Evolutions des batteries : applications et perspectives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolutions des batteries : applications et perspectives"

Transcription

1 Stockage d énergie électrique : quels nouveaux concepts? pour quelles applications? Evolutions des batteries : applications et perspectives Anne de GUIBERT Directeur de la recherche SAFT 111, bd Alfred-Daney Bordeaux Cedex retour au sommaire

2 Introduction L expansion rapide des appareils électroniques «nomades» (ordinateurs et téléphones portables, assistants personnels, caméscopes, etc.) a été rendu possible grâce aux progrès des accumulateurs qui l ont accompagnée. Autonomie accrue, miniaturisation, haute fiabilité, ces exigences des consommateurs ne pouvaient être satisfaites avec les accumulateurs traditionnels. Les années récentes ont vu l émergence de deux grandes familles nouvelles d accumulateurs, le nickel/hydrure et le lithium-ion. Ces deux systèmes possèdent des énergies spécifiques et des densités d énergie très supérieures aux systèmes traditionnels, et supplantent progressivement le plomb ou le nickel/cadmium pour toutes les applications des télécoms portables. Cette profonde mutation dans le domaine du «portable grand public» se ralentit aujourd hui dans les pays développés, avec la quasi-saturation du marché du téléphone portable. Mais d autres mutations de la société sont en cours, et d autres secteurs de l économie expriment à leur tour le besoin accru de sources d énergie performantes, que ce soit dans le domaine du transport ou dans le domaine stationnaire. Par exemple, la réduction de consommation et d émissions polluantes des véhicules automobiles pousse les constructeurs à électrifier certaines fonctions, d où besoin de davantage de puissance électrique disponible à bord. Autre exemple, les besoins de certaines industries et la dérégulation de la fourniture d électricité conduisent à des modifications de prise en compte de la notion de «qualité de courant», d où le besoin de stockage pour assurer la qualité de courant. Evolution des performances des accumulateurs Les utilisateurs ont des demandes générales d augmentation du service rendu par les accumulateurs (augmentation d énergie, réduction des coûts d usage) et des demandes spécifiques qui dépendent de l application. On peut schématiquement représenter les besoins comme ci-dessous : 1. Demandes générales Augmenter l autonomie Gain de poids : améliorer l énergie massique Gain de place : améliorer l énergie volumique Réduire le coût du service Augmenter la durée de vie (plus de cycles) Réduire les coûts (matière, fabrication) 2

3 2. Demandes spécifiques Assurer des prestations particulières domaine de température élargi puissance charge rapide conditions spéciales d environnement, faibilité etc. Les fabricants d accumulateurs ont étudié ces vingt dernières années de nombreux couples électrochimiques de haute énergie spécifique, pour remplacer les accumulateurs traditionnels plomb et nickel/cadmium. On peut citer par exemple les accumulateurs à électrode négative de zinc (zinc/air, nickel/zinc), les batteries fonctionnant à haute température (Na/S, Na/NiCl 2, LiAl/FeS 2 ), les accumulateurs à électrode négative de lithium métal, etc. Deux systèmes ont débouché commercialement à grande échelle pour les applications portables : le nickel/hydrure métallique, et le lithium-ion. Le nickel/hydrure métallique est également disponible pour des applications industrielles alors que le lithium-ion est encore en développement pour ces applications. Les performances des principaux systèmes sont rappelés ci-dessous dans le tableau I et comparées aux accumulateurs traditionnels. Tableau I. Comparaison des caractéristiques techniques des accumulateurs Energie spécifique Densité d énergie Puissance Nombre de cycles (Wh/kg) * (Wh/litre) * en pointe (W/kg) portable/industriel *** plomb jusqu à / 800 (traction) Ni/Cd / >2000 Ni/MH jusqu à / > 1500 Ni/Zn faible 200 max Na/NiCl faible > 500 Li-ion ** jusqu à 1350 > 80 * Les chiffres extrêmes des fourchettes correspondent à des tailles différentes d accumulateurs (les gros éléments ayant en général des énergies plus élevées), ou à des conceptions pour des applications différentes. ** Li-ion à négative carbone et électrolyte liquide ou polymère gel. *** chiffre de gauche : petits accumulateurs portables ; chiffre de droite : accumulateurs industriels. 3

4 Le tableau II ci-dessous résume quelques avantages et inconvénients des différents systèmes : Tableau II. Avantages et inconvénients majeurs des principaux systèmes électrochimiques Les applications nouvelles des générateurs électrochimiques 1. Les batteries dites «portables» En l an 2000, il s est fabriqué dans le monde plus de 1,4 milliard d éléments Ni/Cd, 1 milliard d éléments Ni/MH et 500 millions d éléments Li-ion. Comme nous l avons dit dans l introduction, les marchés principaux des accumulateurs Ni/MH et Li-ion se situent dans les équipements électroniques portables : téléphones, ordinateurs, caméscopes. Après un boom ces dernières années, ces marchés devraient retrouver un rythme de croissance plus proche de l économie traditionnelle. Le glissement des applications encore en Ni/MH vers le lithium-ion, déjà presque total au Japon, devrait se poursuivre en Europe. Le lithium-ion à électrolyte polymère gel et emballage souple, introduit en 1999, devrait continuer à progresser dans les segments demandant des accumulateurs ultra-plats sans occuper de position dominante. 4

5 Les marchés comme l outillage portatif ou la téléphonie sans fil (DECT) sont également demandeurs d une augmentation d énergie et de puissance spécifiques des accumulateurs. Toutefois, le nickel/cadmium reste complètement dominant sur ces applications en raison de sa robustesse. Les conditions d exploitation des accumulateurs dans l outillage portable en particulier professionnel exigent : une capacité élevée même à froid et à fort régime ; une bonne aptitude à la charge rapide ; une durée de vie élevée pour des accumulateurs étanches (500 cycles demandés) ; un faible vieillessement même à chaud ; l aptitude à supporter l inversion des éléments (les éléments n ont pas des conditions thermiques homogènes dans les packs batteries) ; un faible coût. Jusqu à présent, les nouveaux couples n avaient pas les qualités requises pour satisfaire les exigences de puissance à froid ni l aptitude à supporter l inversion. Les progrès récents, comme la pression des utilisateurs pour augmenter les performances pourraient faire émerger le Ni/MH. Le nickel/cadmium a toutefois une robustesse encore inégalée. Le domaine médical voit également l émergence d une demande en accumulateurs très fiables et de haute capacité que le lithium-ion devrait satisfaire. 2. Le domaine du transport L architecture électrique des voitures est amenée à connaître au cours de la prochaine décennie une profonde mutation qui a pour origine d une part les exigences de réduction d émissions (CO 2 et polluants), et d autre part la demande accrue de fonctions embarquées consommant de l énergie électrique (équipements de sécurité ou de confort). Face à ces exigences, les options sont nombreuses : véhicules à traction électriques, véhicules hybrides, piles à combustibles ou véhicules à moteur thermique alimentés en 42 V avec électrification de certaines fonctions («mild hybrid»). Les batteries ont une taille plus ou moins grosse selon les options techniques retenues, mais, dans tous les cas, plus importante que celle des batteries de démarrage d aujourd hui. 5

6 Le tableau ci-dessous résume les exigences des différentes options : (*) la tension est appelée 42 V, mais il s agit de la tension maximum (c est-à-dire l équivalent de la tension de charge fournie par l alternateur). La tension à circuit ouvert d une batterie au plomb dans ces condtions serait 36 V. (**) une batterie de démarrage standard de voiture n est pas capable de faire plus de 60 cycles profonds. Pour le véhicule tout électrique, afin d améliorer toujours davantage l autonomie, les couples au lithium devraient progressivement prendre le dessus sur les accumulateurs alcalins, au fur et à mesure que les problèmes techniques (durée de vie, sécurité, etc.) sont en passe d être résolus. Le véhicule hybride quel que soit son type a des besoins partiellement différents de ceux du véhicule électrique. Il est en particulier caractérisé par : le besoin d un ratio puissance/énergie plus élevé ; des énergies embarquées plus basses ; des exigences supplémentaires en termes de température de fonctionnement (froid et chaud). La batterie au plomb traditionnelle ne peut satisfaire les exigences du 42 V dès lors qu un cyclage un peu important est demandé (par exemple être capable de sortir la voiture d un parking en mode électrique pur, ou récupérer l énergie de freinage pour réduire la consommation). Compte tenu de ces contraintes, le choix reste très ouvert entre lithium-ion et nickel-hydrure métallique pour l hybride et le 42 V. Un examen de l application doit être fait au cas par cas compte tenu des cahiers des charges des constructeurs, et du type ou du niveau d hybridation. C est pourquoi Saft développe des éléments haute puissance des deux technologies pour les différents besoins exprimés par les constructeurs. Le supercondensateur, source de très haute puissance, grande durée de vie et faible énergie stockée, en association avec une batterie peut être la solution la plus avantageuse dans certains cas. 6

7 Enfin, même la pile à combustible, que beaucoup présentent comme la future source d énergie universelle pour les transports, aura besoin d une source de stockage alternative de forte puissance (pour les phases de démarrage, ou la récupération d énergie au freinage). 3. Le domaine stationnaire Les batteries traditionnellement utilisées pour secourir les installations électriques sont à plus de 90 % des batteries au plomb. Le nickel/cadmium, plus coûteux, est utilisé lorsqu une grande fiabilité est demandée. Deux faits importants modifient ou sont suceptibles de modifier la demande dans les prochaines années : l extension des réseaux de téléphonie mobile, qui nécessite l installation de stations de base dans des environnements contraignants (sites isolés, façades ou toits d immeubles) ; la dérégulation du marché de l électricité et la demande de très grande fiabilité du réseau de la part de certaines industries (par exemple les semi-conducteurs). La batterie au plomb se prête mal à ces nouveaux marchés : les conditions climatiques en site isolé sont en général difficiles, en particulier aux USA. La durée de vie du plomb est trop faible à chaud ; la «mort subite» de batteries au plomb en fin de vie est difficilement compatible avec les exigences d alimentation fiable en site isolé. Le nickel/cadmium est aujourd hui proposé avec succès pour ces marchés. Il conjugue pour ces conditions le meilleur rapport qualité/prix. Le lithium-ion, qui conjugue fiabilité et faible masse devrait, à terme, occuper les segments de marché où la légèreté est un atout majeur. Conclusion Au plan technique, les marges de progression des nickel/hydrure métallique et lithium-ion sont encore importantes. Le lithium-ion en particulier est loin d être mature : de nouvelles générations de matériaux doivent permettre d améliorer les performances et réduire les coûts. L objectif d un lithium-ion à 200 Wh/kg n est plus une utopie pour les éléments portables. 7

8 L évolution du marché des batteries automobiles et industrielles devrait être importante au cours des prochaines années, avec une érosion progressive de la part de marché du plomb. Le défi est d arriver à réduire suffisamment le prix des nouveaux couples pour leur permettre de s imposer. début

MINES-ENERGIE Dossier Stockage de l Energie Janvier-Février 2005

MINES-ENERGIE Dossier Stockage de l Energie Janvier-Février 2005 LE STOCKAGE ELECTROCHIMIQUE Virginie SCHWARZ (CM93) Directrice opérationnelle déléguée Energie, Air, Bruit ADEME Bernard GINDROZ Chef du département Industrie Agriculture - ADEME L électricité est un vecteur

Plus en détail

Batteries Tout l art de stocker l énergie

Batteries Tout l art de stocker l énergie Laboratoire d Electrochimie Industrielle CNAM Paris Batteries Tout l art de stocker l énergie Jean-François Fauvarque, professeur émérite jean-francois.fauvarque@cnam.fr Présentation Constitution Comparaison

Plus en détail

Outils et lois de l électrocinétique

Outils et lois de l électrocinétique TOYOTA PRIUS (Source : Centrale Supélec 2005) Objectifs de l étude : Expliquer pourquoi les véhicules électriques ont des difficultés à se développer.. Déterminer les résistances des circuits de mise en

Plus en détail

Tout l art de stocker l énergie

Tout l art de stocker l énergie Laboratoire d Electrochimie Industrielle CNAM Paris Batteries Tout l art de stocker l énergie Jean-François Fauvarque, professeur émérite jean-francois.fauvarque@cnam.fr Laboratoire d Electrochimie Industrielle

Plus en détail

Détermination de l'état de charge des batteries d'un véhicule électrique. Fabrice Delfosse, 3 EME

Détermination de l'état de charge des batteries d'un véhicule électrique. Fabrice Delfosse, 3 EME Détermination de l'état de charge des batteries d'un véhicule électrique. Fabrice Delfosse, 3 EME 1 Plan de la présentation Les véhicules électriques (VE) et leurs batteries : problématique. Technologie

Plus en détail

Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives. «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs

Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives. «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs Développements au CEA-LITEN 4 marchés principaux adressés CEA-LITEN 900 p. 400 brevets (+160 in 2010) Automobile

Plus en détail

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable? Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Rencontre des savoirs Bron 14 mai 2013 L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Plus en détail

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon Analyse fonctionnelle de la voiture électrique sans permis I-] Les différents types de tractions et

Plus en détail

Les Rencontres Scientifiques Colas

Les Rencontres Scientifiques Colas Les Rencontres Scientifiques Colas «L avenir du véhicule électrique» 2 juin 2009 avec Yves CHABRE Docteur ès-sciences Consultant pour véhicules électriques et Pierre MIDROUILLET Directeur Général de PVI

Plus en détail

Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement

Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement Pierre Louis Taberna Chargé de recherche au CNRS CIRIMAT CIRIMAT CIRIMAT Centre Interuniversitaire de Recherche et

Plus en détail

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque La voiture électrique Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque I) Introduction II) Composition et Fonctionnement d une voiture électrique III) Gros plan sur les Batteries IV) Conclusion

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Partie C DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Calcul de l énergie embarquée dans le rack batterie Choix de la technologie de batterie Etude économique Ce dossier est constitué de : - 7 pages numérotées de

Plus en détail

La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel

La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel 9/09/2014 Dans les années 90 Des voitures plus lourdes. Hausse des ventes en Europe. Des voitures plus performantes.

Plus en détail

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff IV Etudes de cas C Véhicules du futur Jacques Gangloff C.1 Introduction (1) Modèle énergétique tout électrique : - Production : photovoltaïque, éolien - Consommation : Sédentaire : besoins domestiques,

Plus en détail

Batteries pour le stockage de l énergie. Anne de Guibert SAFT

Batteries pour le stockage de l énergie. Anne de Guibert SAFT Batteries pour le stockage de l énergie Anne de Guibert SAFT Contexte global du stockage Les besoins de notre société pour un monde «plus vert» (moins de CO 2 ) autant que le renchérissement prévisible

Plus en détail

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles Dissertation Introduction Les différents liens que les entreprises peuvent établir entre elles sont indispensables pour leur expansion et leur compétitivité. L organisation de tels liens est capitale et

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Electriques, hybrides ou à hydrogène?

Electriques, hybrides ou à hydrogène? Electriques, hybrides ou à hydrogène? Mercredi 20 avril 2011, de 9h30 à 10h45 Dans un contexte français où un fort accent est mis sur le véhicule électrique et ses défis, il est important d'envisager l'ensemble

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Ingénierie Véhicule Direction de la Recherche Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Robert YU, Gérard OLIVIER, Pascal ARCHER Sommaire! 1 Introduction!

Plus en détail

Au garage Information aux enseignants

Au garage Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Quelle est la structure d un garage automobile moderne? En quoi consiste la mission d un garagiste aujourd hui? Lire les informations sur un garage. Objectif

Plus en détail

La solution batterie adaptée à vos besoins

La solution batterie adaptée à vos besoins La solution batterie adaptée à vos besoins Des besoins en énergie plus élevés que jamais! Ces dernières années, les demandes en énergie des véhi cules modernes ont augmenté jusqu à %. Afin de choisir la

Plus en détail

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC?

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Clément Brossard, Clément Joulain, le 10/07/2014 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Couplage DC... 2 a) Présentation... 2 b) Fonctionnement et régulation...

Plus en détail

transports terrestres

transports terrestres Les Batteries pour les transports terrestres Etat de l art et perspectives Laboratoire Transports et Environnement Serge PELISSIER Chargé de recherche La batterie est le maillon faible du transport électrique

Plus en détail

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011 Table des matières Contexte et objectifs de l étude 1. Description de l échantillon 2. Caractéristiques de la flotte 3. Analyse des habitudes

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

MISSION DE L ENTREPRISE. Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur le marché mondial

MISSION DE L ENTREPRISE. Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur le marché mondial Bureau/presentation corpo/presentation goldcorp/powerpoint minautor AOUT 2013 MISSION DE L ENTREPRISE Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur

Plus en détail

Tel.X Batterie nickel-cadmium haute énergie De réels avantages pour les réseaux télécoms modernes

Tel.X Batterie nickel-cadmium haute énergie De réels avantages pour les réseaux télécoms modernes Tel.X Batterie nickel-cadmium haute énergie De réels avantages pour les réseaux télécoms modernes La nouvelle génération de réseaux télécoms décentralisés demande une alimentation de secours capable de

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Batteries lithium-ion pour véhicules hybrides (VEH) et électriques (VE)

Batteries lithium-ion pour véhicules hybrides (VEH) et électriques (VE) C 2 maîtrisé Carburants diversifiés Véhicules économes Raffinage propre Réserves prolongées Batteries lithium-ion pour véhicules hybrides (VEH) et électriques (VE) Recherche de nouveaux électrolytes Dane

Plus en détail

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon 11 JUILLET 2013 Mise en place d un véhicule électrique en autopartage 1 LE GRAND AVIGNON S ENGAGE DANS L AUTOPARTAGE quotidiens de chacun. Autorité organisatrice des transports publics de l agglomération,

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

Solutions de stockage WD

Solutions de stockage WD Solutions de stockage WD Votre vie numérique est unique. C'est pourquoi WD propose une gamme complète de disques durs internes. Ce guide pratique vous aidera à trouver le disque idéal en fonction de votre

Plus en détail

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Batterie Li-ion Evolion La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Saft : fournisseur d énergie de secours des installations télécoms d aujourd hui Saft propose une gamme

Plus en détail

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION VELO ELECTRIQUE

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION VELO ELECTRIQUE Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION VELO ELECTRIQUE > Cohésion territoriale et déplacements Anne Riahle AERE

Plus en détail

Un vrai coup de pouce pour votre entreprise : batteries Bosch

Un vrai coup de pouce pour votre entreprise : batteries Bosch Un vrai coup de pouce pour votre entreprise : batteries Bosch La puissance adaptée à chaque application : gamme de batteries Bosch Les véhicules modernes sont équipés de toujours plus de composants qui

Plus en détail

À vendre : l'alpha 1 SRF, voiture électrique ultra-rapide

À vendre : l'alpha 1 SRF, voiture électrique ultra-rapide Voiture électrique : pour aujourd hui ou pour demain? Même si de nombreux constructeurs investissent aujourd hui dans les véhicules électriques il est difficile de dire si ceux-ci seront à même de remplacer

Plus en détail

La conduite verte en 10 points

La conduite verte en 10 points La campagne Make Cars Green vise à réduire l impact des nuisances automobiles sur l environnement et à sensibiliser les conducteurs à une conduite verte. La conduite verte en 10 points Achetez vert Planifiez

Plus en détail

Principe de fonctionnement des batteries au lithium

Principe de fonctionnement des batteries au lithium Principe de fonctionnement des batteries au lithium Université de Pau et des pays de l Adour Institut des Sciences Analytiques et de Physicochimie pour l Environnement et les Matériaux 22 juin 2011 1 /

Plus en détail

Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie. PREDAT 1 juin 2012

Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie. PREDAT 1 juin 2012 Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie PREDAT 1 juin 2012 Axes stratégiques du CEA : Positionnement d AlHyance 3 segments l hydrogène (Production, Stockage,

Plus en détail

Piles et accumulateurs. Denis Guérin STI2D Eiffel DIJON

Piles et accumulateurs. Denis Guérin STI2D Eiffel DIJON Piles et accumulateurs électrique histoire 1799, 1 er pile : Volta Alessandro empilement d éléments composés successivement d une lame de zinc, d une lame de feutre imbibée d eau vinaigrée et d une lame

Plus en détail

Avantages et inconvénients des voitures hybrides

Avantages et inconvénients des voitures hybrides NIVEAU 7 Les voitures hybrides sont de plus en plus populaires. Dans la présente leçon, les élèves compareront les coûts et les avantages avec ceux des voitures à essence. Ils examineront aussi les répercussions

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Batteries. Choix judicieux, résultats performants

Batteries. Choix judicieux, résultats performants Batteries Choix judicieux, résultats performants Batteries pour tous les défi s, besoins et budgets Sans danger - pas de dégazement Sans entretien Facile à installer Puissance constante Mastervolt vous

Plus en détail

Séminaire «Stockage d énergie : état de l art, problématiques»

Séminaire «Stockage d énergie : état de l art, problématiques» Billet d étonnement Séminaire «Stockage d énergie : état de l art, problématiques» Réalisé par Claire EA, avec la participation de Louis GRIVOT- BRUNHES Le 14/04/2014 SOMMAIRE Introduction 3 Programme

Plus en détail

La motorisation électrique dans l'aviation de loisir

La motorisation électrique dans l'aviation de loisir La motorisation électrique dans l'aviation de loisir Retour d'expérience pour le secteur nautique par Anne Lavrand Société ELECTRAVIA Journée technique - Jeudi 5 février 2009 Nautisme & Prospective "Quels

Plus en détail

UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI

UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI Collaboration entre le CEA (Commissariat à l Énergie Atomique), l INES (Institut National de l Énergie Solaire) et Toyota, bénéficiant du soutien de l ADEME

Plus en détail

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015 Hydrogène Club Mines Energie, 11 mars 2015 1 Objectifs Décarbonation Compétitivité Enjeux technologiques pour les usages possibles Power-to-gas v 2 /kg > 5000 Nm 3 /h Aujourd hui, 96% de l hydrogène est

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

THE HOME PHONE MODE D EMPLOI. MODE D EMPLOI _ UrbanHello THE HOME PHONE www.urbanhello.com. Bienvenue chez UrbanHello

THE HOME PHONE MODE D EMPLOI. MODE D EMPLOI _ UrbanHello THE HOME PHONE www.urbanhello.com. Bienvenue chez UrbanHello THE HOME PHONE MODE D EMPLOI Bienvenue chez UrbanHello Nous sommes fiers que vous ayez choisi le Home Phone. Le Home Phone est un téléphone sans fil conçu pour être associé comme combiné supplémentaire

Plus en détail

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence Hybrid Air Une solution innovante full hybride essence 22 janvier 2013 Hybrid Air Une solution innovante «full hybride» essence Une étape clé vers la voiture 2l/100 km à l horizon 2020 I. Une rupture technologique

Plus en détail

Véhicule Electrique Electrique 1/5

Véhicule Electrique Electrique 1/5 Véhicule Electrique Electrique 1/5 I Limite de l étude ElectricPowered Vehicle 1 2 3 4 Electrique 2/5 II Principe de fonctionnement Batteries Haute Tension Régulateur Variateur Convertisseur Onduleur Moteur

Plus en détail

Les énergies renouvelables. Mardi 27 septembre 2011

Les énergies renouvelables. Mardi 27 septembre 2011 Les énergies renouvelables Mardi 27 septembre 2011 Introduction La climatisation aujourd hui implique : une surconsommation énergétique des problèmes de production et d acheminement de l énergie électrique

Plus en détail

Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1

Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1 Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1 SOMMAIRE CONSTITUANTS DE LA MAQUETTE 3 1 LE PRINCIPE : 3 1.1 LES POINTS A SAVOIR : 3 1.2 COMMENT CHOISIR LE MATERIEL ADAPTE A VOTRE BESOIN : 4 1.3 EXEMPLE

Plus en détail

LE BRT 20-1, le seul régénérateur aux CAPACITES INEGALEES : REGENEREZ 100 BATTERIES EN 24H!

LE BRT 20-1, le seul régénérateur aux CAPACITES INEGALEES : REGENEREZ 100 BATTERIES EN 24H! LE BRT 20-1, le seul régénérateur aux CAPACITES INEGALEES : REGENEREZ 100 BATTERIES EN 24H! «LA REGENERATION DES BATTERIES DE DEMARRAGE: SIMPLE, EFFICACE ET ECOLOGIQUE» Batterie Plus MIN B3 135, Av Pierre

Plus en détail

Le Model S TESLA MOTORS

Le Model S TESLA MOTORS Le Model S TESLA MOTORS La model S de Tesla Motors bouleverse les repères de l automobile. En effet, Tesla Motors avec son roadster avait bluffé la communauté des puristes de voitures de sport. Avec son

Plus en détail

Proposition de projet d amendements au Règlement n o 116 (Systèmes d alarme pour véhicules)

Proposition de projet d amendements au Règlement n o 116 (Systèmes d alarme pour véhicules) Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRSG/2015/7 Distr. générale 19 février 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum

Plus en détail

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF Pour Scooters, Motos, Quads électriques ou hybrides MAZZIOTTA MOTORS SAS 9A Boulevard de Strasbourg 83000 TOULON FRANCE Mail : commercial@mazziotta-motors.com Le freinage

Plus en détail

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Bert Juliette Ingénieur R&D juliette.bert@danielson-eng.fr 24 janvier 2013 SOMMAIRE Présentation Danielson Engineering de l

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Les installations de brûleurs de Zantingh. La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie

Les installations de brûleurs de Zantingh. La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie Les installations de brûleurs de Zantingh La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie You Zantingh fabrique des brûleurs au gaz sous son propre nom depuis 1970. Au cours des années,

Plus en détail

III - Thème : Démarche de projet Quelles sont les caractéristiques d'une énergie? RESSOURCE VOCABULAIRE

III - Thème : Démarche de projet Quelles sont les caractéristiques d'une énergie? RESSOURCE VOCABULAIRE VOCABULAIRE L'effet mémoire L'effet mémoire entraîne une diminution de la quantité d'énergie que l'accumulateur peut restituer, avec pour conséquence une diminution de la capacité nominale de l'accumulateur.

Plus en détail

Le stockage d énergie pour un métro automatique Eric CHATTOT 12 mars 2009 Journée Club EEA Systèmes électriques pour véhicules du futur

Le stockage d énergie pour un métro automatique Eric CHATTOT 12 mars 2009 Journée Club EEA Systèmes électriques pour véhicules du futur Le stockage d énergie pour un métro automatique Eric CHATTOT 12 mars 2009 Journée Club EEA Systèmes électriques pour véhicules du futur 1 Les trois Secteurs de Siemens Industrie Industrie Mobility Industry

Plus en détail

Beamex. Calibration White Paper. www.beamex.com info@beamex.com. Configuration et étalonnage des instruments intelligents

Beamex. Calibration White Paper. www.beamex.com info@beamex.com. Configuration et étalonnage des instruments intelligents Beamex Calibration White Paper info@beamex.com Configuration et étalonnage des instruments intelligents Configuration et étalonnage des instruments intelligents Les instruments intelligents sont de plus

Plus en détail

Transfert d énergie : piles et accumulateurs

Transfert d énergie : piles et accumulateurs Chapitre 11 Transfert d énergie : piles et accumulateurs Découvrir Activité documentaire n 1 Quelles énergies pour les véhicules électriques de demain? 1. Un véhicule hybride utilise deux sources d énergie

Plus en détail

Exemple : La capacité de la batterie est de 5000 mah, et la capacité nominale est 3145 mah, un iphone4 (1420 mah) peut être chargé environ deux fois.

Exemple : La capacité de la batterie est de 5000 mah, et la capacité nominale est 3145 mah, un iphone4 (1420 mah) peut être chargé environ deux fois. 1. Quelles sont les différences entre les capacités réelles et nominales de la banque d'alimentation? A. Différences: La capacité réelle de la banque d'alimentation est la même que celle de sa batterie.

Plus en détail

Chimie du solide et de l énergie

Chimie du solide et de l énergie COMMUNIQUÉ Janvier 2014 RenforcerlarechercheenChimiedanslesdomainesdel énergieetdel environnement Jean MarieTARASCONestnommétitulairedelanouvellechaire Chimiedusolideetdel énergie Leçoninaugurale,lejeudi23janvierà18h00

Plus en détail

Infos pratiques pour la vente de L

Infos pratiques pour la vente de L Infos pratiques pour la vente de L La marque Eccity-Motocycles Page 1 Batterie Lithium-Ion Page 2 Moteur et BMS Page 3 Chargeurs et Contrôleur Page 4 Les avantages de l électrique Page 5 Comparatif Thermique

Plus en détail

Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul

Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul 5 élèves : 1 par centrale, 1 pour les questions généralistes - Expliquer de façon SIMPLE, à l aide du schéma suivant

Plus en détail

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie Page 1/6 Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Durée : 3 heures Impacts des matériaux et sources d énergie Objectif : Quantifier les impacts sur l environnement pour le choix

Plus en détail

Moyen de transport novateur moteur hybride

Moyen de transport novateur moteur hybride Moyen de transport novateur moteur hybride Hannes Gautschi Directeur Service & Training Toyota AG, CH-5745 Safenwil Contenu Challenges environnementaux L industrie automobile et l environnement Technologie

Plus en détail

1 ) La production d'énergie électrique

1 ) La production d'énergie électrique Les alimentations électriques La production d'énergie (réseau EDF) Les alimentations en tension continue Piles et accumulateurs 1 ) La production d'énergie électrique L'énergie électrique est produite

Plus en détail

VOITURE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

VOITURE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke VOITURE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke Armées aux pas d animauxd -219: Hannibal traverse les Alpes à dos d éléphant pour envahir l Italie. Deux mille ans plus tard, en 1812, Napoléon envahit la

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Stockage de l énergie électrique

Stockage de l énergie électrique Lampadaire autonome Luméa Stockage de l énergie électrique Référence : 2-ACT4 CNTR D'NTÉRÊT Compétences visées Connaissances associées Prérequis C6 - Solutions constructives relatives à la chaîne d'énergie

Plus en détail

La Charte de l installateur Green up Legrand

La Charte de l installateur Green up Legrand La Charte de l installateur Green up Legrand Un engagement pour votre sécurité 2 Le parking de l Assemblée Nationale est équipé de prise Green up Access Prise Green up renforcée pour la recharge en toute

Plus en détail

Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange.

Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange. Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange. Des dispositifs antipollution pour un futur plus écologique

Plus en détail

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006)

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006) TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 006) Objectifs de l étude : Déterminer la plage de variation du rapport cyclique α permettant d obtenir une tension U 1 constante quelle que soit la

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

Toute non-conformité fera l objet d une fiche explicative avec montant facturable et photos!

Toute non-conformité fera l objet d une fiche explicative avec montant facturable et photos! Les déchets entrants sur notre site doivent entrer dans notre arrêté préfectoral disponible sur notre site internet www.lumiveroptim.fr LISTE DES DECHETS ADMIS SUR LE SITE DE LUMIVER OPTIM Les DEEE / Déchets

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA 1 Economiser le carburant. Réduire les émissions. Augmenter la disponibilité. Baisse des consommations de carburant, réduire la complexité,

Plus en détail

GAMME BOOSTERS. Quiz pratique INVEST IN THE FUTURE

GAMME BOOSTERS. Quiz pratique INVEST IN THE FUTURE GAMME BOOSTERS Quiz pratique INVEST IN THE FUTURE Nos Boosters GYS conçoit et fabrique une gamme complète de Boosters qui couvre les besoins du particulier au plus exigeant des professionnels. Voici nos

Plus en détail

Analyse de la position allemande

Analyse de la position allemande Note du Réseau Action Climat - Mars 2013 Analyse de la position allemande Super crédits : le diable se cache dans les détails Contexte En juillet 2012, la Commission publie sa proposition de révision du

Plus en détail

Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi

Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi 7 STOCKER L ÉNERGIE POUR COMMUNIQUER Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi les micro-implants biomédicaux, les réseaux de capteurs intelligents pour recueillir et transmettre

Plus en détail

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique COMMUNIQUE DE PRESSE Septembre 2012 Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique Avec cette nouvelle version 100% électrique, Peugeot franchit une étape supplémentaire pour proposer aux professionnels

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Recherche des besoins

Recherche des besoins Introduction Le rendez-vous en face à face est la seconde étape de la négociation. Elle succède en effet à la prise de contact téléphonique. C est durant cet entretien avec le client que le vendeur va

Plus en détail

Comprendre... Les Effacements

Comprendre... Les Effacements Comprendre... Les Effacements Un effacement est une diminution temporaire de Qu est-ce la consommation d électricité par rapport à une consommation initialement prévue. Cette diminution que c est? est

Plus en détail

Le début d une nouvelle ère

Le début d une nouvelle ère Le début d une nouvelle ère Groupe E Groupe E participe à l expansion de la mobilité électrique Point presse du 20 décembre 2010 Philippe Virdis Groupe E I Mobilité électrique I Point presse du 20 décembre

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique SOMMAIRE TITRE I - CONTEXTE GÉNÉRAL DU MARCHE... 3

Plus en détail