Assemblée du 14 mars 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assemblée du 14 mars 2015"

Transcription

1 Animation : Gabrielle Compte-rendu : Camille Assemblée du 14 mars 2015 au Collège de Maisonneuve 3800 rue Sherbrooke Est 5 participantes et participants, 1 observateur. Début de l assemblée à 13h20. Tour de table Charles propose comme ordre du jour qu il y ait une présentation du fonctionnement de l assemblée, suivie d un retour des comités, d une pause puis un moment pour les sujets libres, un point varia et finalement un choix de la date de la seconde prochaine assemblée. Présentation du fonctionnement de l assemblée Comités 1. Comité suivi 1.1 Finances - Le comité suivi s est penché sur la question de la logistique entourant les finances de l APAHM, mais n est pas arrivé à élaborer une proposition pour cette assemblée. - L Association Facultaire Étudiante de Sciences Humaines de l Université du Québec à Montréal (AFESH - UQAM) accorde une subvention de 1000$ à l APAHM et on se demande où mettre cet argent et comment le gérer. - On n est pas obligé de le retirer en une fois, on peut demander des chèques de montants plus petits, selon nos besoins immédiats. - Considérant que l AFESH a attribué une subvention de 1000$ à l APAHM; - Considérant que l APAHM n est pas une entreprise et ne peut donc pas ouvrir un compte de banque; - Considérant que Stéphanie est jusqu à présent la seule personne désignée pour se faire émettre des chèques à l AFESH; Stéphanie propose qu une somme de 300$ soit répartie entre deux petites caisses, soit : - Un montant de 150$ dans la première petite caisse, actuellement gérée par Camille et qui contiendrait un total de $

2 - Un montant de 150$ dans la caisse #2 qui prendra la relève lorsque la première petite caisse sera épuisée. Que la balance de la subvention de 1000$ soit conservée par l AFESH jusqu à ce que Stéphanie retire les montants tels que votés lors d assemblées futures. Qu une deuxième personne soit désignée pour encaisser les chèques de l AFESH. Charles appuie. - Est-ce qu il serait mieux d enregistrer un compte de banque au nom de l APAHM? - Dans le comité gratuité, il a été question de dons mensuels provenant de particulier, un compte de banque pourrait permettre la réalisation de ce projet. - Quelque chose de problématique si on ouvre un compte de banque, c est qu il y aura des noms à fournir, des statuts, par exemple le président, alors que l APAHM ne fonctionne pas de cette façon. - L argent dans un compte n est pas une charge, comparativement à de l argent qui reste chez les gens. - Peut-être voter pour cette proposition pour ensuite se renseigner sur les tenants et les aboutissants d un compte. - Il y a des frais annuels lorsqu on possède un compte de ce type. Stéphanie propose un amendement : Ajouter : «- Que la première petite caisse soit renflouée lorsqu épuisée et la deuxième aussi; - Qu un vote soit tenu à chaque nouveau renflouage des petites caisses afin de déterminer le ou la nouvelle responsable de la petite caisse;» Francis appuie. Moment de formulation collaboratif adopté à l unanimité. Nous rajoutons «et vice versa» après «lorsque la première petite caisse sera épuisée» et nous supprimons «Que la première petite caisse soit renflouée lorsqu épuisée et la deuxième aussi.». - Est-ce que les deux personnes qui vont retirer l argent peuvent être les mêmes personnes que celles qui s occupent des petites caisses? Camille propose un amendement : Remplacer «Stéphanie» par «les personnes responsables des petites caisses retirent», retirer «Qu une deuxième personne soit désignée pour encaisser les chèques de l AFESH.» et ajouter «Que les deux personnes qui s occupent des petites caisses soient celles qui peuvent encaisser des chèques de l AFESH.»

3 Proposition amendée : - Considérant que l AFESH a attribué une subvention de 1000$ à l APAHM; - Considérant que l APAHM n est pas une entreprise et ne peut donc pas ouvrir un compte de banque; - Considérant que Stéphanie est jusqu à présent la seule personne désignée pour se faire émettre des chèques à l AFESH; Qu une somme de 300$ soit répartie entre deux petites caisses, soit : - Un montant de 150$ dans la première petite caisse, actuellement gérée par Camille et qui contiendrait un total de $; - Un montant de 150$ dans la caisse #2 qui prendra la relève lorsque la première petite caisse sera épuisée et vice versa. Qu un vote soit tenu à chaque nouveau renflouage des petites caisses afin de déterminer le ou la nouvelle responsable de la petite caisse. Que la balance de la subvention de 1000$ soit conservée par l AFESH jusqu à ce que les personnes responsables des petites caisses retirent les montants tels que votés lors d assemblées futures, ou pour renflouer leur caisse une fois épuisée. Que les deux personnes qui s occupent des petites caisses soient celles qui peuvent encaisser des chèques de l AFESH. - Il y a actuellement 63,35$ dans la petite caisse. - Gabrielle était censée faire une demande de subvention à la SOGÉÉCOM, mais il n y a plus de subventions à donner. - Elle devait aussi demander au QPIRG, ceci sera fait prochainement. Le Comité étudiant de lutte pour la libération des lieux urbains a proposé à l assemblée populaire autonome de lui donner $. Est-ce qu on accepte et, si oui, où est-ce qu on le met? - Possibilité d ouvrir un compte de banque. - Peut-être que ça n a pas l air très démocratique le fait que beaucoup de participants et participantes garderaient un peu d argent chez eux, c est comme si on gardait l argent pour nous. - L emplacement et le compte de l argent sont publics, c est pourquoi ce ne serait pas problématique. - Garder l argent à résidence fait en sorte de multiplier le nombre d occasions de parler d argent en assemblée, alors qu on devrait le réduire. - Est-ce que ce comité peut garder l argent un certain temps, afin qu on se penche sur cette question? Proposition de Charles de vote indicatif sur la possibilité d ouvrir un compte de banque de l APAHM. Francis appuie. Résultat du vote indicatif à propos de la position des participantes et participants assistant à l assemblée par rapport à l ouverture d un compte de banque : 3 en accord, 1 en désaccord, 1 abstention

4 - Le comité dit qu illes peuvent attendre autant qu on le veut. 1.2 Réunion du comité Stéphanie propose que le comité suivi organise un après-midi réunion spéciale ouverte à toutes et tous le dimanche 29 mars à 13h dans laquelle les tâches du comité suivi seront mises par écrit collectivement afin de les soumettre à l Assemblée. Camille propose que 20$ soit alloué au comité suivi afin d acheter des petites douceurs à manger et/ou à boire durant l après-midi de réunion du 29 mars. Stéphanie va collecter les informations pour savoir ce qu il faut pour ouvrir un compte en banque. Tout le monde est invité à apporter d autres solutions entourant la logistique des finances. 2. Éduculture Le comité Éduculture a décidé de reprendre le projet d'organiser et d'animer une Promenade de Jane, une ballade ayant pour but de présenter un certain angle historique ou actuel du quartier. Cette activité aura lieu au début mai. Le thème de l an passé était les luttes sociales dans Hochelaga-Maisonneuve. Actuellement, quatre thèmes ont été soulevés dont l éducation, le logement, les luttes ouvrières et l alimentation. Toutes et tous sont invité-e-s à proposer leurs idées concernant cette activité et à participer à sa réalisation. 3. Démocratie directe - Le comité a pris la décision de faire leur réunion environ une semaine après chaque assemblée. La prochaine aura lieu le dimanche 22 mars. - La recherche du local a été entamée. - Les réunions comportent deux parties, d abord la conception de matériel de mobilisation et ensuite une partie de réunion formelle. - Notre routine de mobilisation est à chier, la régularité des réunions est un moyen intéressant de s assurer de faire de la mobilisation. Camille propose une pause de 15 minutes. Charles appuie.

5 4. Comité pour l inclusion sociale et gratuité La collaboration entre ces deux comités continue, il y a eu une rencontre le 7 mars pour un retour sur le diner discussion et sur les résultats du sondage. Des idées pour les prochaines activités ont été apportées. - Les formulaires de sondage ont été analysés et le comité a relevé plusieurs constats. - On trouve, par rapport à la question de la dénonciation des commerçants, beaucoup de commentaires négatifs. Peut-être qu il faudrait raffiner nos commentaires, faire voir qu on veut procéder d une façon différente des organismes de charité. Les participantes et participants se sentent plus choquées quand on parle des organismes communautaires que des entreprises. - Plusieurs personnes n étaient pas certaines de comprendre le projet «Histoire sans faim», ça serait intéressant pour des activités grand public de créer des outils qui présentent et vulgarisent ce qu est notre projet, essayer d avoir un peu de visuel. - Faire ressortir les principes fondamentaux de «Histoire sans faim», pour voir en un coup d œil les fondements du projet. - Au niveau des organismes communautaires, qu est-ce qu on amène comme critique, cibler ça. - Dans les commentaires, des points positifs par rapport à la discussion autour de chaque table suivie de la discussion en grand groupe, les gens ont aimé la bouffe et le concept de gratuité alimentaire. - Production de la vidéo - La prochaine étape, c est s essayer auprès des commerces, si ça ne fonctionne pas, ce serait quelque chose à apporter aux participants, demander de la nourriture pour les événements. - Façon de briser la glace, c est de demander aux commerces de nous fournir de la nourriture pour un événement. Camille propose que les photos et les vidéos prises durant le diner discussion ne soient pas publiées sur Facebook. Camille propose l amendement d ajouter «par l APAHM, directement». Proposition amendée : Proposition que les photos et les vidéos prises durant le diner discussion ne soient pas publiées par l APAHM directement sur Facebook. Adopté à l unanimité

6 Sujets libres A. Printemps Une manifestation est organisée le 21 mars à 14h à la place Émilie-Gamelin. - C est le comité printemps 2015 qui appelle à la manifestation du début de la grève de Si on y va, ça montre un groupe de quartier, non étudiant, qui se mobilise. - Réticence pour mobiliser les gens du quartier pour cette manifestation, ça reste un mouvement qui émerge du milieu étudiant, donc peut-être pas inclusif. - Le but, c est de créer ce mouvement, il n y a pas de groupe qui prend en charge ce mouvement. - On montre qu on est là, c est important pour nous, on n a pas à se priver d y aller même si on n a pas reçu d invitation officielle. - Ça reste une organisation dans laquelle il y a des rapports de pouvoir, il ne faut pas se retrouver à faire leur travail, ne veut pas que l APAHM se retrouve à faire de la promotion à leur place, on ne sait pas c est quoi leurs revendications. - On peut appeler ça sur la liste discussion. - Marquer qu on n'est pas en accord avec les lignes de pensée du groupe qui l organise, on peut faire un appel en se dissociant des façons de faire des grandes centrales syndicales. - Mieux de diffuser de l information pour que ceux et celles qui veulent y aller y aillent, puis examiner par la suite notre position par rapport à ce mouvement. - Le raisonnement de l APAHM, dont le fonctionnement en démocratie directe, doit être mis de l avant. Francis propose qu il élabore un montage graphique pour lancer un appel à la manifestation le 21 mars contre l austérité à diffuser largement aux gens du quartier. Camille propose un amendement : Remplacer «diffuser largement aux gens du quartier» par «envoyer sur la liste info et à mettre sur le site internet» Appui manquant. Proposition amendée que Francis élabore un montage graphique pour lancer un appel à la manifestation le 21 mars contre l austérité à envoyer sur la liste info et à mettre sur le site internet. Camille propose qu il y ait appel pour la formation d un contingent de l APAHM lors de la manifestation du 21 mars. La manifestation débutera au parc Émilie Gamelin à 14h, on se rejoint au métro Joliette à 13h30.

7 Varia - Il y a beaucoup de points qu on a approfondi, on peut voir ça à première vue comme un ralentissement aux discussions liées à d autres points, mais c est le fun de ne pas sentir de pression, c est un signe qu il y a une inclusion. - Prendre le temps de parler de certains sujets, tout le monde sait comment ça fonctionne, donc on a une possibilité de participer aux discussions. - Il y a toujours des points plus litigieux, mais on réussit à en parler et à construire nos idées par rapport aux discussions qu on a ensemble. Décision de la date de la surprochaine assemblée Gabrielle propose le mercredi 6 mai à 19h. Camille appuie. Gabrielle propose la levée de l assemblée. Levée de l assemblée à 17h18.

Procès-verbal Congrès de la CLASSE du 25 février 2012 Tenu au Cap St-Barnabé à Montréal

Procès-verbal Congrès de la CLASSE du 25 février 2012 Tenu au Cap St-Barnabé à Montréal Délégations membres présentes : Procès-verbal Congrès de la CLASSE du 25 février 2012 Tenu au Cap St-Barnabé à Montréal AGEFLESH Association générale des étudiants et étudiantes de la Faculté des lettres

Plus en détail

«L AVENIR DU HORS CAMPUS»

«L AVENIR DU HORS CAMPUS» ASSOCIATION DES ÉTUDIANT(E)S HORS CAMPUS UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS RIVIÈRE 4 IEME CONGRÈS 27 ET 28 OCTOBRE 2001 «L AVENIR DU HORS CAMPUS» LES PARTICIPANTS AEHCUQTR M. Claude Salvas, président Mme Micheline

Plus en détail

CONSEIL D'ADMINISTRATION

CONSEIL D'ADMINISTRATION LAIRET CONSEIL D'ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL de la septième réunion du conseil d'administration du conseil de quartier de Lairet, tenue le 20 octobre 2010, à 19 h, au centre communautaire Marchand, 2740,

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES

CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES OBLIGATION (référence à la RF-06) Conciliation bancaire au 31 décembre, 31 mars et 30 juin. MINIMUM 1 fonds de roulement par mois. Si vous avez une petite caisse, il

Plus en détail

Procès verbal de la réunion du CA de l Association humaniste du Québec du 2010/04/13

Procès verbal de la réunion du CA de l Association humaniste du Québec du 2010/04/13 Présences : Michel Pion Yanick Crépeau Raymond Cardin Bernard Cloutier Frédéric Hewitt Guy Coignaud Claude Braun Procès verbal de la réunion du CA de l Association humaniste du Québec du 2010/04/13 Président

Plus en détail

Un régime d assurance? Si oui, lequel?

Un régime d assurance? Si oui, lequel? Un régime d assurance? Si oui, lequel? AFESH-UQAM 20 novembre 2013 Résumé Ce texte présente quelques pistes de réflexion concernant le régime d assurance collective de l AFESH-UQAM. Il s agit d un document

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

Boîte à outils pour l inversion de la pause- repas : Jouer avant de manger!

Boîte à outils pour l inversion de la pause- repas : Jouer avant de manger! Boîte à outils pour l inversion de la pause- repas : Jouer avant de manger! L inversion de la pause-repas consiste à changer l ordre de l heure de jeu et de l heure du dîner. Dans les écoles qui ont adopté

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2

Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2 Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2 Article 1 Cotisation La cotisation est à ce jour fixée à 10. Le montant est ramené à 5 pour les personnes ayant de faibles revenus, sans nécessité de

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL

RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL 0.0 Procédures 0.1 Ouverture de l assemblée et prise officielle des présences 0.2 Nomination d un(e) président (e) d

Plus en détail

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 8, Numéro 6 Mai 2015 PROGRAMME ALLOCATION-LOGEMENT Le gouvernement du Québec a instauré un nouveau programme

Plus en détail

Convention de partage des dépenses Le Contentieux de la FMOQ

Convention de partage des dépenses Le Contentieux de la FMOQ Convention de partage des dépenses Le Contentieux de la FMOQ EN GUISE DE SUITE à l encadré paru dans la dernière livraison du Médecin du Québec (vol. 34, n o 9, septembre 1999, page 20), la convention

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU COMITE DU LUNDI 6 DECEMBRE 2010

PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU COMITE DU LUNDI 6 DECEMBRE 2010 PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU COMITE DU LUNDI 6 DECEMBRE 2010 Comité : - Présents : Arnaud, Emilie, Emeline, Aurélie, Brice, Lydia, Sophie, Eva, Roland, Gaetan, Pierre. Ordre du Jour : 1. Présidence a.

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE. Les comités d usagers des services

VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE. Les comités d usagers des services VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE Les comités d usagers des services Audiovisuel Bibliothèques Informatique et télécommunications Document

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU Adoptées par le Forum Revenu du 13 juin 2013 25-FARQ-01 Amendées par le Forum Revenu du 16 avril 2014 25-FARQ-03 Amendées par le Forum

Plus en détail

ATTENTION AUX REQUINS!

ATTENTION AUX REQUINS! BESOIN D ARGENT? ATTENTION AUX REQUINS! GUIDE SUR LES INTERMÉDIAIRES FINANCIERS VOUS NE POUVEZ PLUS PAYER VOS DETTES? Vous êtes tenté d aller vers un service qui annonce des solutions miracles? Attention

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

Comité provisoire de la CMPQ

Comité provisoire de la CMPQ Le 11 janvier 2012 Comité provisoire de la CMPQ Réunion virtuelle no. 3 à 08 :30 Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Quorum : 3. Adoption de l ordre du jour 4. Adoption du procès-verbal de la réunion

Plus en détail

PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00

PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00 Ménières, le 28 mai 2014 PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00 M. le Syndic Joël Robert souhaite la bienvenue et présente la table du Conseil, la table administrative et excuse Mme Pouget,

Plus en détail

CPR-140207 UNIVERSITÉ DE MONCTON COMITÉ DES PROGRAMMES. Réunion du 7 février 2014. 8 h 30. Campus de Moncton

CPR-140207 UNIVERSITÉ DE MONCTON COMITÉ DES PROGRAMMES. Réunion du 7 février 2014. 8 h 30. Campus de Moncton UNIVERSITÉ DE MONCTON COMITÉ DES PROGRAMMES Réunion du 7 février 2014 8 h 30 Salon du chancelier Pavillon Léopold-Taillon Campus de Moncton PRÉSENCES : Neil Boucher, président Sarah Daigle (à distance)

Plus en détail

Comptes rendus Assemblée générale et Assemblée générale extraordinaire de Minga du 15 et 16 juin 2014 à Marseille

Comptes rendus Assemblée générale et Assemblée générale extraordinaire de Minga du 15 et 16 juin 2014 à Marseille Comptes rendus Assemblée générale et Assemblée générale extraordinaire de Minga du 15 et 16 juin 2014 à Marseille I / Vérification du quorum Présents : Structures : Andines scoop, Artasia, Ekitour, La

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU 10 AVRIL 2015 SÉANCE ORDINAIRE

PROCÈS-VERBAL DU 10 AVRIL 2015 SÉANCE ORDINAIRE PROCÈS-VERBAL DU 10 AVRIL 2015 SÉANCE ORDINAIRE 1. Présences et quorum PRÉSENTS: ABSENT : M. Alain Goulet Mme Nancy Pineault Mme Jeanne-Paule Beaulieu (19h15) M. Rodrigue Ouellet Mme Bibiane Gagnon M.

Plus en détail

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005 Institut économique de Montréal Rapport d un sondage omnibus Juin 2005 Opinion des Québécois à l égard du jugement de la Cour suprême du Canada relatif à l interdiction aux citoyens de payer pour des soins

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon)

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) 12/06/2013 Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr This document

Plus en détail

Politique de dépenses. de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ)

Politique de dépenses. de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ) Politique de dépenses de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ) Adoptée au Congrès d'orientation du 25 au 28 novembre 2005 Révisée au Congrès des 14 et 15 octobre 2006 Révisée au

Plus en détail

Justine Ludi. HEAD Genève

Justine Ludi. HEAD Genève Justine Ludi HEAD Genève Laura Wohlgehaben HEAD Genève Karine Laurence EAVM Montréal Projet Évolution chronologique du projet. Nos projets étaient quasi identiques lors de la formation des groupes. Dans

Plus en détail

Tâche 1. Préévaluation 411 BORDEREAU DE DÉPÔT. Caisse Populaire. Montant 687 - Effets: Chèques, coupons, etc. Dollars. Bijouterie Hamolton inc.

Tâche 1. Préévaluation 411 BORDEREAU DE DÉPÔT. Caisse Populaire. Montant 687 - Effets: Chèques, coupons, etc. Dollars. Bijouterie Hamolton inc. Préévaluation 411 Tâche 1 Effets: Chèques, coupons, etc. Bijouterie Hamolton inc. Montant 1328 47 Bijouterie Pierre André 1748 33 Joaillerie Artisanale enr. 1587 30 Bijouterie Lucie enr. 1299 72 Caisse

Plus en détail

coopératives d habitation

coopératives d habitation Répertoire des coopératives d habitation dans le quartier Rosemont à Montréal 2 Les coopératives d habitation Qui vit dans une coopérative Qu est-ce qu une coopérative C est une personne morale regroupant

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION AU PROGRAMME JEUNE CITOYEN ENGAGÉ.

FORMULAIRE D INSCRIPTION AU PROGRAMME JEUNE CITOYEN ENGAGÉ. FORMULAIRE D INSCRIPTION AU PROGRAMME JEUNE CITOYEN ENGAGÉ. Je déclare que je suis citoyen canadien et que je serai inscrit dans un établissement collégial à l automne 2014. ÉTAPE 1 - PRÉSENTATION Titre

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Conformément à l engagement de la Société canadienne de psychologie (SCP) d effectuer des

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014 Association J AIME DIVIA COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014 Alis Logement situé rue du pont des Tanneries, 21000 DIJON Nombre de membres invités : 15 Nombre de bénévoles présents : 4 Nombre

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA NÉGOCIATION DU RÉGIME AGRÉÉ DE PENSION ALCAN (RAPA)

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA NÉGOCIATION DU RÉGIME AGRÉÉ DE PENSION ALCAN (RAPA) PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA NÉGOCIATION DU RÉGIME AGRÉÉ DE PENSION ALCAN (RAPA) PAR : Alain Proulx, président Syndicat National des employés de l aluminium d Arvida (FSSA) et Pierre Bergeron, actuaire

Plus en détail

PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES.

PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES. PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES. La Fondation filles d action est un organisme sans but lucratif qui appuie les démarches des filles et des jeunes

Plus en détail

Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2

Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2 Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2 Ce livret de l évaluateur se divise en deux sections. La première section comprend : des instructions à l intention de l évaluateur sur la façon d administrer le

Plus en détail

INFORMATIONS VOUS CONCERNANT

INFORMATIONS VOUS CONCERNANT OBJET : SITE INTERNET INFORMATIONS VOUS CONCERNANT Nom Prénom :... Nom de l Entreprise :... Statut :... Activité :... Adresse :... Code postal - Ville :... Tél :... E-mail :... Fax :... INFORMATIONS CONCERNANT

Plus en détail

Vivre sans chéquier LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 21

Vivre sans chéquier LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 21 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Site d informations pratiques sur la banque et l argent Repère n 21 Vivre sans chéquier Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette 75440

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 Le vendredi 30 novembre de l an 2012 à 15h30, l Assemblée Générale Ordinaire de notre syndicat s est réunie à la Maison

Plus en détail

L Université Laval lance, elle aussi, une consultation publique sur un programme de Master en anglais.

L Université Laval lance, elle aussi, une consultation publique sur un programme de Master en anglais. L Université Laval lance, elle aussi, une consultation publique sur un programme de Master en anglais. Mémoire déposé à la Direction des Communications et du Recrutement de l UQO par Benoit Bazoge, Ph.D.

Plus en détail

Dossier de Demande de subvention

Dossier de Demande de subvention Association Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Nom de l Association : service traitant la demande : SERVICE CULTUREL Année : 2016 Dossier de Demande de subvention Vous trouverez

Plus en détail

Monsieur Gabriel Rioux, Président Environnement Mesdames Christine Bérard, Secrétaire Citoyen. Messieurs Gaétan Bayeur Municipalité (Ste-Geneviève)

Monsieur Gabriel Rioux, Président Environnement Mesdames Christine Bérard, Secrétaire Citoyen. Messieurs Gaétan Bayeur Municipalité (Ste-Geneviève) PROCES-VERBAL DE LA RENCONTRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ORGANISME DE BASSIN VERSANT DE LA RIVIERE BAYONNE, TENUE AU CENTRE COMMUNAUTAIRE DE SAINT- CLEOPHAS-DE-BRANDON, LE MERCREDI 20 JUIN 2007 A

Plus en détail

Association des étudiantes et étudiants de droit à l UQAM ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE Jeudi le 26 mars 2015 12h45 PROCÈS-VERBAL

Association des étudiantes et étudiants de droit à l UQAM ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE Jeudi le 26 mars 2015 12h45 PROCÈS-VERBAL Association des étudiantes et étudiants de droit à l UQAM ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE Jeudi le 26 mars 2015 12h45 PROCÈS-VERBAL 0.0 OUVERTURE Jake Meszaros, appuyé par Catherine Giroux, propose l

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL EXÉCUTIF DU 7 SEPTEMBRE 2010 Document public Page 1 sur 5

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL EXÉCUTIF DU 7 SEPTEMBRE 2010 Document public Page 1 sur 5 PROCÈS-VERBAL CONSEIL EXÉCUTIF DE LA SOGÉÉCOM 7 SEPTEMBRE 2010 PRÉSENCES : coordination Déléguée aux affaires internes Déléguée aux affaires externes pédagogie Adjoint-e-s: aucun Jérome Lebel Simon Croisetière-

Plus en détail

Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06

Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06 Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06 Le nouveau Bon d études canadien peut vous aider à mettre de l argent de côté pour payer les études postsecondaires

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

Où avez-vous entendu parler de la Maison de la Famille Joli-Cœur :

Où avez-vous entendu parler de la Maison de la Famille Joli-Cœur : FORMULAIRE D INSCRIPTION ATELIERS PARENTS/ENFANTS ATELIER Où avez-vous entendu parler de la Maison de la Famille Joli-Cœur : Nom du parent : Date de naissance du parent : Nom de l enfant : Date de naissance

Plus en détail

RECSUS appuie la proposition. Proposition adoptée à l'unanimité CAO-2013-01-22-3

RECSUS appuie la proposition. Proposition adoptée à l'unanimité CAO-2013-01-22-3 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU REMDUS TENUE LE 22 JANVIER 2013, À 18 H, AU LOCAL D4-2019 DE LA FACULTÉ DES SCIENCES Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Nomination

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00

Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00 Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00 Présents, excusés: Mrs et Mmes BRANCHEREAU Carole, BARDON Louis-Patrick BONNEFOY Joëlle, CHARPENTIER

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent PIERRE RACINE À qui revient la responsabilité de rendre obligatoires les avertisseurs de fumée? Le débat est ouvert PHOTOS : ELENKA ALEXANDROV TODOROV il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs

Plus en détail

Guide d animation Caravane citoyenne

Guide d animation Caravane citoyenne Guide d animation Caravane citoyenne Nicolas Zorn Chargé de projet Mai 2013 Introduction Les inégalités tuent. Elles rendent malade, méfiant et malheureux. Elles frappent toute la population d une société

Plus en détail

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Mémoire déposé dans le cadre des consultations citoyennes sur le projet de réforme de la gouvernance du Renouveau Sherbrookois

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Guide d animation 1. Rappel des objectifs:

Guide d animation 1. Rappel des objectifs: Guide d animation 1 Rappel des objectifs: Comprendre le fonctionnement des tarifs d Hydro-Québec, particulièrement ce qui concerne le bloc patrimonial, et l impact des hausses de tarifs sur notre budget.

Plus en détail

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 Ordre du jour Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption du procès-verbal

Plus en détail

, agence de marketing mobile interactif crée en 2005 est spécialisée dans la mise en place de solutions de communication évènementielle par SMS,

, agence de marketing mobile interactif crée en 2005 est spécialisée dans la mise en place de solutions de communication évènementielle par SMS, , agence de marketing mobile interactif crée en 2005 est spécialisée dans la mise en place de solutions de communication évènementielle par SMS, e-mail, web mobile, applications, photos, Twitter Principe

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

«État des syndicats 2011»

«État des syndicats 2011» Questionnaire français Association canadienne Infotravail Sondage de la fête du travail «État des syndicats 2011» ÉTAT DES SYNDICATS 2011 InfoTravail Juillet 2011 - Recherche Nanos Questionnaire français

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Ont répondu (8à 9 membres/14) : Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF), Centre de formation régionale de Lanaudière (CFRL)

Plus en détail

Les actions en sécurité alimentaire, notre DSP avant 2006

Les actions en sécurité alimentaire, notre DSP avant 2006 Leadership et mobilisation intersectorielle t i régionale : l exemple du Comité intersectoriel sur la sécurité alimentaire à Laval (CASAL) Présentation dans le cadre des Journées annuelles de santé publique

Plus en détail

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration.

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration. TROCCA Table Régionale des Organismes Communautaires Chaudière - Appalaches Politique de gestion Voici une liste de points jugés importants pour la gestion de l organisme. La plupart se rapportent à la

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL Assemblée du Comité exécutif

PROCÈS-VERBAL Assemblée du Comité exécutif PROCÈS-VERBAL Assemblée du Comité exécutif Le lundi 19 janvier 2015 1 PROCÈS-VERBAL de l assemblée du Comité exécutif de la Corporation des célébrations 2015 à Laval tenue au Cosmodôme de Laval, le lundi

Plus en détail

Marche à suivre pour enregistrer des dépenses. Marche à suivre pour modifier une dépense

Marche à suivre pour enregistrer des dépenses. Marche à suivre pour modifier une dépense Marche à suivre pour enregistrer des dépenses Marche à suivre pour modifier une dépense Demande de renflouement Suivi des demandes 55 Ouvrir Dofin Cliquer sur «Petite caisse» Cliquer sur «Enregistrement

Plus en détail

APPRENDRE LA CHIMIE EN ZEP

APPRENDRE LA CHIMIE EN ZEP Résumé du rapport de recherche destiné au Centre Alain Savary, INRP APPRENDRE LA CHIMIE EN ZEP Martine Méheut, Olivier Prézeau INRP, Centre Alain Savary Apprendre la chimie en ZEP Résumé 1 Dans une perspective

Plus en détail

Comment on le demande

Comment on le demande LE CRÉDIT POUR LA SOLIDARITÉ C est pour tout le monde! Un outil du Collectif pour un Québec sans pauvreté Mai 2011 Le crédit pour la solidarité a été annoncé par le ministre des Finances en mars 2010.

Plus en détail

Dissolution d un organisme sans but lucratif

Dissolution d un organisme sans but lucratif Dissolution d un organisme sans but lucratif En théorie, nous savons que nos organisations ne peuvent et ne devraient vivre éternellement. Mais dans la pratique, nous avons tendance à présumer que l objectif

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A Date de dépôt : 26 janvier 2010 Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat ouvrant un crédit d'investissement de

Plus en détail

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique Date : Lieu : 9h00 à 16h30 Carnet de travail Ce carnet est à la fois, POUR VOUS, un carnet de notes, de travail et de réflexion ; Pour, un moyen de recueillir de l information sur les enjeux du gouvernement

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE

MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE SÉANCE ORDINAIRE 11 MAI 2015 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIÈRE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil de la Municipalité de L Isle-Verte tenue à la Caserne

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION 1 Politique de communication Corporation de développement communautaire MRC de L Assomption Introduction Mise en contexte Issue de la Table de concertation des organismes communautaires MRC de L Assomption,

Plus en détail

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 L an deux mille Douze, le douze du mois de juillet à 19 heures 30 minutes, le Conseil Municipal

Plus en détail

TENNIS CLUB DU LYS CHANTILLY

TENNIS CLUB DU LYS CHANTILLY TENNIS CLUB DU LYS CHANTILLY Association (loi 1901) Square d Aumale 39 ter Grande Avenue - 60260 LAMORLAYE ASSEMBLEE GENERALE DU MERCREDI 20 AOUT 2014 à 20h00 Présents : Mmes CLAUTOUR KLOECKNER BAUMIER

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Sondage : les résultats!

Sondage : les résultats! Sondage : les résultats! Avec 104 réponses, le sondage réalisé par le Parti libéral radical de Troistorrents-Morgins s est révélé un franc succès. Sans pouvoir être représentatif, il constitue néanmoins

Plus en détail

Chaque membre de l équipe doit courir 10 relais d environ 10 km, totalisant plus ou moins 100 km par personne à la fin de l aventure (4 jours).

Chaque membre de l équipe doit courir 10 relais d environ 10 km, totalisant plus ou moins 100 km par personne à la fin de l aventure (4 jours). QUESTIONS A PROPOS DU DEFI LES PETITS TRESORS Qu est-ce que la Fondation les petits trésors? La fondation les petits trésors de l'hôpital Rivière-des-Prairies est née du désir des parents d'offrir la meilleure

Plus en détail

Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais

Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais Des conclusions qui appellent à la mobilisation Rapport du RIOCM sur le sous-financement des organismes communautaires de

Plus en détail

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 21. Vivre sans chéquier FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 21. Vivre sans chéquier FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 21 Vivre sans chéquier FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE janvier 2006 Ce mini-guide vous est offert Tous droits réservés. La reproduction totale ou partielle des textes de

Plus en détail

7 e Camp de leadership sur la coopération Caisses populaires acadiennes. Information et fiche d inscription

7 e Camp de leadership sur la coopération Caisses populaires acadiennes. Information et fiche d inscription DESTINATAIRE : PROVENANCE : Directions générales des écoles secondaires francophones du N.-B. Moniteurs à la vie étudiante des écoles secondaires francophones du N.-B. Conseils étudiant des écoles secondaires

Plus en détail

DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773

DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773 DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773 FORMULAIRE CONFIDENTIEL Veuillez répondre au meilleur de votre connaissance. Pour toute question, appelez-nous. Lorsque vous aurez complété, appelez-nous

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Crédit : Comment vous êtes coté

Crédit : Comment vous êtes coté Crédit : Comment vous êtes coté Comprendre et gérer votre situation à l égard du crédit à titre de consommateur et d entreprise D-IN0440F-0201 Introduction Nous vivons dans un monde en évolution constante

Plus en détail

Bourses de soutien financier aux études Hiver 2015

Bourses de soutien financier aux études Hiver 2015 Bourses de soutien financier aux études Hiver 2015 La Fondation du Collège Ahuntsic, en collaboration avec Aramark, les Caisses Desjardins, la Librairie Coop Ahuntsic, le Syndicat du personnel de soutien

Plus en détail

Réunion du mercredi 20 juin

Réunion du mercredi 20 juin Réunion du mercredi 20 juin Première réunion du CEGInfo pour l année 2012-2013 Présents : o Jonathan Rajotte, président o Samuel Bergeon, trésaurier o Laurence Lafontaine, VP-éduc o Francis Deslauriers,

Plus en détail

Procès-verbal du Congrès des 21 et 22 février 2015 de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante

Procès-verbal du Congrès des 21 et 22 février 2015 de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante Procès-verbal du Congrès des 21 et 22 février 2015 de l'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante Lieu 1475 Avenue Bennett, Montréal 0.0 OUVERTURE 0.1. L'ouverture est proposée à 9h59. Proposée

Plus en détail

Soutenir un évènement TED x est une occasion unique de vous associer avec l esprit TED. SOMMAIRE TED X HEC MONTRÉAL / MAI 2014 2

Soutenir un évènement TED x est une occasion unique de vous associer avec l esprit TED. SOMMAIRE TED X HEC MONTRÉAL / MAI 2014 2 SOMMAIRE TED X HEC MONTRÉAL / MAI 2014 2 Les TED x sont des évènements prenant place aux quatre coins du monde, amenant des gens talentueux et avides de connaissance à échanger des idées novatrices durant

Plus en détail

Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études

Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Programme canadien pour l épargne-études Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études LC_012-10-09F Vous pouvez obtenir cette

Plus en détail

DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi

DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi 1- L instruction de vos demandes de subventions pour 2016 Pour 2016, le dossier complet, accompagné des pièces justificatives, doit être retourné avant le 15 octobre

Plus en détail

Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS. Mardi 8 juillet 2014

Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS. Mardi 8 juillet 2014 A Paris, le 17 juillet 2014 Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS Mardi 8 juillet 2014 I / INTRODUCTION Monsieur DAUBIGNY, Préfet de la région d Ile-de-France, Préfet de Paris, Président de la mission

Plus en détail