No Agreement on the consolidation of debts (with appendix). Signed at Copenhagen on 19 April DANEMARK et GUYANA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "No. 27581. Agreement on the consolidation of debts (with appendix). Signed at Copenhagen on 19 April 1990. DANEMARK et GUYANA"

Transcription

1 No DENMARK and GUYANA Agreement on the consolidation of debts (with appendix). Signed at Copenhagen on 19 April 1990 Authentic text: English. Registered by Denmark on 10 October DANEMARK et GUYANA Accord relatif à la consolidation de dettes (avec annexe). Signé à Copenhague le 19 avril 1990 Texte authentique : anglais. Enregistr par le Danemark le 10 octobre 1990.

2 1990 United Nations Treaty Series Nations Unies Recueil des Traités 139 [TRADUCTION TRANSLATION] ACCORD 1 ENTRE LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DE DANE MARK ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE COOPÉ RATIVE DE GUYANA Le Gouvernement du Royaume de Danemark et le Gouvernement de la Répu blique coopérative de Guyana, agissant conformément au procès-verbal approuvé, signé à Paris le 24 mai 1989 à l'issue de la conférence sur la dette du Gouvernement de la République coopérative de Guyana à laquelle étaient représentés le Gouverne ment du Royaume de Danemark et le Gouvernement de la République coopérative de Guyana, sont convenus de ce qui suit : Article premier DETTES VISÉES Le présent Accord s'appliquera au service des dettes au titre : A. Des crédits commerciaux garantis par «Eksportkreditraadet», organisme danois de crédit à l'exportation (ci-après dénommé «EKR») et consentis avant le 31 décembre 1988 pour une durée initiale de plus d'un an. B. Des crédits commerciaux garantis par EKR et consentis avant le 31 dé cembre 1988 pour une durée initiale d'un an ou moins. Article II CONDITIONS DU RÉAMÉNAGEMENT 1. Le Gouvernement du Royaume de Danemark s'engage à réaménager l'in tégralité du principal et des intérêts contractuels (y compris les intérêts de retard) visés à l'article premier. Le Gouvernement de la République coopérative de Guyana remboursera les montants correspondants en 20 tranches semestrielles égales, arrivant à échéance, la première le 30 avril 2000 et la dernière le 31 octobre Les mêmes dispositions s'appliquent aux intérêts moratoires et de retard exigibles et arriérés au 31 octobre Article III DETTES CONCERNÉES 1. Il est convenu que les dettes concernées sont : 1. USD ,77 2. DKK ,02 Le détail de ces montants figure à l'annexe 1. 1 Entré en vigueur le 19 avril 1990 par la signature, conformément à l'article IX.

3 140 United Nations Treaty Series Nations Unies Recueil des Traités Le montant en couronnes danoises (DKK) sera converti en dollars des Etats-Unis au taux de 6,3735 DKK par dollar EU (taux en vigueur au 19 avril 1990). Le détail de la conversion et du calcul des intérêts de retard figureront dans une annexe 2, qui sera établie par EKR et approuvée par le Ministère des Finances de Guyana. 3. En cas de besoin, les annexes pourront être modifiées ou aménagées par convention entre EKR et le Ministère des Finances, agissant à cet effet au nom de leurs gouvernements respectifs. Les annexes font partie intégrante de l'accord. Article IV INTÉRÊTS 1. Le Gouvernement de la République coopérative de Guyana est tenu de payer et paiera des intérêts conformément aux dispositions du présent article. 2. Ces intérêts seront calculés sur les montants en souffrance sur la base d'une année de 365 jours. 3. Les intérêts courront et seront exigibles à compter de la date d'échéance de chaque dette et jusqu'à son remboursement moyennant paiement à EKR, et ils seront acquittés et virés à EKR dans la devise de la dette. 4. Les intérêts seront acquittés semestriellement une fois échus le 30 avril et le 31 octobre de chaque année à compter du 30 avril A. Le taux d'intérêt à appliquer pour le calcul des intérêts moratoires et de retard jusqu'au 31 octobre 1990 sera de 9,00% par an. B. A partir du 1 er novembre 1990, le taux des intérêts sur les dettes exigibles en dollars des Etats-Unis sera fixé par le Gouvernement du Royaume de Danemark le deuxième jour ouvrable précédant le début de la période d'intérêt, de la façon suivante : Le Gouvernement du Royaume de Danemark demandera à trois grandes ban ques de la place interbancaire de Londres de l'informer du taux qui leur est offert à 1 lh.00 (heure de Londres), pour les dépôts en eurodollars à 6 mois, le jour de la fixation de cet intérêt. Le Gouvernement du Royaume de Danemark calculera ensuite la moyenne arithmétique des cours (en cas de besoin, arrondie au 1/16e de 1 % le plus proche et y ajoutera 0,5%. Toutefois, le taux d'intérêt ainsi majoré ne pourra excéder 9,25 % par an. Si la date d'échéance d'un intérêt tombe un jour non ouvrable à Londres, elle sera reportée au premier jour ouvrable suivant. 6. Si un montant exigible au titre de l'article II ou du paragraphe 4 ci-dessus n'a pas été reçu à la date fixée, l'intérêt sur ce montant courra à partir de cette date jusqu'au jour de son paiement effectif au taux fixé au paragraphe 5 du présent article.

4 1990 United Nations Treaty Series Nations Unies Recueil des Traités 141 Article V VERSEMENTS Les paiements visés aux articles II et V au titre des crédits commerciaux seront versés au compte d'ekr, n , auprès de la Danmarks Nationalbank, Havnegade 5, DK-1058, Copenhague K, Danemark. Tous les paiements seront effectués sans déduction des impôts ou taxes, droits ou impositions publiques ou autres frais encourus en Guyana. Article VI APPLICATION DE L'ACCORD L'organisme danois chargé de l'application du présent Accord au nom du Gou vernement du Royaume de Danemark est EKR, à l'adresse suivante : Eksportkreditraadet Codanhus 60, Gl. Kongevej DK-1850 Frederiksberg C Danemark Téléphone: Télex: 229 lodefdk Télécopie: L'organisme chargé de l'application du présent Accord au nom du Gouver nement de la République coopérative de Guyana est le Ministère des Finances, à l'adresse suivante : Ministère des Finances Main and Urquhart Streets Georgetown Guyana Téléphone : , 71114, Télex : 3038 minfin gy Télécopie: Article VII CONDITIONS En vertu de l'article IV, paragraphe 3, du procès-verbal approuvé au Club de Paris le 24 mai 1989, les dispositions du présent Accord s'appliqueront à condition que l'examen par le Fonds Monétaire International (FMI) du programme du Gou vernement de la République coopérative de Guyana sous contrôle du Fonds ait donné satisfaction et que le FMI ait approuvé d'ici au 31 août 1990 une Facilité ou un accord de stand-by pour l'aide aux restructurations en Guyana. Si aucune de ces dispositions n'est prise, les paiements visés par le présent Accord seront exigibles conformément aux contrats initiaux.

5 142 United Nations Treaty Series Nations Unies Recueil des Traités 1990 Article VIII ÉGALITÉ DE TRAITEMENT Nonobstant les dispositions du présent Accord, le Gouvernement de la Répu blique coopérative de Guyana s'engage à appliquer au Gouvernement du Royaume de Danemark un traitement qui ne sera pas moins favorable que celui qui pourrait l'être à tout autre pays créancier en ce qui concerne le réaménagement de dettes semblables à celles visées par le présent Accord. Article IX ENTRÉE EN VIGUEUR ET DURÉE Le présent Accord entrera en vigueur à la date de sa signature et le restera jusqu'à ce que les derniers paiements au titre des articles II et V aient été effectués. FAIT en double exemplaire en langue anglaise le 19 avril Pour le Gouvernement du Royaume de Danemark : [Signé] CARL JOHAN LIEBE Ministre conseiller Ministère des Affaires étrangères Danemark Pour le Gouvernement de la République coopérative de Guyana : [Signé] WINSTON SHRIPAL MURRAY Ministre des Finances (ag.) Ministère des Finances Guyana

6 1990 United Nations Treaty Series Nations Unies Recueil des Traités 143 ANNEXE I A E'ACCORD BIEATERAE ENTRE EE ROYAUME DE DANEMARK ET EA RÉPUBEIQUE COOPÉRATIVE DE GUYANA Tableau I. Arriérés au 31 décembre 1988 Tableau II. Montants exigibles du 1er janvier 1989 au 28 février 1990 Tableau III. Arriérés à court terme TABLEAU I. ARRIÉRÉS AU 31 DÉCEMBRE 1989 Exportateur/ Importateur/ n réf. EKR Acheteur Date d'échéance Principal Intérêts Total A/S Atlas Guyana Fisheries Ltd. TOTAL Ajustement USD ,09 USD 3,75 USD , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,94 3, ,19 Exportateur/ n réf. EKR Importateur/ Acheteur TABLEAU I. ARRIÉRÉS AU 31 DÉCEMBRE 1989 Date d'échéance Principal Intérêts Programme Guyana National DKK , , , Engineering DKK , , ,91 Corp DKK , , , DKK , , , DKK , , , DKK , , , DKK , , , DKK , , ,59 TOTAL DKK , , ,52 Total

7 144 United Nations Treaty Series Nations Unies Recueil des Traités 1990 TABLEAU II. MONTANTS EXIGIBLES DU 1EE JANVIER 1989 AU 28 FÉVRIER 1990 Exportateur/ Importateur/ Date n réf. EKR Acheteur d'échéance Principal Intérêts Total A/S Atlas Guyana Fisheries Ltd ,91 310, ,58 TOTAL 7309,91 310, ,58 TABLEAU III. ARRIÉRÉS À COURT TERME A/SRoulunds Crawler & Wheeled DKK ,50 Fabriker Tracktor Spares Co.

No. 17099. DENMARK and BENIN. Loan Agreement (with annexes and exchange of letters). Signed at Bonn on 1 March 1978

No. 17099. DENMARK and BENIN. Loan Agreement (with annexes and exchange of letters). Signed at Bonn on 1 March 1978 No. 17099 DENMARK and BENIN Loan Agreement (with annexes and exchange of letters). Signed at Bonn on 1 March 1978 Authentic text: French. Registered by Denmark on 26 September 1978. DANEMARK et BÉNIN Accord

Plus en détail

No. 10201. DENMARK and CHAD

No. 10201. DENMARK and CHAD DENMARK and CHAD Agreement regarding a Danish Government loan (with annex, exchange of letters and memorandum). Signed at Copen hagen on 31 July 1969 Authentic text: French. Registered by Denmark on 15

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DES SEYCHELLES

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DES SEYCHELLES ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DES SEYCHELLES Le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République des Seychelles,

Plus en détail

C O N V E N T I O N (a) ******************

C O N V E N T I O N (a) ****************** C O N V E N T I O N (a) ****************** ENTRE LES SOUSSIGNES : - Monsieur le Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, agissant au nom et pour le compte du Département en vertu de la délibération

Plus en détail

0.973.262.34. Accord. Traduction 1

0.973.262.34. Accord. Traduction 1 Traduction 1 Accord entre le gouvernement de la Confédération suisse et le gouvernement de la République Islamique du Pakistan sur la consolidation de dettes 0.973.262.34 Conclu le 5 décembre Approuvé

Plus en détail

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Conditions Générales Applicables aux Accords de Prêt et de Garantie pour les Prêts à Spread Fixe En date du 1 er septembre 1999 Banque Internationale

Plus en détail

CONVENTION DE SUBORDINATION DE PRÊT

CONVENTION DE SUBORDINATION DE PRÊT Annexe I CONVENTION DE SUBORDINATION DE PRÊT Un exemplaire de la convention de subordination de prêt qui doit être présentée à l ACFM en trois copies si des créances de rang inférieur sont incluses dans

Plus en détail

No. 21238. CANADA and UNITED STATES OF AMERICA

No. 21238. CANADA and UNITED STATES OF AMERICA No. 21238 CANADA and UNITED STATES OF AMERICA Special Agreement to submit to a Chamber of the Inter national Court of Justice the delimitation of the maritime boundary in the Gulf of Maine area. Signed

Plus en détail

CONCERNANT les critères de fixation des taux d'intérêt et la nature des coûts imputables sur les prêts consentis par Financement-Québec

CONCERNANT les critères de fixation des taux d'intérêt et la nature des coûts imputables sur les prêts consentis par Financement-Québec Décret 238-2000, 8 mars 2000 ACCÈS LÉGAL: Infobase Gazettes officielles du Québec CONCERNANT les critères de fixation des taux d'intérêt et la nature des coûts imputables sur les prêts consentis par Financement-Québec

Plus en détail

No. 26857. FRANCE and TUNISIA. Agreement in the field of residence and employment. Signed at Paris on 17 March 1988.

No. 26857. FRANCE and TUNISIA. Agreement in the field of residence and employment. Signed at Paris on 17 March 1988. No. 26857 FRANCE and TUNISIA Agreement in the field of residence and employment. Signed at Paris on 17 March 1988 Authentic texts: French and Arabic. Registered by France on 6 October 1989. FRANCE et TUNISIE

Plus en détail

Agreement regarding monitoring of the stratosphere. Signed at Paris on 5 May 1976

Agreement regarding monitoring of the stratosphere. Signed at Paris on 5 May 1976 No. 15500 FRANCE, UNITED STATES OF AMERICA and UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRELAND Agreement regarding monitoring of the stratosphere. Signed at Paris on 5 May 1976 Authentic texts: French

Plus en détail

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur»)

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur») ACCORD DE PRÊT INTERVENU CE jour du mois de 20. N o de prêt du Prêteur : ENTRE : La Société canadienne d'hypothèques et de logement ou Un prêteur approuvé par la Société canadienne d'hypothèques et de

Plus en détail

BEI PV CA 19770923 N127- 1 F R BEI. Fonds. Sous-fonds. Nom du document. Numéro Réunion NI 27-1. Date ISO 19770923. Langue

BEI PV CA 19770923 N127- 1 F R BEI. Fonds. Sous-fonds. Nom du document. Numéro Réunion NI 27-1. Date ISO 19770923. Langue BEI PV CA 19770923 N127-1 F R Fonds Sous-fonds Nom du document BEI PV CA Numéro Réunion NI 27-1 Date ISO 19770923 Langue FR BANQUE EUROPEENNE D'INVESTISSEMENT CA/127-1/77 23 septembre 1977 CONSEIL D' A

Plus en détail

N 8294. Accord type révisé d'assistance technique (avec échange de lettres). Signé à Kinshasa, le 6 août 1966

N 8294. Accord type révisé d'assistance technique (avec échange de lettres). Signé à Kinshasa, le 6 août 1966 N 8294 ORGANISATION DES NATTONS UNIES, ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL, ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICIILTURE, ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ÉDUCATION, LA

Plus en détail

Pour l'application du présent arrêté, il faut entendre par la loi : la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation.

Pour l'application du présent arrêté, il faut entendre par la loi : la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation. Arrêté royal du 21 juin 2011 portant modification de divers arrêtés en matière de crédit à la consommation et portant exécution des articles 5, 1er, alinéa 2, et 2, et 15, alinéa 3, de la loi du 12 juin

Plus en détail

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 15 août 2006 SOLLICITATION

Plus en détail

Le coût prévisionnel TTC et le financement de l opération sont les suivants :

Le coût prévisionnel TTC et le financement de l opération sont les suivants : Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 17 mars 2000 ----------------- Rapporteur : Mme LE DOUARIN ----------------- N 22 GARANTIE D EMPRUNT

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (INPI) (KAZAKHSTAN)

INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (INPI) (KAZAKHSTAN) PCT Guide du déposant Phase nationale Chapitre national Page 1 INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (INPI) (KAZAKHSTAN) EN TANT QU OFFICE DÉSIGNÉ (OU ÉLU) TABLE DES MATIÈRES L OUVERTURE DE

Plus en détail

0.973.262.33. Accord. Traduction 1

0.973.262.33. Accord. Traduction 1 Traduction 1 Accord entre le gouvernement de la Confédération suisse et le gouvernement de la République Islamique du Pakistan sur la consolidation de dettes pakistanaises Conclu le 30 juillet 1973 Entré

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10.12.2013 COM(2013) 877 final 2013/0427 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion de l arrangement avec le Royaume de Norvège sur les modalités

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L'OCTROI D'UN PRÊT «CRAC» CONCLU DANS LE CADRE DU FINANCEMENT ALTERNATIF DES INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE

CONVENTION RELATIVE A L'OCTROI D'UN PRÊT «CRAC» CONCLU DANS LE CADRE DU FINANCEMENT ALTERNATIF DES INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE 1 CONVENTION RELATIVE A L'OCTROI D'UN PRÊT «CRAC» CONCLU DANS LE CADRE DU FINANCEMENT ALTERNATIF DES INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE ENTRE Le/La (dénomination de l emprunteur) représenté(e) par

Plus en détail

Accord économique de consultation mutuelle (Paris, 20 mars 1945)

Accord économique de consultation mutuelle (Paris, 20 mars 1945) Accord économique de consultation mutuelle (Paris, 20 mars 1945) Légende: Le 20 mars 1945, la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas signent à Paris l'accord économique de consultation mutuelle.

Plus en détail

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale 1 ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Le présent accord précise les modalités d application du 2 du

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

CONVENTION ADDITIONNELLE

CONVENTION ADDITIONNELLE CONVENTION ADDITIONNELLE MODIFIANT LA CONVENTION ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRATIVE DU BRÉSIL EN VUE D ÉVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET DE RÉGLER CERTAINES AUTRES QUESTIONS EN MATIÈRE

Plus en détail

TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3]

TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3] TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3] Références du document 5L3 Date du document 01/06/95 TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Règlement n o 93-05 du 21 décembre 1993 relatif au contrôle des grands risques

Règlement n o 93-05 du 21 décembre 1993 relatif au contrôle des grands risques Règlement n o 93-05 du 21 décembre 1993 relatif au contrôle des grands risques modifié par les règlements n o 94-03 du 8 décembre 1994, n o 96-06 du 24 mai 1996, n o 97-04 du 21 février 1997, n o 98-03

Plus en détail

Conditions générales d assurance pour les assurances de crédit de fabrication pour les crédits aux sous-traitants CGA FA-ST

Conditions générales d assurance pour les assurances de crédit de fabrication pour les crédits aux sous-traitants CGA FA-ST Conditions générales d assurance pour les assurances de crédit de fabrication pour les crédits aux sous-traitants CGA FA-ST Valables à partir du 31 mars 2012 (Version 2.1/2012) Table des matières 1 Objet

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LA FRANCE LE ROYAUME-UNI DE GRANDE-BRETAGNE ET D'IRLANDE DU NORD

CONVENTION ENTRE LA FRANCE LE ROYAUME-UNI DE GRANDE-BRETAGNE ET D'IRLANDE DU NORD CONVENTION ENTRE LA FRANCE ET LE ROYAUME-UNI DE GRANDE-BRETAGNE ET D'IRLANDE DU NORD TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS EN MATIERE D'IMPOTS SUR LES SUCCESSIONS signée à Paris le 21 juin 1963, approuvée

Plus en détail

représentée par Monsieur Pierre SIMON en sa qualité dedirecteur Général,

représentée par Monsieur Pierre SIMON en sa qualité dedirecteur Général, CONVENTION RELATIVE A L'ADMINISTRATION DU FONDS VERSION FINALE ENTRE De première part l'association Française des Etablissements de Crédit et des Entreprises d'investissement, organisme professionnel établi

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES,

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES, DIRECTIVE DU CONSEIL du 22 février 1990 modifiant la directive 87/102/CEE relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en matière de crédit

Plus en détail

RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995

RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/986 (1995) 14 avril 1995 RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Adjointe au Maire, en vertu d un

Plus en détail

INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES

INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 April 2015 - 2 - INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES

Plus en détail

Conditions Générales pour le Commerce de Gros des Produits Floricoles.

Conditions Générales pour le Commerce de Gros des Produits Floricoles. Conditions Générales pour le Commerce de Gros des Produits Floricoles. établies par la "Vereniging van Groothandelaren in Bloemkwekerijprodukten" (VGB - Association des Grossistes en Produits Floricoles)

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Conseil des aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce IP/C/W/464 14 novembre 2005 (05-5319) Original: anglais/ français L'ACCORD SUR LES

Plus en détail

La présente traduction de l accord de swap, rédigé en anglais à l origine, n a qu un but informatif. Seul l original anglais fait foi.

La présente traduction de l accord de swap, rédigé en anglais à l origine, n a qu un but informatif. Seul l original anglais fait foi. La présente traduction de l accord de swap, rédigé en anglais à l origine, n a qu un but informatif. Seul l original anglais fait foi. ACCORD DE SWAP DE DOLLARS CANADIENS CONTRE DES DOLLARS AMÉRICAINS

Plus en détail

I N T O S A I Annexe ISSAI 5410

I N T O S A I Annexe ISSAI 5410 Les Normes internationales des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISSAI) sont publiées par l Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE www.caissedesdepots.fr DIRECTION REGIONALE UNDEFINED Fascicule LSPA 04-01 CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE ARTICLE 5 - DEFINITIONS La

Plus en détail

ANNEXE «DOCUMENTS DE GARANTIE»

ANNEXE «DOCUMENTS DE GARANTIE» ANNEXE «DOCUMENTS DE GARANTIE» Au Contrat GRD-Fournisseur Documents associés : Contrat GRD-Fournisseur Résumé : Ce document, annexe au contrat GRD-Fournisseur, définit les déclarations et modèles de documents

Plus en détail

Le prix de revient prévisionnel de cette opération est estimé à : 456.512

Le prix de revient prévisionnel de cette opération est estimé à : 456.512 GARANTIE D'EMPRUNT CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SEANCE PUBLIQUE DU 25 MARS 2004 N 2004-66 21/ S.E.M.CHA DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT POUR LA PHASE 1 DE LA CASERNE CHANZY-FORGEOT

Plus en détail

CONVENTION ENTRE L'ETAT LE TERRITOIRE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

CONVENTION ENTRE L'ETAT LE TERRITOIRE DE LA POLYNESIE FRANCAISE CONVENTION ENTRE L'ETAT ET LE TERRITOIRE DE LA POLYNESIE FRANCAISE TENDANT A ELIMINER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET A ETABLIR DES REGLES D'ASSISTANCE MUTUELLE ADMINISTRATIVE POUR L'IMPOSITION DES REVENUS

Plus en détail

CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L. 6353-1 et L. 6353-2 du Code du travail)

CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L. 6353-1 et L. 6353-2 du Code du travail) CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L. 6353-1 et L. 6353-2 du Code du travail) Entre les soussignés : XXX (Nom de l'entreprise) XXX (Adresse) France (ci-après dénommé l'entreprise bénéficiaire)

Plus en détail

L IS exigible. Section 1 re : L établissement de l IS. La déclaration des résultats permet de calculer l IS. I Déclaration du résultat

L IS exigible. Section 1 re : L établissement de l IS. La déclaration des résultats permet de calculer l IS. I Déclaration du résultat L IS exigible Contrairement aux entrepreneurs individuels et assimilés dont le revenu global relève de la fiscalité des ménages, les sociétés passibles de l IS calculent elles-mêmes leur impôt et l acquittent

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION CONTRE LA HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT

PROGRAMME DE PROTECTION CONTRE LA HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT PROGRAMME DE PROTECTION CONTRE LA HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT Version du 18 septembre 2015 NOTE AU LECTEUR Le Programme de protection contre est entré en vigueur le 15 octobre 2001 (2001, G.O. 1, 1113).

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.12.2001 COM(2001) 759 final 2001/0290 (ACC) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion d'un accord sous forme d'échange de lettres

Plus en détail

LOI N 99-64 DU 15 JUILLET 1999, RELATIVE AUX TAUX D'INTERET EXCESSIFS

LOI N 99-64 DU 15 JUILLET 1999, RELATIVE AUX TAUX D'INTERET EXCESSIFS LOI N 99-64 DU 15 JUILLET 1999, RELATIVE AUX TAUX D'INTERET EXCESSIFS Article premier. - Constitue un prêt consenti à un taux d'intérêt excessif, tout prêt conventionnel consenti à un taux d'intérêt effectif

Plus en détail

No. 3335. NETHERLANDS and FEDERAL REPUBLIC OF GERMANY

No. 3335. NETHERLANDS and FEDERAL REPUBLIC OF GERMANY No. 3335 NETHERLANDS and FEDERAL REPUBLIC OF GERMANY Convention respecting unemployment insurance (with Final Protocol). Signed at The Hague, on 29 October 1954 Administrative Agreement for carrying out

Plus en détail

Limites régissant les engagements importants

Limites régissant les engagements importants Bureau du surintendant des Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 Ligne directrice Objet :

Plus en détail

L'AN SAISIE COMPARAISSENT: SAISIE. ci-après nommé(e) le "prêteur", SAISIE. ci-après nommé(e)(s) l'"emprunteur",

L'AN SAISIE COMPARAISSENT: SAISIE. ci-après nommé(e) le prêteur, SAISIE. ci-après nommé(e)(s) l'emprunteur, Un prêt est souvent réparti en plusieurs tranches de prêt. Le modèle d'acte de prêt indiqué à la liste des documents est conçu pour répondre aux exigences du certificat de prêt. L'acte doit être complété

Plus en détail

Garanties diverses fournies par le crédit- preneur

Garanties diverses fournies par le crédit- preneur Garanties diverses fournies par le crédit- preneur 1.- Cautionnement solidaire par la société Est à l'instant intervenu aux présentes :, agissant ici au nom et en sa qualité de président de la société

Plus en détail

Article 1. b)nonobstant les dispositions de l'alinéa a), les dividendes payés par une société qui est un résident de Norvège un résident de France:

Article 1. b)nonobstant les dispositions de l'alinéa a), les dividendes payés par une société qui est un résident de Norvège un résident de France: Vedlegg Avenant A la Convention du 19 décembre 1980 entre le Gouvernement du Royaume de Norvège et le Gouvernement de la République française en vue d'éviter les doubles impositions, de prévenir l'évasion

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

Références du document Date du document 09/03/01

Références du document Date du document 09/03/01 SOUS-SECTION 3 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES LIBELLÉS EN DEVISES DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2373] Références du document 4A2373 Date du document

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement dans le cadre de la prévoyance professionnelle

Encouragement à la propriété du logement dans le cadre de la prévoyance professionnelle Stiftung Auffangeinrichtung BVG Fondation institution supplétive LPP Fondazione istituto collettore LPP Encouragement à la propriété du logement dans le cadre de la prévoyance professionnelle (valable

Plus en détail

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE Le processus de convertibilité du dinar pour les transactions extérieures courantes a été complété en 1997, parallèlement à la libéralisation

Plus en détail

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Département de la CORSE DU SUD COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Acte d Engagement Marché de travaux Les Services Techniques Mairie annexe de Porticcio Tel : 04.95.25.29.27 Fax : 04.95.25.06.21 BP 93 Email :

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL

Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 16.9.2015 COM(2015) 463 final 2015/0213 (NLE) Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL modifiant le règlement (UE) 2015/323 du 2 mars 2015 portant règlement financier applicable

Plus en détail

Protocole d'amendement à la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale

Protocole d'amendement à la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Série des traités du Conseil de l'europe - n 208 Protocole d'amendement à la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Paris, 27.V.2010 STCE 208 Assistance mutuelle

Plus en détail

Loi n 92-666 du 16 juillet 1992. Loi relative au plan d'épargne en actions NOR:ECOX9200083L

Loi n 92-666 du 16 juillet 1992. Loi relative au plan d'épargne en actions NOR:ECOX9200083L Direction des Journaux Officiels Loi n 92-666 du 16 juillet 1992 Loi relative au plan d'épargne en actions NOR:ECOX9200083L Article 1 Modifié par Loi 2002-1575 2002-12-30 art. 7 I Finances pour 2003 JORF

Plus en détail

Principes régissant les travaux du GIEC PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC)

Principes régissant les travaux du GIEC PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC) Principes régissant les travaux du GIEC Appendice B PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC) Adoptées à la douzième session du GIEC (Mexico, 11-13

Plus en détail

Assurance prospection premiers pas (A3P)

Assurance prospection premiers pas (A3P) 12, cours Michelet La Défense 10 92800 Puteaux. France Adresse postale 92065 Paris La Défense Cedex Garanties publiques gérées par Direction des garanties publiques Assurance prospection premiers pas (A3P)

Plus en détail

Accord sur l'application de l'article 65 de la Convention sur la délivrance de brevets européens

Accord sur l'application de l'article 65 de la Convention sur la délivrance de brevets européens Accord sur l'application de l'article 65 de la Convention sur la délivrance de brevets européens Les Etats parties au présent accord, EN LEUR QUALITE d'etats parties à la Convention sur la délivrance de

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Conseillère Municipale Déléguée,

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE AUX ENTREPRISES DE GRANDS GIBIERS

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE AUX ENTREPRISES DE GRANDS GIBIERS PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE AUX ENTREPRISES DE GRANDS GIBIERS NOTE AU LECTEUR Le Programme d aide financière est entré en vigueur le 1 er septembre 2006 (2006, G.O. 1, X ). Version du 1 er septembre 2006

Plus en détail

N 36 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985. relatif à l'intervention des organismes débiteurs des prestations

N 36 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985. relatif à l'intervention des organismes débiteurs des prestations PROJET DE LOI adopté le 12 décembre 1984 N 36 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985 PROJET DE LOI relatif à l'intervention des organismes débiteurs des prestations familiales pour le recouvrement

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES PRETS A L'AMELIORATION

CONDITIONS GENERALES DES PRETS A L'AMELIORATION www.caissedesdepots.fr DIRECTION REGIONALE UNDEFINED Fascicule AMEPI 09-03 Préfinancement Simplement révisable Indexé inflation CONDITIONS GENERALES DES PRETS A L'AMELIORATION ARTICLE 5 - DEFINITIONS La

Plus en détail

ENTRE. la REGION WALLONNE, représentée par les Ministres-Membres du Gouvernement wallon :

ENTRE. la REGION WALLONNE, représentée par les Ministres-Membres du Gouvernement wallon : 1 CONVENTION RELATIVE A L OCTROI D UNE LIGNE DE PRETS D INVESTISSEMENTS CONCLU DANS LE CADRE DU FONCTIONNEMENT DU «C.R.A.C. INFRASTRUCTURES MEDICO-SOCIALES» ENTRE Le/La représenté(e) par et par dénommé(e)

Plus en détail

Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222

Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222 Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222 OBJET : - Entrée en vigueur de l'accord de Libre Echange conclu entre le Royaume du Maroc et la République de Turquie. REFER : - Correspondance n 18094/003008

Plus en détail

CONTRAT N. SONT CONVENUS des conditions suivantes énoncées dans le présent contrat et ses annexes (ciaprès dénommés le «contrat»).

CONTRAT N. SONT CONVENUS des conditions suivantes énoncées dans le présent contrat et ses annexes (ciaprès dénommés le «contrat»). The English version of the Decision C(2004)1565 adopted on 29 April 2004 modifying the model contract for human resources and mobility actions adopted on 15 December 2003 is the only valid and legally

Plus en détail

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I.

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. 16 novembre 1962 CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. Introduction 1. Le groupe spécial a examiné, conformément aux

Plus en détail

DISPOSITIONS PERTINENTES D ACCORDS INTERNATIONAUX CONFÉRANT COMPÉTENCE AU TRIBUNAL

DISPOSITIONS PERTINENTES D ACCORDS INTERNATIONAUX CONFÉRANT COMPÉTENCE AU TRIBUNAL DISPOSITIONS PERTINENTES D ACCORDS INTERNATIONAUX CONFÉRANT COMPÉTENCE AU TRIBUNAL La liste ci-après mentionne les accords internationaux contenant des dispositions relatives à la compétence du Tribunal

Plus en détail

Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international

Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international Traduction 1 Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international Conclus à Washington le 27 janvier 1997 Approuvés par l Assemblée fédérale le 18 décembre 1997 2 Adhésion de la Suisse notifiée

Plus en détail

Le Gouvernement de la République française, et l'office international de la vigne et du vin,

Le Gouvernement de la République française, et l'office international de la vigne et du vin, Accord du 20 janvier 1965 entre le Gouvernement de la République française et l'oiv relatif au siège de l'oiv et ses privilèges et immunités sur le territoire français (Décret n 66-680 du 15 septembre

Plus en détail

Opérations bancaires et investissements

Opérations bancaires et investissements Opérations bancaires et Publication : 1 avril 2003 Révision : TABLE DES MATIÈRES But et portée... 1 Principes... 1 Glossaire... 2 Directive exécutoire... 3 Résumé des responsabilités... 4 Collèges... 4

Plus en détail

Turquie. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Turquie. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Turquie Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du.

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du. FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». TAUX D INTÉRÊT LÉGAL TAUX D INTÉRÊT LÉGAL DANS LES TRANSACTIONS COMMERCIALES HAUTEUR BASE LÉGALE MODE DE CALCUL Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du. -Loi

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES La convention de compte de dépôt en devise, ci-après dénommée la «Convention», se compose des présentes Conditions Générales, des Conditions Particulières et des Conditions tarifaires applicables à la

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES

CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES Art. 1 Généralités 1.1 Ces Conditions Générales ont été élaborées afin d'être appliquées avec les Conditions Particulières

Plus en détail

Conditions Générales applicables aux Accords de Prêt et aux Accords de Garantie de la Banque africaine de développement (Entités non-souveraines)

Conditions Générales applicables aux Accords de Prêt et aux Accords de Garantie de la Banque africaine de développement (Entités non-souveraines) applicables aux Accords de Prêt et aux Accords de Garantie de la Banque africaine de développement Conditions Générales applicables aux Accords de Prêt et aux Accords de Garantie de la Banque africaine

Plus en détail

Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 %

Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 % [201876] Ville de MACON/Contrat N:8ORef: Type: Inconnue 110001201876-80 Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 % N de dossier : MPH199235EUR

Plus en détail

CONVENTION DE PRÊT AU JOUR LE JOUR À RECOURS LIMITÉ. (le «prêteur») - et -, une. société constituée en vertu des lois de (le «membre»)

CONVENTION DE PRÊT AU JOUR LE JOUR À RECOURS LIMITÉ. (le «prêteur») - et -, une. société constituée en vertu des lois de (le «membre») CONVENTION DE PRÊT AU JOUR LE JOUR À RECOURS LIMITÉ intervenue le jour de 20 ENTRE :, (le «prêteur») - et -, une société constituée en vertu des lois de (le «membre») PRÉAMBULE : a) Le prêteur a convenu

Plus en détail

Le Club Méditerranée refinance sa dette : Emission d une OCEANE de 130 millions d euros

Le Club Méditerranée refinance sa dette : Emission d une OCEANE de 130 millions d euros Communiqué publié en application du Règlement COB N 98-07 = Le Club Méditerranée refinance sa dette : Emission d une OCEANE de 130 millions d euros Club Pour Méditerranée tirer avantage entend des conditions

Plus en détail

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015.

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015. FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». HAUTEUR BASE LÉGALE MODE DE CALCUL TAUX D INTÉRÊT LÉGAL Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015. -Loi du 05/05/1865 relative au prêt à l intérêt. (M.B.

Plus en détail

MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION. [Sur papier en-tête de la Personne Publique]

MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION. [Sur papier en-tête de la Personne Publique] MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION [Sur papier en-tête de la Personne Publique] Acte d acceptation de la cession ou du nantissement d une créance professionnelle (soumis aux dispositions de l article L. 313-29

Plus en détail

Accords relatifs au Fonds fiduciaire du mécanisme de cofinancement espagnol pour la sécurité alimentaire

Accords relatifs au Fonds fiduciaire du mécanisme de cofinancement espagnol pour la sécurité alimentaire Cote du document: Date: 6 février 2012 Distribution: Publique Original: Anglais F Accords relatifs au Fonds fiduciaire du mécanisme de cofinancement espagnol pour la sécurité alimentaire Note pour les

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED Spec(81)23 1 mai 1981 QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES Rémunération du personnel des services généraux et autres dépenses de personnel

Plus en détail

D'AGGLOMERATION DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- 2005-164 SEANCE PUBLIQUE DU 17 NOVEMBRE 2005 09/ EFFORT REMOIS DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT

D'AGGLOMERATION DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- 2005-164 SEANCE PUBLIQUE DU 17 NOVEMBRE 2005 09/ EFFORT REMOIS DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT FONCIER / HABITAT CONSEIL DE LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- 2005-164 SEANCE PUBLIQUE DU 17 NOVEMBRE 2005 09/ EFFORT REMOIS DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT Rapporteur : M. HUET

Plus en détail

ÉCHANGE DE RENSEIGNEMENTS

ÉCHANGE DE RENSEIGNEMENTS AVENANT EN VUE DE MODIFIER LA CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE PORTUGAISE ET LE GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET A PREVENIR L EVASION FISCALE EN MATIERE D IMPOTS SUR

Plus en détail

Arrangement concernant les services de paiement de la poste

Arrangement concernant les services de paiement de la poste Arrangement concernant les services de paiement de la poste Les soussignés, Plénipotentiaires des Gouvernements des Pays-membres de l Union, vu l article 22.4, de la Constitution de l Union postale universelle

Plus en détail

Conditions générales de vente Starterre (Applicables à compter du 17/03/2015)

Conditions générales de vente Starterre (Applicables à compter du 17/03/2015) Conditions générales de vente Starterre (Applicables à compter du 17/03/2015) Les présentes conditions générales de vente s appliquent, sans restrictions ni réserves, à l ensemble des ventes de véhicules

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DE PRIX N 2014/CO/AM/03

DOSSIER DE CONSULTATION DE PRIX N 2014/CO/AM/03 DOSSIER DE CONSULTATION DE PRIX N 2014/CO/AM/03 POUR LA FOURNITURE D'UN COFFRE-FORT AU SIÈGE DE LA BCEAO AVRIL 2014 Avenue Abdoulaye FADIGA BP 3108 Dakar - Sénégal Tel. (221) 33 839 05 00 / Fax. (221)

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Capital Desjardins inc.

RAPPORT ANNUEL. Capital Desjardins inc. RAPPORT ANNUEL Capital Desjardins inc. RAPPORT ANNUEL ANALYSE PAR LA DIRECTION Nous avons le plaisir de vous livrer le rapport financier de l'exercice terminé le 31 décembre. Capital Desjardins inc., filiale

Plus en détail

Compte à terme ING Règlement

Compte à terme ING Règlement Compte à terme ING Règlement Edition 21 août 2014 I. Objet et cadre du présent Règlement Le présent règlement relatif au Compte à terme ING (ci-après dénommé le «Règlement») régit les relations entre la

Plus en détail

Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954)

Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954) Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954) Source: Archives Nationales du Luxembourg, Luxembourg. Affaires étrangères. Communauté européenne de

Plus en détail

Circulaire. Traitement fiscal des prêts consortiaux, reconnaissances de dette, effets de change et sous-participations (janvier 2000)

Circulaire. Traitement fiscal des prêts consortiaux, reconnaissances de dette, effets de change et sous-participations (janvier 2000) Administration fédérale des contributions Division principale de l'impôt fédéral direct, de l'impôt anticipé, des droits de timbre http://www.estv.admin.ch Circulaire Traitement fiscal des prêts consortiaux,

Plus en détail