Environnement coopératif intelligent pour l'annotation collaborative répartie et son évaluation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Environnement coopératif intelligent pour l'annotation collaborative répartie et son évaluation"

Transcription

1 Environnement coopératif intelligent pour l'annotation collaborative répartie et son évaluation Contexte Construire des services sur le web à partir de contenus numériques (textes, images, vidéos) de façon collaborative demande d'associer à ces contenus des métadonnées. L'indexation automatique par descripteurs, qui est la base des moteurs de recherche, permet de répondre aux opérations de sélection de contenus. Mais d'autres services demandent des informations plus sémantiques basées sur l'exploitation de connaissances structurées pour des applications comme la mise place d'expositions, le commentaire textuel de vidéos, la construction de produits pédagogiques multimédia, la mémoire intelligente. La caractérisation des données, fine et adaptée aux buts d'un service de ce type nécessite de laisser une place importante à l intervention humaine. Une description patiente et méticuleuse doit compléter, corriger, redresser ce que des traitements computationnels peuvent découvrir par l'analyse automatique des données. Cette lecture annotante s'appuie sur le travail collaboratif d'usagers (crowdsoursing), ayant chacun un regard spécifique sur les données et contenus. Se pose alors la question de savoir comment garantir la pertinence des métadonnées qui seront ainsi produites. Les mesures d'accord inter-annotateurs (humains ou machine), notamment lorsque la tâche est inédite, revêtent donc un rôle central dans l'établissement de données fiables. Afin d'exploiter ces mesures dans un système documentaire, il faut travailler la modélisation des documents en accordant toute leur importance aux métadonnées. Produites de façon automatique ou par plusieurs indexeurs humains, ces informations d'analyse et de contexte doivent pouvoir être évaluées. Il nous faut penser un modèle de document permettant d'enregistrer, de faire évoluer et d'exploiter les mesures de fiabilité. Mesures d'accord inter-annotateurs Comme nous l'avons indiqué, l'annotation de données consiste à enrichir un contenu (par exemple textuel, sonore ou vidéo) en y apportant des informations nouvelles, ancrées sur les données initiales, au moyen de processus automatiques, manuels, ou semi-automatiques. Mais comment juger de la qualité des annotations ainsi produites, notamment lorsque la tâche est inédite, et que l'on ne dispose donc pas d'une référence à laquelle comparer nos productions? Cette question est cruciale, puisque toute erreur sur les données annotées sera indétectable par la suite, et aura des conséquences sur tous les traitements ultérieurs. Pour y répondre, une méthode très largement employée consiste à procéder à l'annotation d'une même source par plusieurs annotateurs indépendants, et à évaluer dans quelle mesure ces différents annotateurs s'entendent sur quoi et comment annoter. Aux deux extrêmes : si tous les annotateurs sont d'accord sur chacune des annotations produites, le niveau de confiance en leurs productions sera maximal ; en revanche, s'ils ne s'accordent jamais, même partiellement, sur aucune annotation, alors la tâche sera décrétée inconsistante (objectif insuffisamment formalisé). C'est ainsi que nombre de méthodes de mesure d'accord inter-annotateurs ont vu le jour depuis quelques dizaines d'années, qui ont toutes pour objectif de fournir une valeur (généralement

2 comprise entre 0 pour un accord nul et 1 pour un accord parfait) censée indiquer dans quelle mesure des productions multi-annotateurs peuvent être qualifiées de fiables. Cependant, la plupart de ces méthodes concernent la catégorisation pure : on peut citer la très utilisée famille des coefficients Kappa, depuis Cohen (1960), comprenant notamment des variantes comme sa version pondérée (Cohen, 1968) ou celle de Siegel, le PI de Fleiss ou les AC1 et AC2 de Gwet (2012), c'est-à-dire ne peuvent s'appliquer aux tâches d'annotation consistant uniquement à catégoriser des éléments préalablement identifiés, laissant quasiment au dépourvu celles qui consistent à la fois à délimiter (donc choisir) les éléments à annoter, et, simultanément, à catégoriser ces derniers. C'est notamment le cas des méta-données qui sont l'objet de la présente recherche, incluant des flux textuels, sonores ou vidéo, au sein desquels les annotateurs devront par exemple identifier et qualifier des tours de parole, des types de passages (publicité, informations, débat, etc.), cf. figure 1. A A A C B annotator 1 A B A B A annotator 2 A B A B A annotator 2 figure 1 : exemple d'un flux annoté en parallèle par 3 annotateurs et les catégories A,B et C Aux dires même de l'étude de référence menée par Artstein et Poesio (2008), ce pan entier de l'évaluation n'est actuellement abordé frontalement que par Krippendorff (1995 et 2013) au moyen de deux coefficients u α et c u α, rendant respectivement compte des erreurs de délimitation d'une part, et de catégorisation d'autre part. Cette approche n'est cependant pas totalement satisfaisante dans la mesure où, comme montré dans (Mathet&Widlöcher, 2011), il n'est pas possible de traiter indépendamment la délimitation et la catégorisation, une erreur dans l'un des deux paradigmes ayant des conséquences dans l'autre. Le travail de recherche proposé ici prendra à bras le corps cet ambitieux objectif de définir une méthode complète et homogène de mesure d'accord d'annotations intégrant simultanément délimitation et catégorisation. Il pourra notamment s'appuyer sur les recherches en cours dans le laboratoire sur une mesure holiste (Mathet&Widlöcher, 2011), et en proposer des approfondissement. Parallèlement, cette recherche débutera par une étude approfondie des différentes mesures existantes, leur comparaison et leur objectivation grâce à la méthode et à l'outil "ShufflingTool" (Mathet et al, 2012) actuellement développé au GREYC, et continuera cette comparaison tout au long de la conception de la nouvelle mesure. Cette méthode consiste à générer automatiquement des annotations multiples factices avec un degré d'entente entre annotateurs décidé en amont. Pour ce faire, une annotation de référence est générée, puis le système simule chaque annotateur en lui faisant produire des annotations qui s'inspirent de la référence, mais avec un degré de qualité paramétrable. Les multiannotations dont le niveau de dégradation est pré-établi sont alors soumises aux différentes mesures, et en appliquant ce principe à tous les niveaux de dégradation possible, on établit une sorte de banc d'essai des différentes mesures. Cette méthode devra être largement étendue pour simuler de nouveaux types de dégradation, et se conformer aux spécificités de certaines campagnes d'annotation (on ne peut pas "dégrader" n'importe comment les données dans telle ou telle campagne).

3 Modélisation de documents Le document numérique ne peut se résumer à l'accès à son contenu. Il emporte avec lui des informations de contexte et des règles d'usage, qui sont enregistrées dans les métadonnées (Gilliland, 2008, Witten, 2002). Les Systèmes de gestion de contenu (CMS), largement diffusés sur le web, ignorent en général la puissance des métadonnées pour inventer des usages innovants des documents. Les systèmes professionnels des bibliothèques se focalisent sur les métadonnées en s'appuyant sur les pratiques professionnelles et en maintenant les métadonnées à l'extérieur du document (notion de catalogue). Le projet Sydonie se place entre les deux approches pour permettre l'extraction automatique de métadonnées et leur inscription au sein même du document (Lecarpentier et al, 2010 et 2012). Suivant les travaux de M. Buckland (1998), nous définissons un modèle fonctionnel de document qui intègre contenu, métadonnées, dans un arbre qui prend en compte les diverses expressions et manifestations d'un même travail intellectuel, présenté figures 2 et 3 (Madison, 1998). figure 2 : relations entre expressions et manifestations d'un même travail intellectuel dans Sydonie figure 3 : inscription des métadonnées au sein de l'arbre du document (extrait)

4 Le contrôle des métadonnées se fait en relation avec des outils sémantiques répartis sur le web en mode Linked Data (Bizer et al, 2008). La question de fiabilité d'un système distant, réparti, et utilisé par plusieurs annotateurs au sein d'une même plateforme d'objets multimédia devient alors essentielle (Ochoa&Duval, 2009). La plateforme Glozz développée au Greyc (Widlöcher&Mathet, 2012) permet de prendre en compte les annotations provenant de différents annotateurs et de lancer des mesures d'accord sur ces données. Une partie des métadonnées peut également provenir de l'analyse automatique des contenus (texte, image ou vidéo). Pour évaluer la qualité des informations ainsi enregistrées et structurées dans les métadonnées, une mesure adaptée est nécessaire, comme nous l'avons détaillé précédemment. La supervision humaine elle-même ne peut suffire à garantir la validité des données. Environnement coopératif intelligent Les applications innovantes en matière d'environnement intelligent pour enregistrer, partager et diffuser les objets numériques dépendront de la qualité des métadonnées. Le web sémantique repose sur une architecture de confiance dans les informations, et les recherches récentes portent sur l'ajout de critères de précision ou de fiabilité aux liens logiques portés entre des données réparties. Les travaux de cette thèse doivent contribuer à ce travail en permettant aux documents de présenter eux-mêmes leurs métadonnées évaluées aux systèmes les exploitant. Une plateforme d'expérimentation sera réalisée en partenariat avec Relais d'sciences et le réseau Inmediats regroupant 6 centres de culture scientifique et technique.

5 Références : ARTSTEIN, R. et POESIO, M. (2008). Inter-coder agreement for Computational Linguistics. Computational Linguistics, 34(4): BIZER, C., HEATH, T., IDEHEN, K. et BERNERS-LEE, T. (2008) Linked Data on the Web, in Proceedings of WWW Conference (WWW2008). BUCKLAND, M. (1998) What is a digital document?, Document numérique n 2, p COHEN, J. (1960). A coefficient of agreement for nominal scales. Educational and Psychological Measurement, 20(1): COHEN, J. (1968). Weighted kappa : Nominal scale agreement with provision for scaled disagreement or partial credit. Psychological Bulletin, 70(4): GILLILAND, A. (2008) Introduction to Metadata Version 3.0, eds. Baca, M. GWET, K. L. (2012). Handbook of Inter-rater Reliability. Advanced Analytics, LLC, third édition. KRIPPENDORFF, K. (1995). On the reliability of unitizing contiguous data. Sociological Methodology, (25): KRIPPENDORFF, K. (2013). Content Analysis. 3rd edition. SAGE Inc. LECARPENTIER, J-M., BAZIN, C. et LE CROSNIER, H. (2010) Multilingual composite document management framework for the internet: an FRBR approach, in Proceedings of the 10th ACM symposium on Document engineering - DocEng '10, ACM LECARPENTIER, J-M., BUARD, P-Y., LE CROSNIER, H. et BRIXTEL, R. (2012) An inheritance model for documents in web applications with sydonie. In Proceedings of the 2012 ACM symposium on Document engineering (DocEng '12). ACM MADISON, O. (1998) Functionnal Requirements for Bibliographic Records, IFLA MATHET, Y. et WIDLÖCHER, A. (2011). Une approche holiste et unifiée de l alignement et de la mesure d accord inter-annotateurs. In Actes de Traitement Automatique des Langues Naturelles 2011 (TALN 2011), Montpellier, France. MATHET, Y., WIDLÖCHER, A., FORT, K., FRANÇOIS, C., GALIBERT, O., GROUIN, C., KAHN, J., ROSSET, S. et ZWEIGENBAUM, P. (2012). Manual Corpus Annotation : Giving Meaning to the Evaluation Metrics. In Proceedings of the International Conference on Computational Linguistics (COLING 2012), pages , Mumbaï, Inde. OCHOA, X. et DUVAL, E. (2009) Automatic evaluation of metadata quality in digital repositories, in International Journal on Digital Libraries, Springer WIDLÖCHER, A. et MATHET, Y. (2012). The Glozz platform: a corpus annotation and mining tool. In Proceedings of the 2012 ACM symposium on Document engineering (DocEng '12). ACM WITTEN, I., BAINBRIDGE, D., PAYNTER, G. et BODDIE, S. (2002) Importing Documents and Metadata into Digital Libraries: Requirements Analysis and an Extensible Architecture, in Research and Advanced Technology for Digital Libraries, LNCS vol. 2458

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Illustrations des exemples de ce livre 18 2.1 Office 365 comme plateforme technologique pour une digital workplace 18 2.2 SharePoint et Yammer à l honneur 18 3.

Plus en détail

Projet 3. L'audiovisuel numérique scientifique et culturel

Projet 3. L'audiovisuel numérique scientifique et culturel 1 décembre 2000 Formation-Stages dans le cadre du Séminaire de Maîtrise et de DREA OIPP à l'inalco Projet 3 L'audiovisuel numérique scientifique et culturel Projet pour un groupe de 3 personnes 2 Objectifs

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif

Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif 1 Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif Narration pour présentation Prezi (http://prezi.com/5tjog4mzpuhh/analyse-de-donneestextuelles-analyse-de-contenu-qualitative/)

Plus en détail

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients 2 Un réseau social pour améliorer la prise en charge des patients. MeltingDoc valorise les compétences des médecins et

Plus en détail

Portail Maison des Sciences de l'homme

Portail Maison des Sciences de l'homme 1 Portail Maison des Sciences de l'homme Systèmes d information web (WIS) pour MS Content Management Server Peter Stockinger Tel.: 01 49 54 21 83 - Fax.: 01 49 54 22 54 Email: stock@msh-paris.fr Maison

Plus en détail

Documents et Applications : CMS nouvelle génération

Documents et Applications : CMS nouvelle génération Documents et Applications : CMS nouvelle génération Jean-Marc Lecarpentier (1) jml@info.unicaen.fr Hervé Le Crosnier (1) herve@info.unicaen.fr Jacques Madelaine (1) jacques@info.unicaen.fr (1) GREYC (Groupe

Plus en détail

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web.

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Web Designer Durée 90 jours (630 h) Public Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Objectifs La formation Web designer

Plus en détail

TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie

TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie KEYWORDS : SYSTEMX, étude de marché, géopolitique, intelligence économique, recherche d information, visualisation de données, traitement automatique

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

L évolution du catalogage :

L évolution du catalogage : Réseau Documentation Archives des ministères sociaux Journée d étude 2 et 3 février 2012 Le document dans l environnement numérique Ruptures et continuités L évolution du catalogage : modèle FRBR (Functional

Plus en détail

Notons enfin que le lecteur trouvera des bibliographies complémentaires à chaque fin de chapitre pour enrichir ses connaissances.

Notons enfin que le lecteur trouvera des bibliographies complémentaires à chaque fin de chapitre pour enrichir ses connaissances. Préambule De nombreux dirigeants et cadres d entreprises sont aujourd hui confrontés à la nécessité de développer de nouvelles technologies, de nouveaux produits ou de nouvelles organisations. Notre but

Plus en détail

Toute la puissance de DoYouBuzz pour votre école. Présentation de DoYouBuzz Campus

Toute la puissance de DoYouBuzz pour votre école. Présentation de DoYouBuzz Campus Toute la puissance de pour votre école Présentation de Campus Présentation du service de CVthèque est un service web simple et intuitif qui permet à chaque étudiant de se créer son propre CV web. Notre

Plus en détail

Le portail documentaire

Le portail documentaire Le portail documentaire Edité par archimed A l'heure des réseaux sociaux, des technologies mobiles et de l instantanéité de l'information, le portail documentaire est l'outil indispensable en matière de

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

PLAte-forme Tsi Online - PLATO. 8 avril 2009 Présentation finale de l usage du financement sur crédit incitatif

PLAte-forme Tsi Online - PLATO. 8 avril 2009 Présentation finale de l usage du financement sur crédit incitatif PLAte-forme Tsi Online - PLATO 8 avril 2009 Présentation finale de l usage du financement sur crédit incitatif Contexte Recherches en indexation et fouilles de contenus multimédia au département TSI, Télécom

Plus en détail

! ATELIERS. Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires

! ATELIERS. Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires ! ATELIERS «INNOVATION EN RESEAU» Compte rendu synthétique Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires Comment arbitrer entre l entreprise 2.0 et les méthodes plus traditionnelles

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail

Table-ronde «Métadonnées, web sémantique : quels enjeux pour les professionnels du livre numérique?»

Table-ronde «Métadonnées, web sémantique : quels enjeux pour les professionnels du livre numérique?» 12h00-13h00 Table-ronde «Métadonnées, web sémantique : quels enjeux pour les professionnels du livre numérique?» Dominique Parisis, Président de la commission Fichier exhaustif du livre-fel numérique de

Plus en détail

Méthodes et outils pour l annotation manuelle ou semi-automatique de corpus

Méthodes et outils pour l annotation manuelle ou semi-automatique de corpus Méthodes et outils pour l annotation manuelle ou semi-automatique de corpus Yann Mathet, Antoine Widlöcher Laboratoire GREYC - Université de Caen Ecole thématique «Annotation de données langagières» Biarritz,

Plus en détail

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Participer à l activité en ligne d un groupe Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Coopération et collaboration Travail coopératif : la tâche est divisée

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Le signalement des publications de la recherche :

Le signalement des publications de la recherche : Enjeux du signalement des ressources numériques produites LES ENJEUX Les universités et les consortiums universitaires produisent de plus en plus de ressources numériques (pédagogiques, articles, thèses

Plus en détail

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE Exploiter des outils innovants en classe

Plus en détail

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Technique Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique HELHa Tournai 1 Rue Frinoise 12 7500

Plus en détail

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB Comprendre les principales étapes TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 - RENCONTRE DE DÉMARRAGE 03 PARTIE 2 - ANALYSE FONCTIONNELLE 03 PARTIE 3 - ARBORESCENCE 04 PARTIE 4 - MAQUETTES

Plus en détail

Se construire les humanités numériques apprendre en action

Se construire les humanités numériques apprendre en action Se construire les humanités numériques apprendre en action ENS de Lyon Personally, I think Digital Humanities is about building things Stephen Ramsay, 2011, Who's In and Who's Out Retour d expérience Présentation

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

Dafoe Présentation de la plate-forme UIMA

Dafoe Présentation de la plate-forme UIMA Laboratoire d Informatique de l université Paris-Nord (UMR CNRS 7030) Institut Galilée - Université Paris-Nord 99, avenue Jean-Baptiste Clément 93430 Villetaneuse, France 11 juillet 2007 Plates-formes

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Formation CATIA V5. Exine3D - 2011. Contact : Adrien MAILLOT. Action soutenue par l Incubateur d Entreprises Innovantes de Franche-Comté (IEI.

Formation CATIA V5. Exine3D - 2011. Contact : Adrien MAILLOT. Action soutenue par l Incubateur d Entreprises Innovantes de Franche-Comté (IEI. Formation CATIA V5 Exine3D - 2011 Action soutenue par l Incubateur d Entreprises Innovantes de Franche-Comté (IEI.FC) : Contact : Adrien MAILLOT Président Exine3D Avec l appui de : IEI.FC - Immeuble Numérica

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme RÈGLES DU JEU C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme Présentation et règles du jeu de cartes «La cohésion sociale au cœur du développement durable» Un jeu pour travailler ensemble sur

Plus en détail

FICHE METIER. «Documentaliste» Documentaliste en radiodiffusion APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Documentaliste» Documentaliste en radiodiffusion APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Documentaliste radio «Documentaliste» APPELLATION(S) DU METIER Documentaliste en radiodiffusion DEFINITION DU METIER Le documentaliste radio exerce trois missions principales : > Il gère le fonds documentaire

Plus en détail

COMMENT METTRE A JOUR SON SITE WEB?

COMMENT METTRE A JOUR SON SITE WEB? Un site web est d autant plus intéressant pour l internaute qu il est actualisé. A contrario, une information obsolète peut ternir l image de l entreprise (manque de dynamisme, manque de rigueur ). Différentes

Plus en détail

1. Description de la formation

1. Description de la formation EN PARTENARIAT AVEC ITIL France Objectifs de la formation - Comprendre les principes des 5 processus de la stratégie des services afin d'initier une démarche ITIL au sein d'une entreprise 1. Description

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

XML pour la mise en valeur des informations

XML pour la mise en valeur des informations XML pour la mise en valeur des informations Exploitez l'intelligence des documents! DIRO - Cours IFT3225 Une présentation d Irosoft Inc. Alain Lavoie Septembre 2011 Qui suis-je? Alain Lavoie B.Sc. Mathématique-Informatique

Plus en détail

Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation

Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation A. Introduction.......................................................... 171 B. La diffusion des modules

Plus en détail

Adaptabilité d un MOOC aux styles d apprentissage. Hubert Kadima Directeur de Recherche LARIS/EISTI Email : hubert.kadima@eisti.fr

Adaptabilité d un MOOC aux styles d apprentissage. Hubert Kadima Directeur de Recherche LARIS/EISTI Email : hubert.kadima@eisti.fr Adaptabilité d un MOOC aux styles d apprentissage Hubert Kadima Directeur de Recherche LARIS/EISTI Email : hubert.kadima@eisti.fr Agenda 1. Contexte : l apprentissage dans le projet PLACIS 2. Choix du

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

PROGRAMMES D INFORMATIQUE

PROGRAMMES D INFORMATIQUE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DIRECTION GENERALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE ----------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014 «Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D Expernova Université d été GFII 11-09-2014 [Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est devenu

Plus en détail

Guide Référent Et Equipe pédagogique Version.1

Guide Référent Et Equipe pédagogique Version.1 Guide Référent Et Equipe pédagogique Version.1 1 Sommaire page 1- Introduction 3 2- Connexion 4 3- Tableau de bord 5 4- Gérer les demandes d admissions 7 5- Les blocs 8 6- Création d un cours 10 7- Mise

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL CEANS-WP/5 15/4/08 CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 15 20 septembre 2008 Point 1

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

data.bnf.fr Mieux exposer des données hétérogènes, grâce aux outils du Web sémantique SemWeb Pro 02 mai 2012

data.bnf.fr Mieux exposer des données hétérogènes, grâce aux outils du Web sémantique SemWeb Pro 02 mai 2012 data.bnf.fr Mieux exposer des données hétérogènes, grâce aux outils du Web sémantique SemWeb Pro 02 mai 2012 Romain Wenz Bibliothèque nationale de France Conservateur Département de l information bibliographique

Plus en détail

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Mai 2014 Introduction Contexte L auto-évaluation d Unicom entre en résonance avec deux autres projets: Le concept de communication qui fixe la stratégie

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

L'Espace Numérique de Travail (ENT) Moodle 1.0

L'Espace Numérique de Travail (ENT) Moodle 1.0 L'Espace Numérique de Travail (ENT) Moodle 1.0 PF2010 Table des matières Objectifs 5 I - Présentation de Moodle 7 A. Qu'est ce que Moodle?...7 B. Que signifie le sigle Moodle?...7 C. A quoi servent des

Plus en détail

UN ENVIRONNEMENT POUR LA D ARCHIVES AUDIOVISUELLES

UN ENVIRONNEMENT POUR LA D ARCHIVES AUDIOVISUELLES UN ENVIRONNEMENT POUR LA GESTION & L EXPLOITATION D ARCHIVES AUDIOVISUELLES Colloque "La restitution anthropologique, comment et pour qui?", organisé par l'équipe Anthropologie de la perception du Laboratoire

Plus en détail

ANNEXE SAVOIRS ATTENDUS POUR CHAQUE NIVEAU (D'APRES LES PROPOSITIONS DES CHAPITRES 8 ET 9)

ANNEXE SAVOIRS ATTENDUS POUR CHAQUE NIVEAU (D'APRES LES PROPOSITIONS DES CHAPITRES 8 ET 9) VERS UN CURRICULUM EN INFORMATION-DOCUMENTATION - CHAPITRE 10 ÉVALUATION : DES CONTENUS PEDAGOGIQUES AU TRONC COMMUN ANNEXE SAVOIRS ATTENDUS POUR CHAQUE NIVEAU (D'APRES LES PROPOSITIONS DES CHAPITRES 8

Plus en détail

BeLearner.com, en 5 leçons!

BeLearner.com, en 5 leçons! BeLearner.com, en 5 leçons! BeLearner.com, c est: Une médiathèque composée de vidéos, d images, de sons, de documents, de schémas, de parcours, d animations Une fonction d upload Un outil d édition innovant

Plus en détail

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France»

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Plan Séisme Chantier N 1- Action 1.4.2 Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Rapport AFPS Contrat AFPS / MEDD N CV05000137

Plus en détail

GED: Gestion Electronique de Document (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) www.research-ace.net/~mahmoudi 1 Gestion Electronique de Documents Plan du cours - Introduction générale - Spécificités

Plus en détail

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire Formation continue des personnels URCA Offre de la Bibliothèque Universitaire Année 2012-2013 Bibliothèque Universitaire Formation continue pour le personnel de l URCA Modalités o Public : personnels de

Plus en détail

La Convergence des outils de veille et des sources

La Convergence des outils de veille et des sources La Convergence des outils de veille et des sources Atelier A1- i Expo 2006 31 mai 2006 «Référentiels et évaluation des outils de veille» Raymond Descout Vice-président Ventes et Marketing Europe, CEDROM-SNi

Plus en détail

Présenté au. RCCFC (Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada) par. Le Cégep de Chicoutimi et La Cité collégiale

Présenté au. RCCFC (Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada) par. Le Cégep de Chicoutimi et La Cité collégiale N/Réf. : G7 311 001 RAPPORT NARRATIF FINAL PHASE 2 : PROJET DE COLLABORATION ET DE PARTAGE D EXPERTISES AMENANT AU DÉVELOPPEMENT D OUTILS MULTIMÉDIAS CONCERNANT LES MATHÉMATIQUES DE BASE DANS LES PROGRAMMES

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Catalogage : Saisie pas à pas d un site Internet

Catalogage : Saisie pas à pas d un site Internet BCDI 2.06 - Catalogage : Saisie d un site Internet Modif : 09/10/2009 1 Catalogage : Saisie pas à pas d un site Internet Gestion du fonds, catalogage : Saisie d un site Internet 2 1. Onglet : Description

Plus en détail

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb Projet Java ESIAL 2A 2009-2010 Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb 1. Contexte Ce projet de deuxième année permet d approfondir par la pratique les méthodes et techniques acquises

Plus en détail

Catalogue des PFE. Comment postuler

Catalogue des PFE. Comment postuler Catalogue des PFE 2012 2013 IP-TECH propose plusieurs sujets pour des stages de PFE. Ce fascicule est destiné aux étudiants et aux professeurs de l enseignement supérieur. Il commence par un aperçu rapide

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT. www.masterqsm.ch

Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT. www.masterqsm.ch Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT www.masterqsm.ch Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT 1. MAS QSM Le MAS QSM est une formation

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Constituer des profils d'experts scientifiques, de centres de recherche et d entreprises innovantes

Constituer des profils d'experts scientifiques, de centres de recherche et d entreprises innovantes Constituer des profils d'experts scientifiques, de centres de recherche et d entreprises innovantes Conférence GFII 12 Février 2014 www.expernova.com [ Le contexte ] Stratégie R&D Projets collaboratifs

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

INTÉGRITÉ D'OBJETS PERSISTANTS JAVA

INTÉGRITÉ D'OBJETS PERSISTANTS JAVA Informatique de gestion et systèmes d information Isnet 35 INTÉGRITÉ D'OBJETS PERSISTANTS JAVA Projet déposé dans le cadre du programme Réserve stratégique de la HES-SO Septembre 2001 Requérant principal

Plus en détail

Refonte technique du site internet

Refonte technique du site internet Refonte technique du site internet http://www.invest-basquecountry.com/ Devis n 02122013-01 1. Mise en œuvre Vous devrez fournir, préalablement à l exécution du travail : - L intégralité des textes nécessaires,

Plus en détail

La norme locale tout simplement partagée

La norme locale tout simplement partagée La norme locale tout simplement partagée Ce document et la propriété de Victoires Editions. Son contenu est confidentiel, il ne peut être cité, ou réutilisé, même partiellement, sans l accord express et

Plus en détail

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)?

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? Rim Bejaoui, Gilbert Paquette, Josianne Basque, France Henri Centre de recherche LICEF, Télé-université 5800,

Plus en détail

FORMATION VOYAGE D ETUDE

FORMATION VOYAGE D ETUDE COSMOS 2001 FORMATION VOYAGE D ETUDE LONDRES - LA PRESCRIPTION DEVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE, DE LA VILLE ET DE L ARCHITECTURE COSMOS.2001 S.A.S. au capital de 37 000 Siège social Technopôle de l'aisne

Plus en détail

L'analyse conceptuelle assistée par ordinateur et les humanités numériques. Louis Chartrand

L'analyse conceptuelle assistée par ordinateur et les humanités numériques. Louis Chartrand L'analyse conceptuelle assistée par ordinateur et les humanités numériques Louis Chartrand Plan I. Les humanités digitales II. La LACTAO III. Expérimentations Partie I Les humanités digitales (vues par

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES BCT (3b)

INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES BCT (3b) 08.12.1999 INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES BCT (3b) Nathalie Aussenac-Gilles (IRIT) Jean Charlet (DSI/AP-HP) Ingénierie des connaissances BCT (N. Aussenac-Gilles, J. Charlet) BCT-1 PLAN La notion de BCT :

Plus en détail

ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION

ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION TOURISTIQUE

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

Sauvegarde des bases SQL Express

Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarder les bases de données avec SQL Express Dans les différents articles concernant SQL Server 2005 Express Edition, une problématique revient régulièrement : Comment

Plus en détail

STAGES DE PERFECTIONNEMENT

STAGES DE PERFECTIONNEMENT STAGES DE PERFECTIONNEMENT CATALOGUE 2014 www.cadic-services.com Cadic Services.2014 Catallogue TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 3 PRESENTATION DES STAGES 4 CS-0001 CONCEVOIR UNE PAGE D ACCUEIL 5 CS-0002

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION. 7 rue Rouget de L Isle 75001 Paris france@pnoconsultants.com

CATALOGUE DE FORMATION. 7 rue Rouget de L Isle 75001 Paris france@pnoconsultants.com 2015 CATALOGUE DE FORMATION 7 rue Rouget de L Isle 75001 Paris france@pnoconsultants.com MAXIMISER SON TAUX DE SUCCES SUR H2020 Journée 1 Comprendre les attentes La R&D&I vue par l Union Européenne : des

Plus en détail

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 LEGO Education a le plaisir de présenter l édition pour tablette du logiciel LEGO MINDSTORMS Education EV3, un moyen amusant

Plus en détail

N 04/D/30: Documentaliste

N 04/D/30: Documentaliste Domaine d'activités Famille professionnelle Autres appellations Correspondances ROME, RIME, FPH, NSF/CNIS N 04/D/30: Documentaliste Emplois liés Facteurs d'évolution Services à la population Bibliothèques

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

Alfresco et TYPO3 Présenté par Yannick Pavard dans le cadre des rencontres WebEducation Février 2008

Alfresco et TYPO3 Présenté par Yannick Pavard dans le cadre des rencontres WebEducation Février 2008 Alfresco et TYPO3 Présenté par Yannick Pavard dans le cadre des rencontres WebEducation Février 2008 Objectifs À la fin de cette présentation, vous serez en mesure : de citer des ministères ayant fait

Plus en détail

Guide "Évaluer avec StudiUM"

Guide Évaluer avec StudiUM Guide "Évaluer avec StudiUM" Atelier de formation #2 : Évaluer avec StudiUM Guide du participant Version mars 2015 studium.umontreal.ca Sommaire 1 - Objectifs de l'atelier 2 - Ajouter une activité 3 -

Plus en détail

Réclamations de la Clientèle

Réclamations de la Clientèle Réclamations de la Clientèle Fiche processus: Traitement des réclamations de la clientèle Vue d'ensemble Domaine Gestion de fortune et gestion de la société Nom du processus Traitement des réclamations

Plus en détail