On parle beaucoup aujourd hui de

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "On parle beaucoup aujourd hui de"

Transcription

1 Couverture Noël: une reconnaissante dépendance du Christ Le message de Sa Grâce Rowan Williams, archevêque de Canterbury, pour les lecteurs de 30Jours On parle beaucoup aujourd hui de ceux qui préfèrent le terme de spiritualité à celui de religion. Et la majeure partie d entre nous entrevoit ce que signifie cette position. Elle représente la révolte contre l idée que nous, êtres humains, nous ne soyons sauvés ou transfigurés L archevêque Rowan Williams montre à Benoît XVI la miniature de l Arbre de Jessé, dans la Bible de Lambeth, à la fin de leur rencontre au Lambeth Palace, à Londres, le 17 septembre 2010 Parler avec vérité de l Église, c est, en ce sens, aller au-delà de la religion et de la spiritualité. L Église est l état qui consiste à être un avec Jésus-Christ. Et nous, nous célébrons Noël parce que ce nouvel état de vie dépend absolument et uniquement du fait qu un enfant est né il y a deux mille ans, au Moyen-Orient 20

2 L Arbre de Jessé, miniature tirée de la Bible de Lambeth, XII e s., Lambeth Palace Library, Londres 21

3 Couverture «Je n étais pas encore assez humble pour reconnaître l humble Jésus-Christ comme mon Maître», écrit saint Augustin. Et, dans l une des images les plus grandioses de toute son œuvre, il parle de la façon dont le Christ, venant au milieu de nous dans la chair, nous retient de faire des pas présomptueux dans une recherche de la vérité qui se fonde sur nos seuls efforts Rowan Williams que par notre adhésion à la vie d une institution et à un ensemble d affirmations ou de théories. Mais, de cette façon, on court le risque de réduire la foi à une série d expériences qui nous permettent de nous sentir mieux mais qui impliqueraient qu il n existe pas de vérité universelle, qu il n existe pas de révolution dans la vie des hommes qui sauve une fois pour toutes. Il n y aurait qu une succession d expériences spirituelles qui enrichissent notre sensibilité mais ne nous conduisent pas dans un monde nouveau. Aussi avons-nous besoin d un langage qui nous mène au-delà de l inutile polarisation entre ces deux termes, d un langage de création nouvelle, et d une pratique de vie nouvelle accompagnée de nouvelles relations. Parler avec vérité de l Église, c est, en ce sens, aller au-delà de la religion et de la spiritualité. L Église n est pas faite pour procurer des expériences fantastiques (de sorte qu on puisse l abandonner quand on en a fait le tour); l Église n est pas non plus une institution avec des règles et des convictions partagées. L Église est l état qui consiste à être un avec Jésus-Christ, c est-à-dire qu elle est le don d être libre de prier Sa prière et de partager Sa vie, de respirer de Sa respiration. Et nous, nous célébrons Noël parce que ce nouvel état de vie dépend absolument et uniquement du fait qu un enfant est né il y a deux mille ans, au Moyen-Orient. Elle ne dépend pas du développement positif de nouvelles techniques qui nous aident à nous sentir mieux; elle ne dépend pas non plus de la révélation d un ensemble de théorèmes. Elle commence avec un enfant sans défense qui ne parle pas encore; car c est en relation à cette vie fragile d homme que chaque être humain trouvera, en dernière analyse, son vrai destin. Comparé à l attrait qu exercent des expériences émouvantes et à la sécurité que donnent des convictions inébranlables, cela peut sembler, en soi, plutôt fragile. Et pourtant, dans la mesure où cela situe la vraie source de la vie et de l espoir totalement hors du domaine de l organisation et de l effort humains, cela nous incite à avoir confiance en un fondement qui est, sans comparaison, plus stable et moins 22

4 La Nativité, miniature tirée di Livre d heures , XV e siècle, Lambeth Palace Library, Londres 23

5 Couverture Rowan Williams dans l église Saint Margaret, Abbaye de Westminster, Londres 24

6 Christianisme Oubliant aspirations spirituelles et correction religieuse, nous sommes invités par l Évangile de Noël tout simplement à nous laisser tomber, dans notre humaine fatigue, sur la terre de l amour divin, amour divin qui s est fait fragile et sans défense pour ébranler notre vaine confiance en nous-mêmes Benoît XVI et Rowan Williams à genoux, devant l autel de la tombe de saint François, Assise, 27 octobre 2011 changeant: l action et la promesse de Dieu, le Verbe de Dieu qui fait que la vie divine vit dans la vie de la création et surtout dans la vie de cet enfant qui vient à peine de naître. L opposition entre une vie de relation dans la communion du Corps du Christ et le milieu de la spiritualité et de la religion a été résolue il y a mille sept cents ans déjà par saint Augustin, dans les Confessions. Augustin décrit ses aventures spirituelles, d abord à l intérieur d une organisation hérétique qui avait des dogmes bien définis et n aimait guère les vérifications intellectuelles, puis comme un spécialiste de méditation et d une sorte de mysticisme. Et il nous parle de façon émouvante de la frustration profonde qu il a ressentie quand il a entrevu de loin le règne de la vérité et de la paix éternelle. Mais le problème sous-jacent était, dit-il, que, dans tout cela, il ne s était jamais libéré de l obsession de son moi, de son orgueil. «Je n étais pas encore assez humble pour reconnaître l humble Jésus-Christ comme mon Maître», écrit-il. Et, dans l une des images les plus grandioses de toute son œuvre, il parle de la façon dont le Christ, venant au milieu de nous dans la chair, nous retient de faire des pas présomptueux dans une recherche de la vérité qui se fonde sur nos seuls efforts. Nous sommes arrêtés à l improviste dans notre parcours «car nous voyons à nos pieds une divinité faible, qui s est faite faible en empruntant le vêtement de peau que nous portons. Épuisés, nous nous jetons sur cette fragile vie divine de sorte que, lorsqu elle se relèvera, nous nous relèverons aussi» (Confessions VII, 18, 24). Oubliant aspirations spirituelles et correction religieuse, nous sommes invités par l Évangile de Noël tout simplement à nous laisser tomber, dans notre humaine fatigue, sur la terre de l amour divin, amour divin qui s est fait fragile et sans défense pour ébranler notre vaine confiance en nous-mêmes. Ainsi rénovés, contre toute attente, nous nous élevons à la vie de la reconnaissante dépendance du Christ, et de la dépendance des hommes entre eux, à la communion du don mutuel sans fin. + Rowan Canterbury Lambeth Palace, Londres Noël

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Le foyer de l Éden, un modèle

Le foyer de l Éden, un modèle Chapitre 3 Le foyer de l Éden, un modèle Le premier foyer de l homme fut préparé par Dieu Le foyer de l Éden, destiné à nos premiers parents, fut préparé par Dieu lui-même. Lorsqu il eut procuré à l homme

Plus en détail

LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES

LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES TANGUY MARIE POULIQUEN LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES selon sainte Thérèse de Lisieux «Petits Traités Spirituels» Série I «Spiritualité» Éditions des Béatitudes «Ma confiance était si grande que je ne

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

LE PARDON, UNE PUISSANCE QUI LIBERE! Présenté par Monsieur HOUESSINON Priam et ACLASSATO HANOU Mauricette Clarelle

LE PARDON, UNE PUISSANCE QUI LIBERE! Présenté par Monsieur HOUESSINON Priam et ACLASSATO HANOU Mauricette Clarelle LE PARDON, UNE PUISSANCE QUI LIBERE! Présenté par Monsieur HOUESSINON Priam et ACLASSATO HANOU Mauricette Clarelle INTRODUCTION Ressentiment : Obstacle majeur à l épanouissement de l Homme. Refuser de

Plus en détail

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles.

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. Préparé par Sylvain Bigras www.toisuismoi.ca Décembre 2012 Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. La Bible du Semeur remplace

Plus en détail

Devenez intuitif DEVENEZ INTUITIF. Un guide pratique pour réveiller Votre intuition et les capacités de votre Esprit CHRISTOPHER NOGALA ~ 1 ~

Devenez intuitif DEVENEZ INTUITIF. Un guide pratique pour réveiller Votre intuition et les capacités de votre Esprit CHRISTOPHER NOGALA ~ 1 ~ DEVENEZ INTUITIF Un guide pratique pour réveiller Votre intuition et les capacités de votre Esprit CHRISTOPHER NOGALA ~ 1 ~ Extraits du livre «Devenez Intuitif» ~ 2 ~ Table des matières Introduction...

Plus en détail

Ministère de la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ (éphesiens5 :27) ; Contact : epousedechrist@ymail.com. La Repentance :

Ministère de la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ (éphesiens5 :27) ; Contact : epousedechrist@ymail.com. La Repentance : La Repentance : La repentance c est se repentir, c est changer radicalement de direction sans plus revenir en arrière. C est abandonner quelque chose pour toujours. Dans la bible, nous avons une multitude

Plus en détail

C est pour ça qu une lecture priante de la Bible fait partie intégrale de toute spiritualité Chrétienne.

C est pour ça qu une lecture priante de la Bible fait partie intégrale de toute spiritualité Chrétienne. Partage Biblique sur L Unité Pour la Semaine de Prière pour l Unité des Chrétiens 20/01/2012 à Sombernon Introduction Pour les Chrétiens de toutes confessions la Bible n est pas simplement un livre un

Plus en détail

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous?

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous? Célébration du Pardon 2 e - 3 e années ACCUEIL Chaque enfant reçoit le texte de St Paul. Et le lit en silence. On leur donne également à chacun un caillou en carton Questions : - Sommes nous d accord avec

Plus en détail

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION Marcel JAEGER - Directeur Général, IRTS Montrouge / Neuilly sur Marne Je ne vais traiter que du projet d établissement ou de service, et non pas

Plus en détail

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Introduction Lecture : Psaume 96 La quête du bonheur caractérise chaque être humain. Du plus petit au plus grand, chaque être humain est motivé par un désir d être

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER?

UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER? UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER? Bien-aimé frères et sœurs en Christ, que la paix et la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soient avec chacun d entre vous. Aujourd hui par la grâce de Dieu et avec l aide

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Ô ma joie, Christ est ressuscité!

Ô ma joie, Christ est ressuscité! 1/5 Ô ma joie, Christ est ressuscité! I ère Partie : Introduction «Si le Christ n est pas ressuscité, notre foi est vaine!» (I Co. XV, 17) La foi en la résurrection est essentielle, centrale dans notre

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme La communication Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme Bénédicte Lucereau est conseillère conjugale, elle-même mariée depuis 33 ans avec sept enfants et sept petits-enfants.

Plus en détail

La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre. Une Confession

La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre. Une Confession La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre Une Confession A l occasion du cinquantième anniversaire de la défaite japonaise, je confesse devant vous surtout, Seigneur, le crime

Plus en détail

COMMUNION: LE MOT OFFRIR

COMMUNION: LE MOT OFFRIR Attends-moi Seigneur! J'arrive! Attends-moi Seigneur, je m'habille! Mes yeux, je les habille de bonté Pour regarder tous les gens avec amitié. COMMUNION: LE MOT OFFRIR Mes mains, je les habille de paix,

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

Ecole de la Foi (temps de catéchèse inter-générations) sur le thème des premières communautés chrétiennes dans les Actes de Apôtres

Ecole de la Foi (temps de catéchèse inter-générations) sur le thème des premières communautés chrétiennes dans les Actes de Apôtres Ecole de la Foi (temps de catéchèse inter-générations) sur le thème des premières communautés chrétiennes dans les Actes de Apôtres Durée : 1 heure avant la messe dominicale I. Temps d accueil : On aura

Plus en détail

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile 1 Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile Je suis le bon Berger dit Jésus mais quel Berger? Du temps de Jésus, les rois étaient, assimilés

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

CATALOGUE D ILLUSTRATIONS SUR LA MISÉRICORDE

CATALOGUE D ILLUSTRATIONS SUR LA MISÉRICORDE CATALOGUE D ILLUSTRATIONS SUR LA MISÉRICORDE Ce catalogue propose une série d illustrations qui chacune à leur façon, rendent compte de l un ou l autre aspect de la miséricorde. Elles ont été inspirées

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

Patricia Marcoux. Marie-Laurence Poirel Groupe de travail sur le traitement du RRASMQ École de service social, Université de Montréal

Patricia Marcoux. Marie-Laurence Poirel Groupe de travail sur le traitement du RRASMQ École de service social, Université de Montréal Revisiter la question de l amélioration et du changement. Des discours collectifs sur le rétablissement et la citoyenneté aux récits de vie de personnes vivant avec des problèmes de santé mentale Patricia

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Cultiver des vies réconciliées

Cultiver des vies réconciliées LA CROIX CARREFOUR VERS LA LIBERTE 5: RECONCILIATION Pour préserver les droits d auteur, les images ont été retirées Cultiver des vies réconciliées Bienvenue sur le chemin du pardon et de la réconciliation!

Plus en détail

RESULTATS QUESTIONNAIRE

RESULTATS QUESTIONNAIRE RESULTATS QUESTIONNAIRE PRESENTATION DE L ECHANTILLON Nous avons mené notre analyse auprès de 270 personnes qui ont répondu à l enquête suivante «Quelles sont mes attentes au travail et mon entreprise

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11 I. La doctrine... 11 II. L Église et la doctrine... 13 III. La Bible, la confession et l actualité... 14 IV. Le caractère

Plus en détail

AGir dans LE JUSTE INTÉRÊT DEs ASSURÉS

AGir dans LE JUSTE INTÉRÊT DEs ASSURÉS AGir dans LE JUSTE INTÉRÊT DEs ASSURÉS prévenir, conseiller, accompagner 1 Soutien logistique Seule une démarche objective permet de crédibiliser une évaluation de biens ou de risques. À l appui de sa

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Intentions De la prière Universelle

Intentions De la prière Universelle Intentions De la prière Universelle I n d e x A : B : C : D : E : F : G : H : Prier avec les saisons de la vie Pour une grand-maman Pour un grand-papa Reconnaissance pour la vie offerte par amour Pour

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

D.E. natation course 2015-2016. Séminaire 2 Support 2. La performance

D.E. natation course 2015-2016. Séminaire 2 Support 2. La performance D.E. natation course 2015-2016 Séminaire 2 Support 2 La performance Le pratiquant en situation de compétition Ethique du pratiquant - Ethique de la performance Pour certains sportifs, musiciens, peintres,

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste?

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? By Brother Martin. Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? Ce qui suit n est pas un texte scientifique. C est plutôt une vue personnelle sur le sujet. Judaïsme, Chrétienté et Islam sont généralement

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

Mustapha Mezzine. Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur

Mustapha Mezzine. Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur Mustapha Mezzine Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur 2 2 Avant-propos L une des métaphores les plus utilisées pour expliquer le fonctionnement du cerveau est de la comparer à un ordinateur.

Plus en détail

Le Christ dans les cœurs

Le Christ dans les cœurs Chapitre 43 Le Christ dans les cœurs Enracinés et fondés dans l amour, nous devenons capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com Un porteur d eau indien avait deux grandes jarres, suspendues aux deux extrémités d une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules. L une des jarres avait un éclat, alors que l autre conservait

Plus en détail

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture de la 7 ème Assemblée générale Mardi 12 mai 2015 Au mois de juillet dernier, lors

Plus en détail

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable)

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) B) COMMENT MIEUX FAIRE FACE AU STRESS? Institut Prévenir Guérir 1 1) OBJECTIF : MIEUX FAIRE FACE AU STRESS La finalité d une bonne «gestion» du stress -

Plus en détail

Hola! Cette fois-ci je vous écris du Pérou, toujours sur les traces de mon amoureux mais également sur les traces des Incas!

Hola! Cette fois-ci je vous écris du Pérou, toujours sur les traces de mon amoureux mais également sur les traces des Incas! A Lima Le 1 er septembre 2012 Hola! Cette fois-ci je vous écris du Pérou, toujours sur les traces de mon amoureux mais également sur les traces des Incas! Titicaca entre le Pérou et la Bolivie. -même commencé

Plus en détail

L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS(

L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS( L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS( 1( Une initiative dans l air du temps «Ayant effectué un emprunt bancaire pour financer mes études payantes à HEC, je me suis rendu compte qu aucun

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce...

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce... Conflits familiaux, séparation, divorce... Comment va s organiser l accueil de nos enfants après notre séparation? Comment, en tant que père, continuer à assurer le suivi scolaire de ma fille? Je ne vois

Plus en détail

Orientations pour l Enseignement catholique de Paris

Orientations pour l Enseignement catholique de Paris Orientations pour l Enseignement catholique de Paris Développement en Axes, Objectifs et Actions Enseignement catholique de Paris Aux différents acteurs de l Enseignement catholique de Paris Chers amis,

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

«Merci de me faire confiance, ça me donne des ailes!»

«Merci de me faire confiance, ça me donne des ailes!» Activité de groupe MATÉRIEL Un crayon pour chaque participant Papier pour chaque participant De grandes feuilles et un crayon-feutre ou tableau DURÉE 1 h à 1 h 30 FAVORISER la réflexion sur les éléments

Plus en détail

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Vivre et créer Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Pour commencer aujourd hui 1. La question de la création 2. La recherche du sur-humain 3. Le chemin

Plus en détail

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife. Le Don To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.com Copyright Gene Thrash, 2012 Bible quotes: J B Phillips Translation

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement»

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» «Le succès n a rien à voir avec ce que vous gagnez ou accomplissez pour vous. C'est ce que vous faites pour les autres.» Danny Thomas

Plus en détail

SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA»

SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» Conférences philosophiques mensuelles sur les relations entre l Être Humain et son corps ECOLE DE MASSORELAXATION TEL : 05.61.32.77.42-06.63.06.38.90 93 RUE SAINT- ROCH, 31400

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année)

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année) Préparation au lancement de la thématique e (maternelle à la 8 année) Durée: 40 minutes Septembre : la responsabilité Cette préparation peut être faite dans chacune des classes par l animateur/trice pastoral(e)

Plus en détail

L image de Dieu : un chemin de salut. Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008

L image de Dieu : un chemin de salut. Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008 L image de Dieu : un chemin de salut Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008 L image de Dieu : un chemin de salut Introduction : la voix(e) de Dieu 1- Le message créationnel

Plus en détail

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance Ermes Ronchi Le petit livre de l Espérance ais l espérance, dit Dieu, voilà ce qui m étonne «MMoi-même. Ça c est étonnant. Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu ils croient que demain

Plus en détail

Le langage d amour : réalité ou illusion?

Le langage d amour : réalité ou illusion? Le langage d amour : réalité ou illusion? Meghan Hansen 1120008 20.4680/3-001 Littérature du XVIIe siècle : l âge baroque Professeur S. Viselli Le langage qu utilise les personnages dans L Illusion Comique

Plus en détail

Françoise ELLIEN. Isabelle BROCARD. Psychologue- Directrice du Réseau SPES. Réalisatrice

Françoise ELLIEN. Isabelle BROCARD. Psychologue- Directrice du Réseau SPES. Réalisatrice Françoise ELLIEN Psychologue- Directrice du Réseau SPES Isabelle BROCARD Réalisatrice En France, la première statistique de l ANESM concernant les 8.3 millions d aidants ne comptabilise ces derniers qu

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Le pardon: une puissance

Le pardon: une puissance Le pardon: une puissance qui libère l homme Pr. Hébert Valiamé & Pr. Teddy Bagassien Fédération adventiste Québec Madame Morris, je suis tellement désolé. Je vous en supplie pardonnez-moi. Père, pardonneleur

Plus en détail

Notes personnelles. A. La source de la vraie joie

Notes personnelles. A. La source de la vraie joie Notes personnelles Il s agit pour nous de réfléchir à la place de la joie dans notre vie quotidienne et avec l aide de Dieu de développer une vie vraiment joyeuse. A. La source de la vraie joie Q1 : L

Plus en détail

Dimanche 29 mai 2016 1 Jean 4/16b-21 Romain SCHILDKNECH Bischwiller

Dimanche 29 mai 2016 1 Jean 4/16b-21 Romain SCHILDKNECH Bischwiller Dimanche 29 mai 2016 1 Jean 4/16b-21 Romain SCHILDKNECH Bischwiller L auteur Au sujet de l auteur, peu nous importe que ce soit ou non le même que celui de l Évangile et de l Apocalypse. C est une bataille

Plus en détail

DÉFINITION ET INTERPRÉTATION DES DIFFÉRENTS INDICATEURS ISSUS DU PANEL DE CONSOMMATEURS

DÉFINITION ET INTERPRÉTATION DES DIFFÉRENTS INDICATEURS ISSUS DU PANEL DE CONSOMMATEURS DÉFINITION ET INTERPRÉTATION DES DIFFÉRENTS INDICATEURS ISSUS DU PANEL DE CONSOMMATEURS Les données de panels fournissent un grand nombre d indicateurs utiles à la prise de décision. L analyste doit donc

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

Noël : un envoi en mission!

Noël : un envoi en mission! 4 e DIMANCHE DE L AVENT (C) Frère Antoine-Emmanuel Mi5, 1-4 ; Ps 79 ; Hé 10, 5-10 ; Lc 1, 39-45 23 décembre 2012 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal L Ange vient de quitter Marie, et l Esprit Saint

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Accueil dans la joie Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Entrée de Sandra Aria de la suite en ré majeur de Jean Sébastien BACH Accueil

Plus en détail

Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire

Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire Présentation conceptualisée par Lise Paiement du projet Pédagogie culturelle et animée par Marc Lauzon Juin 2008

Plus en détail

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat?

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat? Compte-rendu de la soirée-débat du RAM du 25 juin 2015 Thème: «La distance professionnelle entre professionnelles de la petite enfance» Pour cette ultime soirée-débat de l'année, il a été fait le choix

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

Les Douze Traditions (Version intégrale)

Les Douze Traditions (Version intégrale) Les Douze Traditions (Version intégrale) L expérience des AA nous enseigne ceci : Un - Chaque membre des Alcooliques anonymes n est qu une infime partie d un grand tout. Les AA doivent continuer d exister

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

«Les marqueurs de relation»

«Les marqueurs de relation» «Les marqueurs de relation» www.colvir.net/prof/michel.durand On appelle "marqueurs de relation" ou "charnières du discours" tous les mots ou expressions auxquels on peut avoir recours pour indiquer les

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Conférence Les deuils situationnels

Conférence Les deuils situationnels Conférence Les deuils situationnels Sylvie Dufresne, psychothérapeute Les étapes de résolution du deuil Choc Négation déni Expression des émotions Prise en charge des tâches liées au deuil Découverte d

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Je suis le bon pasteur!

Je suis le bon pasteur! Spiritualité lasallienne Je suis le bon pasteur! Jésus-Christ, modèle de l éducateur L image du troupeau de mouton est devenue dépréciative. Dommage car l image évangélique du bon pasteur évoque plutôt

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail