PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE 16 JUILLET 2014 À 18 H AU LOCAL B1-3002

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE 16 JUILLET 2014 À 18 H AU LOCAL B1-3002"

Transcription

1 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE 16 JUILLET 2014 À 18 H AU LOCAL B Ordre du jour 1. Ouverture de la séance 2. Nomination du présidium 3. Adoption de l ordre du jour 4. Adoption du procès-verbal du 18 juin Rapport des vérificateurs 6. Adoption de l état des résultats au 30 juin CFAK 8. Projet Fière la fête 9. Entente Fondation FORCE 10. Assurances 10.1 Contrat Coop de l Université de Sherbrooke 10.2 Entente Desjardins 10.3Recrutement de la nouvelle employée 11. Lettre d entente syndicale 12. Cotisation AGIRECUS 13. Revers de cotisations de G3 14. Contrat banque d heures Juripop 15. Cotisations pour le CARÉ 16. Calendrier des instances 17. Adoption des rapports des exécutant-e-s et des bourses de subsistance 18. Tour de table des associations (Varia) 19. Levée de la séance 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 18 h NOMINATION DU PRÉSIDIUM Proposition 1. AGEMDELCUS propose : «que Félix HENRI et Myriam POLIQUIN soient élus respectivement comme président et comme secrétaire de la séance». Proposition appuyée par ADEMFUS. CAO ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR Sarah B. LAMARCHE mentionne que des points pourront être déplacés au fur et à mesure que les gens qui présentent arrivent. 1

2 Proposition 2. G3 propose : «que l ordre du jour soit adopté tel que présenté». Proposition appuyée par RECMUS. CAO ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL DU 18 JUIN 2014 Proposition 3. RECMUS propose : «que le procès-verbal de la séance du 18 juin 2014 soit adopté». Proposition appuyée par RECSEP. CAO RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Sayouba RIPAMA mentionne que c est la deuxième fois qu il voit la même erreur sur un rapport d exécutant. Apparemment, il y a deux secrétaires généraux. Bernard BEAUSOLEIL CHARTRAND répond que ce sera corrigé. Proposition 4. RECMUS propose : «que soit adopté le rapport du vérificateur». Proposition appuyée par ADEMFUS. CAO ADOPTION DE L ÉTAT DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2014 Sayouba RIPAMA souligne qu il n y a pas d anomalie. Il y a deux documents à l appui de l état des résultats, dont les justifications à propos des questions qu il avait soulevées. Proposition 5. AGEMDEUS propose : «que soit adopté l état des résultats au 30 juin 2014». Proposition appuyée par ADEMFUS. CAO CFAK Serge LANGLOIS décrit le contexte dans lequel opère la radio étudiante à l UdeS. L objectif de sa présentation est de demander au REMDUS de contribuer de manière complémentaire. La même démarche a été entreprise auprès de la FEUS. Dans leur cas, une demande serait faite par référendum, en octobre probablement. Serge LANGLOIS mentionne que CFAK regarde la situation depuis le début et jusqu aux cinq ou six prochaines années. Une étude a été faite sur des médias semblables à CFAK, dans le format et le public desservi, la langue, la bande FM, etc. CFAK a les même règles que NRJ, mais son objectif est plus près de celui de Radio-Canada, soit offrir un service à son auditoire plutôt que rechercher les profits. 2

3 CFAK embauche cinq employés de la Fondation FORCE, deux employés à temps plein et compte sur l appui de plusieurs bénévoles. On ne peut comparer la situation de CFAK avec celle de l UdeM et de LAVAl, car ces universités ont un plus grand nombre d étudiants. CFAK s est donné un objectif de financement de $. CFAK reçoit un montant forfaitaire du CA par session qui est actuellement de $. Le financement ne fonctionne pas par cotisations comme au premier cycle. Les étudiants des 2 e et 3 e cycles sont dispersés un peu partout au Québec et ne bénéficient pas des mêmes services, c est pourquoi le REMDUS ne fonctionne pas par cotisation. Serge LANGLOIS fait remarquer qu il y a un désinvestissement au niveau des radios universitaires. CFAK aimerait embaucher une troisième personne pour aider à faire du développement et une partie de publicité. Il y a un émetteur qui doit être changé à chaque année. Dans la dernière année, on a réussi à changer la console. Au niveau des services, CFAK est le plus grand et le plus proche de ses étudiants. Serge LANGLOIS demande si c est possible pour le REMDUS de doubler sa contribution, il croit que $ de plus par année serait une solution logique et légitime. Il ajoute que la contribution du REMDUS influencerait le résultat du référendum qui se tiendra au 1 er cycle. ADBA demande au directeur de CFAK si demander le double de la contribution lui semble conservateur. Serge LANGLOIS répond qu un calcul précis a été fait sur cinq ans pour voir où les dépenses s en allaient et que les gens de CFAK se demandaient quelle était la façon la plus logique d aller chercher les revenus manquants. Ernest NJIEMOUN veut savoir si cette contribution serait continue ou s il s agit d une augmentation ponctuelle. Serge LANGLOIS répond qu il espère qu elle sera continue, parce que les dépenses vont continuer à augmenter. Par exemple, CFAK est la seule radio étudiante qui paie un loyer, précisément $ par mois. RECSEP demande si les revenus seraient suffisants avec la contribution du REMDUS et celle de la FEUS. Serge LANGLOIS répond affirmativement. Selon les prévisions sur 5 ans, on pense que ce serait suffisant. On ferait grandir la station et on offrirait de nouveaux services. G3, s adressant au secrétaire général du REMDUS, veut savoir si le REMDUS peut financièrement se le permettre. Ernest NJIEMOUN répond qu il pense que le REMDUS peut se le permettre avec l établissement du nouveau budget ce dimanche. AGEMDEUS se dit étonnée, car au dernier CA, il a été recommandé aux administratrices et administrateurs de ne pas augmenter la contribution du REMDUS à Arrière Cours cette année à cause du budget serré. Ernest NJIEMOUN en convient, mais précise qu il y a eu une soudaine rentrée d argent en rapport avec les assurances et que par conséquent, de nouveaux postes budgétaires ont été créés et seront présentés au CA. Proposition 6. AGEMDELCUS propose : «que le REMDUS double le montant accordé à CFAK et que ce montant passe donc de mille dollars (1 000 $) à deux mille dollars (2 000 $) par session». Proposition appuyée par AEMDHUS. Ernest NJIEMOUN souhaite que le REMDUS garde des réserves, que ce soit proposé ponctuellement et que cette aide soit revue à chaque année. G3 fait observer que du point de vue de CFAK, il serait pertinent d avoir une stabilité et d avoir des revenus assurés sur 5 ans. 3

4 AEMDHUS dit que de toute façon, c est renouvelé à chaque année, mais que cela se fait parfois automatiquement avec le reste des postes budgétaires. Il faudrait peut-être le spécifier. Le président de la séance précise que c est budgété à l avance, mais voté à chaque année. AGEMDEUS soutient qu il revient au CA de faire son travail et de vérifier les postes budgétaires lors de l adoption du budget. RECSUS affirme que pour CFAK, qui va financièrement plus ou moins bien étant donné que le financement publicitaire diminue à chaque année, il serait dommage qu il soit dépendant d un renouvellement entériné à chaque année par le CA du REMDUS. Il serait plus sage financièrement de laisser la proposition comme elle est. Sayouba RIPAMA aimerait savoir comment les choses fonctionnent à la FEUS. Félix HENRI répond qu une cotisation est perçue à chaque session auprès des étudiants de premier cycle et que cette cotisation ne dépend pas d une décision annuelle de la FEUS. CAO PROJET FIÈRE LA FÊTE Marie-Pier BOISVERT souligne que le comité organisateur (FEUS, IRIS Estrie, CIOSAL et AGLEBUS) souhaitent que Fière la fête soit une fête familiale, accueillante, divertissante et politique. Pour ce qui est des revenus et dépenses, des dépenses de $ sont prévues, mais on prévoit presque autant en revenus. En ce moment les prévisions en ce qui concerne les revenus sont très conservatrices. Par exemple, les montants des revenus tirés de la vente de la bière devraient être plus élevés. Pour ce qui est des dépenses, le comité budgète très serré jusqu à maintenant et respecte ce budget. AGEMDEUS félicite Marie-Pier BOISVERT et déclare qu il s agit d un bel évènement qu elle appuie totalement. Elle demande qui donne de l argent du côté des membres du comité organisateur. Marie-Pier BOISVERT répond que IRIS et AGLEBUS donnent du temps bénévole. Pour le CIOSAL, c est l AECS qui donne de l argent, parce que c est un «comité», au même titre que l AGLEBUS, et il n a donc pas de financement. AGEMDEUS demande si un budget plus élevé a été prévu pour les hot dogs. Marie-Pier BOISVERT répond affirmativement. AGEMDEUS veut savoir si on a besoin de bénévoles pour l évènement. Marie-Pier BOISVERT répond par l affirmative et invite l administratrice à lui envoyer un courriel si elle est intéressée. Elle ajoute qu un appel à tous sera fait bientôt pour recruter des bénévoles. RECSUS veut savoir s il faut adopter le rapport de Marie-Pier BOISVERT ou la subvention. Il demande si la subvention est déjà prévue. Ernest NJIEMOUN répond que les $ sont déjà prévus et budgétés. Ce montant était pour le salaire de l attachée aussi. Le REMDUS voudrait contribuer à la hauteur de $, en plus du salaire de l attachée au projet. Le président de la séance demande que l on précise le montant. Sarah B. LAMARCHE rappelle que le CA a déjà entériné le salaire de l attachée au projet, Marie-Pier BOISVERT, il devrait maintenant entériner le budget de $ alloué au projet Fière la Fête. 4

5 Proposition 7. RECSUS propose : «que le REMDUS accorde mille cinq cents dollars (1 500 $) pour le projet Fière la Fête, édition 2014». Proposition appuyée par AGEMDEUS. AEMDHUS rappelle que c était déjà prévu. CAO Marie-Pier BOISVERT mentionne qu elle a une autre vérification à faire auprès du CA. Tout l argent qui rentre, rentre dans le compte du REMDUS. Alors les dépenses sont payées à même le compte du REMDUS. Selon les règlements généraux, toute dépense de moins de 500 $ est votée par le CE, mais celles de plus de 500 $ doivent être entérinées par le CA. Elle suggère de déléguer ce pouvoir au comité organisateur du projet pour ce qui est des dépenses liées au projet. Proposition 8. AEMDHUS propose : «que les dépenses engendrées par le projet Fière la fête soit votées par le comité organisateur du projet tant et aussi longtemps que les dépenses sont associées aux revenus de Fière la Fête, et cela, moyennant un rapport présenté au CA». Proposition appuyée par ADEMFUS. Victor BILODEAU souligne que Fière la fête est un projet qui a été initié par le REMDUS, mais l objectif était de rendre cet évènement autonome à long terme. Le but est donc que l événement s autogère. L argent n est pas celui du REMDUS et les dépenses non plus. Victor BILODEAU se dit mal à l aise avec le fait que le REMDUS ait quelque chose à dire sur la gestion de l argent du comité. G3 veut savoir si, en cas de déficit, la responsabilité financière retombe sur le REMDUS, et si les profits, s il y en a, reviennent au REMDUS. Marie-Pier BOISVERT répond affirmativement. C est le REMDUS qui essuie la dette. Mais s il y avait des profits, en principe, ils seraient reportés à l activité de l année suivante. On doit en reparler. RECSUS fait remarquer que, puisque l argent passe par le compte du REMDUS, il est juste de faire cette proposition. Par contre, pour l année prochaine, RECSUS suggère que le comité organisateur ouvre un compte au nom d un organisme sans but lucratif (OBSL) formé pour l organisation de l évènement. CAO ENTENTE FONDATION FORCE Charles SHEARSON présente brièvement La Fondation FORCE. C est le financement organisé pour et par la communauté étudiante. La Fondation offre des programmes pour venir en aide aux étudiants : bourses d étude, aide alimentaire, formation pour le budget, financement des emplois, par exemple, l entretien ménager dans les locaux des associations étudiantes. La Fondation est à l œuvre depuis 1984 à l Université de Sherbrooke; ce n est pas une formule qu on retrouve dans d autres universités. L entente présentement en vigueur était une entente de 10 ans. Elle se termine l année prochaine. La Fondation s y prend tôt pour que tous les acteurs concernés embarquent à temps. C est la Fondation de l Université de Sherbrooke qui gère les sommes qui sont recueillies par les cotisations étudiantes. La moitié de la somme est placée et les 5

6 intérêts sont versés à la Fondation FORCE, qui redistribue intégralement ces sommes en aide. Elles sont gérées de façon diligente. Si un jour on constatait que les revenus sont plus importants que les demandes d aide, on pourrait revoir les cotisations. Depuis 2009, il y a une majoration de 0,50 $ annuellement. Les attributions sont gérées par le Comité du don. En septembre 2014, avec l indexation du 10 $, on est rendu à 14 $ par étudiant, par trimestre. La Fondation ne demande pas seulement aux deux associations étudiantes de campus de «mettre l épaule à la roue», il y a d autres donateurs, dont des donateurs privés, l Université de Sherbrooke, etc. Celles ou ceux qui auraient des craintes quant à l attribution de l argent dont dispose la Fondation peuvent se dire qu il y a un représentant du REMDUS au CA de la Fondation FORCE. Il y avait une indexation dans l ancienne entente. La Fondation croit à la pertinence de cette indexation jusqu à une éventuelle atteinte de surplus. Même si jusqu à maintenant on a un léger surplus, la Fondation ne veut pas accuser un retard. Et il y a des donateurs qui se retirent. L avocate de la Fondation FORCE, qui est présente, explique que la demande de la Fondation consiste essentiellement à renouveler l entente pour 10 ans et de voir si l indexation, après cinq 5 ans, est encore pertinente. Elle invite celles ou ceux qui ont des questions sur la gestion à les poser à n importe quel moment. G3 veut savoir à combien s élèverait la cotisation des étudiants en L avocate répond qu elle s élèverait à 14, 50 $ en En 2025, elle serait de 19, 50 $ par étudiant, par session. RECSUS veut savoir si le renouvellement peut être voté le soir même et invite quelqu un d autre à proposer, puisqu elle est intervenue. Proposition 9. AGEMDEUS propose : «que soit renouvelée l entente entre le REMDUS et la Fondation FORCE pour la période demandée». Proposition appuyée par RECSUS. RECSUS aurait aimé entendre les témoignages des bénéficiaires de la Fondation FORCE. CAO ASSURANCES 10.1 Contrat Coopérative de l Université de Sherbrooke Sarah B. LAMARCHE informe les membres du conseil que la personne qui s occupe des assurances du REMDUS à la Coopérative de l UdeS quitte à la fin du mois. Deux formations seront données d ici là à la nouvelle employée du REMDUS. Mme SAINT-JACQUES devrait remettre au REMDUS un guide des assurances détaillé et efficace. De plus, Juripop a offert de former l employée sur les aspects légaux. Il n est donc plus question de contrat avec la Coopérative de l UdeS Entente DESJARDINS Sarah B. LAMARCHE indique qu il a été évalué de retirer les services de naturopathie et d acupuncture et d ajouter les services psychologiques à la couverture d assurances. Au final, cela coûterait même moins cher au REMDUS et ça ne ferait pas augmenter les primes pour cette année. Les cotisations resteraient les mêmes. RÉÉUS se questionne : ce n est pas gratuit les services psychologiques à l UdeS? 6

7 Sarah B. LAMARCHE répond que la consultation coûte 10 $, mais que les services de psychologie de l UdeS sont débordés. Il y a une grande demande. Dans la couverture, les services des travailleurs sociaux seraient aussi inclus. Proposition 10. RECSUS propose : «que soient supprimés les services paramédicaux de naturopathie et d acupuncture, et que soit ajoutée une couverture pour les services des psychologues et des travailleurs sociaux d un maximum de quarante dollars (40 $) par visite, jusqu à concurrence de quatre cents dollars (400 $) par année». Proposition appuyée par RECSEP. ABDA veut savoir pourquoi on supprime les services paramédicaux et quelles sont les données quant à l utilisation de ses services par les membres du REMDUS. Sarah B. LAMARCHE répond qu au dernier CA, des tableaux avaient été fournis avec les données sur le nombre de consultations. Elle demande à l administratrice si elle veut d autres chiffres. ABDA répond que lors de la séance précédente, elle assistait pour la première fois au CA. Elle n avait pas lu les documents. Le président de la séance présente les chiffres. RECSEP veut savoir si cela va coûter plus cher au REMDUS. Sarah B. LAMARCHE répond que ça reviendrait même moins cher. Toutefois, Desjardins ne peut le garantir parce qu ils n ont pas d exemples réels par rapport aux réclamations. CAO Recrutement de la nouvelle employée Sarah B. LAMARCHE rapporte que des candidats ont été rencontrés. Le comité de sélection a arrêté son choix sur une personne. Victor BILODEAU ajoute que cette personne a beaucoup d expérience, dont en France dans un domaine similaire. On a fait des vérifications quant à son dossier judiciaire, on a évalué son français, etc. Elle est à Sherbrooke pour un bon moment et semblait très enthousiaste à l idée d être engagée. Sarah B. LAMARCHE souligne que la personnalité de la candidate colle avec le service à la clientèle et elle semble assez solide pour se débrouiller avec l exécutif changeant. Proposition 11. ADEMFUS propose : «que soit entérinée l embauche de Mme Ruth RELUT». Proposition appuyée par RECSUS. Sarah B. LAMARCHE précise que la nouvelle employée devrait entrer en fonction au mois d août. CAO

8 11. LETTRE D ENTENTE SYNDICALE Victor BILODEAU mentionne qu il y a eu rencontre avec le syndicat des employés du REMDUS pour faire les modifications nécessaires à la convention salariale pour l embauche de la nouvelle employée. On a créé le poste d Agent-e d administration des assurances à 35 heures par semaine. Ce poste se trouve à inclure les tâches relatives au secrétariat (assurées présentement par la secrétaire, qui quittera son poste), à l administration, mais aussi la gestion des assurances (actuellement assurées par la Coop). Il fallait aussi négocier un salaire pour ce nouveau poste. Le salaire négocié est de $ par année, soit de 20, 77 $ l heure. Il y a cinq paliers à l échelle salariale. À chaque année, il y aura une augmentation de 3%, ce qui copie ce qu il y a pour le poste de secrétaire. Il est nécessaire que le CA entérine les modifications à la convention salariale. Proposition 12. AMEUS propose : «que soit adoptée la lettre d entente syndicale». Proposition appuyée par ADEMFUS. CAO COTISATIONS AGIRECUS Le représentant AGIRECUS prend la parole. Il vient demander la récupération des cotisations de son association. Leur cohorte compte neuf étudiants. Ils aimeraient disposer des cotisations versées au REMDUS depuis l automne AGIRECUS a décidé d appuyer trois projets, dont le projet La Déraille et le projet de serre. Ils ont été victimes de la dissolution de l association l année précédente. RECSEP veut savoir si le fait de leur redonner leurs cotisations pose un problème au niveau des règlements généraux du REMDUS. Le président de la séance souligne que les associations qui ne sont pas représentées à trois (3) réunions ordinaires consécutives du CA ne reçoivent pas leur revers de cotisation à venir. Par contre, la situation spéciale de l AGIRECUS est qu il y a eu dissolution de l association l année passée. AGIRECUS dit qu il va s assurer que l an prochain, les membres de l AGIRECUS sachent comment récupérer leurs cotisations. Proposition 13. RECSEP propose : «que le REMDUS redonne les montants des cotisations de l automne 2013 et de l hiver 2014 à l AGIRECUS». Proposition appuyée par ADEMFUS. Le président de la séance suggère d aider les étudiants de l an prochain à tenir leur assemblée générale pour refonder l association et élire un exécutant qui assisterait au CA. Normalement, l association a un siège au CA du REMDUS. CAO REVERS DE COTISATION DU G3 G3 affirme que malgré leur absence aux trois derniers CA, son association aimerait récupérer ses cotisations. La justification fournie par le vice-président externe de G3 pour cette absence est qu il y a eu une activité de 8

9 l association en même temps que le dernier CA. Pour le CA précédent, il était arrivé trop tard pour assister au CA. Il était déjà terminé. Le président de la séance présume qu il devait s agir de la séance qui avait duré quarante-cinq minutes. Proposition 14. AEMDHUS propose : «que le REMDUS redonne ses cotisations à G3». Proposition appuyée par AGEMDELCUS. CAO CONTRAT BANQUE D HEURES JURIPOP Ernest NJIEMOUN demande aux administratrices et administrateurs d accepter l augmentation du poste de dépenses accordées à Juripop, parce que le montant prévu a déjà été dépassé. Le poste serait augmenté de $, ce qui servirait à éponger les dépenses et à assurer un coussin. Proposition 15. AMEUS propose «que le REMDUS verse un deux mille dollars (2000 $) additionnel à JURIPOP pour de nouveaux services». Proposition appuyée par G3. CAO COTISATIONS POUR LE CARÉ Ernest NJIEMOUN informe les membres du CA que ce qui est demandé au niveau de la cotisation pour le CARRÉ, c est que la nouvelle cotisation de 2 $ instaurée pour le projet CARÉ, et votée en avril, soit différée à l automne 2015, pour laisser le temps de ficeler le projet. Le président de la séance, Félix HENRI, précise que le CARÉ, avec un ou deux «r», est un centre d aide pour les étudiantes et étudiantes, notamment au niveau de la relation avec les directeurs de recherche. ADEMFUS veut savoir si ça demande vraiment un an avant que le projet soit à terme et si la nouvelle cotisation ne pourrait pas débuter à l hiver 2015 plutôt qu à l hiver Victor BILODEAU répond qu honnêtement, il serait surprenant que le projet CARÉ soit prêt à l hiver. Il est plus réaliste de viser l automne ADEMFUS veut savoir si la cotisation a été votée en CA ou en AG. Ernest NJIEMOUN répond qu elle a été votée en CA. Proposition 16. ADEMFUS propose : «que la cotisation au CARÉ soit différée à l automne 2015». Proposition appuyée par RECMUS. CAO

10 16. CALENDRIER DES INSTANCES ADEMFUS veut savoir s il est possible de demander une exemption de présence s il y a conflit d horaire entre les heures de cours et les heures des séances du CA du REMDUS à au moins trois reprises d affilée et s il est possible ainsi de conserver les cotisations de l association. Le président de la séance répond qu en principe, il y a des précédents. Il est possible d en faire la demande formelle au CA à l avance, dans le cas où vous le savez, ou d envoyer un courriel expliquant la situation et les justifications au secrétariat du REMDUS pour en faire la demande. Proposition 17. ADEMFUS propose : «que soit adopté le calendrier des instances du REMDUS». Proposition appuyée par RECSEP. CAO ADOPTION DES RAPPORTS DES EXÉCUTANT-E-S ET DES BOURSES DE SUBSISTANCES Proposition 18. ADEMFUS propose : «que soient adoptés en bloc les rapports des exécutantes et des exécutants et que soient versées les bourses de subsistance pour la période en cours». Proposition appuyée par AGEMDELCUS. CAO TOUR DE TABLE RÉÉUS mentionne que c est l été et que c est tranquille. Ils tombent en période d examens dans une semaine, une semaine et demie. Les gens ne sont pas très participatifs durant la session d été peu importe les activités. RECMUS organise sa dernière activité sociale de l été. Ils ont aussi organisé des conférences pour promouvoir l entreprenariat dans les laboratoires. Ces conférences ont bien marché. AGEMELCUS n a rien à mentionner. AEMDHUS : «on hiberne en été». Bernard BEAUSOLEIL CHARTRAND dit qu il rencontre la FEUS qui a une proposition pour sauver ACORN. Pascale ROY rapporte qu en collaboration avec la FEUS, on regarde si on peut avoir un point de chute à l Université pour des paniers bio à l automne. Il est possible qu elle inonde les assos de courriels; car on prépare la semaine de la mobilité durable et on sollicitera les assos du REMDUS et leurs membres pour des capsules vidéo. Benham GOLZAN mentionne qu il fait la gestion des cas étudiants qui lui parviennent à chaque semaine. Il participe à la préparation de la Journée de la rentrée et à l évaluation de la dernière Journée de la rentrée. Victor BILODEAU annonce que la deuxième saison de l Autre Ciné-parc débute la semaine suivante. L activité a lieu tous les mardis, et ce, pour les cinq semaines à venir. On commence avec quelque chose de léger et d humoristique : les Indiens à Hollywood. Ça devrait être une belle édition encore cette année! Ernest NJIEMOUN dit que le président Abdelkarim AMENGAY a pris des vacances et qu il lui a demandé de l excuser auprès du CA. Il sera de retour au prochain CA. Sinon, le CE a tenu sa rencontre annuelle sur le budget dernièrement. Sarah B. LAMARCHE prépare le terrain pour l automne en ce qui concerne les assurances et cela prend tout son temps. AMEUS précise, pour appuyer et corriger AEMDHUS : «on estiberne». RECSEP n a rien à mentionner. 10

11 G3 prévoit changer d identité visuelle à l automne : logo, couleurs, etc. ADEMFUS indique qu ils se préparent, car il y aura un nouvel exécutif et de nouveaux étudiants en août. Sinon, ils ont récemment intégré tous les étudiants de Longueuil et ils organisent l activité de fin d année de la cohorte. Stephan MAGNE mentionne qu à Longueuil, on a préparé des cafés gratuits. Malgré la faible présence des étudiants sur le campus, beaucoup d étudiants ont participé à cette activité. On a maintenant des vélos à libreservice sur le campus et on prépare un plan de communication avec l attaché qui a des connaissances en cette matière. 19. LEVÉE DE LA RÉUNION L ordre du jour ayant été épuisé, la séance est levée à 20 h 6. Myriam POLIQUIN Secrétaire de la séance 11

12 ÉTAIENT PRÉSENTS : ADBA ADEMFUS AEMDHUS AGEMDELCUS AGEMDEUS AGIRÉCUS AMEUS Droit-MBA G3 MBA RECMUS RECSEP RECSUS RÉEUS CE REMDUS vp affaires internes et vie sociale CE REMDUS secrétaire général CE REMDUS vp à l information CE REMDUS vp développement durable CE REMDUS vp externe CE REMDUS vp académique CE REMDUS vp campus délocalisés Secrétariat de la séance Présidence de la séance Vérificateur REMDUS Attachée projet REMDUS CFAK Directeur général Fondation FORCE Mélanie LAGACÉ Étienne LANOUETTE Jean-François MESLIN Stéphanie BERNIER Gabrielle CHARRON-RAINVILLE Marie-Jeanne PARENT Victor DOSTIE Jean-François OUELLET Deyven VACHON Simon BOUCHER Myriam BÉLISLE Louiza YADDADEN Youri LAMBERT-MILOT Sophie DUFOUR-BEAUSÉJOUR David DENONCOURT Bernard BEAUSOLEIL CHARTRAND Ernest NJIEMOUN Sarah B. LAMARCHE Pascale ROY Victor BILODEAU Benham GOLZAN Stéphan MAGNE Myriam POLIQUIN Félix HENRI Sayouba RIPAMA Marie-Pier BOISVERT Serge LANGLOIS Charles SHEARSON Avocate de la Fondation FORCE N'ÉTAIENT PAS PRÉSENTS : ADÉMAUS AÉFATÉR AEMDGUS AEPEA AGÉCSDUS AGER CEGGAT KINANTHROPOLOGIE REESPUS REMMIUS REMSSUS 12

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 29 AVRIL À 11 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) Vice-président aux affaires académiques

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 29 AVRIL À 11 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) Vice-président aux affaires académiques RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 29 AVRIL À 11 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) ÉTAIENT PRÉSENTS : Abdelkarim AMENGAY Ernest NJIEMOUN Benham GOLZAN Sarah B. LAMARCHE Pascale ROY Victor BILODEAU

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 27 MAI À 13 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115)

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 27 MAI À 13 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 27 MAI À 13 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) ÉTAIENT PRÉSENTS : Abdelkarim AMENGAY Ernest NJIEMOUN Benham GOLZAN Pascale ROY Victor BILODEAU Bernard BEAUSOLEIL

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 18 JUIN À 12 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115)

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 18 JUIN À 12 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 18 JUIN À 12 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) ÉTAIENT PRÉSENTS : Abdelkarim AMENGAY Ernest NJIEMOUN Benham GOLZAN Pascale ROY Victor BILODEAU Sarah B. LAMARCHE

Plus en détail

«que Félix HENRI et Myriam POLIQUIN soient élus respectivement comme président et comme secrétaire de la séance».

«que Félix HENRI et Myriam POLIQUIN soient élus respectivement comme président et comme secrétaire de la séance». PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE 9 SEPTEMBRE 2014 À 18 H AU LOCAL B1-3002 Ordre du jour 1. Ouverture de la séance 2. Nomination du présidium 3. Adoption de l ordre

Plus en détail

«que Guillaume PLOURDE soit élu comme président de la séance et Guillaume FORTIN comme secrétaire de la séance».

«que Guillaume PLOURDE soit élu comme président de la séance et Guillaume FORTIN comme secrétaire de la séance». PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE 21 JANVIER 2014 À 18 H AU LOCAL B1-3002 Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Nomination du présidium 3. Adoption de l ordre

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 13 AVRIL À 13 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115)

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 13 AVRIL À 13 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 13 AVRIL À 13 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) ÉTAIENT PRÉSENT-E-S : Steve ST-PIERRE Chaabane Calv G. GUEBRE Jean-François MESLIN Sarah B. LAMARCHE Benham

Plus en détail

RECSUS appuie la proposition. Proposition adoptée à l'unanimité CAO-2013-01-22-3

RECSUS appuie la proposition. Proposition adoptée à l'unanimité CAO-2013-01-22-3 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 22 JANVIER 2013, À 18 H, AU LOCAL D4-2019 DE LA FACULTÉ DES SCIENCES Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Nomination

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 7 NOVEMBRE 2013 À 10 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115)

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 7 NOVEMBRE 2013 À 10 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 7 NOVEMBRE 2013 À 10 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) ÉTAIENT PRÉSENTS : Marie-Pier BOISVERT Félix HENRI Jean-François MESLIN Samuel PÉPIN Meriem ABIDA Pierre

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 16 JUIN 2015 À 18 H AU LOCAL B1-3002 DU CAMPUS PRINCIPAL

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 16 JUIN 2015 À 18 H AU LOCAL B1-3002 DU CAMPUS PRINCIPAL PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 16 JUIN 2015 À 18 H AU LOCAL B1-3002 DU CAMPUS PRINCIPAL Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Nomination du présidium

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 2 DÉCEMBRE 2014 À 12 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115)

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 2 DÉCEMBRE 2014 À 12 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 2 DÉCEMBRE 2014 À 12 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) ÉTAIENT PRÉSENTS : Steve ST-PIERRE Ernest NJIEMOUN Pascale ROY Benham GOLZAN Bernard BEAUSOLEIL CHARTRAND

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 10 MARS 2015 À 13 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E1-115)

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 10 MARS 2015 À 13 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 0 MARS 205 À 3 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E-5) ÉTAIENT PRÉSENT-E-S : Steve ST-PIERRE Sarah B. LAMARCHE Jean-François MESLIN Pascale ROY Seyyed Behnam GOLZAN

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 16 MARS 2015 À 13 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E1-115).

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 16 MARS 2015 À 13 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E1-115). ÉTAIENT PRÉSENT-E-S : RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 6 MARS 205 À 3 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E-5). Steve ST-PIERRE Sarah B.h B. LAMARCHE Houssemeddine FRAJ Pascale ROY Angélie BELLEROSE-LANGLOIS

Plus en détail

1. OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 18 h 13.

1. OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 18 h 13. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS DU 16 MARS 2015 TENUE À 18 H AU LOCAL B1-3002 Ordre du jour 1. Ouverture de la séance 2. Nomination du présidium 3. Adoption de

Plus en détail

Ordre du jour de la séance

Ordre du jour de la séance PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 21 JUILLET 2010 AU LOCAL A4-166 DE LA FACULTÉ DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES Ordre du jour de la séance 1. Ouverture

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF DU REMDUS TENUE LE 3 FÉVRIER 2016 À 16 H, AU LOCAL E-1 115 DU PAVILLON DE LA VIE ÉTUDIANTE

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF DU REMDUS TENUE LE 3 FÉVRIER 2016 À 16 H, AU LOCAL E-1 115 DU PAVILLON DE LA VIE ÉTUDIANTE RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF DU REMDUS TENUE LE 3 FÉVRIER 2016 À 16 H, AU LOCAL E-1 115 DU PAVILLON DE LA VIE ÉTUDIANTE Ordre du jour 1. Présences 2. Ouverture de la réunion 3. Présidium 4.

Plus en détail

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur)

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) MODE DE FONCTIONNEMENT 1. Participation au Conseil mondial: Les délégués des associations membres Le bureau et les

Plus en détail

1. OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 18 h 1.

1. OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 18 h 1. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 12 NOVEMBRE 2014 À 18 H, AU LOCAL B1-3002 Ordre du jour 1. Ouverture de la séance 2. Nomination du présidium 3. Adoption

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

Statuts egov Innovation Center

Statuts egov Innovation Center Statuts egov Innovation Center (version 10.10.2013) Préambule L association «egov Innovation Center» est une association à but non lucratif s inscrivant dans une dimension d intérêt public. L association

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES ETUDIANTS EN DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES ETUDIANTS EN DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE STATUTS DE L ASSOCIATION DES ETUDIANTS EN DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Art. Fondation L association des Etudiants en Droit de l Université de Genève (ci-après AED) est

Plus en détail

Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche DIVEX

Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche DIVEX Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche lance un appel de proposition pour des nouveaux projets de recherche scientifique. Les projets devront cadrer dans les différents thèmes de

Plus en détail

MAISON KULTURA STATUTS

MAISON KULTURA STATUTS Route de Chêne 41b - CH 1208 Genève - Tél. 022/340 71 11 - Fax 022/344 71 92 - www.kultura.ch MAISON KULTURA STATUTS I. NOM, DURÉE, SIÈGE Dénomination Art. 1 L Association «Maison Kultura» est une fédération

Plus en détail

VICE-PRÉSIDENTE AUX AFFAIRES ACADÉMIQUES VICE-PRÉSIDENT AUX AFFAIRES INTERNES

VICE-PRÉSIDENTE AUX AFFAIRES ACADÉMIQUES VICE-PRÉSIDENT AUX AFFAIRES INTERNES RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF DU REMDUS TENUE LE 29 JANVIER 2010 À 19 H À LA SALLE DE CONFÉRENCE DU REMDUS LOCAL E1-115 ÉTAIENT PRÉSENTS : Julie CHOUINARD David MAURICE Mariane MALTAIS-GUILBAULT

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS»

Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS» Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS» Nom, siège, but Art. 1 La «Société suisse d hydrologie et de limnologie» (SSHL) est une association au sens de l art. 60 ff du Code civil suisse.

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE»

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 1 STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 2 ARTICLE 1 DESIGNATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Houssemeddine FRAJ appuie la proposition. Proposition adoptée à l unanimité CE-2015-05-27-1

Houssemeddine FRAJ appuie la proposition. Proposition adoptée à l unanimité CE-2015-05-27-1 RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE JEUDI 27 MAI 2015 À 13 H AU LOCAL E1-115 Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Présences 3. Nomination du présidium 4. Adoption de l ordre du jour

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Société Inter-Rives de l'île Verte Inc. Règlements généraux version 2011

Société Inter-Rives de l'île Verte Inc. Règlements généraux version 2011 Société Inter-Rives de l'île Verte Inc. Règlements généraux version 2011 SECTION 1: GÉNÉRALITÉS Article 1 Dénomination sociale «La Société Inter-Rives de l'île Verte Inc». Dans les règlements qui suivent,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE CAUX INITIATIVES ET CHANGEMENT

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE CAUX INITIATIVES ET CHANGEMENT STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE CAUX INITIATIVES ET CHANGEMENT 1 I. NOM FORME JURIDIQUE - SIEGE Article 1 Sous le nom de «Les Amis de Caux Initiatives et Changement» est constituée une association

Plus en détail

SHULA, SACRED HEART UNIVERSITY LUXEMBOURG ASSOCIATION, A.s.b.l.,

SHULA, SACRED HEART UNIVERSITY LUXEMBOURG ASSOCIATION, A.s.b.l., SHULA, SACRED HEART UNIVERSITY LUXEMBOURG ASSOCIATION, A.s.b.l., Association sans but lucratif. Siège social: L-1615 Luxembourg, 7, rue Alcide de Gaspéri. L association sous-rubrique est régie par les

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 8 OCTOBRE 2015 À 18 H AU LOCAL B1-3002 DU CAMPUS PRINCIPAL

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 8 OCTOBRE 2015 À 18 H AU LOCAL B1-3002 DU CAMPUS PRINCIPAL 1320 2015-10-08 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 8 OCTOBRE 2015 À 18 H AU LOCAL B1-3002 DU CAMPUS PRINCIPAL Ordre du jour 1. Ouverture de la séance 2.

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF DE LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L ADMINISTRATION

Plus en détail

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 Ordre du jour Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption du procès-verbal

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL

CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL 2 mai 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL 130 e RÉUNION EXTRAORDINAIRE : 2 mai 2014 Certifié le 10 juin 2014 Table des matières VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA RÉUNION... 1 NOMINATION

Plus en détail

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité I Nom, Siège, Buts et Tâches Statuts Article 1 Article 2 Article 3 Nom L Association se nomme ASPEDAH (Association

Plus en détail

Comment bien préparer son assemblée générale?

Comment bien préparer son assemblée générale? ARC / WWW.ARC-COPRO.FR / 13 02 15 Comment bien préparer son assemblée générale? Dans tout syndicat de copropriété, il est tenu, au moins une fois chaque année, une assemblée générale des copropriétaires.

Plus en détail

Procès Verbal de la réunion du conseil d'administration du 16 février 2010

Procès Verbal de la réunion du conseil d'administration du 16 février 2010 Association des Chercheuses et Chercheur étudiant à la Faculté de Médecine de l'université Laval 1. Ouverture de la séance Procès Verbal de la réunion du conseil d'administration du 16 février 2010 M.

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

Politique sur les dons, les commandites et les bourses de l AGEECJ

Politique sur les dons, les commandites et les bourses de l AGEECJ Politique sur les dons, les commandites et les bourses de l AGEECJ Politique H-07-02 Association Générale des Étudiantes Table des matières PRÉLIMINAIRE... 3 Préambule... 3 Dispositions générales... 3

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 23 NOVEMBRE 2011 AU LOCAL Z7-1309 DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE

PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 23 NOVEMBRE 2011 AU LOCAL Z7-1309 DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 23 NOVEMBRE 2011 AU LOCAL Z7-1309 DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE Ordre du jour 1. Ouverture de la séance 2. Nomination des

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3

TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3 Politiques financières ADOPTÉ : MODIFIÉ : 17/10/2010 (A.G.O) 09/12/2012 (A.G.E.) TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3 POLITIQUE # 3 GESTION

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

PREMIER CONSEIL EXÉCUTIF DE L AGES LE MARDI 2 SEPTEMBRE 2008 À 16H30 AU LOCAL DE L AGES D7-1002

PREMIER CONSEIL EXÉCUTIF DE L AGES LE MARDI 2 SEPTEMBRE 2008 À 16H30 AU LOCAL DE L AGES D7-1002 PREMIER CONSEIL EXÉCUTIF DE L AGES LE MARDI 2 SEPTEMBRE 2008 À 16H30 AU LOCAL DE L AGES D7-1002 Présences Jessica Bérubé, VP externe Hélène Boulianne, VP environnement Ian Girard, VP techno Madeleine Lavery,

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA Les critères de participation et le financement accordé pour ce programme sont indiqués dans ce guide pour la session ou l année de mobilité visée, sous réserve de révision

Plus en détail

le 17 octobre 2011 MC

le 17 octobre 2011 MC le 17 octobre 2011 MC Solution recommandée Votre objectif en matière de réduction de dettes : Accroître mes liquidités en réduisant le montant de mes paiements de dettes. Vous avez dit vous sentir plutôt

Plus en détail

STATUTS DU TENNIS-CLUB VILLERET

STATUTS DU TENNIS-CLUB VILLERET STATUTS DU TENNIS-CLUB VILLERET NOM, SIEGE ET BUT Article 1 Fondé le 24.02.1981, le Tennis-Club Villeret est une association au sens des articles 60 et suivants du Code Civil Suisse, ayant son siège à

Plus en détail

Analyse de proposition

Analyse de proposition Analyse de proposition Conseil Académique du 3 juin 2013 : CAC-420-03 Rédaction : Maxence Lenoir Président, 2013-2014 Version : 3 juin 2013 Adoption : 9 juin 2013 Association des Étudiants de Polytechnique

Plus en détail

but lucratif organisée corporativement au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

but lucratif organisée corporativement au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse. Titre préliminaire AEAG : Association des Etudiants Albanais de Genève Art. - CONSTITUTION L Association des Etudiants Albanais de Genève (AEAG) est une association sans but lucratif organisée corporativement

Plus en détail

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 -1- STATUTS ARAET Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 TITRE I : Nom Buts Siège - Durée Article 1 : Nom 1.1 L Association Romande Arts, Expression et Thérapies - ARAET - est une

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

Statuts de l association

Statuts de l association ASSOCIATION LES ENFANTS DU DESERT Association loi de 1901 à but non lucratif et humanitaire Siège social : 7, rue des Prêtres 17740 Sainte Marie de Ré Mail : genevieve.courbois@orange.fr Site Internet

Plus en détail

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 APRES-INRS Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 Local 4412 de l Édifice INRS à Québec et Local G-09 de l Édifice 18 au Campus de l IAF à Laval Étaient présents

Plus en détail

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN Montréal, le 9 juin 2015 À toutes les présidences des sections locales À tous les exécutifs régionaux À l exécutif national SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN La sixième Assemblée générale

Plus en détail

Politique de création et d'administration des fonds issus de donations ou de partenariats et de fonds d'investissement étudiant à l'université Laval

Politique de création et d'administration des fonds issus de donations ou de partenariats et de fonds d'investissement étudiant à l'université Laval Politique de création et d'administration des fonds issus de donations ou de partenariats et de fonds d'investissement étudiant à l'université Laval Texte adopté par le Conseil d'administration à sa séance

Plus en détail

STATUTS DE L ASMAV. Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise

STATUTS DE L ASMAV. Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise STATUTS DE L ASMAV Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique section vaudoise I.- NOM, SIEGE, BUT ET DUREE Article 1 er : Nom L Association suisse des médecins assistants et chefs

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION ARTICLE PREMIER Constitution et nomination Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront ultérieurement, une association régie par la loi du

Plus en détail

Demande d aide financière au Fonds Monétaire Spécial No. :

Demande d aide financière au Fonds Monétaire Spécial No. : Demande d aide financière au Fonds Monétaire Spécial No. : Important : Afin de faciliter le traitement de votre demande, nous vous demandons de nous fournir toutes les informations demandées sur le présent

Plus en détail

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE Le processus administratif de suivi et de traitement d une demande

Plus en détail

Statuts de l association Electrolab

Statuts de l association Electrolab Statuts de l association Electrolab Mardi 16 Novembre 2010 Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 juillet 1901 relative au contrat

Plus en détail

Association PME et Créateurs d Entreprises Arc jurassien. Statuts

Association PME et Créateurs d Entreprises Arc jurassien. Statuts Association PME et Créateurs d Entreprises Arc jurassien Statuts I. Dénomination, siège, objet social, durée ARTICLE 1 - Fondation Avec le parrainage de RET SA, il avait été créé en 1984 une Association

Plus en détail

ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION

ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION "L ABTOF travaille au nom des professionnels du tourisme programmant la France. Le but essentiel de l association est de conseiller et d influencer les actions

Plus en détail

INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC. Rapport d activité 2011-2012

INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC. Rapport d activité 2011-2012 INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC Rapport d activité 2011-2012 Mai 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. L introduction...1 2. Les activités du Conseil...1 2.1 Le suivi des activités...1 Activités

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Jean-Paul Barbe, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Jean-Paul Barbe, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le maire Jean-Paul

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) En vue d'une première discussion, le comité permanent

Plus en détail

Modification des Statuts de l association Nouveaux Espaces Latino-américains (Espaces latinos) 1 er Juin 2012

Modification des Statuts de l association Nouveaux Espaces Latino-américains (Espaces latinos) 1 er Juin 2012 Modification des Statuts de l association Nouveaux Espaces Latino-américains (Espaces latinos) 1 er Juin 2012 TITRE I TITRE II TITRE III TITRE IV TITRE V TITRE VI DENOMINATION, SIEGE, OBJET. COMPOSITION

Plus en détail

Relevant du livre II SIREN 776 950 677

Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement intérieur MUTAMI page 1/5 suite à l Assemblée

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

Statuts de L Accueil Francophone de Prague

Statuts de L Accueil Francophone de Prague Statuts de L Accueil Francophone de Prague Article 1 - Titre de l Association En date 16 avril 2015, les présents statuts annulent et remplacent les statuts précédents du 15 mai 1998 de l Accueil francophone

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE MERCREDI 8 JUILLET 2015 À 9 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E1-115)

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE MERCREDI 8 JUILLET 2015 À 9 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE MERCREDI 8 JUILLET 2015 À 9 H 30 AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) Ordre du jour 1. Présences 2. Ouverture de la réunion 3. Nomination du présidium 4. Adoption

Plus en détail

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS ASSEMBLEE GENERALE du 4 OCTOBRE 2012 Le quatre octobre deux mille douze

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION COCuMONT Mémoire et Patrimoine REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES 1.1. Membres actifs : Les membres actifs sont admis lors du paiement de la cotisation annuelle. Ils bénéficient de tous

Plus en détail

Marie Babineau propose Marie-Ève Palin-Fecteau comme secrétaire de la réunion, appuyée par Jean-Michel Proulx. Adopté à l unanimité.

Marie Babineau propose Marie-Ève Palin-Fecteau comme secrétaire de la réunion, appuyée par Jean-Michel Proulx. Adopté à l unanimité. Procès-verbal de la réunion ordinaire du Conseil exécutif de l Association étudiante du Cégep de Sainte-Foy tenue le mercredi 28 janvier 2015 à 12h00 au local M-106.03 Étaient présents Marie Babineau,

Plus en détail

CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LOISIR DE CAP-AUX-OS

CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LOISIR DE CAP-AUX-OS CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LOISIR DE CAP-AUX-OS Réunion du conseil d administration du Centre communautaire de loisir de Cap-aux-Os (CCL) tenue dans les locaux du CCL à la Petite École de Forillon le mercredi

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

statuts clong-volontariat Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat

statuts clong-volontariat Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat clong-volontariat comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat statuts Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 14, passage Dubail - 75010 PARIS - tél. : 01 42 05 63 00

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

Statuts de la Fédération mondiale des Grands Concours Internationaux de Vins et Spiritueux (VINOFED) CHAPITRE 1 LA FÉDÉRATION

Statuts de la Fédération mondiale des Grands Concours Internationaux de Vins et Spiritueux (VINOFED) CHAPITRE 1 LA FÉDÉRATION Statuts de la Fédération mondiale des Grands Concours Internationaux de Vins et Spiritueux (VINOFED) CHAPITRE 1 LA FÉDÉRATION ARTICLE 1 NOM / SIEGE / DUREE 1.1 Sous le nom de la «Fédération Mondiale des

Plus en détail

ECOLE CAPITAINE LUC-FORTIN CONSEIL D ÉTABLISSEMENT REGISTRE DES PROCÈS-VERBAUX

ECOLE CAPITAINE LUC-FORTIN CONSEIL D ÉTABLISSEMENT REGISTRE DES PROCÈS-VERBAUX Présidente Directeur Présences ECOLE CAPITAINE LUC-FORTIN CONSEIL D ÉTABLISSEMENT REGISTRE DES PROCÈS-VERBAUX PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DES HAUTES-RIVIÈRES ÉCOLE CAPITAINE-LUC-FORTIN Procès-verbal

Plus en détail

Politiques des équipements et des infrastructures

Politiques des équipements et des infrastructures POLITIQUE DES ÉQUIPEMENTS ET DES INFRASTRUCTURES Le conseil municipal, le conseil d agglomération, les conseils d arrondissement et le comité exécutif de Montréal, à titre d administrateurs de fonds publics

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE COMITÉ DES USAGERS DES SERVICES À LA VIE ÉTUDIANTE. Modifiés et adoptés lors du Comité de la vie étudiante

RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE COMITÉ DES USAGERS DES SERVICES À LA VIE ÉTUDIANTE. Modifiés et adoptés lors du Comité de la vie étudiante RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE COMITÉ DES USAGERS DES SERVICES À LA VIE ÉTUDIANTE Modifiés et adoptés lors du Comité de la vie étudiante du 28 septembre 2012 Sommaire 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 3 1.1 Objet...

Plus en détail

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012 Assemblée générale annuelle Alliance Mardi 29 mai 2012 1.Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour Quorum? Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour 2. Adoption

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Rôle, composition et mode de fonctionnement

Rôle, composition et mode de fonctionnement DE L'ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL Rôle, composition et mode de fonctionnement Secteur santé et sécurité Direction des ressources financières et matérielles Janvier 2013 Entrée en vigueur Janvier 2013

Plus en détail

Lynn Carpentier Joanisse (par intérim) Conseillère en gestion des ressources humaines Service des ressources humaines

Lynn Carpentier Joanisse (par intérim) Conseillère en gestion des ressources humaines Service des ressources humaines Mai 2014 Lynn Carpentier Joanisse (par intérim) Conseillère en gestion des ressources humaines Service des ressources humaines Line Lespérance Technicienne responsable de la paie et avantages sociaux Service

Plus en détail

MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE

MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE PAGE DE GARDE DU FORMULAIRE DE DEMANDE NOM DE LA JURIDICTION : TITRE DU PROGRAMME : CITE/VILLAGE : ETAT/ PROVINCE/PAYS : DIRECTEUR DU PROGRAMME : ADRESSE

Plus en détail

Statuts de l association

Statuts de l association Statuts de l association «le Cirque du vent, crèche associative» 1/8 Statuts de l association «le Cirque du vent, crèche associative» Article premier : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Société Suisse de Pédagogie Musicale Section genevoise. Statuts

Société Suisse de Pédagogie Musicale Section genevoise. Statuts Société Suisse de Pédagogie Musicale Section genevoise Statuts 1. Siège et buts de la Société Art. 1 La section genevoise (S.G.) de la Société suisse de pédagogie musicale (S.S.P.M), créée le 29 novembre

Plus en détail

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013 Procès-verbal de la 45 e réunion du Conseil d administration tenue le lundi 19 août 2013 à 9h30, par vidéoconférence Étaient présents : Local 4412 de l Édifice INRS à Québec Salle G-09 de l Édifice 18

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 Le vendredi 30 novembre de l an 2012 à 15h30, l Assemblée Générale Ordinaire de notre syndicat s est réunie à la Maison

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS Article 1 CREATION Il est formé entre les personnes désignées à l article 4, vivant au Cameroun, et qui adhèrent

Plus en détail

Sont absents: M. Jean-François Hébert M me Sylvie Laflamme M me Chantal Rivest

Sont absents: M. Jean-François Hébert M me Sylvie Laflamme M me Chantal Rivest PROCÈS-VERBAL Réunion des membres du Conseil d établissement Centre de formation Compétence Rive-Sud tenue à La Prairie le jeudi 20 mai 2010 au 399 Conrad-Pelletier de 19 h à 20 h 30 Sont présents : M.

Plus en détail

«Pour une formation professionnelle duale en Suisse»

«Pour une formation professionnelle duale en Suisse» «Pour une formation professionnelle duale en Suisse» Statuts I. Nom, siège et buts 1. Nom et siège Sous le nom de «Pour une formation professionnelle duale en Suisse» est constituée une Association au

Plus en détail