Environnement coopératif intelligent pour l'annotation collaborative répartie et son évaluation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Environnement coopératif intelligent pour l'annotation collaborative répartie et son évaluation"

Transcription

1 Environnement coopératif intelligent pour l'annotation collaborative répartie et son évaluation Contexte Construire des services sur le web à partir de contenus numériques (textes, images, vidéos) de façon collaborative demande d'associer à ces contenus des métadonnées. L'indexation automatique par descripteurs, qui est la base des moteurs de recherche, permet de répondre aux opérations de sélection de contenus. Mais d'autres services demandent des informations plus sémantiques basées sur l'exploitation de connaissances structurées pour des applications comme la mise place d'expositions, le commentaire textuel de vidéos, la construction de produits pédagogiques multimédia, la mémoire intelligente. La caractérisation des données, fine et adaptée aux buts d'un service de ce type nécessite de laisser une place importante à l intervention humaine. Une description patiente et méticuleuse doit compléter, corriger, redresser ce que des traitements computationnels peuvent découvrir par l'analyse automatique des données. Cette lecture annotante s'appuie sur le travail collaboratif d'usagers (crowdsoursing), ayant chacun un regard spécifique sur les données et contenus. Se pose alors la question de savoir comment garantir la pertinence des métadonnées qui seront ainsi produites. Les mesures d'accord inter-annotateurs (humains ou machine), notamment lorsque la tâche est inédite, revêtent donc un rôle central dans l'établissement de données fiables. Afin d'exploiter ces mesures dans un système documentaire, il faut travailler la modélisation des documents en accordant toute leur importance aux métadonnées. Produites de façon automatique ou par plusieurs indexeurs humains, ces informations d'analyse et de contexte doivent pouvoir être évaluées. Il nous faut penser un modèle de document permettant d'enregistrer, de faire évoluer et d'exploiter les mesures de fiabilité. Mesures d'accord inter-annotateurs Comme nous l'avons indiqué, l'annotation de données consiste à enrichir un contenu (par exemple textuel, sonore ou vidéo) en y apportant des informations nouvelles, ancrées sur les données initiales, au moyen de processus automatiques, manuels, ou semi-automatiques. Mais comment juger de la qualité des annotations ainsi produites, notamment lorsque la tâche est inédite, et que l'on ne dispose donc pas d'une référence à laquelle comparer nos productions? Cette question est cruciale, puisque toute erreur sur les données annotées sera indétectable par la suite, et aura des conséquences sur tous les traitements ultérieurs. Pour y répondre, une méthode très largement employée consiste à procéder à l'annotation d'une même source par plusieurs annotateurs indépendants, et à évaluer dans quelle mesure ces différents annotateurs s'entendent sur quoi et comment annoter. Aux deux extrêmes : si tous les annotateurs sont d'accord sur chacune des annotations produites, le niveau de confiance en leurs productions sera maximal ; en revanche, s'ils ne s'accordent jamais, même partiellement, sur aucune annotation, alors la tâche sera décrétée inconsistante (objectif insuffisamment formalisé). C'est ainsi que nombre de méthodes de mesure d'accord inter-annotateurs ont vu le jour depuis quelques dizaines d'années, qui ont toutes pour objectif de fournir une valeur (généralement

2 comprise entre 0 pour un accord nul et 1 pour un accord parfait) censée indiquer dans quelle mesure des productions multi-annotateurs peuvent être qualifiées de fiables. Cependant, la plupart de ces méthodes concernent la catégorisation pure : on peut citer la très utilisée famille des coefficients Kappa, depuis Cohen (1960), comprenant notamment des variantes comme sa version pondérée (Cohen, 1968) ou celle de Siegel, le PI de Fleiss ou les AC1 et AC2 de Gwet (2012), c'est-à-dire ne peuvent s'appliquer aux tâches d'annotation consistant uniquement à catégoriser des éléments préalablement identifiés, laissant quasiment au dépourvu celles qui consistent à la fois à délimiter (donc choisir) les éléments à annoter, et, simultanément, à catégoriser ces derniers. C'est notamment le cas des méta-données qui sont l'objet de la présente recherche, incluant des flux textuels, sonores ou vidéo, au sein desquels les annotateurs devront par exemple identifier et qualifier des tours de parole, des types de passages (publicité, informations, débat, etc.), cf. figure 1. A A A C B annotator 1 A B A B A annotator 2 A B A B A annotator 2 figure 1 : exemple d'un flux annoté en parallèle par 3 annotateurs et les catégories A,B et C Aux dires même de l'étude de référence menée par Artstein et Poesio (2008), ce pan entier de l'évaluation n'est actuellement abordé frontalement que par Krippendorff (1995 et 2013) au moyen de deux coefficients u α et c u α, rendant respectivement compte des erreurs de délimitation d'une part, et de catégorisation d'autre part. Cette approche n'est cependant pas totalement satisfaisante dans la mesure où, comme montré dans (Mathet&Widlöcher, 2011), il n'est pas possible de traiter indépendamment la délimitation et la catégorisation, une erreur dans l'un des deux paradigmes ayant des conséquences dans l'autre. Le travail de recherche proposé ici prendra à bras le corps cet ambitieux objectif de définir une méthode complète et homogène de mesure d'accord d'annotations intégrant simultanément délimitation et catégorisation. Il pourra notamment s'appuyer sur les recherches en cours dans le laboratoire sur une mesure holiste (Mathet&Widlöcher, 2011), et en proposer des approfondissement. Parallèlement, cette recherche débutera par une étude approfondie des différentes mesures existantes, leur comparaison et leur objectivation grâce à la méthode et à l'outil "ShufflingTool" (Mathet et al, 2012) actuellement développé au GREYC, et continuera cette comparaison tout au long de la conception de la nouvelle mesure. Cette méthode consiste à générer automatiquement des annotations multiples factices avec un degré d'entente entre annotateurs décidé en amont. Pour ce faire, une annotation de référence est générée, puis le système simule chaque annotateur en lui faisant produire des annotations qui s'inspirent de la référence, mais avec un degré de qualité paramétrable. Les multiannotations dont le niveau de dégradation est pré-établi sont alors soumises aux différentes mesures, et en appliquant ce principe à tous les niveaux de dégradation possible, on établit une sorte de banc d'essai des différentes mesures. Cette méthode devra être largement étendue pour simuler de nouveaux types de dégradation, et se conformer aux spécificités de certaines campagnes d'annotation (on ne peut pas "dégrader" n'importe comment les données dans telle ou telle campagne).

3 Modélisation de documents Le document numérique ne peut se résumer à l'accès à son contenu. Il emporte avec lui des informations de contexte et des règles d'usage, qui sont enregistrées dans les métadonnées (Gilliland, 2008, Witten, 2002). Les Systèmes de gestion de contenu (CMS), largement diffusés sur le web, ignorent en général la puissance des métadonnées pour inventer des usages innovants des documents. Les systèmes professionnels des bibliothèques se focalisent sur les métadonnées en s'appuyant sur les pratiques professionnelles et en maintenant les métadonnées à l'extérieur du document (notion de catalogue). Le projet Sydonie se place entre les deux approches pour permettre l'extraction automatique de métadonnées et leur inscription au sein même du document (Lecarpentier et al, 2010 et 2012). Suivant les travaux de M. Buckland (1998), nous définissons un modèle fonctionnel de document qui intègre contenu, métadonnées, dans un arbre qui prend en compte les diverses expressions et manifestations d'un même travail intellectuel, présenté figures 2 et 3 (Madison, 1998). figure 2 : relations entre expressions et manifestations d'un même travail intellectuel dans Sydonie figure 3 : inscription des métadonnées au sein de l'arbre du document (extrait)

4 Le contrôle des métadonnées se fait en relation avec des outils sémantiques répartis sur le web en mode Linked Data (Bizer et al, 2008). La question de fiabilité d'un système distant, réparti, et utilisé par plusieurs annotateurs au sein d'une même plateforme d'objets multimédia devient alors essentielle (Ochoa&Duval, 2009). La plateforme Glozz développée au Greyc (Widlöcher&Mathet, 2012) permet de prendre en compte les annotations provenant de différents annotateurs et de lancer des mesures d'accord sur ces données. Une partie des métadonnées peut également provenir de l'analyse automatique des contenus (texte, image ou vidéo). Pour évaluer la qualité des informations ainsi enregistrées et structurées dans les métadonnées, une mesure adaptée est nécessaire, comme nous l'avons détaillé précédemment. La supervision humaine elle-même ne peut suffire à garantir la validité des données. Environnement coopératif intelligent Les applications innovantes en matière d'environnement intelligent pour enregistrer, partager et diffuser les objets numériques dépendront de la qualité des métadonnées. Le web sémantique repose sur une architecture de confiance dans les informations, et les recherches récentes portent sur l'ajout de critères de précision ou de fiabilité aux liens logiques portés entre des données réparties. Les travaux de cette thèse doivent contribuer à ce travail en permettant aux documents de présenter eux-mêmes leurs métadonnées évaluées aux systèmes les exploitant. Une plateforme d'expérimentation sera réalisée en partenariat avec Relais d'sciences et le réseau Inmediats regroupant 6 centres de culture scientifique et technique.

5 Références : ARTSTEIN, R. et POESIO, M. (2008). Inter-coder agreement for Computational Linguistics. Computational Linguistics, 34(4): BIZER, C., HEATH, T., IDEHEN, K. et BERNERS-LEE, T. (2008) Linked Data on the Web, in Proceedings of WWW Conference (WWW2008). BUCKLAND, M. (1998) What is a digital document?, Document numérique n 2, p COHEN, J. (1960). A coefficient of agreement for nominal scales. Educational and Psychological Measurement, 20(1): COHEN, J. (1968). Weighted kappa : Nominal scale agreement with provision for scaled disagreement or partial credit. Psychological Bulletin, 70(4): GILLILAND, A. (2008) Introduction to Metadata Version 3.0, eds. Baca, M. GWET, K. L. (2012). Handbook of Inter-rater Reliability. Advanced Analytics, LLC, third édition. KRIPPENDORFF, K. (1995). On the reliability of unitizing contiguous data. Sociological Methodology, (25): KRIPPENDORFF, K. (2013). Content Analysis. 3rd edition. SAGE Inc. LECARPENTIER, J-M., BAZIN, C. et LE CROSNIER, H. (2010) Multilingual composite document management framework for the internet: an FRBR approach, in Proceedings of the 10th ACM symposium on Document engineering - DocEng '10, ACM LECARPENTIER, J-M., BUARD, P-Y., LE CROSNIER, H. et BRIXTEL, R. (2012) An inheritance model for documents in web applications with sydonie. In Proceedings of the 2012 ACM symposium on Document engineering (DocEng '12). ACM MADISON, O. (1998) Functionnal Requirements for Bibliographic Records, IFLA MATHET, Y. et WIDLÖCHER, A. (2011). Une approche holiste et unifiée de l alignement et de la mesure d accord inter-annotateurs. In Actes de Traitement Automatique des Langues Naturelles 2011 (TALN 2011), Montpellier, France. MATHET, Y., WIDLÖCHER, A., FORT, K., FRANÇOIS, C., GALIBERT, O., GROUIN, C., KAHN, J., ROSSET, S. et ZWEIGENBAUM, P. (2012). Manual Corpus Annotation : Giving Meaning to the Evaluation Metrics. In Proceedings of the International Conference on Computational Linguistics (COLING 2012), pages , Mumbaï, Inde. OCHOA, X. et DUVAL, E. (2009) Automatic evaluation of metadata quality in digital repositories, in International Journal on Digital Libraries, Springer WIDLÖCHER, A. et MATHET, Y. (2012). The Glozz platform: a corpus annotation and mining tool. In Proceedings of the 2012 ACM symposium on Document engineering (DocEng '12). ACM WITTEN, I., BAINBRIDGE, D., PAYNTER, G. et BODDIE, S. (2002) Importing Documents and Metadata into Digital Libraries: Requirements Analysis and an Extensible Architecture, in Research and Advanced Technology for Digital Libraries, LNCS vol. 2458

Documents et Applications : CMS nouvelle génération

Documents et Applications : CMS nouvelle génération Documents et Applications : CMS nouvelle génération Jean-Marc Lecarpentier (1) jml@info.unicaen.fr Hervé Le Crosnier (1) herve@info.unicaen.fr Jacques Madelaine (1) jacques@info.unicaen.fr (1) GREYC (Groupe

Plus en détail

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Illustrations des exemples de ce livre 18 2.1 Office 365 comme plateforme technologique pour une digital workplace 18 2.2 SharePoint et Yammer à l honneur 18 3.

Plus en détail

Méthodes et outils pour l annotation manuelle ou semi-automatique de corpus

Méthodes et outils pour l annotation manuelle ou semi-automatique de corpus Méthodes et outils pour l annotation manuelle ou semi-automatique de corpus Yann Mathet, Antoine Widlöcher Laboratoire GREYC - Université de Caen Ecole thématique «Annotation de données langagières» Biarritz,

Plus en détail

L évolution du catalogage :

L évolution du catalogage : Réseau Documentation Archives des ministères sociaux Journée d étude 2 et 3 février 2012 Le document dans l environnement numérique Ruptures et continuités L évolution du catalogage : modèle FRBR (Functional

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

Projet 3. L'audiovisuel numérique scientifique et culturel

Projet 3. L'audiovisuel numérique scientifique et culturel 1 décembre 2000 Formation-Stages dans le cadre du Séminaire de Maîtrise et de DREA OIPP à l'inalco Projet 3 L'audiovisuel numérique scientifique et culturel Projet pour un groupe de 3 personnes 2 Objectifs

Plus en détail

Dafoe Présentation de la plate-forme UIMA

Dafoe Présentation de la plate-forme UIMA Laboratoire d Informatique de l université Paris-Nord (UMR CNRS 7030) Institut Galilée - Université Paris-Nord 99, avenue Jean-Baptiste Clément 93430 Villetaneuse, France 11 juillet 2007 Plates-formes

Plus en détail

PLAte-forme Tsi Online - PLATO. 8 avril 2009 Présentation finale de l usage du financement sur crédit incitatif

PLAte-forme Tsi Online - PLATO. 8 avril 2009 Présentation finale de l usage du financement sur crédit incitatif PLAte-forme Tsi Online - PLATO 8 avril 2009 Présentation finale de l usage du financement sur crédit incitatif Contexte Recherches en indexation et fouilles de contenus multimédia au département TSI, Télécom

Plus en détail

Portail Maison des Sciences de l'homme

Portail Maison des Sciences de l'homme 1 Portail Maison des Sciences de l'homme Systèmes d information web (WIS) pour MS Content Management Server Peter Stockinger Tel.: 01 49 54 21 83 - Fax.: 01 49 54 22 54 Email: stock@msh-paris.fr Maison

Plus en détail

Table-ronde «Métadonnées, web sémantique : quels enjeux pour les professionnels du livre numérique?»

Table-ronde «Métadonnées, web sémantique : quels enjeux pour les professionnels du livre numérique?» 12h00-13h00 Table-ronde «Métadonnées, web sémantique : quels enjeux pour les professionnels du livre numérique?» Dominique Parisis, Président de la commission Fichier exhaustif du livre-fel numérique de

Plus en détail

L'analyse conceptuelle assistée par ordinateur et les humanités numériques. Louis Chartrand

L'analyse conceptuelle assistée par ordinateur et les humanités numériques. Louis Chartrand L'analyse conceptuelle assistée par ordinateur et les humanités numériques Louis Chartrand Plan I. Les humanités digitales II. La LACTAO III. Expérimentations Partie I Les humanités digitales (vues par

Plus en détail

«La visualisation de l information au service de la veille, la recherche et la découverte d information sur le web»

«La visualisation de l information au service de la veille, la recherche et la découverte d information sur le web» «La visualisation de l information au service de la veille, la recherche et la découverte d information sur le web» Social Computing est spécialisé dans les domaines de l accès à l information, des réseaux

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web.

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Web Designer Durée 90 jours (630 h) Public Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Objectifs La formation Web designer

Plus en détail

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Participer à l activité en ligne d un groupe Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Coopération et collaboration Travail coopératif : la tâche est divisée

Plus en détail

Le portail documentaire

Le portail documentaire Le portail documentaire Edité par archimed A l'heure des réseaux sociaux, des technologies mobiles et de l instantanéité de l'information, le portail documentaire est l'outil indispensable en matière de

Plus en détail

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB Comprendre les principales étapes TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 - RENCONTRE DE DÉMARRAGE 03 PARTIE 2 - ANALYSE FONCTIONNELLE 03 PARTIE 3 - ARBORESCENCE 04 PARTIE 4 - MAQUETTES

Plus en détail

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Technique Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique HELHa Tournai 1 Rue Frinoise 12 7500

Plus en détail

LE LINKED OPEN DATA, UNE REPONSE AUX NOUVELLES PROBLEMATIQUES DES CATALOGUES?

LE LINKED OPEN DATA, UNE REPONSE AUX NOUVELLES PROBLEMATIQUES DES CATALOGUES? LE LINKED OPEN DATA, UNE REPONSE AUX NOUVELLES PROBLEMATIQUES DES CATALOGUES? Documentation mathématique, RBNBM, Marseille, 17 novembre 2015 Gildas ILLIEN, Département de l Information bibliographique

Plus en détail

data.bnf.fr Mieux exposer des données hétérogènes, grâce aux outils du Web sémantique SemWeb Pro 02 mai 2012

data.bnf.fr Mieux exposer des données hétérogènes, grâce aux outils du Web sémantique SemWeb Pro 02 mai 2012 data.bnf.fr Mieux exposer des données hétérogènes, grâce aux outils du Web sémantique SemWeb Pro 02 mai 2012 Romain Wenz Bibliothèque nationale de France Conservateur Département de l information bibliographique

Plus en détail

L accès aux ressources numériques

L accès aux ressources numériques L accès aux ressources numériques Les ressources numériques : politique d acquisition Les métadonnées, description, indexation La médiation, la communication - L intégration dans le catalogue du CDI, dans

Plus en détail

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE Exploiter des outils innovants en classe

Plus en détail

Correspondance ancien / nouveau référentiel B2i pour le collège

Correspondance ancien / nouveau référentiel B2i pour le collège Correspondance ancien / nouveau référentiel B2i pour le collège Domaine Items B2i Réf 2006 1 s'approprier un environnement informatique de travail C.2.1 : connaître la charte d usage des TIC et la 2 adopter

Plus en détail

GED: Gestion Electronique de Document (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) www.research-ace.net/~mahmoudi 1 Gestion Electronique de Documents Plan du cours - Introduction générale - Spécificités

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION Dans les leçons précédentes, nous avons modélisé des problèmes en utilisant des graphes. Nous abordons dans cette leçon un autre type de modélisation.

Plus en détail

Annotation manuelle de matchs de foot : Oh la la la! l accord inter-annotateurs! et c est le but!

Annotation manuelle de matchs de foot : Oh la la la! l accord inter-annotateurs! et c est le but! Annotation manuelle de matchs de foot : Oh la la la! l accord inter-annotateurs! et c est le but! Karën Fort 1, 2 Vincent Claveau 3 (1) INIST-CNRS, 2 allée de Brabois, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy (2) LIPN,

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

Se construire les humanités numériques apprendre en action

Se construire les humanités numériques apprendre en action Se construire les humanités numériques apprendre en action ENS de Lyon Personally, I think Digital Humanities is about building things Stephen Ramsay, 2011, Who's In and Who's Out Retour d expérience Présentation

Plus en détail

Le signalement des publications de la recherche :

Le signalement des publications de la recherche : Enjeux du signalement des ressources numériques produites LES ENJEUX Les universités et les consortiums universitaires produisent de plus en plus de ressources numériques (pédagogiques, articles, thèses

Plus en détail

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire Formation continue des personnels URCA Offre de la Bibliothèque Universitaire Année 2012-2013 Bibliothèque Universitaire Formation continue pour le personnel de l URCA Modalités o Public : personnels de

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

IFT2251 Introduction au génie logiciel Hiver 2006 (4 crédits) Prof. : Julie Vachon. Plan de cours

IFT2251 Introduction au génie logiciel Hiver 2006 (4 crédits) Prof. : Julie Vachon. Plan de cours IFT2251 Introduction au génie logiciel Hiver 2006 (4 crédits) Prof. : Julie Vachon ** Début des cours : le lundi 9 janvier 2006 ** Plan de cours 1. Introduction Les exigences et les attentes à l égard

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)?

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? Rim Bejaoui, Gilbert Paquette, Josianne Basque, France Henri Centre de recherche LICEF, Télé-université 5800,

Plus en détail

! ATELIERS. Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires

! ATELIERS. Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires ! ATELIERS «INNOVATION EN RESEAU» Compte rendu synthétique Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires Comment arbitrer entre l entreprise 2.0 et les méthodes plus traditionnelles

Plus en détail

ÉDITIONS OCDE. Les défis à relever pour une transformation digitale. Pascale Cissokho Mutter Forum du GFII - 9 Décembre 2014

ÉDITIONS OCDE. Les défis à relever pour une transformation digitale. Pascale Cissokho Mutter Forum du GFII - 9 Décembre 2014 ÉDITIONS OCDE Les défis à relever pour une transformation digitale Pascale Cissokho Mutter Forum du GFII - 9 Décembre 2014 Les Éditions OCDE Éditeur dans les domaines de l économie et des politiques publiques

Plus en détail

INDEXATION DE DOCUMENTS AUDIOVISUELS. Yannick Prié LIRIS UMR 5205 CNRS - Université Claude Bernard Lyon 1 Journées VISA 18 décembre 2008

INDEXATION DE DOCUMENTS AUDIOVISUELS. Yannick Prié LIRIS UMR 5205 CNRS - Université Claude Bernard Lyon 1 Journées VISA 18 décembre 2008 INDEXATION DE DOCUMENTS AUDIOVISUELS Yannick Prié LIRIS UMR 5205 CNRS - Université Claude Bernard Lyon 1 Journées VISA 18 décembre 2008 Présentation MCF informatique Université Claude Bernard Lyon 1 Equipe

Plus en détail

TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie

TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie KEYWORDS : SYSTEMX, étude de marché, géopolitique, intelligence économique, recherche d information, visualisation de données, traitement automatique

Plus en détail

Tri de cartes et ergonomie web

Tri de cartes et ergonomie web Tri de cartes et ergonomie web Sommaire Introduction 1. La méthode du tri de cartes 1.1. Principe et utilité 1.2. Les règles du jeu 1.3. Matériel pour le tri de cartes physique 1.4. Les données recueillies

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux Frédéric Marcoul Responsable R&D de Spotter fmarcoul@spotter.com Ana Athayde Président Directeur Général de Spotter aathayde@spotter.com RÉSUMÉ

Plus en détail

CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion

CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion La comptabilité générale (ou comptabilité financière) peut se définir comme une saisie de données pour déterminer : une situation active

Plus en détail

Association BiblioPat : Présentation des activités. Journées d étude 2015

Association BiblioPat : Présentation des activités. Journées d étude 2015 Association BiblioPat : Présentation des activités Journées d étude 2015 Activités de l association Liste de discussion Journées d étude annuelles Site web : www.bibliopat.fr Développement de la présence

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images FICHE DE CANDIDATURE Porteur de projet Nom : Barbati Prénom : Stéphane Titre/fonction : Président Adresse : Marseille Innovation - Pôle Média 37 rue Guibal Code postal : 13003 Marseille Téléphone : 06

Plus en détail

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier Version du 0/0/202 JOUR - MATIN Première approche de l'architecture métier Présentation de la formation exceptionnelle Connaître le cadre de la formation Le contexte : la méthode publique Praxeme, l'initiative,

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» GAAV (version 1.0) un logiciel de gestion d archives

Plus en détail

Adaptabilité d un MOOC aux styles d apprentissage. Hubert Kadima Directeur de Recherche LARIS/EISTI Email : hubert.kadima@eisti.fr

Adaptabilité d un MOOC aux styles d apprentissage. Hubert Kadima Directeur de Recherche LARIS/EISTI Email : hubert.kadima@eisti.fr Adaptabilité d un MOOC aux styles d apprentissage Hubert Kadima Directeur de Recherche LARIS/EISTI Email : hubert.kadima@eisti.fr Agenda 1. Contexte : l apprentissage dans le projet PLACIS 2. Choix du

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation

Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation A. Introduction.......................................................... 171 B. La diffusion des modules

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d Information

Urbanisation des Systèmes d Information Urbanisation des Systèmes d Information Introduction à un cours en Master 1 et Master 2 Miage Urbanisation des Systèmes d'information Henry Boccon Gibod 1 Organisation du cours Le cours est structuré selon

Plus en détail

Référentiel C2I Niveau 1 Version 2

Référentiel C2I Niveau 1 Version 2 Référentiel C2I Niveau 1 Version 2 D1: Travailler dans un environnement numérique D1.1 : Organiser un espace de travail complexe Configurer son environnement de travail local et distant Organiser ses données

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

KnowMade. Veille technologique et innovation. http://www.knowmade.fr

KnowMade. Veille technologique et innovation. http://www.knowmade.fr KnowMade Veille technologique et innovation http://www.knowmade.fr KnowMade S.A.R.L. 2405 route des Dolines, BP 65, 06560 Valbonne Sophia Antipolis FRANCE Page 2 Sommaire Présentation de KnowMade... 3

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ;

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ; REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n o 2015-DC-0508 de l Autorité de sûreté nucléaire du 21 avril 2015 relative à l étude sur la gestion des déchets et au bilan des déchets produits dans les installations nucléaires

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE?

Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE? Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE? SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Success story client : développement d applications Web avec mode déconnecté Depuis quatre ans, les applications de guichet pour

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Présentation générale du projet data.bnf.fr

Présentation générale du projet data.bnf.fr Présentation générale du projet data.bnf.fr La Bibliothèque nationale a mis en œuvre un nouveau projet, qui a pour but de rendre ses données plus utiles sur le web. Ceci nécessite de transformer données

Plus en détail

Qwam Content Intelligence Solutions logicielles de recherche, veille, gestion et diffusion des flux numériques

Qwam Content Intelligence Solutions logicielles de recherche, veille, gestion et diffusion des flux numériques Qwam Content Intelligence Solutions logicielles de recherche, veille, gestion et diffusion des flux numériques Comment organiser, gérer et diffuser les informations web et documentaires professionnelles

Plus en détail

Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés. Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006

Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés. Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006 Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006 1 La veille en France: une situation paradoxale Une situation contrastée Une prise de conscience

Plus en détail

PLATE-FORMECIFOR@D 28 èmes Journées des L.A.R.D.

PLATE-FORMECIFOR@D 28 èmes Journées des L.A.R.D. PLATE-FORMECIFOR@D 28 èmes Journées des L.A.R.D. Toulouse, le 11 10 2011 A. Roxin 1, R. Gschwind 1, L.Makovicka 1, J. Henriet 1, E. Martin 1 1 Université de Franche-Comté, 2 PMA, 3 CEPN Fontenay-aux-Roses

Plus en détail

Exemples d application

Exemples d application Exemples d application Pour que vous puissiez tester les méthodes décrites ci-dessous, commencez par copier sur votre disque dur les exemples de bruits contenus dans le dossier Soundsamples qui se trouve

Plus en détail

PROGRAMMES ET DES PARTENARIATS EN MATIÈRE D'ÉDUCATION ET DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL INFRASTRUCTURES COMMUNAUTAIRES

PROGRAMMES ET DES PARTENARIATS EN MATIÈRE D'ÉDUCATION ET DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL INFRASTRUCTURES COMMUNAUTAIRES RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION (CVÉ), DE MESUR DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 09 1) Le Ministère devrait continuer de fournir de l assistance aux Premières nations pour la construction,

Plus en détail

LES FICHES Domaines. Domaine D1. Travailler dans un environnement numérique

LES FICHES Domaines. Domaine D1. Travailler dans un environnement numérique LES FICHES Domaines Domaine D1 Travailler dans un environnement numérique D1.1 Organiser un espace de travail complexe D1.1.a Connaître le principe de localisation physique des ressources locales et distantes

Plus en détail

Introduction au WEB Sémantique Cours 1 : Qu est ce que le WEB sémantique?

Introduction au WEB Sémantique Cours 1 : Qu est ce que le WEB sémantique? Cours 1 : Qu est ce que le WEB sémantique? ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/index.html Plan du cours Introduction 1 Introduction

Plus en détail

Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1)

Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1) Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1) Modules obligatoires : D219 Haut débit et nomadisme 40h. D226 Image numérique - 40 h. D227 Technologies des réseaux 40 h. D228 Développement d applications

Plus en détail

Open DATA : Comment on y va? UPMC, journée des DU 3 juin 2015

Open DATA : Comment on y va? UPMC, journée des DU 3 juin 2015 Open DATA : Comment on y va? UPMC, journée des DU 3 juin 2015 Ce n est qu un début Science au 21 ème siècle : plus «Numérique» «Collaborative» «Interdisciplinaire» «Réactive» «Citoyenne» «Partagée Vers:

Plus en détail

Gestion Electronique de Documents (GED-UBO)

Gestion Electronique de Documents (GED-UBO) Gestion Electronique de Documents (GED-UBO) Guide Utilisateur Sommaire Introduction :... 2 Premiers pas avec la plateforme GED-UBO... 2 Se connecter à la GED-UBO... 2 Se déplacer... 2 Les concepts...3

Plus en détail

Système D Indexation et de Recherche d Images par le contenu

Système D Indexation et de Recherche d Images par le contenu Système D Indexation et de Recherche d Images par le contenu 1 Houaria ABED, 1 Lynda ZAOUI Laboratoire : Systèmes, Signaux, Données Département Informatique, Faculté des Sciences Université des Sciences

Plus en détail

La Recherche EnLigne. Portail pour la recherche SHS. Activités d'exploitation autour des archives pour la recherche. Les scénarios d usage

La Recherche EnLigne. Portail pour la recherche SHS. Activités d'exploitation autour des archives pour la recherche. Les scénarios d usage 1 La Recherche EnLigne Portail pour la recherche SHS Activités d'exploitation autour des archives pour la recherche Les scénarios d usage ID document OPALES-WP1-MSH-RT-061000.doc Auteur(s) MSH Date de

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Plan La première partie : L intelligence artificielle (IA) Définition de l intelligence artificielle (IA) Domaines

Plus en détail

CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA.

CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA. 1 LEGTA Georges Desclaude BP 10549 17119 SAINTES MODULE M 22 CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA. Dossier de suivi de la démarche de recherche documentaire (Outil d aide méthodologique) Autre membre du

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

L exploitation. Lutter contre le plagiat

L exploitation. Lutter contre le plagiat L exploitation L exploitation Lutter contre le plagiat Internet a bouleversé les usages en matière de recherche d information, mais a aussi accru et facilité les possibilités de copier-coller dans la production

Plus en détail

La recherche d informations sur le Web par les lycéens : Pourquoi et comment faciliter le travail collaboratif?

La recherche d informations sur le Web par les lycéens : Pourquoi et comment faciliter le travail collaboratif? La recherche d informations sur le Web par les lycéens : Pourquoi et comment faciliter le travail collaboratif? Jérôme Dinet* & Michèle Archambault** *Université Paul Verlaine Metz Equipe Transdisciplinaire

Plus en détail

Règles d affaires. éponse informatique inc. www.reponse.ca. Critères de qualité de toutes spécifications

Règles d affaires. éponse informatique inc. www.reponse.ca. Critères de qualité de toutes spécifications Règles d affaires éponse informatique inc. 1 Critères de qualité de toutes spécifications IEEE830-1998 Recommended Practice for Software Requirements Specifications Une spécification doit être: Correcte,

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

Lisette Cazellet Consultant formateur TIC Santé

Lisette Cazellet Consultant formateur TIC Santé 24 es journées RNDH Lisette Cazellet Consultant formateur TIC Santé 13 Octobre 2011 Environnement numérique, système d information? Elearning, web 2.0, de quoi parle-t-on? Quels modèles de référence et

Plus en détail

Réseaux sociaux de chercheurs : quels enjeux et quelle politique pour une institution publique de recherche

Réseaux sociaux de chercheurs : quels enjeux et quelle politique pour une institution publique de recherche Réseaux sociaux de chercheurs : quels enjeux et quelle politique pour une institution publique de recherche Odile Contat (InSHS) Journée d étude Arpist - Urfist - MSH Poitiers Réseaux sociaux de chercheurs

Plus en détail

Réservation des salles

Réservation des salles Réservation des salles Mastère 2004 1 Réservation des salles 2004 1. Expression des besoins Pour tenter de résoudre les problèmes récurrents posés par la gestion de la réservation des salles, l université

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif

Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif 1 Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif Narration pour présentation Prezi (http://prezi.com/5tjog4mzpuhh/analyse-de-donneestextuelles-analyse-de-contenu-qualitative/)

Plus en détail

Optimiser le référencement naturel de son site web

Optimiser le référencement naturel de son site web Rodez, le 15 avril 2011 Les moteurs de recherche Les moteurs utilisés dans le monde Les moteurs utilisés en Europe Où clique un internaute? Référencement «payant» 35-40% des clics sur Google Référencement

Plus en détail

La norme locale tout simplement partagée

La norme locale tout simplement partagée La norme locale tout simplement partagée Ce document et la propriété de Victoires Editions. Son contenu est confidentiel, il ne peut être cité, ou réutilisé, même partiellement, sans l accord express et

Plus en détail

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces Maryem Rhanoui 2013 Alfresco Liens utiles Le site Alfresco : http://www.alfresco.com/fr/ Le Portail Content Community http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation,

Plus en détail

PROGRAMMES D INFORMATIQUE

PROGRAMMES D INFORMATIQUE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DIRECTION GENERALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE ----------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Une organisation internationale au cœur des enjeux de contenus et d accès à l information scientifique: L IFLA

Une organisation internationale au cœur des enjeux de contenus et d accès à l information scientifique: L IFLA Une organisation internationale au cœur des enjeux de contenus et d accès à l information scientifique: L IFLA P.Sanz, FREDOC, Bordeaux, 12 octobre 2011 L IFLA, un forum professionnel de premier plan Cadre

Plus en détail

Quel B2i pour le lycée professionnel?

Quel B2i pour le lycée professionnel? Quel B2i pour le lycée professionnel? Validation de l'item L.36 en classe de CAP François MOUSSAVOU Groupe Lycée Professionnel IREM d'aix-marseille. Ce texte propose une réflexion sur la mise en œuvre

Plus en détail

Note de mise en œuvre

Note de mise en œuvre Note de mise en œuvre Objet : Tenue des données par les institutions appliquant l approche standard ou une approche de mesure avancée (AMA) Catégorie : Fonds propres N o : A & A-1 Date : Mai 2006 I. Introduction

Plus en détail

Créer le modèle multidimensionnel

Créer le modèle multidimensionnel 231 Chapitre 6 Créer le modèle multidimensionnel 1. Présentation de SSAS multidimensionnel Créer le modèle multidimensionnel SSAS (SQL Server Analysis Services) multidimensionnel est un serveur de bases

Plus en détail

ANNEXE 1 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX 1 ASSOCIATION DES ARCHÉOLOGUES PROFESSIONNELS DU QUÉBEC (AAQ) CODE D ÉTHIQUE ET DES NORMES PROFESSIONNELLES

ANNEXE 1 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX 1 ASSOCIATION DES ARCHÉOLOGUES PROFESSIONNELS DU QUÉBEC (AAQ) CODE D ÉTHIQUE ET DES NORMES PROFESSIONNELLES ANNEXE 1 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX 1 ASSOCIATION DES ARCHÉOLOGUES PROFESSIONNELS DU QUÉBEC (AAQ) CODE D ÉTHIQUE ET DES NORMES PROFESSIONNELLES Ce code fait partie intégrante du règlement de l'association des

Plus en détail