières Contexte... 3 Méthodologie... 3 États des lieux... 4 Hier : de grandes réalisations...

Plus en détail

Gouvernance de la Fiducie du Chantier de l économie sociale. Mission. Produits d investissement pour les entreprises d économie sociale

Gouvernance de la Fiducie du Chantier de l économie sociale. Mission. Produits d investissement pour les entreprises d économie sociale Gouvernance de la Fiducie du Chantier de l économie sociale Conseil des fiduciaires Michel A. Bastien, Fonds de solidarité FTQ Manon Brassard, Développement économique Canada Edith Cyr, Chantier de l économie

Plus en détail

Agir collectivement pour développer les capacités d action

Agir collectivement pour développer les capacités d action Agir collectivement pour développer les capacités d action de toute la population au Québec Perspectives et plan de travail de l ICÉA 2014-2015 2015 Version 3 11 septembre 2014 Document de travail discuté,

Plus en détail

Projet de loi n o 27. Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire

Projet de loi n o 27. Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire Projet de loi n o 27 LOI SUR L ÉCONOMIE SOCIALE Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire par la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), la Confédération des syndicats nationaux

Plus en détail

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE Position du Regroupement des jeunes gens d'affaires du Québec sur le projet de loi no 140 Loi sur l assurance parentale Document soumis

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

LES COOPÉRATIVES JEUNESSE

LES COOPÉRATIVES JEUNESSE LES COOPÉRATIVES JEUNESSE DE SERVICES : APPRENTISSAGE MULTIDIMENSIONNEL, IMPACT ÉDUCATIF ET COMPLÉMENTARITÉ À L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE PAR Jean-Marc Fontan Marie Bouchard No 0997-085 La Chaire de coopération

Plus en détail

Atelier Campagne Marketing social

Atelier Campagne Marketing social Atelier Campagne Marketing social Vous devez mettre sur pied, au cours de ce bref atelier, une campagne de marketing social. Vous devrez aussi justifier vos activités de communication. Le nom d une organisation

Plus en détail

L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches

L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches CAHIER DU PARTICIPANT VENDREDI, 23 NOVEMBRE 2012 CLUB DE GOLF DE MONTMAGNY Une réalisation de TABLE DES MATIÈRES Mot du président

Plus en détail

DÉJEUNER-CROISSANT SUR LE MENTORAT

DÉJEUNER-CROISSANT SUR LE MENTORAT Bulletin N o 13 mars 2014 DÉJEUNER-CROISSANT SUR LE MENTORAT Lors du Déjeuner-Croissant qui a eu lieu le 14 mars à Montréal, nos conférenciers ont su nous entretenir sur les différents aspects liés au

Plus en détail

MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR

MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR Mauro-F. Malservisi Max N. tereraho No 1097-090 La Chaire de coopération

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

VOICI LA PHOTO DU CONSEIL D ADMINISTRATION POUR L ANNÉE 2009-2010

VOICI LA PHOTO DU CONSEIL D ADMINISTRATION POUR L ANNÉE 2009-2010 VOICI LA PHOTO DU CONSEIL D ADMINISTRATION POUR L ANNÉE 2009-2010 Dans la première rangée, on retrouve de gauche à droite Suzanne Sylvain, déléguée CS de Rouyn- Noranda; Rose Marquis, présidente; Annie

Plus en détail

Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire

Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire Mars 2010 Le Conseil RH fait progresser les enjeux relatifs à la main-d œuvre communautaire. En tant que

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE AVIS DE L AILE RELÈVE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE AVIS DE L AILE RELÈVE RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE AVIS DE L AILE RELÈVE RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE Avis de l Aile Relève de la Chambre de commerce et d industrie MRC

Plus en détail

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik L ESS et moi Une structure de l Économie Sociale est au service d un projet collectif et non d un projet conduit par une seule personne dans son intérêt propre. Sans le savoir, je vis avec les valeurs

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE VIvRe ensemble BULLETIN DE LIAISON EN PASTORALE INTERCULTURELLE CENTRE JUSTICE ET FOI VOLUME 13, N 46 Hiver 2006 POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE par Jean-Claude

Plus en détail

Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010

Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010 Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010 Mise en ligne début novembre au moment du lancement du site Internet du Labo ESS, le sondage sur l identité et l avenir de l ESS a connu un vif succès.

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS

CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS Projet de loi no 27 Loi sur l économie sociale Mémoire présenté au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire dans le cadre

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

PROPOSITIONS EN VUE DE LA TENUE DU CONGRÈS DE LA FSSS 2009 «POUR LE MEILLEUR ET POUR L AVENIR»

PROPOSITIONS EN VUE DE LA TENUE DU CONGRÈS DE LA FSSS 2009 «POUR LE MEILLEUR ET POUR L AVENIR» PROPOSITIONS EN VUE DE LA TENUE DU CONGRÈS DE LA FSSS 2009 «POUR LE MEILLEUR ET POUR L AVENIR» I - Pour la défense et la promotion des services sociaux et de santé publics pour les personnes aînées en

Plus en détail

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2014 16 au 20 février 2014

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2014 16 au 20 février 2014 LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2014 16 au 20 février 2014 En 2014, avec un nombre d inscriptions avoisinant les 1200, dont une délégation internationale de 71 professionnels, la Bourse RIDEAU confirme

Plus en détail

Séjour réussi pour Place aux jeunes

Séjour réussi pour Place aux jeunes ÇA JASE ENCORE! BULLETIN DU CARREFOUR JEUNESSE-EMPLOI DE BEAUCE-SUD NUMERO 26, VOLUME III, MARS 2009 DANS CETTE EDITION Séjour réussi pour Place aux jeunes Table jeunesse Beauce-Sartigan Jeunes stagiaires

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION SUR LA CARAVANE

DOCUMENT DE PRÉSENTATION SUR LA CARAVANE DOCUMENT DE PRÉSENTATION SUR LA CARAVANE DES RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS FÉMINISTES MARCHE MONDIALE DES FEMMES 2015 Objectifs : Pourquoi organiser une tournée lors des actions de l automne 2015? En octobre

Plus en détail

DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS

DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS 2875, boulevard Laurier, bureau 570 Québec (Qc) G1V 2M2 T. 418.780.1360 F. 418.780.1362 DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS POUR L AVENIR DE NOS RÉGIONS Qu est-ce que l AETSQ? L AETSQ est une association à but non

Plus en détail

L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES ENTREPRISES EN TIC

L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES ENTREPRISES EN TIC BAROMÈTRE DE COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES EN TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS AU QUÉBEC L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION PROGRAMME DES PARTENAIRES MUNICIPAUX POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE (PMDE)

RAPPORT DE MISSION PROGRAMME DES PARTENAIRES MUNICIPAUX POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE (PMDE) COMMUNE DE BANFORA VILLE DE BELOEIL ~*~*~*~*~*~* ~*~*~*~*~*~* RAPPORT DE MISSION PROGRAMME DES PARTENAIRES MUNICIPAUX POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE (PMDE) MIS EN PLACE PAR LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES

Plus en détail

L économie sociale du Bas-Saint-Laurent : une force en émergence

L économie sociale du Bas-Saint-Laurent : une force en émergence Économie sociale dans le monde L économie sociale du Bas-Saint-Laurent : une force en émergence Anne Gauthier Agente de développement Conseil régional de concertation et de développement du Bas-Saint-Laurent

Plus en détail

Taux de survie des coopératives au Québec

Taux de survie des coopératives au Québec Sommaire Taux de survie des 2008-05 Développement économique Innovation Exportation Taux de survie des coopératives au Québec Direction des coopératives Direction générale des politiques et des sociétés

Plus en détail

INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE

INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2013, CEFRIO NETendances INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 5

Plus en détail

Développement de l organisation artistique et culturelle

Développement de l organisation artistique et culturelle 2 Stratégie sectorielle 2 : Développement de l organisation artistique et culturelle 99 Développement de l organisation artistique et culturelle Table des matières 1. Définition... 99 2. État des lieux

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE. Pour l année 2011

RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE. Pour l année 2011 RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE Pour l année 2011 Établi en application de l article 13.4.3 du règlement Par MONSIEUR YVON BONENFANT (Nouveau-Brunswick)

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Déposée au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Avril 2011 Analyse

Plus en détail

Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc

Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc Position de la FCCQ dans le cadre de la consultation publique tenue par l Autorité des marchés financiers 29 juin 2011 555,

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Montréal, le 8 novembre 2011 Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Madame, Monsieur, Institutions culturelles Depuis sept ans, divers musées, bibliothèques et centres culturels

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

Montréal, le 12 juillet 2013. Cap Finance 4200, rue Adam, Montréal (QC), H1V 1S9

Montréal, le 12 juillet 2013. Cap Finance 4200, rue Adam, Montréal (QC), H1V 1S9 MÉMOIRE DÉPOSÉ AUPRÈS DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PORTANT SUR LA SUPPRESSION PROGRESSIVE DES CRÉDITS D IMPÔT ATTACHÉS AUX FONDS DE TRAVAILLEURS CAP finance appuie les fonds

Plus en détail

Formation continue Programmation 2014-2015. Modalités d inscription

Formation continue Programmation 2014-2015. Modalités d inscription Formation continue Programmation 2014-2015 Modalités d inscription Pour chaque formation, une date limite d inscription est indiquée. Elle correspond aussi à la date limite au-delà de laquelle la formation

Plus en détail

Projet de loi-cadre sur l économie sociale au Québec Mémoire présenté par La Coopérative de développement régional de l Estrie

Projet de loi-cadre sur l économie sociale au Québec Mémoire présenté par La Coopérative de développement régional de l Estrie Projet de loi-cadre sur l économie sociale au Québec Mémoire présenté par La Coopérative de développement régional de l Estrie Mai 2013 TABLE DES MATIÈRES 1 À l origine de la Coopérative de développement

Plus en détail

LE RÉSEAU QUÉBÉCOIS DES OSBL D HABITATION

LE RÉSEAU QUÉBÉCOIS DES OSBL D HABITATION LE RÉSEAU QUÉBÉCOIS DES OSBL D HABITATION La mission Le Réseau québécois des OSBL d habitation (RQOH) regroupe les fédérations régionales d OSBL d habitation, les regroupements volontaires d OSBL d habitation

Plus en détail

2 Développement international Desjardins 1970-2010

2 Développement international Desjardins 1970-2010 Introduction 2 Développement international Desjardins 1970-2010 Le développement durable, la microfinance ou encore la responsabilité sociale des organisations sont, de nos jours, des sujets qui suscitent

Plus en détail

Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle. RQASF Le marché de la beauté Un enjeu de santé publique

Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle. RQASF Le marché de la beauté Un enjeu de santé publique Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle Alliance de la fonction publique du Canada Téléphone : 514.523.8349 Courriel : jalbert@tc.gc.ca > Intervention théâtrale

Plus en détail

FAIRE CONNAÎTRE LE RÉSEAU

FAIRE CONNAÎTRE LE RÉSEAU LETTRE D'INFORMATION OCTOBRE 2009 RefERE - Courriel : refere@uqam.ca Internet : www.refere.uqam.ca Cette lettre est envoyée à 157 personnes Bonjour, Bon début d automne pour l hémisphère nord! Bon printemps

Plus en détail

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours PROJET ASSOCIATIF Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours Dans la France des années 1945 1950, le secteur social et sanitaire est marqué par l importance des "œuvres" dont la source est la charité,

Plus en détail

LAURÉAT 2015 Catégorie Restauration

LAURÉAT 2015 Catégorie Restauration LAURÉAT 2015 Catégorie Restauration Fabrique de la paroisse Saint-Damase (Bas-Saint-Laurent) Restauration de l église et mobilisation de la population locale Le projet mérite un Prix d excellence pour

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle

Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle Sciences et technologies, œuvres de culture Mémoire présenté par Septembre 2006 Sciences et technologies, œuvres de culture Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle

Plus en détail

Mémoire concernant le document de consultation de la Régie des rentes du Québec intitulé

Mémoire concernant le document de consultation de la Régie des rentes du Québec intitulé 555, boul. René-Lévesque Ouest e Mémoire concernant le document de consultation de la Régie des rentes du Québec intitulé «Vers un régime de rentes du Québec renforcé et plus équitable» Présenté à La Commission

Plus en détail

La Mauricie participe à une grande réflexion sur l avenir énergétique du Québec

La Mauricie participe à une grande réflexion sur l avenir énergétique du Québec COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Selon un sondage, les Québécois sont d accord pour réduire notre dépendance au pétrole. Ils appuient l automobile électrique, les transports publics, le train,

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM

SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM LES DÉFIS DU FINANCEMENT ET DE LA MISE EN MARCHÉ PROGRAMMATION PRÉSENTÉ PAR LE PROGRAMME À GO, ON CHANGE LE MONDE! DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 Etienne G. Juneau Wojtek Winnicki MOT DU PRÉSIDENT ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Depuis plusieurs années, le système éducatif québécois s est résolument tourné vers l international,

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES PROFIL DE COMPÉTENCES Direction et direction adjointe à la gestion d un établissement scolaire Bureau du recrutement, des stages et du développement des compétences Service de la gestion des personnes

Plus en détail

Rapport des conclusions et recommandations du séminaire

Rapport des conclusions et recommandations du séminaire ÉCHANGES DE PRATIQUES SUR LE TRAVAIL ET LE TRAVAIL DÉCENT NOVEMBRE 2014 Rapport des conclusions et recommandations du séminaire Rapport Réalisé par le Programme Pavage Table des matières Introduction...

Plus en détail

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu.

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu. bilan de la distinction coopérative 2009 Une caisse près de ses membres et de son milieu. Message du président et du directeur général La distinction coopérative, c est ce qui différencie votre caisse

Plus en détail

DOSSIER OPTIMISATION : CONSTATS, ENJEUX, PISTES D ACTION Informations à l intention des membres

DOSSIER OPTIMISATION : CONSTATS, ENJEUX, PISTES D ACTION Informations à l intention des membres DOSSIER OPTIMISATION : CONSTATS, ENJEUX, PISTES D ACTION Informations à l intention des membres Lors de l assemblée générale annuelle du 12 juin 2014, une proposition a été faite par des membres afin que

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

1. Conditions de travail et autres droits

1. Conditions de travail et autres droits 29 août 2013 1.1 La négociation nationale 1.2 La négociation locale 1.3 Santé et sécurité au travail 1. Conditions de travail et autres droits Assurer une participation aux instances du Conseil général

Plus en détail

FEMMES, TRAVAIL ET L ÉCOLE

FEMMES, TRAVAIL ET L ÉCOLE FEMMES, TRAVAIL ET L ÉCOLE AUTEUR TITRE ANNÉE DE PUBLICATION ABBONDANZA, MONA CARRIER, CAMILLE INTÉGRATION DE LA MAIN D OEUVRE E DANS LES PME MANUFACTURIERES QUÉBÉCOISES ACTION TRAVAIL DES FEMMES OUVRONS

Plus en détail

L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt

L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt Deux types de sondages et d enquêtes Première partie Quantitatif : sondage par questionnaire

Plus en détail

Déclaration québécoise pour l innovation sociale. Avril 2011

Déclaration québécoise pour l innovation sociale. Avril 2011 Déclaration québécoise pour l innovation sociale Avril 2011 p o u r l i n n o v a t i o n s o c i a l e Pour un système d innovation sociale au Québec Le développement d une société dépend de plus en plus

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 SOMMAIRE MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 VOLET ÉDUCATION 11 VOLET RECHERCHE 12 CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Plus en détail

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA MÉMOIRE À L INTENTION DE L AU SUJET DU PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST PAR LA FÉVRIER 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À PROPOS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DU SUD-OUEST DE MONTRÉAL... 3 1.1. COORDONNÉES...

Plus en détail

QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC

QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC 43 Objectif : Public : Déroulement : Ce quiz a pour objectif de faire découvrir quelques événements qui ont joué un rôle majeur dans le développement

Plus en détail

PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement

PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement JE SUiS PLUS QU UN MENTOR DANS LE GRAND NORD MISSION Fusion Jeunesse (FJ) crée des partenariats innovateurs entre

Plus en détail

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec. Mémoire présenté par le Conseil du paysage québécois

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec. Mémoire présenté par le Conseil du paysage québécois Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Mémoire présenté par le Conseil du paysage québécois le 15 février 2005 www.paysage.qc.ca 1 1. Présentation du Conseil du paysage québécois

Plus en détail

La reconnaissance des employés : UN PEU, BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT!

La reconnaissance des employés : UN PEU, BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT! - Nº 29 MAI 2012 SOMMAIRE Prix HortiCompétences p.1 Employeurs à la recherche de main-d œuvre pour la saison estivale : pensez à Placement étudiant 2012! p.1 Microsite et concours Colore le décor p.2 La

Plus en détail

Urgence Leadership. Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises

Urgence Leadership. Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises Urgence Leadership Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises Forum de réflexion sur le leadership d avenir - CIRANO 26 janvier 2009 1 Urgence Leadership Un programme

Plus en détail

Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau. Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF. 19 juin 2013. Les objectifs de la conférence

Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau. Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF. 19 juin 2013. Les objectifs de la conférence Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF 19 juin 2013 Les objectifs de la conférence La conférence de Gatineau visait à stimuler la discussion

Plus en détail

Bottin d'initiatives en entrepreneuriat collectif jeunesse au Bas-Saint-Laurent

Bottin d'initiatives en entrepreneuriat collectif jeunesse au Bas-Saint-Laurent Bottin d'initiatives en entrepreneuriat collectif jeunesse au Bas-Saint-Laurent Préscolaire/Primaire Animation d ateliers au préscolaire - Écoles du Bas-Saint-Laurent, Commissions scolaires diverses Dans

Plus en détail

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond M É M O I R E MPR Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond 1 RÉSUMÉ Le patrimoine religieux est menacé par la décroissance des congrégations et par une diminution alarmante des ressources

Plus en détail